Vous êtes sur la page 1sur 16

Guide d’Aventures

VI
Éril Brandabur
Aventurier quasi retraité

12 Sombrebois 1016
Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541
2

Pour le meneur de jeu, et lui seul


Dans les pages suivantes, vous trouverez une table de six événe-
ments par terrasse – plus celle du Cloaque –, ainsi que six péripéties
autour de chacun des quatre Temples.
Ces petits épisodes sont destinés à vous aider à faire vivre Laelith.
Vous pouvez les utiliser pour animer le passage de vos aventuriers
dans une terrasse ou près d’un temple, pour meubler un temps mort
dans un scénario ou bien vous pouvez les développer pour en faire
une aventure à part entière.
Ils sont numérotés de 1 à 6 : vous pouvez laisser faire le hasard
(lancez 1d6), choisir la péripétie qui vous amuse ou celle qui cadre le
mieux avec le moment du scénario que vos PJ sont en train de vivre.
Pour garder l’effet de surprise, il est déconseillé aux joueurs de lire
ce guide.

Guide d’aventures
3

La Main qui travaille


1. Pour distraire un « pigeon » pendant que son complice lui fai-
sait les poches, un jeune voleur a eu l’idée de simuler une crise
de convulsions baveuses, après s’être peint des points verts sur le
visage. Pas de chance, ce sont les symptômes de la fièvre ookha-
bique. Persuadées qu’elle est devenue transmissible à l’homme, les
autorités se dépêchent d’organiser un cordon sanitaire.
2. Les Porte-ténèbres ont empoisonné les jardins du Dénuement.
Les arbres fustigent les miséreux et leur zèbrent le dos de versets
impies. Les ronces crachent leurs épines sur les fuyards. Dans le
bidonville, un groupe de personnes s’est barricadé. Qui osera leur
porter secours ?
3. Les Ermites pendulaires foulent les rues de la Main, sur leurs
jambes affaiblies. D’ordinaire, ces illuminés vivent suspendus
au-dessus des flots de l’Inlam pour mieux écouter ses rugisse-
ments et interpréter sa voix. Mais aujourd’hui, ils viennent dé-
livrer un message du torrent. La foule se presse, que ce soit pour
soutenir leur démarche incertaine, ou pour entendre avant tout le
monde ce qu’ils vont chuchoter aux oreilles des prêtres.
4. Fugit-Necat, horloger à la Main, a eu une commande particulière :
un automate carillon, un guerrier tout en rouages, qui combattrait
selon l’heure un des douze monstres du zodiaque d’Egonzasthan.
L’artisan a jeté son dévolu sur les PJ pour les voir combattre et
s’en inspirer pour son œuvre, mais affronter un mugissant astral
n’est pas à la portée de tout le monde.
5. Un pèlerin se cache derrière les PJ. Il a voulu acheter à Forberg
l’Ancien une véritable relique, le doigt de Glycol de Fer. Et depuis
qu’il l’a, il est la cible de multiples violences orchestrées par la
guilde des Tabergistes et des Cabaretiers. Pensez donc, une pha-
lange qui transforme l’eau en vin…
6. Un passant convulse avant d’expirer. Il venait d’acheter un
serpent gris à Essinna, la vendeuse d’animaux exotiques, en vue
d’un assassinat. Mais il a été trop familier avec la bête. Le reptile

Guide d’aventures

Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541


4

est libre et effrayé, il risque de semer la mort. Qui le retrouvera


en premier : les gardes, les autorités, les aventuriers de tout bord
motivés par une prime offerte par les commerçants, ou les ap-
prentis d’Essinna ?

