Vous êtes sur la page 1sur 32

Produire des podcasts et des affiches en faveur de

la protection de l’environnement.
Nous créons une affiche pour lutter contre Le
gaspillage et les dégradations
À la fin de la 4ème AM, dans une démarche de
résolution de situations problèmes, à partir de
supports sonores et visuels, dans le respect des
valeurs et en s’appuyant sur les compétences
transversales, l’élève est capable de comprendre
et de produire oralement et par écrit, et ce en
adéquation avec la situation de communication,
des textes.
Tu as constaté que le parc du quartier commence à se dégrader : ordures
déversées, grilles saccagées, arbres coupés et arrachés…
Alarmé par cette situation, tu décides d’attirer l’attention des habitants. Tu
vas leur expliquer l’importance de préserver cet espace vert et tu leur
recommanderas de planter des arbres. Pour cela, tu prépareras les
avantages des arbres.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance : Négociation et planification du projet III.
Objectifs d’apprentissage :
- Négocier, planifier le projet III
- Connaitre et débattre les thèmes du projet.
- Apprendre comment sensibiliser sur une cause
- Deviser les taches pour chaque groupe

I- Présentation du projet :
« Produire des podcasts et des affiches en faveur de la protection de l’environnement.»
Il est réparti en deux séquences :
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séquence 2 : « Agissons en éco-responsables ! »

A l’ occasion de la journée mondiale de


l’environnement, tes camarades et toi réalisez
Sensibiliser pour protéger la nature.
des podcasts/des affiches pour encourager des
actions en faveur de la biodiversité et de
l’environnement dans votre région.

Séquence 1 : « Protégeons la nature»


« Sensibiliser sur une cause. » Sensibiliser
pour protéger la nature.
Situation : Le titre du cours présenté par ton
professeur est l’importance de la biodiversité.
Passionné(e)s par le sujet, tes camarades et toi
avez décidé de réaliser des podcasts/des
affiches en faveur de la protection de
l’environnement.
Agir en écoresponsable
Séquence 2 : « Agissons en responsables !»
« agir en faveur d’une cause. » Agissions en
écoresponsables
Situation : Après avoir été témoin de
comportements inacceptables dans ton collège
(robinets ouverts, lumières allumées en plein
jour…), tes camarades et toi créez un poster.
Vous le placerez dans les lieux d’affichage pour
inciter les élèves à se conduire en personnes
responsables.
II/- Qu’est ce que c’est ?
- Le podcast est un document sonore que l'on
peut télécharger depuis internet pour l'écouter ou
le visualiser.
- Une affiche est une feuille imprimée destinée à
porter une information à la connaissance du public
et placardée sur les murs, des panneaux
d'affichage ou des emplacements réservés.

III/- Répartition des tâches et des groupes


- Définir la situation.
- Planifier le travail et se répartir les tâches.
- Recueillir les informations nécessaires.
- Trouver la documentation qui convient.
- Rédaction des titres, textes….
- Conception d’affiches/Enregistrement de la
voix-vidéos.
- Affichage sur les murs…. /diffusion sur internet ….

IV/- Les critères de réussite


Type de texte À respecter

Argumentatif -Le champ lexical de la faune et la flore


-Le présent - Employer le mode conditionnel
-La proposition subordonnée de condition
-L’accord du participe passé

Projet à réaliser Caractéristiques

Affiches - Titre, thème (en grand format);


- Illustration et images selon le thème;
Podcasts
-Introduction générale pour annoncer le thème;
- Textes argumentatifs;
- Conclusion générale;
- Membres du groupe.
- Rédaction des textes argumentatifs
- Lecture des textes et enregistrement de voix.
- Possibilité de prendre des séquences vidéo lors de l’enregistrement
- Diffusion sur internet et partage.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance : Compréhension de l’oral.
Objectifs :
- Identifier le thème ; relever des informations sur les caractéristiques des
zones humides ; leur localisation ; leurs avantages pour la faune et la flore
/ pour l’homme.
- Identifier les menaces qui les guettent.
- identifier /relever la thèse (agir ensemble pour protéger et préserver ces
zones, p.106).

Support : une vidéo "LES ZONES HUMIDES"+ Manuel scolaire page 106.

I/ Phase de pré-écoute :
Que signifie « la faune et la flore » et « aride, humide » ?

La faune : ensemble des espèces animales vivant dans un espace géographique ou un habitat
déterminé.
La flore: ensemble des espèces végétales indigènes ou subspontanées dans une région donnée,
un milieu donné.
Humide : Qui est légèrement imprégné d'eau, d'un liquide.
Exemple: région humide : Où il pleut souvent.
Aride : Dépourvu d'humidité Exemple: Une terre aride.

1 ère écoute :
1- Quel sont les adjectifs utilisés par la narratrice dés le début du podcast ?
Stupéfiante, Impressionnante, captivante, réservoir de composés essentiels de la vie.
2- Quels lieux qualifient-ils ?
Ramsar.
3- Qu’est ce qui transmis et conservé depuis des millions d’années dans ces lieux ?
Un patrimoine écologique.
4- Pourquoi la narratrice dit que ces lieux sont importants ?
Parce 100000 espèces, d’eau douce … ces lieux sont un espace vitale pour la migration des millions
d’oiseaux.
5- Quel engagement l’Algérie a-t-elle pris depuis son adhésion à la convention de Ramsar ?
Préserver ses zones humides.
2 ème écoute : Compréhension détaillée.
1- Combien de zones humides d’importance internationale l’Algérie compte-t- elle ?
L’Algérie compte 50 zones humides.

2- Que dit l’intervenant à leur propos ?


Les zones humides écosystème fragile, sensible, et remarquable par nombreuses aspects.

3- Aujourd’hui, ces zones sont menacées .Quelles en sont les causes ?


