Vous êtes sur la page 1sur 1

18 O B S E R VAT O I R E PA R I TA I R E P R O S P E CT I F I N T E R B R A N C H E S D E L A CO O P É R AT I O N A G R I CO L E

Ces fiches Interbranches donneront lieu à une analyse sta- 2.2 Les métiers sensibles
3 partie
e tistiques, présentée dans le rapport 5 (livraison début 2012), Ce sont les emplois :
donnant ainsi aux partenaires sociaux, aux branches et aux •d  ont la gestion des effectifs et/ou des compétences est
ANALYSE DES EMPLOIS entreprises des éléments qualitatifs d’analyse opérationnelle soumise à la variation de l’activité de la coopérative
STRATÉGIQUES, SENSIBLES pour la mise en œuvre de plans d’actions, aux niveaux territo-
(nouveaux marchés, développement de la polycompétence
EN TENSION (EMPLOI SST) rial, régional et national.
par l’intégration de nouveaux secteurs d’activités,…),
PAR FONCTION ET PAR BRANCHE • c onnaissant un fort renouvellement du fait de la pyramide
des âges, avec un enjeu de transfert des compétences
2. DÉFINITION DES EMPLOIS STRATÉGIQUES, entre les générations et de mobilité interne ou externe,
1. PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE SENSIBLES OU EN TENSION (SST) •n  écessitant une évolution des compétences du fait
Ces définitions ont été validées par le Comité de Pilotage de l’élargissement de la mission de l’emploi (ce qui est
Du fait du nombre d’emplois répertoriés dans le dix branches Paritaire du 24/06/2009 attendu de l’emploi),
de la Coopération Agricole, l’Observatoire a fait le choix
•é  mergents (emplois cibles),
de s’attacher prioritairement aux emplois soumis
2.1 Les emplois stratégiques • répondant principalement à une logique qualitative.
aux évolutions des coopératives.
Ce sont les emplois à forte valeur ajoutée, faisant appel

Ce choix a fait l’objet de validations paritaires,


à une réelle expertise. Ils représentent le cœur de métier 2.3 Les emplois en tension
de la coopérative. •C  e sont les métiers dont la mobilité est importante,
de constructions et d’enrichissements itératifs depuis 2009
Ils sont à la fois : et sur lesquels il y a forte tension entre l’offre et la demande,
par les 25 groupes de travail constitués (voire précaution
•p  orteurs du maintien et du développement des activités du fait de leur transversalité (fonction commerciale,
méthodologique en début d’étude).
de l’entreprise, logistique, de support…) et de la forte demande dont
• techniques, spécialisés et nécessitant une formation ils font l’objet sur le territoire,
La liste des fiches emplois travaillées, constituant le répertoire
et un accompagnement longs, voire difficiles, • c ette notion peut être spécifique à une entreprise ou une
des métiers de la Coopération Agricole reste à compléter ;
•m  obilisateurs de compétences-clés et d’une expertise filière ; elle peut recouvrir des emplois menacés, des emplois
à ce jour, 73 emplois sont représentés sous forme de fiches
emplois, à la disposition des partenaires sociaux, des entre- indispensable à l’entreprise, en pénurie, ou fortement soumis à la saisonnalité :
prises et des salariés sur le site Internet de l’Observatoire. •m  ais également susceptibles d’entraîner une perte - du fait des mutations économiques, technologiques,
de savoir-faire de l’entreprise en cas de départ organisationnelles,
Cette démarche de coconstruction présentée en début du titulaire. - et/ou des choix stratégiques adoptés par l’entreprise
d’étude, a eu pour objet de donner lieu à l’élaboration ou la filière,
d’un premier recueil de fiches Interbranches, communes - et/ou de la concurrence sur ces emplois sur un même
aux dix branches ou moins, selon les spécificités territoire,
de certaines filières, outre les fiches emplois par branche. • r épondant principalement à une logique quantitative.

ÉTUDE 1 2010 Les entreprises, les salariés et les emplois de la Coopération Agricole