Vous êtes sur la page 1sur 100

Bienvenue à Glantri

Les principautés de un prix à payer pour ces avantages : les diplômés


« Écoute, témoin des siècles modernes, et
Glantri de l’École de magie sont craints, parfois haïs, dans
apprends que tout ce qui nous est parvenu des
Glantri est un vaste pays situé au nord-ouest les autres contrées. Hors des frontières de Glan-
âges sombres n’est pas issu de croyances sau-
du grand-duché de Karameikos (voir le GAZ1 tri, des clercs, des guerriers et même des nains
vages, ni des caprices d’un chaman primitif.
pour plus de détails). pourchassent les sorciers glantriens ou formés
L’étincelle de la connaissance, comme celle de
C’est une fédération de dix principautés, gou- à Glantri. Une victoire sur un sorcier glantrien
la vie, n’est pas née du vide ; elle nous fut offerte
vernée par un conseil de sorciers. Glantri est un permet d’asseoir une réputation. Il est également
à dessein par les plus hautes sphères de l’uni-
état dirigé par des magiciens, pour des magiciens. manifeste que les autres nations ne comprennent
vers. Ceux-là même qui manipulent le pouvoir
Leur objectif est de promouvoir la magie et d’en pas véritablement la culture glantrienne et la per-
de la Radiance ignorent la véritable nature de
faire la principale puissance au monde. Leur pou- çoivent comme une menace. Tout personnage
son origine.
voir s’articule autour de la grande École de magie, glantrien qui traverse des pays lointains risque
« Il y a des siècles, alors que Blackmoor était
où la plupart des mages glantriens et d’innom- d’être accueilli avec hostilité, ou pire.
encore un grand empire, des visiteurs vinrent
brables magiciens étrangers viennent en pèle- Bien que les magiciens et les elfes soient
des étoiles dans un grand char de feu pour se
rinage pour apprendre les techniques de magie avantagés, il est possible de jouer des person-
poser sur les terres des hommes mortels. Ils
glantriennes les plus avancées. nages d’autres classes à Glantri. Ils n’ont aucune
disparurent rapidement de ce monde, non sans
chance de devenir nobles (seuls les sorciers
laisser derrière eux quelques vestiges de leur
L’aboutissement de la peuvent être nobles) mais ils peuvent très bien
science. Un de ces vestiges, un gigantesque ob-
campagne mener une vie très excitante.
jet, rayonnait d’une énergie ardente et mortelle.
Une étrange source de magie rayonne du Les clercs sont considérés comme hérétiques
Il fut enterré dans la pierre, loin en dessous du
centre de la capitale, la cité de Glantri. Bien que à Glantri et sont exécutés s’ils sont démasqués.
lieu où serait érigée plus tard la cité de Glantri.
la plupart des mages pensent qu’il s’agit d’une Malgré le risque encouru, interpréter un clerc
C’était un mécanisme formidable et merveil-
légende, un petit nombre d’entre eux a découvert clandestin est un jeu amusant et excitant. Un
leux, celui-là même qui permettait aux visiteurs
que cette magie était réelle. Cette puissance ma- personnage clerc ou druide serait bien inspiré de
de voyager parmi les étoiles. C’est la vérité ! Oh,
gique, appelée Radiance, renforce les pouvoirs prétendre être un guerrier.
toi qui recherches les légendes oubliées ! Telle
des sorciers et, à très haut niveau, peut permettre Les nains sont très recherchés à Glantri pour
est la véritable nature de la Radiance !
à un mage particulièrement talentueux d’accé- leur résistance naturelle à la magie. Les alchi-
« L’Objet demeura des siècles dans les pro-
der à l’immortalité dans la sphère de l’Énergie. mistes sont ravis quand ils mettent la main sur
fondeurs obscures, libérant sa terrifiante aura.
Au cours de leurs aventures à Glantri, les PJ quelque « spécimen » à étudier dans leurs labora-
Enfin, des disciples de la sphère de l’Énergie
devraient appréhender petit à petit l’existence de toires. Autrement dit, jouer un nain ou même un
altérèrent l’artefact, l’imprégnant de pouvoirs
la Radiance et des possibilités qu’elle offre. L’ob- petite-gens risque de se révéler une expérience
magiques afin d’accroître le nombre de leurs fi-
jectif principal de cette campagne est de fournir très douloureuse.
dèles. Ainsi les mortels acquirent-ils des savoirs
un exemple d’accès à l’immortalité. Cet aboutis- Malgré leur méfiance envers les guerriers et
interdits leur offrant l’accès à l’immortalité –
sement devrait survenir en conclusion de nom- les voleurs, les sorciers reconnaissent leur valeur.
une atteinte manifeste aux lois des Immortels.
breuses aventures et constituer l’achèvement de Les bons guerriers peuvent gravir les échelons
L’Énergie ayant transgressé la règle, il apparte-
la campagne. de l’armée glantrienne, et les voleurs ne restent
nait aux sphères de la Pensée, du Temps et de
Le deuxième objectif de cette chronique est jamais sans emploi : les sorciers recourent sys-
la Matière de restaurer l’équilibre de l’univers.
d’offrir aux joueurs et aux MD de nouvelles tématiquement à leurs services pour récupérer
Mieux, l’Énergie devait être punie par l’objet
options de jeu pour les magiciens. La grande des secrets volés, des sorts et des parchemins, et
même par lequel elle avait péché. »
École de magie donne accès à de nouvelles pour espionner leurs rivaux. Ces deux classes de
compétences ; les pages qui suivent apportent personnage peuvent être jouées sans restriction
des nouvelles règles concernant la recherche à Glantri.
La Chronique de sorts et les objets magiques, ainsi qu’un sys- Pour apprécier parfaitement le contenu de
Ce manuel traite des principautés de Glantri. tème d’attribution de points d’expérience mieux cette chronique, le MD devrait être en posses-
C’est un livre de références destiné aux seuls yeux adapté aux sorciers. sion des boîtes de base, expert et compagnon.
du MD. Il dépeint certains événements passés et Enfin, le dernier objectif de ce supplément La boîte Master est un plus, mais n’est pas in-
présents ayant des conséquences pour les princi- est de décrire un environnement de jeu pour dispensable. Bien que ce produit fasse souvent
pautés de Glantri, ainsi que certains événements des aventures passionnantes dans lesquelles la référence aux Immortels, la connaissance des
futurs possibles. Cette chronique est un cadre de magie a une importance déterminante. Cet envi- règles de la boîte Immortals de D&D® n’est pas
campagne autonome centrée sur les magiciens et ronnement peut être utilisé pour des incursions indispensable.
sur leur art. Elle emportera vos audacieux aven- ponctuelles à Glantri, ou comme un cadre de
turiers dans un voyage fabuleux. Ils commence- campagne permanent pour des PJ locaux. Ce Comment utiliser la
ront comme de simples apprentis puis, d’exploits manuel décrit comment les personnages peuvent Chronique
en exploits, poursuivront leur route jusqu’à la acquérir un fief dans un territoire dirigé par des Ce manuel invite à découvrir Glantri, mais
grande sorcellerie et l’anoblissement dans une magiciens et expose les stratégies à long terme cette découverte est réservée au MD. Les
des plus puissantes magiocraties du monde de pour s’élever dans l’aristocratie jusqu’à devenir joueurs ne devront en profiter qu’au cours de
D&D®. En dernier ressort, ils dépasseront les un prince sorcier de Glantri. séances de jeu.
limites de ce monde. Les premiers chapitres couvrent l’« His-
Quels personnages jouer à toire de Glantri », la « Géographie de Glan-
Glantri ? tri » et l’« Économie glantrienne ». Un person-
Les magiciens et les elfes sont manifestement nage qui prétend gouverner un fief doit avoir
avantagés dans ce cadre de campagne. Ils béné- connaissance des informations dévoilées dans
ficient de privilèges arbitraires par rapport aux ces trois chapitres.
autres classes de personnages. Ils ont néanmoins

2
Bienvenue à Glantri

Les chapitres suivants traitent de « Politique sont destinées aux joueurs. Elles décrivent les Vous constaterez qu’une grande partie de ce
et rivalités », « La grande armée glantrienne » et opinions d’un tavernier karameikien, d’un supplément est écrit dans un style ironique. Là
« Sorciers, tristes sires et gens de rien ». Ce der- marchand darokinien, d’un sorcier glantrien et encore, il ne s’agit que de s’amuser. Mais si vous
nier chapitre offre une description des personna- d’un conteur alasiyen sur Glantri. Distribuez trouvez que certaines idées sont trop incongrues
lités, des guildes et des confréries parmi les plus certaines de ces fiches à vos joueurs, en tenant pour être intégrées à votre campagne, modifiez-
renommées – ou les plus infâmes. compte du vécu de leurs personnages, pour les à votre convenance : il s’agit de votre manuel,
« Glantri City by night » et « La société glan- qu’ils aient quelques informations avant de votre campagne, et vos choix.
trienne » fournissent une description approfon- commencer à jouer.
die de la cité de Glantri. Au dos de la carte de Un grand nombre de chapitres commencent Liste des abréviations
Glantri, vous trouverez un grand plan de la cité, à par des encadrés. Ces encadrés ont avant tout
l’intention des joueurs. Vous pourrez utiliser ces été écrits pour être d’une lecture agréable, mais AC : Avant le couronnement. Cette abréviation
deux chapitres pour mettre en place des amorces le MD peut choisir de s’en inspirer pour mettre est utilisée pour dater un événement anté-
d’aventures et de rencontres. en scène des aventures et des rencontres. Des rieur au couronnement du premier empereur
Les chapitres « La grande École de magie », PJ à la recherche d’informations couvertes dans de Thyatis.
« Création de sorts et d’objets magiques », « Les ces chapitres pourraient vivre les mésaventures
sept arcanes secrets » et « La Radiance » dé- évoquées dans ces encadrés, si telle est la vo- DC : Depuis le couronnement. Voir AC.
crivent de nouvelles règles permettant aux ma- lonté du MD.
giciens de se spécialiser. Ces règles sont option- dc : Ducat d’or. La monnaie glantrienne stan-
nelles ; le MD a toute latitude pour les modifier Amusez-vous ! dard. Sa valeur est d’environ une pièce d’or
à sa convenance. L’aventure doit avant tout rester amusante, et (1 po).
Le chapitre « Aventures à Glantri » clôt les pour qu’elle le soit, il est parfois nécessaire de
pages réservées au MD dans ce supplément. Les passer outre un jet de dés. Votre rôle en tant cr : Couronne. Une pièce de platine glantrienne.
aventures proposées sont plus que des scénarios : que MD est de faire passer un bon moment à Une fois enchantée, sa valeur est d’environ
elles donnent des exemples concrets d’utilisation vos joueurs. Être trop respectueux des résultats 50 po.
et de mise en scène des informations décrites des dés n’est pas forcément la meilleure atti-
dans les pages précédentes. Elles sont suivies par tude pour y parvenir. Les dés doivent rester un sv : Souverain d’argent. Une pièce d’argent glan-
un bestiaire glantrien dans le chapitre « Créatures moyen, pas une fin. Mais soyez discrets  ! Vos trienne. Sa valeur est d’environ 1/10 po.
du chaudron ». joueurs ne doivent jamais avoir l’impression que
Enfin, les deux dernières pages de ce manuel vous les ménagez.

3
L’Histoire de Glantri
Une cloche résonne interminablement dans construisent en ce lieu une grande capitale,
Soudain, la voix de la princesse retentit dans
les couloirs de la grande École. Elle annonce Braejr, et prospèrent pendant trois autres siècles.
l’esprit des élèves : « Ces êtres, chers apprentis,
six heures du soir. Les élèves entrent dans la C’est alors que des elfes surgissent du Sud.
sont les tous premiers habitants de Glantri. Ils
salle d’étude et prennent place derrière leurs Bravant les périls des Terres brisées, ils ont
furent les premiers à atteindre ces terres après
pupitres sans cesser de rire et de bavarder. découvert une piste vers Glantri. D’après les
que l’empire de Blackmoor fût détruit par une
« Où est le maître ? » s’interroge un des élèves. historiens, ces elfes appartenaient aux tribus dis-
pluie ardente. »
« Qu’est-ce qu’on en a à faire ! » répond un parues et étaient de retour pour revendiquer leur
Tout à coup, les elfes chargent. Un des
grand au fond de la salle, ce qui provoque une domaine perdu.
élèves a juste le temps de voir une lame argen-
nouvelle hilarité générale. Les nouvelles se propagent rapidement.
tée tournoyer vers son visage avant que la scène
Soudain, la porte opposée s’ouvre et douze Bientôt, des clans d’elfes sylvains et des humains
ne s’estompe.
soldats elfes portant hautes bottes de cuir, venus de la Traladara (aujourd’hui Karamei-
cape, rapière et morion, pénètrent dans la salle. kos) et de Thyatis, attirés par les rumeurs de cet
Notes à l’intention du MD : Des siècles
Un élève chuchote «  Des gardes belcaziens  ? étrange pouvoir magique, s’établissent à Glantri.
après la destruction de Blackmoor (voir le
Qu’est-ce qu’ils font ici ? »
module DA1), des elfes venus du lointain Sud
Une petite femme furieuse s’avance entre Les apprentis réapparaissent au sommet d’un
colonisent le territoire, s’organisent en clans,
les deux rangées de soldats, le capitaine de la tertre. Un petit groupe de cavaliers chevauche
s’étendent, jusqu’à ce qu’ils découvrent un arte-
garde, visiblement embarrassé, sur ses talons. en direction du sud au son du cor. Un jeune
fact blackmoorien. Pour une raison inconnue,
« Comment osent-ils ? » hurle-t-elle. « M’impo- élève se plaint : « Et pis quoi encore ? Je veux
l’engin explose, provoquant un cataclysme dans
ser cela à moi, Dona-Carnélia-Maria-Juanita de rentrer à la maison ! »
les vallées glaciaires. Des nuages tourbillonnants
Fedorias y Belcadiz, la princesse la plus éminente Un de ses camarades plus âgé lui répond :
emplissent le ciel, voilant le soleil pendant des
du Conseil ! Quelle impudence ! Et où est ma « Arrête de pleurnicher. On est là pour ap-
années. Tempêtes de neige et blizzard règnent
dueña  ? J’exige ma dueña  ! Ces d’Ambreville prendre. »
en maîtres. Une étrange maladie qui corrompt
sont insupportables. C’est une honte ! » Un élève s’écrie : « Hé ! Les gars ! Regar-
les chairs et flétrit toute vie se répand dans les
Le capitaine prend la parole avec obséquio- dez là-bas ! » Au Nord, une masse de cavaliers
vallées. Les elfes trouvent refuge dans les plus
sité au moment où la dame s’interrompt pour déchaînés surgit d’une forêt voisine et charge en
profondes cavernes, ne laissant derrière eux
reprendre son souffle. «  Je vous en prie, votre braillant, alors qu’une nuée de flèches zèbre le
que quelques runes gravées dans la pierre. À
grandeur. Juste un cours et vous aurez satisfait ciel.
en croire les légendes elfiques, quelques tribus
à vos obligations. Votre dueña est en route ; un La voix de la princesse résonne une fois
auraient regagné la surface à des centaines de ki-
carrosse vous attend et votre manoir n’est qu’à encore dans l’esprit des apprentis : « Vous
lomètres plus au sud, par delà les Terres brisées.
deux pas. Vous serez de retour à temps pour allez contempler la grande bataille de Braejr.
accueillir don Hippolito. » Observez comment les sorciers gagnent leurs
Sans un mot, la dame prend place et com- Les élèves, perplexes, se trouvent à présent dans
guerres ! »
mence à feuilleter l’Histoire de Glantri. « J’en une magnifique cité aux tours d’airain, parmi
Une autre armée, venue du Sud, s’avance
étais sûre, c’est leur version des faits ! Bien, il va une foule d’hommes et de femmes à la peau
dans une frénésie de feu et de foudre. Dans un
falloir procéder autrement… » Elle fixe sévère- cuivrée. À la vue des élèves, ils s’écrient soudain,
grondement de tonnerre, les avant-gardes des
ment les élèves, déploie son éventail et congé- dans un ancien dialecte glantrien : « Qalima !
deux armées se ruent au contact vers le sommet
die les gardes. Puis, après un long silence, elle Qalima-shan ! Infidèles ! »
de la colline.
replie son éventail et entreprend de proférer La foule se saisit des élèves, les traîne
Alors que les élèves prennent leurs jambes à
d’étranges incantations. Les apprentis, comme jusqu’au centre de la place, puis les enchaîne à
leur cou, la scène se dissipe à nouveau.
hypnotisés, ne la quittent pas des yeux. des billots.
Un vieil homme tatoué de la tête aux pieds,
Notes à l’intention du MD : Les Flaems,
L’Histoire de Glantri, oint solennellement les malheureux et pro-
écœurés par la pâleur des elfes et des humains,
par dona Carnélia, clame : « Puisse la Grande flamme purifier ce
les affublent du sobriquet de faces de craie. Les re-
princesse de Belcadiz sanctuaire de ces faces de craie ! »
lations entre les différentes factions se dégradent
Les lourds billots s’entrouvrent lentement.
La voix de la princesse laisse place au silence. progressivement pendant plusieurs décennies.
Les élèves ont le temps de se rendre compte
Les apprentis, subjugués, constatent qu’ils ont Le point de non-retour est atteint quand les
qu’ils surplombent des piles de charbon incan-
été transportés dans un royaume montagneux Flaems déclarent la guerre. La bataille de Braejr,
descent d’où s’élèvent des volutes de fumée
de glace et de neige. La princesse n’est visible en 785 DC, les voit s’imposer contre une coali-
avant que la scène ne s’estompe à nouveau.
nulle part. tion improvisée de colons elfes et humains. Les
Au loin, un volcan gronde faiblement. vaincus sont repoussés au sud de Braejr.
Notes à l’intention du MD : Neuf siècles
Des dragons blancs filent à travers le ciel. Une L’entrée en scène inopinée d’un seigneur de
plus tard, les glaciers reculent vers le nord et
troupe de chasseurs elfes s’approche. Sans at- guerre, Halzunthram, à la tête d’une force impé-
un nouveau peuple prend possession des val-
tendre, ils brandissent leurs dagues, leurs arcs et rialiste alphatienne, est le tournant de la guerre.
lées. C’est une race d’hommes au teint cuivré et
leurs lances. Halzunthram s’allie avec les colons sur le point
aux cheveux roux, étrangers à ce monde. Ils se
Un vieil elfe désigne les élèves et demande d’être anéantis ; ensemble, ils repoussent les
donnent le nom de Flaems, dans leur dialecte,
«  Djamel’ne, djamel’ne o solinocha  ?  » Un Flaems au nord de la Vésubie puis leur infligent
Adeptes du feu. Ils appartiennent à une secte al-
grand élève agite ses mains dans tous les sens une cuisante défaite à la bataille de Braastar de
phatienne opposée à l’ancien régime, les Adeptes
pour mieux se faire comprendre et répond : sinistre renom.
de l’air (voir le module M1). Ils sont extrême-
«  Euh… Salut  ? Nous amis, en visite, vous
ment civilisés et compétents en magie du feu.
comprendre  ? Oupa  ?  » Il murmure ensuite
Les Flaems découvrent la Radiance, une
à l’intention de ses camarades : « C’est quoi
étrange puissance magique qui rayonne au
c’t’endroit ? On gèle ici ! »
confluent des fleuves Vésubie et Isoile. Ils

4
L’Histoire de Glantri

Le traité de 788 DC partage Glantri en 395 DC : Les Flaems colonisent le pays. Décou-
Alors que les élèves se retrouvent accu-
trois provinces : Les elfes héritent du Sud, les verte de la Radiance.
lés par un chevalier lourdement armé, la voix
Flaems du Nord, et les humains, de l’Ouest. Les 400 DC : Alphatia s’impose comme un puissant
princière résonne dans leurs esprits : « Vous
trois factions envoient leurs représentants à un empire à l’est (voir CM1).
êtes ici témoins de la lumière de Rad, une
conseil fédéral dont le siège est à Braejr. Mais session parlementaire au cours de laquelle il 450 DC : Construction de la cité de Braejr.
avant même la fin de l’année, Halzunthram fo- fut décidé que seuls les sorciers pourraient 585 DC : Plusieurs échauffourées opposent
mente un coup d’état et renverse le Conseil. Il accéder à la noblesse. C’est un des actes fon- les Flaems et des pillards venus des khanats
annonce que Glantri est désormais un protecto- dateurs de notre magiocratie. » La scène se d’Éthengar. Ces derniers sont repoussés.
rat alphatien, ce qui avait toujours été le véritable brouille une dernière fois.
objectif de sa présence. 645 DC : Éthengar tente un assaut massif.
Les elfes, furieux, proclament leur indépen- Les envahisseurs sont vaincus à la passe du
Notes à l’intention du MD : Pendant les
dance. Les Flaems se révoltent à nouveau. Cette Crâne cornu.
années de détente qui succèdent à la Guerre de
fois, ils reçoivent le soutien des colons thyatiens. 662 DC : Les Flaems tentent d’annexer les
quarante ans, le Conseil réforme les lois de la
La rébellion prend de l’ampleur ; c’est le début steppes d’Éthengar. Leur armée se fait mas-
Nation et fait construire une grande École de
de la Guerre de quarante ans. sacrer.
magie qui devient non seulement le haut lieu du
Alors que la guerre fait rage, la nouvelle
savoir glantrien, mais aussi un lieu de science 700 DC : Frictions entre Alphatia et Thyatis.
selon laquelle les montagnes glantriennes sont
réputé dans le monde entier. C’est depuis cette
aurifères se propage, attirant des groupuscules 730 DC : L’arrivée de nouveaux colons pro-
époque que la grande majorité des personnes qui
de nains. À la même époque, une épidémie voque l’hostilité des Flaems.
exercent une influence à Glantri sont des sor-
s’abat sur le pays. La moitié de la population est 784 DC : un colon thyatien tue un seigneur
ciers.
contaminée. Les nains, plus résistants au fléau, Flaem. La guerre est déclarée.
Au cours de la session parlementaire qui sera
sont accusés de l’avoir répandu. Ils sont pour-
appelée lumière de Rad, le Conseil entérine deux 785 DC : Défaits à la bataille de Braejr, les co-
chassés par la population et contraints de fuir le
lois fondamentales pour l’avenir de la Nation. La lons se replient au sud de la Vésubie.
pays. En raison de sa violence, cette période est
première restreint l’accès à la noblesse aux seuls 786 DC : Arrivée de Halzunthram.
appelée les Années d’infamie.
sorciers ; la deuxième accorde aux membres du
Le seigneur Alexander Glantri, un héros 788 DC : Défaite des Flaems lors de la bataille
Conseil le titre de prince. Lorsque les nobles
d’origine thyatienne, profite d’une des nom- de Braastar. Halzunthram prend le contrôle
devenus illégitimes sont expulsés de leurs terres,
breuses et déplorables chasses aux nains pour du Conseil au nom d’Alphatia. Les elfes
une partie de la population se révolte, mais les
tendre une embuscade et capturer Halzunthram. déclarent leur indépendance ; les Flaems se
sorciers ont vite fait de mater les rebelles. Une
Les Alphatiens renoncent à leur mainmise sur le soulèvent.
fois l’ordre rétabli, le pays entre dans une ère de
Conseil ; leur armée est dissoute. 802 DC : Ruée vers l’or. Les Années d’infamie.
prospérité.
Alexander Glantri parvient à maintenir la
paix. Il instaure un nouveau régime dans lequel 828 DC : Expulsion des nains. Halzunthram
les droits de chacune des communautés sont La princesse, calmement assise à son bureau, tombe dans une embuscade tendue par Lord
respectés. En son honneur, la cité de Braejr est observe les élèves endormis. Après un dernier Glantri. La défaite des Alphatiens marque la
renommée cité de Glantri. coup d’éventail, elle frappe dans ses mains fin de la Guerre de quarante ans.
La bataille s’estompe. Les élèves se re- pour réveiller la classe. 829 DC : Alexander Glantri promulgue la répu-
trouvent dans une grande salle publique, assis « J’espère que cette leçon vous aura été blique de Glantri et réforme le Conseil.
parmi une assemblée de nobles. Personne ne profitable, jeunes gens. Vous pourrez par- 845 DC : Construction de l’École de magie.
semble remarquer leur entrée en scène im- faire votre connaissance de notre histoire à
la bibliothèque de l’école. Ceux d’entre vous 858 DC : Seuls les sorciers peuvent désormais
promptue.
qui présentent le module d’histoire seraient prétendre à l’anoblissement. Les membres
bien inspirés de retenir les dates importantes. du Conseil acquièrent le titre héréditaire de
Un chevalier, debout au centre de la salle, prince.
Rappelez-vous bien les faits exacts ; cela vous
prend le public à témoin : « Jamais, vous en- 859 DC : Expulsion des anciens nobles déchus.
sera peut-être utile un jour. Maintenant je dois
tendez  ? Jamais nous n’accepterons cette loi Les sorciers matent la fronde qui s’organise
vous quitter. Gardes ! Où est ma dueña ? »
absurde ! Nos privilèges nous furent octroyés en réaction.
à la hauteur de nos mérites sur les champs de
bataille. Nous ne céderons sur aucun point ! » Chronologie à l’intention 875 DC : Achèvement de l’École de magie.
Un sorcier à la peau cuivrée réplique : du MD 898 DC : Une nouvelle vague d’immigration
« Je crains que vous n’ayez pas pleinement 3000 AC : La grande pluie de feu anéantit favorise la mixité ethnique. Les tensions
conscience des faits, cher ami. La loi a été Blackmoor. L’angle de rotation de la planète s’apaisent.
entérinée par une majorité écrasante. Il ne bascule, modifiant temporairement le climat 920 DC : Un accord commercial conclu avec
vous appartient pas de contester la volonté du (voir module DA1). Darokin autorise la libre circulation des
peuple ! » 2200 AC : Des elfes du Sud s’installent dans les caravanes de marchands. La cité de Glantri
Le chevalier tire son épée de son fourreau vallées glaciaires glantriennes. devient un important centre d’affaires.
et s’écrie : « Par la Sainte lame, si c’est la guerre 1700 AC : Les elfes, victimes d’une épidémie, 1000 DC : Période moderne.
que vous voulez, alors vous l’aurez ! Mort aux quittent la région ; les Terres brisées de-
sorciers ! » 1200 DC : La Grande guerre oppose la répu-
viennent instables. blique de Darokin au Maître des nomades du
Galvanisés par cette sortie, un grand
nombre de nobles quittent leurs sièges, se sai- 800 AC : Recul de la limite des glaces loin au désert (voir X4, X5 et X10).
sissent de leurs épées, de leurs dagues ou de nord.
leurs baguettes, et se ruent au combat. 0 DC : Couronnement du premier empereur de
Thyatis.

5
La géographie de Glantri
Le jeune baron, les yeux lourds de sommeil, feuil- de long. Il s’agit le plus souvent de bois de chênes
Au seuil de la panique, il regarde de tous côtés,
lette les pages d’un volume poussiéreux à la faible lièges, une espèce importée au siècle dernier, ou de
à la recherche de quelque chose à quoi s’ac-
lueur d’un candélabre dans une salle de l’École massifs de mûriers, ces derniers étant très recher-
crocher. C’est alors que le prince fond sur lui
de magie. Dehors, la cité est endormie ; un chien chés pour les vers à soie.
depuis un nuage voisin. « Allons, allons ! Ne
hurle dans le lointain. Le baron joue nerveuse- vous inquiétez pas ! C’est seulement une sym-
ment avec une règle d’ébène, tandis que son pathique petite excursion aérienne. Les salles Les collines
regard erre par la fenêtre ouverte. Soudain, une Alors que l’apprenti commence à prendre
de cours sont si étouffantes ! Regardez, voilà
rafale de vent fait rouler un parchemin au pied plaisir à son vol paisible, les marmonnements
le Fleuve rouge. »
du pupitre. L’apprenti, brusquement ramené à incompréhensibles du prince résonnent à
L’élève risque un coup d’œil vers le bas,
la réalité, s’agenouille à la recherche du précieux nouveau. « Oh non, pas encore ! » soupire-
mais la peur le rend vert pâle. Il referme les
rouleau. Il se rend compte alors que quelqu’un se t-il  ; puis les nuages, la lune et les fleuves se
yeux, agrippe la cape du prince, et demande :
tient debout devant lui. Il lève lentement les yeux remettent à tournoyer frénétiquement.
« Et alors ? »
pour identifier le nouveau venu et bredouille  : Quand l’apprenti émerge du sommeil,
Morphail poursuit : « Je viens souvent ici
« Maître ! Je ne vous avais pas vu entrer… Il fait quelques instants plus tard, il constate qu’il est
quand je recherche la paix et la sérénité. Le
si sombre… » Après s’être incliné devant le lu- confortablement étendu sur la cape du prince,
massif Kurish confère au fleuve la couleur du
gubre visiteur, il se rassoit hâtivement, non sans parmi les hautes herbes. Après une courte
sang, qu’il conserve jusqu’à ce qu’il se jette
faire tomber d’autres rouleaux. Le professeur est pause, le concert nocturne des grillons et des
dans la Vésubie. C’est sublime, n’est-ce pas ?
arrivé. grenouilles reprend.
Malheureusement, l’eau n’a que le goût de la
« Bonne soirée ! » dit-il avec un fort accent Il recouvre peu à peu ses esprits. Une rose
boue… »
boldave. « Il est fort tard, en effet. Le soleil s’est blanche frôle sa joue ; il pivote pour humer
caché derrière les collines depuis longtemps déjà. son parfum, tout en se demandant pourquoi
Notes à l’intention du MD : La plupart des
Mais soyez le bienvenu dans ce silence nocturne, le prince l’a laissé seul. Brutalement, des tiges
cours d’eau se rejoignent à proximité de la cité de
car cette nuit nous allons étudier les beautés de épineuses enserrent ses bras et ses jambes ;
Glantri ou dans les vallées méridionales, pour for-
notre pays. N’ayez aucune crainte  ; nul ne per- la fleur se presse contre sa joue. «  Ça n’est
mer la Vésubie. Ce fleuve, relativement paisible à
turbera nos pensées. Désormais, regardez-moi pas possible » crie l’apprenti. « Je suis sûre-
Glantri, se transforme en torrent tumultueux dans
attentivement, et je vous en prie, pas d’ail ! » ment encore en train de rêver... Aie ! » La
les Terres Brisées. Le réseau fluvial est praticable
Un chien hurle dans la nuit. douleur lancinante sur sa joue le persuade du
entre les villages de Trintan au sud, Lizzieni au sud-
ouest, Vyonnes en Nouvelle Averoigne, Leenz et contraire ; il se met à crier à l’aide et à se dé-
Vue d’ensemble par battre pour se libérer des épines. Peu à peu, la
Glenmoorloch au nord. Le fleuve Dol-Anur, qui
le prince Morphail rose blanche prend une teinte rosâtre.
irrigue les khanats d’Éthengar, est lui aussi plutôt
de Boldavie Dans un grondement menaçant, un loup
paisible ; il est navigable dans de bonnes condi-
Le jeune baron fixe les étranges yeux du tions entre Rymskigrad en Boldavie et les Terres noir surgit entre les buissons. La plante re-
prince et se sent soudain pris de vertige. La brisées. La force du courant et les nombreuses lâche son étreinte, puis le loup disparaît entre
salle d’étude semble tourner autour de lui. Il cataractes interdisent tout trafic commercial sur les taillis. Quelques instants plus tard, le prince
se sent voler, comme en rêve, dans la douce les autres cours d’eau. Du fait de l’instabilité du est de retour. « Bienvenue dans les collines
nuit d’été, loin au-dessus de la cité, tandis que sol dans les Terres brisées, la Vésubie et la Streel glantriennes ! Comme vous le constatez, vous
la voix du prince, qui résonne dans son esprit, sont parcourues de gigantesques cascades et de ne devez pas vous fier à leur apparente tran-
lui parle de la terre de Glantri tourbillons meurtriers. À Trintan, une barrière quillité. Vous venez de faire la connaissance
métallique construite en travers du fleuve retient d’une des créatures les plus fréquentes en ces
Notes à l’intention du MD : Les Hautes les bateaux à la dérive. lieux, la rose vampire. Il y a bien d’autres mer-
terres – c’est ainsi que les anciens nomment Les rives des cours d’eau sont pour la plupart veilles ici ; par exemple, les… »
Glantri – sont constituées de hautes montagnes boisées (peupliers, saules, ormes, bouleaux, aulnes,
et de collines entre lesquels serpentent des vallées. et quelques noisetiers). Les riverains entretiennent Notes à l’intention du MD : Les collines
Les Marches wendariennes (voir le module X11 généralement ces bois consciencieusement, en rai- glantriennes disparaissent sous un tapis d’herbes,
pour tout détail concernant Wendar) culminent son des revenus qu’ils rapportent. de bruyère, de chardons, de fougères et de ge-
au nord, tandis que la frontière orientale du pays nièvre. Elles semblent paisibles, mais les voyageurs
borde les steppes d’Éthengar, au pied des monts Les vallées occasionnels y perdent souvent leur chemin. Elles
Colossus. Au sud s’étendent les Terres brisées et Le pays est traversé par trois vallées principales. se succèdent à l’infini dans toutes les directions,
une partie de la Sierra plata, au nord de Darokin. La plus large, la vallée de la Vésubie, s’étend des hautes, toutes plus ou moins semblables, et sans
Les vallées occidentales s’élèvent jusqu’au mas- Terres brisées jusqu’à Glenmoorloch et Vorstadt. la moindre piste visible. C’est un lieu rêvé pour
sif Kurish, une énorme chaîne montagneuse qui La vallée de l’Isoile s’étend à l’est de Glantri, et les sorciers glantriens à la recherche d’un empla-
rejoint le désert de Sind (voir le module X4) et le la vallée du Fleuve rouge, au sud, entre les Alpes cement pour faire construire une tour calme et
Grand désert à l’ouest de Darokin. glantriennes et la Sierra plata. discrète.
C’est au cœur de la Nation, là où se rejoignent Dans les vallées, on pratique l’agriculture Parmi les hautes herbes qui poussent à foison,
les plus grands fleuves, que se dresse la fabuleuse extensive. Grâce à la richesse du sol et la dou- parmi les églantiers et les buissons d’aubépine, se
capitale de la magiocratie, la cité de Glantri. ceur du climat, les cultures sont variées, hormis dissimulent de nombreuses autres plantes moins
dans la plaine occidentale, aux environs de fort courantes, dont certaines ont des vertus médici-
Les cours d’eau Sablestone. Les nuages et la pluie, souvent bloqués nales, telles la légendaire mandragore, la belladone,
L’apprenti, qui reprend péniblement ses es- par le massif Kurish, peinent à atteindre la région, le trèfle, le lupin, d’étranges variétés de mousses, la
prits, se rend soudain compte qu’il a quitté le qui est soumise à des sécheresses sporadiques. feuille de suie et la racine ardente, autant de com-
sol. Plus bas, un fleuve gronde au clair de lune. Les vallées sont parsemées de petites zones posants alchimiques irremplaçables.
boisées qui n’excèdent jamais quelques kilomètres

6
LA géographie de Glantri

Les montagnes ou alphatienne, quelques Éthengariens « légitimes »


capable de voler par vous-même. Montrez-
Les plus hautes montagnes du pays sont les Alpes (dont les familles ont franchi la frontière avant les
moi. »
glantriennes et les monts Colossus, qui s’élèvent à lois rendant illégale l’immigration éthengarienne),
L’apprenti répond : « Mais, mais, on ne m’a
pic depuis leurs contreforts. Les régions centrales et les peuples d’Averoigne et de Klantyre, venus de
pas dit que j’allais voler cette nuit ! Voyez-vous,
de ces deux massifs sont couvertes de glaciers qui contrées lointaines et inconnues. Bien que ces dif-
mon Maître, j’ai appris le sort mais je n’ai encore
s’étendent parfois jusqu’à moins de vingt kilo- férents groupes ne soient pas faciles à discerner
jamais eu l’occasion de mettre mes connais-
mètres des collines environnantes. Les Alpes glan- au premier coup d’œil, ils se distinguent par leurs
sances en pratique. Quand on nous l’a enseigné,
triennes forcent le respect par leurs à-pics de mille habitudes vestimentaires et leur accent quand ils
j’étais malade et j’ai manqué le cours… »
mètres qui surplombent l’Arnus. Les deux prin- parlent le commun.
« Je vous en prie, épargnez-moi d’aussi la-
cipales chaînes montagneuses rivalisent d’altitude, En dehors des dix principautés, les différents
mentables excuses » répond le prince. « Vous ne
avec des sommets qui dépassent les 8 000 mètres. peuples se mélangent sans heurts, hormis peut-
vous attendez certainement pas à ce que je vous
Les sages glantriens rencontrent toutefois des être les elfes et les familles originaires d’Éthengar.
traîne derrière moi jusqu’à la fin de la nuit !  »
difficultés pour évaluer leur hauteur exacte, car En revanche, dans les principautés, la population
Tout en prenant son envol, il ajoute : « À pro-
ils sont fréquemment drapés dans les nuages. De s’identifie habituellement à son prince régnant et
pos, d’ici, je vois un troll qui se dirige vers vous...
temps en temps, une expédition est levée pour ex- se montre moins tolérante envers autrui. Chaque
Et un beau spécimen, je dois le reconnaître ! »
plorer un glacier ou gravir un sommet et mesurer principauté est caractérisée par ses lois, ses cou-
Sans y réfléchir à deux fois, l’apprenti in-
son altitude. Quelques aventuriers sont redescen- tumes, son architecture, ses dialectes, et d’autres
cante son sort le plus vite qu’il peut. Il s’élève
dus des hauteurs avec des récits de curieux arbres spécificités liées à son prince.
du sol, mais à l’envers, la tête en bas. « Pitié, pas
cristallins qui prennent racine dans la glace, à des Dame Carlotina, Prévôt de la contrée, éva-
ça ! Ma langue a encore fourché sur le dernier
altitudes où seuls les edelweiss et les perce-neige lue la population totale à 780 000 habitants, pour
mot ! »
survivent. Ces objets ont été baptisés « arbres- une superficie de 302  100  kilomètres carrés. Un
Dans un soupir, le prince le suit tout en
neige » par leurs découvreurs, mais les échantillons citoyen sur deux environ se consacre aux travaux
poursuivant son cours : « Il y a de nombreuses
prétendument ramenés des montagnes se sont flé- de la ferme, dans les vallées. La proportion de
forêts à Glantri qui présentent un intérêt,
tris et résorbés avant que leur existence ne puisse population urbaine est estimée à un sixième ; un
comme par exemple la splendide forêt de pins
être certifiée. citoyen sur cinq réside dans les collines. Moins
bleus de Boldavie… »
Les Marches wendariennes et le massif d’un glantrien sur dix habite dans les montagnes ;
Kurish, des chaînes plus anciennes, ont subi les moins d’un citoyen sur cent appartient à la grande
Notes à l’intention du MD : Il y a peu de
effets de l’érosion. Malgré leur altitude élevée, leur armée glantrienne.
vastes forêts à Glantri, hormis aux environs de la
franchissement est facilité par la présence de nom- Boldavie et de la Nouvelle Averoigne. Des forêts
breux cols et canyons. La taille du massif Kurish La faune
de plus petite taille s’étendent à proximité des
fait obstacle au développement d’un tourisme villes d’Erendyl et de la Nouvelle Alvar, dans les Tandis que le prince poursuit son exposé, l’ap-
saisonnier, mais un petit nombre de voyageurs vallées méridionales. Ces forêts de chênes ont été prenti fait de son mieux pour rester en vol. Tout
sont attirés par la culture du sumac, utilisé pour créées artificiellement par les clans elfes et sont en extrayant brutalement un oiseau de sa poche,
la fabrication de teintures. Pavot, piment et autres bien entretenues. Elles sont considérées comme il grommelle en pensée : « Ils auraient quand
épices poussent également sur le massif, ainsi que des jardins privés, fermés aux visiteurs ne dispo- même pu m’avertir que j’aurais affaire à un cin-
la gentiane, à partir de laquelle les montagnards sant pas d’un agrément délivré par le Prévôt de glé maniaque. »
produisent leur liqueur traditionnelle. la contrée. Soudain, il se rend compte qu’il perd de
La Sierra plata, au nom trompeur, a en réalité Toutes les autres forêts sont en altitude. Les l’altitude ; son sort est en train d’expirer. Il se
une teinte rougeâtre qui vire souvent au pourpre Marches wendariennes sont réputées pour les met à hurler et à agiter désespérément ses bras,
à l’aube et au crépuscule. Cette chaîne ne s’est vastes étendues de pins bleus qui prospèrent sur sans pour autant cesser de tomber comme une
élevée que récemment, à la même ère géologique les versants les moins élevés et font la fortune des pierre. Il traverse les nuages, percute diverses
que les Terres brisées. Elle est le lieu de fréquents bûcherons. créatures non identifiées, et sa chute s’achève
tremblements de terre et de coulées de boue, c’est Les forêts de montagne sont surtout consti- dans une auge à cochons jouxtant une ferme.
pourquoi les habitants du sud du pays évitent tuées de différentes espèces de pins, d’ifs, et, plus Quelque peu secoué, haletant et en sueur, il
généralement de s’y aventurer, hormis les plus en altitude, de mélèzes solitaires. La Sierra plata se hisse hors de la fange visqueuse et boueuse.
avides, qui exploitent des gisements d’argent et de est beaucoup moins boisée. Seuls des cèdres et des « J’en ai marre de tout ça ! Je ne tiendrai jamais
pierres précieuses. trembles poussent sur ces montagnes basses, ainsi le coup jusqu’au certif… »
Les glantriens considèrent la Sierra plata que quelques rares balsamiers et buissons de myrte Le prince se pose à proximité et interrompt
comme un trésor national car on y trouve du dans les sous-bois les plus retirés. On trouve aussi ses ronchonnements. « Mais non, vous prenez
soufre, du charbon et des minerais rares (utilisés quelques arbres à pierre – un bois extrêmement tout trop à cœur ! Il nous reste encore du travail.
en alchimie, comme composants de sorts, et pour dur dont la demande est très forte dans la capitale. Allons, voyons ce que nous réserve cette petite
la production de métaux magiques). Plusieurs ferme, juste le temps d’une morsure. Ensuite, je
témoignages rapportent la présence de forêts La population vous parlerai des créatures qui peuplent Glan-
de rhododendrons géants et de champignons Les habitants de Glantri se répartissent entre tri. »
étranges dans les vaux les plus impénétrables, qui anciens Flaems (facilement reconnaissables à leur
ne sont jamais baignés par la lumière du soleil. peau cuivrée), elfes d’Erendyl (à la peau claire et à Notes à l’intention du MD : En raison de
la chevelure dorée), elfes du Belcadiz au sud (d’assez la densité de population, très peu d’animaux sau-
Les forêts petite taille, à la peau plus sombre et à la cheve- vages subsistent dans les vallées, à l’exception de
Le prince achève sa description minutieuse des lure noire et ondulée), et humains de différentes ceux qui peuvent cohabiter avec l’homme (comme
collines et des montagnes de Glantri, puis il origines. Parmi ces derniers, on distingue les Bol- les rongeurs, les oiseaux, et d’autres espèces inof-
demande soudain : « On m’a dit que vous étiez daves, d’origine karameikienne, les Aalbanais, les fensives). En revanche, les collines présentent une
Caurenziens et les Noirmontains, d’origine thyatienne faune sauvage plus diversifiée et la présence de

7
LA géographie de Glantri

montres est avérée. sert de repère à des créatures tristement célèbres, Il y a beaucoup de brouillard en été, en au-
Les collines des vallées de l’Isoile et de la tels des griffons, des chimères, des manticores, des tomne et au printemps. Les vents violents peuvent
Vésubie sont rendues dangereuses par la présence trolls, toutes sortes de dragons, des tribus d’huma- être extrêmement dangereux ; ils sont parfois
d’étranges espèces végétales, tels les buis-archers noïdes sauvages et des ogres. accompagnés de chutes de grêle (un phénomène
et les vastes étendues d’herbe-crabe camouflées La vie s’est même développée sur les gla- propre à Glantri). Dans les montagnes, les mai-
sous les hautes herbes et la bruyère. Ces espèces ciers, dans les régions les plus reculées des Alpes sons n’ont généralement pas de fenêtres vitrées
sont dormantes l’hiver. Par ailleurs, les collines glantriennes et des monts Colossus. Là-haut, les mais des pierres translucides, pour éviter les dé-
sont le domaine des chiens sauvages, des renards, sasquatches et les singes blancs, ainsi que leurs gâts dus à la grêle. Les avalanches sont fréquentes
des chauves-souris et de plusieurs espèces de rivaux, les géants des glaces, bravent l’éternel voile à la fin de l’hiver.
loups. Au printemps, les voyageurs doivent en nuageux. Les voyageurs les plus aguerris savent
outre prendre garde aux ours. Les collines bor- traquer les crapauds des glaces, les salamandres Alors qu’ils quittent la ferme quelques instants
dant la principauté de Nouvelle Averoigne sont de glace et les ours blancs. Toutefois, la plus ef- plus tard, l’élève, interloqué, demande : « Je ne
connues pour servir de repaire à plusieurs types frayante des créatures qui hantent ces étendues comprends toujours pas pourquoi vous avez
de lycanthropes. gelées est l’horreur des glaces. Ce monstre, sem- mordu ce pauvre hère ! »
Les rives du Fleuve rouge et les vallées joux- blable au ver violet, nidifie dans les crevasses, à « Vraiment ? » Rétorque le prince avec un
tant les khanats d’Éthengar sont le territoire des l’intérieur des glaciers. La présence de nombreuses sourire en coin. « Eh bien, vous comprendrez
chevaux sauvages et des lions des montagnes. On autres créatures a été rapportée, mais le brouillard peut-être un jour. Quoi qu’il en soit, je n’ai
y croise des groupes de chasseurs spécialisés dans ne permet que rarement de les observer préci- plus rien à vous apprendre cette nuit. L’aube
la capture et la vente des chevaux. Des hippo- sément. Les glaciers sont dangereux du fait des est proche, et il est temps pour moi de prendre
griffes et des griffons arpentent les cieux ; les grif- crevasses qui peuvent s’ouvrir à tout instant ; des congé. »
fons prélèvent leur nourriture dans les troupeaux avalanches et des tempêtes de neige peuvent se Le prince s’éloigne dans le brouillard.
de chevaux. déclarer de manière tout aussi imprévisible. Quelques instants plus tard, une chauve-sou-
Des orques en maraude et d’autres tribus ris volette au loin par-delà les collines, vers un
d’humanoïdes infréquentables lancent de fré- Le climat lugubre clocher.
quentes attaques dans ces collines. Partis des En raison de l’altitude élevée, le temps est « Waouh ! La grande classe ! » Grogne l’ap-
Terres Brisées ou du massif Kurish, ils assaillent modérément doux en été, avec des températures prenti en shootant rageusement un caillou hors
les villages à la recherche de minerais d’argent ; maximales comprises entre + 10°C et + 20°C, et du chemin. « Je ne sais même pas où je suis ! »
parfois ils chassent les chevaux pour leur viande. très froid en hiver, avec des minimales variant Une voix dans la nuit l’apostrophe :
Les montagnes abritent des chèvres, des félins entre ‑ 5°C et ‑ 20°C. Dans ces conditions, les « Psitt ! ». Un laquais bossu s’avance de derrière
et des yacks. Dans les airs règne le puissant condor. cols sont souvent bloqués par la neige, les voies un arbre et poursuit : « Vous êtes en Boldavie.
Ce rapace peut être aussi fort qu’un petit roc, un navigables gèlent, et le commerce transfrontalier Approchez ! Une voiture vous attend. Le prince
oiseau géant qui ne nidifie que sur les pitons les est interrompu. Morphail m’a donné l’ordre de vous ramener.
plus escarpés et les plus difficiles d’accès. Des Au printemps et en été, le vent souffle de En nous dépêchant, nous devrions arriver dans
chauves-souris peuplent les forêts de pins bleus l’ouest ou du sud-ouest ; en hiver, de l’est ou du quelques jours, juste à temps pour la remise des
qui bordent la Boldavie ; il ne s’agit que d’inoffen- nord-est. La pluviosité est constante et modérée diplômes. »
sives espèces nocturnes qui se reposent dans leurs dans les montagnes et les vallées, hormis dans la
cavernes pendant la journée. Le massif Kurish région de Sablestone, où le climat est plutôt sec.

8
L’économie glantrienne
Midi. Le canal est bondé. Les gondoles légères sla- au visage de son prince. Elles portent un enchan-
Par contre, y’a rien à gagner dans les col-
loment entre les lentes péniches et les gondoles tement permanent qui les fait briller. La valeur
lines ! Les seules choses qu’on peut trouver
blindées. Les gondoliers des embarcations les plus d’une couronne dont l’enchantement a été dissipé
là-bas, c’est des tas d’maladies et des bestioles
modestes, en sueur, pestent contre la circulation. tombe à cinq ducats, soit la valeur brute du métal
pas normales. La dernière fois qu’on a essayé
Quant à leurs collègues mieux lotis, ils bénéficient utilisé. Le souverain d’argent, abrégé « sv », vaut
d’y établir un relais local, presque tous nos gars
des embarcations les plus modernes développées un dixième de ducat. Enfin, le penny de cuivre
sont morts ou ont disparu en même pas une
à Glantri, avec un système de propulsion à élé- vaut un vingtième de ducat, soit cinq fois plus
semaine. Ceux qu’ont survécu avaient des poils
mental d’eau. qu’une pièce de cuivre d’un autre pays. Glantri ne
et des griffes qui leur poussaient à chaque pleine
Deux individus drapés dans leurs capes em- frappe pas de pièce d’électrum.
lune. Y nous a fallu des mois pour tout r’mettre
barquent à bord d’une gondole noire profilée, La responsabilité de frapper la monnaie re-
à peu près en ordre… »
pénètrent à bord de la cabine arrière et referment vient aux ducs et aux archiducs. Les fonctionnaires
la porte derrière eux. Sans attendre, le gondolier du Conseil contrôlent attentivement le processus.
Notes à l’intention du MD : À Glantri,
en livrée active ses élémentaux et s’éloigne de
l’activité financière est largement subordonnée
l’embarcadère. Louie sort une aiguière de cristal d’un petit
aux besoins des sorciers. Par exemple, la demande
« Bienvenue chez toi, Aldo » dit un des deux buffet vernis, et verse un verre de son meilleur
en bois sculpté, en minéraux et en métaux est
hommes en fermant le rideau du hublot. « Je cognac averoin. « Impossible de s’introduire
toujours forte. Si on en croit les sorciers, un objet
m’faisais du mouron que les gardes t’laissent pas dans la Citadelle. Mais j’ai un plan pour s’en
travaillé avec art, doré et incrusté de pierres pré-
passer. Les cognes sont d’moins en moins tendres mettre plein les fouilles. Le coup du siècle ! Y’a
cieuses, s’imprègne mieux des enchantements ma-
avec la guilde asteure. Mais vu qu’on peut rien y un agent du trésor qu’a une ardoise chez nous,
giques qu’un objet brut. Toujours pour répondre
faire, rev’nons plutôt aux affaires. Nicky t’envoie un type haut placé ! Il sait combien de thunes
aux besoins des sorciers, les fabricants de papier
superviser la branche commerciale ? » entrent et sortent de la caisse. On n’a plus qu’à
sont nombreux ; ils exercent souvent aussi une
Tout en jouant avec une petite arbalète de lui mettre un peu la pression pour qu’il nous
activité de scribe.
poing, Aldo répond : « Le patron a constaté donne les paroles magiques d’ouverture des
Les bibliothèques sont nombreuses dans les
une chute de tes rentrées. Trois de tes hommes coffres. »
centres-villes, tout comme les échoppes d’alchi-
à l’ombre, cinq lots de poudre de lotus noir per- « Et comment comptes-tu t’y prendre pour
mistes et les vendeurs d’objets exotiques. Le mar-
dus, trois planques découvertes… Tu me déçois, faire sortir le butin de la ville ? » Répond Aldo.
ché le plus prospère, mais aussi le plus mystérieux,
Louie, profondément. » « J’ai aperçu des barrages aux extrémités des
se déploie au centre de la cité de Glantri. Les sor-
« S’te plaît, comprends-moi Aldo, j’me suis pas canaux. »
ciers y recherchent les essences les plus rares, des
encore fait à c’t’endroit. C’est pas comme à Daro- « T’inquiètes, j’ai pensé à tout. Le plus dur,
créatures vivantes ou mortes, des secrets abscons
kin, asteure. On peut rien y faire avec c’te magie. c’est d’arriver à rentrer à la planque en semant
nécessaires à leurs recherches, et même des ap-
T’es en train de descendre un canal, tranquille, et les gondoles des cognes. Et ça, je sais comment
pareils magiques ménagers. À Glantri, la magie
d’un coup tu t’retrouves entouré par une douzaine y arriver. J’ai une nouvelle gondole, avec deux
s’achète et se vend comme n’importe quel autre
de cognes venus d’nulle part. Mais ça va changer. bâtonnets d’projectiles magiques sur tourelles,
produit, et d’aucuns en font leur profession.
Maint’nant j’ai un gros bonnet qui va bosser pour huit élémentaux d’eau en V, cabine blindée, sort
moi. Donne-moi juste encore un peu de temps. d’silence permanent, et noire comme la nuit…
J’te jure, les livraisons de lotus vont repartir. » Aldo sort un cigare de son étui. Il prononce
un bijou ! Personne nous attrapera. Quand on
Aldo brandit son arbalète sous le nez de le mot de pouvoir « Shazzamo ! » et une flamme
s’ra rendus à la planque, on pourra téléporter
son comparse. « Je ne sais pas trop, Louie. naît à l’extrémité d’une minuscule baguette.
l’magot à Nyra, dans une autre planque à moi. »
Admettons. Commence par me brosser un ta- Après avoir tiré trois bouffées, il commente :
Aldo approuve d’un hochement de tête.
bleau complet de la situation, en commençant « Humm, un mélange de Bourg-en-Comté. Le
« J’espère pour toi que ton plan va fonction-
par le début. » meilleur ! »
ner… ou tu risques d’avoir bientôt une vue
Après quelques minutes de silence, il souffle
imprenable sur le canal, si tu vois ce que je veux
Les ressources de Glantri, un nuage de fumée nauséabonde au visage de
dire. »
par Louie-les-doigts-de-fée, Louie. « Arrête de pleurnicher, l’ami. Qu’en est-
responsable local du Gang il des réserves d’argent de la ville ? Où les pièces
Notes à l’intention du MD : Pour détermi-
des détrousseurs sont-elles frappées ? Où sont-elles stockées ? Tu
ner la densité moyenne de population et le revenu
es très loin de tes quotas, et Nick commence
Louie écarte les persiennes et regarde nerveu- moyen d’un nouveau fief établi par un PJ, on se
à penser que tu la joues perso. Tu ferais bien
sement l’extérieur de la cabine. « J’arrive pas à référera aux indications suivantes :
d’organiser un casse du Trésor municipal pour
m’habituer à c’t’endroit. J’ai toujours l’impres- Jusqu’à 20 km de la capitale, la densité est
équilibrer tes comptes, avec un intérêt de, di-
sion que quelqu’un m’observe. » de 40 habitants au kilomètre carré. Elle s’élève
sons, cinquante pour cent… »
« L’oseille ne circule quasiment qu’dans à 8 habitants au kilomètre carré dans les vallées,
Louie devient livide, affreusement livide…
les villes et la capitale. Y’a trop peu d’or dans 2 dans les collines et 0,5 dans les montagnes. La
les p’tits patelins pour qu’ça vaille la peine de densité est 50 % plus importante le long des cours
Notes à l’intention du MD : La pièce de
mettre en place des relais régionaux. Le plus d’eau ; elle est diminuée de moitié dans les régions
monnaie standard est le ducat d’or, abrégé « dc »,
gros du commerce, c’est d’la nourriture et des boisées. Chaque hexagone de la carte pliable de
qui a plus ou moins la même valeur que la pièce
matières premières qui entrent en ville, et des Glantri représente 150 km² ; son diamètre repré-
d’or des autres pays. Les ducats sont frappés dans
produits manufacturés qui en r’sortent. On a sente 13 km. Les ménages glantriens sont sou-
la Citadelle de Glantri, dans la capitale. Pour les
plusieurs relais qui marchent bien dans les mon- vent très petits (cinq personnes en moyenne).
plus grosses transactions, on utilise généralement
tagnes, surtout près des principales mines. Les Exemple : dans chaque hexagone de la région de
une lourde pièce de platine, la couronne, abrégée
mineurs les plus riches paient un max pour pro- Sablestone résident en moyenne 560 habitants, ou
« cr », d’une valeur de cinquante ducats. Chaque
téger leur or, leurs pierres précieuses ou leurs 112 ménages.
principauté frappe ses propres couronnes (soit
minerais alchimiques. Dans les vallées et les montagnes, chaque
dans la capitale locale, soit dans le palais princier)

9
L’économie glatrienne

ménage produit la valeur de 7 ducats par mois. La membre de sa famille à la tête d’un domaine, il vail du métal. Ils fournissent à Glantri les alliages
valeur de la production s’élève à 4 dc par mois et doit s’acquitter de cet impôt, qui s’élève à 10 % du les plus rares et les plus précieux pouvant être
par ménage dans les collines, à 3 dc dans les forêts revenu mensuel du nouveau domaine, plus 100 dc enchantés. Leurs forgerons sont de véritables
et à 9 dc dans les cités. Ces chiffres incluent à la par séance parlementaire ayant eu l’attribution du artistes ; en témoignent le fil de leurs épées et la lé-
fois les revenus des ressources et 1 dc pour les titre à l’ordre du jour. La somme doit être payée au gèreté de leurs armures métalliques. Dans aucune
impôts (voir la boîte de règles compagnon, livret cours du mois qui suit l’attribution du titre. S’il est autre principauté on ne trouve d’articles d’une
du MD, page 5). Dans les fiefs, chaque ménage dans l’impossibilité de payer, le nouveau seigneur telle qualité. Le Belcadiz est également connu
rapporte en outre 10 dc sous forme de services peut renoncer au titre ou revendre une partie du pour sa dentelle noire, très délicate, et pour ses
(revenu standard). Le Conseil perçoit 20 % de la domaine. Cet impôt couvre en partie le coût des taureaux, élevés pour leur force et leur agressivité.
somme totale, en espèces (gabelle). très longues sessions au Parlement. L’agriculture fait la part belle aux vins et aux fruits.
Par exemple, un hexagone situé dans une val- Quelques mines d’or dans les montagnes parti-
lée de la principauté d’Aalban rapporte chaque La gondole fuselée vire dans un canal sombre cipent de la richesse de cette principauté.
mois au prince 1 568 dc en monnaie sonnante et et étroit, se frayant un chemin parmi les ordures
trébuchante, plus 2 240 dc de revenu standard. répugnantes qui jonchent la surface verdâtre. Principauté de Bergovie 
Le Conseil perçoit 20 % du total, soit 762 dc, Des vêtements en haillons, suspendus à des fils Surface : 2 901 km² (20 hex)
payables en monnaie. entre des bâtiments délabrés, surplombent le Population : 36 420 (y compris pop.
L’administration est moins présente en de- canal. urbaine)
hors des fiefs. Pour cette raison, dans les terri- Aldo parcourt les comptes, reconstitue Kopstar : 4 500
toires francs, les ménages ne contribuent que pour mentalement les rentrées d’argent et les déduc- Altendorf  : 2 800
moitié au revenu des ressources, plus 1 dc au titre tions d’impôts, examine les liasses de factures, Revenu net : 2 535 cr/mois (571 cr en
de l’impôt, et aucun revenu standard. Le Conseil évalue le patrimoine de chacun des princes. Sans monnaie)
perçoit la totalité de cette somme. Par exemple, rien négliger, il pointe les chiffres colonne après
un hexagone situé dans une vallée de la région de colonne, déchiffrant les pattes de mouches au Les fleurs bergoviennes sont très connues
Sablestone produit 448 dc en monnaie, directe- moyen d’un petit cube de cristal. Par instants, dans tout Glantri, non seulement pour leurs
ment perçu par le Trésor. La vie est certes moins un solde clignote en rouge à travers le cube. À couleurs vives, mais aussi pour les usages qu’en
chère dans les territoires francs, mais la loi y est chaque fois, Aldo vitupère : « Espèce de petite font les Bergoviens : parfums, essences subtiles
appliquée avec moins de rigueur. crapule… » et substances alchimiques. Le produit de la pêche,
une autre activité importante dans la région, est en
grande partie vendu à la capitale. La principauté
Tout en faisant tomber nonchalamment ses Richesse des principautés
cendres dans le cognac de Louie, Aldo poursuit est en outre réputée pour ses énormes meules de
fromage et ses moulins à vent. Le prince importe
son inspection : « Allons donc jeter un œil à Principauté d’Aalban 
cette fameuse Citadelle. À propos, Nicky exige de grandes quantités de grain, le fait moudre sur
Surface : 3 191 km² (22 hex)
un compte-rendu exhaustif de tes activités et place, puis exporte la farine dans le Sud. Le goût
Population : 35 480 (y compris pop
veut connaître l’évolution du volet concernant très sûr des Bergoviens en matière de joaillerie
urbaine)
l’évasion fiscale. Sors tous tes livres de compte d’art est bien connu, et Kopstar est un centre im-
Leenz : 4 500
et rejoins-moi sur le pont. » portant pour la taille des pierres précieuses.
Graez : 1 300
Louie devient encore plus pâle et plus ver- Revenu net : 1 967 cr/mois (525 cr en
dâtre qu’à son habitude et semble vieillir de monnaie)
Principauté de Boldavie 
dix ans en un instant. Il s’empare d’un énorme Surface : 3 771 km² (26 hex)
registre et d’une ramette de parchemins sous le Population : 14 984 (y compris pop.
Les Aalbanais conçoivent des appareils
banc, puis quitte silencieusement la cabine en urbaine)
d’excellente qualité. Ils sont très doués pour la
refermant la porte derrière lui. Rymskigrad : 6 500
production d’engins de siège, de machines de
Revenu net : 8 12 cr/mois (213 cr en
construction et de pièges à monstres. Beaucoup
monnaie)
Notes à l’intention du MD : Les personnes d’Aalbanais se font mercenaires. Par ailleurs, la
physiques doivent s’acquitter de nombreux impôts région est connue pour l’élevage du porc et les
La Boldavie est une région pauvre et presque
à Glantri. En particulier, l’exercice professionnel produits dérivés (cuir, graisse pour les rouages des
entièrement vallonnée. Elle est connue pour ses
de la magie est soumis au droit d’incantation. machines, charcuterie, etc.). Des alchimistes lo-
mines de sel où travaillent bagnards et esclaves.
Aucun lanceur de sorts n’est autorisé à pratiquer caux ont même réussi à synthétiser une substance
Les autochtones pratiquent le commerce de che-
la magie sans l’obtention préalable d’un permis gazeuse calorifère à partir d’excréments de porcs.
vaux sauvages avec les tribus d’Éthengar. Ce né-
ad hoc. Tout sort lancé moyennant paiement (ou Les Aalbanais cultivent du chou, des pommes
goce est toléré dans la mesure où il est supervisé
contre des biens ou des services ayant une valeur de terre et des céréales, et la principauté compte
par l’armée. La pêche est une activité commerciale
marchande) est soumis à une taxe s’élevant à 10 % nombre d’excellentes brasseries.
importante, tout comme la culture d’œufs de
de la valeur de la transaction. Cette taxe est rever-
saumons géants, un mets raffiné qui est exporté
sée à la grande École de magie pour ses frais de Principauté du Belcadiz 
vers la capitale et le sud du pays. D’ingénieux mar-
fonctionnement et de publicité. Surface : 3 191 km² (22 hex)
chands ont mis en place des convois de blocs de
Des inspecteurs de l’incantation en civil sont Population : 12 548 (y compris pop.
glace depuis les montagnes jusqu’à la cité de Glan-
responsables de l’application de cette loi. Le cha- urbaine)
tri (en été, les blocs sont conservés intacts jusqu’à
pitre « Vivre à Glantri » expose les peines appli- Nouvelle Alvar : 5 100
destination à l’aide de la magie). Ces différentes
cables en cas d’exercice illégal de la magie. Revenu net : 649 cr/mois (147 cr en
activités sont complémentaires : le sel des mines
Le Bon au chancelier est aussi une source subs- monnaie)
et la glace des montagnes sont indispensables à la
tantielle de revenus pour le Trésor. Quand un
conservation du poisson et des œufs de saumon.
noble acquiert un nouveau titre ou remplace un Les elfes belcaziens sont réputés pour le tra-
Les Boldaves cultivent des pommes de terre qu’ils

