Vous êtes sur la page 1sur 3

EQUATIONS DIFFERENTIELLES

Dans plusieurs domaines comme la Physique, la Chimie, la Biologie, de nombreux problèmes se


traduisent par une relation entre une fonction et ses dérivées.
Prenons le cas du déplacement d'un véhicule proportionnellement à sa vitesse. Ce déplacement vérifie
donc l'équation (1) : x' = kx, ou encore x' - kx = 0 où x désigne la fonction, qui détermine le déplacement
du véhicule en fonction du temps, et x', qui est la dérivée première de x par rapport au temps t, qui
représente sa vitesse.
Dans un circuit électrique, par exemple, qui comporte, en série, un condensateur de capacité C (en
Farads), une bobine d'inductance L (en Henrys) et une résistance R (en Ohms), la fonction donnant
l'évolution de la Différence de Potentiel U en fonction du temps vérifie l'équation (2) : U'' + (R/L)U’ +
(1/LC)U = 0 où U(t) désigne la fonction qui détermine la tension aux bornes du condensateur, U' et U'' ses
dérivées première et seconde par rapport au temps. Les équations (1) et (2) s'appellent des équations
différentielles.

Equations différentielles du premier ordre


Définition
On appelle équation différentielle linéaire du premier ordre une équation qui peut s'écrire sous la forme :
a(x) y' + b(x) y = c(x) où a, b et c sont des fonctions de la variable x et où y représente la fonction
inconnue et y' sa première dérivée par rapport à x.
L'équation : a(x) y' + b(x) y = 0 est appelée équation sans second membre, ou équation homogène
associée à l'équation différentielle a(x) y' + b(x) y = c(x).
Résolution
Résoudre (ou intégrer) une équation différentielle, c'est rechercher l'ensemble des fonctions qui sont les
solutions de cette équation. Une fonction donnée qui est solution de l'équation différentielle est appelée
solution particulière de l'équation différentielle.
La solution générale de l'équation différentielle a(x) y' + b(x) y = c(x) s'obtient en ajoutant à la solution
générale de l’équation homogène associée a(x) y' + b(x) y = 0 une solution particulière de l'équation a(x)
y' + b(x) y = c(x).
La résolution d'une équation différentielle linéaire du premier ordre s'effectue donc en trois étapes :
1ère étape : On résout l’équation homogène associée a(x) y' + b(x) y = 0.
2ème étape : On détermine une solution particulière de l'équation a(x) y' + b(x) y = c(x).
3ème étape : On écrit la forme de la solution générale de l'équation a(x) y' + b(x) y = c(x) en ajoutant les
solutions obtenues aux deux premières étapes.
Exemple
Soit l'équation différentielle d'inconnue y sur l’intervalle] 0 ; +∞[ : xy' + y = x.  (3)
1ère étape :
dy
L'équation homogène s'écrit xy' + y = 0 (4), qu’on peut écrire sous la forme : x + y = 0 => xdy + ydx
dx
= 0. Nous avons donc, en remarquant que le 1er membre est la différentielle du produit (xy) et que le 2ème
membre est la différentielle d’une constante, que l’on appellera C, d(xy) = dC.
A
La solution de cette équation différentielle est xy = C + Cste => xy = A => y = (5).
x
2ème étape :
Cherchons une solution particulière de l'équation générale (3). Essayons une solution simple sous la
forme : yp(x) = ax + b, où a et b sont des coefficients réels. On a alors y'p(x) = a. En reportant dans
l'équation différentielle (3), on obtient alors : ax + (ax + b) = x soit 2ax + b = x => 2a = 1 et b = 0. Par
conséquent, la fonction particulière cherchée est donc yp(x) = x/2.
3ème étape :
A x
La solution générale de l'équation xy' + y = x est donc de la forme : y(x) = + (6) où A est une
x 2
A 1 A x
constante réelle quelconque. Comme y’(x) = - 2 + => xy’ = - + => xy’ + y = x (Equation 3).
