Vous êtes sur la page 1sur 20

AURILLAC infos

n°85 décembre 2010

le mensuel de la ville d’aurillac

14 DOSSIER
Pour célébrer comme il se doit les fêtes de fin d’année, la Ville d’Aurillac a mis en place tout un programme d’animations pour petits et grands.
Rendez-vous incontournable de cet hiver 2010, la grande roue, installée au Square, donnera un aperçu aérien de la cité géraldienne.

4
ACTUALITÉS 11 REPORTAGE 17
PORTRAIT

Le Prisme a accueilli deux grandes têtes d’affiche : M et A la découverte de nouveaux commerces centenaires Rencontre avec l’ancien secrétaire général du Dépar-
Michèle Laroque pour le plus grand bonheur de tous. de la cité géraldienne, témoins d’histoires passées. tement de la Nièvre du temps de François Mitterrand.
AURILLAC infos decembre 2010

LES NUMÉROS UTILES


ENTREPRISE GENERALE BATIMENTS
MAÇONNERIE TRAVAUX PUBLICS Mairie d’Aurillac
PIERRE RESTAURATION 14, rue de la Coste - 15000 Aurillac
BETON ARME AGRANDISSEMENT téléphone : 04 71 45 46 46 - fax : 04 71 45 46 90
TERRASSEMENT DEMOLITION site web : www.aurillac.fr

6, rue Jacquart - 15000 AURILLAC Permanence : Alain Calmette tient régulièrement des permanences.
Tél. : 04 71 64 00 36 - Fax : 04 71 63 58 20 - www.fabre-construction.fr Pour toute demande de rendez-vous, s’adresser à son secrétariat : 04 71 45 46 03

Etat Civil/Population : 04 71 45 46 31
Centre Communal d’Action Sociale : 04 71 45 46 40
Service Démocratie Locale : 04 71 45 46 45
Service Education : 04 71 45 47 06
Service Manifestations, Vie associative : 04 71 45 46 15
Archives et documentation : 04 71 45 46 63
Police Municipale : 04 71 45 46 30
Service Stationnement : 04 71 45 46 35
Poste de gestion des parkings, au Gravier (abonnements parkings) : 04 71 48 19 83
Services Techniques : 04 71 45 46 76
Service Urbanisme : 04 71 45 46 70
Musée d’Art et d’Archéologie : 04 71 45 46 10
Muséum des Volcans : 04 71 48 07 00
Saison Culturelle (réservations spectacles) : 04 71 45 46 04
Conservatoire de Musique et de Danse : 04 71 45 46 20
Festival International de Théâtre de Rue : 04 71 43 43 70
Service Petite Enfance : 04 71 45 46 14
Service Relations Extérieures : 04 71 45 46 60

Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac


3, place des Carmes - 15000 Aurillac
téléphone : 04 71 46 86 30 - fax : 04 71 46 86 32
site web : www.caba.fr
Médiathèque communautaire : 04 71 46 86 36
Urgence Eau : 04 71 46 48 60

Vie pratique
Office de Tourisme du Pays d’Aurillac : 04 71 48 46 58
Centre Hospitalier Henri Mondor : 04 71 46 56 56
Centre Médico-Chirurgical de Tronquières : 0 826 399 942
Stabus : 04 71 64 54 55
SNCF infos voyageurs : 0 892 35 35 35 - Gare d’Aurillac : 04 71 45 20 00
Aéroport d’Aurillac-Tronquières : 04 71 63 56 98
Préfecture du Cantal : 04 71 46 23 00
Conseil Général du Cantal : 04 71 46 20 20
Chambre de Commerce et d‘Industrie du Cantal : 04 71 45 40 40
Chambre d’Agriculture du Cantal : 04 71 45 55 00
Chambre de Métiers : 04 71 45 65 00
Agence Nationale pour l’Emploi : 04 71 43 40 90
Mission Locale : 04 71 45 60 35
Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi : 04 71 46 86 26
Météo France : 0 892 68 02 15

URGENCES : 15 SAMU - 17 POLICE - 18 POMPIERS


Gendarmerie Nationale : 04 71 45 54 00

Numéro Cadre de Vie : 04 71 45 46 47

Aurillac Infos - Mensuel d’information de la Ville d’Aurillac


Directeur de la publication : Alain Calmette
Rédacteur en chef : Bruno Ricordeau
Conception : Nicolas Tabeyse
Rédaction : Anne Mazel, Bruno Ricordeau
Photos/Photogravure : Christian Genot
Service Communication Ville d’Aurillac (Responsable : Bruno Ricordeau)
10, rue de la Coste - 15000 Aurillac
Tél.: 04 71 45 46 88 - Fax : 04 71 45 46 89
Imprimerie : Caractère (Aurillac)
Tirage : 17 700 ex.
la page du mois AURILLAC infos

ÉDITO ÉLECTIONS BOIS LESCUDILLIERS


Les dimanches 20 et 27 mars Le 23 novembre dernier, la Afin de répondre toujours
BONNES FÊTES ! 2011, certains Aurillacois seront
appelés à se rendre aux urnes
Région Auvergne remettait les
prix Architecture Bois 2010.
davantage aux demandes et
exigences de ses utilisateurs, la
pour élire le conseiller général L’objectif de ce concours annuel halle de Lescudilliers va connaî-
du canton Aurillac I (bureaux de est de promouvoir le bois dans tre quelques changements.
vote concernés : Paul Doumer, la construction par la valorisa- Ainsi, des travaux de mise aux
Emile Duclaux, les Alouettes, tion de projets architecturaux normes et d’agrandissement de
Belbex, les Enfants Terribles). exemplaires. la cuisine vont être réalisés très
Pour participer à ces élections, Du côté cantalien, il est intéres- prochainement.
il faut être inscrit sur les listes sant de saluer la récompense Du 17 janvier au 1er avril, durant
électorales avant le 31 décem- attribuée à Simon Teyssous, la période de démolition de la
bre 2010. Une démarche à architecte au Rouget, pour le cusine et d’aménagement, la
entreprendre sans tarder pour travail réalisé au Centre Dan- halle de Lescudilliers pourra
les nouveaux habitants et les se Mouvement Image de La être louée en configuration
Aurillacois ayant récemment Manufacture, à Aurillac. Dans restreinte.
changé de domicile. Rendez- son rapport, le jury dit avoir La fin de ces travaux est pro-
vous à l’Hôtel de ville, du lundi apprécié l’utilisation du bois en grammée pour début avril.
au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 aménagement intérieur d’un Les entreprises et associations
et de 13 h 15 à 17 heures ainsi ancien bâtiment industriel, la qui louent, régulièrement, cette
que le samedi matin, de 8 h 30 mise en valeur du bois pour ses salle pour différentes mani-
à 11 h 45, muni d’une carte qualités esthétiques et acous- festations, bénéficieront ainsi
Emotions visibles sur les visages des petits mais aussi des grands. nationale d’identité ou d’un tiques et enfin, la grande qualité d’un nouvel équipement plus
Rires et plaisirs, mais aussi sensations fortes ressenties dans la passeport et d’un justificatif de de mise en œuvre de ce maté- grand et plus fonctionnel
Grande Roue installée au Square, véritable attraction des festivi- domicile de moins de trois mois riau et la très belle intégration pour réjouir les palais les plus
tés aurillacoises 2010. La Grande Roue égrène, tour après tour, au nom du demandeur. dans le bâtiment. Félicitations. exigeants.
majestueusement du haut de ses 30 mètres, un florilège d’anima-
tions concoctées par les services de la Ville d’Aurillac.
C’est le nombre d’illuminations de Noël présentes dans les rues de la
Cette année encore, notre volonté est de proposer pour ces fêtes LE CHIFFRE cité géraldienne. Installées courant novembre, elles sont éclairées
de fin d’année des animations pour tous, jeunes et moins jeunes. depuis le samedi 4 décembre et jusqu’à début janvier. Chaque année,
Les illuminations de Noël, très appréciées l'an passé, ont conquis
un nouveau quartier avec la mise en lumière du pourtour de
la fontaine de la place d’Aurinques. Le centre-ville quant à lui
est transformé en un vaste jardin féerique où la plupart des
250 la Ville d’Aurillac essaie d’embellir un peu plus ses artères.
Parallèlement, une vingtaine de sapins seront décorés dans divers
emplacements de la ville par les enfants ou les membres des conseils
de quartier. Histoire de souhaiter un bon Noël à tous les Aurillacois.
animations y sont gratuites, quelques autres affichant un tarif
très abordable.

J'espère que vous viendrez nombreux encore cette année pour


LA PHOTO
les fréquenter avec vos enfants. Et s'ils vous sollicitent pour un La Ville d’Aurillac a débuté le récolement décennal de ses deux musées. La loi du 4 janvier 2002 impose
tour de Grande Roue, ne résistez pas à la tentation, elle délivre à tous les Musées de France d’effectuer un récolement de leurs collections tous les dix ans, qu’elles soient
une vue imprenable de la ville. Pour toutes les animations exposées, conservées en réserve ou déposées à l’extérieur. Le musée d’art et d’archéologie ainsi que le
programmées cette fin d’année, consultez le programme (voir muséum des volcans s’affairent à réaliser ce travail depuis quelques semaines. Cette opération est égale-
pages 14 & 15, ou le site internet www.aurillac.fr) ment l’occasion d’informatiser des fiches papier, de numériser des objets ou campagnes photogra-
phiques, de constater l’état des oeuvres afin d’évaluer les besoins en restaurations et traitements et de
L’été givré a laissé place à l’hiver qui réchauffe, avec au Marché de rationaliser le conditionnement et l’étiquetage.
Noël sur le Square dégustation de châtaignes grillées et vin
chaud… Toutes ces animations devraient réchauffer le cœur des
enfants que le fameux conte de Noël, donné place de l’Hôtel de
Ville le vendredi 17 décembre en fin d'après midi, transportera
dans leur imaginaire, entraînant aussi les parents.

Que la Grande Roue fasse tourner un peu la tête des petits et des
grands pour ces fêtes de fin d’année, voilà la volonté affichée par
la municipalité pour ces animations. Nous aurons une pensée
aussi pour ceux qui vivent des moments difficiles et que nous ne
saurions oublier peut-être dans un moment de partage et de
solidarité.

Bonnes fêtes de Noël et de fin d'année 2010 à toutes et à tous.

Victor BOFFELLI,
Adjoint au maire chargé des Relations Extérieures,
de l’Animation et des Evénements

SUR LE WEB
Rendez-vous sur www.aurillac.fr
Connaissez-vous la rubrique « Les Rendez-vous » du site internet de
la Ville d’Aurillac. Identifiable par un réveil, sur le côté droit de la
page, cette rubrique vous permet de découvrir les dates importan-
tes de la vie municipale mais également les animations des associa-
tions culturelles, sportives, sociales... qui se déroulent dans la cité.

n ° 85 décembre 2010 3
AURILLAC infos actualites

Le Prisme se déchaîne
La salle de spectacle du Prisme a repris ses bonnes habitudes et entraîne le public aurillacois et cantalien à la découverte
d’artistes nationaux. Derniers en date : l’auteur-chanteur-interprète de rock français M et la comédienne Michèle Laroque.

Le Prisme a connu une efferves- tout du moins, Matthieu Chedid pour le monde féminin, peut- Du lâcher prise des années, qui se délite petit à
cence comme il n’en avait s’est emparé de cet espace can- être due à sa grand-mère, au retour aux réalités petit ; tout qui bascule lorsqu’un
pas connu depuis le passage talien car avec M, son double, Andrée Chedid. mari annonce, un 14 juillet, qu’il
de Yannick Noah, en 2008, l’artiste est passé de l’adoles- A Aurillac, Matthieu Chedid a quotidiennes a rencontré quelqu’un d’autre.
quelques semaines seulement cence à l’adulescence avant de su mettre les spectateurs en Quelques jours plus tard, dans un Après quatre ans de rendez-vous
après son inauguration. devenir aujourd’hui adulte. confiance et les faire lâcher registre plus théâtral, Michèle manqués et de maladies imagi-
Après dix ans de tournée et plu- Cette dualité, le public l’a très prise, se laisser emporter par la Laroque a partagé avec près de naires, c’est finalement sur le
sieurs albums, M s’est emparé bien ressentie tout au long du magie d’un spectacle de Mister 800 personnes son Brillantissime Larzac, au cours d’un week-end,
de cette scène aurillacoise. Ou concert comme cette passion Mystère. divorce. Durant une heure trente, que cette femme, d’une quaran-
l’artiste a amené les spectateurs taine d’années, va rencontrer
à sourire sur ces petites anecdo- un coeur à prendre. Un coeur
tes que vivent certains couples. qui l’aime en cachette depuis...
Une relation heureuse durant quatre ans... son médecin.

