Vous êtes sur la page 1sur 146

Guide produits

INDUSTRIE

ixation.emile-maurin.fr
T E R R E D ’ A S S E M B L A G E

S.A.S. AU CAPITAL DE 5 634 784 € - 344 087 663 R.C.S. LYON

Guide Produits
Édition Industrie G.P -2.0
Janvier 2020

13, rue du Souvenir - BP 9271 - 69264 Lyon Cedex 09 - FRANCE


0,15 € / min
0 825 007 333 depuis

ans
Fax 33 (0)4 78 83 21 78
fixations@emile-maurin.fr
fixation.emile-maurin.fr
150
Savoir-faire français
40000 8000t
articles gérés de stock
02

Gamme industrie

FAMILLE FAMILLE FAMILLE FAMILLE FAMILLE

BOULONNERIE VIS À SIX PANS


A B C ÉCROUS D RONDELLES E TIGES FILETÉES
HEXAGONALE CREUX

6.8 - 8.8 - 10.9

PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE


07 11 17 23 31

FAMILLE FAMILLE FAMILLE FAMILLE FAMILLE


VIS À MÉTAUX - À TÔLE ACCESSOIRES
RIVETAGE - FIXATION EN ACIER FIXATION
F AUTOPERCEUSES H I II D’ARCHITECTURE J
SERTISSAGE INOXYDABLE EN LAITON
AUTOFORMEUSES ET ACCASTILLAGE
A1 - A2 - A4 A2 - A4

PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE


35 41 47 71 83
FAMILLE FAMILLE FAMILLE FAMILLE FAMILLE

FIXATION GOUPILLES OUTILLAGE


K CL CLIPPAGE CG W ACCESSOIRES O
EN PLASTIQUE CIRCLIPS DE POSE

PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE


85 89 93 95 97

PAGE
SITE INTERNET
Recherche d’informations 04
Site Internet 88
CAO 92 Retrouvez tous nos produits
Mémento technique 103 fixation.emile-maurin.fr
Extraits
- Approche technico-économique 104
- Technique avancée 108
- Vocabulaire du métier de la fixation 113
Conditions générales de préconisation 137
Conditions générales de vente 138
Demande de catalogues 143

fixation.emile-maurin.fr 03
04

Recherche d’informations
Vous trouverez grâce à ce guide l’ensemble de nos produits
avec leur numéro de modèle associé.

A Boulonnerie hexagonale 6.8 - 8.8 - 10.9 08

Vis à tête hexagonale

20011
Vis à tête hexagonale
partiellement filetée
Normes ISO 4014
Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn
Classe 6.8 Classe 8.8
Accédez à l’ensemble des
20210 20216
10001
Boulon à tête hexagonale
Vis à tête hexagonale
entièrement filetée
Vis à tête hexagonale
entièrement filetée
informations techniques
Normes ISO 4014-4017-4032
Matière Acier classe 6.8
Revêt. Zn
Normes ISO 4017
Matière Acier classe 8.8
Normes ISO 4017
Matière Acier classe 8.8 sur le modèle 20010 avec :
Revêt. Brut Revêt. Zn 200 HBS

2001020010 20016
n Notre site internet
Vis àVis
têteàhexagonale
tête hexagonale
n Notre catalogue papier
Vis à tête hexagonale
partiellement
partiellement filetée filetée partiellement filetée
Normes ISO 4014 Normes ISO 4014
Normes ISO 4014
Matière Acier classe 8.8
Brut Acier classe 8.8
Revêt.Matière
Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn 200 HBS n Notre DVD 3D
Revêt. Brut

20211 20210G5A
Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale
entièrement filetée entièrement filetée
Normes ISO 4017 Normes ISO 4017
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn Revêt. Geomet® 500A
Catalogue Site internet

Gratuit sur simple demande n Tableaux de cotes


n Formulaire en page 143 n Dessins techniques
n Documents PDF
n Produits associés
n Plans 3D

fixation.emile-maurin.fr

DVD 3D

Gratuit sur simple


demande
n Formulaire
en page 143

fixation.emile-maurin.fr 05
Nos
secteurs
d’activités
Des P.M.E./P.M.I.
aux clients grands comptes
Nous sommes présents dans
de nombreux secteurs dont
l’industrie automobile

Crédits photos : Fotolia.com


et ferroviaire, les infrastructures,
l’environnement, l’énergie,
la maintenance...
BOULONNERIE HEXAGONALE
A 6.8 - 8.8 - 10.9

A Boulonnerie hexagonale 6.8 - 8.8 - 10.9 fixation.emile-maurin.fr 07


A Boulonnerie hexagonale 6.8 - 8.8 - 10.9 08

Vis à tête hexagonale

20011
Vis à tête hexagonale
partiellement filetée
Normes ISO 4014
Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn
Classe 6.8 Classe 8.8

10001 20210 20216


Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale
Boulon à tête hexagonale
entièrement filetée entièrement filetée
Normes ISO 4014-4017-4032
Normes ISO 4017 Normes ISO 4017
Matière Acier classe 6.8
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn
Revêt. Brut Revêt. Zn 200 HBS

20010 20016
Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale
partiellement filetée partiellement filetée
Normes ISO 4014 Normes ISO 4014
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 8.8
Revêt. Brut Revêt. Zn 200 HBS

20211 20210G5A
Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale
entièrement filetée entièrement filetée
Normes ISO 4017 Normes ISO 4017
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn Revêt. Geomet® 500A
Vis à tête hexagonale (Suite)

20010G5A 20700G5A
Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale
partiellement filetée entièrement filetée
Normes ISO 4014 Normes ISO 4017
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 10.9
Revêt. Geomet® 500A Revêt. Geomet® 500A
Classe 10.9

20214 20700 20800G5A


Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale
entièrement filetée entièrement filetée partiellement filetée
Normes ISO 4017 Normes ISO 4017 Normes ISO 4014
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 10.9 Matière Acier classe 10.9
Revêt. Galvanisé à chaud Revêt. Brut Revêt. Geomet® 500A

20014 20720
Vis à tête hexagonale Vis à tête hexagonale au pas
partiellement filetée fin entièrement filetée
Normes ISO 4014 Normes DIN 961
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 10.9
Revêt. Galvanisé à chaud Revêt. Brut

21421 20800
Vis à tête hexagonale
Vis à tête hexagonale
à embase crantée
partiellement filetée
Type Tensilock
Normes ISO 4014
Normes DIN 6921
Matière Acier classe 10.9
Matière Acier classe 8.8
Revêt. Brut
Revêt. Zn

A Boulonnerie hexagonale 6.8 - 8.8 - 10.9 fixation.emile-maurin.fr 09


M.I.L.® Maurin Intelligent Logistics
la logistique facilitée
La solution fiable et efficace Une intégration dans
pour la gestion votre schéma logistique facilitée
et l’approvisionnement grâce à un flux simple et flexible
de vos produits de fixation
Lorsque le bac est vide,
Site Client
• La réduction des coûts de gestion La quantité souhaitée
il est déposé dans
la caisse de récupération
est prélevée dans
• La sécurisation de votre stock le bac de façade

de produits de fixation

Les bacs pleins


sont livrés depuis
la plateforme

Plateforme logistique Maurin Fixation


L’info du bac vide
est transmise
en temps réel sous
l’ERP Maurin Fixation

De nouveaux bacs
sont remplis avec
les produits consommés
pendant la période

fixation.emile-maurin.fr
0,15 € / min
0 825 007 333
B VIS À SIX PANS CREUX

B Vis à six pans creux fixation.emile-maurin.fr 11


B Vis à six pans creux 12

Vis CHC

23206
Vis à tête cylindrique
à six pans creux
Normes ISO 4762 - DIN 912
Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn 200 HBS
Classe 8.8 Classe 10.9

23200 24700 26200


Vis à tête cylindrique Vis à tête cylindrique basse
à six pans creux à six pans creux Vis à tête cylindrique basse
à six pans creux Unbrako®
Normes ISO 4762 - DIN 912 Normes DIN 7984
Matière Acier classe 10.9
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 08.8
Revêt. Brut
Revêt. Brut Revêt. Brut

23210 23100
Vis à tête cylindrique
Vis à tête cylindrique
à six pans creux entièrement
à six pans creux
filetée
Normes ISO 4762
Normes ISO 4762
Matière Acier classe 10.9
Matière Acier classe 8.8
Revêt. Brut
Revêt. Brut

23201 25100
Vis à tête cylindrique Vis à tête cylindrique bombée
à six pans creux à six pans creux
Normes ISO 4762 Normes ISO 7380-1
Matière Acier classe 8.8 Matière Acier classe 010.9
Revêt. Zn Revêt. Brut
Vis CHC (Suite) Vis BHC

Classe 12.9 Classe 010.9 Classe 012.9

23000 25101 26500


Vis à tête cylindrique Vis à tête cylindrique bombée Vis à tête cylindrique bombée
à six pans creux à six pans creux à six pans creux Unbrako®
Normes ISO 4762 Normes ISO 7380-1 Normes ISO 7380-1
Matière Acier classe 12.9 Matière Acier classe 010.9 Matière Acier classe 012.9
Revêt. Brut Revêt. Zn Revêt. Brut

26000 25111
Vis à tête bombée
Vis à tête cylindrique
à six pans creux à embase
à six pans creux Unbrako®
lisse
Normes ISO 4762 - DIN 912
Normes ISO 7380-2
Matière Acier classe 12.9
Matière Acier classe 010.9
Revêt. Brut
Revêt. Zn

B Vis à six pans creux fixation.emile-maurin.fr 13


B Vis à six pans creux 14

Vis FHC

Classe 010.9 Classe 012.9

24300 26400
Vis à tête fraisée Vis à tête fraisée
à six pans creux à six pans creux Unbrako®
Normes ISO 10642 Normes DIN 7991
Matière Acier classe 010.9 Matière Acier classe 012.9
Revêt. Brut Revêt. Brut

24301
Vis à tête fraisée
à six pans creux
Normes ISO 10642
Matière Acier classe 010.9
Revêt. Zn
Vis STHC

23601 26310
Vis sans tête à six pans creux Vis sans tête à six pans creux
à bout cuvette à bout plat Unbrako®
Normes ISO 4029 - DIN 916 Normes ISO 4026 - DIN 913
Matière Acier classe 45H Matière Acier classe 45H
Revêt. Zn Revêt. Brut
Classe 45H

23400 23500
Vis sans tête à six pans creux Vis sans tête à six pans creux
à bout plat à bout conique
Normes ISO 4026 - DIN 913 Normes ISO 4027 - DIN 914
Matière Acier classe 45H Matière Acier classe 45H
Revêt. Brut Revêt. Brut

23401 23501
Vis sans tête à six pans creux Vis sans tête à six pans creux
à bout plat à bout conique
Normes ISO 4026 - DIN 913 Normes ISO 4027 - DIN 914
Matière Acier classe 45H Matière Acier classe 45H
Revêt. Zn Revêt. Zn

23600 23700
Vis sans tête à six pans creux Vis sans tête à six pans creux
à bout cuvette à bout téton
Normes ISO 4029 - DIN 916 Normes ISO 4028 - DIN 915
Matière Acier classe 45H Matière Acier classe 45H
Revêt. Brut Revêt. Brut

B Vis à six pans creux fixation.emile-maurin.fr 15


Maurin Fixation
Expertise technique
Notre laboratoire d’expertise

• Essai d’aptitude à l’emploi, coeficient de frottement.


• Mesure de dureté.
• Mesure d’épaisseur de revêtement.
• Mesure de couple.
Des équipes d’experts techniques • Mesure dimensionnelle.

• Expertise technique par secteur d’activité. • Contrôle par gabarit.

• Support technique en accompagnement


de vos projets.
• Experts qualité pour garantir des produits
conformes.

Boulonnerie de
construction métallique

fixation.emile-maurin.fr
0,15 € / min
0 825 007 333
C ECROUS

C Ecrous fixation.emile-maurin.fr 17
C Ecrous 18

Ecrous hexagonaux

22010 22014 42500


Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Haut Hh
Normes ISO 4032 Normes ISO 4032 Normes DIN 934
Matière Acier classe 8 Matière Acier classe 8 Matière Acier classe |8|
Revêt. Brut Revêt. Galvanisé à chaud Revêt. Brut

22011 22110 42501


Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Haut Hh
Normes ISO 4032 Normes ISO 4032 Normes DIN 934
Matière Acier classe 8 Matière Acier classe 10 Matière Acier classe |8|
Revêt. Zn Revêt. Brut Revêt. Zn

22016 22114 22160


Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal au pas fin
Normes ISO 4032 Normes ISO 4032 Normes DIN 934
Matière Acier classe 8 Matière Acier classe 10 Matière Acier classe |10|
Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Galvanisé à chaud Revêt. Brut

22010G5A 22130 29920


Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Haut Hh
Normes ISO 4032 Normes ISO 4032 Normes NFE 27411
Matière Acier classe 8 Matière Acier classe 12 Matière Acier ASTM A19
Revêt. Geomet® 500A Revêt. Brut Revêt. Brut
Ecrous hexagonaux (Suite) Ecrous autofreinés

12500 43681
Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal bas Hm
à anneau non métallique
Normes ISO 4035
Normes DIN 982
Matière Acier classe 04
Revêt. Brut Anneaux Matière Acier classe 8
Revêt. Zn
non métalliques

43801 43400ZNNI
12501 Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal bas Hm à anneau non métallique
à anneau non métallique
Nylstop type P8
Normes ISO 4035
Normes DIN 985
Matière Acier classe 04 Normes NFE 25409
Matière Acier classe |8|
Revêt. Zn Matière Acier classe 8
Revêt. Zn
Revêt. Zn Nickel

43804 43430ZNNI
12506 Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal bas Hm à anneau non métallique
à anneau non métallique
Nylstop type T08
Normes ISO 4035
Normes DIN 985
Matière Acier classe 04 Normes NFE 25412
Matière Acier classe |8|
Revêt. Zn 200 HBS Matière Acier classe 8
Revêt. Galvanisé à chaud
Revêt. Zn Nickel

43806 43390ZNNI
12504 Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal bas Hm à anneau non métallique
à anneau non métallique
Nylstop type P10
Normes ISO 4035
Normes DIN 985
Matière Acier classe 04 Normes NFE 25409
Matière Acier classe |8|
Revêt. Galvanisé à chaud Matière Acier classe 10
Revêt. Zn 200 HBS
Revêt. Zn Nickel

C Ecrous fixation.emile-maurin.fr 19
C Ecrous 20

Ecrous autofreinés (Suite) Ecrous à embase Autres écrous

43371 12100
Ecrou hexagonal à embase
Ecrou carré «Q»
crantée
Normes DIN 557-5
Normes DIN 6923
Matière Acier
Matière Acier classe 8
Revêt. Brut
Revêt. Zn
Tout métal

43500ZR 78610 12101


Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou hexagonal à rondelle Ecrou carré «Q»
tout métal à 1 fente H=D
imperdable
Normes DIN 557-5
Normes NFE 25411
Matière Acier classe 8 Matière Acier
Matière Acier classe 8
Revêt. Zn blanc 200HBS Revêt. Zn
Revêt. Zn renforcé

43550ZR 78601 43010


Ecrou autofreiné tout métal Ecrou hexagonal autofreiné Ecrou hexagonal borgne
à 2 fentes à rondelle contact striée
Twolock® CS Normes DIN 1587
Normes NFE 25411
Matière Acier
Matière Acier classe 8 Matière Acier
Revêt. Brut
Revêt. Zn renforcé Revêt. Zn renforcé 400 HBS

43600ZR 22710DP 43100


Ecrou hexagonal autofreiné Ecrou hexagonal borgne
tout métal à 1 fente H=1,3D Ecrou de sécurité étanche
HEICO-LOCK®
Normes NFE 25411 Normes NFE 27453
Matière Acier
Matière Acier classe 8 Matière Acier
Revêt. Delta Protekt KL100
Revêt. Zn renforcé Revêt. Brut
Autres écrous (Suite)

43011 72700
Ecrou hexagonal borgne Ecrou PAL
Normes DIN 1587 Normes DIN 7967
Matière Acier Matière Acier
Revêt. Zn Revêt. Brut

42900 72701
Ecrou hexagonal à créneaux
Ecrou PAL
HK
Normes DIN 7967
Normes DIN 935
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Zn
Revêt. Brut

77500 72704
Ecrou hexagonal à souder
Ecrou PAL
avec centrage
Normes DIN 7967
Normes DIN 929
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Galvanisé à chaud
Revêt. Brut

12601 78000
Ecrou à oreilles forme
Ecrou à frapper
américaine
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Brut
Revêt. Zn

C Ecrous fixation.emile-maurin.fr 21
Maurin Fixation
Rationalisation - Design to cost
Comment réduire les coûts directs et indirects
de votre portefeuille de produits de fixation ?

Comment sécuriser votre portefeuille d’éléments


de fixation par des choix techniques pérennes ?

Maurin Fixation vous apporte son expertise pour organiser et optimiser


votre portefeuille de produits de fixation.

fixation.emile-maurin.fr
0,15 € / min
0 825 007 333
D RONDELLES
S

d2
D d1
Rondelles fixation.emile-maurin.fr 23
D Rondelles 24

70250G5A 70200G5A
Rondelle plate normale
Rondelle plate étroite grade A
grade A
Normes ISO 7092
Normes ISO 7089
Matière Acier 200HV
Matière Acier 200HV
Revêt. Geomet® 500A
Revêt. Geomet® 500A
Rondelles plates

70250 70200 70204


Rondelle plate normale Rondelle plate normale
Rondelle plate étroite grade A
grade A grade A
Normes ISO 7092
Normes ISO 7089 Normes ISO 7089
Matière Acier 200HV
Matière Acier 200HV Matière Acier 200HV
Revêt. Brut
Revêt. Brut Revêt. Galvanisé à chaud

70251 70201 70270


Rondelle plate normale
Rondelle plate étroite grade A Rondelle plate large grade A
grade A
Normes ISO 7092 Normes ISO 7093
Normes ISO 7089
Matière Acier 200HV Matière Acier 200HV
Matière Acier 200HV
Revêt. Zn Revêt. Brut
Revêt. Zn

70256 70206 70271


Rondelle plate normale
Rondelle plate étroite grade A Rondelle plate large grade A
grade A
Normes ISO 7092 Normes ISO 7093
Normes ISO 7089
Matière Acier 200HV Matière Acier 200HV
Matière Acier 200HV
Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Zn
Revêt. Zn 200 HBS
70276 22300
Rondelle plate large grade A Rondelle plate chanfreinée
Normes ISO 7093 Normes NF EN 14399-6
Matière Acier 200HV Matière Acier 300HV
Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Brut
Rondelles à dentures

70270G5A 22300G5A 72000


Rondelle à denture extérieure
Rondelle plate large grade A Rondelle plate chanfreinée
chevauchante AZ
Normes ISO 7093 Normes NF EN 14399-6
Normes NFE 27624
Matière Acier 200HV Matière Acier
Matière Acier ressort
Revêt. Geomet® 500A Revêt. Geomet® 500A
Revêt. Brut

70274 22304 72001


Rondelle à denture extérieure
Rondelle plate large grade A Rondelle plate chanfreinée
chevauchante AZ
Normes ISO 7093 Normes NF EN 14399-6
Normes NFE 27624
Matière Acier 200HV Matière Acier
Matière Acier ressort
Revêt. Galvanisé à chaud Revêt. Galvanisé à chaud
Revêt. Zn 400 HBS

44101 72030
Rondelle plate moyenne M 70321 Rondelle à denture extérieure
décolletée Rondelle type carrossier chevauchante AZ
Normes NFE 25514 Matière Acier Normes DIN 6798A
Matière Acier Revêt. Zingué Matière Acier ressort
Revêt. Zn Revêt. Brut

D Rondelles fixation.emile-maurin.fr 25
D Rondelles 26

72031 72101 72400Z40T


Rondelle à denture extérieure Rondelle à denture intérieure Rondelle éventail à double
chevauchante AZ chevauchante JZ denture DD
Normes DIN 6798A Normes NFE 27625 Normes NFE 27626
Matière Acier ressort Matière Acier ressort Matière Acier ressort
Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Zn 400 HBS Revêt. Zn 400 HBS

72030Z40T 72201
Rondelle à denture extérieure Rondelle concave à denture
chevauchante AZ extérieure chevauchante AZV
Normes DIN 6798A Normes NFE 27627
Matière Acier ressort Matière Acier ressort
Revêt. Zn 400 HBS Revêt. Zn 400 HBS
Rondelles «Grower»

72131 72301 71000


Rondelle à denture intérieure Rondelle conique à denture Rondelle GROWER
chevauchante JZ intérieure chevauchante JZC série courante W
Normes DIN 6798 J Normes NFE 25512 Normes NFE 25515
Matière Acier ressort Matière Acier ressort Matière Acier
Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Zn Revêt. Brut

72130Z40T 72401 71001


Rondelle à denture intérieure Rondelle éventail à double Rondelle GROWER
chevauchante JZ denture DD série courante W
Normes DIN 6798 J Normes NFE 27626 Normes NFE 25515
Matière Acier ressort Matière Acier ressort Matière Acier
Revêt. Zn 400 HBS Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Zn
71004W 74993DP
Rondelle GROWER Rondelle autobloquante
série courante W collée large X
séries NORD-LOCK®
Normes NFE 25515
Matière Acier Matière Acier
Revêt. Galvanisé à chaud Revêt. Delta Protekt 600 HBS
Rondelles coniques

74998DP 73201
Rondelle conique striée
Rondelle autobloquante de serrage CS étroite
collée X séries NORD-LOCK®
Normes NFE 25511
Matière Acier
Rondelles Revêt. Delta Protekt 600 HBS
Matière Acier
Revêt. Zn 200 HBS
autobloquantes

74992DP 74971DP 73200Z40T


Rondelle autobloquante Rondelle autobloquante Rondelle conique striée
collée à effet de pente acier collée à effet de pente de serrage CS étroite
NORD-LOCK® HEICO-LOCK®
Normes NFE 25511
Matière Acier Matière Acier Matière Acier
Revêt. Delta Protekt 600 HBS Revêt. Delta Protekt KL100 Revêt. Zn 400 HBS

74994DP 74981DP 73301


Rondelle conique striée
Rondelle autobloquante Rondelle autobloquante de serrage CS moyenne
collée large à effet de pente collée large à effet de pente boitage standard
NORD-LOCK® HEICO-LOCK®
Normes NFE 25511
Matière Acier Matière Acier
Matière Acier ressort
Revêt. Delta Protekt 600 HBS Revêt. Delta Protekt 600 HBS
Revêt. Zn 200 HBS

D Rondelles fixation.emile-maurin.fr 27
D Rondelles 28

73300Z40T 73400Z40T
Rondelle conique striée 73600G5A
Rondelle conique striée
de serrage CS moyenne Rondelle conique
de serrage CS large
boitage standard
Normes NFEN 25510
Normes NFE 25511
Normes NFE 25511 Matière Acier ressort
Matière Acier
Matière Acier ressort Revêt. Geomet® 500A
Revêt. Zn 400 HBS
Revêt. Zn 400 HBS

73351
Rondelle conique striée 74101 71400
de serrage CS moyenne Rondelle conique striée Rondelle conique assemblée
boitage industriel de serrage CS à picots 4 éléments
Normes NFE 25511 Matière Acier Matière Acier ressort
Matière Acier ressort Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Brut
Revêt. Zn 200 HBS

73350Z40T
Rondelle conique striée 74100Z40T 71501
de serrage CS moyenne Rondelle conique striée Rondelle conique assemblée
boitage industriel de serrage CS à picots 3 éléments
Normes NFE 25511 Matière Acier Matière Acier
Matière Acier ressort Revêt. Zn 400 HBS Revêt. Zn
Revêt. Zn 400 HBS

73401 73600 71500G3A


Rondelle conique striée Rondelle conique lisse
de serrage CS large de serrage Rondelle conique assemblée
3 éléments
Normes NFE 25511 Normes NFEN 25510
Matière Acier ressort
Matière Acier Matière Acier ressort
Revêt. Geomet® 500 A
Revêt. Zn 200 HBS Revêt. Brut
79920 73900Z40T
Rondelle élastique Onduflex
Rondelle ressort de sécurité 2 ondes type B
type VS épaisse
Normes NFE 27620
Matière Acier ressort
Matière Acier ressort
Revêt. Bruni
Revêt. Zn 400 HBS
Rondelles à ressort

71300 73801
Rondelle élastique Onduflex
Rondelle ressort dynamique
1 onde type A
Normes DIN 2093
Normes DIN 137A
Matière Acier ressort
Matière Acier ressort
Revêt. Brut
Revêt. Zn 200 HBS

71600 73800Z40T
Rondelle élastique Onduflex
Rondelle ressort statique 1 onde type A
type BELLEVILLE
Normes DIN 137A
Matière Acier ressort
Matière Acier ressort
Revêt. Brut
Revêt. Zn 400 HBS

79910 73901
Rondelle élastique Onduflex
Rondelle ressort de sécurité 2 ondes type B
type S standard
Normes NFE 27620
Matière Acier ressort
Matière Acier ressort
Revêt. Bruni
Revêt. Zn 200 HBS

D Rondelles fixation.emile-maurin.fr 29
D Rondelles 30

74911
Rondelle d’étanchéite
avec joint EPDM
Matière Acier
Revêt. Zn
Autres rondelles

75001 72600
Frein d’écrou rectangulaire
Rondelle de retenue Vistop®
Normes NFE 25540
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Brut
Revêt. Zn

75101 72601
Frein d’écrou droit à aileron
Rondelle de retenue Vistop®
Normes DIN 93
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Zn
Revêt. Zn

75201
Frein d’écrou équerre
à aileron
Normes DIN 463
Matière Acier
Revêt. Zn
E TIGES FILETÉES

E Tiges filetées fixation.emile-maurin.fr 31


E Tiges filetées 32

43761
Tige filetée longueur 2 mètres
Normes NFE 25136
Matière Acier classe 4.6
Revêt. Zn
Classe 4.6 Classe 8.8

43700 43781 43940


Tige filetée longueur 1 mètre Tige filetée longueur 3 mètres Tige filetée longueur 1 mètre
Normes NFE 25136 Normes NFE 25136 Normes NFE 25136
Matière Acier classe 4.6 Matière Acier classe 4.6 Matière Acier classe 8.8
Revêt. Brut Revêt. Zn Revêt. Brut

43701 43711 43941


Tige filetée longueur 1 mètre Bout fileté Tige filetée longueur 1 mètre
Normes NFE 25136 Normes NFE 25136 Normes NFE 25136
Matière Acier classe 4.6 Matière Acier classe 4.6 Matière Acier classe 8.8
Revêt. Zn Revêt. Zn Revêt. Zn

43760 43944
Tige filetée longueur 2 mètres Tige filetée longueur 1 mètre
Normes NFE 25136 Normes NFE 25136
Matière Acier classe 4.6 Matière Acier classe 8.8
Revêt. Brut Revêt. Galvanisé à chaud
Classe 10.9 ASTM

43950 29950
Tige filetée longueur 1 mètre Tige filetée longueur 1 mètre
Normes NFE 25136
Normes NFE 25136
Acier ASTM A 193
Matière Acier classe 10.9 Matière
grade B7
Revêt. Brut
Revêt. Brut

43954
Tige filetée longueur 1 mètre
Normes NFE 25136
Matière Acier classe 10.9
Revêt. Galvanisé à chaud

E Tiges filetées fixation.emile-maurin.fr 33


Maurin Fixation
Original Equipment Manufacturer (O.E.M.)
La maîtrise du process
pour une sécurisation maximale
des O.E.M.

• Sécurisation des produits de ixation.


• Sécurisation de la supply chain.
• Sécurisation des lignes de montage.

Des experts des O.E.M.


pour vos solutions de fixation

• Une équipe commerciale, technique


et supply chain dédiée.
Augmentez votre productivité en bénéficiant
d’un accompagnement de Maurin Fixation
dans la compétitivité sur vos marchés.

fixation.emile-maurin.fr
0,15 € / min
0 825 007 333
VIS À MÉTAUX - À TÔLE -
F AUTOPERCEUSES - AUTOFORMEUSES

+2°
0
80°

Vis à métaux - à tôle -


F autoperceuses - autoformeuses
fixation.emile-maurin.fr 35
F Vis à métaux - à tôle -
autoperceuses - autoformeuses 36

30401 30701
Vis à métaux tête cylindrique
Vis à métaux tête fraisée
bombée large cruciforme Z
bombée fendue
«POZI»
Normes DIN 964
Normes DIN 7985
Matière Acier classe 4.8
Matière Acier classe 4.8
Revêt. Zn
Vis à métaux Revêt. Zn

30001 30601 31401


Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête cylindrique Vis à métaux tête poelier
fendue fendue fendue
Normes DIN 963 Normes DIN 84 Normes NFE 25129
Matière Acier classe 4.8 Matière Acier classe 4.8 Matière Acier
Revêt. Zn Revêt. Zn Revêt. Zn

30101 30801 31501


Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête cylindrique Vis à métaux tête ronde large
cruciforme Z «POZI» large fendue cruciforme Z «POZI»
Normes DIN 965 Normes DIN 85 Normes NFEN 25122
Matière Acier classe 4.8 Matière Acier classe 4.8 Matière Acier classe 4.8
Revêt. Zn Revêt. Zn Revêt. Zn

30111 30721
Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête cylindrique
six lobes six lobes
Normes DIN 965 Normes DIN 7985
Matière Acier classe 4.8 Matière Acier classe 4.8
Revêt. Zn Revêt. Zn
32401 33343
Vis à tôle tête cylindrique
Vis autoperceuse
bombée large cruciforme Z
tête fraisée six lobes
«POZI» bout pointu
Normes DIN 7504 O
Normes DIN 7981
Matière Acier
Matière Acier cémenté
Revêt. Zn
Vis à tôle Revêt. Zn

32501 33501
Vis à tôle tête fraisée
Vis autoperceuse tête fraisée
cruciforme Z «POZI»
bombée Phillips
bout pointu
Normes DIN 7504 R
Normes DIN 7982
Matière Acier
Matière Acier cémenté
Revêt. Zn
Revêt. Zn Vis autoperceuses
32601 33301 33341
Vis à tôle tête fraisée bombée
Vis autoperceuse tête fraisée Vis autoperceuse à ailettes
cruciforme Z «POZI»
Phillips tête fraisée crantée six lobes
bout pointu
Normes DIN 7504 O Normes DIN 7500 CE
Normes DIN 7983
Matière Acier Matière Acier
Matière Acier cémenté
Revêt. Zn Revêt. Zn
Revêt. Zn

31801 33351 33201


Vis à tôle tête cylindrique Vis autoperceuse tête fraisée Vis autoperceuse
fendue bout pointu carrée tête cylindrique Phillips
Normes DIN 7971 Normes DIN 7504 O Normes DIN 7504 M
Matière Acier cémenté Matière Acier Matière Acier
Revêt. Zn Revêt. Zn Revêt. Zn

Vis à métaux - à tôle -


F autoperceuses - autoformeuses
fixation.emile-maurin.fr 37
F Vis à métaux - à tôle -
autoperceuses - autoformeuses 38

33342 33401 34781


Vis autoperceuse Vis autoperceuse Vis autoperceuse DRILLEX®
tête cylindrique six lobes tête hexagonale à embase tête fraisée empreinte Phillips
Normes DIN 7504 M Normes DIN 7504 K Normes UNI-EN-ISO 10666
Matière Acier Matière Acier Matière Acier
Revêt. Zn Revêt. Zn Revêt. Zn

33361 33431 34791


Vis autoperceuse Vis autoperceuse
Vis autoperceuse DRILLEX®
tête cylindrique crantée tête hexagonale
tête hexagonale à embase
empreinte carrée avec rondelle ø 16
Normes UNI-EN-ISO 10666
Normes DIN 7504 M Normes DIN 7504 K
Matière Acier
Matière Acier Matière Acier
Revêt. Zn
Revêt. Zn Revêt. Zn

33372 33331 34671


Vis autoperceuse Vis autoperceuse
Vis autoperceuse KOVERVIT®
tête cylindrique crantée tête hexagonale
tête hexagonale
extra large empreinte carrée avec foret long (n°4)
Matière Acier
Matière Acier Matière Acier
Revêt. Chromiting® 240HBS
Revêt. Zingué blanc Revêt. Zingué blanc

33371 34771
Vis autoperceuse DRILLEX®
Vis autoperceuse tête cylindrique
tête cylindrique crantée empreinte Phillips
extra large Phillips
Normes UNI-EN-ISO 10666
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Zingué blanc
Revêt. Zn
39641
Vis REMFORM®
tête cylindrique large 6 lobes
«tête champignon»
Matière Acier traité
Revêt. Zn
Vis autoformeuses
39411 39651
Vis autoformeuse TAPTITE II Vis REMFORM®
tête cylindrique bombée large tête cylindrique bombée large
cruciforme Z «POZI» 6 lobes
DIN 7500 C -
Normes Normes EN ISO 7045-C
EN ISO 7045
Matière Acier traité
Matière Acier cémenté
Revêt. Zn
Revêt. Zn

39431
Vis autoformeuse 39661
TAPTITE® 2000 Vis REMFORM® SN60
tête cylindrique bombée large tête cylindrique bombée
6 lobes cruciforme Z «POZI»
DIN 7500-C - Normes DIN 7500 CE
Normes
EN ISO 7045-C Matière Acier cémenté
Matière Acier cémenté Revêt. Zn
Revêt. Zn

39441
Vis autoformeuse 39421
TAPTITE® 2000 Vis autoformeuse
tête fraisée 6 lobes tête hexagonale à embase
DIN 7500-C - Normes DIN 7500 D
Normes
EN ISO 7046-C Matière Acier cémenté
Matière Acier cémenté Revêt. Zn
Revêt. Zn

Vis à métaux - à tôle -


F autoperceuses - autoformeuses
fixation.emile-maurin.fr 39
Maurin Fixation
Spécialiste du monde ferroviaire

Un réseau de partenaires et d’experts pour vos solutions de fixation

Un environnement logistique spécifique

Une approche européenne et internationale

fixation.emile-maurin.fr
0,15 € / min
0 825 007 333

Crédits photos : © ALSTOM Transport/ V. Baillais - C.Sasso


H RIVETAGE - SERTISSAGE
E
L

d1
w

d2

H Rivetage - Sertissage fixation.emile-maurin.fr 41


H Rivetage - Sertissage 42

17040
Rivet aveugle standard 17450
tête plate Rivet tête plate
Normes ISO 15983 Matière Aluminium tige acier
Matière Inox tige inox
Rivets

17000 17100
Rivet aveugle standard Rivet aveugle standard 17500
tête plate tête fraisée Rivet multigrip tête plate
Normes ISO 15977 Normes ISO 15978 Matière Aluminium tige acier
Matière Aluminium tige acier Matière Aluminium tige acier

17020
Rivet aveugle standard 17200 17510
tête plate Rivet aveugle standard
Rivet multigrip tête plate
tête plate large
Normes ISO 15981
Matière Aluminium tige inox
Aluminium Matière Aluminium tige acier
Matière
tige aluminium

17030 17300
Rivet aveugle étanche 17520
Rivet aveugle standard
tête plate -
tête plate Rivet multigrip tête plate
Aluminium tige acier
Normes ISO 15979 Matière Aluminium tige acier
Normes ISO 15973
Matière Acier tige acier
Matière Aluminium tige acier
19775
17530 Ecrou noyé RIVKLE®
Rivet multigrip tête fraisée hexagonal tête fine
Matière Aluminium tige acier Matière Acier
Revêt. Zn passivé 400 HBS
Ecrous noyés

19772 19762
17540 Ecrou noyé RIVKLE® Ecrou noyé RIVKLE®
Rivet multigrip tête large cylindrique moleté tête plate cylindrique lisse tête fraisée
Matière Aluminium tige acier Matière Acier Matière Acier
Revêt. Zn passivé 400 HBS Revêt. Zn passivé 400 HBS

19773 19765
17550
Ecrou noyé RIVKLE® Ecrou noyé RIVKLE®
Rivet multigrip tête large cylindrique moleté tête fine cylindrique lisse
Aluminium semi-hexagonal tête fine
Matière Matière Acier
tige aluminium
Revêt. Zn passivé 400 HBS Matière Inox A2

19774 19766
Ecrou noyé RIVKLE®
hexagonal tête plate Ecrou noyé RIVKLE®
cylindrique moleté tête fine
Matière Acier
Matière Inox A2
Revêt. Zn passivé 400 HBS

H Rivetage - Sertissage fixation.emile-maurin.fr 43


H Rivetage - Sertissage 44

Pièces auto-sertissables

19767 19758
Ecrou noyé RIVKLE® Ecrou à sertir à la presse
cylindrique moleté tête plate affleurant des 2 côtés
Matière Inox A2 Matière Inox AISI 300

Ecrous à sertir

19771 19751
Ecrou noyé RIVKLE® Ecrou à sertir à la presse
cylindrique moleté
tête fraisée Matière Acier
Revêt. Zn
Matière Inox A2
Goujons à sertir

19776
Ecrou noyé RIVKLE® 19752 45201
cylindrique moleté Goujon à sertir à la presse
tête fraisée Ecrou à sertir à la presse
Matière Acier
Matière Inox AISI 300
Matière Acier Revêt. Zn
Revêt. Zn passivé 400 HBS

19754 45210
Ecrou à sertir à la presse
Goujon à sertir à la presse
pour tôles dures
Matière Inox AISI 400
Matière Inox AISI 400
Pièces auto-sertissables (Suite)

45220 19841
Colonnette borgne à sertir
Goujon à sertir à la presse à la presse
lisse
Matière Acier
Matière Inox AISI 300
Revêt. Zn

19860
Colonnette borgne à sertir
à la presse
Matière Inox AISI 300

Colonnettes à sertir

19791
Colonnette ouverte à sertir
à la presse
Matière Acier
Revêt. Zn

19830
Colonnette ouverte à sertir
à la presse
Matière Inox AISI 300

H Rivetage - Sertissage fixation.emile-maurin.fr 45


Maurin Fixation
Spécialiste des produits de fixation

Tous les produits de fixation Une équipe d’experts


pour vos solutions de fixation
• Large gamme de produits de ixation pour l’industrie
et les métiers des infrastructures, charpentes métalliques, • Une équipe commerciale spécialiste des produits
industrie du bois,… de ixation.
• Portefeuille de produits composé d’éléments d’assemblage • Des experts technique et logistique.
standards et de pièces spéciales fabriquées sur plan.
• Des experts métier et qualité :
Certiications ISO 9001,
Réactivité Prix Service Disponibilité NF et CE.

fixation.emile-maurin.fr
0,15 € / min
0 825 007 333
FIXATION
I EN ACIER INOXYDABLE A1 - A2 - A4

d
dk
L1

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 47
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 48

Boulonnerie hexagonale

62103 65104
Vis à métaux tête hexagonale
Vis à métaux tête hexagonale entièrement filetée
entièrement filetée UNC
Normes ISO 4017
Matière Inox A2
Matière Inox A4-80
Inox A2

62101 64102
Vis à métaux tête hexagonale Vis à métaux tête hexagonale
entièrement filetée filetage partiel
Normes DIN 933 Normes DIN 931
Matière Inox A2 Matière Inox A4
Inox A4

62102 64101
Vis à métaux tête hexagonale Vis à métaux tête hexagonale
filetage partiel entièrement filetée
Normes DIN 931 Normes DIN 933
Matière Inox A2 Matière Inox A4

62107 65101
Vis à métaux tête hexagonale Vis à métaux tête hexagonale
à embase entièrement filetée
Normes DIN 6921 Normes DIN 933
Matière Inox A2 Matière Inox A4-80
Vis à six pans creux

62203 62205
Vis à métaux tête fraisée Vis sans tête six pans creux
six pans creux bout pointeau
Normes DIN 7991 Normes ISO 4027 - DIN 914
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Inox A2

62201 62202 62206


Vis à métaux tête cylindrique Vis à métaux tête bombée Vis sans tête six pans creux
six pans creux six pans creux bout téton
Normes DIN 912 Normes ISO 7380-1 Normes ISO 4028 - DIN 915
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

62219 62225 62207


Vis à tête cylindrique réduite
Vis à métaux tête bombée Vis sans tête six pans creux
six pans creux avec trou
six pans creux à embase bout cuvette
de guidage
Normes ISO 7380-2 Normes ISO 4029 - DIN 916
Normes DIN 912
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

62220 62204 62801


Vis à métaux tête cylindrique Vis sans tête six pans creux Vis tête fraisée six pans creux
basse six pans creux bout plat inviolable avec téton central
Normes DIN 7984 Normes ISO 4026 - DIN 913 Normes DIN 7991
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 49
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 50

Vis à six pans creux (Suite)

62802 65201 64205


Vis tête bombée six pans
Vis à métaux tête cylindrique Vis sans tête six pans creux
creux inviolable avec téton
six pans creux bout pointeau
central
Normes DIN 912 Normes ISO 4027 - DIN 914
Normes ISO 7380-1
Matière Inox A4-80 Matière Inox A4
Matière Inox A2

62228 64203 64207


Vis à métaux tête fraisée Vis sans tête six pans creux
Vis à métaux tête cylindrique six pans creux bout cuvette
six pans creux UNC
Normes DIN 7991 Normes ISO 4029 - DIN 916
Matière Inox A2
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64202
Vis à métaux tête bombée
six pans creux
Normes ISO 7380-1
Matière Inox A4
Inox A4

64201 64204
Vis à métaux tête cylindrique Vis sans tête six pans creux
six pans creux bout plat
Normes ISO 4762 - DIN 912 Normes ISO 4026 - DIN 913
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Ecrous

