Vous êtes sur la page 1sur 61

BUSINESS PLAN

GROUPEMENT MITIDJA
TRANSFORMATEURS
ELECTRIQUES

UNITE DE PRODUCTION DE
TRANSFOMATEURS ELECTRIQUES

1
GROUPE MITIDJA
TRANFORMATEURS ELECTRIQUE 60
Siège social : Rue Mohamed Hassen Tayeb, El Affroun - Blida

PROJET DE CREATION D’UNE UNITE DE


PRODUCTION DE TRANSFORMATEURS
ELECTRIQUES A EL AFFROUN

BUSINESS PLAN

Réalisé par le cabinet CCA


Commissariat aux comptes
Audit
Organisation
Etudes, Business plans, Planifications stratégiques

2
1.FICHE TECHNIQUE 4

2.PRESENTATION DE L’ACTIVITE ET DEFINITIONS 5

60
3.SITUATION NATIONALE ET REGIONALE 7

4.PARTS DE MARCHE VISEES 15

5.OPTIONS RETENUES PAR L’ENTREPRISE 17

5.SITUATION DU FONCIER 17

6.IMPACTS 18

7.PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT 21

8.PRODUCTION DES TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES 21

9.IMAGES DU PRODUIT A FABRIQUER 25

10.PLAN ECONOMIQUE ET FINANCIER 26

11.PLANNING DE REALISATION 45

12.ANNEXES DECRETS ET ARRETES 48

3
1. FICHE TECHNIQUE

60

Fiche technique du projet de création d’une unité de production de fromage

GROUPE MITIDJA TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES

PROMOTEUR : Groupement GMTE


Localisation : Rue Mohamed Hassen Taeib, El Affroun - Blida
Secteur : Industrie
Filière : Industrie Electrique

 
Insertion dans la politique industrielle Développement des industries électriques.
nationale :
 
 
Emplois : Création de 15 emplois directs à plein temps
Dossier ANDI : Dossier ANDI en cours d’élaboration

Descriptif des Infrastructures :


Assiette de Terrain : 2343 m2
Terrain Bâti : Bâtiment Administratif, 1439 m2
annexe Direction, Bâtiment de Production,
Aire de Stockage et Mur de Clôture.

 
Outil de Production : - Unité de Production et commercialisation de transformateurs et moteurs
électriques.

Matériel Roulant :
  - Chariot élévateur à acquérir nécessaire à la manutention
- 01 Pick up TOYOTA HILUX
  .
 
 

Délai de réalisation

4
(voir. Planning) 03 mois à compter de l'octroi du financement

2. PRESENTATION DU GROUPEMENT
60
Le siège du groupement GMTE est situé dans la commune d’El Affroun dans la wilaya de Blida et est
composé de trois sociétés algéro-italiennes :

http://www.lesateliers-el-affroun.dz/

https://www.seli-italia.com/

SELI Srl est une société italienne jeune et moderne d’Ingénierie spécialisée dans le domaine de la
transmission de puissance électrique.

Son savoir-faire saura répondre aux exigences industrielles en proposant les solutions les plus efficaces avec
les technologies les plus avancées.

5
60

http://www.elpitalia.com/fr/

Depuis 1962, Elettromeccanica Piossasco se dédie à la conception, construction, vente et entretien de


transformateurs de haute et basse tension, immergés dans l’huile, enrobés en résine et secs. Grace à
l’expérience acquise au cours des années, EL PI est en mesure de fournir, en plus des transformateurs
standards, aussi des transformateurs spéciaux sur la base des exigences spécifiques du client.

 Contrôle qualité et certification ISO 9001:2008

 Vérifications internes et bulletins d’ essais selon la norme CEI EN 60076

 Matériaux de provenance exclusivement européenne

 Qualité et fiabilité

 Assistance pré et après-vente

2.1/ Dénomination
Groupement Mitidja Transformateurs Electriques

2.2/Nom et prénom du promoteur


YAHIAOUI ABDELKADER

2.3/Forme juridique
Groupement d’entreprise

2.4/Adresse du siège social


Rue Mohamed Hassen Taieb, commune d’El Affroun wilaya de Blida.

2.5/ Capital social


12 000 000,00 DA

2.6/Description des activités de l’entreprise

Fabrication de machines et matériels électriques et d'appareillages de. Distribution

2.7 /Identification

6
 Numéro du registre de commerce : 18 B 0809881
 Numéro d’immatriculation fiscale : 001809109013153
 Numéro d’article : 09100041044

60

3. PRESENTATION DE L’ACTIVITE ET
DEFINITIONS

Les transformateurs permettent de transformer le voltage et le courant. Pour la distribution de


l'électricité on utilise de très hautes tensions (moins de pertes), tandis que l'utilisateur préfère une
tension plus basse moins dangereuse.

Les transformateurs ne fonctionnent qu'avec du courant alternatif, c'est une des raisons du passage au
courant alternatif au lieu du continu il y a une centaine d'années. Actuellement on peut également
transformer du continu avec des modules électroniques, mais ils n'existaient pas à cette époque.

Un transformateur transforme une basse tension en haute tension ou l'inverse. Comme la puissance reste
constante, la basse tension a un courant plus important que la haute tension. Un courant plus important
produit plus de pertes au transport, c'est ainsi que la distribution de l'électricité se fait sous haute tension.

Il existe différents types de transformateurs: les transformateurs à circuit accordé utilisés pour
l'amplification de signaux haute fréquence (radio, télévision, etc.), les transformateurs d'impédance utilisés
dans certains montages électroniques,... Nous nous limitons ici aux transformateurs industriels utilisés dans
la distribution de l'électricité.

Transformateurs triphasés et monophasés

La distribution d'électricité se faisant en triphasé, la plupart des transformateurs sont également triphasés qui
permettent d'éliminer une partie du fer et du cuivre (et donc de réduire les pertes).

Ce n'est que quand il faut transformer une puissance tellement élevée qu'il ne serait plus possible de
transporter le transformateur ainsi fabriqué qu'on utilise trois transformateurs monophasés (transformateurs

7
de sortie d'une centrale électrique). S'il est prévu d'augmenter la puissance dans quelques années, on peut
travailler avec deux transfos, pour rajouter le troisième quand la demande augmente (montage en triangle
uniquement).

La plupart des transformateurs ont trois colonnes bobinées: ce type de transformateur est dit à flux liés. Ce
type de transformateur est moins recommandé en cas de charge qui peut être asymmétrique. On utilise alors
deux colonnes supplémentaires non bobinées permettant aux flux parasite de fermer le circuit
60
(transformateur à flux libre).

On utilise les deux types de branchement standards comme pour les moteurs et les générateurs: le montage
en étoile et celui en triangle.

Montage étoile

Le montage étoile est plus économique pour les tensions élevées, il permet de placer les changeurs de prises
dans l'extrémité basse tension de chaque bobinage (pour légèrement modifier le rapport de transformation)

Il dispose d'une sortie neutre (c'est donc le montage utilisé pour alimenter les utilisateurs résidentiels en
Europe). Il est également utilisé en sortie de centrale électrique pour produire la très haute tension. Le neutre
est mis localement à la terre et n'est pas transmis via les câbles, puisqu'il n'y a pas de courant qui y circule
en cas de charge balancée, ce qui est pratiquement toujours le cas dans la distribution d'électricité.

Montage triangle

Ce montage est plus économique pour les basses tensions (et courants élevés). Il n'y a pas de neutre et la
tension par rapport au neutre peut varier.

Ce montage est utilisé en Amérique pour alimenter les utilisateurs résidentiels en split phase avec high leg.
Le neutre est connecté à la prise médiane d'un des bobinages.

Pour mieux répartir la charge, on s'arrange souvent pour avoir un montage différent au primaire et
secondaire. Même si le nombre de spires est identique (rapport de transformation = 1), le passage d'un
montage à l'autre produit une tension 1.7× plus basse ou plus élevée.

Montage zig-zag

Le montage zig-zag est une forme spéciale du montage étoile. Contrairement aux deux autres systèmes où
on peut (en théorie) brancher un bobinage en étoile ou en triangle, le montage zig-zag nécessite un bobinage
spécial double.

Il permet d'équilibrer la charge sur les trois conducteurs primaires quand la charge secondaire est
asymétrique. Ce type de montage permet également de réduire les harmoniques causées par les charges non-
linéaires: alimentations à commutation, variateurs électroniques de vitesse, etc. Ce type de montage dispose
également d'une sortie neutre.

Il est souvent utilisé à la place d'un transformateur à sortie étoile pour alimenter les utilisateurs résidentiels
(charge très peu équilibrée). Sa construction plus complexe limite son utilisation aux basses puissances et
tensions.

8
Le transformateur zigzag avec un triangle au primaire ne produit pas de déphasage ou un déphasage de 180°
(tout comme un transfo triangle-triangle ou étoile-étoile), mais avec l'avantage d'un montage triangle-étoile
(réduction des harmoniques et répartition d'une charge asymétrique sur les phases). L'absence de déphasage
est importante dans l'interconnexion de réseaux.

Autres types de transformateurs

Le modification de la tension de sortie est effectuée par un transformateur survolteur-dévolteur. 60

Pour transmettre de la puissance à un système en rotation, on utilise un transformateur rotatif.

Le triphasé ne peut pas être transformé aisément en monophasé. Quand une forte puissance monophasée est
nécessaire, on utilise souvent un transformateur open delta.

4. SITUATION NATIONALE ET
REGIONALE

De par le monde, de très nombreux fabricants de transformateurs de puissance existent. La technologie de


base est en effet facilement reproductible. À côté des grands noms de l'électrotechnique tel
qu'ABB, Alstom, General Electric ou Siemens que leurs produits sont importés, la production des
transformateurs électriques en Algérie est une activité qui compte seulement deux entreprises ELSEWEDY
et Electro-Industries avec une quantité de production ne dépassant pas les 6000 transformateurs par an, pour
un marché estimé à 15000 unité selon les données du ministère de l’énergie.

L’année 2019 verra également l’entrée en production de deux unités de production de ABB Algérie ainsi
que de PLASTELEC et une l’extension de l’unité d’ELECTRO-INDUSTRIE respectivement à Alger,
Constantine, et Tizi Ouzou qui porteront la quantité de production à 11000 unités. Cette nouvelle
dynamique s’inscrit à la suite des mesures restrictives prises par les autorités concernant les importations.