Michèle Laroque a brillamment raconté son divorce

À venir au Prisme
- Michèle Bernier, le samedi 8 janvier, à 20 h 30, avec Et pas une ride
- Pierre Perret, le dimanche 9 janvier, à 16 h 30, avec 50 ans de
chansons, Le monde de Pierrot
- Calogero, le samedi 29 janvier, à 20 heures
Renseignements et réservations auprès de la SEM Aurillac
M, ou plutôt aujourd’hui Matthieu Chedid, a métamorphosé la salle du Prisme le temps d’une soirée Développement au 04 71 46 86 58

Les musiciens fêtent leur sainte patronne


Les musiciens de l’Harmonie leur sainte patronne Cécile. Au théâtre municipal le vendredi un programme plutôt moderne nombreux, a su apprécier à sa
municipale d’Aurillac ont fêté cours d’un concert, donné au 19 novembre, ils avaient choisi que le public, toujours aussi juste valeur.

Pour fêter la Sainte Cécile, les musiciens de l’Harmonie municipale avaient opté pour un répertoire plutôt moderne

4 www.aurillac.fr
actualites AURILLAC infos

VITE DIT

Bienvenus dans la cité géraldienne Bonne nouvelle? Devant les séna-


teurs, réunis en séance plénière le
29 novembre dernier, le nouveau
Garde des Sceaux, Michel Mercier
est revenu sur le projet de ferme-
ture de certains établissements
pénitentiaires.Répondant à une
question du sénateur du Nord,
Jean René Lecerf, à propos du
principe de l’encellulement indi-
viduel, le ministre de la justice a
rappelé ; “A ce jour, ce principe
justifie le nouveau programme
de création de 5000 places, et
aussi que nous réexaminions les
ouvertures et fermetures d’éta-
blissements. Il faut évidemment
fermer les établissements vétus-
tes et indignes. J’ai compris que
ce n’était pas le cas à Aurillac.
J’irai le vérifier sur place.” Aurillac
attend donc la visite du Garde
des Sceaux. A suivre...

Cette année, le 25 décembre et le


1er janvier tombent un samedi…
Les élus aurillacois ont accueilli comme il se doit les nouveaux habitants de la cité géraldienne Le marché traditionnel du same-
di aura donc lieu les vendredi
A l’initiative de l’association Marie-Helène Roquette Co- échanges et des rencontres pour Des cadeaux de bienvenue ont 24 décembre et vendredi 31 dé-
Accueil des Villes Françaises et de Présidentes de l’association, ainsi permettre aux nouveaux venus été remis aux nouveaux arrivants. cembre, aux horaires habituels.
la Ville d’Aurillac, plus d’une dizai- qu’un certain nombre de béné- de mieux s’intégrer dans la cité. Vous pouvez joindre AVF
ne de familles nouvellement voles d’AVF, ont accueilli les nou- Ce fut l’occasion pour Alain Aurillac dans ses locaux du bâti- Les travaux de déneigement sont
installées à Aurillac ont été veaux arrivants dans la ville Calmette de rappeler l’importan- ment de l’Horloge au 8 place de assurés sur les voiries communales
reçues dans les salons de l’Hôtel d’Aurillac. Rappelons qu’AVF a ce pour Aurillac d’être une ville la Paix au Tél : 04.71.48.95.85. par les agents de la mairie
de Ville. Alain Calmette, Maire pour but d’informer et d’organi- attractive et de souligner l’offre Les permanences ont lieu les lun- d’Aurillac. La période d’astreinte a
d’Aurillac, Denise Delrieux et ser des loisirs ou activités, des en matière culturelle et de loisirs. dis et jeudis de 14 h 30 à 16 h 30. débuté le lundi 15 novembre et se
terminera le lundi 28 mars.
Trois équipes, constituées d’un
responsable, de six chauffeurs et
d’un mécanicien interviennent par
Une semaine de réflexion sur la solidarité roulement.

Attention, il ne reste que quelques


La semaine de la solidarité s’est tenue à Aurillac du 15 au 20 novembre autour de plusieurs animations.
jours pour s’inscrire au repas
annuel des personnes âgées offert
par la Ville et le CCAS d’Aurillac.
Ce rendez-vous se déroulera le
samedi 8 janvier, à la halle de
Lescudilliers.
Sont invités les Aurillacois et
Aurillacoises de 65 ans et leur
conjoint (âgés de moins de 65 ans,
ils peuvent s’y rendre moyennant
une participation financière).
Les inscriptions peuvent se faire
jusqu’au vendredi 17 décembre, au
Centre Communal d’Action Socia-
le (12 rue de la Coste), de 9 heures à
12 heures et de 13 h 30 à 16 h 30.
Lors de l’inscription, se munir d’un
justificatif de domicile et d’une
pièce d’identité.

A Aurillac, un nouvel espace


de parole pour les personnes
concernées par le VIH et les hépa-
tites ! L’association AIDES tiendra
une permanence de 14 heures à
16 heures, le premier lundi de
chaque mois dans la salle 808
Aurillac : Une ville et des associations solidaires de la Maison des Associations,
bâtiment de l’Horloge, 8 place de
Chaque année depuis 1998, cette Secours Catholique, le Secours Aux Ecuries, le photographe projets dans des pays où la soli- la Paix.
semaine est LE grand rendez- Populaire, le CCFD, Rivages, La Philippe Guinie a exposé seize darité est indispensable. Au cen- Informations au 04 73 99 01 01
vous national de sensibilisation Cimade, le SIAl, FAAACE, les clubs grands formats sur Le Tirailleur des tre social de Marmiers, les enfants ou au 06 34 18 48 76
à la solidarité internationale et Unesco, ont proposé des exposi- trois fleuves. Toujours aux Ecuries, ont été sensibilisés à la découver-
au développement durable. Les tions, des débats, des films, du un marché équitable a proposé te de l’autre et de ses différences. Le centre aquatique communau-
associations aurillacoises sont théâtre, des rencontres et des ani- différents produits permettant A Aurillac, la solidarité se conju- taire de la Ponétie sera fermé du
nombreuses à se mobiliser. Le mations autour de la solidarité. ainsi de financer de nombreux gue au singulier et au pluriel. vendredi 24 décembre, 13 heures,
au dimanche 9 janvier inclus,
pour entretien. Réouverture le
lundi 10 janvier 2011.
n ° 85 décembre 2010 5
AURILLAC infos conseils de quartier

L’heure du bilan pour les conseils de quartier


Conseil de quartier 1 de voir se réaliser des aména- L’assemblée générale du conseil
Une cinquantaine de personnes gements urbains malgré les de quartier 5 a salué le travail
se sont réunies au centre social contraintes du lieu, histoire de du vice-président sortant, Alain
de Belbex pour dresser le bilan confirmer un dynamisme écono- Belaubre, qui au terme de neuf
des deux années de mandat mique ret-rouvé depuis plusieurs années de mandat bien remplies,
écoulées. « Deux années au cours années. Concernant les grands a souhaité se retirer de ses fonc-
desquelles les liens entre les habi- projets, Alain Calmette a répon- tions, tout en restant membre du
tants ont été renforcés par la mise du aux questions sur le plan vélo, conseil. « Depuis le début, nous
en place de la Gazette de Quartier
et les nombreux travaux d’aména-
gement qui ont été effectués,
notamment à la hauteur de la
place de Belbex », comme l’ont
rappelé Michel Jabiol et Jean-
Mireille Laborie et Alain Calmette ont mené les assemblées générales
Pierre Benech, respectivement
président et vice-président de
cette assemblée de citoyens. concluait ce début de soirée en les trottoirs de nos rues... s’éton-
Dans ce conseil de quartier, à évoquant les grands projets de la ne un nouvel arrivant dans notre
l’heure du renouvellement, les commune et de l’agglomération. ville.
projets fusent déjà et les habi-
tants venus assister à l’assemblée Conseil de quartier 3 Conseil de quartier 4
générale sont force de proposi- Belle affluence aussi pour cette C’est devant un parterre bien
Bilan très positif pour le CDQ 5
tion pour faire découvrir à l’en- ultime réunion du conseil de rempli que s’est déroulée l’as-
semble des Aurillacois les parti- quartier 3 dans sa configuration semblée générale du conseil de
cularismes de leur quartier, avec, actuelle et un bilan intéressant quartier 4. Le conseil du centre- sur le caractère légal des disposi- avons contribué à la création des
en toile de fond, les actions en dressé par Mireille Laborie, ville affiche un bon bilan comme tions prises en juillet dernier mais ronds-points de La Montade et de
faveur de l’accessibilité. présidente, et Paul Vidal, vice- l’ont souligné Vincent Bessat, aussi sur l’abandon du projet de l’aire de jeux pour enfants de la
président, avec en exergue, président du conseil, et Gérard pénétrante en raison de son coût Ponétie, de l’installation de tables
Conseil de quartier 2 l’aménagement projeté de l’une Duchemin, vice-président. Après prohibitif pour les finances de la et de chaises de pique-nique à la
C’est une quarantaine de person- des terrasses de la Visitation. avoir souligné l’excellent travail Ville. Ponétie ainsi que de l’aménage-
nes qui se sont rassemblées dans Un projet long à mettre en action réalisé, il fut beaucoup question ment de l’espace communal de
la maison de quartier des Conseil de quartier 5 Brouzac », a-t-il rappelé avant de
Alouettes à l’occasion de cette « Voilà un bilan assez impression- passer le flambeau.
ultime assemblée générale du nant », s’est exclamé le maire,
mandat. Après la présentation du Alain Calmette, après avoir Conseil de Quartier 6
rôle des conseils par le Maire entendu l’énumération des amé- Record de participation sur le
d’Aurillac et, de l’ensemble des nagements et animations pré- conseil de quartier 6 où l’assem-
réalisations des conseils par sentés par Bernard Laybros et blée générale a réuni près d’une
Mireille Laborie, adjointe au Alain Belaubre, respectivement centaine de personnes, dans la
maire, chargée de la Démocratie président et vice-président du grande salle du centre social de
locale, c’est Josianne Costes, pré-
sidente et Jacqueline Lavergne,
vice-présidente, qui sont reve-
nues sur les réalisations et les ani-
mations du conseil. Entre l’aire de Au CDQ 3, des questions sur les métamorphoses du secteur
jeux Matisse et le projet de réha-

de la fresque du passage des


Hortes, temps fort du mandat
mais aussi des aménagements
complémentaires à venir sur le
site comme l’éclairage et la réfec-
tion du sol.
Côté animations, le bilan est tout
aussi positif avec les succès de la Il y avait foule pour l’assemblée générale du CDQ 6
journée des peintres, de celle
des bouquinistes à Aurinques et conseil de quartier 5. « Vous avez Marmiers. « Vous êtes un quartier
enfin, du vide-greniers du Square su créer des animations et des où les habitants se mobilisent
devenu incontournable. équipements au service de tous et énormément pour porter vos pro-
Concernant l’avenir, c’est surtout qui ont su favoriser le lien social », jets », a souligné Mireille Laborie,
Au CDQ 2, l’assemblée est attentive aux explications le futur de la place d’Aurinques a souligné le premier magistrat adjointe au maire en charge de la
qui a été évoqué avec le souhait de la ville. Démocratie locale et du dévelop-
bilitation du rocher des pendus, en raison de diverses contraintes pement durable. « Sur les vingt-six
le conseil travaille avec efficacité mais qui devrait permettre aux réunions que nous avons eues au
et convivialité, comme en témoi- Aurillacois de découvrir un lieu cours du mandat qui s’achève,
gnent les francs succès de la jour- méconnu. vous étiez en moyenne une cin-
née “Quartier passion” et de la Côté animations, on regrettera le quantaine de présents à chaque
fête de la soupe. relatif insuccès de la Fête du rendez-vous. C’est très bien », s’est
Au jeu des questions réponses, Quartier Nord 2010 alors que la réjouie Nicole Loubeyre, prési-
de nouvelles idées sont apparues précédente avait reçu un fort dente de ce conseil de quartier.
lors de cette assemblée comme soutien populaire. Des interroga- Pour sa part, la vice-présidente,
la possible renaissance d’un tions ont été formulées à Alain Eliane Dauzonne, s’est attachée à
chemin piéton entre le Couder- Calmette à propos de la rue de la rappeler les nombreuses actions
queiro et Toulousette. Elles ont Côte du Buis, des travaux de la qui ont été menées durant les
été notées et pourraient être à rue Louis Farges , de l’incivilité de deux dernières années de ce
l’ordre du jour du prochain man- certains vis à vis des déjections Au CDQ 4, un public venu en nombre mandat notamment autour du
dat. C’est Alain Calmette qui de leurs chiens qui encombrent domaine de Tronquières.

