Vous êtes sur la page 1sur 25

Département de la Savoie

COMMUNE DE SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE

SCHEMA DIRECTEUR
D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE

PHASE IV

Note de Synthèse

Mars 2005

7, rue du Lieutenant G. Eysseric


BP 148 – 73204 Albertville Cedex

Tél. : 04 79 32 40 81
Fax : 04.79.37.70.26
contact@edacere.com
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

SOMMAIRE

INTRODUCTION ............................................................................................................................3
I. CONTEXTE ET OBJET DE L’ETUDE ............................................................................................3
II. PERIMETRE DE L’ETUDE ..........................................................................................................3
III. CONTENU DE L’ETUDE.............................................................................................................3
PARTIE I – PRESENTATION GENERALE .................................................................................4
I. LA COMMUNE .........................................................................................................................4
II. SON ALIMENTATION EN EAU POTABLE .....................................................................................6

ETAT ET FONCTIONNEMENT DE L’ALIMENTATION EN EAU POTABLE .......................8


I. ANALYSE DES RESSOURCES ET DES BESOINS ............................................................................8
II. LES STRUCTURES D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE .............................................................9
III. LA DEFENSE INCENDIE .............................................................................................................9
IV. LA GESTION DU SERVICE .........................................................................................................9

AMENAGEMENTS RETENUS ....................................................................................................10


I. GENERALITES .......................................................................................................................10
II. MOBILISATION DE LA NOUVELLE RESSOURCE ........................................................................10
III. GESTION DE SERVICE ............................................................................................................10
IV. MAITRISE DES VOLUMES MIS EN DISTRIBUTION ......................................................................11
V. MISE AUX NORMES DE LA DEFENSE INCENDIE ........................................................................11
VI. SECURISATION DE L’ALIMENTATION EN EAU POTABLE ...........................................................11
VII. SYNTHESE.............................................................................................................................11

ETUDE ECONOMIQUE DEFINITION DU FUTUR BUDGET DE L’EAU DE SAINT


CHRISTOPHE LA GROTTE........................................................................................................13
I. GENERALITES .......................................................................................................................13
II. LES DEPENSES .......................................................................................................................14
III. LES RECETTES (LES VENTES D’EAU) ......................................................................................15
CONCLUSION ...............................................................................................................................18

2
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

INTRODUCTION

I. CONTEXTE ET OBJET DE L’ÉTUDE

La Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE a missionné EDACERE pour la réalisation de


son schéma directeur d’alimentation en eau potable.

Deux raisons majeures ont poussé la commune à réaliser cette étude :

 d’une part, la qualité médiocre de la ressource (arrêté de distribution en août 2003),


 d’autre part, la non garantie de l’alimentation des futurs abonnés.

Le schéma directeur fournira les solutions à ces problèmes, mais proposera également des
aménagements pour :

 améliorer les conditions de distribution,


 mettre aux normes la défense incendie.

Un programme de travaux sera établi au terme du schéma, comprenant les subventions envisageables et
l’impact sur le prix du service de l’eau.

II. PÉRIMETRE DE L’ÉTUDE

Le périmètre de l’étude comprend les structures d’alimentation en eau potable de la commune.

III. CONTENU DE L’ÉTUDE

L’étude est structurée en 4 phases distinctes :

 Phase I : Diagnostic du réseau de distribution d’eau potable,


 Phase II et III : Diagnostic de fonctionnement de l’alimentation en eau potable
–Propositions d’aménagements
 Phase IV : Elaboration du schéma directeur.

La phase IV fait l’objet du présent rapport.

3
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

PARTIE I – PRÉSENTATION GÉNÉRALE

I. LA COMMUNE

I.1. Localisation géographique

La Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE se situe dans le département de la Savoie, à


20 km au Sud-Ouest de Chambéry.

Le territoire communal, d’une superficie de 1 100 ha, s’étage entre les altitudes 380 m (lit du Guiers
Vif) et 1280 m (Mont Beauvoir).

La Commune est limitrophe de la Commune des ECHELLES.

