Vous êtes sur la page 1sur 36

Abonnez-vous à DeepL Pro pour modifier ce document.

Visitez www.DeepL.com/Pro pour en savoir plus.

Consultez les discussions, les statistiques et les profils des auteurs de cette publication à l'adresse suivante : https://www.researchgate.net/publication/329514344.

Analyse du discours médiatique : Le cas des métaphores conceptuelles dans


les titres des actualités footballistiques en anglais et en arabe.

Article - Décembre 2018

CITATIONS LECTURES

0 408

2 auteurs, dont :

Sharif Alghazo
UniversitédeJordanie
16 PUBLICATIONS 23 CITATIONS

VOIR LE
PROFIL
Tout le contenu suivant cette page a été mis en ligne par Sharif Alghazo le 17 juillet 2019.

L'utilisateur a demandé l'amélioration du fichier téléchargé.


Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6

Analyse du discours des médias : Le cas des


métaphores conceptuelles dans les titres des actualités
footballistiques en anglais et en arabe

Rashid Alzawaydeh
Courriel :
rashidalzawaydeh@gmail.com

Sharif Alghazo
Université de Jordanie,
Jordanie
Courriel : alghazo.sharif@yahoo.com

Reçu : 14, 2018 Accepté le 21 août : 21 août, 2018 Publié : 7


décembre 2018 doi:10.5296/ijl.v10i6.13502 URL :
https://doi.org/10.5296/ijl.v10i6.13502

Résumé
Cette étude explore l'utilisation de métaphores conceptuelles dans les titres des actualités
footballistiques en anglais et en arabe. Elle vise à trouver les similitudes et/ou les différences
entre l'anglais et l'arabe en ce qui concerne les concepts métaphoriques identifiés. Le corpus
de l'étude se compose de deux échantillons : un en arabe (n = 200) et un autre en anglais (n =
200). La procédure d'identification des métaphores du groupe Pragglejaz (2007) a été utilisée
pour identifier les métaphores dans le corpus. Deux locuteurs natifs de l'arabe et deux
locuteurs natifs de l'anglais ont évalué la catégorisation et la classification des chercheurs
dans les deux échantillons. Les résultats ont révélé que la métaphore conceptuelle la plus
prédominante utilisée dans les titres anglais et arabes était FOOTBALL IS WAR et qu'il
existe une grande similitude entre les deux langues en ce qui concerne l'utilisation des
métaphores conceptuelles. Les résultats indiquent également que les titres arabes ont
tendance à inclure un air plus métaphorique que les titres anglais. L'étude se termine par
quelques implications pour une meilleure compréhension du lien entre les deux langues et
leurs cultures respectives.

116 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018,conceptuelle
Mots-clés : Métaphore, métaphore conceptuelle, théorie de la métaphore Vol. 10, No. 6

(TMC), discours médiatique, football.

117 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
1. Introduction
La métaphore, qui est définie comme " une figure de style dans laquelle une chose est
comparée à une autre en disant que l'une est l'autre " (Kövecses, 2010, p. IV), a été largement
étudiée dans différentes disciplines dont la philosophie (Cazeaux, 2007), la rhétorique (Kelle,
2005) et la littérature (Semino & Steen, 2008 ; Hawkes, 2017). Ces dernières années, l'étude
de la métaphore a suscité l'intérêt de nombreux linguistes et s'est ainsi révélée être l'une des
notions les plus étudiées en linguistique. Les linguistes et les analystes du discours se sont
attaqués aux types et aux fonctions des métaphores utilisées dans divers discours et ont conçu
des théories pour examiner l'utilisation des métaphores et leurs différentes connotations.
Certains ont étudié les métaphores d'un point de vue psycholinguistique (par exemple, Paivio
& Walsh, 1993), sociolinguistique et culturel (par exemple, Kövecses, 2005), tandis que
d'autres les ont examinées dans le domaine de la linguistique cognitive (par exemple, Lakoff
& Johnson, 1980 ; Gibbs & Raymond, 2006 ; Ritchie, 2013). Cependant, dans le sous-
domaine de l'analyse du discours, très peu d'investigations peuvent être trouvées dans la
littérature L profonde.
Un certain nombre de théories ont été avancées pour explorer la nature de la métaphore. Les
anciens philosophes grecs considéraient les métaphores d'un point de vue stylistique et les
considéraient comme un outil permettant d'exprimer une conception de manière persuasive ou
comme une méthode de production de poésie et d'autres œuvres littéraires (Trčková, 2014).
Aristote, par exemple, a formé la théorie de la comparaison de la métaphore dans laquelle les
métaphores étaient censées montrer une relation de comparaison entre deux concepts
différents (Trčková, 2014). La théorie aristotélicienne suppose qu'un processus de
comparaison contrôle la nature des métaphores. De même, la théorie de la substitution de la
métaphore stipule que " la métaphore est un dispositif rhétorique qui remplace un terme par un
autre " (Kere, 2004,
p. 24) et émet l'hypothèse qu'un processus de substitution est le principal déclencheur de la
création de métaphores. Les théories de la comparaison et de la substitution de la métaphore
partagent un point de vue commun en ce qui concerne le langage, mais elles sont différentes
de la théorie de l'interaction de la métaphore dans laquelle la métaphore est considérée
comme un ensemble de sujets dont l'un est primaire, tandis que l'autre est secondaire par
rapport à une interaction ou un intérêt. Dans la théorie de l'interaction de la métaphore, " un
processus métaphorique est basé sur la projection d'un ensemble d'implications associées du
sujet secondaire sur le sujet primaire " (Trčková, 2014, p. 26).
Plus récemment, certains chercheurs ont examiné les métaphores d'un point de vue cognitif
(Lakoff & Johnson 1980), proposant la théorie dite des métaphores cognitives (CMT). Cette
théorie traite la métaphore non seulement comme une instance du langage mais aussi comme
une question de pensée et de conceptualisation. Lakoff et Johnson (1980) soutiennent que les
métaphores relient les concepts entre eux et que les expressions métaphoriques utilisées dans
le langage sont à l'origine des ensembles de concepts qui sont associés les uns aux autres dans
une relation particulière. L'introduction de cette théorie est prometteuse car elle s'oppose
principalement aux approches traditionnelles de la métaphore qui considéraient les
métaphores comme de simples instances de mots ou de phrases d'un domaine liés à d'autres
mots ou phrases d'un autre domaine, et parce qu'elle tente d'expliquer les interconnexions
118 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018,un
entre les mots et leur contribution au sens (Ritchie, 2013). Selon le CMT, Vol.domaine
10, No. 6

conceptuel (par exemple, un objet) est compris en termes d'un autre (par exemple, un animal)
dans une phrase telle que "son portable est un vieux dinosaure" (Kövecses, 2010). Une telle
métaphore est conceptuelle dans le sens où il y a une sorte de lien entre le domaine source
(mobile) et le domaine cible (vieux dinosaure), produisant, par conséquent, la métaphore
conceptuelle.

