Vous êtes sur la page 1sur 25

CORRIGE TD CHAP 1 : L’INTERET

Les intérêts simples


Ex 1 : calculer l’intérêt fourni par un placement de 28 000 euros à 4% pendant trois mois.
I = 28 000 x 4% x 3/12 = 280 €

Ex 2 : mêmes données mais avec un placement du 13 septembre 2009 au 27 février 2010.


Nombre de jours :
En septembre : 30 – 13 = 17
En octobre : 31
En novembre : 30
En décembre : 31
En janvier : 31
En février : 27
TOTAL des jours : 167
Donc I = 28 000 x 4% x 167/360 = 519,56 €

Ex 3 : un capital de 5 000 € placé à 3,5% a acquis une valeur de 5 043,75 € à l’issue du placement.
Déterminer la durée du placement.
I = 5 043,75 – 5 000 = 43,75 €
Et I = 5000 x 3,5% x n
Donc n = I / (5 000 x 3,5%) = 43,75 / 175 = 0,25 année
Donc n = 0,25 x 12 = 3 mois

Ex 4 : un capital de 7 200 € prêté à 4% le 8 juin a acquis à la fin du prêt une valeur de 7 244 euros.
Déterminer à quelle date le prêt a été remboursé.
Intérêts produits : 7 244 – 7 200 = 44 euros
Donc n = 44 / (7 200 x 4%) = 0, 153 année
En jour, on a : 0,153 x 360 = 55 jours
Date de remboursement : 55 jours après le 8 juin soit le 2 août (30-8 = 22 jours en juin, 31 jours en
juillet donc remboursement le 2 août : 55-22-31=2)

Ex 5 : un capital de 8 400 € a produit, du 16 mai au 25 septembre, un intérêt de 115,5 €.


Calculer le taux de placement.
Nombre de jours de placement : du 16 mai au 25 septembre = (31-16) + 30 + 31 +31 + 25 = 132
jours
I = Co x i x n
Donc i = I / (Co x n)
i = 115,5 / (8 400 x 132/360) = 3,75%

Ex 6 : calculer le capital qui, placé à 4,2% pendant 124 jours, a acquis une valeur de 16 738,70 €.
On recherche Co :
On a : Cn = Co (1 + i x n)
Donc Co = Cn / (1 + i x n) = 16 738,70 / (1 + 4,2% x 124/360) = 16 500 €

A. GUIBERT MATH FI – TD CHAP 1 1


Ex 7 : un capital de 10 000 € est placé à un taux de 4%. Un autre capital de 9 950 € est placé à un
taux de 5% à la même date. Déterminer le nombre de jours nécessaires pour que les deux capitaux
aient acquis la même valeur.
Capital acquis par les 10 000 € placés à 4% pendant n jours : 10 000 + 10 000 x 4% x n
Capital acquis par les 9 950 € placés à 5% pendant n jours : 9 950 + 9 950 x 5% x n
On recherche n tel que :
10 000 + 10 000 x 4% x n = 9 950 + 9 950 x 5% x n
10 000 + 400 n = 9 950 + 497,5 n
50 = 97,5 n
n = 50 / 97,5
n = 0,513 année
soit : 0,513 x 360 = 184,62 jours

Ex 8 : une personne place à intérêt simple, au taux de 4%, au début de chaque mois et à partir du
1er janvier 2010 une somme constante de 2 000 €. Au 30 avril 2010, la banque lui verse une prime
de 100 € pour la remercier de sa fidélité.
De quelle somme totale, capitaux et intérêts réunis, disposera cette personne le 30 avril 2010 ?

Pour trouver la valeur du capital au 30 avril, on fait la somme des valeurs de chaque flux à cette
même date
Valeur acquise par les 2 000 € placés le 1er janvier : 2 000 + 2000 x 4.5% x 4/12
Valeur acquise par les 2 000 € placés le 1er février : 2 000 + 2 000 x 4.5% x 3/12
Valeur acquise par les 2 000 € placés le 1er mars : 2000 + 2 000 x 4.5% x 2/12
Valeur acquise par les 2 000 € placés le 1er avril : 2 000 + 2 000 x 4.5% x 1/12
Au 30 avril, la prime de 100 € a une valeur de 100 €

= 4 x 2 000 + 2 000 x 4.5% (4/12 + 3/12 + 2/12 + 1/12) + 100


= 8 100 + 2 000 x 4.5% x 10/12
= 8 100 + 75
= 8 175 €

Les intérêts composés (2ème séance de TD)


Ex 9 : un capital de 10 000 € est placé à intérêt composé au taux annuel de 4%. Calculer la valeur
acquise au bout de 7 ans et les intérêts versés.
Cn = Co (1+i)n
Cn = 10 000 x 1,047
Cn = 13 159,32 €

I = Cn - Co
I = 13 159,32 – 10 000
I = 3 159,32 €

A. GUIBERT MATH FI – TD CHAP 1 2


Ex 10 : un capital de 5 000 € est placé à intérêt composé au taux d’intérêt trimestriel de 1%.
Capitalisation trimestrielle des intérêts. Calculer la valeur acquise au bout de 3 ans.
Sur 3 ans, il y a 12 trimestres
Cn = 5 000 x 1,0112
Cn = 5 634,12 €

Autre méthode de calcul : calcul du taux annuel (avec la méthode des intérêts équivalents, sinon,
avec les taux proportionnels, le résultat n’est qu’approximatif)
On cherche le taux annuel ia tel que (1 + ia ) = ( 1 + it ) 4 avec it = 1%
Donc 1 + ia = 1.01 4 donc 1+ ia = 1.0406 donc ia = 0.0406 soit 4.06%
(un taux trimestriel donne le même résultat et EQUIVAUT à un taux annuel de 4.06%)
On cherche Cn tel que Cn = 5 000 x 1.0406 3 = 5 634.06 €
(aux arrondis près, le résultat est le même)

Ex 11 : un capital est placé pendant 10 ans au taux annuel de 3,5%. Sa valeur acquise au bout de 8
ans est de 131 680,90 €. Quel est le montant du capital initial ?
Co = Cn (1+i) -n
Co = 131 680,90 x 1,035-8
Co = 100 000 €