10
L’économie glatrienne

font fermenter pour la fabrication d’un breuvage Glenmoorloch : 3 200 de mœurs libérales, sont fiers d’avoir pour com-
local. L’ail est également produit en grande quan- Tavish : 1 900 patriotes un grand nombre d’acteurs et d’humo-
tité. Il est utilisé non seulement en cuisine, mais Revenu net : 1 125 cr/mois (317 cr en ristes célèbres. Les tisserands locaux recherchent
aussi pour décorer les intérieurs des habitations. monnaie) la variété des styles vestimentaires. La Nouvelle
Averoigne est certainement la première princi-
Principauté de Caurenze  La principale activité commerciale du Klan- pauté productrice de fourrures, et en particulier,
Surface : 3 191 km² (22 hex) tyre est l’élevage de différentes espèces de mou- de fourrures de loups. Ces articles atteignent des
Population : 31 820 (y compris pop. tons à poils longs, pour leur laine et leur viande. prix élevés à la capitale, d’une part en raison de
urbaine) En deuxième position arrive le bois de construc- la qualité du travail, d’autre part parce qu’ils sont
Lizzieni : 4 500 tion. Glenmoorloch est un centre important de considérés par la noblesse comme un accessoire
Oreggiano : 2 400 travail du bois, spécialisé en particulier dans la distingué. Enfin, la région produit de la belladone.
Revenu net : 1 756 cr/mois (484 cr en construction de ponts et de maisons. La ville est
monnaie) également connue pour l’habileté de ses nom- Principauté du Noirmont 
breux banquiers et agents de change. D’impor- Surface : 3 191 km² (22 hex)
La Caurenze est la patrie des plus brillants ar- tantes quantités d’or entrent et sortent de la ville Population : 27 390 (y compris pop.
chitectes glantriens. La région est riche en pierres sans soulever de questions. Par ailleurs, la princi- urbaine)
de construction, y compris diverses variétés de pauté cultive des céréales et des pommes de terre, Eriadna : 5 500
marbre fin. Les pierres sont transportées jusqu’à destinées entre autres à la production d’une bois- Volnay : 2 500
la capitale sous la protection de l’armée. La Cau- son locale réputée. Revenu net : 1 508 cr/mois (413 cr en
renze exploite également des mines d’or et de monnaie)
pierres précieuses. La principale culture est celle Principauté du Krondahar 
de l’olive, utilisée pour la production d’articles de Surface : 3 046 km² (21 hex) La principale activité commerciale du Noir-
luxe (huiles et savons). Les Caurenziens capturent Population : 26 540 (y compris pop. mont est la culture de fruits et de légumes ma-
des monstres dans les montagnes proches et les urbaine) giquement modifiés, dont l’essentiel de la pro-
maintiennent en vie en captivité grâce au savoir- Braastar : 7 500 duction est vendu dans la capitale. La culture
faire local. Les créatures captives sont générale- Revenu net : 1 477 cr/mois (416 cr en céréalière occupe également une part importante
ment acheminées à la capitale, mais une fois par monnaie) dans l’économie locale, ainsi que la fabrication
an, des combats de monstres sont organisés sur d’un thé aux vertus méditatives et médicinales. Les
place dans des arènes. La principauté est en outre Les splendides soieries krondariennes sont le Noirmontains élèvent des chevaux et du bétail
productrice d’armes et d’armures lourdes. C’est ici bien le plus recherché de cette principauté. Leur pour l’armée et à l’export. La principauté doit son
que sont élevés les meilleurs chevaux de guerre et production est indissociable de la culture des mû- nom à d’étranges pierres noires qui affleurent à
fabriqués les meilleurs chars. riers à soie ; le travail des vers est magiquement la surface du sol, en grande quantité. Ces pierres,
accéléré. La région est aussi une terre d’élevage, qui ont la propriété de brûler en se consumant
Principauté d’Erewan  aussi bien pour la viande que pour les produits plus lentement que le bois, sont utilisées pour le
Surface : 3 336 km² (23 hex) laitiers dont le yoghourt, la spécialité locale. De chauffage. Le sol recèle également des nappes
Population : 26 920 (y compris pop. nombreux articles de cuir sont destinés à l’export, d’huile noire, un composant alchimique, et des
urbaine) en particulier des capes, des gants et des bottes. puits de goudron.
Erendyl : 4 800 Les meilleures selles de Glantri proviennent du
Revenu net : 1 415 cr/mois (338 cr en Krondahar. Les autochtones élèvent en outre une Le Trésor glantrien
monnaie) race de petits chevaux de monte utilisés par la po- En réponse au coup craintif frappé à la porte,
pulation locale ou exportés pour les enfants de la Aldo lève la tête et répond : « Qu’y a-t-il ? »
Les elfes erewani sont d’excellents fabricants noblesse glantrienne. « Euh… Aldo, on est rendu à la Citadelle.
d’arcs et de flèches. Si leur production est limitée Tu veux voir  ?  » Répond Louie de derrière la
en quantité, la qualité est irréprochable. Ils entre- Principauté de la Nouvelle porte.
tiennent des plantations d’herbes et d’arbres rares. Averoigne  Aldo ouvre brutalement la porte. Elle
Le bois précieux produit est sculpté à la demande. Surface : 3 699 km² (25,5 hex) heurte Louie qui s’étale de tout son long. Aldo
Les artistes erewani sont les plus doués de Glantri Population : 29 340 (y compris pop. l’empoigne par le col et le tire sur le banc comme
dans tous les domaines (poésie, sculpture, pein- urbaine) un panier de linge sale. « Je vais t’en faire voir,
ture, musique, etc.). Erewan est la principauté Vyonnes : 5 200 des citadelles ! C’est ça que tu appelles un livre
dont le taux d’alphabétisation est le plus élevé, et Périgon 1 2000 de comptes  ?  » Dit-il en agitant une liasse de
les érudits glantriens les plus compétents sont des Ximes 2 500 rouleaux au visage de Louie.
elfes. De nombreuses manufactures de papier Revenu net : 1 591 cr/mois (418 cr en « Tu croyais pouvoir rouler le patron dans la
se sont établies à Erendyl, attirant nombre de monnaie) farine, hein ? Tu me dégoûtes, Louie. C’est nous
scribes et de traducteurs. Erewan produit en qui t’avons sorti du caniveau. Tu y retourneras
outre de la cire d’abeille et du miel, destinés La principauté de Nouvelle Averoigne est bientôt, j’en fais le serment, mais pas avant que
principalement à la capitale. Les elfes sont d’ex- réputée dans tout Glantri pour ses excellents vins, j’en aie fini avec toi  ! Où sont les chiffres du
cellents dresseurs, qui élèvent les chevaux légers ses boissons pétillantes, et plus généralement Trésor du Conseil ? »
les plus rapides du pays. pour tout ce qui a trait à l’art culinaire. Les chefs
averoins s’enorgueillissent de pouvoir tout cuisi- Notes à l’intention du MD : L’an passé, les
Principauté de Klantyre  ner, des ingrédients les plus banals à la chair des recettes du Trésor en monnaie sonnante et trébu-
Surface : 3 771 km² (26 hex) monstres les plus improbables. Cette région où il chante se sont élevées à 11 739 cr en moyenne
Population : 28 060 (y compris pop. fait bon vivre est productrice de nombreux fruits, par mois. La plus grande partie de cette somme
urbaine) légumes, viandes et produits laitiers. Les Averoins, impressionnante est revenue au budget de l’armée :

11
L’économie glatrienne

7 150 cr ont été dépensées en moyenne par mois Le gondolier, manifestement nerveux, apparaît monté sur une tourelle. Soudain, l’engin crache
pour les salaires des militaires et les coûts d’entre- dans l’encadrement de la porte. « Chef  ? Euh… une boule de feu qui manque d’un cheveu
tien et de ravitaillement. Le budget mensuel moyen Il commence à faire sombre, et l’heure du la gondole et s’éteint dans l’eau du canal. Un
alloué aux princes s’est élevé à 1 160 cr. La maré- couvre-feu approche. On rentre ? » Il remarque nuage de vapeur s’élève du point d’impact.
chaussée a reçu 640 cr pour les salaires et l’équi- alors que Louie est étendu à terre et que son Le gondolier s’exclame « On n’a aucune
pement des agents de l’ordre, des espions et des crâne s’orne d’une grosse bosse. chance ! » et plonge dans le canal. Aldo, aba-
bourgmestres, et pour quelques opérations coup- Aldo l’appelle : « Viens ici, Luigi, et aide- sourdi, pointe son arbalète de poing vers le
de-poing. Les hauts fonctionnaires du Conseil et du moi à le ligoter. À partir de maintenant, c’est tireur. Au même instant, une énorme boule de
Parlement (ministres, scribes, prévôts, présidents moi qui donne les ordres. » feu embrase la gondole. En quelques secondes,
des assemblées locales) se sont vu attribuer 580 cr. Quelques instants plus tard, alors que les il ne reste plus de l’embarcation noire et fuselée
Le Conseil est responsable de l’entretien de l’École deux hommes s’apprêtent à jeter un grand sac qu’une carcasse fumante qui s’enfonce rapide-
de magie et verse chaque mois à ce titre 300 cr au dans l’eau douteuse, ils sont éblouis par un ment dans l’eau trouble.
grand maître de l’école, en complément des revenus rayon lumineux. Un patrouilleur essuie la sueur qui perle sur
du droit d’incantation. Un cri retentit : « Plus un geste ! Patrouille son front en murmurant : « Dommage pour
L’aménagement du territoire revient à 950 cr fluviale ! » Une gondole blindée pleine d’agents Louie, il aurait dû nous avertir plus tôt. Encore
en moyenne par mois (pour l’entretien des routes, de l’ordre s’approche lentement. « Vous êtes un bon indic de perdu. Mais, par Rad, au moins
des forts, des villes, la recherche de nouvelles encerclés ! Déposez vos bâtons et avancez, les on va toucher la prime cette fois ! »
terres arables et de ressources minières dans les mains sur la bouche ! »
territoires francs, et pour la protection sociale en Aldo s’exclame : « Morbleu ! Les cognes !
cas de famine). Glantri alimente également une On met les voiles ! » Le gondolier hurle un ordre
caisse noire à hauteur de 600 cr par mois pour aux élémentaux d’eau qui se mettent à vrom-
le soutien de guildes et de factions de sorciers à bir et propulsent brusquement l’embarcation
l’étranger. Une grande partie de cette somme au loin. Le grondement des élémentaux enfle
est envoyée à des sorciers free-lance opérant à et devient presque insupportable tandis qu’ils
Ylaruam ou Éthengar. Enfin, le Conseil réserve négocient avec peine un virage serré entre deux
chaque mois 359 cr en moyenne pour diverses bâtiments, à la limite de la perte de contrôle.
festivités : jours fériés, réceptions à la Citadelle Cent mètres plus loin, le carrefour est bou-
et autres événements imprévus. Actuellement, le ché par une grande péniche blindée. À la proue,
Trésor s’élève à 12 320 cr. un agent est aux commandes d’un long bâton

12
La grande Armée glantrienne
Introduction par Ville de Braastar : 2e bannière de Jherek, sous la Forteresse d’Ylourgne : 1ère et 2e bannières de Van-
le prince Jaggar, juridiction du prince du Krondahar (Jherek série, sous la juridiction du vice-roi d’Ylourgne
grand connétable : Virayana) (Innocenti di Malapietra)
Camp de Bramyra : au village de Bramyra, 4e ban- « Les troupes ont la responsabilité de patrouiller
«  Nos forces armées sont réduites en terme nière de Morphail et 4e bannière de Carné- dans un rayon de 80 km autour de leur lieu d’affec-
d’effectifs mais la qualité des troupes fait plus lia, sous le commandement de don Diego de tation et d’y maintenir la loi et l’ordre. En temps
que compenser leur faible quantité. En raison de Belcadiz de paix, elles sont « sous la juridiction » du noble
l’abondance de sorciers ayant reçu une formation à la tête du domaine dans lequel elles sont station-
Ville d’Erendyl : 4e bannière de Carlotina, sous la
martiale, la grande Armée glantrienne compte nées. Par exemple, le commandement de ma qua-
juridiction de la princesse d’Erewan (Carlotina
parmi les plus efficaces du monde connu. C’est trième bannière stationnée à Lizzieni est délégué
Erewan)
aussi pourquoi seulement 1 % de notre population au prince Innocenti di Malapietra ; cette bannière
totale est sous les drapeaux. Cité de Glantri : 1ère et 3e bannières de Carlotina, n’est pas autorisée à quitter la principauté de Cau-
« En temps de guerre, nos forces sont réparties 1ère et 3e bannières de Jherek, 1ère et 3e ban- renze. Si une guerre venait à être déclarée, j’en
entre huit divisions, sous le commandement res- nières de Volospin, sous la juridiction du prévôt reprendrais immédiatement le commandement.
pectif des princes et princesses suivants : Jherek de Glantri (Jherek Virayana) Les bannières stationnées dans un fort ou dans un
de Krondahar, Morphail de Boldavie, Brannart Ville de Glenmoorloch : 3e bannière de Brannart, camp ne sont pas autorisées à pénétrer dans un
de Klantyre, Volospin de Noirmont, Carlo- sous la juridiction du prince de Klantyre (Bran- quelconque domaine nobiliaire. Les princes ont
tina d’Erewan, Vansérie de Bergovie, Carnélia nart McGregor) pour habitude de déléguer l’application de la loi
de Belcadiz, et enfin moi-même. J’ai l’honneur Camp Huledain : à 80 km au sud du village de Hule- et de l’ordre civil à un sénéchal, qui assume aussi
d’être le commandant suprême honoraire, le dain, 2e bannière de Volospin et 2e bannière de le commandement des garnisons stationnées dans
grand connétable. Carlotina, sous la juridiction du seigneur Qenil- la principauté.
« Chaque commandant dirige une division d’envi- dor Erewan « Il y a parfois des dissensions entre les com-
ron 860 soldats, divisée en quatre bannières. Notre mandants en chef des divisions et les capitaines
cahier d’ordres, appelé Machine de guerre, donne Ville de Kopstar : 3e bannière de Vansérie, sous
la juridiction du prince de Bergovie (Vansérie des bannières s’ils sont d’origines différentes. Par
la description suivante de nos troupes : exemple, il est possible qu’un capitaine de la deu-
Vlaardoen)
xième bannière de Volospin affecté à camp Hule-
Catégorie : division de métier Ville de Leenz : 3e bannière de Jaggar, sous la dain accepte difficilement de recevoir ses ordres
Classe de troupe : excellente, IB 159 juridiction du prince d’Aalban (Jaggar von d’un elfe. D’autre part, des troupes n’appartenant
Drachenfels) pas à la même division manifestent une tendance
Mvt : 20 km / jour (les 3e et 4e bannières peuvent
parcourir jusqu’à 30 km / jour si elles sont Ville de Lizzieni : 4e bannière de Jaggar, sous la naturelle à s’éviter, ce qui engendre la formation
seules) juridiction du prince de Caurenze (Innocenti di de clans au sein d’une même garnison. Ce phéno-
Malapietra) mène est encore exacerbé si les soldats ne parlent
Commandement de la division : prince ou parent pas la même langue. Malgré ces dissensions, les
proche d’un prince (M18 minimum), monté sur Fort Monteleone : 1ère et 2e bannières de Carnélia,
sous la juridiction du vice-roi de Monteleone troupes restent loyales envers leurs commandants,
un pégase (Cha+1, Int+1, Sag+1, équipé avec mais peuvent ne pas se montrer plus coopératives
des objets magiques appropriés). (don Hippolito de Belcadiz)
que le minimum exigible.
Commandement en second : il s’agit traditionnel- Ville de Nouvelle Alvar : 3e bannière de Carnélia, « Tous les domaines, des baronnies aux princi-
lement d’un comte, mais un proche parent du sous la juridiction de la princesse de Belcadiz pautés, peuvent lever une milice correspondant à
commandant ou un combattant allié à sa mai- (Carnélia de Fedorias y Belcadiz) environ 10 % de leur population, pour la défense
son peut faire l’affaire (M12 ou G12 minimum), Fort Nordling : 1ère et 2e bannières de Jaggar, sous de leurs frontières. Chaque seigneur à la tête d’un
monté sur un pégase. la juridiction du vice-roi de Nordling (Jaggar domaine dispose d’une force de 20 à 60 soldats,
1ère bannière : 120 cavaliers humains d’élite (M3), von Drachenfels) qui ne quittent jamais le domaine, pour sa garde
dagues et frondes, chevaux de guerre ; 4 ser- Ville de Rymskigrad : 3e bannière de Morphail, sous personnelle. Leur nombre et leur qualité dé-
gents (M4), un capitaine (M5). la juridiction du prince de Boldavie (Morphail pendent du titre et de la richesse du seigneur. À
Gorevitch-Woszlany) titre d’exemple, l’archiduc de Westheath dispose
2e bannière  : 240 cavaliers humains d’élite (G2),
Fort Sablestone : 1ère et 2e bannières de Brannart, du contingent suivant : »
épées et arcs, chevaux de guerre ; 6 ser-
gents (G3), un capitaine (G4). sous la juridiction du vice-roi de Sablestone
(Brannart McGregor) Garde personnelle  : Mvt 24 ; IB 110 ; classe de
3e bannière  : 240 fantassins humains de mé- troupe : excellente ; 10 cavaliers M3 (dagues,
tier (G2) à cheval, épées et arcs, chevaux de Camp de la passe du Crâne cornu : à mi-chemin de la chevaux de guerre légers) ; 25 fantassins G2
monte uniquement pour le transport ; 6 ser- passe, 4e bannière de Brannart et 4e bannière (épées et arcs, chevaux normaux uniquement
gents (G3), un capitaine (G4). de Jherek, sous le commandement du seigneur pour le transport) ; deux sergents (G3), un capi-
4e bannière : identique à la 3e bannière. Duncan McGregor taine (M5).
Fort Tchernovodsk : 1ère et 2e bannières de Mor-
phail, sous la juridiction du vice-roi de Tcher-
« En temps de paix, notre armée est réorganisée novodsk (Morphail Gorevitch-Woszlany)
pour la surveillance des frontières et le maintien
de l’ordre civil. Les troupes sont stationnées dans Ville de Volnay : 4e bannière de Volospin, sous la
cinq forts aux frontières du pays, ainsi que dans juridiction du prince du Noirmont (Volospin
quelques camps et dans les principales villes, Aendyr)
comme décrit ci-dessous : Ville de Vyonnes : 4e bannière de Vansérie, sous la
juridiction du prince de Nouvelle Averoigne
(Étienne d’Ambreville)

13
Politique et rivalités
La grande salle du Conseil a basculé dans l’hysté- Le tissu d’intrigues Noblesse et mode de scrutin
rie ! La foule des barons, des ducs et des porte-pa-
role, juchés sur les bancs, s’apostrophent, hurlent, La maison Crownguard Glantri est une magiocratie, une nation dirigée par
se menacent du poing et s’insultent. Se jaugeant Esméralda, une elfe elle aussi, désigne discrète- un conseil de dix princes-sorciers. Les grandes
les uns les autres d’un œil mauvais, ils sont prêts ment un homme tranquillement assis à proximité décisions politiques sont soumises à des votes au
à l’action, les bâtons à la main. Le président du du président. « Vous voyez cet homme avec une Conseil des princes, dans la cité de Glantri. Les
Conseil martèle son bureau avec frénésie tandis capuche, là-bas ? Évitez-le comme la peste. C’est affaires de moindre importance sont déléguées aux
que ses assesseurs tentent de ramener le calme. le porte-parole du prince McGregor. Il se dégage ministres. Si aucune majorité ne se dégage lors du
« Silence ! Silence, je vous dis, ou je fais éva- de lui une émanation malsaine ; je suis persuadée vote au Conseil, ou si moins de six princes sont
cuer la salle ! » Le brouhaha se poursuit quelques que son maître est un nécromant. On prétend présents lors du scrutin, la proposition est votée
instants encore, puis s’apaise quelque peu. que sa tour est hantée – ça ne serait pas éton- une nouvelle fois au Parlement. En aucun cas l’as-
Un homme en uniforme blanc et hautes nant  ! Tirez profit de son antagonisme avec la siduité aux séances n’est exigible.
bottes de cavalerie se tient debout au centre de maison Igorov ; les deux princes sont rivaux en Les nobles sont souverains dans leurs fiefs
la salle. « Par Rad, nous vaincrons ! » exhorte-t-il. nécromancie. » mais ils doivent jurer allégeance au Conseil. Les
« Donnez-moi cinq mille hommes et moi, Jaggar principautés bénéficient toutefois d’une relative
von Drachenfels, je disperserai ces ventres-jaunes Chef de la maison : prince Brannart McGregor autonomie. Les princes décident des lois locales,
comme le vent balaie la poussière ! » Siège : principauté de Klantyre, Crownguard des impôts et de diverses particularités adminis-
La foule gronde à nouveau. Un homme pointe Alignement : Écossais chaotiques et chauvins tratives selon leur bon vouloir, mais sans aller à
un doigt squelettique vers le prince. « Et vous vou- Nombre de voix : 16 au Conseil l’encontre d’un cadre fixé par le Conseil. Les terres
lez sans doute que nous défendions Glantri avec 33 au Parlement n’appartenant à aucun domaine nobiliaire ni à au-
les quelques deux mille soldats restants ? Vous al- Parents  : seigneur Duncan, fils  ; dame Barbara, cune principauté sont appelées « territoires francs »
lez mettre en péril notre nation tout entière ! Votre fille ; seigneur Quentin, fils ; dame Mary, épouse et directement administrées par le Conseil.
ego a manifestement étouffé votre intellect, mon de Quentin ; seigneur Bruce, frère de Mary ; sei-
cher prince ! » gneur Alasdair McAllister, époux de Barbara ; Mode de scrutin : Toutes les décisions prises
Des cris de fureur résonnent quand une petite seigneur Angus, fils de Quentin ; seigneur Sean au Conseil ou au Parlement sont soumises au vote.
boule de feu explose sous la voûte de la salle. Au McAllister, fils d’Alasdair. Le poids électoral de chaque votant dépend de
fond, un noble, perché sur un banc, hurle : « Il faut Alliés : dame Mira McDuff, baronne d’Uigmuir ; sont titre.
mettre immédiatement un terme à cette menace ! seigneur Alasdair McAllister, comte de Glenar-
Nous sommes condamnés si nous continuons à gyll ; seigneur Eachainn McDougall, marquis de Baron 4 voix Duc 8 voix
ne rien faire. Mort au khan ! » Dunvegan. Vicomte 5 voix Archiduc 9 voix
La foule gronde de plus belle. Un éclair de Ennemis : maison de Sylaire, maison Igorov. Comte 6 voix Prince 10 voix
foudre fuse dans la salle. À l’écart des débats, Marquis 7 voix
dans un coin de la salle, un homme et une femme Historique : Les McGregor, comme les
à la silhouette frêle conversent discrètement, d’Ambreville, sont originaires d’un pays semblable En outre, les princes ont généralement un deu-
apparemment indifférents aux cris de rage des à l’Écosse médiévale. Leur arrivée à Glantri eut xième titre et exercent éventuellement des charges
parlementaires et aux martèlements furieux du lieu au moyen d’un seuil magique ayant appartenu qui accroissent leur poids électoral. Les charges
président. aux d’Ambreville (voir la maison de Sylaire pour rapportent les voix suivantes :
À voix basse, la femme explique à son interlo- plus d’informations). Pourchassés pour pratique
cuteur : « Ne vous en faites pas, c’est tous les jours de la sorcellerie, nombre d’entre eux décidèrent de Vice-roi d’un fort 1 voix
comme ça ! Maintenant, vous comprenez pour- franchir le seuil. Les nobles actuels de la maison Trésorier du Conseil 2 voix
quoi les nobles se font tout le temps représenter Crownguard sont leurs descendants. Prévôt de la contrée 4 voix
par des porte-parole professionnels. » Depuis, beaucoup de dirigeants se sont succé- Président du Conseil 6 voix
L’homme tire nerveusement sur son bouc. dés à la tête du clan, la plupart étant démis ou finis- Juge suprême du Conseil 8 voix
«  C’est à ça que je vais être confronté demain  ? sant assassinés par leurs rivaux. D’aucun revinrent Grand maître de l’École 10 voix
Ce ne sont pas des sorciers – on dirait plutôt des de l’au-delà pour hanter leurs tours. Bien que tous
bêtes sauvages ! C’est impossible qu’une nation de complotent pour usurper le titre de prince de Exemple : Sire Étienne d’Ambreville, prince de
cette importance soit dirigée ainsi ! » Klantyre, ils sont prompts à mettre provisoirement Nouvelle Averoigne, grand maître de l’École et
La femme sourit : « En vérité, vous êtes bien de côté leurs rivalités en cas de menace extérieure. vicomte de Sylaire, dispose à lui seul d’un poids
loin d’Alfheim désormais ; cet endroit porte l’em- Le prince Brannart est devenu une liche en uti- électoral de 25 voix.
preinte humaine. Mais ne soyez pas inquiet. Tant lisant les pouvoirs de la Radiance (voir « Les secrets Une proposition au Conseil est rejetée si elle
que les chiens aboient, ils ne mordent pas ! » de la Radiance »). Ses proches ne sont pas au cou- obtient 50 voix ou moins ; elle est entérinée avec
L’homme au bouc abaisse sa capuche, dévoi- rant, bien qu’ils sachent qu’il pratique la nécroman- 80 voix ou plus. Entre 51 et 79 voix, le Conseil sou-
lant une paire d’oreilles elfiques. « Il n’y a pas de cie. Brannart ne quitte jamais Crownguard. Quand met la proposition au Parlement. Tous les votes au
temps à perdre. Je dois connaître chacune de ces il reçoit des visiteurs, ce qui est très rare, il se fait Conseil sont anonymes : chaque participant glisse
racailles pour avoir toutes les cartes en main quand représenter par un porte-parole, ou alors il dissi- dans l’urne une boule blanche pour un vote « oui »
je soumettrai ma requête. Alfheim a beaucoup à y mule son apparence réelle par une illusion. ou une boule noire pour un vote « non ».
gagner – et vous aussi, ma chère Esméralda. » Relations avec la maison de Sylaire : En Au Parlement, les votes se font à main levée.
transférant un nombre important de personnes, les Pour être entérinée, une proposition doit être
McGregor ont provoqué l’effondrement du seuil approuvée par les deux tiers des nobles présents.
magique. Les d’Ambreville, qui étaient eux-mêmes En dessous, elle est rejetée. Si à l’issue d’une séance
sur le point de procéder à d’autres transferts, réa- électorale au Parlement, des nobles manifestent
girent avec fureur. Ils n’ont jamais pardonné aux leur désaccord vis-à-vis du résultat, ils peuvent
McGregor. régler leurs comptes dans l’arène de duels de la
grande École de magie.

14
Politique et rivalités

Les mandataires électoraux : Il déplaît à de nom- Relations avec la maison Igorov : Le baron dataires.
breux sorciers (et à de nombreux aventuriers) de d’Igorov connaît le secret de Brannart, et voit en ce Relations avec la maison de Sylaire :
perdre du temps dans les séances parlementaires, dernier un rival. De son côté, Brannart, qui connaît Étienne éprouve de l’aversion pour les pratiques
c’est pourquoi ils envoient un mandataire. Il peut le secret des nobles boldaves (voir ci-dessous), les nécromantiques du prince boldave, et ne sup-
s’agir d’un parent ou d’un professionnel affilié à la considère comme des morts-vivants inférieurs qui porte pas qu’il ne protège pas ses serfs contre les
guilde des porte-parole (voir le chapitre « Guildes lui doivent allégeance. morts-vivants. Étant lui-même confronté à une
et confréries »). Pour contrecarrer les éventuelles épidémie de lycanthropie en Nouvelle Averoigne,
impostures, chaque mandataire doit être enregistré La maison Igorov il est particulièrement sensibilisé au problème.
au Parlement. L’elfe barbu, tout ouïe, demande à Esméralda : Relations avec la maison Silverston : Le
« Qui est ce jeune noble assis à côté de l’émis- prince Volospin est un Alphatien « pur » (voir
L’ordre de la Radiance : Selon une antique saire des McGregor ? J’ai l’impression qu’il ne le le module M1), dont les ancêtres ont presque
légende glantrienne, un grand pouvoir magique quitte pas des yeux. » tous été anéantis par Alphaks. Il a fait le ser-
rayonne de la capitale, et les quelques mages qui « Le joli garçon ? Il s’agit de Boris, le frère ment de détruire tous les adorateurs du démon
parviennent à maîtriser ce pouvoir en tirent un du prince Morphail. Il n’en a pas l’air, mais c’est (les Boldaves).
grand profit. Il paraît que ce pouvoir se dilue au un politicien très habile. À chaque fois qu’il a Relations avec la maison Crownguard :
fur et à mesure qu’il s’éloigne de sa source, jusqu’à besoin de soutien, il se trouve les alliés les plus Voir la maison Crownguard pour plus de dé-
devenir ténu aux frontières du pays. improbables. Il utilise probablement la magie. tails. Les Gorevitch-Woszlany se montrent très
En vertu de cette légende, la coutume veut Les Boldaves ont toujours été neutres vis-à-vis cordiaux avec les McGregor (et avec les autres
que les domaines les plus proches de la capitale des elfes. Ils ont un contentieux avec la maison maisons) dans l’espoir de transmettre à leurs
reviennent aux nobles ayant le titre le plus élevé, de Sylaire, qui les accuse d’avoir kidnappé un « collègues » leur noble affliction et de s’en faire
alors que la petite noblesse doit se contenter de d’Ambreville. » des alliés inconditionnels. Mais la maison Crown-
domaines périphériques. Cette coutume est appe- guard ne répond à aucune invitation en Boldavie.
lée « ordre de la Radiance » ; elle ne s’applique pas
Chef de la maison : prince Morphail Gorevitch-
aux princes, qui résident le plus souvent dans leurs
Woszlany
La maison Linden
hôtels particuliers au cœur de la capitale, à proxi- Depuis l’aile opposée de la grande salle, un sor-
Siège : principauté de Boldavie, Igorov
mité du palais du Conseil. cier pointe le doigt vers l’elfe barbu. « Comment
Alignement : vampires impérialistes et chaotiques
Ainsi, les baronnies ne sont jamais situées à osez-vous apparaître ici en ce jour alors qu’au
Nombre de voix : 15 au Conseil
moins de 300 km de la cité de Glantri, les vicomtés moins trois hérétiques ont été arrêtés dans votre
35 au Parlement
à moins de 200 km, les comtés à moins de 130 km, baronnie ! »
Parents  : seigneur Boris, frère ; dame Tatyana,
les marquisats à moins de 80 km, les duchés à L’elfe s’apprête à bondir de son siège, mais
sœur ; seigneur Mikhaïl, frère.
moins de 65 km et les grands-duchés à moins de Esméralda le retient par le bras. « Attendez ! Ce
Alliés : dame Natacha Datchenka, baronne de Pa-
50 km. Plus généralement, le Conseil n’autorise n’est pas à vous qu’il s’adresse. »
vlova ; seigneur Piotr Grygory Timenko, baron
jamais la création d’un fief à moins de 50 km des Un homme arborant un étrange couvre-
de Kutchevski ; seigneur Youri Ivanov, baron
murs de la capitale. chef de couleur cuivre, assis deux rangs derrière
de Palatinsk ; dame Szasza Markovitch, baronne
de Vladimirov ; seigneur Laszlo Wutyla, baron l’elfe, se lève pour répliquer : « Moi au moins, je
L’anoblissement : La loi n’autorise l’anoblis- n’ai aucun trafic illégal de chevaux avec le khan
de Mariksen.
sement que des magiciens de niveau 9 ou plus. Le à me reprocher ! »
Ennemis : maison Crownguard, maison Silverston,
sorcier doit en outre mener à bien une mission «  Vous croyez qu’il nous a entendus  ?  »
maison de Sylaire.
importante pour le Conseil ou être diplômé de s’inquiète l’elfe. «  Nous ne sommes peut-être
l’École de magie. Enfin, il doit obtenir une au- pas assez discrets ; même des oreilles humaines
Historique : Les Boldaves descendent à la fois
dience devant le Conseil pour présenter sa requête. pourraient nous entendre. Je me demande com-
des Traladariens (Karameikiens) et de parias
Un nouveau noble « élu » reçoit une baron- ment cet homme a pu tomber aussi juste. Qui
Flaems. C’est grâce à son obsession de l’immor-
nie. Si aucune n’est vacante, il doit en fonder une est-ce ? »
talité que le prince Morphail a acquis sa puis-
nouvelle. Dans tous les cas, le titre qu’il porte est « C’est le baron d’Oxhill, un pion du prince
sance. Étant parvenu à attirer l’attention d’un
celui du nom du domaine. Par exemple, quand le Vansérie. Leur organisation secrète, les Adeptes
Immortel, il lui a juré de le servir aussi longtemps
seigneur Wutyla a acquis la vieille tour de Mariksen, du feu, est un sujet de plaisanterie pour les elfes.
qu’il vivrait en ce bas monde s’il daignait lui révé-
il a pris le titre de baron de Mariksen. Les Vlaardoen sont nos pires ennemis ; ils pré-
ler la voie de l’immortalité. Cet Immortel n’était
autre qu’Alphaks, un seigneur de l’Entropie (voir tendent qu’ils ont découvert et colonisé le pays
Notes à l’intention du MD : Le système de scru- avant quiconque. Essayez de tirer profit de leur
le module M1). Répondant favorablement à la
tin au Conseil et au Parlement a été conçu pour conflit avec la maison Silverston. »
requête de Morphail, il l’a envoyé accomplir une
favoriser le jeu de rôle dans les situations où un PJ
quête grandiose, puis l’a transformé en nosfé-
présente une doléance au Conseil. Le PJ devra faire
ratu (voir le chapitre « Créatures du chaudron »). Chef de la maison : prince Vansérie Vlaardoen XI
campagne et négocier pour gagner un maximum
Depuis, Alphaks prétend qu’il a rempli sa part Siège : principauté de Bergovie, Linden
de votes favorables. Étant données les alliances
du marché et contraint le prince à le servir aussi Alignement : Adeptes du feu revanchards
et les inimitiés qui existent entre les nobles, un PJ
longtemps qu’il « vit » à Glantri. Nombre de voix : 17 au Conseil
ne pourra s’entendre ouvertement avec l’un d’eux
Morphail a pour mission d’accroître les rangs 32 au Parlement
sans se faire des ennemis par ailleurs. Les griefs
des vampires et des nosfératus. Jusqu’à présent, Parents : seigneur Anton, frère ; dame Wilhelmine,
occultes entre les différentes factions sont détaillés
tous les parents du prince et tous les barons de épouse ; dame Juliana, sœur.
dans le « tissu d’intrigues » dans ce chapitre. Un PJ
la maison Igorov sont devenus des morts-vivants Alliés  : seigneur Pieter Vandehaar, baron d’Ox-
qui n’a pas conscience de ce contexte ne peut pré-
sous son contrôle. Délaissant rarement leurs hill ; dame Rowena Krollnar, vicomtesse de
tendre réussir en politique, et ses chances de maîtri-
tours et ne pouvant être actifs que de nuit, ils Bergen ; dame Sinaria Verlien, comtesse de
ser un jour la Radiance s’en trouvent compromises.
confient l’essentiel de leurs intérêts à leurs man- Haut Sonden.

15
Politique et rivalités

Gravir les échelons de la noblesse : Le plus


souvent, les nobles acquièrent un titre supérieur
suite au décès d’un noble sans héritier. Quand cela
se produit, la famille du défunt perd le titre, et les
nobles de rang immédiatement inférieur sont en
concurrence pour l’obtention du domaine « à pour-
voir ». Par exemple, si l’archiduc de Westheath ve-
nait à décéder, le duc de Hightower et la duchesse
de Fenswick seraient les deux prétendants au titre.
Si un seul des deux obtient suffisamment de voix
au Conseil ou au Parlement, il est déclaré vainqueur.
Si les deux concurrents obtiennent suffisamment
de voix, ou si aucun ne les obtient, alors ils doivent
s’affronter dans l’arène de duels – un événement qui
ravit toujours la population. Le vainqueur s’empare
à la fois du titre et du domaine afférent.
Si dame Margaret de Hillsbury l’emporte, elle
devient archiduchesse de Westheath. Elle doit re-
noncer au titre de duchesse de Fenswick et aména-
ger dans son nouveau domaine, laissant le duché de
Fenswick vacant.
Les nobles de rang immédiatement inférieurs
– les marquis – peuvent concourir pour le duché
vacant, etc. Le processus se poursuit jusqu’à ce qu’il
ne reste plus de domaine à attribuer. En général, une
baronnie reste alors libre jusqu’au prochain anoblis-
Ennemis : maison Singhabad, maison Sil- sement.
verston, clan Ellerovyn, clan Belcadiz, maison ancienne famille flaem a épousé un ancêtre de L’attribution des titres en cascade est appelée
Igorov. Jherek sous la contrainte, et a dû lui révéler « Foire aux titres ». Elle est suivie avec intérêt par
des secrets concernant la Radiance. Le lobby la population et attire une foule de curieux dans
Historique : La maison Vlaardoen est la flaem tente de faire expulser les Virayana vers la capitale. Pour obtenir des voix, les candidats
plus ancienne famille flaem. Jadis, les flaems Éthengar et de s’approprier le Krondahar. dépensent traditionnellement beaucoup d’argent
dominaient tout Glantri, mais au cours des dans des démonstrations tape-à-l’œil pour rete-
siècles, leur domaine s’est réduit à une unique La maison Ritterburg nir l’attention des votants, qu’ils soient princes ou
principauté. Ils ont toutefois toujours ten- simples barons. Plusieurs des personnages les plus
Tout ce temps, le prince à l’uniforme
dance à s’imaginer qu’ils sont la seule autorité illustres de l’histoire glantrienne ont conquis un titre
blanc n’a pas quitté le centre de la salle,
légitime, du fait de leur ancienneté. capital, non grâce au nombre de leurs alliés, ni à leur
et la foule n’a pas cessé de lui manifester
Relations avec la maison Silverston : renommée, mais avant tout grâce à de surprenantes
bruyamment son soutien ou son hostilité.
Dans l’ancien monde d’Alphatia, les Flaems mises en scène de nouveaux sorts spectaculaires.
L’elfe finit par demander : « Mais à la fin,
qui vénéraient un Immortel du nom d’Alpha- Tout aussi impressionnants sont les duels, en par-
qui est cet imbécile ? »
ks (voir le module M1), étaient opposés à une ticulier pour les chanceux qui réussissent à obtenir
« Si c’est un imbécile, c’est un imbécile
autre faction alphatienne, les Adeptes de l’air. une place à l’arène.
dangereux, réplique Esméralda. C’est le
Alphaks précipita la chute des deux groupes. Les nobles qui progressent dans la hiérarchie
prince d’Aalban, un puissant sorcier et un
Depuis, les Adeptes du feu survivants se sont sont confrontés à la nécessité de déménager dans
génie militaire. Il brigue le commandement
établis à Glantri, alors que les Adeptes de l’air leurs nouveaux domaines, ce qui n’est pas une mince
suprême de la grande Armée, afin de lancer
ont fondé l’empire d’Alphatia, à l’est. Bien affaire. Des guildes de déménageurs se sont spécia-
une croisade contre les hérétiques d’Éthen-
qu’ils soient désormais tous deux opposés à lisées dans les besoins spécifiques des nobles. Elles
gar et les émirats d’Ylaruam. Il est assez
Alphaks, leur antagonisme est toujours aussi proposent aux sorciers de les acheminer n’importe
brillant stratège pour l’emporter, mais s’il
féroce. Chacune des deux maisons n’a de où à Glantri avec leurs familles, leurs avoirs et
est vaincu, Glantri est condamnée. La mai-
cesse de vouloir éliminer l’autre. leurs secrets les plus inavouables contre une grosse
son Singhabad est son ennemie. Si, en tant
Relations avec la maison Igorov : La somme d’argent. Les nobles moins fortunés doivent
qu’ambassadeur, vous l’assurez du soutien
maison Linden s’oppose violemment aux compter sur leurs domestiques pour transporter
d’Alfheim, vous pourrez compter sur son
Gorevitch-Woszlany en raison de leur allé- leurs biens à travers les embûches des collines glan-
aide en retour. »
geance à Alphaks (voir plus haut). triennes. Il va de soi que les actes de banditisme se
Relations avec les clans elfiques : Les multiplient à la faveur de ces périodes chaotiques.
Chef de la maison : prince Jaggar von
Flaems tiennent tous les elfes pour respon- Une fois parvenu à sa nouvelle tour, le sorcier
Drachenfels
sables de la guerre qui a mis fin à leur domi- n’est pas sorti d’affaires. Il n’est pas rare que le loca-
Siège : principauté d’Aalban, Ritterburg
nation de Glantri. taire précédent soit un de ses ennemis et qu’avant de
Alignement : technocrates militaristes et bellicistes
Relations avec la maison Singhabad : partir, il ait piégé la tour ou l’ait peuplée de créatures
Nombre de voix : 16 au Conseil
Les violents heurts qui opposent la maison redoutables. Les nobles n’y voient rien de répréhen-
32 au Parlement
Linden au khan de Singhabad sont un ves- sible ; après tout, c’est l’occasion au nouvel arrivant
Parents : Frau Hildegarde, mère ; Frau Gertrud,
tige des guerres ancestrales entre les premiers de prouver de manière irréfutable qu’il mérite son
épouse ; Frau Helgar, sœur ; Herr Sigmund,
colons Flaems et les khanats d’Éthengar. En titre nouvellement acquis. À tout le moins, ils consi-
fils ; Herr Roderick, fils.
outre, Vansérie croit que la descendante d’une dèrent que c’est une bonne plaisanterie.

16
Politique et rivalités

L’investiture d’un prince : L’ambition ultime


de tout noble est d’atteindre le rang de prince et de
régner sur un domaine étendu. La principauté la
plus récente fut fondée il y a un siècle. Les elfes
occupaient un vaste territoire unifié qui, à force
de rivalités internes et de soulèvements, fut scindé
en deux principautés. Les autres princes se décla-
rèrent favorables à cette scission qui affaiblissait
une puissance jusqu’alors dominante. Ainsi furent
fondées les principautés d’Erewan et du Belcadiz.
Un noble peut également accéder à la dis-
tinction suprême en gravissant tous les échelons
jusqu’à devenir archiduc, puis en prenant la place
du prochain prince mort sans héritier. Son ancien
titre est alors à pourvoir, comme décrit ci-dessus.
Cette situation reste toutefois exceptionnelle, les
princes en place ayant soin d’enseigner l’art de la
magie à leurs descendants.
Enfin, une principauté peut être créée par un
acte d’enfiefment. Pour cela, il faut d’abord qu’une
communauté d’au moins cinq mille personnes,
située à plus de 130 km de la capitale, soumette
une demande d’enfiefment par la voix de ses re-
présentants. Cette procédure permet au Conseil
de nommer un nouveau prince dans une région
en crise qui doit être reprise en main. La Nouvelle
Averoigne fur ainsi créée par un acte d’enfiefment
au bénéfice d’Étienne d’Ambreville. Alliés : Herr Franz Löwenroth, baron von Adler- connaître la légitimité des Ritterburg en raison
Le Conseil est susceptible d’accorder des turm ; Herr Rolf von Graustein, vicomte von de leur double origine. D’autres factions, en
nouvelles principautés dans les régions de fort Blofeld ; dame Mariana Tergaland, marquise de revanche, voient d’un bon œil l’existence d’une
Sablestone et de Bramyra. Certains nobles s’em- Berrym. opposition farouche à l’influente maison Silver-
ploient depuis des années à obtenir l’aval de leur Ennemis : maison Sirecchia, maison Silverston, ston et apprécient les qualités de stratèges des
population, mais ils n’ont pas été en mesure de maison Singhabad. Ritterburg.
parvenir à leurs fins jusqu’à présent, du fait des
troubles qui agitent ces régions. Historique : L’union de deux familles La maison Silverston
Les charges au Conseil : Les fonctions de rebelles, l’une thyatienne, l’autre alphatienne, a Poursuivant son compte-rendu, Esmé-
vice-roi d’un fort, de trésorier du Conseil, de juge donné naissance au clan von Drachenfels. Cette ralda désigne un autre mandataire : « Prenez
suprême du Conseil, de grand maître de l’École, union est source d’altercations nombreuses et garde à cet homme. C’est le porte-parole du
de Prévôt de la contrée et de président du Conseil violentes, mais pendant les accalmies, quand les prince Volospin Aendyr. »
sont appelées charges et ne peuvent être exercées membres du clan mettent en commun leur puis- Son interlocuteur hausse un sourcil. « Un
que par des princes. Elles font l’objet d’une rude sance magique et leur science du combat pour nom à consonance alphatienne… »
concurrence. Comme elles ne sont pas hérédi- combattre les terribles dragons des Marches « Bien vu ! Nous avons intercepté un mar-
taires, un prince peut briguer une charge à pour- wendariennes, ils se comportent en héros de leur chand en possession de documents codés, qui
voir de la même manière qu’un noble peut briguer peuple. La chasse au dragon est d’ailleurs une tentait de rallier Silverston. Nous n’avons pas
un titre à pourvoir. spécialité familiale, et la famille du prince est le encore pu casser le code, mais nous avons la
Il existe cinq charges de vice-rois ou de vice- principal fournisseur de composants magiques certitude que les Aendyr sont en affaires avec
reines (une par fort). Une telle charge donne à son draconiques. Alphatia. Si vous êtes amené à traiter avec eux,
titulaire le commandement des troupes station- Les von Drachenfels sont aussi des géné- prenez garde, ce sont des fourbes !
nées dans le fort en cas d’incursion ennemie, de raux compétents ; ils sont appréciés des officiers
raid ou de soulèvement. Un vice-roi est respon- subalternes et des soldats en raison de leur expé-
Chef de la maison : prince Volospin Aendyr
sable du maintien de la loi et de l’ordre dans un rience du front. Après avoir remporté plusieurs
Siège : principauté du Noirmont, Silverston
rayon de 80 km autour du fort, et doit s’assurer batailles décisives pour Glantri, Jaggar a reçu le
Alignement : impérialistes alphatiens sournois
que des patrouilles parcourent ce périmètre. titre de grand connétable. Il sait galvaniser ses
Nombre de voix : 22 au Conseil
Chaque vice-roi reçoit un salaire de 100 cr par troupes, dont le moral est généralement élevé.
41 au Parlement
mois, payable par le Conseil. Relations avec la maison Singhabad : Jaggar
Parents : seigneur Uthar, frère ; dame Séréna,
Le trésorier du Conseil est responsable de milite pour que le Conseil des princes déclare
épouse ; seigneur Lathan, fils ; dame Thylera,
l’équilibre du budget de l’État. Il est habilité à pro- la guerre à Éthengar, à la fois pour satisfaire
fille ; Herr Roderick, fils.
poser de nouveaux impôts, et doit ensuite les faire ses ambitions de chef militaire et pour mettre
Alliés : dame Arbana Jerbat, vicomtesse de
appliquer. Il révise le budget associé à chacune des un terme aux menaces qui pèsent sur la fron-
Redstone ; seigneur Emeth Urbaal, comte de
autres charges en début d’année, ce qui incite les tière orientale de Glantri. Cette attitude irrite le
Wylon ; dame Margaret Hillsbury, duchesse
princes à engager une lutte d’influences intense en prince du Krondahar.
de Fenswick.
cette période. Le salaire mensuel du trésorier du Relations avec les maisons Silverston et
Ennemis : maison Sirecchia, maison Ritterburg,
Conseil s’élève à 200 cr. Sirecchia : Ces deux maisons refusent de re-
maison Linden, maison Igorov.

17
Politique et rivalités

Historique : Les Aendyr étaient du contin- Nombre de voix : 25 au Conseil Le Prévôt de la contrée se consacre à l’aména-
gent alphatien venu accompagner Halzunthram 32 au Parlement gement du territoire, à l’extraction de ressources,
aux heures les plus sombres du pays, et qui a Parents  : dame Lan-Syn, épouse ; dame Aleah, au bien-être de la population et à la construction
dû se replier dans la région aujourd’hui appelée épouse ; dame Waira, épouse ; seigneur Ra- d’ouvrages utiles à la Nation : routes, ponts, forts,
Noirmont à la mort de son champion. lindi, fils  ; seigneur Rejladan, fils  ; seigneur etc. Depuis qu’elle existe, cette charge a toujours
Volospin est un cousin éloigné de l’impéra- Urmahid Krinagar, frère de Lan-Syn. été confiée à des nobles elfes. Le salaire associé est
trice Eriadna d’Alphatia. Il maintient quelques Alliés : seigneur Urmahid Krinagar, comte de la de 120 cr par mois.
contacts avec l’Empire, dans l’espoir de mettre passe du Crâne cornu ; seigneur John Beau- Le rôle du président du Conseil est de s’ex-
la main sur des connaissances magiques qui lui marys-Moorkroft, duc de Hightower. primer au nom de l’ensemble des princes en leur
assureraient un avantage sur les sorciers glan- Ennemis : maison Linden, maison Ritterburg. absence. C’est la charge la moins prisée, car elle
triens. Réciproquement, un des agents secrets implique des déplacements éloignés qui inter-
d’Eriadna réside en permanence au Noirmont, Historique : Originaires des khanats rompent les recherches magiques. D’un autre côté,
à l’affut de toute information relative à la Ra- d’Éthengar, les Virayana se sont établis à Glan- le président du Conseil a l’opportunité de choisir
diance. tri pendant les Années d’infamie. Ils sont tolérés comment « formuler » les différentes propositions
Relations avec la maison Sirecchia : Les en raison de leurs connaissances magiques. Leurs qui sont mises aux voix au Conseil. Autrement dit,
espions du prince de Caurenze, Innocenti, lui ont ancêtres ont juré de ne jamais enfreindre sciem- il a la possibilité d’influencer dans une certaine me-
fait part de soupçons de collusion entre les Aen- ment la loi interdisant l’implantation d’aucune sure le résultat des votes. Le salaire correspondant
dyr et l’empire d’Alphatia. Innocenti, qui est d’ori- secte cléricale à Glantri. Ce serment, renforcé par à cette charge s’élève à 160 cr par mois.
gine thyatienne, ne peut accepter cette trahison et un enchantement magique, s’étend sur sept géné- Le juge suprême du Conseil soumet toutes
considère Volospin comme son ennemi mortel. rations. Nul ne connaît les effets d’un parjure, les propositions de lois, et est responsable de leur
De nombreux affrontements militaires illégaux puisque aucun membre de la famille Virayana n’a application à tous les niveaux. Sa fonction recouvre
ont lieu dans les territoires francs qui séparent les jamais enfreint cette loi. également celle de préfet de Glantri : il assure la
deux principautés. De son côté, Volospin rechigne Jherek sait parfaitement qu’il est considéré défense de la capitale et le maintien du droit et de
à permettre à quiconque de franchir la frontière comme un traître à Éthengar et que le grand l’ordre entre ses murs. À ce titre, il commande tous
noirmonto-caurenzienne. Khan le ferait exécuter sans la moindre hésitation. les corps d’armée et de milice stationnés dans la
Relations avec la maison Ritterburg : Vo- Pourtant, il se sent solidaire de ses compatriotes cité. Ses troupes patrouillent les vallées de l’Isoile
lospin refuse de reconnaître la légitimité de la mai- demeurés à Éthengar et son réseau d’espions le et de la Vésubie septentrionale dans un rayon de
son Ritterburg parce qu’elle fut fondée suite à une tient au courant des agissements du khan. 80 km. Il perçoit une indemnité mensuelle de
alliance entre dissidents thyatiens et alphatiens. Relations avec la maison Linden : Voir la 180 cr.
Relations avec la maison Linden : Les maison Linden pour plus d’informations. Il est Le grand maître de l’École exerce la plus émi-
Linden furent les premiers à s’opposer à l’arri- exact qu’une descendante des Linden a épousé nente de toutes les charges. Il supervise toutes les
vée des Aendyr à Glantri. En outre, ils sont les le premier prince Virayana, mais c’était un ma- activités de l’école, et décide des enchantements
descendants d’une faction qui a autrefois affron- riage d’amour, sans contrainte. En tant que juge globaux qui sont incantés au bénéfice de la Nation
té les Aendyr dans une guerre meurtrière. suprême du Conseil, Jherek n’a eu aucun mal à et des citoyens. Plus que tout autre prince, c’est le
Relations avec la maison Igorov : Les récuser les allégations des Vlaardoen. défenseur le plus acharné des privilèges des sor-
Igorov comptent parmi les ennemis de Volos- Relations avec la maison Ritterburg : Jhe- ciers. Il régit tout ce qui a trait à l’éducation des
pin, car ils servent en secret Alphaks, un Immor- rek ne tolère ni la balourdise des von Drachenfels, citoyens. De par les connaissances infinies aux-
tel partiellement responsable de la grande guerre ni les bourdes qui caractérisent leur politique ex- quelles il a accès, le titulaire de cette charge est bien
qui a opposé les deux factions alphatiennes. térieure. Il juge leurs efforts pour faire voter une placé pour devenir le mage le plus puissant de tout
guerre contre les khanats vains et stupides. Jhe- Glantri, sinon du monde entier. Il ne perçoit aucun
La maison Singhabad rek, connaissant la puissance et le fanatisme des honoraire.
Un homme à l’apparence éthengarienne Éthengariens, redoute les conséquences d’une
intervient : « Vous vous méprenez, baron ! Le guerre. La vie d’un politicien : Les nobles consacrent
Krondahar n’est pas un refuge d’hérétiques ! le plus clair de leur temps à faire campagne pour
Vous devriez savoir que le khan d’Éthengar a La maison Sirecchia obtenir des privilèges. Tel est le lot des politiciens
mis à prix la tête du prince Virayana. Est-ce là Esméralda poursuit : « L’homme assis à dans une société notoirement corrompue. Et si la
une manière de traiter ses amis ? » côté du porte-parole krondarien représente la richesse ouvre quelques portes, la magie en ouvre
L’elfe chuchote : « Il vient de marquer famille Sirecchia. Les di Malapietra sont d’ori- bien d’autres…
un point. Pourtant, c’est bien un homme des gine thyatienne ; il n’est donc pas étonnant Les nobles ont trop d’obligations pour se
steppes que je vois ici. » qu’ils comptent parmi les ennemis traditionnels consacrer en personne à chacune d’entre elles. La
« Il a du sang éthengarien, mais il est sans des Aendyr. » plupart d’entre eux louent les services de manda-
doute né au Krondahar, une principauté fon- Son interlocuteur l’interrompt : « Je suis taires qui assistent en leur nom aux séances au Par-
dée par des réfugiés d’Éthengar devenus sor- surpris qu’aucune de ces deux maisons n’ait lement. De même, ils délèguent l’administration
ciers. Aussi surprenant que cela paraisse, ils jamais requis l’aide de son Empire d’origine. » de leurs fiefs à des sénéchaux diplômés ou à des
se sont montrés loyaux envers Glantri jusqu’à « Vous n’avez pas tort, mais les princes parents dignes de confiance. Ainsi, ils parviennent
présent. Les Virayana cultivent la discrétion tiennent par-dessus tout à leur indépendance. à se dégager du temps libre  pour parlementer
en matière de diplomatie. N’espérez donc Ils n’agitent le spectre de leurs alliés potentiels avec leurs pairs, fomenter d’obscures intrigues,
aucun soutien de leur part. » que pour accroître leur influence au Conseil. rechercher de nouveaux sorts, étudier en secret
Ne vous compromettez pas avec les di Mala- les puissances des arcanes ou manipuler des subs-
pietra ; ils sont ennemis avec les d’Ambreville. tances étranges. Il n’est pas rare qu’ils partent à
Chef de la maison : prince Jherek Virayana IV
Soutenez plutôt la maison de Sylaire. l’aventure, aussi bien dans l’espoir de mettre la
Siège : principauté du Krondahar, Singhabad
main sur de nouvelles sources de puissance ma-
Alignement : Éthengariens naturalisés pacifistes
gique que par agrément.

18
Politique et rivalités

Les princes-sorciers aiment à organiser des Chef de la maison : prince Innocenti di Mala- personnage solitaire fait son entrée et, sans
bals somptueux et des festins dans leurs propriétés pietra un mot, prend place dans un des sièges de
de la capitale. Ces réceptions n’ont pas qu’un carac- Siège : principauté de Caurenze, Sirecchia velours réservés aux princes régnants. D’un
tère frivole ; elles sont aussi autant d’occasions de Alignement  : empoisonneurs thyatiens machia- geste, il invite à reprendre le « débat ». Aus-
conclure des arrangements secrets avec les invités véliques sitôt, les interjections rageuses fusent de
d’un soir. Nombre de voix : 16 au Conseil toutes parts comme si elles n’avaient pas été
Le déroulement des séances parlementaires : 35 au Parlement interrompues.
L’attitude de chaque prince vis-à-vis de ses pairs et Parents : signor Giovanni, frère ; signora Leti- Esméralda ricane : « Eh bien, c’est notre
des nobles de rang inférieur varie peu d’une séance zia, épouse ; signorina Lucretia, sœur ; si- jour de chance  ! Le grand maître en per-
à l’autre. Aussi les nobles se sont-ils regroupés au gnor Agostino, frère ; signor Bartolomeo, sonne ! ». Se tournant vers l’elfe barbu, elle
sein de factions appelées « maisons » ou « clans », fils ; signorina Fiora, fille. poursuit : « Si vous ne devez obtenir le sou-
ce qui simplifie le déroulement des votes au Par- Alliés  : signor Griseo Fulvina, vicomte de tien que d’un seul prince, c’est celui-ci qu’il
lement. Chaque prince-sorcier est à la tête d’une Verazzano ; signor Antonio di Tarento, vous faut. Il a récemment froissé l’honneur
maison. Par exemple, l’ensemble des nobles alliés vicomte de Castelbianco ; seigneur Harald des Belcaziens – un grand moment de bon-
au prince de Klantyre (y compris sa famille) consti- Haaskinz, archiduc de Westheath. heur pour nous autres Erewani ! C’est le
tue la maison Crownguard (du nom de la tour du Ennemis  : maison Silverston, maison Ritter- plus puissant des sorciers glantriens, mais il
prince). Il existe donc dix maisons. burg, maison de Sylaire. compte de nombreux ennemis. Il semblerait
Chaque maison peut être pour une proposi- qu’il ait des différents avec les maisons Igo-
tion mise aux voix, contre cette proposition, ou Historique : Les di Malapietra étaient à l’ori- rov et Sirecchia, mais j’ignore pourquoi. Il
neutre. Dans ce dernier cas, elle s’abstient, ce qui gine chargés de préparer la colonisation des évite de prendre parti entre les clans elfes.
accélère le décompte des voix. Seules votent les Hautes terres par l’empire de Thyatis. Cette J’ai l’intuition qu’il est digne de confiance.
factions pour ou contre la proposition votée. colonisation n’eut jamais lieu, mais les di Mala- Enfin… jusqu’à un certain point.
Le poids électoral de chaque maison, ses alliés, pietra sont restés. Ce sont des empoisonneurs
ses parents et ses intérêts son détaillés dans le « tis- patentés, et des paranoïaques notoires. Leurs
Chef de la maison : prince Étienne d’Ambreville
su d’intrigues ». Pour déterminer le résultat d’un antécédents montrent que plus un prince de
Siège : principauté de Nouvelle Averoigne, Sylaire
vote, le MD peut considérer que tous les votants Sirecchia est paranoïaque, plus il a des chances
Alignement : loups-garous averoins mutants
sont présents ou ont dépêché leurs mandataires de rester longtemps en vie.
Nombre de voix : 25 au Conseil
électoraux. Il suffit alors de considérer le poids Un émissaire thyatien a récemment repris
45 au Parlement
électoral total de chacune des familles concernées. contact avec le prince pour rétablir des liens
Parents  : dame Camille, mère ; dame Catherine,
secrets avec l’empire. Pour la raison exposée
épouse ; seigneur Jean-Louis, fils ; seigneur Ri-
La rupture d’allégeance : par la négociation ou dans l’encadré ci-dessus, le prince n’a pas
chard, frère ; dame Isidore, épouse de Richard ;
par l’intimidation, les princes s’efforcent de dissua- donné suite. Il a refusé de dévoiler aucune
André-David, frère d’Isidore ; Magdalène,
der leurs alliés de quitter leur maison. Toutefois, information utile, au prétexte que de simples
sœur ; seigneur Charles, frère ; dame Isabelle,
il arrive que des nobles changent d’allégeance. Par soldats ne sont pas capables d’appréhender les
épouse de Charles ; seigneur Simon, frère ; sei-
exemple, quand un noble accède à un rang nobi- subtiles préoccupations de mages tels que lui.
gneur Henri, frère ; seigneur Gaston, cousin ;
liaire supérieur et emménage dans son nouveau Relations avec la maison Silverston : Voir
seigneur Guillaume, cousin ; dame Jeannette,
domaine, il peut estimer plus sûr de s’allier à la la maison Silverston pour plus de détails. In-
épouse de Guillaume ; dame Marie-Hélène,
principauté la plus proche. Dans ce cas, toutefois, il nocenti soupçonne le prince Aendyr d’entre-
sœur de Camille, mère de Gaston et de Guil-
est probable que son ancien suzerain lui en tiendra tenir sous cape des relations avec Alphatia,
laume (voir le module X2).
durablement rigueur. Ainsi, au fur et à mesure qu’il bien qu’il ne puisse rien prouver.
Alliés  : seigneur Malachie du Marais, baron de
gravit les échelons et multiplie les changements de Relations avec la maison Ritterburg : Voir
Morlay ; seigneur Gilles Grenier, vicomte de
maison, un noble acquiert traditionnellement de la maison Ritterburg pour plus de détails. Le
Fausseflammes  ; dame Diane de Moriamis,
plus en plus d’ennemis. projet d’offensive militaire contre Éthengar
vicomtesse de Malinbois ; dame Geneviève de
Il arrive, quoique rarement, que des seigneurs étayé par Jaggar menace la sécurité intérieure
Sephora, comtesse de Touraine.
refusent délibérément d’évoluer dans la hiérarchie de Glantri. Innocenti sait que Thyatis ne lais-
Ennemis  : maison Crownguard, maison Igorov,
nobiliaire car ils sont trop liés à leur maison (ou serait certainement pas Glantri entreprendre
maison Sirecchia, clan Alhambra.
leur clan) d’origine, par exemple en raison d’affini- une campagne militaire sans réagir.
tés raciales, historiques ou magiques. Les maisons Relations avec la maison de Sylaire : In-
Historique : Les d’Ambreville sont origi-
Igorov et Sylaire et les clans Ellerovyn et Alham- nocenti, irrité par l’influence croissante des
naires d’un monde parallèle semblable à la
bra sont les plus concernés. Les voyages en cercueil Sylaire, est parvenu à convaincre le Conseil
France médiévale, dans lequel la pratique de
sont dangereux, même pour des vampires. qu’Étienne d’Ambreville ne devait pas cumu-
la sorcellerie était interdite et punie de mort
ler les charges de grand maître de l’École et
sur le bûcher. Les d’Ambreville ont ouvert
La politique extérieure de vice-roi d’Ylourgne. La vice-royauté est
un seuil magique vers Glantri, où ils se sont
finalement revenue à Innocenti, mais au prix
établis.
Darokin : Il est vital pour Glantri de maintenir de de l’inimitié de la maison de Sylaire. Par ail-
bonnes relations avec la république de Darokin, leurs, Innocenti manœuvre secrètement pour
Au cours des Années d’infamie, les d’Ambre-
car celle-ci contrôle toutes les routes commerciales qu’Étienne soit remplacé à la tête de l’école,
ville ont disparu sans laisser de trace, avec toutes
menant aux principautés. Les seuls autres terri- prétextant son âge avancé.
leurs dépendances, pour réapparaître des années
toires frontaliers de Glantri sont en effet des hautes
plus tard comme si de rien n’était. Entre-temps,
montagnes et des déserts arides. Le commerce via La maison de Sylaire plusieurs membres de la famille avaient trahi
les frontières orientales est quasi inexistant, d’au- Les portes de la grande salle du Conseil Étienne et tenté d’usurper sa place. Étienne ne dut
tant que le Conseil n’accorde aucune confiance au s’ouvrent. Dans le silence qui s’instaure, un qu’à un groupe d’aventuriers de ne pas disparaître
grand khan d’Éthengar.

19
Politique et rivalités

à jamais (voir le module X2). Ses proches ayant badinerie qui ne mérite pas de retenir son inté- En échange d’accords commerciaux équi-
trouvé la mort, Étienne, dans sa grande man- rêt. « Si mon cher Hippolito avait été plus attentif à sa tables, Glantri assure une assistance magique
suétude, les rappela à la vie grâce à un sort de fiancée, tout cela ne serait jamais arrivé ! » à Darokin, ainsi que l’exclusivité de ses biens
souhait. Toutefois, n’étant pas crédule, il assor- d’exportation. Le seul point de discorde entre
tit ce sort d’un enchantement magique puis- Le clan Alhambra les deux nations concerne le partage de la Sierra
sant les empêchant de le trahir à nouveau. Les Un petit elfe au teint halé s’avance. « Ha ! plata. Cette chaîne montagneuse est riche en mi-
d’Ambreville ne savent pas quels fléaux s’abat- Vous osez vous montrer ici finalement ! Mais néraux, et le tracé exact de la frontière demeure
traient sur celui qui enfreindrait le pacte, et à aurez-vous le courage de vous mesurer à une cause de dissensions.
ce jour aucun n’a osé prendre le risque. Pour moi ? » Éthengar & Ylaruam (voir les modules B4
satisfaire leur nature fantasque, ils passent le De sa rapière, il fait des moulinets à la et X3) : Éthengar a toujours constitué une me-
plus clair de leur temps à nuire aux nobles des face d’Étienne d’Ambreville. « Oui ! Moi, nace. Depuis sa création, Glantri a dû faire face
autres maisons. Hippolito de Belcadiz, je vous défie en duel. à de nombreux raids des cavaliers des steppes,
Dans les années qui ont suivi leur retour à Étant donné que votre couard de frère n’a et repousser quelques tentatives d’invasion.
Glantri, les d’Ambreville ont entrepris d’aider pas le cœur de se défendre lui-même, c’est Glantri peut compter sur un terrain favorable
d’autres sorciers à quitter leur monde d’origine vous qui allez devoir répondre de la maison à sa défense contre ces visées impérialistes, les
pour Glantri. Depuis, ces sorciers ont été ano- de Sylaire ! » contreforts des monts Colossus s’érigeant en
blis et sont restés loyaux à la maison de Sylaire. Étienne, confortablement assis, fait un obstacle aux combattants à cheval. Par ailleurs,
Si on prend en compte leurs serviteurs et leurs petit mouvement du doigt et psalmodie une les sorciers glantriens se méfient de la ferveur
serfs, ils constituent une part non-négligeable courte formule. Devant la foule des nobles religieuse des Éthengariens, qui vénèrent une
de la population de la Nouvelle Averoigne. La qui continuent leurs chamailleries et leurs grande diversité de déités bonnes ou mauvaises.
plupart parlent à la fois le glantrien et le français. invectives comme si de rien n’était, l’elfe du Les princes de Glantri méprisent avec en-
Ils se sont empressés de baptiser leur domaine sud disparaît en fumée. core plus de vigueur le quasi-fanatisme religieux
« la Nouvelle Averoigne » et le gouvernent à la L’elfe barbu demande : « Qui était ce qui règne dans les émirats d’Ylaruam (voir la
manière de leur monde d’origine. Mais ils ont roquet ? » chronique éponyme), et l’impudence dont ils
apporté avec eux le fléau de la lycanthropie, qui Esméralda sourit : « Le frère de la prin- font preuve vis-à-vis des sorciers. Les Alasiyens
s’est répandu dans les collines averoines. cesse Carnélia. Seuls les inconscients pro- considèrent la doctrine glantrienne comme une
Relations avec la maison Crownguard : voquent Étienne ! Il arrive qu’Hippolito parle hérésie et font peser une menace permanente
Voir la maison Crownguard pour plus de dé- pour les Belcaziens devant le parlement. Il fait sur les mages.
tails. Les d’Ambreville accusent les McGregor partie de nos ennemis les plus intraitables. Le Les khanats d’Éthengar et les émirats d’Yla-
d’avoir provoqué l’effondrement d’un de leurs Belcadiz n’a pas oublié la scission des elfes. ruam ont mis fin à tout contact officiel avec les
seuils par négligence. Vous l’aurez constaté par vous-même, ils sont principautés de Glantri du jour où les sorciers
Relations avec la maison Sirecchia : Voir en mauvais termes avec la maison de Sylaire. ont décidé d’interdire toute immigration éthen-
la maison Sirecchia pour plus de détails. Étienne garienne et alasiyenne. À la frontière orientale,
sait qu’Innocenti complote pour qu’il soit dé- et même à l’intérieur des terres, la maréchaus-
Chef de la maison : princesse Carnélia de Fedorias
mis de son prestigieux titre de grand maître de sée est à l’affût d’individus aux yeux bridés ou à
y Belcadiz
l’École. En représailles, il a secrètement « ex- la peau cuivrée. Les suspects appréhendés sans
Siège : principauté du Belcadiz, Alhambra
porté » vers la Caurenze quelques loups-garous escorte officielle sont immédiatement expulsés.
Alignement : bretteurs elfes orgueilleux
coriaces. S’ils ont franchi les monts Colossus, ils sont gé-
Nombre de voix : 18 au Conseil
Relations avec la maison Igorov : Voir la néralement emprisonnés dans les plus sombres
29 au Parlement
maison Igorov pour plus de détails. En secret, cachots de la capitale, et personne n’entend plus
Parents : Léontina, mère ; don Hippolito, frère ;
les barons boldaves vouent un culte à Alphaks, jamais parler d’eux.
dona Carmina, fiancée d’Hippolito  ; dona
un Immortel adversaire d’Étienne, que le prince Il existe une exception à cette politique
Blanca, sœur jumelle de Carmina ; don Ale-
soupçonne d’avoir corrompu la Radiance. d’immigration : le prince du Krondahar a une
jandro, époux de Blanca ; Victoria, tante de
Relations avec le clan Alhambra : Il y a lointaine origine éthengarienne. Lui et sa famille
Léontina et mère de Blanca et de Carmina ;
peu, au cours d’une visite informelle au Belca- sont impopulaires en dehors de leur principauté,
don Diego, frère ; don Ricardo, frère ; don
diz, l’excentrique frère puîné d’Étienne, le sei- mais en tant que mages, leur présence est tolérée
Miguelito, fils ; don Sancho, fils ; dona Maria,
gneur Henri, a eu l’audace de séduire une jolie par le Conseil. La population pense souvent, à
fille ; don Carlo, époux de Maria ; dona Yolan-
demoiselle elfe qui s’était présentée à lui sous tort, qu’ils sont à l’origine de tout ce qui va mal
da, sœur de Léontina, épouse de Fernando ;
le nom de dona Blanca. Il s’agissait en réalité à Glantri.
don Fernando de Casanegra, oncle.
de dona Carmina, la fiancée du frère de la prin- Alfheim : Le royaume d’Alfheim est un par-
Alliés  : dona Isabella de Montebello, baronesa
cesse Carnélia, qui se faisait passer pour sa sœur tenaire politique. En raison notamment de leur
del Egorn ; don Fernando de Casanegra,
jumelle Blanca. Elle entendait ainsi tromper la intérêt commun pour la magie, les elfes com-
Marques de Satolas.
vigilance de son fiancé, mais don Hippolito eut prennent la philosophie des princes-sorciers. Il
Ennemis : clan Ellerovyn, maison de Sylaire.
vite fait d’éventer son plan. Quand il provoqua arrive que le Conseil et Alfheim pratiquent à des
Henri en duel, celui-ci se contenta de rire de échanges de savoir magique. Plusieurs princes
Historique : Le clan Alhambra, sur lequel
la petite taille de l’aristocrate elfe. Depuis, les reprochent toutefois à Alfheim de se mêler
règne la « Princesa », est originaire d’une région
deux amants ont fui le Belcadiz et se sont ins- de politique intérieure glantrienne. En effet,
lointaine, située au-delà de la Mer de la terreur.
tallés dans la cité de Glantri où ils s’adonnent Alfheim soutien ouvertement le clan Erendyl,
Les elfes belcaziens ressemblent à ceux d’Al-
à la débauche et à la démesure. Aux yeux de apparenté aux clans d’Alfheim, contre le clan
fheim, mais ils ont la peau plus foncée et les che-
don Hippolito et de la princesse Carnélia, c’est de Fedorias y Belcadiz. La princesse belcazienne
veux noirs et ondulés. Ils s’habillent et agissent à
le clan tout entier qui a été insulté par la mai- dénonce cette forme d’ingérence. Il s’agit là tou-
la manière des hidalgos du XVIIe. Ils sont vains,
son de Sylaire. De son côté, Étienne ne semble tefois du seul point de discorde entre les deux
arrogants et très susceptibles.
considérer toute cette affaire que comme une nations.