La Chaussée du lac
1. Il y a eu un accident lors du déchargement d’une cargaison
d’épices. Depuis, un voile poudreux et jaune, qui attaque les yeux,
flotte sur la terrasse. Les rumeurs vont bon train et certains ima-
ginent une attaque des Porte-ténèbres. D’ici à ce que la situation
vire au lynchage…
2. Les nourrices emmènent parfois leurs protégés jouer sur les
plages de galets, entre les quais branlants. Ils y côtoient la mar-
maille des bas quartiers, ils l’affrontent parfois avec des épées de
bois flotté, quand ils ne se cachent pas dans les jupes de leur nou-
nou. Comme aujourd’hui, où un cadavre tatoué flotte entre deux
eaux.
3. Un félys qui se baladait de toit en toit a fini par chuter et se re-
trouver saucissonné dans un filet de pêche, mis à sécher entre
deux masures. Si une petite partie des riverains est d’avis de le
relâcher, un groupe grandissant d’énervés a bien envie de châtier
ce cambrioleur potentiel.
4. Un homme paniqué accoste les PJ. Il dit qu’il est poursuivi par des
assassins de l’Abattoir, qui en veulent à ses jours parce qu’il a été
témoin d’une rencontre qui ne devrait pas avoir eu lieu. Il ne veut
pas en dire plus et demande qu’on le protège. Plus on l’interroge-
ra, plus ses propos seront décousus et pour cause, l’homme fait
un mauvais trip à cause d’un tatouage qu’Ergün a raté. Mais sur la
Chaussée du lac, on peut si facilement prendre les passants pour
d’éventuels agresseurs…
5. Les feux d’alerte des guérites du quartier Nord s’allument tous
en même temps. La garde du port se mobilise vivement. Et si ce

Guide d’aventures
5

n’était qu’une diversion orchestrée par un mage pour dissimuler


le forfait de ses complices à l’autre bout des quais ?
6. Un riche pèlerin a pensé s’encanailler sur les Pontons. Ignorant
qu’on ne trouve qu’un passeur en bas de la rue des Murs, le voilà
embarqué par un équipage de détrousseurs. Si les PJ viennent à
son secours, ils finiront la journée avec lui à manger du tugu en
regardant des combats de traniecs.

La Prospérité
1. Est-ce à cause de cette sonate pour cordes, qui fait vibrer l’air de
la terrasse, mais voilà que les gens deviennent étonnamment ca-
ressants. À peine s’ils ne tombent pas dans les bras les uns des
autres. Les petites demoiselles de l’Académie du bel art devraient
savoir que si certains instruments de musique sont sous clé, c’est
parce qu’ils sont enchantés.
2. Un vendeur de rue propose aux PJ un de ces récits picaresques
à deux pièces de cuivre et imprimés sur du mauvais papier.
Surprise ! Ce ne sont pas les aventures de Mackus cette fois, mais
bel et bien celles de vos personnages, atrocement caricaturés.
Quel client de la taberge où ils se sont vantés a pu les plagier de la
sorte ?
3. Voilà deux ans que Borion et son âne raccompagnent chez eux
les clients ivres de la taberge du Cartographe. Mais aujourd’hui le
quadrupède s’est emballé, piqué par une mouche de feu. Borion,
frappé par un sabot à la cuisse, est incapable de courir derrière
l’étrange équipage. Il promet tournées et reconnaissance à qui
sauvera son client.
4. Les scribes-échevins qui boivent au Jeu de lois font signer aux
ivrognes des contrats de quête, les engageant à apprendre sous
48 heures un chapitre entier du Petit traité du Quart Payant, un
des ouvrages les plus abscons sur la fiscalité laelithienne. En cas
de rupture du contrat, le contrevenant doit céder une partie de
ses biens. Est-ce un de vos PJ qui retrouve un tel contrat dans sa

Guide d’aventures

Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541


6

poche tandis qu’il dégrise, ou un PNJ au désespoir qui se confie


aux aventuriers ? La chaise de mémoire du Grand Théâtre pour-
rait les tirer de ce mauvais pas, pour peu qu’ils en connaissent
l’existence.
5. Un émissaire d’Omakshan, au-delà de la plaine des Oliviers, a
voulu rendre hommage au nouveau Roi-Dieu en lui offrant des
autruches naines teintes aux couleurs de l’arc-en-ciel. En remon-
tant vers le palais, l’équipage a croisé le chemin d’un cracheur de
feu sur le Grand Marché. Les volatiles apeurés se sont dispersés
aux quatre coins de la terrasse. Certaines deviennent agressives,
d’autres se cachent. Les moins chanceuses risquent de finir en
tourte à l’échelle des Boulangers.
6. Il fait anormalement chaud pour la saison et les odeurs de
l’échelle des Pendus ou du Pilori sont pestilentielles. Sous pré-
texte de vendre des mouchoirs parfumés pour quelques pièces, un
groupe d’aigrefins droguent les passants à l’aide de soporifiques
pour mieux les délester.

