Vous êtes sur la page 1sur 5

2EME ANNEE BACCALAUREAT

L’économie générale et
statistique
Les formules

JOUDRANI Hamza
E-mail : hamza.joudrani@gmail.com
N° du tel : +212 6 67990377

Année
Annéescolaire 2019/2020
scolaire 2018/2019
L’économie générale et statistique

Partie 1 : les concepts économiques de


base
Chapitre 3 : les agrégats de la comptabilité nationale et
ses limites :
𝑷𝑰𝑩 𝒂𝒖 𝒑𝒓𝒊𝒙 𝒅𝒖 𝒎𝒂𝒓𝒄𝒉é
= 𝑽𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓𝑨𝒋𝒐𝒖𝒕é𝒆 𝒂𝒖 𝒑𝒓𝒊𝒙 𝒅𝒆 𝒃𝒂𝒔𝒆
+ 𝒊𝒎𝒑ô𝒕 𝒍𝒊é 𝒂𝒖𝒙 𝒑𝒓𝒐𝒅𝒖𝒊𝒕𝒔 − 𝒔𝒖𝒃𝒗𝒆𝒏𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒔𝒖𝒓 𝒍𝒆𝒔 𝒑𝒓𝒐𝒅𝒖𝒊𝒕𝒔
PIB : il représente la richesse créée 𝑷𝑰𝑩 = 𝑪𝒐𝒏𝒔𝒐𝒎𝒎𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝑭𝒊𝒏𝒂𝒍𝒆 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍𝒆
par les unités institutionnelles + 𝑭𝒐𝒓𝒎𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝑩𝒓𝒖𝒕𝒆 𝒅𝒆 𝑪𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒍 𝑭𝒊𝒙𝒆
Agrégats de résidentes (c’est-à-dire sur le + 𝑽𝒂𝒓𝒊𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆 𝒔𝒕𝒐𝒄𝒌 + 𝑬𝒙𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 − 𝑰𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏
production territoire national) 𝑷𝑰𝑩
= 𝑹é𝒎𝒖𝒏é𝒓𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒗𝒆𝒓𝒔é𝒆 𝒑𝒂𝒓 𝒍𝒆𝒔 𝒆𝒎𝒑𝒍𝒐𝒚𝒆𝒖𝒓𝒔 𝒓é𝒔𝒊𝒅𝒆𝒏𝒕𝒔
+ 𝒊𝒎𝒑ô𝒕𝒔 𝒔𝒖𝒓 𝒍𝒂 𝑷𝒓𝒐𝒅𝒖𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒆𝒕 𝑰𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 – 𝒔𝒖𝒃𝒗𝒆𝒏𝒕𝒊𝒐𝒏
+ 𝑬𝒙𝒄é𝒅𝒆𝒏𝒕 𝒃𝒓𝒖𝒕 𝒅′ 𝒆𝒙𝒑𝒍𝒐𝒊𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒆𝒕 𝒓𝒆𝒗𝒆𝒏𝒖 𝒎𝒊𝒙𝒕𝒆
PNB : il mesure la richesse réalisée 𝑷𝑵𝑩 = 𝑷𝑰𝑩 + 𝑹𝑵𝑬
par les nationaux. RNE : revenu extérieur net
𝑹𝑵𝑫𝑩 = 𝑷𝑵𝑩 + 𝑻𝑵𝑬
RNBD : c’est l’ensemble des revenus 𝑹𝑵𝑫𝑩 = 𝑷𝑰𝑩 + 𝑹𝑻𝑵𝑬
réalisés par les différents secteurs TNE : transfert extérieur net
institutionnels, et juste disponible RTNE : revenu et transfert extérieur net
Agrégats de pour être consommé ou épargné 𝑹𝑵𝑫𝑩 = 𝒅é𝒑𝒆𝒏𝒔𝒆 𝒅𝒆 𝒄𝒐𝒏𝒔𝒐𝒎𝒎𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒍𝒆 + é𝒑𝒂𝒓𝒈𝒏𝒆 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍 𝒃𝒓𝒖𝒕
revenu
RN : c’est l’ensemble des revenus 𝑹𝑵 = 𝒓𝒆𝒗𝒆𝒏𝒖 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍 𝒃𝒓𝒖𝒕 – 𝑪° 𝒅𝒖 𝒄𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒍 𝒇𝒊𝒙𝒆(𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕)