20
Politique et rivalités

Rocklogis : Les relations avec les nains de tion empire car le couple défraie la chronique Chef de la maison : princesse Carlotina Erewan
Rocklogis ne pourraient être pires. Ces derniers en multipliant les extravagances dans la cité de Siège : principauté d’Erewan, Ellerovyn
ne pardonnent pas l’affaire de la ruée vers l’or Glantri. Alignement : écologistes elfes dendrophiles
en 926 DC, quand, accusés d’avoir propagé une Relations avec le clan Ellerovyn : Autre- Nombre de voix : 21 au Conseil
épidémie à Glantri, ils furent pourchassés sans fois, les elfes glantriens ne formaient qu’un 32 au Parlement
pitié. Les principautés n’ont jamais cherché à unique clan, nombreux et puissant, sous domi- Parents : dame Eleesa, mère ; dame Norélia, sœur
normaliser leurs relations avec Rocklogis, car nation belcazienne. La forte minorité originaire d’Eleesa ; dame Béthys, sœur cadette d’Eleesa ;
selon la croyance populaire, les nains ont la fâ- d’Alfheim supportait mal cette autorité. Après seigneur Qenildor, fils  ; seigneur Thendain,
cheuse propriété de résister à la magie. Les rares plusieurs conflits violents, elle obtint la scis- fils  ; dame Esméralda, épouse de Thendain  ;
nains assez téméraires pour se rendre à Glantri sion en deux clans. Les Belcaziens n’ont jamais seigneur Unedyrin, fils de Thendain.
prennent le risque de terminer leur existence ratifié cette décision du Conseil ; pour eux, les Alliés : seigneur Ézéchiel Naramis, vicomte de
dans quelque obscur laboratoire de l’École de Erewani sont des rebelles qui ont trahi leur sou- Nathrat  ; dame Aliana Nyraviel, comtesse de
magie… Pour la même raison, les Cinq comtés verain légitime. Soth-Kabree.
témoignent d’une franche hostilité à l’égard des Le clan Alhambra détient la vice-royauté Ennemis : clan Alhambra, maison Linden
principautés. de fort Monteleone. Carnélia n’exerce pas elle- .
Autres nations limitrophes : Au nord de même cette charge ; elle a nommé son frère don Historique : Les elfes erewani sont ori-
Glantri, par-delà les Marches wendariennes, Hippolito sénéchal du fort. Ce dernier prend ginaires d’Alfheim. Autrefois intégrés au clan
s’étend un territoire gouverné par des seigneurs prétexte de cette fonction pour soumettre la Alhambra, ils ont repris leur autonomie pour
elfes (voir le module X11). Les relations sont traversée du Fleuve rouge à un péage Les mar- créer leur propre principauté, dirigée par le clan
bonnes, mais les montagnes empêchent tout chands elfes blonds semblent taxés plus sou- Ellerovyn.
échange commercial régulier. La limite occi- vent que les autres, une discrimination qui of- Après la scission des clans, la princesse
dentale des principautés donne sur une vaste fense aussi bien Alfheim que le clan Ellerovyn. Carlotina a obtenu la charge de Prévôt de la
étendue désertique où subsistent quelques tribus Le Conseil rechigne à intervenir, car l’argent contrée, qu’elle exerce avec compétence. Parmi
nomades, avec lesquelles Glantri ne souhaite pas récolté est utilisé pour l’entretien de la route qui les dossiers à son actif, le programme intensif
nouer le moindre contact (voir les modules X4, relie le fort à la capitale. de reboisement de la vallée du Fleuve rouge,
X5 et X10). Il n’existe pas non plus de contact Lors d’un « contrôle » au péage, don Hippo- qu’elle a défendu avec virulence, reste le plus
formel avec les Terres brisées, et nombre de tri- lito a mis la main sur des grimoires se rappor- controversé. Certains princes ont protesté de-
bus humanoïdes et de monstres abominables tant à la Radiance. En provenance d’Erewan, vant le Conseil, au motif que ce projet ne pro-
venus saccager les principautés frontalières ont ils devaient être acheminés vers Alfheim. Or fitait qu’à une des communautés elfiques, et pas
pu être interceptés à temps et massacrés. D’im- l’export de documents aussi sensibles relève de à l’ensemble de la Nation. En réponse, Carlo-
portantes ressources humaines et magiques sont l’acte de trahison. Le vice-roi intérimaire les a tina a fait valoir qu’il s’agissait de promouvoir
mobilisées pour la surveillance de la frontière confisqués, puis dissimulés à fort Monteleone l’industrie du bois, et que ce sont les elfes qui
avec les Terres Brisées. sans mentionner sa prise à Carnélia. Il espère ont les meilleures dispositions naturelles pour
Principes généraux de démocratie : Le devenir un maître de la Radiance et briguer le ce travail.
Conseil observe une attitude neutre envers les titre de prince régnant du Belcadiz. Relations avec la maison Linden :
nations qui ne sont pas mentionnées ci-des- D’après les elfes Ellerovyn, leurs ancêtres
sus. Les princes-sorciers se méfient du lointain Le clan Ellerovyn étaient les premiers colons glantriens, en vertu
empire d’Alphatia, dont on dit que les mages Une douzaine de nobles ont rejoint le de quoi le pays devrait être une province d’Al-
détiennent une puissance terrifiante (voir les centre de la salle pour débattre des décisions fheim. Aucune autre principauté ne partage
modules M1 et M2). Ils craignent que leur supré- à prendre concernant le khan. Soudain, un cette opinion. Les anciennes familles flaem sont
matie sur le monde civilisé en matière de puis- homme s’extrait de la foule et crie : « Regar- les plus combatives à cet égard. Contestant les
sance magique ne soit menacée. dez ! Le président ! » prétentions des Erewani, elles prétendent que
Le président du Conseil est en train de ce sont les Flaems les premiers à avoir colonisé
Les elfes belcaziens sont de fins bretteurs. marteler furieusement son bureau, mais sans les Hautes terres, et qu’ils devraient légitime-
Ils maîtrisent la rapière au niveau expert, maître produire aucun son. La surprise est telle que ment gouverner le pays.
ou grand maître, Carnélia étant leur grand la foule se tait. Seul le prince en uniforme Relations avec le clan Alhambra : Voir
maître. Les nobles reçoivent un entraînement blanc brandit le poing et s’exclame : « Trahi- le clan Alhambra pour plus de détails. Pour
au duel magique et au duel à la rapière. Les son ! On a lancé un sort clérical de silence des raisons que la princesse Carlotina ne s’ex-
duels à la rapière ou à la dague sont des com- sur le président ! Voyez, l’hérésie s’est infiltrée plique pas, le clan Alhambra n’a pas dénoncé au
bats à mort. jusqu’au Parlement  ! Nous devons attaquer Conseil la teneur de ses « échanges culturels »
Les représentants masculins de la maison sans perdre une minute de plus ! avec Alfheim après que ceux-ci ont été intercep-
Alhambra tendent à être d’assez petite taille, Un émissaire elfe réplique : « Je proteste ! tés par don Hippolito.
même pour des elfes. Il arrive que des nobles de C’est une ruse ! Qu’il ait la décence d’en finir
plus grande taille s’amusent de si petits indivi- avec ce sortilège ridicule ! »
dus qui ont une si haute opinion d’eux-mêmes. Esméralda désigne ce dernier interve-
C’est une des raisons pour lesquelles ils se nant  : «  Pour finir, vous venez d’entendre
battent si souvent en duel, aussi bien dans leur mon porte-parole. Comme vous le constatez,
principauté qu’à l’extérieur. cette séance n’a rien fait avancer. Seule une
Relations avec la maison de Sylaire : attaque massive du khan pourrait unifier les
Voir la maison de Sylaire pour plus de détails. princes contre lui, et il n’ira pas jusque là. Jag-
Don Hippolito pense qu’Henri est un loup-ga- gar n’aura pas sa guerre.
rou et que Carmina a contracté la lycanthropie à
son contact, mais il n’a pas de preuve. La situa-

21
Sorciers, tristes sires et gens de rien
Les descriptions des personnages et des familles pecte les usages dans son château. Tout man- Ch 11, AL loyal, sous forme humaine)
de ce chapitre sont exclusivement destinées au quement expose le contrevenant à des peines « Le prince-magicien » règne sur la Nouvelle
MD. C’est au cours du jeu que les PJ feront leur pouvant aller de douze coups de fouet à quatre Averoigne ; il est le grand maître de l’École et le
connaissance et auront l’occasion de recueillir semaines de débilité mentale. Il préserve sa jeunesse vicomte de Sylaire. Ce que tout le monde ignore,
des informations les concernant. apparente et celle de ses proches parents grâce c’est qu’il est en réalité un Empyréen de la sphère
Seules les caractéristiques des PNJ les plus à un rituel alphatien qui nécessite le cœur d’un de l’Énergie. Dans le monde des mortels, il
importants sont données. Le MD est invité à loup à chaque pleine lune. D’aucuns prétendent adopte la forme d’un vieillard solitaire et bourru.
compléter ces informations en cas de besoin. qu’il préfère parfois utiliser un cœur humain. Son
Dans les descriptions de ce chapitre, les abrévia- âge réel est d’environ soixante-dix ans.
tions suivantes sont utilisées :

G = Guerrier Fo = Force
M = Magicien In = Intelligence
V = Voleur Sa = Sagesse
E = Elfe Dx = Dextérité
C = Clerc Co = Constitution
AL = Alignement Ch = Charisme

Vampires glantriens : il existe à Glantri des


morts-vivants similaires aux vampires, appelés
nosfératus (voir le chapitre « Créatures du chau-
dron »). Les vampires et les nosfératus glantriens
disposent de tous les attributs de leurs classes de
personnages (niveaux, points de vie, sorts, etc.),
même quand ceux-ci dépassent les limitations
habituelles des morts-vivants. D’autre part, ils
disposent de toutes les capacités habituelles des
vampires et des nosfératus. Il est quasiment impossible d’obtenir une
Spécialisations des sorciers : Plusieurs PNJ de ce entrevue avec le prince. Toutefois, il a l’habitude
chapitre sont décrits comme appartenant à des Volospin essaie de se défaire de sa charge de d’apparaître aux moments les plus inopportuns,
«  cercles  » ou comme étant les grands maîtres président du Conseil, qui le contraint à passer par exemple quand ses ennemis sont en train
d’ordres de sorciers. Cette terminologie est expli- beaucoup de temps dans des pays lointains. Il ne de comploter contre lui. Il prétend étudier les
quée dans le chapitre « Les sept arcanes secrets ». maîtrise pas la Radiance, mais connaît son exis- secrets des arcanes dans ses appartements impé-
tence. Son ambition est de kidnapper quiconque nétrables de la grande École, mais en réalité la
Aendyr, seigneur Uthar : (G9, Fo 17, In 11, en sait plus que lui avant de lui soutirer des ren- Radiance et tout ce qui s’y rapporte accaparent
Sa 9, Dx 14, Co 16, Ch 8, AL chaotique) seignements, l’éliminer et faire disparaître le ca- une grande partie de son temps. Il promeut en-
Uthar est le frère aîné du prince Volospin. davre. Il n’aurait aucun scrupule à supprimer un core et toujours la primauté de la magie dans le
C’est un être brutal et fruste, méprisé par son noble félon ou même un membre de sa propre pays. Il est le mystérieux chef de la confrérie de
cadet pour son inaptitude à la magie. En tant que famille. Il est le grand maître de l’élémentalisme la Radiance, connu sous le pseudonyme de Rad
préfet de Volnay, il consacre une grande partie de l’air (voir « Les sept arcanes secrets »). (voir « Guildes et confréries »). Ceux qui violent
de son temps à pourchasser les marchands qui les préceptes de la confrérie ne trouvent aucune
franchissent la frontière occidentale de la prin- La famille Aendyr : C’est la force de carac- grâce à ses yeux, mais il est par ailleurs un être
cipauté. Ceux qui sont arrêtés sont condamnés à tère du prince qui maintient la cohésion de sa doux et juste, capable de mansuétude.
une amende de 500 dc ou à un mois de prison. famille. Son épouse Séréna (M10, C, élémenta- d’Ambreville, seigneur Henri : (M12,
Uthar aime beaucoup utiliser les détenus comme liste de l’air du 3e cercle) passe le plus clair de son Fo 14, In 16, Sa 10, Dx 14, Co 13, Ch 17,
cibles d’entraînement ; il est notoirement mala- temps au Parlement. Il est probable qu’elle suc- AL chaotique)
droit à cet exercice. C’est un homme rubicond cédera à son mari, dont elle partage la cruauté. Henri est à la fois un des frères d’Étienne et
avec de longs cheveux gris et une cicatrice sur la Elle ressemble beaucoup à son prince, mais ses son plus perfide ennemi. Il passe beaucoup de
joue droite. yeux sont pourpres et insondables. Elle semble temps au manoir d’Ambreville, dans la capitale.
avoir une vingtaine d’années. Thylera (M4, C), sa C’est un personnage haut en couleurs, narquois
Aendyr, prince Volospin : (M22, Fo 12, fille de 6  ans, empoisonne la vie des invités et et bruyant, qui dilapide des sommes scanda-
In 17, Sa 15, Dx 14, Co 12, Ch 16, AL chaotique des domestiques du château Silverston en les uti- leuses pour entretenir sa maîtresse, dona Car-
– comte de Silverston) lisant comme cobayes pour ses nouveaux sorts. mina de Belcadiz, l’ex-fiancée de don Hippolito
Volospin est à la fois le prince régnant du Son frère aîné Lathan (M5, C), âgé de 12  ans, de Belcadiz.
Noirmont et le président du Conseil. C’est un est interne à la grande École de magie où il se Pour découvrir les effets de l’envoûtement
homme de grande taille, séduisant, à l’appa- consacre à l’étude de savoirs anciens. Il adore se jeté par Étienne, il a sournoisement convaincu
rence juvénile mais au caractère affirmé. C’est un balader avec son familier, une créature gluante sa tante, dame Marie-Hélène (voir ci-dessous),
Alphatiens de race pure ; sa peau est claire avec et vicieuse qu’il s’est attaché au moyen de rituels de tenter de renverser le prince. Il pense être
de légers reflets bleutés ; ses cheveux d’un noir impies, et au prix d’une pinte de son propre sang. en mesure de se prémunir contre l’envoûtement
de jais sont noués avec soin derrière son dos. Il d’Ambreville, prince Étienne : (36 DV, une fois qu’il en connaîtra les termes. Du fait
s’habille en dandy et respecte scrupuleusement Fo 25, In 72, Sa 65, Dx 35, Co 47, Ch 59, de la véritable nature d’Étienne, ce projet est
l’étiquette en présence d’autres nobles. AL loyal – Rad, empyréen de la sphère de l’Éner- voué à l’échec.
Réciproquement, il exige que chacun res- gie ; ou M35, Fo 9, In 18, Sa 16, Dx 13, Co 12,

22
Sorciers, tristes sires et gens de rien

La famille d’Ambreville : C’est la famille pourchassant et exécutant les clercs et les tible, elle n’hésite pas à faire appel à son frère
princière qui compte le plus de membres. La druides dans toute la Nouvelle Averoigne. Le cadet, don Diego, pour défendre son honneur
plupart ont trouvé la mort après avoir tenté frère benjamin du prince, le père Simon (C35, en duel. Son activité favorite est de complo-
de renverser Étienne il y a plusieurs décennies, C) a été banni de la principauté. Il mène dé- ter contre le clan Erewan ; en particulier elle
mais le chef de la famille les a rappelés à la vie sormais une vie d’ermite dans les Alpes glan- adore ourdir des machinations contre les nobles
à l’aide d’un souhait. Depuis, il les contrôle plus triennes, où il pense avoir trouvé une relative erewani pour fragiliser leur position au Parle-
ou moins par le biais d’un puissant envoûte- sécurité. Dame Marie-Hélène (G15, C) est la ment. Carnélia est le grand maître en sorcellerie.
ment. Beaucoup d’entre eux résident en Nou- mère de Gaston et de Guillaume, et la sœur de
velle Averoigne, au château Sylaire. Les autres Camille. Se croyant à l’abri de l’envoûtement de Belcadiz, dona Carmina : (E7, Fo 13,
vivent dans de somptueuses demeures en Nou- lancé par son neveu Étienne, elle envisage In 14, Sa 9, Dx 17, Co 12, Ch 18, AL chaotique)
velle Averoigne ou dans la cité de Glantri. Les de le renverser au profit de Guillaume. Elle Dona Carmina incarne l’idéal de l’elfe sen-
d’Ambreville sont complètement excentriques recherche des aventuriers qui accepteraient suelle. Elle ne vit que pour le plaisir des sens ;
(voir le module X2 – le château d’Ambreville). d’assassiner le prince. elle adore subjuguer des jeunes hommes coura-
Le doyen de la famille a largement plus de cent geux et les inciter à défier son fiancé, don Hip-
ans, et le plus jeune, une trentaine d’années. Il Beaumarys-Moorkroft, seigneur John : polito de Belcadiz. Le dernier sur lequel elle a
n’y a pas le moindre enfant. (M16, Fo 13, In 16, Sa 14, Dx 10, Co 12, Ch 13, jeté son dévolu était Henri d’Ambreville, mais
L’immuable matriarche, dame Camille AL chaotique – duc de Hightower) pour une fois c’est lui qui l’a détournée de don
(M15, N) est quelque peu sénile et commet Le duc de Hightower est allié à la maison Hippolito. Elle a l’habitude de partager tem-
des erreurs lorsqu’elle lance des sorts (80 % Singhabad parce que les Virayana sont la seule porairement la vie de tout noble séduisant qui
de chances), avec des effets étranges et impré- famille princière qu’il n’a encore jamais trahi « s’empare de son cœur » et triomphe avec pa-
visibles. L’épouse d’Étienne, dame Catherine lors de son ascension nobiliaire. C’est un parent nache de tous les autres prétendants. Les fêtes
(M13, C), vénérable mais paranoïaque, ne réside éloigné du seigneur Moorkroft Elvenbane (voir qu’elle organise à la capitale sont notoirement
plus à Glantri, ayant été nommée ambassadrice le module CM7). Il proclame à qui veut l’en- décadentes. Chacun connaît son goût pour les
à Thyatis. Le fils aîné du prince, Jean-Louis tendre son affinité avec les elfes, mais en réalité robes et les accessoires rouge vif. C’est une sor-
(G12, C), « monsieur le préfet de Périgon », est il les déteste et profite de la moindre occasion cière du 2e cercle.
surtout connu pour les combats de boxe dont de nuire à leur cause. C’est un homme maigri-
il est féru et qu’il organise. Nul n’a de nouvelle chon à l’allure de fouine, un être nerveux qui a de Belcadiz, don Diego : (E9, Fo 14, In 15,
du jeune seigneur Claude (G10, N), le fils cadet, sans cesse l’impression d’être espionné. Sa 11, Dx 16, Co 12, Ch 16, AL loyal)
depuis quelques temps. En réalité, il est désor- Don Diego est le frère cadet de la princesse
mais un vampire sous l’emprise de Tatyana de Belcadiz y Fedorias, dona Carnélia : Carnélia. Il est aussi « el señor capitano » de
Gorevitch-Woszlany et se dissimule en Bolda- (E10, Fo 8, In 17, Sa 15, Dx 16, Co 11, Ch 13, Bramyra. Le Conseil l’a choisi pour superviser
vie, dans la tour d’Igorov. AL neutre – « Marquesa del Alhambra ») le commerce des chevaux dans la région en rai-
Le seigneur Richard (G10, C), un frère La princesse Carnélia règne sur le Belcadiz son de sa réputation d’honnête gentilhomme.
d’Étienne, et son épouse, dame Isidore et exerce nominalement la charge de vice-reine C’est le champion de la princesse, mais il est
(M11, C) ont pour mission d’endiguer l’épidé- de Monteleone, qu’elle a toutefois confiée à son également toujours prêt à se dévouer à toute
mie de lycanthropie qui s’est abattue en Nou- frère aîné don Hippolito. Lors du décès du père juste cause. Lorsqu’il doit faire face à un pro-
velle Averoigne, mais selon certaines rumeurs, de la princesse, son époux était parti à l’aven- blème qu’il ne peut résoudre en restant dans la
ils contribueraient plutôt à la propager. André- ture dans les montagnes et elle a dû assumer la légalité, il revêt un costume noir et un masque
David (G9, C), le frère d’Isidore, passe beau- régence. Comme il n’est jamais rentré, elle est et affronte l’adversité sous le pseudonyme de
coup de temps à réparer les gaffes de sa sœur restée à la tête du clan. « Manuel de la Plaine ». Sous cette identité, il
et de son beau-frère. La sœur du prince, dame vole l’argent des riches et des escrocs pour le
Magdalène (G8, C), est atteinte de lycanthropie donner aux pauvres péons besogneux. Il est
à l’insu de tous. Elle ne se lasse pas de tenter très aimé de la population. Par ailleurs, c’est un
d’entraîner André-David dans un concert de spécialiste des créatures extra-planaires, gelées,
hurlements romantiques au clair de lune. Elle limons, puddings et autres vases.
arbore une mèche blanche caractéristique, aussi
bien sous forme humaine que sous forme de de Belcadiz, don Hippolito : (E9, Fo 14,
loup. Elle exècre Charles depuis qu’il l’a enter- In 14, Sa 12, Dx 12, Co 13, Ch 8, AL chaotique)
rée, la croyant morte, alors qu’elle était seule- Don Hippolito est le frère aîné de Carnélia.
ment plongée dans une transe cataleptique. C’est un individu gras au teint sombre et aux
L’autre frère d’Étienne, Charles (M9, C) et moustaches tombantes. Il est irrésistiblement
son épouse Isabelle (M12, C, alchimiste du 3e attiré par tout ce qui a trait à la Radiance, qu’il
cercle), gèrent les intérêts du prince au Parle- a pour ambition de maîtriser pour renverser
ment. Charles est un misanthrope qui ne sup- Carnélia et prendre sa place à la tête du clan.
porte pas le moindre bruit. Dame Isabelle est Au nom de ses prérogatives en tant que séné-
en secret la maîtresse de don Diego de Belcadiz chal de Monteleone, il taxe lourdement les mar-
(qu’elle a récemment charmé). chands qui franchissent le fleuve pour entrer
Le seigneur Gaston (M9, N), un cousin en Erewan. Outre cette extorsion caractérisée,
d’Étienne, est préfet de Vyonnes. Il a des il est coupable de détournement de fonds,
absences lors desquelles il oublie jusqu’à son puisqu’une partie de l’argent prélevé finit dans
identité. L’autre cousin d’Étienne, Guillaume La princesse est une jeune elfe de 180 prin- ses caisses personnelles.
(M10, alchimiste du 3e cercle) et son épouse temps, petite mais hautaine. Sa chevelure noire
Janette (M9, C) font office de répurgateurs, et bouclée lui descend à la taille. Très suscep-

23
Sorciers, tristes sires et gens de rien

Le clan Belcadiz : Les Belcadiz forment la Daron, maître Jakar : (M12, Fo 11, In 16, grand maître de la dracologie (le dragon étoilé).
deuxième famille princière la plus nombreuse Sa 11, Dx 12, Co 11, Ch 12, AL chaotique) Le prince apparaît en général en uni-
après les d’Ambreville. La matriarche, dona Jakar est un membre de la guilde des alchi- forme blanc couvert de médailles et de galons
Léontina, s’est retirée dans une communauté de mistes (voir « Guildes et confréries). Bien qu’il (dont la plupart sont enchantés) et chaussé de
sorciers après la mort de son mari il y a plu- ait atteint le 3e cercle de l’ordre des alchimistes grandes bottes de cavalerie. Certaines de ses
sieurs années. Le fils aîné de Carnélia, don Mi- et obtenu légalement un permis d’exercer, il a décorations ont tendance à tomber quand il
guelito (E3, N), est étudiant à la grande École tendance à vendre des potions défectueuses à éternue. Il possède un étrange objet de facture
de magie. Souffrant d’un triste envoûtement qui ses clients. Par ailleurs, il collabore étroitement blackmoorienne qu’il porte à la ceinture (voir
empêche son corps de se développer normale- avec la Compagnie populaire des lanceurs de le module DA3, City of the Gods). Il s’agit d’un
ment, il ne dépasse pas 1,20 m de haut. Don sorts et la guilde des assassins, à qui il fournit appareil en métal bleu, en forme de L, qui peut
Sancho (E1, C) est un garnement de 10 ans. divers poisons (efficaces). projeter des éclairs de foudre d’une puissance
Dona Maria (E2, L), la jeune fille de Carnélia, de 20d6 points de dégâts. Il prétend qu’il a
vit à la Nouvelle Alvar depuis qu’elle a épousé le Datchenka, dame Natacha : (M12, Fo 18, appartenu à un de ses ancêtres blackmoorien
préfet de la ville, don Carlo (E6, N), qui est par In 14, Sa 9, Dx 14, Co 16, Ch 7, AL chaotique (50 charges restantes).
ailleurs le chef secret du F.É.E. (voir « Guildes – baronne de Pavlova)
et confréries »). Natacha, une femme rousse et laide, fait La famille von Drachenfels : La double
Don Ricardo (E7, N), le frère cadet de la partie des barons fantoches sous le contrôle origine de cette famille a toujours été un frein
princesse, est féru de combats de taureaux et du prince Morphail. Avant de devenir un mort- à son ambition. Les Ritterburg sont issus de
n’hésite pas à descende lui-même dans l’arène. vivant, c’était une championne de lutte, qui a l’union paradoxale de fugitifs thyatiens et alpha-
Dona Yolanda (E5, N, sorcière du 1er cercle), conquis sa baronnie sur un ring. Il lui arrive tiens contraints de s’allier contre un ennemi plus
tante de Carnélia et sœur de Léontina, habite aujourd’hui encore de défier ses invités les plus puissant. Mais cette alliance n’a jamais été pai-
la tour de Satolas en compagnie de son époux, costauds à un combat aux poings. Mais dans le sible. La mère du prince, Frau Hildegard (M15,
don Fernando de Casanegra, « el Marques de feu de l’action, elle a tendance à tenter furtive- N, élémentaliste de terre du 5e  cercle), âgée
Satolas ». ment de les mordre – au mépris des principes de 65 ans, est thyatienne d’origine. Elle tente
Dona Blanca (E3, C) réside au château Al- les plus élémentaires du sport. autant que possible de marginaliser l’épouse de
hambra. Il lui arrive d’échanger son identité avec Jaggar, Frau Gertrud (M12, C, élémentaliste de
sa sœur jumelle, dona Carmina, pour échapper à von Drachenfels, Prinz Jaggar : (M30, l’air du 2e cercle), d’origine thyatienne. Cette
son assommant époux, don Alejandro (E8, L), Fo 16, In 16, Sa 15, Dx 13, Co 16, Ch 15, dernière exige régulièrement que le prince choi-
le sage du clan. Ce dernier ne s’est jamais aperçu AL loyal – comte de Ritterburg) sisse entre sa mère et elle. Dame Séréna Aendyr
de la supercherie. Victoria (E9, L), tante de dona lui a secrètement offert de l’héberger en cas de
Léontina et mère de Blanca et de Carmina, est la besoin. Frau Gertrud est d’autre part le chef de
doyenne et la gardienne du clan. la libre société anachronique aalbanaise (voir
« Guildes et confréries »).
Budulug, Meister Rannigar : (M18, Fo 12, Bien qu’elle respecte l’attitude de sa mère,
In 17, Sa 11, Dx 12, Co 10, Ch 17, AL chaotique Fraulein Helgar (M8, N, dracologiste du
– maître de la guilde des porte-parole) 2e cercle – dragon blanc) est une amie intime de
Rannigar a usurpé le contrôle de la guilde Frau Gertrud et fait de son mieux pour conci-
des porte-parole (voir « Guildes et confréries »). lier les deux matrones. Le fils aîné du prince,
Il a effacé de la mémoire de son prédécesseur le Herr Sigmund (M8, N), est le savant fou de la
souvenir de sa fonction, a contrefait les actes de famille. Il passe son temps à mettre au point
succession, puis a « embauché » sa victime pour des machines infernales qui se détraquent et
qu’elle continue de facto à organiser les activités mettent le château sens dessus-dessous. Le se-
de la guilde. Rannigar est un brillant manipula- cond fils, Roderick (V5, C), est un adolescent
teur. Il profite au maximum de sa situation, tout qui ne fait preuve d’aucune disposition pour la
en se gardant bien de discréditer la réputation magie. Malgré des heures d’entraînement avec
de la guilde. sa mère, il ne s’est jamais montré capable de lan-
cer le moindre sort. Frau Hildegard ne perd pas
de Casanegra, don Fernando : (E9, Fo 11, une occasion d’en imputer la faute à Gertrud.
In 18, Sa 17, Dx 11, Co 9, Ch 14, AL loyal – Les habitants des villes de Leenz et Graez
« Marques de Satolas ») Il arrive souvent à Jaggar de recruter des se partagent entre descendants des thyatiens et
Don Fernando a récemment été admis dans groupes d’aventuriers pour traquer les nom- des alphatiens. Ils cohabitent généralement avec
la confrérie de la Radiance. Il commence à maî- breux monstres qui infestent les montagnes autant de bonheur que la famille princière.
triser le pouvoir secret de la Radiance, un fait bordant l’Aalban. Il est lui-même passionné
qu’il n’a l’intention de révéler à personne, et sur- de chasse aux monstres, au point de se joindre Erewan, princesse Carlotina : (E10,
tout pas à don Hippolito qu’il considère comme parfois en personne à un tel groupe, sous le Fo 13, In 17, Sa 16, Dx 14, Co 11, Ch 17,
un imposteur. Il éprouve du respect pour la prin- pseudonyme de Herr Urkvarth de Graez, chas- AL loyal – marquise d’Ellerovyn)
cesse Carlotina, et se tient prêt à mobiliser ses seur de dragons. « Urkvarth » ne contribue à Dame Carlotina, princesse régnante
connaissances pour le bénéfice du clan en cas l’extermination d’aucune créature d’alignement d’Erewan, exerce la charge de Prévôt de la
de besoin. Les deux siècles qu’il a vécus dans ce loyal, et dans tous les cas il ne demande comme contrée. Elle préside le clan depuis la mort de
monde cruel ont blanchi ses cheveux et creusé de rétribution pour son aide que les têtes des son époux, tombé contre des pillards des Terres
nombreuses rides sur son visage. monstres vaincus. Il va de soi que ces trophées brisées.
sont ensuite exposés dans la salle des monstres Elle n’a pas réussi à percer les secrets de la
du château Ritterburg. Par ailleurs, Jaggar est le Radiance, mais elle a mis la main sur des gri-

24
Sorciers, tristes sires et gens de rien

moires s’y rapportant. Malgré sa loyauté envers le à s’assurer de leur croissance jusqu’à ce qu’ils il édicté une loi inflexible, le code des vampires. Tous
Conseil, elle n’a pu se résoudre à taire des secrets aient atteint deux fois sa propre taille. Elles savent les morts-vivants boldaves doivent se conformer
d’une telle importance à ses cousins d’Alfheim et toujours si la promesse est respectée ou non, et à ce code qui leur interdit d’infecter les roturiers
est déchirée entre ses deux allégeances. nul ne sait quelles malédictions s’abattent sur les et de tuer leurs proies. Si le prince Morphail ve-
parjures. nait à être détruit, les morts-vivants boldaves ne
Le fils de Carlotina, le seigneur Thendain seraient plus soumis au code et se retrouveraient
(E6, L), est interne à la grande École de magie livrés à eux-mêmes. Nul sorcier raisonnable ne
ainsi que son épouse dame Esméralda (E9, C). prendrait ce risque en connaissance de cause.
Cette dernière prétend être une néophyte ; en réa-
lité, elle en sait déjà bien assez pour décrocher son La famille Gorevitch-Woszlany : Tous les
diplôme de fin d’études, mais en restant à l’école Gorevitch-Woszlany sont des morts-vivants vas-
elle espère récolter des informations ayant trait saux du prince. Son frère aîné, le seigneur Boris
à la Radiance, qu’elle n’a l’intention de partager (M18, C, nécromancien du 3e cercle), est un nos-
avec personne. Elle est aussi le chef secret de fératu élégant quoique efféminé qui choisit ses
l’E.L.F.E. (voir « Guildes et confréries »), et une proies parmi les jeunes noceurs pervers et bla-
sorcière du 2e cercle. sés de la capitale. Les soirées qu’il organise dans
son manoir réunissent tout le gratin mondain. Sa
Gorevitch-Woszlany, prince Morphail : popularité et les alliances qu’il noue au Parlement
(M28, Fo 17, In 18, Sa 15, Dx 11, Co 14, Ch 16, doivent beaucoup à son regard charmeur, surtout
AL chaotique – baron d’Igorov) le lendemain des dites soirées.
Le prince Morphail, vice-roi de Tcherno- La sœur du prince Morphail, dame Tatyana
vodsk, est le souverain incontesté de la lugubre (M12, N), a succombé au charme de Claude
Boldavie et de toutes les baronnies au nord et à d’Ambreville. Tous deux vampires, ils résident à
l’est de Rymskigrad. Il est devenu un nosfératu la tour d’Igorov. Claude, qui se fait maintenant
La princesse se consacre corps et âme à sa vers 720 DC. Depuis, il a eu tout le temps de appeler Nikolaï, évite d’apparaître en public car
fonction de Prévôt de la contrée. Elle fait de son « rendre visite » aux barons locaux pour en faire il craint que sa famille n’apprenne son sort. Il ne
mieux pour améliorer la vie des miséreux sans des morts-vivants sous son contrôle. Il a la capa- sort de la tour que sous forme de chauve-souris,
favoriser aucune faction, pourtant elle a déjà été perché sur l’épaule de sa maîtresse. Tatyana et lui
accusée de chercher à avantager les Erewani. Elle haïssent le vampirisme, mais ils n’ont pas la force
est le grand maître des runes. de résister à Morphail. L’autre frère du prince, le
seigneur Mikhaïl (V16, C), jalouse les succès mon-
Erewan, seigneur Qenildor : (E9, Fo 16, dains de Boris. Il exhorte Morphail à le dépêcher
In 15, Sa 14, Dx 13, Co 16, Ch 12, AL loyal) à la capitale, où il aspire à prendre le contrôle de la
Qenildor, le fils aîné de la princesse Carlo- pègre et à jouir d’autant de triomphes auprès des
tina, est le capitaine de camp Huledain. Il aspire voleurs, des espions et des mendiants que Boris en
à monter une expédition punitive dans les Terres compte auprès de la noblesse. Mikhaïl est un vam-
brisées contre la tribu humanoïde responsable de pire cruel et sadique. Quand il parvient à échapper
la mort supposée de son père, tout en conservant à l’attention de son frère, il laisse libre cours à ses
l’espoir qu’il soit encore en vie, étant donné que pires instincts. Il a enfreint le code des vampires à
son cadavre n’a jamais été retrouvé. plusieurs reprises et donné naissance à quelques
Depuis son affectation à camp Huledain, morts-vivants « illégitimes », mais tous ont été
il doit faire face à l’insubordination larvée de détruits depuis.
la 2e  bannière de Volospin. Les officiers se
montrent très peu coopératifs, surtout depuis que Graustein, Herr Rolf : (M14, Fo 10, In 17,
Qenildor a accru la fréquence des patrouilles à la Sa 11, Dx 12, Co 13, Ch 8, AL neutre – vicomte
frontière des Terres brisées. Ils lui reprochent de de Blofeld)
ne pas quadriller assez la Sierra Plata, et n’appré- Herr Rolf compte parmi les meilleurs amis du
cient guère ses tactiques sophistiquées. prince Jaggar. Au château Ritterburg, il est souvent
cité unique de pouvoir arbitrairement transfor- surnommé Herr Doktor à cause du temps qu’il
Le clan Erewan : Le clan est à l’image d’une mer ses victimes en vampires ou en nosfératus. Il passe cloîtré dans les bibliothèques pour assouvir
communauté elfique traditionnelle. Ses membres utilise ses séides pour faire avancer ses ambitions sa soif de connaissances en matière de golems
n’expriment jamais leurs désaccords en public, politiques et militaires. Il les incite à accroître leurs et d’autres créations magiques animées, qu’elles
même s’il leur arrive de désapprouver certains domaines, prévoyant un jour d’exiger de chacun soient de chair ou de métal. Quand il se livre à ses
des choix de la princesse. Dame Eleesea (E10, d’entre eux qu’il abdique en sa faveur. La Boldavie expériences, il revêt une longue blouse blanche et
N), matriarche et gardienne du clan, est la seule s’étendra alors sur tout le quart nord-est du pays, des grandes bottes de cuir. C’est un alchimiste du
dont l’opinion pèse réellement dans les déci- et Morphail sera le plus puissant des princes. Bien 3e cercle.
sions de Carlotina. Ses sœurs, dame Norélia et sûr, c’est lui le grand maître de la nécromancie.
dame Béthys (E10, N), sont les oracles du clan Morphail est un homme charmant et distin-
et des cryptomanciennes du 4e cercle. Toutes les gué, toujours sur son trente-et-un. Ses manières
trois sont respectées pour leur don de prophétie. sont très raffinées, et son léger accent boldave ne
En échange de chaque acte de divination, elles le rend que plus séduisant. Il redoute la fureur des
exigent du demandeur qu’il s’engage à planter autres princes si ceux-ci venaient à apprendre sa
dix arbres dans un lieu vierge de végétation, et véritable nature, aussi, pour prévenir les fuites, a-t-

25
Sorciers, tristes sires et gens de rien

Grenier, seigneur Gilles : (M9, Fo 12, tions, il fournit à ses compagnons des faux pieux Löwenroth, Herr Franz : (M12, Fo 15,
In 16, Sa 13, Dx 12, Co 14, Ch 14, AL neutre – et de l’ail périmé, et met en scène une parodie In 16, Sa 13, Dx 12, Co 12, Ch 14, AL neutre –
vicomte de Fausseflammes) de destruction du vampire, puis une fois que les baron von Adlerturm)
Gilles Grenier est venu de l’ancienne Ave- « chasseurs » ont quitté les lieux, tout rentre dans Herr Franz,  le « Maître lion », est un homme
roigne à Glantri par le seuil des d’Ambreville. l’ordre et chacun est satisfait. Youri est un nécro- grand et fort qui se consacre à la magie des
Ce quinquagénaire s’est spécialisé dans la pré- mancien du 3e cercle. animaux (sorts de croissance, de contrôle, de
paration de potions, et plus particulièrement métamorphose, etc.) et au dressage des lions et
de philtres d’amour. Depuis qu’il a assassiné Jerbat, dame Arbana : (M9, Fo 8, In 18, des autres félins. Ses recherches lui ont permis
son épouse Sabine dans un accès de fureur, ses Sa 15, Dx 12, Co 11, Ch 9, AL chaotique – vi- d’acquérir toutes les capacités d’un tigre-garou. Il
potions sont maudites. Elles ont toutes 50 % de comtesse de Redstone) déambule souvent dans les rues de Leenz ou de
chance d’avoir l’effet inverse de celui escompté, Dame Arbana Jerbat est une Alphatienne ve- la cité de Glantri en compagnie de deux grands
ou d’être empoisonnées (voir le module X2 – nue à Glantri il y a une dizaine d’années, préten- lions. Il a atteint le 3e cercle de cryptomancie.
Château d’Ambreville). Bien qu’il n’ait pas suivi dument pour y passer ses vieux jours. En réalité,
l’enseignement de la grande École de magie, il a cette femme malfaisante espionne le prince Aen- di Malapietra, prince Innocenti « Né-
les mêmes capacités qu’une sorcière de 2e cercle. dyr pour le compte du puissant empire alphatien. ron » : (M17, Fo 11, In 17, Sa 16, Dx 12, Co 16,
Elle essaie également de recueillir toute informa- Ch 12, AL chaotique – vicomte de Sirecchia)
Haaskinz, seigneur Harald : (M25, Fo 14, tion utile concernant la Radiance. Elle s’est d’ail- Le prince régnant de Caurenze exerce la
In 17, Sa 14, Dx 10, Co 12, Ch 11, AL loyal – leurs déjà attiré la suspicion de la confrérie de charge de vice-roi d’Ylourgne. Il est le plus
archiduc de Westheath) la Radiance. Si elle parvenait à identifier un des paranoïaque des membres de sa famille, ce qui
Le seigneur Harald s’est allié aux Sirec- membres de la confrérie, elle s’empresserait de explique sans doute pourquoi il règne depuis si
chia quand le prince Innocenti lui a promis en le faire enlever pour le questionner. Elle est une longtemps. C’est un homme gras et mielleux qui
échange de l’aider à obtenir la fondation d’une élémentaliste de l’air du 2e cercle. approche la quarantaine. Il proclame à qui veut
principauté dans la région de Sablestone. Il n’a l’entendre son prétendu amour de la poésie et
qu’une confiance très limitée en Innocenti, mais Krinagar, seigneur Urmahid : (M15, de la musique, mais en vérité il est impitoyable et
ne veut négliger aucun soutien. Il maîtrise le pou- Fo 12, In 16, Sa 13, Dx 17, Co 12, Ch 16, prêt à tuer sans la moindre hésitation pour réaliser
voir de la Radiance, ce qui explique l’intérêt que AL loyal – comte de la passe du Crâne cornu) ses ambitions.
lui porte le prince caurenzien. C’est un être doux Le comte de la passe du Crâne cornu a la
et bienveillant qui vit en reclus à cause d’un mal responsabilité de sécuriser la passe contre les
douloureux qui flétrit son bras gauche. Certains possibles offensives des khanats d’Éthengar. En
membres de sa garde rapprochée prétendent conséquence, l’élection du seigneur Urmahid
l’avoir vu, une nuit, nimbé d’une mystérieuse a été source de débat au Parlement, du fait de
aura bleu pâle. Il est le grand maître des élémen- son origine éthengarienne que d’aucuns jugent
talistes de l’eau. incompatibles avec cette exigence. Toutefois,
plusieurs nobles le soutiennent en raison de sa
Hillsbury, dame Margaret : (M14, Fo 16, loyauté apparemment sans faille envers Glantri
In 15, Sa 15, Dx 10, Co 14, Ch 9, AL neutre – et du fait que le khan affirme souhaiter son exé-
duchesse de Fenswick) cution. De plus, il s’acquitte brillamment de ses
Dame Margaret est une femme opiniâtre missions d’espionnage au cœur des khanats. Il
qui règne sur son fief d’une main de fer. Elle accomplit en effet pour le bénéfice du Conseil le
s’impose des règles très strictes en matière de même service que les espions, assassins et ecclé-
respect de la loi et des valeurs morales, et exige siastiques éthengariens infiltrés dans les princi-
la même rigueur chez les habitants de son duché pautés accomplissent pour le khan. Urmahid est
et chez ses pairs au Parlement. Elle est totale- le beau-frère du prince Jherek et un illusionniste
ment convaincue de la légitimité du système du 4e cercle.
politique en vigueur dans les principautés, et cau-
tionne sans réserve l’ordre de la Radiance et la Krollnar, dame Rowena : (M10, Fo 12,
suprématie de la magie. Séduite par l’habileté des In 17, Sa 11, Dx 13, Co 12, Ch 17, AL neutre –
Aendyr à tirer le meilleur profit de leurs facul- vicomtesse de Bergen) Innocenti apprécie les combats de monstres
tés magiques en toute circonstance, elle a rallié La maison Linden a le privilège de comp- organisés dans le cirque de Lizzieni. Dans cette
la maison Silverston. Elle s’imagine que le prince ter dame Rowena Krollnar, une des plus jolies optique, de nombreuses créatures, capturées pour
Volospin est un vrai gentleman, et tente désespé- aristocrates du pays, parmi ses alliés. Elle arbore la plupart dans le massif Kurish, sont réduites en
rément de le séduire. Elle est une élémentaliste au visage une cicatrice qu’elle doit à un monstre esclavage et emmenées en ville. Chaque mois, le
de l’air du 3e cercle. des abysses invoqué par erreur. La créature ayant prince fait donner des spectacles de gladiateurs dans
réussi à prendre la fuite, Rowena a promis sa l’arène, ce qui contribue à asseoir sa popularité. De
Ivanov, seigneur Youri : (M10, Fo 12, main au héros qui la terrasserait et rapporterait nombreux prisonniers reconnus coupables – ainsi
In 16, Sa 14, Dx 12, Co 13, Ch 14, AL chaotique une preuve de son haut fait. Pour beaucoup que certains ennemis personnels du prince – sont
– baron de Palatinsk) d’hommes, sa cicatrice accroît encore la beauté condamnés à combattre contre d’innommables
Youri, ex-chasseur de vampires, fait désor- de cette jeune femme blonde, grande et har- horreurs. Quelques-uns parviennent à survivre et à
mais lui-même partie de la cohorte de vampires monieusement proportionnée. Toutefois, elle a se faire une réputation parmi le public. Il arrive que
sous le contrôle du prince Morphail. Très peu de l’habitude de dissimuler son visage derrière un le prince accorde sa clémence à un de ces héros,
gens savent qu’il a changé de camp. Il continue voile bleu diaphane. C’est une élémentaliste de mais ce dernier a tout intérêt à fuir la principauté le
d’ailleurs volontiers à se joindre à des battues feu du 3e cercle. plus vite possible. Innocenti est le grand maître des
contre des morts-vivants. Lors de ces expédi- élémentaires de terre.

26
Sorciers, tristes sires et gens de rien

La famille di Malapietra : Tous les Markovitch, dame Szasza : (M12, Fo 16, de fort Nordling eurent enfin repoussé les enva-
membres de la famille les plus âgés sont décédés In 17, Sa 8, Dx 13, Co 14, C 18, AL chaotique – hisseurs dans leurs montagnes, le fantôme de
peu de temps après l’accession au pouvoir du baronne de Vladimirov) dame Myra revint hanter sa tour et parvint à
prince actuel. Leur visage était déformé par un Cette superbe blonde sensuelle est un nos- persuader le vice-roi qu’elle est toujours en vie.
horrible rictus et une expression épouvantable fératu au service du prince Morphail. Il lui arrive Depuis, elle règne à nouveau sur ses terres, sans
dans le regard. d’inviter des nobles avenants de la capitale pour que ses sujets aient conscience de son état. Elle
Le frère aîné du prince, « il signore Giovan- un séjour à sa tour de Vladimirov. Très résis- a tous les attributs d’un fantôme (voir le livret
ni » (M9, C, élémentaliste de terre du 2e cercle), tante pour un nosfératu, elle peut supporter une de règles de la boîte Compagnon), ainsi que
condottiere de Lizzieni, est tristement célèbre courte exposition à la lumière du soleil, ce qui ceux d’un magicien de niveau 10. Elle est à la
pour sa cruauté aussi bien envers les habitants l’aide à choisir ses futures proies. Quand elle recherche d’aventuriers capables de la venger
de la ville qu’envers l’escadron sous ses ordres. trouve un noble particulièrement à son goût, il et de retrouver l’héritier « légitime » d’Uigmuir.
Il est sans cesse en train de comploter contre le lui arrive de le laisser quitter Vladimirov après C’est alors seulement qu’elle compte révéler sa
prince, dont il redoute les sautes d’humeur. son séjour, sain et sauf, mais charmé, et non sans véritable nature et trouver le repos.
«  La signora Letizia  » (G10, N), effrayée affecter une ou deux chauves-souris à sa surveil-
par les rivalités incessantes au sein de la famille, lance (elle est d’une jalousie maladive). McGregor, seigneur Angus : (M12, Fo 7,
envisage de quitter son époux le prince. Dame Elle fait pression sur le seigneur Laszlo In 18, Sa 12, Dx 16, Co 8, Ch 12, AL chaotique)
Juliana Vlaardoen lui a promis de l’héberger Wutyla pour qu’il partage avec elle tous les sor- Le petit-fils du prince Brannart est, du haut
à Linden en cas de besoin. Son fils de 12  ans, tilèges qu’il découvre. Elle espère ainsi impres- de ses dix ans, le plus jeune membre ayant jamais
Bartolomeo (M7, C), apprenti à la grande École sionner Morphail, qu’elle ambitionne d’épouser intégré la confrérie de la Radiance. Il maîtrise
de magie, la déteste depuis qu’il a découvert ses un jour pour devenir princesse de Boldavie. Elle déjà quelques-uns des sortilèges les plus élémen-
projets. Il ne compte toutefois pas la dénoncer est une sorcière du 3e cercle. taires de l’ordre. Il a découvert que son grand-
parce qu’il se méfie des frères du prince et pense père a été transformé en liche à cause d’une
qu’après ses études, il pourra lui-même bénéfi- McAllister, seigneur Alasdair : (M13, connaissance imparfaite de la Radiance, mais il
cier de l’asile accordé à sa mère. Fo 13, In 16, Sa 12, Dx 11, Co 14, C 6, AL chao- se sent capable d’échapper à un si odieux des-
Agostino (M9, C), le frère cadet du prince, tique – comte de Glenargyll) tin. Il ambitionne même d’utiliser la Radiance
n’a aucune chance de régner tant qu’Innocenti et Le gendre du prince McGregor est un jeune pour renverser son aïeul et prendre sa place.
Giovanni sont en vie. Par conséquent, il cherche noble de la maison Crownguard. Il appartient Malgré son jeune âge, il a oublié l’insouciance de
à les faire assassiner tous les deux, ainsi que aussi à la confrérie de la Radiance et partage l’ob- l’enfance : il se comporte en adulte en toute cir-
Bartolomeo. Il a négocié avec des émissaires session du prince pour l’immortalité. Il consacre constance et quiconque omet de lui témoigner la
thyatiens l’ouverture d’un consulat à Glantri en tout son temps libre à l’étude de la Radiance, déférence réservée aux nobles adultes prend un
échange d’une aide dans sa tentative d’assas- mais à ce jour ses recherches sont demeurées risque mortel. Il est par ailleurs un nécroman-
sinat. Ses plans ont toutefois été récemment vaines. En outre, son visage, son torse et un de cien du 3e cercle.
contrariés, puisque le prince l’a nommé séné- ses bras portent les stigmates d’une exposition
chal d’Ylourgne afin de l’éloigner du palais. prolongée à la Radiance. Son épouse, dame Bar- McGregor, prince Brannart : (M33, Fo 16,
Lucretia (M10, C, élémentaliste de terre du bara, fait courageusement de son mieux pour In 17, Sa 13, Dx 11, Co 16, Ch 17, AL chaotique
3e cercle) représente la maison Sirecchia lors des apaiser ses souffrances. – vicomte de Crownguard)
séances parlementaires. Elle cherche à y gagner
de l’influence pour pouvoir s’opposer à son McDougall, seigneur Eachainn (M11,
paranoïaque de frère en cas de coup dur. En Fo 14, In 16, Sa 13, Dx 12, Co 15, Ch 15,
dernière extrémité, elle envisage de profiter de AL loyal – marquis de Dunvegan)
la proximité de Bartolomeo, interne à la grande En raison de ses compétences militaires,
École de magie, pour s’en servir de monnaie McDougall, un noble ingénieux et décontracté, a
d’échange. été choisi pour contrôler une des deux issues de
la passe du Crâne cornu. C’est un logisticien en
du Marais, seigneur Malachie : (M10, avance sur son époque, qui organise des « jeux
Fo 16, In 16, Sa 9, Dx 17, Co 15, Ch 13, de guerre » pour maintenir ses troupes en alerte :
AL chaotique – baron de Morlay) les soldats combattent avec des armes et des
Malachie est un loup-garou qui hante les sorts factices. Il a rédigé un épais traité sur les
environs de Morlay. Il a pour ennemie jurée jeux de guerre avec Jaggar von Drachenfels, avec
dame Geneviève de Sephora. Leur inimitié re- qui il est toujours en bons termes. Ce dracolo-
monte à l’époque où ils habitaient en ancienne giste du 3e cercle (dragon d’or) est un homme
Averoigne. Bien qu’ils aient tous deux franchi le grand et athlétique qui arbore une épaisse barbe
seuil des d’Ambreville et adhéré à la même mai- noire. Tout Dunvegan connaît son penchant
son (voir la famille d’Ambreville et le module pour la liqueur locale.
X2), elle continue de le pourchasser sans répit.
Malachie est un albinos – peut-être le seul de McDuff, dame Myra : (14 DV, In 17, Sa 10,
tout Glantri – et quand il adopte sa forme de Ch 17, AL neutre – la fantomatique baronne
loup, sa fourrure est blanche. Il dirige la Société d’Uigmuir) Le prince Brannart règne sur le Klantyre et
de protection canine (voir « Guildes et confré- Il y a des années, la baronnie d’Uigmuir exerce la charge de vice-roi de Sablestone. Il y a
ries ») depuis son château de Morlay. Il a atteint fut dévastée par une puissante tribu d’orques quelques années, surestimant sa maîtrise du pou-
le 3e cercle en alchimie. des Marches wendariennes. Le roi des orques voir de la Radiance, il a conduit des expériences
contraignit la baronne à l’épouser et à porter son qui l’ont transformé en liche. Ce nécromancien
enfant, puis il l’assassinat. Après que les troupes du 4e cercle n’éprouve que haine pour toutes les

27
Sorciers, tristes sires et gens de rien

créatures vivantes et expulse progressivement de fait son possible pour fragiliser le régime en place, rester le seul bénéficiaire de cette substance aux
sa tour tous ses occupants vivants, hormis son et compte parmi les Servants de la claymore. Il est propriétés antimagiques très intéressantes pour
petit-fils Angus, chez qui il perçoit des capaci- également le substitut du seigneur Duncan quand la réalisation d’armures et de réceptacles de
tés qui pourraient en faire un serviteur précieux, celui-ci doit s’absenter de Glenmoorloch. Il n’a sorts. Ézéchiel est un dracologiste du 2e cercle
à moins évidemment qu’il ne devienne un rival pas été inquiété jusqu’à présent, en partie parce (dragon noir).
dangereux. Brannart sent que la Radiance est une que la sphère du Temps veille sur lui et est parve-
voie vers l’immortalité, mais il n’a pas encore dé- nue à détourner l’attention du prince Étienne, et Nyraviel, Dame Aliana : (E9, Fo 11, In 17,
couvert par quel moyen. Son ambition est d’accé- en partie grâce à son habileté à ne pas faire naître Sa 12, Dx 14, Co 12, Ch 16, AL neutre – com-
der à la sphère de l’Entropie. Bien qu’il soit un des la suspicion. Il est pourtant facile à identifier avec tesse de Soth-Kabree)
doyens de la confrérie de la Radiance, il ignore son épaisse moustache rousse, son kilt folklorique Dame Aliana, une parente du clan Ellerovyn,
qu’Angus a été admis lui aussi. S’il l’apprenait, il et la claymore qui ne quitte jamais son flanc (il règne sur un des fiefs les plus méridionaux de
tenterait de l’éliminer. s’agit d’un symbole religieux, qu’il n’utilise jamais Glantri. Elle a armé une prometteuse escadrille de
en combat). Il lui arrive de jouer de la cornemuse chevaliers elfiques montés sur griffons. Divers té-
McGregor, seigneur Duncan : (G28, Fo 17, pour apaiser son âme tourmentée. moignages font état d’une vingtaine de tels équi-
In 13, Sa 15, Dx 12, Co 15, Ch 17, AL loyal) De nombreux ancêtres de la famille hantent pages. Elle se rend régulièrement à Lizzieni ou à
Le frère aîné du prince du Klantyre exècre la tour sous forme de fantômes, d’ombres et la capitale pour essayer d’acquérir de nouveaux
tout ce qui a trait à la magie et toutes les atroci- de spectres. Ils aspirent à se venger d’une mort œufs de griffons. C’est une maîtresse-dragon du
tés commises en son nom dans les principautés. prématurée. 2e cercle (dragon bleu).
Ce fier combattant des Hautes terres a dû quit-
ter sa chère terre d’Écosse pour suivre son clan de Montebello, dona Isabella : (M10, Fo 9, Orlovski, Shurav : (V6, Fo 13, In 14, Sa 10,
en Nouvelle Averoigne (voir la maison Crown- In 16, Sa 14, Dx 11, Co 12, Ch 15, AL neutre – Dx 17, Co 12, Ch 14, AL chaotique – voleur de
guard). Il récuse la loi inique en vertu de laquelle « señora baronesa del Egorn) la guilde)
les sorciers se sont approprié tout le pouvoir. Il Dona Isabella, une jeune elfe fort charisma- Shurav est un professionnel affilié au Gang
sent que Brannart règne au détriment du peuple tique récemment élevée au rang de baronne, a su des détrousseurs. C’est un homme très petit
du Klantyre, et rêve de guider ses gens hors de gagner la sympathie de sa population. Désormais (1,50  m) et très mince, qui arbore une fine
Glantri. Il est le chef des Servants de la claymore l’aristocrate la plus influente et la plus populaire moustache tombante. Autrefois connu pour ses
(voir « Guildes et confréries ») et espère soulever de sa région, cette sorcière du 3e cercle cherche à talents de contorsionniste, il a été chassé de la
une révolution contre la magiocratie en place. Il a satisfaire aux conditions qui lui manquent encore guilde des Artistes unifiés en raison de son goût
été obligé de tempérer ses activités clandestines pour déposer une demande d’acte d’enfiefment pour la maraude. Il exploite désormais ses com-
depuis qu’il a été nommé capitaine du camp de la et fonder une nouvelle principauté elfique. Elle pétences dans d’autres activités, qu’il s’agisse
passe du Crâne cornu. compte le baron d’Oxhill parmi ses ennemis : elle de se dissimuler dans de petites malles ou de
prétend qu’il a tenté de lui faire endosser plusieurs se glisser entre des barreaux pour s’introduire
Le clan McGregor : les McGregor sont ori- crimes pour ternir sa réputation. dans la résidence de nobles fortunés. Il est iden-
ginaires du même monde que les d’Ambreville tifiable à son accent boldave.
(voir la maison Crownguard). La plupart des ser- de Moriamis, dame Diane : (M11, Fo 9,
viteurs et des habitants de la tour du prince Bran- In 17, Sa 12, Dx 16, Co 10, Ch 11, AL neutre – Pingo, le sombre : (6 DV, Fo 14, In 15,
nart ont été rendus plus ou moins fous par l’at- vicomtesse de Malinbois) Sa 11, Dx 14, Co 13, Ch 9, AL chaotique – assas-
mosphère étrangement sinistre des lieux. Ils sont « Madame la Vicomtesse » a vu le jour en sin de la guilde)
régulièrement confrontés à des morts-vivants Nouvelle Averoigne au temps de l’inquisition Pingo, un homme sombre de haute taille,
effrayants échappés des oubliettes de la tour. (voir la maison de Sylaire et le module X2). est un tueur professionnel. Sa méthode favorite
La fille du prince, dame Barbara (M4, L) a eu C’est une dame entre deux âges férue de bijoux consiste à introduire des serpents venimeux dans
la chance de s’échapper en épousant le comte de anciens. Lors de ses apparitions publiques, elle le lit ou les affaires de ses victimes. Ses animaux
Glenargyll. Son fils de six ans, Sean (M5, C, élé- est généralement couverte de perles, de pierre- sont dressés pour obéir aux mouvements de son
mentaliste d’eau du 1er cercle), suit les cours de la ries et de bibelots clinquants. Elle a l’habitude de visage ou de ses yeux, ce qui lui permet de les
grande École de magie. chaparder les bijoux qu’elle ne peut s’offrir, en contrôler silencieusement (à condition toutefois
Le fils cadet de Brannart, Quentin (M9, C, particulier si elle sait qu’ils sont enchantés. Dame de maintenir un contact visuel). Il maîtrise aussi
élémentaliste d’eau du 3e cercle), souffre de schi- Diane, qui accuse un certain surpoids, a malen- l’art de la strangulation. C’est un des piliers de la
zophrénie. Il a pu s’enfuir de la tour quand il a été contreusement perdu sa chevelure et porte une guilde des assassins.
nommé sénéchal de fort Sablestone. Toutefois le perruque pour éviter le ridicule. Elle donnerait
prince continue de torturer son esprit ; il perturbe cher pour un sortilège de repousse des cheveux. Qh’erabis, Wassam : (M5, Fo 10, In 15,
souvent son sommeil par l’envoi de cauchemars Elle se consacre à l’alchimie et a atteint le 3e cercle Sa 11, Dx 13, Co 12, Ch 14, AL chaotique – par-
et de messages abscons. Son épouse, dame Mary dans cette spécialité. lementaire)
(G12, N), dissimule au Conseil la folie de Quen- Wassam travaille au Trésor municipal de la
tin. De facto, c’est elle qui dirige le fort. Elle s’est Naramis, seigneur Ézéchiel : (E9, Fo 14, cité de Glantri et au palais de justice, où il ins-
acquis la loyauté de ses officiers. Néanmoins, si sa In 15, Sa 14, Dx 17, Co 11, Ch 14, AL chaotique truit les délits courants. Il occupe également un
duplicité venait à être découverte, Quentin serait – vicomte de Nathrat) poste à responsabilité à la préfecture, ce qui lui
contraint de regagner le Klantyre. Son épouse fait Ézéchiel a été missionné par le Conseil pour permet de se tenir au courant des affaires traitées
son possible pour lui éviter ce destin sordide. rechercher de nouveaux réactifs alchimiques et par les inspecteurs de l’incantation (voir « L’éco-
Le frère de Mary, le seigneur Bruce (C28, N), des composants de sorts dans les zones les plus nomie glantrienne »). En sous-main, il monnaie
est le précepteur d’Angus et l’intendant de la tour reculées de la Sierra plata. Il a découvert un ces informations au plus offrant. Il porte géné-
de Crownguard. Il prétend être un guerrier, et curieux minerais de l’autre côté de la frontière ralement la longue toge rouge distinctive de son
hormis sa sœur, nul ne sait qu’il est en réalité un commune avec Darokin, mais n’a fait part de sa statut de parlementaire, et est affilié au Club des
clerc (une activité totalement illégale à Glantri). Il découverte ni à Darokin ni à Glantri. Il préfère parlementaires.