62622
Ecrou hexagonal
filetage métrique
pas à gauche
Normes DIN 934
Matière Inox A2
Inox A1 Inox A2

62605 62601 62611


Ecrou borgne décolleté Ecrou hexagonal Hu Ecrou hexagonal Hu
Normes NFE 27453 Normes DIN 934 Normes ISO 4032
Matière Inox A1 Matière Inox A2 Matière Inox A2

62619 62641 62620


Ecrou hexagonal à crénaux
Ecrou hexagonal lubrifié Ecrou hexagonal M=3xd
HK
Normes DIN 934 Normes DIN 6334
Normes DIN 935
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A1

62621 62607
Ecrou hexagonal
Ecrou hexagonal à souder
filetage métrique pas fin
Normes DIN 929
Normes DIN 934
Matière Inox A2
Matière Inox A2

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 51
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 52

Ecrous (Suite)

62623 62632 62603


Ecrou hexagonal indesserable Ecrou bas hexagonal Hm
Ecrou hexagonal UNC
bague métal
Normes DIN 439
Matière Inox A2
Matière Inox A2 Matière Inox A2

62602 62617 62640


Ecrou hexagonal indesserable Ecrou autofreiné hexagonal Ecrou bas hexagonal
avec bague nylon tout métal pas à gauche
Normes DIN 985 Normes DIN 980V Normes DIN 439
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

62642 62618 62624


Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou borgne autofreiné Ecrou bas hexagonal filetage
lubrifié à anneau
avec bague nylon métrique pas fin
non métallique
Normes DIN 986 Normes DIN 439
Normes DIN 985
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

62694 62608 62610


Ecrou hexagonal autofreiné
Ecrou Pal hexagonal Ecrou haut Hh
2 fentes
Normes DIN 7967 Normes UNI 5587
Normes NFE 25411
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2
Ecrous (Suite)

62604 62609
Ecrou borgne Ecrou à embase crantée
Normes DIN 1587 Normes DIN 6923
Matière Inox A2 Matière Inox A2

Inox A4

62634 62606 64601


Ecrou borgne hexagonal bas Ecrou à oreille Ecrou hexagonal Hu
forme américaine
Normes DIN 917 Normes DIN 934
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A4

62613 62612 66601


Ecrou carré Ecrou hexagonal Hu
Ecrou inviolable autocassant
Normes DIN 557 Normes DIN 934
Matière Inox A2
Matière Inox A2 Matière Inox A4L-80

62616 64621
62639 Ecrou hexagonal
Ecrou bas carré
Ecrou à griffes filetage métrique pas fin
Normes DIN 562
Matière Inox A2 Normes DIN 934
Matière Inox A2
Matière Inox A4

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 53
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 54

Ecrous (Suite)

64620 64617 64624


Ecrou autofreiné hexagonal Ecrou bas hexagonal
Ecrou hexagonal M=3XD
tout métal filetage métrique pas fin
Normes DIN 6334
Normes DIN 980V Normes DIN 439
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64694
64607 Ecrou hexagonal autofreiné 64610
Ecrou hexagonal à souder à 2 fentes Ecrou haut H=D HH
Normes DIN 929 Normes NFE 25411 Normes UNI 5587
Matière Inox A4 Inox A4-80 avec Matière Inox A4
Matière
anti-grippant Stanal 400

64619 64602 64604


Ecrou hexagonal à crénaux Ecrou hexagonal indesserable Ecrou borgne à calotte
HK avec bague nylon rapportée
Normes DIN 935 Normes DIN 985 Normes DIN 1587
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

64623 64603 64606


Ecrou bas hexagonal Hm Ecrou à oreilles
Ecrou hexagonal UNC
forme américaine
Normes DIN 439
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Rondelles

62517
Rondelle élastique 2 ondes
type B
Normes DIN 137B
Matière Inox A1
Inox A1 Inox A2

62512 62532 62503


Rondelle élastique Rondelle plate étroite
Rondelle ressort dynamique
«GROWER» type «Z»
Normes DIN 2093
Normes DIN 127B Normes NFE 25514
Matière Inox
Matière Inox A1 Matière Inox A2

62525 62519 62501


Rondelle élastique Rondelle plate moyenne
Rondelle cuvette décolletée
«GROWER» section carrée type «M»
Normes NFE 27619
Normes DIN 7980 Normes NFE 25514
Matière Inox A1
Matière Inox A1 Matière Inox A2

62527 62505
Rondelle élastique 1 onde
Rondelle plate large type «L»
type A
Normes NFE 25514
Normes DIN 137 A
Matière Inox A2
Matière Inox A1

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 55
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 56

Rondelles (Suite)

62507 62513 62516


Rondelle plate extra large Rondelle «Eventail» Rondelle conique striée
type «LL» à dentures extérieures «AZ» de serrage série large
Normes NFE 25513 Normes DIN 6798A Normes NFE 25511
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

62508 62514 62524


Rondelle «Eventail»
Rondelle plate découpée Rondelle élastique conique
à dentures intérieures «JZ»
Normes DIN 125A Normes DIN 6796
Normes DIN 6798J
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

62511 62528 62518


Rondelle conique striée
Rondelle plate large Rondelle cuvette emboutie
de serrage série étroite
Normes DIN 9021 Normes NFE 27619
Normes NFE 25511
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

62529 62515 62523


Rondelle conique striée
Rondelle à dents intérieures Rondelle d’étanchéité
de serrage série moyenne
avec joint EPDM
Normes DIN 6797J
Normes NFE 25511
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2
Rondelles (Suite)

62520 64507
Frein d’écrou équerre Rondelle plate extra large
à ailerons type «LL»
Normes NFE 25540 Normes NFE 25513
Matière Inox A2 Matière Inox A4
Inox A4

62521 64503 64508


Rondelle plate étroite
Frein d’écrou droit à ailerons Rondelle plate découpée
type «Z»
Normes NFE 25540 Normes DIN 125A
Normes NFE 25514
Matière Inox A2 Matière Inox A4
Matière Inox A4

62522 64501 64511


Rondelle plate moyenne
Frein d’écrou rectangulaire Rondelle plate large
type «M»
Normes NFE 25540 Normes DIN 9021
Normes NFE 25514
Matière Inox A2 Matière Inox A4
Matière Inox A4

64505 64513
Rondelle «Eventail»
Rondelle plate large type «L»
à dentures extérieures «AZ»
Normes NFE 25514
Normes DIN 6798A
Matière Inox A4
Matière Inox A4

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 57
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 58

Rondelles (Suite)

64514 74980 64524


Rondelle «Eventail» Rondelle autobloquante Rondelle élastique conique
à dentures intérieures «JZ» collée large à effet de pente
HEICO-LOCK® Normes DIN 6796
Normes DIN 6798J
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64512 74990SS 64539


Rondelle élastique Rondelle autobloquante
«GROWER» Rondelle conique assemblée
collée à effet de pente
3 éléments
NORD-LOCK®
Normes DIN 127B
Matière Inox Z8 CNDA 15-7
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64525 74894SS-SP 64515


Rondelle élastique Rondelle autobloquante Rondelle contact
«GROWER» section carrée collée large à effet de pente série moyenne
NORD-LOCK®
Normes DIN 7980 Normes NFE 25511
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

74970 64517 64516


Rondelle autobloquante Rondelle élastique 2 ondes
Rondelle contact série large
collée à effet de pente type B
HEICO LOCK® Normes NFE 25511
Normes DIN 137B
Matière Inox A4
Matière Inox A4-316L Matière Inox A4
Rondelles (Suite)

64519
Rondelle cuvette décolletée
Normes NFE 27619
Matière Inox A4

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 59
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 60

Tiges filetées

62652 66650
Tige filetée longueur 3 mètres Tige filetée longueur 1 mètre
Normes DIN 976-2 Normes DIN 976-2
Matière Inox A2 Matière Inox A4-L

Inox A2

62649 64651
62654 Tige filetée pas à gauche
Tige filetée longueur 2 mètres
Manchon cylindrique taraudé longueur 1 mètre
Normes DIN 976-2
Matière Inox A2 Normes DIN 976-2
Matière Inox A4
Matière Inox A2

62650 64652
Tige filetée longueur 1 mètre Tige filetée longueur 3 mètres
Normes DIN 976-2 Normes DIN 976-2
Matière Inox A2 Matière Inox A4

Inox A4

62651 64650
Tige filetée longueur 2 mètres Tige filetée longueur 1 mètre
Normes DIN 976-2 Normes DIN 976-2
Matière Inox A2 Matière Inox A4
Vis à métaux

62215 62803
Vis à métaux tête fraisée
Philips Vis à métaux tête fraisée
inviolable «Snake eyes»
Normes DIN 965
Matière Inox A2
Matière Inox A2
Inox A2

62208 62230 62210


Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête cylindrique
fendue six lobes fendue
Normes DIN 963 Normes DIN 965 Normes DIN 84
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

62209 62221 62211


Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête cylindrique
bombée fendue bombée Pozidrive large fendue
Normes DIN 964 Normes DIN 966 Normes DIN 85
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

62214 62806 62216


Vis à métaux tête cylindrique
Vis à métaux tête fraisée Vis à métaux tête fraisée Pozidrive bombée large
Pozidrive six lobes inviolable cruciforme
avec téton central
Normes DIN 965
Normes DIN 7985
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 61
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 62

Vis à métaux (Suite)

62217 62212
Vis à métaux tête cylindrique Vis à métaux tête ronde large
bombée large Phillips «Poelier» fendue
Normes DIN 7985 Normes NFE 25129
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Inox A4

62231 62213 64208


Vis à métaux tête cylindrique Vis à métaux tête ronde Vis à métaux tête fraisée
bombée six lobes collet carré fendue
Normes DIN 7985 Normes DIN 603 Normes DIN 963
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A4

62805 62218 64209


Vis à métaux tête bombée Vis à métaux tête fraisée
Vis à oreilles bombée fendue
six lobes inviolable
forme américaine
avec téton central
Normes DIN 964
Matière Inox A2
Matière Inox A2 Matière Inox A4

62804 64214
Vis à métaux tête fraisée
Vis à métaux tête cylindrique Pozidrive
inviolable «Snake Eyes»
Normes DIN 965
Matière Inox A2
Matière Inox A4
Vis à métaux (Suite)

64210 64213
Vis à métaux tête cylindrique Vis à métaux tête ronde
fendue collet carré
Normes DIN 84 Normes DIN 603
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64211
Vis à métaux tête cylindrique
large fendue
Normes DIN 85
Matière Inox A4

64216
Vis à métaux tête cylindrique
Pozidrive bombée large
cruciforme
Normes DIN 7985
Matière Inox A4

64212
Vis à métaux tête ronde large
«Poelier» fendue
Normes NFE 25129
Matière Inox A4

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 63
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 64

Vis à tôle

62411 62404
Vis à tôle tête fraisée bombée Vis à tôle tête fraisée fendue
Pozidrive bombée
Normes DIN 7983 Type C Normes DIN 7973 Type C
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Inox A2

62408 62409 62808


Vis à tôle tête fraisée Vis à tôle tête fraisée
Vis à tôle tête fraisée Phillips
Pozidrive six lobes inviolable
Normes DIN 7982 Type C avec téton central
Normes DIN 7982 Type C
Matière Inox A2
Matière Inox A2 Matière Inox A2

62410 62412 62807


Vis à tôle tête fraisée Vis à tôle tête fraisée bombée
six lobes Phillips Vis à tôle tête fraisée
inviolable «Snake eyes»
Normes DIN 7982 Type C Normes DIN 7983 Type C
Matière Inox A2
Matière Inox A2 Matière Inox A2

62417 62403 62405


Vis à tôle tête cylindrique
Vis à tôle tête fraisée carrée Vis à tôle tête fraisée fendue
large Pozidrive
type C
Normes DIN 7972 type C
Normes DIN 7981 Type C
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2
Vis à tôle (Suite)

62406 62416 62413


Vis à tôle tête cylindrique Vis à tôle tête hexagonale
large Phillips Vis à tôle tête cylindrique bout pointu
empreinte carrée type C
Normes DIN 7981 Type C Normes DIN 7976 Type C
Matière Inox A2
Matière Inox A2 Matière Inox A2

62407 62809 62414


Vis à tôle tête cylindrique
large six lobes Vis à tôle tête cylindrique Vis tôle tête hexagonale
inviolable «Snake eyes» Pozidrive avec bout pilote
Normes DIN 7981 Type C
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

62401 62811
Vis à tôle tête cylindrique
large fendue Vis à tôle tête cylindrique
inviolable «One Way»
Normes DIN 7971 Type C
Matière Inox A2
Matière Inox A2
Inox A4

62402 62810 64403


Vis à tôle tête cylindrique Vis à tôle tête bombée Vis à tôle tête fraisée fendue
empreinte carrée fendue - six lobes inviolable
Type C avec téton central Normes DIN 7972 Type C
Matière Inox A4
Matière Inox A2 Matière Inox A2

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 65
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 66

Vis à tôle (Suite)

64408 64406
Vis à tôle tête fraisée Vis à tôle tête cylindrique
Pozidrive large Phillips
Normes DIN 7982 Type C Normes DIN 7981 Type C
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64409 64401
Vis à tôle tête cylindrique
Vis à tôle tête fraisée Phillips
large fendue
Normes DIN 7982 Type C
Normes DIN 7971 Type C
Matière Inox A4
Matière Inox A4

64411
Vis à tôle tête fraisée bombée
Pozidrive
Normes DIN 7983 Type C
Matière Inox A4

64405
Vis à tôle tête cylindrique
large Pozidrive
Normes DIN 7981 Type C
Matière Inox A4
Vis autoperceuses

62436 62430
Vis autoperceuse tête fraisée Vis autoperceuse
six lobes tête cylindrique Pozidrive
Normes DIN 7504 O Normes DIN 7504 MZ
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Inox A2

62428 62450 62431


Vis autoperceuse tête fraisée Vis autoperceuse à ailettes Vis autoperceuse
Phillips tête fraisée crantée six lobes tête cylindrique carrée
bi-métal pointe 3
Normes DIN 7504 OH Normes DIN 7504 M
Matière Inox A2 Matière Inox A2/ACIER Matière Inox A2

62432 62451 62435


Vis autoperceuse tête fraisée Vis autoperceuse à ailettes Vis autoperceuse
Pozidrive tête fraisée crantée six lobes tête cylindrique six lobes
bi-métal pointe 5
Normes DIN 7504 OZ Normes DIN 7504 M
Matière Inox A2 Matière Inox A2/ACIER Matière Inox A2

62433 62429 62434


Vis autoperceuse tête fraisée Vis autoperceuse Vis autoperceuse
carrée tête cylindrique Phillips tête hexagonale à embase
Normes DIN 7504 O Normes DIN 7504 MH Normes DIN 7504 K
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 67
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 68

Vis autoperceuses (Suite)

62445 62449 62440


Vis autoperceuse Vis autoperceuse Vis autoperceuse
tête hexagonale à embase tête hexagonale à embase tête cylindrique Pozidrive
bi-métal pointe 1 double filet bi-métal pointe 5
Normes DIN 7504 MZ
Matière InoxA2/ACIER Matière Inox A2/ACIER Matière AISI 410

62446 62441
Vis autoperceuse Vis autoperceuse
tête hexagonale à embase tête hexagonale à embase
bi-métal pointe 3
Normes DIN 7504 K
Matière Inox A2/ACIER Matière AISI 410
Inox C1

62447 62442
Vis autoperceuse Vis autoperceuse tête fraisée
tête hexagonale à embase carrée
bi-métal pointe 5
Normes DIN 7504 O
Matière Inox A2/ACIER Matière AISI 410

62448 62443
Vis autoperceuse Vis autoperceuse
tête hexagonale à embase tête cylindrique carrée
double filet bi-métal pointe 3
Normes DIN 7504 M
Matière Inox A2/ACIER Matière AISI 410
Vis autoformeuses

Inox A2

62222
Vis autoformeuse
tête cylindrique Pozidrive
Normes DIN 7500 CZ
Matière Inox A2

62223
Vis autoformeuse
tête fraisée Pozidrive
Normes DIN 7500 MZ
Matière Inox A2

Fixation
I en acier inoxydable A1 - A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 69
I Fixation
en acier inoxydable A1 - A2 - A4 70

Goupilles Circlips

64762
Bague d’arrêt pour arbre
TYPE 864
Normes DIN 6799
Matière Inox A4
Inox A1 Inox A2

62705 62704
Goupille conique
Goupille Béta
Normes DIN 1
Matière Inox A2
Matière Inox A1

Inox

62703 62760
Anneau d’arrêt extérieur
Goupille cylindrique
pour arbre
Normes DIN 7
Normes DIN 471
Matière Inox A1
Matière Inox
Inox A4

62702 64701 62761


Goupille élastique Anneau d’arrêt intérieur
Goupille fendue
série épaisse «E» pour alésage
Normes DIN 94
Normes ISO 8752 Normes DIN 472
Matière Inox A4
Matière Inox A1 Matière Inox
ACCESSOIRES D’ARCHITECTURE
II ET ACCASTILLAGE A2 - A4

Accessoires d’architecture et accastillage


II A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 71
II Accessoires d’architecture et accastillage
A2 - A4 72

62232 64741 64900


Vis à anneau Chaînes à maillons longs
Câble souple 7x7
Normes TYPE DIN 580 Normes DIN 763
Matière Inox A4
Matière Inox A2 Matière Inox A4

64232 64740 64901


Vis à anneau Chaînes à maillons courts
Câble souple 7x19
Normes TYPE DIN 580 Normes DIN 766
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

62631 64745 64902


Ecrous à anneau
Maillon à visser Câble monotoron 1x19
Normes TYPE DIN 582
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Matière Inox A2

64631 99001 64903


Ecrous à anneau Câble monotoron 1x19 avec
Manchon - cuivre nickelé
gaine pvc transparente
Normes TYPE DIN 582
Matière Cuivre
Matière Inox A4 Matière Inox A4
64904 64905 64910
Câble souple 7x7 avec gaine Serre-câble avec filetage
Serre-câble croisé
pvc transparente interne pas à droite
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64983 64928 64911


Serre-câble avec filetage Etrier en U avec double
Cosse cœur
interne pas à gauche plaque
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64939 64907 64909


Esse symétrique Serre-câble simple Anneau soudé
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

64906 64908 64965


Terminaison tête fraisée plate
Serre-câble à étrier Serre-câble plat double
à sertir
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Matière Inox A4

Accessoires d’architecture et accastillage


II A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 73
II Accessoires d’architecture et accastillage
A2 - A4 74

64912 64914 64932


Mousqueton Mousqueton asymétrique Tendeur œil-crochet
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

64913 64915 64933


Mousqueton à œil
Mousqueton à œil Tendeur œil-œil
asymétrique
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Matière Inox A4

64916 64920 64934


Mousqueton avec vis de
Mousqueton à emerillon Tendeur crochet-crochet
sécurité
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Matière Inox A4

64917 64922 62938


Mousqueton à œil avec vis de Mousqueton à targette avec
Crochet filetage métrique
sécurité emerillon
Matière Inox A2
Matière Inox A4 Matière Inox A4
62944 64951 64945
Piton à œil filetage bois avec
Vis à œil pour tendeur Goupille avec anneau
anneau articulé
Matière Inox A2 Matière Inox A4
Matière Inox A4

64948 64941 64952


Piton à œil fileté avec écrou Anneau de sécurité Ridoir à chapes fixes soudées
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

64949 64942 64953


Piton à œil filetage bois Anneau brisé Ridoir à chapes articulées
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

64950 64943 64954


Piton à œil filetage métrique Ridoir à chape fixe soudée +
Axe / goupille percée
avec anneau articulé embout à sertir
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

Accessoires d’architecture et accastillage


II A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 75
II Accessoires d’architecture et accastillage
A2 - A4 76

64964 64968 64976


Embout fileté à sertir pas
Manille droite forgée Manille longue rapide
à droite avec écrou
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Matière Inox A4

64966 64972 64969


Embout fileté à sertir pas Manille droite forgée axe
Manille lyre forgée
à gauche avec écrou imperdable
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64962 64973 64971


Embout à chape soudée Manille droite forgée à vis
Manille torse forgée
à sertir six pans
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64963 64970 64984


Embout à œil à sertir Manille droite longue forgée Emerillon à anneaux
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4
64985 64982 62860
Emerillon à anneau + manille Pontet forgé poli Charnière type -a-
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A2

64986 62993 62861


Pontet sur platine oblong
Emerillon à manilles Charnière type -b-
embouti et soudé
Matière Inox A4 Matière Inox A2
Matière Inox A2

62980 62994 62862


Pontet sur platine diamant
Pontet embouti Charnière type -c-
embouti et soudé
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

62995
62981 Pontet sur platine 62863
Pontet rectangulaire embouti et Charnière type -d-
soudé
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A2

Accessoires d’architecture et accastillage


II A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 77
II Accessoires d’architecture et accastillage
A2 - A4 78

62864 62872 64868


Charnière dégondable forgée
Charnière type -e- Charnière type -i-
polie gauche
Matière Inox A2 Matière Inox A2
Matière Inox A4

62865 62869 62955


Charnière type -f- Charnière à piano Poulie simple
Matière Inox A2 Matière Inox A2 Matière Inox A2

62870 64866 62956


Charnière type -g- Charnière T forgée polie Poulie double
Matière Inox A2 Matière Inox A4 Matière Inox A2

62871 64867 64957


Charnière dégondable forgée
Charnière type -h- Roue de poulie (rea)
polie droite
Matière Inox A2 Matière Inox A4
Matière Inox A4
62978 64931 69003
Terminaison filetée sertissage Embout à œil à sertir petit
Equerre
manuel pas à gauche modèle
Matière Inox A2
Matière Inox A4 Matière Inox A4

64918 69000 69005


Embout à œil sertissage Ridoir à chapes fixes soudées Terminaison filetage bois
manuel petit modèle sertissage manuel
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

64919 69001 69006


Embout à chape sertissage Ridoir à chapes fixes soudées Embout taraudé sertissage
manuel + embout à sertir petit modèle manuel
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

64930 69002 69007


Terminaison filetée sertissage Embout à chape soudée Embout fileté à sertir pas
manuel pas à droite à sertir petit modèle à droite petit modèle
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

Accessoires d’architecture et accastillage


II A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 79
II Accessoires d’architecture et accastillage
A2 - A4 80

69004 69011 69033


Embout fileté à sertir pas Embout à sertir taraudé pas
Vis à œil filetage bois
à gauche petit modèle à gauche petit modèle
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

69008 69012 69015


Embout à sertir taraudé pas Embout à sertir à chape Embout fileté à œil pas
à droite usinée petit modèle à droite
Matière Inox A4 Matière Inox A4 Matière Inox A4

69009 69013 69016


Embout à sertir taraudé pas Embout fileté à œil pas
Embout à sertir mural articulé
à gauche à gauche
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

69010 69014 69017


Embout à sertir taraudé pas Embout fileté à chape soudée
Embout à sertir filetage bois
à droite petit modèle pas à droite petit modèle
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4
69018 69021 69025
Terminaison à sertir tête
Embout fileté à chape soudée Embout fileté mural articulé
cylindrique bombée petit
pas à gauche petit modèle pas à gauche
modèle
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Matière Inox A4

69019 69022 69026


Embout fileté à chape usinée Terminaison taraudée tête
Corps fermé de ridoir
pas à droite petit modèle cylindrique bombée
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

69020 69023 69027


Terminaison taraudée tête
Embout fileté à chape usinée Corps fermé de ridoir petit
cylindrique hexagonale
pas à gauche petit modèle modèle
creuse
Matière Inox A4 Matière Inox A4
Matière Inox A4

69035 69024 69028


Embout fileté mural articulé Terminaison à sertir tête
Manchon rond lisse
pas à droite cylindrique bombée
Matière Inox A4
Matière Inox A4 Matière Inox A4

Accessoires d’architecture et accastillage


II A2 - A4
fixation.emile-maurin.fr 81
II Accessoires d’architecture et accastillage
A2 - A4 82

69029
Bille pour terminaison à tête
cylindrique bombée
Matière Inox A4

69030
Bille partiellement taraudée
Matière Inox A4

69031
Terminaison oblique tête plate
pour profil plat
Matière Inox A4

69032
Terminaison oblique tête
fraisée pour profil plat
Matière Inox A4
J FIXATION EN LAITON

J Fixation en laiton fixation.emile-maurin.fr 83


J Fixation en laiton 84

54000 58400 53500


Vis à tête hexagonale Tige filetée longueur
Ecrou à oreilles
entièrement filetée 1 mètre - N
Normes DIN 315
Normes DIN 933 Normes FE 25136
Matière Laiton
Matière Laiton Matière Laiton

51800 52504 54500


Vis à métaux tête fraisée
Ecrou hexagonal Hu Rondelle plate étroite Z
fendue
Normes DIN 934 Normes NFE 25513
Normes DIN 963
Matière Laiton Matière Laiton
Matière Laiton

51900 52514 55100


Vis à métaux tête cylindrique
Ecrou hexagonal bas Hm Rondelle plate moyenne M
fendue
Normes DIN 439 Normes NFE 25513
Normes DIN 84
Matière Laiton Matière Laiton
Matière Laiton

52000 52700
Ecrou hexagonal borgne Rondelle plate décolletée
étanche large L
Normes NFE 27453 Normes NFE 27611
Matière Laiton Matière Laiton
K FIXATION EN PLASTIQUE

K Fixation en plastique fixation.emile-maurin.fr 85


K Fixation en plastique 86

80000 83500 81800


Vis à tête hexagonale Ecrou à grandes oreilles Rondelle TPR
Caoutchouc
Matière Nylon 6.6 Naturel Matière Nylon 6.6 Naturel Matière
thermoplastique noir

81200 84000 82800


Vis à tête cylindrique Rondelle plate moyenne
Tige filetée longueur 1 M
à six pans creux
Normes DIN 125
Matière Nylon 6.6 Naturel
Matière Nylon 6.6 Naturel Matière Nylon 6.6 Naturel

83000 86100 82100


Rondelle plate Vis à métaux tête fraisée
Ecrou hexagonal HU
fendue
Normes DIN 9021
Matière Nylon 6.6 Naturel
Matière Nylon 6.6 Naturel Matière Nylon 6.6 Naturel

83100 87400 82500


Rondelle E.B.F. Vis à métaux tête cylindrique
Ecrou hexagonal borgne
(Etanche-Blocage-Freinage) fendue
Matière Nylon 6.6 Naturel
Matière Nylon 6.6 Naturel Matière Nylon 6.6 Naturel
85600 81500 81901
Cache écrou Hexagonal Embout rond à lamelles Rivet sapin
Matière PEBD Noir Matière PEBD noir Matière Nylon 6.6 noir

88500
81350 81600 Lien câble
Bouchon de protection Embout conique Matière Nylon 6,6 noir
Matière PEDB naturel Matière PVC noir

88501
Lien câble
Matière Nylon 6,6 blanc
81400 81700
Embout rectangulaire
Capuchon / bouchon conique
à lamelles
Matière PEBD rouge
Matière PEBD noir 86901
Embase à cheville
Matière Nylon noir

81420 81900 86902


Embout carré à lamelles Rivet sapin
Embase à cheville
Matière PEBD noir Matière Nylon 6.6 naturel
Matière Nylon blanc

K Fixation en plastique fixation.emile-maurin.fr 87


fixation.emile-maurin.fr

“ ACCÉDEZ EN UN CLIC AUX PAGES PRODUITS MAURIN FIXATION



ET TÉLÉCHARGEZ LES PLANS EN 2D ET 3D
n Accès direct
- par la photo
- par l’arborescence à gauche

n Accès via moteur de recherche


- par des mots clés
- par la référence Maurin
- par la norme
- par la marque

n Demande de prix
- déinir la quantité
- cliquer sur le chariot
- valider la demande
- remplir le formulaire et cliquer sur envoyer

n Téléchargement
Les plans 2D et 3D sont disponibles dans les formats CAO (Autocad,
Solidworks, Pro Engineer, Catia, DXF, DWG...).

n Visualisation du conditionnement
et de la disponibilité des produits à la boîte
CL CLIPPAGE

A
B

CL Clippage fixation.emile-maurin.fr 89
CL Clippage 90

78300C48 78300R 78300P30242


Ecrou en cage RAPID®
Goujon pour panneaux Attache câbles pour milieu
montage face arrière
RAPID® de panneau par ancre marine
série C4800
P 30242
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Zn blanc 48HBS Matière Plastique
Revêt. Cage inox/écrou acier

78300NUT 78300V082 78300P30240


Vis en cage RAPID® Attache câbles pour milieu
Ecrou pince RAPID®
à bout droit ou bout pilote de panneau par ancre marine
à fut taraudé
montage face avant P 30240
Matière Acier
Matière Acier Matière Plastique
Revêt. Zn 192 HBS
Revêt. Zn nickel 720 HBS Revêt. PA 6.6

78300MP5377A 78300P8682KN
78300CV Attache câbles pour bord Attache câbles plastique
Ecrou à clipper métal de panneau par agrafe à clipper sur un goujon
à cage ronde RAPID® MP 5377 A P 8683 KN
Matière Acier Matière Plastique
Matière Plastique
Revêt. Zn 192 HBS PA 6.6 CHOC + inox
Revêt. Revêt. PA 6.6 CHOC
ZIICN 18-08

78300C4434 78300PRD04808 78300P8231B


Attache câbles pour milieu Attache câbles pour milieu
Attache pour panneaux
de panneau par ancre marine de panneau par rivet integré
RAPID®
PRD 04808 P 8231 B
Matière Acier
Matière Plastique Matière Plastique
Revêt. Phosphate noir 72 HBS
Revêt. PP T20 Revêt. PA 6.6 CHOC
78300P014A
Attache câbles pour milieu
de panneau par rivet integré
P 014 A
Matière Plastique
Revêt. PA 6

78300MP8462A
Attache câbles
métalloplastique à pincer en
bord de panneau par agrafe
MP 8462 A
Matière Plastique
PA 6.6 CHOC + inox
Revêt.
ZIICN 18-08

78300D297B
Attache câbles pour milieu
de panneau par 1/4 de tour
D 297 B
Matière Plastique
PA 6.6 CHOC + inox
Revêt.
ZIICN 18-08

CL Clippage fixation.emile-maurin.fr 91
Bibliothèque de
composants normalisés

“ LA SOLUTION POUR RÉPONDRE AUX BESOINS DE TOUS LES SERVICES



DE VOTRE ENTREPRISE, BUREAUX D’ÉTUDES, ACHATS, MÉTHODE ET PRODUCTION

n 210 000 composants en 3D

n 100% Compatible sur tous les logiciels de CAO


STEP - DXF - DXG - IGES - SAT - DWF -
Autocad - Iinventor - CATIA - Pro/ E ngineer - Solidedge - Solidworks - 3D Studio Max -
Creo parametric - Google Sketchup - Microstation - Allplan 2008 - Aveva PDMS -
BeckerCAD - Caddy++ SAT - Cadkey - CoCreate Modeling - COLLADA -
Creo Elements/Pro - Mechanical Desktop - Medusa - MegaCAD - Metale 2D -
MI V8 - One Space Modeling - Parasolid Binary V15 - STL - SVG - Think3 - Tribon -
VisiCad - Viskon - VRML - VX (Varimetrix) - BMP - TIFF - JPEG - PDF 3D

n Paramétrage des produits


Diamètre - longueur - ouverture (angle) - position - nombre de chariot(s) - usinage...

n Mise à jour en temps réel des données

n Téléchargez nos composants sur notre site internet


fixation.emile-maurin.fr

n Disponible gratuitement sur DVD


CG GOUPILLES ET CIRCLIPS

CG Goupilles et circlips fixation.emile-maurin.fr 93


CG Goupilles et circlips 94

79030
77000 Goupille cannelée 79410
Goupille élastique à cannelures centrales
Circlips intérieur pour alésage
série épaisse E constantes
sur le tiers de la longueur Normes DIN 472
Normes ISO 8752
Normes ISO 8742 Matière Acier
Matière Acier
Matière Acier Revêt. Brut
Revêt. Brut
Revêt. Brut

79000 79040
Goupille cannelée 79430
Goupille cannelée
à cannelures centrales
à cannelures progressives Anneau «E» pour arbre
constantes
sur toute la longueur Type 863
sur toute la longueur
Normes ISO 8744 Matière Acier
Normes ISO 8740
Matière Acier Revêt. Brut
Matière Acier
Revêt. Brut
Revêt. Brut

79010 79450
Goupille cannelée 76601
Anneau «E» renforcé
à cannelures progressives Goupille fendue
pour arbre Type 864
sur la demi-longueur
Normes ISO 1234
Normes DIN 6799
Normes ISO 8745 Matière Acier
Matière Acier
Matière Acier Revêt. Zn
Revêt. Brut
Revêt. Brut

79020
Goupille cannelée 79400
à cannelures progressives 79231
Circlips extérieur pour arbre
renversées Epingle d’axe
sur la demi-longueur Normes DIN 471
Matière Acier
Normes ISO 8741 Matière Acier
Revêt. Zn
Matière Acier Revêt. Brut
Revêt. Brut
W ACCESSOIRES

W Accessoires fixation.emile-maurin.fr 95
W Accessoires 96

79050 64750
Clou cannelé à tête ronde 78900
Etrier fileté pour tube iso avec
Filet rapporté acier
Normes ISO 8746 écrous
Matière Acier Matière Inox A2-304
Matière Inox A4
Revêt. brut

79680 33750
Etrier fileté pour tube iso avec
Douille autotaraudeuse
écrous
Matière Acier
Matière Acier
Revêt. Zn
Revêt. Zn

79710 62750
Etrier fileté pour tube iso avec
Douille autotaraudeuse
écrous
Matière Inox
Matière Inox A2

79720 62751
Etrier fileté pour tube
Douille autotaraudeuse
métrique avec écrous
Matière Laiton
Matière Inox A2
O OUTILLAGE DE POSE

O Outillage de pose fixation.emile-maurin.fr 97


O Outillage de pose 98

Outils de pose pour rivets

17900BM75 17900BM718 17900BET-2


Outil de pose pour rivets Outil de pose pour rivets Outil de pose pour rivets
BM 75 BM 718 sur batterie BET-2

17900BM93 17900BM917
Outil de pose pour rivets Outil de pose pour rivets
BM 93 BM 917

17900BM516 17900BM928
Outil de pose pour rivets Outil de pose pour rivets
BM 516 BM 928

17900BM525 17900BET-1
Outil de pose pour rivets Outil de pose pour rivets
BM 525 sur batterie BET-1
Outils de pose pour écrous noyés Outils de pose pour lien nylon

19911P2005 19911BRK01
Outil de pose Oleo 45574
Outil de pose manuel pour
pneumatique pour écrou noyé Pince pour lien nylon
écrou noyé Rivkle® BRK 01
Rivkle® P 2005

19911P2007 45574P
Outil de pose Oleo
Pince pour lien nylon
pneumatique pour écrou noyé
PA 6.6 et PA 12
Rivkle® P 2007

19911P1007
Outil de pose Oleo
pneumatique pour écrou noyé
Rivkle® P 1007

19911BRK10
Outil de pose manuel pour
écrou noyé Rivkle® BRK 10

O Outillage de pose fixation.emile-maurin.fr 99


O Outillage de pose 100

Embouts

36030 36061 36045


Embout six lobes pour vis
Embout carré Embout hexagonal
inviolable
Matière Acier Matière Acier
Matière Acier

36040 36066 36065


Embout hexagonal pour vis
Embout six lobes Embout plat
inviolable
Matière Acier Matière Acier
Matière Acier

24900
36050 36070 Clé pour vis à six pans creux
Embout Pozidrive Porte embout magnétique
Normes DIN 911
Matière Acier Matière Acier Matière Acier
Revêt. Brut

36060 36035 62880


Embout «Snakes-Eyes»
Embout Phillips Embout carré
pour vis inviolable
Matière Acier Matière Inox
Matière Acier
Embouts (Suite)

62881 62886
Embout torx pour vis
Embout torx
inviolable
Matière Inox
Matière Inox

62882
Embout pozidrive
Matière Inox

62884
Porte-embout
Matière Inox

62885
Etui trente pièces (29 embouts
+ 1 porte-embout)
Matière Inox

O Outillage de pose fixation.emile-maurin.fr 101


Maurin Fixation
Expertise et accompagnement technique

Une équipe d’experts techniques


Expertise technique par secteur d’activité
• Industrie, automobile, ferroviaire, infrastructures, …
• Des experts dans les comités de normalisation (dont l’AFNOR et l’UNM),
pour les environnements normatifs de chaque secteur d’activité
(normes ISO, NF, DTRF, …).

Support technique en accompagnement de vos projets


• Aide au choix du produit de ixation : classe de qualité, revêtement, …
• Aide dans l’utilisation : méthode de montage, calcul des couples de serrage, …
• Analyse des causes de défaillances (ruptures, qualité, utilisation non conforme, …)
en interne ou en collaboration avec des laboratoires extérieurs,
• Etudes de rationalisation de votre portefeuille de ixation, analyses de vos cahiers
des charges,
• Expertise sur vos sites et chantiers,
• Formation de vos équipes aux techniques d’assemblage.

0,15 € / min
0 825 007 333
Maurin Fixation
Des supports techniques pour vous aider au quotidien

A retrouver dans le mémento technique


de la fixation

• Vocabulaire du métier de la ixation : plus de 950 déinitions


• Lexique versions français/anglais et anglais/français
• Répertoire des normes
• Conversion de valeurs en pouces en valeurs métriques
• Couples de serrage
• Choix des numéros d’embouts et clés
• Couples galvaniques
• Fragilisation par l’hydrogène
• Démarche de dimensionnement d’un assemblage
• Choix des rondelles ressort
• Etc.