Les causes sont : la sécheresse, inondations, la désertification, braconnage.

4- Ces zones rendent de grands services à l’homme .Quels sont –ils ?


Une véritable stratégie est mise en œuvre tel culturels, touristiques, éducatifs et scientifiques.

5- Pourquoi la narratrice évoque-t- elle les générations futures ?


Ensemble nous devons mieux connaitre ses lieux et par la suite et protéger et préserver ses zones qui
sont un grand héritage.

3 ème écoute : Synthèse. Écoutez une dernière fois et compléter le paragraphe avec :
Douce, risques, purifier, l’agriculture, humides, aquatiques, écologique.

J’écoute une dernière fois le podcast, puis je complète le paragraphe avec:


douce , risques , purifier , l’agriculture , humides, aquatiques, écologique .

Les zones humides sont un patrimoine écologique très important .elles servent par
exemple à purifier l’eau, à disposer d’eau douce, à développer l’agriculture, et à
prévenir certains risques naturels. Elles abritent également différentes espèces
aquatiques et d’oiseau.

J’exprime mon point de vue :


D’après moi, les zones humides doivent êtres préservées car …

Exemple de rédaction
Les zones humides sont d’une grande importance écologique, elles doivent êtres
préservées pour plusieurs raisons :
D’abord, ces zones se distinguent par la présence de l’eau, en effet se sont des
lieux où il pleut souvent. La raison pour la quelle ces lieux sont dotés de réservoirs
d’eaux comme les lacs, rivières, c’est l’endroit idéal pour les espèces aquatiques.
Ensuite, ces zones sont une source par excellence pour l’agriculture, c’est là où on
trouve vraiment la terre fertile, par conséquent, la diversité des fruits et des légumes
dans ces endroit est très riche.
Enfin, ces lieux sont un espace vital pour la migration des millions d’oiseaux.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance : Production de l’oral.
Objectifs :
 Analyser une image et s’exprimer autour.
 Prendreconnaissance de l’importance de partager ses convictions par le biais de
Podcasts.
 Développer chez les élèves la capacité de s’exprimer.

Support : Illustration + Manuel scolaire page 107.

Eveil de l’intérêt :
Quelles sont les différentes méthodes utilisées dans les compagnes de sensibilisation ?
Collage des affiches sur les mûrs dans les quartiers, écoles… la télévision; Organisation de
séminaires; les Podcasts

J’observe et je dis :

1- Que représente cette affiche de la page 107 du manuel scolaire ?


Cette affiche représente un enfant voulant créer un podcast, c'est une affiche qui incite au
partage de podcasts.

2- Sur cette affiche, il est demande à


l’enfant :
a) De rester silencieux : b- d’être loin
de ses amis
b) De partager avec ses amis, avec le
monde
c) De partager avec ses amis, avec le
monde
Sur cette affiche, il est demandé
à l'enfant : c) de partager avec ses
amis, avec le monde.
3- il va créez……
Il va créer un podcast : c’est un enregistrement audio qu'il pourra faire écouter à ses
camarades et aux gens dans le but de les sensibiliser à la sauvegarde de l'environnement.
Un excellent moyen de partager ses convictions et son engagement.

4) Je classe dans l’ordre les étapes de réalisation d’un podcasts :


Enregistrer en parlant de manière fluide et expressive)
Faire des recherches sur le sujet (rassembler les documents à exploiter)
Rédiger le contenu (paragraphe)
S'entrainer (lire d'une manière expressive)
Mettre en forme (classer les idées, informations, arguments)
Définir un sujet
Classement des étapes :
1. Définir un sujet
2. Faire des recherches sur le sujet (rassembler les documents à exploiter)
3. Mettre en forme (classer les idées, informations, arguments)
4. Rédiger le contenu (paragraphe)
5. S'entrainer (lire d'une manière expressive)
6. Enregistrer en parlant de manière fluide et expressive)

Je présente des arguments pour dire :


Nous devons protéger l'environnement pour deux
grandes raisons. D'abord, l'environnement est constitué
de nombreux êtres vivants, dont les animaux et les
plantes. Ils ont les mêmes droits que nous. Ensuite, nous
avons besoin de la nature pour nos besoins vitaux et
primordiaux.
Je dis pourquoi
Sensibiliser les gens à la sauvegarde de
l'environnement par le biais de podcasts est utile car cela
nous permet de toucher beaucoup de monde en
partageant nos convictions et notre engagement.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance :Compréhension de l’écrit.
Titre : « Lutter contre la désertification»
Objectifs :

- Reformuler les informations essentielles de l’enregistrement utilisé en


compréhension orale.

Support : manuel scolaire p108 D’après un communiqué de la direction générale des forets

Eveil de l’intérêt :
- C'est quoi la désertification ? La désertification est la transformation des terres fertiles
(productives) en déserts.

I- Imprégnation : Présentation du texte support proposé.

Lutter contre la désertification

Afin de démontrer l’importance des terres


productives comme un moyen de régénérer les
économies, de créer des emplois et de contribuer à la
durabilité des terres et à la stabilité des populations, les
nations unies ont lancé cette année une compagne dont
le slogan est : la terre de la valeur. Investissez-y
A cet effet, la direction générale des forets organise
diverses activités avec plusieurs partenaires dont des
structures socioéducative .Il s’agit d’expositions de
conférences et de tables rondes sur la problématique de
la désertification.
Le but est de sensibiliser l’opinion sur les fonctions,
les valeurs et les avantages des écosystèmes forestiers,
du couvert végétal naturel ainsi que des bonnes
pratiques agricoles.
Cette année est l’occasion de s’engager dans une
compagne qui réhabilitera les terres dégradées et qui
favorisera le réinvestissement dans les terres agricoles et
leur exploitation.
D’après un communiqué de la direction générale des forêts algériennes du 13 juin 2018.