primaires réalisés par les agents Sachant que :
nationaux, et qui servent à rémunérer PNB = revenu national brut (RNB)
les facteurs de production.
FBCF : elle comprend uniquement 𝑭𝑩𝑪𝑭 = 𝒊𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒏𝒆𝒕 + 𝑪° 𝒅𝒖 𝒄𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒍 𝒇𝒊𝒙𝒆 (𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕)
Agrégats de les productions et les achats neufs. A
dépense l’exception des terrains. 𝑭𝑩𝑪𝑭 = 𝒊𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍 (𝑰𝑵) − 𝒗𝒂𝒓𝒊𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒔𝒕𝒐𝒄𝒌𝒔
Epargne : Pour les ménages, 𝑬𝒑𝒂𝒓𝒈𝒏𝒆 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍 𝒃𝒓𝒖𝒕
l’épargne est la partie de revenu non = 𝑹𝑵𝑫𝑩 – 𝑫é𝒑𝒆𝒏𝒔𝒆 𝒅𝒆 𝒄𝒐𝒏𝒔𝒐𝒎𝒎𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒍𝒆 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍𝒆
Agrégats de
dépensé. Pour les entreprises,
l’épargne l’épargne est la partie de bénéfice non 𝑬𝒑𝒂𝒓𝒈𝒏𝒆 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍 𝒏𝒆𝒕 = 𝑬𝑵𝑩 – 𝑨𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕
distribuée.
Indice simple L’indice simple (ou élémentaire) 𝑮𝟏
mesure la variation d’une seule 𝑰𝟏/𝟎 = × 𝟏𝟎𝟎
grandeur économique (le chômage, le 𝑮𝟎
PIB …) dans le temps et l’espace. - I > 100 : il y a une augmentation
- I < 100 : il y a une diminution
Taux d’épargne Il mesure le poids de l’épargne dans 𝑬𝑵𝑩
l’économie 𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅′ é𝒑𝒂𝒓𝒈𝒏𝒆 = × 𝟏𝟎𝟎
𝑷𝑰𝑩
Taux Il mesure le poids des investissements 𝑭𝑩𝑪𝑭
d’investissement dans l’économie 𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅′𝒊𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 = × 𝟏𝟎𝟎
𝑷𝑰𝑩
Capacité ou Dans ce cas on doit comparer entre Si
Besoin de l’épargne et l’investissement.
- IN > ENB : Besoin de financement
Financement
- IN < ENB : Capacité de financement
Taux de Il mesure l’évolution des indicateurs 𝑮𝟏 − 𝑮 𝟎
variation 𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒗𝒂𝒓𝒊𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 =
𝑮𝟎
Si
- Le taux est positif, c’est-à-dire, il y a une augmentation
- Le taux est négatif, c’est-à-dire, il y a une diminution

