Vous êtes sur la page 1sur 5

Informatique 

: Module 1 Lycée qualifiant El Ouaha

Module 1 : Généralités sur les systèmes informatiques


Chapitre 1: Définitions et vocabulaire de base
1- Définition de l'informatique
Le terme "Informatique" vient de la contraction des mots "Information" et
"Automatique". C'est la science du traitement automatique de l'information par un système
informatique.
Quelques usages de l'informatique :
 Mémoriser
 Dessiner
 Rechercher
 Calculer
 Représenter
 Ecrire
 Classer
 Résoudre
 Automatiser
 etc.
a. Information
C'est le support d'un élément de connaissance représenté à l'aide de conventions (codes)
afin d'être conservée, traitée ou communiquée.
b. Traitement
C'est l'ensemble des opérations effectuées sur des données (informations d'entrée) afin
de les rendre utilisables (Informations de sortie=résultats). Il y'a deux types de traitements:
 Traitement manuel: Les opérations sont effectuées par l'être humain.
 Traitement automatique: Les opérations sont effectuées sans l'intervention
humaine.

Informations Traitement Informations de


d'entrée (données) sortie (résultats)

Schéma simplifié du traitement de l'information

2-Système informatique
De manière générale, un système informatique (ordinateur, calculatrice programmable,
…etc) est défini comme étant composé de deux parties obligatoirement liées.
Une partie logicielle : Software
Une partie matérielle : Hardware
a. La partie matérielle (Hardware)
Elle désigne tout ce qui a un caractère matériel dans une machine.
b. La partie logicielle (Software)
Elle désigne tout ce qui peut être facilement modifié. C'est l'ensemble des programmes
qui commandent la partie matérielle.

Année scolaire : 2012-2013 Page 1


Informatique : Module 1 Lycée qualifiant El Ouaha

Système Informatique

Partie matérielle Partie logicielle

Organes d’entrée Logiciels de base


Logiciels d’application
Unité de traitement
Organes de sortie

Schéma simplifié du système informatique

3- Codage de l'information :
L'homme calcule depuis 2000 ans avant Jésus-Christ avec 10 chiffres (0, 1, 2, 3, 4, 5, 6,
7, 8, 9), on parle alors de base décimale (ou base 10). Mais pour traiter automatiquement une
information, elle doit être représentée sous une forme compréhensible par le système
informatique. Ce passage d’une information, d’un langage compréhensible par l’homme (base
décimale) à un langage compréhensible par le système informatique (base binaire), s’appelle
codage ou codification.
C'est avec ce codage que fonctionnent les ordinateurs. Il consiste à utiliser deux états
(représentés par les chiffres 0 et 1) pour coder les informations. Le chiffre 0 ou 1, en
numérotation binaire s’appelle bit (binary digit) qui est la plus petite unité d'information
manipulable par une machine numérique.
Pour coder les caractères avec un octet, on prend par exemple le code standard ASCII
(American Standard Code for Information Interchange), il est codé sur un Octet c’est à dire 8
bit (Voir la table ASCII). On le représente sous la forme suivante :

1 octet = 8 bits 1 Gigaoctet =1 Go = 1024 Mo


1 kilooctet =1 Ko = 1024 octets 1 Téraoctet =1 To = 1024 Go
1 Mégaoctet =1 Mo = 1024 Ko

Exemple :

A partir de la table du code ASCII, le code de la lettre ‘A’ en base décimale est 65, donc le
code de ‘A’ en base binaire est :

0 1 0 0 0 0 0 1

Le code de ‘5’ en base décimale est 53, donc le code de ‘5’ en base binaire est:

Année scolaire : 2012-2013 Page 2


Informatique : Module 1 Lycée qualifiant El Ouaha

0 0 1 1 0 1 0 1

Exercice :
1- Coder les mots suivants :
 L’informatique
 5 ordinateurs
 Bien
2- Décoder les codes suivants :
 01000011 01101111 01100100 01101001 01100110 01101001 01100011 01100001
01110100 01101001 01101111 01101110
 01000010 01101001 01101110 01100001 01101001 01110010 01100101

Solution :
1-
 L’informatique  01001100 00100111 01101001 01101110 01100110
01101111
 01110010 01101101 01100001 01110100 01101001
01110001
01110101 01100101
 5 ordinateurs 00110101 00100000 01101111 01110010 01100100
01101001
01101110 01100001 01110100 01100101 01110101
01110010
01110011
 Bien  01000010 01101001 01100101 01101110
2-
Codification
Binaire

Chapitre 2: Structure de base d'un ordinateur


1- Définition d'un ordinateur
Un ordinateur (système informatique) est une machine électronique capable d'exécuter
automatiquement une série d'opérations sur les informations.
2-Schéma fonctionnel d'un ordinateur
Unité centrale
Microprocesseur

Périphériques UAL Périphériques


d'entrée Mémoire de sortie
centrale UC

Registres

Schéma fonctionnel d'un Périphériques


ordinateur de stockage

Année scolaire : 2012-2013 Page 3


Informatique : Module 1 Lycée qualifiant El Ouaha

 Périphériques d'entrée: Ils permettent à l'ordinateur de recevoir les données;


 Unité centrale: C'est dans cette partie que l'information est traitée;
 Périphériques de sortie: Ils permettent à l'ordinateur de fournir les résultats;
 Périphériques de stockage: Ils permettent le stockage permanent des informations.