119 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
LES OBJETS SONT DES ANIMAUX. Pour expliquer davantage cette métaphore, le mobile
obsolète a été associé à un vieux dinosaure en ce qui concerne le concept de désuétude ou
d'inutilité. Cela démontre que la compréhension métaphorique d'un objet nécessite une
compréhension claire de celui-ci en termes d'un autre objet ou d'une autre expérience
(Kuzmina, 2013).
La présente étude identifie les métaphores conceptuelles utilisées dans les titres des actualités
footballistiques anglaises et arabes et explore la manière dont les événements footballistiques
sont symbolisés à l'aide de métaphores conceptuelles. Elle examine également les similitudes
et/ou les différences (le cas échéant) entre les titres des journaux télévisés anglais et arabes en
ce qui concerne les concepts métaphoriques identifiés. En tant que forme de langage sportif, le
langage du football peut être étudié à différents niveaux linguistiques : phonologique,
morphologique, syntaxique, sémantique et pragmatique. Cette richesse linguistique peut être
attribuée au fait que le football est un jeu qui donne lieu à un certain nombre de contextes
oraux et écrits. Lewandowski (2008) montre une diversité de situations ou de contextes dans
le discours du football et affirme que de nombreuses langues contemporaines ont conçu un
vocabulaire et une terminologie uniques pour les décrire. Parmi ces situations, on peut citer les
interactions et les communications des joueurs et des entraîneurs à l'intérieur et à l'extérieur du
terrain, les règlements du football, les commentaires radiophoniques et télévisés, les écrits de
la presse et les reportages, les sites Internet de football, les discussions des fans de football, les
communications des arbitres et le discours du speaker du stade (Lewandowski, 2008). En
outre, il représente une plateforme unique de nombreuses terminologies linguistiques, une
situation qui a conduit certains linguistes à le considérer comme un registre à part entière,
tandis que d'autres le considèrent comme un socio-dialecte distinct et un exemple de langage
jeune (Lewandowski, 2008). Une part importante de la richesse linguistique du discours
footballistique réside dans l'utilisation de métaphores pour décrire les actions des joueurs
individuels. Cette utilisation de la métaphore n'est pas rare car les métaphores existent dans
presque tous les discours de notre vie quotidienne. Lakoff et Johnson (1980, p. 3) affirment
que "notre système conceptuel est largement métaphorique, alors la façon dont nous pensons,
ce que nous vivons et ce que nous faisons tous les jours est en grande partie une question de
métaphore". Il convient de souligner, ici, que le football est appelé soccer dans certaines
parties du monde comme les États-Unis d'Amérique. Dans cette étude, nous utilisons le terme
plus communément connu de football.
Cette étude adopte le cadre théorique de la CMT pour classer les métaphores utilisées dans
les titres de l'actualité footballistique en anglais et en arabe en concepts de pensée. En effet,
de nombreux chercheurs travaillant en linguistique et en études du discours ont largement
adopté le CMT. Gao (2016, p. 2692), par exemple, affirme que " la métaphore a été un sujet
passionné d'études linguistiques " et que le CMT " reçoit une grande attention et une grande
reconnaissance dans le monde... [ce qui signifie] que la métaphore n'est pas seulement une
sorte de dispositif rhétorique, mais aussi un mode de pensée général ainsi qu'un mode de
cognition. " De manière surprenante, le CMT est à peine adopté pour analyser les métaphores
liées au discours du sport en général et au discours du football en particulier. L'étude a
cherché à répondre aux questions suivantes :
1. Quelles sont les métaphores conceptuelles identifiées dans les titres des actualités
120 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
footballistiques anglaises et arabes ? 2018, Vol. 10, No. 6

2. Quelles sont les similitudes ou les différences entre les deux langues en ce qui
concerne les concepts métaphoriques identifiés ?

121 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
2. Revue de la littérature
Un examen de la littérature connexe a révélé qu'il existe très peu d'études sur l'utilisation des
métaphores dans le discours sur le football, comme indiqué précédemment. Certaines des
études existantes se sont penchées sur l'utilisation et la fonction des expressions
métaphoriques employées dans les commentaires oraux, tandis que d'autres ont examiné les
métaphores utilisées dans les commentaires écrits.
2.1 Commentaire parlé
Comme indiqué ci-dessus, très peu d'études se sont penchées sur l'utilisation des métaphores
dans le discours parlé sportif. Par exemple, Chapanga (2004) a étudié l'utilisation de
métaphores guerrières dans les commentaires des matchs de football de l'édition 2004 de la
Premier Soccer League au Zimbabwe. L'étude, basée sur une approche qualitative d'analyse
des commentaires parlés, visait à établir les métaphores de guerre utilisées dans les
retransmissions zimbabwéennes des matchs en anglais. Le chercheur a adopté les théories de
la métaphore interactionniste et cognitiviste. L'analyse des données a révélé qu'il existe une
relation entre les métaphores de guerre et les commentaires de football illustrés dans
différentes situations. L'étude a inclus des situations telles que : " les émotions des
footballeurs, les traits de caractère, les actions sur le terrain, la réflexion stratégique des
services techniques, les activités du ballon, la gloire de la victoire et la honte de la défaite, le
comportement des spectateurs sur les gradins, et la description des résultats " (p. 78). Les
résultats ont révélé que, dans toutes ces situations, les commentateurs ont décrit les actions en
termes de guerre.
Dans une étude plus récente, Cibulskiene (2014) a utilisé une approche axée sur le corpus
pour explorer les métaphores des commentateurs de basket-ball lors du championnat
européen de basket-ball de 2011. Le chercheur a collecté un corpus de 46559 mots qui ont été
analysés via un programme informatique appelé AntConc. La méthode employée pour
identifier les expressions linguistiques métaphoriques dans les sources de données était
MIPVU (Metaphor Identification Procedure Vrije Universitet) conçue et développée par
Steen et al. (2010). L'analyse des données a montré que les métaphores de conflit
constituaient plus de 46% de toutes les métaphores. Le chercheur a affirmé qu'un tel résultat
"confirme que le basket-ball tend à être conflictuel de par sa nature même" (p. 57). Cette
analyse a également montré que les métaphores de conflit comprenaient également les
domaines conceptuels suivants : " combat, attaque, défense, victoire, défaite, belligérants,
armes et exercice de la force, agression, menace " (p. 57). L'étude a conclu que le basket-ball
est principalement conceptualisé en termes de conflit et de guerre, tandis que d'autres
concepts tels que le voyage, la transaction d'argent et la maladie sont mentionnés de manière
secondaire.
2.2 Commentaire écrit
En plus des études sur le discours sportif oral mentionnées ci-dessus, certaines études ont
examiné les métaphores utilisées dans les commentaires écrits. Kellett (2002), par exemple, a
étudié les métaphores du discours sur le football dans les médias australiens. Son étude se
compose de deux parties : La première portait sur la représentation des métaphores de la
122 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018,etVol.
guerre dans les principaux journaux de Melbourne : The Herald Sun et The Age, 10, No. 6
la seconde
visait à déterminer si les gens interprétaient les métaphores non guerrières en termes de
guerre. Le chercheur a demandé à 45 étudiants de premier cycle d'écrire sur l'une des quatre
images différentes des interactions entre les joueurs de football et les managers. Les résultats
ont révélé que le football est dépeint comme une bataille guerrière sur le devant de la scène.

