Vous êtes sur la page 1sur 6

CONTRAT passé et signé (en double exemplaire)

Le

ENTRE: __________________________,
propriétaire des animaux et désigné ci-après « le propriétaire »

ET ______________________________,
preneur en pension des animaux et désigné ci après « le preneur ».

I. Description du bien-fonds où les bovins seront hébergés

Les animaux séjourneront sur ou dans :

________________________________________________________________________

II. Dispositions générales du contrat

A. Durée du contrat

Le contrat est conclu pour une période de ________ mois, commençant le _____________ et se terminant le
__________________ ou jusqu'à ce que les bovins soient (par exemple bovins prêts pour l’abattage ou
vaches prêtes…)

Chaque partie convient de donner un préavis de résiliation au moins ____ jours avant l'expiration du présent
contrat.

B. Révision du contrat

Chacune des parties peut demander une révision du contrat ou proposer des modifications à condition d'en
aviser l'autre partie par écrit au moins _____ jours avant la date limite à laquelle le préavis de résiliation visé à
la clause II (A) ci-dessus peut être donné.

C. Modifications

Les modifications du présent contrat doivent être établies par écrit et signées par le propriétaire et par le
preneur.

D. Le présent contrat ne crée pas une association

Les parties conviennent en particulier que le présent contrat n'a pas pour objet de créer une société de
personnes et ne saurait être interprété comme tel.

Les parties conviennent que le présent contrat n’a pas pour l’objet de constituer un bail et ne saurait être
interprété comme tel.

Les parties conviennent que le présent contrat n’a pas pour objet de constituer un contrat de travail et ne
saurait être interprété comme tel. En particulier, le preneur s’assure de son côté d’être en conformité avec la
législation sociale, et s’engage à satisfaire à l’ensemble de ses obligations.

E. Droit d'entrée

Le propriétaire se réserve le droit pour lui-même, ses mandataires, ses employés ou ses ayants droit de se
rendre sur l'exploitation du preneur, à tout moment raisonnable pour :

a) s'entretenir avec le preneur ;

b) faire des inspections, expédier des animaux ou exécuter certaines tâches, pourvu que ces activités ne
gênent pas le preneur dans l'exécution de ses tâches agricoles normales.

F. Le présent contrat lie les héritiers


Les dispositions du présent contrat lient les héritiers, les exécuteurs testamentaires, les administrateurs et les
successeurs tant du propriétaire que du preneur de la même manière qu'elles lient les parties originales, sauf
convention contraire attestée par écrit.

G. Reprise des animaux avant la date prévue

Si les bovins doivent quitter l'exploitation de l'éleveur avant la fin de la période convenue, par exemple, par
suite de problèmes touchant les bovins ou les installations, les dispositions suivantes s'appliquent :
________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

H. Reprise des animaux après la date prévue

Si les bovins doivent demeurer sur l'exploitation de l'éleveur plus longtemps que la période convenue, par
exemple, par suite d'une grève à l'abattoir ou d'une mise en quarantaine, les dispositions suivantes
s'appliquent :

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

I. Dispositions complémentaires :

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

III. Exploitation et entretien

A. Le propriétaire des bovins convient de ce suit :

Le preneur a le droit de refuser ou de retirer de son exploitation tout animal qui, à son avis, ne serait pas dans
un état sanitaire raisonnable ou qui risque d'exposer les autres animaux à des maladies ou à des blessures.

Le propriétaire s'abstient de conduire des bovins chez l'éleveur sans avoir auparavant obtenu son autorisation
expresse et l'avoir avisé du nombre, de l'état de santé, du sexe, de la race, de l'âge et du poids des animaux.

Le propriétaire convient que les bovins mis en pension présenteront les caractéristiques suivantes :

___________ veaux de moins de ________ mois, ___________ élèves de _____ à _______ mois / an

___________ taurillons de _____ à ______ mois, ___________ vaches

___________ taureaux ou bœufs de ______ an, ___________ génisses de _____ à ______ mois / an
.
____________________________________________________________________________

B. Le preneur convient de ce qui suit :

Si les animaux sont hébergé dans des bâtiments, avoir nettoyé et désinfecté au préalable les locaux.