Extraits du mémento technique disponible sur


fixation.emile-maurin.fr

fixation.emile-maurin.fr 103
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE Pages 104 à 135 :
Extraits du
MEMENTO
Notions économiques TECHNIQUE

Afin de définir, approvisionner et utiliser les produits de fixation, compte Coût d’acquisition
tenu de leur faible prix d’achat unitaire, il convient d’avoir une approche Du fait de la faible valeur unitaire des produits et du grand nombre de sources
plus globale. de fabrications, l’impact des coûts de gestion industrielle (gestiondenomenclature,
En effet, le portefeuille «achat» de fixation pour un industriel représente en processus d’achat, processus d’approvisionnement, de contrôle et réception,
général de 1 à 3% des achats «matière». Par exemple, une voiture de processus comptable) est très significatif.
gamme moyenne intègre environ pour 150 euros de produits de fixation. La rationalisation des références utilisées est un moyen à privilégier pour
Par contre, c’est, par nature, la plupart du temps le premier poste en nombre limiter ce type de coût.
de références gérées.
Par ailleurs, la fixation est un produit de sécurité à double titre : sécurité Coût de possession
des biens et des personnes bien sûr, mais aussi sécurité industrielle : quel Du fait des effets de série, voir des quantités minimum d’approvisionnement,
est le coût réel d’une rupture de chaîne si un produit de fixation n’est pas le stock de produits de fixations représente couramment plusieurs mois de
disponible ? consommation (sauf en cas de gestion externalisée de type KANBAN).
Il nécessite la plupart du temps des rayonnages lourds, compte tenu du
Coût du produit poids des produits et une zone de stockage importante du fait du nombre de
Les produits de fixation sont essentiellement composés d’acier, dont le références.
cours fluctue et est de fait négocié au niveau mondial en dollars US, même
si les achats peuvent être réalisés en euros. Coût de montage
Les investissements pour fabriquer les produits de fixation sont lourds et les Par rapport au coût du produit, le coût du montage est largement supérieur,
technologies employées très différentes selon les produits. Cela conduit à qu’il soit réalisé manuellement (coût de main d’œuvre) ou à l’aide de systèmes
avoir des conditions économiques très variables selon le plan de charge des de montage automatique (coût d’amortissement et d’entretien et surcoût
fabricants (nota : les constructeurs automobile «première monte» absorbent des produits qui nécessitent alors un niveau ppm amélioré).
près de 50% de la capacité mondiale en produits de fixation). L’ergonomie est donc un facteur clé d’amélioration.
La notion de série de fabrication (quantité) est particulièrement importante,
eu égard aux prix unitaires des pièces, le temps de réglage de machine pouvant Coût complet
être supérieur au temps de production (les cadences de production atteignent Au final, le coût complet de
15000 pièces à l’heure). la fonction «fixation» dans le Prix
Enfin, le marché de la production est mondial, et certains produits ne sont monde industriel est généra- du produit
plus fabriqués qu’en quantités minimes en Europe (les écrous par exemple).
L’impact des coûts de transport peut être très significatif, compte tenu de
lement considéré comme
composé à 15% seulement du 15%
l’aspect pondéreux des produits (un volume de «boite à chaussures» pèse prix du produit !
environ 20 kg, une palette 800 kg…). Dans les secteurs industriels
Le coût des produits de fixation est donc par nature très variable. Pour les plus optimisés (automobile)
autant, l’industriel recherche le maximum de visibilité. Une bonne anticipation par la taille des séries, les
des besoins a par conséquent un impact économique important. process de conception et de Autres coûts
montage, ce ratio peut atteindre
Coût du contrôle
Chaque manipulation de produit se traduit par un coût de main d’œuvre
au plus 30%. 85%
et/ou un coût d’amortissement d’investissement. Ceci est particulièrement
vrai en matière de contrôle, les machines de tri ayant des cadences 4 fois 2-1
moins rapides que les outils de production.
Selon le type et le nombre de contrôles demandés, le prix du produit peut
augmenter de 10 à 30%...
Notions élémentaires sur les revêtements de surface
Il existe plus d’une centaine de revêtements de surface, le choix est fonction Revêtement électrolytique
du résultat ciblé, qui peut être de diverse nature : Désignation - Norme de référence : ISO 4042
• résistance à la corrosion,
• coefficient de frottement, Elle détermine la codification :
• aspect, - la première lettre définit le métal (exemple A pour le zinc),
• risque de fragilisation à l'hydrogène, - le deuxième chiffre indique l’épaisseur (exemple 2 pour 5 microns),
• soudabilité. - la troisième lettre définit la couleur (exemple L pour le jaune).
Exemple : Vis P9F = zinc nickel › 10 microns bleuté à bleuté irisé
Types de revêtemen ts Fragilisation par l’hydrogène
Les revêtements les plus courants sont les suivants :
Les procédés de nettoyage et de zingage par électrolyse créent une absorption
d'hydrogène par l'acier, particulièrement pour les pièces d'une dureté de
Revêtements électrolytiques Zinc lamellaire 320 HV et plus (vis de classe 10.9 et plus, écrous classe 12, rondelles ressort).
Zinc chrome III et VI Cuivre Geomet® Cet hydrogène crée une fragilisation et donc doit être éliminé, le procédé est
Zinc nickel 12-15 % Delta Protekt® un traitement de dégazage décrit dans la norme ISO 4042. Il est réalisé par
Zinc fer Phosphate zinc Magni® un passage au four à une température de l'ordre de 200°C, pendant un temps
Nickel Phosphate manganèse Deltatone® défini en fonction de la nature des pièces.
Chrome
Etain Cadmium Attention
Le risque de fragilisation est fortement réduit par le dégazage mais en la
Le zinc est réalisable en plusieurs couleurs : blanc, jaune, vert, noir. matière, l’élimination de ce risque ne peut être garantie. Quelles que soient
les précautions prises, la présence d’hydrogène, qui ne peut être totalement
Décontamination – passivation de l’inox éliminée, entraîne un risque de rupture différée.
Le décapage ou nettoyage à l’acide rétablit la résistance à la corrosion de
la surface en supprimant toute contamination superficielle telle que graisse, Epaisseur
saleté ou particules de fer encastrées. L'épaisseur maximale de revêtement est liée au diamètre et aux tolérances du
filetage, ceci pour garantir la montabilité des vis et écrous. La norme ISO 4042
Procédés d’obtention définit ces épaisseurs qui vont de 3 à 20 microns.
On distingue principalement :
Zinc lamellaire
• Le revêtement par électrolyse : les pièces sont dans un bain de zinc, nickel, Désignation - Norme de référence : NF EN ISO 10683
chrome… Le courant est généré par des cathodes plongées dans le bain, ceci
entraîne le dépôt du revêtement (l’anode) sur les pièces. Il n’y a pas désignation générique, elle est liée au producteur (formulateur) du
zinc :
• Le zinc lamellaire : les pièces sont immergées dans un bain de zinc, à NOF METAL COATING® : Geomet®
une température de 300°C, zinc de 1 ou 2 couches. DORKEN® : Delta Protekt® et Deltatone®
• Le zinc galvanisé à chaud : les pièces sont plongées dans un bain de zinc, à MAGNI EUROPE : Magni®
une température de l'ordre de 400°C. Epaisseur
• Le zinc mécanique : les pièces sont dans un tonneau avec des microparticules Elle est comprise entre 6 et 10 microns.
de zinc, lors des rotations et vibrations le zinc se dépose par frottement.

fixation.emile-maurin.fr 105
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE Notions élémentaires sur les revêtements de surface 106

Galvanisation à chaud Quelques valeurs indicatives de tenues BS enregistrées en rouille rouge (pour
Norme de référence : NF EN ISO 1461 plus de précisions, voir le tableau détaillé dans le chapitre «Bibliothèque &
outils» :
L’épaisseur de zinc est de l'ordre, selon l'application, de 40 à 70 microns, cette - zinc blanc 5 microns : 48 heures,
couche de zinc importante est déposée sur les vis selon 2 possibilités : - zinc blanc 5 microns + filmogène : 300 heures,
- vis avec un filetage minorée, afin de permettre le montage d'un écrou standard, - zinc nickel 12-15% + filmogène : 720 heures (standard automobile),
- vis avec un filetage standard, ce qui imposera le montage d'un écrou - GEOMET 500 A® : 600 heures,
surtaraudé. - Galvanisé à chaud 50 microns : 600-700 heures.
Attention Test de Kesternich
Il est important de changer la spécification de la matière de la vis minorée ou Test complémentaire de corrosion au dioxyde de soufre (mesure de la résistance
de l’écrou surtaraudé afin de conserver les caractéristiques mécaniques exigées à la pollution atmosphérique).
par les normes.
Coefficient de frottement
Performance d'un revêtement L’application d’un revêtement implique une modification du coefficient de frottement.
Les valeurs sont de l'ordre de 0,10 à 0,24, une dispersion réduite est obtenue
La résistance à la corrosion d’un revêtement est directement liée à : avec des filmogènes, qui permettent une plage : 0,12 - 0,18 (standard automobile,
- la nature du revêtement, voir tableau 5.5).
- l’épaisseur appliquée,
- la présence d'additifs tels les filmogènes (Top Coat) qui accroissent la performance Filmogène (Top Coat)
contre la rouille et le coefficient de frottement. En final, il y a dépôt d'un film additionnel qui apporte une résistance à la corrosion
La mesure de la résistance à la corrosion s’effectue principalement à l’aide et une amélioration du coefficient de frottement. Certains filmogènes ont le but
d’un test au brouillard salin. unique d'améliorer le coefficient de frottement, d’autres permettent une résistance
aux chocs thermiques.
Test BS (brouillard salin) Attention
Norme de référence : ISO 9227 Un filmogène modifie les propriétés de conductivité électrique et peut donc être
En laboratoire, les éléments de fixation revêtus sont placés dans une enceinte incompatible avec certaines applications .
de brouillard salin, les taux de salinité et d'humidité étant fixés par la norme.
Les valeurs de référence correspondent à des tests effectués en sortie de bain. Directives européennes DIR 2000/53/CE,DIR
Attention 2002/95/CE et DIR 2011/65/UE
Toute manipulation postérieure (tri, conditionnement, montage) peut réduire Ces Directives applicables depuis Juillet 2006 aux industries automobile et
les performances, par apparition de rayures ou chocs sur le revêtement. électrique grand public interdit les revêtements trop polluants (notamment
avec du chrome VI) et donc :
Deux critères sont enregistrés en tenue brouillard salin (tenue BS) et exprimés - le zinc jaune,
en heures : - le zinc vert,
• l'oxydation blanche - le zinc noir avec chrome VI,
- le cadmium.
Elle correspond à la première apparition de rouille blanche, attaque de
la couche de zinc. Des solutions alternatives avec chrome III ont été industrialisées à l’exception
de zinc vert et du zinc jaune.
• la rouille rouge
Elle correspond à la fin de consommation de la couche de zinc, et au début de
l’attaque de l'acier.
Elaboration d’une demande d’offre
ou d’une commande de fixations
Afin d’éviter toute ambiguïté dans la définition, la cotation puis la livraison d’un - Niveau ppm (par type de caractéristique).
produit de fixation, il convient de respecter un certains nombre de stipulations. - Opération de reprise (perçage) ou complément (freinage, frein-filet…).
On distinguera le cas des produits «standards» des produits spécifiques - Type de montage automatique.
«à exigences». - Produit selon plan.
Produit standard Exigence de procédure et documentaire
1. Désignation / type de produit : vis, boulon, rondelle… - Procédure d’échantillons initiaux.
2. Forme : forme de tête, type de filetage, forme d’écrou ou rondelle, type d’em- - Procédure spécifique de contrôle.
preinte… - Certificat (préciser le type).
3. Norme de référence : ISO, NF, DIN, UNI, UNF… avec son numéro. - Agrément du fabricant.
4. Matière : acier, laiton, inoxydable, thermoplastique… Exigence logistique
5. Classe de qualité : - Tolérance sur quantité.
- acier : 8.8, 10,9, 33H, 45H, grade 5, grade 8, - Boîtage imposé.
- inoxydable : A2-50, A4-70, A4-80. - Etiquetage imposé.
6. Revêtement : brut, zingué blanc Cr3, Geomet… - Palettisation imposée.
Ces 6 éléments peuvent être remplacés par la codification d’un «modèle» - Mode livraison imposé.
Emile Maurin : 20211 = vis à tête hexagonale entièrement filetée NF EN 24017
en acier classe 8.8 zinguée blanc.
Il aussi possible d’utiliser une notation abrégée (voir dans les «Outils» en fin de
volume) : 20211 = V TH EF 4017 8.8 Zn.
7. Dimension.
8. Quantité.
09. Délai ou date de livraison (date de départ ou «rendue» à préciser).
10. Cadences éventuelles de livraison.
Produit specifique à exigences
En complément chaque référence peut faire l’objet d’exigences particulières,
auxquelles correspondent des conditions économiques de fourniture.
Exigence produit
- Exigence de matière.
- Revêtement particulier.
- Niveau de tenue brouillard salin.
- Exigence de provenance (fabricant, marquage, pays, continent…).
- Tolérance sur filetage, sous tête…
- Caractéristiques dimensionnelles hors norme (tête réduite, longueur spécifique…).
- Caractéristiques mécaniques hors norme (résilience, coefficient de frottement…).

fixation.emile-maurin.fr 107
TECHNIQUE AVANCÉE PROCESS DE FABRICATION DES FIXATIONS 108

P ro c e s s d e f r a p p e à f ro i d
Principe
La frappe à froid est un process à haute vitesse où le fil machine (préalablement 2. Guidage du fil :
préparé par phosphatation) est découpé à longueur, puis déplacé à travers une introduction
succession d’outils et filières, déformant le lopin en diamètre et longueur
(Fig. 1).
Durant les opérations, le métal est proche de sa limite élastique et conserve sa
forme modifiée en sortie de filière. On ne s’approche pas de la résistance limite 3. Guidage du fil :
à la traction du métal pour éviter les ruptures. transfert
Il existe de nombreux types de machines, adaptés aux pièces à produire :
- capacité de diamètre (2 mm à 48 mm), 1. Déformation
- capacité de longueur (2 mm à 300 mm et plus), du lopin
- force de frappe (de 5 tonnes à 1600 tonnes), 6. 6 filières
- type de transfert : «universel», «parallèle» ou «prise-mouvement-place», et 6 frappes
- les machines de frappe peuvent être à 2, 3, 4 ,5 voir 6 frappes simultanées,
assorties à un nombre de filières variable (1 à 6).

Quelques chiffres qui parlent …

Une machine de frappe est une grosse presse horizontale qui coûte de 300 000 à
1 million d’euros.
4. 6 filières et 6 frappes «Formax»
La cadence de production est très élevée : elle peut
frapper de 20 coups/minutes (vis en acier inoxydable de
gros diamètre par exemple) jusqu'à 800 coups/minutes
(vis pour matériaux tendres de diamètre 4 mm par
exemple), et donc de fabriquer jusqu'à 800 fixations par
minute.

La production d'une machine de frappe est de l'ordre de


1 à 10 tonnes de fixations par jour.

Source illustrations: National Machinery.


5. 6 filières et 6 frappes 7. Bobine de fil
Principales étapes
La frappe à froid d’un matériau donné est conditionnée par les propriétés Exemple de gamme de déformation à froid
mécaniques de celui-ci. Ces propriétés déterminent les «règles» pour former
les pièces, toutes basées sur trois méthodes de base.

Extrusion (filage) avant


Méthode pour réduire le diamètre, où le pourcentage de réduction est
libre ou limité par la capacité du matériau à entrer dans une filière de
diamètre plus faible.

Découpage Opération de Ebauche Découpe du


du fil pour frappe pour de la tête six pans et
obtention formation du de vis et formation
d’un lopin corps et fût marquage du pas de vis
de la vis
Extrusion (filage) arrière
Méthode pour réaliser des trous, où le matériau est poussé en arrière
autour d’un outil pénétrant (formation d’empreinte)

Compression (refoulement)
Méthode pour former la tête des fixations : un volume de matière
prédéfini sur lopin est compressé sur la face de la matrice, de forme
plate ou spécifique en fonction de la forme de tête souhaitée.

fixation.emile-maurin.fr 109
TECHNIQUE AVANCÉE PROCESS DE FABRICATION DES FIXATIONS 110
1.Représentation de la déformation de matière
P ro c e s s d e f i l e t a g e ro u l é avant et après roulage (taux de déformation)
220%
200%
Z

0%
 e de déformation
Zone

50%

20
Historique

%1
150%

100
100%
Diamètre d’ébauche Diamètre primitif
Les premiers essais de roulage des filets datent du début du 19 siècle. La mise

%
e 50%

150
en pratique, limitée à la fabrication de vis, boulons et rivets a commencé 25%
industriellement au début du 20e siècle. Mais avec des résultats médiocres du

10 50%
%

50 0%
250
10%
fait d’un défaut de maîtrise de la matière première, de l’usinage et de la précision

%
10 5%
%
de l’outillage. Les améliorations apportées ont permis une adoption de ce process

2
%
20
dans les années 30, puis une généralisation durant la seconde guerre mondiale.

Principe du roulage Avant roulage Après roulage


Le roulage consiste à former une pièce de révolution sans copeaux, par
déformation. Un outillage spécifique constitué de deux cylindres, appelés
molettes, comportant le même profil que la pièce à réaliser, est placé dans une
machine comparable à une presse. Les molettes se rapprochent de la pièce en
tournant et pénètrent la matière, entraînant la rotation de la pièce, jusqu’à la
déformer et reproduire leur profil sur celle-ci. Au cours du roulage, une lubrification
abondante est nécessaire.
Par ce procédé, le diamètre hors tout de la pièce augmente, le creux du filet
entraînant des excroissances de matière pour former la tête du filet (Fig. 1).
Il existe deux variantes de cette technique de roulage à deux molettes :
-  roulage en plongée : la vis est filetée sans se déplacer et la longueur du filetage
dépend de la largeur des molettes. L’angle d’hélice des molettes est égal à
l’angle d’hélice de la vis et le diamètre des molettes est un multiple exact du
diamètre de la vis. Cette technique est utilisée pour le filetage des vis, notamment
celles issues de la frappe à chaud (Fig. 2 et 3).
- le roulage en enfilade, une barre se déplaçant entre les molettes, ce qui
permet la réalisation de grandes longueurs de filetage. Cette technique est
utilisée pour la réalisation des tiges filetées. 2. Simulation du roulage
Pour la visserie en grandes séries, issues de la frappe à froid, on privilégie à cinq filets
le roulage par la technique des peignes rectilignes, taillés sur une face, selon
le même principe que les molettes (Fig. 5, page suivante).

3. Roulage en plongée
d’une vis à six pans creux
Un peigne est fixe, l’autre mobile. L’ébauche de la vis est introduite entre Peigne mobile
les peignes et à la fin du déplacement du peigne mobile, le filetage est terminé
et la pièce éjectée (Fig. 4).
En complément d’opération sur la même machine, des couteaux peuvent être Pièce
installés afin de réaliser des pointes.
Entre l’alimenteur de la rouleuse et la rouleuse elle-même, une unité d’assemblage Evacuation Introduction
de rondelles peut être installée, permettant l’obtention de vis à rondelle imperdable.
Cette technologie est cependant généralement limitée aux pièces de diamètre Peigne fixe
inférieur ou égal à 24 mm, et par la longueur des pièces (jusqu’à 260 mm) et
la longueur du filetage (jusqu’à 100 mm). 4.

Avantages et limites du roulage


- Les fibres de matière ne sont ni rompues ni coupées mais déformées, contrairement
au process de taillage.
- Il n’y a pas de production de copeaux.
- Le process est plus efficace économiquement que le taillage, sur les aspects
de consommation de matière et de temps d’opération.
- Le roulage améliore les caractéristiques mécaniques par écrouissage de la matière.
- Les taux de déformation peuvent atteindre 200% en fond de filet et de 100 à
200% sur les flancs, entraînant une forte augmentation de la dureté superficielle
(jusqu’à 30%) et générant un état de compression s’opposant à l’amorçage des
fissures et à leur propagation, ce qui améliore la tenue en fatigue.
- Le roulage glace la surface, ce qui améliore la résistance à l’oxydation, diminue
les frottements mécaniques et supprime les amorces de rupture.
Le procédé par roulage est susceptible de générer l’inclusion d’impuretés qui
5. Roulage d’une vis à tête hexagonale
peuvent être incompatibles avec certaines technologies, telles que l’ultra-propreté par peignes rectiligne
ou les technologies du vide.

fixation.emile-maurin.fr 111
TECHNIQUE AVANCÉE CHOIX D’UN ASSEMBLAGE BOULONNÉ 112

D é m a rc h e d e c h o i x d ’ u n é l é m e n t d ’ a s s e m b l a g e
Un élément d'assemblage est choisi en fonction d'un certain nombre de - Conditions sectorielles. Exemple : règlements ROHS pour les revêtements
critères successifs. Les différents choix combinés permettront de désigner le dans les secteurs de l’automobile ou du matériel électrique.
ou les éléments les mieux adaptés. - Conditions diverses. Exemple : exigence d’aspect pour un produit visible.

1 Pièces à assembler 4 Mode d’entraînement de la vis et mode


- Caractéristiques mécaniques et dimensionnelles. de montage (m anuel ou automatique)
- Matière des constituants à assembler. - Conditionne la forme de la tête de la vis et de l’empreinte.
- Revêtements des constituants à assembler. - Conditionne éventuellement un niveau de PPM dimensionnel ou de présence
- Nombre de vis d’assemblage (ou boulons). d'intrus.
- Conditions de conservation/stockage avant mise en service.
- Conditions de fonctionnement (modifications de contraintes en fonctionnement, 5 Nombre de montages et de démontages
vitesse, accélération, à-coups…) dans un cycle de vie
- Etc.
- Conditionne le mode de freinage de la vis ou de l’écrou.
2 Sollicitations mécaniques que devront subir
les vis d’assemblage 6 Couple de serrage
- Conditionne également la forme de la tête de la vis et de l’empreinte.
- La traction : c’est une contrainte principale qui peut entraîner la rupture.
- Conditionne la classe de la vis et le mode de freinage, ou la classe de l’écrou.
- Le cisaillement : effort qui tend à couper la pièce par des efforts opposés et
perpendiculaires à sa surface.
- Le flambage : déformation brusque d’une pièce longue soumise à un effort de
7 Milieu ambiant
compression axiale (sollicitation peu fréquente en visserie-boulonnerie) - Humidité, air salin, oxydant, température, pollution…
- La compression : dans un assemblage les pièces assemblées sont soumises à - Conditionne le revêtement de surface ou la nature des matériaux : laiton, inox,
la compression, mais également une partie de la tête de la vis et de la zone de plastiques…
l’écrou en appui.
- La flexion : existe rarement dans les éléments de fixation, sauf lorsque les 8 Conditions économiques (cout complet monté)
surfaces d’appuis des pièces à assembler ne sont pas parallèles entre elles. - Rationalisation de référence ou non.
- La torsion due à la partie filetée de la vis : lors du serrage, une partie des - Taille de lot minimum par rapport au besoin.
forces nécessaires au vissage occasionne une torsion dans la vis du fait des - Coût de montage.
frottements internes.
- La fatigue : les propriétés d’un matériau peuvent être modifiées consécutive-
ment aux variations périodiques de contraintes entraînant la rupture brutale
sans déformation préalable.

3 Contraintes législatives, réglementaires


ou diverses
- Conditions de calcul. Exemple : EUROCODE 3 pour les structures de bâtiment.
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE

Vo ca b u l a i re d u m é t i e r d e l a f i x a t i o n
A Acier doux
Acier dont la faible teneur en carbone (inférieure à
Action corrective
Action entreprise pour éliminer la cause d’une non-
Européens). Pour les fixations, elle gère les marques
NF-boulonnerie de construction métallique, et est noti-
Abrasion 0,05%) conduit à des caractéristiques mécaniques conformité ou d’une autre situation indésirable détec- fiée pour délivrer le marquage CE dans le cadre de la
Processus de détérioration et d’usure dû à l’utilisation faibles et une forte ductilité. tée (une action corrective est destinée à empêcher la Directive Produits de Construction (boulons à haute
d’agents abrasifs (usure abrasive). réapparition, alors qu’une action préventive est destinée résistance aptes à la précontrainte, boulons non pré-
Acier duplex (inoxydable) (symbole D) à prévenir l’occurrence). contraints).
Ac Alliage fer-chrome-nickel de structure mixte ferritique-
Voir critère d’acceptation. austénitique. Acier de très bonne résistance mécanique, Action mécanique Agrément Technique Européen (ATE)
résistance à la corrosion similaire à celle des aciers Toute cause physique capable de modifier le mouve- Document constituant une appréciation favorable de
Accord de Vienne ment d’un corps, d’interdire le mouvement d’un corps l’aptitude à l’emploi d’un produit pour une fin détermi-
austénitiques mais avec une meilleure résistance à la
Accord de coopération technique établi entre l’ISO et le corrosion sous contrainte. susceptible de se déplacer, ou de déformer un corps. née, basée sur la satisfaction des exigences essentielles
CEN, visant à publier une norme au contenu identique pour la construction, selon les caractéristiques intrin-
et avec la même numérotation en norme sous référen- Acier durci par trempe Action préventive sèques de ce produit et les conditions établies de mise
tiel ISO ou sous référentiel CEN. Acier ayant subi un durcissement par trempe, toujours Action entreprise pour éliminer la cause d’une non- en œuvre et d’utilisation. L’agrément technique euro-
suivi d’un revenu (dans le seul cas de trempe dite baini- conformité potentielle ou d’une situation potentielle péen est délivré par un organisme agrée à cet effet par
Accréditation tique, on s’abstient de ce traitement de revenu). indésirable (une action préventive est destinée à préve-
Démarche consistant, après évaluation, à tester la com- l’Etat membre. En France le CSTB est l’organisme
nir l’occurrence, alors qu’une action corrective est des- d’agrément désigné et notifié par l’Etat.
pétence et l’impartialité des organismes ou laboratoires Acier faiblement allié (Acier avec éléments tinée à empêcher la réapparition).
techniquement capables de réaliser des essais, des d’alliage) Il constitue, dans le champ couvert par la Directive
analyses ou des étalonnages et de procéder à des Acier allié dont la teneur de chacun des composants Ad ’hoc (groupe) Produits de Construction (DPC), une étape obligatoire
actions d’inspection ou de certification de produits, ser- améliorateurs (bore, chrome, molybdène..) est infé- Instance chargée de préparer le contenu technique préalable à la mise sur le marché européen pour les
vices, systèmes qualité ou de personnels, dans les sec- rieure à 5%. d’une norme, d’étudier une question ou un sujet spéci- produits non normalisés. Il affirme, sous la responsabi-
teurs donnés. En France le COFRAC remplit cette fique, le plus souvent à l’initiative d’un comité (ou sous- lité du fabricant l’aptitude à l’usage prévu d’un produit.
Acier Ferritique (inoxydable) (symbole F1) comité) technique de normalisation ISO ou CEN. Il définit les dispositions du contrôle de production mis
mission. Alliage fer-chrome et carbone (<0,12%). Acier de résis- en place par le fabricant et éventuellement supervisées
Acier tance mécanique plus faible que les aciers austénitiques Adhérence par un organisme notifié.
Alliage métallique fer+carbone dont l’élément principal et résistance chimique se situant entre celle des aciers Phénomène qui tend à maintenir un objet solidaire d’un L’ATE est valable 5 ans.
est le fer, et dont la teneur en carbone n’est pas supé- austénitiques et celle des aciers martensitiques. autre objet (liaison entre deux surfaces en contact) – voir
rieure à 2% (+ taux maxima en éléments soufre et phos- Caractéristiques magnétiques. frottement. Ajustement
phore). La présence de fortes teneurs en éléments Acier dont l’état ferritique est stable à toutes tempéra- Assemblage de deux pièces lisses, l’une extérieure
Adhérence du revêtement contenante (alésage ou pièce femelle) et l’autre inté-
carburigènes peut modifier la limite supérieure de la tures. Aptitude d’une couche de revêtement à rester liée au
teneur en carbone. rieure contenue (arbre ou pièce male) de même dimen-
Acier fortement allié substrat ou au métal/matériau de base. sion nominale mais de tolérances différentes pouvant,
Acier allié Acier allié dont l’un au moins des composants amélio- Adouci en fonction de ces tolérances, avoir des comportements
Acier avec des ajouts de composants métalliques rateurs à une teneur supérieure à 5%. Etat métallurgique de produits ayant subi un traitement différents (jeu positif, serrage, jeu incertain).
d’amélioration (chrome, cobalt, manganèse, molybdène, Acier inoxydable thermique dit d’adoucissement en vue d’abaisser la Ajustement avec jeu
nickel, titane, vanadium…). Famille d’aciers alliés auxquels sont ajoutés essentiel- dureté du métal. Ce traitement permet de faciliter les Ajustement assurant toujours un jeu entre l’alésage et
Acier austénitique (inoxydable) (symbole A1 à lement du chrome (10,5% minimum) du nickel et éven- opérations de mise en forme (par exemple frappe à l’arbre après assemblage, la limite inférieure de l’alé-
A5) tuellement d’autres composants améliorateurs froid) ou d’usinage. sage étant plus grande que la limite supérieure de
Alliage fer-chrome-nickel et carbone (<0.12%) avec (molybdène, titane, vanadium..) afin d’obtenir une résis- AELE l’arbre (ou dans le cas limite égale). Exemple : système
addition possible de molybdène pour améliorer la résis- tance à l’oxydation et/ou à la corrosion. Cette améliora- Association Européenne de Libre-Echange. de filetage vis/écrou.
tance à la corrosion. Famille d’acier inoxydable la plus tion varie en fonction de la nuance d’acier inoxydable et
du milieu. AFFIX Ajustement avec serrage
répandue, avec une résistance moyenne (avec écrouis-
sage), de bonne ductilité et résistance chimique élevée. Association (française) des Fabricants de FIXations Ajustement assurant toujours un serrage entre l’alé-
Acier martensitique (inoxydable) (symbole C1, mécaniques. sage et l’arbre après assemblage, la limite supérieure
Famille d’acier dont la structure est austénitique à la C3 et C4) de l’alésage étant plus petite que la limite inférieure de
température ambiante. Le fer se présente sous forme Alliage fer-chrome-nickel, et carbone (>0,10%) avec AFNOR® l’arbre (ou dans le cas limite égale). Exemple : système
cubique à faces centrées ou fer Ƴ. Les sites interstitiels addition possible de molybdène pour améliorer la résis- Association Française de NORrmalisation - Organisme de goupillage.
de l’austénite sont plus grands que ceux de la ferrite (fer tance à la corrosion. Acier de résistance mécanique officiel national français chargé d’organiser l’élabora-
α) et le fer Ƴ peut donc stocker plus de carbone que le élevée lorsque trempé et revenu, mais résistance chi- tion des normes françaises, européennes et/ou interna- Alésage
fer α. mique moins élevée que celle des aciers austénitiques tionales (avec les 25 bureaux de normalisation – dont Opération d’usinage d’une surface intérieure cylindrique
Acier autotrempant ou ferritiques. l’UNM) et qui publie ces normes en langue française. ou conique – par extension, forme obtenue par cette
opération.
Désigne les aciers dont la trempabilité est telle qu’un Acier trempé revenu AFNOR Certification®
refroidissement à l’air permet de conférer une struc- Acier ayant subi un durcissement par trempe, puis un Société qui opère dans le domaine volontaire (par Alésage (système de tolérance)
ture martensitique à des pièces de dimensions même revenu (dans le seul cas de trempe dite bainitique, on exemple marque NF) et réglementaire (par exemple Forme géométrique définie par une dimension linéaire
importantes. s’abstient de ce traitement de revenu). marquage CE en rapport aux Directives ou Règlements intérieure d’une pièce, généralement cylindrique.

fixation.emile-maurin.fr 113
114
Alexander Amélioration continue Argent (symbole chimique Ag) Assemblage démontable
Voir Théorie d’Alexander. Processus ordonné visant à réduire l’irrégularité des Métal blanc et brillant, inoxydable par l’oxygène, disso- Assemblage qui, effectué au moyen de fixation(s),
produits, les rejets et les fréquences d’essai tout en luble dans l’acide nitrique – utilisation en revêtement permet le démontage de la liaison sans dommage pour
Alliage améliorant la productivité, la qualité et la satisfaction du (argenture). les pièces assemblées, la fixation pouvant ou non être
Mélange ou fusion d’éléments métalliques entre eux client. réutilisée (par exemple système vis-écrou).
ou/et avec d’autres éléments non métalliques, permet- Argenture
tant d’obtenir des caractéristiques améliorées par Amorphe Revêtement métallique d’argent sur une pièce permet- Assemblage non démontable
rapport aux caractéristiques des composants de base. Qualifie une matière dont les atomes ne sont pas ordon- tant d’améliorer sa résistance à la corrosion et/ou sa Assemblage qui, effectué au moyen de fixation(s),
Les éléments ajoutés au métal sont totalement solubles nés selon une structure cristallographique quelconque. capacité de conductivité électrique ou thermique. permet le démontage de la liaison en détruisant les
pièces assemblées et/ou la fixation (par exemple écrous
dans ce dernier à l’état liquide et ils sont susceptibles Analyse chimique Arrachement sertis ou rivets).
d’entrer en solution solide ou de former des composés. Détermination en laboratoire de la composition chi- Mode de ruine d’un assemblage où la fixation s’extrait de
mique d’un produit en pourcentages d’éléments. son support sous sollicitations (ruine du support ou Assemblage mécanique
Allongement Techniques utilisées : spectrométries d’émission optique Liaison de différentes pièces d’un ensemble mécanique.
Augmentation en valeur ou en pourcentage de la lon- ruine d’une partie de la fixation, mais pas de rupture de
ou voie humide (plasma,…), microanalyses X quantita- la fixation elle-même). Mode rencontré pour la ruine Assurance qualité
gueur entre repères d’une pièce lors d’une mise en trac- tives,… d’assemblage avec vis à bois ou cheville par exemple. Politique d’entreprise visant à avoir et donner confiance
tion – cette augmentation peut être temporaire
(allongement élastique) ou définitive (allongement plas- Anneau d’arrêt Arrêtés du 20 Janvier 1995 et du 13 octobre dans sa capacité à satisfaire les besoins de ses clients.
tique). Voir Circlip. 1997 ASTM
Anode Arrêtés français portant mise en application obligatoire American Society for Testing and Materials - Un des
Allongement élastique des normes ISO 898-1, ISO 898-2, ISO 3506-1 et
Augmentation de longueur d’une fixation ou d’une Electrode sur laquelle se produit l’oxydation ou la cor- organismes nationaux des USA pour la normalisation
rosion (opposée à la cathode). ISO 3506-2 pour les fixations à filetage métrique ISO, dès des matériaux – sigle identifiant les normes publiées par
éprouvette dans le domaine d’élasticité du matériau lors qu’une classe de qualité est mentionnée sur n’im- cet organisme - par extension, produit réalisé avec des
sous un effort de traction, la fixation ou l’éprouvette Anode porte quel support (marquage, étiquetage, document matériaux correspondants à certaines caractéristiques
reprenant sa longueur d’origine lorsque la sollicitation Pôle électrique de signe positif. commercial, site web, publicité…). normalisées par cet organisme (référence courante
disparait. Anodisation dans certains marchés, notamment en industrie pétro-
Arrondi sous tête
Allongement plastique Procédé d’oxydation anodique électrolytique permettant lière).
Surface de raccordement entre la tête et le corps d’une
Augmentation de longueur irréversible d’une fixation ou la transformation d’une couche superficielle du métal vis, dont la section se rapproche d’un quart de cercle – Attache
d’une éprouvette lorsqu’elle est soumise à un effort de en couche de protection conte l’usure et/ou dans un but mesure par le rayon de ce cercle. Voir Rayon sous tête et Voir revêtement à l’attache.
traction supérieure à sa limite d’élasticité, qui apparait esthétique – procédé particulièrement utilisé sur les Zone de raccordement tête-tige.
après l’allongement élastique. pièces à base d’aluminium. Attestation de conformité à la commande (2.1)
ASME Document établi selon les spécifications de la norme
Allongement après rupture sur éprouvette Anomalie Sigle identifiant les normes publiées par l’American EN 10204 ou ISO 10474 dans lequel le producteur de
(symbole A%) Déviation par rapport à ce qui est attendu (peut être la Society for Mechanical Engineers. matériaux déclare que les produits livrés sont
cause de non-conformité ou défaut). conformes à la commande, sans résultat d’essai.
Grandeur sans unité exprimée en pourcentage – défor- ASME
mation permanente déterminée après rupture, lors d’un Applicateur American Society for Mechanical Engineers - organisa- Austénite
essai de traction sur éprouvette pour les vis, goujons, Organisation qui met en œuvre les revêtements sur les tion internationale qui regroupe plus de cent vingt-cinq Constituant micrographique des aciers et fontes, cris-
tiges filetées trempées et revenues (classe de qualité fixations. Il peut s’agir d’un applicateur sous-traitant du mille ingénieurs, résidant principalement aux Etats tallisant en réseau cubique à faces centrées (CFC) :
8.8 et supérieures) conformément à l’ISO 898-1. fabricant ou distributeur, ou d’une application intégrée. Unis, dont l'activité couvre le vaste domaine des solution solide d’un ou plusieurs éléments dans le fer
Allongement après rupture sur fixation entière Aptitude à l’assemblage / au montage sciences mécaniques. Elle est structurée en Sections gamma – voir Acier austénitique.
/ sur produit entier (symbole Af) Aptitude des fixations à être assemblées / montées à géographiques, douze pour les Etats Unis et une pour Austénite résiduelle
Grandeur sans unité exprimée en pourcentage – défor- l’aide du / des outil(s) approprié(s), et conformément aux l'étranger ; cette dernière divisée à son tour en quatre Austénite non transformée subsistant à température
mation permanente déterminée après rupture, lors d’un exigence(s) ou mode(s) opératoire(s) spécifié(s), le cas sous-sections, dont une pour l'Europe. Du point de vue ambiante après un traitement de durcissement par
essai de traction sur fixation entière (vis, goujons, tiges échéant. technique les activités se structurent autour de trente- trempe.
huit divisions chargées de l'organisation de congrès,
filetées) pour toutes les classes de qualité, conformé- AQL symposiums et forums spécialisés et de disséminer les Austénitique (Symbole A)
ment à l’ISO 898-1 ou l’ISO 3506-1. Acceptance Quality Level : voir Niveau de qualité accep- informations pertinentes auprès des membres ayant Nuances d’acier inoxydable. La désignation est complé-
table. exprimé leur intérêt. L'ASME publie de très nombreuses tée par un chiffre indiquant la composition (2= alliage à
Aluminium (symbole chimique Al)
Métal blanc, brillant, fortement ductile, léger, s’auto- Arbre revues d'un très haut niveau scientifique et technique base de chrome et nickel, 4= alliage à base de chrome,
protégeant contre l’oxydation par production d’une Axe destiné à transmette un mouvement de rotation. grâce à une politique stricte de sélection des contribu- nickel et molybdène) – elle peut être complétée après
Pièce essentiellement destinée à s’insérer dans un tions. un tiret par des chiffres correspondant à 1/10 de la
couche d’alumine (résistance à la corrosion atmosphé- résistance minimale à la traction de la vis, exprimée en
rique) – utilisation en rivetage, dans l’industrie aéro- alésage. Aspect d’une fixation N/mm2, donnant ainsi une classe de qualité pour les
nautique, etc. Arbre (système de tolérances) Propriété liée à la surface d’une fixation, telle que la fixations en acier inoxydable.
AMDEC Forme géométrique définie par une dimension linéaire couleur, la brillance, l’absence de défaut, etc.
extérieure d’une pièce, généralement cylindrique. Austénitisation
Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de Assemblage Opération au cours de laquelle l’acier est porté à une
la Criticité - A pour but d'étudier et de maitriser les Arc-boutement Action d’assembler des éléments formant un tout, température supérieure à la limite de stabilité de la
risques de défaillance d'un produit, processus ou Phénomène d’adhérence entre deux solides qui s’op- montage, ensemble qui en résulte – réunion d’éléments ferrite, de telle sorte que celle ci se transforme en aus-
service. pose à tout mouvement. divers ou hétéroclites. ténite.