123 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
des journaux australiens et qu'il existait une grande tendance à utiliser l'imagerie militariste
dans le discours sur le football. Quant à la deuxième partie de l'étude, l'analyse du contenu
thématique des participants a montré une compréhension cohérente du football comme une
guerre. En particulier, l'entraîneur était perçu comme un autoritaire, tel un chef qui transmet
des ordres militaires à ses joueurs.
En outre, Krisnawati (2014) a mené une étude qualitative sur l'utilisation des métaphores dans
les nouvelles du football indonésien publiées dans deux journaux indonésiens (à savoir,
Kompas et Pikiran Rakyat des éditions de juin à septembre 2013). La méthode employée pour
identifier les expressions linguistiques métaphoriques dans les sources de données était
MIPVU. Les résultats ont révélé que le fait de marquer des buts dans les jeux était
conceptualisé comme le fait d'emballer de l'or et de violer des cultures, tandis que les activités
pendant les jeux étaient considérées comme des actes de " chasse " (p. 29). Ces résultats ont
montré comment le jeu a été conceptualisé dans la pensée du peuple indonésien et comment il
a été transformé dans la langue qu'il utilise et la culture qu'il partage.
En outre, Bergh (2011) a étudié l'utilisation de métaphores guerrières dans des comptes
rendus de match écrits minute par minute publiés sur le web à partir de l'Euro 2008. Le
matériel étudié comprenait des rapports électroniques de sept matchs, ce qui a produit environ
3000 mots par match. L'étude a révélé que, sur 2 101 mots, le matériel comprenait 672 mots
pouvant être considérés comme des métaphores de guerre. Ainsi, les données ont renforcé
l'hypothèse selon laquelle "les commentaires de football sont largement conceptualisés en
termes d'idées et d'images liées à la guerre et à la violence" (p. 87), et que "l'utilisation d'une
terminologie inspirée de la guerre est une stratégie que les commentateurs de football
appliquent" (p. 92).
Une autre étude a été menée par Wiliński (2014) qui a tenté d'explorer les types de
métaphores utilisées dans les reportages allemands sur le football. Son étude est l'une des
rares études qui a utilisé le CMT de Lakoff et Johnson (1980), en utilisant une approche basée
sur le corpus pour collecter les données. Les données ont indiqué que le football est
conceptualisé en termes de "combat physique, de conflit militaire, de comportement animal et
humain, ainsi que de réunions et de voyages étaient particulièrement importants" (p. 97).
L'analyse a également révélé qu'un certain nombre de métaphores sont fréquemment utilisées
dans les commentaires écrits sur le football, et que "la fonction principale de la métaphore
dans ce contexte semble être d'interpréter les faits d'une manière qui attire l'attention des
lecteurs" (p. 97).
Par ailleurs, Pirsl et Randjelovic (2015) ont mené une étude sur les métaphores militaires
dans le discours des médias sportifs. L'étude a tenté d'explorer la classification des
métaphores en fonction de leur catégorie lexicale et d'étudier les métaphores militaires
utilisées dans les médias sportifs. L'étude a montré que les métaphores militaires sont
principalement des noms et des verbes tels que armes, attaque, défense et ainsi de suite, et
qu'il y a un grand chevauchement entre les terminologies militaires et sportives ; c'est-à-dire
que trouver des métaphores militaires dans les discours sportifs est devenu une norme en
raison des grandes similitudes entre les contextes de la guerre et du sport.
Dans une autre étude, Dervent (2016) a exploré la façon dont le concept de sport est
124 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol.
représenté dans l'esprit des joueurs, des entraîneurs et des responsables et membres 10, No. 6
d'équipes
en demandant à 473 participants de différents pays maîtrisant l'anglais de remplir deux blancs
: Le premier était destiné à donner un concept qui leur vient à l'esprit lorsqu'ils pensent au
sport, et le second était destiné à .

125 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
expliquer la métaphore qu'ils ont choisie. Après la collecte des données, 22 métaphores ont
été trouvées et regroupées en cinq catégories conceptuelles. Les résultats indiquent que 30,87
% des participants associent le sport à la "vie", tandis que 25,58 % l'associent à l'"émotion".
Les trois autres catégories conceptuelles (Essentiel, Dépendance et Interaction) étaient
marginales (p. 262). Ces résultats prouvent que le sport est considéré comme faisant partie
intégrante de la vie et des émotions des participants.
Dans une autre exploration, Raffaelli et Katunar (2016) ont étudié les métaphores
conceptuelles du discours sportif en croate. Les chercheurs ont classé ces métaphores
conceptuelles en trois catégories d'expressions métaphoriques par rapport au degré de leur
conventionnalisation au sein du discours sportif : (a) expressions métaphoriques
conventionnelles, (b) expressions métaphoriques semi-conventionnelles, et (c) expressions
métaphoriques innovantes. L'analyse a montré que les deux métaphores conceptuelles les plus
importantes utilisées pour comprendre le sport sont SPORTS IS WAR et SPORTS IS
FORCE. L'étude s'est conclue sur l'implication que ces deux métaphores conceptuelles
façonnent le discours sportif en croate et qu'elles constituent la connaissance de base des
locuteurs dans ce discours.
En outre, Caballero (2012) a exploré l'utilisation de la métaphore dans les commentaires sur
les matchs de tennis dans les rapports des médias et les forums qui suivent les matchs. Le
chercheur a collecté deux corpus : le premier est un corpus de 80 textes de reportages
récupérés sur différents sites web et journaux, et le second est un corpus de forums composé
de 11 discussions de forums récupérées sur tennis.com, xtremetennis.com et Tennis 606 sur
le site sportif de la BBC. Le chercheur a suivi le CMT pour catégoriser les métaphores
identifiées. Les résultats ont montré que le tennis était lié aux concepts de mouvement, de
violence et d'autorité. L'étude a également montré que l'utilisation de la métaphore par les
gens n'est pas déclenchée par la nature figurative de la métaphore, mais plutôt par l'utilisation
de la métaphore par les gens lorsqu'ils discutent de sujets réels dans des interactions
communicatives.
Dans le contexte jordanien, Al-Dela'a (2006) a étudié la traduction de titres sportifs
jordaniens afin de découvrir les types de métaphores utilisées et de détecter les stratégies de
traduction employées pour traduire ces titres de l'arabe vers l'anglais. L'échantillon de l'étude
se composait de 30 titres sportifs sélectionnés dans deux journaux jordaniens : Alrai et
Aldustour. L'analyse des titres a montré que 59,3 % de l'ensemble des métaphores contenaient
des métaphores humanisantes (c'est-à-dire celles qui attribuent des caractéristiques humaines
aux titres sportifs). L'étude a également révélé que la traduction des métaphores dans ce
contexte nécessite que le traducteur soit prudent et évite la traduction mot à mot.
3. Méthodologie
3.1 Le Corpus
Le corpus de la présente étude se compose de 400 titres de reportages sur le football : 200
titres en arabe et 200 en anglais. Ces titres ont été sélectionnés de manière aléatoire sur deux
sites d'information au cours de la période allant de janvier 2017 à décembre 2017. Les
données en arabe ont été prises sur le site sportif arabe bien connu : (kooora.com), compte
126 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018,de
tenu de sa grande popularité dans le monde arabe et de sa couverture complète Vol. 10, No. 6
l'actualité
sportive. Les données en anglais ont été tirées du site sportif mondial (goal.com), là encore
pour sa diffusion internationale et sa couverture complète de l'actualité sportive.

