Vous êtes sur la page 1sur 11

1

CAS « TOUT TRANSPORT » - ANALYSE DE LA TRESORERIE

La société « Tout transport », Société anonyme au capital de 150 000 €, et dont vous êtes
commissaire aux comptes, connait un essor considérable depuis une dizaine d’années.

Cette entreprise de 300 personnes qui a conservé une structure familiale, exerce
principalement son activité dans le Sud de la France. Elle possède maintenant 234 camions et
326 remorques.

Dans le cadre de votre mission légale, vous effectuez une étude de contrôle interne.

Etude indispensable qui permettra d’identifier et d’évaluer les zones de risques. Cette
étude canalisera votre travail de révision proprement dit, vous permettra de doser efforts et
d’améliorer l’efficacité et la qualité de votre travail ;

Lors de votre étude sur les comptes de trésorerie, vous avez obtenu les renseignements
suivants en interrogeant le personnel concerné.

CONSVERSATION AVEC LE DIRECTEUR FINANCIER : MONSIEUR SIROU

Le service de M. SIROU comprend 1 Chef comptable, 13 Comptables, 1 Trésorier et celui de


ses collègues. La structure est légère et chaque personne peut être remplacée en cas
d’absence.

Parfois M. SIROU précise oralement une tâche nouvelle à un employé, qui se chargera de
l’expliquer à ses collègues. Le personnel est compétent et consciencieux. Ceci est important
car M. SIROU consacre l’essentiel de son temps à l’établissement du budget et aux divers
problèmes informatiques ;

Le service trésorerie est composé de deux personnes

Une trésorière : Madame JOUVET qui aide aussi le service comptable, souvent
surchargé de travail.

Un caissier : Monsieur RIGAL

La société a cinq comptes bancaires


Deux comptes à la BNP
Un compte à la banque postale
Deux comptes à la Société Générale

Cinq personnes peuvent signer les chèques


⁃ M. LUCAS, directeur de la société, doit signer tous les chèques d’un montant supérieur
à 3 000 € ;
⁃ M. SIROU, directeur financier et M. BRIARD, Chef comptable, doivent signer
conjointement.


/

⁃ M. LUCAS père n’a plus de fonction précise dans l’entreprise, mais il tient à signer
chaque mois tous les chèques de paie du personnel ;

⁃ M. VENTOUX pouvait signer des chèques mais a quitté la société il y a 02 mois.

Fonctionnement de la caisse

M. RIGAL, caissier, est le neveu de M. LUCAS, il a donc l’entière confiance de


M. SIROU.

M. RIGAL s’occupe des paiements par caisse.

Prévisions de trésorerie

Madame JOUVET est chargé de la prévision de trésorerie. Elle connait très bien son
travail et décide elle-même du moment opportun pour effectuer des virements
interbancaires.

CONSERVATION AVEC MONSIEUR RIGAL, CAISSIER

Paiement par caisse et enregistrement comptable

Monsieur RIGAL a beaucoup de travail, car il reçoit les camionneurs, vérifie les pièces
justificatives et rembourse les frais de route.

Il enregistre els pièces justificatives sur des bordereaux comptables de saisie. Pour les
besoins de la comptabilité analytique, il distingue :
• Les frais de gazole
• Les frais de téléphone
• Les indemnités de repas
• Les autres frais

Ces frais peuvent être importants lorsque les camionneurs sont à l’étranger. Monsieur
RIGAL paie également des acomptes sur le salaire, à la demande du personnel. Il remet
alors une fiche d’acompte au service de la paie et enregistre le montant payé avec un code
analytique distinct.

Vérification de la caisse

M. RIGAL réunit toutes les fiches justificatives par camionneur, les additionne et agrafe la
bande avec les justificatifs.

Il reporte le total de la bande machine correspondant au montant payé sur son livre de
caisse ;

Il tire le solde de son compte caisse à chaque fin de journée, afin de déterminer s’il a
besoin de réalimenter sa caisse.






CONSERVATION AVEC MADAME JOUVET

Madame JOUVET est responsable des remises en banque et de l’émission des


chèques.