6 www.aurillac.fr
conseils de quartier AURILLAC infos

VITE DIT

De la soupe pour réchauffer les coeurs Le conseil de quartier 4 poursuit


son aménagement du passage
Le dimanche 19 décembre, les Aurillacois sont attendus aux Alouettes pour une après-midi festive. des Hortes. Une chappe en béton
désactivé sera réalisée sous la
Le conseil de quartier 2 donne cle du magicien cantalien, Jean- fresque et un éclairage en dou-
rendez-vous aux Aurillacois Louis Galidie, suivi d’un goûter. che du travail des artistes sera
pour sa fête de fin d’année. A 16 h 30, l’association des com- installé pour que les passants
Le 19 décembre, autour du cen- merçants des Alouettes s’est puissent admirer cette réalisa-
tre commercial des Alouettes, mobilisée pour offrir un concert tion en soirée.
c’est une après-midi récréative de Noël donné par l’ensemble
et conviviale qui sera proposée vocal Voix Libres d’Aurillac, sous Les travaux du chemin piétonnier
en partenariat avec l’asso- la direction de Gérard Delbos, avenue Georges Pompidou,
ciation des commerçants des accompagné de Cathy Florence. menés par le conseil de quartier 5,
Alouettes, l’Amicale de quartier A partir de 18 heures, les corps sont terminés.
et le centre social ALC Quartiers se réchaufferont autour d’une Ce même conseil de quartier
Ouest. soupe. Des dégustations et un donne rendez-vous pour sa fête
concours de la meilleure soupe de fin d’année. Un temps festif
Tout un programme seront proposés au centre com- sera organisé en partenariat
De nombreuses animations mercial des Alouettes. Ce temps avec l’association Animation
pour petits et grands seront pro- convivial sera animé par l’asso- Cité de la Montade Aurillacoise
posées. La fête débutera dès ciation Musiques et rythmes (ACMA 15) le mercredi 22 décem-
Les Alouettes se mettent en fête le dimanche 19 décembre bre. A partir de 15 heures, à
14 h 30 à l’école, avec un specta- d’Auvergne.
la maison de quartier de La
Montade, un spectacle, intitulé
« Qui va rassurer Touille », sera
proposé, suivi d’un goûter et de la
Animations et projets se suivent décoration d’un sapin.

Les prochaines réunions de


Le conseil de quartier 6 est sur tous les fronts en cette fin d’année 2010. Entre animation et projet à Conseils de Quartiers
mener, les membres n’ont pas le temps de s’ennuyer et attendent les Aurillacois nombreux. - CDQ 1 : mardi 11 janvier, à
20 h 30, salle des Enfants Terribles
Le conseil de quartier 6 propo- Tronquières - CDQ 2 : mardi 14 décembre, à
sera sa fête de fin d’année, le poursuit sa mue 20 h 30, à la maison de quartier
samedi 18 décembre, à partir Par ailleurs, le conseil de quar- des Alouettes
de 15 h 30, au centre social de tier 6 poursuit sa réflexion sur le - CDQ 3 : mardi 18 janvier, à
Marmiers. domaine de Tronquières. A l’heu- 20 h 30, au centre social munici-
Un spectacle pour enfants, re où le parking et l’aire de jeux pal du Cap Blanc
Contes d’hiver nordique, sera pour enfants sont terminés, la - CDQ 5 : jeudi 13 janvier, à
donné par la compagnie du Ligue de Protection des Oiseaux 20 h 30, à la maison de quartier
Théâtre Beliâshe. Ce voyage évolue dans son diagnostic. de la Montade
au pays scandinave entraînera Des étudiants du CFPPA d’Au- - CDQ 6 : lundi 13 décembre, à
les enfants loin de leur Cantal rillac, dans le cadre d’un projet 20 h 30, au centre social de
durant 40 minutes. Un en-cas professionnel, vont mettre à Marmiers.
sera proposé par la suite. profit leurs compétences en
Entrée gratuite. matière forestière. Leur mission ? Recevez-vous Aurillac Infos chaque
Réservations : Détecter les arbres morts, net- mois ? Il est distribué dans toutes
- Service Démocratie Locale au toyer le bois, repérer les différen- les boîtes aux lettres d’Aurillac. Si
04 71 45 46 45 tes essences d’arbres, sécuriser le vous ne le recevez pas, ou de façon
- Centre Social de Marmiers au bois et accompagner la LPO dans irrégulière, contactez le service
Une nouvelle aire de jeux a été installée au domaine de Tronquières
04 71 64 63 44. son diagnostic. Communication par téléphone
au 04 71 45 46 88 ou par mail à
mairie@ville-aurillac.fr

Un site naturel La place de Belbex La médiathèque communautaire


sera fermée au public du 23 au 26
décembre, puis du 30 décembre au
bientôt accessible change de visage 2 janvier. Ouverture aux horaires
habituels les 27, 28, 29 décembre.
Le conseil de quartier 1 ne terrain de boules... les membres
Les gagnants du tournoi de WII
manque pas d’idées pour du conseil de quartier 1 ont
organisé dans le cadre de la jour-
aménager la place de Belbex. décidé l’installation d’orgues en
née du commerce de proximité
Après la mise en enrobé du pour- pierre posées autour du théâtre
sont : Jean Defargues, Thomas
tour de la Maison pour tous de de verdure. Ce lieu se trouve ainsi
Sanchez, Clément Mouty, Bernard
Belbex, l’installation de bancs, le bien mieux identifié.
Coudert et Camille Roux.

Aurillac, en route pour la télé


tout numérique. La diffusion de la
Un escalier permettra d’accéder au Rocher des pendus
télévision deviendra entièrement
numérique en Auvergne à partir du
10 mai 2011. Avant cette date, tous
Le conseil de quartier 2 quartier 2 ont décidé la pose
les foyers auvergnats devront avoir
prépare son havre de paix d’un escalier au départ de la rue
adapté leur installation TV à la
autour du rocher des pendus. de la Vaissières.
réception numérique. Les foyers
Cet espace naturel, située derriè- Par la suite, les services tech-
non équipés n’auront plus la télévi-
re la chapelle des Alouettes, est niques de la Ville d’Aurillac
sion. Les autres recevront jusqu’à
pour l’heure difficilement acces- assureront la mise en sécurité et
19 chaînes gratuites, avec une
sible de par sa configuration. l’aménagement du site pour en
Des orgues de pierre ont été installées à Belbex meilleure qualité d’image et de son.
Ainsi, les membres du conseil de faire un coin de sortie familiale.
Renseignements au 0 970 818 818,
numéro non surtaxé, prix d’un
appel local.
n ° 85 décembre 2010 7
AURILLAC infos actualites

La Ville poursuit son programme photovoltaïque


La Ville d’Aurillac a engagé un vaste programme pluriannuel d’équipement de ses locaux en panneaux photovoltaïques.

Dernièrement, les élus munici- puisque le maire, Alain Calmette, de l’enfance et de l’éducation ; municipaux, étaient présents doté d’une telle installation pour
paux ont inauguré 174 m2 de était accompagné de nombreux Denise Valat, conseillère délé- pour ce rendez-vous. un montant de 150 000 euros.
panneaux de ce type, installés membres du conseil. Michel guée au logement ; Christiane Après l’équipement des cuisines
sur une des pentes du toit de Leron, adjoint chargé de l’espa- Camus, conseillère déléguée à centrales, des vestiaires de la
l’école primaire de Tivoli. ce urbain et du patrimoine bâti ; l'éducation ; Vincent Bessat Ponétie, de l’école des Alouettes, Economie
Une inauguration importante Claudine Fley, adjointe chargée et Clarissa Carillo, conseillers voici un nouveau site qui se voit et pédagogie
« Achevés fin juin, ces travaux ont
déjà fait toutes leurs preuves
puisque, grâce aux compteurs
mis en place, les agents des
services techniques de la Ville
d’Aurillac savent que la produc-
tion d’électricité équivaut à 60 %
de la consommation de cet éta-
blissement scolaire », a souligné
Alain Calmette.
Au-delà de l’aspect environne-
mental, le premier magistrat
de la ville n’a pas manqué de
rappeler que ces installations
avaient aussi un côté éducatif
pour les enfants, leurs parents et
les enseignants. Un compteur
relève, en temps réel, la quantité
d’énergie produite et la quan-
tité de CO2 non rejetée dans
l’atmosphère...
« Une deuxième tranche de tra-
vaux va suivre sur ce site avec, dès
la fin de l’année, l’équipement de
l’école maternelle », s’est félicité
Alain Calmette. Une fois l’opéra-
tion achevée, cette école devrait
produire plus d’énergie qu’elle
L’école primaire de Tivoli vient d’être équipée en panneaux photovoltaïques sur une surface de 174 m2
n’en consomme.

Rochetaillade, une rue entièrement revisitée


La rue Rochetaillade, située dans le quartier de Tivoli, vient d’être inaugurée suite aux dix mois de travaux qu’elle a connus.

Située entre l’avenue de Tivoli rues du secteur aux abords des installés en entrées de zone. une voirie bidirectionnelle avec nouvel éclairage public ont été
et le boulevard du Plomb du établissements scolaires. Des Aussi, dans le cadre des normes une zone de stationnement lon- réalisés. Le montant des travaux
Cantal, cette rue est à proximité plateaux surélevés ont été d’accessibilité, un large trottoir, gitudinal de dix places et un s’élève à 219 000 euros.
d’établissements scolaires (éta-
blissement Saint-Joseph et éco-
le de Tivoli). Sans commerce, elle
avait un réseau unitaire d’assai-
nissement détérioré, un réseau
d’eau potable non conforme,
une voirie dégradée et un vieil
éclairage public.
Dans le cadre des investisse-
ments 2010, la municipalité
aurillacoise a décidé d’accompa-
gner la Communauté d’Agglo-
mération du Bassin d’Aurillac
qui s’est lancée dans la réhabili-
tation de ces réseaux dans le
secteur (rue du Commandant
Monraisse, rue Rochetaillade, rue
du Lioran...) par la création d’un
réseau aérien et par une requali-
fication complète de cette rue et
du secteur.
Afin de garantir une meilleure
sécurité, une meilleure cohabita-
tion des modes de déplacement
et une amélioration du cadre de
vie, une zone 30 a été créée dans
le cadre de cet aménagement et
La rue Rochetaillade a été entièrement refaite pour le confort des riverains
sera étendue à l’ensemble des

8 www.aurillac.fr
actualites AURILLAC infos

VITE DIT

Retour sur les Assises de la Jeunesse Mis en place en 2009, le Revenu de


Solidarité Active (rSa) garantit un
revenu minimum aux personnes
Lancées en novembre par le Conseil Régional d’Auvergne, les Assises de la Jeunesse souhaitent donner la parole aux 16-30 ans
sans activité et favorise le retour à
et ainsi favoriser l’accès à l’autonomie de chacun en donnant à tous les mêmes chances d’égalité.
l’emploi. Il peut également assurer
La Jeunesse, grande cause matiques au cours d’ateliers : Cantal, le responsable du Foyer Ainsi, un site internet : www.16- un complément de ressources
régionale, telle est la volonté de Citoyenneté et autonomie pro- de jeunes travailleurs d’Aurillac, 30.fr a été conçu pour informer versé tous les mois à ceux qui tra-
la Région Auvergne pour ses fessionnelle, Autonomie sociale une employée d’agence immo- sur le déroulement des Assises vaillent et disposent de revenus
jeunes. Cette action s’est divi- et Qualité de vie. bilière, ou encore un jeune sala- de la Jeunesse et servir d’outil limités. Le rSa n’est pas une presta-
sée en plusieurs phases à tra- rié d’une association culturelle de prise de parole, de boîte à tion automatique. Il faut donc
vers les quatre départements. ont évoqué les problématiques idées. Ce site est également en faire la demande auprès de
A Aurillac, un conseil territorial Très largement liées au logement des jeunes relayé sur les réseaux sociaux. la Caisse d’allocations familiales
de la jeunesse a eu lieu à l’écoute des jeunes dans la cité géraldienne. Un questionnaire a été édité (CAF). Alors n’attendez plus, vérifiez
mi-novembre. Par la suite, fin novembre, la Premier achat, location, coloca- pour recueillir les attentes des si votre situation familiale et vos
Animé par Anna Aubois, vice- web radio qui sillonne tion, meublé... jeunes sur différentes théma- revenus vous permettent de bénéfi-
présidente du Conseil Régional l’Auvergne a posé ses micros Pour que cette campagne à tiques. Une version électro- cier du rSa en faisant une simula-
en charge de la Jeunesse, du dans un café aurillacois où les destination des jeunes ait enco- nique est disponible sur le site tion sur les sites www.rsa.gouv.fr
Sport et de la Vie Associative, et jeunes ont pu prendre la parole. re plus de retentissement, des internet. A l’issue de ces phases ou www.caf.fr ou en se rendant
en présence de René Souchon, En deux heures, des acteurs outils de communication spé- de concertation, un livre blanc directement à la CAF.
son président, ce rendez-vous locaux tels que le responsable cialement dédiés à cette tran- sera publié, prémices aux pre-
a abordé trois grandes thé- de l’Office Public de l’Habitat du che d’âge ont été mis en place. mières mesures du Pack Jeune. Le dispositif des Voies Bleues est
reconduit pour la sortie des vacan-
ces de Noël, prévue le vendredi 17
décembre. Des éducateurs sillonne-
ront les rues de la cité géraldienne
dès 17 heures. Deux animations
seront proposées aux jeunes, de
20 heures à 22 heures, autour du
Square. D’un côté, la grande roue
les accueillera pour voir Aurillac
by night et en vue aérienne.
D’un autre côté, l’ancien accueil
de l’Office de tourisme proposera
de se tester aux jeux vidéo, en
accès libre.
Dès minuit, un point d’accueil sera
installé place Gerbert et les taxis,
pour deux euros, ramèneront chez
eux les jeunes qui le désirent
jusqu’à cinq heures du matin.
Renseignements auprès du service
Jeunesse au 04 71 45 46 78.