Ech : 1 / 115 000

4
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

5
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

I.2. Données démographiques

La commune compte actuellement 446 habitants permanents.

Depuis 1990, la population est en net accroissement. Ainsi, à l’échéance du MARNU (document
d’urbanisme en vigueur), la population totale de la commune sera de 579 habitants.

II. SON ALIMENTATION EN EAU POTABLE

L’alimentation en eau potable est très largement décrite dans le rapport de phase I. Elle ne sera ici que
résumée.

II.1. Structure (Cf. schéma synoptique page suivante)

 Ressource :
 Source de Carraz
 Source de l’Argenette

 Les ouvrages de traitement :


 Pompe doseuse de Javel à la station de pomage de l’Argenette
 Pains de chlore dans le réservoir de Loridon

 Les ouvrages de stockage :


 Réservoir du Loridon : 120 m3
 Réservoir de Collomb : 200 m3

 Les stations de pompage :


 Argenette – Collomb : 18 m3/h, 140 m HMT
 Collomb – Loridon : 12 m3/h, 100 HMT

 Les réseaux de distribution :


 Haut service : 3,58 km de conduites
 Bas service : 8,52 km de conduites

 Les organes de régulation :


 Haut service : 4 Hydrostab aval
 Bas service : 2 régulateurs de pression aval

6
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

II.2. Le service

Le service de l’eau est géré en régie par la commune et, sur la base de 120 m3 consommés, son tarif
s’élève à 0,89 €/m3.

En 2003, 183 abonnés étaient raccordés au réseau de distribution d’eau potable de la commune et ont
consommé 29 553 m3.

II.3. La production, la consommation, les fuites

Le tableau ci-dessous résume les résultats de la campagne de mesures réalisée du 14 au 28 avril 2003.

Volume Volume Volume


Linéaire du
journalier journalier journalier Rendement ILF
Secteur réseau
distribué consommé de fuites (%) (m3/j/km)
(en km)
(m3/j) (m3/j) (m3/j)
Haut service 10,77 10,77 0 100 3,58 0
Bas service 137,9 68,54 69,36 50 8,52 8,1
Total 148,67 79,31 69,36 53,3 12,1 5,73

L’indice linéaire de fuites (ILF) permet de comparer le réseau communal avec d’autres réseaux.

Pour une commune comme SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE, la valeur de l’indice linéaire de
fuites acceptable est 3 m3/j/km.

La valeur mesurée au bas service est supérieure à la limite et a fait l’objet d’investigations
complémentaires telles :

 une sectorisation nocturne des réseaux,


 une campagne de recherche de fuites ponctuelles.

Au terme de ces investigations, 13 fuites ont été mises à jour, dont 1 importante.

A ce jour, le contre-bilan n’a pas été réalisé car la totalité des fuites n’est pas réparée.

7
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

ÉTAT ET FONCTIONNEMENT DE L’ALIMENTATION


EN EAU POTABLE

I. ANALYSE DES RESSOURCES ET DES BESOINS

Avec le concours de la DDASS Savoie et de son bilan qualité 1999-2003, la qualité de la ressource a
été analysée.

Les débits d’étiage des ressources ont, quant à eux, été déduits des documents consultés (rapports
géologiques), ainsi que des jaugeages ponctuels effectués pendant la campagne de mesures.

Le tableau ci-dessous résume ces paramètres.

Qualité (taux de conformité) (en %)


Quantité à l’étiage
Paramètres Paramètres le plus sévère (l/s)
microbiologiques physico-chimiques
Source de Carraz 37 % 100 % 0,056
Source de l’Argenette 0% 47 % 5

La qualité microbiologique est très médiocre, et les ressources sont traitées par injection d’eau de javel.
La source de l’Argenette est également très turbide après des épisodes pluvieux importants.

D’autre part, les besoins, nécessaires à l’établissement du bilan ressources / besoins, ont été évalués à
partir du suivi des compteurs généraux de distribution, du 14 au 28 avril 2003.