Remise en banque

Réception des chèques

Tous les chèques reçus parviennent directement à Madame JOUVET qui les enregistre
sur les livres de banque et établit des bordereaux de remise en banque. Elle remet les
chèques à la banque tous les deux ou trois jours selon le nombre de chèques reçus.

Choix de la banque
Les chèques sont en général portés sur les comptes de la BNP.

Emission des chèques


Les comptes BNP étant les plus utilisés, il existe entre 2 et 3 chéquiers en service pour
chacun de ces comptes.

Mme JOUVET est responsable de ces chéquiers. Les personnes devant établir des
chèques lui empruntent un chéquier, établissent de chèque en notant la nature du montant
sur le talon. Mme JOUVET utilise ces annotations pour tenir à jour ses livres de banque.
Les factures justificatives sont remises directement au service achat pour l’enregistrement.

Comptabilisation

A chaque fin de journée, Mme JOUVET saisie sur l’informatique les dépenses et les
recettes sur es livres de banque.

Rapprochement
Mme JOUVET établit le rapprochement bancaire des comptes BNP chaque fin de mois.
Elle compare le solde sur le dernier relevé bancaire et le solde inscrit sur ses cahiers de
banque. Elle n’établit de rapprochement bancaire ni pour le compte de la banque postale
ni pour les comptes de la Société Générale, le compte de la banque postale ayant peu de
mouvements bancaires et l’un des deux SG n’étant pas utilisé.

Le deuxième compte de la Société Générale étant réservé aux paiements des salaires,
le seul travail de Mme JOUVET consiste à ranger les relevés bancaires dans le coffre. M.
SIROU le vérifie parfois afin de voir l’apurement correct du compte ;











TRAVAIL A FAIRE :

Etant stagiaire dans le cabinet de commissariat aux comptes de la société tout


Transport, vous formulez vos remarques sur les risques et recommandations à
propos du contrôle interne. Vos remarques porteront sur :
⁃ Le manuel des procédures
⁃ La séparation des tâches
⁃ Les signatures autorisées
⁃ Le règlement de la paye
⁃ La séparation des fonctions tenue de la caisse et enregistrement comptable
⁃ La réception des chèques et émissions de chèques
⁃ Les rapprochements de comptes bancaires.


CAS « LUCAS » - VENTES, CLIENTS, SORTIES DE STOCKS

Le président du conseil d’administration de la Société LUCAS SA, M. GARREAU vous


appelle en consultation.

Il vient de recevoir le rapport de son commissaire aux comptes qui émet des réserves
sur les comptes clients, ventes et stocks. Les écarts d’inventaire sont en effet très
importants et inexpliqués par la société. Il existe un grand nombre d’avoirs à émettre pour
livraisons non conformes à la commande et d’avoirs à émettre pour retours de
marchandises.

M. GARREAU, qui jusqu’à présente n’était pas au courant de ces problèmes,


souhaiterait rétablir la situation le plus rapidement possible.

Au cours du premier entretien que vous avez eu avec M. GARREAU, il vous expose ce
qui suit :

• La société LUCAS SA distribue des produits aux petites et moyennes et grandes


surfaces commerciale (jouets, produits cosmétiques, gadget pour animaux, ustensiles
de cuisine…).

• La société LUCAS SA détenue en majorité par M.GARREAU et sa famille est très


dynamique. Le chiffre d’affaires ne cesse pas de croître depuis cinq ans et M.
GARREAU pense diversifier encore plus les gammes de produits.

• M. GARREAU vous demande d’analyser le circuit d’exploitation : ventes, clients, sorties


de stocks.

A la suite de vos investigations, vous notez les points suivants :

ACTIVITE DE L’ENTREPRISE

La société a pour unique activité le négoce de produits très divers (1 500 références
d’articles) destinés aux petites, moyennes et grandes surfaces commerciales.

Les produits sont achetés en France et sont revendus sur tout le territoire Français. Il
n’existe qu’un seul lieu de stockage : à MELUN.