28
Sorciers, tristes sires et gens de rien

Ratibus, le roi des Mendiants : (V32, Il a mis à profit cette période de sa vie pour des assassins. Dans leur tour de Verazzano, Gri-
Fo 14, In 15, Sa 14, Dx 16, Co 12, Ch 9, prendre le contrôle de la guilde des assassins seo et Rosabianca portent les mêmes longues
AL chaotique) (voir « Guildes et confréries »). Il supervise robes sombres qui dissimulent leurs traits, et il
Maître Ratibus règne sur la redoutable Cour désormais les activités de la guilde depuis sa est facile de les confondre.
des miracles (voir « Guildes et confréries »). Il tour de Castelbianco. Le prince de Caurenze est
est borgne et bossu, et ses cheveux gris huileux un « client privilégié » de la guilde ; il bénéficie Urbaal, seigneur Emeth : (M12, Fo 18,
dissimulent mal les bosses et les verrues qui à ce titre de tarifs préférentiels et de services In 16, Sa 12, Dx 12, Co 14, Ch 10, AL chao-
constellent son visage. Autrefois au service d’un accélérés. tique – comte de Wylon)
prince, il a été pris en train de dérober un arte- Le seigneur Emeth est allié à la maison Sil-
fact magique à son maître, qui l’a fait condam- Tergaland, dame Mariana (Narda verston. Les gens se réfèrent souvent à lui par le
ner à la torture. Ses difformités témoignent de Shelyn) : (M15, Fo 13, In 17, Sa 12, Dx 13, surnom « Urbaal le bleu » en raison de sa barbe
cette condamnation. Malgré ses handicaps, c’est Co 12, Ch 13, AL neutre – (prétendue) mar- broussailleuse aux reflets argentés et bleu-
un voleur vif et agile. quise de Berrym) tés. C’est un élémentaliste de l’air du 3e cercle,
Quiconque prétend intégrer la cour doit La soi-disant marquise de Berrym est un spécialisé dans la magie du ciel et du climat.
être affligé de difformités le rendant au moins escroc. La marquise légitime est décédée il y a La rumeur veut qu’il se soit fait construire un
aussi laid que le roi. Dans le cas contraire, les trente ans, seule et sans héritier. Le maître de la château volant suspendu à un nuage et tiré par
mendiants de la cour le rouent de coup jusqu’à guilde des porte-parole, Meister Rannigar Budu- deux rocs géants. En fait de nuage, il s’agit d’un
ce que son apparence convienne. Tel est le prix lug, a saisi cette occasion de prendre le contrôle ballon rempli d’air chaud. Il a en effet conçu un
à payer pour appartenir à la Cour des miracles. du marquisat. Il a tenu le décès secret et mis au sort permettant de conserver l’air chaud pen-
point un plan avec une de ses complices les plus dant une longue période.
de Sephora, dame Geneviève : (M20, sûres, Narda Shelyn. Narda joue le rôle de feu
Fo 11, In 17, Sa 15, Dx 10, Co 13, Ch 11, dame Mariana. Elle ne quitte jamais la tour et Vandehaar, seigneur Pieter : (M11, Fo 14,
AL neutre – comtesse de Touraine) accorde aussi peu d’audiences que possible. Elle In 15, Sa 14, Dx 11, Co 16, Ch 9, AL chaotique
Dame Geneviève était autrefois la châte- s’acquitte de ses obligations au Parlement par le – baron d’Oxhill)
laine de Sylaire en Nouvelle Averoigne (voir la biais d’un collège de représentants « gracieu- Le seigneur Pieter Vandehaar gouverne la
maison de Sylaire et le module X2). Après la sement » mis à sa disposition par la guilde des plus occidentale de toutes les baronnies glan-
destruction du château d’Ambreville, elle offrit porte-parole, et qui ignorent la supercherie triennes, non loin de fort Sablestone. Sous une
sa tour à Étienne en échange d’un droit de à laquelle ils participent. Elle manipule – ou identité d’emprunt, il finance une bande de
passage vers Glantri. Aussi la tour de Sylaire supprime – quiconque représente un dan- brigands pour qu’ils contraignent diverses per-
fut-elle transportée pierre par pierre vers son ger pour sa couverture (serviteurs, officiers, sonnalités influentes du cru – dont le maire de
nouvel emplacement. Depuis, dame Gene- gardes et autres officiels en poste dans le Kern – à solliciter un acte d’enfiefment en sa
viève s’est employée à gravir les échelons de marquisat). faveur. Il a fait assassiner plusieurs nobles qui
la noblesse jusqu’à devenir comtesse de Tou- avaient des projets concurrents, mais sa prin-
raine. Elle est en outre le grand maître de Timenko, seigneur Piotr-Grygory : (M9, cipale rivale reste dona Isabella de Montebello.
l’alchimie. Cette très belle femme retient son Fo 15, In 16, Sa 17, Dx 11, Co 15, Ch 14, Pieter est un Adepte du feu (voir « Guildes
épaisse chevelure châtain bouclée dans un filet AL chaotique – baron de Kutchevski) et confréries ») et un élémentaliste de feu du
de fils d’argent. Elle a le pouvoir de charmer Piotr-Grygory est un des vampires au ser- 3e cercle.
tout individu de sexe masculin qui rate un jet vice du prince Morphail. Il se présente souvent
de protection contre les sorts. comme un spécialiste ès morts-vivants, et plus Verlien, dame Sinaria : (M21, Fo 12, In 17,
particulièrement en matière de vampires. Qui- Sa 11, Dx 12, Co 12, Ch 8, AL chaotique – com-
Song-Anh, Poing du khan : (C18, Fo 13, conque est assez inconscient pour interroger ce tesse de Haut Sonden)
In 15, Sa 17, Dx 11, Co 14, Ch 16, AL chaotique « spécialiste » en personne risque d’obtenir une Dame Sinaria tente de percer les mystères
– clerc itinérant) réponse inattendue à ses questions. D’aucuns de la Radiance depuis de nombreuses années,
Song-Anh est un Poing du khan (voir deviennent ses familiers vampires ; les autres se mais en vain. En espionnant les Virayana –
« Guildes et confréries »). Quand il rencontre voient chassés de la tour et livrés à une grande qu’elle abhorre – elle a découvert que le jeune
un esprit réfractaire à ses enseignements, il sou- meute de loups contrôlés par le baron. Piotr- seigneur Rejladan avait quelques connaissances
met l’incrédule à une quête religieuse. La vic- Grygory est un nécromancien du 2e cercle. sur le sujet. Elle s’est alors arrangée pour le
time doit prêcher la loi des Immortels jusqu’à capturer et l’emprisonner dans un petit plan
ce qu’elle parvienne à convertir au moins une Fulvina, signor Griseo : (M16, Fo 14, de Moebius où un athach (voir les règles Mas-
personne, puis revenir se présenter à Song-Anh. In 16, Sa 12, Dx 16, Co 10, Ch 17, AL chao- ter) le pourchasse en permanence. Rejladan est
Bien entendu, ce dernier aura quitté les lieux tique – vicomte de Verazzano) condamné à fuir indéfiniment devant le préda-
depuis longtemps déjà. Le seigneur Griseo est un partisan du prince teur, à moins qu’il ne jette l’éponge et n’accepte
Innocenti di Malapietra qui s’est spécialisé dans de dévoiler son savoir à sa ravisseuse. Cela
di Tarento, signor Antonio : (M12, Fo 17, les techniques magiques de polymorphisme. Il fait déjà des mois qu’il survit dans ce plan de
In 16, Sa 10, Dx 16, Co 10, Ch 9, AL chaotique est très doué pour prendre l’apparence de dif- moins de dix kilomètres de long. Dame Sinaria
– vicomte de Castelbianco) férents nobles, ce qui en fait le maître-espion est une Adepte du feu, une élémentaliste de feu
Antonio s’est acquis le soutien du prince d’Innocenti. Actuellement, il adopte l’appa- du 4e cercle et un membre respecté de la Libre
Innocenti en assassinant à sa demande plusieurs rence d’Agostino di Malapietra afin de détermi- société anachronique aalbanaise (voir « guildes
membres de la famille di Malapietra. C’est un ner si celui-ci est en contact avec l’empire de et confréries »).
alchimiste du 3e cercle très compétent en dé- Thyatis. Pour certaines missions, il lui arrive de
coction de poisons. L’influence du prince lui a requérir l’assistance de son épouse Rosabianca,
permis de fonder le vicomté de Castelbianco. un assassin de 10 DV qui opère généralement
Antonio a autrefois vécu dans la cité de Glantri. pour son propre compte à l’insu de la guilde

29
Sorciers, tristes sires et gens de rien

Virayana IV, prince Jherek : (M27, Fo 12, découvert qu’il détenait des connaissances rela- a le teint cuivré des Flaems, mais contrairement
In 17, Sa 16, Dx 15, Co 10, Ch 16, AL neutre – tives à la radiance. Il est exact que le jeune sorcier à ses parents, ses cheveux bouclés ont des reflets
khan de Singhabad) a mis la main sur un antique grimoire traitant de argentés. Elle a des grands yeux verts limpides, des
la Radiance, mais il a été capturé avant d’avoir pu lèvres pulpeuses et un comportement aguicheur.
l’étudier en détail. Sa mère n’apprécie guère ses manières, et l’organe
législatif de la principauté a récemment décrété
Vlaardoen XI, prince Vansérie : (M28, Fo 8, que tout individu de sexe masculin qui parlerait
In 18, Sa 14, Dx 10, Co 10, Ch 12, AL chaotique à la princesse héritière ou poserait la main sur elle
– vicomte de Linden) serait exécuté. Juliana n’a pas été mise au courant
Vansérie est le prince régnant de Bergovie, de ce décret.
le vicomte de Linden et le trésorier du Conseil. Le seigneur Anton (G22, C), le frère du
Il est également un des mages les plus puissants prince, a trouvé la mort il y a plusieurs années
du pays, ayant partiellement percé les secrets de la dans un combat qui l’opposait à un dragon d’or
Radiance et atteint le rang de grand maître de l’élé- ancien. Le dragon, Raknaar (22 DV, L), qui res-
mentalisme de feu. Il ne passe pas inaperçu avec sa sentait le besoin de se changer les idées, a pris
chevelure et sa barbe roux flamboyant. une apparence humaine afin de pouvoir pénétrer
dans la tour de Linden, puis a lancé un sort de
métempsycose sur le corps d’Anton. Enfin, il a
camouflé sa propre enveloppe humaine au fond
des oubliettes de la tour. Depuis qu’il vit parmi
les Vlaardoen, il est tombé en admiration devant
la beauté de Juliana et continue d’assumer l’appa-
rence d’Anton afin d’être en mesure de la proté-
ger. Il sent que l’alignement de Juliana s’oppose à
Jherek Virayana est le quatrième souverain du celui de ses parents.
Krondahar, le juge suprême du Conseil et le khan
de Singhabad. C’est un homme extrêmement raf- Wutyla, seigneur Laszlo : (M9, Fo 11,
finé qui n’hésite pas à dépenser une fortune pour In 14, Sa 8, Dx 10, Co 18, Ch 7, AL chaotique –
honorer un noble en visite dans sa principauté. Ses baron de Mariksen)
banquets sont réputés pour la succulente nourri- Parmi les nosfératus contrôlé par le prince
ture exotique – mais il est recommandé de ne pas Morphail, Laszlo, un nécromancien du 2e cercle,
chercher à connaître la composition du menu. Il est celui dont le domaine est le plus éloigné de la
aime à organiser des chasses aux montres dans les tour d’Igorov, et par conséquent, celui sur lequel
monts Colossus qui bordent sa principauté. Les le contrôle du prince est le plus lâche. Pour ne
tigres des montagnes constituent un gibier privi- pas enfreindre ouvertement le code des vampires
légié. C’est également le cas des visiteurs indési- (voir le prince Morphail Gorevitch-Woszlany), il
rables. Le prince met un point d’honneur à laisser lui arrive de quitter Mariksen pour une « incur-
la vie sauve aux captifs qui parviennent à survivre Vansérie est à la tête d’une association appelée sion » dans les steppes d’Éthengar. Pour com-
une journée entière à la chasse. Il est le grand « Adeptes du feu » en mémoire d’une ancienne battre cette menace vampire, le khan a multiplié
maître de l’illusion. faction alphatienne éponyme (voir « Guildes et les envois de clercs le long de la frontière, ce qui
confréries »). Il s’oppose aux Aendyr qui se consi- contribue à accroître encore les tensions entre
La famille Virayana : Les Virayana forment dèrent comme les héritiers de la faction rivale, les les deux pays. Laszlo est très angoissé à l’idée
une famille sans histoire, unis derrière leur prince. « Adeptes de l’air ». Vansérie est à la recherche de que son suzerain vienne à apprendre ses écarts
Celui-ci a trois épouses, Lan-Syn (M17, C, illusion- survivants parmi les Adeptes du feu originels. Ses de conduite. Si une connaissance du prince (telle
niste du 4e cercle), Aleah (V17, C) et Waira (G14, investigations le conduisent parfois jusque dans Szasza Markovitch) découvrait la vérité et déci-
C), et de nombreuses concubines. Ses épouses ne des plans extérieurs pour des séjours qui peuvent dait de le faire chanter, Laszlo n’aurait d’autre
s’entendent pas entre elles et chacune cherche à s’étendre sur plusieurs semaines consécutives. choix que de céder à tous les termes du chantage.
devenir la favorite. La succession s’annonce com-
pliquée : des trois épouses, Lan-Syn, la seule mage, La famille Vlaardoen : Les Vlaardoen Zispaghi, Luigi « Belcanto » : (V5, Fo 12,
serait la seule héritière « légitime », mais elle n’a pas constituent une des plus petites familles prin- In 14, Sa 8, Dx 13, Co 10, Ch 17, AL chaotique
donné de fils au prince alors qu’Aleah et Waira lui cières. On murmure que l’épouse du prince, dame – le gondolier chantant)
en ont chacune donné un. Si le prince venait à dé- Wilhelmine (M23, C, élémentaliste de feu du Luigi est un gondolier de la cité de Glantri,
céder, chacune des épouses tenterait d’éliminer les 4e cercle), est stérile depuis qu’elle a enfanté sa et un membre du Gang des détrousseurs. Tous
deux autres et d’établir sa progéniture sur le trône. fille, voire qu’elle l’a toujours été et que le couple les habitués des canaux connaissent son habi-
Le fils cadet, Rejladan (M9, L, illusionniste du princier a secrètement acheté – ou volé – Juliana tude de chanter des chansons d’amour quand il
1er cercle), a récemment disparu lors d’une battue à ses parents légitime. Wilhelmine est une Adepte est aux commandes de sa gondole. Il lui arrive
dans les montagnes. Jherek suppose qu’il a été du feu et un membre de la Libre société anachro- de pratiquer des enlèvements pour le compte de
capturé par des sasquatches, mais aucune de ses nique aalbanaise, ce que peu de personnes savent, la Compagnie populaire des lanceurs de sorts
tentatives pour le localiser n’a été couronnée de même au sein de la famille. (les inspecteurs de l’incantation constituent une
succès. L’aîné, Ralindi (M9, N, illusionniste du Dame Juliana (M9, L, élémentaliste de feu du cible de choix). Un bouton à l’arrière de sa gon-
2e cercle), a également tenté en vain de retrouver 1er cercle), âgée de 18 ans, montre d’excellentes dole permet de diffuser un gaz somnifère dans
son demi-frère. En réalité, Rejladan a été kid- dispositions pour l’apprentissage de la magie en la cabine et de verrouiller la porte et les hublots.
nappé par dame Sinaria Verlien après qu’elle a général et de la maîtrise du feu en particulier. Elle

30
Sorciers, tristes sires et gens de rien

Ambassadeurs gon de jade – voir les règles Master). karameikien, dans le but de fragiliser le pouvoir
Galladin, seigneur : (E8, Fo 8, In 17, Sa 10, du duc Stefan. À terme, Sergei ambitionne de
Dx 15, Co 12, Ch 16, AL neutre – seigneur am- Torenescu, seigneur Sergei : (G4, Fo 16, démettre le duc et de s’approprier le trône vacant.
bassadeur d’Alfheim) In 15, Sa 14, Dx 13, Co 12, Ch 15, AL chaotique Il lui arrive parfois de se rendre incognito dans
Galladin est un des ambassadeurs en poste à – seigneur ambassadeur de Karameikos) les quartiers ouest de la cité pour diverses autres
Glantri les plus intègres. Il estime en toute bonne Sergei est un homme gras et mielleux qui ar- activités malhonnêtes.
foi qu’Alfheim n’a pas véritablement besoin du bore une balafre le long de l’œil droit. Il a obtenu
savoir magique des Glantriens, et par conséquent son poste d’ambassadeur par l’entremise de son Diaura, dame Scrutina : (G4, Fo 7, In 17,
il ne tolère aucune extorsion de renseignements. cousin Boris, qui a fait jouer ses relations avec le Sa 16, Dx 15, Co 5, Ch 9, AL neutre – dame am-
Il n’entretient de contacts ni avec les insurgés de gouvernement karameikien. Il y a quelques an- bassadrice de Darokin)
l’E.L.F.E. ni avec ceux du F.É.E., et fait expulser les nées, Sergei a aidé son cousin à éliminer un rival Dame Scrutina a été nommée ambassadrice
agitateurs qui s’introduisent dans son ambassade. (voir le GAZ1). En échange, Boris lui a obtenu de Glantri en raison de son habileté en affaires et
Il a conscience d’être surveillé par les services de son poste, ce qui lui a évité de devoir répondre en politique. C’est une femme riche, âgée, maigre,
renseignement glantriens, mais ça ne le préoccupe aux fâcheuses questions que les autorités n’au- aux cheveux gris et à la voix chevrotante. Pour une
pas car il n’a rien à cacher. Sa fonction consiste raient pas manqué de lui poser à propos de sa personne de son rang, elle porte des vêtements
essentiellement à garantir de bonnes conditions participation à des activités illégales récemment étonnement simples et peu de bijoux.
de vie aux elfes sylvains résidant à Glantri, et à mises à jour. Nonobstant ses indéniables compétences en
consolider l’alliance entre les deux pays. C’est un À Glantri, Sergei dirige un cercle de jeu, mais matières d’économie et de sciences politiques, dame
elfe entre deux âges, au teint légèrement halé, à la il ne s’agit que d’une couverture. La véritable Scrutina a la déplorable habitude de faire des éco-
chevelure blanc métallique et à la barbe méticu- finalité de cette structure est de mettre en rela- nomies de bout de chandelle sur tout ce qu’elle ne
leusement taillée. Il apprécie les vêtements de soie tion des membres de la Compagnie populaire des considère pas comme absolument vital. Elle traîne
verte, et porte quelques bijoux discrets sertis de lanceurs de sorts et des Karameikiens opposés à une réputation d’incurable radinerie pour tout ce
pierre de jade. Il est le frère de Shalander, l’ambas- la domination thyatienne de leur pays. Les sor- qui concerne les dépenses courantes. Les rares ré-
sadeur d’Alfheim en Karameikos (voir le GAZ1). ciers échangent des pièces glantriennes illusoires ceptions qu’elle donne à l’ambassade sont frugales
Il suit des cours à la grande École de magie et tra- contre de la monnaie karameikienne réelle, à la et ennuyeuses, et les produits sont d’une qualité
vaille à décrocher le 1er cercle en dracologie (dra- fois pour enrichir la Compagnie populaire des médiocre, pas au point que les convives puissent
lanceurs de sorts et pour appauvrir le Trésor légitimement se sentir offensés, mais presque.

31
Guildes et confréries
Assis dans l’humidité glaciale d’une cellule, tions afin d’accroître leurs connaissances
sorcellerie. Leur influence est très variable : elle
vêtus de longues robes rouges qui les couvrent individuelles, mais ils ne partagent pas ces
dépend essentiellement de leurs méthodes et
de la tête aux pieds, ils attendent patiemment. connaissances avec le reste de la population,
de leurs objectifs.
Leurs capuchons pointus dissimulent leurs traits, afin de pouvoir les manipuler à loisir.
« Les forces qui orientent la politique glo-
et leurs ceintures pendent jusqu’au sol. Enfin, Social : Ces groupes pratiquent la redistribu-
bale de notre nation sont intimement liées à
quelqu’un approche : l’écho de ses pas résonne tion de ressources communes au bénéfice
notre philosophie de promotion de la sorcel-
dans la pénombre. des membres dans le besoin. Ils se prému-
lerie. Ensuite viennent les consortiums mar-
« C’est lui », chuchote quelqu’un. nissent ainsi contre les possibles coups du
chands, qui organisent en grande partie notre
Son voisin empoigne son bâton et répond sort à venir.
économie. Il existe de nombreux autres
avec froideur : « Les souterrains de la tour groupes d’influence, mais ils restent pour la
sont profonds, et nul ne sait avec certitude ce plupart discrets, soit parce qu’ils sont illé- Statuts
qu’abrite cet endroit, hormis les captifs et leurs gaux, soit parce que leurs intentions sont Légal : Ce statut caractérise les groupes qui
gardiens. Espérons qu’il s’agit bien de celui que malveillantes. ont une existence officielle reconnue par
nous attendons, ou bien nous sommes sans « Ces associations exigent généralement le Conseil. Tant qu’ils conservent ce statut,
doute condamnés. » des critères d’admission. Il peut s’agir de l’ac- ils peuvent défendre leurs intérêts sans être
Un homme au premier rang se retourne et quittement d’un droit d’entrée, de la pronon- inquiétés.
grogne une réplique : « Nous ne sommes plus ciation d’un serment ou encore de l’accomplis-
des novices en matière de législation. L’école Semi-légal : Ces groupes sont tolérés par le
sement d’une mission. Par la suite, les membres
n’aurait pas pris le risque de nous faire venir Conseil des princes tant qu’ils ne créent
peuvent généralement renouveler leur adhésion
ici si le danger était si grand. Ayez confiance, aucun trouble pour la Nation ou pour une
moyennant quelques pièces d’or.
frères, le maître est ici. Je sens sa présence par- principauté en particulier.
« Pour mieux vous imprégner de ce que
mi nous maintenant. » Illégal : Les membres de ces groupes sont
sont ces organisations, vous allez devoir vous
Le silence se fait ; les bruits de pas dans le considérés comme des criminels et sont
familiariser avec leurs origines, leurs motiva-
couloir cessent. Des mots résonnent dans l’obs- recherchés par les forces de l’ordre compé-
tions et leurs méthodes. Nous avons recours à
curité, et soudain une sphère de lumière apparaît tentes. Ils gardent toujours le secret sur leurs
deux critères pour les classifier. Dans le jargon
dans une illumination prismatique qui se déchaîne activités : il est difficile pour un non-membre
des spécialistes en législation, ces deux critères
dans toutes les directions. Quand la lumière de les contacter et de les rejoindre.
sont désignés par les termes d’alignement et de
s’estompe, elle laisse apparaître la silhouette du statut. » Secret : Ces groupes ne sont pas nécessaire-
Maître. Il porte une longue robe pourpre sem-
blable à celle de ses auditeurs. ment illégaux, mais ils préfèrent conserver
Alignements leurs activités aussi secrètes que possible par
Influences et rapports Belliciste : Les factions qui relèvent de cette crainte d’infiltration, ou pour éviter les com-
de force à Glantri : catégorie emploient la violence pour parve- plications légales.
Une introduction par nir à leurs fins. Elles n’ont jamais d’existence
Son Honneur le prince officielle et la plupart sont illégales, mais Liste des guildes et confréries
Jherek, juge suprême du il arrive que des princes tolèrent certaines
« Après cette mise au point de certains concepts
Conseil d’entre elles.
génériques, nous allons passer à une étude plus
Dissuasif  : Cette catégorie caractérise les orga- détaillée des principales organisations. »
« Vous tous, qui êtes en quête de savoir, je
nisations qui défendent leurs intérêts par des
vous salue ! J’ai grand plaisir à vous voir réu-
menaces. Quand un de leurs membres est Adeptes du feu
nis en ce lieu de désespoir, car nul ne devrait
inquiété, elles le protègent généralement par Alignement : philosophique, politique
jamais avoir à s’aventurer dans les ténèbres
un mouvement de grève massif. Statut : illégal ; vieilles familles flaem nobles
sans une idée préalable de qui peut l’y avoir
précédé. Ceux d’entre vous qui régneront Mercantile : Ces factions ont pour objectif de Droit d’adhésion et de renouvellement : néant /
un jour sur un domaine auront l’occasion de générer de l’argent via les activités de leurs néant
mettre à profit les maigres connaissances que membres. Une partie de cet argent est redis-
tribué aux membres sous forme de services ; « Cette faction nous rend extrêmement per-
je vais partager avec vous en ce jour… à condi- plexes. Nous avons pourtant consacré des
tion que leurs intentions soient honorables. ce qui reste enrichit les dirigeants.
moyens importants à l’analyse de ses activités
Dans le cas contraire, ils devront affronter Philosophique : Ces factions pratiquent le prétendument discrètes, mais sans parvenir à
ma justice. Les cachots de la tour des Sou- prosélytisme ; ses membres s’organisent dégager le moindre schéma directeur, hormis
pirs s’étendent profondément sous terre, et pour propager leurs convictions le plus effi- la propagation du chaos et de la confusion.
aucun de ceux que j’y ai fait enfermer n’en est cacement possible auprès de la population Nous soupçonnons la famille Vlaardoen d’être
jamais ressorti. Bien ! Commençons sans plus (il peut même s’agir de croyances religieuses) impliquée. »
attendre, car vous avez beaucoup à apprendre. Leur motivation essentielle est d’être pé-
« À de nombreuses reprises, notre nation rennes. Notes à l’intention du MD : Les Adeptes du feu
a été déchirée par les calculs personnels et Politique : Ces factions luttent pour obtenir appartiennent à d’anciennes familles aristocra-
les conflits d’intérêt. Lorsque notre système des privilèges et pour casser les privilèges tiques flaem spécialisées dans la magie du feu.
de magiocratie a été institué, de nombreuses des factions rivales. Par la négociation, elles Nombre d’entre eux sont diplômés de la grande
factions ont été dissoutes, alors que quelques- s’appliquent à infléchir en leur faveur l’opi- École de magie et ont atteint différents cercles en
autres subsistaient. Depuis, de nouvelles nion publique, les lois et les rapports de élémentalisme du feu. Ils n’ont jamais consenti à
guildes et confréries ont été fondées, de plus force au Conseil et au Parlement. reconnaître la mainmise du Conseil des princes
en plus hermétiques et de plus en plus orien- sur le pays qu’ils dominaient autrefois. Ils œuvrent
tées vers l’acquisition de puissance à travers la Scientifique  : Les membres de ces organi-
en secret à attiser les tensions entre les principau-
sations mettent en commun des informa-

32
Guildes et confréries

tés afin de les affaiblir. Ils sont ainsi à l’origine de (comme une hausse jugée excessive des taxes com-
nant les circuits des inspecteurs pour leur
plusieurs conflits entre le Belcadiz et l’Erewan merciales), les marchands peuvent répliquer par une
échapper, et parfois même pour leur tendre des
d’une part, entre les Aendyr et les di Malapietra hausse générale des prix ou par un embargo sur
embuscades) et, dans certains quartiers, rac-
d’autre part. l’approvisionnement d’une ou plusieurs principautés.
ket. Nous soupçonnons certains dignitaires du
Le prince Vansérie Vlaardoen dirige cette fac- Parlement d’être à l’origine des fuites qui per-
tion depuis sa tour de Linden. Les membres les mettent à ces bandits de se soustraire à la loi. » Cour des miracles
plus illustres en sont Pieter Vandehaar, Sinaria Alignement : mercantile, belliciste
Verlien et Wilhelmine Vlaardoen. Notes à l’intention du MD : La compagnie s’est Statut : illégal ; mendiants
également spécialisée dans le vol de parchemins et Droit d’adhésion et de renouvellement : un handi-
Caisse de solidarité pour les de livres de sorts, ce qui lui vaut l’inimitié du Gang cap / 1 dc
ministres et les ambassadeurs des détrousseurs avec qui elle est en concurrence.
Alignement : social, politique « Les victimes de sorts débilitants et les perdants
Cette activité est très concentrée dans la cité de des duels sont souvent réduits à la mendicité.
Statut : semi-légal ; équipes princières Glantri, et plus particulièrement dans le quartier
Droit d’adhésion et de renouvellement : Ces pauvres miséreux souffrent fréquemment
de la grande École de magie. de malédictions, de difformités et d’autres maux
580 dc / 60 dc
qui rendent une existence normale impossible.
« Tous les fonctionnaires de haut rang qui tra- Confrérie de la Radiance Rejetés par la population, ils trouvent refuge à la
vaillent pour le Conseil cotisent à la caisse de Alignement : philosophique, belliciste Cour des miracles, dans le quartier ouest. »
solidarité. Les moyens collectés sont employés Statut : secret ; utilisateurs de la Radiance
à garantir les privilèges politiques des contribu- Droit d’adhésion et de renouvellement : néant / Notes à l’intention du MD : Une condition sine
teurs – immunité diplomatique dans toutes les néant qua non pour être accueilli à la Cour des miracles
principautés et non-imposabilité des revenus. « On ne sait quasiment rien de cette organisa- est de souffrir d’une difformité spectaculaire et re-
Quand un membre décède dans l’exercice de tion très mystérieuse. Son nom suggère un rap- poussante. Les membres doivent jurer une loyauté
ses fonctions, la caisse verse au chef de famille port avec la puissance légendaire qui rayonne absolue à Ratibus le roi des mendiants (voir « Sor-
survivant une rente annuelle pendant vingt ans. prétendument du centre de notre nation. La ciers, tristes sires et gens de rien »). En échange,
La caisse a son siège dans la cité de Glantri. » maréchaussée de Glantri offre 100 000 dc à qui- la cour les protège et leur offre si possible les
conque sera en mesure d’apporter des informa- moyens de se venger.
Club des parlementaires tions permettant la capture d’un des frères de la
Alignement : scientifique, politique Radiance. Nul ne sait où ils se réunissent. » Égalité, Liberté, Fraternité
Statut : légal ; employés du Parlement Elfique
Droit d’adhésion et de renouvellement : 65 dc / 3 dc Notes à l’intention du MD : Cette organisation est la Alignement : politique, belliciste
plus hermétique de toutes, et celle qui compte le Statut : illégal ; elfes erewani
« Ce groupe est constitué d’experts juridiques moins de membres. Pourtant, c’est aussi la plus Droit d’adhésion et de renouvellement : 140 dc /
employés par le Parlement. Leur expérience puissante et la plus redoutable. N’y sont admis que 5 dc
politique leur confère une compétence rare et les quelques sorciers qui ont compris comment
précieuse, celle de savoir organiser au mieux « Il est regrettable que ce groupuscule terro-
canaliser la Radiance, une puissante émanation riste, heureusement très impopulaire au sein
une campagne politique visant à gagner des magique dont la source est loin en dessous de la
voix. En sus de leur métier, ils font donc office de la population non-elfique, bénéficie appa-
grande École de magie. remment du soutien des Erewani. Les activistes
de consultants pour les nobles en campagne, La confrérie n’a pas de lieu de réunion
moyennant honoraires. Le but de la confrérie de l’E.L.F.E. luttent contre toute tentative de
fixe. Les frères utilisent tous des pseudonymes réunification des deux clans elfes sous auto-
est de restreindre l’accès à cette étonnante spé- et ne connaissent pas l’identité de leurs pairs.
cialité. » rité belcazienne. La princesse Carlotina dément
Leur guide n’est autre que le prince Étienne toute implication, mais sa position souffre d’un
d’Ambreville (voir « Sorciers, tristes sires et manque de transparence. »
Notes à l’intention du MD : Cette organisation
gens de rien  »). Étant un Immortel, il connaît
agit en outre pour le maintien du système de scru-
automatiquement l’identité de quiconque établit Notes à l’intention du MD : L’E.L.F.E. est illégal
tin en vigueur, qui est la source de sa prospérité.
un contact avec la Radiance. partout à Glantri, y compris en Erewan. Carlotina
Elle a ses bureaux au Parlement.
désapprouve les méthodes violentes de l’organisa-
Compagnie populaire des Consortium des marchands tion, mais elle n’est pas en mesure de la démante-
Alignement : mercantile, dissuasif ler. Elle est dirigée par dame Esméralda Erewan
lanceurs de sorts
Statut : légal ; marchands depuis Erendyl.
Alignement : mercantile, belliciste
Droit d’adhésion et de renouvellement : 500 dc / L’objectif réel et secret de l’E.L.F.E. est d’ob-
Statut : illégal ; sorciers sans permis
100 dc tenir d’abord l’autonomie politique de l’Erewan,
Droit d’adhésion et de renouvellement : 50 dc /
12 dc puis son rattachement au royaume d’Alfheim.
« Le Consortium revendique le monopole de
Carnobalth nie fermement tout contact, mais il a
toutes les transactions commerciales majeures
« De nombreux sorciers étrangers rejoignent été établi que l’E.L.F.E. est partiellement financé
conclues à Glantri, en particulier à l’import et
cette secte. C’est également le cas de plusieurs par des particuliers alfheimiens.
à l’export. Tous les marchands dont les profits
sorciers glantriens qui se sont vu retirer leur
annuels excèdent 1000 dc doivent être affiliés au
permis d’incanter. Leurs activités s’organisent
Consortium qui, dans le cas contraire, refusera Fiers Fermiers
selon trois branches : offres de services ma-
de conclure la moindre affaire avec eux. » Fondamentalistes
giques à prix cassés par rapport aux services Alignement : social, belliciste
légaux, entrave à l’Inspection de l’incantation Notes à l’intention du MD : Le Consortium des mar- Statut : illégal ; fermiers des territoires francs
(la compagnie achète des informations concer- chands siège dans la cité de Glantri. En cas de prise Droit d’adhésion et de renouvellement : 1 dc / 1 cp
de décisions allant à l’encontre de leurs intérêts

33
Guildes et confréries

bourrage d’urnes lors des élections, pour avanta- 1500 dc / 95 dc


« Ce groupe en plein essor est composé de
ger les intérêts belcaziens. À terme ils visent la réu-
fermiers des territoires francs qui tiennent fer- « Les architectes de la guilde sont capables de
nification des deux provinces elfiques sous l’auto-
mement à leur indépendance et leurs libertés, construire des bâtiments à la fois élégants et
rité de Carnélia. Le F.É.E. est toléré au Belcadiz,
et s’opposent à tout acte d’enfiefment qui as- résistants. Leurs constructions peuvent com-
mais illégal partout ailleurs à Glantri. Don Carlo
sujettirait leurs terres à un domaine nobiliaire. porter des éléments magiques, à la discrétion
de Belcadiz dirige l’organisation depuis la Nou-
Il s’agit souvent de paysans miséreux qui se des clients, moyennant un surcoût. La guilde
velle Alvar, la ville dont il est le préfet.
méfient des propriétaires terriens plus fortunés. garde jalousement ses secrets de fabrication.
Ils se montrent particulièrement actifs dans les Pour adhérer, il faut être natif de la Caurenze,
régions de Sablestone et de Bramyra. » Gang des détrousseurs
Alignement : mercantile, dissuasif s’acquitter des droits d’entrée et avoir bâti une
Statut : semi-légal, secret ; voleurs construction remarquable. La maison mère de
Notes à l’intention du MD : Les fermiers colla- la guilde se trouve à Lizzieni. »
borent souvent avec les assassins de la guilde, qui Droit d’adhésion et de renouvellement : 50 dc / 3 dc
disposent de moyens de pression leur permettant « La plupart des voleurs sont affiliés au Gang Guilde des Artistes unifiés
d’influencer la population locale, ou de dissua- des détrousseurs. En échange d’un écot men- Alignement : philosophique, social
der un nobliau qui ambitionnerait d’établir une suel, ils obtiennent le droit d’opérer dans le Statut : légal ; comédiens, danseurs et acro-
nouvelle baronnie. L’organisation a des locaux à périmètre contrôlé par le gang. Les représailles bates
Bramyra, Estoniarsk, Huledain et Kern. En cas à l’encontre des voleurs indépendants sont très Droit d’adhésion et de renouvellement : 10 dc / 2 dc
d’invasion (ou de soulèvement), elle peut mobili- violentes. Quelques nobles louent les services
ser une force de 150 hommes (classe de troupe de cette guilde, ce qui explique qu’elle n’a pas « Tous les types de bateleurs (comédiens, trou-
convenable, IB 58) armés de fourches. été déclarée illégale. » badours, danseurs, acrobates, comiques, mon-
treurs d’animaux, poètes, peintres, sculpteurs,
Fraternité des érudits Notes à l’intention du MD : Les détrousseurs etc.) peuvent adhérer à cette guilde dont la
Alignement : scientifique, dissuasif sont en bons termes avec la guilde des assassins, vocation est d’aider les proches des artistes qui
Statut : légal ; enseignants mais pas avec la Cour des miracles, qu’ils accusent meurent prématurément. Elle a sa maison mère
Droit d’adhésion et de renouvellement : 180 dc / d’empiéter sur leur territoire. à Vyonnes. »
15 dc Le gang se décline en guildes locales, la prin-
cipale étant celle de la cité de Glantri. Chaque Guilde des assassins
« L’enseignement dispensé dans les principau- Alignement : mercantile, belliciste
grande ville est sous la férule d’un groupe semi-
tés ne se réduit pas à la seule grande École de Statut : illégal ; assassins
autonome, dont la plupart préféreraient être dis-
magie. Il existe au contraire tout un réseau Droit d’adhésion et de renouvellement : 75 dc /
pensés de reverser une partie de leurs profits à la
d’établissements scolaires de toutes sortes, et 12 dc
guilde centrale. Il arrive qu’un de ces groupes tente
chaque enseignant professionnel en poste dans
de faire sécession. Dans ce cas, l’état de tension « Les assassins opèrent de préférence la nuit.
un de ces établissements peut intégrer cette
habituel dégénère en une guerre ouverte. Leurs tarifs sont variables, et ils appartiennent à
association.
« La Fraternité des érudits revendique pour toutes les classes sociales. Par le passé, certains
ses membres le droit d’enseigner toutes les Guilde des alchimistes membres notoires de la guilde appartenaient
Alignement : mercantile, scientifique même à la noblesse. Réciproquement, rares
disciplines qu’ils souhaitent sans craindre de
Statut : légal ; alchimistes agréés sont les nobles qui n’ont jamais eu recours aux
représailles. Si un enseignant est menacé, ses
Droit d’adhésion et de renouvellement : 5 dc / 18 dc services d’un assassin au cours de leur carrière,
confrères de la guilde peuvent refuser d’assu-
rer leurs cours jusqu’à ce que le préjudice subi « Vous n’êtes pas sans savoir que pour les alchi- ce qui explique que la guilde soit plus ou moins
ait été réparé. Étant donné le grand nombre mistes glantriens, le droit d’exercer est subor- tolérée de facto. »
de cursus en rapport avec la magie, on se rend donné à l’obtention d’un agrément délivré par
compte de la nuisance qu’une telle grève pour- la grande École de magie. La guilde des alchi- Notes à l’intention du MD : Le prix usuel d’un
rait représenter pour la communauté des sor- mistes a pour objectif de compiler l’ensemble assassinat s’élève à 500 dc par niveau de la vic-
ciers, et même pour le Conseil des princes. » des connaissances alchimiques existantes et de time. Il est doublé s’il s’agit d’un sorcier, et triplé
restreindre leur accès exclusif à ses membres. s’il s’agit de surcroît d’un noble. La moitié de la
Front d’Émancipation Elfique Par le passé, certains alchimistes qui avaient somme est payable d’avance, et cette avance est
Alignement : politique, belliciste vendu des formules et d’autres connaissances perdue si l’assassin trouve la mort au cours de sa
Statut : illégal ; elfes belcaziens de la guilde ont été purement et simplement mission. Les chances de succès s’élèvent à 50 %, à
Droit d’adhésion et de renouvellement : 150 dc / supprimés. quoi il faut soustraite le niveau de la victime, ainsi
25 dc « Les alchimistes agréés sont reconnais- que 10 points s’il s’agit d’un lanceur de sorts, et
sables à l’étoile bleue tatouée sur leur front. » encore 10 points s’il s’agit d’un noble.
« Les membres du F.É.E. sont majoritairement La guilde accepte aussi les missions de rensei-
belcaziens. Ils se consacrent principalement à la Notes à l’intention du MD : Cette guilde est en gnement. Le maître des assassins n’est autre que le
destruction de biens matériels erewani et au kid- contact permanent avec la guilde des assassins. signor Antonio di Tarento, le redoutable vicomte
napping d’elfes blonds. Ils semblent agir depuis Les services des assassins sont requis quand un de Castelbianco. Il pilote les activités de la guilde
la Nouvelle Alvar, mais aucune connexion avec alchimiste est soupçonné de monnayer des secrets indirectement depuis sa tour, en dépêchant ses
la princesse Carnélia n’a pu être établie formel- de guilde. messagers à l’aide de sorts de téléportation et en
lement. » consultant une boule de cristal avec ESP.
Notes à l’intention du MD : Cette force armée
Guilde des architectes
Alignement : mercantile, scientifique Guilde des déménageurs
belcazienne a pour vocation principale la re- Alignement : mercantile, dissuasif
Statut : légal ; architectes caurenziens
cherche et l’exécution des terroristes de l’E.L.F.E. Statut : légal ; déménageurs professionnels
Droit d’adhésion et de renouvellement :
Une de ses activités secondaires est par ailleurs le

34
Guildes et confréries

Droit d’adhésion et de renouvellement : 500 dc / domaine nobiliaire, à gérer des comptes doma- « Les sages ne peuvent quasiment jamais
10 % des bénéfices niaux, et à s’exprimer au nom d’un seigneur au être poursuivis pénalement sur la base des in-
« Cette guilde a le monopole des déménage- Conseil et au Parlement. formations qu’ils connaissent, la manière dont
ments dans tout Glantri. Les nobles font appel « Un porte-parole accrédité est juridique- ils les ont acquises, ni même leur divulgation.
à elle quand ils doivent changer de domaine, ce ment compétent pour mener toutes espèces de Ainsi, un sage qui révélerait des secrets de
qui leur arrive assez fréquemment. Au sein de transactions au nom de son employeur, dans les défense nationaux ne saurait être inquiété. En
la guilde, les différents déménageurs ont des limites définies par ce dernier. Il ne peut toute- revanche, nos agents enquêteraient sur la source
profils très divers : ils utilisent des matériels dif- fois faire valoir ces prérogatives qu’une fois en- des fuites et le coupable à l’origine de l’informa-
férents et leur vécu est très varié, selon les types gagé par un noble et dûment enregistré auprès tion serait châtié comme il se doit. »
de trésors et d’objets magiques qu’ils ont dû du Parlement.
convoyer lors de leurs missions. Nous n’avons « Les porte-parole de la guilde sont re- Guilde des scribes
aucune raison de nous montrer soupçonneux connaissables au petit diamant serti dans leur Alignement : scientifique, social
quant à leurs activités. » front. » Statut : légal ; scribes et interprètes
Droit d’adhésion et de renouvellement : 20 dc / 2 dc
Notes à l’intention du MD : Les tarifs varient lar- Notes à l’intention du MD : Le diamant est le
gement selon les moyens de transport et les délais siège du lien magique entre le porte-parole et son « Le Parlement glantrien loue les services de
exigés, ainsi que la nature et la quantité des biens employeur. Il rend son porteur incapable de trahir nombreux scribes, car tous les édits et les
à déménager. Les transporteurs font souvent le secret professionnel, y compris sous la torture compte-rendu des votes doivent être traduits
appel à des spécialistes du syndicat des dresseurs ou par quelque contrainte magique ou alchimique. dans chacune des langues en usage dans les
de monstres et à des mercenaires. Ils s’appuient Ces effets ne peuvent être dissipés. L’extraction du principautés.
également à l’occasion sur des moyens magiques, diamant entraîne la mort instantanée du porteur. « Les scribes sont au mieux des fonction-
tels des procédés de téléportation et des tapis Les porte-parole reçoivent le conditionne- naires subalternes qui supportent nombre de
volants, pour autant que leurs clients y mettent le ment de loyauté dès leur admission à la guilde. mauvais traitements de la part des sorciers
prix. Les nobles moins fortunés ou moins dépen- Ensuite, ils sélectionnent les compétences profes- excentriques qui les encadrent. La moindre
siers doivent se contenter de convois de caravanes. sionnelles qu’ils souhaitent acquérir, et financent erreur de transcription pouvant engendrer des
Les tarifs vont de 1 000 dc pour un résultat non eux-mêmes les formations idoines. De cet inves- tensions diplomatiques graves ou des complica-
garanti à 50 000 dc pour un service exceptionnel. tissement initial dépendent donc les capacités dont tions d’ordre magique, ils travaillent en perma-
La guilde a des enseignes dans toutes les ils pourront se prévaloir, et la rétribution qu’ils se- nence sur la corde raide.
grandes villes, mais les meilleurs services ne sont ront en droit d’exiger. On trouve par conséquent « La guilde entretient un fond d’aide tempo-
disponibles qu’à la capitale. Le niveau de presta- des porte-parole bon marché uniquement aptes raire aux familles des membres qui se retrouvent
tion choisi est considéré comme un signe extérieur à décharger leur employeur de quelques affaires subitement dans le besoin. L’argent collecté est
de statut social. courantes, et à l’inverse des experts extrême- également utilisé pour financer les études des
ment chers, capables de prendre en charge toute filles et des fils de scribes les plus prometteurs. »
Guilde des porte-parole l’administration d’une principauté, y compris ses
Alignement : mercantile, politique relations avec les autres provinces. Les émolu- Hospice des guérisseurs mys-
Statut : légal, diplomates conditionnés ments varient entre 50 dc et 5 000 dc mensuels, tiques
Droit d’adhésion et de renouvellement : variable / dont un tiers est reversé à la guilde. Alignement : social, dissuasif
spécial Quasiment personne ne sait que le maître de la Statut : semi-légal, secret ; mystiques
guilde est en mesure de passer outre le condition- Droit d’adhésion et de renouvellement : tous les
« Cette guilde est une de celles qui comptent le nement des membres. Il est seul à en être capable, biens matériels / idem
plus de membres. Elle constitue un des piliers et aucun des maîtres de la guilde n’avait jamais
du système politique et législatif glantrien. Elle « Quelques rares communautés de mystiques
tiré profit de cette capacité avant Meister Ranni- ont obtenu l’autorisation de fonder des mo-
fournit aux nobles trop absorbés par leurs re- gar Budulug, le titulaire actuel de cette charge. Il a
cherches pour se concentrer pleinement au jeu nastères à Glantri, à condition de ne pratiquer
ainsi pris secrètement le contrôle du marquisat de aucune religion. Ces érudits ont une connais-
politique un service de consultation et de repré- Berrym après le décès de sa souveraine légitime,
sentation au Parlement. sance approfondie des herbes qui cicatrisent
dame Mariana Tergaland (voir « Sorciers, tristes les blessures et soignent les maladies. Ils ne
« Tous les porte-parole reçoivent un condition- sires et gens de rien »). À l’exception de cette es-
nement magique qui – à en croire la guilde – peuvent rivaliser avec les sorts de soins clé-
croquerie, la guilde est honnête en affaires. ricaux en terme de rapidité d’action, mais il
les rend incapable de tout acte déloyal envers
leurs employeurs. Hormis ce conditionnement existe peu de maladies qu’ils ne soient capables
Guilde des sages de circonvenir au bout d’une semaine de traite-
– indispensable pour gagner la confiance des Alignement : scientifique, philosophique
sorciers – la guilde dispense à ses membres des ment. La plupart des hospices sont construits
Statut : semi-légal, sages dans les plus hautes montagnes, loin à l’écart
formations les rendant aptes à gouverner un Droit d’adhésion et de renouvellement : 500 dc /
domaine nobiliaire, à gérer des comptes doma- de la population. »
25 dc
niaux, et à s’exprimer au nom d’un seigneur au Notes à l’intention du MD : Les mystiques sont
Conseil et au Parlement. « De nombreux sages glantriens appartiennent
des herboristes et des alchimistes, en aucun cas
« Tous les porte-parole reçoivent un condi- à cette association qui les aide à tirer profit de
des clercs. Leur pouvoir de guérison est donc
tionnement magique qui – à en croire la guilde leurs savoirs et de leurs observations. Une fois
limité : ils ne sont pas en mesure de régénérer des
– les rend incapable de tout acte déloyal envers par an, ils se retrouvent dans la cité de Glantri
membres amputés, de ressusciter les morts ni de
leurs employeurs. Hormis ce conditionnement pour participer au conclave annuel des sages.
guérir les maladies contractées au contact de la
– indispensable pour gagner la confiance des C’est l’occasion pour eux de partager leurs
Radiance (mais ils peuvent soulager la douleur qui
sorciers – la guilde dispense à ses membres des connaissances, soit gracieusement, soit moyen-
en résulte). Les soins qu’ils prodiguent permettent
formations les rendant aptes à gouverner un nant une contrepartie pécuniaire.
de regagner 2 pv par jour, et produisent les mêmes

35
Guildes et confréries

effets qu’un sort de guérison des maladies par Notes à l’intention du MD : Cette société per- Le seigneur Malachie du Marais préside la so-
semaine. Bien qu’ils n’aient pas le moindre inté- çoit toute avancée technique comme une menace ciété depuis son château de Morlay. Elle bénéficie
rêt pour la politique ni pour l’économie, ils main- contre le socle magique de la civilisation glan- aussi du soutien pécuniaire de quelques familles
tiennent un contact ténu avec les dix mille Poings trienne. Chaque fois qu’une machinerie ne com- naines de Rocklogis, qui se vengent ainsi des
du khan, une secte décrite dans ce chapitre. Il leur portant aucun composant magique est conçue, il y Années d’infamie.
arrive ainsi d’offrir l’asile à un clerc en fuite. Le a 30 % de chances qu’elle tente de la détruire ou de
maître spirituel des mystiques glantriens, le Grand s’opposer à son utilisation, par des moyens légaux Servants de la claymore
précieux, réside à Lhamsa dans les monts Colos- ou illégaux. Les sociétaires les plus éminents sont Alignement : philosophique, belliciste
sus. Séréna Aendyr, Wilhelmine Vlaardoen, Sinaria Ver- Statut : illégal ; (principalement) guerriers
lien et surtout dame Gertrud von Drachenfels, qui Droit d’adhésion et de renouvellement : un acte
Les dix mille Poings du khan dirige la société depuis Leenz. héroïque / néant
Alignement : philosophique, belliciste
Statut : illégal ; clercs Organisation de libération de « Ce groupuscule compte parmi les mouve-
Droit d’adhésion et de renouvellement : néant / la Boldavie ments les plus dangereux pour notre système
75 dc Alignement : politique, belliciste politique. Les quelques membres que nous
Statut : secret ; roturiers boldaves avons eu la possibilité d’interroger avaient tous
« Le seul dessein de cette secte hautement illé- Droit d’adhésion et de renouvellement : un passé militaire, et nous soupçonnons plu-
gale et soutenue par Éthengar est de développer néant / 50 dc sieurs officiers supérieurs en faction dans la
la pratique religieuse à Glantri tout en sapant capitale et dans la région de Sablestone de faire
l’hégémonie des sorciers. Les sectateurs sont « On sait peu de choses de cette organisation ter- partie du complot, mais nous n’avons pas la
organisés en groupuscules indépendants, unis roriste. Ses membres s’en prennent aux nobles moindre preuve concrète à ce jour. »
par une foi commune en un Immortel, et guidés boldaves : ils les exécutent ou kidnappent leurs
par un clerc professant cette même foi. proches pour des motifs insondables. On sup- Notes à l’intention du MD : Les Servants de la
Lorsque les autorités démasquent un sec- pose qu’il s’agit d’indépendantistes. Ils se terrent claymore sont majoritairement des combattants ori-
tateur, elles remuent ciel et terre pour remon- dans le réseau d’égouts de Rymskigrad. » ginaires de l’Écosse, une nation d’un univers paral-
ter au clerc à l’origine du mouvement et l’éli- lèle (voir la description du prince Brannart dans le
miner avec tous ses disciples. À ce jour, parmi Notes à l’intention du MD : Les barons vam- chapitre « Sorciers, tristes sires et gens de rien »). Ils
les principautés glantriennes, seule la Nouvelle pires sous l’emprise du prince Morphail doivent se souffrent cruellement du contrôle absolu que l’as-
Averoigne semble vierge de toute influence clé- conformer au code des vampires (voir « Sorciers, semblée des mages exerce sur la destinée du pays, et
ricale. tristes sires et gens de rien »), dont un des principes brûlent de renverser le régime en place.
Une prime de 5 000 dc est promise à tout fondamentaux est de restreindre le vampirisme À ce jour, ils ne se sont pas manifestés en de-
agent à l’origine d’informations permettant aux seuls nobles boldaves. Aussi les barons pour- hors des frontières du Klantyre. Toutefois, ils ont
l’arrestation d’un clerc de cette secte, à laquelle suivent-ils les vampires roturiers pour les éliminer largement infiltré les deux escadrons de Brannart en
s’ajoutent 100 dc par membre profane appré- sans merci. Les vampires menacés par le code ont faction à fort Sablestone et envisagent de passer à
hendé. » fondé l’Organisation de libération de la Boldavie. l’action dans cette région (c’est une des raisons pour
Ils recrutent des chasseurs de vampires pour élimi- lesquelles aucun sorcier n’est encore parvenu à y
Notes à l’intention du MD : L’activité la plus ner les barons et séquestrent des otages en espérant fonder une principauté). Ils ont également infiltré le
délicate des Poings du khan consiste à faire passer intimider le prince. Leur but ultime est de tuer Mor- camp de la passe du Crâne cornu et, de façon mar-
la frontière à des clercs, puis à leur procurer des phail, ce qui affranchirait tous les vampires. ginale, certains cercles militaires de la capitale. Ils ont
faux parchemins d’identité krondariens. Une fois établi leur quartier général à Glenmoorloch, sous la
à Glantri, les clercs se mettent en quête d’un lieu Société de protection canine direction partagée des seigneurs Bruce et Duncan.
favorable pour y implanter un sentiment religieux. Alignement : philosophique, belliciste
Le centre névralgique de la secte est à Braas- Statut : illégal ; lycanthropes Sororité des volets clos
tar, dans la principauté du Krondahar. Le préfet Droit d’adhésion et de renouvellement : 180 dc / Alignement : mercantile, dissuasif
de la ville, le prince Jherek, en est le plus féroce 5 dc Statut : semi-légal, secret
adversaire. Il ne se passe pas un an sans qu’il Droit d’adhésion et de renouvellement : néant / 2 dc
ne découvre et n’élimine une nouvelle branche « Les membres de ce groupuscule hautement
religieuse. illégal sont des lycanthropes. Cette bande de « La Sororité des volets clos est en réalité
créatures ignobles et furtives semble avoir mis une branche du Gang des détrousseurs. Ses
Libre société anachronique en place une structure de crime organisé dans membres monnaient leurs faveurs pour le plai-
aalbanaise les collines au nord de la Nouvelle Averoigne. » sir de leurs clients. Les tarifs varient largement
Alignement : scientifique, belliciste en fonction de l’expérience et de la compétence
Notes à l’intention du MD : Les membres de cette technique des sœurs d’une part, et des toquades
Statut : semi-légal, secret ; magiciens société se considèrent comme les victimes inno-
Droit d’adhésion et de renouvellement : 340 dc / des clients d’autre part. »
centes d’une discrimination raciale et d’une persé-
50 dc cution au niveau national. Leur mot de ralliement Notes à l’intention du MD : Les sœurs ont conquis
« Cette organisation manifeste une peur patho- « N’oubliez pas les Années d’infamie » fait référence une grande influence dans toutes les strates de la
logique de tout ce qui fonctionne sans magie ; aux événements ayant frappé les nains en 802 DC, société glantrienne, y compris parmi les parlemen-
elle s’en prend en particulier à tout mécanisme auxquels ils comparent leur situation actuelle. En taires, c’est pourquoi leur guilde n’est visée par au-
technologique. Ses membres ont saboté des vertu de ce parallèle, ils ne s’en prennent jamais aux cun projet de loi. Leur principal moyen de pression
prototypes mécaniques mis au point dans la nains ni aux petites-gens. Leur dessein est de propa- est la menace d’une grève générale si l’une d’entre
ville de Leenz et la cité de Glantri. Toutes les ger la lycanthropie jusqu’à être assez nombreux pour elle était inquiétée. Elles ont généralement chacune
pistes sur lesquelles nous enquêtons semblent solliciter un acte d’enfiefment et fonder leur propre un souteneur affilié au Gang des détrousseurs.
remonter à l’Aalban. » principauté – une démarche parfaitement légale.

36
Guildes et confréries

Synidcat des dresseurs Temples de Rad Les bergers et leurs ouailles ne remettent ja-
de monstres Alignement : philosophique, belliciste mais en question les orientations dictées par les
Alignement : mercantile, dissuasif Statut : légal ; bergers de Rad pendentifs. Étienne veille à ce que les frères de la
Statut : légal ; dresseurs de monstres Droit d’adhésion et de renouvellement : tous les Radiance n’abusent pas exagérément de ce pou-
Droit d’adhésion et de renouvellement : 35 dc / 3 dc biens matériels / idem voir de manipulation.
« Cette guilde bénéficie de subsides gouverne- « Les gens de bon aloi fréquentent assidûment Union des chasseurs de
mentaux. Elle forme les dresseurs de monstres les temples, où ils s’imprègnent du bien-fondé monstres
pour s’assurer qu’ils sont aptes à travailler avec du système magiocratique. Ces établissements Alignement : mercantile, politique
différents types de créatures ayant chacune sont tenus par les bergers de Rad, des sorciers Statut : légal ; chasseurs de monstres
des moyens d’attaque et de défense propres. dont la grande sagesse trouve sa source dans Droit d’adhésion et de renouvellement : 75 dc /
À chaque catégorie de monstre correspond un les pendentifs qu’ils portent toujours sur eux, 15 dc
permis de dressage délivré par la guilde. Par et dont eux seuls connaissent le secret de fabri-
exemple, un dresseur de dragons ne travaillera cation. Faire des dons aux temples est pour le « L’union des chasseurs de monstres com-
qu’avec des reptiles ; un dresseur de géants, citoyen bien pensant une manière de faire valoir pile des informations sur tous les types de
qu’avec des géants. Nous n’avons rien à repro- son statut social. » monstres, et s’attache à répertorier leurs pou-
cher à cette guilde, qui agit dans le cadre strict voirs. Outre les chasseurs proprement dit, cette
de la légalité. » Notes à l’intention du MD : Les bergers font du guilde compte parmi ses membres des sages qui
prosélytisme en faveur de la « philosophie officielle accompagnent les groupes de chasse pour leur
Notes à l’intention du MD : La guilde porte sys- glantrienne » (voir le chapitre « Vivre à Glantri »). prodiguer des conseils, sans toutefois participer
tématiquement plainte contre tout particulier en Ils ignorent qu’ils reçoivent en réalité leurs direc- activement à la capture. »
possession de monstres ou de familiers qui n’ont tives des frères de la Radiance, qui « émettent » des
pas été contrôlés par un dresseur agréé. L’argu- commandements mentaux et des visions vers leurs Notes à l’intention du MD : L’union loue ses ser-
ment présenté est celui d’un risque potentiel pour pendentifs. Ils croient que c’est Rad lui-même qui vices à des groupes d’aventuriers en expédition.
la population. En cas de refus de se soumettre à s’exprime à travers leurs bijoux. Chaque frère émet Des chasseurs se joignent alors au groupe moyen-
un contrôle, la guilde a le pouvoir de faire confis- vers les bergers des temples qu’il a fondés. Étienne, le nant un salaire calculé selon le type des monstres re-
quer les créatures par la milice locale. créateur des premiers temples, émet vers les bergers cherchés. Après l’expédition, le chasseur notifie aux
Un dresseur perçoit 10 dc par mois et par des temples qui n’ont été fondés par aucun des frères représentants locaux de l’union toute capacité du
DV de monstre à dresser. La guilde possède des actuels. Rares sont ceux qui savent que les temples monstre non encore répertoriée. L’union enregistre
enseignes dans toutes les grandes villes du pays ; et leur philosophie sous-jacente ont été initiés par l’information et la partage avec les autres agences
elle est particulièrement active à Leenz, à Lizzieni Étienne d’Ambreville, et pourtant c’est un fait que locales (présentes dans toutes les grandes villes).
et dans la cité de Glantri. chacun peut découvrir à la bibliothèque municipale Les chasseurs collaborent étroitement avec le
de la cité de Glantri, à condition d’y consacrer plu- syndicat des dresseurs de monstres. Un chasseur
sieurs semaines de recherches. affilié présent lors d’une chasse est tenu d’informer
cette guilde de toute capture.

