Vous êtes sur la page 1sur 6

Timothy Olyphant

Timothy Olyphant, né le 20 mai 1968 à Honolulu (Hawaï), est un acteur américain.


Timothy Olyphant
Révélé au cinéma, à la fin des années 1990, il accède à la reconnaissance notamment
pour son interprétation du shérif Seth Bullock dans le western télévisuel plébiscité
Deadwood (2004-2006). Au cinéma, il joue dans des longs métrages tels que Scream
2, 60 secondes chrono, The Girl Next Door, Die Hard 4 : Retour en enfer, Hitman,
Escapade fatale, High Life, Snowden et Once Upon a Time in Hollywood.

Il signe un retour télévisuel remarqué grâce à son interprétation du marshall Raylan


Givens dans la série policière saluée Justified (2010-2015), qui lui vaut le Satellite
Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique. Parallèlement, il
poursuit sa carière au cinéma en étant à l'affiche de productions comme Numéro
Quatre, C'est ici que l'on se quitte, Joyeuse fête des mères et Snowden. Il confirme en
produisant et jouant dans la série télévisée qui mélange l'horreur et la comédie, Santa
Clarita Diet (2017-2019) aux côtés de Drew Barrymore.

Sommaire
Biographie
Débuts, seconds rôles et révélation
Cinéma indépendant et succès télévisuel Timothy Olyphant en 2011.
Vie privée
Nom de Timothy David Olyphant
Filmographie naissance
Cinéma
Naissance 20 mai 1968
Court métrage
Honolulu, États-Unis
Films
Nationalité Américain
Film d'animation
Profession Acteur
Télévision
Téléfilms Films notables Scream 2
Die Hard 4
Séries télévisées
Hitman
Série d'animation Snowden
Jeux vidéo Once Upon a Time... in
Voix françaises Hollywood
Séries notables Deadwood
Distinctions
Damages
Récompenses
Justified
Nominations Santa Clarita Diet
Notes et références
Annexes
Liens externes

Biographie

Débuts, seconds rôles et révélation


Timothy Olyphant suit des cours d'art dramatique et de théâtre en Californie avant de faire ses débuts à New York, où il reçoit une
récompense pour sa prestation dans la pièce The Monogamist (1995).

Après une poignée de rôles à la télévision — notamment dans le pilote de la série Mr. et Mrs. Smith, en (1996) - et avoir intégré la
distribution de jeunes valeurs montantes du slasher Scream 2 (1997), de Wes Craven —, il enchaîne les apparitions de plus en plus
remarquées, comme en 1998 dans un épisode de Sex and the City, et dans les succès Go (1999), qui lui vaut un Young Hollywood
Awards, 60 secondes chrono (2000) et la comédie culte The Girl Next Door (2004).

Cette même année, il est choisi pour faire régner la loi à Deadwood, où il incarne le shérif Seth Bullock. Ce western crépusculaire et
réaliste, diffusé par la chaîne HBO, est acclamé par la critique, mais s'arrête soudainement au bout de trois saisons, en 2006.
Cette exposition lui permet de décrocher des rôles plus exposés sur grand écran : en 2007, il donne la réplique à une autre révélation
télévisuelle, Jennifer Garner, pour la comédie dramatique indépendante Ma vie sans lui ; il affronte Bruce Willis dans le blockbuster Die
Hard 4 : Retour en enfer; enfin, il incarne le rôle-titre du film d'action Hitman, adaptation du célèbre jeu vidéo produite par Luc
Besson.

Hitman considéré comme un échec critique et commercial, en dépit d'un coût de production largement rentabilisé et d'une suite mise en
1
chantier à laquelle l'acteur refuse de prendre part , ses rôles deviennent plus anecdotiques : le drame Stop-Loss passe inaperçu, tout
comme le thriller d'aventures Escapade fatale en 2009 et le film d'horreur The Crazies l'année suivante. L'interprétation de l'acteur est
néanmoins saluée par quelques citations au titre de meilleur acteur dans un second rôle pour Escapade fatale et meilleur acteur dans un
2
film d'horreur pour The Crazies .

Parallèlement, l'acteur s'illustre dans un registre plus comique, que ce soit dans le rôle principal du film indépendant High Life, ou en
tant qu'invité dans les sitcoms Samantha qui ? et The Office.

Cinéma indépendant et succès télévisuel


En 2010, il fait confiance au cinéaste indépendant Sebastian Gutierrez et donne la réplique à sa
compagne, Carla Gugino pour le thriller Elektra Luxx.