43
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 44
Austéno-ferritique Bardage arrachement du filetage en prise. La hauteur d’écrou est BSI
Nuances d’acier inoxydable « Duplex », à forte teneur Paroi de façade constituée d’éléments rapportés sur d’environ 0,8 D et la longueur filetée écourtée. Ces British Standard Institute : organisme officiel national
en chrome et molybdène, adaptées à des conditions de une structure, le plus généralement pour des bâtiments boulons sont sous marquage CE dans le cadre de la DPC de normalisation du Royaume-Uni.
service dans certains environnements très agressifs. industriels (bacs-acier ou panneaux-sandwiches posés (Directive Produits de Construction). Les éléments
formant le boulon peuvent être fournis dans une même
Autofreinage
avec des fixations de second-œuvre).
boite ou en boitage séparé. Dans ce cas, le lot d’en- C
Dispositif incorporé à une fixation, destiné à limiter les Besoin semble doit être respecté afin de garantir l’aptitude à Cahier des charges fonctionnel (CdCF)
possibilités de dévissage d’un assemblage – voir Ce qui parait nécessaire ou indispensable à quelqu’un. l’emploi de l’ensemble.
Sur le plan économique, raison pour laquelle le client Document par lequel le demandeur exprime son besoin
Freinage. Boulon SB ou celui qu’il est chargé de traduire, en termes de fonc-
est prêt à débourser une somme. Peut être un produit
Autopassivation ou un service. Un CBB (calcul de besoin brut) exprime un Boulon de construction métallique principalement tions de service et de contraintes. Pour chacune d’elles
Couche de conversion naturelle réduisant la vitesse de prévisionnel de consommation destiné à permettre l’an- utilisé pour des sollicitations en cisaillement ou faibles sont définis des critères d’appréciation et leurs niveaux.
corrosion du substrat, par exemple pour l’acier inoxy- ticipation des approvisionnements afin d’éviter tout sollicitations en traction. Aucune précontrainte n’est Chacun de ces niveaux doit être assorti d’une tolérance
dable, l’aluminium, le titane. manquant. exigée. Ces boulons sont sous marquage CE dans le ou flexibilité.
cadre de la DPC (Directive Produits de Construction). En Calibre
Avis Technique (AT) Bien complément, ils peuvent être aussi sous marque NF
Document demandé par une entreprise et validé par une Objet matériel fabriqué et commercialisé. Son achat (SB = Structural Bolt). Bague ou tampon, lisse ou fileté, utilisé pour des
satisfait le besoin de celui qui l’acquiert. Procédé permettant l’assemblage permanent par contrôles par comparaison sur arbre et alésage lisse ou
commission constituée auprès du Ministère chargé de
brasure de deux pièces métalliques de nature identique fileté.
l’Equipement, qui couvre l’aptitude à l’emploi des pro- Bore (symbole chimique B)
cédés, matériaux, «éléments ou équipements utilisés Composant non métallique noir améliorant la trempa- ou différente. Consiste à combler un joint par capillarité Calmage
dans la construction, lorsque leur nouveauté n’en bilité des aciers à taux de carbone inférieur à 0,8%, tout ou infiltration d’un métal d’apport dont la température Addition au moment de la coulée de l’acier, d’éléments
permet pas la normalisation. en permettant l’économie d’autres éléments beaucoup de fusion est inférieure à celle des pièces assemblées. avides d’oxygène (silicium, aluminium,…) susceptibles
plus coûteux (nickel, chrome, etc.). Brinell (essai Brinell) de former avec lui des composés stables pour réduire
Axe
Boruration Test de dureté de surface par mesure du diamètre de ou supprimer l’effervescence de cet acier.
En physique, droite orientée avec origine et unité.
En mécanique, désigne un arbre tournant. Traitement thermochimique auquel est soumis un alliage l’empreinte résultant d’une pénétration sans à-coup et Calorisation
En langage GPS, éléments tolérancés ou de référence ferreux, le maintien à température étant réalisé dans un progressive sous une charge définie d’une bille de dia- Procédé thermochimique de diffusion superficielle
milieu convenable pour obtenir un enrichissement mètre normalisée – mesure HB – Ce test est notamment
réels construits. utilisé pour les aciers écrouis ou recuits. d'aluminium (cémentation par l'aluminium).
Ligne rectiligne fictive d’une surface ou d’un volume de superficiel en bore. Réalisé à haute température, ce
traitement donne naissance à une couche de dureté Brochage Caoutchouc
révolution représentée en trait fin mixte (exemple : axe
élevée. Procédé permettant d’usiner des surfaces (souvent inté- Voir Elastomère.
d’une vis).
Boulon rieures) par repoussage à l’aide d’un outil à tranchants Capabilité (d’un processus de production)
Axial multiples appelé broche. Exemple : réalisation de can-
Ensemble composé d’une vis et d’un écrou, parfois Capacité d’un système à remplir de façon pérenne la
Longitudinal ou parallèle à l’axe de la pièce, habituelle- accompagné d’une ou deux rondelles (cas des boulons nelures ou d’empreinte six pans creux. fonction demandée – notion utilisée pour la maitrise sta-
ment en référence aux contraintes axiales de traction et précontraints pour construction métallique). Bronze tistique des procédés (SPC) permettant de mesurer la
de compression. capacité d’un équipement ou d’un procédé à réaliser des
Boulon HR Alliage de cuivre (symbole chimique Cu) et étain
A2 et A2-70 Boulon de construction métallique à Haute Résistance (symbole chimique Sn), pouvant être complété par du pièces dans un intervalle de tolérance défini – voir la
Nuances d’acier inoxydable – le « A » indique un acier composé de vis, écrou et rondelles, apte à la précon- nickel, de l’aluminium ou du silicium – bonne résistance norme ISO 16426.
austénitique, le « 2 » un alliage à base de chrome et trainte (minimum 0,7 fub As) : en cas de surserrage, la à la corrosion. Capacité de charge intégrale
nickel, le deuxième groupe de la désignation indique (si marge de sécurité est obtenue principalement par l’al- Brouillard salin neutre (essai) ou BS Caractéristique d’une fixation finie (vis, goujon, tige
présent) le 1/10° de la résistance minimale à la traction longement plastique de la vis avant rupture. La hauteur Essai destructif de corrosion accéléré de résistance à filetée, écrou - normalisée ou non) dont la charge de
de l’élément de fixation exprimée en N/mm2. d’écrou est d’environ 0,9 D et la longueur filetée l’oxydation de fixations revêtues, dans une enceinte cli- rupture minimale Fm est conforme lorsqu’elle est
normale. Ces boulons sont sous marquage CE dans le matique à ambiance tempérée, humide et salée – La soumise à un essai de traction sur produit entier, et dont
A4, A4-70 et A4-80 cadre de la DPC (Directive Produits de Construction).En
Nuances d’acier inoxydable – le « A » indique un acier résistance à la corrosion au brouillard salin est généra- la rupture se produit dans la partie filetée pour les vis à
complément, ils peuvent être aussi sous marque NF. lement spécifiée en heures (mesure en heures d’appa- métaux.
austénitique, le 4 un alliage à base de chrome, nickel et
molybdène, et le deuxième groupe de la désignation Boulon HRC rition des phénomènes d’oxydation blanche et/ou de
Boulon de construction métallique à Haute Résistance rouille rouge). Capacité de charge intégrale (vis à métaux à…)
indique (si présent) le 1/10° de la résistance minimale à Vis ou goujon avec une partie lisse de diamètre ds > d2 ou
la traction de l’élément de fixation exprimée en N/mm2. avec précontrainte Calibrée composé de vis, écrou et Brunissage
rondelles, La précontrainte est contrôlée lors du vis entièrement filetée ou tige filetée, dont la rupture en
Opération de finition par immersion dans un bain alcalin traction se produit dans la partie fileté (voir la norme
serrage par la rupture de l’embout fusible de la vis. Ces
B boulons sont sous marquage CE dans le cadre de la DPC
chaud ou résultant d’une opération de trempe ther-
mique à l’huile, colorant les pièces traitées en noir ou
NF EN ISO 898-1).
Bainite (Directive Produits de Construction). En complément, ils brun foncé. Capacité de charge réduite
Constituant formé par décomposition de l’austénite dans peuvent être aussi sous marque NF. Caractéristique d’une fixation finie (vis, goujon, tige
un intervalle de température compris entre les tempé- BS
Boulon HV Voir Brouillard salin neutre.
filetée, écrou - normalisée ou non) dont les propriétés
ratures où se forme la perlite et celles auxquelles appa- Boulon de construction métallique à Haute Résistance du matériau sont conformes aux exigences prévues par
raît la martensite. Elle est formée de grains de ferrite composé de vis, écrou et rondelles, apte à la précon- BS – BS EN – BS EN ISO – BS ISO sa classe de qualité mais dont la rupture se produit, soit
dans lesquels le carbone a finement précipité sous trainte (minimum 0,63 fub As) : en cas de surserrage, le Sigles identifiant les normes du Royaume-Uni publiées pour une charge inférieure à celle des écrous normaux
forme de carbures. mode de ruine est généralement par déformation puis par le BSI et précédant le numéro de la norme. (par exemple écrou bas) et de ce fait la classe de qualité

fixation.emile-maurin.fr 115
116
doit être précédée d’un zéro (voir ISO 898-2), soit dans Carte de contrôle autorisé du producteur et par le représentant autorisé Charge maximale (symbole Fm)
une partie autre que le filetage pour les vis à métaux du Outil utilisé en contrôle qualité afin de maitriser les pro- du client ou par un inspecteur désigné par une tierce Lors d’un essai (traction, cisaillement…) d’une fixation,
fait de leur géométrie. cédés de fabrication – Permet de détecter le moment ou partie. effort maximum supporté par la pièce testée après
apparait une défaillance entrainant une dérive. Certificat matière dépassement de la limite d’élasticité et avant rupture,
Capacité de charge réduite (vis à métaux à…) exprimé en newton (N).
Vis à métaux dont la géométrie entraîne la rupture en Cathode Document de contrôle pour les matériaux (voir
Attestation de conformité à la commande 2.1, Relevé de Essai de résilience par mesure de l’énergie de choc
traction dans une partie autre que le filetage, par Electrode sur laquelle se produit la réduction (opposée nécessaire à la rupture d’une éprouvette normalisée,
exemple dans la tête (tête basse, tête fraisée, à entraî- à l’anode). contrôle 2.2, ou Certificat de contrôle 3.1 ou 3.2). Ne pas
confondre avec les Documents de contrôle pour les fixa- entaillée en V ou en U, sous l’action d’un pendule.
nement interne) ou dans la partie lisse (vis à tige très Pôle électrique de signe négatif.
réduite…). De ce fait la classe de qualité doit être précé-
tions. CHC
Cavitation Certification Vis à tête Cylindrique à six pans creux (HC = Hexagonale
dée d’un zéro (voir NF EN ISO 898-1). Erosion à la surface d’un solide par formation et évolu- Creuse).
Activité par laquelle un organisme reconnu, indépendant
Caractéristique d’une fixation tion de cavités, au contact d’un liquide. des parties en cause, donne l’assurance qu’une organi- Cheville
Propriété dimensionnelle, chimique, physique, méca- CCPU sation, un service, un processus, un produit ou des com- Fixation permettant de réaliser un ancrage dans un
nique ou fonctionnelle ou autre propriété identifiable Certificat de Contrôle Produit par l’Usine, certificat de pétences professionnelles sont conformes à des matériau support (plâtre, béton..) par frottement, par
d’une fixation, qui peut faire l’objet d’une spécification conformité en usine, garantissant la conformité de la exigences spécifiées dans un référentiel. La certification verrouillage de forme ou par collage.
(par exemple : hauteur de tête, teneur en carbone, matière première à une norme matière et /ou à un est une démarche volontaire.
résistance à la traction, relation couple/tension…). Choc
cahier des charges, et résultant de son analyse chi- CETIM® Défaut de surface caractérisé par un creux (ou bosse-
Caractéristique essentielle mique et d’essais mécaniques. A été remplacé par les Centre Technique des Industries Mécaniques lure) sur une surface externe quelconque d’une fixation,
Dans le cadre du RPC (Règlement Produit de la « Certificats matière » ou « Documents de Contrôle » Organisme d’études, de recherche, d’essais et provoqué par une action extérieure lors de la manuten-
Construction), caractéristique du produit de construc- pour les fixations. contrôles, de formation et d’information technique pour tion (transfert lors du process de fabrication, lors du
tion qui correspond aux exigences fondamentales appli- Cémentation les métiers de la mécanique. conditionnement…).
cables aux ouvrages de construction, pour la libre Traitement thermochimique de diffusion afin d’obtenir Chambrage Choc sur filet
circulation des produits. un enrichissement de la surface métallique en carbone, Logement cylindrique obtenu par fraisage, permettant Bosselure, éraflure, encoche sur le filetage provoquée
provoquant une augmentation de la dureté de la surface à la tête d’une vis d’être noyée dans la pièce assemblée. par une action extérieure en cours de fabrication ou de
Caractéristique mécanique du métal trempé. Utilisé par exemple pour les vis auto-
Chanfrein manipulation de la pièce (en particulier sur les filetages
Propriété mécanique spécifiée d’une fixation, générale- formeuses et les vis autotaraudeuses. Cette opération extérieurs).
ment déterminée au moyen de machine d’essai (trac- est toujours suivie d’un traitement thermique de trempe Angle rabattu ou usiné d’une pièce, supprimant une
tion, allongement, dureté…). + revenu, afin d’obtenir le durcissement de la couche
arête vive et améliorant la résistance. Choc thermique
enrichie par formation de martensite. Charge (chimie) Brusque variation de la température interne d’une pièce,
Caractéristique sélectionnée entraînant la modification de ses propriétés et pouvant
Caractéristique d’une fixation considérée comme cri- CEN Matière solide ajoutée à un polymère pour améliorer ses engendrer une rupture.
tique pour son assemblage et/ou sa fonction et qui est propriétés.
Comité Européen de Normalisation. La publication des Chromage
désignée par le client. normes européennes est assurée par les organismes Charge (mécanique)
Revêtement métallique de Chrome.
Carbone (symbole chimique C) nationaux des différents pays. Effort supporté par une ou plusieurs pièces ou valeur
numérique d’une sollicitation, exprimé en newtons (N) Chromatation
Composant non métallique simple, utilisé dans la com- Céramique ou déca-newtons (daN). Aussi appelée Effort ou Force. Opération visant à apporter des chromates dans la
position des aciers sous forme de coke dans les haut- Matériau à base d’oxydes de carbures, nitrures…Obtenu masse ou en surface de pièces obtenue par la réaction
fourneaux. par solidification à haute température ou frittage. Charge (sous-lot) d’une solution contenant des composés de chrome hexa-
Quantité de fixations identiques issues du même lot de valent, afin d’en renforcer la résistance à la corrosion.
Carbonitruration Certificat 2.1 fabrication et traitées ensemble en une seule fois avec
Traitement thermochimique afin d’obtenir une diffusion Voir Attestation de conformité à la commande 2.1. Couche de conversion résultant de cette opération.
le même procédé. Le même procédé signifie : pour un
de carbone et azote dans la surface métallique, provo- Certificat 2.2 procédé continu, le même cycle de traitement sans Chrome (symbole chimique Cr)
quant une augmentation de la dureté de la surface du aucune modification de réglage ; pour un procédé dis- Métal blanc, dur et inoxydable utilisé en alliage pour
Voir Relevé de contrôle 2.2. continu, le même cycle de traitement pour des charges
métal, particulièrement utilisé pour les fixations en acier améliorer les qualités de résistance à l’oxydation à la
bas-carbone ou faiblement alliés pour améliorer leurs Certificat de contrôle 3.1 (matériaux) identiques et consécutives. Le lot de fabrication peut traction ou à l’usure et en composant de revêtement de
caractéristiques fonctionnelles (vis autoperceuses, vis Document selon spécifications de la norme EN 10204 ou être divisé en plusieurs charges pour les besoins de la surface associé au zinc– Il est surtout présent à l’état
de pression ou réglage…). Généralement cette opéra- ISO 10474, dans lequel le producteur de matériaux fabrication, ces charges étant ensuite réassemblées trivalent (Cr3) ou hexavalent (Cr6).
tion est suivie d’un durcissement par trempe + revenu. déclare que les produits livrés sont conformes à la com- dans le même lot de fabrication. Voir Lot homogène de
fabrication. Chrome hexavalent (symbole Cr6)
mande, avec des résultats issus de contrôles spéci- Chrome à l’état d’oxydation +6 agissant comme inhibi-
Carburation fiques. Ce document est validé par le représentant Charge de galvanisation teur de corrosion et utilisé pour former une couche de
Résultat de l’augmentation de la teneur en carbone en autorisé du producteur. Quantité de fixations identiques, nettoyées, décapées à conversion au chromate. Le chrome hexavalent est
surface par rapport à celle du métal de base, générale- l’acide, fluxées et galvanisées en même temps dans un considéré comme substance toxique par son aspect
ment non souhaité. Certificat de contrôle 3.2 (matériaux)
Document selon spécifications de la norme EN 10204 ou même panier de galvanisation. cancérigène et allergène et soumis à réglementation.
Cardan ISO 10474, dans lequel le producteur de matériaux Charge d’épreuve Chrome trivalent (symbole Cr3)
Type d’accouplement permettant la transmission de déclare que les produits livrés sont conformes à la com- Charge spécifiée pour caractériser la résistance à la Chrome à l’état d’oxydation +3 utilisé pour former une
puissance entre deux arbres avec désalignement angu- mande, avec des résultats issus de contrôles spéci- charge d’épreuve d’une vis à métaux ou d’un écrou, couche de conversion de passivation, qui peut remplacer
laire. fiques. Ce document est validé par le représentant exprimé en newton (N). Voir Essai de charge d’épreuve. une couche de conversion au chromate.

45
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 46
Chromisation Clavette Compétitivité Contre-tête
Traitement thermochimique auquel est soumis un Pièce assurant la liaison démontable entre plusieurs Capacité à affronter dans de bonnes conditions les Partie déformée du corps d’un rivet aveugle, opposée à
alliage ferreux, le maintien à température étant réalisé pièces en rotation et/ou translation (par exemple entre entreprises concurrentes et les exigences des clients. sa tête, formée par la tige au cours de la pose.
dans un milieu convenable pour obtenir un enrichisse- un moyeu ou une poulie et un arbre). Par extension, capacité à obtenir des conditions écono- Contrôle
ment superficiel en chrome qui diffuse vers l’intérieur Clef à chocs miques satisfaisantes. Action de mesurer, essayer, examiner, passer au calibre
de la pièce. La couche superficielle peut être formée de Outil de serrage ou desserrage puissant mais imprécis, Composite les caractéristiques d’un produit.
chrome quasiment pur. à réserver aux blocages. Matériau constitué de matières de nature différente, par Contrôle (fixation)
Cinématique Clef dynamométrique exemple composé d’une charge (fibres de verre, fibres Examen, mesurage, essai et/ou contrôle par calibre
Etude du mouvement des corps sans prise en compte Outil de serrage indiquant ou limitant le couple de de carbone) et d’un liant permettant une solidification d’une ou plusieurs caractéristiques d’une fixation, et
des forces qui le provoque – Par extension, permet de serrage, utilisé notamment en montage de charpente par réaction chimique. comparaison des résultats avec les exigences spécifiées
connaitre la volumétrie potentielle d’un système méca- métallique. Compression afin de déterminer la conformité. Par exemple contrôle
nique en mouvement. Client Contrainte mécanique équivalente à l’action d’une force dimensionnel par pied à coulisse, présence d’une patte
qui exerce une pression à chaque extrémité d’un de clip, défaut de surface visuel.
Circlips® Organisme qui achète des produits de fixation, mais qui
Anneaux d’arrêt pour arbre (circlips extérieurs) ou n’est pas obligatoirement l’utilisateur. élément rectiligne, causant une déformation élastique Contrôle (selon ISO 9001)
ou plastique de la pièce : raccourcissement dans la Vérification d’une ou plusieurs caractéristiques confor-
alésage (circlips intérieurs). Clinchage direction de l’effort appliqué (contraire de la traction). mément à un protocole établi (norme, spécification
Technique d’assemblage par déformation mécanique technique, règle interne..). Un contrôle est non destruc-
Circularité locale et à froid par point de tôles l’une dans l’autre Condition fonctionnelle (Cote condition ou Cote
Spécification géométrique tolérancée relative au profil fonctionnelle) tif sauf spécification contraire – par exemple contrôle
(point de clinchage rond, rectangulaire…). dimensionnel par pied à coulisse, contrôle par calibre
de chaque section droite d’un cylindre extérieur dont la Dimension permettant d’assurer les conditions nor-
forme est comparée à un cercle parfait. Clip d’un filetage, présence d’une patte de clip, défaut de
Fixation réalisée à partir de métal en feuille, de plas- males de fonctionnement d’un produit. Elle peut être surface visuel…
Cisaillement tique ou fixation métalloplastique destinée à être unilimite ou bilimite.
Contrôle de réception
Sollicitation mécanique revenant à sectionner par une assemblée par pression – aussi appelé Agrafe lors- Conductibilité Ensemble de procédures effectuées par le client ou son
force perpendiculaire à l’axe de la pièce une section qu’elle est métallique. Propriété d’un matériau à propager un flux thermique représentant sur les fixations livrées, afin de décider de
droite en deux sections opposées. Coaxialité ou électrique, caractérisé par sa conductivité (thermique l’acceptation ou du rejet du lot de fixations.
Spécification géométrique tolérancée relative à deux ou électrique).
Classe de flexibilité Contrôle destructif
Indication littérale placée au niveau d’un critère d’appré- cylindres d’axe théoriquement parfait et commun. Conductivité thermique (symbole k) Type de contrôle altérant les pièces concernées et
ciation et permettant de préciser son degré de négocia- Coefficient de frottement (symbole µ) Capacité d’un matériau à conduire la chaleur d’un flux empêchant leur mise en utilisation ultérieure (exemple :
bilité ou d’impérativité. Grandeur sans unité déterminée au moyen d’un banc de thermique stabilisé. test brouillard salin, essai de rabattement de tête…).
serrage, calculée à partir de grandeurs physiques Conformité Contrôle dimensionnel
Classe de qualité mesurées et des caractéristiques de la fixation filetée.
La classe de qualité représente l’ensemble des carac- Elle permet de résumer la relation couple / tension de la Satisfaction d’une exigence. Vérification des dimensions caractéristiques normatives
téristiques mécaniques et physiques minimales et/ou ou spécifiques d’un échantillonnage de pièces d’un lot,
fixation entrainée en rotation de façon simple, indépen- Consensus effectué avant livraison et pouvant donner lieu à un cer-
maximales que doivent satisfaire les vis, goujons, tiges damment de la géométrie de l’assemblage. Accord général concerté entre les parties, caractérisé
filetées et écrous à filetage métrique ISO (par exemple : tificat de contrôle.
Coefficient de rendement du couple (symbole K) par l’absence d’opposition ferme à l’encontre de l’es-
matériau et traitement thermique, résistance à la trac-
Grandeur sans unité déterminée au moyen d’un banc de sentiel du sujet, un processus de rapprochement des Contrôle en cours de fabrication
tion pour les vis, charge d’épreuve pour les écrous), avec serrage, calculée à partir du couple et de la tension positions divergentes et un processus de prise en consi- Ensemble de procédures systématiques ou périodiques
les méthodes et programmes d’essais correspondant. mesurés et du diamètre de la fixation. Le coefficient K dération de toutes les vues exprimées. Le consensus de mesurage ou de vérification des paramètres d’un
La classe de qualité est représentée par un symbole est utilisé pour les boulons de construction métallique n’implique pas nécessairement l’unanimité. procédé et/ou des caractéristiques des fixations, et ajus-
(exemple : vis 8.8, écrou de classe 8….). La classe de aptes à la précontrainte (boulons HR, HRC, HV). tement approprié du procédé de fabrication afin d’assu-
qualité est reprise par le Marquage (voir ce terme) et
Contamination d’un lot rer la production de fixations conformes.
l’étiquetage. COFRAC Inclusion de fixation(s) différente(s), de substance(s) ou
Contrôle final
COmité FRançais d’ACcréditation, association française produit(s) étranger(s) dans un lot de fabrication de fixa-
Classe de tolérance (arbre/alésage) ayant pour but d’accréditer en France des organismes tions. Ensemble de procédures de contrôle effectuées par le
privés ou des laboratoires dépendant de la puissance fabricant ou le distributeur sur les fixations finies, afin de
Désignée par une ou plusieurs lettres majuscules (pour Contrainte (fixation) (symbole σ) décider si un lot peut être livré au client.
les alésages) ou minuscules (pour les arbres) identifiant publique (métrologie légale, comparaisons inter-labo-
ratoires et matériaux de référence…). Ratio de la force appliquée dans une fixation et sa Contrôle non destructif
l’écart fondamental, suivies du nombre représentant le section résistante, exprimé en mégapascal.
degré de tolérance normalisé. Par exemple H7 (alésage) Cohésion du revêtement Type de contrôle effectué sans altération des pièces
ou h7 (arbre). Aptitude d’une couche de revêtement à rester intrinsè- Contrainte (mécanique) concernées et permettant leur mise en utilisation ulté-
quement liée. Effort par unité de surface, exprimé en mégapascal rieure (exemple : contrôle dimensionnel, radiographie,
Classe de tolérance de filetage (1 MPa = c Newton par mm2). contrôle de profil…).
Désignation alphanumérique indiquant la tolérance et Collage En plus du contrôle dimensionnel, c’est l’ensemble des
le jeu normalisés d’assemblage pour un filetage. Par Procédé d’assemblage de plusieurs pièces par liaison Contrainte admissible (symbole σc) procédés permettant de contrôler une pièce afin de
exemple 6g pour une vis, 6H pour un écrou. chimique, au moyen de produit d’apport possédant des Produit de la contrainte calculée d’après la charge maxi- déceler d’éventuels défauts (débouchant ou non) tout en
propriétés adhésives, non démontable (destruction à male estimée et d’un coefficient de sécurité (supérieur préservant l’intégrité (chimique, métallurgique, phy-
Clavetage l’interface collé ou dans le matériau lui-même pour les à 1) utilisé pour intégrer les inconnues et les besoins de sique et mécanique) de la pièce. Les méthodes les plus
Technique d’assemblage par Clavette. collages structuraux). sécurité. utilisées sont :

fixation.emile-maurin.fr 117
118
• ressuage (détection de défaut débouchant en surface), Corrosion généralisée Couple de serrage Crique de forgeage
• magnétoscopie (détection de défaut débouchant et Type de corrosion qui attaque et détériore la surface Valeur du couple à appliquer à la fixation filetée à l’aide Défaut de surface correspondant à un éclatement à la
sous jacent en surface), d’un métal de manière uniforme. d’un outillage, pour générer une tension dans la vis (ou surface du métal suite aux contraintes de compression
• sondage aux ultrasons (détection de défaut à cœur), goujon ou tige filetée) afin d’obtenir et maintenir une pendant le forgeage, apparaissant sur la tête de vis, la
• radiographie aux rayons X ou Gamma (détection de Corrosion par piqûres compression des pièces serrées dans l’assemblage. surface extérieure de l’écrou, le pourtour d’embase, le
défaut à cœur). Corrosion locale se manifestant par une attaque super- Couple global appliqué sur l’écrou ou la tête de la vis plat ou l’angle d’un hexagone, à l’intérieur ou à l’exté-
Coplanaire ficielle produisant des points jusqu’à formation de pendant le serrage. rieur d’une empreinte…
cavités perpendiculaires à la surface de la pièce. Couple de serrage à la limite d’élasticité
Adjectif définissant une caractéristique contenue dans Critère d’acceptation (symbole Ac)
un même plan. Corrosion sous contrainte Couple de serrage générant la force de serrage à la Nombre maximal de non-conformités pour la même
Corps de boulon Processus de fissuration qui requiert l’action simulta- limite d’élasticité. caractéristique dans un échantillon donné, au-delà
TERME A NE PAS UTILISER : Vis avec partie lisse sous née d’une contrainte (appliquée en service ou résiduelle Couple / tension duquel le lot est rejeté.
tête et partiellement filetée. de fabrication) et d’un agent corrosif. Voir Relation couple : tension. Cruciforme
Corrosion Corroyé Coût complet Se dit d’une empreinte (entraînement en creux dans une
Destruction progressive d’une pièce par effet chimique Se dit d’un matériau métallique qui a été déformé par Ensemble des dépenses engagées pour définir, déve- tête de vis) ou d’un outil de manœuvre (tournevis,
ou électrochimique (environnement) conduisant à une allongement. lopper, fabriquer, acheter, approvisionner, stocker, embout de serrage) conique et de section en forme de
altération de surface et une dégradation des caractéris- mettre en œuvre et gérer un produit. Plus le prix d’un croix : pour les fixations l’empreinte cruciforme
Cotation fonctionnelle produit est faible, plus l’écart entre prix et coût complet Pozidrive® ou l’empreinte Phillips® sont généralement
tiques mécaniques.
Cotation permettant à partir de conditions fonctionnelles est grand : par conséquent, notion particulièrement utilisées.
Corrosion caverneuse exprimées sur le dessin d’ensemble de déterminer les importante pour les produits de fixation.
Corrosion par diminution de la concentration en oxygène cotes fonctionnelles tolérancées.
Cuisson
dans des zones particulières, due à des criques, inter- Cp Procédé de chauffage du revêtement afin d’obtenir une
stices, impuretés, imperfections de la couche de pro- Cote condition ou cote fonctionnelle. Un des moyens d’expression de la capacité d’un pro- couche réticulée solide et adhérente, par exemple pour
tection… Voir condition fonctionnelle. cessus à produire de manière précise et répétable dans les revêtements de zinc lamellaire, les finitions Sealer
le cas d’une loi normale – un Cp faible représente une ou top-coat. L’opération de séchage peut s’effectuer lors
Corrosion cyclique (essai) Couche de conversion production dispersée, un Cp élevé indique que toutes les du procédé de cuisson.
Essai de corrosion au cours duquel les fixations sont Couche superficielle obtenue par traitement chimique pièces produites vont se ressembler mais peut corres-
généralement exposées à une combinaison de différents ou électrochimique, constituée d’un composé du métal Cuisson (Durée de)
pondre à des produits décentrés par rapport aux limites Période de temps pendant laquelle les fixations revê-
environnements, en continu ou par intermittence du substrat et d’éléments de la solution de traitement de tolérance.
(brouillard salin, humidité, température élevée ou (par exemple couche de conversion au chromate, passi- tues sont maintenues à la température de cuisson spé-
basse, etc.) voir Brouillard salin neutre. vation, phosphatation…). CPD cifiée (par exemple pour un revêtement de zinc
« Construction Product Directive » - voir DPC en lamellaire).
Corrosion du métal de base Coulée français.
Corrosion du matériau à partir duquel la fixation a été Cuivrage
Lot de produits issu d’une fabrication homogène d’acier Cpk Revêtement de cuivre déposé sur une surface.
fabriquée, appelée rouille rouge lorsque le métal de ou d’alliage dans l’industrie sidérurgique.
base est de l’acier ou un alliage de fer. Un des moyens d’expression de la capacité d’un pro-
cessus par rapport à sa moyenne – cette mesure est Cuivre (symbole chimique Cu)
Couplage galvanique Métal rouge, malléable, composant de base des bronzes
Corrosion de contact Voir Corrosion galvanique. basée sur l’écart entre la moyenne du processus et la
Phénomène lié au contact électriquement conducteur limite de spécification la plus rapprochée, dans le cas et laitons, et utilisé en revêtement pour ses propriétés
entre au moins deux matériaux métalliques de nature Couple des caractéristiques qui ont une distribution normale. de conductivité électrique.
différente (couplage galvanique) qui, en présence d’eau, Produit vectoriel de la distance d’application d’une force Cupro-aluminium
entraine une attaque électrochimique accrue du métal CPR
exercée au centre de rotation par la force exercée (effet « Construction Product Regulation » - voir RPC en Alliage de cuivre (Cu) et d’aluminium (Al) présentant une
le moins noble – Voir Corrosion galvanique. de levier). bonne résistance à la corrosion marine.
français.
Corrosion du revêtement Système de deux forces égales, parallèles et de sens
contraire, appliquées à un corps et qui tendent à le faire Cr(III) ou Cr(3) Cupro-nickel
Corrosion de la (des) couche(s) métallique(s) protégeant Alliage de cuivre (Cu) et de nickel (Ni) présentant une
la fixation, ou des particules métalliques pour les revê- tourner. Il génère ou interdit un mouvement autour d’un Voir Chrome trivalent.
axe, et s’exprime en Newton-mètre (N.m). bonne résistance à la corrosion marine.
tements de zinc lamellaire. Cr(VI) ou Cr(6)
Effort de rotation appliqué à un axe. Voir Chrome hexavalent. Cylindre primitif
Corrosion – érosion Pour un filetage, cylindre fictif dont la surface extérieure
Action conjointe de la corrosion et de l’érosion due à Couple de frottement dans les filets Crique coupe un filetage parallèle là où les largeurs du plein et
l’écoulement d’un fluide corrosif, qui accélère l’enlève- Couple agissant sur le corps de la vis par l’intermédiaire Défaut de surface en forme de cassure nette à facettes du creux du filetage sont égales.
ment de matière. des filets en contact pendant le serrage. de la structure cristalline passant à travers les joints de
grains, pouvant éventuellement suivre les inclusions, Cylindricité
Corrosion galvanique Couple de frottement de la face d’appui Spécification géométrique tolérancée relative à cylindre,
généralement provoquée par une sollicitation excessive
Corrosion électrochimique accélérée entre deux maté- Couple agissant par l’intermédiaire de la surface en du métal pendant les opérations de forgeage, de dont la forme est comparée à un cylindre étalon parfait.
riaux de potentiel électrolytique différent, résultant de appui contre les pièces serrées, pour la fixation entrai- formage, ou autre déformation de matière, ou pendant
la production d’un courant électrique entre eux par née en rotation pendant le serrage. la trempe.
Cylindrique basse (symbole CZ)
échange d’électrons en présence d’un électrolyte (humi- Tête de vis en forme de camembert avec un entraîne-
dité, eau...) – « effet de pile » (contact métal/métal plus Couple de rupture Crique d’inclusion ment interne – les vis à métaux à tête cylindrique basse
noble ou avec un conducteur non métallique dans un Couple maximal mesuré lors d’un essai de torsion d’une Défaut de surface apparaissant lors du cisaillage ou du ont pour la plupart une capacité de charge réduite du
électrolyte corrosif). vis jusqu’à sa rupture, exprimé en Newton-mètre (N.m). forgeage, qui suit les inclusions de matière. fait de leur géométrie.

47
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 48
Cylindrique bombée large (symbole CBL) Décarburation Découpage Delta-protekt®
Forme de tête de vis présentant une partie cylindrique et Perte de teneur en carbone à la surface d’un acier, Réalisation d’une pièce plane à partir d’une tôle (ou Sous-couche de revêtement organo-minérale contenant
un dôme, avec un entraînement interne, de diamètre souvent à l’occasion d’un traitement thermique, par oxy- feuillard) à l’aide d’un poinçon et d’une matrice – la pièce du zinc lamellaire – appliqué seul, ce revêtement
extérieur plus important que la tête d’une vis cylin- dation superficielle détruisant le carbone de l’alliage et obtenue peut rester plate (rondelle) ou être pliée (déposé et protégé), permet d’obtenir une bonne résis-
drique. pouvant provoquer la formation d’oxyde de fer (cala- (agrafe). tance à la corrosion avec une épaisseur de 10µm - ne
mine). contient pas de chrome 6.
Défaut
D Décarburation ferritique Non satisfaction aux exigences de l’utilisation prévue
Demi-produit sidérurgique
Décarburation correspondant à une perte de carbone (les exigences spécifiées peuvent être différentes des Produit plat ou long issu du process d’élaboration du
d, D suffisante pour provoquer une légère décoloration de la matériau (acier) : les tôles en bobine, feuillards, fils,
exigences de l’utilisation prévue). barres…sont utilisés pour la fabrication des fixations.
Symbole normalisé du diamètre nominal de filetage martensite trempée et une diminution notable de la
(petite lettre pour les vis, grande lettre pour les écrous). dureté par rapport au métal de base adjacent, et pré- Défaut de surface Dépôt chimique
Diamètre extérieur de base du filetage (vis à filetage sentant quelques grains de ferrite ou de la ferrite en Dans le domaine des fixations, discontinuité apparais- Revêtement métallique obtenu par réaction chimique. Il
métrique ISO, écrou…). réseau aux joints de grains à l’examen métallogra- sant sur la fixation dont l’origine peut provenir de peut s’agir d’un dépôt autocatalytique (par exemple
phique. défauts du matériau (par exemple paille, repliure de nickel chimique) ou d’un dépôt au trempé par déplace-
d1, D1 laminage…) ou des procédés de fabrication (par exemple ment.
Symbole normalisé du diamètre intérieur de base du
Décarburation partielle
Décarburation correspondant à une perte de carbone repli, choc sur filet…).
filetage (vis à filetage métrique ISO, écrou…). Dépôt électrolytique
suffisante pour provoquer une légère décoloration de la Déformation élastique Revêtement à base métallique effectué par électrolyse
d2, D2 martensite trempée et une diminution notable de la Modification réversible des caractéristiques dimension- dans un ou des bains à base de sels de métaux –
Symbole normalisé du diamètre extérieur de base du dureté par rapport au métal de base adjacent, sans tou- L’épaisseur et la maitrise du cycle de fabrication déter-
nelles d’une pièce sous l’effet d’une sollicitation (le
filetage (vis à filetage métrique ISO, écrou…). tefois faire apparaitre des grains de ferrite à l’examen minent le niveau de performance contre la corrosion.
métallographique. matériau reprend ses dimensions initiales lorsque la
d3 sollicitation est supprimée). Dérogation après production
Décarburation totale Autorisation écrite d’utiliser ou de livrer des produits
Symbole normalisé du diamètre intérieur du filetage Décarburation correspondant à une perte de carbone Déformation plastique
extérieur (écrou). Changement irréversible des caractéristiques dimen- non conformes aux exigences spécifiées, généralement
suffisante pour ne laisser apparaitre clairement que des accordée pour une durée et/ou une quantité définie et
grains de ferrite à l’examen métallographique. sionnelles d’une pièce sous l’effet d’une sollicitation.
D3E limitée.
Directive européenne 2002/96/CE « Déchets Déclaration de conformité F2.1 des fixations Déformée Dérogation avant production
d’Equipements Electriques et Electroniques », afin d’in- Document de contrôle établi par le fabricant ou le dis- Représentation graphique de la déformation d’un solide. Autorisation écrite de s’écarter des exigences spécifiées
terdire ou de restreindre l’utilisation de certaines sub- tributeur conformément à la norme NF EN 16228, décla- Défragilisation à l’origine pour un produit avant sa réalisation, généra-
stances dangereuses : chrome hexavalent (Cr(VI), rant que les fixations livrées sont conformes à la lement accordée pour une durée et/ou une quantité
commande et aux normes ou exigences spécifiées, sans TERME A NE PAS UTILISER : voir Dégazage.
métaux lourds (cadmium, plomb…). La finition courante définie et limitée.
dite « bichromatée jaune » n’est donc plus autorisée inclure de résultat. Ce document est validé par le repré- Dégagement
sentant autorisé du fabricant ou du distributeur. Désignation
pour ces marchés. Espace autour d’une tête de vis ou d’un écrou néces- Méthode simplifiée et/ou codifiée de description des
Déclaration des performances (DoP) saire pour l’insertion de l’outil de serrage (ou d’immo- fixations, généralement spécifiée dans les normes.
Déboutonnage Dans le cadre du RPC (règlement des Produits de bilisation) et sa manœuvre.
Mode de ruine d’un assemblage où la fonction reste soli- Construction), la déclaration de performances établie DESP
daire de son support mais où la pièce supérieure Dégazage Directive Européenne des Equipements sous Pression
par le fabricant exprime les performances des produits Procédé de chauffage de pièces dans un four à atmo-
assemblée « passe au travers » de la tête de la fixation. de construction pour leurs caractéristiques essentielles, 97/23/CE.
conformément aux spécifications techniques harmoni- sphère contrôlée, à une température et pendant une
Dacromet® durée prédéfinie, afin de minimiser le risque de fragili- Desserrage
sées applicables (référence du produit-type, système, Diminution de l’effort de tension dans un assemblage,
Type de revêtement (déposé et protégé) composé de référence datée de la norme harmonisée, usage prévu, sation par l’hydrogène interne. Les termes « élimina-
tion de la fragilisation par l’hydrogène » et pouvant être due à une variation thermique, un tasse-
lamelles de zinc et aluminium dans une matrice liste des caractéristiques essentielles relative au ment… Cette notion regroupe l'ensemble des phéno-
d’oxydes de chrome avec un lubrifiant intégré – com- produit, performance d’au moins une des caractéris- « défragilisation » sont incorrects du point de vue tech- mènes qui provoquent une perte de tension dans les
porte du chrome hexavalent Cr(VI) – remplacé progres- tiques essentielles, etc.). nique car la fragilisation est irréversible. fixations vissées précontraintes – un dévissage provoque
sivement par le Geomet®. Décolletage Dégazage (durée de) toujours un desserrage, un desserrage n’est pas forcé-
Décapage Procédé d’obtention d’une pièce par usinage automa- Période de temps pendant laquelle les fixations revê- ment dû à un dévissage.
Opération mécanique ou chimique afin de rendre tique par prélèvement de copeaux métalliques en tour- tues sont maintenues à la température de dégazage Détente
exempte de dépôt, lubrifiant, matière non désirée nage, à l’aide d’une série d’outils coupants – Procédé spécifiée. Opération de revenu consistant en un réchauffement
(oxydes, corps gras, sels, incrustation de métaux,..), la utilisé pour la fabrication de fixations de formes plus ou modéré (moins de 200°C) de pièces après trempe pour
moins complexes, de petite ou moyenne série, plus Dégraissage diminuer les tensions internes dues à cette opération
surface du produit traité – cette opération est le plus rarement de grande série. Opération d’élimination des substances grasses et sans effet significatif sur la dureté.
souvent réalisée avant une opération de revêtement. résidus présents à la surface d’une pièce, généralement
Décontamination issus du processus de fabrication. Dévissage
Décapage chimique Pour les aciers inoxydables, procédé de décapage ou Rotation angulaire relative d’une fixation vissée, qui pro-
Elimination des oxydes ou autres composants présents nettoyage à l’acide rétablissant la résistance à la corro- Délamination du revêtement voque un desserrage, une perte de tension dans l’as-
à la surface d’un métal par l’action chimique ou élec- sion de la surface en supprimant les contaminants tels Séparation d’une ou de plusieurs couches de revête- semblage et peut provoquer la rupture ou la perte d'un
trochimique d’une solution acide. que graisses, saletés, particules ferreuses. ment du matériau de base et/ou du substrat. des éléments de l'assemblage.

fixation.emile-maurin.fr 119
120
Diagramme de Pareto Disqualification (non-qualité) rieures comme le rivetage pour les rivets aveugles ou Ebavurage
Présentation sous forme graphique des faits par ordre Ecart global constaté entre la qualité visée et la qualité le sertissage de l’anneau non métallique des écrous Opération de tonnelage des fixations avec un autre
décroissant d’importance afin d’établir les ordres de effectivement obtenue. autofreinés. matériau ou de meulage consistant à enlever des sur-
priorité. Document de contrôle Duplex épaisseurs ou bavures métalliques sur des pièces, par
Diamètre extérieur de filetage (symbole d, D, Document établi à la demande du client à la commande, Nuances d’acier inoxydable austéno-ferritique. Le pour- exemple pour les bavures de découpe de rondelles.
D4) conformément à la norme NF EN ISO 16228 pour les centage de ferrite, compris entre 40 et 70% selon les Ecart
Pour le filetage métrique ISO, diamètre d’une surface fixations, et qui inclut le certificat matière le cas échéant nuances, est adapté en vue de l’optimisation des pro- Différence entre deux grandeurs. Dans une cote tolé-
cylindrique fictive tangente au sommet d’un filetage – voir Déclaration de conformité F2.1, Rapport d’essai F2.2, priétés mécaniques et de la résistance à la corrosion.
Largement utilisés dans les industries chimiques et rancée, les écarts permettent de lier la dimension maxi
extérieur et/ou au fond d’un filetage intérieur. F3.1 ou F3.2. (écart supérieur) et la dimension mini (écart inférieur),
pétrolières, leur domaine d’application s’étend dans les
Diamètre intérieur de filetage (symbole D1, d1, Domaine élastique « énergies vertes », l’industrie agro-alimentaire et les donc la zone de tolérance à la dimension nominale.
d3) Plage de sollicitation par une force où la déformation secteurs liés à la santé – Voir Austéno-ferritique et Acier Ecart fondamental
Pour le filetage métrique ISO, diamètre d’une surface (par exemple l’allongement) est réversible et propor- inoxydable Duplex. Ecart limite qui définit le placement de l’intervalle de
cylindrique fictive tangente au fond d’un filetage exté- tionnelle à l’intensité de la force.
Durcissement tolérance relativement à la dimension normale, exprimé
rieur et/ou au sommet d’un filetage intérieur. Domaine plastique Augmentation intentionnelle ou indésirable de la dureté en micromètres (µm).
Diamètre nominal de filetage (symbole d, D) Plage de sollicitation par une force où la déformation locale, en surface ou à cœur d’un matériau lors du
Pour le filetage métrique ISO, diamètre utilisé pour (par exemple l’allongement) devient irréversible. Ecart limite inférieur (symbole EI ou ei)
process de fabrication, par effet chimique, physique,
représenter la dimension d’un filetage. Le symbole d mécanique ou thermique. Différence entre la limite dimensionnelle inférieure et
(minuscule) est utilisé pour les filetages extérieurs et le
DoP la dimension nominale, qui peut être négative, nulle ou
symbole D (majuscule) pour les filetages intérieurs. Voir Déclaration des performances. Durcissement par trempe positive (notées EI pour les entités dimensionnelles inté-
Dorure Durcissement d’un acier obtenu après traitement ther- rieures et ei pour les entités dimensionnelles exté-
Diamètre sur flancs de filetage (symbole d2, D2) mique comprenant une austénitisation suivie d’un rieures).
Pour les filetages métriques ISO, diamètre du cylindre Procédé par traitement électrolytique, chimique, refroidissement suffisamment rapide pour que l’austé-
primitif. placage, d'un revêtement métallique d'or sur une nite se transforme plus ou moins totalement en mar- Ecart limite supérieur (symbole ES ou es)
surface. tensite ou en bainite. Différence entre la limite dimensionnelle supérieure et
Diffusion thermique Douille la dimension nominale, qui peut être négative, nulle ou
Voir revêtement de zinc par diffusion thermique. Durée de vie en fatigue positive (notées ES pour les entités dimensionnelles
Forme ou élément à l’extrémité d’un outil de vissage à Nombre total de cycles de mise en contrainte d’inten-
DIN positionner autour de l’entraînement extérieur de la intérieures et es pour les entités dimensionnelles exté-
sité et de fréquence fixées qui entraîne la rupture par rieures).
Deutsches Institut für Normung. fixation, pour une opération de serrage ou de desser- fatigue de la pièce testée – le nombre de cycles peut être
Organisme officiel national allemand de normalisation – rage. converti en estimation de temps de travail. Echantillon
par extension, intitulé de norme émise par cet orga- DPC Une ou plusieurs fixations prélevées au hasard dans une
nisme. Dureté
Directive européenne 89/106/CE « Produits de Construction », Résistance à la pénétration sous un effort d’un maté- population définie, de manière que toutes les fixations
DIN – DIN EN – DIN EN ISO – DIN ISO impliquant un marquage CE qui permet la libre circula- riau, en surface ou à cœur – cette résistance est liée aux aient la même probabilité d’être sélectionnées.
Sigles identifiant les normes allemandes publiées par tion des produits. Pour les fixations, cela concerne les caractéristiques mécaniques de la pièce et est mesurée
la DIN et précédant le numéro de la norme. boulons de construction métallique et les chevilles, ainsi Echantillonnage
par des méthodes normalisées (voir Brinell, Rockwell, Sélection de divers échantillons issus d’un même
que les fixations de second œuvre pour le bâtiment Vickers).
Directive européenne faisant partie d’un kit visé par le marquage CE. process.
Texte législatif publié au Journal Officiel de l’Union Remplacée par le RPC à partir du 1er Juillet 2013. Dureté à cœur
Européenne (JOUE), que les états membres doivent Echantillons initiaux (EI)
Dureté déterminée sur éprouvette, sur une section lon-
transposer dans leur droit national dans un délai défini. DTI gitudinale ou transversale, généralement dans une zone
Produits de référence issus d’un processus de réalisa-
La Directive dite « nouvelle approche » fixe des objec- Voir Rondelle indicatrice de précontrainte. limitée par le demi-rayon ou à mi-hauteur de la fixation. tion représentatif de la série.
tifs et laisse le soin à des documents complémentaires Echantillon issu d’une même fabrication nécessitant un
DTU Dureté de la surface contrôle systématique (dimensionnel, documentaire..)
(normes harmonisées..) de définir les spécifications par Document Technique Unifié publié en norme française
catégorie de produits. Dureté généralement utilisée pour les contrôles de de chacune des pièces par le Service Assurance Qualité
homologuée, qui concerne une norme d’exécution ou de routine, sur l’extérieur de la fixation. du Client.
Dispersion mise en œuvre pour le Bâtiment.
Variabilité ou étendue des différentes valeurs que peut Dureté du métal de base Echelle
Duclanisation Dureté mesurée au plus près de la surface (du cœur de
prendre une variable, résultant du matériau, du process, Procédé d'étamage chimique par contact ou par dépla- Rapport entre la longueur d’un élément d’un dessin et la
de l’outillage, des instruments de mesure… En mesure la vis vers le diamètre extérieur) juste à la limite où longueur réelle de l’élément représenté.
cement de petites pièces en masse. débute l’augmentation ou la diminution de la dureté, ce
physique (métrologie), cette dispersion peut être
estimée par un écart-type (qui sert à calculer l’erreur Ductilité qui dénote respectivement une carburation ou une Eclatement
de mesure). De manière plus générale, il est important Mesure de l’aptitude d’un matériau à subir une défor- décarburation. Défaut de surface résultant d’un défaut de la matière,
de savoir si les valeurs sont groupées ou dispersées, et mation plastique avant rupture. apparaissant à la surface des écrous ou sur le pourtour
donc si la population est homogène vis-à-vis du critère
Ductilité du revêtement E de l’embase, par exemple lors du forgeage.
testé. Ecrou
Aptitude du système de revêtement à suivre la défor- Ebauche
Disponibilité mation élastique et/ou plastique de la fixation sans Pièce partiellement réalisée, dont la forme d’ensemble Fixation comportant un filetage intérieur (taraudage) et
Aptitude d’un produit à être utilisable ou livrable quand altérer les caractéristiques fonctionnelles du revête- est finalisée mais pour laquelle certaines opérations une forme extérieure permettant l’entraînement par un
l’utilisateur le désire. C’est un ratio établi à partir de la ment, par exemple lors du serrage, de la mise à plat de restent à effectuer (par exemple filetage, usinage com- outil et destinée à être vissée sur un élément fileté exté-
fiabilité et de la maintenabilité d’un système. rondelles coniques, d’opérations de mise en forme ulté- plémentaire, etc.). rieur (par exemple une vis à métaux).