Ex 12 : un capital de 7 000 € est placé pendant 11 ans. Sa valeur acquise au bout de 11 ans est de
10 776,18 €. Quel a été le taux de placement ?
10 776,18 = 7 000 (1+i)11
(1+i) 11 = 10 776,18 / 7000
(1+i) 11 = 1,5395
1+i = 1,5395 1 / 11
1+i = 1,04
i = 4%

Ex 13 : un capital de 20 000 € est placé au taux semestriel de 2%. Sa valeur acquise au bout de n
semestres est de 22 523,25 €. Calculer la durée du placement.
22 523,25 = 20 000 x 1,02 n
1,02 n = 22 523,25 / 20 000
ln (1,02 n) = ln (22 523,25 / 20 000)
n ln 1,02 = ln (22 523,25 / 20 000)
n = [ln (22 523,25 / 20 000)] / ln 1,02
n = 6 semestres soit trois années

Ex 14 : calculer la valeur acquise au taux de 4% par un capital de 6 000 € placé pendant 4 mois.
Attention n < 1 an donc :
Cn = Co (1+ n*i)
Cn = 6 000 (1+ 4% x 4/12)
Cn = 6 080 €

A. GUIBERT MATH FI – TD CHAP 1 3


Ex 15 : un capital de 15 000 € est placé à intérêt composé au taux annuel de 4% pendant 6 ans et
trois mois. Calculer la valeur acquise à l’expiration de la période.
Trois mois équivalent à 0,25 année donc n = 6,25 an
Cn = Co (1+i)n
Cn = 15 000 x 1,04 6,25
Cn = 19 166,80 €

Ex 16 : une personne place à intérêt composé, au taux de 4%, au début de chaque année et à partir
du 1er janvier 2007 une somme constante de 2 000 €. Au 31 décembre 2009, la banque lui verse un
« cadeau » de 150 € pour la remercier de sa fidélité. De quelle somme totale, capitaux et intérêts
réunis, disposera cette personne le 31 décembre 2009 ?
Au 31 décembre 2009, la valeur acquise par chaque flux est :
- pour le flux de janvier 2007 : 2 000 x 1,04 3 = 2 249,73
- pour le flux de janvier 2008 : 2 000 x 1,04 2 = 2 163,2
- pour le flux de janvier 2009 : 2 000 x 1,04 = 2 080
- pour le flux de décembre 2009 : 150
Donc au total, la somme disponible fin décembre 2009 sera :
Cn = 2 249,73 + 2 163,2 + 2 080 + 150 = 6 642.93 €

Ex 17 :
Taux proportionnels Taux équivalents
Tx annuel :
4% 4%
ia
Tx semestriel
Is = 4% / 2 = 2% (1+ is) ² = 1,04 donc 1+is =1,04 1/2 donc is = 1,98%
is
Tx trimestriel
It = 4% / 4 = 1% (1+ it) 4 = 1,04 donc 1+it =1,04 1/4 donc it = 0,985%
it
Tx mensuel : Im = 4% / 12 =
(1+ im) 12 = 1,04 donc 1+im =1,04 1/12 donc im = 0,327%
im 0,333%

En utilisant les taux équivalents, calculer la valeur acquise par un capital de 10 000 € placé :

- pendant 2 ans : Cn = 10 000 x 1,04 2 = 10 816 €

- pendant 4 semestres : Cn = 10 000 x 1,0198 4 = 10 815,83 €

- pendant 8 trimestres : Cn = 10 000 x 1,00985 8 = 10 815,71 €

- pendant 24 mois : Cn = 10 000 x 1,00327 24 = 10 815,03 €

Remarque : en retenant des taux équivalents, on arrive (aux arrondis près) à des résultats
identiques alors qu’en retenant des taux proportionnels, les résultats sont approximatifs :
Exemple : avec le taux proportionnel mensuel de 0,333%, on aurait : Cn = 10 831,43 €)
Les vrais valeurs sont obtenues en retenant des TAUX EQUIVALENTS.

A. GUIBERT MATH FI – TD CHAP 1 4


CORRIGE TD CHAP 2

Exercice 1:
Intérêts postcomptés : I = 50 000 * 0.8% * 6 = 2 400 €
Intérêts précomptés : I = 50 000 * 0.8% * 6 = 2 400 €

Avec des intérêts postcomptés : on place aujourd’hui 50 000 € pour recevoir 52 400 € dans 6
mois :
Le taux effectif de placement noté i est tel que :
2 400 = 50 000 * i * 6
Donc i = 0.8%

Avec des intérêts précomptés : on place aujourd’hui 47 600 € (50 000 – 2 400) € pour recevoir
50 000 € dans 6 mois :
Le taux effectif de placement noté i est tel que :
2 400 = 47 600 * i * 6
Donc i = 0.84 %

Remarque : dans les 2 cas, les intérêts sont égaux à 2 400 € car ils sont calculés sur une même
base (50 000 €) mais la formule des intérêts précomptés est plus intéressante car il « suffit » de
47 600 € pour récupérer 2 400 € d’intérêts

Exercice 2
Escompte retenu par la banque :
I = 2 500 * 8% * 2/12 = 33.33 €
Somme mise à la disposition de l’entreprise = 2 500 – 33.33 = 2 466.67 €

Exercice 3
Durée de l’escompte :
Septembre 30 – 22 = 8 jours
Octobre 31 jours
Novembre 30 jours
Décembre 31 jours
Au total : 100 jours.

Intérêts retenus par la banque :


I = 3 500 x 8% x 100/360 = 77.78 €
Agios = 77.78 + 3*1.196 = 81.37 €

Somme mise à la disposition de l’entreprise = 3 500 – 81.37 = 3 418.63 €

Exercice 4
Calcul des agios du 1er effet
Nombre de jours : 31 – 15 = 16 en mai, 30 en juin et 24 en juillet soit 70 jours au total.
Intérêts = 12 000 * 8% * 70 / 360 = 186.67 €
Commission TTC = 3 * 1,196 = 3.59 €
Agios 1er effet = 190.26 €

A. GUIBERT MATH FI – CORRIGE TD CHAP 2 1


Calcul des agios du 2ème effet
Nombre de jours : 31 – 15 = 16 en mai, 30 en juin et 5 en juillet soit 51 jours au total.
Intérêts = 8 000 * 8% * 51 / 360 = 90.67 €
Commission TTC = 3 * 1,196 = 3.59
Agios 1er effet = 94.26 €