2ème année baccalauréat Pr Hamza JOUDRANI Page |1


L’économie générale et statistique

Partie 2 : l’intervention de l’Etat


Chapitre 1 : la régulation par le marché
𝒄𝒐û𝒕 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍
𝑪𝒐û𝒕 𝒎𝒐𝒚𝒆𝒏 =
Le coût moyen (CM) 𝒒𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é

𝑪𝒐û𝒕 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍𝟏 − 𝑪𝒐û𝒕 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍𝟎


𝑪𝒐û𝒕 𝒎𝒂𝒓𝒈𝒊𝒏𝒂𝒍 =
Le coût marginal (Cm) 𝑸𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é𝟏 − 𝑸𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é𝟎

𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍𝒆 = 𝑸𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é × 𝑷𝒓𝒊𝒙 𝒅𝒆 𝒗𝒆𝒏𝒕𝒆


Recette totale (RT)
𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍𝒆
𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝑴𝒐𝒚𝒆𝒏𝒏𝒆 =
Recette moyenne (RM) 𝑸𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é

𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍𝒆𝟏 − 𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍𝒆𝟎


Recette marginale 𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒎𝒂𝒓𝒈𝒊𝒏𝒂𝒍𝒆 =
𝑸𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é𝟏 − 𝑸𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é𝟎
(Rm)
𝑷𝒓𝒐𝒇𝒊𝒕 𝒖𝒏𝒊𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 = 𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒎𝒐𝒚𝒆𝒏𝒏𝒆 – 𝑪𝒐û𝒕 𝒎𝒐𝒚𝒆𝒏
Profit unitaire
𝑷𝒓𝒐𝒇𝒊𝒕 𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍 = (𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒎𝒐𝒚𝒆𝒏𝒏𝒆 – 𝑪𝒐û𝒕 𝒎𝒐𝒚𝒆𝒏) × 𝑸𝒖𝒂𝒏𝒕𝒊𝒕é
Profit total
L’équilibre « Quantité  Pour CPP : RM = Cm
optimale »  Pour le Monopole : Rm = Cm
 Les indices synthétiques :
Indices Définitions Indice des prix Indice des quantités
Laspeyres Indice pondéré par les quantités (ou les prix) de ℰ(𝑃1 × 𝑄0 ) ℰ(𝑃0 × 𝑄1 )
l’année de base 𝐿𝑝(1/0) = 𝐿𝑄(1/0) =
ℰ(𝑃0 × 𝑄0 ) ℰ(𝑃0 × 𝑄0 )
Paasche Indice pondéré par les quantités (ou les prix) de ℰ(𝑃1 × 𝑄1 ) ℰ(𝑃1 × 𝑄1 )
l’année en cours 𝑃𝑝(1/0) = 𝑃𝑄(1/0) =
ℰ(𝑃0 × 𝑄1 ) ℰ(𝑃1 × 𝑄0 )

Exemple d’interprétation
Indice Indice prix Indice Quantité
- Si Lp2018/2006 = 121,87% : en 2018, les prix de - Si LQ2018/2006 = 110,85% : en 2018, la quantité
consommation ont augmenté de 21,87% par de consommation en moyenne a augmenté de
rapport à 2006. 10,85% par rapport à 2006.
Laspeyres
- Si Lp2018/2006 = 98,5% : en 2018, les prix de - Si LQ2018/2006 = 95,5% : en 2018, la quantité de
consommation ont diminué de 1,5% par consommation en moyenne a diminué de 4,5%
rapport à 2006. par rapport à 2006.
(𝐼𝑃𝐶𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑖𝑡 𝑎𝑙𝑖𝑚𝑒𝑛𝑡𝑎𝑖𝑟𝑒 × 𝐶𝑜𝑒𝑓𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒𝑛𝑡 ) + 𝐼𝑃𝐶𝑝𝑟𝑜𝑑𝑢𝑖𝑡 𝑛𝑜𝑛 𝑎𝑙𝑖𝑚𝑒𝑛𝑡𝑎𝑖𝑟𝑒 × 𝐶𝑜𝑒𝑓𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒𝑛𝑡)
𝐼𝑃𝐶 =
100
𝐼𝑃𝐶1 − 𝐼𝑃𝐶0
𝑇𝑎𝑢𝑥 𝑑 ′ 𝑖𝑛𝑓𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 = × 100
𝐼𝑃𝐶0
𝑵𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝒄𝒉ô𝒎𝒆𝒖𝒓𝒔 (𝒑𝒐𝒑𝒖𝒍𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒂𝒄𝒕𝒊𝒗𝒆 𝒏𝒐𝒏 𝒐𝒄𝒄𝒖𝒑é𝒆)
𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒄𝒉ô𝒎𝒂𝒈𝒆 = × 𝟏𝟎𝟎
𝑷𝒐𝒑𝒖𝒍𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒂𝒄𝒕𝒊𝒗𝒆

2ème année baccalauréat Pr Hamza JOUDRANI Page |2


L’économie générale et statistique

Chapitre 3 : les instruments de l’intervention de l’Etat


 Les agrégats monétaires :
M1 𝑴𝟏 = 𝒎𝒐𝒏𝒏𝒂𝒊𝒆 𝒇𝒊𝒅𝒖𝒄𝒊𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒅é𝒕𝒆𝒏𝒖 𝒑𝒂𝒓 𝒍𝒆𝒔 𝒂𝒈𝒆𝒏𝒕𝒔 𝒏𝒐𝒏 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒏𝒄𝒊𝒆𝒓𝒔
± 𝒎𝒐𝒏𝒏𝒂𝒊𝒆 𝒔𝒄𝒓𝒊𝒑𝒕𝒖𝒓𝒂𝒍𝒆 (𝒅é𝒑ô𝒕 à 𝒗𝒖𝒆)