49
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 50
Ecrou autofreiné Effort / Force de serrage le Manganèse(Mn), le Chrome(Cr), le Cobalt(Co), le européenne est publiée par les organismes officiels
Ecrou comportant un dispositif intégré augmentant le Force de traction axiale agissant sur la vis pendant le Tungstène (W), le Vanadium (V), leTitane (Ti), le Niobium nationaux et est donc précédée par le sigle NF (langue
frottement relatif sur le filetage de la vis. Un écrou auto- serrage, ou force de compression agissant sur les (Nb), le Zirconium (Zr)… française) BS (langue anglaise) et DIN (langue alle-
freiné peut l’être par insert (bague nylon…) ou tout métal pièces serrées pendant le serrage, exprimée en newton Elément de fixation mande). Elle peut être publiée dans d’autres langues
(déformation axiale, radiale ou par fentes...). (N). Voir Fixation. sous la responsabilité de l’organisme national consi-
EFTA déré.
Ecrou bas Elément de référence
European Free Trade Association – Association Elément réel linéique ou surfacique de la pièce à partir Endurance
Ecrou dont la hauteur, inférieure à 0,8 fois le diamètre, Européenne de Libre-échange – voir AELE.
ne permet pas une résistance à la charge d’épreuve duquel les tolérances géométriques sont spécifiées. Sur Aptitude d’un matériau à résister aux efforts de fatigue.
« normale » du fait de sa géométrie, et dont la classe de EHE un dessin, cet élément s’identifie par un triangle plein
Environmental Hydrogen Embrittlement : voir Fragilisation ou vide lié à un cadre portant le repère de l’élément Enquête publique (EP)
qualité est précédée d’un zéro. considéré. Mise à disposition par l’Afnor d’un projet de norme
par l’hydrogène externe.
Ecrouissage Elément tolérancé auprès de tous les acteurs du marché (fabricants, dis-
EI tributeurs, utilisateurs, pouvoirs publics…) pour valida-
Effet d’augmentation de la résistance élastique d’une Elément réel linéique ou surfacique de la pièce sur
Voir Echantillons initiaux. tion, étape-clé avant la publication d’une norme
pièce par déformation plastique préalable à une tempé- lequel devront être respectées les tolérances imposées.
rature inférieure à celle de recristallisation sans varia- EIFI® Sur un dessin, cet élément s’identifie par une flèche liée française homologuée. Tous les acteurs concernés
tion de la résistance à la rupture. European Industrial Fasteners Institute à une ligne de rappel. peuvent faire des commentaires.
Phénomène qui se produit lorsque que l’on déforme un Association européenne des fabricants de produits de
fixation – gère entre autres les symboles d’identification Elimination de la fragilisation par l’hydrogène Entraînement
métal à température ambiante, par laminage, étirage, TERME A NE PAS UTILISER – voir Dégazage. Partie externe d’une fixation (vis, écrou, goujon…) ou
rétreint, refoulage, qui permet d’augmenter la résis- des fabricants européens pour le marquage des pièces.
ELV empreinte, permettant sa mise en rotation lors du
tance du matériau mais diminue sa ductilité. Cette pro- Elasticité vissage, du serrage ou du dévissage ou son blocage en
priété est utilisée pour la fabrication de fixations sans Faculté pour une pièce de reprendre ses caractéris- Directive européenne « End Life Vehicles » Voir VHU en
tiques dimensionnelles initiales après la cessation d’une français. rotation, à l’aide de l’outil correspondant. Par exemple
traitement thermique (par exemple vis de qualité 5.6 ou entraînement hexagonal, à 6 lobes externes…
6.8…). force qui aura eu pour effet de les modifier (le domaine Embase
de déformation élastique est le premier défini lors d’un Surface d’appui élargie d’une pièce de fixation (débor- EP
EEE essai de traction). dante du diamètre de la tête ou de l’écrou) permettant Voir Enquête publique.
Sigle désignant l’espace Economique Européen, Elastomère d’améliorer la répartition des efforts et la diminution de
composé des membres de l’Union Européenne (UE) et Polymère obtenu après réticulation, usuellement appelé la pression exercée sur la pièce assemblée. L’embase Epaisseur de référence
l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Lichtenstein, signa- caoutchouc ; Il supporte de très grandes déformations peut être cylindro-tronconique ou plate. Epaisseur totale mesurée sur une zone de référence spé-
taires d’un accord pour la libre-circulation des mar- avant rupture, cette aptitude étant due à la grande Embout cifiée.
chandises, des services, des capitaux et des personnes. liberté de rotation des maillons de la chaîne les uns par Forme ou élément à l’extrémité d’un outil de vissage à Epaisseur locale
EFDA rapport aux autres (une légère réticulation crée des insérer dans l’empreinte d’entraînement d’un élément
nœuds d’ancrage, conférant au matériau une structure Moyenne d’un nombre spécifié de mesures d’épaisseur
European Fasteners Distribution Association - de fixation pour une opération de serrage ou desserrage. effectuées sur une zone de référence d’une même fixa-
tridimensionnelle déformable selon les efforts subis).
Association européenne des distributeurs de produits Emboutissage tion.
de fixation. Electroérosion Procédé de fabrication par formage à froid, par com-
Procédé d’usinage qui consiste à enlever de la matière pression et déformation progressive et permanente d’un Epaisseur locale minimale
Effectif de l’échantillon conductible en utilisant des arcs électriques. métal en feuille (tôle) ou en rouleau (bande) au moyen Valeur la plus faible des épaisseurs locales mesurées
Nombre de fixations contenues dans l’échantillon. Electrolyse d’une presse équipée d’outillages spéciaux. Par sur la (les) zone (s) de référence d’une même fixation.
Effectif du lot Décomposition chimique de substances produite sous exemple pour la fabrication de rondelles, de clips… Epaisseur moyenne
Nombre de fixations contenues dans un lot. l’action d’un courant électrique – opération volontaire Empreinte de dureté Epaisseur moyenne calculée d’un revêtement sur un
destinée à provoquer une déposition : dans un bain Déformation permanente réalisée lors d’un test de échantillon de fixations, déterminée suite à l’élimination
Effet de pointe constitué par une solution du sel de métal à déposer, dureté de surface par l’outil pénétrateur – voir Brinell, chimique ou mécanique du revêtement (poids déterminé
Correspond à la tendance d'un revêtement électroly- sont immergées une anode de ce métal à l’état pur et Rockwell ou Vickers.
les pièces à revêtir qui servent de cathode. avant et après l’élimination du revêtement puis rapporté
tique à se déposer prioritairement sur les parties
saillantes des pièces plutôt que dans les parties creuses Empreinte d’entraînement à la surface totale de l’échantillon via la densité
Electrolytique Forme en creux ou en relief dans une tête de vis per- moyenne estimée du revêtement). Cela ne signifie pas
et/ou sur les extrémités des pièces longues, ce qui Voir Revêtement electrolytique. mettant sa mise en rotation lors du vissage, du serrage une répartition uniforme du revêtement sur l’ensemble
produit une épaisseur moindre au milieu des pièces et et du dévissage ou son blocage en rotation à l’aide de
Electrophorétique de la surface des fixations, l’épaisseur moyenne n’est
dans les parties creuses (comme le taraudage des l’outil correspondant, le desserrage à l’aide d’un outil
Voir Revêtement electrophorétique. donc pas représentative des caractéristiques fonction-
écrous). d’une pièce de fixation (empreinte à six pans creux, à six nelles attendues.
Effort (mécanique) Elégie (à fût…) lobes internes, cruciforme, inviolable…).
Voir Tige très réduite.
EN Epaisseur totale
Force définie en terme mécanique par ses caractéris-
Elément carburigène Norme Européenne. Toutes les normes européennes Epaisseur de l’ensemble du système de revêtement
tiques (valeur numérique, amplitude, orientation, durée,
Elément d’alliage ayant tendance à former un carbure sont obligatoirement publiées dans tous les pays de (incluant toutes les couches y compris la lubrification
fréquence…) – voir aussi Force et Sollicitation.
stable comme par exemple le chrome qui se combine l’Union Européenne ainsi que dans les pays de l’AELE éventuelle). L’épaisseur totale est la valeur la plus per-
Effort tranchant avec le carbone pour donner : Cr23C6. Les éléments (Suisse, Norvège, Islande) avec annulation obligatoire tinente pour l’aptitude au contrôle par calibre / l’apti-
Force provoquant le cisaillement d’une pièce. carburigènes qui peuvent être présents dans l’acier sont des normes nationales sur le même sujet. La norme tude au montage / l’aptitude à l’assemblage.

fixation.emile-maurin.fr 121
122
Eprouvette Essai de cisaillement Essai de traction cale biaise Etirage
Pièce de forme prédéterminée (souvent normalisée), Essai de traction effectué perpendiculairement à l’axe Essai de traction effectué avec interposition d’une cale Procédé d’obtention de pièce métallique (fil, barreau,
partie de pièce à tester par contrôle destructif (traction, d’une fixation longitudinale (vis, rivet, goupille…) afin de d’angle défini sous la tête d’une vis à métaux entière tige) par formage au travers d’une filière.
flexion, résilience, torsion…) – Par opposition à une fixa- déterminer sa résistance au cisaillement. Pour les vis, il finie, permettant de mesurer simultanément la résis-
peut être effectué dans le filetage ou la partie lisse, pour tance à la traction (Rm) et de vérifier l’intégrité du rac- Exigence fondamentale
tion finie, fixation usinée pour l’essai afin d’évaluer ses Dans le cadre de la RPC, les ouvrages de construction
les rivets aveugles, il est réalisé après rivetage. cordement sous tête.
propriétés. doivent satisfaire aux 7 exigences fondamentales sui-
Essai de cisaillement double Essai de traction sur éprouvette vantes : résistance mécanique et stabilité, sécurité en
Ergonomie Essai pour lequel la fixation est installée dans un trou Essai de traction simple sur une éprouvette usinée dans
Etude relative à un poste de travail conçu pour rendre cas d’incendie, hygiène-santé-environnement, sécurité
de passage de trois parties pleines disposées en chape. la fixation, permettant de déterminer simultanément la
la relation entre l’homme et la machine plus confortable résistance à la traction, la limite d’élasticité et l’allon- d’utilisation et accessibilité, protection contre le bruit,
et fonctionnelle – Par extension, aspect de la conception Essai de cisaillement simple gement ou la striction du matériau de la fixation. économie d’énergie et isolation thermique, utilisation
d’une pièce facilitant sa mise en œuvre et/ou son utili- Essai pour lequel la fixation est installée dans un trou durable des ressources naturelles.
de passage de deux parties pleines, la fixation se posi- Essai de traction sur fixation entière
sation.
tionnant légèrement en biais lors de l’essai. Essai de traction simple pour vis à métaux entière finie, Exigence spécifiée
Essai (ISO 9001) permettant de mesurer simultanément la résistance à Exigence formulée dans un document et indiquant les
Essai de décarburation la traction, l’allongement sur fixation entière (Af) et la critères à respecter afin de prétendre à la conformité.
Moyen de vérification d’une ou plusieurs caractéris- Essai permettant de détecter si la surface des fixations
tiques conformément à un mode opératoire spécifié limite d’élasticité à 0,0048d (Rpf). Extrusion
trempées revenues a été décarburée lors du traitement
(norme, spécification technique) par mesurage, quanti- thermique, et dans ce cas déterminer si la profondeur Essai destructif En DAO, fonction volumique qui permet la création d’un
fication, détection de présence ou absence… – Un essai de décarburation est d’une valeur considérée comme Essai réalisé afin de déterminer une ou plusieurs carac- volume de section constante à partir d’un contour plan
peut être non destructif ou destructif (par exemple essai acceptable. Il est soit effectué par examen microsco- téristiques d’une fixation, et qui rend cette fixation fermé (esquisse). Elle permet aussi d’obtenir un volume
de traction, couple/tension, brouillard salin…). pique, soit par comparaison de dureté (HV0,3) inapte/impropre à toute utilisation ultérieure. dont la section varie progressivement tout en conser-
Essai de dureté. Essai non destructif vant sa forme (dépouille).
Essai d’autoperçage
Essai consistant à visser une fixation autoperceuse dans Essai destiné à déterminer la résistance à la pénétra- Essai réalisé afin de déterminer une ou plusieurs carac- Extrusion par filage arrière
tion d’un matériau ou d’une pièce, le type d’essai téristiques d’une fixation, et qui n’empêche pas l’utilisa- Procédé de fabrication qui consiste à pousser un outil
un matériau plein défini (nature et résistance du maté- tion ultérieure de la fixation testée.
(Vickers, Rockwell, Brinell, Shore…) définissant l’ou- pénétrant dans un matériau afin d’obtenir un corps
riau, épaisseur), et à vérifier l’effort et/ou les caracté- tillage à utiliser et la méthodologie d’essai et de mesure.
ristiques du taraudage ainsi formé. Par exemple pour Estampage creux : le matériau reflue en arrière de l’outil.
Il peut être utilisé soit pour vérifier les conditions de Procédé de formage (à chaud en général) permettant
les vis de second-œuvre pour le bâtiment. surface (dureté minimale et/ou maximale, non-carbu- Extrusion par filage avant
par déformations plastiques successives de réaliser une
Essai d’autotaraudage ration, non-décarburation…) soit pour des vis très pièce métallique dans une matrice. Procédé de fabrication qui consiste à pousser un maté-
Essai consistant à visser une fixation autotaraudeuse courtes afin d’identifier leur résistance. riau à travers une filière de section plus faible pour
Etain obtenir un produit de section constante et précise (simi-
et/ou autoformeuse dans un matériau défini, préalable- Essai de mise à plat (symbole chimique Sn) métal blanc, brillant, mou, utilisé
Essai statique consistant à comprimer complètement laire à la fabrication de pâtes alimentaires).
ment percé d’un trou lisse de diamètre et de profondeur en alliage (bronze) ou en revêtement pour ses qualités
spécifiée, et à vérifier l’effort et/ou les caractéristiques une fixation entre deux plateaux sous charge et temps de résistance à la corrosion et d’aptitude à la soudure.
du taraudage ainsi formé – Par exemple pour les vis à définis, à relâcher cette charge et à mesurer la hauteur F
résiduelle ou la différence de hauteur. Par exemple pour Etamage
tôle.
les rondelles coniques. Opération de dépose d’une couche d’étain sur la surface Fabricant de fixations
Essai de deuxième revenu d’une pièce. Organisme qui achète des matières premières et les
Essai de résilience transforme en fixations mécaniques finies.
Pour les fixations, essai permettant de vérifier qu’une Essai destructif effectué sur éprouvette préalablement Etat stable
fixation trempée revenue à bien été revenue à la tem- entaillée, au moyen d’un mouton-pendule lâché d’une Etat de la matière, lorsque l’équilibre thermodynamique Face d’appui
pérature minimale requise, au moyen d’une comparai- hauteur déterminée. Pour les fixations, essai de résis- a été obtenu par un cycle thermique particulier (type Pour les fixations, surface de contact sous la tête de vis
son de dureté sur une fixation finie puis sur cette même tance Charpy avec entaille en V (KV), en général à -20°C. recuit). Dans cet état, il ne peut se produire aucune évo- ou sous écrou, limitée par le diamètre extérieur d’appui
fixation ayant subie un deuxième revenu. lution structurale dans le temps sans traitement. de la fixation et soit par le diamètre intérieur de portée
Essai de résistance de l’empreinte sous tête de vis ou écrou, soit par le trou de passage de
Essai de carburation Essai de torsion pure permettant de vérifier que l’em- Etiquetage
Opération de mise en place d’une étiquette informative la pièce sous-jacente (rondelle, pièce assemblée…).
Pour les fixations, essai permettant de détecter si la preinte est capable d’entraîner la vis jusqu’à la rupture.
surface des fixations trempées revenues a été carburée Essai de torsion
sur chaque unité de conditionnement de produits de Faisabilité
lors du traitement thermique, soit par un essai de dureté fixation – résultat de cette opération – Informations Aptitude d’un produit ou d’une démarche à être réalisé.
Essai permettant de mesurer la résistance à la torsion facultatives ou exigées par une norme ou par la régle-
sur couple longitudinale, soit par un essai de dureté pure d’une vis, jusqu’à la rupture. mentation apposées sur l’unité de conditionnement Fascicule de documentation (symbole FD)
superficielle (HV0,3). devant comporter à minima la désignation des fixations, Document normatif publié par l’AFNOR qui, contraire-
Essai de traction (fixation)
Essai de charge d’épreuve Essai destructif destiné à mesurer les caractéristiques l’identification du fabricant et/ou du distributeur, ainsi ment aux normes, ont un caractère purement informa-
Essai de traction ou de compression, permettant de véri- mécaniques d’une fixation (traction sur produit entier) que le numéro de lot de fabrication et le symbole de tif. Par exemple choix d’un type d’entraînement.
ou du matériau la constituant (traction sur éprouvette). marquage de la classe de qualité pour les fixations
fier (après application d’une charge définie puis un relâ- conformes à une classe de qualité. L’étiquetage des pro- Fatigue
chement) qu’aucune déformation plastique excessive ne Essai de traction (mécanique) duits de fixations est régit par des textes réglementaires Baisse des caractéristiques mécaniques d’un métal ou
s’est produite : pas d’allongement pour une vis à Essai destructif par application d’une force dans le sens (arrêté du 20 Janvier 1995), des normes (par exemple alliage, suite à des variations répétées de contrainte,
métaux, pas de déformation ou une déformation limitée longitudinal provoquant l’allongement puis la rupture de ISO 898-1 et 898-2, ISO 3506-1 et 3506-2), et éventuelle- provoquant la rupture brutale de la pièce sollicitée sans
pour un écrou… la pièce testée. ment des spécifications clients complémentaires. déformation préalable.

51
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 52
Fatigue de contact Filage avant (fixation) Filetage métrique ISO (symbole M) Fixation à capacité de charge intégrale
Résultat de sollicitation mettant en jeu des pressions de Opération d’extrusion utilisée pour réduire le diamètre Filetage symétrique dont l’angle du filetage est de 60°, Fixation dont la rupture en traction se produit dans la
contact menant à une fissuration qui s’amorce à 45° et calibrer un élément de forme cylindrique, où le maté- avec une combinaison pas/diamètre conforme à partie filetée – voir NF EN ISO 898-1.
sous la surface et débouche sous forme de piqûre. Ce riau est poussé et forcé d’entrer dans une filière de dia- l’ISO 261 ou ISO 262.
type de fatigue est rencontré essentiellement dans les mètre plus faible. Fixation à capacité de charge réduite
roulements et les engrenages. Filetage partiel Fixation dont la géométrie entraîne la rupture en trac-
Filet Filetage pratiqué sur une partie seulement du corps de tion dans la tête (ex : tête basse ou tête fraisée) ou dans
Fatigue thermique Partie du filetage vue de profil et correspondant à une la pièce, celle-ci présentant donc une partie cylindrique la partie lisse (ex : vis à tête allégée) – voir par exemple
Baisse des caractéristiques mécaniques d’un alliage ou seule saillie. lisse (tige). NF EN ISO 898-1 et 2.
d’un métal, suite à des variations thermiques répétées Filet en prise (longueur de…)
(cycles de dilatation et contraction) provoquant la Filetage symétrique Fixation extérieure de second œuvre pour le
rupture de la pièce sollicitée, souvent par fissuration. Longueur axiale sur laquelle deux filetages conjugués Filetage sur lequel les angles des flancs adjacents sont bâtiment
(mâle et femelle) sont en contact l’un avec l’autre, en ne égaux, par exemple filetage métrique ISO à 60° pour les Fixation conçue essentiellement pour les applications
Fente (symbole S pour « slot ») prenant pas en compte ou seulement partiellement les vis à métaux. de toiture, bardage, ou isolation, et qui est exposée à
Entraînement interne, qui peut être en forme de « tour- filets incomplets. l’atmosphère extérieure (les boulons de construction
nevis » (fond plat) ou de « pièce de monnaie » (fond Filetage total
Filet incomplet Filetage pratiqué sur la totalité du corps de la pièce métallique, précontraints ou non, n’en font pas partie).
arrondi), conçu pour être manœuvré à la main.
Partie du filetage qui n’est pas entièrement formée, à (absence de partie cylindrique lisse significative). Fixation finie
Fer (symbole chimique Fe) l’extrémité d’une vis, sous la tête de la vis ou au raccor- Produit entier et dont toutes les étapes de réalisation
Métal gris, magnétique, rapidement oxydé en présence dement partie lisse/partie filetée. Filets par inch (symbole tpi pour « threads per
inch) ont été réalisées avec ou sans revêtement et avec une
d’air, utilisé pur ou en alliage, constituant principal de Filetage capacité de charge intégrale ou réduite et qui n’a pas été
l’acier. Nombre de pas de filetage par pouce, inverse de la
Opération de mise en forme hélicoïdale du filet de vis valeur du pas axial en inches. usinée pour la réalisation d’essai – voir NF EN ISO 898-1.
Ferrite obtenue par refoulement ou enlèvement de matière –
Fixation mécanique
Solution solide à structure cubique centrée d’un ou plu- par extension résultat obtenu par cette opération : plein Filière
sieurs éléments dans le fer α. formant une saillie hélicoïdale continue et de section Outil de mise en forme ou calibrage utilisé dans les opé- Composant destiné à assembler mécaniquement deux
uniforme sur une surface cylindrique ou conique. rations de filage ou d’étirage. ou plusieurs pièces pour former une liaison fixe ou
Ferritique Outil servant à réaliser le filetage (ou roulage) d’une mobile, ou pour contribuer essentiellement à cette fonc-
Nuance d’acier inoxydable (symbole F) – contient prin- Filetage à double filet pièce. tion (par opposition au collage ou au soudage…).
cipalement du chrome et peu de carbone – ne peut pas Filetage qui présente deux hélices démarrant de façon
subir de traitement thermique. diamétralement opposée. Filmogène Flambage
Finition de revêtement inorganique transparente pour Déformation brutale d’une pièce longue subissant un
Fiabilité Filetage à droite (symbole RH pour « Right le contrôle précis de la lubrification et le renforcement effort de compression axiale au-delà d’un seuil appelé
Aptitude d’un système, d’un matériau, d’un produit à Hand ») de la protection anticorrosion d’une pièce. limite de flambage.
fonctionner sans incident pendant un temps donné. Filetage dit « normal », où il faut tourner l’élément à
visser dans le sens horaire (vers la droite) pour provo- FIM Flanc de filet
Fibrage quer le vissage. Fédération des Industries Mécaniques - L’AFFIX est un Côtés du filet – Le flanc de filet chargé est en contact
Effet d’orientation des fibres dans le sens des des trente syndicats professionnels adhérents à la FIM. dans un système vis-écrou et supporte l’effort de trac-
contraintes les plus fortes subies par une pièce. Cette Filetage à gauche (symbole LH pour « Left Hand ») tion, contrairement au flanc non chargé.
orientation préférentielle des constituants d’un métal Filetage où il faut tourner l’élément à visser dans le sens Finition / revêtement
est provoquée par les opérations de mise en forme à antihoraire (vers la gauche) pour provoquer le vissage, Etat de la surface dans lequel les fixations doivent être Flèche (fixation)
chaud (cette orientation est décelable à l’examen généralement signalé physiquement sur la fixation par livrées, par exemple sans finition particulière, résultant Différence de position entre un élément au repos et le
macrographique). un marquage particulier (flèche, encoche..) qui peut être d’une oxydation consécutive à un process, huilées, lubri- même élément soumis à une charge, par exemple pour
normalisé. fiées, passivées (pour l’acier inoxydable, l’aluminium, une rondelle conique soumise à un effort de compres-
Fil machine etc.), ou bien revêtues. sion, en millimètre.
Forme de l’alliage utilisé pour la frappe à froid ou à Filetage asymétrique
chaud des pièces de fixation, obtenu par étirage et se Filetage pour lequel les angles des flancs adjacents ne Fissuration par l’hydrogène induite par une Flèche (mécanique)
présentant sous forme de bobine (environ 1 mètre de sont pas égaux, par exemple pour certaines vis pour corrosion sous contrainte En résistance des matériaux, déplacement transversal
diamètre et de 500kg à 2 tonnes en fonction du dia- panneaux de particules. Catégorie de fragilisation par l’hydrogène externe pour d’un point de la fibre moyenne d’une pièce sous l’action
mètre). La longueur de fil de la bobine va conditionner la Filetage complet laquelle la rupture se produit en service par fissuration, d’une charge, générant des contraintes internes de trac-
taille du lot de fabrication. sous l’action combinée de l’hydrogène issu de la corro- tion et de compression de part et d’autre d’une limite
Partie du filetage où les filets sont entièrement formés sion et de l’effet des contraintes de traction.
Filage au niveau du sommet et du fond de filet. dénommée « corde neutre ».
Procédé de mise en forme d’un matériau par pression à Filetage cylindrique Fissure de cisaillage Fleurage
travers une filière, permettant d’obtenir des produits Défaut de surface se présentant sous la forme d’une Aspect uniforme et brillant de la galvanisation à chaud.
Filetage utilisé pour les fixations (vis, écrous…).
longs de forme simple (barre, tube) ou plus complexes fissure généralement orientée à 45° par rapport à l’axe
(profilés), généralement au moyen d’une presse hydrau- Filetage extérieur de la vis sur le pourtour d’une embase, de tête ronde ou Flexibilité
lique. Aussi appelé filetage male, réalisé sur l’extérieur d’une cylindrique, ou sur le plat de tête d’une vis hexagonale. Aptitude d’un système à s’adapter rapidement à un
surface cylindrique (vis, goujons, tiges filetées…). changement de situation.
Filage arrière (fixation) Fissure de forgeage
Opération d’extrusion utilisée pour réaliser des formes Filetage intérieur Défaut de surface se présentant sous la forme d’une Flexion
en creux, où le matériau est repoussé en arrière autour Aussi appelé taraudage ou filetage femelle, réalisé sur fissure provoquée par l’opération de forgeage, située sur Déformation d’une pièce sous l’effet d’une force ou
d’un outil pénétrant. l’intérieur d’une surface cylindrique (écrous…). le dessus de la tête d’une vis. contrainte latérale qui se traduit par une courbure.

fixation.emile-maurin.fr 123
124
Fluage (mécanique) Force de serrage à la limite d’élasticité Fragilisation par l’hydrogène interne (IHE) Freinage
Phénomène de déformation irréversible et évolutive en Force de serrage à laquelle le corps de la vis ou le file- Fragilisation provoquée par de l’hydrogène résiduel issu Dispositif destiné à empêcher ou limiter les possibilités
fonction du temps d’un matériau soumis à une tage présente un début de déformation plastique sous des procédés de fabrication, entrainant une rupture de dévissage d’un assemblage - il peut agir par frotte-
contrainte inférieure à sa limite d’élasticité pendant une l’effet des sollicitations de serrage. fragile différée sous l’effet de contraintes de traction. ment dans le filetage (déformation, enduction, bague…)
durée suffisante, essentiellement aux températures L’hydrogène peut provenir d’étapes de fabrication telles par frottement à la surface d’appui (rondelle de forme
élevées (t>0,4 t fusion). Ce phénomène peut conduire à Force / effort de serrage particulière, embase crantée…) ou obstacle (goupille,
Force de traction axiale agissant sur la vis pendant le que le traitement thermique (en particulier la carbura-
une rupture. tion), le nettoyage à l’acide, le décapage chimique, la plaquette rabattue…) – voir également Autofreinage.
serrage, ou force de compression agissant sur les
Fluage (fixation) pièces serrées pendant le serrage, exprimée en phosphatation et/ou le revêtement électrolytique (IHE = Frettage
Dans un assemblage vissé, déplacement à charge newtons (N). Internal Hydrogen Embrittlement). Assemblage mécanique de deux pièces cylindriques ou
constante sous l’effet d’un tassement des pièces Fragilité au bleu coniques par ajustement serré (la pièce extérieure
serrées dû en général à une exposition prolongée à la
Forgeage appelée « frette » est plus petite que la pièce intérieure
Action de façonner par déformation mécanique (géné- Perte de ductilité d’un acier à une température voisine
température. de 250 – 350°C. A cette température, la surface nue d’un dite « frettée »).
ralement à chaud) un métal ou un alliage pour lui
Fluorescence X donner une forme, des dimensions, des caractéristiques acier au carbone se recouvre à l’air d’une pellicule bleue Fretting
Méthode d'analyse par rayon X généralement utilisée définies. d’oxyde. Si la rupture ne survient pas au cours du travail, Type d’usure qui se produit entre deux surfaces très
pour les revêtements métalliques, basée sur le comp- l’acier, une fois ramené à la température ambiante, proches soumises à des cycles de contraintes de très
tage des atomes d’une substance dans un volume
Formulateur demeure fragile. faible amplitude. Souvent le fretting est accompagné de
précis, permettant de calculer l’épaisseur du revête- Organisation qui conçoit, développe et commercialise corrosion due à de très petits débris présents entre les
des produits chimiques et des procédés de revêtement, Fragilité au revenu deux surfaces.
ment (par l’intermédiaire de la masse volumique) et/ou
de déterminer le titre pour les alliages (par exemple mis en œuvre sur les fixations par des applicateurs. Fragilité irréversible engendrée par une précipitation de
carbures au cours du revenu d’un acier trempé. Fretting corrosion
zinc-nickel 12-15%). Four Type de fatigue de contact : détérioration accélérée à
Foirage Installation permettant la fusion de métaux et la réali- Fragilité de revenu l’interface de deux surfaces en contact, due à la corro-
Rupture mécanique d'une partie de la fixation ou de la sation d’alliage, par mise en température au-delà de la Fragilité réversible qui affecte certains aciers trempés sion et à un mouvement d’oscillation lent entre ces deux
pièce assemblée (filetage de la vis, de l'écrou, tarau- température de fusion de chacun des éléments de la et revenus après un maintien à une température com- surfaces.
dage, entraînement, …). composition. prise approximativement entre 450 et 525°C.
Frittage
Fond de filet Four de trempe Fraisage Procédé d’obtention de pièce à partir de poudres qui
Surface intérieure du filet (creux reliant deux flancs Installation permettant la montée contrôlée en tempé- Opération d’usinage par outil coupant, combinant un sont comprimées dans un moule puis cuites à tempé-
adjacents) correspondant au diamètre de filetage le plus rature et le maintien pendant un temps prédéterminé à mouvement linéaire d’avance de pièce et un mouvement rature élevée.
petit pour une vis et au diamètre de filetage le plus grand une température identifiée et inférieure à la fusion de tournant de l’outil.
pièces et sous atmosphère contrôlée, avant une opéra- Frottement
pour un écrou. En fixation, opération de réalisation d’une forme creuse Force à la surface de contact de deux corps s’opposant
tion de trempe thermique. conique appelée Fraisure, permettant de recevoir une
Fonderie à leur mouvement relatif qui dépend de la pression
Fragilisation tête conique, ce qui conduit à obtenir une tête affleu- résultant de l’effort entre les pièces et des conditions de
Procédé d’obtention de pièces à l’état brut par coulée rante.
du métal en fusion dans une empreinte en sable ou Perte importante de ductilité et/ou de tenue d’un maté- glissement (nature des matériaux, rugosité, état de la
métallique (coquille). riau métallique. Fraisée (symbole F) surface lubrifiée ou non….), exprimée par la loi de
Tête de vis en forme de cône inversé prévue pour être Coulomb (F=µ Rn).
Fonte Fragilisation par l’hydrogène
Alliage de fer et de carbone (de 1,7 à 6,7%) utilisé en fon- Perte irréversible de ductilité d’un métal ou d’un alliage montée dans une fraisure, et dont la surface supérieure Fusion
provoquée par l’hydrogène en raison d’une fragilisation est affleurante avec la pièce assemblée après montage. Passage, pour un métal, de la phase solide à la phase
derie. Les vis à métaux à tête fraisée peuvent avoir une capa-
aux joints de grains résultant de la pénétration d’hydro- liquide
Force gène dans le matériau, sous l’effet de contraintes de cité de charge réduite du fait de leur géométrie.
En physique, représentation simplifiée d’une action traction (contraintes induites par une charge ou Fraisure G
mécanique, représentée par un vecteur pour indiquer contraintes résiduelles), conduisant à une dégradation
sa direction et exprimée en newtons (W) - produit de la des caractéristiques mécaniques et générant des rup- Logement conique ou cylindrique dans une pièce obtenu Galvanisation à chaud
masse d’un corps et de l’accélération résultante de son tures prématurées de pièces (rupture différée) voir par fraisage, permettant à la partie fraisée de la tête de Revêtement de surface métallique obtenu par immer-
application – son caractère peut-être précisé par son Fragilisation par l’hydrogène externe et Fragilisation par vis d’être noyée dans la pièce assemblée. sion des pièces dans un bain de zinc ou alliage fondu en
sens d’action par rapport à la pièce concernée : force l’hydrogène interne. Frappe à chaud fusion générant la formation de couches d’alliages zinc-
axiale, centrifuge ou centripète, radiale, tangente, etc.). fer puis d’une couche composée essentiellement de
Fragilisation par l’hydrogène (élimination de la…) Procédé de fabrication de pièces mécaniques par défor- zinc, suivi d’une centrifugation pour éliminer le zinc en
Appelée aussi Effort lorsqu’elle agit à l’intérieur d’une mation du métal à haute température (environ 1250°C
pièce. Ne pas utiliser – voir Dégazage. excès. – les caractéristiques obtenues sont bonnes en
pour les fixations) en une ou plusieurs opérations, à termes de protection contre la corrosion mais on peut
Force de serrage Fragilisation par l’hydrogène externe (EHE) partir de fil machine, de barres ou de lopins. Procédé rencontrer des effets de surépaisseur – La température
Force de traction axiale agissant sur le corps de la vis Fragilisation provoquée par des atomes d’hydrogène courant pour les fixations de gros diamètre. du bain doit être bien contrôlée pour éviter le phéno-
pendant le serrage ou force de compression agissant absorbés provenant de l’environnement d’utilisation, mène de recuit et ce process est inadapté aux pièces
entrainant une rupture fragile différée des fixations sous Frappe à froid
sur les pièces serrées pendant le serrage. Procédé de fabrication courant pour les fixations par creuses ou avec partie plastique.
l’effet de contraintes de traction. L’hydrogène peut être
Force de serrage à la charge de rupture généré par la corrosion (par exemple fissuration par déformation du métal à température ambiante et à très Gamme
Force de serrage maximale atteinte potentiellement l’hydrogène issu d’une corrosion sous contrainte) ou par haute vitesse et pression, à partir de fil machine ou de Document qui décrit chronologiquement l’ensemble
sous l’effet combiné des sollicitations avant la rupture d’autres sources liées à l’environnement d’utilisation barres : un lopin est cisaillé puis refoulé par plusieurs des étapes à réaliser pour la réalisation d’une pièce.
de la vis (charge limite de rupture). (EHE = Environment Hydrogen Embrittlement). frappes successives pour lui donner sa forme finale. Par exemple pour la frappe à froid, conception et