Somme mise à disposition = 12 000 – 190.26 + 8 000 – 94.26 = 19 715.48 €

Exercice 5
Nombre de jours : 31 – 12 = 19 en janvier, 28 en février, 31 en mars, 30 en avril et 19 en mai
soit 127 jours au total.
On recherche x la valeur nominale de l’effet tel que :
x – x * 12% * 127/360 = 95 766.67
x – x * 15.24 / 360 = 95 766.67
x (1 – 15.24 / 360) = 95 766.67
x = 95 766.67/ (1-15.24 / 360)
x = 100 000 €

Exercice 6
1) calcul de la valeur actuelle de l’ancien effet :
Nombre de jours ancien effet = 31 – 16 = 15 jours
Valeur actuelle de l’ancien effet = valeur nominale – intérêts
= 71 100 – 71 100 * 15/360 * 10%
= 70 803.75 €

2) calcul de la valeur actuelle du nouvel effet :


Nb de jours du nouvel effet = 31 – 16 = 15 jours en mai + 30 jours en juin soit 45 jours
On note VN : valeur nominale de l’effet de remplacement
Sa valeur actuelle est : VN – VN * 45 / 360 * 10%

3) on cherche VN tel que :


valeur actuelle nouvel effet = valeur actuelle ancien effet
VN – VN * 45 / 360 * 10% = 70 803.75
VN – VN * 4.5 / 360 = 70 803.75
VN (1 – 4.5 / 360) = 70 803.75
Donc VN = 70 803.75 / 0.9875
Soit : VN = 71 700 €
Au final, B préfère payer 71 700 € le 30 juin plutôt que 71 100 € le 31 mai.

A. GUIBERT MATH FI – CORRIGE TD CHAP 2 2


Exercice 7
1) calcul de la valeur actuelle des anciens effets :

EFFET A EFFET B EFFET C


Du 6 sept au 30 Du 6 sept au 31
Durée Du 6 sept au 31 octobre
novembre décembre
Nb de jours
- en septembre 30 – 6 = 24 30 – 6 = 24 30 – 6 = 24
- en octobre 31 31 31
- en novembre 0 30 30
- en décembre 0 0 31
TOTAL total = 55 jours total = 85 jours total = 116 jours
Valeur nominale 1 000 3 000 2 000
1 000 * 9% * 55/360 3 000 * 9% * 85/360 2 000 * 9% * 116/360
Intérêts
= 13.75 = 63.75 = 58
1 000 – 13.75 = 3 000 – 63.75 =
Valeur actuelle 2 000 – 58 = 1 942
986.25 2 936.25
Valeur actuelle des anciens effets 986.25 + 2 936.25 + 1 942 = 5 864.50 €

2) calcul de la valeur actuelle du nouvel effet :


Nb de jours du nouvel effet = du 6 septembre au 15 décembre
= 30 – 6 = 24 jours en sept + 31 jours (octobre) + 30 jours (novembre) + 15 j (décembre)
= 100 jours au total
On note VN : valeur nominale de l’effet de remplacement
Sa valeur actuelle est : VN – VN * 100 / 360 * 9%

3) on cherche VN tel que :


Valeur actuelle nouvel effet = valeur actuelle des anciens effets
VN – VN * 100 / 360 * 9% = 5 864.50
VN – 0.025 VN = 5 864.50
VN (1 – 0.025) = 5 864.50
Donc VN = 5 864.50 / 0.975
Soit : VN = 6 014.87 €

Les trois effets A, B et C sont remplacés par un unique effet de 6 014.87 €

Autrement dit, au lieu de payer 1000 € le 31 octobre puis 3000 € le 30 novembre et 2 000 € le
31 décembre (soit au total 6 000 €), le débiteur préfère payer la somme unique de 6 014.88 €
le 15 décembre.

A. GUIBERT MATH FI – CORRIGE TD CHAP 2 3


Exercice 8
1) et 2) calcul de la valeur actuelle de chaque effet :
On pose x : valeur nominale du deuxième effet de commerce.

ANCIEN EFFET A ANCIEN EFFET B NOUVEL EFFET


Du 15 novembre au 30 Du 15 novembre au 15 Du 15 novembre au 15
Durée
janvier février mars
Nb de jours
- en novembre 30 – 15 = 15 30 – 15 = 15 30 – 15 = 15
- en décembre 31 31 31
- en janvier 30 31 31
- en février 0 15 28
- en mars 0 0 15
TOTAL total = 76 jours total = 92 jours total = 120 jours
Valeur nominale 4 500 x 10 000
4 500 * 10% * 76/360 x * 10% * 92/360 10 000 * 10%*120/360
Intérêts
= 95 = 0.0256 x = 333.33
4 500 – 93.75 = x – 0.0256 x 10 000 – 333.33
Valeur actuelle
= 4 405 = 0.9744 x = 9 666.67
Valeur actuelle des 2 anciens effets 4 405 + 0.9744 x

2) on cherche x tel que :


Valeur actuelle des anciens effets = valeur actuelle du nouvel effet
4 405 + 0.9744 x = 9 666.67
0.9744 x = 5 261.67
x = 5 261.67 / 0.9744
x = 5 399.91 €

A. GUIBERT MATH FI – CORRIGE TD CHAP 2 4


Exercice 9
Remarques :

• pour calculer la somme mise à disposition : on retient les agios TTC car la banque
prélève les agios TTC.
• Pour calculer le taux de revient de l’escompte, on retient les agios HT car la TVA sur
les commissions est déductible et donc ne constitue pas une charge (compte 44566 en
compta alors que les charges sont dans les comptes 6)

1) Nb de jours : 30 – 14 = 16 en septembre, 31 en octobre, 30 en novembre ; soit : 77 jours


Intérêts = 5 000 * 77 / 360 * 8% = 85.56 €
Commission indépendante du temps = 5 000 * 0.1% = 5 €
Commission fixe TTC = 3 * 1.196 = 3.59 €
TOTAL AGIOS TTC 94.15 €

Somme mise à disposition = 5 000 – 94.15 = 4 905.85 €

2) calcul des agios HT


Intérêts = 85.56
Commission HT = 5 + 3 = 8
Total agios HT = 93.56 €
(Ou agios HT = agios TTC – TVA sur commission = 94.15 – 0.196*3 = 93.56)