9
60

5. PARTS DE MARCHE VISEES

4-1 AU NIVEAU NATIONAL

Désignation U/M capacité nationale capacité SARL %


15 1 6,67
Transformateurs électriques U 000 000 %
1 9,09
Production nationale U 11 000 000 %
1 7,69
(produits localement et importés) U 13 000 000 %

La production d‘électricité continue d’augmenter avec un taux annuel stable de 6 %, selon les statistiqueS
de la SDE Société de distribution d’Energie (filiale de la Sonelgaz) ceci engendre un besoin continu de la
fourniture en transformateurs avec différentes tailles et capacités. la réalisation d’une nouvelle usine qui va
être opérationnelle en février 2019 avec une capacité de production de 1000 transformateurs par an.

Le groupement est en mesure de prendre une part de marché raisonnable au niveau national au lancement
du projet, cette prise de marché s’accroitra avec l’augmentation des volumes d’affaires.

Produit Marque Capacité de production


Transformateurs électriques ELSEWEDY 3 000
Transformateurs électriques ABB 1 500
Transformateurs électriques ELECTRO-INDUSTRIE 5 000
Transformateurs électriques PLASTELEC 1 500
Capacité de production nationale en 2019   11 000

10
4-2 REGIONAL ET LOCAL

Comme pour le marché national, l’entreprise s’affirmera dès le lancement en attendant la maitrise totale des
activités.

Un département commercial et marketing sera créé pour promouvoir les produits du groupement au niveau
régional et local.
60

CIRCUITS DE DISTRIBUTION
La vente directe au client est le canal de distribution le plus prépondérant dans la commercialisation des
transformateurs électriques.

En effet, la clientèle est constituée principalement par les grands groupes tels que SONELGAZ et
SONATRACH

11
60

6. OPTIONS RETENUES PAR L’ENTREPRISE

La réhabilitation de l’approvisionnement des transformateurs électriques sur le marché national, exige la


mise en œuvre d’actions pointues qui s’exercent sur :

- Le degré de la qualité et de la composition du produit.


- Les délais d’approvisionnement.
- La disponibilité des matières premières.
- Leur coût d’achat.
- Les coûts de production.
- Le packaging et la promotion publicitaire.

Le produit final doit être parfait et ne peut souffrir d’aucune critique formulée tant par la concurrence que
par les clients, que ce soit en matière de qualité ou de prix.

- Sélection rigoureuse des composants, et acheminement rapide vers l’usine où un stock maximum de
quatre mois seulement sera toléré.
- Process de fabrication où seul le critère de qualité sera retenu.
- Design attractif tant pour le produit que pour l’emballage.

Critères technico-économiques retenus

 Demande réelle exprimée conséquente


 Disponibilités locale des composants entrant dans la composition du produit.

12
 Par le biais de ses institutions, l’état favorise la création d’entités de type PME/PMI qui génèrent des
emplois et qui participent à la redistribution des revenus ainsi qu’à l’émergence d’un tissu industriel
pérenne.

60

7. SITUATION DU FONCIER

Le groupement a en sa possession une assiette avec bâti au niveau d’El Affroun.

L’entreprise entreprend également les démarches auprès du Comité d'assistance à la localisation et à la


promotion des investissements et de la régulation du foncier (Calpiref), pour la concession d’un terrain
nécessaire pour l’extension future des installations de l’unité de production dans une zone aménagée

- Localisation : Commune d’El Affroun, Wilaya de Blida

o Superficie : ………. 2 343 M²


 Terrain bâti : 1 439 m²
 Non bâti : 904 m²

Cette unité sera développée à partir des infrastructures déjà existantes.

Cette zone bénéficie des avantages du Régime Général accordés aux investissements réalisés hors zones à
promouvoir
Au titre de la Réalisation de l’investissement :

* Exonération de droits de douane pour les biens non exclus, importés et entrant directement dans la
réalisation de l'investissement ;

* Franchise de la TVA pour les biens et services non exclus importés ou acquis localement entrant
directement dans la réalisation de l'investissement, 

* Exemption du droit de mutation à titre onéreux pour toutes les acquisitions immobilières effectuées dans
le cadre de l'investissement concerné.

13
* Exemption des droits d'enregistrement, des frais de publicité foncière et de la rémunération domaniale
portant sur les concessions des biens immobiliers bâtis et non bâtis consenties destinés à la réalisation de
projets d'investissement.
Cet avantage s'applique pour la durée minimale de la concession consentie.
 
Au titre de l’Exploitation de l’investissement :
60
Pour une durée de trois(3) ans : 
* d'une Exonération de l'impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS) ;
* d'une Exonération de la taxe sur l'activité professionnelle (TAP).

14
8. IMPACTS 60

6.1/ Les emplois à créer

L’écoute constante des besoins des diverses catégories de consommateurs amènera le promoteur à
augmenter les capacités de production et/ou à diversifier les produits proposés, ce qui engendrera un
recrutement supplémentaire de dizaines d’emplois à moyen terme.

6.2/ Contribution à l’intégration économique

Le promoteur souhaite entretenir des rapports avec des fournisseurs locaux, ce choix volontaire exercera des
influences interindustrielles sur les fournisseurs locaux, la sous-traitance, et bien entendu faire appel à la
main d’œuvre locale afin de résoudre autant soi peu le problème du chômage.

15
9. PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
60

Des mesures draconiennes ont été retenues pour le traitement des déchets.

Le projet en question n’aura aucune influence sur l’environnement.

L’huile de premier remplissage est essentiellement de type minérale isolante pétrochimique, non polluante,
libre de PCB et PCT, répondant à la norme CEI 60296, avec certificat indiquant les paramètres de l’analyse
de l’huile.

La conception, la construction et l'entretien du bâtiment et de ses environs doivent être de nature à prévenir
toute condition susceptible d'entraîner une quelconque contamination. 

Le bâtiment et installations sont conçus de façon :

• à faciliter le nettoyage;
• que les animaux nuisibles ne puissent y avoir accès et s'y réfugier;
• et que des contaminants de l'environnement ne puissent y pénétrer.

Les bâtiments doivent être bien entretenus et ne doivent présenter aucun danger chimique, microbiologique
ou physique. Le bâtiment doit être conçu pour offrir les conditions ambiantes voulues, permettre un
nettoyage et un assainissement satisfaisants, et offrir un espace suffisant à l'exécution satisfaisante de toutes
les opérations. La construction et l'aménagement doivent être conformes à tout programme qui aura été
approuvé.

16
10. PRODUCTION DES TRANSFORMATEURS
ELECTRIQUES

60

10.1. DONNES TECHNIQUES

Notre gamme de transformateurs triphasé en huile comprends les puissances de 100 kVA à 630 kVA, avec
tension jusqu’à kV33 en classe d’isolement à kV 36. Sur demande: avec écran électrostatique pour mise à la
terre, capot de protection sur les isolateurs HT/BT, huile silicone ou huile végétale et autres accessoires.

Exécutions et accessoires standard

TRAVERSÉE EN PORCELAINE POUR HT

TRAVERSÉE EN PORCELAINE POUR BT ET NEUTRE

COMMUTATEUR DE TENSION MANŒUVRABLE HORS TENSION

DOIGT DE GANT

ANNEAUX DE LEVAGE

CAPSULE SILICAGEL COMPLÈTE DE SEL (POUR TRANSFORMATEURS AVEC


CONSERVATEUR)

ORIFICE DE REMPLISSAGE, TYPE: – SOUPAPE DE POUR TRANSFORMATEURS AVEC


CONSERVATEUR, – VANNE DE LIMITATION DE PRESSION POUR TRANSFORMATEURS
HERMÉTIQUES.

GALETS DE ROULEMENTS

DISPOSITIF DE VIDANGE

BORNE DE TERRE

PLAQUE SIGNALÉTIQUE

17
Exécutions et variantes sur demande

THERMOMÈTRE À CADRAN AVEC 2 CONTACTS NORMALEMENT OUVERT (NO) (À PARTIR


DE kVA 800 DE SÉRIE SUR TRANSFORMATEURS AVEC CONSERVATEUR)

RELAIS BUCHHOLZ POUR TRANSFORMATEURS AVEC CONSERVATEUR (À PARTIR DE kVA


1000 DE SÉRIE)
60
DISPOSITIF DGPT OU DMCR (POUR TRANSFORMATEURS HERMÉTIQUES À REMPLISSAGE
INTÉGRAL)

DOUBLE TENSION PRIMAIRE

DOUBLE TENSION SECONDAIRE

PERTES ET TENSIONS HORS DONNÉES DE CATALOGUE

CONNEXIONS ET GROUPE VECTORIEL HORS DONNÉES DE CATALOGUE

FRÉQUENCE HZ 60

ISOLATEURS HT DE TYPE EMBROCHABLES (ELASTIMOLD)

ISOLATEURS BT TYPE PASSE-BARRE,

CAPOT DE PROTECTION POUR ISOLATEURS HT ET/OU BT

CAPOT DE PROTECTION BRITISH STANDARD SUT HT

FER À U POUR ACCROCHAGE SUR POTEAU (H61)

BOITE À BORNES POUR CIRCUITS AUXILIAIRES

HUILE SILICONE OU HUILE VÉGÉTALE

ÉCRAN ÉLECTROSTATIQUE ENTRE ENROULEMENTS PRIMAIRE ET SECONDAIRE

18
10.2. PROCESSUS DE FABRICATION

Etape Description et éléments clefs


Enroulements - Tous les enroulements sont construits principalement en cuivre électrolytique
classe A, conformément aux normes UNI 5649-71.
- Sur demande du client, il est possible de réaliser des enroulements en
aluminium.
- Les enroulements sont cylindriques, de section circulaire, de types
concentriques.
- Pour les enroulements primaires nous utilisons du fils de cuivre émaillé ou
isolés au papier, selon la puissance nominale du transformateur. De larges
canaux d’huile, réalisés avec des lames de carton isolant cellulosique à bords
arrondis, sont aménagés à mi-bobine pour assurer une circulation optimale de
l’huile, même à l’intérieur de l’enroulement.
- Les enroulements secondaires sont réalisés en bandes ou en feuilles de cuivre,
selon les caractéristiques techniques du transformateur.
Noyau - Le noyau est réalisé en tôle magnétique à grains orientés de 1ère qualité, avec
isolation en Carlite.
- La découpe est effectuée à 45° par des machines à commande numérique, qui
garantissent la précision et la qualité de la découpe des tôles magnétiques.
- Les noyaux sont montés sur des bancs appropriés, en suivant la méthode STEP-
LAP, avec des guides, de manière à assurer la parfaite superposition des tôles.
- Le serrage du noyau est assuré par des profilés en acier.
Cuve - Les cuves sont réalisées en tôle laminée à froid, soudées et équipées avec des
renforts appropriés. Les transformateurs jusqu’à 1600 kVA sont réalisés avec
des cuves à ailettes.
- Pour les transformateurs jusqu’à 800 kVA la cuve est étanche, de type à
remplissage intégral (sans conservateur d’huile); pour les puissances
supérieures, sauf indication contraire du client, elle est prévue avec le
conservateur d’huile.
- Les cuves sont étanches et le contrôle de la soudure est réalisé par la méthode
de ressuage fluorescent, contrôlé avec une lampe à UVA.