En 2011, le blockbuster fantastique pour adolescents Numéro Quatre, dans lequel il incarne l'un des
personnages principaux, est un nouvel échec critique et commercial. Cependant, il prête sa voix au
3
film d'animation Rango, qui rencontre le succès .

C'est d'ailleurs à la télévision qu'il tente d'obtenir un nouveau rôle marquant. La chaîne HBO n'ayant
jamais lancé la production, pourtant annoncée, de deux téléfilms destinés à conclure Deadwood, il
décroche un rôle récurrent dans la seconde saison de la série judiciaire Damages. Il rebondit dès
l'année suivante en tête d'affiche de sa propre série : il renoue en effet avec le stetson et l'étoile de
shérif pour le polar Justified, adaptation de l'œuvre d'Elmore Leonard signée par Graham Yost.

Le programme est salué par la critique au cours de six saisons, diffusées entre 2010 et 2015. L'acteur
ne se contente pas de prêter ses traits au charismatique Marshall Raylan Givens, rôle qui lui vaut
une poignée de nominations à diverses récompenses: il s'y investit aussi en tant que producteur. Il
est notamment récompensé du Satellite Award du meilleur acteur dans une série télévisée
dramatique et reçoit une citation lors de la prestigieuse cérémonie des Primetime Emmy Awards de
2011.
En 2007, lors d'une avant-première
Parallèlement, il s'amuse à casser son image : en prêtant sa voix à un épisode de la série d'animation du film Hitman.
Archer, puis en jouant les skaters attardés dans la sitcom romantique The Mindy Project, aussi en
2013. Et en intégrant l'année suivante l'équipe de stars de la comédie réunies pour le film
indépendant This Is Where I Leave You, réalisé par Shawn Levy.

En 2016, il est dirigé par Oliver Stone dans le biopic Snowden ainsi que par Garry Marshall pour la
comédie dramatique Joyeuse fête des mères aux côtés de Jennifer Aniston, Julia Roberts et Kate
Hudson. La même année, il remporte le Critics' Choice Television Awards du meilleur acteur invitée
dans une série télévisée comique pour sa participation à la série The Grinder.

En 2017, il décroche l'un des rôles principaux de la série Santa Clarita Diet, aux côtés de Drew
Barrymore. Dans cette série, qui mêle comédie et horreur, diffusée sur la plateforme Netflix, il y
incarne le mari de l'héroïne qui se transforme en mort-vivant et dont le quotidien d'agent
immobilier s'en trouve bouleversé. Il officie aussi en tant que producteur exécutif. La série est
rapidement renouvelée pour une seconde saison face à l'engouement qu'elle suscite auprès du public
4 5 6
et de la presse . En 2019, en dépit de critiques positives , elle est arrêtée à l'issue de la saison trois .

L’acteur est alors engagé pour jouer un second rôle dans Once Upon a Time in Hollywood, un film
réalisé par Quentin Tarantino qui lui permet de donner la réplique à Leonardo DiCaprio. Puis, il
retrouve le personnage de Seth Bullock pour un téléfilm événement Deadwood: The Movie qui est
7, 8 En 2014, lors d'une soirée organisée
largement saluée par les critiques américaines . Ensuite, il est le shérif Cobb Vanth à partir de la
saison 2 de The Mandalorian. C'est la première incarnation sur le petit écran de ce personnage déjà autour de la série télévisée Justified.
9
apparu dans le roman Riposte de Chuck Wendig . Convoité pour ses prestations à la télévision, il se
joint à la distribution de la saison 4 de Fargo dans un rôle important. Il s'agit d'une série dérivée
10
basée sur le film du même nom sorti en 1996, écrit et réalisé par les frères Joel et Ethan Coen, producteurs de la série .

Vie privée
Il a également un frère qui est producteur. Il est marié à Alexis Knief depuis 1991. Ensemble ils ont 3 enfants.