Le monoxyde de carbone est un


Le plateau de la web radio des Assises régionales de la Jeunesse a posé ses micros à Aurillac, le temps de quelques heures
gaz asphyxiant indétectable. Il
résulte d’une mauvaise combus-
tion au sein d’un appareil ou d’un
moteur à combustion, c’est-à-
dire fonctionnant au gaz, au bois,

Hortes : un espace pour tous


au charbon, à l’essence, au fuel
ou encore à l’éthanol. Sa densité
est voisine de celle de l’air. Il se dif-
Le passage des Hortes n’en finit mations festives. Le terrain a été fuse donc très vite dans l’environ-
pas d’évoluer. Depuis juillet mis à la disposition des habi- nement. Il peut donner lieu à des
2010, c’est au tour du centre tants par l’Office Public de intoxications mortelles en moins
social municipal du Cap-Blanc l’Habitat du Cantal, et les servi- d’une heure. Quelques conseils
de s’investir dans la dynamisa- ces techniques de la Ville valables pendant la période de
tion de ce secteur du centre- d’Aurillac ont apporté leur aide. chauffe :
ville. Dans le cadre du contrat Le chantier a débuté il y a - aérer le logement tous les jours
urbain de cohésion sociale quelques jours en présence pendant au moins dix minutes,
(CUCS), un lieu de rencontres et d’un certain nombre de rive- même quand il fait froid
d’échanges est en cours d’ins- rains mais aussi d’enfants dans - ne pas obstruer les entrées et
tallation à proximité de l’an- le cadre d’une animation. Il sorties d’air (grilles d’aération
cienne école de la rue de la devrait s’achever au premier tri- dans les cuisines, salles d’eau
Coste. Véritable porte d’entrée mestre 2011. L’espace sera clos et chaufferies principalement).
vers la création d’une antenne par un portail et sera géré par Si une pièce est insuffisamment
du centre social dans le centre les habitants... aérée, la combustion au sein
ancien, ce projet se caractérise Enfin, ces dernières semaines, le des appareils sera incomplète
par un jardin, planté d’arbres centre social municipal du Cap et émettra du CO
fruitiers et de différentes plan- Blanc a poursuivi ses actions - ne jamais faire fonctionner les
tes aromatiques. avec un goûter automnal qui chauffages d’appoint en continu.
Ce nouvel espace sera égale- a accueilli 450 personnes le Ils sont conçus pour une utilisa-
ment agrémenté d’une table de 22 octobre et une visite familia- tion brève et par intermittence
pique-nique, d’un barbecue et le de Mourjou, la capitale de uniquement.
d’une cabane pour les enfants. la châtaigne, le 28 octobre, - respecter scrupuleusement les
Favorisant le lien social, ce lieu journée qui s’est achevée par consignes d’utilisation des appa-
de convivialité souhaité par les un goûter concocté par le reils à combustion.
habitants devrait être à l’avenir, célèbre chef cantalien Louis
le théâtre de nombreuses ani- Les premiers efforts vers la concrétisation d’un projet convivial
Bernard Puech. Aurillac Infos vous souhaite d’ores
et déjà de bonnes fêtes de fin
d’année et une bonne année
2011, pleine de joie et de bonheur.
n ° 85 décembre 2010 9
AURILLAC infos actualites

Un anniversaire bien fêté pour Las Rapatonadas !


Las Rapatonadas ont fêté leur trentième anniversaire au cours d’une semaine neigeuse. Mais peu importe la météo, Rapatou a
réussi à rallier la préfecture cantalienne pour le plus grand bonheur des spectateurs toujours aussi attentifs au fil des éditions.

Pas moins de neuf rendez-vous partager leur passion de l’art


ont été proposés aux Aurillacois populaire, de la transmission
et amateurs de contes du dépar- orale d’histoires extraordinaires
tement. Les compagnies ou qui laissent rêver petits et
comédiens se revendiquaient du grands. Entre contes, théâtres,
Sud de la France, du Languedoc, musiques, films, il y en avait pour
des Pyrénées, du Béarn, de tous les goûts et tous les âges et
l’Occitanie, du Périgord, de les spectateurs attendent déjà la
Provence. Tous sont venus pour prochaine édition.

Olivier de Robert rend à Rapatou un peu de son lustre d’antan Mélange d’images projetées et de musiques en direct par le Collectif Ça-i

Les enfants fêtent l’eau en association avec l’UNICEF


Dans le cadre de son Projet Educatif Local (PEL), la Ville d’Aurillac s’est engagée auprès de l’UNICEF en tant que Ville amie des
enfants. Un spectacle sur le thème universel de l’eau a ainsi été conçu et joué par les enfants des CLAE maternelles et élémentaires.

« L’eau sous toutes ses formes »,


a permis aux enfants de réflé-
chir sur la neige, la pluie, l’océan,
la glace, le lac, le nuage, le ver-
glas, le fleuve, l’orage...
Les équipes d’animation ont
ensuite mis en forme un specta-
cle avant de travailler avec eux à
la réalisation des décors et des
déguisements.
Le vendredi 19 novembre, dans
une ambiance très conviviale,
près de 200 enfants ont donné
une heure de spectacle, comme
des grands sur la scène du cen-
tre de congrès. Un rendez-vous
Près de 200 enfants ont investi le centre de congrès, par solidarité avec l’UNICEF et d’autres enfants du monde
qui a conjugué solidarité et fête.

10 www.aurillac.fr
reportage AURILLAC infos

Des commerces centenaires


bien portants
urillac
Chaque année depuis trois ans, la Ville d’A
.
met à l’honneur ses commerces centenaires
habitants
Des maisons, des figures locales que les
Des lieux
ou visiteurs de passage connaissent bien.
enne au
qui racontent l’histoire de la cité géraldi
cours des cent dernières années.

Un jardin aux senteurs locales


ce de la Pré fectu re. Florence Kus nier ek, la maîtresse de maison, développe
Rendez-vous pla
rs proches de celles dont elle se sou vient du jardin de son grand-père.
une ligne aux odeu
l’aventure du Jardin de mon
nte à 1910, lorsque Jean Elle se lance alors, avec son mari, en 1997, dans
L'aventure du Jardin de mon Grand-père remo Grand-père. « J’ai commencé à produire mes prem
iers parfums dans ma cuisine et
premier atelier est installé rue n familiale où l’atelier de parfu-
Berthomieux lance sa fabrique de galoches. Son ma salle de bain. Puis, nous avons investi la maiso
ité, la fabrique est transférée
Victor Hugo. Suite au développement de son activ merie a remplacé celui des galoches et des antiq
uités », rappelle Florence
e Erignac), dans une ancienne meur par la petite porte. Mais
place de la Préfecture (aujourd'hui place Claud Kusnierek. « Je suis revenue dans le métier de parfu
a vu et entendu beaucoup de
forge. Ce lieu, toujours identique de nos jours, je pense qu’au fond de moi, je voulais faire perdu
rer la tradition familiale située
le prospéra au fur et à mesure », précise-t-elle. Une nouvelle
choses. En effet, la bâtisse fut le lieu où la famil entre le commerce et l’artisanat sur le lieu de vie
donnèrent naissance à André parfums sous la marque Le
des générations et vécut. Ainsi, Jean et Albertine activité était née : la création et la fabrication de
qui leur succéda dans l’entreprise. Jardin de mon grand-père.
’à dix employés. Lors de la
La fabrique artisanale de galoches compte jusqu Florence Kusnierek a toujours souhaité développe
r une activité artisanale
é. Sa femme, Marcelle poursuit ion à un salon professionnel,
Seconde Guerre Mondiale, André est emprisonn dans un cadre local. En 1998, lors de sa participat
iés. Découverte. L’activité débute
l’activité, hébergeant et employant des juifs réfug elle se fait remarquer et obtient le Prix de la
s en Europe mais également
vraiment. Du Cantal, elle expédie des commande
des rencontres, elle noue des
De la galoche aux antiquités au Japon ou encore en Arabie Saoudite. Au fil
que Alinéa et Botanic. « Mais
ment, la fabrique, qui compte partenariats avec des enseignes nationales telles
Dans les années 50, face à son fort développe naux, qui respectent l’envi-
in de famille, près du parc on reste bien dans des produits Made in Cantal, artisa
une vingtaine d’employés, se déplace sur un terra
asse, et ce jusqu'en 1970. La
Hélitas, sur le site actuel de l’hôtel La Thom ronnement », souligne-t-elle.
ues années encore dans un
fabrique de galoches poursuivra son activité quelq
s, la vente des galoches se
atelier boulevard Jean Jaurès. Durant tout ce temp
omieux, la femme d’André, y a
Vers une diversification éthique
poursuit place de la Préfecture et Marcelle Berth ms et des senteurs. Dans la
tous les week-end avec mon Aujourd’hui, Florence Kusnierek élabore des parfu
intégré une activité d’antiquités. « Elle chinait boutique de la place Claude Erignac, elle vend
également des produits du
départements limitrophes », se
grand-père, à bord de leur petite voiture, dans les hammam, des produits éthiques souvent trouv
és directement auprès de
ne, a poursuivi cette activité ur peut aussi y trouver des
souvient Florence Kusnierek dont la mère, Sylvia petites associations telles que Arc en Sels. Le visite
jusqu'aux années 2000. qui ne tue pas ou encore le
produits utilitaires comme le piège à souris
lavabos. Et comme nous
tire-cheveux pour retirer ces encombrants des
-père, les amateurs de terre et
De l’industrie à l’artisanat sommes ici un peu dans le jardin de son grand
vir leur passion.
logé toute la famille et a vu de plantes trouveront tout le nécessaire pour assou
La maison de la place de la Préfecture a toujours
les activités s’y succéder.
urs senti les odeurs de cuir
Née dans cette maison, Florence Kusnierek a toujo
ellem ent qu’elle s’est tournée vers
et de bois se mêler. C’est donc tout natur
son métie r un temps pour le grou-
une formation de parfumeur. Elle exercera
ir dans son Cantal natal
pe industriel Colgate Palmolive. Mais l’env
se fait sentir. Dans un premier temps, elle
ie de
prend
reven
en charg e la gestion de l’hôtel urillac
L’Office de tourisme d’Ambre
Paral lèlem ent, ses premiers amours, 1900 et c’est 18 déce
de famille, La Thomasse, durant huit ans. Le Syndicat d’initiative du Cantal est fondé le
les senteurs, l’obsèdent. t créé le Bureau d’Aurillac, situé au 23 avenue de la
en 1907, qu’es
ents est ouvert sous le
République. Dès 1908, un bureau de renseignem
bue gratuitement des
nom de « Pavillon du Touring Club ». On y distri
édite un Guide Itinéraire du
« dépliants-réclame » et le Syndicat d’initiative
Cantal.
sera transféré au Square.
Par la suite, le siège social du Syndicat d’initiative
Charles Terrisse, ingénieur
L’inauguration du chalet, édifié sur les plans de
ent de ce chalet sera
municipal, a lieu en septembre 1931. A l’emplacem
vers 1976 que le Syndicat
reconstruit le pavillon du Square, en 1962. C’est
d’initiative prendra le nom d’Office de Tourisme.
le Concours des Goudots
En 1996, l’Office de Tourisme d’Aurillac crée
annuelle incontournable,
Gourmands, devenu aujourd’hui une animation
.
proposée dans le cadre des Européennes du Goût
accueille les visiteurs au
Depuis le 14 juillet 2007, l’Office de Tourisme
sme a abandonné son
7 rue des Carmes. Le 1 mai 2010, l’Office de Touri
er

public à caractère indus-


statut associatif pour devenir un établissement
d’Office de Tourisme de
triel et commercial. Il prend alors la dénomination
rillac .
la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Au

n ° 85 décembre 2010 11
AURILLAC infos reportage

Des commerces centenaires


bien portants

La Mangoune dorée
de la rue du Salut
ont
Dans la famille Fabrègues, les femmes
ient
quitté le cantou où elles prépara
ue.
la mangoune pour tenir la boutiq
sont
Aujourd’hui, ce sont les hommes qui
La Cigogne prit son envol derrière les fourneaux et s’activent à prop
oser

