Vous êtes sur la page 1sur 8

USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2

Série de TD n° II-2
Utilisation des corrélations entre variables
Comblement et extension des données

I- Soient les séries d’observations des pluies annuelles en trois stations A, B, et C données par le tableau suivant :

Précipitations annuelles (mm) Année Précipitations annuelles (mm)


Année
Station A Station B Station C Station A Station B Station C
1910 222 - 185 1925 266 136 -
1911 150 - 192 1926 327 184 -
1912 281 - 351 1927 310 252 -
1913 210 - 240 1928 360 285 -
1914 172 - 250 1929 413 318 -
1915 260 229 332 1930 258 206 250
1916 252 208 - 1931 225 156 242
1917 321 204 - 1932 308 237 221
1918 382 359 - 1933 - 209 320
1919 364 236 - 1934 - 209 325
1920 193 - 250 1935 349 - 250
1921 294 - 325 1936 421 - 225
1922 235 155 221 1937 151 - 352
1923 366 317 341 1938 185 - 151
1924 329 273 - 1939 273 - 120

1- Quelle station utiliseriez-vous pour compléter les données manquantes à la station B ?
2- Reporter sur du papier millimétré les k couples de valeurs ;
3- Calculer le coefficient de corrélation ;
4- Déterminer les paramètres a et b de la droite de régression, le gain réel obtenu ainsi que les nouvelles moyenne et variance ;
5- Reconstituer les valeurs manquantes de la série des pluies annuelles de la station B,
6- Tracer la droite de régression.

II- On dispose de 26 épisodes de crues d’une rivière ainsi que des données correspondantes de pluies totales et horaires maximales d’une
station représentative du bassin.
1- Calculer le coefficient de corrélation simple entre la variable débit de pointe et la variable pluie totale, puis entre la variable débit de
pointe et la variable pluie maximale horaire. Conclure.
2- Calculer le coefficient de corrélation double entre le débit de pointe et les pluies totale et maximale. Comparer et conclure.
3- Déterminer les valeurs des coefficients de régression double pour l’estimation des débits de crue en fonction de la pluie totale et de la
pluie horaire maximale.
1 2 3 1 2 3
Débit de
Pluie totale Pluie max Débit de pointe Pluie totale Pluie max
pointe
(mm) Y horaire (mm) Z (m3/s) X (mm) Y horaire (mm) Z
(m3/s) X
138 163 48 108 39 5
120 61 10 275 79 12
60 26 5 275 54 12
70 43 11 110 54 7
520 124 21 165 90 10
85 51 13 118 24 8
75 36 6 245 39 7
650 76 21 1600 131 70
970 47 24 45 64 9
315 47 13 105 27 8
115 41 7 560 101 35
65 68 8 540 151 14
435 87 33 100 52 9
Moyennes 302,46 68,27 16,38
Ecart-types 351,02 38,20 15,13

Solution
Exercice n°1 : 1-1Pour combler les valeurs manquantes à la station B, il faudrait que le nombre de valeurs concomitantes dans la série à
expliquer et la série explicative soit plus grand que 10. Entre la série A et la série B il y a 16 valeurs concomitantes, alors qu’il n’y a que 8
entre les séries B et C. Donc, on doit utiliser la série A pour compléter la série B.
Exercice n°1 : 1-2 Les années communes figurent dans le tableau ci-dessous :
Année A B
1 1915 260 229
2 1916 252 208
3 1917 321 204
4 1918 382 359
5 1919 364 236

TD d’Hydrologie n°2 page 1 de 7


USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2
6 1922 235 155
7 1923 366 317
8 1924 329 273
9 1925 266 136
1
0 1926 327 184
1
1 1927 310 252
1
2 1928 360 285
1
3 1929 413 318
1
4 1930 258 206
1
5 1931 225 156
1
6 1932 308 237

400
Pluies à la station B (mm)

350
300
250
200
150
100
225 250 275 300 325 350 375 400 425
Pluies à la station A (mm)