127 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
une couverture excessive de différents événements sportifs dans presque tous les lieux et
moments possibles. L'échantillon ne comprenait que les reportages sur les équipes de football
de la Ligue jordanienne. Dans le but de réduire la taille des données, les données anglaises ne
comprenaient que les reportages sur les équipes de football de la Primer League anglaise.
Tous les reportages sur le football examinés dans le cadre de cette étude représentent un
genre de prose journalistique, c'est-à-dire des reportages dans lesquels différents auteurs
arabes et anglais spécialisés donnent leur avis sur des événements ou des questions d'actualité
liés au football.
3.2 Collecte des données
Les données ont été limitées à certains sites web, à certains textes d'actualité, à une période de
publication limitée et à des sources de données en ligne accessibles. Deux sites Web ont été
soigneusement choisis ; ils sont spécialisés dans la couverture de différents événements
sportifs, y compris les événements footballistiques. Kooora.com couvre les événements
sportifs en langue arabe, tandis que Goal.com possède de nombreuses versions en différentes
langues, notamment en anglais et en arabe. Le contenu choisi se limite à inclure les matchs
des équipes de la ligue jordanienne pour représenter les données arabes et les matchs des
équipes jouant dans la ligue anglaise d'initiation pour représenter les données anglaises,
comme indiqué ci-dessus. Les titres sont du type victoire-perte-tirage - rapportant et
commentant la nouvelle d'une victoire, d'une défaite ou d'un match nul des équipes
concernées. Pour le deuxième critère, la période durant laquelle les échantillons ont été
prélevés a été uniformisée. Seuls les reportages publiés en 2017 ont été retenus. Cette
procédure permet d'unifier le choix dans les deux langues (c'est-à-dire les événements
footballistiques qui se déroulaient au même moment). De plus, cette unification permet de
limiter les données à une base très récente. En ce qui concerne l'accessibilité des données, 400
titres (200 en arabe + 200 en anglais) ont été collectés électroniquement sur les deux sites
web susmentionnés.
3.3 Analyse des données
Pour élaborer les expressions métaphoriques dans les titres de l'actualité footballistique
sélectionnés pour l'étude, la procédure d'identification des métaphores (MIP), développée par
le groupe Pragglejaz (2007), a été adoptée. Selon cette méthode, les procédures de recherche
de métaphores peuvent être résumées comme suit (Pragglejaz, 2007, p. 3) :
1. Lisez l'ensemble du texte-discours pour établir une compréhension générale du sens.
2. Déterminer les unités lexicales dans le texte-discours.
3. a) Pour chaque unité lexicale du texte, établir son sens en contexte, c'est-à-dire
comment elle s'applique à une entité, une relation ou un attribut dans la situation
évoquée par le texte (sens contextuel). Tenez compte de ce qui précède et de ce qui
suit l'unité lexicale.
(b) Pour chaque unité lexicale, déterminez si elle a un sens contemporain plus basique
dans d'autres contextes que celui du contexte donné. Pour nos besoins, les
significations de base sont généralement les suivantes :
128 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
plus concrètes ; ce qu'elles évoquent est plus facile à imaginer,2018, Vol.à 10,
à voir, No. 6
entendre,
à sentir et à goûter ;

129 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
-liée à une action corporelle ;
plus précis (pas vague) ;
...historiquement plus ancien.
Les significations de base ne sont pas nécessairement les significations les plus
fréquentes de l'unité lexicale.
(c) Si l'unité lexicale a un sens actuel-contemporain plus basique dans d'autres
contextes que le contexte donné, décidez si le sens contextuel contraste avec le sens
basique mais peut être compris en comparaison avec lui.
4. Si oui, marquez l'unité lexicale comme métaphorique.
3.4 Informations et contexte des évaluateurs
Comme indiqué ci-dessus, les échantillons de l'étude ont été évalués à l'aide de deux
personnes de langue maternelle arabe pour les données arabes et de deux personnes de langue
maternelle anglaise pour les données anglaises. Cette partie fournira des informations
suffisantes sur ces participants.
3.4.1 Évaluateurs de l'échantillon arabe
Deux locuteurs natifs de l'arabe ont participé à l'évaluation du corpus arabe. L'évaluateur 1,
qui est linguiste, est titulaire d'un doctorat en linguistique appliquée obtenu en Australie et
enseigne actuellement l'anglais dans une université provisoire en Jordanie. Il est âgé de 35
ans et a une expérience de 4 ans dans l'enseignement. L'évaluateur 2 est également linguiste
et titulaire d'un doctorat en traduction obtenu au Royaume-Uni. Sa thèse de doctorat portait
sur la traduction de métaphores entre l'anglais et l'arabe. Il est âgé de 48 ans et a une
expérience de 10 ans dans l'enseignement en Arabie Saoudite et en Jordanie.
3.4.2 Évaluateurs de l'échantillon anglais
Deux locuteurs natifs de l'anglais ont lu l'échantillon anglais et l'ont évalué. L'évaluateur 1,
qui est un étudiant en doctorat de linguistique à l'Université de Jordanie. Elle est âgée de 35
ans et a une expérience de 6 ans dans l'enseignement. Rater 2 est titulaire d'une maîtrise en
sociolinguistique anglaise. Elle est actuellement professeur d'anglais à l'Université de
Jordanie. Elle est âgée de 27 ans et a 6 ans d'expérience dans l'enseignement.
4. Constatations
4.1 Résultats relatifs à l'échantillon arabe
L'analyse de l'échantillon arabe a révélé que sur les 200 titres de reportages sur le football,
156 métaphores ont été trouvées, 12 titres contenant deux métaphores chacun. Cinquante-six
titres n'ont pas fait l'objet d'un usage métaphorique et ont été marqués comme littéraux par les
évaluateurs. Pour ces titres jugés non métaphoriques, leur signification contextuelle n'a pas
été trouvée en contraste avec la signification de base que nous trouvons dans les dictionnaires
ou en dehors du contexte du football. Voici quelques exemples de titres sans métaphores :

130 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
Tableau 1. Quelques exemples de titres non métaphoriques en arabe

No Titre et sa traduction
n
‫اﻟﻔﯿﺼﻠﻲ اﻷردﻧﻲ ﯾﻮاﺟﮫ اﻟﺒﺎطﻦ اﻟﺴﻌﻮدي ودﯾﺎ ﻓﻲ اﻟﻘﺎھﺮة‬
1.
Al-Faisaly (FC) affronte Al-Batin (FC) en match amical au Caire.
‫اﻟﺒﻘﻌﺔ ﯾﺤﻘﻖ ﻓﻮزه اﻷول ﺑﺎﻟﺪوري اﻷردﻧﻲ‬
2.
Al-Baqaa (FC) obtient sa première victoire dans le championnat de
Jordanie.
‫اﻟﺰوراء اﻟﻌﺮاﻗﻲ ﯾﺘﻌﺎدل ﻣﻊ اﻷھﻠﻲ اﻷردﻧﻲ ﺑﻜﺄس اﻻﺗﺤﺎد اﻵﺳﯿﻮي‬
3.
Al-Zawraa (FC) égalise avec Al-Ahly (FC) en Coupe de la Fédération
asiatique.
Les 156 métaphores rapportées dans le corpus représentent 10 métaphores conceptuelles
différentes. Les 10 métaphores conceptuelles sont : le FOOTBALL EST LA GUERRE, le
FOOTBALL EST LA TENUE, le FOOTBALL EST L'ATTRIBUTION HUMAINE, le
FOOTBALL EST LES SENTIMENTS, le FOOTBALL EST LA VIOLENCE, le
FOOTBALL EST L'ARGENT, le FOOTBALL EST L'ACTIVITÉ HUMAINE, le
FOOTBALL EST LA PLANTE, le FOOTBALL EST LE DRAME et le FOOTBALL EST
L'ATTRIBUTION NATURELLE.
Ces 10 métaphores conceptuelles varient en termes de fréquence. Le tableau suivant illustre
le nombre de leurs occurrences et leurs pourcentages. Tableau 2 Pourcentages des métaphores
conceptuelles dans l'échantillon arabe.
Tableau 2. Occurrences et pourcentages des métaphores conceptuelles en arabe

Métaphore conceptuelle Nombre d'occurrences Pourcentage


s
LE FOOTBALL EST UNE GUERRE 55 35.3%
LE FOOTBALL EST UNE VIOLENCE 37 23.7%
LE FOOTBALL EST UNE ATTRIBUTION 22 14.1%
HUMAINE
LE FOOTBALL EST UNE ACTIVITÉ 14 9%
QUOTIDIENNE
LE FOOTBALL EST TENDU 12 7.7%
LE FOOTBALL, C'EST DES 6 3.8%
SENTIMENTS
LE FOOTBALL, C'EST DE L'ARGENT 5 3.2%
LE FOOTBALL SE PLANTE 2 1.28%
LE FOOTBALL EST UNE ATTRIBUTION 2 1.28%
DE LA NATURE
LE FOOTBALL EST UN DRAME 1 0.64%
Total 156 métaphores 100%

L'examen des pourcentages et des occurrences des métaphores dans les données arabes
montre que l'échantillon a été divisé en 10 métaphores conceptuelles par ordre croissant
comme suit : (10) FOOTBALL IS DRAMA (0,4%), (9,8) FOOTBALL IS NATURE

131 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
ATTRIBUTION et FOOTBALL IS PLANTING (0,9%), (7) FOOTBALL2018,IS
Vol.MONEY
10, No. 6

(2,3%), (6) FOOTBALL IS FEELINGS (2.8 %), (5) FOOTBALL IS TENSE (5.6%), (4)
FOOTBALL IS HUMAN ACTIVITY (6.6%), (3) FOOTBALL IS HUMAN ATTRIBUTION
(10.3%), (2) FOOTBALL IS VIOLENCE (17.4 %) et (1) FOOTBALL
EST LA GUERRE (25,9 %). Le tableau suivant présente les métaphores conceptuelles
utilisées dans les données arabes avec quelques exemples tirés du corpus.

