Vous êtes sur la page 1sur 4

CEG AKPAKPA-CENTRE ANNEE SCOLAIRE 2018-2019

e er
2 Devoir Surveillé du 1 Semestre Classe : Tle D
Durée : 04H
Epreuve : P.C.T.

Compétences disciplinaires évaluées :


– CD1 :Élaborer une explication d’un fait ou d’un phénomène de son environnement naturel ou
construit en mettant en œuvre les modes de raisonnement propre à la P.C.T.

– CD2 :Exploiter la physique, la chimie et la démarche technologique dans la production, l’utili-


sation et la réparation d’objets technologiques.

– CD3 :Apprécier l’apport de la P.C.T. à la vie de l’homme.

Critère de perfectionnement :
Production claire, sans ratures et sans fautes ; raisonnement bien cohérent.
CHIMIE ET TECHNOLOGIE
Contexte
Un apprenant mordu par la fourmi Dorylus gribodoï ou "fourmi magnan" désire identifier expéri-
mentalement l’acide noté AH déposé sur la plaie lors de la morsure très redoutée de cette fourmi. Le
laborantin du CEG lui demande d’identifier certaines solutions contenues dans sept flacons dont les
étiquettes sont perdues et d’étudier une solution (A) puis deux mélanges M1 et M2 .

Support :
Toutes les solutions sont à 25◦ C. On donne en (g/mol) M(N) = 14 ; M(H) = 1 ; M(Cl) = 35,5
pKa (CH3 COOH/CH3 COO− ) = 4,8 ; pKa (HCOOH/HCOO− ) = 3,8 ; pKa (NH+ 4 /NH3 ) = 9,2 ;

pKa (C6 H5 COOH/C6 H5 COO ) = 4,2. Cet apprenant effectue les expériences suivantes :
Expérience 1 : Une technique a permis d’extraire et de préparer un volume Va = 15 mL d’une
solution Sa de concentration Ca de cet acide AH des poils urticants des orties d’une fourmi
magnan et on dose toute la solution Sa par une solution Sb d’hydroxyde de sodium de molarité
Cb = 1, 5 × 10−1 mol.L−1 . Les résultats expérimentaux sont consignés dans le tableau suivant
où Vb est le volume de Sb versé en fonction du pH de la solution dosée. On dispose de l’indicateur
coloré "rouge de crésol" pour ce dosage. Le rouge de crésol met en jeu le couple HInd/Ind- de
pKa = 8,2. Il coloré prend la couleur rouge de sa forme basique Ind- si 4[HInd] <[Ind- ] et la
couleur jaune de sa forme acide HInd si [HInd] > 10[Ind- ] ; sinon il est orange.

Vb (mL) 0 1 2 4 5 6 7 8 9 11,5 12,5 15


pH 2,4 2,9 3,2 3,6 3,7 3,9 4,1 4,3 4,7 11,9 12,1 12,4

On prendra pour échelles : 1 cm pour 2 mL et 1 cm pour 1 unité pH.


On dispose des solutions aqueuses S0 de chlorure d’ammonium NH4 Cl de concentration molaire
C0 = 10−2 mol.L−1 , S1 d’acide chlorhydrique et S2 de méthanoate de sodium HCOONa. Les
solutions S1 et S2 ont la concentration commune C = 1.6 × 10−3 mol/L. On donne le volume
V’1 = 0,5 mL.
Expérience 2 : La solution (A) de concentration CA est obtenue en dissolvant une masse m
de chlorure d’ammonium NH4 Cl dans un volume V = 200 mL d’eau distillée. Le pH de cette
solution est pHA = 5,6.

1
Support(suite) :
Expérience 3 :
Le mélange M1 est obtenu en mélangeant un volume V0 = 100 mL de la solution S0 avec un
volume V3 d’une solution aqueuse S3 d’ammoniac NH3 de concentration C3 = 2 × 10−2 mol/L.
Le pH du mélange M1 est pH1 = 9,1. Le mélange M2 et obtenu en mélangeant un volume V5 de
la solution S0 avec un volume V6 d’une solution d’hydroxyde de calcium Ca(OH)2 de molarité
C6 = 1 × 10−2 mol/L. Le pH du mélange M2 vaut pH2 = 9,2 et son volume et VT = 120 mL.
Expérience 4 :
La mesure des pH des sept solutions de même concentration a identifiées est consignée dans le
tableau suivant :
N◦ du flacon 1 2 3 4 5 6 7
pH 3,4 12 5,6 2 10,7 3,1 7,0

Le laborantin se rappelle qu’il y avait dans les sept flacons les solutions aqueuses suivantes :
l’hydroxyde de sodium ( NaOH ) ; du chlorure d’ammonium (NH4 Cl ) ; du chlorure de sodium
( NaCl ) ; de l’acide éthanoïque (CH3 COOH) ; de l’acide benzoïque (C6 H5 COOH) ; une solution
aqueuse d’ammoniaque (NH3 ) et enfin de l’acide chlorhydrique ( HCl).

Tâche : Élaborer des explications à la procédure expérimentale.