Exercice n°1 : 1-3 Le coefficient de corrélation est donné par l’une des formules suivantes :
n n
On établit
( ∑ x i )( ∑ yi )
n n n n n
i =1 i=1 le tableau
∑ ( x i−x )( y i− y ) n ∑ x i y i−( ∑ x i )( ∑ y i ) ∑ x i y i− n suivant :
i−1 i =1 i=1 i =1 i=1
r= = =
n n n Á )×(B- n (A- )² n (B- ²
n(A- n n

√ √ √
2
n ∑ x i −( ∑ x iB́

√ √
A- Á B- B́ Á ∑ y i )B́
∑ ( x i− x )2
i−1
∑ ( Ay i− y )B2
i−1
260 229
i=1
-51,0 -5,7
i=1 i=1

)2) n ∑ y 2i −(
290,1
i=1
2601,0
2

32,3 ∑
n

67600

x 2i −
( ∑B²x i )2
i=1
52441
n

AB
n
y 2i −
59540
( ∑ yi )2
i=1
n
i =1 i=1
252 208 -59,0 -26,7 1574,6 3481,0 712,2 63504 43264 52416
321 204 10,0 -30,7 -306,9 100,0 941,7 103041 41616 65484
382 359 71,0 124,3 8826,2 5041,0 15453,6 145924 128881 137138
364 236 53,0 1,3 69,6 2809,0 1,7 132496 55696 85904
235 155 -76,0 -79,7 6056,3 5776,0 6350,1 55225 24025 36425
366 317 55,0 82,3 4527,2 3025,0 6775,3 133956 100489 116022
329 273 18,0 38,3 689,6 324,0 1467,8 108241 74529 89817
266 136 -45,0 -98,7 4440,9 2025,0 9739,2 70756 18496 36176
327 184 16,0 -50,7 -811,0 256,0 2569,2 106929 33856 60168
310 252 -1,0 17,3 -17,3 1,0 299,7 96100 63504 78120
360 285 49,0 50,3 2465,3 2401,0 2531,3 129600 81225 102600
102,
413 318 0 83,3 8497,9 10404,0 6941,0 170569 101124 131334
258 206 -53,0 -28,7 1520,4 2809,0 823,0 66564 42436 53148
225 156 -86,0 -78,7 6767,1 7396,0 6191,7 50625 24336 35100
308 237 -3,0 2,3 -6,9 9,0 5,3 94864 56169 72996
159599
Somme = 4976 3755 0,0 0 44583,0 48458,0 60835,4 942087 1212388
4
310,
Moyenne =
8 236,8
Ecart type
= 56,6 64,7

n
∑ ( x i−x )( y i− y )
i−1 44583
r= = =0 , 8211
n n √ 48458 √ 60835 , 4
√∑ i−1
( x i−x )2
n √∑ ∑
n ∑ x i y i−(
i−1 n
( y i− y )2
n
x i )( ∑ y i )
TD d’Hydrologie
r= n°2 i=1 i=1 i =1 page=216×1212388−4976×3755
de 7 =0 , 8211
n √ 16×1595994−4976 ²×√ 16×942087−3755 ²
√ ∑x
2 n n n
n
i=1
i −( ∑ xi )
i=1
2
√∑
n
i=1
y 2i −( ∑ yi )
i =1
2
USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2

n n

n ( ∑ xi )( ∑ y i )
∑ xi yi− i=1 i=1 4976×3755
1212388−
i=1 n 16
r= = =0 , 8211
4976 ² 3755 ²
n n

√ √
√ n

∑ x 2i −
i=1
( ∑ x i )2
i=1
n √ n

∑ y 2i −
i =1
(∑
i =1
n
yi )2 1595994−

Exercice n°1 : 1-4 Les paramètres a et b de la droite de régression y = ax + b sont donnés par les relations suivantes ;
16
× 942087−
16

n
∑ ( xi −x )( y i − y )
44583
a= i−1 n
= =0 , 920
2
48458
∑ ( xi− x )
n i −1 n n
n ∑ x i y i−( ∑ x i )( ∑ y i )
i =1 i=1 i =1 16×1212388−4976×3755
a= n
= =0 , 920
16×1595994− 4976 ²
x −(∑ x )
2 n
n∑ i i
2
i=1 i=1
n n

