Vous êtes sur la page 1sur 23

‫المملكـةـ المغربـية‬

ROYAUME DU MAROC

‫وزارة الفالحة والصيد البحري والتنمية القروية والمياه والغابات‬


Ministère de l'Agriculture et de La Pêche Maritime du Développement Rural et des Eaux et Forets
‫الحسيمة‬-‫المديرية الجهوية للفالحة لجهة طنجة – تطوان‬
Direction Régionale de l’Agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima
‫المديرية اإلقليميةـ للفالحة بشفشاون‬
Direction Provinciale de l’Agriculture de Chefchaouen

APPEL D’OFFRES OUVERT SUR OFFRES DES PRIX

N°06/DPA.50/2020 DU 26/05/2021 A 10 HEURES.

SÉANCE PUBLIQUE

OBJET : l’Assistance technique pour le suivi et le contrôle des Projets de la DPA de Chefchaouen
Lot 1 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation d'amandier
au niveau de la zone d'action de la DPA de Chefchaouen.

Lot 2 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation d’olivier
au niveau de la zone d'action de la DPA de Chefchaouen.

Lot 3 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation de figuier
au niveau de la zone d'action de la DPA de Chefchaouen

REGLEMENT DE CONSULTATION
SOMMAIRE

ARTICLE 1 -DISPOSITIONS GENERALES 3


ARTICLE 2 -OBJET DE L’APPEL D’OFFRES 3
ARTICLE 3 -MAITRE D’OUVRAGE 3
ARTICLE 4 -CANDIDATS ADMIS À PARTICIPER À L’APPEL D’OFFRES 3
ARTICLE 5 -ORGANISATIONDU GROUPEMENT 3
ARTICLE 6 -PIÈCES DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES 3
ARTICLE 7 -COÛT DE L'APPEL D'OFFRES 4
ARTICLE 8 -CAUTIONNEMENT PROVISOIRE 4
ARTICLE 9 -RENSEIGNEMENTS GENERAUX 4
ARTICLE 10 -DOCUMENTS CONSTITUTIFS DE L’OFFRE 4
ARTICLE 11 -LA LANGUE DE L’OFFRE 7
ARTICLE 12 -DEPOT DES OFFRES 8
ARTICLE 13 -JUGEMENT DES OFFRES 8
ARTICLE 14 -DÉLAI DE VALIDITÉ DES OFFRES 11
ARTICLE 15 -PRIX DE L’OFFRE 11
ARTICLE 16 -RETRAIT DES PLIS 12
ARTICLE 17-REPORT DE DATE ET HEURE LIMITE DE DÉPÔT DES SOUMISSIONS 12
ARTICLE 18 -OFFRES TARDIVES 12
ARTICLE 19 -ÉCLAIRCISSEMENTS CONCERNANT LES OFFRES 12
ARTICLE 20-PREFERENCE NATIONALE 12
ARTICLE 1 -DISPOSITIONS GENERALES
Le présent appel d’offres ouvert sur offres de prix en séance publique est établi en
vertu des dispositions de l'article 18 du décret n° 2.12.349 du 08 Joumada I 1434 (20
Mars 2013) relatif aux marchés publics.
ARTICLE 2 -OBJET DEL’APPEL D’OFFRES
Le présent règlement de consultation concerne l’appel d’offres ouvert sur offres de prix
ayant pour objet : l’Assistance technique pour le suivi et le contrôle des Projets de la DPA
de Chefchaouen. Réparties en trois (03) lots :

Lot n° Consistance
1 Assistance technique pour le suivi et le contrôle des Projets de plantation
d'amandier au niveau de la zone d'action de la DPA de Chefchaouen
2 Assistance technique pour le suivi et le contrôle des Projets de plantation
d’olivier au niveau de la zone d'action de la DPA de Chefchaouen
3 Assistance technique pour le suivi et le contrôle des Projets de plantation
de figuier au niveau de la zone d'action de la DPA de Chefchaouen

Chaque concurrent peut soumissionner pour un ou plusieurs lots, mais ne peut être
attributaire que d’un seul lot.
Ainsi, les concurrents qui se voient attribués un lot, leurs offres ne seront pas prises en
considération pour les autres lots.

Il a été établi en vertu des dispositions de l’article 18 du décret n°2-12-349 du


08joumada1er 1434 (20Mars2013) fixant les conditions et les formes de passation des
marchés de l'Etat ainsi que certaines règles relatives à leur gestion et à leur contrôle.
Les prescriptions du présent règlement ne peuvent en aucune manière déroger ou
modifier les conditions et les formes prévues par le décret n°2-12-349précité. Toute
disposition contraire au décret n°2-12-349 précité est nulle et non avenue. Seules sont
valables les précisions et prescriptions complémentaires conformes aux dispositions de
l’article 18 et des autres articles du décret n°2-12-349précité.

ARTICLE 3 -MAITRE D’OUVRAGE


Le maître d’ouvrages du marché qui sera passé suite au présent appel d’offres est : la
Direction Provinciale de l’Agriculture de Chefchaouen
ARTICLE 4 -CANDIDATS ADMIS À PARTICIPER À L’APPEL D’OFFRES
Le présent appel d’offres est ouvert pour toutes les personnes morales ou physiques
appartenant à la profession des ingénieurs conseils consultants ou bureaux d’études
marocains qui satisfont les dispositions de l’article 24du décret n°2-12-349 précité.

