Vous êtes sur la page 1sur 16

OFPPT Mathématiques Financières

CHAPITRE 1 : LES INTERETS SIMPLES


I. Généralités :

1) Notion d’intérêt: c’est le loyer de l’argent, il peut être une dépense ou un revenu:
- dépense: pour l’emprunteur, l’intérêt correspond à la rémunération du capital emprunté
- Revenu: pour le prêteur, l’intérêt est le revenu tiré du capital prêté

2) Système d’intérêt:
- l’intérêt simple: utilisé pour les placements à court terme (< 1 an)
- L’intérêt composé: pour les placements à long terme (> 1 an)

2) Caractéristiques des intérêts simples


3) Les intérêts sont versés à la fin de chaque période prêt
4) Le capital initial reste invariable
5) Les intérêts sont égaux de période en période
6) Le montant des intérêt est proportionnel à la durée du prêt

 Remarque :
Les intérêts calculés à la fin de chaque période ne sont pas ajoutés au capital pour calculer les intérêts de la période
suivante, on dit que le prêt est fait en intérêts simples on distingue :
- Intérêts post-comptés ; sont payés au moment de remboursement du prêt (terme échus)
- Intérêts précomptés : sont payés d’avance au moment de la remise de la somme du prêt.
- Intérêts périodiques : sont payés à la fin de chaque période (mois, trimestre, semestre, année…)

1- Etablissement de la formule générale des intérêts simple :


La durée de placement (n) peut être exprimée en année, en mois ou en jours.
a) Durée de placement exprimée en « année »
Exemple : Calculez le montant des intérêts d’un capital emprunté de 30 000 DH au taux annuel de 3 % pour une
durée de 5 ans ?

30000 ∗ 3 ∗ 5
𝑖𝑛𝑡é𝑟ê𝑡 = 4500 𝑑ℎ
100
=

C : le montant du capital prêté (ou placé)


t : taux d’intérêt en % et par an (annuel)
Soit n: :durée du prêt ( ou de placement) alors :
I : le montant de l’intérêt

2ème Année TSGE F. Jannat 4


OFPPT Mathématiques Financières

b) Durée de placement exprimée en « mois » :

Exemple : Un investisseur a placé en banque 60 000 DH au taux annuel de 8 % durant une période de 30 mois.
Quel est le montant des intérêts produits par ce capital

Soit n la durée en année = 33/12=2.5 ans


I = 60 000 x 8% *30/12 = 12 000 DH

 Formule :

c) Durée de placement exprimée en « jours »


Exemple 1: Calculez l’intérêt rapporté par un capital de 55 000 DH placé à 9 % par an pendant 95 jours?
Soit le nombre de jours durant un année : 360 jours ( année commerciale)
Donc la durée en année = 95/360 = 0,26388888…… année et pour un calcul exact en garde 95/360

𝐼 = 55 000 ∗ 9 ∗95 = 1306.25


36000
 Formule :

Remarque

 Pour des raisons de simplification, on travaille au Maroc avec l’année commerciale qui comporte 360 jours
et les mois sont comptés pour leur nombre de jours exacts (et non 30 jours)
 Pour calculer le nombre de jours à l’intérieur d’un mois on ne compte pas l’un des jours extrêmes. les mois
entiers sont comptés pour leur durée calendaire (totale)
Remarque :

2ème Année TSGE F. Jannat 5


OFPPT Mathématiques Financières

Cas Application
1. Calculer le montant d’intérêts pour Un capital de 25 000 dhs, prêté pendant 130 Jours, au taux de 14 %.

Solution
1. I = (25 000*14*13)/36 000
= 1 263,88 Dh

Exemple 2 :
Rachid a emprunté 150 000 DH au taux annuel de 12 % le 13 Mars 2019 et qu’il a remboursé le 22 juin 2019 ?
1- Quel est la durée du prêt en nombre de jours ?
TAF
2- Calculez le montant de l’intérêt simple produit ?
3- Calculer le montant que doit rembourser Rachid à l’échéance ?