M2 𝑴𝟐 = 𝑴𝟏 ± 𝒍𝒆𝒔 𝒑𝒍𝒂𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 à 𝒗𝒖𝒆


NB : Les placements à vue sont les dépôts rémunérés sur carnet auprès des banques et sur livrets
auprès de la caisse d’épargne national.
M3 𝑴𝟑 = 𝑴𝟐 ± 𝒍𝒆𝒔 𝒑𝒍𝒂𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 à 𝒕𝒆𝒓𝒎𝒆
NB : Les placements à terme correspond aux comptes à termes (bloqués), les bons de caisse et les
certificats de dépôt qui sont des titres de créance émis par les banques.
 le solde ordinaire et le solde budgétaire :
Le solde c’est la différence entre les  + : Excédent ordinaire
ordinaire (le recettes ordinaires et les ou épargne publique
𝑺𝒐𝒍𝒅𝒆 𝒐𝒓𝒅𝒊𝒏𝒂𝒊𝒓𝒆 = 𝒓𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒐𝒓𝒅𝒊𝒏𝒂𝒊𝒓𝒆𝒔 − 𝒅é𝒑𝒆𝒏𝒔𝒆𝒔 𝒐𝒓𝒅𝒊𝒏𝒂𝒊𝒓𝒆
solde dépenses ordinaires du budget − : Déficit ordinaire
courant) général de l’Etat, on l’appelle  0 : équilibre.
aussi le solde courant
Le solde c’est la différence entre les  + : Excédent budgétaire
budgétaire recettes totales et les dépenses 𝑺𝒐𝒍𝒅𝒆 𝒃𝒖𝒅𝒈é𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 = 𝒓𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒃𝒖𝒅𝒈é𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 − 𝒅é𝒑𝒆𝒏𝒔𝒆𝒔 𝒃𝒖𝒅𝒈é𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆  − : Déficit budgétaire
totales du budget général de  0 : équilibre.
l’Etat
la pression Elle mesure le poids des recettes 𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒇𝒊𝒔𝒄𝒂𝒍𝒆𝒔
𝑷𝒓𝒆𝒔𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒇𝒊𝒔𝒄𝒂𝒍𝒆 (𝒆𝒏 %) = × 𝟏𝟎𝟎
fiscale fiscales dans une économie. 𝑷𝑰𝑩

Le déficit Il mesure le poids du déficit 𝒔𝒐𝒍𝒅𝒆 𝒃𝒖𝒅𝒈é𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆


dégagé par le budget dans 𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒅é𝒇𝒊𝒄𝒊𝒕 𝒃𝒖𝒅𝒈é𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 = × 𝟏𝟎𝟎
budgétaire 𝑷𝑰𝑩
en % du PIB l’économie

Partie 3 : les échanges extérieurs


Chapitre 1 : les fondements théoriques, mesure et
analyse des échanges extérieurs.
I. Mesure et analyse des échanges extérieurs :
1. La balance des paiements :
Le solde Formule Signification
Les comptes 𝑏𝑎𝑙𝑎𝑛𝑐𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒𝑟𝑐𝑖𝑎𝑙𝑒 = 𝑒𝑥𝑝𝑜𝑟𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 (𝑏𝑖𝑒𝑛𝑠) − 𝑖𝑚𝑝𝑜𝑟𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠(𝑏𝑖𝑒𝑛𝑠) + : excédent
des - : déficit
transactions 0 : équilibre
courantes 𝑏𝑎𝑙𝑎𝑛𝑐𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑖𝑛𝑣𝑖𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒 + : excédent
= 𝑒𝑥𝑝𝑜𝑟𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠(𝑠𝑒𝑟𝑣𝑖𝑐𝑒𝑠,𝑟𝑒𝑣𝑒𝑛𝑢𝑠 𝑒𝑡 𝑡𝑟𝑎𝑛𝑠𝑓𝑒𝑟𝑡𝑠) - : déficit
− 𝑖𝑚𝑝𝑜𝑟𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠(𝑠𝑒𝑟𝑣𝑖𝑐𝑒𝑠,𝑟𝑒𝑣𝑒𝑛𝑢𝑠 𝑒𝑡 𝑡𝑟𝑎𝑛𝑠𝑓𝑒𝑟𝑡𝑠) 0 : équilibre
𝑏𝑎𝑙𝑎𝑛𝑐𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑡𝑟𝑎𝑛𝑠𝑎𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑐𝑜𝑢𝑟𝑎𝑛𝑡𝑒𝑠 = 𝑏𝑎𝑙𝑎𝑛𝑐𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒𝑟𝑐𝑖𝑎𝑙𝑒 + 𝑏𝑎𝑙𝑎𝑛𝑐𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑖𝑛𝑣𝑖𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒𝑠 + : excédent
- : déficit
0 : équilibre