ARTICLE 5 -ORGANISATIONDU GROUPEMENT


Le “Consultant” devra être un bureau d’étude, une société d’ingénierie ou un
groupement de sociétés conjointes et solidaires.
Les sociétés constituées en groupement auront à désigner parmi elles la société
mandataire qui sera chargée de la coordination et de la liaison avec le Maître d’ouvrage
jusqu’à la signature du marché et pendant l’exécution des travaux.

ARTICLE 6 -PIÈCES DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES


Les concurrents qui souhaitent participer au présent appel d’offres pourront se procurer
le dossier d'appel d’offres auprès de la Direction Provinciale de l’Agriculture de
Chefchaouen. Ou le télécharger à partir du site : www.marchespublics.gov.ma.
Ce dossier comprend :
- Une copie de l’avis d’appel d’offres ;
- Un exemplaire du cahier des Prescriptions Spéciales ;
- Le modèle de l’acte d’engagement ;
- Le bordereau des prix – détail estimatif ;
- Le modèle de la déclaration sur l’honneur ;
- Le présent règlement de la Consultation.

ARTICLE 7 -COÛT DE L'APPEL D'OFFRES


Le candidat supportera tous les frais afférents à la préparation et la présentation de son
offre et l'administration ne sera en aucun cas responsable de ces coûts, ni tenue de les
payer, quel que soit la façon dont se déroule le processus d'appel d'offres et quelque en
soit le résultat.

ARTICLE 8 -CAUTIONNEMENT PROVISOIRE


8.1. Le soumissionnaire fournira dans le cadre du présent marché un cautionnement
provisoire d’un montant de :
Lot 1: Cent mille dirhams (100 000,00 DH)
Lot 2: Cent mille dirhams (100 000,00 DH)
Lot 3 : Cent mille dirhams (100 000,00 DH)
Qui fera partie intégrante de son offre.

8.2. Le cautionnement provisoire est nécessaire pour protéger le Maître d’ouvrage contre
les risques présentés par une conduite du soumissionnaire qui justifierait la saisie dudit
cautionnement.
8.3. Le cautionnement provisoire sera libellé en dirhams, et se présentera sous forme de
garantie bancaire ou lettre de crédit irrévocable émise par une banque située au Maroc,
acceptable par le Maître d’ouvrage, dans la forme prévue dans les documents d’appel
d’offres ou sous une autre forme acceptable par le Maître d’œuvre.
8.4.Toute offre non accompagnée du cautionnement prévu au paragraphe 8.1 sera écartée
par la commission d’ouverture des plis comme ne satisfaisant pas aux conditions de
l’appel d’offres.
8.5. Le cautionnement provisoire peut être saisi au cas où le soumissionnaire obtient le
marché et il manque à son obligation de signer le marché ou il manque à son obligation
de déposer le cautionnement définitif.
ARTICLE 9 -RENSEIGNEMENTS GENERAUX
Le Consultant ne pourra en aucun cas se prévaloir des indications de nature technique
et administrative contenues dans le présent dossier pour faire valoir en cours ou en fin
de mission des droits à réclamations.
Les concurrents sont censés avoir une bonne connaissance des sites des travaux.

ARTICLE 10 -DOCUMENTS CONSTITUTIFS DE L’OFFRE


Les concurrents devront, obligatoirement déposer leurs offres conformément aux
dispositions des articles 25et 29dedécret n°2.12.349 du 08 Joumada I 1434 (20 Mars
2013) relatif aux marchés publics.
Les concurrents fourniront le dossier d’appel d’offres dans un pli cacheté portant :
- Le nom et l’adresse du concurrent ;
- L’objet du marché ;
- La date et l’heure de la séance d’ouverture des plis.
L’avertissement que le pli ne doit être ouvert que par le président de la commission
d’appel d’offres lors de la séance d’examen des offres ».
Chaque concurrent est tenu de présenter pour chaque lot  un dossier, administratif, un dossier
technique ; l’offre technique et une offre financière conforme à l’article 25 du Décret n° 2-12-349 du 8
joumada Ier 1434 (20 mars 2013), et chaque dossier peut être accompagné d’un état des pièces qui le
constituent.

A-1 -LE DOSSIER ADMINISTRATIF :


 Pour chaque concurrent, au moment de la présentation des offres :
a- Une déclaration sur l'honneur, en un exemplaire unique, qui doit comporter les mentions
prévues à l’article 26du décret n° 2-12-349 précité ;

b- L’original du récépissé du cautionnement provisoire ou l'attestation de la caution


personnelle et solidaire en tenant lieu, le cas échéant ;
c- Pour les groupements, une copie légalisée de la convention constitutive du groupement
prévue à l’article 157 du décret n°2-12-349 précité.
 Pour le concurrent auquel il est envisagé d’attribuer le marché, dans les
conditions fixées à l’article 40 du décret n° 2-12-349 ci-après :

a- La ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du


concurrent. Ces pièces varient selon la forme juridique du concurrent :
 S’il s'agit d'une personne physique agissant pour son propre compte, aucune pièce
n'est exigée ;
 S’il s'agit d'un représentant, celui-ci doit présenter selon le cas :
- Une copie conforme de la procuration légalisée lorsqu'il agit au nom d'une
personne physique
- Un extrait des statuts de la société et/ou le procès-verbal de l'organe compétent
lui donnant pouvoir selon la forme juridique de la société lorsqu'il agit au nom
d'une personne morale ;
- L'acte par lequel la personne habilitée délègue son pouvoir à une tierce personne,
le cas échéant.
b- Une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’originale délivrée depuis moins d'un an
par l'administration compétente du lieu d'imposition certifiant que le concurrent est en
situation fiscale régulière ou à défaut de paiement qu'il a constitué les garanties prévues à
l'article 24 du décret n°2-12-349. Cette attestation doit mentionner l'activité au titre de
laquelle le concurrent est imposé ;

