Vous êtes sur la page 1sur 6

Guide méthodologique pour l’étude de chemisage d’une conduite en

place à l’aide du logiciel Plaxis 2D

La modélisation du problème de chemisage du collecteur nécessite de passer par les étapes


suivantes :

 Définition des propriétés du modèle : Lors de la création d’un nouveau projet, on peut
modifier les propriétés du modèle comme suit :

 Définition du modèle : créer des carottages (borehole) pour caractériser le sol en place et
définir le niveau de la nappe dans l’icône en haut à gauche de l’écran :

 Création de sols : Pour créer un sol et lui donner les propriétés souhaitées, utiliser la
fonction « show material » puis cliquer sur l’icône « New ». Les paramètres indispensables à
remplir seront :
o Menu général : la densité, modèle de comportement et type de
drainage
o Menu paramètres : Module de rigidité, coefficient de poisson,
cohésion et angle de frottement interne
 Modélisation du colleteur existant : Pour se faire, nous devons créer deux polygones à l’aide
des coordonnées des 4 points à chaque fois. Le premier aura les dimensions extérieures du
collecteur, tant dis que l’autre aura les dimensions internes. Enfin, il faut leur attribuer les
propriétés du béton en place:

N.B : Il est possible de ne pas créer un polygone mais juste 4 lignes avec l’outil de création de lignes.
La création d’éléments peut se faire à la fois à l’aide du curseur ou de la ligne de commande en bas
de l’écran. Celle-ci requiert d’insérer les coordonnées x puis y de chaque points, le tout séparé d’un
espace à chaque fois.

Il est important de noter également que l’attribution du matériau en béton à ce stade n’est pas
indispensable, car on pourra toujours modifier les matériaux lors de l’étape de calcul « staged
construction »
 Création des charges de surface : la création d’une ligne/point de charge se fait de la même
manière qu’un élément structurel et ou géométrique. Une fois ce derniers dessiné, la valeur
de la charge à appliquer est insérée dans le la section en haut à gauche de l’écran.

 Création du renforcement au niveau du piédroit : Cette étape peut se faire à l’aide de l’outil
de création de plate. Une fois l’élément modélisé, on utilisera l’outil interface pour créer une
interaction entre le sol et le plate. Pour se faire, il suffit de cliquer sur les extrémités de
l’élément modélisé. Le signe de l’interface n’ayant aucun impact sur les calculs, il faudra
uniquement vérifier que l’interface est créée du bon côté:
 Création du maillage : Cette étape nécessite uniquement de générer le maillage à l’aide de
l’icône mise en évidence ci-dessous :

N.B : Il n’est pas nécessaire de désigner des points de calcul de courbes pour cette étude

 Etat hydrique dans la conduite : En général, cette partie ne nécessite pas de manipulation
particulière, mais dans ce cas de figure il faut désigner le collecteur comme une zone non
immergé grâce à la combinaison : Bouton droit + set cluster dry

 Phasage et exécution des calculs : Le calcul se fera en trois étapes :

 Phase initiale : Le chargement gravitaire des terrains se fait automatiquement,


l’étape consiste à activer la surcharge de surface et passer à la prochaine étape
 Phase 2 : La phase consiste à activer les plates, désactiver le polygone représentant
la section intérieure du collecteur et enfin lancer les calculs :

 Affichage des résultats : Pour afficher les résultats des calculs il suffit d’appuyer sur l’icône
située tout en bas de la barre d’outils de la phase « staged construction »

 Affichage des sollicitations sur les structures : Pour avoir les informations recherchées au
niveau des piédroits, il suffit d’utiliser l’icône de sélection des structures situées à gauche de
l’écran, faire un click and drag autour de l’ouvrage, sélectionner l’élément plate, et
finalement appuyer sur bouton droit + structures
 Visualiser les sollicitations et extraire les tableaux : une fois la fenêtre ouverte, les
informations recherchées se trouveront dans le menus forces en haut de l’écran. Le tableau
récapitulatif par nœud et quant à lui un peu plus à droite :

 Affichage des sollicitations sur les élements surfaciques (sols) : Cette étape est réalisée à
l’aide de l’outil « structural forces in volume plates » disponible en haut à gauche de la barre
d’outils. Il vous sera demandé en suite de choisir le sol en question et les interfaces
concernées par le calcul :

 Visualiser les sollicitations et extraire les tableaux : Cette étape est similaire à celle
concernant les éléments structurels :

Vous aimerez peut-être aussi