On recherche le taux de revient i tel que :


Agios HT = somme mise à dispo * i * durée
93.56 = 4 905.85 * i * 77/360
soit : i = 93.56 / (4 905.85 * 77 / 360)
soit i = 8.92%

A. GUIBERT MATH FI – CORRIGE TD CHAP 2 5


Exercice 10
Parce que la TVA sur les commissions est déductible, on compare les conditions proposées
par les 2 banques en se basant sur les agios HT

BANQUE A BANQUE B

Intérêts 1000 * n / 360 * 7.2% = 0.2 n 1000 * n / 360 * 9% = 0.25n

Commission indépendante 1 000 * 0.6% = 6 1 000 * 0.6% = 6

Commission fixe HT 5 3

TOTAL AGIOS HT 0.2 n + 11 0.25 n + 9

On cherche n tel que :


Total agios banque A = total agios banque B
0.2 n + 11 = 0.25 n + 9
0.05 n = 2
n = 2 / 0.05 = 40 jours

si n = 40 jours, les conditions bancaires sont équivalentes


si n > 40 jours : ex : n = 50 jours :
agios banque A = 0.2n + 11 = 0.2 * 50 + 11 = 21 €
agios banque B = 0.25 n + 9 = 0.25 * 50 + 9 = 21.5 €
→ A est préférable à B
si n < 40 jours : ex : n = 30 jours :
agios banque A = 0.2n + 11 = 0.2 * 30 + 11 = 17 €
agios banque B = 0.25 n + 9 = 0.25 * 30 + 9 = 16.5 €
→ B est préférable à A

A. GUIBERT MATH FI – CORRIGE TD CHAP 2 6


Corrigé TD chapitre 3 1

CORRIGE TD CHAPITRE 3 : LES ANNUITES

Exercice 1
1) valeur future des 6 annuités versées en fin d’année :
1,03 6 - 1
Vn = 2 000 x + 70 = 13 006,82 €
0,03

2) valeur future des 6 annuités versées en début d’année :


1,03 6 - 1
Vn = 2 000 x x 1,03 + 70 = 13 394,92 €
0,03

Exercice 2
1) avec des versements en fin d’année :
On cherche l’annuité a tel que :
1,04 12 - 1
65 000 = a
0,04

65 000 * 0.04
Donc a = = 4 325.89 €
1.04 12 - 1

2) avec des versements en début d’année :


On cherche l’annuité a tel que :
1,04 12 - 1
65 000 = a x 1.04
0,04

65 000 * 0.04
Donc a = = 4 159.51 €
(1.04 12 – 1) * 1.04

Exercice 3
On cherche la durée n tel que :
1,05 n - 1
28 647.33 = 3 000 x
0,05

28 647.33 * 0.05
= 1,05 n - 1
3 000
0.47746 = 1.05 n - 1
1.47746 = 1.05 n
ln 1.47746 = n ln 1.05

ln 1.47746
n=
ln 1,05

Donc n = 8 ans

A. GUIBERT MATHEMATIQUES FINANCIERES 1Ere année GEA


Corrigé TD chapitre 3 2

Exercice 4
1 2 10 6 ans 16
I---------I----------I--------------- …… ---------------I-------------------------------------I
0 1200 1200 1200 capital
disponible ??
Valeur acquise par les 10 annuités au bout de 10 ans :
1,06 10 - 1
V 10 = 1 200 x = 15 816.95 €
0,06
Valeur acquise par les 10 annuités six ans après le dernier versement
V 16 = 15 816.95 * 1.06 6
V 16 = 22 436.65 €

Exercice 5
Valeur acquise par 40 trimestrialités de chacune 2 000 € :
1,02 40 - 1
Vn = 2 000 x = 120 803.97 €
0,02

Exercice 6
1) valeur actuelle de 13 annuités versées en fin d’année
1- 1,07 - 13
Vo = 500 x = 4 178.83 €
0,07

2) valeur actuelle de 13 annuités versées en début d’année


1- 1,07 - 13
Vo = 500 x x 1.07 = 4 471.34 €
0,07

Exercice 7
1) avec des versements en fin d’année :
On cherche l’annuité a tel que :

1- 1,04 – 10
20 000 = a
0,04

20 000 * 0.04
Donc a = = 2 465.82 €
1- 1,04 – 10

2) avec des versements en début d’année :


On cherche l’annuité a tel que :

1- 1,04 – 10
20 000 = a x 1.04
0,04

20 000 * 0.04
Donc a = = 2 370.98 €
(1- 1,04 – 10) * 1.04

A. GUIBERT MATHEMATIQUES FINANCIERES 1Ere année GEA


Corrigé TD chapitre 3 3

Exercice 8
1ère méthode : calcul à la date 0 :
Valeur actuelle des 5 annuités de 10 000 €
1- 1,10 – 5
Vo = 10 000 x 1.1 = 41 698.65 €
0,10
La valeur actuelle de ces 5 annuités est inférieure à 41 700 €.
Donc il est préférable de recevoir 41 700 € plutôt que 5 annuités de 10 000 €.

2ème méthode : calcul à la fin de la période :


o Valeur future des 5 annuités de 10 000 €
1,10 5 - 1
Vn = 10 000 x 1.1 = 67 156.10 €
0,10

o Valeur future des 41 700 € placés au taux de 10% pendant 5 ans :


Vn = 41 700 * 1.10 5 = 67 158.27 €

Exercice 9
On cherche la durée n tel que :
1 - 1,10 - n
136 273.84 = 20 000 x
0,10

136 273.84 * 0.10


= 1 - 1,10 - n
20 000
0.68137 = 1 - 1,10 - n
- 0.31863 = - 1,10 – n
0.31863 = 1,10 - n
ln 0.31863 = - n ln 1.10

ln 0.31863
n= -
ln 1.10

Donc n = 12 ans

Exercice 10
On emprunte 15 000 € à la date 0, donc les 15 000 € correspondent à une valeur actuelle,
donc pour calculer l’annuité constante a, on utilise la formule d’actualisation :
On recherche a tel que :

