Vous êtes sur la page 1sur 6

ASSURANCE RISQUE INDUSTRIEL

Assurance incendie 

Le contrat Incendie est un contrat d’assurance dommage qui garantit à l’assuré le remboursement des biens
détruits à l’occasion d’un incendie.

Le code des assurances stipule que l’assureur incendie répond de tous les dommages causés par conflagration,
embrasement ou simple combustion. Toutefois, l’assureur ne répond pas de ceux occasion par la seul action de la
chaleur ou par le contact direct du feu ou d’une substance incandescente s’il n’y a eu ni incendie, ni
commencement d’incendie susceptible de dégénérer en incendie véritable (article 51).

Les assureurs complètent contractuellement cette définition par la formule :


« …. toute combustion avec flamme, en dehors d’un foyer normal ».

La garantie incendie suppose donc obligatoirement l’apparition de flamme hors d’un siège normal de
combustion. Cette définition implique que seuls seront garantis, au titre de l’incendie, les objets directement
détruits par un incendie.
Sont donc exclus :

 Les dommages causés par la seule action de la chaleur ;

 Les objets jetés ou tombé dans un foyer normal ;

 Les seuls dommages de fumées, sans incendie à l’origine.

Par ailleurs, l’assureur incendie étend obligatoirement sa garantie à des dommages qui, sans être de l’incendie
pur, lui sont étroitement liés, tels que :

 Les dommages causés aux biens assurés par les secours et les mesures de sauvetage (Article 53) ;

 La perte ou la disparition des objets assurés survenue pendant l’incendie, à moins qu’il ne prouve que
cette perte ou cette disparition provient d’un vol.

L’assureur Incendie peut étendre sa garantie à d’autres événements et à d’autres dommages tels que :

 La foudre lorsqu’elle atteint directement les biens assurés ;

 L’explosion qui est l’action subite et violente de la pression ou de la dépression de gaz ou de vapeurs ;

 Les dommages électriques dont la garantie couvre tous les dommages d’ordre électrique subis par les
appareils électriques ou électronique ;
 Les attentats ;

 La chute de tout ou partie d’appareils de navigation aérienne et d’aéronefs ou d’objets tombant de ceux-
ci et le choc de véhicules terrestres identifiés ;

 Les tempêtes, grêle et poids de neige sur les toitures ;

 Les tremblements de terre, éruption volcaniques et raz de marrée consécutifs à un tremblement de terre
ou une éruption volcanique ;

 Les catastrophes naturelles ;

 Le risque atomique ;

 Les dommages ménagers.

Risques techniques

Tous Risques Chantier

La Tous Risques Chantiers est une assurances conçue pour tous les projets de construction. Elle offre une
protection complète contre les dommages causés à l’ouvrage, aux équipements utilisés pour l’exécution des
travaux et/ou aux matériels de chantier, contre les dommages matériels et corporels causés aux tiers du fait de
l’exécution des travaux.La garantie principale couvre en général les dommages matériels occasionnés sur le
chantier à tout ce qui fait partie intégrante de l’ouvrage final. Les travaux du chantier peuvent être de
construction ou de rénovation.

Elle couvre également la responsabilité civile de tous les intervenants sur le chantier. Il s’agit notamment des
dommages corporels et matériels causés aux tiers.

L’assurance TRC peut être souscrite pour tous les travaux de construction (bâtiments ou ouvrages de génie civil )
tels que :

 Maisons d’habitation, immeubles commerciaux ;

 Hôpitaux, écoles, théâtres ;

 Bâtiments industriels, centrales d’énergie électrique ;

 Routes, voies ferrées, aéroports ;

 Ponts, écluses, barrages, tunnels, ouvrages d’irrigation et de drainage, canaux, installations portuaires.
Tous risques informatique

L’outil informatique contient des données importantes et stratégiques pour l’entreprise.

L’endommagement de cet outil, que ce soit au niveau matériel ou au niveau données, peut entraîner des pertes
importantes  et dans certains cas remettre en cause la pérennité de l’entreprise.

La tous risques informatiques couvre tous les dommages matériels subis et imprévus dus à un fait ou à un
événement dommageable non explicitement exclu.
Le contrat tous risques informatiques permet à l’entreprise de protéger son équipement informatique, qui
comprend :

 L’unité centrale avec les mémoires principales, les canaux et unité de contrôle ;

 Les périphériques, imprimantes, claviers, écrans, lecteurs, dérouleurs de bande ;

 Les supports magnétiques d’information (disques, disquettes, bandes) ;

 Les logiciels de base ;

 Les matériels non destinés au traitement de l’information, mais dont le bon fonctionnement est
nécessaire à ce traitement.

Des garanties complémentaires peuvent être proposées afin de prendre en charge les frais de reconstitution des
données informatiques et les frais supplémentaires d’exploitation. Parlez en à votre assureur conseil

Bris de Machine

L’assurance bris de machine permet à l’entreprise de protéger son outil de production et de se donner les moyens
de pouvoir faire face aux conséquences que peut induire un sinistre touchant un équipement de production.
L’assurance bris de machine répond à deux principes fondamentaux :

1. Ne sont garantis que les dommages à caractère imprévu, subit et fortuit. Ainsi, l’assuré reste
responsable des dommages dus à l’usure ou à la fatigue ainsi que des dommages consécutifs à un
manque d’entretien notoire ;

2. Les dommages indemnisables doivent être concrétisés par une rupture mécanique ou électrique.

Responsabilité Civile Décennale


« Il s’agit en général d’une Garantie complémentaire à la Tous Risques Chantier (TRC). Elle vise la couverture
de la responsabilité des intervenants dans l’acte de construire (ingénieurs, architectes (concepteurs) ainsi que les
entreprises de construction) pour les dommages subis par l’ouvrage, édifice ou construction suite à des erreurs
dans l’exécution des travaux.