 Solution
1-Calculons le nombre de jours de cet emprunt :

Mars 31-13= 18j 18


Avril 30 j 30
Mai 31j 31
Juin 22j 22

Nombre de jours total 101 j

2) Calcul des intérêts : 150 000 *12*101/36000 =5050 dh


3) Le montant à rembourser à l’échéance (22/06/2019) par Rachid :

150 000 + 5050=155 050 dh ( on parle de la valeur acquise)

2ème Année TSGE F. Jannat 6


OFPPT Mathématiques Financières

2- La valeur acquise
— La valeur acquise par un capital est la valeur nominale augmentée des intérêts acquis pendant le temps couru
au-delà de la date choisie comme origine des temps. VA=C + I

I = 25000 * 9 * 40 = 250 dh
36000

3) Calcul des différents éléments de la formule


a) Calcul de la Valeur Acquise ( VA)
Quelle est la valeur acquise par un capital de 5000 dhs placé pendant 48 jours à 9% par an ?
I=(5 000*48*9) / 36 000 = 60
On sait que VA =C+I
Donc VA= 5000+60 =5 060

b) Calcul du capital (C):


Quel est capital placé au taux de 10% l’an pendant un durée de 80 jours ayant produit une valeur acquise de
46 000 DH
On sait que VA=C+I  VA=C+ (C*T*J) / 36 000  46 000= C+ (C*10*80) / 36 000
 46 000 =C(1+(800/36 000))  46 000=C /1.02222 C=46000/1.02222 C=45 000

2ème Année TSGE F. Jannat 7


OFPPT Mathématiques Financières

3-Méthode des nombres et des diviseurs fixes :


C’est une méthode rapide et qui simplifie le calcul des intérêts. elle utilisée lorsque la durée (n) est
exprimée en jours.
a) Principe :

Exemple : calculer l’intérêt d’un capital de 5600 dhs placé au taux de 9% Pendant 33 jours. en
appliquant la méthode des nombres et des diviseurs ?

b) Intérêt global avec taux unique :


La méthode des nombres et des diviseurs est utile lorsqu’il s’agit de calculer l’intérêt global obtenu
par plusieurs capitaux placés aux même taux pendant des durées différentes.
 Exemple :
On a trois placements différents comme suit :
N° Capital Taux Durée en jours
1 3 500 9% 80
2 2 200 9% 60
3 6 200 9% 100
TAF :

2ème Année TSGE F. Jannat 8


OFPPT Mathématiques Financières
calculez le montant global des intérêts de ces trois placements, par méthode des nombres et des
diviseurs fixes

Ig =N/D=(C*J)/(36000/t)

Ig = (3500*80)+(2200*60)+(6200*100)
(36000/9)

=280 000+132 000+620 000


4000

Ig = 258
𝒏
∑𝒊=𝟏 𝒄𝒊×𝒏𝒊
Et donc Ig= avec D est le Diviseur fixe
𝑫

4-Taux moyen de plusieurs placements

2ème Année TSGE F. Jannat 9


OFPPT Mathématiques Financières

5. intérêt précompté et taux effectif de placement :

Il existe deux manières de paiement des intérêts :


 par versement unique lors du remboursement final de prêt (paiement des intérêts du
jour du remboursement du prêt par exemple) on dit que l’intérêt est postcompté.
 Par avance au moment du versement du capital (les bons de caisse par exemple),
c'est-à-dire paiement des intérêts le jour de la conclusion du contrat de prêt.

Ces deux modes de calcul ne sont pas équivalents du point de vue financier.le taux effectif
dans le deuxième cas est un peu plus élevé.

Définition :
On calcul le taux effectif du placement à chaque fois que les intérêts sont précomptés et que
l’intérêt est calculé sur la base de la valeur nominale. Les intérêts sont versés par
l’emprunteur le jour de la conclusion du contrat de prêt , jour ou l’emprunteur recoit le
capital prété. Il est alors évident que les fonds engagés procurent au prêteur un taux de
placement supérieur au taux d’intérêt stipulé.

2ème Année TSGE F. Jannat 10


OFPPT Mathématiques Financières
Exemple1 :
Une personne place a intérêt précompté 10 000 DH pour 1 an, taux = 10%. Quel taux
effectif de placement réalise-t-elle ?

