Vous êtes sur la page 1sur 6

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Travaux dirigés de Mécanique des fluides

Faculté Polydisciplinaire de Taza Série n°1

Exercice 1
Calculer la masse volumique, la densité et le poids volumique des fluides suivants :
a- Huile : la masse de 6 m3 est de 5080 kg,
b- Gaz : la masse de 6 m3 est de 5 kg.
On donne : la masse volumique de l’eau 𝜌𝑒 = 1000 𝑘𝑔/𝑚3 et la masse volumique de l’air 𝜌𝑎 =
1,29 𝑘𝑔/𝑚3

Exercice 2
Un fluide newtonien (𝜇 = 0,048 𝑃𝑎. 𝑠) s’écoule le long
d’une paroi. A 75 𝑚𝑚 de la paroi, la particule fluide a
une vitesse égale à 1,125 𝑚⁄𝑠.
Calculer l’intensité de la contrainte de cisaillement, au
niveau de la paroi, à 25 𝑚𝑚, à 50 𝑚𝑚 et à 75 𝑚𝑚 de
celle-ci, en admettant une distribution de vitesse
linéaire et une distribution de vitesse parabolique. La parabole de la figure a son sommet en 𝐴.

Exercice3 𝑃0
3𝑚
Un récipient contient de l’eau jusqu’à 2 𝑚 et par-dessus de l’huile jusqu’à ℎ1
3 𝑚. La densité de l’huile 𝑑ℎ = 0,83. Calculez la pression absolue et 2𝑚 𝑃1

relative au fond du récipient.


ℎ2

2 𝑃
Exercice 4
Considérer le système décrit par l’image ci-contre, représente un cric hydraulique formé de
deux pistons (1) et (2) de section circulaire. Sous l’effet
d’une action sur le levier, le piston (1) agit, au point (𝐴),
par une force de pression 𝐹⃗𝑃1 ⁄ℎ sur l’huile. L’huile agit, au
point (𝐵) sur le piston (2) par une force 𝐹⃗ℎ⁄𝑃 .
2
On donne :
- les diamètres de chacun des pistons : 𝐷1 = 10 𝑚𝑚 ;
𝐷2 = 100 𝑚𝑚
- l’intensité de la force de pression en A : 𝐹𝑃1 ⁄ℎ = 150 𝑁
1- Déterminer la pression 𝑃𝐴 de l’huile au point 𝐴.
2- Quelle est la pression 𝑃𝐵 .
3- En déduire l’intensité de la force de pression 𝐹ℎ⁄𝑃2 .

Exercice 5
Considérons un récipient à fond plat et horizontal, de section 𝑆 =
50 𝑐𝑚2 , contient un litre d’eau de masse volumique 𝜌 =
1000 𝑘𝑔⁄𝑚2 .
1- Calculer la différence de pression (𝑃𝐵 − 𝑃𝐴 ) entre un point
𝐵 du fond et un point A de la surface libre.
2- Calculer la pression 𝑃𝐵 sachant que la pression
atmosphérique au niveau de la surface libre vaut 1 atm.
Correction de la série n°1

Exercice 1
a- Huile
La masse volumique :
𝑚ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 5080
𝜌ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 = = = 846,66 𝑘𝑔⁄𝑚3
𝑉 6
La densité
𝜌ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 𝜌ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 846,66
𝑑ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 = = = = 0,846
𝜌𝑟é𝑓é𝑟𝑒𝑛𝑐𝑒 𝜌𝑒𝑎𝑢 1000

Le poids volumique : il représente la force d’attraction exercée par la terre sur l’unité de
volume :
𝑃 𝑚ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 ∙ 𝑔
𝜛ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 = = = 𝜌ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒∙ 𝑔 = 846,66 × 9,81 = 8305,75 𝑁⁄𝑚3
𝑉 𝑉
b- Gaz
La masse volumique :
𝑚𝑔𝑎𝑧 5
𝜌𝑔𝑎𝑧 = = = 0,833 𝑘𝑔⁄𝑚3
𝑉 6
La densité
𝜌𝑔𝑎𝑧 𝜌𝑔𝑎𝑧 0,833
𝑑𝑔𝑎𝑧 = = = = 0,645
𝜌𝑟é𝑓é𝑟𝑒𝑛𝑐𝑒 𝜌𝑎𝑖𝑟 1,29