37
Glantri city by night
Le tumulte de la cité est étouffé par la nuit et Une visite nocturne de la cité gondoliers n’interrompent pas leur activité
l’épaisseur du brouillard. Seule l’étrave d’une gon- de Glantri, par le seigneur pour autant : ils fixent des patins à la coque de
dole solitaire fend le reflet doré qu’un réverbère Boris Gorevitch-Woszlany, leurs vaisseaux et y attellent des chevaux ou des
magique projette sur la surface vernie du canal. dandy célèbre chiens, ou vont jusqu’à se procurer des procédés
Debout à l’arrière de l’embarcation, une silhouette magiques de propulsion. La gondole hivernale
pousse sur sa perche en sifflotant. Enfin, la gon- « Comme vous vous en êtes certainement déjà
la plus spectaculaire est celle du Prinz Jaggar. Il
dole s’immobilise au pied d’un lampadaire, au rendu compte, ce qui frappe en découvrant la
se fait tracter par un dragon blanc qu’il a dressé.
bas d’une volée de marches étroites qui rallient cité, c’est la quasi-absence de rues. En lieu et
Cet homme a une classe folle !
la promenade des Manoirs. Une demi-douzaine place de celles-ci, nous avons de nombreux ca-
« Vous vous êtes certainement déjà deman-
d’hommes émerge discrètement de l’ombre au naux qui rejoignent les fleuves Isoile et Vésubie
dé quelle était la provenance de l’eau des canaux,
moment où le clocher sur Alexander Platz égrène au Sud. C’est à eux que nous devons cette course
étant donné qu’elle s’écoule vers les fleuves.
deux heures. L’un après l’autre, ils descendent nocturne enchanteresse, confortablement ins-
C’est en réalité très simple. Un ingénieur de la
l’escalier et embarquent avec précaution sur le tallés ensemble. La cité de Glantri compte plus
guilde des architectes a invoqué plusieurs seuils
pont étroit et instable du bateau. Dans la nuit de trois cents gondoliers professionnels, dont la
mineurs donnant sur le plan élémentaire de
froide, ils resserrent frileusement les pans de leurs plupart ne travaillent que de jour. Leurs tarifs
l’eau, et ainsi garanti un flux inépuisable. Nul ne
manteaux. Bientôt, la gondole s’écarte du quai et varient entre une simple pièce de cuivre pour
connaît l’emplacement exact de ces seuils  ; ils
reprend sa progression paresseuse sur le canal. une course dans les quartiers ouest et un ducat
reposent au fond de différents canaux, sous dix
Un des hommes assis à la proue se penche dans le quartier de la noblesse et à proximité
ou vingt pieds d’eau trouble.
vers son voisin. « J’ai l’impression que nous de la Citadelle, où les gondoles sont autrement
« Encore une anecdote à ce sujet : les ca-
sommes tous ici pour la même raison. » plus luxueuses. Il existe même d’adorables em-
naux du quartier de la Citadelle ne gèlent jamais,
L’autre répond : « C’est ce qu’on dirait. Et barcations où l’on vous propose le thé et des
hormis parfois la promenade des Manoirs et le
nous sommes tous impatients d’en savoir plus sur petits fours pour agrémenter votre trajet. Elles
canal de l’École. Il y a probablement des seuils
cette étrange cité. Je suis allé voir la tour des Sou- sont tellement irrésistibles avec leurs draperies
élémentaires dans ce secteur, ce qui expliquerait
pirs hier. Connaissez-vous cet endroit ? » de soie et leurs coussins de velours… Mais il
le renouvellement ininterrompu d’eau à l’état
« Oui, j’y suis déjà allé. » Le premier interlo- va de soi que les Glantriens les plus fortunés
liquide. Quoi qu’il en soit, c’est une excellente
cuteur jette un regard perplexe à la gondole, puis disposent de leurs propres flottes de gondoles.
chose, car ainsi le centre névralgique de la cité
scrute toute la longueur du canal. « Cette visite de « En comptant les faubourgs, environ
n’est jamais exagérément vulnérable aux exac-
la ville est pour le moins insolite. Entre nous, je 39 200 personnes demeurent dans la cité. Passé
tions des cambrioleurs ou des créatures malveil-
meurs de froid et ça ne m’enchante pas le moins les quelques fermes qui se dressent sur la rive
lantes.
du monde de sillonner des canaux juste pour le opposée de l’Isoile, on ne trouve plus que des
« Vous avez sans nul doute remarqué le
plaisir de contempler des vieilles bâtisses. » collines qui se succèdent à perte de vue. De
grand nombre de tours qui ornent la cité. J’aime-
« Je pense la même chose que vous. On serait l’autre côté de la Vésubie, il faut traverser des
rais également attirer votre attention sur le soin
en droit d’attendre qu’ils mettent un guide à notre kilomètres de marais avant de retrouver la terre
apporté à l’architecture domestique. Tous les
disposition pour nous expliquer ce que signifient ferme. De nombreux paysans vivent là-bas ; ils
bâtiments rivalisent d’élégance, en témoignent
tous ces monuments. Je ne suis même pas certain viennent tous les jours en ville pour écouler leur
les gracieuses terrasses, les coquets pontons où
que nous soyons en sécurité ici. Qui sait ce que ces production.
s’alignent les gondoles, les statues et autres gar-
eaux peuvent bien dissimuler ? » « L’espace aménageable à l’intérieur des
gouilles qui rehaussent les arêtes des façades, les
« Quant à moi, je sors toujours couvert. » murs est très limité, c’est pourquoi nombre
toits aux angles audacieux, les tourelles et les pi-
Répond le premier homme en tapotant affectueu- d’habitants se sont installés au dehors, au pied
nacles. Le verre teinté est très apprécié en raison
sement la bosse que fait son bâton magique sous des remparts nord et ouest, formant des fau-
de l’éventail de couleurs disponibles et parce
son manteau. bourgs. Un peu plus loin s’élèvent quelques
qu’il préserve l’intimité des habitants. Les tours
Une voix suave, aristocratique et peut-être un hameaux et des fermes isolées. Des endroits
sont incontestablement un symbole de rang so-
peu narquoise s’élève de la poupe : « Très cher, sinistres, vous pouvez m’en croire.
cial élevé ; elles servent en général de demeures
n’ayez aucune appréhension quant à votre sécu- « Les murailles et les tours de garde dé-
aux mages les plus puissants, aux maîtres alchi-
rité. Vous êtes mes hôtes estimés, et je ne laisse- fendent un périmètre de trois kilomètres autour
mistes ou aux dépositaires d’obscurs savoirs
rai aucun événement fâcheux vous advenir. Vous de la cité, sans toutefois empiéter sur la rive
arcaniques. Leurs toits sont souvent recouverts
pouvez vous en remettre à moi. » opposée du fleuve. En effet, la municipalité a
de bronze ou d’étain. Les faîtes des tours du
Les six passagers se retournent pour constater décrété que l’édification d’ouvrages militaires
Parlement sont quant à eux recouverts d’une
que le gondolier a disparu. À sa place se dresse en ces lieux dégraderait la vue dont jouissent
fine feuille d’or et d’argent. Quant les premiers
un élégant jeune homme vêtu d’un costume de les habitants de la capitale. Bien entendu, les
rayons du soleil matinal atteignent la cité, la vue
soie seyant rehaussé de perles, d’une paire de accès fluviaux peuvent être condamnés en cas
est à couper le souffle ! Certaines des tours les
gants blancs et d’une cape rouge. Dans son dos, d’alerte par une série de vannes. En hiver, il
plus anciennes présentent un aspect verdâtre dû
la perche continue de diriger la gondole – toute arrive fréquemment que le fleuve gèle, ce qui
à l’oxydation du bronze, mais leurs propriétaires
seule ! « Je vous prie humblement d’excuser cette fragilise la défense des quartiers sud. Afin d’y
finissent toujours par faire nettoyer ou rempla-
irruption abrupte, mais un minimum de discré- remédier, les étudiants les plus méritants de la
cer le métal qui s’est dégradé.
tion était nécessaire. Et j’espère que vous ne vous grande École de magie sont envoyés colma-
« La cité est divisée en quartiers qui se dis-
formaliserez pas de mon petit tour avec la perche. ter les brèches au moyen de murs magiques.
tinguent les uns des autres par la population qui
Je me prénomme Boris, pour vous servir. Mon Ces murs sont dissipés après le dégel printa-
y vit d’une part, par la population qui y travaille
frère le prince Morphail m’a chargé de veiller sur nier, ce qui rend au lieu sa beauté coutumière.
d’autre part. Ainsi le quartier de la Citadelle
ses intérêts dans la capitale. C’est un grand plai- « L’hiver, les miséreux se déplacent en patins
concentre-t-il toute l’activité gouvernemen-
sir pour moi de vous faire visiter cette nuit notre à glace. Les citoyens aisés s’adonnent aussi à
tale. On distingue également le quartier de la
envoûtante capitale. » cette occupation, mais uniquement pour leur
noblesse, le quartier commerçant, le quartier
agrément. Quand les canaux sont gelés, les
des bateleurs, le port, le quartier des classes
moyennes et le quartier ouest. »

38
Glantri city by night

Le quartier de la Citadelle des quatre tours élancées qui s’élèvent au-dessus 6. Tour des Soupirs : Cette sinistre tour
de l’ensemble abrite les appartements du prince noire solitaire qui domine les eaux troubles du
« C’est dans ce quartier, le plus extraordinaire Volospin. Dans les trois autres vivent divers digni- quartier doit son nom aux lamentations des
de la capitale, que se dressent les glorieuses taires de haut rang. prisonniers qui y sont conduits en bateau. Peu
institutions où est arrêtée la politique de notre 3. Alexander Platz : Il s’agit d’une vaste d’entre eux revoient jamais la lumière du jour, car
nation. Sauf exception, les seules personnes à plazza de plain-pied, au style dépouillé, en marbre cet inquiétant édifice sert à la fois de prison d’état
y avoir accès sont les nobles, les agents gou- noir. C’est un lieu de promenade privilégié pour glantrienne et de commissariat central. La police
vernementaux, les gardes et les étudiants. Tous nombre de nobles et autres citoyens aisés qui fédérale et les services de renseignements y ont
les autres visiteurs doivent être en possession apprécient d’y flâner tranquillement avant de se leurs quartiers généraux. Les geôles s’étendent
d’une autorisation écrite établie par un des rendre au Parlement. loin sous la surface, plus profondément même que
trois officiers en faction aux portes de la ville Le beffroi de la ville se dresse au centre de la le fond des canaux. Ces oubliettes obscures sont
ou par le capitaine du port. Les gondoliers plazza. Il s’agit d’un mausolée dédié au seigneur sous la surveillance de terribles créatures sem-
ont pour instruction de refuser d’embarquer Alexander Glantri, un héros de l’histoire glan- blables à celle qui patrouille le quartier à la nuit
un passager non identifié qui ne serait pas en trienne dont les restes sont conservés dans une tombée. Il s’agit d’une aile des ténèbres (règles
mesure de produire une telle autorisation, et crypte. Le beffroi comporte également un méca- Master) au service du prince Jherek Virayana,
si besoin, d’alerter la garde. Toutefois, il leur nisme magique qui retentit toutes les heures. Au dont les appartements privés sont sis dans les
arrive d’accepter des pots de vin. Tout visiteur même moment, des statuettes apparaissent au étages supérieurs de la tour. Cette créature entre
non autorisé appréhendé dans ce quartier est sommet de la tour, vêtues de costumes reflétant et sort via un puits béant qui relie le sommet de la
immédiatement conduit à la tour des Soupirs les prévisions météorologiques. Le beffroi est en tour aux souterrains les plus profonds.
pour y être soumis à un interrogatoire. marbre rose veiné de rouge. Il n’est percé d’aucun
« Des rondes de gondoles armées pa- accès. Le quartier de la noblesse
trouillent le quartier pendant les heures du Trois ponts cintrés couverts surplombant
jour. Toute la zone est par ailleurs soumise à un les canaux donnent sur Alexander Platz. Ils « Les familles aristocratiques résident à ‘la
couvre-feu la nuit. Aucun garde n’est chargé de conduisent respectivement au Parlement, à la lisière’, la limite est de la cité. Elles sont pour
le faire respecter. Ce rôle est en effet dévolu à grande École de magie et à l’extrémité sud de la la plupart propriétaires de leurs hôtels particu-
une puissante créature des ténèbres qui veille promenade des Manoirs. Les accès à l’école et au liers. Les nouveaux arrivants peuvent louer une
avec une attention toute particulière sur la Cita- Parlement sont gardés (un mot de passe est néces- demeure, mais les loyers sont scandaleusement
delle et sur la tour des Soupirs. » saire pour passer). De nombreux débarcadères chers et il faut souvent passer par une liste d’at-
bordent la plazza, et un flot ininterrompu de gon- tente. Ce quartier est le plus cossu de la ville, et
Notes à l’intention du MD le plus prétentieux. Quelques auberges et salons
doles chargent et déchargent leurs passagers.
1. Citadelle : Les première et troisième ban- de thé luxueux ont pignon sur rue, mais on
4. Grande École de magie : Cet imposant
nières de Carnélia et de Jherek sont cantonnées ici, trouve surtout des joailliers, des orfèvres et des
édifice de pierre gris sombre recouvert de pan-
pour un total de 372 soldats, sans compter les offi- ébénistes spécialisés dans la création d’œuvres
neaux de bronze (qui ont verdi il y a déjà de
ciers supérieurs divisionnaires, les domestiques, les uniques pour répondre aux (coûteuses) fantai-
nombreuses années) et de fioritures d’argent
agents du Conseil et les invités. sies des nobles riverains. »
n’est accessible que par un des ponts d’Alexan-
Trois larges allées marbrées conduisent aux
der Platz. L’école est surmontée de plusieurs Notes à l’intention du MD
trois portes d’accès à l’édifice. En cas d’attaque,
tours hétéroclites, dans la plus haute desquelles 7. Propriété des di Malapietra : Ce beau
ces allées sont prévues pour s’écrouler sous le
le prince Étienne a établi ses quartiers. Seuls manoir de marbre blanc, propriété du prince In-
poids conjugué de dix hommes. Le complexe
les élèves et les enseignants ont libre accès au nocenti di Malapietra, est la résidence de sa sœur,
pentagonal de la Citadelle comprend cinq cours
complexe. L’école est truffée de gardiens et « la Signora Lucrecia ». Dame Lucrecia donne
intérieures, cinq tours de garde et un vaste bâti-
d’autres défenses magiques. Ce dispositif de chaque mois une réception mondaine à laquelle
ment central surmonté de la plus haute tour de la
sécurité n’est pas connu du grand public (voir elle convie les jeunes nobles récemment promus
ville. Des appartements sont mis à disposition du
« La grande École de magie »). afin de faire leur connaissance et les gagner à la
Prinz Jaggar dans cette tour ; il les occupe lors de
5. Maison des ministres : C’est dans ce vaste cause de la maison Sirecchia. Autant que possible,
ses séjours à la capitale. La Citadelle est construite
édifice – cœur de la tentaculaire bureaucratie glan- elle fait en sorte que leur loyauté aille à elle-même
en briques d’un rouge intense ; la tour centrale est
trienne – qu’officient les ministres et autres agents plutôt qu’à son frère. Le prince a ses appartements
recouverte de plaques de bronze lustrées ornées
gouvernementaux. Bien que le gouvernement ait dans la tour qui surplombe la propriété.
de bas reliefs représentant des motifs draconiques.
pour seule prérogative la transposition sur le ter- 8. Tour de Carnélia : C’est dans cette gra-
Il a fallu des années pour transporter les pierres
rain des décisions prises par le Conseil des princes cieuse tour de marbre rose et de bois sculpté, agré-
depuis les carrières méridionales de la principauté
ou le Parlement, il détient de facto un véritable mentée de niches et de balcons où s’épanouit une
du Noirmont, dont elles sont originaires, jusqu’à
pouvoir politique du fait de ses considérables ca- profusion de fleurs et d’arbustes décoratifs, que
la cité de Glantri.
pacités de blocage. La Maison des ministres abrite la princesse Carnélia loge lors de ses séjours à la
2. Parlement : C’est dans la Maison des sei-
par ailleurs le Trésor glantrien. capitale. À son sommet a été aménagé un délicieux
gneurs, au cœur de ce bâtiment d’une élégance
Il n’est possible d’ouvrir aucune des portes ni jardin avec une petite fontaine de jade d’où jaillit
inouïe, qu’ont lieu les votes. Le Parlement accueille
des fenêtres du bâtiment. On ne peut entrer ou un flot incessant de vin blanc. C’est ici qu’ont lieu
également le palais de justice et la chancellerie.
sortir que via des portes magiques activées par des les réceptions estivales.
C’est ici que travaillent les parlementaires et quan-
formules renouvelées quotidiennement. Carnélia occupe la partie supérieure de la tour.
tité d’agents de l’État.
Le siège du gouvernement est construit en Le tout dernier étage est entièrement consacré à
Ce bâtiment de marbre blanc est orné de
pierres polies bleu foncé. L’imposante tour qui le une volière où s’ébattent des centaines de petits
nombreuses gargouilles, de tourelles et de statues
surplombe est d’un bleu plus clair et luit douce- oiseaux chanteurs aux teintes chamarrées. Nul ne
représentant les nobles qui ont marqué l’histoire
ment dans la nuit. La princesse Carlotina, le prince devinerait que ces aimables volatiles retrouvent
du pays. Le toit et les plus hauts pinacles sont re-
Vansérie et quelques ambassadeurs étrangers y ont leurs instincts de prédateurs féroces en présence
couverts d’une fine couche d’or et d’argent. Une
leurs appartements. d’un être vivant. De fait, les visiteurs importuns

39
Glantri city by night

ont souvent tendance à découvrir la volière, et en l’intérieur pendant la nuit, mais les riverains ont rapidement à faire avec la guilde des assassins.
un instant, il ne reste plus la moindre trace de leur fini par s’habituer, et aujourd’hui cette maison est 14. Maison à louer : Cette demeure a autre-
existence. devenue une attraction locale pittoresque. fois appartenu à un noble marchand forcé de
9. La lisière : Le secteur pavé le plus à l’est 12. Manoir du Ponton sud : Tous les rive- vendre tous ses biens après une faillite. Elle appar-
de la ville doit son nom à sa forme arrondie et rains savent que cette propriété sert régulièrement tient désormais au Consortium des marchands qui
à sa position adossée à la muraille est. On peut y de cadre aux soirées décadentes et outrancières prend en charge son entretien en attendant qu’un
croiser des princes et des nobliaux qui s’y baladent que donnent Henri d’Ambreville et dona Car- repreneur convenable se présente. Le prix de la
à pied avec leur garde rapprochée ou sur leurs mina de Belcadiz. Le lieu fait souvent office de location a été fixé à 450 dc par mois et le prix de
palanquins. Les mendiants et les roturiers ne sont tripot, et il n’est pas rare qu’on retrouve les ca- vente, à 8 000 dc. La préfecture a placé quelques-
pas tolérés ici, et les gardes de l’un ou l’autre des davres des perdants au petit matin sur le canal des uns de ses agents parmi le personnel d’entretien
nobles présents ne manquent pas de molester qui- Ducs. Lors des soirées, les convives se donnent permanent. Ils ont pour mission d’espionner l’am-
conque passe outre cette interdiction. volontiers en spectacle et s’adonnent à des jeux bassade d’Alfheim voisine (voir #21 ci-dessous).
15. Propriété des Beaumarys-Moorkroft :
Le duc de Hightower réside dans cette propriété
lors de ses séjours à la capitale. Son majordome
et une équipe de serviteurs prennent en charge
l’entretien des lieux lors de ses absences.
16. Manoir Haaskinz : L’archiduc de
Westheath passe beaucoup de temps dans cette
luxueuse résidence, en particulier quand des négo-
ciations importantes au Parlement requièrent sa
présence à la capitale. Il reçoit très peu de visites.
On aperçoit parfois son palanquin entrer et sortir
de la propriété, mais les rideaux sont toujours clos,
et il est impossible d’en distinguer les occupants.
17. Propriété des Hillsbury : Les voi-
sins de dame Margaret endurent au quotidien les
bruyantes cérémonies qui ont lieu sur son perron.
Elle commande un peloton de soldats klantyriens
qui montent la garde sur des gondoles et saluent
d’un air de cornemuse les entrées et les sorties des
visiteurs de haut rang. Ils sont tenus de garder la
position debout en toute circonstance, et celui qui
a le malheur de choir dans le canal en présence de
la duchesse s’expose à de sérieux ennuis. Ce rituel
est certes pittoresque, mais il n’est pas forcément
de très bon goût quand il a lieu au milieu de la nuit.
18. Auberge de la Tour d’argent : Le tout-
Glantri se retrouve souvent ici pour des déjeuners
décontractés. Cette auberge fastueuse, qui ne
10. Propriété des Gorevitch-Woszlany : d’adresses sur les terrasses de la propriété, pour le sert que les aristocrates, a tout d’un petit palais.
C’est dans ce coquet manoir que réside le seigneur plus grand plaisir des badauds aux premières loges Il faut compter de 10 à 100 dc par couvert pour
Boris, le frère aîné du prince Morphail. Il donne de sur Alexander Platz, de l’autre côté du canal. Un un dîner. L’aubergiste se targue d’offrir à la fois la
nombreuses réceptions et banquets, mais toujours jeu particulièrement dangereux consiste à bondir meilleure chère et le meilleur service de Glantri, et
à la nuit tombée, et toujours la veille de séances de l’une à l’autre des corniches qui surplombent le d’être en mesure de satisfaire tous les des désirs de
parlementaires décisives. Il met à profit ces soirées canal, au mépris des lois de la gravité, sans dégrin- ses hôtes. L’auberge propose également quelques
pour charmer ses hôtes afin qu’ils votent selon sa goler dans l’eau boueuse. Dona Carmina est une suites cossues, au tarif minimum de 350 dc la nuit.
volonté lors du scrutin du lendemain. Les caves championne ; son équilibre ne l’a encore jamais Quiconque est reçu à l’auberge bénéficie aussitôt
de la propriété abritent un grand chenil rempli de trahie. d’un certain crédit auprès des nobles du quartier.
loups. Les visiteurs importuns finissent fatalement 13. Maison d’Ambreville : Charles et Isa- 19. Ambassade de Karameikos : Le grand-
par faire la connaissance de ces bêtes lors des « ab- belle d’Ambreville, qui représentent le prince duché de Karameikos entretient un représentant
sences » diurnes du maître des lieux. Étienne au Parlement, occupent cette demeure. permanent à Glantri. Celui-ci fait donner une ou
11. Maison hantée : Cette luxueuse demeure Ils n’apprécient que très modérément les ex- deux réceptions par an pour maintenir ses rela-
était autrefois habitée par un puissant noble au- centricités auxquelles se livre Henri au manoir tions avec les nobles glantriens à un niveau cordial.
jourd’hui présumé mort. Plusieurs mois après du Ponton sud (emplacement #12), d’autant 20. Ambassade de Darokin : Ce grand ma-
son décès, il est apparu que la maison était han- que la notoriété de ses réceptions progresse, noir est la propriété de la délégation diplomatique
tée, ou en tout cas occupée par quelque créature et qu’elles finissent par coûter des voix au Par- de Darokin, une des principales nations alliées
singulière. La municipalité a envoyé des brigades lement. Ils tâchent d’organiser des réceptions de Glantri. Quelques réceptions y sont données,
d’agents de l’ordre et des équipes d’aventuriers concurrentes les mêmes soirs que lui, afin de mais l’ambassade sert surtout pour des réunions
pour régler le problème, mais sans aucun résul- lui soustraire des participants. Charles et Isa- de travail qui réunissent généralement le Prévôt de
tat. Nul n’en est jamais ressorti. La maison a donc belle tolèrent très mal que des personnes qu’ils la contrée, le trésorier du Conseil, l’ambassadrice
été déclarée sinistrée et toutes ses issues ont été ont officiellement invitées leur fassent l’affront et un représentant du Consortium des marchands.
condamnées. Des bruits insolites retentissent à de ne pas se présenter, et les récidivistes ont

40
Glantri city by night

21. Ambassade d’Alfheim : Les elfes d’Al-


fheim ont une délégation diplomatique perma-
nente à Glantri. Bien que les deux nations soient
alliées, les activités de l’ambassade sont étroite-
ment surveillées. En effet, la préfecture tient à
appréhender tout espion ou tout membre d’Éga-
lité, Liberté, Fraternité Elfique qui se présenterait
à l’ambassade. Pour cette raison, des agents en
civil sont postés jour et nuit dans les propriétés
voisines ou sur le canal des Ambassadeurs. Les
individus suspects sont discrètement interceptés
à la sortie et conduits à la tour des Soupirs (em-
placement #6). Quand d’aventure les soupçons
se révèlent non fondés, les victimes ne sont pas
relâchées pour autant. Elles restent séquestrées
incognito, afin d’éviter tout incident diplomatique.
22. Temples de Rad : On trouve ces temples
un peu partout dans la cité de Glantri et dans la
plupart des autres villes glantriennes. Les plus
importants sont généralement en pierres violettes,
alors que dans les régions reculées, il ne s’agit le
plus souvent que de bâtiments de bois. Chaque
temple est articulé autour d’une salle de médita-
tion où sont suspendus des centaines de petits
gongs (dont la fonction est détaillée dans le cha-
pitre « Vivre à Glantri »), et comporte également
une ou plusieurs petites chapelles privatives. La
salle de méditation est ceinte d’alcôves où siègent
des statues en or figurant les plus grands sorciers
de l’Histoire de Glantri. Pour témoigner de leur
foi, les visiteurs allument un cierge devant une des
statues et déposent une pièce dans son alcôve.
Les bergers de Rad habitent à l’étage supé-
rieur. Ce sont les guides spirituels des temples ;
ils prêchent le bien-fondé de la magiocratie. Les
temples comprennent aussi des cryptes où sont
entreposés les biens des bergers et où veillent
des monstres magiquement soumis Ceux-ci sont
relâchés la nuit pour prévenir toute intrusion et les étages. Leurs propriétaires doivent acquitter un
protéger les statues. des raffinements exotiques, vous ne serez jamais
déçus. Le marché est sans conteste le lieu le plus loyer élevé, mais ils réalisent en général des profits
animé de notre cité. » conséquents. Les marchands disposant de moyens
Le quartier commerçant moindres se contentent d’un emplacement sur la
« C’est dans ce quartier, au sud du Parlement, Notes à l’intention du MD place, où ils plantent une tente ou installent des
que sont conclues la plupart des affaires com- 23. Place du Marché : Cette place est le étals permanents.
merciales traitées dans la cité. Il faut absolu- plus grand secteur pavé de la ville après Alexan- 24. Guilde des déménageurs : C’est dans
ment que vous visitiez la place du Marché, où der Platz (voir #3). Le marché s’étend à l’est et cet immeuble cossu que la guilde a installé sa mai-
vous pourrez vous procurer tous les ingrédients à l’ouest des docks (#32). Tout s’y vend et s’y son mère. Si les étages supérieurs sont fermés au
nécessaires à l’art de la magie ainsi que diverses achète, et les individus les plus dissemblables s’y public, les étages inférieurs sont occupés par les
peccadilles comme de la nourriture, des vête- mêlent : un mendiant y côtoiera un noble, un salons des compagnies de déménagement les plus
ments ou toutes sortes de services. Entre les riche marchand ou un puissant mage de l’école. prospères (voir « Guildes et confréries »). Dans
étals, vous trouverez des monstres domptés, Voleurs, vide-gousset, racketteurs, usuriers, agents les couloirs et les salles d’attentes, des rabatteurs
des bois délicatement sculptés, des métaux de change et banquiers plus ou moins douteux y s’évertuent à attirer l’attention des clients : « Ta-
prêts à être enchantés, des composants de sorts sont comme des poissons dans l’eau. Le marché pis volants à louer ! Envolez-vous avec le Tapis
et de potions en vrac, des grimoires et des rou- ne désemplit jamais, même aux heures les plus merveilleux !... Préférez le chariot attelé, moins
leaux de parchemins vierges, tout ce qu’il vous calmes de la nuit. Toutes les maisons riveraines rapide mais moins cher ! Sécurité garantie ! Les
plaira. Les échoppes qui donnent sur la place ont une porte ou une galerie qui donne sur la prix les plus bas… Disponible maintenant  ! Ne
regorgent de secrets obscurs et mystérieux qui place. Les plus grandes propriétés ont aussi une gardez que le meilleur, optez pour un déménage-
n’attendent que d’être échangés contre quelques issue secondaire sur le passage des Magistrats, ment par téléportation instantanée ! Réservez dès
pièces. Vous pourrez même trouver des articles l’allée aux Coffres ou le circuit de la Phynance maintenant… La Compagnie des mille pistes vous
propices à recevoir de puissants enchantements, pour le chargement et le déchargement des lots de attend ! Déménagez maintenant, payez plus tard !
à condition de savoir chercher. Que vous dési- marchandises. Les grands bâtiments comportent Ne passez pas à côté de notre offre spéciale à taux
riez des soieries, de l’or, des services, ou encore souvent des boutiques au rez-de-chaussée ou dans réduit, demain il sera trop tard ! »

41
Glantri city by night

25. Complexe des bâtisseurs : L’entrée 31. Guilde des porte-parole : La façade de Éléphant, trompe..........................................5 sv
principale de la maison mère de cette confrérie cet imposant bâtiment ne présente aucune fenêtre Géant de feu, cuir, un mètre.....................76 dc
donne sur la place du Pont de la tour. Le bâtiment, apparente  ; seule une porte puissamment fortifiée Goule, langue (séchée)...............................12 dc
sans conteste le plus élégant de la place, témoigne donne sur la place du marché. Il s’agit de la maison Nain, crâne (trépané deux fois)...............10 dc
de l’habileté des membres de la guilde. mère de la guilde des porte-parole (voir « Guildes Pudding noir, tranche (vivante)................25 cr
26. Appartements de Meister Rannigar et confréries »), un ensemble de bureaux où des Spectateur, pédoncule...............................27 dc
Budulug  : Le maître de la guilde des porte-pa- membres confirmés de la guilde « instruisent » les Tortue dragon, carapace (au port)...........55 cr
role s’est offert les deux étages supérieurs de cet nouveaux représentants et tiennent la trésorerie. Ver charognard, gallon de bave................35 sv
immeuble de cinq étages, d’où il prétend profiter Les apprentis reçoivent leur conditionnement et Pour déterminer les prix des monstres vivants,
de la plus belle vue de tout Glantri sur la Vésubie. apprennent les rudiments du métier dans le réseau de référez-vous aux tarifs pratiqués par l’union des
Les visiteurs importuns repartent souvent par le salles et de tunnels qui s’étend sous la bâtisse. Selon chasseurs de monstres (emplacement #60) et
vide-ordures qui plonge dans le fleuve. la guilde, la meilleure garantie de l’excellence et de abondez-les de 10 à 30 %. Le marchandage est
27. Portes fluviales : Ces petites tours de l’infaillibilité du conditionnement est que personne toléré, voire apprécié.
garde surveillent l’accès au réseau fluvial de la ville. ne l’a jamais remis en cause. Ceux qui ambitionnent 34. Échoppe de magie : Cette petite enseigne
Il est possible de bloquer le passage des bateaux de rejoindre les rangs des représentants profession- a l’apparence d’une boutique pour prestidigitateurs.
(à la fois en surface et sous l’eau) en relevant les nels viennent à la guilde de leur plein gré, et, si tout On y vend des jeux de cartes et des petits méca-
lourdes chaînes qui relient chaque paire de tours. se passe bien, la quittent par la grande porte avec nismes pour impressionner les spectateurs crédules.
Le maillage n’est toutefois pas assez serré pour le statut de porte-parole agréé. Il arrive aussi qu’ils En réalité, il ne s’agit que d’une couverture pour
empêcher l’accès à un nageur. finissent leur parcours avec les débris qui dérivent un local de la Compagnie populaire des lanceurs
Les portes sont habituellement fermées, hor- sur le canal des Ducs (une prompte exécution est de sorts (voir « Guildes et confréries »). Le client
mis celles qui permettent l’accès au port fluvial la conséquence immédiate d’un conditionnement averti sait que le gérant du magasin pratique aussi
(via le canal est du Port et le canal ouest du Port). déficient, la guilde ne pouvant pas prendre le risque le recel d’objets magiques et de grimoires volés. Les
Chaque tour est habituellement occupée par un de laisser repartir un postulant recalé qui pourrait prix varient largement d’un article à l’autre, selon ses
peloton de douze gardes. dévoiler certains secrets du conditionnement). pouvoirs.
28. Pont de la Tour : On accède à la porte sud 32. L’arrière-marché : Les Glantriens se Notes à l’intention du MD : Référez-vous au cha-
de la cité par un pont massif qui supporte une puis- rendent en général au marché (#23) en gondole pitre « Création de sorts et d’objets magiques » pour
sante tour de garde. La partie du pont qui passe juste (bien que certains mettent un point d’honneur à y déterminer le coût de production des objets dispo-
sous la tour est constituée de deux grands tabliers accéder via un sort de téléportation, de vol ou de porte di- nibles. Le prix de vente de base n’est jamais inférieur
en bronze qui peuvent être relevés pour interdire mensionnelle pour épater la foule). L’arrière-marché et au double de ce coût. Il est toujours possible de
le passage. Dans une telle configuration défensive, la section adjacente du passage des Marchands sont marchander, dans une fourchette allant de ‑ 30 % à
ces deux tabliers forment les parois nord et sud de presque toujours bondés par la foule des gondoles + 30 % de la valeur théorique de l’objet.
la tour. L’édifice est une véritable forteresse dotée qui s’efforcent d’y entrer ou d’en sortir. La plupart
d’engins de siège ; une vingtaine de soldats y sont des marchands préfèrent accéder au marché par des Le quartier des bateleurs
généralement stationnés, mais jusqu’à cinquante issues secondaires donnant sur le canal des Ducs, le
hommes peuvent y prendre position en cas de passage des Magistrats ou le circuit de la Phynance, « J’avoue un faible pour le quartier des bateleurs,
guerre. Les visiteurs doivent s’acquitter d’un droit et ne fréquentent l’arrière-marché qu’avant l’aube au sud de la cité. On y découvre des plaisirs sans
d’entrée pour obtenir une autorisation de passage pour superviser le chargement de leurs produits. cesse renouvelés, entre les tavernes les plus ani-
délivrée par l’officier de permanence (voir #68). 33. Syndicat des dresseurs de monstres : mées, les auberges les plus sélect, les spectacles de
29. Place du pont de la Tour : Ce secteur pavé La maison mère de la guilde fait également office rue mettant en scène des troubadours, des comé-
est pour une majorité de visiteurs le premier contact d’entrepôt de stockage pour un large choix de diens, des acrobates, des lutteurs, des montreurs
avec la cité. Une armée de gondoles de toutes les monstres de taille petite à humaine. Ces créatures d’animaux ou de monstres, et les démonstrations
tailles et de tous les types y attendent des clients. En sont vendues vivantes ou mortes, entières ou au de sorts exotiques à même la chaussée. C’est dans
raison de la densité du trafic, les canaux voisins sont détail. Il est possible d’acquérir quasiment n’im- ce quartier que la plupart des visiteurs cherchent
la plupart du temps embouteillés, et les gondoliers porte quelle substance d’origine monstrueuse. Les à se loger sitôt arrivés en ville. Les tavernes sont
s’injurient copieusement pour une queue de poisson spécimens de plus grande taille sont conservés souvent bondées et il peut être nécessaire d’en
ou un accrochage. Ça n’est pas une mince affaire que dans un autre entrepôt de la guilde, sur le port. visiter plusieurs avant de trouver une chambre.
de rejoindre la tour du Consortium des marchands La liste des articles disponibles, mise à jour Mais une fois que le client a trouvé un établisse-
(#30) à l’heure de pointe. tous les matins, est affichée à l’entrée. Voici un ment qui lui convient et payé d’avance pour son
À l’ouest de la place s’étend le quartier com- exemple de ce qu’on peut y lire : séjour, il n’a plus qu’à profiter de l’animation du
merçant, et à l’est, le quartier des bateleurs où les Bête éclipsante, tentacule rôti ..................32 dc quartier et du choix exceptionnel de nourriture et
voyageurs peuvent trouver le gîte et le couvert. Sur Centaure, sabot ...........................................21 dc de boisson.
la place, des guides et des interprètes professionnels Chien esquiveur, crin, une once ..............79 dc « Évitez les chambres qui donnent sur la pro-
proposent aux visiteurs de les aider à s’orienter dans Cockatrice, œil ...............................................2 cr menade des Comédiens, car l’endroit est bruyant
la cité moyennant une petite somme. plume .......................................................15 dc jusque tard dans la nuit. L’allée des Princes est
30. Consortium des marchands : Cette tour Cube gélatineux, une livre (vivant) .......420 dc plus calme le soir, mais le va-et-vient des gondoles
imposante, qui s’élève au centre d’un bassin à l’inter- Dragon, dent ou griffe, toute couleur ....52 dc y commence très tôt le matin, avec son lot de vo-
section du circuit de la Phynance et de l’allée aux museau (rouge)...........................................9 cr ciférations et d’invectives entre les gondoliers qui
Coffres, est le siège du Consortium des marchands tranche de queue (bleu).........................87 dc arrivent et repartent de la place du Pont de la tour.
(voir « Guildes et confréries »). La densité du tra- mesure de sueur (blanc).........................33 dc Évitez par dessus tout l’intersection du circuit de
fic fluvial depuis la place du Pont de la tour (#29) 30 cm x 30 cm d’aile (or)........................87 cr la Phynance et de l’allée des Princes, à moins que
en rend l’accès difficile. Selon la rumeur, les coffres bouffée de gaz (vert)..............................58 dc vous n’appréciiez d’être réveillé dès l’aube par des
du Consortium contiennent un trésor qui n’a rien à jarre d’acide (noir)..................................23 dc bordées de jurons dans le plus cru des langages. »
envier à celui de la Maison des ministres. douzaine d’œufs non-identifiés .........295 cr

42
Glantri city by night

41. Appartement de Shurav Orlovski : Shu-


rav le voleur habite dans cette planque miteuse. Il
passe plusieurs heures chaque jour sur la prome-
nade des Comédiens pour gagner quelques souve-
rains à l’aide de ses talents de contorsionniste, ou
bien pour essayer de mettre la main sur la bourse
de quelque passant fortuné ou tout autre objet de
valeur.
42. À la friture de Lou Garou : Cette petite
taverne à l’extrémité nord de la promenade des
Comédiens offre un choix incroyable de plats
exotiques à petit prix. Peu de gens savent quels
ingrédients entrent dans la composition des plats,
d’autant qu’ils sont difficiles à déterminer puisque
tout est pris dans des beignets frits. Le goût est
néanmoins excellent.
43. Guilde des Artistes unifiés : Cet édifice
surprenant donne sur la rive ouest de l’allée aux
Coffres, non loin de l’arrière-marché. Il ne passe pas
inaperçu en raison de la douce lueur qui en émane
dans l’obscurité, et des ombres qui se faufilent le
long des murs. La guilde refuse de dire s’il s’agit
d’une illusion d’optique ou de créatures réelles.
44. Hostellerie des mages : Cette auberge
compte parmi les plus surprenantes de la cité. Ses
salles sont en permanence illuminées par des lu-
mières magiques tamisées, un orchestre y joue une
délicate musique d’ambiance et les clients sont ser-
vis par diverses forces invisibles. L’établissement,
Notes à l’intention du MD cristal. La tour, qui domine tout le quartier, offre qui est parrainé par la grande École de magie, sert
35. Théâtre de la cité  : Ce grand édifice une agréable vue sur le fleuve au sud. On trouve de laboratoire pour des travaux dirigés de magie
est un des plus anciens du quartier. Les comé- des chambres à partir de 20 dc la nuit par per- pratique au quotidien, et de terrain d’expérimentation
diens glantriens les plus talentueux s’y produisent sonne, et un dîner copieux arrosé des meilleurs pour les stagiaires de l’école. Les enchantements
dans des spectacles offrant un mélange insolite vins et cognacs averoins coûte la modique somme dont bénéficie la taverne sont pour la plupart per-
de théâtre traditionnel et de magie. Les pièces de 5 dc. Parmi les spécialités de la maison, on peut manents à moins d’être dissipés (une impertinence
comportant une scène épique dans laquelle un citer le steak de troll du chef et le mini cube géla- pour laquelle un hôte peut être jeté à la rue)
monstre (vivant) est réduit en cendres sont par- tineux flambé. L’auberge emploie une brigade de serviteurs
ticulièrement appréciées. Il arrive que la pièce 38. Maison de la pyrotechnie : Le sorcier invisibles contrôlés par l’hôtelier et utilise massi-
s’écarte du scénario prévu quand le monstre ne se propriétaire de ce magasin de l’allée des Princes vement les sorts de lévitation, télékinésie ou téléporta-
montre pas coopératif, mais aux yeux du public, vend les produits qu’il conçoit dans le petit atelier tion d’objet. La plupart des besoins des clients sont
c’est tout aussi intéressant. attenant. Il s’agit de bâtonnets magiques qui font magiquement satisfaits. De temps à autres, un élève
36. Au Lézard joueur : L’enseigne de cette apparaître dans le ciel des explosions sonores et commet un faux-pas, mais les victimes sont rapi-
boutique est une référence à son propriétaire, qui colorées, mais parfaitement inoffensives. Pendant dement dédommagées. L’école offre de prendre en
prend beaucoup de plaisir à se métamorphoser en les chaudes nuits d’été, le patron offre une fois par charge dans ses propres locaux les soins de toute
lézard pour divertir sa clientèle. On y trouve des mois une démonstration spectaculaire des effets blessure grave subie par un client (car toute contre-
guides obscurs consacrés à la chasse aux monstres saisissants de ses inventions, dans un but publi- publicité lui est extrêmement préjudiciable).
ou à la découverte de trésors, divers jeux de cartes, citaire. Chaque bâtonnet est à usage unique et
des dés à jouer (pipés ou non), des fausses pièces coûte 30 dc. Le port
avec deux côtés « face » ou deux côtés « pile », etc. 39. Au Lutin doré : Cette taverne mérite « En poursuivant vers l’ouest, on arrive au quar-
La boutique propose également un vaste choix une visite, ne serait-ce que pour son atmosphère tier du port. Peste ! Les gens qui vivent ici font
de brochures dédiées à l’organisation de soirées à louche et ses clients baroques. Elle est particu- preuve d’une impolitesse affligeante et sont
thèmes saisonniers, ce qui explique qu’on y ren- lièrement appréciée des dockers, des soldats et dépourvus de la moindre affabilité, à moins que
contre souvent des nobles en train de fouiner à la des gondoliers. Il se trouve que c’est également vous n’ayez de l’alcool ou de l’argent à leur pro-
recherche du dernier volume. le lieu de rencontre secret des Servants de la poser. Ici, vous ne trouverez pas grand-chose
37. Auberge du Château d’eau : Les spécifi- claymore (voir « Guildes et confréries »). Il est de plus passionnant que des entrepôts, des silos
cités de cet établissement en font une adresse pri- recommandé de ne pas afficher ostensiblement à grain, des ateliers de réparation de péniches
sée des gens aisées en visite à la capitale. Il occupe des talents de lanceur de sorts ici. ou de gondoles, et d’autres bâtiments du même
une tour qui s’élève au cœur du Bassin circulaire, à 40. Hostellerie de la Licorne : Cette au- genre. Le secteur, très actif pendant la journée,
l’intersection de l’allée des Princes, de l’entrée des berge familiale donne une impression de calme se dépeuple complètement dès la tombée de la
Barons et de l’entrée des Comtes. C’est une élé- et de respectabilité, mais seuls les ignorants se nuit, si on excepte les rondes des patrouilleurs
gante auberge recouverte de bronze qui a verdi il fient à cette apparence. Elle appartient en réa- responsables de la sécurité des entrepôts. »
y a de nombreuses années. Au sommet de la tour, lité à la Sororité des volets clos (voir « Guildes et
un restaurant coquet est surmonté d’un dôme de confréries »).

43
Glantri city by night

« Aux heures d’activité, le port fourmille d’ou-


vriers qui vont et viennent avec leurs charrettes
entre les chalands, les gondoles et les entrepôts.
Les bateaux des marchands et des maraîchers et
les transports de voyageurs arrivent par l’Isoile
depuis l’ouest ou l’est et déchargent des mar-
chandises et des passagers sur un des trois quais
principaux. Une fois à terre, les biens peuvent
être emmagasinés dans un des entrepôts du
port, convoyés vers un entrepôt du Contre
canal, ou bien directement transbordés dans
une gondole aménagée pour le transport de
marchandises. Ces gondoles quittent ensuite le
quartier via le passage des Boldaves, le passage
des Transporteurs ou le Contre canal.
« Entre le lever et le coucher du soleil, seules
les gondoles dédiées au transport de passagers
sont admises sur la promenade des Comédiens,
afin de ne pas congestionner encore plus le tra-
fic. Les autorités portuaires supervisent l’activi-
té du quartier et tentent de repérer les nouveaux
venus en ville ; ces derniers sont alors conduits
à la capitainerie pour s’acquitter des droits d’en-
trée et apprendre à s’orienter dans la cité. »
Notes à l’intention du MD
45. Entrepôts du syndicat des dresseurs de
monstres : Dans ces hangars métalliques appar-
tenant à la guilde, sont entreposés les articles trop 49. Quartier général de l’Amicale des trans- fisante pour payer sont transport.
volumineux pour la maison mère du quartier com- porteurs fluviaux  : Ce bâtiment est le siège de
merçant. Les spécimens (vivants) les plus dange- l’autorité centrale en charge des transports fluviaux Le quartier des classes
reux sont confinés dans des cages et des cellules au glantriens et des gondoles de la cité de Glantri. Il moyennes
sous-sol, sur plusieurs niveaux. Leur nourriture et comprend une cour de justice privée habilitée à
les outils qui servent à les maîtriser en cas de besoin trancher les litiges concernant les dégâts matériels « C’est dans le quartier des classes moyennes, qui
sont stockés dans ces mêmes hangars. Ceux-ci sont subis par les gondoles et à fixer les amendes corres- s’étend entre le rempart nord et le centre géo-
simplement fermés à clé la nuit, sans plus de pré- pondantes. Tous les gondoliers sont tenus d’appar- graphique de la cité, que vivent la majorité des
caution, étant donné que personne n’aurait l’impru- tenir à cette organisation. habitants. Ici, vous pourrez trouver tous les pro-
dence de s’introduire ici sans être accompagné par 50. Arsenal : Cette section du port est dévolue fessionnels connexes à l’art de la sorcellerie, tels
un employé de la guilde (dans certains secteurs, la à la construction et à la remise en état des navires les sages, les alchimistes, les scribes, les bibliothé-
puanteur seule suffit à terrasser les cambrioleurs). mouillant à Glantri. Dans un désordre indescrip- caires, les papetiers et les fabricants d’encre. Sans
46. Entrepôts : La plus grande part des mar- tible s’entassent des coques de chalands, des mats, conteste, ce quartier est le domaine de l’intelli-
chandises qui arrivent au port ou en repartent sont des avirons, des cordages, des seaux de goudron ou gentsia glantrienne.
temporairement entreposés dans ces grands han- de peinture et des échafaudages en bois. « Les loyers ne sont pas excessifs, entre 1 dc
gars. Chacun peut contenir des biens pour une va- 51. Buvette du Batelier : Les passagers débar- par mois pour un petit appartement et 100 dc
leur de plusieurs centaines de ducats, c’est pourquoi qués sur le quai ouest ne peuvent sortir du port pour une tour familiale. Les canaux étant relati-
les autorités portuaires font de nombreuses rondes que par cet établissement. Le rez-de-chaussée est vement peu bruyants, les érudits peuvent étudier
dans le secteur, à pied ou en gondole. un quai couvert réservé à l’appontement des gon- dans de bonnes conditions. Le tapage nocturne
47. Silos à grain : Ces deux immenses struc- doles de passagers. Cette zone de transit entre le est sanctionné avec plus de sévérité ici que dans
tures turriformes contiennent les céréales et les port et le reste de la cité est toujours très animée. les autres quartiers. Les contrevenants risquent
légumes nécessaires à la subsistance de la popula- Un officier de la capitainerie de permanence veille au minimum une amende de 10 dc, et peuvent
tion. Leurs ouvertures, magiquement fermées, ne à ce que les visiteurs entrants s’acquittent de la taxe même se voir condamnés à quelques jours de
peuvent être ouvertes que grâce à une parole se- de passage (voir #68). réclusion dans la tour des Soupirs.
crète uniquement connue des autorités portuaires. Une volée de marches conduit à une gargote « La plupart des habitants, hormis ceux qui
48. Capitainerie : Ce département préfecto- au premier étage, principalement fréquentée par les tiennent une boutique sur place, vont travailler
ral est en charge de l’administration de toutes les ouvriers du port, les bateliers et les gondoliers. La dans un autre secteur pendant la journée. Ils
activités commerciales portuaires. La capitainerie a clientèle est souvent agitée et les bagarres ne sont peuvent être par exemple gens de maison dans
la responsabilité de collecter les droits d’entrée et pas rares. Il arrive que des protagonistes fassent le quartier de la noblesse, agents subalternes
les taxes sur les transactions et de faire appliquer un vol plané à travers la fenêtre, pour finir par un dans une administration du quartier de la Cita-
les lois de la cité dans le port et sur les fleuves. plongeon involontaire dans le canal. Aucun gon- delle, propriétaires d’une échoppe dans le quar-
Les autorités portuaires sont compétentes pour dolier de passage ne daigne interrompre sa course tier commerçant, etc. Le trafic des gondoles est
délivrer des autorisations de passage aux visiteurs pour si peu, à moins que le malheureux baigneur très dense le matin et en fin d’après-midi. Tout le
souhaitant pénétrer dans le quartier de la Citadelle n’agite ostensiblement une pièce de monnaie suf- reste de la journée, le calme règne. »
(voir #68).

44
Glantri city by night

Notes à l’intention du MD
52. Maison mère de la guilde des sages  :
Ce vaste édifice est au cœur des travaux des sages
glantriens. On les voit aller et venir par douzaines
tout au long de la journée. La plupart mettent leurs
compétences au service de quelque noble sorcier.
Ceux dont la capitale n’est pas le lieu de vie per-
manent ont droit au gite et au couvert sur place.
La maison mère a de nombreux accès sur le canal
Principal nord et le canal Principal sud.
Le bâtiment est ceint d’une promenade sur-
veillée, elle-même bordée d’un quai où peuvent
mouiller des gondoles. Plusieurs golems d’ambre,
un don de la famille d’Ambreville, y font des rondes
jour et nuit. Pour être autorisé à entrer, il faut soit
prouver son appartenance à la guilde (en exhibant
un médaillon magique orné d’un symbole secret),
soit annoncer avoir besoin de l’assistance de l’un
des sages (n’importe lequel, ou l’un d’entre eux en
particulier). Dans ce dernier cas, un golem escorte
le visiteur jusqu’à une salle d’attente.
S’il n’a pas précisé la personne avec laquelle il
souhaite s’entretenir, il n’a que 10  % de chances
d’obtenir un entretien au cours de la journée.
Même s’il précise le nom de l’interlocuteur qu’il plus courants. Au sommet de la tour, un brasier Le vol de livres et le vandalisme dans la biblio-
souhaite rencontrer, ses chances ne s’élèvent qu’à éclatant brûle éternellement. Les murs des étages thèque sont considérés comme des délits majeurs
25 % (les sages sont des gens très occupés). Dans intermédiaires sont percés de fenêtres grillagées. qui peuvent valoir au contrevenant un séjour à la
les deux cas, si personne n’a accédé à sa requête à la Plusieurs de ces grillages sont tordus, et les rebords tour des Soupirs.
tombée de la nuit, il est tenu de prendre congé (s’il de quelques fenêtres sont carbonisés. Il existe à chaque étage des petites salles que les
ne le fait pas spontanément, il est mis à la porte par Cette tour est célèbre pour les explosions répé- clients peuvent louer pour étudier à leur aise. L’en-
un ou plusieurs golems). tées qui y retentissent, et pour les vapeurs nauséa- trée de la tour fait face au canal des Manufactures
53. Maison mère de la Fraternité des éru- bondes qui s’en dégagent. Les expérimentations ra- d’encre. Les visiteurs doivent s’inscrire et s’acquitter
dits : Dans cet édifice, qui s’élève à l’intersection tées n’ont généralement pas d’effets collatéraux sur d’un droit d’entrée de 5 dc, puis de 1 sv par heure
du chemin des Alchimistes et de l’allée des Princes, le voisinage, mais il arrive que des résidus suspects de présence. Une salle d’étude individuelle coûte
il est possible de recruter des universitaires, des tombent des fenêtres. Les alchimistes ne perdent 10  dc par jour, et les employés demandent entre
professeurs et des spécialistes dans toutes sortes alors pas de temps à en faire disparaître la moindre 1 sv et 10 dc pour leurs services, selon la difficulté
de domaines. Deux entrées permettent d’accéder trace dans le canal. Le brasier ardent au sommet des tâches qui leur sont confiées.
à l’intérieur. L’entrée est, réservée aux frères éru- de la tour est aussi le résultat d’une expérience mal En haut de la tour, un laboratoire contient tous
dits, donne sur l’allée des Princes, juste au pied de maîtrisée. Aucun alchimiste n’est encore parvenu à les équipements nécessaires au décryptage des ou-
la tour qui surplombe le bâtiment. L’entrée ouest l’éteindre. Plutôt que de reconnaître cet échec, la vrages antiques ou étrangers. Il est ouvert aux lec-
donne sur les jardins de Raknaar. Le sommet de la guilde prétend avoir découvert le secret de la com- teurs moyennant un coût d’utilisation de 1 sv par
tour est aménagé en observatoire ; c’est un endroit bustion éternelle (ce qui est faux), et s’est résolue page traduite. Les archives les plus anciennes et les
très apprécié des astrologues (et des agents des ser- à laisser brûler le feu, qu’elle a dédié à la lumière volumes les plus précieux sont conservés dans les
vices secrets de la cité qui trouvent ici un excellent éternelle du Savoir. Les autorités ont malgré tout caves de la tour, en dessous du niveau du canal. Ces
point de surveillance des bâtiments voisins). interdit à la guilde de se livrer à toute expérimen- salles sont sombres et poussiéreuses ; des enchan-
La Fraternité organise des rencontres trimes- tation dangereuse après la tombée de la nuit, afin tements les préservent des ravages de l’humidité.
trielles dans les jardins de Raknaar. Les érudits d’éviter que les relations entre les alchimistes et le D’anciens lecteurs se sont égarés à jamais dans le
y donnent des lectures publiques gratuites. Ces reste du quartier ne se dégradent davantage. dédale d’étagères qui s’élèvent du sol au plafond de
manifestations participent d’un programme visant 55. Bibliothèque municipale  : Cette tour ces caves. Il paraît que les esprits de ces malheureux
à améliorer la culture des citoyens glantriens. Les solitaire qui domine les eaux grises du cours des Bi- qui n’ont jamais regagné la sortie continuent de
frères donnent également des cours collectifs de bliothécaires abrite la plus grande bibliothèque du hanter les lieux. Rares sont ceux qui osent encore
lecture et de calcul. Les jardins doivent leur nom pays ; elle possède encore plus d’ouvrages que les s’aventurer dans ces profondeurs.
au dragon que terrassa le seigneur Anton Vlaar- bibliothèques de la Citadelle et de la grande École 56. Maison mère de la guilde des scribes  :
doen lors d’un combat héroïque. C’est un endroit de magie. Elle est ouverte toute l’année, à toute Outre les bureaux de la guilde, cet énorme bâti-
agréable où les érudits peuvent se promener ou par- heure du jour et de la nuit. De nombreux visiteurs ment délabré contient le meilleur atelier de fabri-
courir d’antiques grimoires dans un cadre relaxant. y restent plusieurs jours d’affilée sans sortir, car il cation de parchemins et de papier de la cité. On
Les apprentis apprécient également le lieu. n’est pas permis d’emprunter les livres. Ainsi, plu- y voit des employés s’activer frénétiquement avec
54. Maison mère de la guilde des alchi- tôt que de devoir sortir eux-mêmes, beaucoup de des cargaisons de bois, des rames de parchemins
mistes  : Cette tour colossale en pierres violettes lecteurs préfèrent payer des employés de la biblio- neufs et des livres vierges. Les chariots de marchan-
s’élève au coin nord-est des terrasses de Kreepton, thèque pour qu’ils aillent leur chercher de quoi se dises viennent en flux tendus du port aux gondoles
un secteur pavé décoré d’une immense mosaïque. nourrir ou tout autre objet dont ils ont besoin. Les (#57) ou de la porte ouest (#68) et sont déchargés
Au rez-de-chaussée luisent des milliers de formules employés sont facilement reconnaissables à leurs sur le parvis du bâtiment.
alchimiques, de symboles et de runes parmi les uniformes rouge et jaune.

45
Glantri city by night

Des parchemins vierges sont en vente libre (voir « Guildes et confréries »). guilde doivent passer au moins une fois par mois
pour 3 sv la douzaine (12 sv pour du vélin de qua- Le lieu contient également un musée dédié à pour régler leur ardoise.
lité supérieure). Il est possible de louer les services tous les monstres imaginables. Une grande grue 62. Maison mère de la guilde des assassins :
d’un scribe (voir «  Guildes et confréries  »). De en fer, fixée au toit, porte un plateau suspendu Ce vieil édifice est reconnaissable à ses murs por-
nombreux autres ateliers en rapport avec les métiers au-dessus du canal. Ce plateau peut être descendu teurs en pierre gris sombre. L’entrée principale, qui
de l’édition (fabriques de livres, d’encre, de papier, jusqu’au niveau du canal, ou levé jusqu’au som- donne sur la Frontière ouest (#67), est ostensible-
de plumes à écrire, de papier buvard, d’articles en met du bâtiment, où une imposante double porte ment gardée par deux ogres. Ils sont attachés au
cuir, etc.) sont présents dans le secteur. s’ouvre sur le laboratoire du musée. C’est là que mur par de lourdes chaînes qui leur laissent une
57. Port aux Gondoles : La plupart des gon- les nouveaux monstres arrivants sont déchargés. liberté de mouvement suffisante pour bloquer le
doliers professionnels arriment chaque nuit leurs Des telles opérations suscitent immanquablement passage. Ils sont armés de gigantesques hallebardes
gondoles dans ce petit bassin intérieur situé à l’intérêt des gondoliers et de leurs passagers en et ont pour consigne d’interdire l’accès à qui-
l’extrémité de la rade aux Gondoles. C’est égale- contrebas, ce qui est à l’origine d’embouteillages conque ne prononce pas le mot de passe secret. Ce
ment ici que les matières premières sont déchar- sur le canal. mot change tous les jours et n’est connu que des
gées avant d’être acheminées vers les nombreuses L’union des chasseurs de monstres se porte ac- membres de la guilde.
fabriques du secteur. quéreur de créatures mortes en bon état pour 10 dc Aucun contrat n’est conclu à l’intérieur de
Le port aux gondoles grouille toujours de par DV (dix fois plus si les DV du monstre sont la maison mère. Les assassins préfèrent rencon-
monde, mais les gondoliers s’y comportent mieux suffixés d’un astérisque, vingt fois plus pour deux trer leurs futurs employeurs dans des lieux moins
qu’à l’accoutumée, en raison de la présence sur un astérisques, trente fois plus pour trois astérisques, compromettants, en général dans le quartier des
piédestal au centre du port d’un agent municipal etc.). Ainsi, un petit dragon rouge (10** DV) peut bateleurs, à une adresse préalablement convenue.
chargé de réguler le trafic. Cet homme grand et partir pour 2 000 dc. Le fournisseur doit se charger En revanche, tous les membres de la guilde doivent
brutal ne tolère aucune agitation, et il lui est déjà du transport jusque devant le musée. Il est impos- pointer tous les mois à la maison mère pour se
arrivé de couler les embarcations des gondoliers sible de négocier un prix supérieur à celui indiqué. mettre en règle financièrement.
qui discutaient ses ordres (avec leurs passagers). La La probabilité qu’un monstre donné soit absent 63. Compagnie populaire des lanceurs
rumeur veut qu’il ait du sang ogre dans les veines. de la collection est de 3  % par DV. L’union des de sorts  : Ce bâtiment est le seul du secteur à
58. Appartement de maître Daron Jakar  : chasseurs de monstres n’accepte pas les articles en- s’enorgueillir d’une tour. De l’extérieur, il semble
Cet immeuble de standing moyen comprend dommagés : la présence de coups d’épées, de traces à l’abandon, d’autant que de nombreuses affiches
plusieurs appartements, dont celui de Jakar (voir de brûlures, de fractures ou l’absence d’un ou plu- préfectorales mettent en garde contre les risques
«  Sorciers, tristes sires et gens de rien  »). En sur- sieurs membres rend toute transaction impossible. d’effondrement. Les seuls éléments notables sont
veillant attentivement l’endroit, on peut remar- Le musée cherche autant que possible à avoir un les innombrables fissures, les éboulis, les débris de
quer que des personnages bizarres s’introduisent exemplaire de chaque sexe de chaque article. plâtre, les toiles d’araignées et les rats. Le centre de
dans l’immeuble quand Jakar allume un cierge à sa l’édifice, effondré, achève de donner à l’ensemble
fenêtre derrière un panneau de verre bleu translu- Le quartier ouest un aspect précaire.
cide. Ces individus, membres de la guilde des assas- Tout ceci n’est qu’une façade mise au point par
sins, viennent s’approvisionner en poison pour leur « Le quartier ouest est le plus déprimant de tous. la redoutable Compagnie populaire des lanceurs de
travail. La couleur bleue indique qu’il y a du poison Cette zone délabrée était autrefois habitée par la sorts (voir « Guildes et confréries »). Ce bâtiment
en stock. noblesse jusqu’à ce qu’on se rende compte que le n’est autre que leur lieu de rendez-vous le plus
59. Appartement de Wassam Qh’erabis  : sol y était instable et que les habitations avaient secret. La véritable entrée se trouve au sous-sol de
Tout l’immeuble appartient à ce parlementaire en tendance à s’enfoncer lentement dans le sol. l’emplacement #65.
poste à la tour des Soupirs (voir « Sorciers, tristes Aujourd’hui, seuls les citoyens les plus pauvres Les niveaux inférieurs du complexe sont encore
sires et gens de rien »). Il lui arrive de donner des demeurent encore ici – ainsi que ceux qui pré- dans un état relativement correct, quoique inondés
réceptions, auxquelles il n’invite jamais aucun de fèrent vivre cachés. C’est dans ce quartier que les par endroits. Les eaux saumâtres du canal suintent
ses collègues de la préfecture. Ces soirées sont soi- canaux sont les plus sombres et les plus étroits, et des murs, et des plaques d’une espèce de mousse
disant consacrées à des débats intellectuels. De fait, la puanteur qui y règne devient insoutenable en grise se développent un peu partout. La maison
les convives élégamment parés qui s’y rendent en été. Les maisons sont vétustes et dépourvues mère de ce syndicat du crime contient une petite
gondoles ont tout l’air d’érudits distingués. Rien de canalisations reliées aux fleuves comme bibliothèque d’ouvrages volés, des parchemins,
n’est plus éloigné de la vérité  : il s’agit en réalité dans les autres quartiers. Par conséquent, les quelques objets magiques et tout l’équipement né-
de sectateurs de la redoutée Compagnie populaire habitants déversent leurs ordures directement cessaire pour fabriquer des faux permis d’incanta-
des lanceurs de sorts (voir « Guildes et confréries ») dans les canaux depuis leurs fenêtres. Ne res- tion. Toute feuille de papier qui reste ici plus d’une
venus rendre compte de leurs observations du mois tez jamais à l’aplomb d’une fenêtre, car on ne semaine commence à moisir du fait de l’humidité.
concernant les activités et les perspectives d’action sait jamais ce qui peut en tomber. Au cœur de Deux vases grises gargantuesques gardent les
de la préfecture. Les membres de la compagnie cette infection se trouve un lieu encore plus lieux. Elles ont atteint une envergure impression-
qui se savent surveillés empruntent un souterrain abominable appelé la Cour des miracles. Évi- nante grâce à des expériences répugnantes menées
quelques temps après le début des festivités pour tez cet endroit à tout prix ; vous risqueriez de par les sorciers de la compagnie. Elles sont condi-
se rendre dans un repaire secret (#63), alors que les ne jamais en réchapper. » tionnées pour attaquer quiconque ne frappe pas
« hôtes » les plus respectables repartent tranquille- Notes à l’intention du MD trois fois dans ses mains en entrant dans le vestibule
ment par la grande porte une heure ou deux après 61. Gang des détrousseurs  : Ce vieux bâti- (depuis l’emplacement #65).
leur arrivée. ment, au sud du port aux Gondoles (#57), sert de 64. Cour des miracles  : Le secteur le plus
60. Union des chasseurs de monstres : Dans maison mère à la guilde des voleurs de la ville (voir pauvre et le plus délabré de toute la cité est déli-
cet édifice, qui donne sur la face nord du passage « Guildes et confréries »). De l’extérieur, l’édifice n’a mité par la venelle aux Mendiants, le passage des
Principal, sont compilées les connaissances les plus rien de remarquable hormis la quantité étonnante Boldaves, le passage Principal et le passage des
avancées concernant les monstres, leurs habitudes, d’individus à l’air louche qui entrent et sortent par Transporteurs. Toutes les portes et fenêtres qui
leurs pouvoirs, leur habitât et les tactiques de chasse les nombreux accès. L’entrée principale donne sur donnaient sur le canal ont été condamnées  ; le
les plus efficaces pour les observer ou les capturer la Frontière ouest (#67). Tous les membres de la seul accès restant au secteur se fait par le passage

46
Glantri city by night

puté pour ses diseuses de bonne aventure. Les visi-


teurs qui ne comprennent pas le boldave risquent
d’être désorientés. Les habitants exercent souvent
les professions de gondolier, de manutentionnaire
ou d’ouvrier. Le soir, ils aiment danser autour de
feux de joie, raconter des légendes à propos des
seigneurs vampires de leur pays et boire leur eau-
de-vie traditionnelle jusque tard dans la nuit.
67. Frontière ouest : Ce grand secteur pavé
doit son nom à son emplacement tout à l’ouest de
la capitale. Il est toujours très animé. La plupart
des ateliers de construction s’y sont implantés en
raison du faible coût des loyers et du fait qu’il est
facile de rejoindre les portes de la ville, y compris
avec des chariots et des animaux de bât. Les mai-
sons ne sont généralement pas équipées de système
d’évacuation, aussi des ordures jonchent-elles le
pied des murs. Bien que déplaisant et nauséabond,
l’endroit grouille de monde du lever au coucher
du soleil.
Les mendiants sont très actifs ici. Ils repèrent
les passants fortunés et les supplient de leur don-
ner un quignon de pain ou une pièce de cuivre.
Une bonne partie d’entre eux sont d’habiles pick-
pockets, et leurs victimes ont rarement le courage
de se retourner physiquement contre eux, car il y
a toujours le risque qu’ils appartiennent à la Cour
des miracles (#64).
68. Portes de la cité : Ces portes sont en géné-
ral ouvertes le jour. Les gardes – nombreux – per-
çoivent un droit d’entrée de cinq penny de cuivre
par personne, d’un souverain par monture et d’un
ducat par palanquin. Les marchandises sont taxées
à hauteur de 5 sv par charrette ou par attelage.
Les visiteurs désireux d’obtenir une autorisa-
tion d’accès au quartier de la Citadelle doivent sol-
liciter une entrevue auprès de l’officier de perma-
des Boldaves. Bien que certains éléments archi- édifice délabré est découpé en plusieurs petits nence. Si celui-ci est méfiant quant aux intentions
tecturaux témoignent encore du passé prestigieux appartements à louer pour un loyer très modestes du demandeur, il peut sonder son esprit à l’aide
du quartier, la moitié des habitations ne sont plus (pas plus d’un ou deux souverains par mois). Un d’un sort d’ESP. Si tout semble en ordre, il signe
que ruines croulantes. La plupart des plafonds s’ef- des locataires n’est autre que Pingo le sombre, un une autorisation valable pour une journée. Si sa
fondrent ; les murs s’effritent ; les fenêtres brisées assassin de la guilde. Le sol de son appartement suspicion est confirmée, il peut ou bien refuser de
sont retapées avec des planches pourries. De part et est jonché de jarres et de cages. Dans les jarres délivrer une autorisation, ou bien faire semblant
d’autre de l’entrée de la Cour des miracles s’élèvent dorment ses nombreux serpents apprivoisés, alors de rien, accorder l’autorisation et faire suivre le
d’imposants tas de gravats. que les cages sont peuplées de souris et de rats avec visiteur.
La lie de la société a pris possession des lieux : lesquels il nourrit ses reptiles. La puanteur nau- 69. Corps de garde : Il existe plusieurs de ces
c’est ici le domaine des miséreux, des souffreteux, séabonde, évidente dès le pas de la porte, devient postes de garde répartis dans la cité de Glantri et
des difformes, des maudits et des oubliés qui n’ont suffocante à l’intérieur. ses faubourgs, mais aussi dans d’autres villes et vil-
plus nulle part où aller. Des centaines de pauvres Au rez-de-chaussée du bâtiment se trouve un lages du pays. Il s’agit de tours de pierre de trois
hères s’entassent ici dans des conditions inhu- petit troquet fréquenté par des ouvriers pauvres et étages auxquelles on accède par une porte fortifiée,
maines et seule la haine qu’ils éprouvent pour la (surtout) des assassins de la guilde. Les boissons avec quelques fenêtres à barreaux aux étages supé-
société leur donne la force de rester en vie. Ils sub- sont infectes, et l’endroit est loin d’être sûr. Qui- rieurs. Une enseigne de bois figurant un écu pend
sistent grâce aux algues des canaux, aux rats et à conque semble avoir une bourse bien garnie risque au-dessus de la porte. Il est orné d’un œil rouge
tout ce qu’ils peuvent dénicher dans les sous-sols. fort de recevoir une dague entre les omoplates. qui semble observer les gens en permanence, où
Les plus chanceux sont encore en état de parcou- Dans une des arrière-salles, un passage secret com- qu’ils soient. Il ne s’agit que d’une illusion pour
rir les rues de la cité pour mendier ou voler. Leur munique avec l’emplacement #63. D’autres pas- impressionner les crédules. Le nom du secteur
maître incontesté est le roi Ratibus (voir « Sorciers, sages secrets permettent de rejoindre discrètement dépendant du poste de garde pour sa sécurité est
tristes sires et gens de rien »), un personnage im- les ruelles adjacentes. peint en lettres dorées au-dessus de l’œil. Selon
pitoyable. L’extrémité ouest du secteur s’enfonce 66. Petite Boldavie  : Une diaspora boldave les cas, il peut s’agir d’un des principaux canaux,
lentement sous la surface de l’eau, centimètre par a élu domicile dans ce secteur pittoresque. Les d’une rue, d’un quartier ou d’un village. En Nou-
centimètre, année après année. Les caves des mai- quelques centaines d’immigrants qui vivent ici ont velle Averoigne, ces enseignes portent simplement
sons risquent de s’effondrer à tout instant. décoré leurs maisons à l’image de leur bien-aimée la mention Gens d’armes.
65. Appartement de Pingo le sombre : Cet principauté d’origine. L’endroit est également ré-

47
Glantri city by night

Au rez-de-chaussée, on trouve une salle d’at- il est possible de verser de l’huile bouillante par (12 m) ; JP selon la classe ; Mo 10 ; AL divers ;
tente bruyante et animée. Les bancs sont occu- les mâchicoulis. On accède à cet étage par une XP 30-65
pés par des personnages douteux et menottés, trappe qui peut être barrée de l’intérieur. Une
tels des sorciers sans permis (ligotés et bâillon- cage contient une douzaine de pigeons voyageurs 70. Cercle de jeu : L’architecture de ce co-
nés), des monstres clandestins, des soûlards ou dressés pour relier d’autres corps de garde. quet petit manoir à deux étages est d’inspiration
des citoyens normaux sous le coup d’une plainte. Les détenus sont emprisonnés au sous-sol. boldave traditionnelle ; les petites alcôves, les sta-
Derrière un bureau, un officier supérieur oriente Il y a en général quelques petites cellules indivi- tuettes et les coupoles sont omniprésentes. Un
les gens venus déposer une plainte vers divers duelles et une cellule commune. Les prisonniers grand nombre de personnes issues de toutes les
services. Une douzaine d’agents de la loi sont sont en permanence sous la surveillance d’un classes sociales viennent y jouer aux cartes ou à
présents à toute heure. Ils descendent chercher garde, de jour comme de nuit. La porte d’accès d’autres jeux d’argent. La maison appartient au
les accusés par un escalier en colimaçon et les à la zone de détention est habituellement fermée Consortium des marchands, et possède un per-
emmènent à l’étage pour traiter leurs cas. par un verrou magique. mis en règle pour les activités qui y sont propo-
Le premier étage est cloisonné en bureaux Certains postes de garde disposent d’un puits sées.
où les officiers, dont le commandant du poste, et d’une étable attenante avec une demi-douzaine La maison offre à ses clients privilégiés (les
instruisent les affaires. Il y a 10 % de chances de chevaux et parfois un grand chariot aux fe- plus gros perdants) des chambres pour la nuit
qu’il dispose d’un cube de détection, un petit cube en nêtres renforcées. Un jeune garçon d’étable est aux étages. Le gérant actuel, Henri d’Ambreville
cristal qui lui confère le pouvoir d’ESP quand il chargé de l’entretien. (voir « Sorciers, tristes sires et gens de rien »), a
regarde à travers. Les officiers et le commandant Gardes (7-10) : toutes classes de personnage, ni- récemment mis en place un nouveau jeu – illé-
sont d’astreinte pendant la journée. veau 1 ou 2. CA 8 ; pv 4-8 ; DE 36 m (12 m) ; gal celui-ci – dans les souterrains du bâtiment.
Le deuxième étage, le sommet de la tour, est AT 1 épée, arbalète ou bâton ; D 1-6 ; JP selon L’affaire bénéficie du patronage du Gang des dé-
directement sous les combles. Le toit pointu est la classe ; Mo 9 ; AL divers ; XP 13-30 trousseurs, et les bénéfices sont directement per-
recouvert de tuiles d’airain. Ce niveau sert d’arse- Officiers (2-4) et commandant : toutes classes de çus par le gérant et les voleurs du gang impliqués
nal. Y sont entreposés des dagues, des épées, des personnage niveau 1 à 3. Habituellement ar- dans le projet. Pour plus de discrétion, seuls les
arbalètes, des carquois, des tonneaux d’huile, du més d’une matraque +1, D 2-5 + JP contre la clients en très bons termes avec l’établissement
bois sec et un grand chaudron. En cas de siège, paralysie ou étourdi. CA 8 ; pv 6-12 ; DE 36 m sont mis au courant de cette activité parallèle et
invités à y participer.
Le jeu, qui s’appelle la roulette boldave, se
joue à deux. Les joueurs, assis face à face de part
et d’autre d’une longue table, disposent chacun
de douze baguettes magiques. À tour de rôle, ils
prennent une des baguettes dont ils déclenchent
le pouvoir contre leur adversaire. Seule une des
douze baguettes contient une unique charge ;
les autres sont inertes. Le sort chargé peut être
ou non fatal (personne ne sait de quel type de
baguettes il s’agit). Pendant que les deux trompe-
la-mort forcent leur chance, les spectateurs pa-
rient fiévreusement sur le futur vainqueur. Les
montants des paris augmentent à chaque tour.
Le vainqueur gagne la moitié des sommes misées
sur son adversaire vaincu, qui s’élèvent souvent à
plusieurs centaines de ducats. Après une nuit de
jeu acharné, on retrouve au petit matin le long
du passage des Boldaves plusieurs cadavres qui
portent de très étranges stigmates.
« Notre promenade est sur le point de s’ache-
ver à l’endroit où elle a commencé. Il est temps
pour moi de prendre congé. Ma famille donne
une réception demain soir. Ce serait pour moi
un plaisir extrême de vous accueillir dans notre
propriété. »
La gondole pénètre subitement dans une
épaisse poche de brume. Soudain, un battement
d’ailes retentit à côté de l’embarcation. Quand
la brume se dissipe, plus personne n’est visible
à la poupe, et la perche continue de manœuvrer
seule.