Ces besoins s’élèvent à 178 m3/j actuellement (fuites comprises) et 170 m3/j en situation future. Les
besoins futurs sont inférieurs car le rendement du réseau s’est nettement amélioré.

Le tableau ci-dessous établit le bilan ressources / besoins.

Ressources (m3/j) Besoins (m3/j) Bilan (m3/j)


Situation actuelle 437 178 259
Situation future 437 170 267

8
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

II. LES STRUCTURES D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE

II.1. Les ouvrages de captage

Les ouvrages de captage sont en bon état. Les périmètres de protection des captages ne sont pas
matérialisés, et les travaux à envisager pour protéger la source de l’Argenette représentent un
investissement important.

II.2. Les ouvrages de stockage

L’état des réservoirs est correct et ceux-ci sont correctement dimensionnés pour assurer une journée de
consommation de pointe.

II.3. Les réseaux de distribution

La totalité des réseaux de distribution est âgée de moins de 40 ans (l’âge moyen des réseaux est de 22,5
ans). En considérant que la durée moyenne de vie d’une canalisation est de 60 ans, les réseaux sont
« jeunes ».

D’autre part, avant l’intervention d’EDACERE, les réseaux de distribution étaient fuyards (72 m3/j de
fuites pour un rendement de 54 %).

Enfin, les calculs hydrauliques réalisés sur les structures de Saint-Christophe-La-Grotte ne montrent pas
de dysfonctionnement particulier. A l’exception d’un point particulier, l’eau en circulation est âgée de
moins de 72 heures. La qualité initiale est donc préservée.

III. LA DÉFENSE INCENDIE

D’après les mesures effectuées et les calculs réalisés, 19 poteaux incendie sur 27 ne fournissent pas le
débit et la pression réglementaires. La réserve incendie est correcte, puisque 120 m3 d’eau sont stockés
pour cet usage et la couverture incendie est satisfaisante (seuls quelques bâtiments ne sont pas couverts
par les bornes existantes).

IV. LA GESTION DU SERVICE

La gestion du service de l’eau est délicate car la commune ne possède pas de fontainier. Les tâches
techniques sont assurées bénévolement par des habitants.

9
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

AMÉNAGEMENTS RETENUS

I. GÉNÉRALITÉS

Le principal problème de l’alimentation en eau potable de SAINT-CHRISTOPHE-LA-GROTTE


concerne la qualité de l’eau distribuée.

A ce sujet, 3 scénarios ont été proposés :

 Scénario 1 : Traitement de la ressource par clarification / désinfection sur filtre à


sable
 Scénario 2 : Traitement de la ressource par clarification / désinfection sur
membrane (ultrafiltration)
 Scénario 3 : Substitution de la ressource actuelle au profit d’une nouvelle
ressource (forage dans la nappe du Guiers-Vif).

La Municipalité a décidé d’opter pour le 3ème scénario.

II. MOBILISATION DE LA NOUVELLE RESSOURCE

Le Conseil Général a réalisé une campagne de recherche en eau dans la plaine alluviale du Guiers-Vif.

Deux forages ont été réalisés. Le second, en tant que forage d’exploitation, peut fournir plus de
400 m3/h et offre une eau respectant les limites et références de qualité fixés par le Code de la Santé
Publique.

L’exploitation du forage nécessite la construction d’une station de pompage et la pose de 1 450 m de


réseau d’adduction pour rejoindre la bâche de pompage de l’Argenette. Les stations de pompage
existantes (Argenette et Loridon) assureront l’adduction vers les réservoirs existants.

 Coût d’investissement : 445 000,00 € HT

III. GESTION DE SERVICE

Afin de réaliser les tâches techniques nécessaires au bon fonctionnement des structures d’alimentation
en eau potable, nous avons préconisé l’emploi d’une personne à tiers temps.

Néanmoins, ces tâches pourraient être assurées en délégation de service ou prestations de services.

10
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

IV. MAITRISE DES VOLUMES MIS EN DISTRIBUTION

Avant l’intervention d’EDACERE, le rendement des réseaux de distribution était de 54 %, valeur


moyenne.