n ( ∑ xi )( ∑ y i )
∑ x i y i− i=1 i=1 4976×3755
1212388−
i=1 n 16
a= n
= =0 , 920
4976 ²
( ∑ x i )2 1595994−
n 16
i=1
∑ x 2i − n
i =1

sy 64 , 7
r =0 , 8211× =0 , 920
a= sx 56 , 6 ;
b=y−a x=236 ,8−0,920×310,8=−51,4 ;
D’où l’équation de la droite de régression : y = 0,920 x – 51,4.
k
Le gain obtenu, ou le nombre d’années de la série étendue est donné par la formule suivante : n' = où k est le nombre d’années
E
concomitantes et E l’efficacité de l’extension.
k 1−( k −2 ) × r 2 16 1− (16−2 ) ×0,8211 2
E=1+ 1− ( ) n
×
k −3
=1+ 1−
28
×
16−3
=0,722 ( )
et la longueur de la nouvelle série B étendue est égale à n’ = 1 / E = 1 / 0,722 = 22,2 ≈ 22 ans.
On peut étendre la série B de 22 – 16 = 6 ans.

1-5 Reconstitution des valeurs manquantes : On applique l’équation de la droite de régression ci-dessus pour reconstituer les valeurs
manquantes de la série B.
Année A B Année A B
1910 222 152,8 1925 266 136
1911 150 86,6 1926 327 184
1912 281 207,1 1927 310 252
1913 210 141,8 1928 360 285
1914 172 106,8 1929 413 318
1915 260 229 1930 258 206
1916 252 208 1931 225 156
1917 321 204 1932 308 237
1918 382 359 1933 - 209
1919 364 236 1934 - 209
1920 193 126,1 1935 349  
1921 294   1936 421  
1922 235 155 1937 151  
1923 366 317 1938 185  
1924 329 273 1939 273  

Les valeurs reconstituées sont en rouges


On aurait pu combler les valeurs manquantes de la série A en utilisant l’équation de régression B en A.

1-6 Tracé de la droite de régression : On établit le tableau suivant où la colonne B’ représente les valeurs théoriques données par la droite
de régression.
TD d’Hydrologie n°2 page 3 de 7
USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2
A B (Points expérimentaux) B'(Droite de régression) A B (Points expérimentaux) B'(Droite de régression)
222 152,8 152,8 329 273 251,2
150 86,6 86,6 266 136 193,3
281 207,1 207,1 327 184 249,4
210 141,8 141,8 310 252 233,8
172 106,8 106,8 360 285 279,8
260 229 187,8 413 318 328,5
252 208 180,4 258 206 185,9
321 204 243,9 225 156 155,6
382 359 300,0 308 237 231,9
364 236 283,4 349   269,6
193 126,1 126,1 421   335,9
294   219,0 151   87,5
235 155 164,8 185   118,8
366 317 285,3 273   199,7

375.0

350.0 B (Points expérimentaux)

325.0 B'(Droite de régression)

300.0

275.0

250.0
Station B

225.0

200.0

175.0

150.0

125.0

100.0
150 175 200 225 250 275 300 325 350 375 400 425
Station A
Les nouvelles moyenne et écart-type sont respectivement : 208 mm et 72,82 mm. Les anciennes étaient 236,8 mm et 54,7 mm.
Exercice n°2 : 2-1 Calcul des coefficients de corrélation : Le coefficient de corrélation est donné par l’une des 3 formules suivantes :
n n

n n n n n ( ∑ x i )( ∑ yi )
i =1 i=1
∑ ( x i−x )( y i− y ) n ∑ x i y i−( ∑ x i )( ∑ y i ) ∑ x i y i− n
i−1 i =1 i=1 i =1 i=1
r= = =
n n n n n

√∑ √∑ √
2
x −( ∑ x ) √ n ∑ y −( ∑ y )
n n n

√ √
2 2
( x i− x ) ( y i− y ) n∑ 2 2 2
n ( ∑ x i )2 n ( ∑ yi )2
i i i i
i−1 i−1 i=1 i=1 i=1
i=1 i=1 i=1
∑ x 2i − n
∑ y 2i − n
i =1 i=1