PROCEDURES ADMINISTRATIVES ET COMPTABLES

Commandes

Réception des commandes


/

Les commandes des clients sont recueillies par les représentants, les bons de
commande sont pré numérotés et établis en trois exemplaires :
⁃ Un exemplaire pour le client
⁃ Deux exemplaires pour le service commercial
Le service commercial

Le service commercial saisit les bons de commande sur l’ordinateur. Ce dernier


émet une étiquette autocollante mentionnant le nom, le numéro et l’adresse du client.

Le service commercial vérifie aussi que les articles commandés sont bien en stocks
et décide des réapprovisionnements lorsque le seuil des stocks minimum fixé est atteint.

Le service commercial transmet ensuite deux exemplaires des bons de commande


et l’étiquette autocollante au chef magasinier.

Sortie des stocks

Magasin : sortie physique

M. HERBIEUX, chef magasinier, reçoit chaque matin les bons de commande et fait
préparer les sorties de stocks.

Les différents articles commandés par un client X sont alors sortis du stock et rangés
dans une boîte destinée à ce client, sur laquelle a été fixé l’étiquette autocollante
mentionnant les références du destinataire ;

⁃ Les boîtes en plastique circulent sur un tapis roulant avec leur bon de commande

⁃ Chaque magasinier, qui est chargé de la sortie d’un certain nombre d’articles, a un
poste fixe

⁃ Il lit le bon de commande, range dans la boîte les articles commandés pour lesquels il
est responsable et coche les articles correspondants sur le bon de commande

⁃ A la fin de la chaîne, la boîte est refermée et un exemplaire du bon de commande est


laissé sur la boîte. M. HERBIEUX, vérifie que tous les éléments du bon de commande
sont cochés.

Saisie comptable
Le deuxième exemplaire du bon de commande est remis au service commercial qui,
par la validation des bons de commande, édite les bons de livraison et les factures, et met
à jours les stocks comptables.

Lorsqu’une rupture de stock est constatée physiquement au magasin et non sur le


stock comptable, le service commercial remet à jour le stock comptable aux fournisseurs
les références correspondantes. Cette situation arrive régulièrement.



Livraison
Les bons de commande reçus le matin au magasin sont traités dans la matinée. Les
marchandises sont expédiées dans l’après-midi.

Les livraisons sont assurées par des transporteurs indépendants. Ceux-ci livrent les
colis et remettent un des deux exemplaires du bon de livraison au client. Ils rendent
parfois le deuxième exemplaire à la société Lucas SA.

Retour des marchandises

Réception des marchandises retournées par les clients.

Les retours, qui arrivent fréquemment, sont reçus par le commercial qui, à la fin de
chaque mois :
⁃ Procède à l’inventaire de ces stocks reçus,
⁃ Etablis les bons de réception,
⁃ Emet les avoirs qu’il envoie aux clients,
⁃ Remet les marchandises au chef magasinier,
⁃ Remet un double des avoirs au service clients qui ajuste les comptes clients et
constate une charge en compte « charges diverses de gestions courante ».

Emission d’avoirs pour marchandises facturées et non livrées

Les avoirs sont émis par le service commercial lorsqu’il reçoit des réclamations
téléphoniques ou écrites. Etant donné le grand nombre de réclamations, le service
commercial à une important retard dans l’émission des avoirs et n’est plus en mesure de
contrôler le bien-fondé des réclamations des clients.

TRAVAIL A FAIRE :

Analyser chacun des points ci-dessus, en les rappelant et en indiquant les


risques et en formulant des recommandations. Vous devez être le plus précis
possible.


CAS « MELO » - ETUDE DU CONTROLE INTERNE SUR LE CYCLE


ACHATS-ENTREES EN STOCKS-FOURNITURES

Un de vos amis, M. Robert, vient d’acquérir 50 % des actions de la société anonyme au


capital de 75 000 €, suite au décès de son principal dirigeant et actionnaire.