132 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
Tableau 3. Exemples de métaphores conceptuelles dans l'échantillon arabe

Métaphore conceptuelle Nouvelles à la Traduction Concept(s)


une
Mansheyat Bani Hasan
‫ﻣﻨﺸﯿﺔ ﺑﻨﻲ ﺣﺴﻦ ﯾﮭﺰ‬ Battre une
(FC) secoue le trône
LE FOOTBALL EST ‫ﻋﺮشاﻟﺠﺰﯾﺮة‬ équipe, c'est
d'Al-Jazeera (FC) en
UNE GUERRE ‫ﺑﺜﻼﺛﯿﺔ‬ comme ébranler
marquant des points.
le trône d'un
trois buts.
royaume.
‫اﻟﻔﯿﺼﻠﻲ ﯾﺼﺎرع‬ Al-Faisaly (FC) Défier sur une
LE
‫اﻟﺠﺰﯾﺮة ﻋﻠﻰ ﻟﻘﺐ‬
lutte contre Al-Jazeera tasse comme
FOOTBAL
‫اﻟﺴﻮﺑﺮ اﻷردﻧﻲ‬
(FC) participant
L EST UNE
sur la Super Coupe de dans un combat.
VIOLENCE Jordanie.
‫ اﻟﻮﺣﺪات ﯾﻼﻣﺲ‬Al-Wehdat (FC) touche
FOOTBALL EST Les touches
‫ﻧﮭﺎﺋﻲ اﻟﻜﺄس‬ la finale de la coupe par
ATTRIB d'équipe et les
‫ﺑﺎﻻﻧﺘﺼﺎر ﻋﻠﻰ ﺷﺒﺎب‬ une victoire sur Shabab
UTION matchs peuvent
‫اﻷردن‬ Al-Ordon
HUMAINE être
(FC).
touché.
Al-Wehdat (FC) plie la
‫اﻟﻮﺣﺪات ﯾﻄﻮي‬
LE page d'Al-Faisaly (FC) Les clubs sont des
‫ﺻﻔﺤﺔ اﻟﻔﯿﺼﻠﻲ‬ livres.
FOOTBALL EST et se prépare pour
‫وﯾﺴﺘﻌﺪ ﻟﺸﺒﺎب اﻷردن‬
UNE ACTIVITÉ Shabab
QUOTIDIENNE Al-Ordon (FC).
‫ﺗﺎﻻﯾﺘﺶ ﯾﻀﻊ‬
Talajić met Al-Faisaly Perdre un match en
LE FOOTBALL EST ‫اﻟﻔﯿﺼﻠﻲ اﻷردﻧﻲ ﻓﻲ‬ tant que
(FC) en situation
TENDU ‫ﻣﺄزق‬
de dilemme. dilemme.
Mansheyat Bani Hasan
LE ‫ﻣﻨﺸﯿﺔ ﺑﻨﻲ ﺣﺴﻦ ﯾﻘﺴﻮ‬ Vaincre est
(FC) traite
FOOTBAL ‫ﻋﻠﻰ اﻟﺤﺴﯿﻦ إرﺑﺪ‬ une
durement Al-Husain
L, C'EST question
Irbid (FC).
DES de
SENTIME ténacité.
NTS
FOOTBALL EST Une victoire Gagner comme
‫ﻓﻮز ﺛﻤﯿﻦ ﻟﻠﺠﺰﯾﺮة‬ précieuse pour quelque chose
ARGENT
Al-Jazeera (FC). qui a de la valeur.
Al-Wehdat (FC) bat Al-
‫اﻟﻮﺣﺪات ﯾﮭﺰم‬
LE Jazeera (FC) et récolte Gagner
‫اﻟﺠﺰﯾﺮة وﯾﺤﺼﺪ ﻟﻘﺐ‬
FOOTBAL le titre de champion comme
‫درعاﻻﺗﺤﺎد اﻷردﻧﻲ‬
L SE de Jordanie de récolter.
PLANTE football
Bouclier.

133 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
FOOTBALL EST
‫اﻟﻔﯿﺼﻠﻲ اﻷردﻧﻲ‬ Al-Faisaly (FC) poursuit Gagner en
ATTRIB
‫ﯾﻮاﺻﻞاﻟﺘﻮھﺞ‬ pour briller. rayonna
UTION
nt.
NATURELLE
‫ﻣﻨﺸﯿﺔ ﺑﻨﻲ ﺣﺴﻦ‬ Mansheyat Bani Hasan
FOOTBALL EST ‫( ﯾﻜﻤﻞ ﻣﺴﻠﺴﻞ ﺗﻌﺎدل‬FC) termine la série Matches en tant que
DRAMA ‫ اﻟﻜﺒﺎر ﺑﺎﻟﺪوري‬d'égalisation des clubs de TV
‫ اﻷردﻧﻲ‬tête en série.
la Ligue Jordan.
4.2 Résultats relatifs à l'échantillon anglais
Soixante-dix titres de nouvelles du corpus anglais ont été marqués comme non métaphoriques
par les évaluateurs de langue maternelle anglaise. Il convient de noter que cette conclusion est
le résultat de la lecture de chaque titre, en utilisant les procédures d'identification des
métaphores (MIP). Les titres non métaphoriques représentaient 35% de l'ensemble de
l'échantillon. Les 65% restants de l'échantillon

134 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
L'échantillon comprenait des titres comportant des métaphores conceptuelles. Le sens
contextuel des titres marqués littéralement ne contrastait pas avec le sens de base que l'on
trouve dans les dictionnaires ou en dehors du contexte du football. Le tableau suivant
présente quelques exemples de titres sans métaphores :
Tableau 4. Exemples de titres non métaphoriques dans l'échantillon anglais

No A la une
n
1. David Luiz expulsé, les champions sont tenus en échec
2. Les hommes de Clement mettent fin à leur série de défaites
mais restent dans le trio de queue
3. Un but tardif de Sterling établit un nouveau record de
victoires à l'extérieur
Les 138 métaphores rapportées dans le corpus représentent neuf métaphores conceptuelles.
Les (9) métaphores conceptuelles sont : LE FOOTBALL EST LA GUERRE, LE
FOOTBALL EST LA VIOLENCE, LE FOOTBALL EST L'ACTIVITÉ HUMAINE, LE
FOOTBALL EST TENDU, LE FOOTBALL EST L'ATTRIBUTION HUMAINE, LE
FOOTBALL EST L'ATTRIBUTION DE LA NATURE, LE FOOTBALL EST L'ARGENT,
FOOTBALL IS MAGIC, et FOOTBALL IS DRAMA. Ces neuf métaphores conceptuelles
varient en termes d'occurrences. Le tableau suivant montre le nombre d'occurrences et le
pourcentage de chaque métaphore.
Tableau 5. Occurrences et pourcentages des métaphores conceptuelles dans l'échantillon anglais