Consigne :
1.
1.1 Faire le schéma annoté du dispositif expérimental du dosage de l’acide AH, puis tracer sur un
papier millimétré la courbe pH = f(Vb ) en précisant les coordonnées du point d’équivalence E.
1.2 Identifier l’acide AH puis écrire l’équation-bilan de la réaction de dosage. Dire, avec justification,
si le rouge de crésol est approprié à ce dosage et donner sa teinte avec quelques gouttes dans la
solution S1 .
1.3 Déterminer la concentration molaire Ca de la solution Sa puis calculer le volume minimal de la
solution S2 a ajouté à V’1 de la solution S1 pour que le rouge de crésol donne une teinte orangée.
2.
2.1 Écrire les équations des réactions qui ont lieu dans la solution (A) et déduire, avec justification,
la nature de cette solution.
2.2 Faire le bilan qualitatif de toutes les espèces chimiques présentes dans la solution (A) et montrer
que la concentration CA de (A) a pour expression : CA = 10(pKa - 2pH) .
2.3 Calculer CA et la masse m.
3.
3.1 Identifier avec justification les solutions contenues dans chaque flacon puis écrire les équations
des réactions qui ont lieu dans les mélanges M1 et M2 .
3.2 Déterminer la valeur du volume V3 de la solution S3 nécessaire pour préparer ce mélange M1 .
3.3 Calculer les volumes V5 et V6 nécessaires pour préparer ce mélange M2 . Donner les propriétés
de ce mélange.

PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE
Contexte

Lors des jeux scolaires, un élève en classe de terminale veut étudier comment Marc, le tennisman
du collège a pu réussir un service au tennis lors d’un match. Dans une revue scientifique, elle lit ce
qui suit " Une méthode de dépistage du dopage des athlètes est basée sur la spectrométrie de masse
consistant à la séparation les ions provenant de deux isotopes de l’élément carbone."

2
Support :

Figure 1 – Les phases du service au tennis

- 1re phase : Pour effectuer ce service, Marc lance la balle supposée ponctuelle du point A avec
une vitesse initiale →

v0 qui atteint son altitude maximale en B (figure a).
e
- 2 phase : Quand cette balle atteint le point B, Il frappe la balle avec sa raquette en lui
communiquant une vitesse → −v1 . Le service au tennis est réussi si la balle passe par le point C
situé à 0,10 m au-dessus du filet de hauteur 0,9 m et situé à 12 m de Marc. (figure b).
Données : OA = L = 1,60 m ; AB = 0,40 m ; la balle de tennis a pour masse m = 60 g ; on
−→ − →
prendra g = 10 m/s2 . Le mouvement est étudié dans le repère (O ;Ox,Oz)

Figure 2 – Spectrométrie de masse

Le dopage par les stéroïdes anabolisants des sportifs produit un déséquilibre du rapport entre
les concentrations des isotopes 12 C et 13 C du carbone dans l’organisme de ces sportifs.

3
Support(suite) :
L’appareil de dépistage placé dans le vide comporte les trois parties I, II et III. :
-Partie I : Phase de filtrage.
+ +
Les ions 12 CO2 et 13 CO2 de masse respectives m1 et m2 sont introduits en O1 avec la vitesse

− −

vo dans cette région où règnent simultanément un champ électrostatique uniforme E1 et un

→ −→
champ magnétique uniforme B1 perpendiculaire à → −
vo . Le champ E1 est créé par deux plaques
P1 et P2 distantes de do tel que Uo = VP 2 - VP 1 . Les ions sortent sans déviation par le point O2 .
-Partie II : Phase d’accélération.
+ + −

Les ions 12 CO2 et 13 CO2 sont accélérés par le champ électrostatique E2 créé par les plaques
P3 et P4 distantes de d tel que U1 = VP 3 - VP 4 . Les ions sortent de cette région par O3 .
-Partie III : Phase de séparation .
+ +
Les ions 12 CO2 et 13 CO2 entrent par O4 avec les vitesse respectives V10 et V20 acquises dans
−→
la région (II) en O3 . Il règne un champ magnétique uniforme B2 perpendiculaire au plan de la
figure dans cette région. Les ions sortent de cette région en S et sont recueillis sur un écran
distant de L du centre I de cette région. Le point d’impact M sur l’écran est tel que KM = D.
+ +
La distance qui sépare les points d’impact sur l’écran des ions 12 CO2 et 13 CO2 sera notée
∆D.
Données :
On négligera le poids des ions. L’espace est rapporté à la base (~ı, ~, ~k).
Charge élémentaire : e = 1, 6 × 10−19 C ; Uo = 103 V ; U1 = 4 × 103 V ; do = 12 cm ;
d = 10 cm ; vo = 14, 8 × 104 m/s ; B2 = 2, 5 × 10−1 T ; l = 0,87 m ; L = 1 m ; les masses des
ions m1 = 7, 31 × 10−26 kg ; m2 = 7, 47 × 10−26 kg. L’angle α est très faible.

Tâche : Élaborer des explications aux faits.

Consigne :

1.
1.1 Établir l’équation cartésienne de la trajectoire de la balle lors de la première phase du service
entre B et D en précisant la nature du mouvement de cette balle.
1.2 Déterminer la vitesse V0 de lancement de la balle puis la vitesse V1 avec laquelle Marc a réussi
le service.
1.3 Calculer la vitesse VD et la distance OD où la balle frappe le sol au point D, puis la durée t1 et
t2 respectivement de chaque phase du service.

2.
2.1. Représenter les forces appliquées à un ion pour qu’il ne soit pas dévié dans la région (I).

→ −→
2.2. Déterminer les caractéristiques des champs électrostatique E1 et magnétique B1 dans la région


(I) puis celles du champ électrostatique E2 dans la région (II).
+ +
2.3. Calculer les vitesses V10 et V20 respectives des ions. 12 CO2 et 13 CO2 au point O3 .

3.
3.1 Dans la région (III), montrer que le mouvement d’un ion est plan, uniforme et circulaire.
+ +
3.2 Montrer que le spectomètre de masse permet la séparation des ions 12 CO2 et 13 CO2 puis
exprimer la distance ∆D en fonction de e, m1 , m2 , l, L, B2 , V10 , V20 .
3.3 Calculer la distance ∆D.

BONNE COMPOSITION !