La société Melo est une entreprise familiale qui connait actuellement quelques
difficultés d’ordre commercial. M. Robert après avoir effectué lui-même une analyse de la
situation financière et commerciale de l’entreprise désire connaître en détail les forces et les
faiblesses des procédures de contrôle interne au niveau de circuit « achats – entrées en
stock – fournisseurs ».

PRESENTATION DE LA SOCIETE

La Société Melo commercialise du matériel électrique pour l’installation de réseaux


haute et basse tension en France. Son chiffre d’affaires est stabilisé depuis deux ans à
25 000 000 d’euros...

Elle emploie 300 personnes dont 200 à la production. L’activité fabrication consiste
essentiellement en un usinage et un assemblage de pièces en acier, annulation et cuivre.

Le siège social, l’usine et l’intégralité des magasins se trouvent à Bordeaux.

La société Mélo ne dispose pas de procédures écrites. Vous avez interviewé les
différents chefs et obtenu les renseignements suivants :

DESCRIPTION DES PROCEDURES D’ACHATS D’ENTREES EN STOCKS ET DE


COMPTABILISATION DETTES FOURNISSEURS

Commande

Toute commande doit passer par le service achat.

Les bons de commandes sont pré-numérotés et sont établis en quatre exemplaires auto-
reproduits :
⁃ L’exemplaire N°1 pour le fournisseur
⁃ L’exemplaire N°2 pour le service achat
⁃ L’exemplaire N°3 pour le chef magasinier ou le responsable des stocks
⁃ L’exemplaire N°4 pour la comptabilité fournisseur (Mme Agathe)

Seules, les commandes d’un montant supérieur à 2 500 € doivent être signées par le
directeur technique, M. Armand avant envoie aux fournisseurs.

/

L’exemplaire N°2 conservé par le service achat, permet d’indiquer sur les fiches
cartonnées de suivi des achats par référence d’article : les quantités commandées avec la
date de commande, la semaine de livraison prévue ainsi que les prix unitaires.

Cet exemplaire est classé dans un échéancier en fonction de la date de livraison


demandée.

Puis dans l’ordre alphabétique des fournisseurs afin de faciliter les relances.

Réception des articles commandés


Le service réception se situe à l’entrée de l’usine. Lorsque les camions livrent la
marchandise, le réceptionnaire, M. Alain, signe après avoir vérifié la marchandise et son
bon état et si celle-ci est conforme à la commande, le bon de livraison du fournisseur, en
garde un exemplaire et en remet un deuxième au livreur.

Le réceptionniste crée alors un bon de réception, bon interne à la société qui était en
quatre exemplaires.

Le premier est envoyé au service achat qui mettra à jour le bon de commande
correspondant compte tenu des quantités reçues.

Le second accompagne la marchandise reçue pour son stockage dans le magasin


concerné (matière premières…).

Le troisième est conservé par M. Alain dans classement particulier.

Le quatrième est adressé à Mme Agathe (comptabilité fournisseur).

Entrée en stock
Les pièces reçues sont directement entrées en stock, laissés sur palette (pièces
volumineuses) ou rangées dans les casiers (petites pièces). Les pièces défectueuses ne
sont repérées que lors de l’entrée en atelier d’usage ou d’assemblage.

Les entrées en stock se font chaque après-midi sauf dans le cas où il y aurait rupture
de stock et nécessité de transférer directement les pièces de l’aire de réception à l’atelier
de production : aucune procédure de mise à jour des stocks n’est prévue dans ce cas.

Le magasinier qui s’oppose des entrées physiques en stock met à jour l’inventaire
permanent à la fin de chaque journée.

Enregistrement des factures fournisseurs


Les factures provenant des fournisseurs sont transmises par le service courriers à Mme
Agathe (comptabilité fournisseur).

Celle-ci classe les factures par ordre d’arrivée et par fournisseur, puis recherche le bon de
réception et le bon de commande correspondants.


Elle effectue alors la vérification de la facture (quantités, prix unitaires, conditions de


règlement, calculs arithmétiques) et appose un cachet avec les imputations comptables
(comptes des charges et code fournisseur à, la date de vérification, et sa signature sur la
ligne « Bon à payer ».