Guide d’aventures
7

Le Nuage
1. Pendant qu’ils traversent la strate des Brumes, les PJ découvrent
une série de gouttelettes lumineuses. Le liquide n’est pas magique,
ce sont des gouttes de vin de lumière d’Olizya. En remontant la
piste, les PJ découvriront un livreur terrifié. Il a une flèche dans la
cuisse. Une des bouteilles millésimées qu’il doit livrer au caviste
Jérôme Boam s’est brisée, et les voleurs bien renseignés qui en
veulent au nectar sont tout près.
2. Attroupement autour d’un ménestrel à la face noircie. Il a voulu
approcher un chat aux miaulements étranges, et la bête lui a cra-
ché un jet d’encre au visage. Les gens s’alarment de cette engeance
diabolique et de tout ce que sa présence suppose. Si personne ne
s’en occupe, le chat-poulpe, échappé de l’UMU et des expériences
d’hybridation de Joret Hefsie va faire des hordes de petits.
3. Pendant qu’il dormait la fenêtre ouverte, Réburier, garde à la Perle,
s’est fait voler son gueulard par un doudilain facétieux. Depuis,
l’animal s’amuse à désorienter les patrouilles. Aujourd’hui, il
prend pour cible les PJ. Il les suit du haut des toits et déclenche le
sifflet aux pires moments. Les PJ subiront de nombreuses fouilles,
car les gardes sont persuadés que ce sont eux qui ont l’engin.
4. Pendant une des fameuses bourses aux livres, un PJ se voit pro-
poser à tout petit prix un livret aux illustrations étranges, qui
changent selon l’altitude où l’on lit l’opus. Ces enluminures aé-
riennes ne sont pas l’œuvre de Ladanaïelle, et plus l’on grimpe,
plus elles ressemblent à une sorte de rébus étrange. Que dissi-
mulent-elles et jusqu’à quel sommet enneigé faudra-t-il grimper
pour avoir la clef de l’énigme ?
5. Un bourgeois de la Blanche Chaussée s’enflamme à quelques
mètres des PJ. Après enquête, ce n’est pas le premier. Le feu
semble avoir surgi de sa pomme d’ambre, ce brûle-senteurs à la
mode. La cause ? Un substitut dangereux, mais bon marché, de
l’ambre gris ou une série de règlements de compte ?

Guide d’aventures

Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541


8

6. Des bruits dans les hauteurs, on se bat sur un des ponts aériens de
la terrasse. Le temps d’y monter, il n’y a plus personne. Juste des
traces de sang, et une sacoche abandonnée qui contient les plans
d’une machine volante. Les PJ peuvent chercher leur propriétaire,
à moins qu’ils ne préfèrent construire le prototype et participer
au prochain Bal des volants.

Le Châtiment
1. Bienvenue dans l’échelle Répétite, la même rue, courte et quasi
déserte, qui se répète en boucle. Le clochard qui ronfle en travers
du caniveau la connaît bien : « Elle est rayée, faut juste taper au bon
endroit pour qu’elle reparte. »
2. Hallucination, rituel expiatoire ou fièvre meurtrière ? Voilà que
passe une foule vindicative poursuivant un homme déguisé en la-
pin. Le pauvre hère court en tous sens et hurle qu’il est en retard.
Comme si c’était une excuse.
3. Un miséreux est persuadé qu’un des PJ est un Juste et qu’il peut
sortir de la terrasse. Pour pouvoir sortir lui aussi, le pauvre diable
se cramponne au personnage, et va jusqu’à se menotter à lui.
4. Un attroupement se forme autour des PJ. Pensez, ils viennent
du dehors, ils ont des nouvelles fraîches des autres terrasses et
peuvent répondre aux questions des exilés du Châtiment.
5. La rue est déserte mais rien n’y fait. À peine les aventuriers se
tournent, voilà qu’on les caillasse depuis les hauteurs. Personne
pourtant sur les toits, à part peut-être les gargouilles goguenardes.
6. Un groupe de fillettes maigres et maquillées, en jupette, qui
marchent au pas sur une musique imaginaire, tout en jetant des
bâtons en l’air. Mais pourquoi leur baguette ressemble-t-elle tant
à une coudée royale-divine ?