S'occuper des bovins régulièrement et avec humanité.


Soigner et nourrir les bovins en respectant les conditions suivantes :

________________________________________________________________________

Exigences relatives à la litière de balles de _________ X _________ (kg) par période de _______ jours.

En l'absence d'instructions précises ci-dessus, le preneur prend les décisions concernant les aliments et les
soins à donner aux animaux conformément aux bonnes pratiques d'élevage.

Le preneur tiendra à jour un carnet sanitaire comportant l’ensemble des observations sur les animaux. Il
présentera ce carnet sanitaire au propriétaire à sa demande et le lui remettra à la fin de la période de pension.

C. Les deux parties conviennent de ce qui suit :

Ne pas obliger l'autre partie. Aucune des deux parties au présent contrat ne peut engager le crédit de l'autre
partie pour quelque raison que ce soit sans le consentement de cette dernière. Aucune des parties n'est
responsable des dettes ou du passif exigibles de l'autre partie ni de dommages causés par l'autre partie.

IV. Responsabilités

Si le preneur possède des animaux en propre, ou qu’il est amené a prendre en pension des animaux
appartenant à plusieurs propriétaires, il réalise une activité d’élevage au titre la réglementation relative à
l’identification des bovins. Il devient détenteur pendant la période de pension et doit se déclarer auprès de
l’Etablissement Départemental d’Elevage comme exploitation d’élevage : utiliser la partie A et biffer le B.

Si le preneur ne possède pas d’animaux, et ne prend en pension des animaux que d’un seul propriétaire, il
peut choisir de constituer une extension de l’exploitation d’élevage du propriétaire. Dans ce cas, les bâtiments
et terrain désigné à la clause I seront rattachés pendant la période de la pension à l’exploitation d’élevage du
propriétaire : utiliser la partie B et biffer la partie A.

A. Le preneur est le détenteur des bovins pris en pension

1) Le propriétaire et le preneur notifient chacun pour leurs exploitations d’élevage les mouvements des bovins.

2) Le preneur s’assure de la réalisation des examens et contrôles sanitaires adéquats à l’arrivée des animaux
sur son exploitation. Les frais occasionnés par ce contrôle sont à la charge du propriétaire.

3) Dans le cas où des animaux n’appartenant pas au propriétaire seront présent sur l’exploitation du preneur,
le preneur s’engage à vérifier le respect par ces animaux des exigences sanitaires suivantes :
- qualification officiellement indemne de tuberculose, brucellose, leucose,
- appellation de cheptel indemne d’IBR
- ___________________________________________________________________

4) Le propriétaire s’assure de la réalisation des examens et contrôles sanitaires adéquats au retour des
animaux sur son exploitation. Les frais occasionnés par ce contrôle sont à la charge du propriétaire. Outre les
examens prévus par la réglementation, il pourra faire pratiquer les contrôles suivants :

____________________________________________________________________

____________________________________________________________________

Il est entendu que ces contrôles seront réalisés dans un délai maximal de 10 jours francs à compter du retour
des animaux. En cas de résultat défavorable, le propriétaire avertira le preneur un délai maximal de 30 jours
après qu’il ai été informé du résultat. Passé ces délais, aucune recherche de responsabilité par le propriétaire
vis-à-vis du preneur ne pourra être effectué.

Dans le cas où l’un des examens ci-dessus présenterait un résultat défavorable, les parties conviennent de

____________________________________________________________________

____________________________________________________________________

____________________________________________________________________
____________________________________________________________________

____________________________________________________________________

____________________________________________________________________

5) Les parties assument d'autres responsabilités qui se répartissent ainsi : (Cochez la colonne appropriée ou,
le cas échéant, indiquez le pourcentage représentant la part de l'une et de l'autre partie.)