Résolution :
L’intérêt procuré par l’opération s’élève a (10 000 * 10 *1) / 100 = 1000 DH. Le préteur
reçoit immédiatement cet intérêt.

Les choses se passent donc comme s’il n’avait déboursé que 10000 - 1000 = 9000 DH. Le
prêteur recevra, dans un an, son capital de 10 000 (il a déjà encaissé les intérêts).
Il aura donc gagné en un an 1000 DH en engageant seulement 9000 DH. Le taux effectif Te
de placement est (9000 * Te * 1) / 100 = 1000 soit Te = 11.11%.

On sait que I= C*T*N donc TE= I*100


100 C*N

TE = 1 000*100 = 11.11%
9 000*1

*Utilisation de l’intérêt simple :

L’intérêt simple est utilisé dans :


 Les opérations a court terme
 Les prêts entre banques ou intermédiaires financiers.
 Les comptes courants ; les carnets de dépôt.
 Les prêts a la consommation accordée par les institutions financières.

2ème Année TSGE F. Jannat 11


OFPPT Mathématiques Financières

II. application aux comptes courants d’intérêts :

1) Définition :

Le compte courant est ouvert chez une banque. Les fonds sont versés à vue et sont directement exigibles. Le
titulaire d’un compte courant peu, à tout moment effectuer des versements des retraits ou des transferts. Le compte
courant et d’intérêt est un compte courant sur lequel les sommes produisent des intérêts créditeurs ou débiteurs
selon le sens de l’opération à partir d’une date dite : date de valeur.

Différence entre date de valeur et date de l’opération

 Date d’opération : date effective de réalisation de l’opération.


 Date de valeur : date à partir de laquelle on calcule les intérêts.
 Date de valeur est égale à la date de l’opération majorée ou minorée.

Exemple : un versement d’argent dans le compte courant d’intérêt est effectué le 25/11/2017 :
- Date de l’opération : le 25/11/2017
- Date de valeur : 26/11/2017

Il existe plusieurs méthodes pour tenir de tels comptes.. L’utilisation de l’outil informatique a rendu caduque la
plupart de ces méthodes. Toutefois, la méthode hambourgeoise est la seule encore utilisée par les banques.

2) Méthode hambourgeoise :

Elle permet de connaître l’état et le sens du compte à chaque date. Elle est la seule applicable avec des taux
différentiels (le taux débiteur en général supérieur au taux créditeur). On parle de taux réciproques s’ils sont
égaux.

Principe et organisation de travail :

b) A chaque opération est associée une date de valeur


c) Les opérations sont classées par date de valeur croissant.
d) Les intérêts sont calculés sur le solde du compte, à chaque fois que celui-ci change de valeur.
e) La durée de placement du solde est le nombre de jours séparant sa date de valeur de la date de valeur
suivante.
f) A la fin de la période de placement (le trimestre par exemple) on détermine le solde du compte après
avoir intégré dans le calcul le solde des intérêts débiteurs et créditeurs et les différentes commissions
prélevées pour la tenue de tels comptes.
g) Dans le cas de la réouverture du compte, on retient comme première date de valeur, la date d’arrêté
du solde précédent.
h) On peut utiliser pour le calcul soit directement la méthode hambourgeoise. Soit la méthode des nombres
et des diviseurs fixes appliquée à la méthode hambourgeoise.

2ème Année TSGE F. Jannat 12


OFPPT Mathématiques Financières

Exemple : présentation de compte courant et d’intérêt

Exercice

2ème Année TSGE F. Jannat 13


OFPPT Mathématiques Financières
3) Cas particulier : Le compte sur carnet

Le compte sur carnet est un compte à vue rémunéré .des intérêts créditeurs s’ajoutent à la fin de chaque trimestre
au crédit du compte. Les intérêts créditeurs sont calculés sur des périodes exprimées en nombre de quinzaines
civiles.
Les dates de valeur sont imposées le 1 er ou le 16 du mois :
- Pour un dépôt : la date de valeur est le premier ou le 16 du mois qui suit la date de l’opération
- Pour un retrait : la date de valeur est la fin ou le 15 du moi qui précède la date de l’opération