c- une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’originale délivrée depuis moins d'un an
par la Caisse nationale de sécurité sociale certifiant que le concurrent est en situation
régulière envers cet organisme conformément aux dispositions prévues à cet effet à
l'article 24 du décret n°2-12-349 ou de la décision du ministre chargé de l’emploi ou sa
copie certifiée conforme à l’originale, prévue par le dahir portant loi n° 1-72-184 du 15
joumada II 1392 (27 juillet 1972) relatif au régime de sécurité sociale assortie de
l’attestation de l’organisme de prévoyance sociale auquel le concurrent est affilié et
certifiant qu’il est en situation régulière vis-à-vis dudit organisme ;
La date de production des pièces prévues aux b) et c) ci-dessus sert de base pour
l’appréciation de leur validité.

d- Le certificat d'immatriculation au registre de commerce pour les personnes assujetties à


l'obligation d'immatriculation conformément à la législation en vigueur ;

e- L’équivalent des attestations visées aux paragraphes b, c et d ci-dessus, délivrées par les
administrations ou les organismes compétents de leurs pays d'origine ou de provenance
pour les concurrents non installés au Maroc.

A défaut de la délivrance de tels documents par les administrations ou les organismes


compétents de leur pays d'origine ou de provenance, lesdites attestations peuvent être
remplacées par une attestation délivrée par une autorité judiciaire ou administrative du pays
d’origine ou de provenance certifiant que ces documents ne sont pas produits.
A- 2 LE DOSSIER TECHNIQUE

Ce dossier doit comprendre :


a) - Les candidats installés au Maroc  :Copie certifiée conforme à l’originale des certificats
d’agrément dans les domaines des études agricoles et générales «D9, D13, D4, D5 et D19»
délivrées conformément au décret n° 2-98-984 du 22 Mars 1999 et l’arrêté n°2053-13 du 26
juin 2013.
- Les attestations ou leur copie certifié conforme à l’original délivrées par les maitres
d’ouvrage publics ou privés ou par les hommes de l’art sous la direction desquels le
concurrent a exécuté les dites prestations. Chaque attestation précise notamment la
nature des prestations, leur montant, et l’année de réalisation, ainsi que le nom et la
qualité du signataire et son appréciation.

b) Les candidats non installés au Maroc participant au présent appel d’offres ne sont pas soumis
au système d’agrément conformément au décret n° 2-12-349 du 20 Mars 2013 sus cité,
cependant elles doivent fournir:
 Une note indiquant les moyens humains et techniques du concurrent, le lieu, la
date, la nature et l’importance des prestations à l’exécutions des quelles le
concurrent a participé et la qualité de sa participation.
 Les attestations ou leur copie certifié conforme à l’original délivrées par les
maitres d’ouvrage publics ou privés ou par les hommes de l’art sous la direction
desquels le concurrent a exécuté les dites prestations. Chaque attestation
précise notamment la nature des prestations, leur montant, et l’année de
réalisation, ainsi que le nom et la qualité du signataire et son appréciation.
En cas de groupement, les documents cités ci-dessus seront fournis par chaque membre du
groupement

NB : toute offre ne comprenant pas les pièces demandées ci-dessus sera rejetée.

A-3LES PIECES COMPLEMENTAIRES


- Le CPS dûment paraphé sur toutes les pages par le concurrent et signé à la dernière
page avec la mention manuscrite « lu et accepté » ;
Les « Dossiers administratif, Technique et pièces complémentaires » seront renfermés dans
une enveloppe cachetée portant la mention très apparente « DOSSIERS ADMINISTRATIF,
DOSSIER TECHNIQUE ET PIECES COMPLEMENTAIRES ».

B - OFFRE TECHNIQUE PRECISERA :

 Une note détaillée sur la méthodologie que le concurrent compte


adopter pour réaliser les prestations avec la description des différentes étapes
accompagnée du planning d’intervention. Ladite note doit comprendre entre autre :
a. L’analyse critique détaillée et interprétation des termes de références par le
concurrent. Il est invité à formuler, selon le cas, des commentaires et propositions
critiques sur les termes de référence, en particulier s'ils se rapportent aux résultats
du projet ;

Les approches conceptuelles et méthodologies proposées pour l'exécution des


services demandés. Les aspects d'organisation et logistiques du projet, y inclus un
schéma d'organisation, les moyens matériel proposés, les détails sur la composition,
la sélection, la gestion et l'expérience de l'équipe proposée avec une description des
tâches à assigner à chaque expert. Les descriptions détaillées des tâches à accomplir
par le concurrent et de celles qui seront prises en charge par d'autres parties (par ex.
maître d'ouvrage, Agriculteurs, sous-traitants, ….etc.). Propositions pour la
mobilisation des moyens humains et matériels (fourniture de bureau et informatique,
véhicules, transport général etc., requis pour exécuter les prestations proposées)
pour le bon déroulement des missions.

b. Le Planning de réalisation des prestations ;

 La liste nominative des ingénieurs et techniciens prévus d’être mis en place par
le soumissionnaire pour l’exécution des différentes prestations. Cette liste doit être appuyée par
les copies des diplômes légalisées récemment (moins de 3 mois) et par les curriculums Vitae(CV)
originaux signés (obligatoirement non cosignés) et légalisés par les intéressés et non pas par
le bureau d’études.
 NB : les CV doivent mentionnée les expériences professionnelles qui feront
objet de la notation technique

L’attention du soumissionnaire est attirée sur l’importance de ce dossier et sur la véracité des
renseignements qu’il doit contenir.

