Vous êtes sur la page 1sur 19

Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Chapitre 2
Caractéristiques géométriques des surfaces

La variété des formes des sections transversales des éléments utilisés dans les constructions
n’est pas un fait du hasard. Dans la plupart des cas ces formes ont été développées pour
répondre à des critères de résistance, de rigigitié ou de stabilité. Ce chapitre étudie les
principales caractéristiques des sections planes, leurs méthodes de calcul et leurs propriétés
vis-à-vis les différents cas de sollicitations.
Préambule
Les calculs des différentes intégrales se font dans un repère cartésien ou dans un repère
cylindrique.
Coordonnées du point Surface infinitésimale ds
Repère cartésien (y, z) dy dz
Repère cylindrique (r, θ) r dr dθ

(s)
y 𝑦 = 𝑟 cos 𝜃
P
𝑧 = 𝑟 sin 𝜃
𝑟2 = 𝑦2 + 𝑧2
z

O y Y
II.1 Surface
II.1.1 Définitions : Par définition l’aire (S) d’une section est définie par l’intégrale : S   ds
II.1.2 Propriétés :
 unité, m2
 toujours positif
II.1.3 Exemple d’application : Calculer l’aire d’un triangle.
Soit la surface triangulaire plane montrée par la figure ci-dessous.
ENST/LAOUICI Hamdi Page 7
Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

ds

h-(h/b)x
x dx Y
b

Considérons une surface élémentaire telle que:

 x
ds  h1  dx
 b

 x bh
S   ds   h1  dx 
s  b 2

Si la section est composée, nous la décomposons en sections usuelles et l’aire est calculée
comme:
N
S   Si
i 1
II.2 Centre de gravité
II.2.1 Défintion : On appelle centre de gravité d’une section le point à travers si on applique
une force, elle résulte en une pression uniforme sur toute la section et aussi c’est le point
d’équilibre. Les coordonnées du centre de gravité G (YG, ZG) d’une section homogène (S) sont
donnée par les relations suivantes :

Z dm
P

O Y

ENST/LAOUICI Hamdi Page 8


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Centre de gravité global de ce système est vérifié la condition suivante :

⃗⃗⃗⃗⃗ = ⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ = ⃗ ∫ ⃗⃗⃗⃗⃗ ∫ ⃗⃗⃗⃗⃗ =⃗

∫ ⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ ∫ =⃗

∫ ⃗⃗⃗⃗⃗
⃗⃗⃗⃗⃗ =

Les variations de dm est comme suit :


1° Distribution volumique : dm = ρdv

∫ ⃗⃗⃗⃗⃗ ∫ ⃗⃗⃗⃗⃗
⃗⃗⃗⃗⃗ =

2° Distribution surfacique : dm =μds

 OPds  OPds
 OG  s  s
s ds S

Position du centre de gravité de la section (S) :


 s YP ds
 YG 
 s ds
 (cas général d’une section)
  PZ ds
Z G  s
 s ds

 N
  Yi S i
 i 1
 YG  N
  Si
 i 1

 (cas des sections usuelles)
 N
  Z i Si
 i 1
Z G  N
  Si

 i 1

3° Distribution linéique : dl =λds

∫ ⃗⃗⃗⃗⃗ ∫ ⃗⃗⃗⃗⃗
⃗⃗⃗⃗⃗ =

ENST/LAOUICI Hamdi Page 9


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

II.3 Moment statique


On considère l’aire d’une section (S) dans le plan défini par le système d’axe YOZ.

(s)
y
P
z

O y Y
Le moment statique ⃗ ) de la surface plane (S) par rapport à l'axe (
⃗ ) de son plan est
(

défini par la relation:


⃗ =∬

Le moment statique ( ) par rapport à l'axe ( ) s’écrit : =∬


II.3.1 Propriétés :
 unité, m3 ;
 le moment statique peut être positif, négatif ou nul ;
 le moment statique d’une surface est nul par rapport à un axe passant par son centre de
gravité ;
 le moment statique d’une surface est égal au produit de sa surface par la distance de son
centre de gravité :
( ⃗) = ou =

II.3.2 Exemple d’application :


Calculer le moment statique des sections suivantes par rapport à un axe passant par AB,
déterminer son centre de gravité.