Para-texte :
a- L’image du texte :
- Quel est le titre du texte ? La désertification est la transformation des terres fertiles
(productives) en déserts.
- Quelle est la source du texte : D’après un communiqué de la direction générale des forets
algériennes du 13 juin 2018
- De combien de paragraphes est composé ce texte ? Quatre (04) paragraphes

1. Je complète le tableau suivant :


Thèse Arguments
La terre a de la valeur Avantages des écosystèmes forestiers,
couvert végétal, bonnes pratiques
agricoles ; investir.

2. Quel est le slogan retenu pour l’année 2018 par les nations unies ?
Le slogan retenu pour l'année 2018 est : « La terre a de la valeur. Investissez-y ».
3. A cette occasion, la direction générale des forets organise diverses activités. Cite les ?
A cette occasion, la direction générale des forêts organise les activités suivantes : expositions, conférences,
tables rondes, sur la problématique de la désertification.
4. Quel est l’objectif poursuivi par la direction générale des forets ?
L'objectif poursuivi par la direction générale des forêts est : sensibiliser l'opinion sur les fonctions, les
valeurs et les avantages des écosystèmes forestiers, du couvert végétal ainsi que des bonnes pratiques
agricoles.
5. Les explications fournies par le communiqué de la direction générale des forets algériennes t’ont-
elles convaincu ? Dis pourquoi
Les explications fournies par le communiqué de la direction des forets me paraissent suffisantes et m'ont
convaincu car elles sont claires et précises.
6. Que penses-tu du slogan choisi par les Nations Unies ? Propose ton slogan.
Le slogan lancé par les Nations - Unies me parait court et peu explicite.
Je propose un autre slogan : La terre nous nourrit ; protégeons-la de la désertification par le travail.

Pour conclure :
Certains textes explicatifs ont une visée argumentative, l’explication servant de
stratégie pour convaincre. L’émetteur a une visée argumentative plus ou moins
explicite.

Séquence 1 : « Protégeons la nature»


Séance :Lecture entraînement.
Titre : « Lutter contre la désertification»
Objectifs :

- Faire de l’élève un lecteur autonome. Lui donner de nouvelles habitudes de lecture.


- Remédier aux discordances phonétiques.

Support : Manuel scolaire pages 108-109.


J’approfondis ma compréhension du texte
1. Pourquoi dit- on dans le texte que les terres productives sont importantes ?
1. On dit dans le texte que les terres productives sont importantes car leur travail permet de
régénérer l'économie en créant des richesses grâce aux emplois et à la stabilité des
populations.
2. Que permettront les actions de sensibilisation ?
2. Les actions de sensibilisation permettront de faire connaître les valeurs et les avantages
des éco systèmes forestiers, ainsi que des bonnes pratiques agricoles.
3. Pourquoi doit-on lutter contre la désertification ?
3. On dit qu'il faut lutter contre la désertification car si on ne fait rien pour l'arrêter toutes nos
terres se transformeront en désert comme au Sahara et nous ne pourrons plus les cultiver.
4. Relève dans le texte une subordonnée de but ?
4. Je relève un complément circonstanciel de but :
« Afin de démontrer l'importance des terres ...... la stabilité des populations. Groupe de mots
complément circonstanciel de but du verbe « ont lancé »

Je donne mon point de vue à mes camarades :


Je donne mon point de vue à mes camarades :

Protéger l'environnement, c'est préserver la survie et l'avenir de l'humanité.


L'environnement est notre source de nourriture et d'eau potable. L'air est notre
source d'oxygène. ...
Préserver l'environnement est donc une question de survie pour nous et des
générations futures. La protection des terres permet de créer des richesses par le
travail et la production agricole. Nous devons donc lutter contre la désertification.

Séquence 1 : « Protégeons la nature»


Séance : Vocabulaire.
Titre : Le champ lexical de la faune.
Objectifs :

 Identifier le champ lexical de la faune.


 Employer le champ lexical relatif à la faune.
 Enrichir le vocabulaire de l’apprenant.

Support : Manuel scolaire page 110.

I- Eveil de l’intérêt :
Que veut dire l’expression « La faune et la flore » ?

II- J’observe:
Espèces animales en danger

Le rapport Planète vivante Canada récemment dévoilé par le Fonds mondial pour la nature
lance un signal d’alarme. Il révèle que différentes espèces animales ont subi un déclin moyen
de 83 % depuis 1970. Ensemble (individus, communautés, industries, gouvernements…),
nous devrons collaborer pour corriger cela.

Impliquez-vous en surveillant la qualité de l’eau et des espèces aquatiques, de la


restauration des habitats et même la protection des sites de nidification et de reproduction des
tortues, poissons, oiseaux, papillons et abeilles.
D’après World Wide Fondation Canada du 18 septembre 2017.
Blog.wwf.ca
III- J’analyse le texte de la page 110 :
1- Quel est le thème abordé dans le texte ?
Des espèces animales sont en danger.
2- Relève dans le texte les mots qui se rapportent à ce thème ?
Des espèces aquatiques, habitats, nidification, des tortues, poissons, oiseaux, papillon,
abeilles.
Je retiens :
Le champ lexical est un ensemble de mots (des noms, des adjectifs qualificatifs ou des
verbes) qui se rapporte à un même thème.

Je vérifie :
Le champ lexical ne peut être composé que des verbes : faux. Il comporte également des
adjectifs et des noms.
Le champ lexical est un ensemble de mots qui se rapporte à un même thème : vrai.
Le champ lexical est un ensemble de mots qui ont le même sens : faux. Ce sont des mots qui se
rapportent au même thème.
Je m’entraine :
Activité 1 : Relier chaque espèce menacée de la liste suivante à un des thèmes proposés :
Mammifères gazelle d’Afrique du nord, gorille des montagnes, âne sauvage d’Afrique,
panda roux, vison d’Europe, loutre de mer (mammifère marin).
Oiseaux Condor de Californie, colombe de Grenade, ibis chauve.
Poissons anguille d’Europe, thon rouge du sud.
Reptiles crocodile de Cuba, tortue rayonnée de Madagascar.