19
- Le procédé de fabrication implique un cycle de sablage, de manière à rendre la
surface aussi uniforme que possible pour l’étape ultérieure de peinture, qui
consiste à appliquer un primaire antirouille à haute adhérence, qui sera ensuite
recouvert par une couche de protection, généralement de couleur RAL 7031.
Commutateur - Le commutateur pour le réglage de la tension primaire est du type linéaire et
doit être utilisé hors tension.
- Normalement on utilise des commutateurs à trois positions de réglage (+/- 5%)
ou à cinq positions de réglage (+/- 2 x 2,5%).
- En cas de double tension primaire nous montons des commutateurs doubles
pour le changement externe de la tension (par exemple kV10-15, KV15-20,
kV10-20, KV11-13, 8).
Isolateurs - Les bornes MT / BT utilisées normalement sont des traversées en porcelaine
marron, adaptées pour une utilisation à l’extérieur.
- Les traversées sont installées sur le couvercle du transformateur et peuvent être
remplacées facilement, sans la nécessité d’ouvrir le couvercle de la cuve.
- En option nous pouvons livrer des bornes embrochables de type Elastimold sur
le côté MT et des passe-barres sur le côté BT.
Huile isolante - L’huile de premier remplissage est essentiellement de type minérale isolante
pétrochimique, non polluante, libre de PCB et PCT, répondant à la norme CEI
60296, avec certificat indiquant les paramètres de l’analyse de l’huile.
- Avant le remplissage du transformateur par la méthode sous vide, l’huile est
traitée de façon appropriée pour réaliser une déshydratation parfaite.
- Sur option, il est possible de fournir des huiles végétales, de type silicone et
MIDEL 7131, avec des caractéristiques physiques différentes en fonction de
l’emplacement de l’installation et le type d’application.
Des services pour des produits Nous sommes en mesure d’offrir à nos clients une gamme de services tels que:
spécifiques - Une assistance technique pour le choix du transformateur par rapport à la
configuration de l’installation
- Préparation des offres détaillées pour permettre au client une évaluation de la
performance technique et économique du produit offert
- La mise en service à travers tout le territoire nationale, avec du personnel interne et
des consultants
- Révisions des transformateurs et services d’analyse diélectrique, présence de PCB ,
PCT et de gaz - Service après-vente.

20
ESSAIS Durant le cycle de production sont planifiés des tests «en cours» et finaux, selon les
instructions et les procédures établies par le département technique.
Nos transformateurs seront testés selon la norme CEI EN 60076, avec la réalisation des
essais de routine suivants, et l’émission d’ un «rapport d’essai»:
• Vérification du rapport de transformation
• Vérification de la polarité et du groupe de couplage
• Essais d’ isolement avec tension appliquée
• Test de tenue de l’ isolation avec la tension induite
• Vérification des pertes et du courant à vide
• Mesure de la résistance à froid des enroulements
• Vérification des pertes et tension de court-circuit à la température demandée.

21
10.3. ETAT RECAPITULATIF DE LA PRODUCTION

Aussi à travers le matériel à acquérir, il est pronostiqué une production de transformateurs électriques mise en évidence dans le tableau ci-après.

Une prévision pésimiste de 70% seulement des capacités optimales de production a été établie, soit 700 transformateurs la première année

1ERE prix de vente


ANNEE unitaire 2019
Désignation U/M Qté moyen 2020 2021 2022 2023 2024 2025
production transformateurs 100 KVA -30
- 10 U 56,00 270 000 15 120 000,00 17 388 000,00 19 996 200,00 22 995 630 26 444 975 30 411 721 34 973 479
production transformateurs 160 KVA -30
- 20 U 210,00 375 000 78 750 000,00 90 562 500,00 104 146 875,00 119 768 906 137 734 242 158 394 378 182 153 535
production transformateurs 250 KVA -30
- 20 U 245,00 480 000 117 600 000,00 135 240 000,00 155 526 000,00 178 854 900 205 683 135 236 535 605 272 015 946
production transformateurs 400 KVA -30
- 05 U 84,00 590 000 49 560 000,00 56 994 000,00 65 543 100,00 75 374 565 86 680 750 99 682 863 114 635 292
production transformateurs 630 KVA -30
- 08 U 105,00 795 000 83 475 000,00 95 996 250,00 110 395 687,50 126 955 041 145 998 297 167 898 042 193 082 748

TOTAUX 344 505 396 180 750,00 455 607 862,50 523 949 042,00 602 541 692 922 609,00 796 861 000,00
000,00 399,00

- Taux d’évolution

  2eme année 3éme année 4eme année 5eme année


Taux d’évolution 115,00% 115,00% 115,00% 115,00%

22
DÉSIGNATION Production Nombre de jour de production Capacité de production Production
/jour 1ère année
Ligne de production transformateurs 100 KVA -30 - 10 3 27 80 56
Ligne de production transformateurs 160 KVA -30 - 20 3 70 300 210
Ligne de production transformateurs 250 KVA -30 - 20 3 82 350 245
Ligne de production transformateurs 400 KVA -30 - 05 2 42 120 84
Ligne de production transformateurs 630 KVA -30 - 08 2 53 150 105
         
Ligne de production de transformateurs     700

Les données ci-dessus sont celles généralement admises pour la fabrication des transformateurs électriques à travers la ligne de production
acquise.

Les capacités de production seront réalisables avec les moyens techniques et humains à mettre en œuvre, un savoir-faire sera l’élément essentiel
pour atteindre ces objectifs.

Les prévisions de la première année sont arrêtées sur la base de 70% des capacités optimales, la projection sur les années ultérieures sera
croissante jusqu’à atteindre le niveau de production optimum.

23
11. IMAGE DU PRODUIT A FABRIQUER

24
12. PLAN ECONOMIQUE ET FINANCIER

12.1.ACQUISITION D’UNE LIGNE DE PRODUCTION DE


TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES.
1-1 INVESTISSEMENT POUR PRODUCTION DE TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES

Le groupement prévoit l’acquisition de l’unité de production, mise en évidence ci-après :

 Tableau récapitulatif de l’unité de production

Cout d’acquisition de l’unité de production

Unité de production Unité Dinars

SALLE D'ESSAI 1 4 582 500,00


POMPES A VIDE 2 445 560,00
COMPTEUR DE RESISTANCE 1 248 724,00
MESUREUR DE RAPPORT 1 888 300,00
APPAREIL POUR MESURE 1 444 150,00
COMPTEUR LITRE 1 42 300,00
POMPE DE RECIRCULATION HUILE 1 42 300,00
BOBINEUSE BOBINE EN FIL POUR H,T 1 1 621 500,00
BOBINEUSE BOBINE FILE PLAT POUR BT 1 1 466 400,00
PORTIQUE DE LEVAGE 1 5 766 900,00
FOURNITUES POUR FOUR DE SECHAGE 1 3 257 100,00
INSTALLATION POUR TRAITEMENT DE L'HUILE 1 2 509 800,00
INSTALLATION POUR ASSEMBLAGE, MONTAGE ET 1
1 381 800,00
VERIFICATION PRELIMINAIRES
TRANSFORMATEUR 400KVA 1 5 000 000,00
Total 27 697 334,00

Ces équipements sont détaillés en annexe à travers les devis de vente et de montage selon le cahier des
charges très élaboré par des professionnels en équipements, celui-ci répond aux normes requises par
l’activité.

25
La structure de l’investissement est présentée comme suit :

Crédit d'investissement Montant Financement Apport Taux /Total


bancaire
Unité de production (Ligne de production 27 697 334,00 11 163 534,00 16 533 800,00 100,00%
transformateurs)
TOTAL 27 697 334,00 11 163 534,00 16 533 800,00 100,00%
40,31% 59,69% 100,00%

L’unité de production représente plus de 100% du montant global de l’investissement.

Un chariot élévateur pour la manutention ainsi qu’un pick up pour le transport des matières premières et
autres produits finis sont prévus à l’acquisition durant le deuxième exercice.

