Vous êtes sur la page 1sur 1

COMMANDE DES MACHINES ELECTRIQUES

QUESTIONS DE COURS :

Pour varier la vitesse d’un moteur asynchrone de façon continue, on choisi d’agir sur le glissement g,
1- Expliquer les trois moyens d’action sur le glissement.
2- Donner sous forme d’un tableau les avantages et les inconvénients de chaque moyen d’action sur le
glissement.
3- Donner le schéma équivalent simplifié du moteur asynchrone
4- Etablir la relation qui donne le couple électromagnétique de la MAS en fonction du glissement g.
COCHER LA OU LES BONNES REPONSES :

 L’idée de la commande Arccos est d’avoir une commande linéaire.


 Le pont tout thyristor permet le fonctionnement de la machine à courant continu dans les quatre quadrants
 Le hacheur série permet le fonctionnement de la machine à courant continu dans le quadrant (1)
Exercice : Comparaison de différents modes de freinage
Cette comparaison porte sur un moteur à courant continu à excitation constante dont les indications sur la plaque
signalétique sont les suivantes : Un=220 V, In=50 A, Nn=1000tr/mn. Cette machine est supposée parfaitement
compensée et son couple de pertes est négligé. On ne prend en compte pour caractériser la chute de tension dans
l’induit que la résistance de ce dernier : R=0.5 Ω. La convention utilisée est telle que lors d’un fonctionnement en
moteur de la machine le courant absorbé est positif.
Cette machine entraîne une charge qui présente un couple résistant constant égale au couple nominal. Le moment
d’inertie de l’ensemble mécanique ramené sur l’arbre du moteur est 12 kgm2. On envisage pour stopper le groupe
électromagnétique, dont le point de fonctionnement est proche de celui défini sur la plaque signalétique, 3
solutions : arrêt naturel, arrêt rhéostatique et arrêt par récupération.
1) la f.e.m. E de la machine est liée à Ω, vitesse de rotation exprimée en rd/s par E=k Ω. Calculer la valeur de k.
2) Définir la relation qui lie le couple électromagnétique Γ e au courant d’induit I. Calculer le couple nominal Γ en .
3) Arrêt naturel. Le moteur est déconnecté de la source qui l’alimente.
3.1) Calculer le couple de ralentissement.
3.2) En déduire le temps nécessaire pour obtenir l’arrêt.
4) Arrêt rhéostatique. le moteur est déconnecté de la source qui l’alimente puis branché sur une résistance Rf.
4.1) Exprimer, le courant délivré par l’induit durant la phase de freinage.
4.2) En déduire le couple de ralentissement.
4.3) Calculer Rf tel que le courant soit de -1.2 In au début de la phase de freinage.
4.4) Estimer le temps nécessaire pour obtenir l’arrêt de la machine pour la valeur calculée précédemment Rf.
5) Arrêt par récupération. Le courant induit est maintenu à une valeur constante égale à –I.
5.1) Exprimer le couple de ralentissement de la machine.
5.2) Calculer le temps nécessaire pour obtenir l’arrêt lorsque le courant est maintenu durant cette phase à une valeur
constante égale à –In.
Incidence d’une réduction brusque de la tension d’alimentation de la MCC.

6.1) Expliquer comment une réduction brusque de la tension peut freiner la MCC
6.2) Tracer la forme d’onde de la f.e.m. E et de couple électromagnétique Γe en fonction du temps correspondante à
une réduction brusque de la tension d’alimentation de la MCC.

1/1