4- Les mémoires
Une mémoire est représentée comme un ensemble de cases numérotées, chaque case
peut contenir un groupement de bits. Ce groupement de bits (32 bits ou 64 bits) est appelé
« mot mémoire ». Ses principales caractéristiques sont :
 La capacité : c’est le nombre de bits qui peuvent être stockés dans la mémoire.
 Le temps d’accès : c’est la durée de temps entre la demande de lecture/écriture et la
disponibilité de la donnée.
On distingue trois types de mémoires :
 La mémoire vive notée RAM (Random Access Memory c'est-à-dire mémoire à accès
aléatoire) est la mémoire principale de l’ordinateur dans laquelle sont chargés tous les
programmes. Elle est dite « volatile » c'est-à-dire qu’elle perd son contenu dés qu’elle
est hors tension.
 La mémoire morte notée ROM (Read Only Memory c'est-à-dire « mémoire à lecture
seule) est une mémoire « non volatile » accessible seulement en lecture. Elle fournit
les informations nécessaires pour la mise en route de l’ordinateur.
 La mémoire flash est une mémoire non volatile et réinscriptible, c'est-à-dire qu’elle
conserve ses données même si elle n’est pas sous tension.
5- Le processeur (unité de traitement)
On appelle processeur (ou microprocesseur) l’ensemble des circuits intégrés qui
assurent le traitement des informations et l’exécution des instructions. Sa principale
caractéristique est sa fréquence (sa vitesse d’exécution) qui s’exprime en Hertz (Hz).
Exemple : un microprocesseur de 1.2 GHz réalise environ 1 milliard et 200 millions
opérations par seconde (plus la vitesse du microprocesseur est grande plus la performance de
l’ordinateur est grande).
Un microprocesseur est composé :
 D’une unité de commande qui permet d’interpréter, d’exécuter les instructions, de
contrôler les autres périphériques de l’ordinateur et de stocker les informations en
mémoire.
 D’une unité arithmétique et logique qui permet d’effectuer certaines opérations sur les
données (opérations arithmétiques : additions, multiplication,… ; opérations logiques).
 D’un ensemble de registres qui sont des mémoires spécialisées très rapides permettant
le stockage des données en cours de traitement.
6- Les périphériques :
a- Les périphériques d’entrée
Ils permettent à l’utilisateur d’entrer des données, des commandes ou des programmes
qui seront gérés par l'unité centrale (exemple : clavier, souris, scanner, microphone, caméra
web, appareil photo numérique, la manette de jeu).
b- Les périphériques de sortie
Ils permettent à l'utilisateur de visualiser les résultats de traitement effectué par l’unité
centrale (exemple : moniteur, imprimante, haut parleurs, table traçante, vidéo projecteur).

Année scolaire : 2012-2013 Page 4


Informatique : Module 1 Lycée qualifiant El Ouaha

c- Les périphériques de stockage


Ce sont des appareils qui servent à stocker des informations de façon permanente
(exemple : lecteur disquette, disque dur, graveur CD/DVD)

Chapitre 3 : Logiciels et domaines d’application de l’informatique


I- Les logiciels 
Un logiciel est un ensemble de programmes qui vont être exécutés par la machine pour
réaliser une tâche.
Remarque : Sans logiciel, l’ordinateur ne serait qu’une boîte sans utilité.
Il existe deux catégories de logiciels :
 Les logiciels de base
 Les logiciels d’application
1- Les logiciels de base :
On les appelle aussi systèmes d’exploitation.
Un système d’exploitation est un ensemble de programmes qui permettent aux
différents périphériques de communiquer entre eux et de gérer les conflits et les priorités entre
les différents périphériques. Parmi les systèmes d’exploitation, on cite MS-DOS, (Microsoft
Disk Operating System), Windows, Unix, Linux…
2- Les logiciels d’application :
Un logiciel d’application est un ensemble de programmes permettant de traiter des
tâches particulières et utiles.
Exemples :
 Le traitement de texte (exemple : Microsoft Word) : Conçu pour la création des
documents.
 Le tableur (exemple : Microsoft Excel) : Conçu pour manipuler des tableaux et faire
des calculs.
 Navigation Internet : Conçu pour consulter des sites Internet.
 Logiciels graphiques : permettent la création et la modification des dessins.
II- Domaines d’application de l’informatique
Parmi les secteurs d’activité principaux, on peut citer :
1- Le domaine de la gestion
L’informatique permet de traiter toutes les informations utiles à la gestion de l’entreprise
(gestion des stocks, des paies, des banques de données).
2- Le domaine industriel
Elle permet d’automatiser, de gérer et de concevoir la production.
3- Le domaine scientifique
Elle est souvent utilisée par les scientifiques pour leurs travaux de recherche.
4- Le domaine de la communication
Elle assure la communication et le partage des informations à travers des réseaux
informatiques.
5- Le domaine de l’éducation
L’ordinateur est un outil pédagogique et didactique qui peut faciliter l’enseignement et
l’apprentissage.

Année scolaire : 2012-2013 Page 5