26
1-2 EXPLOITATION

Crédit d'exploitation Montant Financement Fonds propre Taux /Total


bancaire
Frais préliminaires (Capital) 12 000 000,00 12 000 000,00 14,56%
Masse Salariale 4 510 800,00 4 510 800,00 5,29%
Services extérieurs et autres consommations 634 449,00 634 449,00 0,77%
Autres charges opérationnelles 4 666 666,67 4 666 666,67 5,66%
Achat, films emballages, matières premiers 88 083,33 88 083,33 0,12%
2 AILLETTES FACE 1 188 751,67 1 188 751,67 1,44%
2 AILLETTES PROFIL 5 018 261,13 5 018 261,13 6,09%
CAPSULE SILICAGEL (TRANSFORMATEURS AVEC 124 388,13 124 388,13 0,15%
CONSERVATEUR)
ISOLATEURS EN PORCELAINE COTE BT ET 91 736,68 91 736,68 0,11%
NEUTRE
ISOLATEURS EN PORCELAINE COTE MT 91 736,68 91 736,68 0,11%
THERMOMETRE A CADRAN (OPTION) 137 666,67 137 666,67 0,17%
ANNEAUX DE LEVAGE 293 556,60 293 556,60 0,36%
DOIGT DE GANT 220 167,29 220 167,29 0,27%
LOT DE 4 BORNE DE MISE A LA TERRE 146 777,98 146 777,98 0,18%
LOT DE 4 GALETS ORIENTABLES 366 944,92 366 944,92 0,45%
RELAIS BUCHHOLZ POUR TRANSFORMATEURS 36 695,38 36 695,38 0,04%
AVEC CONSERVATEUR
LOT DE 4 COMMUTATEUR DE REGLAGE, 146 777,98 146 777,98 0,18%
MANOEUVRABLE HORS TENSION
PLAQUE SIGNALETIQUE 23 403,33 23 403,33 0,03%
DISPOSITIF DE VIDANGE 13 766,67 13 766,67 0,02%
HUILE BOURAK 22 310 970,82 310 970,82 0,38%
BANDES ET FEUILLES EN CUIVRE 1 063 519,17 1 063 519,17 1,29%
TAULES MAGNETIQUES 808 523,71 808 523,71 0,98%
CARLITES 279 873,72 279 873,72 0,34%
ENROULEMENT PRIMAIRE 29 696 690,33 29 696 690,33 36,04%
ENROULEMENT SECONDAIRE 20 117 267,33 20 117 267,33 24,41%
PEINTURE ACRYLIQUE 466 455,78 466 455,78 0,57%
82 543 930,97 52 368 342,07 30 175 588,90 -
63,44% 36,56% 100,00%

Le crédit d’exploitation est calculé à raison des différentes charges des 04 premiers mois

Le groupement reste ouvert aux différents types de crédit d’exploitation proposé par la BDL (facilité de
caisse, découvert, crédit documentaire…etc.)

27
1-3 TABLEAU RECAPITULATIF DE LA STRUCTURE DE FINANCEMENT

Financement Montant Financement Apport Taux/Total


Crédit d'investissement 27 697 334,00 11 163 534,00 16 533 800,00 25%
Crédit d'exploitation 82 543 930,97 52 368 342,07 30 175 588,90 75%
Total 110 241 264,97 63 531 876,07 46 709 388,90 100%
    58% 42% 100%

1-Apport des promoteurs.


Les apports des associés seront de l’ordre de 46 709 388,90 DA soit 42% du montant global et représentés
comme suit :
 Constitution du capital social : 12 000 000,00 DA
 Paiement d’une partie de l’unité
De production : 16 533 800,00 DA
 Fonds de roulement (04 mois)  : 30 175 588,90 DA

2- Sources extérieures :

 Crédit bancaire

Montant global : 63 531 876,07 DA soit 58% du montant global et décomposé comme suit :

- Crédit d’investissement  : 11 163 534,00 DA soit : 25%


- Crédit d’exploitation (03 mois) : 52 368 342,07 DA soit : 75%

28
PLANNING DE REMBOURSEMENT DES CREDITS ALLOUES
2-1 Tableau de remboursement du crédit d’investissement

 Montant : 11 163 534,00 DA


 Délai semestres : 10
 Différé : 2 ans
 Taux d’intérêt : 3,5%
 Annuité : 2 232 706.80 DA

remboursement
Année Montant Intérêt échéance Solde
capital
11 163 534,00
2019
11 163 534,00
11 163 534,00
2020
11 163 534,00
11 163 534,00 1 116 353,40 195 361,85 1 311 715,25 10 047 180,60
2021
10 047 180,60 1 116 353,40 195 361,85 1 311 715,25 8 930 827,20
8 930 827,20 1 116 353,40 156 289,48 1 272 642,88 7 814 473,80
2022
7 814 473,80 1 116 353,40 136 753,29 1 253 106,69 6 698 120,40
6 698 120,40 1 116 353,40 117 217,11 1 233 570,51 5 581 767,00
2023
5 581 767,00 1 116 353,40 97 680,92 1 214 034,32 4 465 413,60
4 465 413,60 1 116 353,40 78 144,74 1 194 498,14 3 349 060,20
2024
3 349 060,20 1 116 353,40 58 608,55 1 174 961,95 2 232 706,80
2 232 706,80 1 116 353,40 39 072,37 1 155 425,77 1 116 353,40
2025
1 116 353,40 1 116 353,40 19 536,18 1 135 889,58 -
TOTAL 11 163 534 1 094 026 12 257 560

2-2 Tableau de remboursement du crédit d’exploitation

 Montant : 52 368 342,07 DA
 Délais semestre : 6
 Taux d’intérêt : 3,5%

remboursement
Année Montant Intérêt échéance Solde
capital
         
2019 52 368 916 14 008 39 276
13 092 085,52
342,07 445,99 531,51 256,55
39 276 687 9 415 30 548
8 728 057,01
256,55 334,49 391,50 199,54
2020
30 548 534 9 262 21 820
8 728 057,01
199,54 593,49 650,50 142,53
21 820 381 9 109 13 092
8 728 057,01
142,53 852,49 909,50 085,52
2021
13 092 229 8 957 4 364
8 728 057,01
085,52 111,50 168,51 028,51
4 364 76 8 804
2022 8 728 057,01  
028,51 370,50 427,51
TOTAL   56 732 371 2 825 708 59 558 079  

29
2-3 Tableau de remboursement consolidé

remboursement
Année Montant Intérêt échéance Solde
capital
2019
52 368 342,07 13 092 085,52 916 445,99 14 008 531,51 39 276 256,55
39 276 256,55 8 728 057,01 687 334,49 9 415 391,50 30 548 199,54
2020
30 548 199,54 8 728 057,01 534 593,49 9 262 650,50 21 820 142,53
32 983 676,53 9 844 410,41 577 214,34 10 421 624,75 23 139 266,12
2021
23 139 266,12 9 844 410,41 424 473,35 10 268 883,76 13 294 855,71
13 294 855,71 9 844 410,41 232 659,98 10 077 070,39 7 814 473,80
2022
7 814 473,80 1 116 353,40 136 753,29 1 253 106,69 6 698 120,40
6 698 120,40 1 116 353,40 117 217,11 1 233 570,51 5 581 767,00
2023
5 581 767,00 1 116 353,40 97 680,92 1 214 034,32 4 465 413,60
4 465 413,60 1 116 353,40 78 144,74 1 194 498,14 3 349 060,20
2024
3 349 060,20 1 116 353,40 58 608,55 1 174 961,95 2 232 706,80
2 232 706,80 1 116 353,40 39 072,37 1 155 425,77 1 116 353,40
2025
1 116 353,40 1 116 353,40 19 536,18 1 135 889,58 -

TOTAL 67 895 905 3 919 735 71 815 639

30
2-4 PLANING DE REMBOURSEMENT DES CREDITS ALLOUES

Projet 2019 2020 2 021 2 022 2 023 2 024 2025


Crédit
d'Investissement 2 623 430,50 2 525 749,57 2 447 604,83 2 369 460,09 2 291 315,35
Crédit d’exploitation 14 008 531,51 18 678 042,00 18 067 078,01 8 804 427,51
Cumul de
remboursement 14 008 531,51 18 678 042,00 20 690 508,51 11 330 177,08 2 447 604,83 2 369 460,09 2 291 315,35

31
12.2.PROGRAMME PREVISIONNEL DE PRODUCTION ET DE VENTES ET
DETERMINATION DE LA VALEUR AJOUTEE

Projet 2 019 2 020 2 021 2 022 2 022 2 023


CHIFFRE D’AFFAIRES
Quantités produites*(1)
Prix de vente(2) *** 0 0 0 0 0
Chiffre d’affaires 343 945 000 395 536 750 454 867 263 523 097 352 601 561 955 616 601 004
Croissance en %(3)=(2)(1)** 115,00% 115,00% 115,00% 115,00% 102,50%
LES CHARGES OPERATIONNELLES
Coût d’achat(4)=(4.1)+(4.2) 199 071 553 228 932 286 263 272 129 302 762 950 348 177 393 355 489 118
· Matières/Kits(importés)(4.1) 285 013 327 765 376 930 433 470 498 491 508 959
· Autres (achats locaux)(4.2) 198 786 540 228 604 521 262 895 199 302 329 480 347 678 902 354 980 159

% part locale(5)= (4.2)/(4) 99,86% 99,86% 99,86% 99,86% 99,86% 99,86%


% part import (6)=(4.1)/(4) 0,14% 0,14% 0,14% 0,14% 0,14% 0,14%

En % du CA(7)=(4)/(3) 57,88% 57,88% 57,88% 57,88% 57,88% 57,65%


Autres frais variables(8) 2 080 867 2 373 221 2 729 204 3 138 584 3 609 372 3 677 950
Coût de production (9)=(4)(8) 201 152 420 231 305 507 266 001 333 305 901 534 351 786 765 359 167 068
MARGE BRUTE OU INDUSTRIELLE
Valeur ajoutée(10)=(3).(9) 142 792 580 191 918 816 220 706 638 253 812 633 291 884 527 257 433 936
En % du CA(11)=(10)/(3) 41,52% 48,52% 48,52% 48,52% 48,52% 41,75%

32
Les chiffres d’affaires connaitront une hausse constante de 15% au terme de la deuxième année. Ce volume
du chiffre d’affaire sera maintenu à un rythme soutenu jusqu’à 2023.

Passant de 344 505 000 DA en 2019 pour atteindre 616 601 004 DA en 2023 soit un taux de progression
de : 179%.