On établit le tableau suivant :

1 2 3 4 5 6 7 8 9
Y- Z- (X - X́ )×( Y- (X - X́ )×( Z - (Y-Ý )×( Z - Ź
X Y Z X- X́ Ý Ź )
Ý ¿ Ź )
138 163 48 -164,5 94,7 31,6 -15579,3 -5200,2 2995,4
120 61 10 -182,5 -7,3 -6,4 1326,5 1164,1 46,4
60 26 5 -242,5 - - 10248,8 2759,2 481,0
42,3 11,4
70 43 11 -232,5 - -5,4 5874,3 1250,6 136,0
25,3
520 124 21 217,5 55,7 4,6 12123,5 1005,0 257,5
85 51 13 -217,5 - -3,4 3755,5 735,0 58,4
17,3
75 36 6 -227,5 - - 7340,1 2361,0 335,0
32,3 10,4
TD d’Hydrologie n°2 page 4 de 7
USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2
650 76 21 347,5 7,7 4,6 2686,5 1605,6 35,7
970 47 24 667,5 - 7,6 -14198,6 5086,7 -162,1
21,3
315 47 13 12,5 - -3,4 -266,7 -42,4 71,9
21,3
115 41 7 -187,5 - -9,4 5112,0 1758,4 255,8
27,3
65 68 8 -237,5 -0,3 -8,4 64,1 1989,9 2,3
435 87 33 132,5 18,7 16,6 2482,5 2202,8 311,3
108 39 5 -194,5 - - 5691,8 2213,0 333,1
29,3 11,4
275 79 12 -27,5 10,7 -4,4 -294,6 120,3 -47,0
275 54 12 -27,5 - -4,4 391,9 120,3 62,5
14,3
110 54 7 -192,5 - -9,4 2746,4 1805,3 133,9
14,3
165 90 10 -137,5 21,7 -6,4 -2987,0 877,0 -138,6
118 24 8 -184,5 - -8,4 8166,0 1545,8 371,0
44,3
245 39 7 -57,5 - -9,4 1681,9 539,0 274,6
29,3
1600 131 70 1297,5 62,7 53,6 81394,7 69574,1 3363,6
45 64 9 -257,5 -4,3 -7,4 1099,4 1900,1 31,5
105 27 8 -197,5 - -8,4 8149,2 1654,7 345,8
41,3
560 101 35 257,5 32,7 18,6 8429,3 4795,4 609,4
540 151 14 237,5 82,7 -2,4 19651,7 -565,3 -196,9
100 52 9 -202,5 - -7,4 3294,0 1494,2 120,1
16,3
Somme 7864 177 42 0,0 0,0 0,1 158383,8 102749,4 10087,3
= 5 6