L’ensemble des cadres et techniciens doivent obligatoirement appartenir au personnel


permanant du soumissionnaire

N.B : Ils doivent figurer dans la liste des déclarés CNSS (2021) signée délivrée par CNSS
(présentation de la liste est obligatoire) à l’exception des techniciens topographes qui peuvent
être déclarés soit chez le bureau d’étude soit chez le topographe objet de la convention.
Le bulletin CNSS cacheté et signé par l’entreprise elle-même n’est pas accepté)

Ces pièces seront placées dans une enveloppe cachetée et portant outre les indications citées
pour le dossier administratif et technique, la mention "OFFRE TECHNIQUE".

C - DOSSIER FINANCIER OU OFFRE FINANCIERE COMPORTANT :

Chaque concurrent doit présenter une offre financière comprenant pour chaque lot:

1- L’acte d’engagement conforme au modèle annexé au présent cahier du règlement de


l’appel d’offres.
2- Le bordereau des prix - détail estimatif, complété en toutes lettres, paraphé et signé.

L’offre financière sera renfermée dans une enveloppe cachetée portant la mention très
apparente « Offre financière ».
Dans le cas d’un groupement de bureaux ou sociétés d’études, ces pièces devront être
paraphées et signées par les représentants qualifiés de chacun des bureaux ou sociétés
constituant le groupement.

ARTICLE 11 -LA LANGUE DE L’OFFRE


L’offre préparée par le soumissionnaire, ainsi que toute correspondance et tous documents
concernant l’offre, échangée entre le candidat et l’administration seront rédigés en langue
française, étant entendu que tout document imprimé fourni par le soumissionnaire peut être
rédigé en une autre langue dès lors qu’il sera accompagné par une traduction en langue
française des passages intéressant l’acte d’engagement. Dans ce cas, et aux fins de
l’interprétation de l’acte d’engagement, la traduction en langue française fera foi.

ARTICLE 12 -DEPOT DES OFFRES

Les offres sont déposées au choix du concurrent : soit contre récépissé au bureau d’ordre de la
Direction Provinciale de l’Agriculture de Chefchaouen , Soit envoyé leurs plis, par courrier
recommandé avec accusé de réception, à la Direction Provinciale de l’Agriculture de Chefchaouen
ou remis séance tenante au président de la commission d’appel d’offres au début de la séance.

La soumission électronique est permise.

Le délai pour la réception des offres expire à la date et l’heure fixées par l’avis d’appel
d’offres. Les plis déposés postérieurement à cette date et heure ne sont pas admis.
ARTICLE 13 -JUGEMENT DES OFFRES
L’ouverture et l’examen des offres et l’appréciation des capacités des concurrents s’effectuent
conformément aux dispositions prévues aux articles 36, 38, 39, 40 et 41 du décret n°2.12.349
précité.
Les offres seront jugées à huis clos par une commission constituée conformément aux
dispositions de l’article 35 du décret n°2-12-349 relatif aux marchés publics.

Les éléments pris en compte pour le jugement sont :


- Les dossiers administratifs, techniques et pièces complémentaires ;
- L’offre technique ;
- L’offre financière.

Le marché sera attribué au soumissionnaire dont l'offre financière est la moins disante.

En cas de discordance entre le montant total de l’acte d’engagement et de celui du bordereau


des prix-détail estimatif, le montant de ce dernier document est tenu pour bon pour établir le
montant réel de l’acte d’engagement.

Le jugement se déroulera en trois phases :


Au cours de la première phase  :
La commission d’appel d’offres procède, en séance publique, à l’ouverture des plis
comportant la mention « Dossier Administratif, Technique et pièces complémentaires ».
Après vérification des dossiers administratifs, techniques et pièces complémentaires à huit
clos, la commission d’appel d’offres élimine les concurrents dont les dossiers administratifs
ne sont pas conformes en application des paragraphes 08 et 09 de l’article 36 du 2-12-349
précité.
Au cours de la deuxième phase  :
Conformément aux dispositions des articles 28 et 38 du décret n°2-12-349 sur les marches de
l’état, l'évaluation des offres techniques concerne les seuls candidats admis à l'issue de
l'examen de leurs dossiers administratifs, techniques, et pièces complémentaires.

Aux fins de l’évaluation technique des candidats, un système de notation sur 100 points sera appliqué
à chaque candidat et apprécié à partir des critères suivants :

P Clarté et pertinence de la méthodologie et planning 15 points ;


P Equipe affecté au projet 74 points ;
P Matériel mis à la disposition 4 points ;
P Notation des logiciels 7 points ;

Une note (NT) sur 100 points sera attribuée à chaque prestataire et calculée selon le barème
suivant :

Désignation Notation Critères d’évaluation


a. Clarté et Pertinence de la méthodologie et planning (15 points)  :
Conformité de l’offre par rapport à la consistance de l’AT
précisée dans le CPS

Compréhension des -- Répondant parfaitement aux termes de références 13


13
tâches à réaliser
-- Répondant moyennement aux termes de références 7
-- Ne répondant pas aux termes de références 0

Planning et 2 Conformité du planning au délai d’exécution du marché 2


ordonnancement des
tâches
Sous Total (a) 15 15
- Pour l’Approche Méthodologique :

Répondant parfaitement aux termes de références : Lorsque la démarche méthodologique proposée


est adéquate avec la consistance et les objectifs de l'appel d'offres, la démarche présente tous les détails
des tâ ches élémentaires, des dispositifs et des outils pour la mise en œuvre sont proposés, la démarche
intègre le transfert de compétences et propose un apport en innovation.