ENST/LAOUICI Hamdi Page 10


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

1° Moment statique :
Les composants du moment statique par rapport le système ( ⃗ ) en fonction le centre de
gravité est défini comme suit :

 Wy  Gz S i


WZ  G y S i

2° Centre de gravité :
Les coordonnés de centre de gravité est comme suit :

 3
  Yi S i
G  i1
 y 3
  Si
 i1


 3
  Z iSi
 i1
G Z  3
  Si
 i1

N° Si Yi Zi SiYi SiZi
1 3200 0 100 0 320000
2 900 0 65 0 58500
3 1000 0 25 0 25000
Totaux 5100 0 190 0 403500
Les coordonnés de centre de gravité :
 Gy  0
 WZ WY

G Z  403500  79,12mm
 5100

Les composants du moment statique par rapport système (0, Y, Z):


W  79,12  5100  403500mm 3
 y

 WZ  0

Le moment statique par rapport l’axe AB est :
Wy = 403500 mm3

2° application :
Calculer le moment statique des sections suivantes par rapport à un axe passant par AB,
déterminer son centre de gravité.
ENST/LAOUICI Hamdi Page 11
Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

1° Moment statique :
Les composants du moment statique par rapport le système ( ⃗ ) en fonction le centre de

gravité est défini comme suit :

 Wy  Gz S i


WZ  G y S i

2° Centre de gravité :
Les coordonnés de centre de gravité est comme suit :
 3
  Yi S i
G  i1
 y 3
  Si
 i1


 3
  Z iSi
 i1
G Z  3
  Si
 i1

N° Si Yi Zi SiYi SiZi
1 7854 0 590 0 4633860
2 8000 0 520 0 4160000
3 20000 0 250 0 5000000
Totaux 35854 0 1360 0 13793860
Les coordonnés de centre de gravité :
WZ WY

ENST/LAOUICI Hamdi Page 12


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

 Gy  0


G Z  13793860  384,72mm
 35854

Les composants du moment statique par rapport système( ⃗ ):

W  384,72  35854  13793860mm 3


 y

 WZ  0

Le moment statique par rapport l’axe AB est :

Wy = 13793860 mm3

II.4 Moment d’inertie


Le moment d’inertie ou quadratique ( ⃗) de la surface plane (S) par rapport à l'axe ( ⃗ ) de

son plan est défini par la relation :


2
⃗ =∬

Le moment d’inertie ( ⃗) par rapport à l'axe ( ⃗ ) s’écrit :

2
=∬

Propriétés :
 unité : m4 ;
 les moments d’inertie sont toujours positifs ;
 les moments d’inertie sont minimaux au centre de gravité de la section (voir le théorème
d’Huygens).
II.5 Moment polaire
Le moment polaire Ip ou IO de la surface plane (S) par rapport au point O de son plan est
défini par la relation :
Z

(s)
y
P
z

O y Y
ENST/LAOUICI Hamdi Page 13
Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

2
=∬
II.5.1 Propriétés
 unité : m4 ;
 moment polaire est toujours positif ;
 relation entre le moment polaire et les moments quadratiques :
= ( ⃗) + ( )

II.5.2 Exemple d’application


Déterminer le moment d’inertie et moment polaire de la surface suivante :
Z ds
R
𝑦 = 𝑟 cos 𝜃
𝑧 = 𝑟 sin 𝜃
𝑑𝑠 = 𝑟 𝑑𝑟 𝑑𝜃
O ≤𝑟≤𝑅
Y ≤𝜃≤ 𝜋

1° Moments d’inertie :

Le moment d’inertie ( ⃗) par rapport à l'axe ( ⃗ ) s’écrit :

2
⃗ =∬
2
⃗ =∬ sin ∬ sin2
2 2
∫ ∫ sin2 ∫ sin2

2 2 2 2
* +∫ 2
* + (∫ ∫ cos )

* +

* +

Le moment d’inertie ( ⃗) par rapport à l'axe ( ) s’écrit :


2
=∬
2
=∬ cos ∬ cos 2
2 2
∫ ∫ cos2 ∫ cos2
2 2 2 2
* +∫ 2
* + (∫ +∫ cos )

* +

* +

ENST/LAOUICI Hamdi Page 14


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

2° Moments polaire :
Le moment polaire IO de la surface plane (S) par rapport au point O de son plan est défini
par la relation :
2
=∬ ou = ( ⃗) + ( )

Méthode 1 :
2
=∬

∬ ∫∫
2
∫ ∫

Méthode 2 :
= ( ⃗) + ( )