10 11 12 13 14 15 16 17 18
(Z - Ź
(X - X́ )² (Y-Ý )²

X² Y² Z² XY XZ YZ

27047,1 8973,8 999,8 19044,0 26569,0 2304,0 22494,0 6624,0 7824,0


33291,7 52,9 40,7 14400,0 3721,0 100,0 7320,0 1200,0 610,0
58786,9 1786,8 129,5 3600,0 676,0 25,0 1560,0 300,0 130,0
54037,7 638,6 28,9 4900,0 1849,0 121,0 3010,0 770,0 473,0
47323,7 3105,8 21,3 270400,0 15376,0 441,0 64480,0 10920,0 2604,0
47288,9 298,3 11,4 7225,0 2601,0 169,0 4335,0 1105,0 663,0
51738,1 1041,4 107,7 5625,0 1296,0 36,0 2700,0 450,0 216,0
120784,1 59,8 21,3 422500,0 5776,0 441,0 49400,0 13650,0 1596,0
445609,7 452,4 58,1 940900,0 2209,0 576,0 45590,0 23280,0 1128,0
157,3 452,4 11,4 99225,0 2209,0 169,0 14805,0 4095,0 611,0
35141,3 743,7 88,0 13225,0 1681,0 49,0 4715,0 805,0 287,0
56387,3 0,1 70,2 4225,0 4624,0 64,0 4420,0 520,0 544,0
17566,9 350,8 276,2 189225,0 7569,0 1089,0 37845,0 14355,0 2871,0
37814,7 856,7 129,5 11664,0 1521,0 25,0 4212,0 540,0 195,0
754,1 115,1 19,2 75625,0 6241,0 144,0 21725,0 3300,0 948,0
754,1 203,6 19,2 75625,0 2916,0 144,0 14850,0 3300,0 648,0
37040,9 203,6 88,0 12100,0 2916,0 49,0 5940,0 770,0 378,0
18895,3 472,2 40,7 27225,0 8100,0 100,0 14850,0 1650,0 900,0
34025,5 1959,8 70,2 13924,0 576,0 64,0 2832,0 944,0 192,0
3301,7 856,7 88,0 60025,0 1521,0 49,0 9555,0 1715,0 273,0
1683610, 3935,1 2875,1 2560000, 112000,
1 0 17161,0 4900,0 209600,0 0 9170,0
66285,7 18,2 54,5 2025,0 4096,0 81,0 2880,0 405,0 576,0
38990,5 1703,2 70,2 11025,0 729,0 64,0 2835,0 840,0 216,0
66326,9 1071,3 346,7 313600,0 10201,0 1225,0 56560,0 19600,0 3535,0
56425,3 6844,3 5,7 291600,0 22801,0 196,0 81540,0 7560,0 2114,0
40990,1 264,7 54,5 10000,0 2704,0 81,0 5200,0 900,0 468,0
Somme = 3080374, 36461,1 5726,2 5458932, 157639,0 12706, 695253,0 231598,
5 0 0 0 39170,0
On a :
n
∑ ( x i−x )( y i − y )
i−1 158383 , 8
r xy = = =0 , 473
n n √3080374 ,5×√ 36431, 1
√∑
i−1
( x i−x )2
√∑ i−1
n
( y i− y )2
n n
n ∑ x i y i−( ∑ xi )( ∑ y i )
i =1 i=1 i=1 26×695253−7864×1775
r xy = = =0 , 473
n
√26×5458932−7864 2× √26×157639−17752
√ x
2 n n n
TD d’Hydrologie
n ∑ i −(
i=1 i =1

n°2∑ x i )2 n ∑ y 2i −( ∑ y i )2 page 5 de 7
i=1 i=1
USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2
n n

n ( ∑ x i )( ∑ y i )
∑ x i y i− i =1 i=1 7864×1775
n 695253−
i =1 26
r xy = = =0 , 473
n n 78642 1775 2
√ √
n
√ ∑
i=1
n
x 2i − i =1
( ∑ x i )2

n √ ∑
i=1
n
y 2i − i=1
( ∑ y i )2

n
5458932−
26
× 157639−
26

∑ ( x i−x )( z i −z )
i−1 102749 , 4
r xz= = =0 , 774
n n √ 3080374 , 5× √5726 , 2
√∑
i−1
( x i−x )2
√∑ i−1
n
( z i−z )2
n n
n ∑ x i z i−( ∑ xi )( ∑ z i )
i =1 i=1 i=1 26×231598−7864×426
r xz= = =0 ,774
n
√ 26×5458932−78642 ×√ 26×12706−4262
√ ∑x
2 n n n
n
i=1 n
−( ∑ xi )2 n ∑ zi2−( ∑ zi )2
i
( ∑ x i )(i=1
i=1
i =1
∑ zi ) i=1
i=1
n
√ n

