Vous êtes sur la page 1sur 5

Prof : Kanzari adnen

Chimie : Série n°3 : Forces comparées des acides et des bases 4eme Math ;4 Sc exp eme

Acide fort - acide faible et base forte - base faible :


 Le taux d’avancement final de la réaction de dissociation dans l’eau d’un(e) :
𝟏𝟎−𝒑𝑯
Acide : 𝝉𝒇 = .
𝑪

𝟏𝟎𝒑𝑯−𝒑𝒌𝒆
Base : 𝝉𝒇 =
𝑪
 Un acide ou une base est fort(e) si 𝝉𝒇 ………….
 Un acide ou une base est faible si 𝝉𝒇 ……………
[……………….][……………….]
 La constante d’acidité d’un couple acide/base AH/A- est : Ka= [……………… ]
[……………….][……………….]
 La constante de basicité d’un couple acide/base AH/A - est : Kb = [……………… ]
 Ka.Kb = [H3O +].[OH- ] = Ke.
 pKa=- logKa et Ka= 10-pKa et pKb=- logKb et Kb= 𝟏𝟎−𝒑𝑲𝒃 enfin pKa+ pKb= pKe.

Comparaison des forces des acides entre eux et des bases entre elles :
Cas des acides :
 L’acide le plus fort est celui qui a le pKa …………………….
 À même concentration, l’acide le plus fort est celui qui a le pH le …………………….
 À même pH, l’acide le plus fort est celui qui a la concentration molaire la plus ………………
Remarque : si suite à une dilution, la quantité de matière d’ions H3O+ ne varie pas, l’acide est
fort.
Cas des bases :
 La base la plus forte est celle qui a le pKa …………………….
 À même concentration, la base la plus forte est celle qui a le pH le …………………….
 À même pH, la base la plus forte est celle qui a la concentration molaire la plus ……………
Remarque : si suite à une dilution, la quantité de matière d’ions OH- ne varie pas, la base est
forte.
Couple de référence acide-base :
 Un acide fort s’il est plus fort que H3O+.
 Un acide faible s’il est plus fort que H2O et plus faible que H3O+.
 Un acide inerte s’il est plus faible que H2O.
 Une base forte si elle est plus forte que OH- .
 Une base faible si elle plus forte que H2O et plus faible que OH- .
 Une base inerte si elle est plus faible que H2O.

Exercice n°1 :
On considère le couples acide/ base :……../I- (Ka1= 1010) ; HClO/……….(pKa2=7,5)
1)
a) Donner l’acide conjugué de à la base I- .
b) Ecrire l’expression de Ka1 relative à ce couple.
2)
a) Donner la base conjuguée de à l’acide HClO.
b) Ecrire l’expression de Ka2 relative à ce couple.
3)
a) Ecrire l’équation de la réaction acide/base mettant en jeu ces deux couples. (l’acide HClO
figure à droite dans l’équation).
b) Exprimer sa constante d’équilibre K en fonction de pKa1 et pKa2. Calculer sa valeur.
c) Comparer la force des acides puis la force des bases en utilisant la valeur de K.
d) Prévoir le sens de la réaction qui se produit spontanément dans le système (S) dont la
composition : [HClO]=10-3mol.L-1 ; [ClO-]=0,5mol.L-1;[HI]=10-3mol.L-1 ;[I-]= 0,1mol.L-1

Exercice n°2 :
On considère trois solutions aqueuses S1 ; S2 et S3 d’acides respectives A1H, A2H et A3H. On donne
dans le tableau suivant le pH et la concentration molaire de chaque solution.

1) Etablir l’expression du taux d’avancement final f de la réaction de dissociation d’un acide