Activité 2 : Classe les mots suivants dans le tableau ci-dessous :


Palmier, dromadaire, fennec, pins, scorpion, eucalyptus, cèdre, antilope, jasmin, alfa, mouton,
menthe.
Faune Flore
dromadaire, fennec, scorpion, mouton. palmier, eucalyptus, pins, cèdre, jasmin, alfa, menthe.

Activité 3 : Compléter les phrases suivantes à l’aide de : thon ; reboiser, eau ; désertification ;
oiseaux.

a. Certaines espèces d’oiseaux migrateurs sont en voie de disparition.


b. Les zones humides contribuent à la purification de l’eau.
c. Certaines terres agricoles sont menacées par la désertification.
d. Il faut impérativement reboiser les forêts ravagées par les incendies.
e. Le thon rouge de méditerranée est menacé par la pêche intensive.

Activité 4 : Construire six phrases personnelles en utilisant le champ lexical de :


a- la terre b- la mer c- le ciel.

Exemple de rédaction :

La protection de la nature est le devoir de chacun de nous.


Pour votre santé, il est conseillé de consommer du blé dur et de l’orge.
Sur la plage du sable chaud, la marée montante avait tout recouvert.
La mer méditerranée est riche en poissons.
Le tonnerre gonde et la pluie tombe abondamment.
Aujourd’hui, est un jour de pleine lune.

Mon avis en quelques lignes :


Après avoir lu avec tes camarades les recommandations faites par la World Wide
Fondation du Canada, vous décidez d’entreprendre des actions afin de protéger la
faune et la flore de ta région. Pour cela, vous présenterez vos arguments et votre plan
d’action dans un enregistrement sonore que vous remettez au représentant de votre
commune.

Exemple de rédaction :

Actions pour protéger la faune :

- Protéger les espèces animales en voie d’extinction.


- Préserver les habitats naturels des animaux.
- Interdire le commerce d’espèces animales menacées.

Actions pour protéger la flore :

- Préserver la biodiversité.
- Protéger les espèces végétales en danger.
- Ne pas dégrader les écosystèmes.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance : Grammaire.
Titre : La proposition subordonnée circonstancielle de condition.
Objectifs :

 Identifier l’expression de l’hypothèse et de la condition.


 Employer la proposition subordonnée circonstancielle de condition dans des
phrases personnelles.

Support : Manuel scolaire page 112.

I- Eveil de l’intérêt :
Quels sont les mots ou expressions qui introduisent une condition ?

II- J’observe:
Entretien à la chaine 3

Pour marquer la célébration de la Journée mondiale des zones humides, la chaine 3 de la


Radio algérienne recevait, lundi matin, pour son émission, « l’invité de la rédaction »,
Abdelkader Benkheira, directeur de la protection de la faune et de la flore au niveau de la
Direction de Forêts. […]
Durant l’entretien, il a annoncé que les zones humides seront dotées de la même
organisation que celle dont disposent les parcs nationaux. « Un organisme destiné à assurer
leur gestion et leur protection sera créé en supposant qu’elles soient désignées en aires
protégées », a-t-il déclaré.
Adresse du podcast de l’émission :
radioalgerie.dz/news/fr/article/20150202/28987.html

III- J’analyse :
1. Qu’a déclaré l’invité de l’émission de la chaine 3 ?
Il a déclaré que les zones humides seraient dotées de la même organisation que celle des
parcs nationaux. Il a ajouté qu’un organisme destiné à assurer leur gestion et leur protection
serait créé.
2. A quelle condition l’organisme destiné à la gestion et à la protection des zones
humides sera-t-il créé ?
En supposant que les zones humides soient désignées en aires protégées.
3. Quelle est l’expression qui introduit la condition ?
L’expression est : en supposant que.
Je retiens :

 Les expressions de la condition sont :

- sans, en cas de, à condition de + nom ou verbe à l’infinitif.


- à condition que, en supposant que, à moins que, pourvu que + emploi du
subjonctif.
- Au cas où + emploi du conditionnel.
- Si :
Si + présent de l’indicatif Futur simple
Si + imparfait de l’indicatif Conditionnel présent
Si + plus-que-parfait de l’indicatif Conditionnel passé

Je vérifie : [Vrai] [Faux]


La subordonnée de condition est toujours au subjonctif. [Faux].Elle peut etre au conditionnel
et à l’indicatif.
La subordonnée de condition peut être introduite par « parce que ». [Faux]. La conjonction
« parce que » exprime la cause.
L’idée de condition ne peut pas être exprimée dans une phrase simple. [Faux], Dans une
phrase simple, l’idée de condition est exprimée par un groupe nominal ou un verbe à
l’infinitif.

Je m’entraine :
Activité 1 : Je recopie les phrases suivantes en soulignant les subordonnées.

a. La pollution sonore ne te concernera plus à condition que tu insonorises ta maison.


b. Si les usines continuent de déverser des produits chimiques dans la mer, plusieurs
espèces de poissons disparaîtront.
c. Tu pourras boire l’eau des rivières à condition d’être sûr qu’elle n’est pas polluée.
d. J’ai acheté une paire de bottes au cas où les abords du lac seraient trop boueux.