La valeur ajoutée sera maintenue au même niveau

33
12.3.STRUCTURE DU COUT DE PRODUCTION CUMULEE
DESIGNATION 100 KVA 160 KVA 250 KVA 400 KVA 630 KVA
PROCESS DE PROD 37 803,56 37 803,56 37 803,56 37 803,56 37 803,56
INVESTISSEMENT 71 824,38 71 824,38 71 824,38 71 824,38 71 824,38
MASSE SALARIALE 18 684,00 18 684,00 18 684,00 18 684,00 18 684,00
MAINTENANCE 516,76 516,76 516,76 516,76 516,76
EMBALLAGE/ETIQUETAGE 377,50 377,50 377,50 377,50 377,50
2 AILLETTES FACE 2 964,16 2 964,16 3 334,68 8 521,96 11 856,64
2 AILLETTES PROFIL 16 488,14 16 488,14 19 267,04 25 195,36 36 496,22
CAPSULE SILICAGEL (TRANSFORMATEURS AVEC CONSERVATEUR) 400,00 460,00 529,00 608,35 699,60
ISOLATEURS EN PORCELAINE COTE BT ET NEUTRE 295,00 339,25 390,14 448,66 515,96
ISOLATEURS EN PORCELAINE COTE MT 295,00 339,25 390,14 448,66 515,96
THERMOMETRE A CADRAN (OPTION) 590,00 590,00 590,00 590,00 590,00
ANNEAUX DE LEVAGE 944,00 1 085,60 1 248,44 1 435,71 1 651,07
DOIGT DE GANT 708,00 814,20 936,33 1 076,78 1 238,30
LOT DE 4 BORNE DE MISE A LA TERRE 472,00 542,80 624,22 717,85 825,53
LOT DE 4 GALETS ORIENTABLES 1 180,00 1 357,00 1 560,55 1 794,63 2 063,82
RELAIS BUCHHOLZ POUR TRANSFORMATEURS AVEC CONSERVATEUR 118,00 135,70 156,06 179,47 206,39
LOT DE 4 COMMUTATEUR DE REGLAGE, MANOEUVRABLE HORS TENSION 472,00 542,80 624,22 717,85 825,53
PLAQUE SIGNALETIQUE 100,30 100,30 100,30 100,30 100,30
DISPOSITIF DE VIDANGE 59,00 59,00 59,00 59,00 59,00
HUILE BOURAK 22 1 000,00 1 150,00 1 322,50 1 520,88 1 749,01
BANDES ET FEUILLES EN CUIVRE 3 420,00 3 933,00 4 522,95 5 201,39 5 981,60
TAULES MAGNETIQUES 2 600,00 2 990,00 3 438,50 3 954,28 4 547,42
CARLITES 900,00 1 035,00 1 190,25 1 368,79 1 574,11
ENROULEMENT PRIMAIRE 63 353,00 103 353,00 126 618,00 153 267,00 189 927,00
ENROULEMENT SECONDAIRE 29 270,00 66 270,00 84 741,00 103 353,00 146 217,00
PEINTURE ACRYLIQUE 1 500,00 1 725,00 1 983,75 2 281,31 2 623,51
PRIX DE REVIENT 254 834,80 333 755,40 380 849,52 439 766,12 536 846,66
PRIX DE SORTIE USINE 270 000,00 375 000,00 480 000,00 590 000,00 795 000,00
MARGE BRUTE 15 165,20 41 244,60 99 150,48 150 233,88 258 153,34
PRODUCTION 56,00 210,00 245,00 84,00 105,00
CHIFFRE D'AFFAIRES THEORIQUE 15 120 000,00 78 750 000,00 117 600 000,00 49 560 000,00 83 475 000,00
MARGE BRUTE 849 251,20 8 661 366,00 24 291 867,60 12 619 645,92 27 106 100,70

 La production connaitra un taux d’activité de 70% des capacités optimums lors du démarrage du projet.

34
12.4.STRUCTURE SOCIO PROFESSIONNELLE DES EFFECTIFS
Rubriques effectif
1ere année 2eme année 3eme année 4eme année 5eme année
Dirigeants 1 4 4 4 4
Cadres supérieurs 5 5 5 6 13
Maîtrise 12 12 12 13 14
Exécution 3 3 10 11 12
Total 21 24 31 34 43

L’effectif connaitra une évolution de 22 éléments entre 2019 et 2023.

5-1 Description des postes et masse salariale.

Frais de Personnel Charges Nbre Salaire Brut S/Total Montant 2 019


mensuelles
Directeur Général 1 100 000,00 100 000,00 126 000,00 1 512 000,00
Responsable de Production 1 55 000,00 55 000,00 69 300,00 831 600,00
Responsable financier et adminisratif 1 45 000,00 45 000,00 56 700,00 680 400,00
Commercial 3 45 000,00 135 000,00 170 100,00 2 041 200,00
Agents de Production 10 40 000,00 400 000,00 504 000,00 6 048 000,00
Agents de Maintenance 2 35 000,00 70 000,00 88 200,00 1 058 400,00
Agents de Sécurité 2 30 000,00 60 000,00 75 600,00 907 200,00
Chauffeurs 1 30 000,00 30 000,00 37 800,00 453 600,00
Masse Salariale Mensuelle 21 35 625 895 000,00 1 127 700,00 13 532 400,00

La masse salariale sera de 13 532 400,00 DA la première année.

Le groupement privilégie un système d’organisation d’horaires de travail en 1 x 8,

A terme, un système d’organisation en 2X8 sera préconisé, qui consistera à faire tourner par roulement de
huit heures consécutives deux équipes sur les postes suivants :
- Responsable de production
- Agents de production

Le groupement espère bénéficier des avantages parafiscaux en ce qui concerne l’exonération des charges
patronale de charges sociales évaluées à (26%).

Un programme de formation sera arrêté par les gérants, pour initier le personnel aux nouvelles
technologies, et ce pour augmenter le rendement et assurer la qualité des produits.

35
5-2 LES CHARGES DE PERSONNEL

Projet 2019 2020 2021 2022 2023

LES INDICATEURS SOCIAUX

Effectif moyen 21 24 31 34 43
Salaire par agent en KDA 644 400,00 547 220,50 547 234,61 547 247,47 547 244,91
Frais de personnel en MDA* 13 532 400,00 13 133 292,00 16 964 273,00 18 606 414,00 23 531 531,00
Valeur ajoutée en MDA (VA) 142 214 709 191 254 264 219 942 403 252 933 763 290 873 826
REMUNERATION DU FACTEUR TRAVAIL PAR LA VALEUR AJOUTEE
FP/VA en % 9,52% 6,87% 7,71% 7,36% 8,09%
RATIO DE PRODUCTIVITE
VA / Agent en KDA 6 772 129 7 968 928 7 094 916 7 439 228 6 764 508

Le personnel connaitra une évolution et ce en rapport avec l’augmentation des volumes d’affaires ainsi il en résulte à travers ce tableau :

 Les frais de personnel par rapport à la valeur ajoutée : passant de 9,52% à 8,09% en 203.
 Le salaire moyen annuel par agent est de : 644 400,00 DA.

36
12.5.LES COMPTES D’EXPLOITATION PREVISIONNELS 2019-2023 (CR)
LIBELLE 2 019 2 020 2 021 2 022 2 023
Ventes et produits annexes 343 945 000 395 536 750 454 867 263 523 097 352 601 561 955
Variation stocks produits finis et en cours   27 687 573 31 840 708 36 616 815 42 109 337
Production immobilisée          
Subventions d'exploitation          
I-PRODUCTION DE L'EXERCICE 343 945 000 423 224 323 486 707 971 559 714 167 643 671 292
Achats consommés - 199 071 553 - 228 932 286 - 263 272 129 - 302 762 950 - 348 177 393
Services extérieurs et autres consommations - 2 080 867 - 2 373 221 - 2 729 204 - 3 138 584 - 3 609 372
II-CONSOMMATION DE L'EXERCICE - 201 152 420 - 231 305 507 - 266 001 333 - 305 901 534 - 351 786 765
III-VALEUR AJOUTEE D'EXPLOITATION (I-II) 142 792 580 191 918 816 220 706 638 253 812 633 291 884 527
Charges de personnel - 13 532 400 - 13 133 292 - 16 309 255 - 17 754 818 - 22 410 597
Impôts, taxes et versements assimilés - 1 719 725 - 1 977 684 - 2 472 105 - 11 940 266 - 14 015 598
IV-EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION 127 540 455 176 807 840 201 925 278 224 117 549 255 458 332
Autres produits opérationnels          
Autres charges opérationnelles - 6 121 842 - 6 427 934 - 6 749 330 - 7 761 729 - 9 702 162
Dotations aux amortissements, provisions et pertes de valeurs - 11 060 679 - 20 060 679 - 44 260 679 - 44 260 679 - 41 860 679
Reprise sur pertes de valeur et provisions          
V- RESULTAT OPERATIONNEL 110 357 934 150 319 227 150 915 269 172 095 141 203 895 491
Produits financiers          
Charges financières - 49 504 - 43 873 - 924 878 - 1 233 169 - 1 010 904
VI-RESULTAT FINANCIER - 49 504 - 43 873 - 924 878 - 1 233 169 - 1 010 904
VII-RESULTAT ORDINAIRE AVANT IMPOTS ( V+VI) 110 308 430 150 275 354 149 990 391 170 861 972 202 884 587
Impôts exigibles sur résultats ordinaires       - 32 463 775 - 38 548 072
Impôts différés ( Variations ) sur résultats ordinaires          
TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITES ORDINAIRES 343 945 000 423 224 323 486 707 971 559 714 167 643 671 292
TOTAL DES CHARGES DES ACTIVITES ORDINAIRES - 233 636 570 - 272 948 969 - 336 717 580 - 421 315 970 - 479 334 777
VIII-RESULTAT NET DES ACTIVITES ORDINAIRES 110 308 430 150 275 354 149 990 391 138 398 197 164 336 515
Eléments extraordinaires (produits) (à préciser)          
Eléments extraordinaires (charges) (à préciser) - 14 008 532 - 18 678 042 - 20 690 509 - 11 330 177 - 2 447 605
IX-RESULTAT EXTRAORDINAIRE          
X-RESULTAT NET DE L'EXERCICE 96 299 898 131 597 312 129 299 882 127 068 020 161 888 910