AH dans l’eau en fonction de C et pH.
2) Calculer le taux d’avancement final f de chaque acide.
3) Montrer que l’un des acides est fort et que les autres sont faibles.
4) Peut-on classer ces trois acides par ordre de force d’acidité croissante ? si non pourquoi ?
5) a) Etablir l’expression de la constante d’acidité Ka d’un couple acide base AH/A- en fonction
du taux d’avancement final  f et de la concentration molaire C.
b) Calculer le pKa des couples correspondant aux acides faibles.
c) Classer alors les trois acides par force d’acidité décroissante.
Exercice n°3 :
1) Donner la définition d’un acide et d’une base selon Bronsted.
2) On considère le couples acide/ base suivants à 25°C :
Couple1 : HClO/ClO- ; pKa1=7,3.
Couple2 : C2H5NH3+/C2H5NH2 ; Kb2= 4,67.10-7.
Couple3 : HCO2H/HCO2- ; Ka3= 1,6.10-4.
Comparer les forces des acides, et celles des bases conjuguées de ces trois couples (donner
pour cela une classification d’acidité croissante).
3)
a) Ecrire l’équation de la réaction entre HClO et HCO2-.
b) Exprimer sa constante d’équilibre K en fonction de pKa1 et pKa3. Calculer sa valeur.
c) Montrer que la valeur de cette constante confirme la réponse de la question 2.

Exercice n°4 :
On considère trois solutions aqueuses S1, S2 et S3 de bases respectives B1, B2 et B3 à 25 °C température
pour laquelle le produit ionique de l’eau est Ke=10-14.on donne dans le tableau suivant le pH et la
concentration molaire de chaque solution.
Solution S1 S2 S3
-1 -2 -2
Concentration (mol.L ) 5.10 5.10 2.10-3
pH 8,25 12,7 8,05

1) Comparer, en le justifiant, la force des bases B 1 et B2.


2)
a) Établir l’expression du taux d’avancement final τf de la réaction de dissociation d’une
base B dans l’eau en fonction de C, pH et pKe.
b) En déduire que B2 est une base forte.
c) Calculer 𝛕𝐟𝟏 et 𝛕𝐟𝟑 des bases B1 et B3. En déduire que les bases B1 et B3 sont faibles.
d) Dire, en le justifiant, si on peut comparer les forces des bases B 1 et B3 à partir des valeurs
de 𝛕𝐟𝟏 et 𝛕𝐟𝟑 .
3)
a) Montrer que l’expression de la constante d’acidité K a d’un couple acide base BH+/B
(𝟏−𝛕𝐟 ).𝐊 𝐞
s’écrit sous la forme : Ka= 𝟐 .
𝐂𝛕𝐟
b) Calculer le pKa des couples correspondant aux bases faibles.
4) Classer alors les trois bases par force de basicité croissante.

Exercice n°5 :
La température est 250C et la constante d’ionisation propre de l’eau est Ke= 10-14.
1) Compléter le tableau suivant :
Couple acide base /CH3NH2 /H2O HNO2/ H2O/
pKa 10,6 -1,74 3,35 15,74
2) Classer ces couples par ordre de force d’acidité croissante.
3) Soit une solution S1 d’acide nitreux HNO2 de concentration C1=0,02 mol.L-1.
a) Ecrire l’équation de la réaction de cet acide avec l’eau. Exprimer puis calculer la constante
d’équilibre associée à l’équation de cette réaction.
b) La mesure de pH de cette solution est 2,52. Exprimer puis calculer le taux d’avancement
final associée à cette réaction et conclure quant à la force de cet acide.
4) Soit une solution S2 de méthylamine CH3NH2 de concentration C2=0,01 mol.L-1.
a) Ecrire l’équation de la réaction de CH3NH2 avec l’eau. Exprimer puis calculer la constante
d’équilibre associée à l’équation de cette réaction.
b) La mesure de pH de cette solution est 11,3. Exprimer puis calculer le taux d’avancement
final associée à cette réaction et conclure quant à la force de cette base.
5)
a) Ecrire l’équation de la réaction de l’acide nitreux HNO 2 avec la méthylamine CH3NH2.
b) Calculer la constante d’équilibre associée à cette réaction. En déduire que cette réaction
est totale.
Exercice n°6 :
La température est 25°C et la constante d’ionisation propre de l’eau est Ke = 10-14.
On considère le couples acide/ base suivants :
 Couple1: HCℓO/CℓO- ; 𝐩𝐊 𝐚𝟏 =7,5.
 Couple2: H2SO4/HSO4- ; 𝐊 𝐚𝟐 = 104.
 Couple3 : NH4+/NH3 ; 𝐩𝐊 𝐚𝟑 = …….
 Couple4: H2O/OH- ; 𝐩𝐊 𝐛𝟒 = -1,74.
1) A 25°C, [𝐇𝟐 𝐎] = 55,35 mol.L-1.
a) Calculer le 𝐩𝐊 𝐚 du couple H3O+/H2O.
b) En déduire que H2SO4 est un acide fort et que HCℓO est un acide faible.
2) A un volume V d’une solution aqueuse S1 de HCℓO, on ajoute le même volume d’une
solution aqueuse S2 de NH3.
La constante d’équilibre relative à cette réaction chimique est K= 56,23.
a) Ecrire l’équation de la réaction qui a lieu.
b) Déduire la force de l’acide HCℓO à celle de l’ion NH4+.
c) Calculer le 𝐩𝐊 𝐚𝟑 du couple NH4+/NH3.
d) Classer les acides donnés dans les quatre couples ci-dessus par ordre de force
décroissante.