Le poids volumique : il représente la force d’attraction exercée par la terre sur l’unité de
volume :
𝑃 𝑚𝑔𝑎𝑧 ∙ 𝑔
𝜛𝑔𝑎𝑧 = = = 𝜌𝑔𝑎𝑧∙ 𝑔 = 0,833 × 9,81 = 8,17 𝑁⁄𝑚3
𝑉 𝑉

Exercice 2
• vitesse linéaire :
𝑈(𝑦) = 𝑎𝑦 + 𝑏
Pour 𝑦 = 0 ; on a 𝑈 = 0 alors 𝑏 = 0
Pour 𝑦 = 0,075 ; on a 𝑈 = 1,125 𝑚⁄𝑠 alors :
1,125
𝑈 = 1,125 = 𝑎 × 0,075 ⟹ 𝑎 = = 15 𝑠 −1
0,075
on obtient :
𝑈 = 15 𝑦
Le gradient de vitesse :
𝑑𝑈
= 15 𝑠 −1
𝑑𝑦
l’intensité de la contrainte de cisaillement est donnée :

𝑑𝑈
𝜏=𝜇 = 0,048 × 15 = 0,72 𝑃𝑎
𝑑𝑦
Pour toute les valeurs de 𝑦 compris entre 0 à 75 mm (gradient est constant)
• vitesse parabolique :

𝑈(𝑦) = 𝑎𝑦 2 + 𝑏𝑦 + 𝑐
Pour 𝑦 = 0 ; on a 𝑈 = 0 alors 𝑐 = 0
𝑑𝑈
𝑃𝑜𝑢𝑟 𝑦 = 0,075 ; 𝑜𝑛 𝑎 𝑈 = 1,125 = 𝐶 𝑡𝑒 𝑒𝑡 | = 0 𝑎𝑙𝑜𝑟𝑠:
𝑑𝑦 𝑦=0,𝑂75

1,125 = 𝑎 × (0,075)2 + 𝑏 × 0,075 (1)


0 = 2𝑎 × 0,075 + 𝑏 (2)
(2) ⟹ 𝑏 = −2𝑎 × 0,075
En remplaçant la valeur 𝑏 dans l’équation (1), on obtient : 𝑎 = −200 𝑚−1 ∙ 𝑠 −2
Alors 𝑏 = −2𝑎 × 0,075 = 30 𝑠 −1
Donc :
𝑈(𝑦) = −200𝑦 2 + 30𝑦
Le gradient de vitesse :
𝑑𝑈
= −400𝑦 + 30
𝑑𝑦

𝑑𝑈 −1 𝑑𝑈
𝑦(𝑚) 𝑈(𝑚⁄𝑠) (𝑠 ) 𝜏=𝜇 (𝑃𝑎)
𝑑𝑦 𝑑𝑦
0,0 0,0 30 1,44
0,025 0,625 20 0,96
0,050 1,0 10 0,48
0,075 1,125 0 0

Exercice3
On a :
ℎ1 = 𝑧0 − 𝑧1 = 1𝑚 𝑧
ℎ2 = 𝑧1 − 𝑧2 = 2𝑚
𝑃0
En appliquant l’équation fondamentale de l’hydrostatique entre 𝑧0
1 et 0 et entre 2 et 1: ℎ1
𝑃1 − 𝑃0 = 𝜌𝐻 𝑔(𝑧0 − 𝑧1 ) ⟹ 𝑃1 = 𝑃0 + 𝜌𝐻 𝑔 ℎ1 𝑃1
𝑧1
𝑃2 − 𝑃1 = 𝜌𝐸 𝑔(𝑧1 − 𝑧2 ) ⟹ 𝑃2 = 𝑃1 + 𝜌𝐸 𝑔 ℎ2

• La pression absolue au fond du récipient (𝑃0 = 105 Pa) : ℎ2


𝑃2 = 𝑃0 + 𝜌𝐻 𝑔 ℎ1 + 𝜌𝐸 𝑔 ℎ2 = 𝑃0 + 𝜌𝐸 𝑔 (𝑑ℎ ℎ1 + ℎ2 )
𝐴𝑁 𝑃2 = 105 + 103 × 9,81(0,83 × 1 + 2) 𝑃2
𝑧2
𝑃2 = 1,28 105 𝑃𝑎 = 1,28 𝑏𝑎𝑟

• La pression relative au fond du récipient (𝑃0 = 0 Pa) :