Répondant moyennement aux termes de références : Lorsque la démarche méthodologique


proposée est adéquate avec la consistance et les objectifs de l'appel d'offres et, soit présente tous les
détails des tâ ches élémentaires, soit la démarche propose des dispositifs et des outils pertinents pour sa
mise en œuvre. Cela est valable même si la démarche intègre le transfert de compétences et propose un
apport en innovation.

Ne répondant pas aux termes de références: dans le cas où la démarche méthodologique proposée
est inadéquate avec la consistance et les objectifs de l'appel d'offres, notamment dans le cas de l'absence
d'une tâ che élémentaire. Ceci est valable même si les détails des tâ ches élémentaires sont présentés, les
dispositifs et les outils proposés sont développés et la démarche intègre le transfert de compétences et
propose un apport en innovation.
b. Equipe affectée au projet (74 points) :
Postes Notati Critères d’évaluation
on
Documents base de l’évaluation : Diplôme certifié Expérience < 5 ans  : 00 points
conforme à l’originale et le CV dument signé par
Expérience  de 5 à 10 ans  : 2 points 5
l’intéressé
Expérience > 10 ans  : 5 points
Ingénieur d’état GR
10 Nombre de projets réalisés dans le domaine requis Nombre de missions/projets réalisés dans le domaine (0  .25
2
Point par projet similaire pour un maximum de 2)
Permanent chez bureau d’études : bulletin CNSS. Permanent  : 3 points
3
Non permanent  : 0 point
Documents base de l’évaluation : Diplôme certifié Expérience < 5 ans  : 00 points
conforme à l’originale et le CV dument signé par
Expérience  de 5 à 10 ans  : 2 points
l’intéressé 5
Expérience > 10 ans  : 5 points
Ingénieur d’état Agro-
10
Alimentaire
Nombre de projets réalisés dans le domaine requis Nombre de missions/projets réalisés dans le domaine (0  .25
2
Point par projet similaire pour un maximum de 2)
Permanent chez bureau d’études : bulletin CNSS. Permanent  : 3points
3
Non permanent  : 0 point
Documents base de l’évaluation : Diplôme certifié Expérience < 5 ans  : 00 points
conforme à l’originale et le CV dument signé par
Expérience  de 5 à 10 ans  : 2 points 5
l’intéressé
Expérience > 15 ans  : 5 points
Ingénieur d’état Horticole 10 Nombre de projets réalisés dans le domaine requis Nombre de missions/projets réalisés dans le domaine (0.25
2
Point par projet similaire pour un maximum de 2 points)
Permanent chez bureau d’études bureau d’études : Permanent  : 3 points
bulletin CNSS. 3
Non permanent  : 0 point
10 Documents base de l’évaluation : Diplôme certifié Expérience < 5 ans  : 00 points 5
conforme à l’originale et le CV dument signé par
Expérience  de 5 à 10 ans  : 2 points
b. Equipe affectée au projet (74 points) :
Postes Notati Critères d’évaluation
on
l’intéressé Expérience > 10 ans  : 5 points
Nombre de projets réalisés dans le domaine requis Nombre de missions/projets réalisés dans le domaine (0  .25
2
Point par projet similaire pour un maximum de 2)
Ingénieur d’état agro –
Permanent chez bureau d’études.: bulletin CNSS. Permanent  : 3 points
économiste 3
Non permanent  : 0 point
Documents base de l’évaluation : Diplôme certifié Expérience < 1 ans  : 00 points
conforme à l’originale et le CV dument signé par
Expérience  de 1 à 2 ans  : 2 points 5
l’intéressé
Expérience > 2 ans  : 5 points

Ingénieur Géomètre Permanent chez le BET ou bien présentation d’une Nombre de missions/projets réalisés dans le domaine (0  .25
10 2
Topographe convention entre le BET et el Cabinet Topographe Point par projet similaire pour un maximum de 2)
Certificat d’inscription au tableau de l’ONIGT, et du Permanent chez l’IC ou possédant d’un cabinet
certificat de régularité vis-à-vis des instances de topographique : 3 points
l’ONIGT. De l’année 2020 3
Non permanent et ne possédant pas un cabinet
topographique : 0 points
Documents base de l’évaluation : Diplôme certifié Expérience < 5 ans  : 00 points
conforme à l’originale et le CV dument signé par 5
Expérience  de 5 à 10 ans  : 2 points
l’intéressé
Expérience > 15 ans  : 5 points
Ingénieur d’état SIG 10
Nombre de missions/projets réalisés dans le domaine (0.25
Nombre de projets réalisés dans le domaine requis 2
Point par projet similaire pour un maximum de 2 points)
Permanent chez bureau d’études bureau d’études : Permanent  : 3 points
bulletin CNSS. 3
Non permanent  : 0 point
Documents base de l’évaluation : Diplôme certifié Expérience  moins de 5 ans : 0 point par technicien
Techniciens  spécialisé
conforme à l’originale et le CV dument signé par 3.5
- 2 GR 14 Expérience > 5 ans : 0.5 points par technicien
l’intéressé
- 3 Horticole Nombre de projets réalisés dans le domaine requis Nombre de missions/projets réalisés dans le domaine 3.5
b. Equipe affectée au projet (74 points) :
Postes Notati Critères d’évaluation
on
0.1 Point par projet similaire pour un maximum de 0.5 point
par technicien)
Permanent chez le bureau d’études Permanent  : 1 point par technicien
- 2 topo Documents base de l’évaluation  : bulletin CNSS Non permanent  : 0 point par technicien
7
N.B : pour les Techniciens topo ils peuvent être soit
permanent chez l’IC soit permanent chez le topographe