Activité 2 : Compléter les phrases suivantes avec les locutions conjonctives qui
introduisent une subordonnée de condition.

a. Les autorités devront interdire la circulation des voitures à proximité des parcs naturels au
cas où on connaîtrait un pic de pollution.
b. Si nous faisions plus attention à notre environnement, nous serions heureux.
c. Le nombre d’asthmatiques baissera à condition que nous luttions plus sérieusement
contre la pollution de l’air.
d. Les citoyens trieront leurs ordures ménagères pourvu que les autorités le décident.
Activité 3 : Compléter les phrases suivantes de façon à exprimer la condition.

a. Nous nous débarrasserons de la pollution à condition que nous prenions conscience de la


gravité de nos actes.
b. Si nous nous mobilisons davantage, les lacs seront propres.
c. Les plages seraient plus accueillantes pourvu que nous procédions tous ensemble à leur
nettoyage.
d. Les pompiers ont mis au plan un point d’urgence au cas où il y aurait plus de foyers
d’incendie.

Activité 4 : Je construis cinq phrases personnelles en utilisant : à condition de, en


supposant que, pourvu que, si, au cas où.

Exemple de rédaction :

Nous partirons en promenade à condition qu’il fasse beau.


L’économie se développera en supposant que le pays investisse dans l’agriculture.
Nous nettoyons le quartier pourvu que les habitants y participent.
Si nous protégeons la nature, nous préservons notre santé.
Je viendrai te voir au cas où je me sentirais mieux.

Mon avis en quelques lignes :


Grace à l’aide apportée par l’association « Tous ensemble pour la nature », tes
camarades et toi enregistrerez un podcast sur les espèces végétales menacées dans votre
région. Introduisez dans votre enregistrement une proposition subordonnée de
condition.
Exemple de rédaction :

- La situation de la biodiversité en Algérie est inquiétante.


- Certaines espèces végétales sont menacées d’extinction.
- Le facteur humain et le changement climatique sont à l’origine de la détérioration des
écosystèmes.
- Une phrase comportant une subordonnée de condition :
Certaines espèces végétales seront sauvées à condition que nous les protégions.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance :Conjugaison.
Titre : Le présent du conditionnel.
Objectifs :

 Identifier, analyser et employer le conditionnel présent.


 Etudier le mode conditionnel.
 Identifier les valeurs du mode conditionnel et savoir le conjuguer.

Support : Manuel scolaire page 114.

I- Eveil de l’intérêt :
Révision du mode subjonctif.
II- J’observe:
Sauvegardons la biodiversité
Certaines denrées alimentaires dont nous sommes tes friands comme les fraises, les
pommes, les myrtilles, les cerises, les amandes, le cacao et le café continueront à orner les
étals de nos marchés à condition que nous respections la biodiversité. En effet, si certaines
acticités humaines telles que les changements d’emploi des terres, les pratiques agricoles
intensives ou l’utilisation de pesticides ne cesseraient pas, l’abeille disparaitrait de la
planète terre. Tous ces facteurs ainsi que la population, les maladies et les changements
climatiques menacent son habitat, sa santé et son développement.
D’après Organisation des Nation Unies Infos du 20 mai 2018, news.un.org

II- J’analyse :

1- Quel insecte est évoqué dans le texte ?


Il s’agit de l’abeille.
2- A quel temps et à quel mode est conjugué le verbe en gras dans le texte ?
Le verbe « disparaitrait » est conjugué au conditionnel présent.
3- Dis pourquoi.
Si + imparfait cessaient entraîne l’emploi du conditionnel présent disparaitrait.
Je retiens :
Le conditionnel présent se forme avec le radical du futur et la terminaison de
l’imparfait : -rais -rais -rait -rions -riez -raient

Eclairage :

Le conditionnel présent marque un temps futur par rapport au passé (c’est ce que l’on
appelle le futur dans le passé) : « Je savais qu’il viendrait »

Je vérifie : [Vrai] [Faux]


Le conditionnel est un mode utilisé pour exprimer un fait réelle. [Faux]. Il exprime un
souhait ou une hypothèse.
Le conditionnel présent est utilisé après si suivi d’un verbe à l’imparfait. [Vrai]
Tous les verbes conjugués au conditionnel présent ont les mêmes terminaisons. [Vrai]
Je m’entraine :
Activité 1 : Recopier les phrases suivantes en indiquant le temps et le mode
des verbes.

a. Si mon père avait (imparfait du mode indicatif) les moyens, il remplacerait


(conditionnel présent) le chauffage au mazout par des panneaux solaires.
b. Si les autorités étaient (imparfait du mode indicatif) plus sévères, les gens pollueraient
(conditionnel présent) moins.
c. Il faudrait (conditionnel présent) en finir avec les décharges d’ordures en pleine nature.
d. Si nous continuons (présent du mode indicatif) à jeter nos ordures anarchiquement, les
nuisibles envahiront (futur simple mode indicatif) nos cités.

Activité 2 : Mettre les verbes entre parenthèses au présent du conditionnel.

a. Le ministre de l’environnement souhaiterait interdire la vente de charbon.


b. Il faudrait punir sévèrement les braconniers.
c. Nous pourrions faire des efforts pour protéger les animaux et la nature.
d. Si on étudiait les zones humides à l’école, les enfants et leurs parents comprendraient
leur importance.
Activité 3 : Mettre les verbes entre parenthèses aux temps et modes qui conviennent.
a. Si l’homme ne protégeait pas son environnement, il ferait son propre malheur.
b. Si nous laissons échapper les produits toxiques dans l’air, nous empoisonnerons
l’environnement.
c. Nous réduirons l’émission de gaz à effet de serre à condition que les industriels fassent un
effort en faveur de la planète.
d. Tu vivrais en harmonie avec la nature si tu décidais de vivre à la campagne.
Mon avis en quelques lignes :
Un représentant de l’association des apiculteurs de votre région est invité dans votre
collège pour expliquer l’importance des abeilles dans la vie de l’homme. Avec tes
camarades, vous transcrirez l’enregistrement de son intervention en mettant les
arguments qu’il donne sur les bienfaits de ces insectes sur notre santé.
Vous lirez votre retranscription lors de la rencontre des parents d’élèves.