Métaphore conceptuelle Nombre d'occurrences Pourcentage


s
LE FOOTBALL EST UNE GUERRE 77 55.7 %
LE FOOTBALL EST UNE VIOLENCE 25 18.1%
LE FOOTBALL EST UNE ACTIVITÉ 8 5.8%
HUMAINE
LE FOOTBALL EST TENDU 7 5.1%
LE FOOTBALL EST UNE ATTRIBUTION 6 4.34%
HUMAINE
LE FOOTBALL EST UNE ATTRIBUTION 5 3.62%
DE LA NATURE
LE FOOTBALL, C'EST DE L'ARGENT 4 3%
LE FOOTBALL EST MAGIQUE 3 2.17%
LE FOOTBALL EST UN DRAME 3 2.17%
Total 138 100%

L'examen de ces pourcentages montre que l'échantillon est divisé en neuf métaphores
conceptuelles. Elles sont ordonnées de manière ascendante comme suit : (9,8) LE
FOOTBALL EST UN DRAME & LE FOOTBALL EST MAGIQUE (2,17%), (7) LE
FOOTBALL EST DE L'ARGENT (3%) , (6) LE FOOTBALL EST...
L'ATTRIBUTION À LA NATURE (3,62%), (5) LE FOOTBALL EST L'ATTRIBUTION À
L'HOMME (4,34%),
135 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol.
(4) FOOTBALL IS TENSE (5,1%), (3) FOOTBALL IS HUMAN ACTIVITY 10, No.
(5,8%), (2)6
FOOTBALL IS VIOLENCE (18,1%) et (1) FOOTBALL IS WAR (55,7%). Le tableau
suivant présente chaque métaphore conceptuelle avec des exemples représentatifs de
l'échantillon étudié.
Tableau 6. Exemples de métaphores conceptuelles dans l'échantillon anglais

Métaphore conceptuelle Nouvelles à la une Concept(s)


LE FOOTBALL EST UNE Otamendi frappe un grand coup dans Classement comme tir.
GUERRE

136 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
La course au titre de la Premier
League
LE FOOTBALL EST UNE Sterling arrache la victoire à la Marquage comme vol.
VIOLENCE dernière minute
LE FOOTBALL EST Les hommes de Howe décrochent Points gagnants
HUMAIN leur premier succès à l'extérieur comme
ACTIVITÉ points ramasser des
fruits.
Le doublé de Mounie aide les Éviter de perdre
LE FOOTBALL EST hommes de Wagner comme
TENDU
mettre fin au marasme éviter
l'effondrement.
LE FOOTBALL EST Le penalty de Rooney n'a pas été
L'équipe en tant que
HUMAIN validé
visiteurs.
ATTRIBUTION sur le spectacle lamentable des
visiteurs
LE FOOTBALL EST LA Mahrez brille à Appleton Marquer des buts en tant
NATURE départ gagnant que
ATTRIBUTION brillante.
Sanchez expulsé par les Spurs à 10 Gagner comme gagner
LE FOOTBALL, C'EST DE
gagner un point à l'extérieur argent
L'ARGENT
Ozil et Sanchez sont à l'honneur. Gagner comme jouer un
LE FOOTBALL EST
MAGIQUE pour Wenger astuce
Le but dramatique de Zaha dans les Gagner comme un
LE FOOTBALL EST UN
arrêts de jeu drame.
DRAME
point de récupération
4.3 Résultats relatifs à la question 2
L'objectif principal de l'étude était d'explorer la façon dont le sport du football est
conceptualisé dans l'esprit des rédacteurs des médias dans deux cultures différentes en
examinant les métaphores du football utilisées par les rédacteurs de nouvelles en arabe et en
anglais. Cette exploration a été motivée par le CMT de Lakoff et Johnson (1980) qui ont
soutenu que les métaphores reflètent notre compréhension des actes de notre vie quotidienne.
Sur cette base, nous avons examiné les métaphores du football en arabe pour étudier
comment le football est perçu dans l'esprit des rédacteurs arabes, et celle de l'anglais pour
explorer comment le football est conceptualisé dans l'esprit des rédacteurs anglais. Les
sections précédentes ont répondu à la première question de recherche car elles ont présenté
les métaphores conceptuelles utilisées dans les titres d'actualité du football en arabe et en
anglais. Cette section, à son tour, répond à la deuxième question de l'étude : Quelles sont les
similitudes et/ou les différences entre les deux langues en ce qui concerne les concepts
métaphoriques identifiés ? En examinant les métaphores conceptuelles dans les deux
échantillons, les chercheurs ont pu noter les points de contraste suivants :
1. Les pourcentages obtenus indiquent que le football est plus lié à la guerre qu'à tout
autre concept dans les deux cultures. La métaphore conceptuelle la plus importante

137 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10,
dans les deux langues est FOOTBALL IS WAR. Elle représente en moyenne 35,3No.%6
du corpus arabe complet et 55,7 % du corpus anglais. Les deux langues partagent
également la deuxième métaphore conceptuelle qui est FOOTBALL IS VIOLENCE.
Elle constitue 23,7 % du corpus arabe et 18,1 % du corpus anglais. Ces deux
métaphores conceptuelles constituent ensemble 59% du corpus arabe et 73,8% du
corpus anglais.

2. L'arabe et l'anglais partagent une ressemblance en termes de types de métaphores


conceptuelles identifiées. Huit métaphores conceptuelles sur dix en arabe sont
partagées avec l'anglais qui en compte neuf. Il s'agit de : LE FOOTBALL EST LA
GUERRE, LE FOOTBALL EST LA VIOLENCE, LE FOOTBALL EST
L'ACTIVITÉ HUMAINE, LE FOOTBALL EST TENDU,

138 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
L'ATTRIBUTION D'ISNATURES, LE FOOTBALL C'EST DE L'ARGENT, LE
FOOTBALL C'EST DU DRAME.
3. L'analyse des résultats a démontré que les rapports en arabe ont tendance à inclure un
air plus métaphorique que celui de l'anglais. Le corpus arabe comprenait (156)
métaphores, alors que le corpus anglais n'en comptait que (138). Ces métaphores
faisaient (10) métaphores conceptuelles en arabe mais (9) en anglais. Dans le même
contexte, l'anglais comptait (70) nouvelles sans métaphores, contre (56) en arabe.
4. Les différences entre les deux langues sont marginales. Pour mentionner une
différence, deux métaphores conceptuelles en arabe sont absentes en anglais, à savoir
FOOTBALL IS FEELINGS et FOOTBALL IS PLANTING. Cependant, il y a une
métaphore conceptuelle identifiée en anglais mais absente en arabe, à savoir
FOOTBALL IS MAGIC.
5. Discussion
De toute évidence, la majorité des titres des deux échantillons comportaient des expressions
métaphoriques (exactement 74% pour l'arabe et 66% pour l'anglais). Ces pourcentages élevés
soulignent la tendance des rédacteurs de journaux à utiliser des métaphores pour décrire les
événements footballistiques. Cette tendance n'est pas surprenante puisque le football fait
partie de la vie quotidienne de l'homme et est affecté par les émotions et les cognitions
humaines, ce qui se reflète dans leurs choix linguistiques. Cette analyse est en accord avec ce
qui a été discuté dans la revue de la littérature, à savoir que les métaphores ne sont pas
seulement utilisées par les experts en poésie, en linguistique et en philosophie. L'inverse est
vrai, étant donné que le contexte du football est très éloigné du contexte académique où
fonctionnent ces spécialistes. Le football est discuté (écrit et lu) par la plupart des gens
normaux de nos communautés. À cet égard, Lakoff et Johnson (1980, p. 3) affirment que "la
métaphore est omniprésente dans la vie quotidienne, non seulement dans le langage, mais
aussi dans la pensée et l'action". La fausseté de la croyance traditionnelle selon laquelle les
métaphores ne sont que des instruments littéraires est également prouvée par les résultats des
recherches et les affirmations de chercheurs tels que Lakoff et Johnson (1980) qui soutiennent
que les humains ont tendance à exprimer les choses de manière métaphorique et non au
moyen de simples mots qui n'ont qu'un seul sens, car " notre système conceptuel ordinaire...
est fondamentalement de nature métaphorique " (p. 3). Il est donc naturel d'avoir un
pourcentage élevé de reportages contenant des expressions métaphoriques. Quant aux
différences entre l'arabe et l'anglais en ce qui concerne les pourcentages d'utilisation des
métaphores, les bulletins d'informations en arabe ont tendance à être plus métaphoriques
qu'en anglais. Cependant, cette différence est minime et ne marque pas d'implications
significatives pour les deux langues.
L'un des objectifs de cette étude était d'examiner s'il existe ou non une utilisation commune
de certains concepts métaphoriques par les deux langues. L'analyse des données nous donne
un indice que la pensée humaine est universelle, c'est-à-dire que nous pensons au football de
manière très similaire. Huit métaphores conceptuelles sur 10 étaient partagées par les deux
langues. Les deux échantillons associent le football à des concepts tels que la guerre, la
tension, le drame, l'argent, etc. Cela implique que la pensée humaine (sur le football en
139 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol.
particulier) fonctionne de manière uniforme. Cela va à l'encontre des hypothèses 10, No. 6
populaires
selon lesquelles les métaphores sont essentiellement spécifiques à une culture, c'est-à-dire que
chaque communauté a ses propres métaphores sur certains sujets. Cependant, l'arabe et
l'anglais (cultures) partagent les mêmes concepts en ce qui concerne le discours du football.