12.6.LES BILANS FINANCIERS PREVISIONNELS 2019 – 2023

37
BILAN (ACTIF)

38
LIBELLE 2 019 2 020 2 021 2 022 2 023
ACTIFS NON COURANTS          
Ecart d'acquisition-goodwill positif ou négatif          
Immobilisations incorporelles 12 000 000 12 000 000 12 000 000 12 000 000 12 000 000
Immobilisations corporelles          
Terrains          
Bâtiments   1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000
Autres immobilisations corporelles 27 697 334 50 277 063 95 277 063 216 277 063 216 277 063
Immobilisations en concession          
AMORTISSEMENT IMMOB INCORPORELLES - 2 400 000 - 4 800 000 - 7 200 000 - 9 600 000 - 12 000 000
AMORTISSEMENT BATIMENT   - 75 000 - 150 000 - 225 000 - 300 000
AMORTISSEMENT AUTRE IMMOBIL COPORELLES - 2 769 733 - 8 360 679 - 17 360 679 - 41 560 679 - 41 560 679
Immobilisations encours          
Immobilisations financières          
Titres mis en équivalence          
Autres participations et créances rattachées          
Autres titres immobilisés          
Prêts et autres actifs financiers non courants          
Impôts différés actif          
TOTAL ACTIF NON COURANT 34 527 601 50 541 384 84 066 384 178 391 384 175 916 384
ACTIF COURANT          
Stocks et encours 24 076 150 27 687 573 31 840 708 36 616 815 42 109 337
Créances et emplois assimilés          
Clients 44 712 850 83 062 718 63 681 417 54 925 222 48 124 956
Autres débiteurs          
Impôts et assimilés          
Autres créances et emplois assimilés          
Disponibilités et assimilés          
Placements et autres actifs financiers courants          
Trésorerie 43 676 513 108 576 202 112 813 712 112 150 015 332 485 440
TOTAL ACTIF COURANT 112 465 513 219 326 493 208 335 837 203 692 052 422 719 733
TOTAL GENERAL ACTIF 152 919 880 269 867 877 292 402 221 382 083 436 598 636 117

39
BILAN (PASSIF) 1

LIBELLE 2 019 2 020 2 021 2 022 2 023


CAPITAUX PROPRES          
Capital émis 12 000 000 2 000 000 2 000 000 2 000 000 2 000 000
Capital non appelé          
Primes et réserves - Réserves consolidés (1)          
Ecart de réévaluation          
Ecart d'équivalence (1)          
Résultat net - Résultat net du groupe (1) 96 299 898 131 597 312 129 299 882 127 068 020 161 888 910
Autres capitaux propores - Report à nouveau   29 454 729 45 000 000 121 000 000 248 068 020
Part de la société consolidante (1)          
Part des minoritaires (1)          
TOTAL I 108 299 898 163 052 041 176 299 882 250 068 020 411 956 930
PASSIFS NON-COURANTS          
Emprunts et dettes financières 39 276 257 21 820 143 13 294 856 6 698 120 4 465 414
Impôts (différés et provisionnés)          
Autres dettes non courantes          
Provisions et produits constatés d'avance          
TOTAL II 39 276 257 21 820 143 13 294 856 6 698 120 4 465 414
PASSIFS COURANTS:          
Fournisseurs et comptes rattachés 19 907 155 62 979 163 74 228 459 82 798 510 92 767 003
Impôts - - - 32 463 775 38 548 072
Autres dettes 9 491 790 22 016 530 28 579 024 10 055 011 50 898 698
Trésorerie passif          
TOTAL III 29 398 945 84 995 693 102 807 483 125 317 296 182 213 773
TOTAL GENERAL PASSIF (I+II+III) 152 919 880 269 867 877 292 402 221 382 083 436 598 636 117

40
12.7.RENTABILITE DU PROJET ET RETOUR SUR INVESTISSEMENT 2019 – 2023

Projet 2019 2020 2021 2022 2023


RENTABILITE ET RETOUR SUR INVESTISSEMENT
Chiffre d’affaires (1) 343 945 000 423 224 323 486 707 971 559 714 167 643 671 292
Charges d’exploitation(2) 201 152 420 231 305 507 266 001 333 305 901 534 351 786 765
= résultat d’exploitation(3)=1)-(2) 142 792 580 191 918 816 220 706 638 253 812 633 291 884 527
En % du CA(4)=(3)/(1) 41,52% 45,35% 45,35% 45,35% 45,35%
Autres Charges (5) 32 484 150 41 599 589 69 791 369 81 717 492 87 989 036
résultat net(6)=(3)-(5) 110 308 430 150 319 227 150 915 269 172 095 141 203 895 491
En % du CA(7)=(6)/(1) 32,07% 35,52% 31,01% 30,75% 31,68%
+ Amortissements(8) 11 060 679 20 060 679 44 260 679 44 260 679 41 860 679
Cash-flows bruts(9)=(7)+(1) 121 369 109 170 379 906 195 175 948 216 355 820 245 756 170
En % du CA(10)=(9)/(1) 35,3% 40,26% 40,10% 38,65% 38,18%
Principal à rembourser(11) 14 008 532 18 678 042 20 690 509 11 330 178 2 447 605
Cash-flows nets(12)=(9)-(11) 107 360 577 151 701 864 174 485 439 205 025 642 243 308 565
En % du CA (13)=(12)/(1) 31,21% 35,84% 35,85% 36,63% 37,80%

41
12.8.CALCUL DE LA VALEUR ACTUELLE NETTE (VAN) 2019 – 2023

La différence entre le cumul du cash-flow actualisé et le montant des projets est positive, d’où il est permis d’assurer que ces investissements
sont rentables.

Rubriques 2019 2020 2021 2022 2023 Totaux


cash flow net 110 103 118 155 216 535 176 664 736 205 662 034 242 588 772 890 235 195
cash flow net actualisé 110 103 118 145 062 182 154 305 822 167 881 482 185 069 813 762 422 417

Montant cash-flow actualisé : 762 422 417,00 DA

Montant de l’investissement : 27 697 334,00 DA

42
.
12.9.RENTABILITE ECONOMIQUE DES ACTIFS 2019 – 2023

  2019 2020 2021 2022 2023


RENTABILITE ECONOMIQUE DES ACTIFS
Investissements brut (a) 39 697 334 63 777 063 108 777 063 229 777 063 229 777 063
BFR (b) 39 390 055 25 754 598 - 7 285 358 - 33 775 259 - 91 979 480
= Actif économique brut (a+b=1) 79 087 389 89 531 661 101 491 705 196 001 804 137 797 583
Chiffre d’affaires (d) 343 945 000 395 536 750 454 867 263 523 097 352 601 561 955
Actif économique brut (1) 79 087 389 89 531 661 101 491 705 196 001 804 137 797 583
= Vitesse de rotation des CP (d/1=3) 435% 442% 448% 267% 437%
Excédent brut d’exploitation © 127 540 455 176 807 840 201 925 278 224 117 549 255 458 332
Chiffre d’affaires (d) 343 945 000 395 536 750 454 867 263 523 097 352 601 561 955
= Taux de profit brut (c/d=2) 37% 45% 44% 43% 42%
= Rentabilité économique (1*3) 8,51% 10,18% 9,82% 16,10% 9,61%
RENTABILITE FINANCIERE
Bénéfice net après impôt 99 829 129 135 999 195 135 741 304 154 630 085 183 610 551
Capitaux propres 112 308 430 262 583 784 412 574 175 583 436 147 786 320 734
Bénéfice/ capitaux propres 113% 193% 304% 377% 428%

12.10. PLAN DE TRESORERIE SUR CINQ ANNEES 2019 – 2023


43
PLAN DE TRESORERIE 2 019 2 020 2 021 2 022 2 023
1er trimestre 2ème trimestre 3ème trimestre 4ème trimestre
SOLDE INITIAL 19 868 488 32 474 007 45 079 526 43 676 513 108 576 202 112 813 712 112 150 015
FONDS FRAIS (Fonds de 82 543 930,97
roulement)
RECETTES
Production vendue 75 280 961,88 75 280 961,88 75 280 961,88 320 384 768 386 637 174 418 477 882 493 280 803
Encaissements antérieurs 44 712 850 75 151 983 68 230 089 104 619 470

ENCAISSEMENTS 0 75 280 961,88 75 280 962 75 280 962 365 097 618 461 789 157 486 707 971 597 900 273
TOTAL RECETTES 82 543 930,97 95 149 450 107 754 969 120 360 488 408 774 131 570 365 359 599 521 683 710 050 288
DEPENSES
Achats matières et fournitures 47 279 494 47 279 494 47 279 494 47 279 494 190 013 797 219 042 411 257 348 508 285 505 462
dont TVA 8 983 104 8 983 104 8 983 104 8 983 104 36 102 621 41 618 058 48 896 217 54 246 038
Services 442 184 442 184 442 184 442 184 1 898 577 2 046 903 2 510 867 2 526 560
dont TVA 84 015 84 015 84 015 84 015 360 730 388 912 477 065 480 046
Salaires 3 383 100 3 383 100 3 383 100 3 383 100 13 133 292 16 309 255 17 754 818 22 410 597
Cotisation part ouvriere 9% 304 479 304 479 304 479 304 479 1 181 996 1 467 833 1 597 934 2 016 954
Impôts et taxes 365 442 365 442 365 442 365 442 1 681 031 2 101 289 10 149 226 11 913 258
Frais financiers 12 376 12 376 12 376 12 376 43 873 924 878 1 233 169 1 010 904
Frais Divers 1 530 461 1 530 461 1 530 461 1 530 461 6 427 934 6 749 330 7 761 729 9 702 162
dont TVA 290 788 290 788 290 788 290 788 1 221 307 1 282 373 1 474 729 1 843 411
extension des investissements 29 454 729 45 000 000
121 000 000
Detention pour compte
IBS 32 463 775 38 548 072
dettes exploit antérieures
Dettes envers societe apprentées
Remboursement Principal Crédit 14 008 532 18 678 042 20 690 509 11 330 177 2 447 605
LT
remboursement crédit
Paiement IBS
DECAISSEMENTS 62 675 443 62 675 443 62 675 443 76 683 975 300 197 929 357 621 751 513 998 214 432 651 069
SOLDE FINAL 19 868 487,97 32 474 007,00 45 079 526,00 43 676 513 108 576 202 112 813 712 112 150 015 332 485 440

12.11. TABLEAU DES CHARGES


designation 2 019 2 020 2 021 2 022 2 023
pièces de rechangess… 2 854 744 3 282 955 3 775 398 4 341 708 4 992 964

