Vous êtes sur la page 1sur 6

Laboratoire de Simulation des Matériaux Cours Millieux Continus

Département des Matériaux 3ème Semestre


EPFL J.-M Drezet, J. Valloton, K. Shahim & M. Salgado

Corrigé No 6  24.10.07
Tenseur des Déformations I
1. Rotation du corps rigide
Le champ de déplacement est déni par :
 
Cx2 + Bx3
~u =  Cx1 − Ax3 
 
−Bx1 + Ax2

D'après l'équation (3.6) du polycopié, on obtient :


 
0 −C B
Grad ~u =  C 0 −A 
 
−B A 0

Il est aisé alors de montrer que :


 
1 −C B
L = C

1 −A 

−B A 1

Le tenseur des déformations de Cauchy-Green, B, vaut :


 
1 + B2 + C 2 −AB −AC
B =

−AB 1 + A2 + C 2 −BC


−AC −BC 2
1+A +B 2

Le tenseur linéarisé des déformations vaut :


 
0 0 0
ε= 0 0 0 
 
0 0 0

On trouve alors que, quelques soient les valeurs A, B et C, sauf A = B =


C=0 , on a aaire à une rotation d'un corps plutôt qu'à une déformation :
 
0 C −B
d =  −C 0 A 
 
B −A 0

Pour trouver l'axe de rotation correspondant, il faut trouver la direction selon


laquelle la variation du déplacement est nulle, ∂u/∂~n = 0, i.e., puisqu'il s'agit
d'une rotation pure du corps rigide, on peut prendre directement le tenseur
de rotations, d (qui correspond à la transposée de Grad ~u) et résoudre le
système d'équations dans le produit :
1
Laboratoire de Simulation des Matériaux Cours Millieux Continus
Département des Matériaux 3ème Semestre
EPFL J.-M Drezet, J. Valloton, K. Shahim & M. Salgado
     
0 C −B nx 0
 −C 0 A  ·  ny  =  0 
     
B −A 0 nz 0

On xe n = 0 et on obtient n = B/A et n = C/A


Autrement, nous pouvons faire appel à l'équation
x y z

∆u = ω × r0

d'où l'on obtient que ω ,


= A ω2 = B et ω =C , r étant la POSITION d'un
point dans l'espace.
1 3

2. Déformation angulaire
Pour que les vecteurs de déplacement soient nuls, i.e., x(r , t) = x , y(r , t) =
y et z(r , t) = z , il faut que k(t) = 1 et θ(t) = 0.
0 0 0

Le champ de déplacements dans les trois directions de l'espace est donné par
0 0 0

les équations suivantes :


ux = x(r0 , t) − x0 = x0 (k(t) cos θ(t) − 1)
u
y = y(r0 , t) − y0 = k(t)x0 sin θ(t)
u z = z(r0 , t) − z0 = 0

Le champ de vitesses s'obtient donc de la dérivée du déplacement par rapport


au temps :
∂ux
∂t = x0 (k(t) sin θ ∂θ(t) ∂k(t)
∂t + cos θ(t) ∂t )
∂uy
∂t = x0 (−k(t) cos θ(t) ∂θ(t) ∂k(t)
∂t + sin θ(t) ∂t )
∂uz
∂t = 0

Pour décrire la déformation qui a lieu lorsque le temps s'écoule, prenons


d'abord le déplacement u . Si on fait des petits incréments pour θ, pour
k ≤ 1, x(r , t) < x . Dès que k > 1, x(r , t) > x Dans le cas du déplacement
x

u , le déplacement est toujours positif pour k > 0. Dans tous le cas, la


0 0 0 0

déformation suit un prol angulaire autour de l'axe z, avec un rétrécissement


y

pour k ≤ 1 (voir feuille Excel).


Pour calculer le tenseur de déformations de Green-Lagrange il faut d'abord
calculer Grad ~u :
 
k cos θ − 1 0 0
k sin θ 0 0 
 

0 0 0

et on obtient :

2
Laboratoire de Simulation des Matériaux Cours Millieux Continus
Département des Matériaux 3ème Semestre
EPFL J.-M Drezet, J. Valloton, K. Shahim & M. Salgado
 
k cos θ 0 0
L =  k sin θ 1 0 
 
0 0 1

et
 
k 2 cos2 θ + k 2 sin2 θ k sin θ 0
B =

k sin θ 1 0 

0 0 1

Le tenseur linéarisé de la déformation, ε est donné par :


 
k sin θ
k cos θ − 1 2 0
ε= k sin θ
0 0 
 
2
0 0 0

Pour trouver le tenseur des vitesses de déformation ε̇ nous reprenons les


expressions pour le champ de vitesses (v~ , v~ , v~ ) = ( , , ) en rem- ∂ux ∂uy ∂ux

plaçant les valeurs correspondantes pour k(t) et θ(t). On obtient :


x y z ∂t ∂t ∂t

∂(x0 (cos(ωt) cos(ω(t))−1))


vx = ∂t = 2ωx0 cos(ωt) sin(ωt) = ωx0 sin(2ωt)

∂(cos(ωt)x0 sin(ωt))
vy = ∂t = ωx0 (sin2 (ωt) − cos2 (ωt) = −ωx0 cos(2ωt)

vz = 0

Ainsi, le tenseur des vitesses de déformation s'écrit :


