Vous êtes sur la page 1sur 3

UEM Réseaux locaux

TD4 L’adressage IP

Rappel théorique
Pour qu’un réseau informatique fonctionne, chaque carte réseau doit être correctement
« configurée ». Cette configuration consiste à donner des valeurs « numériques » à des
« paramètres ». Ces derniers se résument en :
- Adresse IP : qui est en Ipv4 un code numérique sur 4 Octets, séparés par un « point ». Exemple :
192.168.0.1. Il représente dans un réseau local l’adresse de la carte réseau (ou de la machine) par
laquelle elle est reconnue dans le réseau et vers laquelle les messages rentrants sont acheminés.
Elle doit être unique dans un même réseau local.
- Masque du sous-réseau : c’est un code numérique sur 4 Octets, séparés par un « point ».
Exemple : 255.255.255.0. Il permet de définir le sous-réseau auquel les machines appartiennent. Il
doit être le même pour l’ensemble des machines du réseau.

Tous les PCs doivent appartenir logiquement (par adressage) au même réseau pour qu’ils puissent
communiquer entre eux. Ils doivent avoir la même adresse réseau. Cette dernière est dans notre
exemple : 192.168.0.0. C’est en se basant sur cette adresse et le masque sous-réseau
(255.255.255.0 dans notre cas) qu’on peut affecter des adresses IP aux différents postes. Les
adresses possibles sont définies entre 192.168.0.1 et 192.168.0.254. L’adresse 192.168.0.255 est
l’adresse de diffusion générale (BraodCasting). Elle sert à envoyer le même message à l’ensemble
des postes du réseau.

Les adresses IP privées des différentes classes :


 Les adresses privées de la classe A : 10.0.0.0 à 10.255.255.255
 Les adresses privées de la classe B : 172.16.0.0 à 172.31.255.255
 Les adresses privées de la classe C : 192.168.1.0 à 192.168.255.255

(c) A.BENHAMOUDA 2020


Exercice 1
1. Indiquer pour chacune des adresses IP ci-dessous :

Nombre
Masque
de
@IPv4 Classe @Réseau @Broadcast Sous-
machines
Réseau
possibles
204.160.241.93
138.96.32.3
172.31.255.254
18.181.0.31
10.10.10.4

 Sa classe
 L'adresse de réseau
 L'adresse de broadcast
 Le masque de sous-réseau
 Le nombre de machines possibles

2. Quelle est la particularité des 3eme et dernière adresses ?

Exercice 2
Un réseau de classe B dispose du masque de sous-réseau 255.255.240.0.

1. Combien de bits ont-ils été empruntés à la partie host-id pour créer des sous-réseaux ?
2. En déduire le nombre de sous-réseaux possibles.
3. Combien de bits restent-ils à host-id ?
4. En déduire le nombre de machines possibles pour chacun des sous-réseaux.
5. Reprendre les questions précédentes avec un réseau de classe A disposant du masque
255.248.0.0

Exercice 3
Indiquez la classe et le type des adresses suivantes :
● 194.199.90.1
● 114.0.2.1
● 127.0.0.1
● 192.168.196.246
● 10.2.3.4
● 224.10.20.2
● 194.199.90.255

Exercice 4
On travaille maintenant en notation CIDR (Routage InterDomaine sans Classe).
Indiquez quels sont les postes situés sur les mêmes réseau :
192.168.196.10/24, 192.168.197.10/24, 192.168.196.246/24,172.16.0.2/16,
172.16.10.3/16,192.168.10.12/25, 192.168.10.50/25, 192.168.10.100/25, 192.168.10.150/25,
192.168.91.2/18

(c) A.BENHAMOUDA 2020


Exercice 5
Exprimer les sous-réseaux suivant sous la forme adresse de diffusion, masque réseau puis indiquez
sur la seconde ligne la première adresse des machines du réseau et la dernière.

réseau Adresse de diffusion masque


adresse début adresse fin
192.168.20.0/24

172.16.0.0/24

192.168.16.0/21

192.168.20.192/27

(c) A.BENHAMOUDA 2020