1- 1,055 – 5
15 000 = a
0,055

15 000 * 0.055
Donc a = = 3 512.65 €
1- 1,055 – 5

A. GUIBERT MATHEMATIQUES FINANCIERES 1Ere année GEA


CORRIGE TD CHAPITRE 4 : LES EMPRUNTS

Exercice 1
taux d'intérêt 4%

AMORTISSEMENT CONSTANT
K dû en début de Amortissemen capital dû en
ANNEE Intérêts Annuité
période t du capital fin de période
1 10 000 400 2 000 2 400 8 000
2 8 000 320 2 000 2 320 6 000
3 6 000 240 2 000 2 240 4 000
4 4 000 160 2 000 2 160 2 000
5 2 000 80 2 000 2 080 0
TOTAL 1 200 10 000 11 200

AMORTISSEMENT CONSTANT AVEC DIFFERE DE REMB DE 2 ANS


K dû en début de Amortissemen K dû en fin de
ANNEE Intérêts Annuité
période t du capital période
1 10 000 400 0 0 10 400
2 10 400 416 0 0 10 816
3 10 816.00 432.64 2 163.20 2 595.84 8 652.80
4 8 652.80 346.11 2 163.20 2 509.31 6 489.60
5 6 489.60 259.58 2 163.20 2 422.78 4 326.40
6 4 326.40 173.06 2 163.20 2 336.26 2 163.20
7 2 163.20 86.53 2 163.20 2 249.73 0.00
TOTAL 1 297.92 10 816.00 12 113.92

REMBOURSEMENT IN FINE DU CAPITAL

K dû en début de Amortissemen capital dû en


ANNEE Intérêts Annuité
période t du capital fin de période
1 10 000 400 0 400 10 000
2 10 000 400 0 400 10 000
3 10 000 400 0 400 10 000
4 10 000 400 0 400 10 000
5 10 000 400 10 000 10 400 0
TOTAL 2 000 10 000 12 000

REMBOURSEMENT PAR ANNUITES CONSTANTES


K dû en début de Amortissemen capital dû en
ANNEE Intérêts Annuité
période t du capital fin de période
1 10 000.00 400.00 1 846.27 2 246.27 8 153.73
2 8 153.73 326.15 1 920.12 2 246.27 6 233.61
3 6 233.61 249.34 1 996.93 2 246.27 4 236.68
4 4 236.68 169.47 2 076.80 2 246.27 2 159.88
5 2 159.88 86.40 2 159.88 2 246.28 0.00
TOTAL 1 231.36 10 000.00 11 231.36

calcul de l'annuité constante


a = 10 000 * 0,04 / (1-1,04^ -5) = 2 246.27
Exercice 2
Une entreprise emprunte 60 000 € au taux de 5%. Remboursement par annuités constantes sur 20 ans.
Sans construire le tableau d’amortissement de l’emprunt, calculer le capital remboursé au bout de 12 ans
et en déduire le capital restant dû au bout de 12 ans.

Nous avons vu en TD, ou vous devez savoir que dans le cas d’amortissement par annuité constante,
chaque amortissement du K dans ce type d'emprunt est égal à l’amortissement de la période précédente
multiplié par (1+i) où i représente le taux d’intérêt nominal.
On réalise qu'on a affaire à une suite géométrique de raison (1+i). Ce que nous cherchons (la somme
totale remboursée au bout de 12 ans), c’est donc la somme des n premiers termes d’une suite géométrique
avec n=12. Si en plus on se souvient de la sommes des termes d'une suite géométrique ou plus
simplement de l'actualisation d'annuités vu au chapitre précédent, alors on sait que le capital remboursé au
bout de p périodes également appelé dette amortie est égal à :

(1+i) p - 1
= Am1 *
i

Ici Am1 est l’amortissement de la première année… soit l’annuité constante moins les intérêts de la
première année. L’annuité constante est de 4814.56 (je vous laisse le vérifier, vous devez connaitre la
formule de l’annuité constante). Les intérêts de la première année sont évidemment de 60 000
*0.05=3000 donc l’amortissement est de 1814.56.
Donc la partie remboursée au bout de 12 ans est de :
1814.56 * ((1,05)12-1)/0,05 = 28882.5

Honnêtement, il aurait été aussi rapide de construire un tableau d’amortissement pour répondre à cet
exercice, mais :
i) Ce n’était pas la question posée
ii) La méthode proposée ici est beaucoup plus rapide si on a affaire à un nombre très important
d’annuités (par exemple dans le cas d’un emprunt immobilier avec 240 mensualités…)

Exercice 3 : plusieurs étapes :


1) On cherche le taux d’intérêt i tel que :
Intérêts = K restant dû en début * i
3 349.32 = 66 986.45 * i
Donc i = 3 349.35 / 66 986.45
Donc i = 5%

2) Montant de l’annuité constante:


a = amortissement du capital + intérêts
a = 12 122.86 + 3 349.35
a = 15 472.18 €

3) Finir le tableau jusqu’à la dernière année (quand capital final = 0)


Pour le corrigé : cf le fichier excel).
On obtient n = 8 années

4) On peut en déduire le montant emprunté Vo :


1 – (1+i) - n
Vo = ax
i
1 - 1,05 - 8
Vo = 15 472.18 x
0,05
Vo = 100 000 €
Exercice 4
1) valeur des différents flux (attention remboursement in fine):
o Valeur des 3 premières annuités = 500 000 * 0.105 = 52 500 €
o Valeur de la 4ème annuité = 500 000 + 52 500 = 552 500 €
o Somme reçue = 500 000 – 9 000 = 491 000 €
2) représentation des flux :
0 1 2 3 4
I------------------I-------------------I------------------I--------------------I
491 000 - 52 500 - 52 500 - 52 500 - 552 500

3) on calcule le TEG t tel que :


S= Somme reçue - valeur actuelle des annuités = 0
1 – (1 + t) – 3
S=491 000 - [52 500 x + 552 500 * (1 + t) – 4]=0
t
PS : pour la fraction, on retient - 3 pour l’exposant puisqu’il y a 3 flux égaux à 52 500 €.
Pour actualiser les 552 500 € on retient exposant – 4 puisqu’il faut revenir 4 ans en arrière.