44
Emballages 285 013 327 765 376 930 433 470 498 491
Achat aillettes 18 621 038 21 414 194 24 626 323 28 320 271 32 568 312
Achat enroulements 149 441 873 171 858 154 197 636 877 227 282 409 261 374 770
Achat autres matières premieres 13 868 885 15 949 218 18 341 601 21 092 841 24 256 767
electricité 11 812 500 13 584 375 15 622 031 17 965 336 20 660 136
gaz 1 687 500 1 940 625 2 231 719 2 566 477 2 951 449
eau 500 000 575 000 661 250 760 438 874 504
sous totaux 199 071 553 228 932 286 263 272 129 302 762 950 348 177 393
           
honoraires et commission 361 142 395 537 454 867 523 097 601 561,96
frais de deplacement, restauration etc,,, 1 031 835 1 186 610 1 364 602 1 569 292 1 804 685,87
entretien et reparation 687 890 791 074 909 735 1 046 195 1 203 123,91
sous totaux 2 080 867 2 373 221 2 729 204 3 138 584 3 609 372
frais de personnel 10 740 000 10 423 248 13 463 709 14 766 995 18 675 818
part patronale 26% 2 792 400 2 710 044 2 845 546 2 987 823 3 734 779
sous totaux 13 532 400 13 133 292 16 309 255 17 754 818 22 410 597
Impots     -    
TAP       9 097 345 10 461 947
Autres 1 719 725 1 977 684 2 472 105 2 842 921 3 553 651
sous totaux 1 719 725 1 977 684 2 472 105 11 940 266 14 015 598
interets     916 446 1 221 928 1 001 688
Frais de banque 43 047 38 150 7 332 9 775 8 014
agios 6 457 5 723 1 100 1 466 1 202
sous totaux 49 504 43 873 924 878 1 233 169 1 010 904
frais divers          
assurance 6 112 063 6 417 666 6 738 549 7 749 331 9 686 664
autres frais 9 779 10 268 10 781 12 398 15 498
sous totaux 6 121 842 6 427 934 6 749 330 7 761 729 9 702 162
totaux 222 575 891 252 888 290 292 456 901 344 591 516 398 926 026

13. PLANNING DE REALISATION

45
PROJET DE PRODUCTION DE TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES : Site d’implantation COMMUNE D’EL AFFROUN -
WILAYA DE BLIDA.

3TR 2018 4TR 2018     1TR 2019    


Désignation
  01/09/2018 oct-18 nov-18 oct-18 nov-18 déc-18 janv-19 févr-19 mars-19
Étude technique, expertise et engineering                  
Notaire, statuts, registre de commerces                  
Choix du fournisseur                  
Matériels de transport et manutention                  
Octroie du financement                  
Génie civil et 'Bâtiments                  
Formation et perfectionnement                  
Équipements de production                  
Equipements auxiliaires                  
Mise en service                  

Délai de réalisation est de 07 mois comme présenté dans le programme prévisionnel ci-dessus.

La réception probable aura lieu au plus tard au mois de février 2019.

46
14.ANNEXES DECRETS, FACTURES,
AUTORISATIONS

47
Décret n° 87-182 du 18 août 1987 relatif aux huiles à base de polychlorobiphenile (P.C.B.), aux
équipements électriques qui en contiennent et aux matériaux contaminés par ce produit,

Le président de la République,
Sur le rapport du ministre de l'hydraulique, de l'environnement et des forêts;
Vu la Constitution et notamment ses articles 111-10° et 152;
Vu l'ordonnance n° 76-4 du 20 février 1976 relative aux règles applicables en matière de sécurité contre
les risques d'incendie et de panique et à la création de la commission de prévention et de la protection
civile;
Vu la loi n° 83-03 du 5 février 1983 relative à la protection de l'environnement;
Vu la loi n° 85-05 du 16 février 1985 relative à la protection et à la promotion de la santé;
Vu le décret n° 76-34 du 20 février 1976 relatif aux établissements dangereux, insalubres ou
incommodes;
Vu le décret n° 81-267 du 10 octobre 1981 relatif aux attributions du président de l'assemblée populaire
communale en matière de voirie, de salubrité et de tranquillité publique.
Vu le décret n° 83-373 du 28 mai 1983 précisant les pouvoirs du wali en matière de sécurité et de
maintien de l'ordre public;
Vu le décret n° 85-231 du 25 août 1985 fixant les conditions et modalités d'organisation et de mise en
oeuvre des interventions et secours en cas de catastrophe;
Vu le décret n° 85-232 du 25 août 1985 relatif à la prévention des risques de catastrophes;

Décrète:

Article 1
Le présent décret a pour objet de réglementer les conditions d'exploitation, d'utilisation, de
manipulation, de transport, de stockage des huiles à base de polychlorobiphenile (P.C.B), des
équipements qui en contiennent et des matériaux contaminés par ce produit.
Article 2
Sont interdits, à partir de la publication du présent décret au Journal officiel de la République
algérienne démocratique et populaire, l'importation, la fabrication, l'installation, l'achat, la vente, la
cession à titre gratuit ou onéreux des huiles la base de P.C.B, des équipements électriques qui en
contiennent et des matériaux contaminés par ce produit.
Tout contrevenant aux prescriptions édictées ci-dessus est passible des peines prévues à l'article 128 de
la loi n° 83-03 du 5 février 1983 susvisée.

48
Toutefois, les opérations destinées à faire les appoints en huile des équipements électriques en
exploitation sont autorisées.
Le ministre de l'hydraulique, de l'environnement et des forêts peut également autoriser à titre
exceptionnel, les opérations de vente ou de cession.

Article 3
Les équipements électriques utilisant des huiles à base de P.C.B. et qui sont actuellement en service
peuvent continuer à fonctionner, cependant, leurs détenteurs sont tenus de satisfaire aux prescriptions
prévues aux articles 4 à 12 du présent décret.

Article 4
Les équipements électriques visés à l'article 3 ci dessus doivent faire l'objet d'une inspection périodique
et d'un entretien régulier. A ce titre, les détenteurs de ces équipements doivent effectuer notamment, les
es opérations décrites à l'annexe n° 1 du présent décret.
Un procès-verbal de ces opérations doit être établi au moins une fois par semestre et présenté à toute
recquisition des corpsd'inspection compétents.

Article 5
Les équipements électriques visés à l'article 3 ci-dessus peuvent subir des appoints pour les
réajustement du niveau d'huile.
Cependant, les appoints ne peuvent s'effectuer qu'avec une huile à base de P.C.B. ou présentant les
mêmes caractéristiques.

Article 6
Les équipements visés à l'article 3 peuvent subir certaines réparations; cependant les seules réparations
autorisées sont celles qui ne nécessitent pas la vidange totale ou partielle de l'équipement électrique en
cause.

Article 7
Toute opération de soudure, aux fins de réparation, sur les équipements électriques visés à l'article 3 du
présent décret est interdite; tout contrevenant à cette prescription est passible des peines prévues à
l'article 128 de la loi n° 83-03 du 5 février 1983 susvisée.

49
Article 8
Le remplacement de l'huile contenue dans les équipements électriques visés à l'article 3 du présent
décret par une huile minérale est subordonné à une autorisation délivrée par le ministre chargé de
l'environnement.
Les équipements électriques ayant fait l'objet d'une telle opération, antérieurement à la publication du
présent décret au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire, doivent être
immédiatement mis hors service.
Tout contrevenant à cette prescription est passible des peines prévues à l'article 128 de la loi n° 83-03
du 5 février 1983 susvisée.

Article 9
Les équipements électriques destinés au rebut doivent être préalablement à leur transport ou leur
entreposage, soignesement vidés. Leur contenu doit être versé dans des récipients étanches et résistant
dont la capacité ne doit pas dépasser 205 litres.
En outre, ces récipients ne doivent contenir aucun autre produit.

Article 10
Les détenteurs des huiles à base de P.C.B des équipements électriques qui en contiennent et les
matériaux contaminés par ce produit doivent se déplacer suivant le modèle de l'annexe II du présent
décret, aux services de la protection civile, de l'environnement et de la santé de la wilaya
territorialement compétente.
Cette déclaration doit se faire, dans un délai n'excédant pas six mois à compter de la date de publication
du présent décret au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.
Toute personne ayant omis de se déclarer est passible d'une amende prévue à l'article 127 de la loi n°
83-03 du 5 février 1983 susvisée.

Article 11
Les locaux abritant les équipements visés à l'article 3 doivent satisfaire aux prescriptions figurant à
l'annexe III du présent décret.

Article 12
Les condensateurs électriques contenant des huiles à base de PCB doivent être munis d'un pare-
éclaboussures.

50
Article 13
Les huiles à base de P.C.B, les équipements électriques qui en contiennent et les matériaux contaminés
par ce produits et qui sont abandonnés ou destinés à l'abandon ne peuvent être éliminés ou traités que
dans des conditions déterminées par arrêté du ministre chargé de l'environnement.
Tout contrevenant à cette prescription est passible des peines prévues à l'article 125 de la loi n° 83-03
du 5 février 1983 susvisée.
Toutefois, à titre transitoire, les détenteurs de ces produits sont tenus de les mettre en dépôt, selon les
prescriptions de l'annexe IV du présent décret.

Article 14
La manipulation et le transport des huiles à base de PCB, des équipements électriques qui en
contiennent et des matériaux contaminés par ces produits doivent s'effectuer selon les prescriptions de
l'annexe V du présent décret.

Article 15
Les emballages ayant contenu des huiles à base de PCB et des matériaux contaminés par ce produit ne
peuvent être réutilisés pour contenir un autre produit. Tout contrevenant à cette prescription est passible
des peines prévues à l'article 128 de la loi n° 83-03 du 5 février 1983 relative à la protection de
l'environnement.

Article 16
En cas de déversement important d'huile à base de PCB ou d'incendie touchant ou attenant aux huiles à
base de PCB, aux équipements qui en contiennent et aux matériaux contaminés par ces produits, les
services de la protection civile, de l'environnement et de la santé de la wilaya territorialement
compétente doivent être immédiatement informés par les détenteurs.

Article 17
Les déversements des huiles à base de PCB dans le réseau d'assainissement ou dans la nature sont
strictement interdits.
Tout contrevenant à ces prescriptions est passibles des peines prévues à l'article 62 de la loi n° 83-03 du
5 février 1983 susvisée.