Guide d’aventures
9

La Haute Terrasse
1. Un illuminé saute dans l’enclos des varans. Il hurle qu’il est « le
roi du monde ». Si personne n’intervient, il risque d’abdiquer
bien vite, déchiqueté par les lézards sacrés.
2. Un Porte-ténèbres est condamné à la triple élongation vaporeuse, une
sentence qui n’a pas été exécutée depuis près de trois siècles. Les ba-
dauds se pressent autour de la place des Exécutions et la marquise de
Baldi essaye de se trouver une escorte pour aller au milieu de tous ces
ruffians. Si les Porte-ténèbres tentent un attentat sur place, à base de
fées arracheuses de dents, les PJ n’auront pas été embauchés pour rien.
3. Une cohue entoure les équipes d’un chantier de fouilles, qui
convoient un curieux artefact déterré sur le chantier. Quand la
garde a dispersé les curieux, un des PJ se rend compte qu’on lui a
dérobé son pectoral de déambulation. Sans ce disque de bronze
bien visible sur sa poitrine, il risque vite d’avoir des ennuis.
D’autant que les hommes en tunique pourpre pullulent.
4. Uber de Shon a fédéré un groupe d’étudiants de l’école de ma-
gie avec des sortilèges de vol pour servir de courrier ou trans-
porter des personnes à moindre coût. La bataille juridique avec
la Compagnie aérienne royale se poursuit parfois dans les rues,
entre monteurs de shedras arrogants et jeunes mages pleins de
morgue. Si les PJ s’en mêlent, ils devraient bien choisir leur camp,
car il y aura des représailles.
5. Une nouvelle démarche est à la mode parmi les oisifs de la Haute
Terrasse. Excessivement lente et composée de quarts de pas et de
longues pavanes du buste tandis que les jambes restent immo-
biles, ce pas est censé démontrer que ces personnes ont tout le
temps devant elles. Traverser la terrasse en devient surréaliste,
tant les échelles semblent être envahies de pseudo-mannequins
qui encombrent en plastronnant comme des paons drogués.
6. Une partie du ciel vire au vert pomme marbré d’ondes violacées.
On crie à la fin du monde, mais ce sont juste les étudiants de
l’école d’illusion qui s’ennuient.

Guide d’aventures

Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541


10

Le Cloaque
1. Un rat blessé du Bounzill Express est poursuivi par un troglo-
dyte affamé. Une fois secouru, le pauvre rongeur ne sait plus où il
doit aller. Sur le message qu’il transporte, quelques mots énigma-
tiques : « Tout est prêt pour notre grand Œuvre. Brillante Aurore,
le prochain aquaria. »
2. Une salle souterraine envahie de cristaux. Au passage des PJ,
certains s’illuminent et laissent échapper une sonorité musicale.
Hasard ou tentative de communication ?
3. Un paria du Châtiment, mort de peur, est incapable d’expliquer
pourquoi il s’est senti obligé de voler cet ange de pierre qui faisait
l’angle de l’échelle des Sanglots, ni comment il a pu le transporter
si loin dans les tréfonds. Mais il répétera en pleurant aux PJ que
s’ils quittent la statue des yeux, l’ange va bouger et les prendre.
4. Voilà comment un gobelin plaide pour sa survie : « Tous les Dieux
ne sont pas révérés à la surface, certains oubliés, oui, comme morts, et la
Confrérie les a enterrés avant d’être oubliée elle aussi. Grumpsh connaît,
Grumpsh montre le chemin, suivez gentil Grumpsh. »
5. Mama Troll tient une cantina ouverte à tous. Et puis elle connaît
bien le Cloaque. Bon, il n’y a pas foule, mais si les aventuriers la
font rire, peut-être qu’elle ne les droguera pas et qu’ils ne finiront
pas dans le ragoût. Elle s’ennuie tellement.
6. Un groupe de créatures pâles et émaciées essayent de protéger la
statue d’un vampire chauve que des gnomes contrefaits veulent
apparemment abattre à coups de pioche. Voilà nos PJ coincés
dans une des luttes de pouvoir du Cloaque.