La Civette puis La Cigogne, deux nom


s et de douces saveurs.
au
de multiples produits proposés tout Ouvert dans les années 1900, la boutique de la
rue du Salut était tenue par
de Michel Fabrègues, l’ac-
ce
long de la vie de cette boutique de la pla
les femmes, dont Marie, la grand-mère paternelle
génération en génération.
tuel propriétaire. Elle sera transmise de
où sont fabriqués les produits
Aujourd’hui, elle est devenue le « laboratoire »
du Square. vendus à la boutique de la rue des Frères.
». La cave servait alors de
r du Square depuis le 27 octo- Rue du Salut, les femmes faisaient la « Mangoune
Cet établissement a toujours été installé autou saloir. Dans le cantou (grande cheminée avec
des bancs sur les côtés), on y
te et appartenait à la famille
bre 1910. La Cigogne s’appelait avant La Civet faisait les fritons et fumer les jambons. Ce canto
u existe encore aujourd’hui.
et la vente de filets de pêche.
Malroux. L’activité première était alors la fabrique La « Mangoune », en patois, c’est tuer le cochon
et transformer la viande en
rie maison puisqu’ils éditaient
Puis rapidement, on y a trouvé un rayon carte saucissons, pâtés, saucisses sèches, boudins, pâtés
de tête... Bref, montrer que
eux-mêmes leurs cartes postales. le dicton « Dans le cochon, tout est bon ! » est
bien vrai.
l’établissement. Un rayon
Juste avant les années 30, le tabac entre dans Michel Fabrègues gard e de nom breu x souv enirs d’enfant et se souvient très
ce qui concerne les acces-
cadeaux fait aussi son apparition, notamment tout bien de la viande qui séchait à l’extérieur de la
boutique. Cette rue était l’une
mination change, lorsque
soires pour les fumeurs. C’est en 1956 que la déno des artères principales du centre-ville et de plus,
très fréquentée.
en association avec son frère
René Malroux prend la suite de ses parents, Après son service militaire en 1972, Michel Fabrè
gues, qui a tout juste 20 ans,
Bruno. La Cigogne prend alors son envol. travaille dans la boutique avec son père. Il se form
era tout au long des années
penses pour son travail et la
en se perfectionnant et obtiendra des récom
Des produits très différents au fil des annéestoujours. Si le qualité de ses produits.
ressemblent pas
Au fil des années, les activités se suivent et ne se
uits phares de la maison, on y
Une nouvelle génération prend le relais
tabac, la carterie et la pape terie restent les prod
de fête, le développement de
trouvera aussi des feux d’artifice, des articles Puis c’est au tour de son fils Pierre-Jean d’opter
pour des études ciblées qui
ent qui se concentre alors
photos. En 1991, Jean Bousquet rachète l’établissem lui permettent à ce jour d’être à la pointe du
métier. Après un bac scienti-
aux. Trois ans plus tard, Laure
sur la papeterie, le tabac, les photos et les cade fique, il s’oriente vers un Brevet de Technicien Supé
rieur « Cuisine Hôtellerie »
inclura l’activité Friandises.
Paras se portera acquéreur de La Cigogne où elle à Toulouse. Ensuite, il obtiendra un bac profession
nel à l’Ecole supérieure de
Aveyron se lance à son tour
Puis en 2000, Serge Meyniel, originaire du Nord la charcuterie à Paris, mais aussi un brevet de maîtr
ise à Aurillac. A eux deux
s’est essayé à l’hôtellerie à
dans l’aventure. Ce fils de commerçants, qui ils se complètent. Chacun, avec sa spécificité
, apporte du nouveau dans
garder un contact humain
Lafeuillade-en-Vézie pendant neuf ans, souhaite l’élaboration des produits proposés, tout en pren
ant soin de conserver les
re. Aux produits existants, il
dans son travail. Il s’installe donc autour du Squa recettes traditionnelles.
boissons fraîches et dévelop-
rajoute une cave à cigares, des jeux à gratter, des Une branche « Traiteur » vient aujourd’hui comp
léter leur activité. Elle propo-
aussi cadeaux « gadgets ».
pe le rayon confiserie et cadeaux souvenirs mais se à sa clientèle un service « clef en main » qui
comprend la fourniture des
rendre son magasin plus
Il y a trois ans, il entreprend de gros travaux pour produits alimentaires comme du matériel qui
en découle. Aujourd’hui,
attrayant et actuel. des charcutiers et traiteurs du
la demande de ma clientèle, en Michel Fabrègues est le président du syndicat
« Depuis mon installation, j’essaie de répondre à
de proximité », explique-t-il. Cantal.
m’adaptant à ses besoins et en restant un commerce Alors, pendant que Françoise Fabrègues assure
la vente des produits rue des
arc en proposant à sa clientèle
De plus, Serge Meyniel ajoute une corde à son Frères, tout le monde dans le laboratoire s’affa
ire dès le petit matin afin que
le Loto et ce dès le début de l’année 2011. tout soit prêt, et bon, pour vos repas.
re où son propriétaire actuel
La Cigogne est aujourd’hui centenaire, à l’heu
célèbre ses dix ans de présence.

12 www.aurillac.fr
reportage AURILLAC infos

Quand la bijouterie L’Abside,


tient la famille accroché à Aurillac
ont tant
Mordin, Camps, Blanc, trois noms qui Voilà un café adossé à une église et à
cette
trouvé leur place sur la devanture de d’annnées d’histoire. Un établisseme
nt
riche
bijouterie centenaire. Un établissement qui a su évoluer comme la place du Squ
are
e.
de souvenirs de famille et d’histoire local qui a connu ses dernières années de nom
b-
reux changements.
lèle avec celle de la famille
L’histoire de la bijouterie Blanc est à mettre en paral
ici nous relater un centenaire de
Camps. C’est Madeleine Mordin-Camps qui va
passion pour les métaux précieux. re et de la rue des Carmes.
-père paternel de Madeleine Le café L’Abside est situé à l’intersection du Squa
Tout a débuté en 1903. Maurice Camps, le grand Vous ne voyez pas duquel nous voulons parle r ? Leve z un tout petit peu les
après avoir quitt é son bistrot près de
Mordin-Camps arrive à Aurillac yeux, et regardez bien, cet établissement est comm e « accroché » à l’église
l’époque. Par des amis en com-
Carcassonne, qui souffrait de la crise viticole de ns bien du même endroit. Cette
Toulouse qui lui fait part d’une Notre Dame aux Neiges. Ça y est, nous parlo
mun, cet homme rencontre un bijoutier en gros de ablem ent un des rares établis-
rue du Consulat », explique précision a son importance puisque c’est prob
« affaire » à vendre à Aurillac. « Une bijouterie,
très commerçant, le métier lui a sements dans ce cas-là en France.
Madeleine Mordin-Camps. « Mon grand-père était ce bâtiment abritait l’atelier
e blanche, avec la loupe à l’oeil Avant d’être un café sur la route de Toulouse,
plu de suite. Je me rappelle de lui, toujours en blous
s », se souvient-elle. d’un maréchal-ferrant nommé Maleprade.
pour regarder les montres. Il les réglait tous les matin Anciennement Café du Midi,
L’activité café est arrivée il y a plus de cent ans.
L’Abs ide il y a un peu moins de
La bijouterie, un virus familial ce bar de la cité aurillacoise a pris le nom de
té au couple Théron qui l’avait
Marié à Rosa, Maurice Camps a eu deux enfants
: Baptiste et Marcel. « Mon père, vingt ans, lorsque Michel Brunhes l’a rache
retra ite à Calvinet.
Baptiste, a toujours traîné dans la boutique famil iale. A dix ans, il vendait un vase tenu une vingtaine d’années et qui a pris sa
it à Maur ice et Louise Jurquet.
Galet sans savoir ce que c’était vraiment. Mais il était déjà atteint par le virus. Lorsque Dans les années 50, le Café du Midi appartena
dix doigts, il va se tourner son bar de l’avenue Jean Jaurès
la guerre arrive, il est blessé. A son retour, très adroi t de ces Ce couple de cafetiers avait choisi de quitter
able, l’unique fille d’un « Ils avaie nt deux enfants. Leur fils
vers le métier de son père puis se marie r avec Marg uerite Vaud à Paris, pour venir goûter l’air pur du Cantal.
eux, à Paris, mais était fatigué de
bijoutier sanflorain », raconte Madeleine Mordin-Ca
mps. aîné, Raymond, mon mari, tenait le café avec
Madeleine (1925) et Maurice ’à notre maria ge où nous avons
De cette union naîtront trois enfan ts : Robe rt (1922 ), cette vie et est venu s’installer à Aurillac jusqu
la bijouterie où mes parents ndre un établ issem ent », explique
dit Doudou(1941). « Nous habitions au-dessus de choisi de retourner à la capitale pour repre
ans d’écart avec mon plus jeune onze ans son cadet, Roger est
avaient pris la suite de mon grand-père. Ayant seize Jeanne Georgette Jurquet, son épouse. De leine.
n après mes études à Sainte- tte, près de la Made
frère, je me suis beaucoup occupée de lui et de la maiso resté à Paris comme employé au café La Viole
sin, je travaillais tous les après-
Geneviève (aujourd’hui lycée Saint-Géraud). Au maga
dans des boîtes en bois, ficelées
midi aux envois postaux. On plaçait la marchandise
et cachetées à la cire rouge sur les quatre côtés et poinç
onnées du sceau de la mai- L'Abside pour préparer un nouveau millénaire
e Jurquet s, Maurice et Louis
son », dit-elle très fièrement. Ne désirant pas vendre, dans un premier temp
« Ma famille voulait me marier succédés avant qu’ils finissent
A 22 ans, Madeleine Camps épouse Jean Mordin. ont opté pour la gérance. Deux gérants se sont
agronome », rigole-t-elle. Né Verdier. Puis c’est au tour de
avec un bijoutier. Il n’en fût rien. J’ai choisi un ingén ieur par décider de céder leur « affaire » à Madame
une laiterie. Par la suite, issement. Lorsqu’ils cherchent
en 1920, Jean Mordin a passé cinq ans en capti vité dans Roger et Paulette Théron, de racheter cet établ
uait de nombreux leur fait une proposition.
il a été formé au métier à l’école de laiter ie de Polig ny qui pratiq à prendre leur retraite, en 1994, Michel Brunhes
route s se sont croisées. Le Gros Caillou, une brasserie
échanges avec celle d’Aurillac. « C’est comm e ça que nos Cet enfant du pays, natif de Labrousse, tenait
avant que Jean rencontre mes revenir dans le Cantal, c’était
Nous avons entretenu une longue correspondance de la rue de Grenelle (7 ), à Paris. « Je désirais
e

16 décembre 1947 », conte l’an-


parents puis nous nous sommes fiancés et mariés le l’occasion », avoue-t-il.
jour, Madeleine Mordin-Camps propriétaire décide de faire
cienne bijoutière. Neuf mois plus tard, jour pour L’établissement est alors vieillot et le nouveau
étions alors installés à Riom-es- éventuels. De l’ancien café,
donnait naissance à son fils, Christian. « Nous appel à Daniel Marot pour réfléchir aux travaux
Montagnes où mon époux travaillait dans une froma
gerie », précise-t-elle. sition des jeunes un flipper,
qui faisait également snack et mettait à la dispo
er. « Mes frères ont suivi des étu- est installée, la salle est mise
Les années passant, son père commence à fatigu il ne reste alors plus rien. Une nouvelle véranda
l’autre. En 1951, mon frère aîné, Brunhes va développer l’ac-
des d’horlogerie à Cluses pour l’un, à Dreux pour au goût du jour avec un nouveau bar et Michel
rue du Consulat. C’est donc mon e barman puis j’ai été gérant.
Robert préfère être représentant que de s’installer tivité brasserie. « J’ai commencé ma carrière comm
à Aurillac. Jean s’occupe de toute la lacer au pied levé un serveur
mari et moi-même qui revenons vivre et travailler En ayant mon affaire, j’ai souvent été amené à remp
s et de la vente. Plus tard, mon frère cuisinier qui est resté quelques
partie administrative et je me charge des achat ou un cuisinier. En arrivant à Aurillac, j’ai pris un
Squa re », raconte-t-elle avec émotion. urs eu le goût de la cuisine et de
Doudou reprendra une bijouterie autour du mois. Quand il est parti, j’ai pris le relais. J’ai toujo
e puisq ue Marie -Claude, la fille de Jean et
Un virus qui tiendra la génération futur la pâtisserie », raconte-t-il.
e de Rouergue. ts habituels un nouveau zinc
Madeleine Mordin, tient une bijouterie à Villefranch En 2003, Michel Brunhes propose à ses clien
géraldienne, en plein coeur
et fait perdurer cet établissement de la cité
L’euro sonne la fin Madeleine Mordin-Camps déci- du Square.
En 2001, à la veille du passage à l’euro, à 75 ans,
étiquetage sur tous les produits,
de de tout arrêter. « Il aurait fallu effectuer le double
ation totale du magasin. Une
je ne me voyais pas y arriver. On a procédé à une liquid
la boutique, j’ai été contactée par
fois terminée, un soir où je classais des papiers dans
pour occuper le local commercial
Jacky Blanc. J’avais eu toutes sortes de propositions
volonté d’y installer une bijoute-
mais ce fils et petit-fils de bijoutier m’a fait part de sa
je pouvais me retirer. La tradition
rie. En quelques minutes, nous avions fait affaire et
lat », conclut-elle.
familiale de bijoutier allait perdurer, rue du Consu

n ° 85 décembre 2010 13
AURILLAC infos le dossier

Aurillac en fêtes !
Inaugurées le 4 décembre dernier, les animations des fêtes de fin d’année battent leur plein dans la cité géraldienne. Placées sous le signe
de la grande roue installée au Square, elles se poursuivront jusqu’à début janvier en centre-ville mais aussi dans les quartiers. Des émo-
tions, du rêve, de la magie nous sont promis à l’image du conte de Noël qui se déroulera le 17 décembre sur la place de l’Hôtel de Ville.