* ++* +

* +
2

Moments d’inertie et polaire des surfaces usuelles :

( ⃗) ( ⃗) IO

2 2
+

ENST/LAOUICI Hamdi Page 15


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

II.6 Produit d’inertie


Le moment produit ( ⃗⃗) de la surface plane (S) par rapport aux axes

( ⃗ ) et ( )de son plan est défini par la relation :

⃗ =∬

Propriétés
 unité : m4 ;
 produit d’inertie peut être positif, négatif ou nul ;
 en chaque point d’une aire plane, il existe deux axes orthogonaux par rapport auxquels
le produit d’inertie est nul. Les deux axes ainsi définis sont appelés axes principaux
d’inertie.
II.7 Axes principaux d’inertie
― Les axes principaux quand l’un des axes au moins constitue un axe de symétrie de la
section. En effet, en raison de symétrie le produit d’inertie est nul par rapport à cet axe
qui est donc une direction principale, la seconde étant nécessairement orthogonale, on
obtient alors : ⃗ =
Z

O Y

― Les moments d’inertie sont respectivement maximal par rapport à un axe et minimal par
rapport à l’autre. Ces moments sont alors appelés moments principaux d’inertie.
II.8 Formule de transformation des moments d’inertie
Les moments d’inertie d’une section varient selon la disposition des axes par rapport
auxquels ces moments sont calculés. Deux types de transformations seront étudiées :
translation et rotations d’axes. La variation des moments d’inertie para rapport à un système
d’axes quelconques, est déterminé à l’aide d’une combinaison de deux transformations
portant d’un système d’axe central.
II.8.1 Translation d’axes :

Le moment d’inertie ( ⃗) de la surface (S) par rapport à l'axe ( ⃗ ) de son plan est égal au

moment d’inertie ⃗ de (S) par rapport à l'axe augmenté du produit de l'aire de la


surface parle carré de la distance des axes (théorème de Huygens). Similaire pour les autres.

ENST/LAOUICI Hamdi Page 16


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Les moments d’inertie et produit d’inertie par


Z z
rapport le système d’axe ( ⃗ 𝑍) est comme suit:
𝑌

𝐼 ⃗
𝑌 = ∬ 𝑍 2 𝑑𝑠 P

z
𝐼 = ∬ 𝑌 2 𝑑𝑠
𝑍 G y y
𝐼 ⃗𝑍
𝑌 = ∬ 𝑍𝑌𝑑𝑠

h
La translation des axes est exprimée par :
𝑌 =𝑏+𝑦
, O b
𝑍 = +𝑧 Y
En substituant Y et Z par leurs valeurs, on obtient :
2
⃗ = ⃗ +
2
{ = +
⃗ = ⃗ +

II.8.2 Exemple d’application :


Déterminer les moments d’inertie de la surface suivant par rapport G.

Méthode 1
Par rapport l’axe :

2 2
2 2
⃗ =∬ ∫ [ ]
2 2

⃗ =

Par rapport l’axe :

2 2
2 2
=∬ ∫ [ ]
2 2

ENST/LAOUICI Hamdi Page 17


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Méthode 2
D’après le théorème de Huygens ;
2 2
⃗ = ⃗ + ⃗ = ( ⃗)
{ 2 2
= + = ( )

Par rapport l’axe ( ⃗):

2 2
( ⃗) =∬ ∫ [ ]

( ⃗) =

On a:
2
⃗ = ( )

⃗ =

Par rapport l’axe ( ):

2 2
( ⃗) =∬ ∫ [ ]

( ⃗) =

On a:
2
= ( )

⃗ =

II.8.3 Rotation d’axes

On considère une surface plane (S) et deux

systèmes d'axes ( ⃗ 𝑍) et
𝑌 𝑦𝑧 de son

plan tels que : ( ⃗ 𝑦) = (


𝑌 𝑍 𝑧) = 𝛼
Supposons que les moments d’inertie 𝐼 ⃗
𝑌 ,

𝐼 𝑍 , et le moment produit 𝐼 ⃗𝑍
𝑌 , soient

connus (repère de base).


On se propose de déterminer 𝐼 ⃗
𝑦 ,𝐼 𝑧 , et
𝐼 ⃗𝑧
𝑦 .