x 2 x 2
Méthode de variation de la constante
Il s'agit d'une méthode pour déterminer les solutions d'une équation différentielle avec second membre,
connaissant les solutions de l'équation homogène (sans second membre).
Prenons le cas précédent de l’équation (3) dont la solution de l’équation homogène est donnée par (5). On
supposera, pour la solution particulière yp(x) qui doit alors vérifier l’équation générale, avec second
membre (3), que la constante A est une fonction de la variable x, c’est-à-dire que A devient A(x). Nous
A A'
avons donc : y’(x) = - 2 + où A’ est la dérivée dA/dx.
x x
A A
L’équation (3) s’écrit alors : = - + A’ + = x => A’ = x.
x x
dA x2 x2
On résout donc l’équation différentielle = x => dA = x dx = d( ) => A = + B.
dx 2 2
B x
La solution (5) de l’équation homogène devient donc : y(x) = + qui est identique à l’équation (6).
x 2
Equation différentielle linéaire du second ordre
Définition
On appelle équation différentielle linéaire du second ordre une équation qui peut s'écrire sous la forme :
a(x)y'' + b(x)y' + c(x)y = u(x) où y représente la fonction inconnue, y' sa fonction dérivée par rapport à la
variable x et y'' sa fonction dérivée seconde.
L'équation : ay'' + by' + cy = 0 est appelée équation sans second membre, ou équation homogène associée
à l'équation différentielle ay'' + by' + cy = u.
Dans le cas particulier où les fonctions a(x), b(x) et c(x) sont constantes, l’équation différentielle est dite
« à coefficients constants ». Dans ce cas, l'équation du second degré ar² + br + c = 0 d'inconnue r est
appelée équation caractéristique associée à l'équation différentielle ay'' + by' +cy = u(x).
Résolution
Le plan de résolution d'une équation différentielle linéaire du second ordre à coefficients constants est
similaire à celui de la résolution d'une équation différentielle du premier ordre.
La solution générale de l'équation différentielle ay'' + by' + cy = u(x) s'obtient en ajoutant à la solution
générale de l’équation homogène associée ay'' + by' + cy = 0 une solution particulière de l'équation ay'' +
by' + cy = u(x).
La résolution d'une équation différentielle linéaire du second ordre s'effectue donc aussi en trois étapes :
1ère étape : On résout l'équation homogène associée ay'' + by' + cy = 0.
2ème étape : On détermine une solution particulière de l'équation ay'' + by' + cy = u(x).
3ème étape : On écrit la forme de la solution générale de l'équation a(x) y' + b(x) y = c(x) en ajoutant les
solutions obtenues aux deux premières étapes.
Exemple
Soit à résoudre :
x 1
y" + 3y’ + 2y = 2 e-x (7)
x
Avant de procéder à la résolution de l’équation (7), rappelons certaines définitions et méthodes.
Equation caractéristique d'une équation différentielle du second ordre
Définition
On appelle équation caractéristique associée à l'équation linéaire du second ordre à coefficients constants 
ay'' + by' + cy = u(x) l’équation du second degré : ar² + br + c = 0 d'inconnue r. On appelle discriminant
de cette équation le réel Δ = b² - 4ac. 
Résolution
Si le discriminant est strictement positif (Δ>0), l'équation ar² + br + c = 0 admet deux solutions réelles :
-b  -b 
r1 = et r2 =
2a 2a
-b
Si le discriminant Δ est nul, l'équation caractéristique admet une solution réelle unique : r0 =
2a
Si le discriminant est strictement négatif (Δ<0), l'équation ar² + br + c = 0 admet deux solutions
-bi  -bi 
complexes conjuguées : r1 = et r2 =
2a 2a
La solution est donnée par : y(x) = Aer1x + Ber2x, où A et B sont des constantes réelles.

Vous aimerez peut-être aussi