Guide d’aventures
11

Autour du Temple du Crâne


1. Il n’y a pas plus sales que les fidèles du Dieu Cafard. Les voilà
lâchés dans les ruelles, demandant aux riverains de déverser sur
eux leurs ordures. Ils n’ont jamais été aussi nombreux, comme
s’ils s’étaient reproduits.
2. Les boulangeries travaillent sans discontinuer. La Déesse des
moissons va bientôt renaître ou partir pour les enfers, c’est selon.
Et ses prêtres distribuent du pain pour fêter l’événement.
3. Cette nuit, le voile qui sépare les morts des vivants sera extrême-
ment fin. Si vous désirez recevoir chez vous un fantôme familier,
achetez une bougie consacrée. Mais méfiez-vous, on ne choisit
pas quel reflet du passé vous visite. Et si votre invité spectral vous
déplaisait, surtout n’ouvrez pas votre porte pour le mettre dehors.
À l’inverse, vous inviteriez tous les esprits en maraude à venir
vous rencontrer.
4. Selon le dogme, la vie retourne cycliquement à la terre. Dans cet
ordre d’idée, un hommage aux croyants va empuantir les échelles
sous la forme de dizaines de grandes jarres contenant une pâte
brunâtre, futur engrais agricole, et issue de la décomposition des
corps au Profond Reposoir. Nostravinus, oracle alcoolique, sai-
sit le bras d’un PJ et pointe le septième récipient : « L’anneau de
Kabalsahn enfin retrouvé » murmure-t-il. On sait donc que son an-
cien porteur est décédé et qu’il était un fidèle du temple du Crâne.
5. Les exorcistes du Temple défilent, fendant des foules de malchan-
ceux qui s’estiment maudits et espèrent une purification gratuite.
Mais voilà qu’un petit groupe de sévères abjurateurs tombe en
arrêt devant l’arme d’un des PJ…
6. Le Dieu-sous-la-montagne est de sortie. Les fanfares naines sont
bruyantes et les barbares frappent en rythme leur poitrine musclée.
Indifférents au vacarme, des enfants courent en queue de cortège,
pour ramasser la verrerie, les fausses pierres précieuses, tombées
du char de la divinité. Il y a trois ans, un commerçant débutant s’est
fait abuser par une de ces pacotilles. Laelith en rit encore.

Guide d’aventures

Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541


12

Guide d’aventures
13

Autour du Temple du Nuage


1. Le Temple a vu grand pour sa dernière cérémonie. Si le lâcher de
centaines de colombes fut mémorable, les déjections des volatiles
sont depuis un cauchemar pour la population. On pense même
payer les félys pour qu’ils en débarrassent les toits.
2. Si l’on entend les cymbales et les flûtes, on ne voit pourtant per-
sonne. Le vent fait lui-même sa procession, il fait chanter les éo-
liennes liturgiques, il soulève les robes des belles et entraîne de
longues écharpes de soie couvertes de glyphes sacrés danser la
sarabande au fil des échelles.
3. Si un moine du Questionnement véritable vous tend un imprimé,
ne le lisez pas. Certains se sont assis, sous la pluie pendant des
semaines, ont abandonné leur famille, leur travail, pour chercher
la réponse à la question ultime, ou bien pour déprimer roulés en
boule sous un escalier. Ne me demandez pas ce qu’il y a sur leur
maudit papier, je ne suis pas fou, je ne l’ai pas lu.
4. Le jour de la sainte-Bastaque, les pêcheurs du lac montent jusqu’au
Nuage, portant à dos d’homme leurs mâts aux voiles déployées
pour la bénédiction du Temple. Les bômes s’entrechoquent, les
gars ahanent sous l’effort.
5. C’est le vent roux que l’on fête. Les fidèles aux masques de renard
courent dans les rues, prêts à toutes les farces, tandis que sur leur
passage la végétation prend une teinte d’automne. Les jardiniers
sont sur le pas de leur porte, râteau à la main, prêts à chasser les
trublions qui déplument leurs arbres…
6. Les prêtres l’ont confirmé, c’est le moment de sortir les cerfs-vo-
lants à prières. La symphonie de couleurs dans le ciel est magni-
fique, certains bataillent entre cultes ennemis, les cordes enduites
de colle et de poussière de verre. Et devinez qui prend un engin
en perdition sur le coin du crâne ?