N.B : La DPA de Chefchaouen se réserve le droit de saisir officiellement la CNSS pour vérifier la véracité des bordereaux CNSS déposés par les
concurrents dans l’offre technique.
a- Matériel mis à disposition  : (Nc  : 4 points).

Matériel mis à disposition  (Nc) 4


- 4 Stations totales (Note maximale de 0.5 points chacune) 2 points
- 4 récepteur GPS (Note maximale de 0.5 point chacun) 2 points

N.B  : Tout le matériel topographique doit être justifié par des factures d’achat.
En absence des copies factures d’achat légalisées, la note correspondante sera égale à zéro

b- Notation des logiciels  : (Nd  : 7 points)


Eléments servant pour la notation  : pièces correspondantes énumérées dans le paragraphe 5.3-c de l’article 5.

Logiciel jugé Critère d’appréciation La note Note


pertinent pour la Global
mission
Logiciel Présentation d’une 0.5 par logiciel pour un maximum de 10 5 points
licence valable en copie logiciels
certifié conforme pour
les droits d’utilsation
du logiciel (2021-2024)
Complémentarité Les logiciels présentés -Parfaitement complémentaires  : 2 points 2 points
des logiciels doivent cerner
-Moyennement complémentaires  : 1
l’ensemble des aspects
points
relatifs aux prestations
objet de l’appel d’offres -Peu complémentaire  : 0
Total 7 points

Tout Logiciel doit être justifié par une facture d’achat original ou une copie certifiée conforme à l’original des
factures.
En absence des copies factures d’achat légalisées, la note correspondante sera égale à zéro
Ne seront pris en considération que les logiciels relatifs à l’étude et à la conception relatifs aux prestations objet
l’appel d’offres (les logiciels du bureautique et des techniques de traitement des textes, des audio, des images ne
seront pas pris en considération).
L’attention du soumissionnaire est attirée sur l’importance de la pertinence et la complémentarité des logiciels
présentés dans l’élaboration des études.

Les concurrents ayant obtenu une note technique (NT) inférieure ou égale à 80 points
seront écartés.

16
Avertissement:
 La commission se réserve le droit de rejeter toute offre non conforme au Cahier des Prescriptions
Spéciales.
 Une offre conforme est celle qui respecte et accepte toutes les clauses et conditions de l'appel d'offres,
telles que précisées dans le présent document et dans le Cahier des Prescriptions Spéciales.
 La commission aura la faculté de demander aux candidats toutes précisions ou compléments
d'informations à leurs offres qui lui paraîtraient nécessaires sur le plan technique.
 La commission n'est pas tenue de demander des précisions ou compléments d'informations aux candidats
dont l'offre technique aurait été reconnue non conforme.

A l’issue de cette deuxième phase, il est préparé un rapport d’évaluation technique des propositions. Ce rapport
justifiera les résultats de l’évaluation en décrivant les points forts et les points faibles respectifs des offres.

La commission d'appel d'offres peut, avant de se prononcer consulter tout expert ou technicien ou constituer une
sous-commission pour analyser les offres et ce conformément aux dispositions de l'article 38 du Décret n° 2.12.349
du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics.

Au cours de la troisième phase  :

Seules les offres ayant été retenues à l’issue de la première étape « évaluation de l’offre technique » seront prises
en compte.
Les offres sont examinées conformément aux dispositions des articles 39, 40 et 41 du Décret n° 2-12-349 précité.
Le marché sera attribué au soumissionnaire dont l'offre financière est la moins disante.

ARTICLE 14 -DÉLAI DE VALIDITÉ DES OFFRES


Les offres seront valables pendant 75 jours après la date d’ouverture des plis. Une offre valable pour une
période plus courte sera écartée par la commission de jugement des offres comme non conforme aux
conditions de l’appel d’offres.
Dans des circonstances exceptionnelles la commission de jugement des offres peut solliciter le
consentement des candidats à une prolongation pour une période déterminée du délai de validité de leurs
offres. La demande et les réponses qui lui seront faites, le seront par lettre recommandée avec accusé de
réception. L’acceptation par un soumissionnaire de prolonger la durée de validité de son offre, ne lui
confère pas le droit de modifier son offre.

ARTICLE 15 -PRIX DE L’OFFRE


Le candidat indiquera sur le bordereau des prix et le détail estimatif approprié joint au présent dossier, les
prix unitaires en toutes lettres et en chiffre ainsi que le prix total de l’offre des prestations qu’il se propose
d’exécuter dans le cadre du présent appel d’offres, et qu’il joindra au dossier de soumission tel qu’il est
défini à l’article 8.
Les prix sont établis conformément aux clauses du cahier des prescriptions spéciales.

