Vous êtes sur la page 1sur 2

Rejets liquides : Cahier des charges de LYDEC (page 1/2)

EAUX RESIDUAIRES INDUSTRIELLES

Conditions de raccordement

Les établissements industriels pourront être autorisés à déverser leurs eaux résiduaires aux
égouts-vannes dans la mesure où ces déversements correspondent aux conditions qui suivent.

Définitions

Les eaux usées domestiques comprennent les eaux ménagères (lessives, cuisines, toilettes) et les
eaux-vannes (urines et matières fécales).
Les eaux industrielles sont tous les rejets correspondant à une utilisation de l'eau autre que
domestique.

Conditions générales d'admissibilité des eaux industrielles

Les effluents industriels doivent:

 être neutralisés à un PH compris entre 5,5 et 8,5. (à titre exceptionnel, lorsque la


neutralisation est faite à l'aide de chaux, le PH peut être compris entre 5,5 et 9,5).
 être ramenés à une température inférieure ou au plus égale à 30°C.
 ne pas contenir de composés cycliques hydroxylés, ni leurs dérivés halogénés.
 être débarrassés des matières flottantes, déposables ou précipitables susceptibles,
directement ou indirectement, après mélange avec d'autres effluents, d'entraver le bon
fonctionnement des ouvrages ou de développer des gaz nuisibles ou incommodant les
égoutiers dans leur travail.
 ne pas contenir plus de 500 mg par litre en suspension (M.E.S).
 présenter une demande biologique en oxygène (D.B.O.5) inférieure ou au plus égale à 500
mg par litre de DBO5, et une demande chimique en oxygène (D.C.O) inférieure au plus
égale à 1 200 mg par litre de D.C.O.
 présenter une concentration en matière organique telle que la teneur en azote totale du
liquide n'excède pas 150 mg par litre si on l'exprime en azote élémentaire, ou 200 mg par
litre si on l'exprime en ions ammonium.
 ne pas renfermer des substances capables d'entraîner :
o la destruction de la vie bactérienne des stations d'épuration,
o la destruction de la vie aquatique sous toutes formes à l'aval des points de
déversement des collecteurs publics dans les fleuves, cours d'eau, canaux, ou mer.
 présenter un équitox conforme à la norme AFNOR T 90.30
Rejets liquides : Cahier des charges de LYDEC (page 2/2)

Autres polluants = Valeurs Guides

La teneur des eaux industrielles novices ne peut, en aucun cas, au moment de leur rejet dans les
égouts publics, dépasser pour les corps chimiques énumérés ci-après, les valeurs suivantes:
- Fer............................................... 0,5 mg/l (Fe)
- Aluminium...................................... 10 mg/l (AL)
- Magnésium.................................... 100 mg/l (Mg)
- Cadium......................................... 3 mg/l (Cd)
- Sulfates........................................ 400 mg/l (SO4)
- Chrome hexavalent.......................... 0,1 mg/l (Cr)
- Cuivre.......................................... 1 mg/l (Cu)
- Cobalt.......................................... 2 mg/l (Co)
- Zinc..............................................1 mg/l (Zn)
- Mercure....................................... 0,1 mg/l (Hg)
- Nickel...................................... ...1 mg/l (Ni)
- Argent........................................ 0,1 mg/l (Ag)
- Plomb.......................................... 0,1 mg/l (Pb)
- Chlore libre.................................. 3 mg/l (Cl2)
- Arsenic....................................... 1 mg/l (As)
- Sulfures...................................... 1 mg/l (S)
- Chromates.................................... 2 mg/l (CrO3)
- Fluorure...................................... 10 mg/l (F)
- Cyanure....................................... 1 mg/l (CN)
- Nitrites....................................... 10 mg/l (NO2)
- Phénol........................................ 5 mg/l (C6H5[OH])
- Etain........................................... 0,1 mg/l (Sn)

- Total Métaux (Cd, Cu, Zn, Cr, Ni, Fe)........... 15mg/l


NB : cette liste n'étant pas limitative.

Vous aimerez peut-être aussi