48
La Société glantrienne

« Eh bin ! C’était une dure journée ! J’en peux plus hors de la gondole, il ajoute : « Allez viens, c’est ici table de Léranda.
ici, on étouffe ! Allez Ced, on fait une pause ! » que ça se passe. » Peu après, Humphrey est de retour avec les
« Tu es sûr que c’est une bonne idée de sor- Quelques instants plus tard, les deux gar- boissons. « Je vois que votre ami s’est absenté. Puis-
tir, Raphael  ? On a encore un tas de travail pas çons sont assis dans une alcôve de l’Hostellerie je faire autre chose pour vous ? »
croyable pour demain » s’inquiète Cédrik, un jeune des mages. Cédrik, déjà plongé dans ses rouleaux, Cédrik, toujours mal à l’aise en présence du ser-
apprenti elfe. s’évertue à imiter le style d’incantation de son cama- viteur invisible, répond avec nervosité. « Euh… À
Son camarade, déjà au milieu de l’escalier, se rade. Soudain, il remarque une sorte de drap de lit vrai dire, oui. J’aimerais en apprendre un peu plus
retourne. « Allez quoi, on s’y remettra plus tard. Je de forme plus ou moins humaine qui s’approche de sur Glantri. Je n’ai pas l’habitude des grandes cités ;
connais un endroit super ; ça s’appelle l’Hostellerie la table en flottant dans l’air. Paniqué, il bondit de j’ai été élevé dans les bois, selon la tradition elfique.
des mages. Tous les gens qui comptent vont étudier l’autre côté de la table. « Un fantôme ! » Seriez-vous en mesure de me renseigner ? »
là-bas. C’est super calme, le service est classieux, et Réagissant à ce cri, l’espèce de drap volant « Eh bien, sans aucun doute, mon garçon. »
ils font des prix pour les apprentis. C’est parce que laisse tomber son plateau, agrippe nerveusement Réajustant sa cravate, Humphrey poursuit : « Vous
ça appartient à l’école. Allez, viens ! » son tablier et demande avec anxiété  : «  Où ça  ? n’auriez pu mieux tomber ! Et, hem ! À tout hasard,
Les deux jeunes gens dévalent l’escalier et Où ça ? » auriez-vous une couronne dont vous n’auriez pas
foncent vers la sortie. Tout excités, ils s’acquittent Raphael éclate de rire. «  Ça n’est qu’Hum- l’utilité  ? Pas d’or, s’il vous plaît, je n’accepte que
aussi vite que possible des gestes secrets et des mots phrey, notre garçon de café ! Un serviteur invi- les espèces enchantées. Ou alors quelques pierres
de commande qui ouvrent le portail magique, puis sible, tu n’en as jamais entendu parler ? C’est pas précieuses peut-être ? »
se frayent un passage dans la foule et enfin, sautent croyable, d’où est-ce que tu viens ? » Se retournant
dans une frêle gondole, manquant de faire basculer vers la créature, il enchaîne : « Deux liqueurs de Un guide de la vie glantrienne,
le gondolier par-dessus bord. mandragore, je vous prie. » par Monsieur Humphrey,
« Au fait, Raph, tu as déjà eu le cours sur le Quelques instants plus tard, dans la salle rede- serviteur invisible
disque flottant ? » demande Cédrik. « J’ai essayé d’en venue calme, une jeune et jolie noble aux grands de son état
faire apparaître un, mais je ne suis arrivé qu’à faire yeux bleus, vêtue d’une robe qui souligne avan-
tomber les fiches du prof. » tageusement sa silhouette, fait son apparition. « Vous avez été bien inspiré de venir à Glantri,
« Tout est dans le mouvement du poignet » ré- « Eh bien ! Regarde qui vient d’entrer. » Annonce mon garçon ! Si vous faites preuve d’habileté, vous
pond Raphael avec suffisance. « Regarde, toujours Raphael. pourrez prétendre aux destinées les plus glorieuses.
des mouvements amples, comme ça. » Associant le Cédrik, soudain moins passionné par ses par- Ici, voyez-vous, seuls ceux qui savent manipuler la
geste à la parole, l’aîné des deux apprentis bouscule chemins, demande : « Qui est-ce ? » magie ont l’espoir d’être anoblis. Les avantages sont
un autre passager, manquant de l’envoyer dans le « C’est Léranda, la nouvelle bombe de l’école ; loin d’être négligeables : des privilèges, la fortune, et
canal. « Tu verras ces trucs dans les cours avancés ; celle qui hante les rêves les plus suaves de tous les peut-être, à terme, une chance de percer les secrets
il n’y a vraiment pas de quoi en faire une histoire. apprentis ! Continue de réviser, gamin, je vais voir de l’univers !
Attends d’en arriver aux choses vraiment sérieuses, ce que je peux faire pour elle. » Sur ces mots, Ra- « Ici bas, tous ceux qui rêvent d’une exis-
comme le projectile magique. Si tu voyais ça ! » Sautant phael laisse son camarade elfe et se dirige vers la tence meilleure cherchent à s’instruire dans l’art

49
La Société Glantrienne

magique. Au fur et à mesure que votre maîtrise des ne sont accordés que si un lanceur de sorts asser-
postulants. Alors, prenez garde, mon garçon !
sciences des arcanes progresse, votre statut social menté se porte garant du demandeur.
Si vous êtes pris à raconter des bobards, vous
s’améliore. N’oubliez jamais ceci, mon garçon  : Discours public : S’adresser à un auditoire
n’aurez jamais vos permis, et vous pouvez vous
Tant que vous êtes un mage, je reste votre loyal de dix personnes ou plus nécessite un permis de
attendre à recevoir la visite d’agents de la sécurité.
serviteur. Mais si jamais vous renoncez à cette 50 ducats par an. Les professeurs, les hauts fonc-
Il y a un an, ils m’ont attrapé alors que je m’étais
voie, vos rivaux ne vous feront aucun cadeau. tionnaires, les parlementaires et leurs représentants,
rendu invisible sans avoir le permis correspon-
« Chaque Glantrien est soit un béotien, soit un ar- les bateleurs, les officiers, les marchands, les porte-
dant. Ils m’ont condamné à porter ce linceul
caniste. Les béotiens sont incapables de lancer des parole et toutes les personnes amenées à s’adresser
pendant une année. C’est vraiment le comble du
sorts. C’est leur seul point commun : par ailleurs, à de larges audiences dans le cadre de leur activité
ridicule pour un chasseur invisible ! Sans compter
ils peuvent être inaptes au travail, ouvriers, mar- professionnelle ont absolument besoin de ce per-
qu’il fait chaud là dessous ! Et bien entendu, j’ai
chands, bourgeois, pauvres, aisés, voire très riches. mis. Assister à un discours ne nécessite en revanche
quand même dû payer le permis.
Les arcanistes sont les lanceurs de sorts ; ils sont aucun permis.
« Quoi qu’il en soit, le fonctionnaire enre-
eux-mêmes répartis en deux catégories : d’une part Usage de magie potentiellement dange-
gistre votre nom, votre adresse, votre description
les gentilshommes, qui ne sont pas d’ascendance reuse dans l’aire urbaine : Il est obligatoire de dis-
physique, et la liste des sorts que vous connaissez.
noble, et d’autre part les aristocrates, qui règnent sur poser d’un permis pour lancer en ville des sorts dont
S’il n’existe pas encore de permis correspondant
des fiefs reconnus par le Parlement. Les béotiens les effets peuvent mettre en danger les foules ou
à votre requête, lui et ses collègues en inventent
comme les gentilshommes cherchent à accéder à endommager les bâtiments. Les sorts concernés (et
un sur-le-champ, tout spécialement pour votre
la classe supérieure pour bénéficier de privilèges et les objets magiques reproduisant leurs effets) sont :
cas ! En fait, la philosophie sous-jacente derrière
d’immunités légales. S’il est risqué d’affronter un force fantasmagorique (et tous les sorts d’illusions), boule
ce système de permis est que les autorités soient
gentilhomme, il l’est nettement plus encore d’of- de feu (et tous les sorts de feu), foudre, confusion, mur de
en permanence au courant de qui peut faire quoi,
fenser un aristocrate ! La justice glantrienne est au feu (et tous les murs ou autres obstacles magiques),
et pourquoi. Dans un pays dominé par la magie,
service des puissants, et elle broie sans pitié ceux qui nuage létal (et tous les autres nuages), invocation d’élé-
ils considèrent que c’est un bon moyen de garder
s’opposent à eux. mental, incantation mortelle, glissement de terrain, contrôle
toujours le contrôle des événements. Les permis
« L’objectif premier de tout béotien – du moins, du climat, invisibilité de masse, inversion de la gravité, sym-
les plus courants dont vous pourriez avoir besoin
de ceux qui n’ont pas à consacrer toute leur éner- bole, seuil, nuée de météores, charme-masse, et tous les sou-
au cours de votre carrière sont les suivants :
gie à leur simple survie – est l’accumulation de haits occasionnant des dégâts.
richesses. L’or ouvre bien des portes. Quelques-uns Incantation privée : 10 dc cumulatifs par Les sorts d’abaissement des eaux et plus générale-
parviennent même à se faire admettre à la grande niveau de sort (10 dc pour pouvoir lancer des ment tous les sorts d’eau sont également concernés,
École de magie ! Ils n’ont évidemment pas le talent sorts de niveau 1, 30 dc pour des sorts de niveau 2, mais uniquement dans la cité de Glantri. Ce permis
requis pour progresser, et la plupart stagnent au 60 dc pour des sorts de niveau 3, etc.) Un sorcier coûte 100 ducats par an et par sort autorisé.
plus bas niveau de savoir, mais ils sont parvenus à acquiert un unique permis qui liste (théoriquement) « La bureaucratie glantrienne dispose de
leurs fins : intégrer les rangs des gentilshommes et l’ensemble des sorts qu’il connaît. Il peut choisir de nombreux moyens coercitifs. L’utilisation abu-
jouir des privilèges que cela leur procure. L’élite les ne pas faire figurer tous ses sorts sur le permis, mais sive d’un permis peut vous valoir de sérieux
considère comme de vulgaires parvenus. » dans ce cas il n’a pas le droit de lancer les sorts « ca- ennuis, le moindre étant le retrait provisoire du
chés ». Après obtention, ce permis doit encore être permis pour quelques mois. Gardez toujours vos
Permis et bureaucratie visé par le secrétaire général de la grande École de permis sur vous. Si vous êtes sommés de les pré-
« Les rouages labyrinthiques de la bienveillante magie pour être valable. C’est aussi le secrétaire gé- senter et que vous n’êtes pas en mesure de le faire,
bureaucratie glantrienne sont en quelque sorte néral qui perçoit les recettes générées par ce permis. vous serez automatiquement considéré comme
une fierté nationale  ! La quantité de papier en Commerce magique : 20 dc par an par ni- coupable. Prenez garde aux pickpockets, car les
circulation est effarante. Il faut toujours que veau du sort ou de l’effet magique. Chaque sort permis volés se revendent très bien au marché
tout soit homologué et dûment enregistré par destiné à être régulièrement exploité en échange noir. Méfiez-vous également des regards inqui-
les fonctionnaires d’État. Les permis annuels de biens monétaires ou de services doit faire siteurs. La Maison des ministres offre une prime
doivent être retirés à la Maison des ministres l’objet d’un permis individuel. Ainsi, un permis pour tout témoignage permettant d’appréhender
moyennant 1 à 100 dc, selon l’importance de l’ac- de détection de la magie coûte 20 ducats ; l’exploita- un individu qui pratique une activité sans le per-
tivité souhaitée. Ainsi, je suis moi-même titulaire tion commerciale d’un sort de boule de feu revient à mis idoine, ou qui enfreint le droit d’incantation.
d’un permis me permettant de servir dans une 120 ducats par an, etc. Quelques citoyens mal intentionnés gagnent leur
taverne (1 dc par an), d’un permis m’autorisant Commerce profane : Pour une activité géné- vie par ces pratiques délatrices (pour lesquelles ils
à servir des boissons alcoolisées (1 dc), et d’un rant moins de 5 ducats par jour : 1 dc par an ; ont un permis !)
autre m’autorisant à servir des breuvages ma- entre 5 ducats et 100 ducats par jour : 5 dc par « Et cela n’est qu’une des malfaisances dont
giques (5 dc). En tant que créature non-humaine, an ; plus de 100 ducats par jour : 20 dc par an. sont capables les services publics. Il leur arrive
il me faut un permis pour avoir le droit d’habiter Chaque subdivision de l’activité commerciale aussi de s’embrouiller dans leurs rouleaux ou de
la cité de Glantri (8 dc – 1 dc par DV). Enfin, (définie par le lieu et la période d’exploitation) se tromper dans les noms et les adresses. Moins
un dernier permis m’autorise à devenir invisible requiert un permis individuel. d’un an après avoir été embauché ici, j’ai reçu un
à volonté (3 dc). J’en ai pour un total de dix-huit Port d’armes : 1 dc par an pour toutes les étui à parchemin portant le sceau de l’armée. Il
ducats par an ! Mais j’ai une bonne situation. armes de moins de 40 cm de long, 10 dc pour s’agissait d’une estafette adressée au « capitaine
« On ne vous délivrera pas de permis sans chaque arme de taille supérieure. Majoration de Humphrey Serteur », le sommant de rejoindre
bonne raison. Il vous faudra exposer votre besoin 5 dc pour les armes contondantes. Les nobles et sans délai son affectation à la Citadelle ! J’en ai
et décrire les conditions dans lesquelles vous avez les gentilshommes sont dispensés de ce permis. Les eu pour six mois avant qu’ils acceptent de re-
l’intention d’exercer l’activité pour laquelle vous gens du peuple ne peuvent l’obtenir que si un lan- connaître qu’ils se trompaient de personne, et
sollicitez un permis. Les fonctionnaires en charge ceur de sorts assermenté se porte garant. ensuite, ils m’ont quasiment fait passer en cour
de ces dossiers sont quelque peu paranoïaques ; Port d’armures : 5 dc par an pour le port d’un martiale pour avoir usurpé l’identité d’un officier
il leur arrive de sonder magiquement l’esprit des casque et d’un bouclier, 10 dc pour une armure de de l’armée ! Sans compter que pendant tout ce
cuir, 20 dc pour une armure métallique. Ces permis

50
La Société Glantrienne

de haute trahison. Seule la philosophie officielle dans sa principauté ou dans un territoire franc.
temps, j’ai dû me trimbaler cette grosse ar-
glantrienne est acceptée. La peine applicable est la Principe du code civil : un béotien est consi-
mure pesante qui faisait un boucan de tous les
torture par pudding noir, suivie de la réclusion cri- déré coupable à moins de prouver son innocence si
diables… Enfin, j’ai au moins pu garder ma solde
minelle à perpétuité à la tour des Soupirs. Les clercs le plaignant est un noble. Dans tous les autres cas,
de capitaine. Le comptable de la Citadelle n’a rien
et autres hérétiques sont condamnés à la mort sur le principe de présomption d’innocence s’applique.
voulu savoir. De son point de vue, du moment
le bûcher. « Comme vous commencez à vous en rendre
que l’argent était bien parvenu au « capitaine »,
La fraude fiscale constitue un crime de trahi- compte, mon garçon, il y a beaucoup de choses
tout était en règle.
son. La peine applicable comprend la confiscation qu’il est préférable de savoir avant de faire son
« À chaque fois que l’administration commet
de tous les titres, les terres et le patrimoine du cou- trou à Glantri. Les lois ne sont pas tout à fait
une bourde, elle invente une nouvelle manière de
pable et de un à dix ans de réclusion criminelle à la identiques d’une principauté à l’autre, mais dans
la réparer. Les fonctionnaires ne reculent devant
tour des Soupirs. l’ensemble elles diffèrent peu de celles en vigueur
rien ! Ils sont capables d’obliger un citoyen à
changer de nom ou d’adresse pour rendre leurs à la capitale. Elles sont mieux appliquées dans la
Crimes cité de Glantri qu’ailleurs dans les Hautes terres,
fichiers exacts, ou même de rembourser à un
Le surendettement, le vol, le meurtre, le viol, car la préfecture est de loin plus efficace ici que
contribuable un impôt qu’il n’a pas encore payé,
la corruption d’un agent de l’État et la destruc- dans le reste du pays. Les magistrats de la capitale
alors que dans le même temps, un autre fonction-
tion de biens privés constituent des crimes. La loi ne manquent jamais de travail.
naire réclame le même montant à un autre contri-
glantrienne stipule que le coupable doit être arrêté « Ah ! J’allais oublier... Pour les Glantriens,
buable qui s’en est déjà acquitté – il faut bien
dans la semaine qui suit le crime. Au matin du hui- traîner quelqu’un en justice semble aussi banal
solder les comptes publics, n’est-ce pas ? Ça leur
tième jour, s’il n’a pas encore été appréhendé, il ne que de changer de paire de bottes. Et pourtant,
est même arrivé d’envoyer un titre de baron en
peut plus être condamné – légalement. les diverses procédures peuvent revenir très cher.
héritage à un gondolier ! Le brave garçon a pris
Les crimes sont en général sanctionnés par Un magistrat réclame de 10 à 100 ducats pour
du bon temps pendant un mois ou deux, mais il
l’ablation d’un doigt (ou d’un rameau, d’un tenta- chaque apparition à la cour. À l’issue du juge-
a vite déchanté quand l’héritier légitime s’est pré-
cule, d’un pseudopode ou équivalent) par tranche de ment, le perdant doit rembourser tous les frais
senté avec les documents ad hoc. Aux dernières
100 ducats de dommages estimés. Si le coupable n’a de justice, ce qui inclut les honoraires des avo-
nouvelles, il a été condamné à devenir le bouffon
pas assez de doigts, il est mis à mort. Le viol est puni cats des deux parties, ainsi que ceux du juge, des
du nouveau baron jusqu’à la fin de ses jours.
d’une inversion de sexe pendant un an, permanent agents de la préfecture en charge de l’enquête, et
« L’administration glantrienne est tellement
pour les récidivistes. Le coupable d’un meurtre est de tous les scribes qui ont travaillé au dossier. En
monstrueuse qu’elle terrorise même les nobles.
condamné à la mort par limon vert. tout, chaque audience revient en moyenne à 300
Les grands bénéficiaires du système sont les ju-
La pratique d’une activité sans permis à 400 ducats, sans compter bien sûr les éventuels
ristes. Leurs services peuvent être très coûteux,
constitue également un crime. La peine applicable pots de vin – une pratique assez courante, mais
mais ils savent mieux que personne s’orienter
pour le lancer de sorts sans autorisation est de douze qui peut être à double tranchant pour les novices
dans le labyrinthe administratif. Ils en connaissent
mois de dissipation de la magie sur le coupable. Les en la matière.
les pièges et les fausses pistes encore mieux que
récidivistes ont la langue arrachée ; les multirécidi- « Dans les affaires les plus importantes, il est
les fonctionnaires eux-mêmes.
vistes subissent un sort de débilité mentale permanent fréquent de recourir à la magie pour déterminer
« Les permis et les subtilités de l’administra-
et doivent s’exiler à la Cour des miracles. qui ment et qui dit la vérité. Tous les arcanistes
tion ne sont pas les seuls outils par lesquels les
La pratique d’autres activités sans permis est pu- ont le droit de demander un tel examen (ESP),
fonctionnaires maintiennent l’ordre dans le pays
nie de un à douze mois d’emprisonnement ferme à mais n’oubliez pas qu’il faut un permis de dis-
et s’assurent que l’or rentre régulièrement dans
la tour des Soupirs, ou d’une amende de 100 ducats cours public pour avoir le droit de s’adresser à
les coffres de l’État. La justice est aussi un élé-
si la charge est bénigne. la cour – sinon vous risquez à nouveau d’être in-
ment central du dispositif. »
culpé pour crime ! Si vous n’avez pas les moyens
Délits de vous offrir ni les services d’un magistrat, ni
La justice glantrienne Le tapage nocturne en zone urbaine, les un permis vous permettant d’assurer vous-même
troubles de l’ordre public, l’entrave à l’exercice votre défense, vous êtes fichu, car vous ne pour-
« Si vous avez l’intention de rester ici pour de la Justice ou du service public, le mensonge
quelques temps, il faut que vous ayez une idée de rez pas réfuter verbalement les accusations de la
à magistrat, à un agent de la préfecture ou à un partie adverse ! Il est vrai que vous aurez toujours
nos lois, et des peines que vous risquez si vous noble, et la diffamation ou insulte à un arcaniste
les enfreignez. » la possibilité de communiquer par le biais de par-
constituent des délits. Les peines applicables sont chemins, mais chacune de ces pièces devra être
la flagellation, la pendaison par les pouces et des inscrite au dossier, ce qui occasionne aussi des
Trahison et haute trahison amendes de 10 à 100 ducats.
Une violation d’allégeance envers un prince frais.
Les coups et blessures ou agressions avec « C’est tout ce qui me vient à l’esprit à propos
régnant ou un autre noble, ou tout autre crime com- intention de blesser un arcaniste au moyen
mis par un béotien envers un noble, constitue une du système judiciaire. Si vous ne devez retenir
d’armes non-magiques ou à mains nues, en l’ab- qu’une chose, c’est : ‘Restez toujours en dehors
trahison. Les coupables sont condamnés à la peine sence du consentement d’un vice-roi, d’un agent de
de mort. L’application de la peine est particulière- de tout ça  !’ Enfin, que ça ne vous effraie pas.
la préfecture ou d’un noble sorcier, sont punis de La vie à Glantri a aussi beaucoup de bons côtés,
ment originale  : les coupables sont enchaînés une dix à trente jours de réclusion à la tour des Soupirs.
nuit au sommet de la tour des Soupirs (voir l’empla- comme l’omniprésence et l’incroyable variété de
cement #6 du chapitre « Glantri City by night »). la magie domestique. »
Autres lois
Une violation d’allégeance envers un prince régnant Immunités : Un noble ne saurait être
ou un autre noble, ou toute autre félonie commise La magie à Glantri
condamné pour un délit qu’il aurait commis à l’inté-
par un béotien envers un noble, constitue un crime rieur de son fief. Un prince ne saurait être condamné « Vous avez certainement remarqué nos
de trahison. Il revient au noble outragé de pronon- pour un délit ou un crime qu’il aurait commis dans lampadaires. Il s’agit d’élégantes colonnes de fer
cer la condamnation. sa principauté. Les princes ont le privilège de gracier forgé au sommet desquelles une lumière éternelle
La pratique d’un culte constitue un crime un condamné pour un délit ou un crime commis

51
La Société Glantrienne

luit de jour comme de nuit. C’est le premier communication. Vous pouvez faire téléporter chaque saison. Y figurent les phases de la lune,
contact qu’ont les visiteurs avec la magie glan- vos messages directement au destinataire depuis les jours propices aux étoiles filantes et aux
trienne, mais il y a évidemment beaucoup plus une tour de télémessagerie arcanique. Le tarif de activités solaires inhabituelles, les changements
à voir. ce transport instantané est de 14 couronnes par de saison et les jours fériés. Il est assez diffé-
« Des classes moyennes à la noblesse, un envoi. rent de votre calendrier à vous, les elfes. Vous
grand nombre de foyers fait couramment appel « La société Haoou à louer met à votre dis- pouvez y jeter un œil ; il y en a un au mur juste
aux services de mages licenciés. Bénéficier d’en- position un serviteur invisible multitâche pour derrière vous.
chantements domestiques est non seulement un 12 couronnes par mission – Mais si vous vou- « Une année compte 12 mois de 28 jours,
confort, mais aussi un moyen d’afficher son statut lez mon avis, ces individus ne sont la plupart du pour un total de 336 jours. Chaque mois
social. L’étalage ostentatoire de magie est la clé de temps que des crétins dépourvus de manières. compte quatre semaines de sept jours. Un mois
la réussite sociale, mon garçon ! Je pourrais vous « Tapis volants, créatures et monstres commence toujours par un lunadain, se ter-
citer quantité d’exemples. construits spécialisés (entre autres) dans le gar- mine toujours par un soladain et correspond
« Un mini-seuil permanent vers le plan élé- diennage, outils de contrôle du climat pour vous exactement à un cycle lunaire. Ainsi, la lune est
mentaire de l’eau, ouvert à même votre cuisine, prémunir contre les incendies et les ouragans, toujours pleine la nuit du troisième soladain de
vous permettra d’étancher votre soif à tout ins- parapluies diffusant un champ de force pour chaque mois. »
tant. Pour 36 couronnes, vous aurez en outre le repousser la pluie, portes et fenêtres magiques,
plus moderne des systèmes de robinetterie. sabliers qui se retournent tout seul et émettent
« Pour ce qui est de l’eau chaude, vous pouvez un sifflement toutes les heures pleines, verrous Principaux événements calendaires
faire installer un élémental de feu dans votre cave, magiques, yeux magiques pour voir qui frappe à Nouvelle lune
sécurisé dans un caisson alimentant un système votre porte, décors illusoires originaux pour agré- Dernier croissant
de tuyauterie. Vous pourrez prendre des bains menter votre intérieur, inversion de la gravité pour Premier croissant
chauds en plein hiver, et cuisiner à moindre coût. regagner sans effort le sommet de votre tour, Premier quartier
Pour dix couronnes, le permis d’exploitation d’un balais et lingettes qui font le ménage tout seul, Lune gibbeuse décroissante
élémental de feu en zone urbaine est fourni. la liste est infinie ! Si vous avez les moyens, rien Lune gibbeuse croissante
« Pour avoir toujours des rafraîchissements à n’est impossible. Le tarif standard avoisine deux Pleine lune
portée de main, achetez un bac à glaçons pour couronnes par niveau de sort. Mais surtout,
votre cuisine. Le fabricant s’engage à ce qu’il demandez toujours aux sorciers avec qui vous Étoile filante – Un météore traverse le ciel noc-
soit toujours plein grâce à un partenariat avec les faites affaire de vous présenter leur permis turne (20 % de chances). Les indécis et ceux
frères Vladimirov, une société de mages spécia- d’incanter ! Ne vous laissez pas tromper par les qui sont à la croisée des chemins peuvent lire
lisés dans la congélation magique d’eau potable permis volés ou falsifiés des sorciers marron ! une indication dans la direction qu’il prend.
et d’aliments. La glace sera livrée directement à Si vous vous faites avoir, puisse le Grand éfrit Éclipse – La lune cache le soleil pendant
votre domicile pour le prix imbattable de 4 du- protéger votre foyer contre les fléaux que ces 1d6 tours (15 % de chances).
cats le bloc. Profitez-en pour découvrir quelques charlatans risquent d’y apporter ! » Nouvelle étoile – Une étoile inconnue – de n’im-
délicieuses spécialités estivales, comme le soufflé porte quelle couleur – brille le temps d’une
glacé aux œufs de griffon. Festivités saisonnières nuit (5 % de chances) ou s’installe définitive-
« Si vous en avez assez des déchets ména- ment dans le ciel nocturne (3 % de chances).
« Il n’y a pas que la magie dans la vie ! Que
gers, devenez l’heureux possesseur de la solution Disparition d’une étoile – Une étoile connue dis-
vous soyez béotien ou arcaniste, vous ne man-
ultime, le système d’élimination avec pudding noir paraît à jamais du ciel (10 % de chances).
querez pas d’occasions de vous divertir. Le
intégré. Il est capable de vous débarrasser d’abso- Cataclysme cosmique – Une activité stellaire ex-
calendrier glantrien abonde en fêtes et en jours
lument tout et ne nécessite aucun entretien ! Il ceptionnelle survient. Le ciel peut changer de
fériés, sans doute en raison de la grande variété
existe des offres à 25 couronnes qui comprennent couleur pendant une journée ou luire étran-
des cultures qui cohabitent. Par caprice, chacun
l’installation complète à votre domicile et une ga- gement pendant toute une nuit, plongeant la
des princes a instauré un jour férié dédié à son
rantie de dix ans ! population dans la panique (3 % de chances).
peuple ou à une tradition qui lui est chère. Ces
« Si vous trouvez votre mobilier désuet, chan- Aucune magie ne fonctionne jusqu’au matin
jours ne sont fériés que dans les principautés
gez donc pour des disques flottants intelligents suivant.
concernées et dans la cité de Glantri. En effet,
capables d’épouser la forme de votre corps et de
s’adapter à votre poids pour un confort optimal.
dans la capitale, on a l’habitude de profiter du NUWMONT
moindre prétexte pour déserter le travail. Il
Vous pouvez ordonner à ces disques permanents Lunadain 1 8 15 22
arrive aussi que la Maison des ministres décrète
de vous suivre lors de vos déplacements dans la Gromdain 2 9 16 23
un ou deux jours fériés supplémentaires. Il est
maison. Ils ne coûtent que 20 couronnes la pièce, Tserdain 3 10 17 24
inconcevable pour les fonctionnaires, les magis-
25 pour une finition soie ou velours. Moldain 4 11 18 25
trats, les érudits et les sages de travailler un jour
« Pour votre confort domestique, je ne peux Nytdain 5 12 19 26
férié, et ils s’attendent à ce que tout le reste de
que vous recommander une sphère de lumière Loshdain 6 13 20 27
la population agisse comme eux. Toutefois, les
éternelle qui vous suivra dans chacun de vos Soladain 7 14 21 28
commerçants, les aubergistes et les bateleurs
déplacements. Cet objet de petite taille, destiné à
bénéficient d’une dérogation qui les autorise
un usage individuel, est capable de moduler son Premier jour de l’année et début du prin-
à poursuivre leur activité professionnelle sans
intensité lumineuse par un simple mot de com- temps. Cette journée est appelée jour des fol-
discontinuité, et, de fait, les jours fériés sont
mande. Vous pouvez aussi lui ordonner de rester lets ; c’est la fête nationale des elfes erewani.
autant d’occasions pour eux d’engranger de
en position fixe. Tant de fonctionnalités pour seu- Ils célèbrent cette date avec de la musique,
gros profits.
lement 6 couronnes ! des danses et des libations du lever du soleil
« La meilleure manière de ne pas se perdre
« Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Pas- jusque tard dans la nuit. La légende veut que
dans toutes ces dates est de se référer au calen-
sez à la technologie la plus avancée en matière de les esprits follets et les autres esprits sylvestres
drier publié par la guilde des sages et mis à jour

52
La Société Glantrienne

s’éveillent de leur sommeil hivernal. En leur l’arène pour prouver leur bravoure, gagner des FLAURMONT
honneur, les elfes font des farces et des plaisan- prix prestigieux et obtenir la gloire. Dans la Lunadain 1 8 15 22
teries, le plus souvent au détriment des autres capitale a lieu un défilé de monstres, en grande Gromdain 2 9 16 23
races. Ils veulent montrer ainsi au petit peuple partie mis en place à l’aide des ressources du Tserdain 3 10 17 24
qu’ils ne leur sont pas inférieurs en matière syndicat des dresseurs de monstres. En fin Moldain 4 11 18 25
d’humour. Les choses s’enveniment quand des d’après-midi, les créatures sont amenées sur la Nytdain 5 12 19 26
activistes de l’E.L.F.E. en profitent pour régler place du Marché pour être vendues au public. Loshdain 6 13 20 27
leurs comptes avec quelque ennemi de longue Les monstres les mieux dressés font des tours Soladain 7 14 21 28
date, tout en déguisant leur crime en (mauvaise) spectaculaires pour attirer le chaland. Les acci-
blague. dents sont fréquents. Solstice d’été – Premier jour de l’été. Les frères
Équinoxe de printemps – Le climat se de la Radiance sont tenus d’établir le contact à
déchaîne souvent à cette date (vents violents,
THAUMONT minuit.
chutes de neige tardives, tempêtes de grêle). Lunadain 1 8 15 22 Journée des magistrats – Les bureaucrates
Les frères de la Radiance sont tenus d’établir le Gromdain 2 9 16 23 glantriens ont instauré cette fête pour s’octroyer
contact à minuit. Tserdain 3 10 17 24 un jour de congé supplémentaire. Elle n’est
Grand nettoyage de printemps – Les ap- Moldain 4 11 18 25 marquée par aucun événement particulier, si
prentis de la grande École de magie parcourent Nytdain 5 12 19 26 ce n’est que la Maison des ministres et le Parle-
les fleuves et les canaux pour éliminer la couche Loshdain 6 13 20 27 ment font relâche. Les fonctionnaires en poste
de glace qui les recouvre. Ils en profitent pour Soladain 7 14 21 28 dans ces bâtiments profitent souvent de cette
faire étalage de leurs nouveaux sorts et prennent absence pour les faire nettoyer.
plaisir à accomplir leur tâche de la façon la plus Début du dernier mois du printemps. Défilé militaire – Les troupes stationnées dans
spectaculaire possible. La circulation fluviale est Arcanium – Ce congrès annuel de sorcellerie la capitale et dans toutes les principautés dé-
interdite jusqu’à ce que les canaux soient rede- se poursuit jusqu’à la fin du mois, sans aucune filent. L’idée a été lancée par le prince d’Aalban,
venus sûrs. Cet événement a traditionnellement pause ni le jour ni la nuit. Certains des mages qui dirige d’ailleurs lui-même la parade dans la
lieu le 6 du mois, mais dans la pratique, elle est participants montent à la capitale pour partager cité de Glantri. Par cet étalage de force, il entend
souvent avancée ou reculée selon que le prin- leurs savoirs les plus secrets en échange d’or ou impressionner la populace et bien lui faire com-
temps est en avance ou en retard. Il a pour but d’autres connaissances hermétiques. D’autres prendre qui est qui. Dans l’après-midi, les défi-
d’améliorer la sécurité du trafic de gondoles en participent à des séminaires informels et tou- lés cèdent la place à des joutes entre champions
éliminant la glace devenue fine et cassante avec jours très populaires, où ils débattent avec leurs des nobles régnants et à des duels magiques
le redoux. Malheureusement, certains appren- confrères de leurs opinions philosophiques ou entre sorciers officiers de l’armée. Une grande
tis parmi les plus chahuteurs, trop heureux d’autres sujets qui leur tiennent à cœur, dans finale oppose le meilleur combattant et le meil-
de rompre avec la monotonie de l’internat, se une ambiance généralement libérale. Un grand leur sorcier dans une confrontation strictement
laissent invariablement aller à quelques débor- nombre de ces événements sont parrainés par codifiée (le chevalier l’emporte s’il parvient à
dements. le prince du Noirmont, la grande École de blesser le lanceur de sorts avant d’être mis hors
VATERMONT magie et le Lézard joueur. Les auberges de la d’état de combattre). Le sorcier est chaque an-
ville sont toutes remplies à craquer et accueillent née le grand favori, mais il arrive qu’un chevalier
Lunadain 1 8 15 22 souvent de drôles de clients. Dans toute la ville, crée la surprise. De nombreux soldats – qu’ils
Gromdain 2 9 16 23 des grandes salles sont louées aux mages dési- soient sorciers ou combattants – finissent leur
Tserdain 3 10 17 24 reux d’organiser des rencontres et des ventes nuit en ville ; ils s’entassent souvent dans les
Moldain 4 11 18 25 privées. Ces espaces sont divisés en petits com- tavernes les plus miteuses et pérorent comme
Nytdain 5 12 19 26 partiments séparés par des rideaux derrière les- des ivrognes sur la supériorité de leur spécialité
Loshdain 6 13 20 27 quels les transactions sont conclues dans la plus par rapport à la spécialité adverse. Il va sans dire
Soladain 7 14 21 28 grande discrétion. Des colporteurs parcourent que de nombreuses bagarres égaient la nuit.
les rues noires de monde, proposant qui des
YARTHMONT
Début du deuxième mois du printemps. colifichets, qui des composants de sorts, des
Premier jour des impôts – Les contribuables parchemins ou des grimoires vierges. Dans des Lunadain 1 8 15 22
de la cité de Glantri doivent se rendre à la Mai- kiosques improvisés, certains sorciers parmi les Gromdain 2 9 16 23
son des ministres avant minuit pour s’acquitter plus pauvres se résolvent à enseigner des sorts Tserdain 3 10 17 24
de leurs impôts trimestriels. Dans les principau- courants de bas niveau en échange de quelques Moldain 4 11 18 25
tés et les territoires francs, les citoyens apportent ducats. Ils haranguent la foule, vantant bru- Nytdain 5 12 19 26
leur or au poste de garde le plus proche. Les yamment leur maîtrise des arts magiques. C’est Loshdain 6 13 20 27
fraudeurs sont identifiés au cours du trimestre une aubaine pour les apprentis ayant quelques Soladain 7 14 21 28
suivant et recherchés par la garde. Les services pièces d’or dans leurs poches, à condition de ne
fiscaux mettent en œuvre des moyens magiques pas se laisser avoir par un charlatan. La foire at- Début du deuxième mois de l’été.
pour s’assurer que les contribuables les plus tire à la capitale nombre de sorciers douteux qui Deuxième jour des impôts – Identique au
riches paient exactement les sommes dues. se mêlent à la foule, à l’affût d’une occasion de premier jour (voir vatermont).
Foire aux monstres – Pour la célébration de la voler quelque bonne idée. La capacité qu’ont Tournoi de gondoles – Le grand jeu esti-
fête nationale caurenzienne, le prince fait don- ces individus à disparaître aussi vite qu’ils sont val de la cité de Glantri est l’occasion pour les
ner des jeux au cirque Lizzieni, avec de nom- apparus une fois parvenus à leurs fins leur a gondoliers de singer les tournois martiaux. Les
breux combats de monstres et des courses. Il valu d’être affublés du surnom de « mouche- concurrents se tiennent debout sur une étroite
arrive que des criminels, des brigands et des rons de printemps » par les mages respectables plate-forme à la proue de leurs embarcations,
esclaves soient exécutés à cette occasion. Des et établis. avec une longue perche dans la main droite, un
héros peuvent (volontairement) entrer dans grand couvercle de casserole dans la gauche, et

53
La Société Glantrienne

une marmite retournée sur la tête. Le but du jeu FELMONT et plus généralement, essaient de faire le bruit le
est de faire tomber son adversaire dans le canal. plus insupportable possible. La plupart des gens
Le vainqueur gagne une médaille d’argent et la Lunadain 1 8 15 22 pensent qu’il ne s’agit là que d’un amusement
gratuité des transports publics pendant un an (la Gromdain 2 9 16 23 (et nombreux sont ceux qui se laissent entraîner
médaille – sur laquelle est gravée l’année d’ob- Tserdain 3 10 17 24 à leur tour dans la procession), mais la véritable
tention – fait office de titre de transport univer- Moldain 4 11 18 25 signification de toute cette mise en scène est
sel durant cette année). Des gueuletons, des bals Nytdain 5 12 19 26 de repousser les esprits malins et de conjurer
populaires et des spectacles de rue animent le Loshdain 6 13 20 27 la peur du loup-garou. Un observateur attentif
quartier des bateleurs et le port. L’activité por- Soladain 7 14 21 28 peut remarquer que les épouvantails sont sou-
tuaire est quasiment nulle pendant toute la jour- Équinoxe de printemps – Premier jour de vent affublés de peaux de loups ou ressemblent
née. Les festivités sont parrainées par l’Amicale l’automne. Le climat se déchaîne souvent à cette à de hideux hommes-loups. Le carnaval se met
des transporteurs fluviaux. date (vents violents, ouragans). en branle à la tombée de la nuit et ne s’achève
KLARMONT Feria de toros – Point d’orgue de leur fête qu’à l’aube, au désespoir des agents de l’ordre
nationale, les Belcaziens lâchent des taureaux incapables d’endiguer ce gigantesque flux de
Lunadain 1 8 15 22 furieux dans les rues de la capitale provinciale, malfaiteurs (le tapage nocturne est considéré
Gromdain 2 9 16 23 la Nouvelle Alvar. Les habitants cherchent à comme un délit dans la capitale).
Tserdain 3 10 17 24 montrer leur bravoure en courant devant les AMBYRMONT
Moldain 4 11 18 25 animaux ou en s’emparant de rubans noués à
Nytdain 5 12 19 26 leurs cornes. L’utilisation de magie est considé- Lunadain 1 8 15 22
Loshdain 6 13 20 27 rée comme de la triche. Dans la cité de Glantri, Gromdain 2 9 16 23
Soladain 7 14 21 28 les autorités organisent une chasse aux créatures Tserdain 3 10 17 24
redoutables qui rôdent au fond des canaux. À Moldain 4 11 18 25
Début du dernier mois de l’été. l’origine, c’était la responsabilité de l’armée de Nytdain 5 12 19 26
Nuit de la lune rouge – Les béotiens pister et d’éliminer ces monstres, mais les elfes Loshdain 6 13 20 27
croient que les esprits maléfiques se lèvent méridionaux se sont progressivement approprié Soladain 7 14 21 28
cette nuit pour les harceler et provoquer des cette activité. Aujourd’hui, tous les habitants
désastres. La lune prend une apparence rou- assez téméraires pour participer sont invités à Début du dernier mois de l’automne.
geâtre (un phénomène naturel), ce qui rend embarquer dans des gondoles de guerre et à La nuit du feu – Les représentants des an-
les animaux et les monstres particulièrement prendre part à la chasse. Ils combattent avec des ciennes familles flaem, revêtus de longues robes
nerveux. L’acuité des mages à percevoir armes ou des sorts, et la participation d’appren- dorées et de hautes capuches pointues, portent
la magie s’affine légèrement. Tous les lan- tis de la grande École de magie est considérée chacun un flambeau lors de cette commémo-
ceurs de sorts à l’intérieur du pays doivent comme un excellent entraînement. L’union des ration qui prend la forme d’une procession
lancer 1d20 sous leur intelligence. Ceux qui chasseurs de monstres se porte souvent acqué- solennelle dans les rues de Kopstar. Officiel-
échouent ne ressentent aucun effet. Ceux qui reur des monstres capturés. lement, ils célèbrent la fin de l’automne. En
réussissent voient leur intelligence augmen- L’espoir des mendiants – Les miséreux de réalité, il s’agit de partisans de la philosophie du
ter de 1 point pendant 1d6 heures au cours la Cour des miracles sont autorisés à sortir de feu, l’élément central de leur culture. Dans la
de la nuit, mais ils doivent réussir un jet de leur quartier et à mendier dans toute la cité sans tradition flaem, cette procession avait autrefois
protection contre les sorts ou être enivrés crainte d’être délogés. Un grand nombre de ci- pour but de purifier la ville par le feu en agitant
par cet afflux soudain de puissance magique. toyens des classes moyennes, et même quelques des torches et en allant jusqu’à brûler les mai-
En cas d’échec de 1 à 3 points au jet de pro- nobles, se hasardent dans le quartier ouest pour sons des habitants indésirables. Si ces actes de
tection, le mage ressent des vertiges et une faire des dons de nourriture et de vêtements. barbarie ont toujours lieu dans les campagnes
légère euphorie, mais ces effets restent en gé- Quelques sorciers vont jusqu’à dissiper certains de la principauté de Linden, ils sont devenus
néral sans conséquence. En cas d’échec com- des envoûtements les plus odieux dont souffre exceptionnels dans les grandes villes. Dans la
pris entre 4 et 9 points, le mage est légère- la population du quartier. capitale, le cortège, qui défile sur des gondoles,
ment intoxiqué par l’excès de magie. Il perd FYRMONT intrigue toujours énormément la foule des
tout souvenir des événements de la nuit, ce badauds.
qui inclut les nouveaux sorts qu’il pourrait Lunadain 1 8 15 22 SVIFTMONT
apprendre. En cas d’échec de 10 points ou Gromdain 2 9 16 23
plus, le mage est gravement intoxiqué. Son Tserdain 3 10 17 24 Lunadain 1 8 15 22
score de dextérité est réduit de 1d8 points Moldain 4 11 18 25 Gromdain 2 9 16 23
jusqu’au lever du jour ; il se met à bafouiller Nytdain 5 12 19 26 Tserdain 3 10 17 24
de manière inintelligible, à ricaner bêtement Loshdain 6 13 20 27 Moldain 4 11 18 25
ou même à rire comme un dément ; il est Soladain 7 14 21 28 Nytdain 5 12 19 26
victime d’illusions incongrues et finit par Loshdain 6 13 20 27
perdre conscience au bout de 1d4 heures. Début du deuxième mois de l’automne. Soladain 7 14 21 28
À son réveil, il n’a plus aucun souvenir des Troisième jour des impôts – Identique au
événements de la nuit. Un puissant mage qui premier jour (voir vatermont). Solstice d’hiver – Premier jour de l’hiver. Les
ne résiste pas aux effets de la lune rouge peut Carnaval de Vyonnes – À l’occasion de leur frères de la Radiance sont tenus d’établir le
être source de grands dangers pour son voi- fête nationale, les Averoins arpentent les rues de contact à minuit.
sinage (et la grande École de magie a furieu- leur capitale régionale et les canaux de la cité de Meilleurs vœux de Krondahar – Le premier
sement tendance à se transformer en un asile Glantri. Ils agitent des épouvantails dans tous jour de l’année selon le calendrier d’Éthen-
d’aliénés à cette occasion). les sens, revêtent des costumes et des masques gar est aussi la fête nationale de la principauté
bariolés, rient, dansent, tapent sur des casseroles limitrophe. Les Krondariens passent toute la

54
La Société Glantrienne

journée dehors, en ville ou dans les champs, et Personne n’a jamais été en mesure de prouver des Hautes terres, le fondateur du Parlement.
expriment traditionnellement leurs meilleurs que ces morts avaient vraiment pour origine Tous les citoyens doivent interrompre leurs
vœux de bonheur à tous ceux qu’ils croisent la visite d’entités surnaturelles, mais dans une tâches à midi et observer une heure complète
en leur tirant la langue. Toute personne ainsi région infestée de morts-vivants, mieux vaut de silence. Manquer à cette obligation est consi-
honorée s’incline en signe de salut, puis tire à ne pas prendre de risques. Aussi les Klanty- déré comme un crime au regard des lois de la
son tour la langue. Enfin, le premier interve- riens respectent-ils généralement la tradition, Nation. C’est dans la capitale que cet hommage
nant clôt cette cérémonie en mettant une petite aussi bien dans la cité de Glantri que dans suscite la plus grande ferveur. La population
tape à son interlocuteur sur la joue gauche et en leur principauté. envahit Alexander Platz et les canaux adjacents
s’inclinant à deux reprises. Par groupes entiers, Jeux d’hiver – Dès que le temps est propice, au moment où le soleil s’apprête à disparaître
les Krondariens parcourent les rues de Braastar la jeunesse glantrienne se prépare avec entrain derrière les collines. La foule contemple solen-
(ou les canaux de la cité de Glantri à bord de pour cet événement. Les meilleurs patineurs de nellement le beffroi (un mausolée où reposent
gondoles) en agitant leurs encensoirs, au rythme toutes les Hautes terres montent à la capitale les restes du seigneur Glantri) avec l’espoir d’as-
lent des tambours, des cornes gigantesques et pour s’affronter sur les canaux gelés. Il existe sister à un présage. La manifestation d’un signe
des gongs, les instruments de leur musique tra- plusieurs épreuves, dont la simple course à pied insolite (par exemple, si le ciel prend une teinte
ditionnelle étrangement mélodieuse. Cette cou- (avec ou sans patins) et la course de luges atte- inquiétante, si les entrailles de la terre se mettent
tume est à l’origine de malentendus quand des lées à diverses créatures ou animées par magie. à gronder, ou si une silhouette indistincte res-
Krondariens, après avoir exprimé leurs vœux à Les vainqueurs reçoivent chacun un trophée en semblant à Alexander Glantri apparaît au som-
des étrangers qui ignorent tout de cette spéci- or. Le soir, à l’issue de la compétition, les canaux met du beffroi) est un mauvais présage qui si-
ficité culturelle, s’avèrent incapables de justifier se transforment en pistes de danse illuminées gnifie que la Nation sera frappée par un terrible
leur comportement parce qu’ils ne parlent pas le par des lampions éthengariens bigarrés. La jour- fléau au cours de l’année à venir. Au contraire,
glantrien (ce qui est souvent le cas). née du lendemain est à nouveau consacrée à si le beffroi se met à scintiller doucement tandis
Érection des murs – Cette journée est consa- des jeux (joutes sur glace, batailles de boules de qu’une voix mélodieuse et apaisante emplit l’air
crée à l’érection de murs défensifs dans la par- neige, etc.) d’un chant de paix, l’année qui s’annonce sera
tie sud de la capitale. La date exacte varie d’une $ Quatrième jour des impôts – Identique au favorable. En cet instant, le mausolée semble sa-
année à l’autre, selon la précocité de l’hiver. Les premier jour (voir vatermont). turé d’énergie magique, mais comme personne
murs ont pour fonction de garantir la sécu- n’a jamais osé y pénétrer pour voir de quoi il
KALDMONT
rité de la cité tant que le fleuve est gelé. Une retourne, ce phénomène reste inexpliqué.
immense foule de curieux observe les mages Lunadain 1 8 15 22 $ Les cloches de la destinée – Le dernier jour
au travail. Ces derniers rivalisent de virtuosité Gromdain 2 9 16 23 de l’année glantrienne, à minuit, les cloches de
pour montrer la supériorité de leur maîtrise de Tserdain 3 10 17 24 tous les villages, de toutes les villes et de la cité
la magie ; dans cette optique, ils personnalisent Moldain 4 11 18 25 de Glantri résonnent. Au même moment, une
leurs créations (murs aux couleurs rares, sculp- Nytdain 5 12 19 26 gerbe d’étoiles filantes traverse le ciel. Ce phé-
tés, qui pulsent d’une lueur étrange ou ceints de Loshdain 6 13 20 27 nomène est particulièrement visible depuis la
diverses auras, etc.). Le soir, le Parlement offre Soladain 7 14 21 28 $ capitale, et d’autant plus que le ciel est dégagé
un banquet en l’honneur du mage ayant invo- (sachant que de toute façon, si le temps est
qué l’ouvrage le plus spectaculaire. Début du dernier mois de l’hiver. couvert, les sorciers s’arrangent pour faire fuir
Procession boldave – La fête nationale bol- les nuages avant le moment critique). Il arrive
EIRMONT dave consiste en une procession illégale (car qu’une étoile tombe du ciel et s’écrase quelque
Lunadain 1 8 15 22 désapprouvée par le prince Morphail). Toute part à Glantri. Cet événement est perçu comme
Gromdain 2 9 16 23 la nuit, les Boldaves parcourent les rues à la lu- un présage funeste. Les corps célestes qui
Tserdain 3 10 17 24 $ mière des flambeaux, brandissant des symboles heurtent le monde des humains sont considérés
Moldain 4 11 18 25 énigmatiques et des encensoirs. Ils accrochent comme maléfiques, c’est pourquoi les Glan-
Nytdain 5 12 19 26 des guirlandes d’ail aux portes et aux fenêtres triens s’efforcent de les effrayer en sonnant
Loshdain 6 13 20 27 des maisons et aux croisées de chemins, brûlent frénétiquement leurs cloches afin qu’ils restent
Soladain 7 14 21 28 des cercueils dans les lieux publics, chantent, à distance (c’est aussi la raison pour laquelle
dansent, et ne se couchent qu’aux premiers toute demeure glantrienne digne de ce nom
Début du deuxième mois de l’hiver. rayons du soleil. En Boldavie, les agents de possède au moins une cloche ou un gong).
Nécromantia – La fête nationale du Klantyre l’ordre interviennent souvent pour réfréner Quand un mage assiste à la chute d’un astre, il
a été instaurée par le prince Brannart en l’hon- les ardeurs de la foule, mais sans se montrer envoie immédiatement un groupe d’hommes
neur des héros tombés au champ d’honneur. excessivement brutaux pour ne pas provoquer de confiance pour le retrouver et le rapporter
Les gens se recueillent sur les tombes de leurs d’émeutes. En effet, il est déjà arrivé par le pas- à sa tour. Personne ne sait à l’avance ce qui l’at-
ancêtres ; ils en profitent pour balayer les stèles sé que des processionnaires ivres et excédés tend sur le lieu de l’impact. Parfois la chute de
et arracher les mauvaises herbes. À cette date, par le noble local marchent sur son château l’étoile semble n’avoir aucun effet, mais parfois
des aventuriers partent en quête des dépouilles et l’incendient. En raison de l’importance de elle emmène avec elle des champignons mer-
de parents disparus afin de leur donner une la diaspora boldave dans la capitale, le Parle- veilleux, une maladie inconnue, des créatures
sépulture digne. Selon la légende, les fantômes ment a décrété cette fête légale dans la cité de redoutables ou des pierres précieuses fabu-
et les esprits rendent visite à leurs descendants Glantri et dans les territoires francs, outra- leuses. Les sorciers sont évidemment très avides
au cours de la nuit qui suit ces cérémonies. Ceux geant par là les seigneurs d’Igorov. Hors de de tous ces trésors tombés du ciel.
qui ont convenablement honoré leurs morts ne la principauté de Boldavie, cette cérémonie ne
risquent rien, mais il n’en va pas de même des dégénère toutefois jamais. Autres événements
irrévérencieux : des familles entières ont été re- Hommages au seigneur Alexander Glan- « Vous voyez, mon garçon, nous ne perdons
trouvées mortes au petit matin, les traits défor- tri – Le plus important des jours fériés glan- jamais une occasion de faire la fête. Mais il y a
més par une insoutenable expression d’effroi. triens est dédié à la grande figure historique

55
La Société Glantrienne

encore bien d’autres événements dignes d’intérêt. votre âge, il n’y a pas de mal à apprendre les se- de l’enfant. Il se prend pour sa mère et veut le
Pas une année ne se passe sans qu’un noble ne crets de la magie. Mais voyez-vous, dans ce pays, protéger férocement.
soit déchu de son titre, ne meure sans héritier, il faut absolument être un sorcier pour pouvoir 7. Une créature à proximité devient affublée
ou n’en défie un autre dans un duel de magie. être anobli ; ainsi les nobles doivent-ils élever leur d’un carillon qui la suit dans ses déplacements
Comme toutes les décisions politiques impor- progéniture dans l’art de la magie s’ils veulent per- en jouant un air enfantin. L’effet dure jusqu’à ce
tantes font l’objet d’un vote, les nobles en compé- pétuer leur dynastie. Certains commencent leur qu’il soit dissipé.
tition sont prêts à tout pour attirer l’attention des apprentissage dès l’âge de cinq ans. 8. Des papillons envahissent la pièce où se
électeurs. Pendant la campagne, leurs partisans « On ne joue pas impunément avec l’enfance. trouve l’enfant. S’il est à l’extérieur, les insectes
parcourent la cité sans relâche, haranguant la foule Les tout jeunes apprennent vite, souvent plus vite s’étendent sur plus d’un kilomètre de rayon,
et distribuant des affichettes. Il arrive que des fac- que leurs aînés. Les plus doués sont capables d’as- empêchant quiconque de distinguer quoi que
tions opposées se rencontrent fortuitement et en similer des concepts abscons auxquels les esprits ce soit.
viennent aux mains jusqu’à ce que la milice les du commun des mortels restent à jamais impé- 9. L’enfant et toutes les créatures dans un
sépare. Les nobles vont jusqu’à rémunérer des nétrables, mais les enfants ne pensent jamais en rayon de dix mètres sont transportés via un seuil
gens pour qu’ils adoptent leur cause, et surtout, le termes de risques ; ils n’ont pas la notion du bien dans un plan extérieur où tout n’est que gâteaux,
fassent savoir de façon ostensible. C’est une acti- et du mal et ne sont pas en mesure de fixer des li- desserts glacés et autres friandises.
vité risquée, mais souvent bien payée. mites à leur soif d’apprendre. D’aucuns sombrent 10. Une douzaine de gremlins attifés
« L’an passé, alors que je pouvais encore sil- dans la démence, à jamais incapables de se rendre comme des pantins apparaissent à côté de l’en-
lonner la cité libre et invisible, je suis tombé sur un compte des souffrances qu’ils infligent et des fant et s’évertuent à l’amuser, sans la moindre
groupe de trente béotiens ligotés et bâillonnés dégâts qu’ils provoquent. Par ailleurs, même les considération pour le mobilier et les autres per-
qu’une équipe de partisans d’un noble amenait enfants les plus équilibrés peuvent provoquer des sonnes présentes.
dans la cour intérieure d’un hôtel particulier. Je catastrophes en ratant leurs sorts. » 11. L’illusion d’un homme assis sur un
me suis caché en fin de convoi. Le chef de l’opé- nuage passe dans les airs en semant des poi-
ration, un noble qui m’est inconnu, leur a lancé Notes à l’intention du MD : Les enfants-sorciers gnées de sable. Quiconque est en dessous doit
un sort. Alors, pendant un bref instant, je me suis doivent s’entraîner au moins huit mois par an à la réussir un jet de protection contre les sorts ou
senti submergé par un sentiment de sympathie grande École de magie (sept jours sur sept). Ceux tomber dans un profond sommeil qui dure
pour cet homme, et je n’avais plus qu’une envie, qui ne respectent pas ce rythme perdent tempo- jusqu’à ce qu’il soit dissipé.
celle de lui venir en aide. Cette sensation s’est rairement la faculté de lancer des sorts jusqu’à ce 12. Des fleurs et des champignons de toutes
rapidement évanouie, mais je crois être le seul du qu’ils réintègrent le système scolaire ou jusqu’à leur les formes et de toutes les couleurs éclosent de
groupe à m’en être délivré. Les autres buvaient seizième anniversaire. Un enfant progresse d’un partout dans un rayon de deux kilomètres et
ses paroles. À peine son discours terminé, ils sont niveau d’expérience tous les douze mois d’études, poussent jusqu’à atteindre un mètre de haut.
partis en brandissant des affiches et en criant des sans toutefois pouvoir dépasser la moitié du niveau
slogans, prêts à se battre pour lui ! Dix minutes maximum de ses parents. L’âge légal de la majorité est de seize ans ; c’est
plus tard, un autre groupe prenait le relais, et la Chaque fois qu’un enfant lance un sort, il y a à partir de cet âge qu’il est possible de lancer des
même scène se répétait. En une seule et même une probabilité de ratage. S’il réussit un jet sous son sorts sans avoir à redouter les dommages colla-
journée, ce sorcier a ensorcelé plus de cent per- âge avec 4d4, l’incantation se passe normalement téraux des catastrophes infantiles. Les joueurs ne
sonnes pour qu’elles servent ses intérêts. Ça fait (ramener l’âge des enfants elfes à l’âge humain cor- devraient pas être autorisés à interpréter des per-
froid dans le dos quand on se rend compte à respondant). En cas d’échec, le sort échoue et un sonnages mineurs dans le cadre d’une campagne
quel point ces gens ne reculent devant rien pour phénomène inattendu se produit, mais jamais au glantrienne.
parvenir à leurs fins ! Alors je vous en prie, soyez détriment de l’enfant. C’est au MD de décider de En raison du temps qu’il faut pour atteindre
raisonnable, restez toujours à l’écart de ces bandes ces effets indésirables ; en voici quelques exemples : un niveau d’expérience très élevé et du risque
de fanatiques. que cela implique, il est probable que certains
« Certains nobles descendent parfois dans la Table de catastrophes infantiles (d12) personnages ne verront pas la conclusion d’une
rue pour impressionner les électeurs avec leurs 1. La victime est métamorphosée en ours en pe- campagne de longue haleine. Si des PJ meurent
nouveaux sorts les plus spectaculaires. Il s’agit luche ou en un autre jouet analogue (pas de après avoir été anoblis ou avoir fondé une famille,
de démontrer que leur magie est plus puissante jet de protection). le joueur peut choisir d’interpréter le rôle d’un de
que celle de leurs adversaires, ce qui signifie, bien 2. La victime devient bleue à pois jaunes (ou ses enfants qui était jusqu’alors un PNJ. Si cet en-
entendu, qu’ils sont plus dignes qu’eux d’être n’importe quelle autre combinaison de cou- fant n’a pas encore seize ans, le joueur peut aussi
élus. Évidemment, ils sont souvent condamnés leurs amusante – pas de JP). Ou alors sa interpréter le parent désigné comme régent. Ces
pour lancer de sorts à des fins professionnelles peau se recouvre de bulles qui explosent en alternatives doivent être comprises comme des
sans permis ad hoc. Bien fait pour eux ! Je n’ai produisant un bruit amusant. encouragements à développer le plus possible
pas une grande opinion des politiciens. Ils passent 3. Tout le corps de la victime se recouvre de l’environnement et la personnalité des PJ.
leur temps à faire des promesses, et les oublient poils violets qui poussent à la vitesse de Quand deux nobles régnants se marient, ils
presque toujours au lendemain de leur élection. » 30 cm par round pendant 1d6 rounds. doivent céder celui de leurs domaines qui est le plus
4. Dans un rayon de 20 m, plus personne ne éloigné de la capitale. Par exemple, si la duchesse
Enfance et succession peut bouger sans faire un bond de 1d6 m de Fenswick épouse le baron d’Oxhill, ce dernier
dans une direction aléatoire, ou de 1d3 m prend le titre de duc de Fenswick et sa baronnie
« Eh bien, Cédrik, vous vous dites certainement devient disponible pour le prochain roturier ano-
que ça n’est pas un endroit pour les enfants, ici. tout droit.
5. Une tour haute de trois mètres, faite en cubes bli. Toutes les décisions qui concernent le couple
Détrompez-vous ! Vous n’avez pas idée des capa- doivent être prises avec le consentement des deux
cités de ces garnements. Vous avez certainement de construction, apparaît. L’enfant est à son
sommet, armé d’une catapulte à tartes à la époux. Si le couple décède sans héritier désigné ou
déjà croisé quelques-uns de ces petits génies… si aucun héritier légitime ne s’impose, le Conseil
ou de ces monstruosités, question de point de crème.
6. Un monstre très puissant apparaît à proximité des princes et le Parlement accordent le titre au
vue. N’y voyez nulle offense, mon garçon ! À sorcier le plus âgé parmi les descendants du couple.