Si q est le nombre de quinzaines, l’intérêt produit par un montant C placé pendant q quinzaines entières est :

𝐜×𝐭×𝐪
Intérêt(I) =
𝟐 𝟒𝟎𝟎
Exemple :
Date d’opération Opération Date de valeur
11/06/2017 Retrait 31/05/2017
11/06/2017 Dépôt 16/06/2017
20/06/2017 Retrait 16/06/2017
20/06/2017 Dépôt 30/06/2017
18/07/2017 Retrait 16/07/2017
17/07/2017 Dépôt 31/07/2017

Exemple :

Une personne verse a son livret d’épargne 18 000 dh le 25 mars ,12 000 le 03 juin de la même année
.
Calculer l intérêt qu’elle recevra en fin d’année si le taux d’intérêt simple est de 8.5% ?

Calculons le nombre de quinzaine :


Du 25 mars au 31 décembre ===18 quinzaine
Du 03 juin au 31 décembre ===13 quinzaine

On sait que
𝐜×𝐭×𝐪
Intérêt(I) =
𝟐 𝟒𝟎𝟎

Donc ; (18 000*18*8.5)+(12 000*13*8.5)


2 400

I = 1 700 DH

2ème Année TSGE F. Jannat 14


OFPPT Mathématiques Financières

L’ESCOMPTE COMMERCIAL
Le règlement au comptant s’effectue généralement en espèce, par chèque ou par ordre de virement. Par contre lorsque le
règlement d’une facture est à « terme » ou à « crédit » (dans 30, 60 jours….), l’entreprise utilise souvent l’effet de
commerce autant qu’un instrument de règlement et de mobilisation des créances.
de change a été acceptée par l’entreprise ABADI.

I. L'escompte commercial
Pour un règlement à crédit, une entreprise peut accepter d’être payé par un effet de commerce. Le client
s’engage à payer le montant de l’effet à l’échéance

Lorsque l’entreprise a des problèmes de trésorerie, elle peut négocier ( vendre) un ou plusieurs effets qu’elle
détient avant l’échéance auprès de sa banque. Celle – ci prélève généralement en contrepartie du service rendu,
une rémunération appelée les agios

1) Définition :
L'escompte commercial est intérêt Calculé sur la valeur nominale de l'effet, à un taux d'escompte en fonction de la
durée qui sépare le jour de négociation (Remise de l'effet à la banque) du jour de l'échéance.
L’année financière étant comptée pour 360 jours.

Vocabulaire
 La valeur inscrite sur l’effet de commerce s’appelle : La valeur nominale (VN)
 La date de paiement de l’effet s’appelle la date d’échéance
 La date de négociation de l’effet à la banque est appelée la date d’escompte
 L’opération de transmission de l’effet à la banque prend le nom de : escompte des effets de commerce
2) Formule de calcul de l’escompte commercial :
Activité : Déduisez-vous la formule de calcul à travers l’exemple précédent en situation-problème ?
Notant par :
V : la valeur nominale
t = taux d’escompte
n= durée entre date de négociation et celle d’échéance
E = montant d’escompte commercial

3) Application sur les différents éléments de la formule :

𝐕𝐍 × 𝐭 × 𝐧
Escompte commercial ( E ) 𝑬=
𝟑𝟔 𝟎𝟎𝟎

𝑬 × 𝟑𝟔 𝟎𝟎𝟎
La valeur nominale (VN ) 𝑽𝑵 =
𝒕×𝒏

𝑬×𝟑𝟔 𝟎𝟎𝟎
La durée ( n ) 𝒏= 𝒕×𝑽𝑵

2ème Année TSGE F. Jannat 15


OFPPT Mathématiques Financières
a) Calcul de l’escompte commercial ( E)
Application 1 : un commerçant remet à son banquier, pour escompte au taux de 9%,un effet de 100 000 dhs payable
dans 83 jours. Calculer le montant de l’escompte retenu par le banquier
E=(Vn*T*J)/36 000
E= (100 000*9*83)/36000
E= 2075 dh

b) Calcul de la valeur actuel (Va):


Application 2 : quelle est la valeur actuel. en reprendre application 1?