51
Article 18
En cas de fuite ou de déversement accidentels, les huiles à base de PCB doivent être immédiatement
récupérées et stockées conformément aux dispositions de l'article 13 du présent décret.

Article 19
La récupération des huiles à base de PCB, déversées accidentellement et le nettoyage du milieu
contaminé doivent se faire conformément aux prescriptions figurant à l'annexe VI du présent décret.

Article 20
Le présent décret sera publié au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

Fait à Alger, le 18 août 1987.

Chadli BENDJEDID

ANNEXE I
INSPECTIONS PERIODIQUES A EFFECTUER EN APPLICATION DE L'ARTICLE 4 DU
PRESENT DECRET

1) vérifier l'état des indicateurs:


leur plaque de verre est-elle fendue,
les indicateurs sont-ils endommagés.

2) vérifier les mesures données par les indicateurs:


ont-elles varié depuis la dernière inspection,
sont-elles acceptables.

3) vérifier la corrosion du réservoir et des ailettes du radiateur.


S'il y a de la rouille, déplacer le métal et le repeindre.

4) vérifier le fini de la peinture, de la cuve et des ailettes du radiateur. Si la peinture est altérée,
repeindre aussi souvent que c'est nécessaire.

52
5) vérifier les fuites d'huiles au niveau;
du réservoir,
des ailettes du radiateur,
du couvercle s'il est fermé par des joints,
du couvercle du trou d'homme,
du robinet de vidange,
des traversées de basse et de haute tension.

Les rondelles ou les joints sont-ils détériorés.

En cas de fuite, procéder rapidement au nettoyage.

6) vérifier l'état des traversées de basse et de haute tension.


Sont-elles fissurées ou s'effritent-elles.

7) vérifier l'huile contenue dans l'appareil; si elle présente des


reflets bleus, verts, rouges ou noirâtres, elle est contaminée.
Dans ce cas, contrôler sa qualité au laboratoire.

53
ANNEXE II
MODELE DE DECLARATION

1) déclaration relative aux appareils électriques contenant ou ayant contenu des huiles à base de PCB:
relever sur plan tous les appareils électriques contenant des huiles à

base de P.C.B, et indiquer exactement leur lieu d'implantation,


indiquer leur puissance en KVA,
indiquer le volume d'huile contenu dans chaque appareil,
indiquer leur date de mise en service,
indiquer si l'appareil est en service, en réserve ou au rebut,
indiquer, le cas échéant, les dates et la nature ses réparations effectuées sur chaque appareil,
dans le cas d'une vidange d'un appareil, indiquer le volume d'huile vidangée et son devenir,
indiquer toute fuite éventuelle.

2) déclaration relative aux huile à base de PCB neuves ou usagées, en stock:


indiquer s'il s'agit d'une huile neuve ou usagée,
indiquer le volume,
depuis quand sont-elles stockées et dans quelles conditions.

3) déclaration relative aux matériaux contaminés par des huiles à base de PCB:
indiquer la nature et la quantité des matériaux et les conditions de stockage.

54
ANNEXE III
PRESCRIPTIONS AUQUELLES DOIVENT SATISFAIRE DES LOCAUX ABRITANT LES
EQUIPEMENTS ELECTRIQUES EN FONCTIONNEMENT EN APPLICATION DE L'ARTICLE 11
DU PRESENT DECRET.

1) les locaux abritant les équipements électriques en fonctionnement doivent être suffisamment aérés.

2) ils doivent être signalés par la mention "danger PCB" inscrite en rouge sur fond blanc et affichée
d'une manière très apparente.

3) leurs planchers doivent être en béton étanche, sans égout et entourés d'une bordure permettant de
contenir la totalité des huiles
susceptibles d'être déversées consécutivement à une fuite accidentelle.

4) leurs murs extérieurs doivent être coupe-feu une heure et les cloisons pare-flammes de degré une
heure.

5) leurs portes doivent être pare-flammes de degré une demi-heure, à fermeture automatique et doivent
l'ouvrir vers l'extérieur.

6) à l’intérieur et immédiatement à l'entrée, sera disposé un bac contenant 50 kg de sable et une pelle.

7) ils doivent être équipés d'un nombre suffisant l'extincteurs à type CO

55
ANNEXE IV
PRESCRIPTIONS RELATIVES AU STOCKAGE DES HUILES A BASE DE P.C.B DES
EQUIPEMENTS QUI EN CONTIENNENT ET DES MATERIAUX COMTAMINES PAR CE
PRODUIT AUX FINS D'APPLICATION DE L'ARTICLE 13 DU PRESENT DECRET (ALINEA 2)

Les huiles à base de P.C.B les équipements électriques qui en contiennent et les matériaux contaminés
par ce produit doivent être
stockées dans les conditions suivantes:

1) à l'intérieur d'un local suffisamment aéré à l'abri des intempéries et de tout risque d'incendie,

2) le plancher du local doit être en béton étanche et sans égouts,

3) la porte du local doit être verrouillée,

4) afficher sur la porte la mention "danger PCB" inscrite en rouge sur fond blanc.

5) confier la responsabilité de l'entrepôt à une personne qualifiée.

6) peindre convenablement le contenant des huiles à base de PCB et éviter qu'il ne rouille.

7) inspecter périodiquement l'entrepôt.

8) l'entrepôt doit être agréé par les services de la protection civile territorialement compétents.

9) informer le chauffeur:

a) de la nature de la charge et des dangers qui lui sont liés,

b) de l'emplacement du matériel de secours indiqué à l'alinéa 17 et de la façon de s'en servir,

c) de la marche à suivre pour signaler tout accident ou incident qui pourrait survenir,

56
d) de l'obligation de remplacer les étiquettes si elles sont perdues ou endommagées durant le
transport,

10) les opérations de chargement et de déchargement doivent se faire par des personnes connaissant
bien les P.C.B.

11) les opérations de chargement et de déchargement ne doivent se faire que lorsque le véhicule est
complètement immobilisé.

12) si après le déchargement du véhicule ou décèle des traces de P.C.B, il faut le décontaminer.

13) durant chaque voyage, il faut avoir à bord du véhicule des produits de nettoyage ainsi que des
récipients vides.

14) le plancher du véhicule transporteur doit être étanche et, au besoin, couvert d'une feuille de
plastique.

15) en cas de fuite importante d'huile à base de P.C.B. lors du transport, le véhicule doit être
immédiatement immobilisé. Dans ce
cas, les services de sécurité, de la protection civile, de l'environnement et de la santé doivent être
immédiatement informés.

16) le chauffeur doit être muni d'une feuille de route indiquant la nature et la quantité des produits
transportés. Ce document doit être
visé au départ par l'expéditeur et à l'arrivée par le destinataire qui en conservera une copie.

17) la manipulation d'huiles à base de P.C.B. ou de matériaux contaminés par ces produits doit se faire
avec les équipements de
protection suivante:
- une visière ou des lunettes de sécurités avec des cotes protecteurs,
- des gants non absorbants,
- un tablier non absorbant,
- des bottes en caoutchouc résistants aux P.C.B.,
- un casque-protecteur.

57
En cas d'incendie, il faut porter un appareil de respiration autonome.

ANNEXE V
PRESCRIPTIONS RELATIVES AUX CONDITIONS DE MANIPULATION ET DE TRANSPORT
DES HUILES A BASE DE PCB, DES
AQUIPEMENTS ELECTRIQUES QUI EN CONTIENNENT ET AUX MATERIAUX
CONTAMINES PARCES PRODUITS AUX FINS
D'APPLICATION DE L'ARTICLE 14 DU PRESENT DECRET.

Avant d'effectuer le transport des huiles à base de P.C.B. des équipements électriques qui en
contiennent et des matériaux
contaminés par ces produits, il faut satisfaire aux conditions suivantes:

1) les huiles à base de P.C.B. et les matières qui en contiennent doivent être mises dans des fûts
étanches résistants et portants
des étiquettes avec la mention "danger P.C.B" en caractères rouges sur fond blanc.

2) les fûts doivent être arrimés verticalement aux palettes et horizontalement entre-eux plus calés
pendant la durée du transport.

3) répartir la charge selon la solidité du plancher et le centre de gravité du véhicule.

4) fixer tout objet transporté dans le même véhicule pour éviter qu'il ne perfore les contenants des
huiles à base de P.C.B.

5) emballer les transformateurs dans du plastique et les fixer aux palettes avant de les transporter.

6) apposer à l'avant à l'arrière du véhicule, la mention "transport de P.C.B." en caractères rouges sur
fond blanc.

7) vérifier l'état des fûts contenant des huiles à base de P.C.B.

8) vérifier l'état du véhicule transportant des huiles à base de P.C.B.

58
ANNEXE VI
PRESCRIPTION RELATIVES AUX CONDITIONS DE RECUPERATION DES HUILES A BASE
DE "P.C.B"

Dans le cas d'un déversement d'huiles à base de "P.C.B."

aviser les services de la protection civile, de l'environnement et de la santé de wilaya,

prendre des mesures pour éviter que des personnes soient contaminées,

récupérer le produit dans des fûts; dans le cas où ceci s'avère impossible, verser des produits
absorbants, tels que la sciure,
charbon activé, terreau, sable sur le produit pour éviter sa dispersion,

boucher tous les regards d'égouts et les caniveaux ou construire une digue lorsque le déversement;
d'effectuer sur le béton,
l'asphaite ou le sol et nettoyer la zone avec des chiffons et des solvants tels que le kerozène, fuel-oil,
terebenthine,
trichloroethane varsol,

circonscrire la zone si le déversement a eu lieu dans l'eau et draguer les sédiments contaminés,

prélever des carottes pour déterminer le degré de pénétration et ce, sur une profondeur de 2,5 cm
pour le béton et l'asphaite et
60 cm pour le sol, recouvrir d'une bâche de plastique pour réduire le ruissellement par la pluie.
Enlever une épaisseur de la
surface au-delà de la couche contaminée.

vérifier si l'eau des puits et des autres nappes d'eau ne renferment pas des traces de "P.C.B." dans le
cas d'un déversement
au sol,

mettre en dépôt les matières contaminées et l'huile à base de "P.C.B" résiduelle.

59
AUTORISATION
SONELGAZ

60
FACTURES

61