Vous êtes sur la page 1sur 3

Pourquoi opter pour une transformation numérique 

?
L’auteur de cet article met d’abord l’accent sur la nécessité de la transformation digitale dans
le domaine de l’industrie de sport et au sein des organisations sportives similairement à tout
autre type de structure ou domaine puisqu’elle mène au changement de leur fonctionnement
interne et du comportement des clients.
Alors, intégrer une démarche de transformation digital au sein de la stratégie organisationnelle
de l’organisation sportive permet sans aucun doute d’assurer des opportunités de
développement et de croissance, tout en se positionnant dans un marché de concurrence. Tout
cela peut être concrétisé à travers une transformation numérique globale de la structure
sportive, partant des personnes, passant aux processus et actions et arrivant aux processus et
technologie adoptées.
L’auteur a divisé les possibilités existantes à la faveur des organisations sportives à travers
cette transformation en 4 catégories :
1. Elargissement de la portée du contenu :
Selon l’auteur, la technologie représente un moyen efficace de création des nouvelles
expériences clients innovantes et originales. Les nouvelles plateformes digitales offrent une
meilleure expérience de diffusion et de partage, ainsi d’interaction avec les fans et l’audience
ce qui mène à leur accroissement.
L’auteur a montré la capacité de ces nouvelles plateformes technologiques et leur rôle
déterminant dans le développement du domaine de sport à travers des statistiques montrant le
taux de l’utilisation des gadgets numériques et des médias pour la consultation du sport qui
augmente au cours des années et qui permettent d’établir des liens avec les fans et aident à
élargir et optimiser la portée du contenu par plusieurs canaux et par un marketing réel.
2. Conduite de la fan expérience :
L’auteur met l’accent sur l’intérêt des amateurs pour non seulement le jeu mais aussi des
expériences exclusives et partageables qui peuvent être amplifiées par la technologie. La
fréquentation des stades et des entrainements par des moyens technologiques s’avèrent être
des expériences innovantes et excitantes pour les fans. Ils peuvent accroitre leur engagement,
ainsi que la base des données permettant la fidélisation et la gestion de la relation client.
3. Engagement des sponsors :
L’auteur de cet article a cité que le nombre des consultants des médias et des canaux et
moyens technologiques entre 2014 et 2016 a augmenté et il est en pleine augmentation de
l’année à l’autre, ce qui crée un monde d’opportunités pour les organisations sportives, plus
que leur maturation digitale est croissante et offrent des expériences personnalisées aux fans
et à l’audience, plus que les publicités seront ciblées. C’est-à-dire, l’analyse numérique
permet de mieux comprendre ce qui excite les fans, donnant aux sponsors un aperçu des types
de publicités et de modèles d’engagement qui fonctionnent pour des publics individuels.
4. Génération de nouveaux revenus :
Dans un monde où les mégadonnées prédominent, les organisations sportives peuvent
exploiter les données des partisans pour mieux comprendre leurs habitudes, leurs préférences
et leurs caractéristiques démographiques, et, en fin de compte, dégager de nouvelles sources
de revenus en atteignant les partisans de façon novatrice, par exemple en ajoutant de
nouveaux services aux offres existantes. Ils peuvent également utiliser les données pour
améliorer les activités de base, établir et solidifier les relations avec les partenaires, et même
élaborer des modèles d’affaires entièrement nouveaux. En fait, aujourd’hui, un tiers de toutes
les entreprises commercialisent ou partagent leurs données pour créer de nouvelles sources de
revenus. Voici des façons dont les organisations sportives peuvent participer au jeu :
 Vente de données brutes par un échange établi.
 Échange d’informations/mise en commun des données dans un utilitaire partagé.
 Vente de données d’identification de persona et d’appareil sur les échanges
publicitaires.
 Activation des médias en fonction des données contextuelles du client (à domicile/à
l’extérieur).
Entreprendre la transformation digitale :
1. Transformer la manière de travail des gens : Afin de développer des capacités
numériques, les organisations sportives doivent non seulement intégrer les talents
numériques, mais aussi donner à leurs employés des compétences numériques grâce à
une formation continue. Cela les aidera à voir la résolution de problèmes sous un angle
numérique.
2. Faire entrer les affaires de l’organisation sportive dans l’ère numérique : La
transformation numérique consiste à réexaminer les processus opérationnels
traditionnels et à les réaligner pour soutenir les capacités numériques nécessaires pour
réaliser des gains d’efficacité et libérer de la valeur. (L’auteur a proposé également un
business plan pour cette étape.)
3. Introduire une nouvelle technologie numérique au sein de l’organisation : La
technologie d’entreprise doit permettre des gains d’efficacité opérationnelle et aider
l’organisation à interagir plus étroitement avec les fans et les clients. Les technologies
numériques transformatrices vont de la modélisation prédictive qui peut prévoir les
tendances des consommateurs aux plateformes de commerce électronique qui peuvent
ouvrir de nouvelles sources de revenus.
Les clés de succès de la transformation digitale des organisations
sportives :
L’auteur a recommandé des clés de succès à la faveur des organisations sportives afin d’être
plus efficaces dans leur transformation numérique et automatiquement pour optimiser leur
performance organisationnelle et financière :
1. Être numérique partout : Devenir une organisation numérique signifie aussi utiliser
la technologie pour simplifier les opérations, identifier les lacunes des processus et
minimiser le travail manuel. De plus, l’utilisation de logiciels pour remplacer les
processus manuels permet aux organisations de recueillir automatiquement des
données.
2. Permettre aux clients de dicter et d’exprimer leur expérience numérique :
L’utilisation de la technologie numérique pour donner les rênes aux clients contribuera
à fidéliser les clients à long terme et à les sensibiliser par la bouche à oreille.
3. Eviter une mise en œuvre à grande échelle : Une transformation numérique est un
processus itératif et en constante évolution. Une mise en œuvre progressive permet
aux employés, aux entreprises partenaires et aux fans d’adopter progressivement des
offres à mesure que l’entreprise devient plus mature sur le plan numérique.
4. Commencer petit, puis à l’échelle : Il faut commencer avec des initiatives
numériques à plus petite échelle pour démontrer la validation de principe et obtenir
l’adhésion de l’ensemble de l’organisation. Au fur et à mesure que les membres de
l’organisation constatent le succès de ces initiatives, il sera plus facile de rallier tout le
monde à de plus grandes initiatives.