2ème année baccalauréat Pr Hamza JOUDRANI Page |3


L’économie générale et statistique

2. Les indicateurs du commerce extérieur :


L’élément Formule Signification

Termes 𝑇𝑒𝑟𝑚𝑒𝑠 𝑑𝑒 𝑙 é𝑐ℎ𝑎𝑛𝑔𝑒 𝑟é𝑒𝑙𝑠(𝑇𝐸𝑅)𝑒𝑛 % TER < 100% : échange inégal.
de 𝑃𝑟𝑖𝑥 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑡𝑜𝑛𝑛𝑒 𝑒𝑥𝑝𝑜𝑟𝑡é𝑒 TER > 100% : on exporte à un prix supérieur à
= × 100
l’échange 𝑃𝑟𝑖𝑥 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑡𝑜𝑛𝑛𝑒 𝑖𝑚𝑝𝑜𝑟𝑡é𝑒 celui des importations.
réel TER = 100% : échange équilibré.
(TER)
Termes 𝑇𝑒𝑟𝑚𝑒𝑠 𝑑𝑒 𝑙′ é𝑐ℎ𝑎𝑛𝑔𝑒𝑠 𝑛𝑒𝑡 𝑒𝑛 % TEN < 100% : une dégradation des termes
𝑖𝑛𝑑𝑖𝑐𝑒 𝑑𝑒 𝑝𝑟𝑖𝑥 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑡𝑜𝑛𝑛𝑒 𝑋 d’échange.
de = × 100
l’échange 𝑖𝑛𝑑𝑖𝑐𝑒 𝑑𝑒 𝑝𝑟𝑖𝑥 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑡𝑜𝑛𝑛𝑒 𝑀 TEN > 100% : une amélioration des termes
net (TEN) d’échange.
TEN = 100% : une stabilisation des termes
d’échange.
II. L’ajustement linéaire par la méthode des moindres carrés :
𝑌 = 𝑎𝑥 + 𝑏
Pour trouver a et b, il faut :
̅̅̅̅
Σ𝑥𝑖 𝑦𝑖 − 𝑁𝑋𝑌
𝑎=
Σ𝑥𝑖2 − 𝑁𝑋̅ 2
𝑏 = 𝑌̅ − 𝑎𝑋̅
- N : l’effectif total
- 𝑌̅ 𝑒𝑡 𝑋̅ : Moyennes arithmétiques
Σ𝑥𝑖 Σ𝑦𝑖
𝑋̅ = / 𝑌̅ =
𝑁 𝑁
Chapitre 2 : l’ouverture de l’économie
I. L’économie mondiale :
Les indicateurs du commerce extérieur :
Ratio Formule Interprétation
Le taux de 𝑬𝒙𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 En (L’année), les exportations
couverture 𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒄𝒐𝒖𝒗𝒆𝒓𝒕𝒖𝒓𝒆 = × 𝟏𝟎𝟎 ont pu couvrir (le résultat) des
𝒊𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔
importations.
Le taux (ou 𝑬𝒙𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 En (L’année), les exportations
𝑻𝒂𝒖𝒙 (𝒐𝒖 𝒆𝒇𝒇𝒐𝒓𝒕) 𝒅′ 𝒆𝒙𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 = × 𝟏𝟎𝟎 représentent (le résultat) du PIB
effort) 𝑷𝑰𝑩
d’exportation (la richesse créée par les agents
économiques résidents).
Le taux 𝑬𝒙𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 + 𝑰𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 En (l’année), les échanges
d’ouverture 𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅′ 𝒐𝒖𝒗𝒆𝒓𝒕𝒖𝒓𝒆 = 𝟐 × 𝟏𝟎𝟎 commerciaux représentent (le
𝑷𝑰𝑩 résultat) du PIB (la richesse
créée par les agents
économiques résidents).
Le taux de 𝑰𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 En (l’année), les produits
𝑻𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒑é𝒏é𝒕𝒓𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 = × 𝟏𝟎𝟎
pénétration 𝑴𝒂𝒓𝒄𝒉é 𝒊𝒏𝒕é𝒓𝒊𝒆𝒖𝒓 importés ont pu satisfaire (le
𝑴𝒂𝒓𝒄𝒉é 𝒊𝒏𝒕é𝒓𝒊𝒆𝒖𝒓 = 𝑷𝒓𝒐𝒅𝒖𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏 (𝑷𝑰𝑩) + 𝑰𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 − 𝑬𝒙𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 résultat) de la demande
intérieure.

2ème année baccalauréat Pr Hamza JOUDRANI Page |4

Vous aimerez peut-être aussi