Afin de maîtriser ce rendement (l’eau est pompée, les pertes doivent être maîtrisées), nous préconisons
la mise en place d’un système de télésurveillance.

 Coût d’investissement : 67 200,00 € HT

V. MISE AUX NORMES DE LA DÉFENSE INCENDIE

Etant donnée le mitage des habitations, la protection incendie n’est pas facile à assurer.

Afin de mettre aux normes cette défense incendie, la pose de cuves enterrées et le renforcement de
certaines conduites ont été préconisés.

 Coût d’investissement : 624 000,00 € HT

VI. SÉCURISATION DE L’ALIMENTATION EN EAU POTABLE

Afin de pouvoir alimenter la totalité des abonnés en cas d’arrêté de distribution (interdiction de
distribuer l’eau potable), une interconnexion avec le réseau des Echelles, et la mise en place d’un
surpresseur ont été préconisés.

 Coût d’investissement : 17 000,00 € HT

VII. SYNTHÈSE

Désignation Aménagements préconisés Coût en € HT


Emploi d’une personne
1 Gestion de service
à tiers temps
Mobilisation d’une nouvelle
Amélioration de la qualité de la
2 ressource dans la nappe 445 000,00
ressource
d’accompagnement du Guiers Vif
Suivi et maîtrise du rendement
3 Connexion avec les Echelles 67 200,00
des réseaux
4 Sécurisation de la ressource 17 000,00
 Création de cuve enterrée
Mise en conformité de la
 Renforcement du réseau
5 663 000,00
défense incendie

Total 1 192 200,00

11
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

L’annexe n° 1 de ce rapport illustre les aménagements préconisés.

12
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

ÉTUDE ÉCONOMIQUE
DÉFINITION DU FUTUR BUDGET DE L’EAU DE SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE

I. GÉNÉRALITÉS

Depuis le 1er janvier 1992, les collectivités sont soumises à un nouveau cadre comptable en matière de
service des eaux.

Cette nouvelle instruction, intitulée M49, implique une obligation d’individualisation budgétaire des
services.

Ce budget, séparé en section d’exploitation et d’investissement comprend, entre autres, les postes
principaux suivants :

Section exploitation Section investissement


Dépenses Recettes Dépenses Recettes
Fonctionnement
(frais de personnel, achats,
formation, réparation,
secrétariat)
Emprunts Emprunts
(remboursement de
Charges financières
Produits courants capital) Subventions
(remboursement des
(ventes d’eau) d’investissement
intérêts d’emprunt)
Acquisition et produits
d’immobilisation Amortissements
Amortissement technique
des structures

Seules les communes de moins de 3 000 habitants peuvent injecter de l’argent du budget général au
budget de l’eau.

Dans cette partie, nous allons établir la section d’exploitation du budget de l’eau, en définissant les
postes principaux, qui prennent en compte les aménagements préconisés par le schéma directeur
d’alimentation en eau potable.

13
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

II. LES DÉPENSES

II.1. Les frais de fonctionnement

Les frais de fonctionnement de service, lorsque la totalité des tâches techniques et administratives sont
prises en compte, s’élèvent à 36 000,00 €/an pour une structure comme SAINT CHRISTOPHE LA
GROTTE.

En terme d’emploi, la réalisation de ces tâches nécessitent l’emploi de 0,3 équivalent temps-plein.

II.2. Les charges financières (travaux neufs)

Subventions envisageables
Poste Coût € HT Conseil Agence de Part communale
Général l’Eau
(€ HT) (€ HT)
Amélioration de la qualité de
445 000,00 120 150,00 186 000,00 138 850,00
la ressource
Amélioration des rendements
67 200,00 18 144,00 0 49 056,00
des réseaux
Sécurisation de la ressource 17 000,00 4 590,00 0 12 410,00
Total 529 200,00 142 884,00 186 000,00 200 316,00

Les travaux concernant la défense incendie ne sont pas imputables au budget de l’eau. Ils ont été retirés
de ce tableau.