VA= VN-E

VA =100 000-2 075 =97 925

2ème Année TSGE F. Jannat 16


OFPPT Mathématiques Financières

II. Calcul de la valeur actuelle (A) d’un effet


1) Définition
La valeur actuelle commerciale (Va) d’un effet de commerce est la différence entre la valeur nominale (VN) d’un effet de
commerce et son escompte commercial ( E).

2) Formule de calcul de la valeur actuelle (va) :


VA= VN – E
𝑽𝑵×𝒕×𝒏 𝒕×𝒏
VA= VN - alors VA = VN (𝟏- −
𝟑𝟔 𝟎𝟎𝟎 𝟑𝟔 𝟎𝟎𝟎

Application : un effet de 45 000 dhs ,payable le 20 janvier 2014, a été négocié par un commerçant le 29
novembre 2014 au taux de 11% par an. Quelle est la valeur actuelle de cet effet ?
Solution
On sait que j=52 jours
E= (45000*11*52)/36000= 715
VA=VN-E
VA = 45 000 - 715 =44 285 dh

2ème Année TSGE F. Jannat 17


OFPPT Mathématiques Financières

III. Les éléments de l’agio :

VI définition des éléments de l’agio

Lors d’une opération d’escompte d’un effet, la retenue effectuée par le banquier ne se limite pas
seulement à l’escompte (intérêt). En réalité le banquier prélève d’autres retenus sur la valeur nominale de
l’effet. L’ensemble des retenues constitue l’agio, et comprend : L’escompte commercial, diverses
commissions et la taxe sur la valeur ajoutée.

AGIO (TTC) = Escompte commercial + Commissions + T.V.A

Les élément de L AGIO

1. L’escompte 2. Les commissions


Le taux d’escompte appliqué par les banques Proportionnelles ou fixes, elles permettent à la banque de
dépend du taux d’escompte de BANK AL récupérer ses frais et de se rétribuer les services qu'elle rend.
MAGHRIB auprès de laquelle le banquier peut Généralement, on distingue entre :
réescompter l’effet. En plus la plupart des - Une commission d'endos destinée à couvrir les frais
banques : d'endossement des effets ; elle se calcule dans les mêmes
- Ajoutent un ou plusieurs jours de banque. conditions que l'escompte commercial ;
- Tiennent compte d’un nombre minimum de - Une commission de service dont le montant par effet est fixe.
jours. - Une commission d'acceptation dont le montant est forfaitaire,
- Imposent un minimum d’escompte. en rémunération de l'envoi des effets à l'acceptation des tirés.

3. La taxe sur l’agio


La T.V.A. sur l’agio est un impôt payé sur les éléments de l’agio
L’agio H.T. = Escompte commercial + commissions H.T
La T.V.A. = L’agio H.T × 10%
L’agio T.T.C. = L’agio H.T + T.V.A.

2ème Année TSGE F. Jannat 18


OFPPT Mathématiques Financières

Exemple :
Soit un effet de commerce de 35 500 dh échéant le 27 juillet 2005 et escompté le 10 avril de la même année, aux
conditions suivantes :
– Taux d’escompte : 13 % ;
– Commission de manipulation : 2 dh par effet ;
– TVA : 10 % ;
– Tenir compte d’un jour de banque. Calculons la

valeur actuelle de l’effet. On a :


j = 108 + 1 jour de la banque = 109 jours.
Vn = 35 500 dh. Donc

E = 35 500 × 109 × 13 = 1 397, 32


36 000
+ 2 dh. (Commission de manipulation).

+ 140 dh. (TVA.10 %)

Agio (TTC) = 1.539.32 dh.

La valeur nette est la somme effectivement mise à la disposition du vendeur de l’effet de commerce avant son
échéance.

Valeur nette = Valeur nominale − Agio


(TTC).
Exemple :
Reprenons l’exemple de l’effet de l’opération précédente :
La valeur nette = 35 500 − 1 539.32 = 33 960,68 dh.

2ème Année TSGE F. Jannat 19

Vous aimerez peut-être aussi