En ce qui concerne les fournitures de services (honoraires, loyers…), figure également


sur le « bon à payer » la signature du chef de service concerné par la prestation.

Dès lors les factures sont enregistrées en comptabilité et classées par date d’échéance
en attente du règlement qui sera effectuée par chèque ou par virement bancaire.

Les bons de réception et de commande qui restent en attente d’une facture sont revus
deux fois par an ou alors des réclamations des fournisseurs ;

Règlement aux fournisseurs
Mme Agathe, quelques jours avant l’échéance, transmet à Mme Claire (trésorerie) les
pièces pour lesquelles il faut préparer un chèque ou un ordre de virement bancaire.

Mme Claire transmet le tout au directeur financier, M. Pierre, pour signature. Les
documents signés reviennent à Mme Claire pour comptabilisation du paiement puis à Mme
Agathe pour classement par ordre alphabétique des fournisseurs. Aucune mention
particulière n’est établie à cette occasion.

Analyse des comptes


Une balance nominative des soldes des comptes individuels fournisseurs est établie
chaque mois. Les destinataires en sont Mme Agathe et M. Gérald (Chef comptable).

Les comptes individuels sont analysés lorsque Mme Agathe en a le temps.

TRAVAIL A FAIRE :

Analyser chacun des points ci-dessus, en les rappelant et en indiquant les


risques et en formulant des recommandations. Vous devez être le plus précis
possible.




Introduction aux faiblesses de contrôle intern


La société Cati, au chiffre d’affaires d’environ cent cinquante millions d’euros, transforme des
polymères en objets en plastique (sceaux, sac, bouteilles…). Son siège social est situé à Paris.
Elle possède cinq usines en province qui emploient chacune une trentaine de personnes.

Le siège s’occupe de tous les aspects nanciers et administratifs (gestion de la trésorerie, paie,
comptabilité…).
Vous êtes en stage au service comptable et nancier et vous devez participer à la mise en place
d’un contrôle interne ef cace, car de nombreux dysfonctionnement sont à l’origine de coûts cachés
qui pèsent sur la pro tabilité de la société
Les informations suivantes vous ont été transmises 

1) Réapprovisionnement des stocks 


Les directeurs des usines de la société Cati établissent des demandes de
réapprovisionnement de stock au fur et à mesure de leurs besoins. Ils passent directement les
commandes à leurs fournisseurs habituels puis transmettent les doubles au siège.

2) Réception des matières premières 


Les matières premières sont reçues dans les usines. Les factures correspondantes ont
directement adressées par les fournisseurs au siège parisien. Un comptable du siège compare
la facture avec le double de la commande reçue de l’usine. Puis le paiement a lieu.

3) Signature du titre de paiement 


Après avoir comparé le bon de commande et la facture, le comptable établit un chèque ou un
ordre de virement puis le transmet au Directeur général pour signature.

4) Inventaire physique des stocks en n d’année 


Les magasiniers des cinq usines procèdent à l’inventaire physique des stocks possédés dans
les derniers jours de décembre. Toute différence entre l’inventaire physique et le stock
comptable donne lieu à une recti cation en conséquence des ches de stock.

5) Bons de commandes et factures 


Les clients adressent leurs commandes au siège social parisien. Ce dernier établit les factures,
les envoie aux clients, puis transmet aussitôt les commandes aux usines. Les magasiniers des
usines préparent les commandes puis établissent des bons de livraison en deux exemplaires,
un pour le client et un pour le transporteur.

6) Réception des chèques 


Les chèques reçus des clients sont remis à Mme Rach (service comptable). Elle les dépose en
banque le jour même, débite le compte « banque » concerné puis crédite le compte du client.
Elle a également pour mission d’assurer le suivi des clients douteux ou litigieux.

Dans le cadre de votre mission, vous devez analyser les risques découlant du
fonctionnement actuel, et recommander des procédures de contrôle interne assurant la
sauvegarde du patrimoine
/

fi
fi
:

fi
:

fi
:

fi
.

fi
:

fi

Vous aimerez peut-être aussi