140 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
Les sous-sections suivantes vont cibler chaque métaphore conceptuelle du football dans
l'étude, en analysant et en discutant les principales implications de celles-ci.
5.1 Le football, c'est la guerre
L'étude a révélé que cette métaphore conceptuelle est la métaphore la plus fréquente dans le
discours sur le football dans les deux cultures. Elle semble être le nom du jeu pour les
reportages sur le football. Elle est apparue (55) fois sur (156) en arabe, tandis que (77) fois
sur (138) en anglais. Ces statistiques nous amènent à réfléchir à la question suivante :
Pourquoi le football est une guerre ? En répondant à cette question, nous soutenons que le fait
de lier le jeu du football à des actes de guerre a de nombreuses implications. Premièrement, le
jeu lui-même est une compétition entre deux équipes opposées : l'une défend et l'autre
attaque. En d'autres termes, la nature du football (et des sports en général) fait que les joueurs
de football qui se battent pour un prix sont des guerriers qui se battent pour défendre leur
pays. Les supporters de chaque équipe sont séparés et assis dans des directions opposées
comme les armées de deux pays. Chaque équipe a son propre badge et une couleur distincte,
tout comme les soldats dans une bataille portent un uniforme et ont leur propre drapeau.
Deuxièmement, les règles du jeu sont similaires aux règles de la guerre. Chaque équipe a un
chef (le capitaine de l'équipe) et les joueurs doivent être répartis en trois parties (défense,
milieu de terrain et attaque). Cela reflète la situation de guerre où il y a un chef (généralement
un héros), et les soldats attaquent et défendent dans un style stratégique similaire à celui du
football. De plus, les soldats qui n'obéissent pas aux règles du chef sont condamnés comme
les joueurs qui commettent une faute reçoivent un carton et peuvent être expulsés. Ces raisons
sont les principaux motifs de l'association du football à la guerre, qui découle des arguments à
l'intérieur et à l'extérieur du terrain. Les joueurs, les entraîneurs, les supporters, les
commentateurs et les journalistes expriment les événements du football (c'est-à-dire gagner,
perdre et marquer) en termes de guerre. En outre, le fait que nous vivions dans un monde
rempli de guerres et de conflits politiques peut être une raison pour laquelle le football est lié
à la guerre, compte tenu de la densité des nouvelles, des films et des séries sur la guerre qui
sont diffusés par différents canaux médiatiques.
5.2 Le football est une violence / une tension
Cette sous-section étudie deux métaphores conceptuelles : le football est violence et le
football est tension. Football is Violence relie les événements footballistiques aux actes de
violence, tandis que Football is Tense relie le football aux émotions de tension. Elles sont
présentées ensemble parce qu'elles sont liées dans le sens où la violence inclut généralement
des émotions de tension et de stress. Cependant, elles sont différentes dans la mesure où la
violence implique des dommages physiques à quelqu'un/quelque chose, tandis que la tension
comprend une certaine tension psychologique et du stress. D'autre part, les deux métaphores
sont liées à la précédente (par exemple, le football est une guerre) car elles incluent toutes des
actes de violence et de tension. Néanmoins, la violence et la tension comprennent des actes
qui peuvent être classés comme violents, mais ils ne sont pas liés à la guerre. Maintenant,
nous allons répondre à la question : Pourquoi le football est-il violent et tendu ? Il est clair
que le football est un jeu qui passe généralement par certains moments de stress et de tension,
une interaction physique entre les joueurs, des émeutes de supporters, etc. Ces sentiments
141 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol.
sont transformés dans le langage du reportage sous forme de métaphores. Une 10, autre
No. 6

interprétation est que la façon dont les joueurs tirent le ballon ou courent sur le terrain à
certains moments doit être décrite en termes de violence et de tension plutôt que de tout autre
sentiment.

142 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
Encore une fois, le jeu lui-même est une compétition entre deux équipes opposées, et on
s'attend à ce qu'une telle compétition comporte des moments de stress physique et
psychologique.
5.3 Le football est une activité/attribution humaine
D'autres métaphores conceptuelles sont apparues dans l'étude : le football est une activité
humaine et le football est une attribution humaine. Dans ces deux métaphores, les événements
footballistiques sont décrits en termes d'attribution et d'activités spécifiques à l'homme. Cette
correspondance est créée parce que nous transformons nos attributions et nos activités sur le
jeu dans le but de rendre les événements du jeu plus familiers au public. En tant qu'êtres
humains, nous avons déjà vécu de telles activités en dehors du contexte du football et nous
associons le football à une expérience antérieure, ce qui facilite la tâche du journaliste. En
outre, la meilleure façon de décrire une chose est de la relier aux attributs qu'elle possède.
5.4 Le football, c'est de l'argent
Comme nous l'avons montré précédemment, cette métaphore est marginale ; elle n'est
apparue que (5) fois en arabe et (4) fois en anglais. Dans cette métaphore conceptuelle, les
événements footballistiques sont décrits en termes de valeur financière. Il s'agit d'affirmer
l'importance de certains moments du jeu tels que la victoire, le score et la qualification. Ainsi,
la grande valeur de l'argent est utilisée pour décrire à quel point certains moments du jeu sont
précieux pour nous.
5.5 Le football est un drame
Cette métaphore conceptuelle est apparue seulement (3) fois dans les deux échantillons. Dans
cette métaphore conceptuelle, le football est décrit en termes de drame. On peut comprendre
que certains moments du jeu sont décrits en termes de séries/films où les joueurs sont des
acteurs et le manager de l'équipe est le réalisateur. Cette métaphore est également utilisée
pour décrire des événements inattendus dans le jeu, tels qu'une victoire tardive ou l'expulsion
d'un joueur du terrain.
6. Conclusion
Cette étude a adopté l'idée que la métaphore n'est pas qu'une simple question de mots. Au
contraire, il s'agit d'un processus cognitif dans lequel une sorte de mise en correspondance
relie deux concepts différents. Par conséquent, nos pensées et nos expériences antérieures sont
les constituants qui rendent notre langage métaphorique. Cela implique que l'étude des
métaphores dans divers contextes nous aide à comprendre comment ces contextes sont
conceptualisés dans notre esprit et, par conséquent, définit comment un groupe de personnes
est similaire ou différent - en termes de compréhension d'un concept - d'un autre groupe de
personnes. Sur la base de ce raisonnement, le présent travail est une étude contrastive des
métaphores conceptuelles utilisées dans les titres d'actualité du football en arabe et en anglais.
Le football est un contexte riche qui est suivi par des millions de personnes à travers le
monde. Dans cette étude, nous avons tenté de comprendre comment le jeu est conceptualisé
dans l'esprit des Arabes et des Anglais et de considérer les métaphores conceptuelles utilisées
dans les deux langues. Ce travail a également exploré comment les événements
143 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
footballistiques sont symbolisés à l'aide de ces métaphores conceptuelles. 2018, Vol.
Enfin, il 10, No. 6à
visait
explorer les similitudes et/ou les différences entre les reportages sur le football en arabe et en
anglais en relation avec les concepts métaphoriques identifiés. Pour atteindre les objectifs de
l'étude, une procédure d'identification de métaphores (MIP) a été suivie. Selon cette
procédure, les