A partir de la part communale de chaque investissement sont bâties les charges financières. Les
hypothèses de calcul sont les suivantes :

 aucun autofinancement
 taux d’emprunt = 5 %
 durée de l’emprunt = 20 ans

En annexe n° 2, le tableau financier donne les montants des charges financières.

14
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

II.3. L’amortissement des structures

L’enquête patrimoine, réalisée par le SAGERE (Conseil Général) a déterminé, à partir des données de
l’alimentation en eau potable de la commune, l’annuité de l’amortissement technique à réaliser.

Pourcentage du Cadence Amortissement


Valeur
Désignation patrimoine d’amortissement technique annuel

% année €/an
Captage 46 000,00 2,5 60 767
Réservoir 200 000,00 10,9 60 3 333
Génie Civil
23 000,00 1,3 60 383
Traitement
Traitement 40 000,00 2,2 15 2 667
Génie Civil Pompage 46 000,00 2,5 60 767
Pompage 80 000,00 4,4 15 5 333
Canalisation 1 335 600,00 72,7 60 22 260
Branchements 67 710,00 3,7 30 2 257
Total 1 838 310,00 100,0 37 767

En fonction des aménagements prévus, l’annuité d’amortissement sera actualisée.

III. LES RECETTES (LES VENTES D’EAU)

Le tableau financier de l’annexe n° 2 donne l’évolution de la section « dépense » en fonction des


investissements réalisés par la commune. Cette section oscille entre 74 000,00 €/an et 110 000,00 €/an.

Dans le cas d’une gestion équilibrée du service de l’eau, les produits des ventes d’eau doivent couvrir
ces annuités.

En prenant l’hypothèse d’une augmentation régulière de la consommation d’eau potable ces 20


prochaines années, (graphique ci-dessous), le prix du service de l’eau oscille entre 2,5 €/m3 vendus et
3,5 €/m3.

La courbe de la page suivante illustre l’évolution des composants de la section « exploitation » du


budget du service de l’eau.

15
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

Évolution du volume annuel d'eau vendu

34500

34000

33500

33000

32500

32000

31500

31000

30500

30000

29500

29000
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18

16
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

Apercu du budget du service de l'eau équilibré

70000,00 4,00

3,50
60000,00

3,00
50000,00

Coût du service de l'eau (€/m3)


2,50
40000,00
annuités (€)

2,00

30000,00

annuité charges financières 1,50

annuité amortissement des


20000,00
structures
1,00
annuité fonctionnement du
service
Prix du service de l'eau
10000,00 équilibré 0,50

0,00 0,00
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
temps (années)

17
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

CONCLUSION

La commune de SAINT-CHRISTOPHE-LA-GROTTE a souhaité réaliser son schéma directeur


d’alimentation en eau potable car sa ressource en eau principale souffre de problèmes de qualité
chroniques.

Une analyse complète du système d’alimentation en eau potable a été réalisée dans l’étude, et les
conclusions sont les suivantes :

 La source de l’Argenelle dépasse les limites de qualités fixées par le Code de la Santé
Publique pour les paramètres microbiologiques et physico-chimiques (turbidité).

 La source de Carraz montre également quelques dépassements des limites de qualité


microbiologiques.

 Les réseaux de distribution d’eau potable sont correctement dimensionnés pour la demande
domestique. Cependant, avant l’intervention d’EDACERE, le volume de fuite était
important.

 D’importants problèmes de défense incendie ont été mis à jour, notamment en terme de
conformité (débit / pression).

 la gestion du service de l’eau n’est pas optimale. La Municipalité n’a pas d’employé
communal, et la totalité des tâches techniques ne peut être assurée.

L’étude des aménagements s’est structurée autour de la ressource principale. 3 scénarios ont été
proposés :

 le traitement de cette ressource sur filtre à sable,


 le traitement de cette ressource par ultra-filtration sur membrane
 la substitution de cette ressource au profit d’une ressource de meilleure qualité.

La Municipalité a choisi la dernière solution. Le Conseil Général de la Savoie a mené une campagne de
recherche en eau sur le territoire communal, dans la plaine alluviale du Guiers.

