Vous êtes sur la page 1sur 49

SIMDUT

Se familiariser avec les bases du Système


d’Information sur les Matières Dangereuses
Utilisées au Travail : le SIMDUT.
• Qu’est-ce que le SIMDUT, comment ça marche et quelles
responsabilités y sont reliées?
• C’est quoi des produits contrôlés?
• Quelles sont les normes des étiquettes et comment lire les étiquettes?
• Qu’est-ce que la fiche signalétique et comment l’interpréter?
• Y a-t-il d’autres codes que le SIMDUT?

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 1


SIMDUT

Ce qu’est le SIMDUT

Les principes à la base du SIMDUT sont : Définition du SIMDUT

• L’obligation du fournisseur de Le SIMDUT est un système régi par des lois


fournir toutes les données relatives fédérales et provinciales.
à la nature du produit dangereux, SIMDUT signifie : Système d’Information sur les
sur ses risques et sur les moyens Matières Dangereuses Utilisées au Travail.
de protection à suivre. Ces données
sont fournies sur les étiquettes et Son but est de protéger la santé des travailleurs
sur les fiches signalétiques. qui utilisent des matières dangereuses dans
leur travail.
• L’obligation de l’employeur de
rendre accessible aux employés Pour y arriver le SIMDUT vise à ce que le
toutes les fiches signalétiques sur travailleur ait accès à toutes les informations
les produits dangereux utilisés nécessaires pour utiliser de façon sécuritaire
dans l’atelier. les matières dangereuses employées au travail.

• L’obligation de l’employeur à
donner la formation pertinente à
l’utilisation sécuritaire des produits
L’employé a également des obligations
dangereux utilisés dans l’atelier.
L’employé doit suivre sérieusement la
formation sur l’utilisation des produits
dangereux et respecter les procédures
d’utilisation recommandées.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 2


SIMDUT

Ce qu’est le SIMDUT

Les exclusions du SIMDUT


Certains produits sont contrôlés par des lois
spécifiques et ils peuvent de ce fait être gérés
de façon particulière dans le cadre du SIMDUT.
Ce sont entre autres, des produits tels que : les
explosifs, les cosmétiques, les produits de
consommation, les résidus dangereux et les
En résumé SIMDUT est un système basé sur substances radioactives.
l’information et la formation.
• L’information claire et accessible en tout
temps sur les dangers présentés par
certaines matières et sur les façons de Certains produits ne sont pas contrôlés par
les utiliser de façon sécuritaire. SIMDUT, par exemple :

• La formation des utilisateurs des • Le bois et les produits faits en bois.


produits dangereux afin que ceux-ci • Les articles manufacturés.
utilisent des procédures sécuritaires.
Ces produits peuvent toutefois avoir des
normes spécifiques.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 3


Gaz comprimés SIMDUT

Matières
Les produits contrôlés selon
inflammables SIMDUT
Les produits contrôlés
La loi et le règlement sur le SIMDUT précisent
Matières
les critères qui permettent au fournisseur de
comburantes
déterminer si son produit doit être un « produit
contrôlé » selon SIMDUT. Si tel est le cas, il doit
Matières toxiques fournir toutes les informations requises par
Ces pictogrammes à effets immédiats SIMDUT telles que les étiquettes appropriées et
apparaissent sur et graves les fiches signalétiques et l’employeur doit alors
les étiquettes pour mettre toute la documentation sur les produits à
identifier la nature Matières toxiques la disposition des utilisateurs et les former afin
des dangers ayant d’autres qu’ils utilisent le produit d’une manière
représentés par le effets graves sécuritaire.
produit.
Matières Les produits contrôlés sont dans l’une ou l’autre
infectieuses des catégories SIMDUT.
Un produit contrôlé peut être classifié dans plus
d’une catégorie SIMDUT.
Matières
corrosives Un produit contrôlé selon SIMDUT est une
matière dangereuse qui répond à un ou à
plusieurs des critères montrés ici. Ce peut être
Matières la matière ou ses composantes qui répondent
dangereusement à ces critères.
réactives

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 4


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Gaz comprimés
(catégorie A)

Nature du danger
Les bonbonnes de gaz sous haute pression peuvent exploser si
elles sont chauffées, si elles tombent ou si elles sont frappées.