Les choses ont donc commencé Sans plus de discours, décou-


au Square le 4 décembre par
l’inauguration de la grande roue
vrons au jour le jour, l’agenda
de ces fêtes :
Un tour de roue ?
et des illuminations. Cette mani-
festation a permis également de Le mardi 14 : ouverture du
mettre à l’honneur les commer- Marché de Noël au Square, qui
ces centenaires de la cité (voir se tiendra tous les jours, de
notre dossier) et la remise du 10 heures à 19 heures jusqu’au
prix Commerce de proximité. 24 décembre. Un véritable villa-
ge sera animé par des produc-
La magie des lumières teurs et artisans locaux. Son
Symbole des fêtes, les illumina- inauguration est prévue à
tions nous font oublier la dimi- 18 heures, agrémentée de châ-
nution des jours. Le centre-ville taignes et de vin chaud.
et les quartiers se sont donc
parés de leurs habits de lumiè- Le mercredi 15 : sur le marché
res. Cette année, 140 décors ont de Noël, de 14 h 30 à 18 h 30,
été installés sur les mâts d’éclai- atelier créatif (porte-clefs, plas-
rage ainsi que 110 traversées de tiques fous...).
rue, sans oublier les sapins
décorés par les enfants dans les Le jeudi 16 : sur le marché de Petit tour de grande roue ? Dominer Aurillac, de nuit.... Tout un programme
quartiers. Les grandes nouveau- Noël, atelier de fabrication de
tés de ces illuminations 2010 se photophores, de 16 h 30 à Le décor est planté. Impossible de la manquer. C’est l’événement de cette fin d’année et la principale
situent à Aurinques autour de la 18 h 30. Puis concert de la cho- nouveauté. Une grande roue est installée au Square, à l’ombre du clocher de Notre Dame aux Neiges.
fontaine, à Saint-Géraud, et l’on rale d’enfants de la République Une attraction féérique qui va permettre à tous, petits et grands, de prendre de la hauteur, de découvrir et
s’émerveillera aussi du retour Tchèque, Jitro, à l’église Notre contempler le centre-ville, les paysages environnants et les illuminations de Noël sous un angle différent.
du plafond lumineux de cou- Dame aux Neiges, à 20 h 30.
leur bleue au Square. Gratuit. La grande roue est ouverte durant la période scolaire :
- de 15 h 30 à 19 heures les lundis, mardis, jeudis et vendredis
- de 14 heures à 19 heures les mercredis, samedis et dimanches
Durant les vacances scolaires :
- de 14 heures à 19 heures, tous les jours, du 18 au 30 décembre
Des nocturnes seront organisées, de 20 heures à 22 heures :
- les vendredi 17, jeudi 23 et jeudi 30 décembre
Tarif : 2 euros la séance
La grande roue est ouverte à tous, mais les enfants de moins de 12 ans devront être accompagnés
d’un adulte.
Groupes sur réservation – té.l : 04.71.45.46.15.
Par ailleurs, les commerçants de l’association Espace centre-ville offriront des tickets d’accès à la
grande roue.

Attention, l’accès à la grande roue est géré par son propriétaire afin d’assurer un chargement et un déchar-
gement équilibrés. Une petite attente pourra vous être demandée pour assurer la répartition de la charge
sur la roue.

Le vendredi 17 : marché de Noël, de 14 h 30 à 18 heures. A 17 heures, démonstration autour du sucre artis-


La place d’Aurinques s’illumine de mille feux
tique avec Didier Vaille et, à 18 heures, Conte de Noël « Le Noël de Balthazar », sur la place de l’Hôtel de Ville.

La féérie du conte de Noël


Le traditionnel conte de Noël, film d’animation sur grand écran avec jeux de lumières, séquences musicales et pyrotechniques, aura lieu le vendredi 17 décembre, à 18 heures, sur
la place de l’Hôtel de Ville. Intitulé « Le Noël de Balthazar », il devrait plaire à tous, enfants et adultes. « Tous les beaux joujoux que je vois en rêve… » comme le dit la chanson, mais
pour Balthazar, petit enfant qui attend impatiemment la nuit du 24 décembre, le choix n’est pas facile. Toutes les nuits lui vient une nouvelle idée de cadeau et, chaque matin, il
rédige une nouvelle lettre au Père Noël. Il vient de changer d’avis pour la 63e fois et le Père Noël ne sait plus quel cadeau lui apporter.
Un espace sera aménagé pour les enfants. Merci de vous conformer à l’arrêté de circulation piétonne et de respecter les espaces de sécurité.

Le samedi 18 : sur le marché de Noël, animation musicale signée John Alaska. Découverte, de 14 h 30 à 19 heures, de la maison du Père Noël, installée au Square. Balades avec la
calèche du Père Noël, de 10 heures à 12 heures et de 14 h 30 à 18 heures, au départ de la place de l’Hôtel de Ville. Concert de piano, Danses à 4 mains, à l’auditorium Maurice Ravel,
au centre Pierre Mendès-France, à 18 h 30. Entrée libre.

Le dimanche 19 : sur le marché de Noël, des balades à dos d’âne avec «Batifol’ânes» seront proposées de 14 h 30 à 18 heures. Des animations se tiendront à la maison du Père
Noël et des promenades avec la calèche du Père Noël seront possibles de 14 h 30 à 18 heures dans les rues piétonnes, rue des Carmes et avenue de la République.
Aux Alouettes, un spectacle de magie sera offert, à l’école, à 14 h 30, avec Jean-Louis Galidie puis l’ensemble Voix libres donnera un concert de Noël, à 16 h 30 à la chapelle. La fête
de la Soupe clôturera l’après-midi, au centre commercial, à partir de 18 heures.

Le lundi 20 : sur le marché de Noël, de 14 h 30 à 18 heures, atelier de fabrication d’insectes volants. Ouverture de la maison du Père Noël au Square, de 14 h 30 à 19 heures.
Balades dans la calèche du Père Noël, à partir de 14 h 30, en centre-ville et à partir de 16 h 30, place d’Aurinques.

14 www.aurillac.fr
le dossier AURILLAC infos

Les consoles en folie


Le service Jeunesse de la Ville ses, du patinage et du snow- Noël, atelier de maquillage. La 2 €), ainsi que l’atelier d’échas- 15 heures à 19 heures, atelier
d’Aurillac propose une anima- board avec Sports Island 1 et 2 maison du Père Noël sera ses traditionnelles pour les plus échasses traditionnelles pour
tion Jeux Vidéo (Square) dont le sur WII. Un concours sera orga- ouverte au Square, de 14 h 30 à de 7 ans (gratuit). Des démons- les plus de 7 ans (gratuit) et pro-
thème principal est Les sports nisé sur la console XBOX avec 19 heures. Des balades avec la trations et des concours de jeux menades à dos d’âne pour les
d’hiver. Vous pourrez retrouver une XBOX à gagner. calèche du Père Noël seront vidéo seront proposés au moins de 10 ans (gratuit) ; jeux
les jeux suivants : Tony Hawks Les mardi 21, mercredi 22, proposées à 14 h 30 au centre Square, de 14 heures à 18 h 30. vidéo, de 14 heures à 18 h 30.
Shred (version snowboard), jeudi 23, mardi 28, mercredi commercial de Belbex puis, à A la Montade, goûter et specta-
Shauwn white sur XBOX 360, 29 et jeudi 30 décembre de 16 heures, au centre commer- Le mercredi 22 : sur le marché cle pour les enfants avec le
Vancouver (jeux olympiques 14h à 18h30. cial de Marmiers. Au Square, de de Noël, atelier magnet’s et Théâtre Beliashe à 15heures.
d’hiver) sur PS3, Mario aux Jeux Entrée libre 15 heures à 19 heures, le circuit ouverture de la maison du Père Au centre commercial des
Olympiques sur WII ainsi que du de voitures électriques sera Noël, au Square, de 14 h 30 à Alouettes, balades avec la calè-
hockey sur glace, du ski de bos- Le mardi 21 : sur le marché de ouvert pour les 4-10 ans (tarif 19 heures. Au Square, de che du Père Noël à 15 heures.

Echasses Joyeux Noël...


et petites voitures... Le mardi 28 : au Square, de 15 heures à 19 heures, les 4-10 ans auront rendez-vous au circuit de voitures
électriques installé au Square (tarif 2€) et les plus de 7 ans à l’atelier échasses traditionnelles (gratuit).
Des animations sont prévues au par l’association des commer- Cap sur les jeux vidéo, de 14 heures à 18 h 30.
Square, véritable lien entre le çants de l’Espace centre-ville.
centre-ville et les quartiers. Au Le mercredi 29 : au Square, de 15 heures à 19 heures, des promenades à dos d’âne seront offertes aux moins
pied de la grande roue et à pro- Le jeudi 23 : la chorale Voix libre de 10 ans. L’atelier échasses traditionnelles fonctionnera pour les plus de 7 ans (gratuit) ainsi que l’anima-
ximité du marché de Noël, il se produira place du Salut et au tion gratuite jeux vidéo, de 14 heures à 18 h 30.
vous est proposé une initiation Square, de 14 h 30 à 17 heures.
à la pratique des échasses tradi- Au Square, la maison du Père Le jeudi 30 : au Square, de 15 heures à 19 heures, roulez bolides électriques pour les 4-10 ans (tarif 2 €) et
tionnelles, de faire des balades Noël sera ouverte, de 14 h 30 à derniers pas d’échasses traditionnelles pour les plus de 7 ans (gratuit). Derniers coups de manettes égale-
à dos d’âne, de monter dans la 19 heures. Puis, de 15 heures à ment pour l’animation de jeux vidéo, de 14 heures à 18 h 30.
calèche du Père Noël et pour les 19 heures, le circuit de voitures
plus petits, de participer à des électriques fonctionnera pour
courses de voitures électriques. les 4-10 ans (tarif 2 €) ainsi que
Concernant les échasses, les l’atelier échasses traditionnelles
séances dureront de 15 à 20 accessible aux plus de 7 ans

Des animations au Square pour tous les âges

Bonne année 2011...