Filmographie

Cinéma
Court métrage

2001 : Doppelgänger de Michael Horowitz et Gareth Smith : Brian

Films
1996 : Le Club des ex (The First Wives Club) d'Hugh Wilson : Brett Artounian
1997 : Une vie moins ordinaire (A Life Less Ordinary) de Danny Boyle : Hiker
1997 : Scream 2 de Wes Craven : Mickey Altieri
1998 : 1999 de Nick Davis : Hooks
1999 : Advice from a Caterpillar de Don Scardino : Brat
1999 : Go de Doug Liman : Todd Gaines
1999 : No Vacancy de Marius Balchunas : Luke
2000 : Le Club des cœurs brisés (The Broken Hearts Club : A Romantic Comedy) de Greg Berlanti : Dennis
2000 : Au-dessus de tout soupçon (Auggie Rose) de Matthew Tabak : Roy Mason
2000 : 60 secondes chrono (Gone in Sixty Seconds) de Dominic Sena : Det. Drycoff
2001 : Folles de lui (Head Over Heels) de Mark Waters : Michael
2001 : The Safety of Objects de Rose Troche : Randy
2001 : Rock Star de Stephen Herek : Rob Malcolm
2002 : Zone violente (Coastlines) de Victor Nuñez : Sonny Mann
2003 : Dreamcatcher, l'attrape-rêves de Lawrence Kasdan : Pete Moore
2003 : Un homme à part (A Man Apart) de F. Gary Gray : Hollywood Jack
2004 : The Girl Next Door (The Girl Next Door) de Luke Greenfield : Kelly
2006 : Ma vie sans lui (Catch and Release) de Susannah Grant : Fritz
2007 : Die Hard 4 : Retour en enfer de Len Wiseman : Thomas Gabriel
2007 : Meet Bill (Meet Bill) de Bernie Goldmann et Melisa Wallack : Chip
2007 : Hitman (Hitman ou L'agent 47) de Xavier Gens : L'agent 47
2008 : Stop-Loss de Kimberly Peirce : Lieutenant colonel Boot Miller
2009 : Escapade fatale de David Twohy : Nick
2009 : High Life de Gary Yates : Dick
2010 : The Crazies de Breck Eisner : David Dutton
2010 : Elektra Luxx de Sebastian Gutierrez : Dellwood Butterworth
2011 : Numéro Quatre de D. J. Caruso : Henry
2013 : Dealin' with Idiots de Jeff Garlin : Le père de Max
2014 : C'est ici que l'on se quitte de Shawn Levy : Horry Callen
2016 : Joyeuses Fête des Mères de Garry Marshall : Henry
2016 : Snowden de Oliver Stone : CIA Agent Geneva
2018 : Behold My Heart de Joshua Leonard : Steven Lang
2019 : Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino : James Stacy

Film d'animation

2011 : Rango de Gore Verbinski : l'Esprit de l'Ouest (voix)


2019 : Monsieur Link de Chris Butler : Willard Stenk (voix)

Télévision

Téléfilms

1995 : 77 Sunset Strip de Félix Enríquez Alcalá : Kookie


1997 : Ellen Foster de John Erman : Roy Hobbs
1998 : Quand les clairons se taisent de John Irvin : Lieutenant Lukas
2019 : Deadwood de Daniel Minahan : Seth Bullock (également producteur exécutif)

Séries télévisées

1996 : Mr. et Mrs. Smith : Scooby (Saison 1, épisode 1)


1997 : Haute Tension : Brett Farraday (Saison 2, épisodes 20,21 et 22)
1998 : Sex and the City : Sam (Saison 1, épisode 4)
2002 : Les nuits de l'étrange : Eli (Saison 1, épisode 11)
2004 - 2006 : Deadwood : Seth Bullock (rôle principal - 36 épisodes)
2006 : Earl : Billy Reed (Saison 1, épisode 18)
2008 : Samantha qui ? : Winston Funk (Saison 1, épisode 11)
2009 : Damages : Wes Krulik (rôle principal, saison 2 - 15 épisodes)
2010 - 2015 : Justified : Raylan Givens (rôle principal - 78 épisodes) -également producteur exécutif de 65 épisodes-
2010 : The Office : Danny Cordrey (Saison 7, épisodes 5 et 6)
2012 : The League : Wesley (Saison 4, épisode 3)
2013 : The Mindy Project : Graham (Saison 2, épisode 7)
2015 - 2016 : The Grinder : lui-même / Rake Grinder (4 épisodes)
2017 - 2019 : Santa Clarita Diet : Joel Hammond (rôle principal - 30 épisodes) -également producteur exécutif de 30 épisodes-
2020 : The Good Place : lui-même (saison 4, épisode 10)
2020 : Larry et son nombril : Mickey (saison 10, épisode 4)
2020 : The Mandalorian : Cobb Vanth (saison 2, épisode 1)
2020 : Fargo : Dick « Deafy » Wickware

Série d'animation

2013 : Archer : Lucas Troy (saison 4, épisode 2)

Jeux vidéo
2008 : Turok : Cowboy (voix)
2011 : Call of Duty: Modern Warfare 3 : Grinch (voix)

Voix françaises
En France, Jean-Pierre Michaël est la voix française régulière de Timothy Olyphant. Anatole de Bodinat l'a doublé à trois reprises.