17
Le candidat soumettra les prix unitaires correspondant à tous les postes des prestations figurant au
bordereau des prix et au détail estimatif. Les offres financières dont un ou plusieurs prix auraient été omis
seront considérées comme incomplètes et seront purement et simplement écartées.
Tous les droits, impôts et taxes, à la charge de l’entrepreneur au titre du marché ou à tout autre titre, seront
réputés compris dans les prix unitaires.

ARTICLE 16 -RETRAIT DES PLIS


Conformément aux dispositions de l’article 32du décret n° 2-12-349 précité, tout pli déposé ou reçu peut
être retiré antérieurement au jour et à l’heure fixée pour l’ouverture des plis.
Le retrait des plis fait l'objet d'une demande écrite et signée par le concurrent ou son représentant dûment
habilité. La date et l'heure du retrait seront enregistrées par le maître d'ouvrage. Les concurrents ayant
retirés leurs plis peuvent présenter de nouveaux plis, dans les conditions de dépôt des plis fixées à l'article
31 du décret n° 2-12-349 et rappelées à l'article 12 ci-dessus.

ARTICLE 17-REPORT DE DATE ET HEURE LIMITE DE DÉPÔT DES SOUMISSIONS


L'Administration a toute la latitude, sur son initiative et non de celle des candidats, pour prolonger le délai
de dépôt des offres fixé par l'avis d'appel d'offres publié par la presse. Dans ce cas tous les droits et toutes
les obligations de l'Administration et des candidats subordonnés au délai fixé auparavant, seront
subordonnés au nouveau délai.
ARTICLE 18 -OFFRES TARDIVES
Toute soumission reçue par l'Administration après écoulement du délai de dépôt des offres, fixé par celle-ci, sera
écartée et renvoyée au candidat sans avoir été ouverte.

ARTICLE 19 -ÉCLAIRCISSEMENTS CONCERNANT LES OFFRES


En vue de faciliter l'examen, l'évaluation et la comparaison des offres, l'Administration a toute la latitude pour
demander aux candidats de donner des éclaircissements sur leurs offres. La demande d’éclaircissements sera faite par
écrit, la réponse sera donnée par écrit, et aucun changement de prix de l'offre ne sera demandé, offert ou autorisé.

ARTICLE 20-PREFERENCE NATIONALE


Les dispositions de l’article 155 du décret 2-12-349 précité ne seront pas appliquées.
ARTICLE 21 - mode d’attribution des lots
Le maitre d’ouvrage procède à l’attribution des lots, lot par lot, dans l’ordre de leur énumération dans le
dossier d’appel d’offres.

Le maître d'ouvrage Lu et accepté par l'entrepreneur

A Chefchaouen, le :…………………… A …………………….,, le :……………………

18
PIECE N°1
DECLARATION SUR L'HONNEUR (*)

Mode de passation : Appel d’Offres Ouvert sur offres de prix N°06/DPA.50/2020 DU 26/05/2021 A 10 HEURES.
Objet du Marché : l’Assistance technique pour le suivi et le contrôle des Projets de la DPA de
Chefchaouen

Lot 1 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation d'amandier au niveau de la
zone d'action de la DPA de Chefchaouen.

Lot 2 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation d’olivier au niveau de la
zone d'action de la DPA de Chefchaouen.

Lot 3 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation de figuier au niveau de la
zone d'action de la DPA de Chefchaouen.
A - A-Pour les personnes physiques :
Je, soussigné ……………………………………………………………………………………(prénom, nom et qualité)
Agissant en mon nom personnel et pou mon propre compte,
Adresse du domicile élu ……………………………………………………………
Affilié à la CNSS sous le n° ……………………………………………..……….. (1)
Inscrit au registre du commerce de ………………………………..(localité) sous le n° ……………….……(1)
N° de patente ……………………………………..(1)
N° d’if ………………………………………………..(1
N° du compte courant postal –bancaire ou à la TGR………………………………… ……………………….(RIB)

B-Pour les personnes morales :


Je soussigné ……………………………………………….……………(prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise)
Agissant en nom et pour le compte……………………………….……..(Raison social et forme juridique de la société) au capital de
……………………..……….
Adresse du siège social de la société ………………………………………………
Adresse du domicile élu …………………………………………………………...
Affilié à la CNSS sous le n° ………………………………………………………(1)
Inscrite au registre du commerce …………………………..……………(localité) sous le n° ……………………..(1)
N° de patente …………………………………………………(1)
N° d’if ………………………………………………..(1
N° du compte courant postal –bancaire ou à la TGR (2) …………………………………………………………….(RIB) au vertu des pouvoirs qui
me sont conférés ;

Déclare sur l’honneur :