Exemple de rédaction :

Pour nourrir leur colonie, les abeilles produisent du miel que l’homme récolte depuis
des milliers d’années.
Ce sont des pollinisateurs qui travaillent très dur. Les abeilles se déplacent d’une fleur
à l’autre à la recherche de nectar. Grâce aux grains de pollen qu’elles laissent derrière
elles, les plantes croissent et produisent des fruits.
Elles jouent un rôle essentiel dans la production d’un tiers de la nourriture que nous
mangeons en pollinisant des milliards de plantes chaque année.
Finalement, les abeilles participent à notre survie car, sans leur intervention, de
nombreuses plantes mourraient.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance :Orthographe.
Titre : L’accord du participe passé.
Objectifs :

 Accorder correctement le participe passé employer avec être et avoir


 Employer le participe passé dans des phrases personnelles.

Support : Manuel scolaire page 116.

I- Eveil de l’intérêt :
- donnez des mots du même champ lexical que : « la faune et la flore »
La faune : insectes, animaux, baleine, gazelle…
La flore: arbres, fleurs, lotus, herbe, pin…
II- J’observe:
La gazelle de Cuvier

La gazelle de Cuvier est une espèce se situant dans l’Afrique du Nord. […] Cette espèce
serait menacée au niveau mondial. L’Union internationale pour la conservation de la nature
(UICN) l’a classée comme vulnérable. […] Pour pallier cette situation, les pays du Maghreb
ont développé […] une stratégie et un plan d’action transfrontalier.

D’après Florent Breuil, Mediaterre.org/maghreb du 26 mars 2018.

II- J’analyse :

1- Quel est le nom de l’animal menacé de disparition ?


Il s’agit de la gazelle Cuvier.
2- Observe les participes passés en gras dans le texte. Que remarques-tu ?
Cette espèce serait menacée…
L’Union internationale pour la conservation de la nature l’a classée…
L es pays du Maghreb ont développé…
Je remarque :
« menacée » est employé avec l’auxiliaire « être ».
« classée » et « développé » sont employés avec l’auxiliaire « avoir ».

Je retiens :
Le participe passé employé seul s’accorde avec le nom qu’il accompagne.
Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde avec le sujet.
Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir s’accorde avec le complément
d’objet direct placé avant le verbe.

Eclairage :

Le participe passé employé seul (sans auxiliaire) s’accorde en genre et en nombre avec
le nom qu’il accompagne. Exemple : Nous devons absolument reboiser les forêts
ravagées par les incendies.

Je vérifie : [Vrai] [Faux]


Le participe passé employé avec avoir ne s’accorde jamais avec le sujet : [Vrai]
Le participe passé employé avec être s’accorde toujours avec son sujet : [Vrai]
Le participe passé employé avec avoir s’accorde toujours avec le COD placé avant le verbe :
[Vrai]

Je m’entraine :
Activité 1 : Écrire convenablement le participe passé employé avec l’auxiliaire «être»
en faisant attention à l’accord.

a. Beaucoup de zones humides sont protégées.


b. La gazelle de Cuvier est menacée de disparition.
c. Certains oiseaux migrateurs sont obligés de changer de destination à cause de la pollution.
d. Vous serez étonnés (ées) d’apprendre que certains élèves étudient la nature au bord du lac
d’El Kala.
e. Tu es surpris (e) par le comportement des braconniers.

Activité 2 : Écrire convenablement le participe passé employé avec l’auxiliaire «avoir»


en faisant attention à l’accord.

a. Les personnes qui ont coupé des arbres, ignorent qu’ils ont, dans le même temps, détruit
l’habitat de certaines espèces animales.
b. Nous avons reboisé une clairière qu’un incendie avait ravagée.
c. Certaines espèces d’oiseaux que vous avez connues ont disparu.
d. Les services vétérinaires du parc ont pris en charge un bébé panda.
e. J’ai photographié des arbres centenaires que mes ancêtres ont plantés.

Activité 3 : Ecrire convenablement le participe passé en faisant attention à l’accord.

a. Les zones humides choisies par la Direction générale des forêts algériennes seront
étudiées par des spécialistes en écologie.
b. La ministre de l’Environnement et des Énergies Renouvelables a décidé de mettre en ligne
des programmes éducatifs à destination des collégiens.
c. Les plantes aromatiques que nous avons cueillies ont des vertus médicinales.
d. L’édification du barrage vert a freiné l’avancée du désert.
e. Les élèves sélectionnés pour le concours du meilleur dessin en faveur de la nature, ont
reçu un prix.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance : Compréhension de l’écrit 2.
Titre : La déforestation.
Objectifs :
- Identifier la structure du texte…
- Identifier les paramètres de la situation de communication.
- Revoir les points de langue vus durant la séquence 1.
Support : Manuel parascolaire pages 124 -125.

Texte :
La déforestation

Chaque année des millions d’hectares de forêts sont coupés ou arrachés pour conquérir
de nouvelles zones cultivables ou exploiter le bois. L’homme est entrain de détruire le
poumon naturel de la terre. Bien que les écologistes tirent la sonnette d’alarme, il continue
son massacre.
Sans les forêts la terre ne serrait pas habitable. En effet, par le mécanisme de la
photosynthèse, les plantes et les arbres produisent l’oxygène qui permet aux hommes de
respirer. La forêt absorbe aussi le gaz carbonique, éliminant ainsi une source de pollution.
De plus, les forêts abritent des millions d’espèces de plantes et d’animaux : les spécialistes
estiment que l’ensemble des forêts renferment 50% des êtres vivants de la planète. Ainsi, la
déforestation cause la disparition de nombreuses espèces de plantes et d’animaux vivant dans
la forêt. Enfin, les arbres et les forêts jouent un rôle très important dans la stabilité des
sols car ils forment un rempart naturel contre l’érosion.
En conclusion, la forêt est une richesse commune à tous les habitants de la
terre. Il est de notre devoir de respecter et protéger ce patrimoine pour le
laisser intact aux générations futures.
Microsoft Encarta 2006

Je découvre :
A-Image du texte :
Par quoi commence le texte ?
De combien se paragraphes ce texte est-il constitué ?
Quelle est la source de ce texte ?
D’après le titre, dans ce texte, on parle :
-Des forêts menacées et coupées.
-De la plantation des arbres.
-De la préservation des forêts.