11
Jean-Pierre Michaël dans : Emmanuel Curtil dans :
Go Mr. et Mrs. Smith (série télévisée)
Deadwood (série télévisée) The Girl Next Door
Meet Bill 11
Bruno Choël dans :
Die Hard 4 : Retour en enfer
Damages (série télévisée) 60 secondes chrono
Samantha qui ? (série télévisée) Dreamcatcher
Escapade fatale
et aussi
The Office (série télévisée)
Numéro Quatre Alexandre Gillet dans Haute Tension (série télévisée)
The League (série télévisée) Cyrille Artaux dans Le Club des ex
Justified (série télévisée) Lionel Melet dans Sex and the City (série télévisée)
This Is Where I Leave You Boris Rehlinger dans Scream 2
11
The Mindy Project (série télévisée) Jérôme Berthoud dans Le Club des cœurs brisés 11
Joyeuse fête des mères Manuel Gélin dans Un homme à part
Santa Clarita Diet (série télévisée) Benjamin Penamaria dans Hitman
Deadwood : le film (téléfilm) Mathieu Moreau dans The Crazies
The Good Place (série télévisée) Hervé Jolly dans Rango (voix)
Fargo (série télévisée) Tanguy Goasdoué dans Archer (voix)
Anatole de Bodinat
11
dans : Damien Boisseau dans The Grinder (série télévisée)
Stéphane Roux dans The Mandalorian (série télévisée)
Ma vie sans lui
Snowden
Once Upon a Time… in Hollywood

Distinctions
2
Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb .

Récompenses
Young Hollywood Awards 2000 : meilleur Bad Boy pour Go
16e cérémonie des Satellite Awards 2011 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Justified
Critics' Choice Television Awards 2016 : meilleur acteur invité dans une série télévisée comique pour The Grinder
Western Heritage Awards : meilleur film pour Deadwood, prix partagé avec Daniel Minahan

Nominations
Online Film & Television Association 1999 : meilleur acteur invité dans une série télévisée pour Sex and the City
Screen Actors Guild Awards 2007 : meilleure distribution pour une série télévisée dramatique dans Deadwood
Toronto Film Critics Association Awards 2009 : meilleur acteur dans un second rôle pour Escapade fatale
IGN Summer Movie Awards 2010 : Meilleur héros dans une série télévisée pour Justified
Scream Awards 2010 : meilleur acteur pour The Crazies
Critics' Choice Television Awards 2011 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique
pour Justified
IGN Summer Movie Awards 2011 : Meilleur héros dans une série télévisée pour Justified
Online Film & Television Association 2011 : meilleur acteur dans une série télévisée
dramatique pour Justified
Prix Génie 2011 : Meilleur acteur pour High Life
Gold Derby Awards 2011 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Justified
63e cérémonie des Primetime Emmy Awards 2011 : meilleur acteur dans une série télévisée
dramatique pour Justified
Television Critics Association Awards 2011 : meilleur acteur dans une série télévisée
dramatique pour Justified
Critics' Choice Television Awards 2012 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique
pour Justified
Online Film & Television Association 2012 : meilleur acteur dans une série télévisée
dramatique pour Justified En 2011, l'acteur est récompensé
lors des Peabody Awards.
17e cérémonie des Satellite Awards 2012 : meilleur acteur dans une série télévisée
dramatique pour Justified
Critics' Choice Television Awards 2013 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Justified
IGN Summer Movie Awards 2013 : Meilleur héros dans une série télévisée pour Justified
Online Film & Television Association 2013 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Justified
TV Guide Awards 2013 : acteur préféré dans une série télévisée pour Justified
Critics' Choice Television Awards 2015 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Justified
Gold Derby Awards 2015 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Justified
Primetime Emmy Awards 2019 : meilleur téléfilm pour Deadwood: Le film
Online Film & Television Association 2019 : meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm pour Deadwood: Le film
Producers Guild of America Awards 2020 : meilleure production destinée au streaming ou à la télévision pour Deadwood: Le film
26e cérémonie des Screen Actors Guild Awards 2020 : Screen Actors Guild Award de la meilleure distribution pour Once Upon a
Time... in Hollywood