ENST/LAOUICI Hamdi Page 18


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Par définition on peut écrire que:


2
⃗ =∬
2
=∬

⃗ =∬
D’après le système de rotation, on peut écrire:
⃗⃗⃗⃗⃗ = ⃗ + = +
Les relations de changement de base est comme suit :
⃗ = cos sin
{
= sin + cos
d’où
= cos + sin
,
= cos sin
Les moments d’inertie d’une section (S) dans le système d’axe s’écrivent :
( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
⃗ = + cos ⃗ sin
2 2

( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
= cos + ⃗ sin
2 2

Le produit d’inertie est :


( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
⃗ = sin + ⃗ cos
2

II.9 Moments d’inertie principaux


Les équations de transformations expriment les variations des moments d’inertie en
fonction de l’angle de rotation α. Les valeurs maximales et minimales sont particulièrement
recherchées. Nous avons vu (paragraphe II.8.2) que ⃗ et varient en fonction de
l'angle α. Les valeurs extrêmes Imax et Imin sont obtenues pour:
⃗⃗ ⃗
= et =

On obtient ainsi l’orientation des axes principaux (les deux conditions donnent même
résultats), donc:
( ⃗ )
n =
* ( ⃗) ( )+

Cette relation définit deux valeurs de α : α1 et α1+ 2

Il existe donc deux axes rectangulaires ⃗ et passant par G pour lesquels le moment

d’inertie de (S) est maximal pour l'un et minimal pour l’autre.

ENST/LAOUICI Hamdi Page 19


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Définition : Les deux axes rectangulaires passant par O et situés dans le plan de la surface
plane (S) pour lesquels le moment d’inertie de (S) est maximal pour l'un et minimal pour
l'autre sont appelés axes principaux en O de la surface (S). Les axes principaux au centre de
surface G de (S) sont appelés axes centraux. Ils correspondent à moment produit d’inertie

⃗ = .

II.10 Calcul des moments d’inertie maximal et minimal

Dans le repère ( ⃗ ), en remplaçant dans les relations du paragraphe II.8.2, ⃗ par sa


valeur définie par la relation du paragraphe II.9, on obtient les moments d’inertie principaux,
respectivement maximal et minimal, sont:

( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
2
2
= + 2 √* ( ⃗) ( )+ + ( ⃗ )
2

( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
2
√* 2
= ( ⃗) ( )+ + ( ⃗ )
2 2

II.11 Détermination graphique des moments d’inertie (cercle de Möhr)


On connaît ⃗ , et ⃗ d'une section (S) par rapport aux axes rectangulaires

( ⃗ ) et on recherche les directions principales ( ⃗ ) et ( ) ainsi que Imax et Imin


correspondants.

Cercle de Möhr

ENST/LAOUICI Hamdi Page 20


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Dans le repère ( ⃗ ) portons en abscisse les moments d’inertie et en ordonnées les

moments produits changés de signe.

Sur l'axe ( ⃗ ) construisons :


̅̅̅̅ = ( ⃗)

̅̅̅̅ = ( )

( ⃗) + ( )
̅̅̅ =

(J est le milieu de HE). On obtient alors :


( ⃗) ( )
̅̅̅̅ =

Parallèlement à ( ⃗ )construisons le point A tel que:


̅̅̅̅ = ( ⃗ )

Nous remarquons alors que :


̅̅̅̅ ( ⃗ )
n(⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ) = =
̅̅̅̅ *
( ⃗) ( )+

D’après la relation du paragraphe II.8 on en déduit que :

(⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ) = avec (⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ ) =

Construisons le cercle de centre J et de rayon =

Soient C et D les interactions du cercle de Möhr avec l’axe ( ⃗ ) tels que ̅̅̅̅ ̅̅̅̅

On remarque alors que:


2
2
=√ 2 + 2 = 2 √* ( ⃗) ( )+ + ( ⃗ )

( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
2
̅̅̅̅ = ̅̅̅ + = + 2 √* ( ⃗) ( )+ +
2
2 ( ⃗ )

( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
2
̅̅̅̅ = ̅̅̅ = √* ( ⃗) ( )+ +
2
2 2 ( ⃗ )

D'après les relations du paragraphe II.9, on en déduit que:


= ̅̅̅̅ et = ̅̅̅̅

Sur le cercle de Möhr l’angle 2α1 est défini par :

(⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ) = avec (⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ) = +2

L'angle α1 est orienté: Le sens positif sur le cercle de Möhr est défini par : (⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ ) = 2