4) pour résoudre cette équation, il faut passer par l’interpolation linéaire :


On recherche 2 valeurs proches de t (idéalement une juste au-dessus, l’autre juste en dessous) :

o On remplace t par 11% (il faut 1 taux > à 10.5% puisque le TEG est > au taux d’intérêt)
1 – 1.11 – 3
-52 500 x - 552 500 * 1.11 – 4+ 491 000 = -1243.89
0.11
o On remplace t par 12% (il faut 1 taux plus élevé pour avoir 1 valeur supérieure à 0)
1 – 1.12 – 3
- 52 500 x - 552 500 * 1.12 – 4+ 491 000 = +13780.12 €
0.12
o Donc on peut en déduire : 11% < t < 12%

On résout l’équation qui pose que la pente de la droite est égale à elle-même (faites un graphique avant si
nécessaire, ou rappelez-vous les graphiques vu en TD) :

Zone1 Zone 2

13780

-1243.89 12%
11%

Dy/dx = pente du segment en gris

13780- (-1243.89) 13780 - 0


=
12%-11% 12%-t

Je vous laisse résoudre cette équation, on trouve : t = 11.08 %


Exercice 5 Attention ! dans l’énoncé on ne parle pas de différé total mais de différé de remboursement seulement !!
La correction ne correspond donc pas à celle de l’exercice 5 !!

Enoncé : L’entreprise Z emprunte 100 000 € remboursables par annuités constantes sur 5 ans, mais avec
un différé de remboursement de 1 an. Aucun remboursement n’est versé par l’entreprise Z la 1ère année.
Le remboursement commence à partir de la 2ème année au taux de 12%. Les frais d’émission de
l’emprunt, décaissés lors de la signature du contrat, s’élèvent à 3% du montant emprunté.

1) recherche des différents flux


L’énoncé précise que le différé ne porte que sur les remboursements pendant un an. On paye donc
uniquement les intérêts la première année (100 000*12%=12 000) et le capital restant dû au bout de 1 an
ne varie pas et reste égal à 100 000 euros.
On considère qu’il y a ensuite 5 annuités a (puisque on nous parle de 5 annuités constante).
Valeur des différents flux (attention remboursement par annuités constantes):
o Montant de l’annuité constante : on recherche a tel que :
1- 1,12 – 5
100 000 = a
0,12

100 000 * 0.12


Donc a = = 27740.97 €
1- 1,12 – 5

o Somme reçue = 100 000 – 0.03 * 100 000 = 97 000 €

2) représentation des flux :


0 1 2 3 4 5 6
I--------------I---------------I---------------I----------------I----------------I--------------------]
97 000 -12000 -27740.97 -27740.97 -27740.97 -27740.97 -27740.97
Attention : la formule suivante :
1- (1 + t) - 5
-27740.97
t
correspond à la valeur à la date 1 des 5 annuités de -27740.97€, donc pour avoir la valeur actuelle de ces
annuités (à la date 0), il faut actualiser la formule précédente sur 1 an.
Valeur actuelle des 4 annuités :
1- (1 + t) - 5
-27740.97 * (1 + t) - 1
t

3) on cherche le TEG t tel que :


S= Somme reçue - valeur actuelle des annuités=0

12 000 1- (1 + t) - 5
S= 97 000 - 1 - 27740.97 x x (1 + t) – 1= 0
(1+t) t

4) Par interpolation linéaire, on obtient :


t = 12.99%
Exercice 6 Attention :
o Le remboursement se fait par mensualités et non pas par annuités, il faut donc utiliser un
taux mensuel, on vous précise que le taux mensuel est déterminé de façon proportionnelle
o Les frais d’assurance sont payés tous les mois,
o Pas de remboursement de capital pendant 2 ans.
Taux mensuel proportionnel = 7,8% / 12 = 0.65%

1) Mensualités des 2 premières années


= intérêts + frais d’assurance
= 50 000 * 0.65% + 50 000 * 0.05%
= 350 €

2) mensualités des 6 dernières années


Au cours des 6 années suivantes, il y a 6 * 12 = 72 mensualités notées m, donc on recherche m tel que :
1- (1 + 0.65%) – 72
50 000 = m
0,65%

50 000 * 0.65%
Donc m = = 871.79 €
1- 1,0065 – 72
A cette mensualité, il faut rajouter l’assurance mensuelle fixe de : 50 000 * 0.05% = 25 €
Mensualités avec assurance = 871.79 + 25 = 896.79 €

3) représentation des flux :


24 mensualités de 350 € 72 mensualités de 896.79 €
0 24 96
I-----------I--- …… -------------I-----------I---------------------------- ……. -------------------I
50 000 350 350 896.79 896.79

Valeur actuelle des 24 mensualités de 350 € :


1- (1 + t) - 24
350 x
t

Attention : la formule suivante :


1- (1 + t) - 72
896.79 x
t
correspond à la valeur à la date 24 des 72 mensualités de 896.79 €, donc pour avoir la valeur actuelle de
ces annuités (à la date 0), il faut actualiser la formule précédente sur 24 mois :
Valeur actuelle des 72 mensualités :
1- (1 + t) - 72
896.79 x x (1 + t) - 24
t

4) on recherche le TEG mensuel noté t tel que :


S= Somme reçue - valeur actuelle des annuités =0

1- (1 + t) - 24 1- (1 + t) - 72
S=50 000 - 350 x + 896.79 x x (1 + t) – 24=0
t t

Par interpolation linéaire, on obtient :

t = 0.72% soit un taux annuel de : 0.72% * 12 = 8.64%


Corrigé TD chapitre 5 1

CORRIGE TD CHAPITRE 5 : INTRODUCTION A LA GESTION DE TRESORERIE

Exercice 1

Date nov 01 fév 03 mai 04 août 05 nov 06


N° des trim. : 0 5 10 15 20
I------------------I-------------------I-----------------------I------------------------I
30 000 30 000 - 20 000 S ?? Capital disponible
100 000 €
Capital disponible fin février 2003 après le dépôt de 30 000 € = 30 000 * 1,025 5 + 30 000 = 63 942.25 €
Capital disponible fin mai 2004 après le retrait de 20 000 € = 63 942.25 * 1.025 5 – 20 000 = 52 344.78 €
Capital disponible fin août 2005 après le versement S = 52 344.78 * 1.025 5 + S = 59 223.32 € + S
Capital disponible fin nov 2006 = (59 223.32 € + S)* 1.025 5