Exercice n°7 :
Toutes les solutions sont prises à 25°C, température à laquelle le produit ionique de l’eau est :
Ke = 10-14.
On prépare trois solutions aqueuses S1, S2 et S3 de même concentration molaire C et contenant
respectivement les monobases B1, B2 et B3. Les mesures de pH de trois solutions sont données dans le
tableau suivant :
Solution S1 S2 S3
pH 10,10 8,25 12,7

1) Établir l’expression du taux d’avancement final τf de la réaction de dissociation d’une base


B dans l’eau en fonction de C, pH et pKe.
2) Sachant que la base B3 est une base forte, déterminer la concentration molaire C.
3) Calculer 𝛕𝐟𝟏 et 𝛕𝐟𝟐 des bases B1 et B2. En déduire que les bases B1 et B2 sont faibles.
4) On néglige le taux d’avancement final τf des bases faibles devant l’unité (τf≪1).
a) Montrer que la constante de basicité s’écrit : Kb = 𝛕𝟐𝐟 .C
b) Déterminer les valeurs des constantes de basicité 𝐊 𝐛𝟏 et 𝐊 𝐛𝟐 respectivement des bases
B1 et B2.
5) Comparer, par deux méthodes, les forces de deux bases B1 et B2.

Exercice n°8:
Les mesures sont effectuées à 25°Ctempérature pour laquelle on a :
pKe = 14, 𝐩𝐊 𝐛𝟏 (𝐇𝐅/𝐅 − )= 10,8 , 𝐩𝐊 𝐚𝟑 (𝐇𝟑 𝐎+ /𝐇𝟐 𝐎)= -1,74 et 𝐩𝐊 𝐚𝟒 (𝐇𝟐 𝐎/𝐎𝐇− )= 15,74.
A un volume V d’une solution aqueuse (S1) de fluorure d’hydrogène HF, on ajoute un même volume
d’une solution aqueuse (S2) de méthylamine CH3NH2.
La constante d’équilibre relative à l’équation chimique qui symbolise la réaction qui a lieu est :
K = 3,16.107.
1)
a) Ecrire l’équation de la réaction qui a lieu. Cette réaction est- elle pratiquement totale ou
limitée ?
b) Déduire la force de l’acide fluorhydrique à celle de l’ion méthylammonium.
2)
a) Calculer le pK a1 du couple HF/F −.
b) Dire si HF est un acide fort ou faible ou inerte. Justifier.
c) Que peut-on dire de la force de F- ? Justifier.
3)
a) Calculer le pK a2 du couple CH3NH3+/ CH3NH2.
b) Déduire la force de l’acide fluorhydrique à celle de l’ion méthylammonium.

Exercice n°9 :
L’ionisation propre de l’eau est modélisée par l’équation :
H2O + H2O ⇄ H3O+ + OH-
1) Quelle sont les couples acide base mis en jeu dans cette réaction ?
2) A 25°C, [𝐻2 𝑂]=55,35 mol.L-1 et Ke= 10-14.
a) Enoncer la loi d’action de masse.
b) Calculer le pKa du couple H2O/OH-.
c) En déduire le pKb du deuxième couple.
d) Comparer les forces de deux bases. Justifier.
3) A 0°C, Ke = 1,1.10-15. Quel le caractère d’une solution de pH= 7,25 à 0°C.