ENST/LAOUICI Hamdi Page 21


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

NB. La figure de cercle de Möhr représente le cas où ⃗ ( ) Sur cette figure on note:

(⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ) = (⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ) =


Exemple d’application
La figure suivante représente la section droite (S) d'un profilé.
Questions :

1° Déterminer les coordonnées, dans le repère ( ⃗ ), du centre de surface G de la

section.
2° Déterminer les moments quadratiques ( ⃗) ( ) ( ⃗⃗⃗ )

3° Déterminer les moments d’inertie maximal et minimal, algébriquement et graphiquement


(cercle de Möhr).
Solution
8

S2
90

S1

40
S3

62
8

N° Si Yi Zi SiYi SiZi
1 720 4 45 2880 32400
2 496 39 4 19110 1984
3 320 74 20 23680 6400
Total 1530 / / 45670 40784

Centre de gravité:

 N
  Yi Si
 Y  i 1
 G N
  Si  45670
  YG   YG  29,85mm
 i 1  1530 
  
 N  40784  Z  26,65mm
  Z i Si  Z G  1530  G
 
i 1
ZG  N
  Si
 i 1

ENST/LAOUICI Hamdi Page 22


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Moment d’inertie global:

( ⃗) = ( ⃗) + 2( ⃗) + ( ⃗)
{
( ) = ( ) + 2( ) + ( )

Moment d’inertie de la surface S1 suivant l’axe Y:

2 2
( ⃗) = ( ⃗) + +

2
( ⃗) = +

( ⃗) = mm4

Moment d’inertie de la surface S2 suivant l’axe Y:

2 2
2( ⃗) = 2( 2 ⃗ ) + 2 2 + 2 2

2
2( ⃗) = +

2( ⃗) = mm4

Moment d’inertie de la surface S3 suivant l’axe Y:

2 2
( ⃗) = ( ⃗) + +

2
( ⃗) = +

( ⃗) = mm4

Moment d’inertie global suivant l’axe Y est:

( ⃗) = mm4

Moment d’inertie de la surface S1 suivant l’axe Z:

2 2
( ) = ( ) + +

2
( ) = +

( ) = mm4

Moment d’inertie de la surface S2 suivant l’axe Z:

2 2
2( ) = 2( 2 ) + 2 2 + 2 2

2
2 = +

2( ) = mm4

ENST/LAOUICI Hamdi Page 23


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

Moment d’inertie de la surface S3 suivant l’axe Z:

2 2
( ) = ( ) + +

2
( ) = +

= mm4
Moment d’inertie global suivant l’axe Z est:

( ) = mm4

Moment produit global:

( ⃗ ) = ( ⃗ ) + 2( ⃗ ) + ( ⃗ )

Moment produit de l’élément S1 est:

( ⃗ ) = ( ⃗ ) +

( ⃗ ) = ( ⃗ ) +

( ⃗ ) = +

( ⃗ ) = mm4
Moment produit de l’élément S2 est:

2( ⃗ ) = 2( 2 ⃗ ) + 2 2 2

2( ⃗ ) = 2( 2 ⃗ ) + 2 2 2

2( ⃗ ) = +

2( ⃗ ) = mm4
Moment produit de l’élément S3 est:

( ⃗ ) = ( 2⃗ ) +

( ⃗ ) = ( ⃗ ) +

( ⃗ ) = +

( ⃗ ) = ,20mm4

Donc, ( ⃗ ) = mm4

( ⃗ ) = ,16mm4
Angle d’orientation α :

( ⃗⃗ )
n =
( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )

ENST/LAOUICI Hamdi Page 24


Chapitre II : caractéristiques géométriques des surfaces Résistance des Matériaux 1

n =

n =
=
Et

2 =
2 =
Moments d’inertie maximal et minimal (Méthode algébrique)

( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
2
2
= + 2 √*( ( ⃗) ( ) )+ + ( ⃗ )
2
2 2 2 2 2
= +2√ +
2

On obtient :
=1731357,27mm4

( ⃗⃗ ) ( ⃗⃗ )
2
√*( 2
= ( ⃗) ( ) )+ + ( ⃗ )
2 2
2 2 2 2 2
= √ +
2 2

On obtient :
=621835,05mm4
Moments d’inertie maximal et minimal (Méthode graphique : cercle de Möhr)

ENST/LAOUICI Hamdi Page 25