Donc, on cherche S tel que ce dernier capital soit égal à 100 000 € :
(59 223.32 + S)* 1.025 5 = 100 000
59 223.32 + S = 100 000 / 1.025 5
59 223.32 + S = 88 385.43
S = 88 385.43 - 59 223.32
S = 29 162.11 €

Exercice 2

1) valeur acquise par les 15 annuités :


Valeur acquise par les 5 annuités de 1 000 € :
1,06 5 - 1
Au bout de 5 ans : V5 = 1 000 x = 5 637.09
0,06
10
Au bout de 15 ans : V15 = 5 637.09 * 1.06 = 10 095.17 €

Valeur acquise par les 5 annuités de 1 500 € :


1,06 5 - 1
Au bout de 10 ans : V10 = 1 500 x = 8 455.64
0,06
5
Au bout de 15 ans : V15 = 8 455.64 * 1.06 = 11 315.55 €

Valeur acquise par les 5 annuités de 2 000 € :


1,06 5 - 1
Au bout de 15 ans : V15 = 2 000 x = 11 274.19
0,06

Capital disponible au bout de 15 ans = 10 095.17 + 11 315.55 + 11 274.19 = 32 684.91

2) valeur actuelle des 15 annuités versées en fin d’année :


Valeur actuelle des 5 annuités de 1 000 € :
1 - 1,06 - 5
V0 = 1 000 x = 4 212.36
0,06

Valeur actuelle des 5 annuités de 1 500 € :

PERDREAU/BOUKHRISSI/FERRARIS MATHEMATIQUES FINANCIERES1Ere année GEA 1


Corrigé TD chapitre 5 2

1 - 1,06 - 5
V5 = 1 500 x = 6 318.55
0,06

V0 = 6 318.55 * 1.06 – 5 = 4 721.58 €

Valeur actuelle des 5 annuités de 2 000 € :


1 - 1,06 - 5
V10 = 2 000 x = 8 424.73
0,06

V0 = 8 424.73 * 1.06 – 10 = 4 704.32 €

Valeur actuelle des 15 annuités = 4 212.36 + 4 721.58 + 4 704.32 = 13 638.26 €


(ou de façon + rapide si on a calculé la valeur acquise auparavant :
valeur actuelle = 32 684.91 * 1.06-15 = 13 638.27)

Exercice 3

Nombre de versements : de 2002 à 2017 compris : 16 versements


Capital disponible le 01/12/2017 :
1,10 16 - 1
10 000 x = 359 497.30
0,10

Capital disponible le 01/12/2018 = 359 497.30 * (1 + 10 %) = 395 447.03 €

Capital disponible le 01/12/2022 = 395 447.03 * 1.10 4 = 578 973.99 €

Exercice 4

NB : l’esprit de cet exercice est de montrer que, en finance, on calcule toujours dans un premier temps la
rentabilité d’une opération avant toute prise en compte du financement. Dans un second temps, nous
n’avons plus qu’à comparer la rentabilité du placement au cout du financement. Si la rentabilité du
placement est supérieure au coût de son financement, on entreprend le projet ; sinon on laisse tomber.
Si on procède ainsi, en séparant « rentabilité de l’investissement » et « coût du financement de
l’investissement », c’est (hors raisons plus théoriques…et d’ailleurs non vérifiées dans la réalité !) parce
que cela permet de revenir sur notre décision si, par exemple, le coût du financement venait à changer
sans que le projet d’investissement ne soit impacté (on n’a dans ce cas pas à refaire de calculs).
(En conséquence, il convient de ne pas raisonner en flux de trésorerie net des décaissements liés au
financement, mais de privilégier l’approche ci-dessous : i) on calcul la rentabilité (TRI) de l’opération,
puis ii) comparer le TRI au coût du financement)

0 1 2 10
I------------------I-------------------I----------- ………. ------------I
- 400 000 30 000 30 0000 30 000
+ 500 000
1) on recherche le taux de rendement t de l’opération tel que :
Somme décaissée = valeur actuelle des encaissements

PERDREAU/BOUKHRISSI/FERRARIS MATHEMATIQUES FINANCIERES1Ere année GEA 2


Corrigé TD chapitre 5 3

1- (1 + t) - 10
400 000 = 30 000 x + 500 000 x (1 + t) – 10
t
Par interpolation linéaire, on obtient : t = 9,13%

On peut donc en déduire que l’opération est intéressante pour Michel puisque le taux de rendement est
supérieur au taux de l’emprunt.

2) soit x le prix de vente en dessous duquel l’opération pourrait devenir catastrophique

0 1 2 10
I------------------I-------------------I----------- ……….
------------I
- 400 000 30 000 30 0000 30 000
x ??
L’opération est neutre pour Michel si la valeur actuelle des encaissements est égale à la valeur actuelle
des décaissements…en prenant un coût du financement (donc un taux d’actualisation) de 8%.
Donc, on cherche x tel que :
1- (1 + 8%) - 10
400 000 = 30 000 x + x * (1 + 8%) – 10
8%

400 000 = 201 302.44 + x * (1 + 8%) – 10

198 697.56 = x * (1 + 8%) – 10

198 697.56
x = = 428 973.13 €
(1 + 8%) – 10

Donc le risque semble assez faible puisque l’opération est « rentable » (créatrice de richesse) dès lors
que Michel parvient à vendre l’appartement à un prix supérieur à 428 973 €, montant assez faible à
comparer du prix de vente espéré de 500 000 €.

Exercice 5

1) avec des versements réalisés en fin d’année,


0 1 2 3 4 5 6
I---------------I------------------I------------------I------------------I------------------I------------------I
0 -13 235 - 13 235 - 13 235 - 13 235 - 13 235 -13 235
Capital disponible
90 000 €
Attention : les 90 000 € correspondent à une valeur future, donc pour calculer le taux de rendement t, il
faut utiliser la formule de capitalisation ou alors actualiser les 90 000 €
o 1ère solution (la + rapide) : on recherche t avec une formule de capitalisation
donc on se place à la date 6
(1 + t) 6 - 1
90 000 = 13 235 x
t

PERDREAU/BOUKHRISSI/FERRARIS MATHEMATIQUES FINANCIERES1Ere année GEA 3


Corrigé TD chapitre 5 4

Pour résoudre cette équation, il faut passer par l’interpolation linéaire :