∆𝑃2 = 𝜌𝐸 𝑔 (𝑑ℎ ℎ1 + ℎ2 )
𝐴𝑁 ∆𝑃2 = 0,28 105 𝑃𝑎 = 0,28 𝑏𝑎𝑟

Exercice 4

1- la pression 𝑃𝐴 de l’huile au point 𝐴


on utilise la définition :
𝐹𝑃1 ⁄ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 𝐹𝑃1 ⁄ℎ 4𝐹𝑃1 ⁄ℎ
𝑃𝐴 = = =
𝑆𝑃1 𝐷12 𝜋𝐷12
𝜋 4
4 × 150
𝐀𝐍 𝑃𝐴 = = 19,1 × 105 Pa
3,14(0,01)2
2- Les points 𝐴 et 𝐵 sont sur une même ligne horizontale, dans le même fluide. Ils sont donc à la
même pression 𝑃𝐴 = 𝑃𝐵
Ou appliquons la loi fondamentale de l’hydrostatique entre 𝐴 et 𝐵 :
𝑃A + 𝜌ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 g 𝑧𝐴 = 𝑃B + 𝜌ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒 g 𝑧𝐵 ⟹ 𝑃A = 𝑃B car 𝑧𝐴 = 𝑧𝐵
𝑃𝐵 = 19,1 × 105 Pa
3- la force de pression Fh⁄P2
𝐹ℎ𝑢𝑖𝑙𝑒⁄𝑃2 𝐹ℎ⁄𝑃2 4𝐹ℎ⁄𝑃2
𝑃𝐵 = = =
𝑆𝑃2 𝐷2 𝜋𝐷22
𝜋 42
𝑃𝐵 × 𝜋𝐷22
⟹ 𝐹ℎ⁄𝑃2 =
4
19,1 × 10 × 3,14 × (0,1)2
5
𝑨𝑵 𝐹ℎ⁄𝑃2 = = 15000 N
4

Ce système permet de largement intensifier la force exercée. Elle est, ici, multipliée par cent.
𝐹ℎ⁄𝑃2 = 100 × 𝐹𝑃1 ⁄ℎ

Exercice 5
Considérons un récipient à fond plat et horizontal, de section 𝑆 = 50 𝑐𝑚2 , contient un litre d’eau
de masse volumique 𝜌 = 1000 𝑘𝑔⁄𝑚2 .
1- Calculer la différence de pression (𝑃𝐵 − 𝑃𝐴 ) entre un point 𝐵 du fond et un point A
de la surface libre.
Calculer la pression 𝑃𝐵 sachant que la pression atmosphérique au niveau de la surface libre vaut
1 𝑎𝑡𝑚.

1- L’eau est un fluide incompressible au repos, le principe


fondamental de l’hydrostatique entre 𝐴 et 𝐵 donne :
𝑑𝑝
= 𝜌g
𝑑𝑧
=ℎ
𝑉
𝑃𝐵 − 𝑃𝐴 = 𝜌𝑔 ⏞(𝑧𝐵 − 𝑧𝐴 ) = 𝜌𝑔 ℎ = 𝜌𝑔
𝑆
1 × 10−3
𝐀𝐍 𝑃𝐵 − 𝑃𝐴 = 1000 × 9,81 × = 0,019 × 105 𝑃𝑎
50 × 10−4

2- Or le point A en contact avec l’air : PA = Patm = 1 atm = 1,013 105 Pa


Donc
PB = Patm + 𝜌g h = 1,013 105 + 0,019 × 105 = 1,032 105 Pa
Exercice
Un vérin hydraulique est une machine destinée à
démultiplier une force. Il est constitué de deux 𝑧 ⃗𝑭⃗
pistons 𝑚
cylindres 𝒜 et ℬ, de sections circulaires de valeurs très
différentes : 𝑆𝐴 ≪ 𝑆𝐵 , reliés par le conduit 𝒞. Les ⇓
𝑔⃗
cylindres sont obturés par deux pistons de messes
huile
négligeables et mobiles sans frottement. L’ensemble
est rempli d’une huile de masse volumique ρ constante 𝒜 ℬ
et environné d’une atmosphère à pression constante 𝒞
𝑝0 . Initialement, les deux pistons sont à la même
hauteur. 𝑂
𝑆𝐴 𝑆𝐵
1- On pose une masse 𝑚 sur le piston ℬ. Déterminer
la force 𝐹⃗ qu’il faut exercer sur le piston 𝒜 pour
maintenir l’équilibre et vérifier que ‖𝐹⃗ ‖ ≪ 𝑚𝑔.
2- En procédant assez lentement pour assimiler l’évolution à une succession d’états
d’équilibre, on enfonce le piston 𝒜 de la hauteur 𝐻. De quelle hauteur ℎ s’est déplacé le piston
ℬ?
3- Application numérique . Calculer la force 𝐹 pour une masse m = 1𝑡
𝜌 = 800 kg⁄m3 ; 𝑆𝐴 = 5 cm2 ; 𝑆𝐵 = 0,5 m2 ; 𝑝𝑎 = 105 Pa et g = 10 m⁄s −2 .
Solution
1- Le dispositif peut être décomposé en trois systèmes : le piston 𝒜, le piston ℬ plus la masse 𝑚
et l’huile, chacun d’entre eux étant en équilibre.
Considérons le piston 𝒜
𝑒⃗𝑧 ⃗𝑭⃗𝒉⁄𝓑
au point (𝐴)
⃗𝑭⃗𝒉⁄𝓐
• une force 𝐹⃗ = −𝐹 𝑒⃗𝑧 ? m