Propriétaire % Preneur %
Amener les animaux
Reprendre les animaux
Contrôle d’introduction à l’aller et au retour des animaux X
Décider de mettre les animaux en marché ou de les abattre X
Enlever le fumier - propriété du fumier X
Distribuer les aliments X
Fournir l'eau X
Compter les animaux au moins une fois par ______ et avertir
X
l’autre partie quand le nombre n’y est pas
Réaliser les déclarations administratives et satisfaire aux
X X
obligations réglementaires liées à la présence des animaux
Veiller au maintien de l’identification X
Récupérer les animaux égarés X
Appeler le vétérinaire en cas d'urgence X
Payer les frais de vétérinaire
Litière X
Assurance-incendie, vol et foudre X
Traitements préventifs (vaccins, vermifuges, antiparasitaires) X
Euthanasie en cas de nécessité ou de force majeure X

B. Le propriétaire reste le détenteur des bovins en pension

1) Le propriétaire déclare conserver la garde juridique des animaux en pension. A ce titre, ces animaux restent
rattachés à son exploitation d’élevage et ne feront pas l’objet d’une notification de mouvement. Le propriétaire
s’engage à ne déplacer que des animaux satisfaisant à l’ensemble des obligations réglementaires liées à la
détention ou circulation des animaux.

2) Le preneur en pension s’engage à n’héberger pendant la période de pension sur son exploitation aucun
autre bovin hormis ceux du propriétaire. Il s’assure de tout mettre en œuvre afin d’éviter un mélange, même
occasionnel, avec des animaux appartenant à des tiers.

A ce titre, le preneur déclare ne pas réaliser une exploitation d’élevage. Il reconnaît au propriétaire le droit de
rattacher pour la période de pension les bâtiments ou terrain déclarés au chapitre I du présent contrat à son
exploitation aux fins de percevoir des primes ou aides.

3) Les parties assument d'autres responsabilités qui se répartissent ainsi : (Cochez la colonne appropriée ou,
le cas échéant, indiquez le pourcentage représentant la part de l'une et de l'autre partie.)

Propriétaire % Preneur %
Amener les animaux
Reprendre les animaux
Décider de mettre les animaux en marché ou de les abattre X
Enlever le fumier - propriété du fumier X
Distribuer les aliments X
Fournir l'eau X
Compter les animaux au moins une fois par ______ et avertir
X
l’autre partie quand le nombre n’y est pas
Réaliser les déclarations administratives et satisfaire aux
X
obligations réglementaires liées à la présence des animaux
Avertir le propriétaire en cas de perte de boucle X
Veiller au maintien de l’identification X
Récupérer les animaux égarés X X
Appeler le vétérinaire en cas d'urgence X
Payer les frais de vétérinaire
Litière X
Assurance-incendie, vol et foudre X
Traitements préventifs (vaccins, vermifuges, antiparasitaires) X
Euthanasie en cas de nécessité ou de force majeure X

V. Calcul des frais d'alimentation et échelonnement des paiements

1) L'éleveur facturera ______ euros par tête et par jour au titre de la pension.

Si ce prix inclue l’alimentation, biffer le V (2), sinon, préciser :

2) L'éleveur facturera les aliments selon les tarifs suivants :

a) Fondés sur le prix des aliments (précisez la méthode) : ________ prix préétabli OU _______ prix flottant
basé sur les références du marché suivantes, en vigueur au jour de la facturation.

_________________________________________________________________

b) Fondés sur le poids des aliments (précisez la méthode) : ________ tels quels OU ________ (base de
matière sèche)

c) La ration est constituée de :

Unité de
Constituant Quantité par jour et par animal prix
mesure
ensilage de _____
foin
Céréales (préciser)
Autres ingrédients
(préciser)

3) La ration doit répondre aux spécifications énoncées à la clause III (B) (2) ci-dessus.

4) Le preneur doit présenter tous les mois ou ________ tous les des relevés indiquant le nombre de bovins-
jours de pension et les quantités d'aliments consommées.

5) Le propriétaire doit régler intégralement les frais facturés dans les ______ jours qui suivent la présentation
du relevé. Les soldes impayés portent intérêt au taux de _______ % par mois.

VI. Arbitage des litiges

Tous les litiges naissant du présent contrat et des activités qui s'y rapportent seront soumis à l'arbitrage d'un
seul arbitre, si les parties en conviennent ainsi; sinon, ils seront soumis à l'arbitrage du tribunal de commerce
de ____________________

Contrat établi en deux exemplaires et signé le ________________.


______________________________
(Propriétaire)
______________________________
(Éleveur)

______________________________
(témoins éventuels)