7864×426
∑ x i z i− n 231598−
i=1 26
r xz= = =0 , 774
n n 2 2
7864 426
√ √

n

n

i=1
x 2i −
( ∑ x i )2 n
i =1
n

i =1
z 2i − i=1

( ∑ zi )2

n
5458932−
26
× 12706−
26

∑ ( y i− y )( z i−z )
i−1 10087 , 3
r yz = = =0 ,698
n n √36461 , 1×√ 5726 , 2
√∑
i−1
( y i− y )2
√∑
n
i−1
( z i−z )2
n n
n ∑ y i z i −( ∑ y i )( ∑ z i )
i=1 i =1 i=1 26×39170−1775×426
r yz = = =0 , 698
n
√26×157639−1775 2× √26×12706−4262
√ y −(∑( ∑y )y√)(n ∑
2 n n n
n∑
n 2 n 2 2
z −( z)
i=1 n
i
∑z) ∑
i=1
i
i i =1
i
i i =1
i

∑ y i z i− i =1 i=1 1775×426
n 39170 , 0−
i =1 26
r yz = = =0 , 698
n n 17752 4262
√ √
√ ∑
n

i=1
( ∑ y i )2
y 2i − i=1
n √ ∑
n

i=1
z 2i − i =1
( ∑ z i )2

n
157639, 0−
26
× 12706−
26

Exercice n°2 : 2-2 Calcul des coefficients de corrélation partiels : Il est souvent possible que la corrélation entre deux variables soit
influencée par une troisième variable. Les trois variables sont alors corrélées entre elles. Auquel cas le coefficient de corrélation partiel
mesure la dépendance linéaire entre deux variables alors que la troisième est constante.
Si x, y et z sont corrélées linéairement et si r xy, rxz et ryz sont les trois coefficients de corrélation entre les variables x, y et z prises deux à deux,
alors rxy.z et le coefficient de corrélation partiel entre x et y alors que z est maintenu constant :

r xy −r xz × r yz 0.463−0.774 ×0.698
r xy . z= = =−0.148
2 2 2 2
√( 1−r xz ) (1−r yz ) √ ( 1−0.774 ) (1−0.698 )
De même on obtient le coefficient de corrélation partiel entre x et z alors qu’y est maintenu constant :

r xz −r xy × r yz 0,774−0.463 × 0.698
r xz . y = = =0.71
2 2 2
√( 1−r xy )(1−r yz ) √( 1−0.463 ) (1−0.698²)
De même on obtient le coefficient de corrélation partiel entre x et z alors que x est maintenu constant :

TD d’Hydrologie n°2 page 6 de 7


USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2
r yz−r xy ×r xz 0.698−0.473× 0.774
r yz . x = = =0.5 95
2 2
√ (1−r )(1−r )
xy xz √( 1−0.4732 ) (1−0.77 4 2)
Exercice n°2 : 2-3 Equation de la régression double linéaire
Soit une variable x que l'on désire expliquer à partir de deux variables y et z. On se propose de trouver une relation linéaire
de la forme 1:
x = ay + bz + c + ε
Les paramètres a, b et c étant déterminés de façon à minimiser la somme des carrés des écarts ε:
ε i2 = (xi - ayi - bzi - c0)2
Ecrire que Σ ε i2 est minimum revient à écrire que les dérivées partielles de Σ ε i2 par rapport à a, b et c que l'on veut
déterminer sont nulles :
∂ ∑ ε 2i

{
=0
∂a
∂ ∑ ε 2i
Σ ε i2 minimum équivalent à : =0
∂b
∂ ∑ ε 2i
=0
∂c
Ce système de trois équations à trois inconnues se transforme ainsi :
2
∂ ∑ εi

{
=2 ∑ y i ( x i−a y i−b zi −c )=2 ∑ y i ε i=0
∂a
∂ ∑ ε 2i
=2 ∑ zi ( x i−a y i−b zi −c )=2 ∑ z i ε i=0
∂a
∂ ∑ ε 2i
=2 ∑ ( x i−a y i−b zi −c )=2 ∑ ε i=0
∂a
La résolution de ce système de trois équations à trois inconnues se présente comme suit. Les paramètres a, b et c peuvent
s'exprimer en fonction des moyennes, écarts-types et coefficients de corrélation de x, y et z :
∑ x ; s = ∑ ( x−x́)2 ; ∑ y ; s = ∑ ( y− ý )2 ; ∑ z ; s = ∑ (z−z )2
x́=
n
n
x