En remplaçant t par 4 %, on a :
1.04 6 - 1
13 235 x = 87 787.43
0.04
En remplaçant t par 5 %, on a :
1.05 6 - 1
13 235 x = 90 023.32
0.05
Donc t est compris entre 4% et 5%
On résout :
t – 0.04 90 000 – 87 787.43
=
0.05 – 0.04 90 023.32 – 87 787.43

t – 0.04
= 0.99
0.01

t – 0.04 = 0.0099
t = 0.0499
t = 4.99 %

o 2ème solution : on recherche t avec une formule d’actualisation, dans ce cas, il faut penser à
actualiser les 90 000 € au taux t :
donc on se place à la date 0

–6 1- (1 + t) - 6
90 000 * (1+t) = 13 235 x
t
On résout alors l’équation suivante (on regroupe les t du même côté)
1- (1 + t) - 6
0= 13 235 x - 90 000 * (1+t) – 6
t
Par interpolation linéaire, on obtient t = 4.99%

PERDREAU/BOUKHRISSI/FERRARIS MATHEMATIQUES FINANCIERES1Ere année GEA 4


Corrigé TD chapitre 5 5

2) avec des versements réalisés en début d’année,


0 1 2 3 4 5 6
I---------------I------------------I------------------I------------------I------------------I------------------I
- 13 235 -13 235 - 13 235 - 13 235 - 13 235 - 13 235 0
Capital disponible
90 000 €
On cherche le taux de rendement t tel que (formule de capitalisation avec versements en début d’année)
(1 + t) 6 - 1
90 000 = 13 235 x * (1+t)
t

Par interpolation linéaire, on obtient t = 3.59%

Exercice 6

1) représentation des flux :


01/01/2004 31/12/2004 31/12/2005 30/06/2006
I---------------------------I--------------------------------I-----------------------------I
- 15 1 1,2 16
(Puisque les flux sont tous différents, il faut utiliser la formule : Co = Cn * (1+i)- n)

2) on cherche le taux de rendement t tel que (le calcul peut se faire au niveau d’une action) :
Valeur actuelle des décaissements = valeur actuelle des encaissements
15 = 1 * (1+t)-1 + 1.2 * (1+t)-2 + 16 * (1+t)-2.5
Par interpolation linéaire, on obtient : t = 8.47%

Exercice 7 : objectif : calculer le coût de la location pour déterminer le mode de financement le


plus économique : emprunt ou location ? (si on intégrait l’impôt cela ajouterait quelques calculs
préalables pour comparer de façon pertinente coût du leasing et coût du financement classique, on
n’en tient pas compte en 1ere année).

12 mensualités de 545 € 12 mensualités de 860 € 36 mensualités de 1 060 €


0 1 12 13 24 25 60
I------------I------- ......--------I-----------I---------- ..........-------I-----------I------- …. ------------I
50 500 -545 -545 -860 - 860 -1 060 - 1 060
-14 393

Valeur actuelle des 12 mensualités de 545 € :


1- (1 + t) – 12
545 x
t

Valeur actuelle des 12 mensualités de 860 € de la 2ème année (attention, il faut penser à multiplier par
(1+t) – 12 sinon la valeur obtenue serait celle de la date 12
1- (1 + t) – 12
860 x * (1+t) – 12
t

Valeur actuelle des 36 mensualités de 1060 € des 3 années suivantes (attention, il faut penser à
multiplier par (1+t) – 24 sinon la valeur obtenue serait celle de la date 24

PERDREAU/BOUKHRISSI/FERRARIS MATHEMATIQUES FINANCIERES1Ere année GEA 5


Corrigé TD chapitre 5 6

1- (1 + t) – 36
1 060 x * (1+t) - 24
t

On recherche t le taux de revient mensuel de la location tel que :


Valeur actuelle du fourgon = valeur actuelle des mensualités :
1- (1 + t) – 12 1- (1 + t) – 12 - 12 1- (1 + t) – 36
50 500 = 14 393 + 545 + 860 * (1+t) +1 060 * (1+t) - 24
t t t

Interpolation linéaire :
Pour t = 1%, on a :
1- 1.01 – 12 1- 1.01 – 12 1- 1.01 – 36
14 393 + 545 + 860 * 1.01 - 12 +1 060 * 1.01 - 24 = 54 251.31
0.01 0.01 0.01

Pour t = 2%, on a :
1- 1.02 – 12 1- 1.02 – 12 1- 1.02 – 36
14 393 + 545 + 860 * 1.02 - 12 +1 060 * 1.02 - 24 = 44 125.52
0.02 0.02 0.02

Donc : 1% < t < 2%


On cherche t tel que :
t – 0.01 50 500 – 54 251.31
=
0.02 – 0.01 44 125.52 – 54 251.31

t – 0.01
= 0.37
0.01
t – 0.01 = 0.0037
t = 0.0137
On obtient : t = 1.37%
On peut en conclure que le crédit-bail est plus coûteux que l’emprunt (1.37% > 1.17%)

Exercice 8

Pour connaître le montant des nouvelles annuités, on a besoin de calculer le capital restant dû au bout de
3 ans

On cherche l’annuité a tel que :


1 – 1.085 – 10
3 000 000 = a
0,085

3 000 000 * 0.085


Donc a = = 457 223.12 € = 457.22 k€
1 – 1.085 – 10

PERDREAU/BOUKHRISSI/FERRARIS MATHEMATIQUES FINANCIERES1Ere année GEA 6


Corrigé TD chapitre 5 7

TABLEAU D’AMORTISSEMENT DE L’EMPRUNT : chiffres en K€

Année K restant dû Intérêts Amortissement Annuité K restant dû


1 3 000 255 457.22-255 =202.22 457.22 300-202.22 = 2 797.78
2 2 797.78 237.81 219.41 457.22 2 578.37
3 2 578.37 219.16 238.06 457.22 2 340.31
4 INUTILE INUTILE INUTILE INUTILE INUTILE
5 INUTILE INUTILE INUTILE INUTILE INUTILE

Montant restant dû au bout de 3 ans = 2 340 302.68 €


Les 4 nouvelles annuités doivent donc permettre de rembourser 2 340 302.68 € :
1 – 1.085 – 4
2 340 302.68 = a
0,085

On obtient a = 714 466.07 €

PERDREAU/BOUKHRISSI/FERRARIS MATHEMATIQUES FINANCIERES1Ere année GEA 7