Je comprends le texte :
B- Exploitation du texte : Vérification des hypothèses de sens.

1) Pourquoi les hommes coupent-ils les arbres de la forêt ?

2) Est-ce que l’homme est conscient des dangers de la déforestation ? Trouve dans le
texte une expression qui justifie ta réponse.

3) Que provoque la déforestation ?

4) Réponds par « vrai » ou « faux » :


La forêt est une source de pollution.
La forêt représente un abri naturel pour les êtres vivants.
Des millions d’hectares de forêts sont coupés par l’homme.
Les forêts protègent les sols contre l’érosion.

4) Relève les bienfaits de la forêt ?

5) Quel est notre devoir envers les générations futures ?

6) Que fait l’auteur de ce texte ?

7) Relève du 2ème paragraphe les connecteurs logiques ?

8) Quel est le temps employé dans ce texte ?

9) Trouve dans le texte un mot de la même famille que « forêt ».

10) Relève du 2ème paragraphe un rapport de cause ?

C-Synthèse :
Complète l’énoncé ci-dessous par trois articulateurs pris dans la liste suivante :
L’environnement– faune - humaine - naturels.
……………………….est tout ce qui nous entoure. C’est l’ensemble des éléments
………………et artificiels au sein duquel se déroule la vie………………. L’homme met
l’environnement en danger et rend invivable pour lui, la………… et la flore.

Séquence 1 : « Protégeons la nature»


Séance : Atelier d’écriture.
Objectifs :

 Réaliser un enregistrement sonore pour lancer une compagne de sensibilisation


 Se préparer à la production écrite.

Support : Manuel scolaire page 118.

I- Eveil de l’intérêt :
Rappel du thème de la séquence.

II- Application :
Activité 1 : Je lis le texte puis je réponds aux questions suivantes :

1- Qu’est-ce qui menace le lac Fatzara ?


« Je me considère comme un agriculteur de la paix. Comme un agriculteur qui plante des

2- Pourquoi ce lac est-il important ?


Ce lac est important car il a été classé, en 2006, zone Ramsar.
Des experts l’ont jugé « d’excellent site d’accueil, en période hivernale, d’une faune
composée souvent d’espèces rares et protégées ».

3- Je complète le tableau suivant :


Thèse Arguments
Le lac Fatzara de Annaba a été classé, en Il est composé d’espèces rares et protégées.
2006, zone Ramsar Plus de 100.000 oiseaux voyageurs, dont
55.000 de différentes espèces ont été
recensés durant la période de niche.
Le lac Fatzara ( Annaba) a été classé, en 2006, zone Ramsar. Cette décision est intervenue à
l’issue des visites effectuées il y a quelques années par des experts en la matière qui ont jugé
cette étendue d’eau naturelle « d’excellent site d’accueil, en période hivernale, d’une faune
[…] composée souvent d’espèces rares et protégées ». Selon une étude menée récemment,
plus de 100.000 oiseaux voyageurs, dont 55.000 de différentes espèces ont été recensés
durant la période de niche. Il faut donc continuer à protéger ce site, notamment des
entreprises et stations de lavage, se jette au lac Fatzara sans être épurées. Devant cette
situation, la ministre a exhorté les responsables à opter dans les meilleurs délais pour la
réalisation des bassins d’épuration ou un centre de traitement des eaux usées.
B.Badis, Liberté du 24 mai 2018.

Activité 2 : J’identifie dans le texte la thèse et les arguments de l’auteur, je les réécris
avec mes propres mots :
Texte : Ce tourisme destructeur
Aujourd’hui, beaucoup de fonds sous marins qui furent des paradis ont été transformés en
quasi-déserts. Bien entendu, la pollution agricole et industrielle est responsable d’une partie
de ce désastre écologique. Mais l’industrie du tourisme, telle que nous la subissons, doit être
mise en cause […]. Il faut arrêter le massacre. Pour permettre à des millions de personnes de
s’entasser comme des sardines sur les plages, entre le 15 juillet et le 15 août, il faudra
assassiner la mer et cela à coup de construction qui ne serviront qu’un mois par an. Peut-on
imaginer situation plus absurde ? Je peux, quant à moi, garantir qu’aucune saison n’est plus
belle, au bord de l’Atlantique ou de la Méditerranée, que l’automne et le printemps.
D’après Jacques-Yves Cousteau, « Almanach Cousteau de l’environnement », Editions Robert Laffont (1989)

Je réécris la thèse et les arguments de l’auteur avec mes propres mots :


Thèse Arguments
L’industrie du tourisme, telle que Pour permettre à des millions de personnes de
nous la subissons, doit être mise en s’entasser comme des sardines sur les plages, entre le
cause. 15 juillet et le 15 août, il faudra assassiner la mer et
cela à coup de construction qui ne serviront qu’un
mois par an.

Reformulation possible :

Thèse : Le tourisme balnéaire a détruit la mer.


Arguments : En effet, pour héberger des millions de personnes en été, on construit abondamment sur
le littoral.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance : Production écrite.
Objectifs :

 Produire des arguments pour étayer une thèse.


 Produire un court texte à visée argumentative.

Support : Manuel scolaire pages 119.

I- Eveil de l’intérêt :
Rappel du thème de la séquence.