∑ ( x i−x )( y i− y )
n−1
ý=
n
n
y
√ n−1
∑ ( x i −x )( z i−z )
ź=
n
n z

∑ ( z i−z )( y i− y )
n−1

i−1 i−1
r xy = r xz= ; r yz = i−1
( n−1) s x s y ; ( n−1) s x s z
(n−1 ) s z s y
Ces trois coefficients de corrélation seront appelés par la suite coefficients de corrélation totale entre x et y, z et x, et z et y.
On a alors, tout calcul fait :

r xy−r xz ×r yz s x 0,473−0,774 × 0,698 351,02 351,02

{
a= ×
s y a=

{
× =−0,132× =−1,21
1−r 2yz 1−0 ,698² 38,18 38,18
r −r × r s = 0,774−0,473 ×0,698 351,02 351,02
b= xz xy 2 yz × x b= × =0,866 × =20,1
1−r yz sz 1−0 ,698² 15,13 15,13
c= x́−a ý−b ź c=x́−a ý−b ź=−1,21 ×68,27+ 20,1×16,38+ 302,46=56,15

Exercice n°2 : 2-4 Calcul du coefficient de corrélation double : Si nous sommes intéressés de savoir comment une variable x dépend
simultanément des variables y et z simultanément (c'est-à-dire que nous considérons une variable à expliquer et deux variables explicatives),
alors nous parlons du coefficient de corrélation double Rx.yz. Il mesure la dépendance de la variable à expliquer des variables explicatives.
Le coefficient de corrélation double est donné par l’expression suivante :
r 2xy +r 2xz−2 r xy r xz r yz
R x. yz =
√ 2
1−r yz
=
0 , 473²+ 0 ,774²−0,473 ×0,774 ×0,698
√ 1−0 ,698²
=0.7794

1
J.P. Laborde, Hydrologie de surface, Université de Nice – Sophia Antipolis, France, Edition 2003
TD d’Hydrologie n°2 page 7 de 7
USTHB – FGC – 1MIE-1112 TD n° 2
Le point entre x et yz dans Rx.yz sépare la variable à expliquer, indiquée en premier, des deux variables explicatives y et z.
Le coefficient de corrélation double est aussi donné par la formule suivante :
R x , yz =√ α 1 ×r xy +α 2 × r xz =√ −0,131× 0,473+0,866 × 0,774=0,763
r xy −r xz × r yz 0,473−0,774 × 0,698 r −r ×r 0,774−0,473 × 0,698
où α 1= 2
= =−0,132 et α 2= xz xy 2 yz = =0,866
1−r yz 1−0 ,698² 1−r yz 1−0 , 698²
Les paramètres a, b et c de l’équation de régression multiple sont donnés aussi par les expressions suivantes :
Où :a=¿ ¿

Etb=¿ ¿

Et c= x́ −a ý−b ź = 302,46 + 1,21×68,27 – 20,08×16,38 = 56,24

D’où l’équation de régression double : ^x =−1,21 y +20,08 z+56,24


On peut aussi calculer les coefficients de régression doubles Ry.xz et Rz.xy
r 2xy +r 2xz−2 r xy r xz r yz
R x. yz =
√ 2 2
2
1−r yz
r +r −2 r xy r xz r yz
=
0 , 473²+ 0 ,774²−2 ×0,473 ×0,774 ×0,698
√ 1−0 ,698²
=0.7794

R y . xz =
√ xy
2
yz

1−r xz
=
0 , 473²+ 0 ,698²−2 ×0,473 ×0,774 × 0,698

r 2xz + r 2yz −2 r xy r xz r yz
√ 1−0 , 774²
=0.706

R z . xy=
√ 1−r 2
xy
=
√ 0 ,774²+ 0 , 698²−2 ×0,473 ×0,774 ×0,698
1−0 , 473²
=0.861
On avait trouvé rxy = 0,473, rxz = 0,774 et ryz = 0,698. On constate que la corrélation est plus forte avec le coefficient de corrélation double.

TD d’Hydrologie n°2 page 8 de 7

Vous aimerez peut-être aussi