144 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
Les chercheurs ont lu chaque article de presse et ont recherché les éléments utilisés de
manière métaphorique à l'aide d'évaluateurs et de dictionnaires de locuteurs natifs. Quatre
cents nouvelles ont été recueillies pour représenter les deux échantillons (200 pour chacun) ;
74% du corpus arabe et 66% du corpus anglais ont été marqués comme métaphoriques. Le
corpus arabe comprend 10 métaphores conceptuelles tandis que le corpus anglais en
comprend neuf. L'arabe et l'anglais se sont avérés très similaires en termes de type et de
nombre de métaphores conceptuelles identifiées. Il semble que le football soit compris
universellement de manière très similaire. La métaphore conceptuelle la plus importante dans
les reportages sur le football dans les deux langues est FOOTBALL IS WAR. Le football est
fortement lié à la guerre, les joueurs étant considérés comme des soldats, les équipes comme
des attaquants et des défenseurs, les managers comme des dirigeants et l'ensemble du jeu
étant régi par des tactiques de guerre.
Références
Al-Dela'a, A. (2006). Sports metaphors : Une étude de cas sur la traduction des expressions
métaphoriques dans les titres sportifs jordaniens. Thèse de maîtrise non publiée, Université
de Yarmouk, Irbid, Jordanie.
Bergh, G. (2011). Le football est une guerre : Une étude de cas du commentaire de football
minute par minute.
Veredas On Line, 2(1), 83-93.
Caballero, R. (2012). Le rôle de la métaphore dans les rapports et les forums de tennis. Text
&Talk, 32(6), 703-726. https://doi.org/10.1515/text-2012-0033
Cazeaux, C. (2007). Métaphore et philosophie continentale : From Kant to Derrida (1ère éd.).
New York : Routledge.
Chapanga, E. (2004). Une analyse des métaphores de guerre utilisées dans les commentaires
parlés de l'édition 2004 des matchs de la Premier Soccer League (PSL) au Zimbabwe.
Zambezia, XXXI(i/ii), 62-79.
Cibulskiene, J. (2014). La nature conflictuelle des métaphores dans les commentaires de
basket-ball en direct : Une approche axée sur le corpus. Man and the Word, 16(3), 36-60.
https://doi.org/10.15823/zz.2014.012
Dervent, F. (2016). Un examen de la conceptualisation des métaphores sportives. Journal of
Education and Training Studies, 4(4), 259-268. https://doi.org/10.11114/jets.v4i4.1400
Gao, L. (2016). Une étude comparative des métaphores conceptuelles dans les economic
news titres anglais et chinoiseconomic news . Creative
Education, 7(1),2629-2639.
https://doi.org/10.4236/ce.2016.717247
Gibbs, J. R., & Raymond, W. (2006). Embodiment and cognitive science. Cambridge :
Cambridge University Press.
Hawkes, T. (2017). Metaphor. London : Routledge.

145 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol.
Kelle, B. (2005). Metaphor and rhetoric in historical perspective. Atlanta : Société de 10, No. 6
littérature biblique.

146 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
Kellett, P. (2002). Le football comme guerre, l'entraîneur comme général : Analogie,
métaphore et implications pour la gestion. Football Studies, 5(1), 60-76.
Kere, M. (2004). Une analyse interculturelle de la métaphore conceptuelle dans le langage.
Thèse de doctorat non publiée, Indiana University of Pennsylvania, Pennsylvanie.
Kövecses, Z. (2010). Metaphor : A practical introduction (2e éd.). New York : Oxford
University Press.
Krisnawati, E. (2014). Les métaphores dans les actualités du football indonésien. Theory and
Practice in Language Studies, 4(1), 24-29. https://doi.org/10.4304/tpls.4.1.24-29
Kuzmina, S. (2013). La métaphore conceptuelle en syntaxe : Niveau de la structure de la
phrase. Moderna Språk, 107(2), 99-114.
Lakoff, G., & Johnson M. (1980). Metaphors we live by (1ère édition). London : University of
Chicago Press.
Lewandowski, M. (2008). La langue du football : Un sociolecte ou un registre ? Langue,
communication, information, 3(1), 21-32.
Paivio, A., & Walsh, M. (1993). Psychological processes in metaphor comprehension and
memory. Dans Ortony, A. (Ed.), Metaphor and Thought (pp. 307-328), Cambridge :
Cambridge University Press.
Pirsl, D., & R a n d j e l o v i c , N. ( 2015). Les métaphores militaires dans le langage sportif
dans les médias.
Comparative European Research, 1(1), 257-260.
Groupe Pragglejaz. (2007). MIP : Une méthode pour identifier les mots utilisés
métaphoriquement dans le discours. Metaphor and Symbol, 22(1), 1-39.
https://doi.org/10.1207/s15327868ms2201_1
Raffaelli, I., & Katunar, D. (2016). Une approche discursive des métaphores conceptuelles :
Une analyse sur corpus du discours sportif en croate. Studia Linguistica Universitatis
Iagellonicae Cracoviensis. 133125-147(1), .
https://doi.org/10.4467/20834624SL.16.010.5156
Ritchie, D. (2013). Metaphor (1st ed.). Cambridge : Cambridge University Press.
Scherzinger, M. (1995). Max Black's 'Interaction View' of metaphor. Conference : A Journal
of Philosophy and Theory, 6, 89-97.
Semino, E., & Steen, G. (2008). Metaphor in literature. Dans Gibbs, Jr. R. (Ed.), The
Cambridge Handbook of Metaphor and Thought (pp. 232-246), Cambridge, Cambridge
University Press.
Steen, G., Dorst, A., Herrmann J., Kaal, A., Krennmayr, T., & Pasma, T. (2010). Une
méthode d'identification de métaphores linguistiques : From MIP to MIPVU (1st ed.).
Philadelphie : John Benjamins.
Trčková, D. (2014). Représentations des catastrophes naturelles dans le discours des
147 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
journaux (1ère éd.). Masarykova Univerzita : MUNI press. 2018, Vol. 10, No. 6

148 www.macrothink.org/ijl
Revue Internationale de
Linguistique
ISSN 1948-5425
2018, Vol. 10, No. 6
Wilinski, J. (2014). Les métaphores dans les commentaires écrits sur le football : Evidence from
German. Acta Neophilologica Journal, 16(2), 87-97.

Droits d'auteur
Les droits d'auteur pour cet article sont conservés par l'auteur ou les auteurs, les droits de
première publication étant accordés à la revue.
Il s'agit d'un article en accès libre distribué selon les termes et conditions de la licence Creative
Commons Attribution (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/).

149 www.macrothink.org/ijl

Voir les statistiques


de publication