II- Le sujet :
Le responsable des scouts de ton quartier te désigne avec trois autres chefs de section
afin de lancer une compagne de reboisement à travers la commune.
Dans le but d’encourager les citoyens à participer à cet évènement, chacun de vous
créera un podcast sur les étapes à suivre pour planter un arbre. Vous rédigerez un
paragraphe sur lequel vous vous appuierez pour réaliser votre enregistrement sonore.
L’auteur de la meilleure production sera récompensé .

En m’aidant du coffre à mots, je réalise une meilleure production écrite :


Noms : développement, désertification, oxygène, habitat, oiseaux, nids, déforestation,
desolation, air, paysages, arbre, foreet, anomaux, sauvegarde, protection, souffrance …
Verbes : Planter, abattre, détruire, reboiser, nettoyer, semer, sauver, protéger, s’engager,
respirer, sensibiliser, prendre soin…
Adjectifs : Grand, beau, magnifique, important, vital, vert…
Exemple de rédaction :
- Vous voulez participer au reboisement de votre commune mais vous êtes un jardinier
débutant. Pas de panique, munissez-vous d’une bêche, d’un arrosoir …et suivez les
instructions.

Etape 1 : Faites tremper la motte.


Etape 2 : Creusez un trou.
Faites un trou d’un diamètre 2 à 3 fois plus large et une fois et demi plus profond que le
pot.
Etape 3 : Dépotez.
Sortez la plante de son pot puis démêlez les racines.
Etape 4 : Plantez.
Remplissez un tiers du trou de terre fertile et installez votre plante dedans en étalant ses
racines au maximum. Continuez à remplir le trou.

Etape 5 : Tassez.
Tassez, avec les mains, la terre fermement, sans excès.

Etape 6 : Arrosez.
Arrosez pour que la terre adhère bien aux racines.
Séquence 1 : « Protégeons la nature»
Séance :Lecture récréative.
Titre : Déforestation.
Objectifs :

 Développer le goût de la lecture.


 Initier l'élève à lire en dehors de l'école.
 Lui apprendre à devenir lecteur autonome.

Support : Manuel scolaire page 120.


I- Support :

Déforestation
Le texte suivant est une traduction d’Eric Legrand d’une partie du chapitre «Déforestation » de
Derrick Jensen, publié en 2003.

Le jour même où nous écrivions les dernières lignes de ce livre, des scientifiques déclaraient
qu’encore une autre sous-espèce de tigres s’était éteinte dans la nature. Éteinte. Quelle manière
passive de l’exprimer, comme si nous ignorions toute cause, ne pouvions désigner aucune
responsabilité.
Le tigre de Chine australe rejoint ses cousins de la Caspienne, de Bali et de Java, victimes tous de
la déforestation, de la construction de routes et de l’anéantissement des forêts sous différents
prétextes. Les autres tigres les rejoindront sans aucun doute bientôt. […]
Les forêts du monde sont en mauvaise santé. Environ trois quarts des forêts mondiales originelles
ont été détruites, la plupart au cours du dernier siècle. La plupart de ce qui reste se trouve dans trois
nations : la Russie, le Canada et le Brésil. 95% des forêts originelles des États-Unis ont disparu.
Avant l’arrivée de notre culture, tout le long de la côte Est, s’étendait une forêt, sans la moindre
discontinuité. Les ours polaires s’aventuraient aussi loin dans le sud que le golfe du Delaware, les
martres étaient innombrables en Nouvelle Angleterre, les bisons des bois parcouraient la région.
Dans le ciel, les déplacements des pigeons voyageurs formaient des volées si denses qu’elles
obscurcissaient les cieux pendant des jours d’affilée. Les rivières et les mers étaient tellement
pleines de poissons qu’il suffisait de plonger un panier dans l’eau pour les attraper.

Dans le monde entier, les forêts sont en état de siège. Une estimation indique que deux acres et
demie de forêts sont coupées chaque seconde, l’équivalent de deux terrains de football. Cent
cinquante acres coupées chaque minute. Ce qui fait 315 655 km² déboisés chaque année : une
surface plus grande que la Pologne. […]

Dans le passé, les indiens qui habitaient les espaces naturels et se considéraient eux-mêmes
comme faisant partie de cette terre, ne participaient pas d’une économie et d’une culture qui placent
l‘argent avant la vie. Ils savaient que les arbres et les autres créatures non-humaines sont des êtres
intelligents dignes de considération, et ne les considéraient ni comme des piles d’argent, ni comme
des ressources à gérer.
Derrick Jensen « La déforestation : une guerre mondiale contre les forêts »,
Chelsea Green PublishingCompany, 2003.

Voyageons autour du texte :


1- Quelle est la mauvaise nouvelle annoncée par les scientifiques dans le 1er paragraphe ?
Il s’agit de l’extinction d’une autre sous-espèce de tigres.
2- Quelle est la cause de ce phenomene ?
La déforestation a causé l’extinction des tigres.
3- Pourquoi l’auteur declare-t-il que les forêts du monde entier sont en mauvaise santé ?
Les forêts du monde entier sont en mauvaise santé car environ trois quarts des forêts mondiales
originelles ont été détruites au cours du dernier siècle.
4- Quel est l’evenement qui a bouleversé l’équilibre de la nature ?
L’arrivée de notre culture a bouleversé l’équilibre de la nature .
5- Est-ce que la situation est alarmante ? Dis pourquoi ?
La situation est très alarmante car, chaque seconde, deux acres et demie de forêts sont coupées,
dans le monde, soit l’équivalent de deux terrains de football.
6- Pourquoi les indiens respectaient-ils les espaces naturels dans lesquels ils vivaient ?
Les indiens qui se considéraient eux-mêmes comme faisant partie de cette terre, avaient
beaucoup de considération pour les arbres et les autres créatures non-humaines.

Vous aimerez peut-être aussi