53
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 54
formulation des étapes successives de déformation du Grippage Hypertrempe Insert (élément)
métal afin d’obtenir les caractéristiques géométriques Adhérence des pièces en contact (filetage ou appui) qui Type de traitement thermique spécifique à certains Dispositif incorporé dans une fixation, par exemple
et mécaniques des fixations produites. entraîne un endommagement de la (des) surfaces, une alliages d’acier inoxydables dont la température de anneau non métallique d’un écrou autofreiné, élément
Geomet® impossibilité de démontage, voire une destruction de la début de transformation martensitique est inférieure à longitudinal plastique au niveau du filetage d’une vis…
Type de revêtement (déposé et protégé) composé de fixation. la température ambiante. Il comporte un chauffage à
haute température suivi d’un refroidissement suffisam- Insert (fixation)
lamelles de zinc et aluminium dans une matrice inorga- Fixation métallique posée par emmanchement (avec ou
nique et intégration d’un pourcentage faible de PTFE H ment rapide pour conserver une structure austénitique
homogène après retour à la température ambiante. sans fixation thermique ou par ultrasons), expansion ou
pour lubrification – ne comporte pas de chrome. H autotaraudage dans une pièce métallique, plastique
Glissement (dans un assemblage) Hauteur du triangle primitif (distance radiale entre la I (thermoplastique et/ou thermodurcissable), bois… afin
Déplacement relatif de deux pièces assemblées par base et le sommet du triangle générateur). de permettre son assemblage mécanique.
fixations dans le sens perpendiculaire à l’axe sous l’effet IFI
de sollicitations en service.
H Industrial Fastener Institute = Association des fabricants Intergranulaire
Symbole de l’empreinte cruciforme Philips®. de fixations (USA). Qui se trouve ou apparaît aux joints de grains d’un métal.
Glissement (dans un matériau)
Déformation plastique irréversible causée par une dis- Hastelloy® IHE Intermétallique (composé)
location. Alliage à forte teneur en nickel et molybdène, répondant Internal Hydrogen Embrittlement – voir Fragilisation par Composé de deux ou plusieurs métaux possédant des
à des besoins particulièrement élevés en matière de l’hydrogène interne. caractéristiques physiques et une structure cristallo-
Goujon résistance à la corrosion – notamment utilisé dans l’in-
IMDS graphique différente de celle des métaux purs et des
Fixation cylindrique comportant une partie lisse (tige) et dustrie chimique (marque déposée).
généralement deux parties filetées avec une extrémité International Material Data System – Système interna- solutions solides.
« implantation » et une extrémité à serrer par un écrou, Hauteur du filet tional de collecte de données dans le cadre de la régle- Inviolable
ou une seule partie filetée dans le cas d’une implanta- Distance radiale entre le fond et le sommet du filet. mentation sur les Véhicules Hors d’Usage (VHU) et de
REACH, listant les substances interdites ou soumises à Se dit d’un entraînement présentant un dispositif ou une
tion soudée (goujon à souder). HBS géométrie le rendant démontable uniquement à l’aide
déclaration selon les taux dans lesquels ces matières
Goupillage Voir Résistance au brouillard salin. sont présentes dans les composants ou matériaux – Voir d’un outil spécialisé, non disponible dans le commerce.
Technique d’assemblage utilisant une goupille. hEN REACH. ISO
Opération de mise en place d’une goupille. Voir norme européenne harmonisée. Inch International Standardization Organisation :
Goupille Hexagonal (symbole H) Voir Pouce. Organisation internationale de normalisation éditant les
Pièce cylindrique ou conique assurant la liaison ou l’im- Tête de vis ou écrou dont la forme et l’entraînement normes ISO au plan mondial. Les Comités Techniques
mobilisation relative de deux pièces entre elles. Inclusion par domaine (par exemple ISO/TC 2 « fixations »)
consiste en six pans extérieurs, caractérisée par un Particule de matériau étranger, présent dans la matrice
Goupille élastique surplat. Forme la plus courante pour la construction regroupant les pays intéressés élaborent le contenu
métallique. Ce sont habituellement des oxydes, des sul-
Goupille réalisée à partir d’une tôle en acier à ressort, mécanique et métallique. fures, ou des silicates, mais toujours des substances technique des normes. Pour les fixations, la quasi-tota-
enroulée sur elle-même. étrangères à la matrice et insolubles dans celle-ci. lité des normes ISO sont publiées simultanément en
Hexavalent normes européennes EN ISO.
Grade Se dit d’un Chrome 6 ou Cr(VI) utilisé dans les passiva- Inconel®
Ensemble des tolérances dimensionnelles et géomé- tions des revêtements des fixations. Alliage de nickel (80%), chrome (14%) et fer (6%), répon- ISO 9000, ISO 9001, ISO 9002
triques des éléments de fixation (grades A et B pour les dant à des besoins de tenue à la corrosion à tempéra- Séries de normes internationales précisant les principes
Homogénéisation essentiels des systèmes de management de la qualité
tolérances précises - grade C pour les tolérances ture élevée, utilisé notamment pour les fixations
larges). Recuit à haute température destiné à atténuer ou faire (en interne, contractuels ou à des fins de certification)
aéronautiques (marque déposée).
disparaître les hétérogénéités de composition chimique
Grain pour des biens matériels, immatériels, ou des services.
dues au phénomène de ségrégation. Induction
Cristal élémentaire d’une structure polycristalline. Il est
HR Méthode de chauffage électromagnétique, utilisée par ISO 14000
généralement défini comme la figure polygonale à côtés exemple pour le chauffage des matériaux avant frappe Série de normes internationales concernant les sys-
plus ou moins courbes, qu’il est possible de faire appa- Voir Boulon HR. à chaud, certains traitements de surface des fixations, tèmes de management environnemental.
raître en réseau sur une coupe micrographique par une HRC ou le soudage de fixations à souder.
attaque appropriée. Voir Boulon HRC. Isotrope
Injection Se dit d’un matériau ayant les mêmes propriétés (phy-
Grenaillage Huilage Procédé d’obtention de pièces où la matière plastique siques, mécaniques) selon toutes les directions de l’es-
Décapage mécanique de la surface des fixations à Opération consistant à plonger des pièces dans un bain est ramollie, malaxée, puis injectée sous pression dans pace (exemple d’un matériau fritté élaboré à partir de
revêtir par projection de particules dures, dans le but de d'huile, réalisée sur la phosphatation afin d'en amélio- un moule fermé et ensuite refroidie. Cela permet d’ob-
nettoyer les fixations sans utilisation de solutions de tenir en une seule opération des fixations finies de forme poudre(s) métallique(s) en opposition aux pièces élabo-
rer ses propriétés de base. rées en acier, anisotrope, et dont les opérations de fabri-
décapage chimique qui pourraient être fragilisantes. complexe en grande série (clips…).
HV cation font que certaines caractéristiques mécaniques
Grenaillage de précontrainte Voir Boulon HV. Inoxydable (acier) sont meilleures dans le sens long (sens parallèle à la
Opération de déformation superficielle par projection de Alliage ayant des qualités particulières de résistance à direction de la déformation principale que l’on fait subir
billes dures. Traitement de surface réalisé par action Hydrogène (symbole chimique H) l’oxydation et à la corrosion. Acier contenant au moins au métal, sens de laminage par exemple).
mécanique dans le but de créer des contraintes super- Gaz qui, présent sous forme atomique dans un alliage, 11% de chrome. La présence de chrome permet la for-
ficielles de compression pour restaurer ou améliorer les peut provoquer la fragilisation de la pièce (voir mation d’un film de protection contre la corrosion et IT
caractéristiques de tenue en service. Fragilisation par l’hydrogène). l’oxydation – voir Acier inoxydable. Abréviation de « intervalle de tolérance ».

fixation.emile-maurin.fr 125
126
J L Limite d’élasticité Lot d’ensemble étendu (boulons de construction
métallique)
Contrainte à partir de laquelle une pièce ou un matériau
Jeu Label commence à se déformer de manière irréversible. Pour Lot d’ensemble dont les composants forment un tout,
Espace entre deux pièces nécessaire pour autoriser leur Le signe de reconnaissance de la conformité d'un les fixations, voir Limite d’élasticité à 0.2%, Limite d’élas- livrés par un fabricant unique, mais non nécessairement
mouvement relatif, l’une par rapport à l’autre – addition produit ou d'un service, à un référentiel défini. Il est dans ticité à 0.0048d et limite infériere d’écoulement. dans le même emballage ni en même temps, et
des tolérances de fabrication de chacune d’elles. la plupart des cas attribué par un organisme indépen- composé de vis, d’écrous et de rondelles dont l’élément
Limite d’élasticité à 0,0048d (symbole Rpf) le plus influent (écrous ou rondelles indicatrices de pré-
JIS dant, mais il peut aussi être autoproclamé.
Limite conventionnelle d’élasticité déterminée sur fixa- contrainte) est issu d’un lot de fabrication unique, les
Japanese Industrial Standards : Signe identifiant les Laiton tion entière lors d’un essai de traction, pour toutes les autres éléments (vis, etc.) pouvant provenir de plusieurs
normes japonaises publiées par le JSA et précédant le Alliage de cuivre et zinc (jusqu’à 46%) ductile et mal- classes de qualité (et tout particulièrement pour les lots de fabrication.
numéro de la norme. léable ayant une bonne résistance à la corrosion. classes 4.8, 5.8 et 6.8 obtenues par écrouissage) expri-
mée en mégapascal (MPa). Lot d’ensemble univoque (boulons de
Joint de grains Laitonnage construction métallique)
Interface séparant deux grains dont l’orientation des Revêtement métallique d'une surface par un alliage Limite d’élasticité à 0,2% (symbole Rp0.2) Lot d’ensemble dont les composants forment un tout,
plans du réseau cristallin diffère. cuivre-zinc de composition déterminée- Le process de Limite conventionnelle d’élasticité déterminée sur livrés ensemble par un fabricant unique dans un embal-
éprouvette lors d’un essai de traction, essentiellement lage unique, et composé de vis issues d’un lot de fabri-
Joule (symbole J) dépose s’effectue par procédé électrolytique ou par
pour les vis à métaux de classe de qualité ≥ 8.8 (obte- cation unique, d’écrous issus d’un lot de fabrication
Unité de mesure de travail, d’énergie et de quantité de métallisation au pistolet. nues par trempe et revenu), exprimée en mégapascal unique et de rondelles issues d’un lot de fabrication
chaleur équivalent au travail produit par une force de un Lamage (MPa). unique.
newton, dont le point d’application se déplace de un Logement cylindrique de faible profondeur obtenu par Limite d’endurance Lot de fabrication
mètre dans la direction de la force. fraisage, permettant à la tête de vis de reposer sur une Valeur maximale de la contrainte pour laquelle il est Quantité d’éléments de fixation de même désignation (y
JS surface plane (et perpendiculaire à l’axe de la vis) de la constaté 50% de rupture après un nombre infini de c. le grade, la classe de qualité et les dimensions), fabri-
Sigle (incomplet mais parfois utilisé) identifiant les pièce assemblée. Utilisé par exemple sur des pièces cycles de sollicitation. qués à partir d’une barre, de fil ou de produit plat issu
normes japonaises publiées par le JAS et précédant le brutes de fonderie. d’une même coulée, ayant subi simultanément et sans
Limite de fatigue
numéro de la norme. Lamellaire Valeur maximale de la contrainte pour laquelle il n’est interruption le même processus de fabrication, et, le cas
pas constaté de rupture après un nombre infini de cycles échéant, le même traitement thermique et/ou le même
JSA On parle de revêtement lamellaire quand le dépôt de
revêtement.
Japanese Standards Association : Organisme officiel matière se présente sous forme de lamelles microsco- de sollicitation.
Le même processus signifie pour un procédé continu, le
national japonais de normalisation. piques superposées – voir Revêtement de zinc lamellaire. Limite de rupture même cycle de traitement sans modification de réglage
Juste à temps (« Just in Time » ou JIT) Laminage Valeur de contrainte provoquant la rupture (progressive pour un procédé discontinu, le même cycle de traite-
Procédé de mise en forme d’un produit métallurgique ou brusque) de la pièce la subissant. ment pour des charges identiques et consécutives
Méthode d'organisation consistant à maitriser l'appro- (sous-lots).
visionnement de la production en minimisant les stocks. par déformation plastique, obtenue par le passage forcé Limite inférieure d’écoulement (symbole ReL) Nota : cette notion implique d’avoir la connaissance
entre deux cylindres à axes parallèles tournant en sens Limite d’élasticité déterminée sur éprouvette lors d’un exacte du matériau utilisé pour la fabrication des élé-
K inverse afin d’obtenir une tôle ou un profilé. Action qui
fait subir une déformation permanente à un produit
essai de traction, pour les vis à métaux de classes de ments de fixation (numéro de coulée) ainsi que la traça-
qualité 4.6 et 5.6 (obtenues par écrouissage et recuit), bilité. Le lot de fabrication fait l’objet d’un numéro de lot
Kanigen métallique. exprimé en mégapascal (MPa). unique, indiqué sur l’étiquette ou l’emballage.
Procédé de nickelage chimique garantissant un dépôt
d'épaisseur constante sur toute les surfaces de pièces Lanthane® Logigramme Lot de petite quantité
aux contours compliqués. Type de filmogène (déposé et protégé) brillant et légè- Représentation schématique d’une équation logique ou Quantité de fixations à revêtir issues d’un seul lot de
rement irisé, incluant des particules d’oxydes minéraux d’un processus. Il utilise les symboles des fonctions fabrication, dont la taille est inférieure à la taille normale
Kesternich spécifiques pour la passivation des dépôts de zinc élec- logiques reliées par des connexions. de la charge d’une ligne de revêtement.
Test destructif mesurant la tenue en nombre de cycles trolytique. Longueur filetée LQ10
d'une pièce ou ensemble mécanique positionné dans
Liaison mécanique Longueur de la partie filetée d’une pièce – souvent nor- Pourcentage de fixations non conformes qui ont une
son contexte d'utilisation.
Relation entre deux pièces d’un mécanisme qui existe malisée avec une plage de tolérance importante. chance sur dix d’être acceptées par l’application du plan
Kesternich (essai) dès lors qu’il y a un contact entre elles. Les liaisons Lot d’échantillonnage.
Essai destructif de corrosion accéléré au cours duquel mécaniques sont caractérisées par leurs degrés de Ensemble de pièces de caractéristiques communes, Lubrifiant
les fixations sont exposées à une atmosphère saturée liberté (de 0 à 6). identifiées par un numéro univoque figurant à minima Substance généralement utilisé pour maîtriser les
en vapeur d’eau et contenant du dioxyde de souffre. La sur l’étiquette ou l’emballage du produit, et réalisées à caractéristiques de frottement des fixations revêtues,
résistance à la corrosion Kesternich est généralement Ligne, paille, repliure de laminage partir d’une même matière première, ayant subi simul- qui est intégrée au revêtement lui-même ou appliquée
spécifiée en nombre de cycles. Pour les fixations, l’essai Défaut de surface longitudinal inhérent au métal de tanément et sans interruption un même process de pro- ultérieurement sur le revêtement, ou les deux, ou sur
est généralement effectué avec deux litres de SO2. base, en forme de ligne étroite et ouverte (droite ou duction, mais non nécessairement issues d’un même lot des fixations non revêtues (par exemple en acier inoxy-
légèrement incurvée) située sur le filetage, la tige, la de fabrication – voir Lot de fa rication. dable).
KEVLAR® tête et/ou sur le plat d’un hexagone.
Fibre synthétique présentant une excellente résistance Lot d’ensemble Lubrification
à la traction (de l’ordre de 3000 MPa), de fortes rigidi- Limite d’acceptation Association de fixations de nature différente fournies Opération d’application de lubrifiant (graisse, huile,
tés, résistance aux chocs, à la fatigue, aux vibrations, et Niveau de critère d’appréciation au-delà ou en deçà ensemble, par exemple vis à rondelle imperdable, bisulfure de molybdène, etc.) afin de limiter le frotte-
une faible densité. Utilisé par exemple en aéronautique. duquel le besoin est jugé non satisfait. boulons constitués de vis et écrous, etc. ment entre pièces. Le résultat de cette opération.

55
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 56
M Marquage CE Matoplastie Microbillage
Marquage réglementaire symbolisé par le logo , ce Revêtement d’un ou plusieurs métaux en poudre obtenu Voir Décapage / Nettoyage - Opération de décapage à sec
M qui est obligatoire pour tous les produits couverts par par action mécanique d’un matériau inerte sur des fixa- des pièces en projetant à leur surface des microbilles
Symbole du filetage pour les fixations à filetage une ou plusieurs Directives ou Règlements européens tions, par projection de fines particules de métal en d'acier ou de verre arrachant la rouille.
métrique ISO, suivi pour la désignation du diamètre qui le prévoient explicitement. Un produit marqué « CE » poudre contre le métal de base, par exemple au moyen
nominal des fixations à pas gros (par exemple M24) et du de grenailles de verre. Micro-dureté
acquiert le droit de libre circulation sur l’ensemble du Méthode d’essai de dureté de surface sous faible charge
diamètre nominal et du pas pour les fixations à pas fin territoire de l’Union Européenne (ce n’est ni une marque Matriçage (jusqu’à HV 0.2 non compris). Pour les fixations, la
(par exemple M12x1,5). de certification ou de qualité, ni une indication d’origine Procédé de mise en forme de produits par pressage dureté superficielle est déterminée en HV 0,3 (appelée
Maillechort géographique). En apposant la marquage CE sur ces dans un moule présentant une forme en creux dite dureté sous force réduite) et de façon comparative.
Alliage de cuivre (Cu), nickel (Ni) et zinc (Zn). produits, le fabricant déclare respecter toutes les obli- matrice. Examen au microscope d’éléments de très faible taille
gations réglementaires prévues. Matrice (outillage) révélant la structure cristalline des métaux et alliages.
Maintenabilité
Caractéristique d’un dispositif à être maintenu ou rétabli Marquage (symbole de…) En frappe ou forgeage, outillage permettant d’obtenir Micro-grippage (stick-slip)
dans un état fonctionnel. De cette caractéristique, on Identification physique sur la fixation représentant la une forme extérieure en appliquant une force impor- Phénomène pouvant apparaître lors du serrage de fixa-
classe de qualité de la fixation, soit en clair (par exemple tante afin de contraindre le matériau à épouser la forme tions filetées avec une vitesse de rotation élevée, du fait
peut déterminer la moyenne des temps de réparation voulue.
(MTTR). 8.8), soit par un marquage horaire, soit par un symbole des surfaces en contact alternant une succession rapide
géométrique (goujon). Mélange de lot de glissement/micro-grippage, par exemple avec des
Maîtrise statistique des Processus (MPC) Amalgame de fixations identiques mais provenant de pièces antagonistes en aluminium, avec cataphorèse…
Voir SPC. Marquage d’identification lots de fabrications différents dans le même conteneur, Micromètre (symbole µm)
Nom ou symbole spécifique désignant le fabricant ou le boite ou emballage (non autorisé pour les fixations
Malléabilité distributeur des fixations, qui peut être marqué physi-
Unité de longueur égale à un millionième de mètre,
Aptitude à la déformation sans rupture – elle est carac- conformes aux normes ISO 898 ou ISO 3506, fortement appelé « micron » dans le langage courant – Par analo-
quement sur la fixation elle-même et/ou apposé sur déconseillé pour les autres types de fixation). gie, instrument permettant de mesurer des grandeurs
térisée par le coefficient d’allongement avant rupture l’étiquetage, la documentation.
lors d’un essai de traction. Mesurage très faibles.
Marque d’outil Ensemble d’opérations ayant pour but de déterminer la Minerai
Manganèse (symbole chimique Mn) valeur d’une grandeur (dimension, masse, etc.). Le
Défaut de surface en forme de rayures longitudinales ou Elément brut de terrain à partir duquel il est possible
Métal gris-blanc, dur et fragile, souvent utilisé comme circonférentielles de faible profondeur, provoqué par le mesurage est limité à la détermination de grandeurs.
additif pour les aciers alliés, ou comme finition d’extraire des minéraux utiles et qui demande un traite-
déplacement d’un outil sur la surface de la fixation. Voir Essai. ment élaboré pour être utilisé par l’industrie.
(Phosphatation cristalline, dite phosphatation manga-
nèse, ayant pour but d'améliorer la résistance à la cor- Marque NF Mesure Mise à disposition sur le marché
rosion et les propriétés de frottement de la pièce Marque volontaire de certification attestant la confor- Résultat d’un mesurage. Dans le cadre du RPC, fourniture d’un produit de
traitée). mité de caractéristiques, produits et/ou service qu’elle Métal construction destiné à être distribué ou utilisé sur le
couvre aux normes et exigences complémentaires qui Corps simple ayant un éclat caractéristique et des pro- marché de l’Union Européenne dans le cadre d’une acti-
Manque (de matière) vité commerciale, à titre onéreux ou gratuit.
Défaut de surface en forme de poche peu profonde ou leur sont applicables, dans les conditions définies par priétés particulières de conduction (électrique, ther-
un référentiel de certification NF. Pour les fixations, par mique). Mise sur le marché
de creux, dû à une insuffisance de remplissage du métal
pendant le forgeage ou le refoulement (fixation en acier) exemple marque NF Boulonnerie de construction Métal de base Dans le cadre du RPC, première mise à disposition d’un
ou de matière plastique lors de la phase d’injection (fixa- métallique. Métal de la fixation sur lequel le revêtement est appli- produit de construction sur le marché de l’union
tions en plastique). Martelage qué. Européenne.
Marbrure Travail à froid de métal au marteau ou par projection de Métallisation Modification
Apparence disgracieuse et non uniforme de la galvani- grenaille. Mode de revêtement de surface consistant à projeter sur Toute opération effectuée sur les fixations après leur
sation, due à un acier de base non adapté à la galvani- celle ci un métal fondu pulvérisé par un fort courant fabrication initiale, qui a des conséquences sur la géo-
Martensite gazeux. Dans certaines applications, on peut être métrie et/ou les caractéristiques physiques, mécaniques
sation à chaud. Le constituant martensitique définit la structure hors ou fonctionnelles des fixations.
conduit à préchauffer la pièce pour assurer l’adhérence
Marquage d’équilibre obtenue sur un acier après trempe (solution du revêtement.
solide métastable sursaturée de carbone dans le fer α Module d’élasticité (Module de Young)
Identification physique effectuée sur la fixation elle- Métallurgie Rapport entre la contrainte de traction appliquée à un
même et codifiée de certains éléments de la pièce et possédant une structure quadratique).
Ensemble des procédés et des techniques d’extraction, matériau et la déformation qui en résulte lorsque celle-
(matière, classe de qualité, identité du fabricant, filetage Martensitique d’élaboration, de formage et de traitement des métaux ci est totalement élastique.
à gauche, etc.). Le marquage figure sur la tête d’une vis, Nuances d’acier inoxydable (symbole C) autotrempants et alliages.
sur une face d’un écrou et sur la partie lisse ou à une Moletage
ayant une teneur en chrome supérieure à 0,08% et une Méthode d’essai de référence Procédé permettant à l’aide d’une molette d’effectuer
extrémité d’un goujon – pour les fixations à filetage ISO, teneur en carbone aux environs de 13% - résistance à
le marquage est constitué à minima du symbole de la Méthode d’essai spécifiée dans une norme, qui doit être des stries à la surface d’une tête de vis – par extension,
la corrosion limitée. utilisée en cas de litige concernant la conformité par résultat de cette opération.
classe de qualité et de l’identification du fabricant, dès
lors que les dimensions de la fixation le permettent Matage rapport à une caractéristique spécifiée. Moment
(dans les faits à partir du diamètre 5 mm inclus) - En Déformation plastique localisée d’un matériau, par Métastable Caractérise l’action de mise en mouvement d’un solide
France, l’obligation de marquage et les obligations de exemple sous l’effet d’une pression de contact élevée Qui possède une stabilité apparente hors des conditions autour d’un axe. C’est le produit de la force exercée et de
conformité en découlant sont spécifiées dans les arrêtés (cela peut conduire au tassement des pièces serrées de température et de pression définies par le dia- la longueur du bras de levier entre l’axe de rotation et le
du 20 Janvier 1995 et du 13 Octobre 1997. dans un assemblage, et donc à une perte de tension). gramme d’équilibre. point d’application de la force.

fixation.emile-maurin.fr 127
128
Moment quadratique Nickelage Normalisation (matériau) Norme générale
Somme des produits des contraintes élémentaires par Action de revêtir le nickel, ou revêtement de nickel Traitement thermique comportant une austénitisation Pour les fixations, norme définissant un aspect particu-
rapport au centre de gravité d’une section plane. obtenu par cette opération, afin d’améliorer l’esthétique suivie d’un refroidissement à l’air calme : il caractérise lier relatif aux fixations : par exemple, revêtement de
Monomère ou la résistance à la corrosion et à l’usure d’un produit. l’état dit normalisé (recuit). zinc lamellaire, contrôle de réception, entraînement à
Constituant des matières plastiques, composé d’une Nickelage chimique six lobes internes…
Normalisation
suite d’atomes de carbone liés entre eux et à d’autres Process de nickelage par réduction catalytique d’un sel Activité d’intérêt général qui a pour objet de fournir des Norme harmonisée (symbole hEN)
éléments (hydrogène, azote, chlore…). de nickel. documents de référence officiels (norme, fascicule de Norme européenne, support au marquage CE exigé par
Montage Nickelage électrolytique documentation, rapport technique…), établis par un une Directive européenne ou un Règlement européen
Opérations organisées d’assemblage des différents Process de nickelage par traitement électrolytique. organisme reconnu, et par consensus entre l’ensemble pour la libre circulation des produits.
constituants d’un produit visant à le mettre en état de des parties intéressées (fabricants, distributeurs, utili-
fonctionnement. Nitruration Norme homologuée
sateurs). En France, la normalisation est assurée par
Traitement thermochimique de durcissement superfi- Norme française ayant fait l’objet de la procédure offi-
Moulage ciel d’alliage ferreux par diffusion d’azote vers l’intérieur
l’Afnor et les bureaux de normalisation qui organisent
cielle d’approbation (enquête publique) et de publica-
Procédé d’obtention de pièce par coulée d’un matériau l’élaboration des normes françaises et la participation
de la pièce (accroissement de la dureté superficielle et tion, l’homologation lui conférant son caractère officiel
sous forme liquide dans un moule. aux normes européennes et internationales.
amélioration des propriétés de fatigue et de frottement). et national. Une norme homologuée peut être rendue
Multi-entraînement Norme obligatoire à l’appui d’une réglementation notamment
Se dit d’une vis présentant deux types d’entraînement, Niveau de qualité acceptable (NQA)
Document de référence utilisé dans les échanges com- dans les domaines de la sécurité, de la santé, de l’envi-
par exemple vis à six lobes internes fendue (montage Niveau de qualité qui, dans un plan d’échantillonnage,
correspond à une probabilité élevée d’acceptation d’un merciaux (contrats privés et marchés publics) qui définit ronnement…
par outillage et démontage manuel au tournevis pos- des caractéristiques, critères et/ou moyens de contrôle
sible). lot (pour les fixations, cette probabilité doit être supé- NQA
rieure ou égale à 95%). pour des usages communs et répétés.
Voir Niveau de Qualité Acceptable. Critère définissant le
Une norme est d’application volontaire, elle devient obli-
N Niveau d’un critère d’appréciation gatoire lorsqu’elle est référencée dans une réglemen-
type de contrôle par échantillonnage à effectuer.
Nettoyage / décapage mécanique Grandeur repérée dans l’échelle adaptée pour un critère tation ou lorsqu’elle est référencée dans un contrat. NQT
Elimination des substances / matériaux étrangers tels d’appréciation d’une fonction. Cette grandeur peut être Non Quenched and Tempered : non trempé et revenu.
celle recherchée en tant qu’objectif ou celle atteinte Norme de produits
que les oxydes métalliques, la calamine, etc… de la S’utilise pour différencier certains écrous dont la classe
surface des fixations par projection de matériaux contre pour une solution proposée. Norme définissant toutes les caractéristiques d’un type de qualité est obtenue uniquement par écrouissage, par
cette surface (il peut s’agir de procédés de grenaillage de fixation (par exemple vis à tête cylindrique à six pans
Nomenclature exemple un écrou M6 de classe 8 NQT.
sphérique ou angulaire, de sablage, de microbillage, creux), en incluant les dimensions et tolérances
Liste détaillée des pièces ou composants constituant le NSS
etc.). produit. Elle est liée au dessin de conception d’ensemble (schéma, gamme de diamètres et longueurs…) et les
autres caractéristiques par rapport aux normes fonda- Neutral Sal Spray test : voir Brouillard salin neutre.
Nettoyage / dégraissage chimique par un repérage.
mentales et aux normes générales. Nuance d’acier
Elimination des substances / matériaux étrangers tels Nominal
que les oxydes métalliques, la calamine, l’huile, etc., de
Terme qui réfère à une valeur typique désirée ou de Norme européenne Terme utilisé pour définir une catégorie d’acier de dési-
la surface des fixations, par procédés chimiques. Toutes les normes européennes sont obligatoirement gnation type, correspondant à une composition chimique
référence d’une caractéristique (mécanique, dimen-
Newton (symbole N) sionnelle…) définie dans une spécification (une valeur publiées dans tous les pays de l’Union Européenne ainsi définie.
Unité de mesure de force, équivalent à la force capable nominale peut être en dehors des limites de tolérance). que dans 6 autres états membres (Suisse, Norvège, Numéro de coulée
de communiquer à une masse de 1 kilogramme une Par exemple résistance nominale à la traction d’une vis. Islande, Turquie…) avec annulation obligatoire des
accélération de 1 m par seconde au carré (1 newton Numéro d’identification donné par le producteur métal-
normes nationales sur le même sujet. La norme euro-
permet d’augmenter la vitesse d’une masse de 1 kilo- Nominale (dimension) péenne est publiée par les organismes officiels natio-
lurgiste à une fabrication homogène (matière, nuance,
gramme de 1 mètre par seconde chaque seconde). Dimension à laquelle on se réfère pour définir les composition, procédé d’élaboration, installation utilisée,
naux et est donc précédée par le sigle NF (langue
dimensions limites d’une spécification, calculées en traitement…).
Newton-mètre (symbole Nm on N.m.) française), BS (langue anglaise) DIN (langue allemande).
fonction de tolérances spécifiées. Nom utilisé pour qua-
Unité de mesure du moment d’une force équivalent au lifier cette dimension, par exemple « diamètre nominal Elle peut également être publiée dans d’autres langues Numéro de lot
moment d’une force de 1 newton dont le bras de levier de filetage », identique pour les vis et les écrous. sous la responsabilité de l’organisme national consi- Numéro d’identification correspondant à un lot de pro-
par rapport au centre de rotation est de 1 mètre. déré. duits finis supposés homogènes, de même désignation,
Non conforme (fixation) issu du même fabricant, mais sans que cela corres-
NF – NF EN – NF EN ISO – NF ISO Fixation présentant une ou plusieurs non-conformités. Norme expérimentale (symbole XP)
Sigles identifiant les normes françaises (NF) publiées ponde à l’ensemble des critères du lot homogène de
Norme française nécessitant une période d’expérimen-
par L’AFNOR et précédant le numéro de la norme. Pour Non ferreux fabrication.
tation ou de mise à l’épreuve et qui, dans un délai
les fixations, l’indice de classement est NF E 25-… pour Qualificatif d’un métal contenant moins de 50% de fer : maximum de 5 ans, est examinée pour être homolo- Numéro de lot de fabrication
les normes publiées à partir de 1982 (NF E 27-… aluminium, cuivre, magnésium, zinc, et leurs alliages. guée, remise à l’étude ou supprimée. Code alphanumérique unique attribué par le fabricant à
jusqu’en 1982).
Non-conformité Norme fondamentale un lot de fabrication de fixations et permettant la traça-
Nickel (symbole chimique Ni) Déviation d’une caractéristique par rapport aux exi- bilité totale.
Métal blanc grisâtre et brillant, utilisé afin d’améliorer la Pour les fixations, norme définissant l’ensemble des
gences spécifiées. caractéristiques générales pour une famille de pro- Numéro de traçabilité
résistance à la corrosion (par exemple en association
avec le zinc pour un revêtement zinc-nickel ou comme Non-qualité duits : matériaux, caractéristiques mécaniques et phy- Code alphanumérique attribué par un fabricant ou dis-
élément chimique d’addition pour un acier allié), à la Ecart préjudiciable constaté entre la qualité livrée et la siques, méthodes d’essais, marquage…mais pas les tributeur, qui identifie le numéro de lot de fabrication
traction et à la limite élastique d’un alliage. qualité prévue. dimensions. d’origine de façon univoque.

57
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 58
O Pas fin Perpendicularité Planéité
Pour les filetages métriques ISO à 60°, pas (P) dont la Application géométrique tolérancée relative à deux élé- Spécification géométrique tolérancée relative à une
Olygocyclique (domaine de fatigue) distance entre deux filets consécutifs d’un filetage dont ments géométriques formant entre eux un angle de 90° surface plane dont la forme est comparée à un plan
Domaine de fatigue pour lequel les ruptures sont pré- la valeur nominale normalisée est inférieure à celle d’un (droites ou surfaces planes). parfait.
cédées d’une déformation globale notable, après un pas « normal » ou « gros », Il suit la désignation du dia- Phillips (empreinte)® Plasticité
petit nombre de cycles (<10 5). mètre nominal après le signe x, par exemple M 16x1,5.
Type d’empreinte cruciforme – codification « H » - nom Caractéristique d’une matière dont les déformations
Outil Pas gros déposé. restent permanentes lors de l’arrêt des sollicitations.
Au sens général, effecteur agissant directement sur la Pour les filetages métriques ISO à 60°, pas (P) dont la Phosphatation Pliage
matière d’œuvre afin de lui apporter une valeur ajoutée : distance entre deux filets consécutifs d’un filetage dont Couche de phosphates insolubles obtenue par immer- Procédé de formage à froid permettant de réaliser des
outil de coupe, outil de déformation… la valeur nominale est standard – dit aussi « pas sion des fixations dans une solution d’acide phospho- pièces par déformation permanente d’un plan de tôle.
normal ». Sans précision, le filetage des fixations est à rique, de phosphates et d’additifs. La phosphatation peut
Oxydation pas gros. Poêlier
améliorer l’adhérence d’un revêtement ultérieur, les Forme de tête de vis Ronde Large et plate (en forme de
Formation à la surface d’un produit, et sous l’action d’un Passivation caractéristiques de frottement lorsqu’elle est lubrifiée
milieu, d’une couche d’oxyde plus ou moins adhérente. poêle à frire posée à l’envers) à entraînement interne, à
Couche de conversion chimique sur un revêtement et/ou assurer une protection temporaire. capacité de charge réduite – codification RL.
Réaction de combinaison chimique avec l’oxygène d’un métallique assurant une protection cathodique sacrifi-
corps ayant pour effet la perte d’un ou plusieurs élec- Phosphatation au Zinc Poids de couche
cielle (principalement les revêtements de zinc ou d’al- Phosphatation cristalline, dite phosphatation Zinc, ayant
trons – Cette réaction a souvent des effets de détério- liage de zinc), obtenue par immersion dans une solution Masse totale du revêtement rapportée à la surface chi-
ration des caractéristiques – Voir Rouille rouge. pour but d'améliorer la résistance à la corrosion et/ou mique active mouillée. Unité : gramme/mètre carré
chimique adéquate (solution de passivation), afin de les propriétés de déformation de la pièce traitée (par
réduire la vitesse de corrosion du revêtement métallique (g/m2).
Oxydation blanche exemple lors des conditions sévères de déformation par
et/ou d’obtenir une coloration. frappe à froid). Polissage
Aussi appelée improprement « rouille blanche », oxyde
de couleur blanche se développant par transformation Passivation (acier inoxydable, aluminium) Opération de finition terminale consistant à rendre la
Phosphatation Manganèse surface plane, brillante et sans rayure ou aspérité. A ce
du zinc, de l’alliage de zinc ou de l’aluminium compo- Traitement chimique qui augmente l’épaisseur du film Phosphatation cristalline, dite phosphatation
sant le revêtement de surface sous l’effet d’oxydant. d’oxyde riche en chrome apparaissant naturellement stade, les examens micrographiques peuvent servir à
Manganèse, ayant pour but d'améliorer la résistance à définir :
sur tous les types de surface en acier inoxydable, l’alu- la corrosion et/ou les propriétés de frottement de la
Oxydation chimique minium… • la notion de propreté inclusionnaire du matériau
pièce traitée. (quantification suivant indices et comparaison avec
Résultat d’une opération d’oxydation par un agent chi-
mique. Passivité de l’acier inoxydable Phosphate images types – oxydes, sulfures, silicates, aluminates),
Etat de la surface chimiquement inactive des aciers Couche de sels d'acide phosphorique. • un mesurage d’une épaisseur de revêtement (avant
Oxydation interne inoxydables. attaque chimique métallographique).
Oxydation accompagnée d’une diffusion de l’oxygène qui Pièces par million non conformes
pc Voir PPM. Polyamide
se fixe à plus ou moins grande profondeur à l’intérieur
Abréviation de « Property Class » - Voir Classe de Produit synthétique résultant de la polycondensation
du métal sous forme d’oxydes dispersés (peut caracté- qualité. Plage de serrage d’un diacide et d’une diamine ou d’un aminoacide sur
riser un défaut de traitement thermique – pollution de Etendue du résultat escompté suite à l’opération de lui-même - utilisé en fixation pour ses qualités de résis-
l’atmosphère à l’intérieur de l’enceinte d’un four). PDCA serrage, issu d’un calcul et qui dépend des pièces tance chimique et électrique.
Plan = préparer, prévenir – Do = dérouler – Check = assemblées, des fixations et de la précision du moyen
contrôler, mesurer – Act = analyser, améliorer : Polymère
P Processus en 4 phases afin d'améliorer l'efficacité de
de serrage – voir NFE 25-030.
Matière constituée de macromolécules (molécules
P toutes les actions engagées dans l'entreprise. Plan d’appui géantes) rentrant dans la composition des matières
Symbole pour le pas du filetage. Surface d’un objet qui assure un contact ou transmet plastiques.
PED des sollicitations. En fixation, désigne les faces d’appui
Palanquée Pressure Equipment Directive – Voir DESP. sous tête de vis, sous écrous, et/ou surface des ron- Polymérisation
Montage utilisé en galvanisation à chaud, sur lequel sont delles. Réaction chimique où de petites molécules (mono-
Pénétrateur mères) réagissent entre elles pour former des molé-
accrochés les pièces à traiter. Elément mécanique avec une extrémité en forme de Plan de contrôle cules de masse plus élevée (polymères), le plus souvent
Parkérisation pyramide, bille ou cône utilisés lors des essais de dureté Plan qui définit le processus de fabrication des fixations sous l’effet de la chaleur (plastiques, résines…).
Procédé de phosphatation. pour indenter la surface d’une pièce. avec des points de contrôle qui assurent des procédures
afin de contrôler et de réduire la variabilité du processus Position d’une tolérance
Perçage Dans le système ISO, symbolisée par une lettre majus-
Pas d’écrou et du produit.
Opération de réalisation d’un trou cylindrique à l’aide de cule (alésage, dimension extérieure) ou minuscule
Distance axiale parcourue par l’écrou pour une rotation mèche ou foret – le trou peut être borgne ou débouchant Plan d’échantillonnage (arbre, dimension intérieure), elle définit la position de la
de 360° (cas de filetage à simple filet). (traversant). Plan selon lequel un échantillon est prélevé pour le zone de tolérance par rapport à la dimension nominale.
Pas du filetage (symbole P) Perlite contrôle, afin de déterminer l’acceptabilité d’une popu- Elle conditionne la valeur des écarts inférieurs et supé-
Distance entre deux filets consécutifs d’un filetage – lation définie de fixations. rieurs.
Agrégat de ferrite (fer α) et de cémentite (carbures de
Cette mesure est exprimée en millimètre pour les file- fer Fe3C) formé par la décomposition de l’austénite. Plan médian Pouce
tages de type métrique et en nombre de filets au pouce Selon la forme de la cémentite, on distingue la perlite Plan situé au milieu d’un objet. C’est souvent le plan Traduction française d’une unité de mesure de longueur
pour les filetages de type anglais ou américain. lamellaire et la perlite globulaire ou nodulaire. choisi pour effectuer la coupe d’un objet symétrique. anglo-saxonne (inch) dont la valeur est de 25,4 mm.

fixation.emile-maurin.fr 129
130
Pozidriv (empreinte)® Productivité PTFE Rapport d’essai F3.2 des fixations
Type d’empreinte cruciforme – codification « Z » - nom Capacité à produire des services ou produis conformes Le polytétrafluoréthylène est un polymère à haut poids Document de contrôle établi par le représentant auto-
déposé. dans un délai défini et des conditions économiques favo- moléculaire utilisé pour améliorer le coefficient de frot- risé externe conformément à la norme ISO 16228, décla-
rables. C’est un des éléments de la compétitivité. tement des pièces traitées. rant que les caractéristiques vérifiées des fixations
PPM (Pièces Par Million) examinées sont conformes aux exigences spécifiées, et
Méthode d’évaluation du nombre de pièces potentielle- Produit de construction Pulvérisation comprenant des résultats d’essais et/ou d’inspection
ment non conformes de lots de fabrication de fixations Dans le cadre du RPC, tout produit ou kit fabriqué et mis Méthode d'application utilisée en revêtement lamellaire finale issus d’un contrôle spécifique. Ce document est
finies, au moyen d’un calcul basé sur un million de sur le marché en vue d’être incorporé de façon durable à l'attache visant à envoyer de fines particules de produit validé par le représentant externe autorisé.
pièces – exemple : 40 PPM pour absence de filetage. dans des ouvrages de construction ou des parties d’ou- sur la pièce à l'aide de pistolets électrostatiques.
vrages de construction, et dont les performances Rayon sous tête (symbole r)
Précontrainte Rayon de la zone de raccordement entre la tige d’une vis
Tension introduite dans la fixation d’un assemblage, qui
influent sur celles des ouvrages de construction en ce
qui concerne les exigences fondamentales applicables
Q et la tête – le rayon sous tête participe de façon signifi-
maintient les pièces serrées, exprimée en Newton (N) – QT cative au calcul du couple de serrage d’une vis – sa
auxdits ouvrages. conformité normative est donc essentielle.
appelée aussi précharge. Quench and Tempered = trempé et revenu. S’utilise pour
Profil différencier certains écrous dont la classe de qualité est REACH
Préparation de surface Ensemble des traits qui caractérisent le contour d’un
Procédé utilisé sur les fixations brutes afin de permettre obtenue par trempe et revenu, par exemple un écrou Registration, Evaluation and Authorization of CHemicals
objet. M20 de classe 8 QT. - Nom du règlement européen mettant en place un
une bonne adhérence du revêtement, comprenant géné- En visserie, se dit d’un filetage selon un plan parallèle à
ralement plusieurs opérations successives : dégrais- système intégré sur l’enregistrement, l’évaluation, l’au-
son axe. Il peut être contrôlé à l’aide d’un projecteur de Qualification torisation et les restrictions d’utilisation des substances
sage, décapage, rinçage(s)… profil. Ensemble des opérations permettant de vérifier la chimiques potentiellement dangereuses pour la santé
Pression conformité des capacités et performances d’un produit humaine qui couvre le contrôle de la fabrication, de l’im-
Profil de base (filetage) ou d’un processus.
Dans le système international de mesure, rapport entre Profil théorique du filetage dans un plan axial, défini par portation, de la mise sur le marché et de l’utilisation des
la valeur de la force exercée perpendiculairement à une Qualité substances concernées.
des dimensions, des angles et des troncatures théo-
surface et la surface de celle-ci. Elle s’exprime en riques, commun aux filetages intérieurs et extérieurs. Aptitude d’un ensemble de caractéristiques intrinsèques Recristallisation
Pascal (symbole Pa) – 1Pa = 1N/m2 – à l’intérieur d’un Par exemple profil de filetage ISO pour les fixations. à satisfaire des exigences (besoins ou attentes formulés, Développement, par germination et croissance, de nou-
matériau la pression est appelée Contrainte. implicites ou imposés) (définition de la norme ISO 9000). veaux grains à partir de la matrice écrouie.
Propriétés mécaniques
Prétraitement Démarche consistant à fournir au client une prestation Rectification
Caractéristiques mécaniques spécifiques à un matériau/
Opération(s) mécanique(s) et/ou chimique(s) préparant (produit matériel ou immatériel, service) répondant à Opération de finition (parachèvement) à l’aide d’une
ou produit mesuré via des machines de test (traction,
la surface des fixations en vue du revêtement, par son besoin ou à sa demande formalisée. meule pour améliorer l’état de surface d’une pièce (éli-
résilience, dureté). Leurs valeurs sont définies dans les
exemple nettoyage/dégraissage chimique, net- normes en vigueur, en fonction principalement de la Qualité d’une tolérance mination de défauts résultant généralement du manque
toyage/décapage mécanique, dégraissage, décapage désignation et dimensions des produits. Dans le système ISO, symbolisée par un numéro, elle de précision lors d’une opération de mise en forme anté-
chimique. définit la valeur de l’intervalle de tolérance (IT) exprimée rieure ou de déformations provoquées par un traitement
Protection anodique thermique).
Prévention Aptitude du revêtement à jouer un effet barrière, le en microns.
Dans le cadre d’un système qualité, ensemble des métal de base n’étant attaqué que lorsque la continuité
Rectitude
moyens, des mesures de sécurité et d’organisation per- du revêtement est atteinte (par exemple du fait de R Spécification géométrique tolérancée relative au profil
de chaque génératrice d’un cylindre ou d’un cône dont la
mettant d’éviter ou réduire la probabilité d’accidents ou rayures).Cette aptitude existe par exemple pour les
d’incidents de non-qualité. Raccordement sous tête forme est comparée à une droite parfaite.
revêtements à base de chrome, nickel, cuivre, étain… Zone de transition progressive entre la tête d’une vis et
Prix Recuit
Protection cathodique sa partie lisse (vis partiellement filetée) ou son filetage
Opération de traitement thermique consistant à élever la
Equivalent monétaire du produit ou du service dans une Aptitude du revêtement à agir comme une couche sacri- (vis entièrement filetée), caractérisée par le rayon sous
transaction commerciale. Il est sensiblement différent température d’une pièce à un niveau légèrement supé-
ficielle et ainsi protéger le métal de base de la fixation tête et la longueur de raccordement. rieur à la température de transformation puis un main-
du coût complet. dans ses conditions d’environnement, en cas d’endom- tien en température suivi d’un refroidissement lent, afin
Rapport d’essai F2.2 des fixations
Probabilité d’acceptation magement du revêtement (par exemple par rayures). Document de contrôle établi par le fabricant conformé- d’assurer son équilibre physico-chimique et structurel
Probabilité qu’un lot de qualité donnée soit accepté par Cette aptitude existe par exemple pour les revêtements ment à la norme ISO 16228, déclarant que les fixations (après retour à température ambiante, le produit est
un plan d’échantillonnage donné. à base zinc, cadmium… livrées sont conformes à la commande et aux normes dans un état structurel proche de l’état d’équilibre
Protection temporaire ou exigences spécifiées, et comprenant des résultats stable avec une structure de type ferrite + perlite). Utilisé
Procédé pour les fixations avant frappe (pour déformer plus faci-
Technique de réalisation permettant l’élaboration d’un Protection limitée contre la corrosion, essentiellement basés sur un contrôle non spécifique. Ce document est
lement la matière) ou après frappe (pour diminuer l’effet
produit et mettant en œuvre un système de fabrication : destinée au transport et au stockage des fixations. validé par un représentant autorisé du fabricant. d’écrouissage et/ou augmenter l’allongement).
usinage, formage, frappe, etc. L’huile, les couches de conversion, l’oxydation noire et Rapport d’essai F3.1 des fixations
les cires sont des exemples de protections temporaires. Recuit de détente
Procédure Document de contrôle établi par le fabricant ou le dis- Opération pour les pièces en acier traité modifiées
Méthode formalisée de réalisation d’une activité. C’est
Protocole tributeur conformément à la norme ISO 16228, décla- mécaniquement après une opération de trempe, consis-
une composante essentielle d’un système qualité. Document décrivant sous forme de texte et/ou de rant que les fixations livrées sont conformes à la tant en un chauffage pendant une heure à une tempéra-
graphe comment est effectuée une opération. commande et aux normes ou exigences spécifiées, et ture comprise entre 190°C et 210°C (relaxation des
Process / Processus Document précontractuel permettant à un client et un comprenant des résultats basés sur un contrôle spéci- contraintes introduites lors des opérations d’usinage
Ensemble des étapes ou transformations nécessaires à fournisseur d’engager une collaboration en anticipant la fique. Ce document est validé par un représentant auto- et/ou de traitement thermique – pas de modifications
la fabrication d’un produit ou à l’élaboration d’un service. formalisation et la signature d’un contrat. risé du fabricant ou du distributeur. notables des caractéristiques mécaniques).