Notes et références
1. Marc Arlin, « Hitman agent 47 (TFX) : pourquoi Timothy Olyphant, star du premier Hitman, a été remplacé par Rupert Friend » (https:
//www.programme-tv.net/news/cinema/200191-hitman-agent-47-tfx-pourquoi-timothy-olyphant-star-du-premier-hitman-a-ete-remplac
e-par-rupert-friend/), sur Télé-Loisirs.fr, 1er février 2018
2. (en) « Timothy Olyphant Awards » (https://www.imdb.com/name/nm0648249/awards?ref_=nm_awd), sur IMDb
3. (en) « Box Office - Rango » (http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=rango.htm), sur Box Office Mojo
4. « Le retour en forme de Santa Clarita Diet dans une saison 2 appétissante » (http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=1
8671857.html), sur AlloCiné, 27 mars 2018
5. « Pas de saison 4 pour «Santa Clarita Diet», Netflix annule la série » (https://fr.news.yahoo.com/saison-4-santa-clarita-diet-1446346
42.html), sur Yahoo, 27 avril 2019
6. Emmanuel Ghesquier, « Santa Clarita Diet sur Netflix : pas de saison 4 pour Sheila et Joel » (https://www.presse-citron.net/santa-cla
rita-diet-sur-netflix-pas-de-saison-4-pour-sheila-et-joel/), sur Presse Citron, 29 avril 2019
7. (en) Ciara Wardlow, « Escape to 'Deadwood' and Stay Awhile » (https://filmschoolrejects.com/deadwood/), sur filmschoolrejects.com,
28 mars 2020
8. (en) « Deadwood: Le film (2019 TV Movie) Awards » (https://www.imdb.com/title/tt4943998/awards?ref_=tt_awd), sur imdb.com
9. Mégane Choquet, « The Mandalorian saison 2 : qui est Cobb Vanth, joué par Timothy Olyphant ? » (https://www.allocine.fr/article/fich
earticle_gen_carticle=18694249.html), sur allocine.fr, 2 novembre 2020 (consulté le 13 décembre 2020)
10. Maxime Bedini, « Fargo : la saison 4 recrute Timothy Olyphant » (https://www.cineserie.com/news/series/fargo-la-saison-4-recrute-ti
mothy-olyphant-2802187/), sur cineserie.com, 18 septembre 2019 (consulté le 13 décembre 2020)
11. « Comédiens ayant doublé Timothy Olyphant en France » (http://www.rsdoublage.com/acteur-5059-Olyphant-Timothy.html) sur RS
Doublage

Annexes
Sur les autres projets Wikimedia :
Liens externes Timothy Olyphant (https://commons.wiki
media.org/wiki/Category:Timothy_Olypha
Notices d'autorité :
Fichier d’autorité international virtuel (http://viaf.org/viaf/47041610) · nt?uselang=fr), sur Wikimedia Commons
International Standard Name Identifier (http://isni.org/isni/000000011443297X) ·
Bibliothèque nationale de France (http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb150201921)
(données (http://data.bnf.fr/ark:/12148/cb150201921)) · Système universitaire de documentation (http://www.idref.fr/129229261) ·
Bibliothèque du Congrès (http://id.loc.gov/authorities/no2003101113) · Gemeinsame Normdatei (http://d-nb.info/gnd/141081856) ·
Bibliothèque nationale d’Espagne (http://catalogo.bne.es/uhtbin/authoritybrowse.cgi?action=display&authority_id=XX1696148) ·
Bibliothèque royale des Pays-Bas (http://data.bibliotheken.nl/id/thes/p315388684) ·
Bibliothèque nationale de Pologne (http://mak.bn.org.pl/cgi-bin/KHW/makwww.exe?BM=01&IM=05&TX=&NU=01&WI=A16127316)
· Bibliothèque universitaire de Pologne (http://nukat.edu.pl/aut/n%202010007341) ·
Bibliothèque nationale d’Australie (http://nla.gov.au/anbd.aut-an42522740) ·
Bibliothèque nationale tchèque (http://aut.nkp.cz/xx0205150) ·
WorldCat Id (https://www.worldcat.org/identities/lccn-no2003101113) ·
WorldCat (http://www.worldcat.org/identities/lccn-no2003-101113)
Ressources relatives à l'audiovisuel : Allociné (http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=33387.html) ·
(en) AllMovie (https://www.allmovie.com/artist/p232835) · (en) Internet Movie Database (https://tools.wmflabs.org/wikidata-externali
d-url/?p=345&url_prefix=https://www.imdb.com/&id=nm0648249)

Ce document provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Timothy_Olyphant&oldid=179385865 ».

La dernière modification de cette page a été faite le 30 janvier 2021 à 17:11.

Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer.
Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les
auteurs et mentionner la licence.
Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.

Vous aimerez peut-être aussi