−ω cos(2ωt)
 
2ω sin(2ωt) 2 0
ε̇ = 
 −ω cos(2ωt) 
2 0 0 
0 0 0

3. Déformation plane
NOTE : Exercice BONUS!
Nous avons besoin d'estimer le vecteur de déplacement pour ce système. Pour
ce faire, nous devrons retrouver d'abord le tenseur gradient de la transfor-
mation, L, à partir de l'équation 5.5 du polycopié.
∆r = L∆r0

.
Pour la droite 0C 0 = ∆r on écrit :
! ! !
OC 0 cos θ L11 L12 OC
= ·
OC 0 sin θ L21 L22 0

3
Laboratoire de Simulation des Matériaux Cours Millieux Continus
Département des Matériaux 3ème Semestre
EPFL J.-M Drezet, J. Valloton, K. Shahim & M. Salgado

d'où on peut sortir les équations :


OC 0 cos θ = L11 OC + L12 0 (1)
OC 0 sin θ = L21 OC + L22 0 (2)
Cependant, pour la droite OA =!∆r on écrit :
0
! !
OC 0 cos(π/2 − θ) L11 L12 0
= ·
OC 0 sin(π/2 − θ) L21 L22 OA
En sachant que cos(π/2 − θ) = sin θ et que sin(π/2 − θ) = cos θ, on obtient
les deux équations manquantes :
0
OA sin θ = L 0 + L OA 11 12 (3)
0
OA cos θ = L 0 + L OA 21 22 (4)
Et alors, !
L= cos θ sin θ
sin θ cos θ
Il est aisé de montrer que : !
Grad ~u = L−I= cos θ − 1
sin θ
sin θ
cos θ − 1
On peut écrire donc :
∂ux
= cos θ − 1
∂x

∂ux
et
∂y = sin θ
Après intégration on obtient :
ux = x(cos θ − 1) + A(y) = y sin θ + B(x)
Compte tenu du fait que l'origine ne bouge pas et en appliquant la même
procédure pour u , on obtient nalement le vecteur de déplacement :
y
! !
ux x(cos θ − 1) + y sin θ
=
uy y(cos θ − 1) + x sin θ
Le tenseur linéarisé de la déformation vaut alors : !
cos θ − 1 sin θ
ε=
sin θ cos θ − 1
Pour de petits valeurs de θ, cos θ ≈ 1 et sin θ ≈ θ, ce qui veut dire que la
déformation suivi par l'élément déni est du cisaillement pur.
4
k x0 x (k=0.2) x (k =0.5) x (k = 1) x (k =2) x ( k = 5) ux
0.2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0.5 2 0.39847787 0.99619468 1.99238936 3.98477872 9.9619468 -1.60152213 -1.00380532 -0.00761064 1.98477872 7.9619468
0.8 3 0.59771681 1.49429202 2.98858404 5.97716808 14.9429202 -2.40228319 -1.50570798 -0.01141596 2.97716808 11.9429202
1 4 0.79695574 1.99238936 3.98477872 7.96955744 19.9238936 -3.20304426 -2.00761064 -0.01522128 3.96955744 15.9238936
2
3 20
4 25
5
15
20
Série1
theta = 0.087 (5°) Série1
Série2 10
15 Série2
Série3
Série3
Série4
10 5 Série4
Série5
Série5

5 0
0 1 2 3 4 5
0 -5
0 1 2 3 4 5

k y0 y (k=0.2) y (k =0.5) y (k = 1) y (k =2) y ( k = 5) uy


0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0.2 1 1.01743119 1.04357797 1.08715595 1.17431189 1.43577973 0.01743119 0.04357797 0.08715595 0.17431189 0.43577973
0.5 2 2.03486238 2.08715595 2.17431189 2.34862378 2.87155946 0.03486238 0.08715595 0.17431189 0.34862378 0.87155946
0.8 3 3.05229357 3.13073392 3.26146784 3.52293568 4.30733919 0.05229357 0.13073392 0.26146784 0.52293568 1.30733919
1 4 4.06972476 4.17431189 4.34862378 4.69724757 5.74311892 0.06972476 0.17431189 0.34862378 0.69724757 1.74311892
2
3
4
5

theta = 0.087 (5°)


2
7
1.8
6
1.6

5 1.4
Série1 Série1
Série2 1.2 Série2
4
Série3 1 Série3
3 Série4 0.8 Série4
Série5 Série5
0.6
2
0.4
1 0.2

0
0
0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5 0 1 2 3 4 5

y (k=0.2) y (k=2)
0 0 0 0 0 0 0 0
1 0 0.19923894 0.01743119 1 0 1.99238936 0.17431189
2 0 0.39847787 0.03486238 2 0 3.98477872 0.34862378
3 0 0.59771681 0.05229357 3 0 5.97716808 0.52293568
4 0 0.79695574 0.06972476 4 0 7.96955744 0.69724757

0.8
0.8
0.75
0.7 0.7

0.6 0.6

0.5 0.5 0.5

Série1 0.4 Série1 0.4 Série1

0.3 0.3
0.25
0.2 0.2

0.1 0.1

0 0
0
0 1 2 3 4 5 0 1 2 3 4 5 6 0 1 2 3 4 5 6

Vous aimerez peut-être aussi