59
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 60
Référentiel de certification tions élastiques initiales. Il comprend un chauffage et ou par rapport à un essai de corrosion en enceinte cli- Revenu
Ensemble des documents de référence nécessaires à la un maintien à une température suffisante pour que matique (essai de brouillard salin, essai Kesternich…) Opération de traitement thermique effectuée après la
certification d’un produit ou d’un service (règles géné- l’abaissement concomitant de la limite d’élasticité et ou par rapport à une substance chimique (acide…). trempe consistant à maintenir les pièces métalliques à
rales du système de certification, normes concernées et éventuellement le fluage permettent la relaxation des une température inférieure à la température de trans-
exigences complémentaires) ainsi que les conditions contraintes. Il se termine par un refroidissement lent. Résistance à la fatigue
formation, afin de supprimer les tensions internes dues
dans lesquelles la certification est attribuée, contrôlée Aptitude d’un matériau ou d’une fixation à résister de à la trempe, et conférer aux pièces leurs caractéris-
Relevé de contrôle 2.2 (matériaux) façon durable à des cycles élevés de contraintes sur une
et reconduite pour une application donnée. Par exemple Document selon spécifications de la norme EN 10204 ou tiques mécaniques (pour les fixations, résistance à la
référentiel Boulonnerie de Construction Métallique longue période de temps, exprimée en nombre de traction, allongement…).
ISO 10474, dans lequel le producteur de matériaux
NF070 pour les fabricants de boulons (référentiel prin- déclare que les produits livrés sont conformes à la com- cycles.
cipal) et NF382 pour les distributeurs (référentiel com- Revêtement / finition
plémentaire).
mande, avec mention de résultats sur la base de Résistance à la traction Etat de la surface dans lequel les fixations doivent être
contrôles non spécifiques. (symbole Rm) Caractéristique mécanique essentielle livrées, par exemple sans finition particulière, résultant
Refoulement Repli d’une vis, goujon ou tige filetée, correspondant au ratio d’une oxydation consécutive à un process, huilées, lubri-
Procédé de fabrication utilisé pour former les têtes de Défaut de surface des produits laminés ou gorgés ou entre la charge maximale mesurée lors d’un essai de fiées, passivées (pour l’acier inoxydable, l’aluminium,
vis, un volume de matière défini étant compressé sur lors du roulage des filets de vis, provoqué par le repli de traction et la section résistante de la fixation, exprimée etc.), ou bien revêtues.
une matrice (forme plate ou liée à la géométrie de la tête la matière sur elle-même. en mégapascals (MPa=N/mm2).
à former). Revêtement à l’attache
Repli dans les filets Résistance au brouillard salin Procédé au cours duquel les fixations sont disposées
Réfractaire Défaut de surface caractérisé par une double épaisseur Exprimée en HBS (heures au brouillard salin), durée de individuellement dans un dispositif adéquat (en général
Se dit de matériaux métalliques ou céramiques résis- de métal dans le filetage, généré par l’opération de
tant à des températures extrêmes sans rupture ou résistance avant apparition d’oxydation blanche (pour un un support ou un rack) pour être revêtues.
roulage à froid des filets, souvent refermé. revêtement) ou de rouille rouge (matériau de la fixation)
fusion et/ou à certaines actions chimiques. Revêtement au tonneau
Repli de forge ou d’un matériau ou d’un revêtement, lors d’un essai
Règlement européen dans une enceinte climatique où est pulvérisée une Procédé de revêtement ou une charge de fixations en
Défaut de surface caractérisé par un déplacement et vrac est transportée dans un tonneau tout au long des
Texte législatif publié au Journal Officiel de l’Union euro- recouvrement de métal en surface pendant le forgeage. solution saline.
péenne (JOUE) similaire à une Directive Européenne, étapes successives du procédé.
mais qui – contrairement à une Directive – s’applique Représentant autorisé Résistance au cisaillement Revêtement chimique
directement tel quel dans chaque pays de l’Union après Personne ayant autorité pour valider et signer les docu- Aptitude à la résistance à deux efforts exercés perpen- Procédé de revêtement obtenu par voie humide et
une période transitoire définie, sans transposition dans ments de contrôle au nom du fournisseur, et dont la diculairement et de façon opposée à l’axe principal de
chacune des législations nationales. Il fixe également position au sein de l’organisation évite les conflits d’in- immersion, générant un dépôt par conversion chimique
la pièce. à la surface des fixations sans application de courant
des objectifs et laisse soin à des documents complé- térêt avec d’autres fonctions, telles que les achats, la
mentaires (normes harmonisées par exemple) de définir production, le service financier ou les ventes. Résistance élastique électrique, par exemple phosphatation.
les spécifications par catégorie de produits. Aptitude d’un matériau à résister jusqu’à un niveau Revêtement de surface
Représentant autorisé externe minimal donné (voir limite élastique) au-delà duquel la
Règles de l’art Tierce partie ayant fait l’objet d’un accord entre le client Voir Revêtement/Finition -Traitement métallique ou non
déformation provoquée par la contrainte devient per- métallique déposé sous forme de couche sur la surface
Règles correspondant à l’état de la technique et com- et le fournisseur, ou organisme du contrôle désigné par manente (déformation plastique).
posées d’un ensemble de pratiques professionnelles à le client, ou organisme désigné par une autorité régle- d’un matériau ou d’une pièce – En matière de fixation, le
respecter, qui sont spécifiques à chaque domaine. Les mentaire. Restauration terme est plutôt réservé pour des opérations telles que
tribunaux considèrent que les règles de l’art sont des Traitement thermique ayant pour objet de provoquer le cémentation, carbonitruration…
obligations implicites et leur non-respect constitue une Résilience (symbole KU ou KV)
Propriété mécanique d’un matériau vis-à-vis de l’ab- rétablissement au moins partiel des propriétés méca- Revêtement de zinc lamellaire
faute de nature à engager la responsabilité contrac- niques d’un métal écroui sans modification apparente
sorption d’un choc correspondant à la quantité d’éner- Revêtement non électrolytique composé de lamelles
tuelle. Les normes sont considérées comme partie des de sa structure. Il est réalisé à une température infé-
règles de l’art. gie libérée par le matériau au moment de la rupture métalliques (majoritairement de zinc) dispersées dans
d’une éprouvette normalisée (entaillée en U ou en V) et rieure à celle du traitement de recristallisation mais à un liant adéquat, appliqué sur les fixations par immer-
Rejet (entraînement) donc caractérisant la non-fragilité d’un matériau à une une température d’autant plus élevée que l’on sion ou projection et suivi d’une cuisson.
Effet d’éjection d’un outil d’entraînement dû à sa géo- température spécifiée – mesure exprimée en Joule. recherche une restauration plus poussée des proprié-
métrie lors de l’application d’un couple de serrage. Revêtement de zinc par diffusion thermique
Résine tés.
Revêtement composé d’un alliage de zinc-fer obtenu par
Relation couple/tension Composé synthétique non-métallique obtenu par Résultante tonnelage des fixations dans la poussière de zinc chauf-
Pour les assemblages vissés à filetage métrique ISO, process chimique et utilisé dans la fabrication de En mécanique, force unique agissant sur un corps et fée à une température inférieure au point de fusion du
caractérise l’aptitude à obtenir une tension dans la fixa- matières plastiques. Elle peut être utilisée comme ayant les mêmes effets que l’ensemble des forces com- zinc (généralement aux environs de 400°C).
tion lors de l’assemblage au moyen d’un couple de support d’enrobage, utilisé à froid ou à chaud, pour le posantes agissant simultanément.
serrage. polissage d’un échantillon de pièce (coupe macro ou Revêtement électrolytique
micrographique). Retassure Revêtement à base métallique effectué par électrolyse
Relaxation (assemblage) dans un ou des bains à base de sels de métaux (appli-
Dans un assemblage vissé, perte de charge à position Résistance Cavité qui se forme au cours du retrait lors de la solidi-
fication d’un métal liquide. cation d’un courant électrique continu dans un milieu
constante sous l’effet en général d’une exposition pro- Contrainte nominale maximale qu’un matériau puisse aqueux) – L’épaisseur et la maitrise du cycle de fabrica-
longée à la température. supporter. Retrait tion déterminent le niveau de performance contre la
Relaxation des contraintes (acier) Résistance à la corrosion Diminution de volume d’un matériau due à une perte corrosion.
Traitement thermique ayant pour but de diminuer les Caractéristique fonctionnelle liée à la nature de la fixa- d’eau ou à une baisse de température, typiquement lors Revêtement de zinc, d’alliage de zinc ou autre revête-
contraintes propres de caractère macroscopique par tion ou de son revêtement. Elle peut être exprimée par d’un refroidissement de traitement thermique ou d’une ment métallique déposé sur les fixations par électro-
substitution de déformations plastiques aux déforma- rapport à une corrosion naturelle en milieu extérieur, opération de soudage (retrait thermique). lyse.

fixation.emile-maurin.fr 131
132
Traitement de renforcement de la couche superficielle RoHS Rupture Sealer
d’une pièce métallique par effet d’électrolyse sous Directive européenne « Restriction of Hazardous Fracture intervenant à la fin d’un processus d’allonge- Finition d’une fixation revêtue constituée d’une sub-
courant électrique contrôlé. Substances », Voir D3E : Directive européenne ment ou déformation d’une pièce soumise à des efforts stance chimique (avec ou sans lubrifiant intégré) appli-
Revêtement électrophorétique 2002/96/CE « Déchets d’Equipements Electriques et localement supérieurs à ses limites de résistance abou- quée sur le substrat et formant une couche composite
Revêtement obtenu par l’application d’un champ élec- Electroniques », afin d’interdire ou de restreindre l’uti- tissant à la casse de la pièce. avec une couche de conversion, afin d’améliorer la
trique générant le dépôt de molécules de polymère lisation de certaines substances dangereuses : chrome Rupture brutale résistance chimique, la protection contre la corrosion,
chargées sur les fixations, suivi d’une cuisson. hexavalent (Cr(VI), métaux lourds (cadmium, plomb…). etc. Pour les fixations, la couche de conversion est géné-
La finition courante dite « bichromatée jaune » n’est Rupture rapide de type ductile ou fragile. ralement à base de chrome (sous sa forme trivalente ou
Revêtement en vrac donc plus autorisée pour ces marchés. Rupture différée hexavalente).
Procédé au cours duquel les fixations sont revêtues en Rondelle Rupture brutale après montage d’une fixation de dureté Sec au toucher
vrac, par exemple dans un panier ou un tonneau en rota- supérieure à 320HV et soumise à des contraintes de
tion. Fixation destinée à un assemblage comportant un trou traction, après un délai de quelques heures à quelques Etat de la surface de fixations revêtues, lorsqu’aucun
de passage pour l’élément de serrage, généralement jours. matériau visible à l’œil nu n’est transféré sur un maté-
Revêtement par pulvérisation obtenue à partir de métal en feuille et forme extérieure riau absorbant lorsqu’une fixation est saisie manuelle-
Procédé de revêtement à l’attache ou en vrac au cours ronde. Par exemple rondelle plate, conique… mais aussi Rupture ductile ment.
duquel un mélange de revêtement liquide finement rondelle carrée, rondelle Grower… Rupture caractérisée par une importante déformation Séchage
divisé en gouttelettes est projeté sur les fixations à plastique préalable (allongement et striction apparents).
revêtir.
Rondelle imperdable Procédé éliminant l’eau et/ou le solvant du revêtement,
Rondelle (conique, plate…) qui a été incorporée à la fixa- Rupture fragile soit à température ambiante, soit par chauffage. Cette
Revêtement trempé – centrifugé tion lors du processus de fabrication (par exemple par Rupture caractérisée par une déformation plastique opération n’entraine pas de polymérisation ni de liaison
Principe d’application d’un revêtement lamellaire en roulage des filets de la vis après montage ou par sertis- préalable faible ou nulle. chimique entre polymères.
vrac ou à l’attache consistant à plonger les pièces dans sage sur un écrou), qui reste libre de tourner mais ne Rupture intergranulaire Section résistante dans la partie lisse
le bain du produit à appliquer puis à retirer les excès du peut être désolidarisée de la fixation. (symbole Ads)
produit par centrifugation. Rupture par décohésion des joints de grains.
Rondelle indicatrice de précontrainte (DTI) Rupture par cisaillement Surface de la section dans la partie lisse d’une fixation
Rigidité Dispositif d’indication d’effort placé sous la tête de la vis (tige).
ou sous l’écrou des boulons HR ou HV, l’une des faces de Rupture ductile d’un métal, ou les grains se rompent par
Grandeur physique exprimant la résistance qu’oppose glissement des plans cristallographiques sous l’action Section résistante (symbole As)
une substance solide aux efforts de compression, la rondelle comprenant des protubérances qui sont de contraintes de cisaillement. Surface de la section de la partie filetée d’une fixation –
torsion ou cisaillement (exprimée en unité de force par comprimées sous l’effort, le jeu moyen après serrage pour une fixation à filetage métrique ISO, section géné-
unité de longueur) – utilisée par exemple pour caracté- étant représentatif de la précontrainte dans le boulon – Rupture par fatigue ralement nominale car calculée à partir des cotes théo-
riser la raideur de pièces ressorts (l’inverse de la rigidité DTI = Direct Tension Indicator. Rupture par fissuration progressive d’une pièce soumise riques de filetage.
est la souplesse). à des sollicitations cycliques.
Rouille blanche Ségrégation
Risque fournisseur TERME A NE PAS UTILISER – voir Oxydation blanche. Rupture semi–fragile Concentration de divers éléments dans certaines zones
Probabilité qu’un lot soit rejeté bien que son niveau de Rupture brutale intéressant généralement les pièces de
qualité corresponde aux valeurs respectives de NQA, Rouille rouge grandes dimensions (plaques,…) se produisant avec peu
d’un matériau métallique (joints de grains notamment),
Corrosion du métal de base pour les fixations en acier ou ces concentrations sont en général liées au processus
lorsqu’un plan d’échantillonnage est appliqué. ou pas de déformation plastique et présentant une de solidification.
alliage de fer formé d’oxyde ferrique hydraté de couleur surface de rupture caractérisée par des chevrons.
Rivet aveugle brun-roux, se produisant par transformation du fer en Self-passivation
Fixation formée d’une partie tubulaire cylindrique et présence d’agent oxydant – cette altération est destruc- Rupture transgranulaire
Rupture survenant à travers les grains du métal. Voir Autopassivation.
d’une tige renflée à une extrémité qui, après mise en tive puisqu’elle caractérise l’attaque du substrat en
place du rivet dans le trou de passage des pièces à acier sur pièce revêtue. Serrage (opération)
assembler, vient déformer le corps du rivet, provoquant
Roulage S Phase d’assemblage d’une fixation filetée où elle est
ainsi le sertissage. entrainée en rotation avec mise en tension (par opposi-
Procédé d’obtention du filetage d’une fixation métallique Sacrificiel tion au vissage), cette mise en tension résultant de l’ac-
Rivet plein par déformation de la matière au-delà de sa limite Se dit d’un revêtement dont le métal de base s’oxydera tion de vissage qui transforme un couple de rotation en
Fixation formée d’une tête et d’une tige cylindrique qui d’élasticité, par rotation et forte poussée de la pièce avant le métal de la pièce sur laquelle il est déposé: force axiale par l’intermédiaire de l’hélice du filetage.
est posée à chaud au moyen d’une machine de rivetage entre des molettes ou des peignes qui reproduisent leur Par exemple, Zinc sur Acier puisque le zinc s'oxydera
et d’un outillage adapté (bouterolle) – par exemple, profil sur la pièce. avant l’acier, "se sacrifiant" ainsi - C'est pour cette Serrage (résultat)
rivets utilisés pour la construction de la Tour Eiffel. raison que le zinc empêche l'acier sur lequel il est Résultat de l’opération de serrage, assurant la conti-
RPC nuité et la tenue mécanique d’un assemblage : com-
Rivetage Règlement européen 305/2011/UE « Produits de déposé de s’oxyder.
pression appliquée par les fixations sur les pièces
Opération manuelle ou automatisée de mise en place et Construction », impliquant un marquage CE qui permet Sans finition particulière serrées.
sertissage de rivets afin d’assembler des pièces entre la libre circulation des produits. Pour les fixations, cela Etat de la surface résultant naturellement de la fabri-
elles. Le rivetage en aveugle ne nécessite l’accès que concerne les boulons de construction métallique et les cation des fixations non revêtues, lorsque ces fixations Sertissage
d’un seul côté des pièces à riveter. chevilles, ainsi que les fixations de second-œuvre pour ne comportent pas de finition supplémentaire. Par Process d’assemblage d’éléments de faible épaisseur
le bâtiment faisant partie d’un kit visé par le marquage exemple pour les fixations en acier, avec un mince film par déformation mécanique à froid d’un métal (rabatte-
Rockwell (dureté)® (symbole HRC ou HRB) CE. Remplace la DPC depuis le 1er juillet 2013. d’huile ou oxydation noire avec un mince film d’huile. ment de matière).
Dureté déterminée à l’aide d’un pénétrateur en forme Par exemple pour les fixations en acier inoxydable, une
de cône (HRC) ou de bille 5HRB) appliqué sous une Rugosité surface propre et brillante.
Shérardisation
charge définie, par mesure de la profondeur d’enfonce- Spécification relative à l’état de surface d’un objet, Revêtement composé d’un alliage zinc-fer obtenu par
ment dans le matériau. Elle est notamment utilisée pour caractérisant les aspérités ou stries éventuellement SB tonnelage des fixations dans un mélange constitué de
les matériaux trempés et revenus et pour les outillages. présentes. Voir Boulon SB non-précontraint. poussière de zinc et d’un matériau inerte, chauffé à une

61
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 62
température inférieure au point de fusion du zinc (géné- a pour objet une qualité accrue par l'utilisation d'outils particulier des écrous. Le style est désormais indépen- Tapure de trempe
ralement aux environ de 400°C) La shérardisation fait statistiques visant à une production centrée et la moins dant des caractéristiques mécaniques des écrous, liées Défaut de surface rédhibitoire apparaissant par suite de
partie des revêtements de zinc par diffusion thermique dispersée possible. uniquement à la classe de qualité. contraintes excessives pendant la trempe, se présen-
– du nom de son inventeur Sherard Cowper Cowles. Substrat tant généralement de façon irrégulière et erratique à la
Spécification technique
Six lobes externes Exigences techniques complètes et détaillées, sous Matériau sur lequel un revêtement est directement surface de la fixation.
Type d’entraînement extérieur hexalobé, pour vis. forme écrite, souvent appelée « norme interne ». appliqué. Dans le cas d’un revêtement monocouche ou Taraudage (fixation)
pour la première couche d’un revêtement, le substrat Filetage intérieur (femelle) résultant du procédé ou de
Six lobes internes (empreinte à…) (symbole X) Spectrométrie est le métal de base.
Empreinte de forme hexalobée, pour vis. Méthode physique d’analyse des éléments métalliques l’opération du taraudage.
présents dans un volume précis, par détection des Sulfonitruration Taraudage (opération)
Six pans creux (symbole HC) spectres de chacun des éléments par réfractométrie de Traitement de surface afin d’obtenir un enrichissement
Empreinte de forme Hexagonale Creuse. Opération d’obtention d’un filetage intérieur directement
radiations. Par exemple détermination de l’épaisseur en azote et en souffre. par la fixation dans la pièce à assembler (par vis auto-
Solidité de tête d’un revêtement par fluorescence X. Superalliage formeuse, autoperceuse…), généralement par refoule-
Ténacité de la tête et du raccordement sous tête, vérifiée ST Alliage pouvant être utilisé à très haute température et ment de matière.
soit par un essai de rabattement au marteau sur tas Symbole du filetage pour les vis à tôle, suivi pour la dési- sous fortes sollicitations (mécaniques, thermiques,
oblique, soit par un essai de traction avec cale biaise si Taraudage (procédé)
gnation du diamètre nominal de la fixation. vibrations, chocs,…) et dans le cas où une bonne résis- Procédé d’obtention d’un filetage intérieur à l’aide d’un
la longueur de vis est suffisante pour pratiquer l’essai. tance à l’oxydation est nécessaire.
Stanal® taraud, dans un écrou ou une pièce à assembler, géné-
Sollicitation Type de revêtement (breveté et protégé) obtenu par Surangle ralement par enlèvement de matière (plus rarement par
Force extérieure agissant sur un assemblage. immersion dans une poudre à haute température, afin Distance entre les angles extérieurs d’une tête de vis déformation.
Solution solide d’éviter les phénomènes de grippage, notamment sur (hexagonale, carrée) ou d’un écrou. Distance entre les Ténacité
Phase solide formée à partir d’un alliage et dont les pro- des produits en acier inoxydable. angles d’une empreinte hexagonale creuse. Aptitude d’un matériau à absorber de l’énergie et à se
portions des composants peuvent varier d’une façon Standard Surchauffe déformer plastiquement avant de se rompre (résistance
continue dans des limites plus ou moins étendues sans Convention, règles et/ou prescriptions techniques, Chauffage effectué dans des conditions de température à la rupture brutale).
que la structure cristalline change. généralement élaborées entre industriels ayant des et de durée telles qu’il se produit un grossissement Tension
Sommet de filet intérêts communs (aussi appelée Norme interne ou exagéré du grain. Un métal surchauffé peut être régé- Effort orienté dans une pièce produisant une élongation
Surface supérieure du filet (reliant deux flancs adja- Spécification technique). Un standard n’est pas une néré par un traitement d’affinage structural. de type traction ou compression – Effort axial installé
cents), correspondant au diamètre de filetage le plus norme : ce mot est souvent utilisé improprement en Surface significative dans une fixation filetée, exprimé en newton (N).
grand pour une vis au diamètre de filetage le plus petit français car le terme anglais pour « norme » est « stan- Zone définie par accord entre le fournisseur et le client,
pour un écrou. dard ». Voir Normalisation et Norme. Test
considérée comme essentielle pour l’aspect et/ou les Mot anglais – utiliser de préférence Essai.
Soudage STHC caractéristiques fonctionnelles de la fixation.
Procédé d’assemblage par fusion des matériaux (donc Vis sans tête à six pans creux. Texture
Surplat (ou Sur plat)
non-démontable), avec élément d’apport, qui assure On dit qu’un métal présente une texture lorsque ses
Stick-slip Distance entre les faces extérieures planes parallèles grains sont orientés selon certaines directions préfé-
ainsi une liaison par continuité de matière. Voir Micro-grippage d’une tête de vis (hexagonale, carrée), ou distance entre
rentielles (écrouissage – grains écrouis).
Sous-lot les faces planes parallèles d’une empreinte hexagonale
Striction creuse, déterminant la dimension de l’outil à utiliser Théorie d’Alexander
Voir Charge. (symbole Z) rétrécissement transversal du diamètre pour le serrage. Analyse et principe de conception d’un assemblage
SPC d’une fixation ou d’une éprouvette métallique soumise vis/écrou publiée en 1977, base des normes ISO pour les
Statistical Process Control – Maitrise statistique des à un test de traction et localisé sur une partie de sa lon- Système d’assurance qualité des fixations
Système qui incorpore habituellement un plan de fixations à filetage métrique ISO (ISOI 898-1,
procédés : Au travers de représentations graphiques gueur – la striction caractérise la ductilité du matériau ISO 898-2…).
montrant les écarts (en + ou en - ou en =) à une valeur et elle apparaît au delà d’un certain taux d’allongement contrôle écrit comportant des dispositions de pré-déve-
donnée de référence, il sert à anticiper sur les mesures (domaine plastique)- grandeur sans unité. loppement, de production initiale et de pleine produc- Thermodurcissable
à prendre pour améliorer n'importe quel processus de tion, y compris la planification avancée de la qualité, Caractéristique d’une matière plastique constituée de
Strie (de fatigue) l’amélioration continue, la prévention des défauts et les macromolécules liées chimiquement entre elles de
fabrication industrielle (automobile, métallurgie, ...). Marques présentes à la surface d’une rupture par
Cette discipline utilise un certain nombre de techniques contrôles en court de fabrication des caractéristiques façon irréversible par l’effet d’une élévation de tempé-
fatigue, observées au microscope électronique et indi- des fixations. rature.
telles le contrôle de réception, les plans d'expérience, les quant la position du front de fissure après chaque cycle
techniques de régression, les diagrammes de Pareto, la de sollicitation. Système de revêtement Thermoplastique
capabilité, les cartes de contrôle, etc. Combinaison de toutes les couches successives de Caractéristique d’une matière plastique constituée par
Le contrôle en cours de production a pour but d'obtenir Style matériaux du revêtement sur la fixation, incluant les fini- l’enchevêtrement de macromolécules, se ramollissant
une production stable avec un minimum de produits non Le style correspond à la hauteur d’écrou : - style 1 : tions et lubrifications éventuelles. sous l’effet d’une élévation de température et durcis-
conformes aux spécifications. Le contrôle de la qualité écrou normal de hauteur minimale mmin ≥ 0.8D sant sous l’effet d’une diminution de celle-ci, et ce de
est « dynamique » : il ne s'intéresse pas au résultat isolé (hauteur ≈ 0.9D) – style 2 : écrou haut de hauteur mini- T façon réversible.
et instantané, mais au suivi dans le temps : il ne suffit male mmin ≥ 0.9D (hauteur ≈ 1D) – style 0 : écrou bas de
pas qu'une pièce soit dans les limites des spécifications, hauteur minimale 0.45D ≤ mmin < 0.8D. A chaque norme Tapure Tige réduite (fixation à…)
il faut aussi surveiller la répartition chronologique des de produits correspond une seule hauteur d’écrou, donc Fissure provoquée dans le métal par les effets immé- Fixation finie avec une partie lisse de diamètre ds,
pièces à l'intérieur des intervalles de tolérances. La SPC un seul style. Le style ne donne pas lieu à un marquage diats ou différés d’un chauffage ou d’un refroidissement. environ égale au diamètre à flan de filet d2.

fixation.emile-maurin.fr 133
134
Tige très réduite (fixation à…) Top coat • cémentation (enrichissement en carbone), Trempe bainitique
Fixation finie avec une partie lisse de diamètre ds, infé- Finition d’une fixation revêtue constituée d’une couche • carbonitruration. Procédé de trempe effectuée au bain de sel, utilisé
rieur au diamètre à flan de filet d2. supplémentaire (avec ou sans lubrifiant intégré) appli- Il peut également s’agir d’un traitement mécanique essentiellement pour les fixations en acier à ressort
quée sur le substrat afin d’obtenir les caractéristiques ayant pour but d’améliorer l’état de surface et les carac- (pour clips, rondelles coniques, anneaux d’arrêt…).
Titane (symbole chimique Ti) fonctionnelles souhaitées, telles que la maitrise de la téristiques mécaniques superficielles.
Métal blanc léger et dur résistant à la corrosion – utilisé relation couple/tension, une couleur, une résistance chi- Pour les fixations, un traitement de surface destiné à la Trempe centrifugée
en alliage pour stabiliser les aciers ou pur dans des mique, etc. protection contre la corrosion est appelé le plus souvent Principe d’application d'un revêtement lamellaire en
applications de haute technologie – son coût limite son « revêtement ». vrac ou à l'attache consistant à plonger les pièces dans
utilisation. Torsion le bain du produit à appliquer puis à retirer les excès du
Contrainte tendant à faire subir à une partie de pièce un Traitement électrolytique produit par centrifugation.
Tolérance mouvement de rotation par un couple de forces perpen- Traitement de renforcement de la couche superficielle
Niveau d’écart de mesure acceptable par rapport à un diculaires par rapport à son axe, une autre partie au d’une pièce métallique par effet d’électrolyse sous Trempe + revenu
référentiel ou une norme. moins de la pièce restant fixe exprimée en N.m.– défor- courant électrique contrôlé. Procédé de traitements thermiques contrôlés succes-
Marge autorisée pour la réalisation d’une spécification – mation résultant de cette contrainte. Traitement thermique sifs utilisés pour les fixations (en acier avec éléments
par extension, synonyme de spécification. Cycle d’opérations (chauffage, maintien en température, d’alliage ou en aciers alliés) afin de leur conférer les
Torx (empreinte)® caractéristiques mécaniques spécifiées. Par exemple
Tolérance (limites de…) Empreinte à six lobes internes ou entraînement à six refroidissement contrôlé...) appliqué à un alliage métal-
lique à l’état solide pour obtenir une transformation pour les vis de classe de qualité 10.9, les écrous de
Valeurs spécifiées de la caractéristique dimensionnelle lobes externes (nom déposé). classe 12…
maitrisée de la structure du matériau, et donc des
donnant les bornes supérieures et/ou inférieures de la Tournage caractéristiques mécaniques, notamment pour les fixa-
valeur admissible.
Triangle générateur (filetage)
Opération d’usinage par enlèvement de matière sur un tions. Voir Recuit, Trempe, Revenu. Triangle dont les sommets coïncident avec trois inter-
Tolérance de filetage (classe de…) tour dont le principe consiste à combiner un mouvement sections consécutives de droites prolongeant les flancs
de coupe tournant à la pièce et un mouvement ou une Traitement thermochimique
Désignation alphanumérique indiquant la position et Traitement thermique effectué dans un milieu convena- du profil de base.
combinaison de mouvement de translation à l’outil.
qualité de la tolérance (Voir Norme ISO 965). Par blement choisi pour obtenir une modification en surface Trivalent
exemple 6g pour une vis, 6H pour un écrou. Traçabilité de la composition chimique du métal. Se dit d’un Chrome 3 ou CR III.
Aptitude à identifier un lot de fixations et les données de
Tolérance de filetage (position de…) contrôles relatives à ce lot pour toutes les étapes de Traitement thermomécanique Trou de passage (symbole dh)
Définie de façon similaire à celle des arbres et alésages. fabrication, au travers de la chaine de production et jus- Opérations associées de déformation plastique et de Alésage dans les pièces assemblées permettant le
Pour les filetages intérieurs (écrou, taraudage) : G avec qu’au numéro de lot de la matière première et son traitement thermique auxquelles l’austénite est passage du corps de la vis, du goujon ou de la tige filetée.
écart fondamental positif, H avec écart fondamental analyse. soumise avant ou pendant sa transformation afin de
zéro, AZ (ou AX) pour les écrous galvanisés à chaud. La traçabilité amont permet de retracer toutes les conférer des propriétés particulières. TUV®
Pour les filetages extérieurs (vis à filetage métrique étapes préalables à une livraison. Trapézoïdal (filetage) Technische Überwachung–Verein - Organisme alle-
ISO) : e, f, g avec écart fondamental négatif, h avec écart La traçabilité aval permet de retracer l’ensemble des Type de filetage présentant des plats en dessus et fonds mand de contrôle technique et de certification.
fondamental zéro, az (ou ax) pour les vis galvanisées à livraisons concernant un lot de fabrication, et donc de de filet.
chaud. gérer une procédure de rappel en cas de détection de
TRCC
U
non-conformité.
Tolérance de filetage (qualité de…) Vis à Tête Ronde et Collet Carré. UNC
Définie de façon similaire à celle des arbres et alésages, Traction United National Coarse - Norme américaine définissant
par un nombre (généralement 5, 6, 7, 8). Voir Essai de traction résistance à la traction. Tréfilage les caractéristiques dimensionnelles de filetages à pas
Procédé de déformation permettant une réduction gros, identifiée en nombre de filets au pouce – par
Tolérance normalisée (symbole IT) Traction (force) précise de la section d’un fil métallique, par traction par
Sollicitation mécanique longitudinale tendant à allonger extension filetage selon cette norme.
Tolérance appartenant au système de codification ISO une machine à tréfiler à travers une filière lubrifiée (cela
pour les tolérances sur les dimensions linéaires. Les la fixation et à comprimer les pièces serrées. provoque un écrouissage du matériau). Souvent utilisé UNF
degrés de tolérance normalisées sont désignés par les Traitement pour le fil machine avant frappe à froid. United National Fine - Norme américaine définissant les
lettres IT suivies d’un nombre, par exemple IT7. En fixation, opération de production ayant pour but Trempabilité caractéristiques dimensionnelles de filetages à pas fin,
l’amélioration des caractéristiques mécaniques, phy- identifiée en nombre de filets au pouce – par extension
Tolérances (système ISO) Capacité d’un alliage à subir de façon favorable une opé-
siques ou esthétiques des pièces finales. ration de trempe thermique caractérisée par la forma- filetage selon cette norme.
Système international normalisé de codification pour les
tolérances basé sur le fait que les éléments formant un Traitement de surface tion de martensite produisant un durcissement du UNI
assemblage (arbre / alésage) soient de dimensions matériau le composant (aptitude relative d’un acier à Ente Nazionale italiano di Unificazione - Organisme offi-
Traitement de modification en vue d’amélioration de la éviter la formation d’agrégats ferrite – carbures – F+ C),
nominales identiques. surface d’une pièce, par process physique, chimique ou ciel national de normalisation italien.
lors de refroidissements de plus en plus lents.
électrochimique. Il agit sur la surface du matériau et a UNI – UNI EN – UNI EN ISO – UNI ISO
Tonneau (au) pour but l’obtention d’une dureté élevée sur celle ci joint Trempe
Mode de réalisation en vrac d’un traitement de surface Sigles identifiant les normes italiennes publiées par
à une ténacité et une ductilité importantes à cœur. Les Procédé de mise et maintien à température d’une pièce l’UNI et précédant le numéro de la norme.
par rotation d’un tonneau immergé dans des bains suc- principaux traitements sont : à un niveau un peu supérieur à la température de trans-
cessifs de traitement (traitement électrolytique). Cette • trempe superficielle, formation du matériau, suivi aussitôt d’une opération de UNM
technique est aussi utilisée pour améliorer un état de • nitruration (enrichissement en azote), refroidissement accéléré, et dans des conditions telles Union de Normalisation de la Mécanique - Organisme
surface en mettant en rotation un tonneau rempli des • sulfonitruration (enrichissement en azote et soufre), que le matériau soit dans un état hors d’équilibre (struc- national français qui est, par délégation de l’Afnor, res-
pièces à traiter et de billes abrasives – Voir Revêtement • chromisation (enrichissement en chrome), ture martensitique formée à partir de l’austénite) après ponsable de la préparation des normes françaises,
au tonneau. • boruration (enrichissement en bore), son retour à la température ambiante. européennes et internationales de la mécanique.

