Vous êtes sur la page 1sur 3

FRONTOLOGIE

Définition Front froid Naissance et évolution du front polaire


Lorsque deux masses d’air de propriétés physique  Pente de 2% à 10%  Rencontre entre MAF et MAC => ondulation =>
très marquées se rencontrent, la transition entre  La vitesse de déplacement du front environ 20Kt dépression du front polaire
ces 2 MA se fait au travers une couche très mince  Le passage du front froid prend que qlqs minutes  Ondulation change le champ de TT => modification du
(qlq centaine de mètre et qlq Km d’épaisseur), P => apparition d’une petite Dépression au sommet
qu’on appelle surface frontale. La trace au sol de de la poussée chaude => la dépression renforce
cette surface = FRONT tourbillon initiale et augmente la déformation du SFP
 Ondulation emportée par un flux d’Ouest se
Les masses d’air qui peuvent être amenées à se
développe et disparaisse dans le temps.
rencontrer sont :

Arctique et polaire

Polaire et tropicale (front polaire) Front chaud


 Pente ~ 1%
Frontogenèse = C’est la formation des limites
 La vitesse front chaud < vitesse front froid
actives (thermiques et mécaniques) de masses d’air
 Le passage du front chaud est un phénomène
contiguës
progressif (dure dans le temps)
Cdt d’apparition :

1. Contraste thermique  air froid antérieur moins froid que l’air froid
2. Contact mécanique étroit postérieur
 Vitesse (air froid post) > Vitesse (air froid anté) => le
Frontolyse: C’est la dissipation ou disparition des front froid rattrape le front chaud
surfaces frontales (homogénéisation des masses )  Le minimum de pression lié à la perturbation se
d’air en contact) détache du point double pour se situer au nord-ouest
Occlusion du sommet de la perturbation.
 Ainsi l’air chaud se trouve rejeté en altitude et forme
Occlusion à caractère du front chaud : Occlusion à caractère du front froid une Vallée chaude, qui va du sommet d’air chaud au
centre de la dépression mobile, sa trace au sol
( air froid post plus chaud que l’air froid anté) ( air froid post plus froid que l’air froid anté)
s’appelle occlusion ou front occlus.
 Arrivée à ce stade la perturbation tend à perdre son
activité jusqu'à ce que l’occlusion se détache de la
perturbation, on assiste au comblement de la
dépression et à la mort de la perturbation.
FRONTOLOGIE
Perturbation à air chaud stable Perturbation à air chaud instable
Séclusion Front quasi-stationnaire Ondulation secondaire
Front froid secondaire
Au cours de son déplacement et à la Un front qui ne se déplace Deux fronts froids d’une même
l’air froid postérieur est alimenté par
rencontre d’un relief, une pratiquement pas, les masses d’air perturbation s’éloignent l’un de
des arrivées d’air de + en + froid: c’est le
perturbation lui arrive d’être freinée situées de part et d’autre du front l’autre de telle manière qu’en un
front froid secondaire, matérialisé par
en l’un de ces points. Ce blocage peut n’ont pas de mvt dans une direction point intermédiaire on assiste à une
une véritable ligne de Cu et de Cb
amener à ce que le front froid rattrape normale au front déformation provoquant une
accompagnée de manifestations
le front chaud et divise la perturbation nouvelle cyclogenèse et une nouvelle
orageuses et de fortes averses.
en deux parties dont l’une est fermée, ascendance frontale donnant
appelée secteur séclus. naissance à un nouveau membre de
la famille
Ep Air Froid est de 6000 m

Ep Air chaud est de 4000m air stable

6000m pour air instable