Le samedi 8 janvier : repas des aînés à la
Halle de Lescudilliers à 12 heures.
Le dimanche16 janvier : concert du Nouvel
An au Prisme à 15 heures, tarif 7 euros pour
les plus de 18 ans.
Découverte des échasses autour du Square

minutes avec neuf paires d’é- (gratuit). Les jeux vidéo seront Premières notes ...
chasses de trois tailles. installés de 14 heures à 18 h 30. Le traditionnel concert du Nouvel An
Tout est question d’équilibre et Enfin, des balades avec la calè- prend, en ces premiers jours de 2011, un
de raideur des genoux et du che du Père Noël seront propo- relief particulier. Il a lieu dans la somptueu-
dos. En cinq minutes, en suivant sées, à 15 heures au centre-ville se salle du Prisme et marque le vingtième
les consignes, tout le monde et à la Maison Neuve. anniversaire de l’Orchestre symphonique
tiendra sur les échasses. Il est de Haute-Auvergne. Ainsi les musiciens
demandé la présence d’un Le vendredi 24 : animation du vont survoler les partitions jouées par l’or-
adulte pour prendre le relais et marché de Noël (musique, chestre depuis sa création dans différents
accompagner les enfants jus- magie et ballons sculptés). La registres : répertoire traditionnel, musique
qu’à leur autonomie. maison du Père Noël sera contemporaine, créations, musiques de
ouverte au Square, de 14 h 30 à films, variétés...
Du 17 au 24 décembre : de 19 heures et des balades avec la Les réservations pour ce concert excep-
14 heures à 18 h 30, défilé des calèche du Père Noël seront tionnel (tarif : 7 euros pour les plus de
mascottes en centre-ville avec proposées de 14 h 30 à 18 heu- 18 ans) se font auprès du Conservatoire
l’association Accent Jeunes. res autour de la place de l’Hôtel de musique et de danse au Centre Pierre
Le concert du Nouvel An prend ses quartiers au Prisme
Cette animation est proposée de Ville. Mendès France au 04 71 45 46 20.

n ° 85 décembre 2010 15
AURILLAC infos tribune libre

GROUPE “LE CHANGEMENT ENSEMBLE” GROUPE “AURILLAC AU CŒUR”

« HALTE À LA DÉSINFORMATION ! » TAXE D’HABITATION :


Dans le dernier numéro d’Aurillac Infos, Monsieur le Maire et son Adjoint aux finances
CHACUN SES RESPONSABILITÉS
ont voulu encore une fois faire œuvre de pédagogie en nous aidant à décrypter notre
feuille d’impôts locaux. Le dossier sur la hausse de la taxe d’habitation à Aurillac publié dans le magazine
« Aurillac Infos » de novembre a suscité de nombreuses réactions d’Aurillacois qui ont
Déjà, l’an dernier ils avaient oublié de mentionner que l’augmentation des bases propo- découvert la réalité des responsabilités respectives de la Ville d’Aurillac et du Conseil
sées par le gouvernement entrainait l’augmentation des revenus de la ville d’Aurillac et, Général du Cantal dans cette augmentation.
en laissant croire que cela allait dans les seules caisses de l’Etat, avec au passage le sem-
piternel refrain sur le désengagement de ce dernier. La préfecture avait alors demandé La réalité des chiffres est incontestable :
que soit diffusé un rectificatif ce qui constituait pour le Maire un camouflet.
- d’un côté, la Ville d’Aurillac qui a baissé ses taux de taxe d’habitation de 3 % depuis
Cette année, ils réitèrent, en accusant le Conseil Général d’être à l’origine de l’augmen- 2001 et qui a maintenu les abattements pratiqués (politique avantageuse pour le contri-
tation de la taxe d’habitation pour les Aurillacois. Comment ne pas y voir un lien avec buable). C’est la majorité municipale qui a décidé seule de cette politique fiscale, et non
les élections locales à venir !
l’opposition.
Surtout, ils omettent délibérément de dire que cette augmentation est due à la
- de l’autre, le Conseil Général du Cantal qui a augmenté ses propres taux de taxe d’ha-
suppression d’un abattement, voté à l’unanimité en séance du Conseil Général le
18 septembre 2009, c’est-à-dire donc aussi par Monsieur le Maire. Celui-ci s’est même bitation de 30 % depuis 2001 et qui, en 2010, a décidé de supprimer les abattements,
félicité de cette mesure la qualifiant de « mesure d’équité, compte tenu de la différence d’où une hausse sans précédent dénoncée dans le magazine « Aurillac Infos ». (1) C’est la
de traitement des contribuables départementaux. C’est certainement une décision de majorité départementale UMP qui est seule à l’origine de cette politique fiscale, et non
bonne gestion eu égard aux modifications qui se profilent en termes de modification l’opposition de gauche.
de la taxe professionnelle ».

Bien sûr personne ne se réjouit de l’augmentation des impôts locaux mais il est de la (1) La suppression des abattements a rapporté 800.000 € au Conseil Général du Cantal dont 600.000 €
responsabilité des élus d’assumer ses choix et ses votes et de ne pas chercher à trom- directement ponctionnés dans la poche du seul contribuable aurillacois !!! Le vote de cette suppression
per les électeurs. s’est effectué sans aucune projection financière sur ses conséquences. Une fois les projections réalisées,
l’opposition de gauche a demandé à deux reprises un nouveau vote, qui a été refusé par le Président du
Les Aurillacois veulent des élus responsables, capables de travailler ensemble pour faire Conseil Général du Cantal.
avancer leur ville et leur territoire.

J.F. COLLIN, S. CHASSANG, J.A. MOINS, M. AMBLARD,


P. FABRE, V. DA SILVA, J.P. VERBIGUIE

LES D’AURILLAC

MUSÉ MUSÉ
CENTRE PIERRE MENDÈS FRANCE PLACE DU CHÂTEAU SAINT-ETIENNE

Pour découvrir

et sa

NuOr sU VmEenAt 1U0 €


po eule uverte
déco
s 1 an de s
offrez-vou tions permanente
des e xpo si vec la
ires a
et temporabonnement
carte d’a it : 7 €)
(tarif rédu

www.aurillac.fr

16 www.aurillac.fr
portrait AURILLAC infos

Michel Rocagel, un néo-Aurillacois,


ex bras-droit de François Mitterrand
Nouvellement arrivé à Aurillac, Michel Rocagel, aujourd’hui à la retraite, a travaillé aux côtés de François Mitterrand, comme
secrétaire général du Conseil Général de la Nièvre, durant seize années. Rencontre.

Originaire de Laguiole dans François Mitterrand m’a envoyé régions est votée et instaure
l’Aveyron, Michel Rocagel est étudier leur dispositif et nous la suppression de la tutelle
né en 1931. Licencié en droit à avons réalisé la même expérien- administrative, financière et
Assas, il poursuit ses études par ce dans la Nièvre. Nous effec- technique. Les Régions devien-
l’Ecole des impôts de Paris. En tuions régulièrement ce que nous nent des collectivités de plein
1959, alors qu’il est inspecteur avions appelé Les voyages exercice.
des impôts dans la Nièvre, son du Conseil Général. François Cette loi donne aussi des con-
directeur l’envoie à Château- Mitterrand partait du principe tre-pouvoirs avec notamment
Chinon. « A mon arrivée, selon la qu’un conseiller général devait la création des chambres régio-
tradition, je me suis présenté au avoir un regard extérieur pour nales des comptes. « Quand
sous-préfet et au maire, récem- être ambitieux. Il fallait donc aller François Mitterrand a quitté le
ment élu », se souvient-il. Ce voir ailleurs ce qui se faisait. Nous Conseil Général de la Nièvre, j’ai
nouveau maire n’était autre sommes ainsi partis dans la été nommé en Conseil des
que François Mitterrand. « Je Drôme, le Gard mais aussi au Ministres, à la Chambre régiona-
logeais à l’Hôtel du Vieux Morvan Portugal, en Grèce et en Hollande le des comptes d’Auvergne où j’ai
où François Mitterrand avait ses pour voir comment fonction- travaillé pendant dix ans avant
habitudes et venait toutes les naient les marchés au cadran de partir Conseiller maître à la
semaines. Nous avons noué des aux fleurs que nous avons pu Cour des comptes », raconte-t-il.
relations cordiales et nous étions transposer aux bovins ». Michel Rocagel a été un compa-
très proches politiquement », gnon de tous les instants pour
précise-t-il. Un visionnaire François Mitterrand, notam-
Puis les années passent. En 1981, lorsque le 10 mai, ment pour les campagnes loca-
François Mitterrand poursuit François Mitterrand est élu à la les dont il garde des souvenirs
son parcours en politique. tête de la France, il ne reste plus inoubliables.
L’homme est alors maire de qu’une certaine tutelle des pré- « Je lui garde une grande fidélité
Château-Chinon, sénateur de la fets, du Trésorier Payeur Général et une grande admiration »,
Nièvre et conseiller général de et des services techniques. conclut Michel Rocagel, aujour-
Montsauche les Settons. En Le 2 mars 1982, la loi Droits et d’hui dans le Cantal pour être
1964, il est élu président du libertés des communes et des près de son fils.
Conseil Général de la Nièvre.
« Nous sommes alors dans une
époque très forte du Gaullisme.
L’Etat est centralisateur, tout
puissant. Les collectivités locales
n’ont aucune liberté d’action.
François Mitterrand refuse cette
situation de tutelle. Il décide de Michel Rocagel garde de précieux souvenirs de sa collaboration
créer une petite cellule adminis-
trative auprès du Conseil Général
semaine. Il arrivait dans la Nièvre Ces rendez-vous rassemblaient
à la disposition des conseillers
le samedi par le train de 10 heu- des présidents d’associations, des
généraux pour étudier les rap-
res et nous échangions sur les fonctionnaires, des personnes qui
ports du préfet », raconte Michel
dossiers jusqu’au déjeuner ». contribuaient à la vie du canton.
Rocagel qui s’est alors vu pro-
« François Mitterrand me don- Des groupes travaillaient des
poser le poste de secrétaire
nait ses instructions par écrit sur thèmes différents comme l’éco-
général du Conseil Général de
chaque dossier. Petit à petit, sur nomie, l’agriculture, la voirie... et
la Nièvre. « J’ai demandé un
les affaires départementales, on les présentaient ensuite en
détachement des impôts et j’ai
a grignoté le pouvoir du préfet. assemblée. Chaque thème don-
occupé cette fonction de 1965 à
Un des premiers dossiers qui a nait lieu à un débat et la conclu-
1981. J’étais le proche collabora-
abouti a été celui de l’aide dépar- sion cherchait à mettre en place
teur de François Mitterrand. J’ai
tementale aux communes pour des actions. Il s’agissait là d’ac-
travaillé avec lui, j’ai su l’appré-
entretenir leur voirie. Nous tra- tions très bien vécues par les
cier et j’en garde un grand souve-
vaillions beaucoup en concerta- Nivernais et novatrices pour
nir. Je n’ai jamais été encarté
tion avec les autres conseils François Mitterrand », confie-t-il.
dans un parti politique car il m’a-
généraux et l’administration. Pour l’ancien secrétaire géné-
vait très clairement dit que j’étais
C’était déjà, à l’époque, les pre- ral du Département de la
au service de tous les conseillers
mières manifestations de la Nièvre, travailler avec François
généraux », avoue-t-il.
décentralisation. Il y avait une Mitterrand était extraordinaire
volonté d’indépendance et de tellement il connaissait son ter-
« Nous avons partagé liberté de la part des élus », ritoire, ses habitants et qu’il
le même bureau » explique-t-il. était visionnaire tant sur l’avenir
De son arrivée au Conseil Et Michel Rocagel se souvient que sur la politique. La décen-
Général de la Nièvre, Michel bien de la première réunion tralisation est véritablement le
Rocagel garde un souvenir ému cantonale dont François travail d’élus comme lui qui ont
et plein d’anecdotes : « Au Mitterrand avait eu l’idée. créé leur cellule administrative
début, il n’y avait que la salle du « C’était un homme de terrain, il pour initier des politiques nou-
Conseil et un petit bureau que voulait voir les préoccupations velles. « Dans les années 70,
François Mitterrand et moi- des élus, leurs projets, voir com- Maurice Faure, président du
même avons partagé pendant ment on pouvait leur apporter Conseil Général du Lot, a mis en
plus d’un an avant d’obtenir un une aide. Il avait baptisé cette place le Fonds départemental
action « Colloques cantonaux ». d’équipement des communes. François Mitterrand en compagnie de son secrétaire général
second bureau. Il était à Paris la

n ° 85 décembre 2010 17
AURILLAC infos le plein des sens

Des idées de cadeaux !