63
APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE 8. Vocabulaire produits de fixation 64
Usinabilité Vieillissement Vitesse de corrosion Zingage
Aptitude d’un matériau à être usiné dans des conditions Modification des propriétés mécaniques d’un métal ou Donnée statistique de la diminution d’épaisseur utile Opération de traitement de surface en général de type
optimales. alliage, pouvant se produire à des températures proches d’un revêtement ou matériau du fait de la corrosion, électrolytique, à base de Zinc associé à d’autres élé-
de la température ambiante (migration d’éléments exprimée le plus souvent en microns par année (µm/an). ments – résultat de cette opération.
Usinage
Procédé d’obtention d’une pièce à l’aide d’une machine- interstitiels – certains atomes, étrangers ou non à la Voile blanc Zone de raccordement tête-tige
outil par enlèvement de matière – Par exemple tour- matrice définie, pouvant se positionner de manière irré- Décoloration ou léger blanchiment des revêtements de Voir Rayon sous tête – zone d’une vis caractérisée par le
nage, fraisage…). gulière dans celle-ci). zinc ou d’alliage de zinc, visible uniquement sur surfaces rayon sous tête.
Usure Vis sèches, apparaissant lors d’essais de corrosion dans un Zone de référence
Dommage causé à la surface d’une pièce, évoluant Elément de fixation mécanique démontable dotée d’un délai court après le début de l’essai, et qui n’a pas d’in- Zone désignée de la fixation définie par la norme ou la
généralement par enlèvement progressif de matière et filetage complet ou partiel et comprenant un moyen cidence négative sur la résistance à la corrosion (elle ne spécification technique, sur laquelle est effectuée la
ce en raison d’un mouvement relatif de cette surface d’entraînement en rotation et/ou d’immobilisation. progresse pas, contrairement à l’oxydation blanche). mesure de l’épaisseur de revêtement.
contre une autre surface en contact. Vis à métaux Vrac Zone de tolérance
Usure abrasive Elément de fixation à filetage métrique ISO extérieur, se Voir Revêtement en vrac. Zone dans laquelle doit se situer la mesure considérée
Enlèvement de matière d’une surface lorsque des par- distinguant entre : les vis entièrement filetées (parfois pour respecter une spécification.
ticules dures glissent ou roulent sur cette surface, sous appelées « visserie »), les vis partiellement filetées W
pression. Ces particules sont étrangères au système ou (parfois appelées improprement « boulons » ou « corps Whitworth
proviennent d’une autre surface en contact avec la de boulon »), les goujons, les tiges filetées et autres élé- Filetage à pas gros (BSW) ou à pas fin (BSF) à profil tri-
surface abrasée. ments similaires. angulaire à 55° défini dans les normes anglaises, carac- D’autres éléments de vocabulaire utiles figurent dans les
Usure adhésive Vis à tôle térisé par un nombre complet de filets au pouce. normes E 25-008 (tableau synoptique des produits norma-
Enlèvement ou déplacement de matière, dû au soudage Vis à filetage espacé, destinée à être montée dans un lisés – français, anglais et allemand), NF ISO 1891 (nomen-
ponctuel de deux surfaces en contact sous pression, trou pré-percé, essentiellement pour l’assemblage de X clature multilingue, description des fixations et de leurs
parties constitutives), NF EN ISO 225 (symboles et dési-
puis au cisaillement de cette microsoudure. tôles minces.
X gnations des dimensions – multilingue) et NF EN ISO 14588
Utilisateur (de fixations) Vis autoformeuse Symbole de l’empreinte à six lobes internes et de l’en- (vocabulaire pour les rivets aveugles – français et anglais).
Organisme qui intègre des fixations dans l’assemblage Vis dont le filetage et/ou l’extrémité permet la forma- traînement à six lobes externes.
de ses produits finis. tion du taraudage par déformation dans une pièce préa-

V
lablement percée lors du vissage, pour des matériaux Y
plus ductiles que la vis elle-même (acier, aluminium,
matière plastique). Le filetage réalisé peut être métrique Young
Validation du document de contrôle Voir Module de Young.
Confirmation par le représentant autorisé du contenu ISO ou non.
du document de contrôle avec approbation finale Vis autoperceuse
authentifiée par sa signature. Vis dont l’extrémité et/ou le filetage permet de réaliser
Z
VDA le perçage d’un matériau plein ainsi que le taraudage Z
Verband Der Automobilindustrie - Union de l’Industrie lors du vissage, en une seule opération. Symbole de l’empreinte cruciforme Pozidriv®.
Automobile – Organisme allemand définissant les stan- Vis autotaraudeuse Zamac
dards à appliquer à l’industrie automobile allemande Vis dont le filetage et/ou l’extrémité permet la forma- Alliage de zinc, aluminium et magnésium, avec ajout
(par exemple en matière de qualité ou de logistique). tion du taraudage par enlèvement de matière dans une éventuel de cuivre, servant à la fabrication par surmou-
Vermicule pièce préalablement percée lors du vissage. Le filetage lage des têtes de vis, utilisées pour la couverture et le
Microfissure à l’aspect d’un ver blanchâtre, observé à la réalisé peut être métrique ISO, ou non. bardage des bâtiments.
surface des grains dans le cas de fragilisation par hydro- Vis sans fin Zéro défauts
gène. Principe établissant un objectif suivant lequel aucune
Elément de transmission de mouvement transformant
VHU un mouvement de rotation en mouvement linéaire ou fixation présentant des défauts n’est admise dans un lot
Directive européenne 200/53/CE « Véhicules Hors inversement (vis sans fin). donné de fixations qui pourraient nuire à leur utilisation
d’Usage », afin d’interdire ou restreindre l’utilisation de spécifiée.
certaines substances dangereuses : chrome hexavalent, Vis sans tête
Vis à métaux sans tête et à empreinte ou à fente, entiè- Zinc (symbole chimique Zn)
métaux lourds comme le plomb ou le cadmium. La fini- Métal blanc bleuâtre, de faibles caractéristiques méca-
tion courante dite « bichromatée jaune » n’est donc plus rement ou partiellement filetée, destinée à être utilisée
en compression (blocage, réglage…). niques, utilisé comme composant principal de revête-
autorisée pour les marchés concernés. ments de surface contre la corrosion - voir Galvanisation,
Vickers (dureté…) Vissage Zingage.
Dureté déterminée à l’aide d’un pénétrateur en forme Phase d’assemblage d’une fixation filetée où elle est Zinc lamellaire
de pyramide à base carrée appliqué sous charge définie, entrainée en rotation sans apparition de tension (phase
Voir Revêtement de zinc lamellaire.
par mesure des diagonales de l’empreinte indentée avant serrage). Le vissage peut être manuel (au moyen
dans le matériau. Elle couvre toutes les plages de dureté d’une clé par exemple), avec un outillage électroporta- Zinc mécanique
et pour les fixations, elle fait foi en cas de litige. tif ou automatique. Voir Matoplastie ou Shérardisation.

fixation.emile-maurin.fr 135
Vis métaux l Ecrou l Rondelle l Vis tôle l Vis agglo
ACIER INOX

Accédez au cœur de la gamme


M 'DIRECT et achetez en ligne sur internet !
n Pas de minimum de commande,
ni de facturation.
n Des faibles quantités par boîte.
n Des étiquettes détachables
pour constituer vos commandes.

4 formats constants de boîte avec bec verseur.

fixation.emile-maurin.fr
> rubrique M’Direct
0,15 € / min
0 825 007 333
Fax : 0 472 858 557
Conditions générales de préconisation
1. Préambule Il est rappelé par ailleurs que le client ou toute autre personne physique ou morale Il ne pourra nous être tenu rigueur (aucune pénalité, aucune action de droit, etc.)
Les préconisations de produits que nous pouvons faire à la demande spéciique utilisant nos documents, est notamment responsable : de ne pouvoir remplir correctement notre mission de préconisation de produits
du client, pour une application donnée, et les commandes qui en découlent sont - du choix du produit, si les informations qui nous sont communiquées sont insufisantes, incomplètes,
soumises sans exception, par ordre de priorité, aux conditions générales de - de la transmission à nos services de sa déinition précise, fausses ou incohérentes, notamment :
préconisation ci-après et à nos conditions générales de vente. Elles prévalent - de la recherche, de la prise en compte et du respect de l’ensemble des • s’il s’avère a posteriori que l’ambiance de montage, ou de fonctionnement est
sur toutes conditions d’achat. caractéristiques techniques du produit dans le cadre de l’utilisation qui en est polluante, oxydante, irradiante ou ionisante,
faite par le client en fonction de ses besoins, • si sont révélées a posteriori des contraintes d’accélération, de vitesse, de
2. Demande du client - de l’adéquation du produit avec les conditions d’utilisation et l’environnement
Le client rédige sa demande sous forme d’un cahier des charges dont il température, d’effort dont nous n’aurions pas été informés.
de montage,
lui appartient de vériier l’exhaustivité et la justesse. Il précise notamment - de l’usage et des interprétations qu’il fait des documents qu’il consulte, des Nous sommes dégagés de toute responsabilité et tout remplacement est exclu :
l’environnement dans lequel va être monté le produit commandé ainsi que résultats qu’il obtient, des conseils et actes qu’il en déduit. • si le client ou son client dévoie ou ne respecte pas les informations sur la base
l’utilisation à laquelle il est destiné. En conséquence notre responsabilité ne pourra en aucun cas être mise en desquelles sont établies nos préconisations ;
Pour faciliter la transmission des informations, nous pouvons soumettre au client cause au titre de l’un de ces motifs que ce soit dans le cadre de l’utilisation • pour des incidents tenant à des cas fortuits ou de force majeure ainsi que pour
un relevé type d’informations techniques qu’il complétera et au vu duquel nous de nos documents d’information ou d’une consultation, d’une offre ou d’une ceux qui résulteraient de l’usure normale des produits, de détérioration, de
pourrons établir une préconisation de produits qu’il lui appartiendra de valider. commande. défaut de lubriication, de l’utilisation de lubriiants non adaptés, ou d’accidents
Dans la même mesure, ce cahier des charges peut être complété, ou modiié, provenant de négligence, défaut de surveillance ou d’entretien ;
4. Garantie
par des données issues de calculs intermédiaires, ou par des compléments • en cas d’utilisation défectueuse ou inappropriée des produits et notamment s’il
Nous nous efforçons de délivrer la préconisation la plus adaptée mais ne
d’information, que nous pouvons échanger avec le client et dont il lui appartient sommes en aucun cas tenus à une obligation de résultat. Dans l’hypothèse est révélé :
au inal de vériier et d’assurer la cohérence avec les données du cahier des où la préconisation de produit se révélerait de notre seul fait, après examen a. une vitesse, une accélération de fonctionnement ou une température de
charges. contradictoire, inadaptée, nous nous engageons à proposer, dans la mesure où fonctionnement ne respectant pas les valeurs que nous aurions préconisées à
A la demande du client, nous pouvons établir des préconisations de produits cela est possible techniquement et où nos approvisionnements le permettent, la demande du client,
sur la base d’informations orales ou non déinies de façon exhaustives dans un le remplacement des produits livrés par d’autres produits techniquement plus b. des efforts non quantiiés dans le cahier des charges, tels que ceux engendrés
cahier des charges. A défaut de validation précise et écrite de sa demande par adaptés et ce dans les plus courts délais. Cet engagement constitue une par les déformations des pièces autres que le produit livré :
le client, l’adéquation entre la préconisation de produit que nous établirons et limitation contractuelle de responsabilité : il n’y aura pas lieu à autre indemnité - les défauts de forme et de dimension des surfaces d’appui du produit,
l’utilisation de ce produit est de la seule responsabilité du client. ou dédommagement pour frais de main d’œuvre, retard, préjudice causé ou tout - les dilatations différentielles des pièces autres que le produit,
3. Préconisation de produits autre motif qui pourrait être invoqué. Pour pouvoir bénéicier de ces dispositions, - des masses en accélération, des chocs, des vibrations, etc. non quantiiées.
C’est sur la base des contraintes et des données déinies dans le cahier des le client nous avisera sans retard et par écrit et fournira tous les justiicatifs
charges, dans le relevé d’informations techniques et/ou dans les documents nécessaires. Le client ne doit en aucun cas procéder à une modiication des produits livrés
complémentaires éventuellement transmis, qu’est établie notre préconisation de sauf à renoncer à la possibilité de remplacement.
5. Limites d’engagement
produit. Le client reconnaît le caractère déterminant des informations qu’il nous Il ne nous appartient pas de vériier la cohérence des assemblages, le respect Edition CGP-10.2 janvier 2017
transmet. des contraintes, le bon montage et la bonne utilisation des produits. (annule et remplace la précédente édition des conditions générales de préconisation).

CLAUSES DE MISE EN GARDE


Ce catalogue et toutes les photographies, textes, dessins ou schémas igurant qualitatives, dimensionnelles, tarifaires, de poids ou de toute autre nature, toutes le cadre de l’utilisation de ce catalogue ou d’une consultation, d’une offre ou
dans ce catalogue constituent des œuvres originales protégées au titre du droit les reproductions de couleur, tout renseignement en général igurant dans le d’une commande.
d’auteur, et sont la propriété pleine et entière de la société EMILE MAURIN, qui catalogue sont donnés à titre indicatif, non exhaustif et sans garantie d’EMILE Si un client ou toute autre personne physique ou morale souhaite conférer un
bénéicie des droits exclusifs qui s’y rapportent conformément aux dispositions MAURIN. De surcroît ces informations sont données sous réserves d’éventuelles caractère contractuel à des informations spéciiques, il doit en faire la demande
du livre 1er du Code de la propriété intellectuelle. Toute reproduction ou erreurs typographiques, d’impression ou de toute autre nature. L’exportation des écrite auprès d’EMILE MAURIN. Dans cette hypothèse seule l’acception écrite
représentation, totale ou partielle, de ce catalogue, de ses pages, ou informations igurants dans ce catalogue vers les propres documents de nos d’EMILE MAURIN vaut ce que de droit.
de ces photographies, textes, dessins ou schémas est INTERDITE, sauf clients ou de toute autre personne physique ou morale est de la responsabilité
autorisation préalable écrite et expresse d’EMILE MAURIN. Toute transformation ou modiication du produit livré de quelque nature qu’elle
de ces derniers. Les informations igurant dans ce catalogue ne peuvent donc en soit (traitement, revêtement, usinage, ….) effectuée par le client, par ses propres
Toutes les marques et autres signes distinctifs igurant dans ce catalogue sont la aucun cas être considérées comme des éléments contractuels liant les parties clients, par ses sous traitants, ou par toute autre personne, nous dégage de
propriété pleine et entière de la société EMILE MAURIN, qui bénéicie des droits ou pouvant engager la responsabilité d’EMILE MAURIN.
exclusifs qui s’y rapportent conformément aux dispositions du livre VII du Code toute responsabilité concernant ce produit et concernant l’utilisation qui en
de la propriété intellectuelle. Toute reproduction, usage, apposition, imitation, Le client ou toute autre personne physique ou morale utilisant nos documents, est faite. S’il est démontré, après examen contradictoire, par le client, par ses
modification ou altération de ces marques ou autres signes distinctifs pour est notamment responsable : propres clients, par ses sous traitants, ou par toute autre personne, que les
des produits ou services identiques ou similaires est INTERDITE, sauf - du choix du produit, anomalies ou les vices rendant le produit livré impropre à l’emploi ne sont pas
autorisation préalable écrite et expresse d’EMILE MAURIN. - de la transmission à nos services de sa déinition précise, consécutifs aux opérations de transformation ou de modiication qu’il a subies,
- de la recherche, de la prise en compte et du respect de l’ensemble des la garantie de remplacement de notre société telle qu’elle est déinie dans nos
La société EMILE MAURIN se réserve le droit de poursuivre devant les juridictions
caractéristiques techniques du produit dans le cadre de l’utilisation qui en est conditions générales de vente, jouera, étant rappelé qu’il s’agit alors d’une
françaises, et en application du droit français, tout acte de contrefaçon de
ses droits de propriété intellectuelle ou tout acte de concurrence déloyale ou faite par le client en fonction de ses besoins, limitation contractuelle de responsabilité.
parasitaire qui s’appuierait sur le présent catalogue ou son contenu. - de l’adéquation du produit avec les conditions d’utilisation et l’environnement Les conditions générales de vente d’EMILE MAURIN igurent page suivante.
Tous les produits igurant dans ce catalogue peuvent être modiiés, substitués de montage, Edition CMG-10.2 janvier 2017 (annule et remplace la précédente édition des
ou abandonnés sans préavis et sans engagement de la responsabilité d’EMILE - de l’usage et des interprétations qu’il fait des documents qu’il consulte, des clauses de mise en garde).
MAURIN. résultats qu’il obtient, des conseils et actes qu’il en déduit. Etablissements Métallurgiques Emile Maurin, S.A.S. au capital de 5 634 784 €
Toutes les informations afférentes aux caractéristiques générales, résistances, En conséquence la responsabilité d’EMILE MAURIN ne pourra en aucun cas - 344 087 663 RCS LYON - APE 4674A - TVA FR59 344 087 663 - 60 rue du
utilisations ou réalisations des produits, toutes les informations normatives, être mise en cause au titre de l’un de ces motifs, entre autres, que ce soit dans Bourbonnais - BP 9271 - 69264 LYON Cedex 09 - France / www.emile-maurin.fr
Conditions générales de vente
1) APPLICATION : Sauf stipulation contraire spéciiée par nos soins et par modiiée relative à l’informatique, aux ichiers et aux libertés et du règlement de livraison auraient été mis en place en accord avec l’acheteur, ce dernier
écrit, les commandes qui nous sont passées sont soumises sans exception européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, l’acheteur personne physique ou s’engage à accepter la livraison du reliquat de stock de produits concernés qu’il
aux conditions générales de vente ci-après qui prévalent sur toutes autres son représentant légal bénéicie d’un droit d’accès, de rectiication, de portabilité réglera aux conditions habituelles.
conditions ou document, notamment les conditions générales d’achat de et d’effacement de ses données (sauf si elles sont nécessaires à l’exécution du 8) DOCUMENTS : Toutes les informations afférentes aux caractéristiques
l’acheteur. En conséquence, les présentes conditions générales constituent, contrat, ou qu’elles sont nécessaires pour respecter les obligations légales de générales, résistances, utilisations ou réalisations des produits, toutes les
conformément à l’article L 441-6 du Code de commerce, le socle unique de notre société ou constater ou exercer les droits de notre société) ou encore de informations normatives, qualitatives, dimensionnelles, tarifaires ou de toute
la relation commerciale entre les parties. Pour la passation des commandes, limitation du traitement, ainsi que du droit de déinir des directives relatives au autre nature, tous les dessins, tout renseignement en général igurant dans
un bon de commande est communiqué à l’acheteur et comporte au recto sort de ses données après décès. Il peut également, pour des motifs légitimes, nos catalogues, CD ROM, sites Internet, bons de livraison, conirmation de
l’intégralité des présentes conditions générales. Ainsi, l’envoi du bon de s’opposer au traitement des données le concernant et bénéicie d’un droit commandes ou tout autre support sont donnés à titre indicatif, non exhaustif
commande par l’acheteur implique l’adhésion pleine et entière de ce dernier d’opposition à la prospection notamment commerciale. Ces droits peuvent être et sans garantie de notre part, ceci sauf clause expresse de réception. De
aux présentes conditions générales. La commande est ferme et déinitive exercés auprès de notre société de la manière suivante : par courrier postal à surcroît ces informations sont données sous réserve d’éventuelles erreurs
une fois acceptée par nos soins, par écrit ou par courriel. Conformément l’adresse de notre siège social igurant à la in de nos conditions générales de typographiques, d’impression ou de toute autre nature. L’intégration des
à la réglementation en vigueur, nous nous réservons le droit de déroger à vente. La demande devra être accompagnée d’un justiicatif d’identité. Il est informations igurant dans nos documents, dans les propres documents de nos
certaines clauses des présentes conditions générales de vente, en fonction également possible pour l’acheteur personne physique ou son représentant clients ou de toute autre personne physique ou morale, est de la responsabilité
des négociations menées le cas échéant avec l’acheteur, par l’établissement légal de formuler une réclamation auprès de la CNIL. de ces derniers. Si un acheteur ou toute autre personne physique ou morale
de conditions de vente particulières. souhaite conférer un caractère contractuel à des informations spéciiques il
3) PRIX : Nos prix sont établis en fonction des conditions économiques en
2) PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES DES PERSONNES vigueur au jour de notre offre et sont conirmés au moment de l’acceptation doit nous en faire la demande écrite et seule vaut alors notre acception écrite
PHYSIQUES : Nous mettons en œuvre des traitements de données à caractère de la commande déinitive. Nos prix sont des prix nets, hors taxes et hors et préalable à toute utilisation. Toutes les informations que nous diffusons
personnel. Il s’agit des données que l’acheteur personne physique ou le tous frais accessoires (port, frais de livraison, frais ixes de facturation, contrôles et tous les produits que nous vendons sont susceptibles de modiication,
représentant légal de l’acheteur fournit directement lors de la commande et/ spéciaux, etc.). de substitution ou d’abandon sans préavis et sans engagement de notre
ou de la création d’un compte client (civilité, prénom et nom de famille, adresse responsabilité.
postale, adresse de courrier électronique, numéro de téléphone, n° SIREN, n° 4) CLAUSE D’IMPREVISION : Les parties s’engagent à tenter, en cas
d’imprévision telle que déinie par l’article 1307-5 du Code civil, une 9) UTILISATION DES PRODUITS : Nous ne sommes pas tenus d’une obligation
SIRET, etc.). À tout moment, l’acheteur personne physique ou le représentant
légal de l’acheteur dispose de la faculté de modiier ces informations en nous renégociation du contrat de bonne foi. Les parties s’interdisent tout refus de conseil à l’égard de l’acheteur quant à l’adaptation du produit à ses besoins.
adressant une lettre recommandée avec accusé de réception. Le recueil, de renégociation. Sont notamment visés les évènements suivants : variation L’acheteur ou toute autre personne physique ou morale nous consultant
l’enregistrement, l’utilisation et la conservation des données ont pour inalité du cours des matières premières, modiication des droits de douanes, et/ou nous commandant des produits, est notamment responsable du
: la création et la gestion du compte client de l’acheteur, l’exécution et le modiication du cours des changes, évolution des législations. Par dérogation choix du produit, de la transmission à nos services de sa déinition précise,
suivi de la commande, la gestion des opérations de paiement et de livraison, aux dispositions de l’article 1307-5 du Code civil, en cas d’échec de la de la recherche, de la prise en compte et du respect de l’ensemble des
la gestion de la relation avec l’acheteur, la gestion des communications et le renégociation, les parties s’accorderont pour résoudre amiablement le contrat. caractéristiques techniques du produit dans le cadre de l’utilisation qui en est
suivi des échanges, la prospection commerciale, la gestion des demandes A défaut d’accord, et un mois après un courrier recommandé adressé par faite par l’acheteur en fonction de ses besoins, de l’adéquation du produit avec
de droit d’accès, de rectiication et d’opposition au traitement des données la partie la plus diligente à l’autre partie en faisant état, la partie lésée par le les conditions d’utilisation et l’environnement de montage et de l’usage et des
personnelles des personnes concernées. Les informations personnelles changement de circonstances pourra mettre in au contrat. interprétations qu’il fait des documents qu’il consulte, des résultats qu’il obtient,
collectées seront conservées aussi longtemps que nécessaire pour la gestion des conseils et actes qu’il en déduit. En conséquence notre responsabilité ne
5) POIDS ET QUANTITES : Les poids et les quantités indiqués sur nos tarifs pourra en aucun cas être mise en cause au titre de l’un de ces motifs, entre
et le suivi de la commande de l’acheteur et la gestion et le suivi d’éventuels ou catalogues sont donnés à titre indicatif et ne peuvent être invoqués pour
litiges qui pourraient survenir après la commande. Les données traitées sont autres, que ce soit dans le cadre de l’utilisation de nos documents d’information
refuser ou contester la livraison des produits. Les poids et les quantités livrés ou d’une consultation, d’une offre ou d’une commande.
archivées selon les durées de prescription et de conservation légales et peuvent varier par rapport aux poids et quantités commandés en fonction des
notamment iscales, commerciales et comptables. Pour atteindre les inalités tolérances admises dans la profession. 10) LIVRAISON - TRANSFERT DES RISQUES : Sauf stipulation contraire, la
décrites ci-dessus et dans les limites nécessaires à la poursuite de ces inalités, livraison des produits est réalisée par leur remise directe soit à l’acheteur, soit au
6) DELAIS DE LIVRAISON : Les délais d’exécution des commandes sont donnés
les données de l’acheteur personne physique ou de son représentant légal transporteur ou au prestataire désigné par lui ou à défaut choisi par nous et ce
à titre de simple indication et sans garantie. En cas de dépassement, nous
pourront être transmises aux employés et préposés de notre société habilités au départ de nos magasins ou de ceux de nos prestataires, sous-traitants ou
n’acceptons en aucun cas l’annulation de tout ou partie d’une commande en
à les traiter en raison de leurs fonctions. Les informations recueillies pourront fournisseurs. En cas d’impossibilité de livrer ou en l’absence d’instructions sur
cours d’exécution ou de consentir un rabais sur le montant de la facture. Les
également être transmises à des tiers liés à notre société par contrat pour la destination, la livraison est considérée comme effectuée par un simple avis
dépassements ne peuvent en aucun cas justiier la résolution de tout ou partie de mise à disposition, les produits étant alors facturés et entreposés, aux frais,
l’exécution de tâches sous-traitées nécessaires à la gestion et au suivi de la
de la vente et donner lieu à retenues, pénalités, compensation ou dommages risques et périls de l’acheteur. Le transfert des risques à l’acheteur est réalisé au
commande, à la gestion du compte client de l’acheteur, à la gestion et au
et intérêts. Si nous étions amenés, à titre exceptionnel, à accepter un délai de moment de la livraison telle que déinie ci-dessus, nonobstant le droit de réserve
suivi des opérations de paiement et de livraison sans qu’une autorisation de
l’acheteur personne physique ou de son représentant légal soit nécessaire. livraison impératif, le retard dans la livraison ne pourrait donner lieu à pénalité de propriété. Quel que soit le mode de transport employé, terrestre, maritime,
Dans le cadre de l’exécution de leurs prestations, les tiers n’ont qu’un que si le principe en a été expressément accepté au préalable. fluvial, aérien ou de toute autre nature, alors même que les prix auraient été
accès limité aux données et ont une obligation contractuelle de les utiliser 7) APPROVISIONNEMENT : Une fois la commande ferme et déinitive, l’acheteur établis et les produits expédiés franco destination, ces derniers voyagent aux
en conformité avec les dispositions de la législation application en matière est engagé pour la totalité des produits qu’il a commandés, y compris si des risques et périls du destinataire auquel il appartient, en cas de manquants, de
de protection des données personnelles. Par ailleurs, d’autres destinataires cadences de livraison ont été convenues. Les produits spéciiques sont déinis retards ou d’avaries survenues au cours du transport, de stipuler des réserves
peuvent avoir accès à tout ou partie des données personnelles selon leur comme les produits dont la commercialisation est spéciique (produits sur plan, motivées sur le bordereau de transport et d’exercer tous les recours contre
degré d’habilitation et la inalité recherchée, à savoir notamment les services produits consommés par l’acheteur uniquement, produits avec revêtement, les transporteurs conformément aux articles L 133-3 et L 133-4 du Code de
de police et les autorités judiciaires. Conformément aux dispositions légales etc.) aux besoins de l’acheteur. En cas de non rotation du stock de ces produits commerce. Les produits ne sont assurés que sur instructions expresses de
et règlementaires applicables, en particulier la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 alors même que des programmes d’approvisionnement, de commande ou l’acheteur et à ses frais.
11) RETOURS : Tout retour de marchandises ne sera accepté qu’après liste présente un caractère exhaustif) du produit livré, effectuée par l’acheteur, devra restituer par retour les produits objets des contrats résiliés. A défaut, il
réclamation préalable de l’acheteur et accord écrit de notre part. L’acheteur par ses propres clients, par ses sous-traitants, ou par toute autre personne, pourra y être contraint en référé.
est informé du fait que nous n’accepterons les retours de produits qu’à titre nous dégage de toute responsabilité concernant ce produit et l’utilisation qui
17) CLAUSE D’EXONERATION - FORCE MAJEURE : En cas de survenance
exceptionnel. Nous nous réservons le droit d’opposer notre refus, sans avoir à en est faite. S’il est démontré, après examen contradictoire, par l’acheteur, par
d’un événement hors de notre contrôle empêchant ou retardant l’exécution
motiver notre décision. En cas d’acceptation de notre part, les marchandises ses propres clients, par ses sous-traitants, ou par toute autre personne, que les
vices ou non-conformités rendant le produit livré impropre à l’emploi ne sont de la livraison et notamment en cas de force majeure, de manque de matières
devront être retournées dans leur emballage d’origine ou dans un emballage
identique à celui de l’expédition en port payé. L’emballage devra comporter pas consécutifs aux opérations de transformation ou de modiication qu’il a premières, de dificultés imprévues dans la production, de limitation ou d’arrêt
l’étiquette d’origine des produits. Décote : ces retours donneront lieu à une subies, notre garantie de remplacement jouera dans les termes et conditions de la production, de dificultés avec les sous-traitants ou fournisseurs, de
décote de 20% minimum pour remise en stock lorsque les marchandises ci-dessus rappelés. Nos produits n’ont pas vocation à être utilisés pour des grèves, de perturbations économiques ou politiques par un événement tel
peuvent être revendues en l’état. Dans le cas contraire, il sera nécessaire de applications aéronautiques, aérospatiales ou nucléaires. Seule une demande que la guerre, la guerre civile, l’embargo ou encore de dificultés de transport,
procéder à un examen des marchandises ain d’établir le montant de la décote écrite spéciique de l’acheteur ayant fait l’objet d’un engagement écrit de notre notre responsabilité ne pourra pas être engagée. Les délais de livraison seront
supplémentaire pour reconditionnement et remise en état du produit. part sera susceptible d’engager notre responsabilité. allongés en conséquence. Si l’empêchement est déinitif ou perdure au-delà
d’un mois, nous serons en droit de résilier de plein droit le contrat, sans
12) FRAGILISATION PAR L’HYDROGENE - OXYDATION - RESERVES : Les 14) PAIEMENT : Sauf stipulation contraire, nos factures sont payables comptant
au siège social le jour de la date d’expédition de la marchandise. Tout accomplissement d’aucune formalité judiciaire, par simple lettre recommandée
traitements électrolytiques pour tous les matériaux de dureté supérieure
changement dans la situation inancière ou économique de l’acheteur peut avec accusé de réception.
à 320 Hv peuvent entraîner une fragilisation du produit due à la présence
d’hydrogène. Attention : quelles que soient les précautions prises, la présence entraîner à tout moment une réduction du plafond d’encours et une adaptation 18) CLAUSE DE RESERVE DE PROPRIETE : Le transfert de propriété des
d’hydrogène, qui ne peut être totalement éliminée, entraîne toujours un risque des conditions de paiement. Aucun escompte n’est pratiqué pour paiement produits livrés à l’acheteur n’interviendra qu’après le paiement intégral du
de rupture différée dû à cette fragilisation et l’élimination complète de ce risque anticipé. En cas d’octroi d’un délai de paiement, le paiement sera fait par lettre prix, en principal, intérêts et accessoires et tant que toute autre créance que
ne peut être garantie. Il appartient à l’acheteur de déterminer si l’utilisation du de change relevé non soumise à acceptation. En cas de paiement par billet nous détenons sur l’acheteur à quelque titre que ce soit n’aura pas été réglée.
produit nécessite une élimination totale du risque. Dans l’hypothèse où cette à ordre, s’il ne nous est pas parvenu dans les 30 jours qui suivent l’envoi de L’inexécution par l’acheteur de ses obligations de paiement ou plus généralement
élimination est requise, l’acheteur doit utiliser ou recommander à l’utilisateur inal la facture, nous pouvons émettre une lettre de change relevé non soumise à tout événement de nature à créer un doute sérieux sur la bonne solvabilité de
un mode de revêtement et de préparation adapté. Pour tous les produits qui acceptation que l’acheteur est tenu d’accepter selon les conditions prévues à l’acheteur, nous permettra d’exiger de plein droit la restitution des produits
pourront être soumis par leur environnement à des phénomènes d’oxydation détenus par l’acheteur. Nous avons le droit de reprendre les produits à tout
l’article L 511-15 du Code de commerce. moment chez l’acheteur, et à cet effet, nous sommes d’ores et déjà autorisés,
accélérée, l’acheteur est responsable de la détermination et du choix du produit
15) DEFAUT DE PAIEMENT : Tout retard de paiement nous autorise à ainsi que nos employés et agents, à pénétrer dans les locaux de l’acheteur. Ne
et des conséquences de ce choix. En toute hypothèse, nous ne pourrons être
suspendre les expéditions et entraînera l’exigibilité immédiate de la totalité constitue pas un paiement, au sens de la présente clause, la remise de traite ou
tenus responsables en cas d’oxydation des produits sauf s’il est démontré le
des sommes dues par l’acheteur à quelque titre que ce soit, de plein droit autre titre créant une obligation de payer. Nos produits pourront être revendus,
vice caché du produit.
et sans accomplissement d’aucune formalité judiciaire. Sous réserve de toute transformés ou montés avant le règlement déinitif dans le cadre normal de
13) GARANTIE - CLAUSE LIMITATIVE DE RESPONSABILITE : Dans tous les action de droit concernant les sommes dues, tout retard de paiement ou tout l’activité de notre clientèle, à condition que les créances nées de la revente
cas où, après examen contradictoire, il serait reconnu que les produits livrés report d’échéance est passible de plein droit sans qu’un rappel soit nécessaire ou de la transformation par l’acheteur nous soient directement cédées et ceci
ne sont pas conformes à la commande ou comportent un vice de matière d’intérêts de retard calculés à compter de l’échéance initiale au taux de 16%, tant que nos factures demeurent impayées à l’échéance. Le droit de revente,
ou de fabrication les rendant impropres à l’emploi, notre garantie se limite à taux qui ne pourra jamais être inférieur à 3 (trois) fois le taux d’intérêt légal. de transformation ou de montage prendra automatiquement in dans le cas
la simple fourniture de produits de remplacement ceci dans la limite de nos L’acheteur ne peut jamais, sous quelque prétexte que ce soit, retenir tout ou où l’acheteur serait en défaut de paiement ou ferait l’objet d’une procédure de
approvisionnements et sans aucune indemnité ou dédommagement d’aucune partie des sommes dues, ni opérer une compensation et s’interdit donc toute redressement ou de liquidation judiciaire. Cette dernière disposition est déinie
sorte pour frais de main d’œuvre, retard, préjudice causé, notamment préjudice pratique illicite de débit ou d’avoir d’ofice. En conséquence, toute déduction comme une obligation de ne pas faire. L’acheteur s’engage en outre à nous
immatériel, ou tout autre motif qui pourrait être invoqué. Tout remplacement du règlement des factures que nous n’avons pas expressément acceptée, communiquer sans retard les identités complètes des sous-acquéreurs et tous
est exclu en cas d’usure normale des produits, de détérioration ou d’accidents constituera un incident de paiement justiiant la suspension des livraisons et
provenant de négligence, de défaut de surveillance ou d’entretien et d’utilisation renseignements utiles ain que nous puissions être en mesure de faire valoir
la déchéance du terme de toutes les créances. Par ailleurs, en cas de retard
défectueuse ou inappropriée des produits. Il appartient à l’acheteur de fournir nos droits.
de paiement, l’acheteur sera de plein droit débiteur à notre égard, outre des
toute justiication quant à la traçabilité des produits mis en cause et quant à la pénalités de retard déjà prévue ci-dessus, d’une indemnité forfaitaire pour frais 19) CLAUSE ATTRIBUTIVE DE JURIDICTION ET DROIT APPLICABLE : EN CAS
réalité des vices ou non conformités constatés. Aucun retour de produit n’est de recouvrement de 40 €. Des frais complémentaires pourront être réclamés DE CONTESTATION QUANT A L’INTERPRETATION OU L’EXECUTION DES
accepté sans notre accord préalable et écrit, notamment en ce qui concerne le sur justiication. PRESENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTE (ET CECI QUELS QUE
mode de livraison. Les produits faisant l’objet d’un remplacement devront nous SOIENT LE LIEU DU MARCHE, LE LIEU DE LA LIVRAISON ET LE LIEU DE
16) RESILIATION - MANQUEMENT AUX CONDITIONS GENERALES : En cas de PAIEMENT), IL EST CONVENU QUE LES TRIBUNAUX DE LYON SERONT, DANS
être retournés franco nos magasins et les produits éventuels de remplacement
manquement par l’acheteur aux obligations des présentes conditions générales TOUS LES CAS, SEULS COMPETENTS POUR EN CONNAITRE, A L’EXCLUSION
seront mis à la disposition de l’acheteur au départ de nos magasins. Sous peine ou du contrat et notamment en cas de retard de paiement, nous pourrons DE TOUT AUTRE, ET MEME S’IL Y A PLURALITE DE DEFENDEURS OU APPEL
de déchéance du droit à la garantie tel que précédemment déini, les réclamations notamment soit suspendre toutes les commandes en cours, sans préjudice EN GARANTIE. LE DROIT APPLICABLE AUX PRESENTES CONDITIONS
relatives à nos produits devront être formulées par lettre recommandée avec de toute autre voie de droit soit résilier de plein droit la commande en cause GENERALES ET A TOUTES NOS OPERATIONS DE VENTE EST LE DROIT
accusé de réception adressée à notre siège social. Aucune réclamation ne sera et tout ou partie des commandes en cours, qu’elles soient livrées ou en cours FRANÇAIS.
admise après l’emploi des produits livrés ou passé le délai de 8 jours calendaires
après leur réception, pour les non-conformités ou vices apparents. A ce titre il de livraison, et que leur paiement soit échu ou non, sans accomplissement Edition CGV-10.3 septembre 2018
appartient au réceptionnaire de vérifier immédiatement, à réception des produits, d’aucune formalité judiciaire et sans préjudice des dommages et intérêts
(annule et remplace la précédente édition des conditions générales de vente).
qu’ils ne présentent aucun de ces défauts. Dans les autres cas de défectuosité auxquels nous pourrions prétendre. La décision de résiliation sera notiiée
du produit livré le délai de réclamation est de 8 jours calendaires à compter par lettre recommandée avec accusé de réception. Tout acompte versé par Etablissements Métallurgiques Emile Maurin, S.A.S. au capital de 5 634 784 €
de la découverte de la défectuosité. Toute transformation ou modiication de l’acheteur nous restera acquis, sans préjudice de toutes autres actions que - 344 087 663 RCS LYON - APE 4674A - TVA FR59 344 087 663 - 60 rue du
quelque nature qu’elle soit (traitement, revêtement, usinage,… sans que cette nous serions en droit d’intenter de ce fait à l’encontre de l’acheteur. L’acheteur Bourbonnais - BP 9271 - 69264 LYON Cedex 09 - France / www.emile-maurin.fr

Les informations techniques, illustrations et photographies sont données à titre indicatif sans caractère contractuel. Certaines peuvent varier en fonction
des tolérances admises dans la profession et des normes applicables. Les instructions d’utilisation, de montage et de maintenance constituent de simples
recommandations. Elles peuvent également varier en fonction des conditions d’utilisation du produit, de l’environnement de montage et des besoins de l’acheteur
dont ce dernier est seul responsable de la définition.

fixation.emile-maurin.fr 139
LA QUALITÉ INDUSTRIELLE

Les lignes de produits Les catalogues

0,15 € / min
0 825 007 888

0,15 € / min
0 825 007 333
Tél. 33 (0)4 78 79 34 34

OUTILLAGE

0,15 € / min
0 825 002 555

Tél. 33 (0)4 78 90 48 22

Pour recevoir gratuitement les catalogues, reportez-vous à la page 143


fixation.emile-maurin.fr 141
Fabrications spéciales

“ DES EXPERTS AU SERVICE



DE SOLUTIONS INNOVANTES
Recherche de moyens de ixations iables propres à votre métier
Exécutions spéciales
Clefs technologiques
Solutions d’assemblage pour vos équipements industriels


“ DES RÉPONSES À VOS BESOINS

INGÉNIERIE ET CONSEIL TECHNIQUE


SPÉCIFIQUES

POUR RÉDUIRE VOS COÛTS DE CONCEPTION ET DE FABRICATION.


Support technique : servicetechniqueixation@emile-maurin.fr
Cocher la documentation désirée

COMPOSANTS
CATALOGUE GÉNÉRAL
GUIDE PRODUITS Recevez
GRATUITEMENT
Tél. 33 (0)4 72 71 18 71
Fax 33 (0)4 72 76 22 55
E-mail : esm@emile-maurin.fr

FIXATION
MÉMENTO TECHNIQUE
GUIDE PRODUITS INDUSTRIE
GUIDE PRODUITS INFRASTRUCTURE
les catalogues
Tél. 33 (0)4 72 85 85 85 0 825 007 333
et le DVD
0,15 € / min

Fax 33 (0)4 72 85 85 70
E-mail : ixations@emile-maurin.fr

PRODUITS MÉTALLURGIQUES
Tél. 33 (0)4 78 79 34 34 - Fax 33 (0)4 72 04 32 52
E-mail : aciers@emile-maurin.fr sur demande par téléphone, par fax, par e-mail
ou à l’adresse suivante :
ÉLÉMENTS DE TRANSMISSION
■ Linéaire - Pneumatique - Motorisation Groupe Maurin : 60, rue du Bourbonnais 69009 LYON (France)
■ Transmission - Glissement - Fixation - Amortissement
■ Guide produits

OUTILLAGE
PLASTIQUES TECHNIQUES Nom Prénom
0,15 € / min
Tél. 33 (0)4 72 90 33 00 0 825 002 555
Fax 33 (0)4 37 25 21 40 FAX 0 825 340 785
0,15 € / appel Société
E-mail : michaud@michaud-chailly.fr Adresse

RACCORDS ET ROBINETTERIE INOX Code postal Ville


VISSERIE BOULONNERIE INOX Fonction
Tél. 33 (0)4 78 90 48 22
Fax 33 (0)4 78 90 69 59 Service Effectif Code NAF
E-mail : bene@bene-inox.com Activité

DVD CAO 3D / 2D Téléphone Fax


E-mail
fixation.emile-maurin.fr 143
Nos implantations en France

Un service de proximité
LYON PARIS
13, rue du Souvenir 65, rue Edith Cavell
BP 9271 BP 76
69264 LYON Cedex 09 - France 94403 VITRY-SUR-SEINE Cedex
Tél. : 33 (0)4 72 85 85 85 Tél. : 01 47 18 13 70
Fax : 33 (0)4 78 83 21 78 Fax : 01 47 18 60 20
ixations@emile-maurin.fr vitry@emile-maurin.fr

BORDEAUX RENNES
35 allée de Mégevie 9, rue des Charmilles
33170 GRADIGNAN 35510 CESSON SÉVIGNÉ
Tél. : 05 56 13 60 30 Tél. : 02 23 35 44 80
Fax : 05 56 13 60 39 Fax : 02 99 77 99 23
bordeaux@emile-maurin.fr rennes@emile-maurin.fr

LILLE TOULOUSE
Z.I. de la Pilaterie - Acticlub Bat. H 25, avenue Georges Guynemer
6, rue de la Ladrie BP 43
59290 WASQUEHAL 31771 COLOMIERS Cedex
Tél. : 03 20 98 82 82 Tél. : 05 61 15 41 41
Fax : 03 20 73 86 74 Fax : 05 61 15 41 42
lille@emile-maurin.fr toulouse@emile-maurin.fr

NICE TOURS
S.A.S AU CAPITAL DE 5 634 784 E - 344 087 663 R.C.S. LYON 489, avenue Dr Julien Lefèbvre 29, rue des Frères Lumière
BP 69 ZI de la Vrillonnerie
06271 VILLENEUVE-LOUBET Cedex 37170 CHAMBRAY-LES-TOURS
fixation.emile-maurin.fr Tél. : 04 92 13 80 00 Tél. : 02 47 26 47 10
0,15 € / min
Fax : 04 93 73 63 40 Fax : 02 47 65 78 88
0 825 007 333 villeneuveloubet@emile-maurin.fr tours@emile-maurin.fr

Vous aimerez peut-être aussi