• une force de pression de huile 𝐹h⁄𝒜 sur le
⃗ zA = zB
𝑨 𝑩
piston 𝒜 ∶ 𝐹⃗ℎ⁄𝒜 = 𝑃𝐴 𝑆𝐴 𝑒⃗𝑧
Où 𝑃𝐴 est la pression règne au point 𝐴 𝑚𝑔⃗
𝐅⃗
dans l’huile au contact de sa face inférieur
• pression atmosphérique : 𝑃⃗⃗𝑎 = − 𝑝0 𝑆𝐴 𝑒⃗𝑧 𝒞
O
SA SB
l’équilibre s’écrit :
𝐹⃗ + 𝐹⃗ℎ⁄𝒜 + 𝑃⃗⃗𝑎 = ⃗0⃗
⟹ 𝐹⃗ − 𝑝0 𝑆𝐴 𝑒⃗𝑧 + 𝑃𝐴 𝑆𝐴 𝑒⃗𝑧 = ⃗0⃗
Projetons sur e⃗⃗z
−𝐹 − p0 SA + PA SA = 0

𝐹
⟹+ p0 = PA
SA
De façon analogue, nous avons pour le piston ℬ et la masse 𝑚 :
Le bilan des forces au point (𝐵)
• Le poids de la masse 𝑚 sur le piston ℬ ∶ 𝑃⃗⃗𝑚 = 𝑚g ⃗⃗ = −𝑚g 𝑒⃗𝑧 ?
• une force de pression de huile 𝐹h⁄ℬ sur le piston ℬ ∶ 𝐹⃗ℎ⁄ℬ = 𝑃𝐵 𝑆𝐵 𝑒⃗𝑧

Où 𝑃𝐵 est la pression règne au point 𝐵 dans l’huile au contact de sa face inférieur
• pression atmosphérique : 𝑃⃗⃗𝑎 = − 𝑝0 𝑆𝐵 𝑒⃗𝑧

l’équilibre s’écrit :
⃗⃗m + 𝐹⃗h⁄ℬ + P
P ⃗⃗
⃗⃗a = 0
Projetons sur e⃗⃗z
−𝑚g + 𝑃𝐵 𝑆𝐵 − 𝑝0 𝑆𝐵 = 0

𝑚g
⟹ + p0 = PB
SB
Enfin l’huile étant incompressible et gravité étant uniforme, la loi fondamentale de
l’hydrostatique entre A et B s’écrit :
PA + 𝜌g 𝑧𝐴 = PB + 𝜌g 𝑧𝐵 ⟹ PA = PB car 𝑧𝐴 = 𝑧𝐵
on obtient finalement
𝐹 𝑚g
+ p0 = + p0
SA SB
SA
⟹ 𝐹 = ( ) 𝑚g
SB 𝒅𝒛𝑨 ℎ
Puisque SA ≪ SB alors : 𝐹 ≪ 𝑚g 𝒅𝒛𝑩
𝐻
2- les hauteurs 𝐻 et ℎ sont liées par la conservation du
volume :
𝑉 = 𝐻 ∙ 𝑆𝐴 = ℎ ∙ 𝑆𝐵
Où 𝑉 est le volume d’huile déplacé
𝑆𝐴 𝑆𝐵
Donc
𝑆𝐴
ℎ=( )𝐻
𝑆𝐵
3- l’intensité de la force 𝐹
SA 5 10−4
𝐹=( ) 𝑚g = ( ) × 103 × 10 = 10 N
SB 0,5