Elle couvre une durée de dix années à compter du jour de la réception des travaux, d’où le nom de responsabilité
civile décennale ».

Partant de l’article 769, la garantie RC Décennale couvre les quatre situations suivantes :

 L’erreur de conception ;

 La faute d’exécution ;

 Les défauts des matériaux ;

 Les pathologies de l’ouvrage dues au sol.

Important

 Seuls les éléments porteurs (gros œuvres) sont concernés ;

 Les garanties sont subordonnées au contrôle des travaux effectué par un organisme de contrôle
technique agréé par les réassureurs. Ce contrôle a pour mission de contribuer à la prévention des
différents aléas techniques susceptibles d’être rencontrés dans la conception de l’ouvrage.

Article 769 du DOC

«L’architecte ou ingénieur et l’entrepreneur chargés directement par le maître sont responsables lorsque, dans les
dix années à partir de l’achèvement de l’édifice ou autre ouvrage dont ils ont dirigé ou exécuté les travaux,
l’ouvrage s’écroule, en tout ou en partie, ou présente un danger évident de s’écrouler, par défaut de matériaux,
par vice de la construction ou par le vice du sol.

L’architecte qui n’a pas dirigé les travaux ne répond que des défauts de son plan.

Le délai de dix ans commence à courir du jour de la réception des travaux. L’action doit être intentée dans les
trente jours où s’est vérifié le fait qui donne lieu à la garantie; elle n’est pas recevable après le délai».

Les compagnies d’assurances offrent des extensions de garantie adaptées aux besoins du client à l’instar du
défaut d’étanchéité ou encore de la RC vis-à-vis des tiers. Parlez en à votre assureur conseil.

Responsabilité Civile Produits


Cette assurance a pour objet de garantir l’assuré contre les conséquences pécuniaires de la responsabilité qui
pourrait lui incomber en raison des dommages corporels, matériels et immatériels causés à des tiers (y compris
les acquéreurs) par les produits qu’il a livrés, dans le cadre des seules activités définies aux conditions
particulières, lorsque ces dommages ont pour fait générateur un vice propre du produit ou une erreur dans sa
conception, sa fabrication, sa transformation, sa réparation ou sa livraison.
Étant donné que les victimes sont, la plupart du temps, les acquéreurs du produit, il peut arriver qu’elles fondent
leur action en dommages et intérêts sur la responsabilité civile contractuelle du vendeur tout aussi bien que sur
une RC délictuelle du fabricant ou du vendeur.

Il est en général pris en considération la cause première et lointaine des dommages.

Les compagnies d’assurances qui commercialisent cette garantie fixe un plafond et l’accompagne d’une
franchise plus au moins importante, selon la nature de l’activité et des produits assurés. Chaque produit est un
cas particulier qui donne lieu à une couverture sur mesure.

La RC Produits peut souvent paraître restrictive et assortie de clauses draconiennes pour la clientèle. Cependant,
il ne faut pas oublier que :

 Les dommages causés aux tiers peuvent atteindre des montants considérables. (usines de produits
pharmaceutiques, conserveries alimentaires, eaux minérales … ;

 Ces dommages peuvent survenir dans le monde entier; d’où l’importance de veiller sur l’étendue
géographique de la couverture.

NB : IL est important de se faire accompagner par un assureur conseil pour mieux définir et apprécier le
risque à couvrir.

l’Assurance Responsabilité Civile Exploitation


Elle a pour objet, de couvrir la Responsabilité Civile que peut encourir l’entreprise du fait de son exploitation,
notamment du fait de ses préposés, de ses bâtiments, installations, machines, équipements, matériaux, produits
en cours de fabrication jusqu’à leur livraison.

Généralement, la garantie de base, est libellée de la manière suivante :

« Le présent contrat, a pour objet de garantir l’assuré contre les conséquences pécuniaires de la responsabilité
civile qu’il peut encourir à raison des dommages corporels, matériels, et immatériels consécutifs aux dommages
garantis, causés aux tiers et résultant :

 De l’assuré lui-même, de ses préposés ou salariés au cours ou à l’occasion de l’exercice de l’activité de


l’entreprise ;

 Du matériel, de l’outillage, des marchandises, du mobilier commercial et de l’agencement intérieur ou


extérieur nécessaires à la profession ;

 Des immeubles et bâtiments à usage professionnel occupés par l’assuré pour les besoins de son
exploitation, avec leurs aménagements intérieurs et extérieurs ;

 De l’usage des véhicules sans moteur servant exclusivement aux besoins de l’entreprise ;

 Des animaux domestiques dont il est responsable ou dont il a la garde. »

La garantie peut étre étendue au :


 Trajet du personnel ;

 Faute intentionnelle ou inexcusable ;

 Pollution accidentelle ;

 Personnel à l’essai en vue de l’embauche.