Un dernier forage vient d’être réalisé et ses résultats sont très satisfaisants. Les paramètres qualitatifs
analysés respectent les limites fixées par le Code de la Santé Publique et il peut fournir un débit de plus
de 400 m3/h.

A partir de ce scénario, les aménagements nécessaires au bon fonctionnement du système d’alimentation


en eau potable ont été préconisés (cf. plan en annexe n° 1).

18
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

Le budget du service de l’eau a également été dressé pour les 20 ans à venir, dans le cas d’une gestion
autonome et équilibrée des coûts.

19
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Schéma directeur d’alimentation en eau potable – Phase IV – Mars 2005

Les aménagements prévus nécessitent un investissement de 1 192 200,00 € HT.

Pour que le service soit équilibré, le prix du service de l’eau oscillera entre 2,5 € /m3 et 3,5 €/m3.

Cette nouvelle ressource permet de subvenir aux besoins de plusieurs communes.

Etant donnés les problèmes de qualité rencontrés sur la commune des Echelles, il nous paraît évident
que les efforts doivent être mutualisés en vue de la captation de cette ressource.

L’annexe n° 3 de ce document établit une étude sommaire de la mobilisation de cette ressource par les 2
communes.

20
Commune de SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE (73)
Département de la Savoie

COMMUNE DE SAINT CHRISTOPHE LA GROTTE

SCHEMA DIRECTEUR
D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE

PHASE IV

Note de Synthèse - Annexes

Mars 2005

7, rue du Lieutenant G. Eysseric


BP 148 – 73204 Albertville Cedex

Tél. : 04 79 32 40 81
Fax : 04.79.37.70.26
contact@edacere.com
ANNEXE N°1

Plans des aménagements retenus


ANNEXE N°2

Tableau financier du budget


du service de l’eau
ANNEXE N°3

Etude de l’exploitation du forage du Guiers Vif


par la commune de SAINT-CHRISTOPHE-LA-GROTTE
et la commune des ECHELLES
ETUDE DE L’EXPLOITATION DU FORAGE DU GUIERS VIF PAR
LA COMMUNE DE SAINT-CHRISTOPHE-LA-GROTTE ET LES ECHELLES

I. MOTIVATION DU PROJET

Tout comme SAINT-CHRISTOPHE-LA-GROTTE, la Commune des ECHELLES souffre de problème


de qualité sur sa ressource principale.

Dans ce projet, les besoins totaux des deux communes seront assurés par ce forage, soit :

 100 000 m3/an pour les ECHELLES


 62 000 m3/an pour SAINT-CHRISTOPHE-LA-GROTTE

II. DESCRIPTION DU PROJET

Plusieurs projets ont été étudiés. Le projet le moins coûteux consiste à réaliser une bâche intermédiaire,
à égale distance des deux communes.

De cette bâche, une pompe alimentera le réservoir des Mervets sur les ECHELLES et une autre la
bâche de reprise de l’Argenette (cf. plan ci-joint).

Le tableau ci-dessous dresse la liste des aménagements à réaliser, le coût total de ces aménagements, et
le coût par commune (au prorata des besoins).

Coût pour Coût pour


Coût global
Désignation Les Echelles ST-Christophe-La-
€ HT
€ HT Grotte
Station de pompage du forage +
130 000,00 80 600,00 49 400,00
périmètre de protection
Réseau d’adduction commun (60 m
150 000,00 93 000,00 57 000,00
∅ 100 mm)
Bâche de reprise 50 000,00 31 000,00 19 000,00
Station de pompage et adduction
jusqu’à la bâche de l’Argenette
200 000,00 - 200 000,00
(commune de St Christophe la
Grotte)
Station de pompage et adduction
jusqu’au réservoir des M….. 250 000,00 250 000,00 -
(commune des Echelles)
Total 780 000,00 454 600,00 325 400,00

Avec cette configuration, la Commune de SAINT-CHRITOPHE-LA-GROTTE gagne 120 000,00 €


d’investissement.

Vous aimerez peut-être aussi