Aurillac, il y a 100 ans léberaude? Quels sont les sec- mis en commun leurs expérien- et éditeur, qui a rassemblé plus Limousin. Notez aussi que
C’est l’ouvrage indispensable rets de Jean de Roquetaillade, le ces et leurs connaissances pour de 100 histoires et près de 50 chez le même éditeur, Vincent
à la bibliothèque de tout Nostradamus local ? Où coulent nous proposer plus de 800 vues auteurs. Des classiques de Brousse et Philippe Grandcoing
Aurillacois amoureux de sa ville les sources guérisseuses? Des aériennes des 260 communes Charles Perrault comme Barbe- publient Les Grandes Affaires
et passionné de son histoire. Les dizaines de petites histoires qui du département sans exception. Bleue ou le Petit Poucet , de Hans Criminelles Politiques en reve-
éditions Patrimoines et Médias se mêlent à la grande Histoire Pour chaque commune, un texte Christian Andersen à l’image de nant sur l’assassinat de Paul
viennent de publier Aurillac, il y a sous la plume sensible et de présentation en français et en la célèbre Petite fille aux allumet- Doumer par Corguloff le 6 mai
100 ans en cartes postales ancien- pétillante d’un auteur aux multi- anglais accompagne les vues tes, des frères Grimm comme 1932 et que de son côté, Jean-
nes. Cet ouvrage renferme près ples talents. Une véritable idée d’une qualité exceptionnelle. On Tom Pouce, mais aussi des textes Michel Valade revient sur Un
de 300 cartes postales presque de cadeau pour ce Noël 2010. aura compris que ce magnifique moins connus, des contes régio- siècle de faits divers en Corrèze.
ouvrage est également destiné naux, des récits où se mêlent
à nos visiteurs. Le lecteur canta- naïveté et cruauté, insolite et 2011
Gerbert d’Aurillac, lien y retrouvera sa commune, merveilleux. Peut-être à décou- Décembre revenu, il est temps
pour les enfants son village, son hameau sous un vrir pour les plus jeunes, sûre- de penser à se procurer un
Chacun connaît plus ou moins angle différent. Le touriste pro- ment à redécouvrir pour ceux et calendrier pour 2011, histoire de
l’histoire de Gerbert d’Aurillac longera facilement son séjour. celles d’entre nous qui veulent ne pas perdre le fil du temps. Les
devenu pape en 999. Mais pour Vu du ciel, le Cantal et ses paysa- retrouver un peu de leur enfan-
ce. Un bel ouvrage !

Crimes
Le Limousin n’étant qu’à
quelques kilomètres des terres
toutes antérieures à 1914. A aurillacoises, nous allons nous
cette époque, la France était intéresser à un recueil des
sillonnée par de nombreux Grandes Affaires Criminelles du
photographes qui ont gravé les Limousin publié par De Borée amoureux du pays vert vont se
mille et uns visages du pays. sous la plume d’un quatuor ruer sur le calendrier que vien-
Cette collecte de cartes posta- composé de Vincent Brousse, nent de publier le photographe
les d’Aurillac est signée par Jean-Michel Peyral et le journa-
Christophe Belser, journaliste et liste Mathieu Perrinaud. Ce
écrivain, spécialiste du patrimoi- calendrier Planète Cantal 2011
ne. La Jordanne, les châteaux et vous propose 12 magnifiques
domaines, les rues, les places, clichés noir et blanc légendés
les boulevards, les bâtiments avec talent et poésie. Les
publics, la vie militaire au temps Aurillacois apprécieront la page
du 139e R.I., les établissements de juin lorsque s’ouvrent les
scolaires, la gare SNCF, les lieux paupières de la ville sur les ber-
de culte, l’économie et le sport, ges de la Jordanne. Quant au
sont les grands thèmes de cet mois de janvier, il symbolise à lui
ouvrage passionnant. seul notre département, savant
mélange de force et de beauté.
Les Mystères du Cantal Allez, laissez-vous tenter!
Il était présent à la récente Foire la première fois, cette histoire, ges prennent une toute autre
du Livre de Brive mais aussi qui mena le petit pâtre de Beillac dimension. Original et unique à Sally à Paris
au dernier Salon du livre de à Rome, est racontée pour les ce jour, cet ouvrage a nécessité Après avoir visité le Cantal à tra-
Laroquebrou. Daniel Brugès, enfants par Anne Loyer et illus- plus d’une centaine d’heures de vers ses montagnes, la petite
l’auteur cantalien, a dédicacé à trée par Nadia Bories. Les deux vol et constitue une très belle vache salers, baptisée Sally, par
tour de bras son dernier ouvrage jeunes femmes ont mêlé leurs idée de cadeau. Jean-Marie Chevrier, Philip- Claire Ruiz et Jordanne Couderc
mots et leurs dessins pour pro- pe Grandcoing et Jean-Michel l’an dernier, entraîne les enfants
poser aux plus jeunes l’aventure Les plus beaux Contes Valade. Pas vraiment tranquille à la découverte du Salon de l’a-
de ce Cantalien qui a accédé à la et Légendes de France comme région le Limousin et griculture de Paris. Avec Sally à la
plus haute des fonctions reli- Et voilà une autre idée de pré- pas si à l’écart des “routards du recherche de madame T, l’auteure
gieuses. Nouvellement arrivée sent pour ces fêtes de fin d’an- crime”. A la lecture de ces récits et l’illustratrice quittent leur cher
dans le département et auteure née. Les éditions auvergnates De plus angoissants les uns que les département en bétaillère pour
de livre jeunesse, Anne Loyer a autres, vous allez faire des se rendre Porte de Versailles.
été séduite par l’image de ce découvertes qui font froid dans Dans les allées du Salon, Sally
pâtre lorsqu’on la lui a racontée. le dos. De la pucelle de la va découvrir de nombreux
Tout de suite, elle a eu envie de Souterraine au corbeau de Tulle animaux couchés sur la paille
la faire découvrir à d’autres. Par en passant par les amants de qui vont l’aider à trouver Dame
le biais de rencontres, elle fait la Bourganeuf, bon voyage en Tour Eiffel.
connaissance de Nadia Bories,
graphiste de formation, qui se
laisse tenter par l’aventure. Six
mois plus tard, textes et illustra-
tions se complètent à merveille
et entraînent sur le chemin de
publié par les éditions De Borée, Rome, à la découverte d’un des-
Les Mystères du Cantal. En fin tin unique.
connaisseur de cette terre de
Haute-Auvergne, il revient, dans Le Cantal à tire d’aile
ce livre passionnant, sur des faits Michel Berger, photographe et
étranges, des destinées insolites, éditeur et Jean-Yves Brunon,
des êtres fabuleux, des croyan- journaliste aurillacois, viennent Borée ont décidé de publier une
ces d’un autre temps, qui ont fait de publier, dans le but de pro- anthologie des plus grands
de notre département une terre mouvoir les richesses du Cantal, contes de France. Une véritable
de mystères et de singularités un ouvrage intitulé Le Cantal à invitation au rêve que l’on doit à
parfois méconnue. Qui est le tire d’aile. Les deux hommes ont Pierre Ripert, journaliste, écrivain

18 www.aurillac.fr
loisirs AURILLAC infos

RAPIDO

Carte A+ Saison Culturelle Le traditionnel salon de la


Société Artistique du Cantal aura
Début d’année assez riche Après la merveilleuse effervescence des Rapatonadas, la saison culturelle s’accorde une trêve des lieu aux Ecuries des Carmes en
pour les heureux détenteurs confiseurs toute relative. Le 5 janvier, c’est le jeune public qui est invité pour découvrir Le papillon qui janvier prochain. Dans notre
de la carte A plus. Ils pour- tapait du Pied de Rudyard premier numéro de 2011, nous
ront applaudir Calogero au Kipling ainsi que trois fables de détaillerons le programme de ce
Prisme pour la modique Monsieur Jean de la Fontaine salon mais sachez qu’avec les
somme de 10 euros le 29 jan- dans un spectacle de théâtre œuvres des artistes locaux, la
vier prochain. Ils seront éga- d’ombre admirablement orches- manifestation mettra en lumiè-
lement invités le 11 février tré par Christophe Bastien-Thiry res les productions de deux
au festival Hibernarock avec assisté de Roshanak Roshan et de artistes : le sculpteur Lucien
une entrée fixée à 5 euros, Marc Rossi. Après la savoureuse Ghomri, spécialiste des bronzes
sans oublier des places pour histoire un tantinet misogyne du d’animaux et l’artiste peintre
le derby de Ligue 1, le same- roi qui épousa 199 femmes, les Nicole Pfund. Née à Genève,
di 12 février, à Geoffroy jeunes spectateurs redécouvri- cette dernière vit et travaille en
Guichard entre l’AS Saint- ront le 5 janvier à 16 heures, Le Aveyron, depuis 1984, où se trou-
Etienne et l’Olympique corbeau et le renard, Le héron ve son atelier, entouré d'arbres et
Lyonnais. et La grenouille qui se veut faire d'animaux .
Sachez aussi que la carte aussi grosse que le bœuf.
vous donne droit à des pla- Du théâtre plus classique le Commercialisé depuis 1993, le
La magie et la poésie du théâtre d’ombre
ces de cinéma à 4 euros, à mardi 11 janvier, à 20 h 45, avec Sac à Sapin est devenu un
des bons de réduction sur les Ça déchire sous titré Partition inachevée pour deux acteurs et cinq auteurs. Les deux acteurs sont Véro indispensable des fêtes de Noël. Il
cd et les livres ainsi que des Dahuron et Timo Torrika. Les cinq auteurs sont Sigurdur Palsson (Islande), Frédéric Sonntag (France), Elie décore et emballe le sapin tout en
tarifs préférentiels sur les Karam (Liban), Lot Vekemans (Pays-Bas) et Angel Norzagaray (Mexique). Cinq quarts d’heure de cinq écri- permettant de faire une bonne
forfaits ski. tures pour nous dire la souffrance, la déchirure, l’éclatement, l’effacement aussi avec humour parfois et action en faveur de l’environne-
désespoir également. ment et des personnes vulnéra-
Informations : 04 71 45 46 78 bles. Chaque année, ce sont près
www.aurillac.fr de 650 000 euros qui sont rever-
sés à Handicap International.
Fabriqué à partir de céréales éti-
quetées non OGM, il est 100 %
biodégradable. La matière com-
Les animations posant le Sac à Sapin est labelli-
dans les musées sée « OK Compost », selon la
norme européenne EN 13432.
Une fois les fêtes finies, le sac de
Handicap International permet
d’emballer le sapin et de le
LES D’AURILLAC
transporter facilement jusqu’aux
déchetteries, où il se décompose
PROGRAMME CULTUREL
DES MUSÉES D’AURILLAC
2010-2011

en 4 à 8 semaines seulement. Le
Sac à Sapin réunira petits et
grands autour d’un geste écolo-
gique et solidaire, pour des fêtes
de Noël vraiment chaleureuses et
MUSÉ MUSÉ
conviviales. Et sur chaque Sac à
Sapin vendu à 5€, 1,30€ est
A voir dans les musées aurilla- reversé à Handicap International
cois dans les prochains jours : pour financer ses actions huma-
Cinq quarts d’heure pour cinq auteurs. Ca déchire au Théâtre ! nitaires sur le terrain dans plus de
- le samedi 18 décembre, de
14 h 30 à 15 h 30, au Muséum 60 pays. Il est vendu dans toutes
des Volcans, vous pourrez par- les grandes surfaces alimentai-
tir à la découverte de l’expo- res, les grands magasins, les
sition permanente lors d’un
atelier intitulé Promenons-
nous dans le Cantal (droit d’en-
Danses à quatre mains magasins de bricolage, les jardi-
neries, les fleuristes et pépiniéris-
tes et sur le site de l’association :
trée + 2 euros). Claude Gosse de Gorre, www.handicap-international.fr
- Au Musée d’art, profitez des enseignant au Conservatoire
derniers jours de l’exposition de Musique et de Danse 1ère région de France 100 % cou-
Vous qui passez sans me voir, à d’Aurillac et Amandine verte par le Haut débit, l’Auvergne
la Sellerie des Carmes qui Leder, une de ses anciennes a su répondre aux attentes des
regroupe un certain nombre élèves, actuellement étudian- Auvergnats pour qu’en zone
de clichés signés par Karine et te en master d’administration urbaine comme rurale chacun
Serge Nowak sur le thème de et de gestion de la musique à profite d’une connexion Internet
la photo et du lien social. l’université de Saint Etienne, Haut Débit. Le Conseil Régional a
- Au Muséum, c’est l’expo- seront sur la scène de l’au- ainsi investi au travers d’un parte-
sition Volcans actifs qui se ditorium Maurice Ravel le nariat public/privé signé en 2007,
poursuit jusqu’en mars 2011 samedi 18 décembre, à le 1er partenariat de ce type dans
et rassemble des photogra- 18 h 30, pour un récital. Au le domaine des télécommunica-
phies signées par Gilbert et programme, des légendes et tions du pays. La prochaine étape
Maryvonne Cherroret. Depuis danses slaves de Dvorak, est celle du Très haut débit qui
des années, le couple parcourt des danses norvégiennes de permet aux entreprises de se don-
le monde pour observer et Grieg, Puppazzetti de Casella ner de nouvelles ambitions, aux
photographier les volcans. et le boeuf sur le toit de populations d’avoir un accès illi-
Amandine Leder et Claude Gosse de Gorre
Milhaud. Entrée libre. mité à la connaissance, à l’éduca-
tion mais aussi aux divertisse-
ments et aux loisirs. Sans oublier
que le Très haut débit permettra
Le concert du Nouvel An, le 16 janvier, au Prisme aussi l’accès aux soins et à la
santé, la qualité, la permanence
et la proximité immédiate des
services publics.
n ° 85 décembre 2010 19
AURILLAC infos

Centres d'intérêt liés