Guide d’aventures

Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541


14

Autour du Temple de l’Oiseau de feu


1. Des draps noirs ont été tendus au-dessus des échelles, et quelques
sortilèges d’obscurité ont été lancés ici et là. La procession aux
flambeaux alchimiques en l’honneur de saint Goum l’Irradié va
commencer. Que brillent les squelettes des fidèles !
2. Marre des défilés militaires ! Marre des troupes qui vont au pas
cadencé faire bénir leurs harnois dans une des chapelles d’un
Dieu de la guerre. Ça vous lézarde les façades et ça décroche les
tableaux avec leurs vibrations ! Sans parler des aboiements des
sergents et des roulements de tambour…
3. La brigade du feu est sur le pied de guerre. L’an dernier, le lâcher
de lanternes ascensionnelles a tourné à la catastrophe. Espérons
que pour la cérémonie, le vent ne rabattra pas les lumignons vo-
lants sur les toits, comme autant de sources d’incendie.
4. Cette nuit, pour commémorer l’affrontement entre l’Obscur et le
Radieux, tous les foyers sont censés limiter leurs feux, pour mieux
les rallumer demain. Les voleurs s’en frottent déjà les mains.
5. Des zélotes primaires de la Dualité unique démontrent la force
de leurs convictions au grand public : la plupart brisent de solides
planches ou des blocs de pierre, d’autres se flagellent à coups de
fouets enflammés ou versent de l’alcool brûlant sur leurs cica-
trices. Les pénitents ne sont pas particulièrement regardants sur
la sécurité des passants et les encouragent à venir les rejoindre
dans leur adoration martiale.
6. Une erreur de calendrier et ce sont deux Dieux ennemis qui se
croisent en procession. Il faut dire que l’Oiseau de feu et le Poisson
d’argent sont voisins. Mais bon, ce n’est pas ça qui va calmer les
fanatiques qui se bagarrent.

Guide d’aventures
15

Autour du Temple du Poisson d’argent


1. Lors d’une procession, les prêtres d’un culte du commerce
lancent des poignées de lithals dans les airs. Derrière eux cela vire
à l’émeute. Mais pour peu qu’un PJ prenne le temps d’observer
les billets, il se rendra tout de suite compte que ce sont de vagues
copies.
2. Les riverains en ont assez du culte de Våd le Ruisselant. Pour peu
que ses fidèles promènent son effigie, les honnêtes gens ont vite
de l’eau jusqu’aux chevilles, des saumons remontent les escaliers
en bondissant, et des cohortes de grenouilles escaladent les fa-
çades accompagnant de leurs coassements la litanie des croyants.
En marge, quelques mécréants attendent pour se ruer sur les ba-
traciens et les poissons qui enrichiront leur menu.
3. Des femmes en pleurs encadrent la procession de la Vierge des
Noyés, dans sa robe de goémon. Les fantômes de leurs maris per-
dus sur le lac portent l’idole macabre sur leurs épaules spectrales.
En tête du cortège, un enfant aux lèvres bleues rappelle qu’il est
criminel de laisser jouer les enfants en bas âge, seuls, sur le port…
Quelques contrebandiers essayent d’interroger discrètement le
spectre de l’un des leurs, afin de savoir où a coulé la cargaison.
4. Aujourd’hui les prêtres ouvrent les grilles de la chapelle de
Shindetezör. On raconte que celui qui baise le socle de la statue
se voit débarrassé de ses maux. Le quartier est envahi de scroful-
eux, de malades, dont certains contagieux. Les résidents se barri-
cadent. Et les agents du Lazaret sont en chasse.
5. C’est la statue de Pitanarberre, le Dieu des bonnes affaires, que
l’on promène. Les commerçants quittent leur échoppe, pour faire
bénir leur tiroir-caisse.
6. On n’aura jamais vu autant de nains dans les rues que ce jour-là.
Le concile des prêtres cèdera-t-il à la pression et canonisera-t-il
Galianthril le Faiseur d’Écluse, le Dompteur de Lac ?

Guide d’aventures

Vincent GRAMMELSPACHER - grammelspacher.vincent@gmail.com - 202008/107042/223541


Directeur de publication : David Burckle
Chef de projet : Jean-Marie Noël
Auteurs : Max et Sarah Verdu
Relecture : Agnès Pernelle
Illustrations de couverture et intérieures : Tan Burci
Création graphique & Maquette : Romano Garnier
L’équipe de Black Book Editions : Thomas Berjoan, Éric Bernard, Ghislain Bonnotte,
Anthony Bruno, Damien Coltice, Jonathan Duvic, Marie Ferreira, Romano Garnier,
Laura Hoffmann, Justine Largy, Céline Munoz, Aurélie Pesseas et Gabriela Tagle

Édité par Black Book Éditions


50 rue Jean Zay, 69800 St Priest.
Dépôt légal : Juillet 2020.
ISBN : 978-2-36328-269-9
ISBN (PDF) : 978-2-36328-270-5
Imprimé en UE.

© Black Book Éditions, 2020.


Casus Belli, Black Book Éditions, Laelith, sont des marques déposées par Black Book Éditions.
Tous droits réservés.

Vous aimerez peut-être aussi