56
La Société Glantrienne

La philosophie officielle Dans un rire étouffé, Humphrey le servi-


une bosse et mal aux cheveux !
glantrienne teur invisible réplique « Je parierais qu’il n’est
« Et pourtant, il semble bien qu’au bout
pas sorti avec elle. Léranda vient encore de mar-
« Il y a encore une chose importante qu’il faut de quelques années de pratique, ces rituels
quer un point ! »
que vous sachiez si vous envisagez de demeu- portent leurs fruits. Aussi incroyable que cela
Une petite voix retentit de dessous la table.
rer longtemps à Glantri. Bien sûr, vous savez paraisse, l’intelligence des disciples se développe
« Quoi ? Qu’est-ce que ça veut dire, Léranda vient
déjà que toute religion est considérée comme légèrement. Toutefois, dans le même temps, ils
encore de marquer un point ? Ça fait des heures
hérétique ici, mais ça ne signifie pas que nous perdent le peu de bon sens qui leur restait. Ils
que vous discourez sur vos nombrils. Est-ce qu’un
sommes dépourvus de vie spirituelle. Les Glan- deviennent alors des fanatiques, des adeptes
de vous deux va enfin faire quelque chose pour
triens ont leur propre philosophie, et celle-ci inconditionnels du mode de vie des sorciers,
moi ? S’il vous plaît… »
est enseignée dans des temples par des sorciers irrémédiablement opposés au concept même
Elfe et serviteur invisible se regardent l’un
appelés « bergers de Rad ». Les gens vont les de religion d’inspiration divine, loyaux à leurs
l’autre d’un air ébahi, puis se penchent sous la
consulter quand ils ont besoin de conseils pour bergers jusqu’à l’asservissement. La seule chose
table. Là, un crapaud est en train de leur coasser
une question précise ou quand ils recherchent qui ne soit pas à jeter dans les temples de Rad,
copieusement après. « Et alors, vous vous souve-
l’illumination du savoir universel. À mon avis, c’est le tintement agréable et stimulant des gongs
nez enfin de moi ? Pas trop tôt ! Bon, vous comp-
ce ne sont là que des charlatans. Ils ne font que dans les rues. Finalement, cette musique récon-
tez me donner un coup de main aujourd’hui ou
marmonner à l’envi des mantras incompréhen- fortante me redonnerait presque envie de croire
l’an prochain ? »
sibles et présider des cérémonies absurdes, tout à la bonne volonté des humains.
en prétendant que cela développe la mémoire et « Un citoyen comme il faut se doit de fré- « C’est bien ce qu’il me semblait, c’est Raph ! »
l’intellect. quenter assidûment le temple. Les officiers de poursuit Humphrey. « Je reconnaîtrais ces yeux
« Les bergers abrutissent leurs ouailles avec l’armée, les fonctionnaires et les agents de la globuleux n’importe où. J’ai oublié de vous aver-
des versets qu’ils récitent à toute allure, tel que : préfecture doivent s’y rendre tous les matins, si tir que Léranda venait de décrocher son titre de
‘Le savoir est illumination, l’illumination est esprit, mon on en croit leurs règlements. Ne plaisantez pas sorcière grâce à son sort d’allométamorphose. Pas
esprit suit la voie de Rad, Rad est source de savoir  !’ avec ça, mon garçon ! Si vous voulez rester en mal, la petite ! »
Après quoi ils cognent leurs fronts contre des bons termes avec vos maîtres de l’école, il faut
gongs pour être certain que ça rentre bien ! Un absolument que vous soyez vu régulièrement
autre : ‘La magie est vie, la vie est ligne, ma ligne rejoint dans les temples de Rad. Enfin, n’en faites pas
le noyau de Rad, Rad est source de magie !’ J’ai vu des trop tout de même ! Laissez ça aux béotiens et
disciples répéter ce genre d’idioties des centaines aux illuminés. »
de fois, jusqu’à s’écrouler au sol, tremblants et
écumants. Si on en croit les bergers, ils sont « Eh bien ! Comme le temps passe ! À propos,
entrés en transe et il ne faut pas les déranger. où a bien pu passer votre camarade ? »
Tu parles qu’ils sont déjà assez dérangés ! Ils Tout en rassemblant ses affaires, Cédrik re-
vous affirment aussi que les vibrations du gong garde à droite et à gauche à la recherche de Léranda
dans votre crâne sont propices à la méditation. et de Raphael. « Tiens, vous avez raison ! La sédui-
J’ai déjà testé. Tout ce que ça m’a apporté, c’est sante humaine est partie, et Raph avec ! »

57
La grande École de magie
Le soleil du petit matin embrase le ciel au ras de La raison d’être de l’École Loricks n’en croit pas ses oreilles. Il se retourne
la ligne des montagnes. Une petite créature baille,
« Vois-tu, Lorickss, l’objectif de l’école est vers le diablotin perché sur son épaule et de-
étire ses courtes ailes de chauve-souris et gratte sa
d’éduquer des jeunes talents comme toi pour mande : « Tu veux dire que je peux vraiment
tête cornue. Soudain, un gong résonne à l’étage
en faire des ssorssiers. La vie d’apprenti te fait utiliser leurs laboratoires pour mes propres
inférieur. La bestiole sursaute, manque tomber, et
un peu peur, j’imagine  ? Il n’y a pourtant pas expérimentations, consulter leurs livres, et tout
se raccroche de justesse à la majestueuse statue sur
de quoi en faire tout un plat. Les posstulants et tout ? »
laquelle elle s’était endormie.
qui ont un protecteur, quelqu’un en relassion « Oui, mais à ta place, j’éviterais. Les com-
« Par la barbe de Baal, pourquoi ssont-ils à sse
avec un professseur, ssont admis ssans forma- posants de ssorts et les ingrédients rentrant
point lève-tôt ! » gémit-elle dans un sifflement.
lité. Même topo pour sseux qui peuvent sse dans la fabrication d’objets enchantés ne ssont
La créature se hâte de rejoindre en trottinant
prévaloir d’une lettre de recommandassion d’un pas compris dans les frais de sscolarité, et ils
son perchoir, la couronne d’une grande statue,
noble glantrien. Tous les autres, comme toi, reviennent vite cher. Et ssi jamais tu cassses
d’où elle jouit d’une vue imprenable sur la salle
doivent passser un examen d’entrée. J’ai jeté quelque chose, ils vont te ssonner les cloches ! »
de cours principale. Cachée sous les voûtes, dans
un coup d’œil aux ssujets de l’épreuve pratique Loricks observe avec suspicion la bourse
les vapeurs d’encens, elle contemple les élèves qui
l’autre jour et j’ai l’impresssion que la ventrilo- de Diabolus qui enfle à vue d’œil. Il s’enquiert :
s’activent en contrebas. Ses yeux scintillent de ra-
quie est au programme. Tu maîtrises bien sse « Mais si je n’ai plus d’argent ? »
vissement à ce spectacle. « Ahh ! Tous sses jeunes
ssort ? » Diabolus abaisse son regard vers la bourse
apprentis ! Quel délisse ! Voyons… Ah ! Sselui-ssi
Loricks gémit  : «  Moi  ? Et puis quoi en- de l’apprenti, désormais vide. « Quelle drôle
là-bas, je ssens sson angoissse… »
core ? Je n’ai pas la moindre idée de comment d’idée  ! Enfin, ssi ssa arrive, tu devras quitter
L’apprenti en question se lève et quitte la salle,
marche ce truc. J’en étais sûr, c’est foutu ! Je n’y l’école le temps de te refaire un petit pécule. Il
des rouleaux de parchemins coincés sous chaque
arriverai jamais ! » ssuffit de monnayer un ou deux ssorts issi ou là
bras. Il regagne sa chambre et jette rageusement
« On sse calme ! Ne t’en fais pas pour ssi ou de partissiper à une petite aventure, et le tour
son fardeau sur le lit. « C’est impossible ! Je n’y
peu. Je me cacherai et je ferai du bruit, comme est joué. Tu reviens et tu reprends ta formassion
arriverai jamais d’ici demain ! Mon oncle va me
ssi ssa venait de toi. Mais tôt ou tard, il faudra là où tu l’avais laisssée. Rien de plus ssimple ! »
dépecer vivant si je ne suis pas reçu à l’examen
d’entrée ! » bien que tu apprennes ssette technique. Ssinon
ils finiront par t’attraper ! Ils n’appréssient pas Cours optionnels
Dans son dos, une petite voix sifflante mur-
mure « Tsssk, tsssk, tsssk ! » Le jeune garçon se énormément les tricheurs par issi. » Loricks observe avec intérêt une classe stu-
retourne promptement et aperçoit la petite sil- « Super, merci Diab’. J’ai eu de la chance de dieuse par une fenêtre. Il s’étonne : « Quelles
houette assise en tailleur au sommet d’une ar- te rencontrer ! ». Loricks témoigne de sa satis- sortes d’enseignements peuvent-ils bien rece-
moire, en train de parcourir un de ses rouleaux. faction en flattant le crâne de son compagnon, voir ? Et pour quoi est-ce que j’ai été envoyé ici,
« Tu as vraiment besoin de tout ssa ? » pendant que ce dernier, sans cesser de pérorer, d’ailleurs ? C’est vrai quoi, à Kern, j’avais pour
L’élève pointe du doigt le museau qui lui fait explore l’air de rien la bourse de son porteur maître un vieil enchanteur, et ça s’est toujours
face. Qui diable êtes-vous ? Et comment êtes-vous de sa queue préhensile. Ses yeux sont parcou- très bien passé. »
entré ici ? » rus d’une lueur avide chaque fois qu’il découvre Diabolus extirpe une paire de binocles de sa
« Hein ? Oh, je m’appelle Diaboluss. Enchan- une pièce de monnaie ou une pierre précieuse. bourse et poursuit d’un ton professoral : « Eh
té ! » répond la créature en serrant la main de l’ap- « Venons-en à l’aspect finanssier ! » bien, tu peux choisir parmi un vasste panel de
prenti médusé avec sa queue fourchue. « Tu as des cours opssionnels en pluss des ensseignements
ennuis, hein ? Je pourrais peut-être te donner un Frais de scolarité obligatoires. Par exemple, tu peux t’insscrire à
coup de main… Ssi tu es d’accord. » « Une fois que tu sseras admis comme apprenti, des cours de combinaisons de ssorts, d’incan-
«  Qu’est-ce que vous êtes, d’abord  ? Le mi- il faudra que tu t’acquittes des frais de sscolarité. tassion acssélérée, d’incantassion acrobatique,
nable qui s’est fait métamorphoser par Léranda l’autre En général, un médium n’en a pas pour plus de de méditassion, d’alchimie de la mandragore,
jour, peut-être ? » réplique l’apprenti en arrachant ssinq ducats par jour. Pour ssette ssomme, tu as ou à quantité d’autres dissciplines tout aussi
son parchemin des minuscules pattes griffues. le droit d’asssisster aux cours, tu as ta chambre exssitantes intellectuellement ! Mais ne te laissse
Diabolus rejette cette supposition d’un gro- individuelle avec un tableau noir et l’acssès au jamais disstraire de ton but prinssipal, l’obtens-
gnement dédaigneux et feule : « N’importe quoi ! laboratoire et à la bibliothèque – et aussi la poss- sion du diplôme. Sselui-ssi te confère le titre de
Esst-ce que j’ai l’air d’un apprenti ? Je suis un dia- sibilité de faire appel au sservisse juridique de ssorssier qui ouvre bien des portes, ausssi bien
blotin ! Saa ne se voit pas ? » l’école. Enfin, c’est jusste au cas où. » ssur le marché du travail qu’en politique. »
« Ah d’accord, je vois, un diable hautain »
répond le garçon, l’air peu convaincu. « Quant Notes à l’intention du MD : Les frais de Notes à l’intention du MD : Chaque élève
à moi, je m’appelle Loricks. Si j’ai bien entendu, scolarité s’élèvent à 5 dc par jour et par niveau de est encadré par un maître qui l’instruit, super-
vous avez parlé de m’aider ? » l’élève. Il est possible de payer au jour le jour, ou vise ses passages de niveaux d’expérience et lui
« Bien ssûr. Ss’est la raison de ma présensse d’avance pour une ou plusieurs semaines. Quand un enseigne au minimum un sort à chaque nouveau
issi. Je ssuis l’asssisstant du grand maître. Il fonde PJ scolarisé acquiert assez d’expérience pour passer niveau. Parallèlement à cet enseignement person-
de grands esspoirs en toi ! Je ssuis chargé de te un niveau, il doit encore compter un minimum de nalisé, les apprentis peuvent s’inscrire à des cours
faire visiter le bâtiment. Ssi tu as l’intention de trois semaines supplémentaires de formation inten- optionnels (un seul à la fois), sans s’acquitter de
travailler issi, il faut que tu te familiarises avec sive, plus une semaine par niveau à atteindre, avant frais supplémentaires. En termes de jeu, on consi-
les lieux. Ensuite, tu auras tes exams les doigts que son maître ne valide sa progression. Les salaires dère qu’un élève inscrit à un cours a besoin d’un
dans le nez ! » des professeurs dépendant directement du nombre niveau d’expérience entier pour assimiler son
D’un battement d’ailes, le diablotin se pose de leurs élèves, ils apprécient que ceux-ci diffèrent contenu. À son prochain passage de niveau, il bé-
sur l’épaule de Loricks. « En route ! On a beau- le moment de passer leurs niveaux. Ainsi, le maître néficiera des acquis du cours et pourra s’inscrire à
coup de choses à sse raconter ! » Le duo sort fiè- d’un PJ pourra se montrer particulièrement géné- un autre cours s’il le souhaite. Les cours dispensés
rement de la salle et se mêle aux autres étudiants. reux quant aux sorts qu’il lui enseigne si celui-ci fait sont les suivants :
traîner sa progression un peu plus que nécessaire.

58
La grande École de magie

Incantation acrobatique : Un sorcier qui a


reçu cet apprentissage a droit à un jet sous sa dex-
térité (d20) pour parvenir à lancer un sort tout en
se déplaçant à vitesse normale. Dans des condi-
tions défavorables, par exemple s’il est assis sur
une monture ou s’il tente d’esquiver une attaque,
ce jet peut subir un important malus (de ‑1 à ‑10
selon les circonstances, à l’appréciation du MD).
En cas d’échec, le sort est perdu.
Invocation d’un familier : Ce cours per-
met à un sorcier d’invoquer une créature et d’en
faire son familier. La tentative ne peut avoir lieu
que par une nuit de pleine lune, et les chances de
succès sont de 2 % par niveau du sorcier. Celui-ci
établit un lien mental avec son nouvel allié, dont
l’intelligence est de 9‑18 (d10 + 8). Il peut voir
par les yeux de son compagnon et entendre par
ses oreilles en se concentrant, sans limitation de
distance. La nature du lien est semblable à un sort
de charme. Il n’est pas possible d’avoir plus d’un
familier à la fois.
Le mage peut choisir le type de créature qu’il
appelle, à condition de posséder une partie du
corps d’un spécimen de cette espèce. Ce compo-
sant sera consommé lors de l’invocation, y com-
pris en cas d’échec. Pour invoquer par exemple
un chat noir, il faut un poil de chat noir ; pour
un gremlin, un crâne de gremlin ; etc. Le mage
devra souvent partir en aventure pour trouver le meurt, le sorcier encaisse des dégâts égaux à son chances qu’a un sorcier d’inventer de nouveaux
composant nécessaire. Les chances que l’invoca- total de points de vie et doit attendre un an avant sorts, de fabriquer des objets magiques ou d’appe-
tion réussisse sont minorées de 10 % pour chaque de pouvoir lui invoquer un remplaçant. ler un familier.
astérisque dans le profil de la créature. Ainsi, un Langues : Un apprenti peut apprendre des Incantation accélérée : Cette formation per-
gremlin (DV 1**) impose un malus de 20 %. Si langues supplémentaires, dans la limite du maxi- met de lancer des sorts plus rapidement. En début
un mage tente à plusieurs reprises d’invoquer un mum autorisé par son intelligence. Il ne peut de round, le sorcier annonce qu’il s’apprête à lancer
familier d’une même espèce, il doit utiliser une apprendre qu’une nouvelle langue à la fois. À un sort précis dont il a tous les composants à por-
créature différente, ou des parties du corps d’une chaque passage de niveau, il peut sélectionner à tée de main. Ce sort se déclenche au tout début du
créature différente, à chaque fois. nouveau le même cours, en choisissant une langue round suivant, avant même de tester l’initiative. Si
Le familier doit avoir le même alignement que différente. Il n’y a virtuellement aucune restriction entre temps le sorcier change d’avis, il doit se dé-
son maître. Son nombre de points de vie est égal quant aux langues enseignées à l’école. barrasser des composants et ne peut entreprendre
au niveau du sorcier (pour les elfes, on considérera Alchimie de la mandragore : Cet appren- aucune autre action durant ce round.
que chaque classe d’attaque au-delà de C équivaut tissage permet de reconnaître les plants de man- Combinaison de sorts : Avec cette technique,
à deux niveaux – voir le livret des joueurs de la dragore et de les récolter en toute sécurité. Les un sorcier peut modifier à volonté la répartition par
boîte Compagnon, page 30), et il a un dé de vie racines sont utilisées dans la fabrication de drogues niveaux de ses sorts, tant qu’il ne dépasse pas son
pour chaque tranche de deux points d’intelligence soporifiques et hallucinogènes. Un personnage qui total de niveaux de sorts. Un sorcier de niveau 4
du sorcier au-delà de 10. Par exemple, si un mage ingère ces drogues a droit à un jet sous sa constitu- peut normalement lancer chaque jour deux sorts
de niveau 21 avec une intelligence de 18 invoque tion (d20) pour résister aux effets. En cas d’échec, il de niveau 1 et deux sorts de niveau 2 (pour un
un cerbère, la créature a 21 points de vie (DV 4**), tombe dans un profond sommeil pour 1d6 jours ou total de six niveaux de sorts). Après avoir assimilé
et les chances de réussite sont de 22 % (42 ‑ 20). Le doit répondre honnêtement à 1d6 questions posées ce cours, il peut préférer mémoriser six sorts de
type du familier peut être choisi parmi les classes par le sorcier. Un mage de niveau 9 peut animer niveau 1 ou trois sorts de niveau 2, ou toute autre
de personnage (guerrier, elfe, mystique, assassin, un monstre appelé ‘pantin’ à partir des racines de la combinaison valide.
etc.) ; dans ce cas, la créature invoquée ne peut pas plante (voir « Créatures du chaudron »).
être un PJ ou un PNJ connu du personnage. Un Méditation : Un sorcier qui a bénéficié de ce Progression en points
tel familier, appelé « comparse », est considéré cours est capable d’atteindre un niveau de récepti- d’expérience
comme ayant deux astérisques pour le calcul des vité intellectuelle supérieur. Pour parvenir à cet état, Toujours aussi volubile, le diablotin promène
chances d’invocation. Le sorcier doit décider de il lui faut une heure de recueillement dans le calme son porteur dans toute l’école. Il lui montre
son nom et de sa personnalité. Un comparse est le plus absolu. Il gagne alors un bonus à un unique les laboratoires, les bibliothèques, les salles de
aveuglément fidèle ; il est impossible de le rendre jet sous son intelligence (+ 1 au niveau 1‑5 ; + 6 au cours et l’internat. Enfin – après un bref dé-
hostile à son maître par la persuasion ou par un niveau 6‑10 ; jusqu’à + 8 au niveau 36). Le joueur tour par les cuisines – il l’emmène à une salle
sort de charme. doit annoncer au MD à quel jet sera appliqué ce d’exposition où campent toutes sortes de créa-
Une fois invoqué, un familier ne quitte plus bonus. Il peut très bien faire d’autres jets sous son tures empaillées, avec devant chacune une petite
son maître. Il est impossible à ce dernier de le ren- intelligence à l’issue de la période de méditation plaque indiquant ses origines.
voyer ou de le dissiper. Il ne gagne pas de points sans que ceux-ci ne soient modifiés et sans perdre
de vie quand son maître progresse en niveaux. S’il son bonus. La méditation permet d’augmenter les

59
La grande École de magie

Quand un sorcier acquiert un objet magique d’expérience.


Loricks s’exclame : « Regarde ! Il y a une bête
qu’il n’a pas lui-même fabriqué, il ne gagne pas Les sorciers disposent de nombreuses autres
juste comme toi là-bas ! Voyons ce qu’ils ra-
d’expérience. Le profit que lui rapporte l’objet opportunités d’acquérir de l’expérience à Glan-
content ! »
est une récompense qui se suffit à elle-même. tri (découverte de la Radiance, admission à un
Alarmé par ces mots, Diabolus recouvre
En revanche, il obtient des points d’expérience arcane secret, etc.).
promptement de ses ailes le visage de son com-
s’il revend l’objet (voir ci-dessous). Le MD doit toujours être attentif au com-
pagnon. « Shht ! Pas ssi fort ! Le gardien va nous
Acquisition de trésors : Les sorciers ont portement des personnages et récompenser les
entendre ! Ssortons d’issi ! »
souvent un rapport douloureux avec l’argent. joueurs qui interprètent les leurs de manière
Un peu plus loin, il poursuit : « Ouaille ! On
Il leur arrive de devoir engager des frais co- convaincante.
a eu chaud ! Tu n’as pas vu le gardien ? Désolé
lossaux pour les différentes facettes de leur
de t’avoir aveuglé. Où en étions-nous ? Ah oui,
la progresssion par la pratique… activité : frais de scolarité, recherche de sorts, L’examen de fin d’études
composants, enchantements, impôts, permis, Un hurlement effrayant retentit dans
« De nombreux apprentis ne savent plus
frais d’adhésion à une guilde ou à une société une pièce voisine, interrompant la conver-
comment progressser au-delà d’un certain niveau.
secrète, etc. sation. La porte s’ouvre violemment devant
J’entends encore mon vieux maître me dire  :
Bien qu’ils soient rarement cupides, ils ont deux hommes, sans doute des professeurs,
« Ecoute bien ssessi, Diaboluss. Les jeunes d’aujourd’hui
donc besoin de grosses sommes d’argent pour qui aident un étudiant à sortir. Ce dernier
ont oublié le vrai ssens de la magie. Le mot ‘ssorssier’
assouvir leur besoin de savoir. À moins que le arbore au bras une inquiétante brûlure encore
ssignifie ‘sselui qui ss’imprègne du ssort’. Le ssorssier
MD ne désapprouve cette règle, chaque ducat fumante.
a pour but la connaisssansse. C’est en intenssifiant son
gagné rapporte 1 XP. Les ajustements suivants Loricks, légèrement choqué, s’inquiète :
ssavoir qu’il gagne en puisssance, pas en démolisssant des
s’appliquent aux sorciers : « Qu’est-ce que c’était ? »
monsstres ou en pillant le magot d’un dragon ! Laissse ssa
aux guerriers et aux camelots. Le rôle des ssorssiers est Diabolus prend son air blasé. « Pas grand-
Trésors gagnés lors d’aventures 50 %
de raisonner, de faire foncssionner leur matière grise. » Il chose en vérité. On dirait bien que sse garsson
Echange, vente, vol, incantation
faut que tu recherches des nouveaux ssorts, que tu a foiré son épreuve. Après tout, le rissque zéro
de sorts contre de l’argent 10 %
conssoives des objets magiques et que tu mettes la n’exisste pas en matière de lansser de ssorts.
Ressources des domaines selon les règles Master
main sur d’inssaisisssables grimoires millénaires. Périodiquement, les apprentis doivent passser
Là est l’esssence même de la ssorssellerie ! » des tessts d’aptitude. Ss’est la vie. Tu vas com-
Acquisition de livres rares : Une autre mensser ta formassion avec le titre de médium
Notes à l’intention du MD : Pour un lanceur marotte partagée par beaucoup de sorciers est – ss’est comme ssa qu’ils appellent les appren-
de sorts, la meilleure manière d’accumuler des la recherche de volumes rares et la constitution tis débutants. Plus tard, pour être nommé
points d’expérience est de découvrir des sorts, d’une bibliothèque. Outre leur utilité dans le devin, il va falloir que tu inventes un nouveau
de créer des objets magiques et d’étudier des cadre de recherches magiques, les grimoires ont ssort et que tu en fassses la démonstrassion
grimoires anciens. Pour refléter ce principe dans une valeur intrinsèque en tant que sources de sa- devant un jury. Encore plus tard, tu devras
le jeu, adoptez les recommandations suivantes : voir. Un sorcier qui trouve un ouvrage rare lors inventer un ssecond sort pour obtenir le titre
Acquisition de nouveaux sorts : C’est à d’une aventure gagne autant de points d’expé- d’enchanteur, ou quelque chose comme ssa.
cette activité que les sorciers consacrent l’es- rience que sa valeur en ducats. Il ne gagne qu’un Et ssi un de sses ssorts est défectueux – eh
sentiel de leur temps. Le gain en expérience dixième de ces points s’il se procure un livre bien… Tu as vu comment ssa peut finir. »
dépend de la méthode utilisée. La valeur de d’une autre manière (achat, échange, vol, etc.). Loricks jette prudemment un œil dans
base – 1 000 XP par niveau de sort – est ajustée Combat : Un mage n’est pas un héros ; il l’entrebâillement de la porte. « Et si j’achète
comme suit : part en aventure pour trouver des composants, le sort d’un autre à la place, pour en faire la
des grimoires, des objets magiques et la réponse démonstration ? »
Recherche d’un sort original 150 % à des énigmes, pas pour abattre des créatures (en « Tiens tiens ! On se déniaise ! Tu com-
Recherche d’un sort standard 100 % tout cas, ce n’est pas sa motivation principale). mensses à me plaire ! Ss’est une bonne idée,
Découverte dans un trésor 50 % Par conséquent, il ne gagne que les deux tiers mais hélass ssa ne marchera pas. Il faut pré-
Enseignement par un maître 25 % des points d’expérience indiqués dans la des- senter un dosssier complet de créassion du
Echange, achat, vol 10 % cription des monstres. Le MD peut toutefois lui ssort, enrichi d’équassions mathématiques,
accorder un bonus s’il s’est montré particulière- de formules alchimiques et d’un catalogue de
Ainsi, un sorcier qui invente un nouveau ment utile ou efficace au cours d’une aventure. composants. En outre, les candidats doivent
sort de niveau 1 gagne 1 500 XP, mais seule- Récompenses diverses : Le MD est libre exsposer oralement toutes les étapes de leur
ment 1 000 XP s’il redécouvre un sort qui existe de récompenser d’autres actions par un bonus en démarche, et le jury n’hésite pas à mettre le
déjà, 500 XP s’il trouve le sort sur un parche- points d’expérience, comme la découverte d’un candidat en difficulté pour vérifier qu’il est
min, et 250 XP si ce sort lui est accordé lors composant magique essentiel aux recherches du bien le créateur du ssort. Tu peux me croire,
de son passage au niveau  2. Enfin, s’il vole le sorcier. Il peut par exemple accorder la valeur ss’est impossible de les bluffer. Ssa n’est qu’à
sort ou s’il l’échange avec un autre sorcier, il ne totale des points d’expérience pour une victoire la fin de l’exsposé que l’apprenti doit faire
gagne que 100 XP. sur un monstre qui gardait un tel composant. sa démonsstrassion, et ss’est là que ssa peut
Enchantement d’objets : Un mage doit Un mage capable d’utiliser ses sorts de devenir amusant. »
attendre d’être au niveau 9 avant de pouvoir façon ingénieuse force le respect de ses pairs. Dans la pièce, Loricks découvre une dou-
créer des objets magiques. Cette activité n’en Vous pouvez accorder une prime de 100 XP à zaine de tables renversées, une fenêtre brisée,
est pas moins une source importante de points chaque fois qu’un mage fait preuve d’originalité des murs calcinés, et au centre, les restes pi-
d’expérience si la réussite est au rendez-vous. dans l’emploi d’un sort et que cette action a une toyables de ce qui a pu être un jour un livre
La création d’un objet magique rapporte autant issue profitable. de sorts.
de XP que la valeur en po des matériaux utilisés. À chaque fois qu’un sorcier progresse
Cette quantité est toutefois divisée par dix en dans la hiérarchie nobiliaire, le MD peut déci-
cas d’échec. der d’augmenter de 10 % son total de points

60
La grande École de magie

« Ss’est la ssalle d’entraînement. Issi ont lieu di- bas à contempler son compagnon. « Pour être sant les ressoursses de la bibliothèque et des
versses exspériences et les tessts des ssorts ssur honnête, sse que tu viens de t’échiner à faire laboratoires de l’école. Ssertains d’entre eux
lesquels ils ont des doutes. Je parie que le gamin occupe une bonne partie du quotidien des donnent des cours pour payer leurs frais d’ins-
a voulu lansser une boule de feu ! Ss’est toujours apprentis… À la seule différensse près, évi- cripssion, mais au prix d’une progresssion deux
pareil, tout est dans le dosage du phossphore. » demment, qu’eux sont capables de déchiffrer fois plus lente. »
Glousse le petit diablotin. ce truc. Il va falloir qu’on ss’occupe de ssette
Pendant ce temps, Loricks s’intéresse au défissiensse chez toi. Les duels de magie
livre de sort qui git à terre. « Hé ! Regarde ! Il y a « Bon, on verra ssa plus tard. En tant
« Je pense à un truc, Diab’. Qu’est-ce qu’on risque
quelque chose qui n’a pas brûlé ici ! » qu’apprenti, tu devras te lever tôt le matin,
si ces sorciers se rendent compte qu’on a piqué
Diabolus jette un coup d’œil par-dessus son environ deux tours de ssablier avant le lever
le rouleau ? »
épaule. « Pas ssi fort ! Arrache cette page et on du jour. Ss’est un peu dur l’hiver, mais on n’en
« On ? » Réplique Diabolus avec candeur. « Je
met les voiles ! Il y a peut-être un ssort là-dess- meurt pas. Tant que tu n’auras pas été ordonné
n’ai rien piqué du tout – C’est toi qui l’as ramass-
sus. » ssorssier, toutes tes journées commensseront
sé ! Mais à mon avis ils s’en fichent comme de
Les deux compères s’éloignent rapidement, par une heure de dévossion dans le temple de
leur première boule de feu. Et de toute fasson,
emportant la feuille noircie. « Trop la classe ! l’école. Tu devras asssisster aux ssermons des
ils ne peuvent rien prouver. Mais ssi jamais sson
C’est un parchemin ! » s’écrie Loricks tout exci- bergers de Rad et réssiter un minimum de dix
posssessseur légitime découvre que ss’est toi le
té. « C’est peut-être des trucs magiques secrets. » mantras. Ensuite, direcssion la cantine. Ne t’at-
coupable, tout sse qu’il peut faire, ss’est te provo-
« Posssible. Ah ! À propos de ssecrets ma- tends pas à un fesstin : tu n’auras droit qu’à une
quer en duel. »
giques... Pour acsséder à l’ordre des ssorssiers, carotte et un bol de ssoupe de poissson (ss’est
Perdant toute contenance, Loricks fixe le dia-
les apprentis doivent sse ssoumettre à une bon pour les yeux et pour la mémoire), à peine
blotin avec incrédulité et demande dans un râle :
ssorte d’examen final. Plutôt qu’une bête dé- de quoi combler le petit creux du matin. Ss’est
« Un duel ? Comment ça, un duel ? Tu veux dire
monsstrassion de ssorts, ils ssont envoyés mauvais pour l’intellect de ss’empiffrer.
que je vais devoir combattre ce type alors que je
dans les catacombes de l’école. Un endroit très « Après ssette pause, les élèves asssisstent
ne sais même pas lancer un bout de sort correc-
agréable, il faut le reconnaître – Ssombre, hu- aux cours auxquels ils ssont insscrits jussqu’à
tement ? »
mide, effrayant. J’adore ! J’aime bien y faire un sse que le ssoleil ssoit à mi-coursse entre le
«  Ne t’en fais pas  » Répond Diabolus en
tour de temps en temps. Les candidats entrent lever et le zénith. Puis retour au temple pour
jouant avec une petite dague. « À en croire ssa
d’un côté, seuls, avec jusste leurs composants encore une heure et encore dix mantras, ssui-
performance de tout à l’heure, ce garsson n’est
de ssorts, et doivent ressortir vivants de l’autre vis d’une heure de méditassion dans les jardins
pas à prendre au ssérieux – Et puis, je sserai avec
côté. Sseux qui y parviennent obtiennent leur de l’école. Profites-en ! Tu n’auras pas d’autre
toi. Tu ne me fais plus confiansse ? À vrai dire, les
diplôme de ssorssier, voient les portes de la no- occasion de récupérer et de fermer un peu tes
duels sont passsionnants, en particulier quand ils
blessse ss’ouvrir toutes grandes, et peuvent pré- paupières. Ss’est posssible qu’un des maîtres
opposent deux pointures. Les gens de l’exstérieur
tendre à quantité d’avantages. Quant à sseux qui vienne chercher quelqu’un pour aider aux tra-
paient des fortunes pour avoir le droit d’asssisster
échouent, mieux vaut ne pas ssavoir sse qui leur vaux de nettoyage ou en cuisine. Crois-en mon
aux duels les plus prometteurs. Ss’est l’événement
advient. Je me rappelle qu’une fois je m’étais exspériensse, ne te fais pas trop remarquer vers
le plus exssitant qui se déroule dans l’école, hor-
caché derrière une gargouille. Quand la créature midi ou tu rissques d’être désigné volontaire
mis les ssérémonies de remise des diplômes. Il n’y
ss’est jetée à l’attaque du candidat, j’ai arraché pour une corvée.
a pas de cours les jours de duels, et pas vraiment
ssa boursse et je me ssuis ssauvé avec. Quelle « Enssuite, chaque élève rejoint l’étude de
de corvées non plus, à part l’aménagement des
rigolade ! Le gamin ss’est mis à me courir après son maître pour pourssuivre sson insstrucssion
jardins pour l’événement. Dès que ss’est terminé,
dans tous les couloirs en hurlant et en esssayant de base. Il y en a pour deux ou trois heures,
les élèves regagnent rapidement l’internat d’où
de reprendre sses affaires, avec la gargouille qui après quoi les élèves resstent à la dissposition
ils peuvent ssuivre le sspectacle par les fenêtres.
ssuivait. » de leurs maîtres pour toutes ssortes de tâches.
Tu ssais que tu es un petit chansseux ? Je peux te
« Quoi ? Il y a des monstres là-dessous ? » Le tien pourra te donner l’ordre de nettoyer
faire gagner des fortunes en pariant ssur l’isssue
s’exclame Loricks, de moins en moins rassuré. sson laboratoire, de l’asssisster dans sses exs-
des combats. Je te promets qu’un duel qui oppose
« Tu m’étonnes ! Et des pièges, et des arti- périensses, de porter des messsages, de prépa-
deux minisstres ou deux arisstocrates est un spec-
fisses magiques ignominieux, des bruits incon- rer sson néssesssaire d’écriture, de classser sses
tacle extraordinaire ! »
grus, des culs-de-ssac ! Tu vas adorer ! » papiers, de ssirer ses bottes, de laver sses vête-
« Merci, y manquait plus que ça ! » répond ments, ou n’importe quoi d’autre. Dans le meil-
Notes à l’intention du MD : Le nombre
l’apprenti, stoïque. « J’en ai assez de marcher. leur des cas, il t’enverra acheter des compo-
important de duels qui ont lieu dans la grande École
On retourne à ma chambre ; j’arriverai peut-être sants de ssorts dans le quartier commerssant.
de magie est une conséquence directe du régime po-
à déchiffrer le parchemin. » Une fois qu’il n’aura plus besoin de toi, tu auras
litique glantrien (voir « Politique et rivalités »). Une
quartier libre pour le resste de la journée (ou de
place pour assister au spectacle coûte 500 ducats
La vie estudiantine la nuit). Tu auras droit à ton ssecond repas de la
pour toute personne étrangère à l’école. Chacun
journée, et tu pourras mener tes propres exspé-
De retour à sa table de travail, Loricks s’ef- des protagonistes dispose d’une pièce du bâtiment
riensses ou rechercher des ssorts, mais n’oublie
force avec moult gémissements d’interpréter principal pour préparer ses composants de sorts et
pas de dormir un peu.
les runes étranges inscrites sur le parchemin. Il ses objets magiques. Pendant ce temps, l’école fait
« Evidemment, les apprentis qui ont déjà
s’interrompt enfin : « J’ai besoin d’une pause. élever des gradins en bois sur dix niveaux autour du
leur diplôme de ssorssier sont disspenssés de
Si je continue comme ça, ma tête va exploser ! jardin central. Puis plusieurs forces fantasmagoriques
corvées. Ils asssisstent à quelques cours, mais
Diabs, tu as autre chose d’intéressant à me sont lancées dans l’aire de duel pour camoufler,
conssacrent le plus clair de leur temps à leurs
raconter ? » entre autres, des fosses et des monstres enchaînés.
propres recherches. Ils ne ressoivent plus
Le petit diablotin se laisse glisser du Cette aire est délimitée par un cercle blanc de quinze
l’ensseignement d’aucun maître  ; ss’est à eux
lustre accroché au plafond, s’y raccroche mètres de diamètre que les duellistes n’ont pas le
d’avansser par leurs propres moyens, en utili-
par l’extrémité de sa queue et reste la tête en droit de franchir jusqu’à la fin du combat, et dont

61
La grande École de magie

la nature anti-magique protège les spectateurs des avec l’aristocratie.


on ne ssigne un contrat qu’avec son propre
effets collatéraux des sorts. Une fois que les deux Ces aventures peuvent se révéler très profitables
ssang ! »
adversaires sont prêts, ils sont amenés dans l’aire de aux personnages. En récompense d’une mission, ils
Soudain, un courant d’air fait s’envoler le
duel, les yeux bandés, et placés face à l’extérieur de peuvent recevoir un objet magique inhabituel ou un
rouleau de parchemin, tandis qu’une voix grave
la zone. Au signal, ils arrachent leurs bandeaux et le puisant soutien magique. Il est également possible
et sonore retentit. « Pas de ça, mon enfant ! Dia-
duel commence. qu’ils se lient d’amitié avec de puissants mages.
bolus, je t’avais pourtant ordonné de quitter ces
Les duellistes n’ont droit qu’à leur magie pour Si d’un autre côté ils se font des ennemis, n’ou-
lieux, n’est-ce pas ? » La voix est empreinte d’un
combattre. Selon leurs spécialités, l’affrontement bliez pas que les sorciers glantriens ont de nombreux
accent averoin caractéristique.
peut s’achever rapidement ou au contraire s’éterni- moyens d’action, tant en raison de leur maîtrise de
Comme si quelque chose l’avait mordu, le
ser. Il s’achève quand un des protagonistes se rend, la magie que de leur richesse et de leurs contacts et
petit diablotin se met à tourner sur lui-même tan-
n’est plus en état de combattre, est visiblement agents dans de nombreux pays, souvent eux-mêmes
dis que sa peau prend une teinte rose écœurante.
à la merci de son adversaire, ou a trouvé la mort. de puissants lanceurs de sorts. Les conséquences
Il a juste le temps de hurler et de couiner « Aie !
En cas de blocage, un jury composé de dix maîtres d’un échec dans les principautés peuvent poursuivre
À pluss ! » avant de s’évanouir dans un nuage de
de l’école (dont le prince Étienne, le grand maître) les personnages pendant très, très longtemps.
fumée.
décide du vainqueur. Tout contact physique entre les Loricks, qui n’y comprend plus rien, cligne
combattants est interdit, et ils n’ont pas le droit de des yeux et s’écrie : « Béh ! Mais qu’est-ce qui s’est Apprentis à la grande
quitter l’aire de duel. Il est par exemple interdit de passé ? Qui êtes-vous, monsieur ? Qu’est-ce que École de magie
se téléporter à l’extérieur, puis de revenir. Toute aide vous avez fait à Diab’ ? »
externe est également proscrite. Si un des sorciers Vous pouvez aussi centrer la campagne sur la
Dans un froncement de sourcil, l’auguste
abandonne, son rival doit immédiatement dissiper grande École de magie. Des personnages expéri-
personnage inscrit dans l’encadrement de la porte
tous les sorts qu’il a lancés sur lui. Il est interdit de mentés peuvent parfaitement s’inscrire à l’école.
réplique : « Sacrebleu ! Je suis le grand maître !
feindre l’abandon pour attaquer ensuite par surprise. Dans ce cas, l’orientation du début de la campagne
Détruisez ce rouleau, mon enfant, et ne signez
La violation de l’une quelconque de ces règles en- dépendra directement du niveau (probablement
jamais rien avec votre propre sang, car c’est peut-
traîne la disqualification du fautif. assez homogène) de ces personnages préexistants.
être sur votre âme que vous vous engagez. Main-
Alternativement, les joueurs peuvent incarner des
Les explications du diablotin ne rencontrent tenant, allez vous reposer. Demain, vous passerez
magiciens de niveau 1 sur le point d’entamer leur
plus qu’un profond ronflement. « Hein ! Quoi ? le concours d’entrée – sans l’aide de votre petit
apprentissage. Ils devront alors être âgés de seize
Oh, excuse-moi, Diab’ » marmonne Loricks. « Ça compagnon, j’en fais mon affaire ! Ne me déce-
ans ou plus, et majoritairement d’origine glantrienne,
m’a tué d’essayer de comprendre ce parchemin. » vez pas ! »
même si vous pouvez admettre un personnage
« Oui, et il sse fait tard de toute fasson. Il faut étranger qui ajoutera au jeu une touche « exotique ».
que je m’en aille. Bon courage pour le parche- Différents types de Si vous optez pour ce type de campagne, vous
min ! » campagnes devez fournir aux joueurs quelques informations de
« Attends ! Tu ne peux pas t’en aller comme Il existe de nombreux canevas possibles pour
base concernant l’histoire, la géographie et la poli-
ça ! Je ne pourrai jamais déchiffrer ce truc tout organiser vos aventures à Glantri. Voici trois ap-
tique glantriennes, en insistant tout particulièrement
seul ! Et si jamais je suis découvert ? Aide-moi s’il proches possibles :
sur la hiérarchie nobiliaire. Leur première aventure
te plaît ! Tu peux me demander n’importe quoi ! » devrait leur donner l’occasion de visiter l’école de
« Ss’est vrai ? Bon d’accord, ssigne ssa ! » Dia- Simples visiteurs fond en comble. En moyenne, les personnages
bolus tire un petit parchemin de sa bourse et le devraient passer environ quatre mois par an à par-
déroule sur le bureau. Les prétextes ne manquent pas pour faire voya-
courir le monde au gré de leurs aventures (pour ac-
Loricks se frotte les yeux et regarde le rouleau ger votre groupe d’aventuriers habituel dans les
quérir de l’expérience et de quoi payer leurs frais de
du coin de l’œil. « Qu’est-ce que c’est ? » principautés le temps d’une visite : mission diploma-
scolarité), et poursuivre leur cursus scolaire à l’école
Tout en tendant une plume à l’apprenti, le tique, mission d’espionnage, dernières volontés d’un
les huit mois restants – mais ce n’est pas parce qu’il
diablotin répond : « Oh ! Pas grand chose, vrai- ami décédé, goût des voyages.
leur est impossible de trop s’éloigner de l’école qu’ils
ment. Jusste un accord amiable entre toi et moi. Si vos personnages ont seulement l’intention
doivent être privés d’aventures. La vie au sein d’une
Ss’est comme ssa que ssa sse passse issi. Tu bé- de visiter Glantri puis de repartir, voici une ma-
telle institution est en soi source d’aventures, tout
néfissies de mes consseils d’exspert en échange nière simple de les impliquer dans de nombreuses
comme une bonne nuit de débauche dans les rues
d’une ssignature, rien de pluss. Tu vois, je gagne aventures.
(et sur les canaux) de la cité de Glantri.
ma vie avec les primes que l’école me versse pour Pour commencer, lors de leur premier contact
Les PJ peuvent profiter de leur ancrage dans
chaque apprenti que j’aide à décrocher son di- avec le pays, insistez sur le tableau qu’offre la cité de
l’école pour gravir les échelons d’un des sept ar-
plôme. Quand un élève échoue aux examens, ssa Glantri, sans oublier les sons et les odeurs. Si vous
canes secrets, comme tant de maîtres et d’apprentis
fait tache dans le dosssier de sson maître. Or les avez lu les nombreux encadrés des chapitres précé-
avant eux. C’est un excellent prétexte pour fournir à
maîtres qui ont les meilleurs dosssiers ssont ssou- dents, vous avez certainement une idée assez précise
chaque personnage de nouveaux objectifs, des occa-
vent mieux payés, ss’est pourquoi… » de ce que ressent un visiteur qui découvre les parti-
sions d’affiner sa personnalité, et des motifs impé-
Loricks, encore vaseux et pas tout à fait cularités de la capitale. Tirez profit de ces textes et
rieux pour partir à l’aventure.
convaincu, entreprend de plonger la plume de votre imagination pour brosser un tableau inou-
Alternez les scénarios basés sur les synopsis du
dans son encrier. Diabolus l’interrompt. « Non, bliable de l’effervescence tumultueuse et pittoresque
chapitre « Aventures à Glantri » et les scénarios que
non, non, pas d’encre ! On ne ss’y prend jamais qui caractérise la vie dans la cité de Glantri.
vous concevrez vous-mêmes dans le prolongement
comme ssa ! Voilà comment on fait… » La petite Sélectionnez les scénarios du chapitre « Aven-
logique des actions et des prises de position des per-
créature pique prestement son interlocuteur avec tures à Glantri » qui s’accordent le mieux au tem-
sonnages. Avec le temps, ces derniers vont devenir
la pointe de sa queue ; un filet de sang s’écoule le pérament des joueurs et au niveau de leurs person-
des lanceurs de sorts de plus en plus redoutables,
long de son bras. Diabolus se saisit fermement de nages, et jouez-les tous. Poursuivez avec d’autres
progresser en expérience jusqu’au niveau 9 et obtenir
l’index du garçon avec ses deux pattes minuscules aventures qui découlent logiquement de leurs pre-
(c’est tout le mal qu’on leur souhaite) leur diplôme
et le frotte contre le sang. « Entre gens de bon aloi, mières expériences et des liens qu’ils ont pu nouer
de fin d’études. Comme expliqué précédemment

62
La grande École de magie

dans ce chapitre, rien ne les oblige à quitter l’école connaît initialement un unique sort, lecture de littérature pour enfants. Quand les méchants cap-
une fois leur diplôme en poche… Mais la nature de la magie, qu’il a appris avant d’intégrer la grande turent les gentils, ils les enferment tellement mal
leurs études change radicalement, puisqu’ils ne sont École. que même un sort lancé n’importe comment leur
plus sous la férule d’un maître. Ce qui va donner du piment à cette campagne, permet de s’échapper. Les enfants ne se laissent
Certains personnages vont sans doute se sentir c’est que les personnages ne sont pas des adultes ; pas particulièrement impressionner par les rami-
attirés par une carrière politique. Il est probable que il s’agit au contraire d’enfants de 12 à 15 ans (au fications extraordinairement complexes de la poli-
l’un d’entre eux finira par sauter le pas, tandis que les choix des joueurs) soumis aux aléas de la table tique glantrienne, et leur manière parfois simpliste
autres PJ seront ses loyaux alliés et serviteurs. des catastrophes infantiles (voir « La société glan- de décoder les événements peut se révéler étonne-
À terme, les personnages engagés en politique trienne »), qui courent dans tous les sens, provo- ment exacte. Ainsi, l’objectif d’une aventure pour-
pourront briguer les plus hauts titres nobiliaires, quant désastre sur désastre. Pour eux, la plus mer- rait simplement être de parvenir à convaincre des
appréhender l’essence de la Radiance et enquêter veilleuse des aventures est d’espionner les adultes, grandes personnes condescendantes que quelque
sur cette source de pouvoir. Ils devront se montrer et certainement pas de devoir suivre des cours de chose de vraiment très vilain risque d’arriver.
capables de régner sur leurs sujets tout en allant tou- magie. Ils vivent donc leur scolarité comme une Les personnages finiront un jour ou l’autre
jours plus loin dans leur quête de savoir magique. contrainte ennuyeuse. par atteindre leur majorité ; ils seront ordonnés
Ces préoccupations seront à l’origine de nom- Il faudra que vous discutiez d’abord avec vos sorciers et oublieront leurs intérêts d’enfants. La
breuses nouvelles aventures. Enfin, l’un d’eux aura joueurs pour savoir si ce type de campagne leur campagne reprendra alors un cours plus classique,
peut-être la possibilité d’accéder au but ultime des donne envie. Si c’est le cas, à vous les séances de comme décrit ci-dessus. Mais en attendant, que
mages glantriens, l’immortalité. jeu délirantes ! vos héros ne se privent pas de rôder dans les cou-
La campagne doit se dérouler dans une at- loirs quand tout le monde croit qu’ils sont au lit,
Enfants scolarisés à la mosphère très enfantine : les personnages ont des d’utiliser des formules magiques qu’ils sont trop
grande École de magie motivations en accord avec leur âge (se soustraire jeunes pour maîtriser, de créer leurs bandes et
La grande École de magie vous donne aussi aux corvées, se balader là où ils n’ont pas le droit leurs clubs secrets et de vivre leurs vies de petits
l’occasion de mettre en place une campagne réso- d’aller, deviner les intentions des adultes, trouver surdoués entêtés, turbulents et débrouillards dans
lument décalée. de nouveaux coins à explorer, faire tourner en l’internat de la grande École.
Chaque joueur doit créer un personnage bourrique les grandes personnes qu’ils détestent).
débutant magicien de niveau 1. Chacun d’eux Les scénarios doivent être joués dans l’esprit de la

63
Création de sorts et d’objets magiques

La recherche et la conception de sorts et d’objets seront identiques que s’ils ont été enseignés par pour un sort de nuage explosif, du sang de troll
magiques revêtent une grande importance pour le même sorcier. Les différents styles d’incanta- frais pour réincarnation, des poils de bête éclip-
tous les mages glantriens. Cette activité leur per- tion sont si caractéristiques qu’il est parfois pos- sante pour téléportation, etc. Les seules limites
met en effet d’acquérir beaucoup d’expérience. sible de deviner où un sorcier a appris son art en à cette règle sont celles de l’imagination des
De nombreuses campagnes de D&D® ont le voyant lancer un sort. Une téléportation d’objets joueurs et du MD. Le sorcier doit avoir réuni
tendance à recouvrir d’un voile pudique le lancée avec un bref grommellement et un tres- tous les composants avant de commencer ses
processus d’apprentissage des sorts : on admet saillement du doigt porte la signature d’Étienne recherches, et pour cela il faut qu’il parte en ex-
que les personnages n’ont aucun mal à échan- d’Ambreville, alors que Morphail Gorevitch- pédition (l’acquisition des composants de sorts
ger des sorts avec leurs amis et à en apprendre Woszlany a l’habitude de déclencher ses sorts doit être une tâche ardue).
à partir de parchemins, voire à en créer eux- par des paroles sinistres et de les conclure par
mêmes de nouveaux. des mouvements théâtraux. Contraintes temporelles et financières
Mais une campagne qui gravite autour des Ce chapitre est consacré à des règles op- Un mage qui se lance dans des recherches doit
lanceurs de sorts ne peut pas se contenter de tionnelles concernant la recherche de sorts et la être prêt à investir des grandes quantités d’or.
telles approximations. Un mage glantrien ap- création d’objets magiques. Ces règles diffèrent Les frais s’élèvent à 1 000 ducats par niveau du
prend un petit nombre de sorts au cours de de celles du livret de règles expert, mais elles sort. C’est au MD de décider de ce niveau au
sa scolarité (son maître lui en enseigne un à sont plus appropriées au cadre glantrien. regard des effets souhaités par le joueur.
chaque niveau d’expérience, et il a l’occasion La durée des recherches est d’une semaine,
d’en acheter quelques-uns de bas niveau à des Recherche de sorts plus un jour par tranche de 1 000 ducats. Cette
sorciers professionnels). Il faut qu’il apprenne, durée totale n’est pas communiquée au joueur.
invente ou réinvente tous ses autres sorts par Conditions nécessaires Après la première semaine de travaux, son per-
ses propres moyens. Pour rechercher un sort, un mage doit avant sonnage dépense 1 000 ducats par jour jusqu’à
Si un mage glantrien désire apprendre par tout avoir accès à une bibliothèque bien fournie, ce que le MD lui demande de faire un jet pour
exemple le sort de débilité mentale, il se rend vite comme celles qu’on trouve dans les principales déterminer si le sort a été inventé avec suc-
compte que la plupart de ses confrères gardent cités. Chacune des tours des princes-sorciers cès. C’est seulement alors qu’il sait que les re-
jalousement leur savoir, et que ceux qui sont contient une bibliothèque de cette envergure. cherches sont terminées. Si le sorcier est à court
prêts à lui enseigner ce sort n’ont pas forcément Ensuite, le mage doit acquérir les compo- d’or avant la fin, il peut faire une pause, partir
de temps à lui consacrer. sants nécessaires au sort. Le joueur et le MD en aventure pour se renflouer, puis revenir et
Par conséquent, notre mage va devoir han- doivent se mettre d’accord à ce sujet ; un com- injecter à nouveau du temps et de l’agent dans
ter les bibliothèques et essayer diverses com- promis possible est d’exiger une partie du corps le projet pour le mener à terme.
binaisons de composants avant de parvenir à d’une créature dont le nombre de DV est au
concevoir sa propre version du sort. Il existe moins égal au niveau du sort, ou tout autre ob- Chances de réussite
donc nécessairement différentes variantes de jet d’une difficulté comparable à obtenir. Les chances de réussite sont fonction du niveau
chaque sort. Deux sorts de projectiles magiques ne Exemples : des écailles de dragon rouge du sort recherché. Par ailleurs, elles ne sont pas

64
Création de sorts et d’objets magiques

les mêmes selon qu’il s’agit d’un sort courant même que le coût des charges, c’est-à-dire 10 % Enchantement d’armes
(décrit dans les livres de règles) ou d’un sort ori- du coût de base par charge. Les potions et les et d’amures
ginal. Dans le cas d’un sort courant, additionnez parchemins sont considérés comme des objets à La création d’objets possédant des « plus » et
l’intelligence du sorcier à son niveau, puis doublez charges (une charge par dose ou par sort inscrit sur des « moins » obéit à une procédure différente.
cette somme. Enfin, soustrayez le niveau du sort le parchemin) ; ils ne peuvent pas être rechargés. Le coût de base de l’enchantement est obtenu en
multiplié par trois. Dans le cas d’un sort original, Un parchemin portant plusieurs sorts différents multipliant son prix (en po) par son encombre-
soustrayez le niveau du sort multiplié par cinq. est considéré comme autant d’objets distincts. Un ment (en po), puis en divisant le résultat par trois
Le résultat obtenu est égal au pourcentage de objet à charges ne peut être rechargé au-delà de sa (s’il s’agit d’une armure) ou en le multipliant par
chances de réussite, sachant qu’un jet de 95 ou quantité initiale de charges. Un mage peut décider cinq (dans le cas d’une arme). Arrondissez tou-
plus au d100 est toujours un échec. au moment de créer un objet à charges qu’il ne jours le résultat à la dizaine supérieure.
sera pas rechargeable. Dans ce cas, le coût de base
Sort courant : ((Int + niv) x2 – (3 x niveau du sort) de l’enchantement est réduit de 20 %. Coût de base d’une armure :
Sort original : ((Int + niv) x2 – (5 x niveau du sort) Hormis ces considérations, l’enchantement prix de l’objet (po) x encombrement (po) / 3
d’un objet et la recherche d’un sort procèdent Coût de base d’une arme :
Exemple : Un mage de niveau 5 avec une in- de méthodes similaires. Quand un sorcier tente prix de l’objet (po) x encombrement (po) x 5
telligence de 15 qui recherche un sort courant de d’enchanter un type d’objet pour la première
niveau 1 a ((15 + 5) x2) -3, soit 37 % de chances fois, ses chances de réussite sont les mêmes que Exemple : Une épée normale a un prix de 10 po
de succès. Il lui en coûtera 1 000 ducats et il devra s’il recherchait un sort original. Pour un objet et un encombrement de 60 po. Le coût d’enchante-
y consacrer huit jours (une semaine plus un jour qu’il a déjà réussi à créer par le passé, les chances ment de base s’élève donc à 10 x 60 x 5 = 3 000 dc.
pour 1 000 dc). de réussites sont les mêmes que s’il recherchait Pour une armure de plaques, compter
un sort courant. 60 x 500 / 3 = 10 000 dc.
Enchantement d’objets Effets multiples : Si un objet possède plu- Le coût de base équivaut à un objet « + 1 » ou
magiques divers sieurs pouvoirs magiques (comme une boule de « ‑ 1 » (au choix du sorcier). Pour un nombre de
Un mage doit atteindre le niveau 9 avant de pou- cristal avec ESP), il faut déterminer pour chacun « + » ou de « ‑ » supérieur, multipliez-le d’autant.
voir prétendre créer des objets magiques. Selon le d’entre eux successivement le résultat de l’enchan- Les chances de réussite sont les mêmes que celles de
même principe que la recherche de sorts, il doit tement. Chaque réussite au jet de dé indique que découvrir un sort courant dont le niveau serait égal
partir à l’aventure pour trouver au moins un com- l’objet possède effectivement le pouvoir voulu. au nombre de « + » ou de « ‑ ».
posant pour chacun des effets qu’il désire conférer En revanche, un échec signifie non seulement Attention : Pour préserver l’équilibre du jeu,
à l’objet. que l’objet ne possède pas le pouvoir testé, mais le coût de base de l’enchantement ne doit jamais
Commencez par dresser une liste exhaustive en outre qu’il ne possède aucun des pouvoirs qui être inférieur à 100 dc pour une arme et à 3 000 dc
des pouvoirs de l’objet magique et faites une es- n’ont pas encore été testés. Autrement dit, si le pour une armure. Les dagues sont assimilées aux
timation du niveau de sort de magicien de cha- premier jet est un échec, l’objet entier est raté, et épées courtes. Les enchantements ne peuvent
cun d’eux en le comparant aux listes de sorts des aussi bien l’argent que le temps ont été gaspillés en excéder + / ‑ 5.
règles. Un mage doit absolument connaître tous vain. Une fois un objet créé, il est impossible de lui Pouvoirs additionnels : Il est possible de
les sorts avec lesquels il veut enchanter un objet. ajouter de nouveaux pouvoirs. doter une arme ou une armure de pouvoirs sup-
Ainsi, un mage qui ne connaît pas le sort d’invisibi- Exemple : Un sorcier ayant une intelligence de plémentaires. Décomposez la création en deux en-
lité est incapable de fabriquer un anneau d’invisibi- 16 construit une boule de cristal avec ESP. On consi- chantements distincts, le deuxième étant identique à
lité. Si un des pouvoirs de l’objet ne duplique pas dère que le sort de base utilisé pour la boule de la création d’un objet divers dont le coût et le temps
les effets d’un sort des règles, alors le sorcier doit cristal est clairvoyance. Le coût de création s’élève de travail s’ajoutent à ceux de l’enchantement ini-
d’abord inventer un sort produisant cet effet. à 30 000 ducats, et le sorcier doit travailler trente- tial. Les chances de réussite doivent être détermi-
Une fois la liste établie et tous les sorts cor- sept jours à son ouvrage (voir exemple supra). À la nées séparément pour l’enchantement initial et
respondants appris, calculez le total de tous les fin de cette période, il doit lancer deux fois les dés. pour chacun des pouvoirs supplémentaires. Si ces
niveaux de sorts de l’objet et multipliez le résultat Les chances de succès sont de 41 % pour le sort pouvoirs sont assortis de restrictions, le coût des
par 1 000 pour obtenir son coût d’enchantement de de clairvoyance et de 44 % pour le sort d’ESP. Si le enchantements additionnels est minoré de 10 %
base en ducats. Si l’objet a des charges, augmen- premier jet échoue, l’objet est entièrement raté. Si par limitation.
tez le coût de base de 10 % pour chaque charge. le premier jet réussit, mais pas le second, le sorcier Exemple : Pour créer une épée +5 tueuse de dragons
Si l’objet est permanent, le coût total est calculé se retrouve avec une boule de cristal sans ESP. verts, il faut compter 15 000 dc pour l’enchantement
comme s’il avait cinquante charges. Restrictions d’utilisation : Il est possible de initial de l’arme, plus 36 000 dc pour un pouvoir
limiter le nombre d’utilisations pour une période permanent de désintégration (sort de niveau 6). Ce
Coût de base : Total des niveaux de sorts x 1 000 de temps donnée. Dans ce cas, réduisez le coût de pouvoir étant limité (1) aux dragons et (2) aux dra-
Coût des charges : (10 % du coût de base) x base de 20 % pour une limitation horaire, de 25 % gons verts, on diminue son coût de 20 % pour un
nombre de charges pour une limitation quotidienne, de 30 % pour résultat final de 28 800 ducats. Le coût de création
Coût de permanence : (10 % du coût de base) x 50 une limitation hebdomadaire, de 35 % pour une total de l’arme est de 43 800 ducats ; elle nécessite
Coût total : coût de base + coût des charges, ou limitation mensuelle, etc. Ajoutez enfin le coût de quarante-cinq jours de travail et le joueur doit faire
Coût total : coût de base + coût de permanence trente charges, plus une pour chaque utilisation deux jets, un pour l’enchantement (+5) et un pour
possible au sein de la période de temps. le pouvoir additionnel.
Exemple : un anneau de vol a le même effet Exemple : Un bâtonnet de boules de feu utili- Epées spéciales : Pour un bonus contre un
qu’un sort de vol (niveau 3). Il a un seul pou- sable deux fois par jour reviendra à 2 250 dc (coût type d’adversaires particulier (comme une épée +1,
voir qui s’exerce de manière permanente ; son de base) + 7 200 dc (l’équivalent de trente-deux +3 contre les dragons), les « plus » supplémentaires
coût s’élève donc à : (3 x 1 000) + (300 x 50) = charges), pour un total de 9 450 ducats. Compara- comptent pour moitié dans le calcul du coût de base
18 000 dc. Sa création dure vingt-cinq jours (une tivement, le même objet créé sans aucune limita- de l’enchantement. Les talents des armes sont assi-
semaine plus un jour par tranche de 1 000 ducats). tion d’utilisation coûterait 18 000 ducats. milés à des sorts (voir les enchantements d’objets
Le coût de rechargement d’un objet est le magiques divers). Si un joueur souhaite créer une

65
Création de sorts et d’objets magiques

arme particulièrement complexe qui n’est pas entiè- à la légère (que ce soit en faveur des joueurs ou en cier ; autrement dit, elle doit être sur le lieu même de
rement couverte par les règles, le MD devra trancher leur défaveur). ses recherches et il doit la connaître sur le bout des
en se calant autant que possible sur les règles et en doigts. Par ailleurs, ce bonus ne peut excéder 10 %.
veillant à ne pas nuire à l’équilibre du jeu. Liste indicative de coûts d’en- Les livres rares constituent un bon outil de tra-
Les épées intelligentes ne peuvent être créées chantement vail. Dans une grande ville, un sorcier peut générale-
que par les Immortels pour servir leurs insondables ment dégotter un livre qu’il recherche en particulier.
desseins. À chaque fois qu’un sorcier fabrique une Coût Temps Chaque jour qu’il passe à chercher le livre lui revient
épée magique, il existe une chance qu’un Immor- Objet magique (en dc) nécess. à 100 dc en frais divers. Un grimoire découvert
tel décide de la rendre intelligente (référez-vous à la Parchemin (charme-personne x3) 1 040 9 jours dans un trésor ou une bibliothèque abandonnée,
table 12c du livret du MD de la boîte Compagnon Dague +1 1 050 9 jours ou sur l’étal d’un bouquiniste, aura une valeur de
de D&D®, page 46). 20 flèches +1 2 000 9 jours 1d100 x 10 dc.
Potion d’invisibilité* 2 140 10 jours Pour être en mesure de négocier avec un bou-
Bonus et malus optionnels Armure de cuir ou bouclier +1 3 000 11 jours quiniste (ou un receleur), un sorcier doit d’abord
Dans certaines circonstances, le MD peut choi- Epée +1 3 000 11 jours évaluer la valeur du produit qui l’intéresse. On défi-
sir d’ajuster les chances de réussite. Arc +1 4 500 12 jours nit donc pour chaque lanceur de sorts un score d’es-
Cotte de mailles +1 5 340 13 jours timation égal au double de la somme de son intelli-
Interruptions Bâtonnet de boules de feu** 9 000 16 jours gence et de son niveau (exprimé en pourcentage). Le
À chaque fois qu’un sorcier est interrompu Armure de plates +1 10 000 17 jours MD tire en secret un d100 sous ce score et indique
pendant qu’il recherche un sort ou fabrique un ob- Heaume de clairvoyance 18 000 25 jours au joueur la valeur à laquelle son personnage estime
jet magique, ses chances de réussite sont minorées Marteau de guerre +5 de vol 24 250 32 jours l’ouvrage. En cas de réussite au jet, cette valeur est
de 5 % cumulatifs. Seul le nombre d’interruptions Anneau de téléportation 30 000 37 jours égale à la valeur réelle. Sinon, le pourcentage d’er-
compte, pas leur durée. En effet, un personnage doit Lance +3 de rapidité 45 000 52 jours reur est égal à la marge d’échec. Si cette marge est un
avoir la possibilité de partir en aventure pour gagner Talisman de nuée de météores 54 000 61 jours nombre pair, le sorcier surestime la valeur du livre. Si
les fonds nécessaires à la poursuite de ses travaux, Bâton de mage*** 156 200 164 jours elle est impaire, il la sous-estime.
sans que cela réduise ses chances à néant. Exemple : Un sorcier ayant un score d’estima-
(*) Trois doses, non rechargeable tion de 50 est intéressé par un livre d’une valeur de
Choix des matériaux (**) Vingt charges, rechargeable 500 dc. Le MD obtient un 98 au d100. Il indique au
Les chances de réussite peuvent aussi être modi- (***) Le gadget ultime de tout grosbill qui se respecte joueur que d’après son personnage, le livre semble
fiées selon les matériaux utilisés. En effet, il n’est pas valoir (98 ‑ 50 = 48 % de plus que la valeur réelle)
illogique d’admettre que des pierres ou des métaux Sous-traitance environ 750 dc. À partir de là, le PJ peut commencer
précieux sont plus propices à la capture de pouvoirs Quand un PJ, un domaine ou une nation fait ap- à négocier. Sur un résultat de 01, le sorcier trouve le
magiques qu’un simple bout de bois ou un caillou. pel à un sorcier pour la création d’objets magiques, prix demandé par le marchand raisonnable.
La liste ci-dessous suggère divers ajustements selon les coûts d’enchantement sont majorés par ses émo- En moyenne, les bouquinistes ont un score
les matériaux : luments. Ce point prend toute son importance si d’estimation égal à leur intelligence multipliée par 5.
Matériau Modificateur un PJ à la tête d’un domaine ambitionne d’équiper Leur proposition initiale est égale à la valeur suppo-
Pierres précieuses (gemmes, cristaux) : + 6 % magiquement ses troupes. La main d’œuvre est fac- sée du livre, plus une marge de 30 %. Le score d’es-
Métaux précieux (or, argent) : + 4 % turée en moyenne 500 dc par niveau de l’enchanteur timation d’un receleur de livres est égal au double
Bois rares sculptés : + 2 % et par mois de travail. de son niveau de voleur, et sa proposition initiale
Métaux ordinaires : + 0 comprend une marge de 100 %. Le marchandage
Bois ordinaires : ‑ 2 % Constitution d’une lui-même doit être interprété à la table. Une bonne
Pierres ordinaires : ‑ 4 % bibliothèque prestation du joueur peut éventuellement aboutir à
Autres matériaux non-magiques (*) : ‑ 6 % Certains sorciers dont la tour s’élève à l’écart une baisse du prix. C’est au MD de décider de la
du monde civilisé et qui n’ont pas d’accès aisé à hauteur de la ristourne, sachant qu’un bouquiniste
(*) Os, griffe, cuir, poudre, pommade, liquide, etc. une bibliothèque publique ressentent le besoin de ne descendra jamais à moins de 80 % de sa proposi-
réunir leur propre collection d’ouvrages. Les règles tion initiale, et un receleur, jamais à moins de 50 %,
Qualité de l’interprétation qui suivent expliquent comment ils peuvent se sauf s’il a les agents de la préfecture aux trousses.
Le MD peut légitimement ajuster les chances de procurer des livres rares. Plus une bibliothèque est Ce n’est que plusieurs jours après avoir acquis un
réussite, voire les coûts de recherche et d’enchante- richement fournie, plus elle permet de rechercher livre et l’avoir étudié en détail qu’un sorcier se rend
ment, à l’interprétation du sorcier par le joueur. La des sorts puissants. A minima, une bibliothèque doit compte de sa véritable valeur (le MD révèle alors ce
qualité de la réflexion et le jeu de rôle doivent autant avoir une valeur de 4 000 ducats pour être utile à la montant au joueur). Ce délai est d’un jour par 100 dc
que possible primer sur la dictature mathématique recherche de sorts de niveau 1. Un nouveau niveau de valeur réelle.
des règles. Le MD ne doit pas hésiter à donner un de sort devient accessible pour chaque tranche de
coup de pouce aux bons joueurs, ni à pénaliser ceux 2 000 ducats supplémentaires. Détermination de l’aspect d’un livre
qui cherchent à exploiter d’inévitables failles dans les Ainsi, une bibliothèque permettant la recherche Les grimoires dont les sorciers sont si friands
règles. S’il va jusqu’au bout de cette logique, le MD de sorts de niveau 9 reviendra à 20 000 dc. Quand se présentent sous une variété de formes et de cou-
peut demander au joueur de faire ses jets de réus- un sorcier découvre un nouveau sort, la valeur de sa leurs. Le système ci-dessous devrait combler le plus
site en aveugle derrière l’écran ; ainsi, le sorcier ne bibliothèque augmente de 10 % de la somme dépen- fanatique des simulationnistes. Lancez 1d100 et
saura si l’objet nouvellement créé est fonctionnel ou sée pour cette recherche. Les chances de découvrir ajoutez 1 par 100 ducats de valeur réelle du livre. Le
non qu’à sa première utilisation. Le MD a également de nouveaux sorts sont majorées si la bibliothèque résultat détermine son apparence :
toute latitude pour modifier les règles à sa conve- est richement fournie (bonus de 1 % par tranche * 01‑60 – Le livre est recouvert de velours
nance s’il craint pour l’équilibre du jeu. Toutefois, les de 2 000 ducats au-dessus de la valeur minimale (1‑4 sur 1d6) ou de soie (5‑6). Tirez sa couleur dans
règles de ce chapitre ont été conçues pour minimiser permettant de rechercher le sort). Ce bonus n’est la première colonne de la table-ci-dessous.
ce risque, et il est préférable de ne pas les modifier applicable que si la bibliothèque appartient au sor-

66
Création de sorts et d’objets magiques

* 61‑95 – Faites un jet dans la table de rencontres Spécial : Faites un nouveau jet en relançant à nou- Pour finir en beauté, donnez à chaque grimoire
en extérieur du livret de règles expert, pages veau les 12. L’objet est rendu brillant par l’effet un titre haut en couleurs et un auteur. Les PNJ sor-
33‑38, dans la colonne correspondant au type d’un sort de lumière éternelle. ciers célèbres font de bons auteurs, et la filiation
de terrain où le livre a été découvert (ou préten- d’un livre peut être prétexte à de nouvelles aven-
dument découvert). Le résultat indique avec le Tous les livres rares sont renforcés par une tures passionnantes. L’auteur d’un livre ou un de ses
cuir de quel animal il a été relié. fine armature métallique et munis d’un fermoir rivaux pourrait par exemple être en quête d’un secret
* 96+ – Le « livre » consiste en une pile de par- ou d’une serrure. Trouvez le métal utilisé dans perdu ; un livre pourrait dévoiler des informations
chemins réunis dans une cassette, un grand étui la table. Vous pouvez personnaliser encore les sensibles concernant un autre PNJ, etc.)
cylindrique, ou entre deux plaques parallèles. livres en vous référant à la colonne fioritures. Cha-
La deuxième colonne ci-dessous vous donne le cun des éléments de décoration peut être impri-
matériau utilisé. mé, peint ou gravé. La colonne couleur peut être
utilisée à plusieurs reprises, par exemple pour la
tranche, le ruban, la reliure, les ornements ou le
d12 couleur matériau fioritures titre gravé sur la couverture.
1 noir platine aucune
2 bleu or runes communes Un livre peut être protégé par des sortilèges
3 brun argent symboles alchimiques qui se déclenchent après 1d20 heures de lecture
4 or airain arabesques, croisillons (1 % de chances par 100 ducats de valeur réelle).
5 vert bronze éclairs de foudre Les protections les plus courantes comprennent
6 ocre acier visages de démons les sorts de foudre, allométamorphose, incantation
7 perle jade yeux et bouches mortelle, nuage létal, débilité mentale et envoûtement,
8 violet ébène flammes et nuages ou encore la perte d’énergie. Les pages peuvent
9 rouge séquoia étoiles, lunes et soleils également être empoisonnées… Ces pouvoirs ne
10 argent ivoire dédales et sabliers sont ni détectables, ni dissipables.
11 blanc bois laqué pentacles non-magiques
12 spécial corail, nacre monstres