19
1-m’engager à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une police d’assurance, les risques découlant de
mon activité professionnelle ;
2-que je remplie les conditions prévues à l’article 24du décret n°2.12-349 du8Joumada I 1434 (20mars 2013)
relatives aux marchés publics;
3 - Etant en redressement judiciaire j'atteste que je suis autorisé par l'autorité judiciaire compétente à poursuivre
l'exercice de mon activité (2) ;
4-m’engager, si j’envisage de recourir à la sous-traitance:
- à m'assurer que les sous-traitants remplissent également les conditions prévues par l’article 24 du décret n°2.12-
349 du8 Joumada I 1434 (20 mars 2013) précité;
- que celle-ci ne peut dépasser 50% du marché, ni porter sur le lot ou le corps d'état principal prévu dans le cahier
des prescriptions spéciales, ni sur celles que le maître d’ouvrage a prévu dans ledit cahier ;
- à confier les prestations à sous traiter à des PME installées au Maroc ; (3)
5-m’engager à ne pas recourir par moi-même ou par personne interposée à des pratiques de fraude ou de
corruption de personnes qui interviennent à quelque titre que ce soit dans les différentes procédures de passation,
de gestion du présent marché ;
6- m’engager à ne pas faire, par moi-même ou par personnes interposées, des promesses, des dons ou des
présents en vue d'influer sur les différentes procédures de conclusion du présent marché ;
7- atteste que je remplis les conditions prévues par l’article 1 er du dahir 1-02-188 du 12 Joumada I 1423 (22 juillet
2002) portant promulgation de la loi n°53-00 formant charte de la Petite et Moyenne entreprise ; (4)
8- atteste que je ne suis pas en situation de conflit d’intérêt tel que prévu à l’article 168 du décret n° n°2.12-349 du8
Joumada I 1434 (20 mars 2013) ;
9-jeCertifie l’exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur l’honneur et les pièces
fournies dans mon dossier de candidature.
10-je Reconnais avoir pris connaissances des sanctions prévues par l’article 138 et 159 du décret n° n°2.12-349 du8
Joumada I 1434 (20 mars 2013) relatives à l’inexactitude de déclaration sur l’honneur.

Fait à ……………………., le……………………..


(Signature et cachet du concurrent) (2)

(1) Pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence aux documents  équivalents lorsque ces
documents ne sont pas délivrés par leur pays d’origine ou de provenance ;
(2) A supprimer le cas échéant ;
(3) Lorsque le CPS le prévoit ;
(4) A prévoir en cas d’application de l’article 156 du décret n°2.12.349 ;
(*) : En cas de groupement, chacun des membres doit présenter sa propre déclaration sur l’honneur ;

20
PIECE2
ACTE D’ENGAGEMENT

A - Partie réservée à l’Administration

Appel d’Offres Ouvert sur offres de prix N°06/DPA.50/2020 DU 26/05/2021 A 10 HEURES.


Objet du Marché : l’Assistance technique pour le suivi et le contrôle des Projets de la DPA de
Chefchaouen

Lot 1 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation d'amandier au niveau de la
zone d'action de la DPA de Chefchaouen.

Lot 2 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation d’olivier au niveau de la
zone d'action de la DPA de Chefchaouen.

Lot 3 : Assistance technique pour le suivi et le contrôle des projets intégrés de plantation de figuier au niveau de la
zone d'action de la DPA de Chefchaouen

Passé en application l’Al. 2 §1 de l’art. 16 et de l’Al. 2 §3 de l’art. 17 du décret n° 2-12-349 du 8 joumada I


1434 (20 mars 2013) relatif aux Marchés publics.
B-Partie réservée au concurrent
i-Pour les personnes physiques  :
Je (4) soussigné  :……………………………………………………………….(Prénom, Nom et qualité)
Agissant en mon nom et pour mon propre compte, (4)
Adresse du domicile élu à…...............................................................................................
Affilié à la C.N.S.S sous le n°……………...........................................................…………………. (5)
Inscrit au registre de commerce de…………………………sous le n°...........................................(5)
N° de Patente :................................................................................................................(5)
N° d’if ……………………………………………………………………..……………..(5)

ii-Pour les personnes morales  :

21
Je (4) soussigné  :………………………………………………………………………. (Prénom, Nom et qualité au sein de
l’entreprise)Agissant au nom et pour le compte de………………… ……………...................... (Raison sociale et forme
juridique de la société).
a) Au capital de :………………………………………………………………
Adresse du siège social……………………………………………………..
Adresse du domicile élu...............................................................................
Affilié à la C.N.S.S sous le n°……………......................………………….(5) et (6)
Inscrit au registre de commerce de………………..…………sous le n°................................... (5) et (6)
N ° de Patente:.........................................................................................(5) et (6)
N° d’if ……………………………………………….................................(5) et (6)
En vertu des pouvoirs qui me sont conférés :
Après avoir pris connaissance du dossier d’appel d’offres(1) concernant les prestations précisées en objet
de la partie A ci-dessus ;
Après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés que
comportent ces prestations :
1-Remets, revêtu (s) de ma signature un bordereau de prix et un détail estimatif établi conformément aux modèles
figurant au dossier d’appel d’offres (1) (8) ;
2-M’engage à exécuter les dites prestations conformément au cahier des prescriptions spéciales et moyennant les
prix que j’ai établi moi-même lesquels font ressortir  (7) (8):
Lot unique :
 Montant hors T.V.A :…………………………………..……….(en lettres et en chiffres)
 Taux de la TVA (taux en %)……………..……………………..(en lettres et en chiffres)
 Montant de la T.V.A …………………………..………….……(en lettres et en chiffres)
 Montant T.V.A comprise :…………………… …………….… (en lettres et en chiffres)

L’Etat (1) se libèrera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au
compte……………………………………………………………… (à la trésorerie générale, bancaire, ou postal) (1) ouvert à
mon nom (ou au nom de la Société) à ……………………………………………………………………..…….. (Localité),
Sous relevé d‘identification bancaire (RIB) numéro………………………………..…………………………..(1)

Fait à…………………le………………
(Signature et cachet du concurrent)

22
23