67
Les secrets de la Radiance
Au plus profond de la nuit, un sorcier s’éveille La source de Radiance depuis leurs fiefs respectifs, et nulle part ailleurs.
en sursaut, suant et grelottant. Au pied de son
La voix d’enfant poursuit : « Je suis frère Soleil- C’est là la première de nos règles. »
lit, une minuscule chose proto-humaine emmi-
du-point-du-jour. La lumière qui éclaire notre nuit « Mais pourquoi donc » s’interroge le vieil
touflée dans un coin de couverture lève la tête et
porte le nom de Radiance ; elle est la source et homme. « Qu’est-ce que cela change ? »
regarde attentivement son maître. Sans un mot,
l’essence de notre puissance. Comme tu le sais, « Cela change énormément de choses. » ré-
elle se remet sur ses pattes, s’empare d’une bou-
son foyer est profondément enfoui sous la capi- pond Flamme-dans-la-nuit. « Comme notre pou-
gie et d’un briquet sur une commode, et se hâte
tale de notre nation. En ce lieu hors de notre por- voir rayonne depuis un point situé sous la capitale,
d’emboîter le pas au sorcier qui court déjà vers
tée, repose un artefact divin – un don des maîtres c’est là qu’il est le plus intense, et il se dilue au fur
un passage secret.
de l’Énergie. Après des décennies de recherches et à mesure qu’il atteint les frontières extérieures
« Quel crétin je fais ! L’équinoxe ! Comment
et de réflexions, nous sommes arrivés à la conclu- des Hautes terres. Quand un mage s’élève dans
ai-je pu oublier ! » se morigène-t-il tandis qu’il
sion que la Radiance est une émanation d’Immor- la hiérarchie nobiliaire, son nouveau domaine
descend ventre à terre l’étroit escalier en coli-
tels étrangers à ce monde. Notre conviction est est plus proche que l’ancien de la source de Ra-
maçon. Après d’interminables minutes, il arrive
qu’ils l’ont déposée ici-bas il y a plusieurs millé- diance ; ainsi son nouveau titre s’accompagne
dans une cave obscure, plus profonde encore que
naires pour aider l’humanité à percer les secrets dûment d’un gain de pouvoir. Seuls les princes
les catacombes de sa tour. Haletant, il prononce
de la vie et de l’univers. Toutefois, les réponses ont le privilège de solliciter la puissance de Rad
les paroles magiques qui commandent l’ouver-
qu’elle suggère sont si audacieuses qu’il est indis- depuis la capitale. »
ture du verrou.
Avec force grincements et craquements, pensable d’en limiter la diffusion. Nos décou-
vertes ne doivent être partagées qu’entre sorciers Notes à l’intention du MD : Tout le sys-
la porte s’ouvre sur une crypte baignée d’une
sincères et fidèles à la cause. » tème nobiliaire glantrien est conçu par rapport à la
étrange lueur bleutée. « Rad soit loué, ils sont
Radiance. Un grand nombre de nobles ne croient
encore là ! » soupire-t-il. Au centre de la salle,
Notes à l’intention du MD : Il est exact qu’un pas en son existence, alors que d’autres consacrent
une impressionnante sphère de cristal, parcourue
puisant artefact repose loin en dessous de la grande leur vie à tenter de percer ses mystères. Quand un
de tourbillons colorés et d’étincelles lumineuses,
École de magie. Cet engin d’un autre temps, qui dif- noble glantrien patriote commence à entrevoir la
trône sur un piédestal d’ébène.
fuse une énergie de nature nucléaire, est décrit en fin vérité concernant la Radiance, il se voit proposer
Le sorcier pose ses mains sur le cristal et
de chapitre. Des Immortels de la sphère de l’Énergie de rejoindre la confrérie. Il lui faut se procurer un
prononce : « Louée soit la lumière de Rad ! Un
l’ont doté de pouvoirs magiques fabuleux ; ils ont réceptacle magique de grande taille pour retenir le
nouveau frère se joint à votre quête de savoir. »
altéré son rayonnement afin qu’il soit possible à un pouvoir de la Radiance, et il lui est interdit de trans-
«  Bienvenue, frère. Nous t’avons attendu.  »
sorcier de puiser dans l’énergie émise pour accroître porter cet objet hors des limites de son fief.
La voix qui résonne dans le cristal est grave et
sa puissance, se frayer un chemin vers la sphère de Selon la distance qui sépare son domaine de
solennelle. « Ne perdons pas plus de temps. La
l’Énergie, et peut-être devenir lui-même immortel. la cité de Glantri, un noble sera capable d’accumu-
confrérie est désormais réunie. Ce soir, nous
Il faut du temps et du talent pour parvenir à ler une plus ou moins grande quantité d’énergie.
comptons un membre de plus. Ses motivations
un tel niveau de contrôle de la Radiance, et un PJ Plus son titre est prestigieux, plus son domaine est
sont loyales à notre cause et il est digne d’être
ne peut espérer accéder à une si glorieuse destinée proche de la capitale, et plus grande est la quantité
initié. Qu’il s’exprime et nous répondrons à ses
qu’au terme d’une carrière d’aventurier bien rem- de pouvoir qu’il peut capitaliser (le calcul exact est
interrogations. »
plie, dans ce qui constituera l’aboutissement ultime expliqué plus bas dans ce chapitre). Toute tentative
Le vieillard claque des dents dans la crypte
d’une campagne glantrienne. À ce sujet, lisez attenti- d’un noble de déplacer son réceptacle magique plus
froide et humide. Ses yeux sont clos, ses bras ten-
vement les informations concernant la confrérie de près de la capitale que son titre ne l’y autorise consti-
dus vers la sphère, sa tête penchée vers l’arrière.
la Radiance et les temples de Rad dans le chapitre tue une infraction manifeste au code de la confrérie.
La petite créature qui l’accompagne grimpe le
« Guildes et confrérie », ainsi que le descriptif du Reportez-vous au chapitre « Guildes et confréries »
long de sa robe jusqu’à son épaule, s’assoit, et
prince Étienne d’Ambreville dans le chapitre « Sor- pour les conséquences de cette provocation.
plonge son regard dans le cristal.
« Acceptez mes plus humbles excuses, frères. ciers, tristes sires et gens de rien. »
La maîtrise de la Radiance
Ma route dans les ténèbres fut longue et semée
d’embûches, et mon corps est débile. Aujourd’hui La portée de la Radiance « Oui, mais… Comment manipule-t-on la
enfin j’accède à la lumière qui s’est si longtemps Les yeux du compagnon proto-humain juché sur Radiance ? » Insiste le vieillard. « Mes recherches
dérobée à moi. Avant de poursuivre, je souhaite- l’épaule du vieillard se voilent au fur et à mesure ont abouti à la création de ce réceptacle, mais
rais apprendre l’origine de cette lumière. » qu’il s’abandonne au sommeil. Il s’affaisse dange- jusqu’à ce jour, je n’ai pas été capable de m’en ser-
« Une question fort pertinente » répond la reusement contre le visage de son maître, roule vir pour collecter la puissance de Rad. »
voix intense où perce un léger accent averoin. par-dessus son épaule et tombe sur le sol de Soleil-du-point-du-jour intervient : « Cette
Un timbre d’enfant retentit soudain : « Il faut pierre, sans que le sorcier y prête la moindre atten- force peut être utilisée de maintes façons, mais
d’abord qu’on décide du nom de ce frère ! Com- tion. « C’est ça ! C’est ça ! Vos paroles corroborent chacune d’entre elles nécessite un outil qui lui est
ment va-t-on te baptiser, bizuth  ?  » Une autre mes observations. Mais quel objectif poursuit la propre, et qu’il faut commencer par découvrir !
voix à l’accent belcazien surenchérit : « Je suggère confrérie ? » Chaque pouvoir de la Radiance est activé par
Ombre-de-la-lune, un nom qui lui sied. » Le Belcazien prend la parole. « Bonne ques- un sort différent. Ces sorts sont complexes ; ils
« Qu’il en soit ainsi » conclut un quatrième tion ! Souffrez que je me présente ; je suis frère nécessitent les ingrédients les plus rares et les plus
frère. «  Cette assemblée te connaîtra sous le Estocada. La confrérie s’assure que le pouvoir de dangereux, et tu devras rechercher chacun d’entre
nom de frère Ombre-de-la-lune. Quant à moi, je la Radiance reste exclusivement entre les mains de eux sans compter sur aucune aide extérieure. Il
suis frère Flamme-dans-la-nuit. Tu es conscient ses membres, qui sont tous des sorciers. Elle joue se peut que tu doives consacrer une vie entière à
d’avoir beaucoup à apprendre. Ouvre grand ton ainsi un rôle dans la défense de notre nation. Il cette seule tâche, et même plus. »
esprit aux leçons de Rad, et nous te conduirons à est de notre devoir d’utiliser la Radiance en temps
l’illumination que tu convoites. de besoin. Nous devons aussi veiller à ce que Notes à l’intention du MD : Au cours des
les frères ne puisent à la source du pouvoir que aventures auxquelles il prend part, un sorcier a
l’occasion de mettre la main sur des grimoires et

68
Les sept arcanes secrets
Les arcanes secrets sont sans doute l’aspect le plus nion, le PJ est informé des connaissances qu’il doit Lecture du tableau : 60  +  1/nv signifie
remarquable de la grande École de magie. Reposant étudier. Il doit aussi prendre des cours privés auprès que le personnage a 60 % de chances de réussir
chacun sur une doctrine hermétique sous-jacente, ils de disciples de plus haut rang en échange d’or qui à utiliser le pouvoir, plus 1 % par niveau. Pour un
sont à l’origine d’innovations en matière de magie. sera réinvesti dans la recherche magique. Le coût et sorcier de niveau 15, les chances s’élèvent donc
Le grand public ne sait rien de ces arcanes, mais tout la durée des études dépendent du cercle atteint par à (60 + 15) = 75 %, et 37 % s’il n’a pas encore
apprenti assez curieux pour poser les bonnes ques- le PJ (voir le tableau ci-dessous). dépensé l’expérience requise.
tions et observer ce qui se passe dans l’école est en
mesure de découvrir leur existence. cercle cycle coût expérience niveau succès fréquence
Les sept doctrines magiques sont l’alchimie, 1er 14 500 5 000 xp 5e 60 + 1/nv 3 / jour
la dracologie, l’élémentalisme, l’illusionnisme, la
2e 28 1 000 10 000 xp 7e 50 + 1/nv 2 / jour
nécromancie, la cryptomancie et la sorcellerie. Elles
inspirent chacune un ordre secret, dont l’activité, 3e 42 1 500 20 000 xp 10e 40 + 1/nv 1 / jour
qui s’exerce uniquement dans le cadre de l’école, 4e 56 2 000 35 000 xp 15e 30 + 1/nv 1 / semaine
consiste essentiellement à convaincre des personna-
lités influentes de promouvoir leur cause et à perce- 5e 70 2 500 55 000 xp 20e 20 + 1/nv 1 / mois
voir des dons de leurs adeptes ou de leurs alliés. L’or
récolté est investi dans la recherche magique, dans le Lecture du tableau Fréquence : Le nombre d’utilisations (réus-
but de découvrir de nouveaux pouvoirs extraordi- sies ou ratées) possibles par période de temps
naires et de gagner encore en influence. En outre, le Cercle : Le rang du disciple au sein de l’ordre, donnée.
grand maître de chaque faction est un candidat sé- ou le niveau d’un pouvoir (semblable au niveau
rieux au poste de grand maître de l’École de magie. d’expérience). Un personnage ne peut accéder à un cercle
Les ordres secrets sont divisés en cinq cercles. tant qu’il ne maîtrise pas tous les pouvoirs du
Le grand maître est le seul représentant du cin- Cycle : Le temps (en jours) qu’il faut pour cercle inférieur. Un disciple du quatrième cercle
quième cercle, et son identité n’est connue que des apprendre à maîtriser un pouvoir d’un cercle doit trouver par lui-même le moyen d’atteindre le
adeptes du quatrième cercle. Chaque cercle donne donné. À la fin du cycle, le joueur doit réussir un cinquième cercle ; les coûts et les cycles indiqués
accès à des connaissances qui, une fois assimilées, jet sous l’intelligence de son personnage (avec un dans le tableau sont dans ce cas une indication
permettent de maîtriser des pouvoirs magiques d20) pour que le pouvoir étudié soit acquis. En cas de l’investissement nécessaire à cette recherche.
uniques. Ces pouvoirs sont considérés comme des d’échec, le PJ doit étudier à nouveau pendant un Quand un disciple parvient au cinquième cercle,
facultés naturelles des disciples ; ils n’entrent pas en cycle complet avant de pouvoir retenter sa chance. il est défié en duel par le grand maître de l’ordre,
compte dans le nombre de sorts lancés chaque jour, Un apprenti peut à tout moment suspendre un et ne peut acquérir le pouvoir de cinquième cercle
mais ont leur propre fréquence d’utilisation (voir apprentissage et le reprendre plus tard au point où que s’il l’emporte. Rien n’oblige les grands maîtres
le tableau ci-dessous). Leur utilisation est soumise il l’avait laissé. à résider à la grande École de magie ; de fait, ils
à un risque d’échec. Hormis ceux des alchimistes, vivent en général dans leurs propres tours. Leurs
tous ces pouvoirs sont dissipables à tout moment. Coût : Les frais pour chaque jour d’appren- identités réelles sont données dans le chapitre
Contrairement aux sorts, ils n’ont pas à être mémo- tissage, exprimés en ducats. Le maître peut perce- « Sorciers, tristes sires et gens de rien ».
risés chaque jour. voir l’or au jour le jour, ou d’avance pour un cycle Le duel est une affaire strictement privée entre
Pour être admis dans un ordre secret, un PJ doit complet. le PJ et le grand maître. Ils peuvent être amenés
être recommandé par un disciple de cet ordre. Or au- à traverser de grandes distances pour trouver un
cun apprenti ni aucun maître de l’École ne reconnaît Expérience : Le nombre de points d’expé- lieu désert propice à leur affrontement. Le per-
jamais spontanément son adhésion à un ordre. En rience qu’un apprenti doit gagner avant de pou- dant peut être mis à mort (si son adversaire est
outre, les nouveaux disciples ne sont généralement voir utiliser un pouvoir nouvellement acquis avec chaotique) ou abandonner. Si un PJ est vaincu, il
pas les bienvenus, car ils sont autant de concurrents des chances de succès optimales (voir « succès » conserve tous ses pouvoirs, mais il est banni de
pour le titre de grand maître. Le PJ devra donc user ci-dessous). Une fois ces points acquis, ils sont l’ordre. Il lui est toujours strictement interdit de
de persuasion. Le charme, la corruption, la fourberie perdus et le personnage peut reprendre normale- dévoiler ses connaissances. Si c’est le grand maître
et le chantage sont autant de moyens légitimes dont ment sa progression en niveaux. Un personnage qui est défait, il perd son pouvoir de cinquième
il dispose pour parvenir à ses fins, mais il doit tou- ne peut pas commencer à étudier un nouveau cercle et (s’il est toujours en vie) doit se retirer dé-
jours agir avec subtilité. Les ordres ne tolèrent pas pouvoir tant que le précédent n’est pas consolidé, finitivement de l’ordre. La nature du pouvoir est
l’usage de la violence ni les menaces explicites vis- c’est-à-dire tant que les points d’expérience n’ont telle que seul le vainqueur du duel en acquiert ou
à-vis de leurs membres, et quiconque se livre à de pas été dépensés. en conserve la maîtrise. Toutefois, si le prétendant
telles manœuvres risque de sérieux ennuis. Une fois n’a pas encore accompli l’ultime cycle d’études,
que le PJ est parvenu à « convaincre » un disciple, Niveau : Le niveau minimum requis pour c’est le grand maître qui reste dépositaire du pou-
celui-ci informe l’ordre des intentions du postulant. accéder à un cercle donné. En ce qui concerne les voir de cinquième cercle.
Le PJ n’est admis que s’il semble pouvoir faire pro- elfes, chaque classe d’attaque au-delà de C compte
gresser la cause de l’ordre grâce à ses connaissances. pour deux niveaux (voir le livret des joueurs des Note  : La fiche descriptive de chaque arcane
Lors de son admission, il doit prêter serment de règles Compagnon, page 30, pour toute précision secret tient sur une page afin de pouvoir être plus
loyauté. S’il trahit l’existence de l’ordre, il en sera concernant les classes d’attaques des elfes). facilement communiquée aux joueurs. Vous avez
exclu et fera probablement l’objet d’un contrat passé la permission de les photocopier à leur intention.
avec la guilde des assassins. Succès : Les chances qu’a un disciple d’uti-
Chaque disciple est marqué par un symbole – liser un pouvoir donné avec succès. Plus un pou-
visible uniquement par les membres de l’ordre – qui voir relève d’un cercle élevé, plus cette probabilité
atteste de son appartenance. L’ordre se réunit une est faible. Tant qu’un personnage n’a pas dépensé
fois par mois en comité plénier pour faire le point l’expérience nécessaire, ses chances de réussite sont
sur ses activités au sein de l’école. Lors de cette réu- réduites de moitié (arrondi à l’entier inférieur).

69
L’alchimie

Les maîtres de l’alchimie période, leurs composants se dissocient et se décom- par po de matière transmutée (maximum 20d6, JP pour
Les alchimistes sont des mages spécialisés dans l’em- posent, perdant toute efficacité. réduire de moitié).
ploi de substances rares et d’ingrédients magiques, et Bien que les préparations ne soient pas de nature Sublimation (quatrième cercle) : Avec ce pouvoir,
dans l’altération de la matière, des énergies, voire de magique, elles peuvent dupliquer les effets de sorts un alchimiste est en mesure de canaliser l’énergie dans
leur propre organisme. Leurs pouvoirs ne sont pas connus tels que contrepoison, guérison des maladies, soins la matière. Les sources d’énergie exploitables com-
des sorts mais des préparations expérimentales réali- mineurs (permet à un personnage de récupérer 1d6 pv, prennent un éclair de foudre pendant un orage, la
sées en laboratoire. Il faut 1d6 heures pour une pré- utilisable une fois par jour), purification de l’eau et des Radiance (si le sorcier est un membre de la confrérie),
paration de premier cercle, 2d6 heures pour une pré- aliments, etc. L’alchimiste peut également élaborer des un puissant rayon de soleil émis pendant une érup-
paration de deuxième cercle, et ainsi de suite jusqu’à mélanges non-magiques comme des poisons, des huiles tion solaire, ou une combinaison de sorts développant
5d6 heures pour une préparation de cinquième cercle. inflammables, des fumigènes, etc. C’est au MD de déci- une puissance de 60d6 points de dégâts (comme trois
L’alchimiste ne doit pas être dérangé (l’expérience peut der en dernier recours des formules qu’il est possible boules de feu ou trois foudres de puissance maximale
toutefois réussir si elle ne subit que des interruptions d’inventer et de leurs effets. Le sorcier ne sait pas si la lancées simultanément).
mineures ne dépassant pas quelques rounds chacune, préparation a réussi ou non avant de s’en servir (le MD L’énergie capturée peut servir à recharger un ob-
mais avec une diminution des chances de succès de lance 1d100 en secret ; un résultat de 01 indique la pré- jet magique, à animer un golem ou un autre monstre
5 % cumulatives). Il est impossible de mener deux sence d’un élément nocif, avec les conséquences de son construit (ayant un maximum de 1 DV par niveau du
expériences simultanément. choix). sorcier), d’inverser le vieillissement (d’une semaine par
Les coûts d’installation du laboratoire s’élèvent à Composition élémentaire magique (deuxième niveau) ou de rappeler à la vie une créature morte depuis
5 000 dc par cercle – soit 25 000 dc pour un labora- cercle) : Cette préparation est semblable à la prépara- au plus un jour par niveau.
toire de grand maître – ce qui comprend une batterie tion de premier cercle composition élémentaire, mais elle Ce pouvoir nécessite que l’alchimiste ait fait
complète de béchers, cornues, ballons, creusets, com- permet l’identification de potions et d’objets magiques. construire dans son laboratoire un appareil capable
posants, poudres, liquides, cristaux, baumes, vapeurs, L’alchimiste peut en outre déterminer le type d’énergie de focaliser l’énergie et de la rediriger vers une autre
minerais, etc. L’alchimiste doit dépenser 500 dc par que dégage un objet (électricité, Radiance, magie, etc.). cible. Le coût des matériaux nécessaires (une puissante
mois pour renouveler ses stocks, plus 1 000 dc par Un jet de 01 indique une erreur d’interprétation. antenne, une loupe géante, une énorme gemme, etc.)
préparation réalisée. Un alchimiste installé dans la cité s’élève à 12 000 dc. Cet appareil est à usage unique :
Préparation magique (deuxième cercle) : Ce pou-
de Glantri a besoin en moyenne d’une semaine pour Lorsqu’il est activé, il est détruit dans un grand fracas.
voir fonctionne de la même manière que préparation
trouver et négocier l’équivalent de 1 000 dc de matériel Sur un résultat de 01, il explose en une énorme boule
alchimique, si ce n’est qu’il permet la préparation de po-
et de composants. En province, il faut souvent comp- de feu qui emporte le laboratoire et tout ce qu’il contient
tions magiques ou cléricales à moitié prix. Un alchimiste
ter le double de temps. (1d6 points de dégâts par niveau de l’alchimiste, maxi-
n’a pas besoin de connaître le sort qu’il duplique quand
Dans un « environnement de campagne » (par mum 20d6, JP pour réduire de moitié).
il crée une potion magique (voir le chapitre « Création
exemple en donjon ou dans les contrées sauvages),
de sorts et d’objets magiques »). Comparez les chances Mutation organique (cinquième cercle) : L’alchi-
un alchimiste peut se servir d’un « laboratoire de
de succès usuelles de préparation de potions magiques miste est capable d’altérer la nature de tout ou partie de
campagne », qui comprend tout le matériel indis-
avec celles qui sont indiquées dans le tableau des arcanes son corps (ou de celui d’une victime dans l’incapacité
pensable en format réduit et une petite quantité
secrets, et utilisez les plus favorables. Rien n’oblige les de se défendre). Le matériau organique ciblé est trans-
de toutes les substances alchimiques de base. Un
préparations à prendre la forme de potions liquides ; il formé en minéral, en métal, en gaz, en liquide, en cristal
tel attirail coûte 3 000 dc par cercle, et permet de
peut s’agir de poudres, de pommades, de comprimés ou ou en chair d’une autre créature, au choix du sorcier.
réaliser les préparations du premier au troisième
d’essences. Contrairement aux véritables potions ma- L’alchimiste pourrait ainsi se doter de mains en « or
cercle. Il tient dans une malle que l’alchimiste peut
giques, ces préparations ne restent actives que 1d4 jours vivant », créant de facto un organisme vivant à base d’or.
aisément transporter seul. Les composants conte-
par niveau du mage. Un jet de 01 indique un vice dans la Il pourrait aussi changer toute sa structure cellulaire en
nus permettent de réaliser dix préparations avant
préparation (dont les effets sont à la discrétion du MD). celle d’un pudding noir ou d’un élémental de feu, acqué-
d’être épuisés. Il faut compter 500 dc pour les re-
nouveler. Un laboratoire de campagne permet de Transmutation (troisième cercle) : Ce pouvoir rant toutes les facultés innées de ces créatures. Il est à
réaliser les mêmes préparations qu’un laboratoire transforme la nature d’un objet inerte, tel qu’un minéral, noter que ce n’est pas parce qu’un alchimiste transforme
de ville, mais les chances de succès sont réduites un cristal, un métal, un gaz, un liquide ou de la matière sa chair en celle d’un dragon qu’il va pouvoir souffler le
de moitié (arrondi à l’entier inférieur). organique morte (bois, peau, fourrure, os, griffes, etc.). feu, tout comme ce n’est pas parce qu’il transforme sa
Un alchimiste peut transmuter jusqu’à 10 po de chair en celle d’un troll qu’il va bénéficier d’attaques de
Composition élémentaire (premier cercle) :
matériau par niveau d’expérience en un solide de même crocs et de griffes. En revanche, dans ce dernier cas, il
Cette opération permet de détecter tous les éléments
poids (minéral, métal, matière organique, etc.), en un bénéficiera de la faculté de régénération d’un troll.
constitutifs d’un objet non magique (métaux, miné-
raux, substances élémentaires, liste des composants volume de gaz de 0,03 m3 par niveau ou en 25 cl de Le pouvoir ne transforme que l’apparence et la
connus : gaz, liquides, végétaux, chairs, etc.). L’alchi- substance liquide par niveau. Le reliquat éventuel de consistance. En revanche, la forme du corps, l’intelli-
miste peut ainsi parfaitement détecter et identifier les matériau de départ est consumé durant l’opération. gence et les capacités de lanceur de sorts restant inchan-
poisons, les aliments, les ossements, etc. Un jet de 01 Ainsi, un alchimiste de niveau 36 peut réduire une bûche gées. Un alchimiste muté en cristal vivant serait trans-
indique une erreur d’interprétation. pesant 360 po en une pierre précieuse de même masse, lucide et sa classe d’armure serait de 0. Le MD ne doit
ou inversement. pas oublier de tenir compte d’éventuels inconvénients
Préparation alchimique (premier cercle) : L’alchi-
Le matériau de départ doit être un unique objet. inhérents aux matières choisies (le métal peut rouiller,
miste élabore une poudre, une pommade ou une solu-
Cela ne pose par exemple aucun problème de transmu- certains minéraux avoir un poids excessif, etc.).
tion liquide produisant un effet donné. Il doit d’abord
ter une pièce de monnaie ou une arme, mais pas une Sur un résultat de 01, la mutation est complète et
créer la formule alchimique avant de passer à la prépa-
partie d’un mur ni un tas de pièces. La valeur maximale irréversible. Si par exemple l’alchimiste comptait adop-
ration pratique (selon les règles du chapitre « Création
en ducats de l’objet produit est égale à son poids en po ter la structure moléculaire d’une gelée ocre, il devient
de sorts et d’objets magiques »).
multiplié par le niveau du mage. Sa forme est choisie pour toujours ce monstre sous le contrôle du MD. S’il
Une fois la formule inventée, le sorcier l’inscrit par l’alchimiste. voulait se transformer en or, il devient une véritable sta-
dans son codex alchimique (livre de formules). Les La transmutation est une opération risquée. Sur tue en or, inerte et dépourvue de vie. Seul un souhait
préparations ne restent actives que 1d4 jours, aussi un jet de 01, l’objet explose dans une boule de feu qui peut inverser le processus.
doivent-elles être utilisées promptement. Après cette détruit le laboratoire. Les dégâts infligés s’élèvent à 1d6

70
La dracologie

Les maîtres des dragons Sur un résultat de 01 au jet de pouvoir, le dragon Emprise du dragon (quatrième cercle) : Le
Les adeptes de la dracologie – l’étude des dragons attaque le sorcier avec fureur. maître-dragon peut charmer un ou plusieurs dra-
– savent se protéger des dragons, imiter leurs pou- Dents de dragon (deuxième cercle) : Le draco- gons dont le total de DV n’excède pas son niveau.
voirs, les contrôler, voire se transformer en véri- logiste fait apparaître des crocs de dragon et peut Une fois le lien mental établi, il commande aux
tables dragons en cas de besoin. leur ordonner d’attaquer une créature située à créatures par simple concentration et peut les che-
Lorsqu’il embrasse une carrière de dracolo- moins de six mètres. Si son niveau est supérieur vaucher sans risque de chute. Si sa concentration
giste, ou maître-dragon, un sorcier doit se spécia- ou égal au nombre de dés de vie du type de dragon est rompue (par exemple s’il lance un sort), les
liser dans un type de dragon coloré ayant le même dans lequel il s’est spécialisé, les dégâts sont iden- dragons continuent d’accomplir ce qui leur a été
alignement que lui. Il garde ce choix secret à moins tiques à ceux d’une morsure de ce même type de ordonné mais il ne peut plus donner de nou-
de devoir utiliser en public un pouvoir qui le tra- dragon (soit 2d8 pour un dragon blanc, 2d10 pour veaux ordres. Le charme dure un tour par niveau
hit. Un personnage d’alignement loyal peut par un dragon noir, et ainsi de suite). S’il n’a pas encore du sorcier.
exemple développer une affinité avec les dragons atteint ce niveau, les crocs infligent 2d6 points de Maîtrise ultime des dragons (cinquième
d’or ou de cristal, un personnage neutre, avec les dégâts. Ils disparaissent après cinq attaques réussies. cercle) : Le grand maître de l’ordre de la dracolo-
dragons bleus ou d’onyx, et un personnage chao- gie a la capacité de se transformer en un dragon
Œil du dragon (deuxième cercle) : Avec ce pou-
tique, avec les dragons noirs ou rouges. Il n’est du type choisi pendant 1d4 rounds. Il acquiert
voir, un dracologiste reconnaît tous les dragons
pas possible de se spécialiser dans un seigneur des pendant ce temps toutes les caractéristiques et les
métamorphosés pour ce qu’ils sont vraiment, à
dragons (voir le livret du maître des règles Master, facultés spéciales du monstre. Il ne peut pas lancer
condition d’être de niveau supérieur ou égal à leurs
page 28). Le sorcier parle et comprend le langage des sorts d’un niveau trop élevé pour le dragon
dés de vie. Il n’est pas dupe non plus de toutes
du type de dragon choisi. tant qu’il est transformé, ni se servir d’objets ma-
les illusions et autres astuces auxquelles un dragon
Les effets des pouvoirs dracologiques dé- giques réservés aux humains ou aux elfes. Il peut
peut recourir pour altérer son apparence. L’effet
pendent de cette spécialisation. En outre, les pou- reprendre sa forme normale à tout moment.
dure un round par niveau.
voirs des dracologistes de haut niveau reproduisent À partir du niveau 24, le grand-maître dragon
ceux des dragons grands ou colossaux plutôt que Patte de dragon (deuxième cercle) : Ce pouvoir peut tenter d’adopter la forme du seigneur dragon
ceux des «  petits  » dragons de la boîte de règles est de même nature que dents de dragon. Des griffes subalterne de même alignement que lui. En cas de
de base. Tous les pouvoirs décrits dans cette page poussent au bout des doigts de l’une ou des deux réussite, le véritable seigneur dragon est immédia-
prennent effet en un round. De nombreux elfes mains du maître-dragon (au choix). Les dégâts en tement informé de cet affront. Il connaît spon-
apprécient cet arcane, et un dracologiste elfe peut mêlée sont les mêmes que ceux du dragon choisi tanément l’identité et la localisation de « l’usurpa-
être un adversaire extraordinairement puissant. si le sorcier est de niveau suffisant (1‑4 par patte teur » et se met en chasse pour le défier en duel.
pour un dragon blanc, 2‑5 pour un dragon noir, Le grand-maître a le choix de relever le défi sous
Protection contre les dragons (premier
etc.) ; dans le cas contraire, ils s’élèvent à 1d3 par forme humaine ou draconique. S’il triomphe, il
cercle) : Le maître-dragon interdit à un ou plusieurs
patte. Les mains reprennent leur forme normale prend la place du seigneur dragon qui se retire
dragons de l’attaquer. Le nombre de dés de vie de
au bout d’un round par niveau. dans un plan extérieur. S’il échoue et reste en vie,
dragons automatiquement affectés est égal à son
niveau. Si celui-ci est insuffisant pour couvrir en- Peau de dragon (deuxième cercle) : Le corps il perd à jamais la possibilité de se transformer
tièrement les DV d’un dragon donné, la créature du maître-dragon se recouvre d’écailles qui lui en seigneur dragon et tous les dragons du même
a droit à un jet de protection contre les sorts, avec confèrent une classe d’armure égale à celle de alignement le traitent désormais en ennemi. Ils
un bonus de +2 par point de différence. En cas de son dragon fétiche : CA 3 pour un dragon blanc, ont 10  % de chances de le reconnaître sous sa
réussite, le pouvoir n’a aucun effet sur lui. CA 2 pour un dragon noir, etc. S’il n’a pas atteint forme humaine.
le niveau nécessaire (en tenant compte des classes Si le maître-dragon combat de façon déloyale
Un dragon affecté ne peut entreprendre
d’attaque des elfes), sa classe d’armure est par dé- (s’il reçoit une aide extérieure au cours du duel), le
aucune action agressive contre le sorcier. Il reste
faut de 4. Les écailles disparaissent au bout d’un Dragon suprême, seigneur de toute la race draco-
toutefois pleinement conscient de sa présence, et
round par niveau. nique, n’a de cesse de châtier le ou les coupables.
peut converser avec lui ou même lui bloquer un
passage avec son corps, à condition de ne pas le Aile de dragon (deuxième cercle) : Des ailes de Avec toute sa suite draconique, il vient dévaster
toucher délibérément. Il lui est impossible d’en- dragon de la couleur du dragon choisi par le dra- leurs domaines pour les obliger à se découvrir et
gager le combat contre lui ou de le prendre pour cologiste apparaissent sur son dos. Il peut voler à les affronter dans un combat à mort. Le grand
cible de son souffle, mais rien ne lui interdit de la même vitesse que ce dragon en transportant des maître-dragon ne peut en aucun cas prendre la
lancer des sorts ni d’attaquer les compagnons du charges égales à 50 kg par dé de vie de la créature forme du Dragon suprême.
dracologiste. (toutefois, si le chargement pèse plus de 100 kg, il
À moins d’être dissipé, l’effet persiste tant que doit aussi appliquer le pouvoir de patte de dragon
le sorcier reste en contact visuel avec le dragon et à ses deux mains pour pouvoir le saisir). S’il n’a
ne s’éloigne pas de plus de cinquante mètres de pas le niveau requis, la vitesse du vol est de 20 m
celui-ci. Il est instantanément annulé si le sorcier par round et il peut transporter un maximum de
a visiblement l’intention de voler le trésor du dra- 250 kg. Le pouvoir dure un round par niveau.
gon, ses œufs ou ses petits, s’il l’attaque ou s’il le Souffle de dragon (troisième cercle) : Le draco-
prend pour cible d’un sort (et que le dragon s’en logiste souffle comme un dragon du type choisi,
rend compte). Il est également annulé si un des jusqu’à trois fois par jour. Le souffle a les mêmes
compagnons du sorcier engage le combat contre propriétés que celui du dragon, infligeant des
lui. Une fois l’effet annulé, le maître-dragon ne dégâts égaux au nombre de points de vie actuels
peut plus utiliser ce pouvoir contre le même dra- du sorcier. Si ce dernier n’a pas encore le niveau
gon avant le jour suivant. requis, son souffle (en forme de cône) n’a aucune
Le nombre de dés de vie de dragons affecté propriété particulière et les dégâts ne sont égaux
est triplé si les créatures sont de l’espèce pour qu’à la moitié de ses points de vie.
laquelle le dracologiste a une affinité particulière.

71
L’élémentalisme

Les maîtres des éléments Invocation élémentaire mineure (deuxième étale ou provoquer une tempête dans un rayon
Les adeptes de cet ordre savent à la perfection cercle) : Par simple concentration, le mage peut égal à son niveau (en mètres). Il peut respirer l’eau
manipuler les forces de la nature. Au cours de invoquer 1d4 élémentaux de son académie, dont comme si c’était de l’air et nager quelles que soient
leur carrière, ils apprennent à se protéger contre chacun a un nombre de dés de vie égal ou infé- les conditions (courants violents, tourbillons).
les élémentaux, à les invoquer et à les contrôler. rieur à son niveau. Il ne les contrôle tous que si Maître du feu : Le sorcier peut éteindre les
Le grand maître de l’ordre est capable d’entrer et leur total de dés de vie est inférieur ou égal à son feux, les propager dans toute la zone d’effet
de sortir à volonté d’un plan élémentaire de son niveau. Sinon, il ne contrôle que ceux dont le to- (60 cm par niveau d’expérience) et les ériger en
choix et de se transformer en créature élémentaire. tal de dés de vie reste en deçà de cette limite, les murs. Il est complètement insensible à la chaleur
Il existe quatre académies élémentalistes autres étant automatiquement hostiles. (naturelle ou magique).
rivales, spécialisées chacune dans un élément Si le mage donne des ordres aux élémentaux Maître de la terre : Le sorcier peut modeler la
(air, eau, feu, terre) et dirigées par quatre grands sous son contrôle, ceux-ci les exécutent au mieux pierre et la terre à volonté dans un rayon de 30 cm
maîtres. Chaque apprenti doit adhérer à l’une de leurs capacités et de leurs connaissances, sans par niveau. Ses sculptures ont les mêmes carac-
d’entre elles. Les élémentalistes ne maîtrisent que essayer d’en déformer le sens, quel que soit leur téristiques qu’un élémental qu’il serait en mesure
l’élément qu’ils ont choisi et parlent la langue des niveau de complexité. Le sorcier n’est pas obligé d’invoquer (12 ou 16 DV). Ni la lave ni les chutes
élémentaux associés. Leurs pouvoirs font effet au de rester concentré ; son contrôle sur les créatures de pierre ne lui infligent le moindre dégât.
bout de 1d4 rounds. est maintenu jusqu’à ce qu’elles aient accompli Sur un résultat de 01, l’élément échappe to-
Les élémentalistes apprennent les sorts sui- leur mission (dans la limite d’un jour par niveau talement au contrôle du mage. Tous les êtres et
vants lorsqu’ils atteignent le niveau requis : dissipa- du sorcier) à moins d’être dissipé. Dans tous les cas, les objets à l’intérieur de la zone d’effet subissent
tion de la magie, protection contre le mal sur 3 m et invoca- les élémentaux regagnent leur plan une fois libres. les dégâts maximums à chaque round jusqu’à ce
tion d’élémental. Selon leur académie, ils apprennent Sur un jet de 01, c’est un élémental de 16 DV qu’ils en sortent. Tout ce qui demeure dans la zone
en outre les sorts suivants : constitué de l’élément opposé à celui attendu, qui quand le pouvoir prend fin est complètement dé-
répond à l’invocation (l’eau est opposée à la terre, truit. L’adepte est victime d’un profond trauma-
Air : vol, contrôle du climat le feu à l’air). Il est automatiquement hostile à tisme qui handicape tous ses futurs jets d’élémen-
Eau : respiration aquatique, abaissement des eaux l’invocateur. Celui-ci peut s’en sortir en renvoyant talisme de 10 %.
Feu : boule de feu, mur de feu la créature sur son plan d’origine par un sort de Métamorphose (cinquième cercle) : Le sorcier
Terre : mur de pierre, glissement de terrain dissipation de la magie ou de dissipation du mal. peut se transformer en un élémental de son aca-
Invocation élémentaire majeure (troisième démie ayant autant de dés de vie que son niveau.
Ces sorts ne sont enseignés à l’élémentaliste cercle) : L’élémentaliste est capable d’invoquer et Sous cette forme, il conserve sa capacité à lancer
qu’une fois qu’il a appris tous les pouvoirs de son de contrôler n’importe quelle créature du plan des sorts et à utiliser des objets magiques. Il gagne
cercle actuel. Les elfes élémentalistes sont excep- élémentaire choisi. Ainsi, un maître de l’air pour- en outre toutes les facultés et les caractéristiques
tionnellement capables de lancer les sorts de cette rait invoquer un djinn, un maître du feu, un éfrit, d’un élémental, hormis celles qui sont meilleures
liste de niveau supérieur à 5 (la limite habituelle un maître de la terre, un cristax, et un maître de sous sa forme normale. Il est capable d’entrer et
pour les elfes). Tenez compte des classes d’attaque l’eau, une ondine. De tout autre point de vue, ce de sortir de son plan élémentaire à volonté.
pour déterminer à quel moment ils sont capables pouvoir est similaire à une invocation élémen- Sur un résultat de 01, un seigneur élémental
d’apprendre ces sorts. taire mineure. est irrité par les activités perturbatrices du mage
Protection contre les éléments (premier Les monstres planaires et leurs plans d’origine et se met à sa recherche. Il ne le pourchassera pas
cercle) : Les élémentalistes du premier cercle ap- sont détaillés dans les listes de monstres numéro 2 hors du plan élémentaire, mais reprendra la pour-
prennent à se protéger contre l’élément de leur des livrets du MD des règles Compagnon et Mas- suite à chaque nouvelle incursion. Si l’élémenta-
académie. Les effets de ce pouvoir dépendent de ter. Sur un résultat de 01, les créatures invoquées liste choisit de faire face, il s’agit d’un combat à
cet élément, comme expliqué ci-dessous : sont spontanément hostiles à l’invocateur. mort et en cas de défaite, il sera broyé ou désinté-
Air : Le sorcier ne subit que la moitié des dé- Contrôle élémentaire total (quatrième cercle) : gré. S’il triomphe, il devient un seigneur élémental
gâts dus à l’air (vents violents, tempêtes de sable, L’adepte commande à la matière inerte consti- de 41 DV (sur le plan élémentaire uniquement).
tourbillons, élémentaux d’air). Ils peuvent marcher tuée de son élément. Il peut la modeler à sa Chaque fois qu’il progresse d’un niveau, sa forme
sur les nuages ou la fumée pendant trois rounds et guise et la mouvoir pendant un round par ni- de seigneur élémentaire gagne deux dés de vie.
parcourir jusqu’à trente mètres. veau. En se concentrant, il peut commander à Quand il se transforme en élémental en dehors du
Eau : Le sorcier ne subit que la moitié des la matière animée d’attaquer toute créature dans plan élémentaire, il n’est qu’un élémental « com-
dégâts dus à l’eau (courants violents, élémentaux l’aire d’effet. Elle combat comme un élémen- mun » ayant autant de dés de vie que son niveau.
d’eau, tempêtes de grêle ou de neige). Ils peuvent tal de 16 DV si le sorcier est de niveau 16 ou
marcher sur l’eau pendant trois rounds et parcou- plus, comme un élémental de 12 DV dans le cas
rir jusqu’à trente mètres. contraire. Tant que l’élémentaliste se déplace
Feu : Le sorcier ne subit que la moitié des à moins de 6 m par round, l’élément contrôlé
dégâts dus au feu (sorts de feu, souffles de cer- peut le suivre dans son déplacement. S’il dé-
tains dragons, températures extrêmement élevées, passe cette vitesse, l’élément ne le suit pas mais
élémentaux de feu, etc.). Ils peuvent marcher reste sous son contrôle. Si le mage s’éloigne de
trois rounds au cœur du feu ou de la lave et par- plus de dix mètres, le sort est perdu.
courir jusqu’à trente mètres. Maître de l’air : Le sorcier contrôle les vents.
Terre : Le sorcier ne subit que la moitié des Il peut les calmer ou susciter un ouragan dans un
dégâts dus à la terre (chutes de pierres, lancers de rayon d’un mètre par niveau. Tous les projectiles
rochers, élémentaux de terre). Ils peuvent marcher non magiques tirés contre lui sont déviés. Il peut
sur les sables mouvants, les fondrières et les zones être porté par les vents à la vitesse de 100 m par
d’éboulement pendant trois rounds et parcourir round. Il est insensible aux vents violents.
jusqu’à trente mètres. Maître de l’eau : Le sorcier peut rendre l’eau

72
L’illusionnisme

Les maîtres de l’illusion permet pas de récupérer ses sorts. L’illusionniste comme par un sort de porte dimensionnelle. Tant
Les illusionnistes maîtrisent des techniques ori- peut également envoyer un ou plusieurs monstres qu’il reste dans l’ombre, il peut prendre une forme
ginales qui désorientent l’esprit des gens, afin de la dimension des cauchemars hanter son som- immatérielle, empêchant quiconque de le voir sauf
d’influencer ce qu’ils croient voir ou penser. Leur meil. C’est au MD de décider des statistiques de par un sort de détection de l’invisible ou un pouvoir
approche est résolument différente de celle du ces monstres, mais ils ne devraient pas avoir plus similaire. Il est incapable de lancer des sorts sous
sort forces fantasmagoriques, en ce sens qu’ils ne de dés de vie que le niveau du sorcier. Le dormeur cette forme, mais il peut sculpter les ombres (voir
créent aucune image, aucun son, et plus géné- affronte ces entités selon les règles usuelles de ci-dessous).
ralement, rien qui trompe les sens, mais altèrent combat. S’il est vaincu, il se réveille en hurlant et L’illusionniste peut ériger des constructions
directement la perception de leurs victimes en perd temporairement un point de constitution. Il inanimées solides à partir des ombres (murs,
envoyant des créatures de la dimension des cau- a besoin d’une pleine nuit de repos ininterrompu portes, escaliers, ponts, etc.). Les sorts de lu-
chemars les harceler. pour récupérer tous les points perdus. Si sa consti- mière ont pour effet de dissiper ces édifices. En
Quand ils intègrent l’ordre, les adeptes se tution tombe à zéro, il sombre dans la folie (les revanche, un sort de dissipation de la magie n’a au-
voient enseigner les sorts de forces fantasmagoriques, effets exacts sont laissés à la discrétion du MD). Il cun effet sur eux, à moins que l’obscurité qui les
puis confusion et terrain hallucinatoire. En raison de peut toutefois être ramené à la raison par un sort compose n’ait été créée magiquement par un sort
leur spécialisation, ces deux derniers sorts sont de guérison totale. Un personnage qui pense être de ténèbres. La portée du pouvoir est d’un mètre
pour eux des sorts de niveau 3. victime d’une intrusion onirique peut découvrir la par niveau du sorcier.
Hypnose (premier cercle) : L’illusionniste essaie nature de ses cauchemars (l’identité de l’illusion- Sur un résultat de 01, l’illusionniste est trans-
d’imposer sa volonté à une ou plusieurs personnes niste et une idée générale de sa localisation) grâce porté dans la dimension des cauchemars et doit
dont le total de niveaux ou de dés de vie n’excède à un sort de contact des plans extérieurs. trouver le chemin de retour comme il peut.
pas son propre niveau. Il lui suffit pour cela de Si l’illusionniste échoue deux fois consécu- Contrées du rêve (cinquième cercle) : Le grand
leur parler normalement, l’air de rien, pendant tivement dans l’utilisation de ce pouvoir sur une maître est capable d’entrer et de sortir de la di-
cinq rounds. Le MD vérifie alors en secret si la même victime, il n’est plus jamais capable de s’en mension des cauchemars une fois par mois. Il
tentative réussit. L’effet de ce pouvoir n’étant pas prendre à elle, et son visage apparaît dans le rêve. peut y bâtir une forteresse en ombres solides et
magique, il ne peut être dissipé. Sur un résultat de 01, il doit lui-même combattre autres matériaux fantasmatiques. Si des créatures
En cas d’échec, ses interlocuteurs se rendent en rêve une créature de cauchemar, et s’il est vain- natives de cette dimension s’introduisent dans la
soudain compte que le mage fait des passes bi- cu, il perd un point permanent de constitution. construction (25 % de chances chaque semaine),
zarres avec ses mains, manipule une médaille de- Delirium tremens (troisième cercle) : Ce pou- elles tombent sous son contrôle à moins de réus-
vant leurs yeux, parle d’une voix trop douce pour voir crée des illusions dans l’esprit des victimes, sir un jet de protection. En tout, le sorcier peut
être honnête, et que ses yeux sont parcourus de sans limite de volume. Ces illusions sont particu- soumettre ainsi un nombre de créatures égal à
spirales tournoyantes. C’est au MD de décider de lièrement détaillées et réalistes (elles comprennent deux fois son niveau d’expérience. Ces entités
la façon dont ils réagissent, selon la situation. mouvements, sons, température, contacts, odeurs, défendent le domaine au mieux de leurs connais-
En cas de succès, l’illusionniste gagne la etc.). Le mage peut atteindre l’esprit de plusieurs sances et de leurs capacités.
confiance de ses victimes, qui accompliront dès créatures dans un rayon de quarante mètres, à Une fois de retour sur le plan primaire, le
lors tout ce qu’il exige d’elles, à moins que cela ne condition que leurs niveaux ou dés de vie cumulés grand maître peut faire venir les créatures qu’il a
mette clairement leur vie en danger. Il peut leur n’excèdent pas son propre niveau. Il n’a pas vrai- soumises directement de sa forteresse d’ombre
exiger d’oublier certains événements, de répondre ment besoin de lumière pour utiliser ce pouvoir, vers sa tour, dans la limite d’une par niveau et une
sans mentir à ses questions, ou d’accomplir une mais il faut au minimum qu’il puisse vaguement seule fois par mois, pour les envoyer en mission.
tâche pour lui. L’état hypnotique dure jusqu’à ce discerner ses victimes. Le transfert a lieu au cours d’un rituel qui néces-
que quelqu’un gifle la victime au visage (ou lui Les effets sont identiques à ceux d’une force site la combustion d’une aile des ténèbres comme
inflige des dégâts de n’importe quelle façon), ou fantasmagorique, à la différence que les points de vie composant principal.
qu’elle mène à bien la tâche qui lui a été confiée. perdus par les victimes – 1d6 par niveau du sorcier Le mage peut voir et entendre à volonté
Si une victime hypnotisée n’est pas en mesure de (max. 20d6) – ne sont pas illusoires, mais réels. Ce par les sens de ses créatures, et parler à travers
comprendre l’ordre que lui donne le mage, elle ne pouvoir peut faire apparaître des créatures de cau- elles sans limite de distance. Elles restent sur
peut que rester immobile, les yeux dans le vague, chemar (comme ceux d’une intrusion onirique) dans le plan primaire jusqu’à la fin de leur mission,
jusqu’à ce que quelqu’un la délivre de l’hypnose. les esprits des victimes, qui doivent les affronter après quoi elles regagnent leur dimension et
Sur un résultat de 01, l’illusionniste s’hyp- selon les règles usuelles de combat. Aux yeux recouvrent leur liberté.
notise lui-même et se retrouve obligé d’obéir à d’éventuels témoins, elles agitent frénétiquement Un résultat de 01 provoque une fracture entre
l’ordre initialement donné à un autre, quel qu’il leurs armes ou gaspillent leurs sorts contre des les deux dimensions. Toutes les créatures de la
puisse être. ennemis inexistants. forteresse d’ombre sont instantanément transfé-
Le sort dure jusqu’à ce que tous les évé- rées dans la tour du grand maître. En état de choc,
Intrusion onirique (deuxième cercle) : L’illu- elles se retournent contre lui et entreprennent de
sionniste manipule les rêves d’une créature intel- nements programmés dans l’illusion se soient
produits, ou dès que les victimes se sont débar- le réduire en charpie. S’il s’échappe, elles revien-
ligente éloignée de moins de 1,5 km par niveau. Il dront l’attaquer chaque nuit jusqu’à sa destruction
lui envoie des messages déroutants ou d’horribles rassées des monstres qui agressent leurs esprits.
Sur un résultat de 01, le sorcier rêve qu’il ou la leur.
cauchemars qui la déstabilisent à moins qu’elle ne Note : Normalement, toute personne qui tran-
réussisse un jet sous son intelligence à son réveil. a échoué dans la dimension des cauchemars. Il
y demeure jusqu’à ce qu’il découvre une issue site par la dimension des cauchemars doit réussir
Si ce pouvoir est utilisé contre un PJ, c’est au un jet sous son intelligence chaque jour ou som-
joueur d’interpréter les rêves comme il peut – il ou jusqu’à son réveil. Tous les dégâts qu’il subit
sont réels. brer définitivement dans la démence. Le grand
est largement préférable que le MD fasse jouer maître de l’illusion n’est pas soumis à ce risque.
l’événement comme s’il s’agissait d’un rêve « ordi- Ombres réelles (quatrième cercle) : Pendant un C’est au MD de concevoir les monstres terrifiants
naire », sans en révéler l’origine. round par niveau d’expérience, le sorcier contrôle qui peuplent cette dimension, ou de leur substituer
Si le pouvoir réussit, la nuit de la victime ne les zones d’ombres et les lieux obscurs. Il peut d’autres créatures extraplanaires de son choix.
lui procure aucun repos et, le cas échéant, ne lui transiter à volonté d’un endroit sombre à l’autre,

73
La nécromancie

Les maîtres de la mort détruire tout mort-vivant en sa présence, en ex- Sur un résultat de 01, le pouvoir absorbe tem-
La nécromancie – la science de la mort – a tou- pulsant simplement son esprit du corps. porairement l’essence vitale du mage, qui perd
jours été présente dans l’histoire glantrienne. Ce pouvoir peut également être utilisé comme un point de constitution par deux niveaux ou dés
Malgré l’effroi qu’éveillent les pouvoirs qui lui substitut au vade retro clérical. Le sorcier n’a pas de vie de l’être qu’il tente de ranimer (arrondi à
sont associés, cet arcane est reconnu comme une besoin de symbole religieux ; il se contente d’ef- l’entier inférieur). Si sa constitution tombe à zéro,
forme de magie parfaitement légitime et avouable. fectuer quelques mouvements et de prononcer il disparaît dans un nuage de fumée et ne peut plus
Les nécromants sont notoirement chaotiques ; des paroles rituelles. L’effet est le même que s’il être ressuscité d’aucune manière. Son corps et son
seule une petite minorité d’entre eux, plus préoc- était un clerc de même niveau. esprit disparaissent comme s’ils n’avaient jamais
cupés par l’intérêt scientifique de cette spécialité Sur un résultat de 01, le nécromant est pris existé. S’il survit, il recouvre sa constitution à rai-
que par les pouvoirs qu’elle procure, sont d’aligne- au piège de son propre pouvoir. Il est soumis son d’un point par nuit de repos total.
ment neutre. Les adeptes de l’ordre sont capables au mort-vivant le plus puissant en sa présence, Transformation en liche (cinquième cercle) :
de contrôler les morts-vivants, de les animer et de jusqu’à ce qu’un des monstres passe à l’attaque Le grand maître de l’ordre de la nécromancie peut
s’en protéger. Au fur et à mesure que leur expé- contre lui ou un de ses compagnons. Si aucun des devenir une liche. Le rituel est irréversible et dure
rience de l’au-delà s’étoffe, ils acquièrent la capa- morts-vivants n’est assez intelligent pour exercer un jour par niveau du sorcier. En tant que liche,
cité de rappeler à la vie les esprits des défunts. Le cette domination, le sorcier sombre dans un état il est considéré comme un mort-vivant suzerain
grand maître de l’ordre est détenteur du savoir le catatonique pendant 1d8 heures. et contrôle les morts-vivants inférieurs comme
plus impressionnant, celui de la transformation en Création de morts-vivants (troisième cercle) : expliqué dans le livret du MD des règles Master
liche, une terrifiante parodie de l’immortalité. À l’issue des études de troisième cercle, un nécro- (pages 22 et 23). Cette faculté est permanente et
Protection contre les morts-vivants (premier mant est capable de créer des morts-vivants. Il remplace avantageusement le pouvoir homologue
cercle) : Après avoir achevé ses études de pre- doit découvrir le protocole spécifique pour créer de deuxième cercle. Tous les autres pouvoirs des
mier cercle, un nécromant est apte à se protéger chaque type de créature, rechercher les compo- nécromants sont conservés.
contre les créatures mort-vivantes. Ce pouvoir sants nécessaires, et retranscrire le déroulement Le composant principal du rituel requiert le
tient à distance plusieurs monstres dont le total du rituel dans son grimoire nécromantique. En dard venimeux d’un ver des ténèbres (règles Mas-
de dés de vie est inférieur ou égal à son niveau termes de règles, la procédure est équivalente à ter) et le crâne d’un diablotin rouge (voir le cha-
de mage. Si plusieurs types de morts-vivants sont la recherche d’un nouveau sort dont le niveau est pitre « Créatures du chaudron »).
rencontrés, ceux de rang inférieur sont affectés égal à la moitié des dés de vie du mort-vivant créé Le MD doit soigneusement peser le pour et le
en premier. Lorsqu’un suzerain mort-vivant est (voir le chapitre « Création de sorts et d’objets ma- contre avant de tolérer une liche au sein du groupe
affecté, les vassaux qu’il contrôle le sont automa- giques »). Ainsi, la création de zombies nécessite de PJ (pour autant que cette éventualité soit envi-
tiquement aussi, mais seuls les dés de vie du suze- des recherches équivalentes à celles d’un sort de sageable dans sa campagne). Un être aussi abject
rain sont pris en compte dans le nombre total de niveau 1 (niveau 2 pour des nécrophages, niveau 5 éveille l’effroi chez les gens du peuple, et si l’em-
créatures repoussées. pour des vampires, niveau 9 pour des revenants, placement de son repaire est connu, la population
Le pouvoir est instantanément rompu si le etc.). Ce pouvoir ne permet en aucun cas de créer locale risque de vouloir l’investir pour détruire son
nécromant ou un de ses compagnons attaque un une liche. seigneur, avec l’assentiment, voire le soutien, des
des morts-vivants. Sur un résultat de 01, l’effet est Un nécromant commande à tous les morts- mages rivaux. Un PJ transformé en liche garde
l’inverse de celui attendu : Le sorcier devient inca- vivants qu’il a créés, sans limite de durée et sans son niveau de sorcier, mais ne gagne plus aucun
pable d’attaquer ni d’atteindre aucun mort-vivant devoir recourir au pouvoir de contrôle des morts-vi- niveau d’expérience. Il lui est toujours possible de
d’aucune manière, à moins qu’une des créatures vants. Chaque création de morts-vivants anime une ou briguer la véritable immortalité, mais uniquement
ne s’en prenne à lui ou à un de ses compagnons. plusieurs créatures dont le total de dés de vie ne dans la sphère de l’Entropie. Il existe plusieurs
Contrôle des morts-vivants (deuxième cercle) : dépasse pas son niveau. Le rituel dure 1d6 tours si liches de par le monde, mais le grand maître de
Le sorcier prend le contrôle d’un groupe de morts- les monstres créés n’ont aucune capacité spéciale l’ordre est la seule liche-nécromancienne.
vivants dont le total de dés de vie est inférieur ou (pas d’astérisque dans leur profil), ou 1d6 heures Un résultat de 01 scelle à jamais le destin du
égal à son niveau. Si le groupe est constitué de par astérisque. Il faut donc 1d6 tours pour animer sorcier. Il devient instantanément un véritable
morts-vivants de différents types, les plus faibles des squelettes, 1d6 heures pour des vampires et Immortel – un démon hurleur (règles Immortals)
sont affectés en premier. Si le nécromant prend 4d6 heures pour des fantômes. Le nécromant a sous le contrôle du MD. Il ravage sa tour et tout
le contrôle d’un puissant suzerain mort-vivant, il besoin d’un cadavre pour chaque créature ayant son fief, puis emprunte un seuil pour rejoindre la
soumet instantanément tous ses vassaux sans que une enveloppe physique (squelette, zombie, mo- sphère de l’Entropie.
ceux-ci ne comptent dans la limite de monstres mie, etc.) et d’un morceau de cadavre pour chaque
contrôlés. Ce pouvoir ne permet jamais de sou- créature immatérielle (apparition, âme, entité).
mettre une liche. Chaque morceau doit provenir d’un corps diffé-
Tous les morts-vivants retrouvent leur auto- rent. Les morts-vivants créés sont permanents. Ils
nomie à la pleine lune, sans que le sorcier puisse ne peuvent pas être dissipés, hormis les squelettes
tenter d’en reprendre le contrôle avant l’aube et les zombies.
suivante. Le contrôle est par ailleurs rompu si Sur un jet de 01, le nécromant échoue lamen-
le nécromant ou un de ses alliés engage le com- tablement et son essence vitale est partiellement
bat contre un des morts-vivants soumis, ou si le siphonnée. Il perd 1d6 points de vie par DV de
nécromant est séparé de plus de quarante kilo- créatures qu’il avait l’intention d’animer, plus
mètres de ses créatures. Les monstres répondent 5 points par astérisque (pas de jet de protection).
aux ordres au mieux de leurs capacités et de leurs S’il meurt, il devient immédiatement un mort-vi-
connaissances, sans que le sorcier ait besoin de vant du même type.
maintenir sa concentration. Il peut décider à tout Réanimation (quatrième cercle) : Le nécromant
moment de relâcher une partie des monstres, sans peut rappeler les esprits des trépassés, à la manière
perdre sa domination sur les autres. Il peut même d’un sort de rappel à la vie.

74
La cryptomancie

Les maîtres des runes paroles rituelles et lire la rune. Il est capable de peut être tracée sur une porte pour se déclencher à
Les cryptomanciens ont une connaissance intime modeler un volume de matière compris dans une son ouverture. Les effets exacts sont fonction du
de la nature et de son identité profonde. Leur sphère de 30 cm de rayon par niveau d’expérience niveau du sorcier au moment du tracé de la rune.
philosophie est sous-tendue par l’hypothèse que (en tenant compte des classes d’attaque pour les Celle-ci est invisible, mais elle réagit à une détection
tout dans le monde possède un nom véritable et elfes). Il peut ainsi par exemple ouvrir des passages de la magie et peut être dissipée avec les chances de
est soumis à quiconque connaît ce nom. Lors du dans la roche, réparer des objets endommagés ou succès normales.
premier cercle d’études, ils apprennent les tech- apaiser une étendue d’eau agitée. Le façonnage Une rune est permanente jusqu’à ce qu’elle
niques de base de recherche et d’activation des dure 1d4 rounds. Le maître des runes peut ensuite soit déclenchée ou dissipée. À l’exception d’un cercle
runes. Dans la suite de leur carrière, ils découvrent choisir de rendre la transformation permanente, magique, un objet ne peut porter qu’une unique
les runes qui désignent les animaux vertébrés et ou rendre au matériau sa forme originelle. rune. Un cercle magique protège le cryptomancien
invertébrés, les végétaux, les énergies et la magie. Rune de vie (deuxième cercle) : Ces runes dé- contre un pouvoir magique ou un type de créa-
Seul le grand maître de l’ordre est capable de dé- signent chacune un type de créature dénuée d’in- ture dont il connaît la rune. Il existe des runes de
couvrir le nom véritable des êtres sentients. telligence ou dont l’intelligence est limitée (renard, quatrième cercle destinées à cet usage. Ces runes,
Les pouvoirs des maîtres des runes ne sont baleine, aigle, zombie, vase grise, araignée, ver, sta- qui identifient des espèces intelligentes (élémental,
pas aussi spectaculaires que ceux des autres fac- tue vivante de fer, monstre rouilleur, chêne, pin, démon, elfe, humain, etc.), ne permettent que de
tions. Leur véritable puissance réside dans la buisson archer, etc.). Chaque recherche est équiva- se protéger contre ces espèces ou de leur inter-
grande variété des runes existantes. À la différence lente à celle d’un sort de niveau 3. dire de franchir les limites d’un cercle magique (elles
des sorts, les runes n’ont pas à être mémorisées Le nombre total de dés de vie des êtres sou- ne reproduisent pas les pouvoirs d’une rune de
chaque jour. Chaque rune doit être recherchée mis doit être inférieur ou égal au niveau du sorcier. vie). Elles peuvent être tracées sur un cercle et
individuellement et inscrite dans le livre des runes Si ce critère n’est pas approprié à la forme de vie programmées pour libérer leur pouvoir dès que
du cryptomancien. Il lui est ensuite possible choisie, on considérera plutôt une sphère d’un quelqu’un y entre ou en sort (téléportation d’un
d’écrire une rune connue sans consulter son livre, rayon maximum de 30 cm par niveau. cercle à un autre, allométamorphose, etc.). Un cercle
à condition de réussir un jet sous l’intelligence. Un lien télépathique s’établit entre le crypto- qui porte cinq runes ou plus ne peut plus être ma-
Les runes doivent être manipulées avec pré- mancien et les créatures. Il peut leur communiquer giquement dissipé, mais il peut éventuellement être
caution ; leur utilisation met en danger l’équilibre des pensées et des sensations, et partager leurs détruit physiquement.
de la nature, et en abuser est source de catas- connaissances. Le lien s’apparente à un sort de Cinq runes de magie permettent d’animer un
trophes. Le MD doit tenir un compte précis des charme : Les victimes obéissent aux ordres du mage golem (1 DV maximum par niveau du sorcier).
activités des cryptomanciens. Sur un résultat de dans la limite de leurs connaissances et de leurs Les matériaux requis reviennent à 5 000 ducats
01, un des événements suivants se produit : capacités (il est par exemple vain d’ordonner à un par astérisque de la créature (et le cas échéant,
Si c’est la première fois de la journée que le crypto- chêne de se déplacer ou à un singe de lire un par- par tentative ratée). Sur un résultat de 01, tous les
mancien utilise le pouvoir des runes : Un phénomène chemin). Le niveau de communication réciproque composants sont détruits.
météorologique majeur se déclare (ouragan ou dépend de l’intelligence des créatures. L’effet dure Nom véritable (cinquième cercle) : Le grand
violente tempête). Il couvre une zone de 40 km un tour par niveau d’expérience. maître de l’ordre de la cryptomancie peut dé-
de rayon et dure 1d12 heures, rendant tout couvrir les noms runiques individuels des êtres
Rune de pouvoir (troisième cercle) : Le cryp-
voyage impossible. vivants. L’effet est le même que celui d’une rune
tomancien peut rechercher les runes désignant
Si le cryptomancien a déjà utilisé une rune plus tôt de vie. Chaque nom véritable doit être recherché
les énergies telles que le feu, le froid, la foudre,
dans la même journée : Un séisme de faible amplitude comme s’il s’agissait d’un sort de niveau 9. Un
le vent, la lumière, la gravité, etc. Pour tout ce qui
frappe le lieu de son échec. La secousse est per- sorcier n’est donc capable de découvrir une telle
concerne l’apprentissage, chaque rune est équiva-
ceptible dans un rayon de 20 km. Elle peut provo- rune par lui-même qu’à partir du niveau 21, mais il
lente à un sort de niveau 5.
quer avalanches, éboulements et chutes d’arbres. peut tracer des noms véritables qu’il aurait acquis
Le sorcier peut altérer ces énergies pour occa-
Si le cryptomancien a déjà utilisé deux runes plus autrement avant ce niveau.
sionner des dégâts maximums de 1d6 par niveau
tôt dans la même journée : Un violent tremblement Le grand maître peut scruter l’esprit de ses
(sans dépasser 20d6) ou réduire leur intensité
de terre frappe la zone. Il est perceptible dans victimes pour voir les sorts qu’elles ont mémorisés
dans la même mesure. Exemple : Un maître des
un rayon de 60 km et endommage gravement les et tenter de les comprendre (jet sous l’intelligence).
runes a l’intention de traverser un mur de feu. Il
bâtiments. En cas de succès, il peut les mémoriser à son tour.
peut diminuer les dégâts reçus grâce à une rune
Si le cryptomancien a déjà utilisé trois runes ou plus Chaque sort ainsi volé prend la place d’un de ses
de feu, et même éteindre le mur si son niveau est
au cours de la même journée : Les événements décrits propres sorts, qui est effacé de sa mémoire. Il peut
suffisant. Une rune de pouvoir agit sur un volume
ci-dessus (séisme et tempête) se produisent. La lancer ces sorts normalement (et les oublier) ou les
maximum équivalent à une sphère d’un diamètre
magie et tous les pouvoirs runiques sont inopé- recopier dans son livre de sorts.
de 30 cm par niveau. Elle reste active jusqu’à ce
rants dans l’aire d’effet pendant les prochaines
que la quantité maximale possible de dégâts ait été
6d4 heures. La dernière rune utilisée est définitive-
engendrée ou réduite, dans la limite d’un round
ment