Exemples
• Bonbonne d’oxygène;
• Bonbonne de propane.

Précautions
Manutentionner soigneusement en évitant de les frapper ou de les
échapper. Garder les bonbonnes solidement attachées. Éviter les
d’exposer à la chaleur.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 5


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Matières inflammables et La catégorie B se subdivise


en sous-catégories :
combustibles (catégorie B)

• B1 Gaz inflammables
• B2 Liquides inflammables
Nature du danger • B3 Liquides combustibles
Ces matières peuvent prendre en feu si elles sont au contact d’une • B4 Solides inflammables
source de chaleur, d’une flamme ou d’une étincelle. Ces matières • B5 Aérosols inflammables
peuvent être des matériaux solides, mais elles sont souvent des gaz • B6 Matières réactives
ou des liquides. inflammables

Exemples
• Acétone;
• Résine de polyester et gelcoat.

Précautions
Tenir loin des matières comburantes. Éviter les contacts avec des
flammes.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 6


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Matières comburantes
(catégorie C)

Nature du danger
Ces matières peuvent causer ou favoriser la combustion d’une autre
matière lorsqu’elles y sont combinées. Les matières dégageant de
l’oxygène sont en général de bons comburants. (Exemple : les
peroxydes organiques).

Exemples
• Catalyseur MEKP.

Précautions
Tenir loin des matières de la catégorie B et des matières organiques.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 7


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Matières toxiques ayant des


effets immédiats et graves
(catégorie D1)

Nature du danger
Ces matières peuvent causer des effets immédiats et graves pour la
santé.

Exemples
• Monoxyde de carbone.

Précautions
Éviter les contacts avec la peau, les yeux ou les voies respiratoires et
porter les équipements protecteurs requis.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 8


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Matières toxiques ayant


d’autres effets graves
(catégorie D2)

Nature du danger
Ces matières peuvent causer des effets graves pour la santé, mais
ces effets n’apparaissent en général qu’après un certain temps ou
après des expositions répétées.

Exemples
• Amiante;
• BPC.

Précautions
Éviter les contacts avec la peau, les yeux ou les voies respiratoires et
porter les équipements protecteurs requis.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 9


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Matières infectieuses
(catégorie D3)

Nature du danger
Organismes vivants ou toxines qui peuvent provoquer des maladies.

Exemples
• Virus;
• Bactéries.

Précautions
Éviter les contacts avec la peau, les yeux ou les voies respiratoires et
porter les équipements protecteurs requis.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 10


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Matières corrosives
(catégorie E)

Nature du danger
Matière pouvant corroder le métal ou provoquer des brûlures de la
peau, des yeux ou des voies respiratoires.

Exemples
• Acides.

Précautions
Éviter les contacts avec la peau, les yeux ou les voies respiratoires et
porter les équipements protecteurs requis.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 11


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT

Matières dangereusement
réactives (catégorie F)

Nature du danger
Matière qui peuvent réagir violemment sous certaines conditions et
présenter des dangers pour la santé ou la sécurité.

Exemples
• TNT;
• Acrylate de méthyle.

Précautions
Tenir loin des sources de chaleur, suivre les recommandations du
manufacturier par rapport à l’entreposage et à la manutention. Porter
les vêtements protecteurs requis.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 12


SIMDUT

Les produits contrôlés selon


SIMDUT
Visiter l’atelier, l’entrepôt ou le laboratoire, localiser des produits classifiés selon
SIMDUT et les noter ici dans les cases correspondantes.

Comparer vos observations avec celles faites par vos collègues.


Avez-vous observé des produits présentant plus d’un risque pour la santé?

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 13


SIMDUT

L’étiquetage SIMDUT

L’importance de l’étiquetage
Tout produit contrôlé selon SIMDUT doit porter
une étiquette donnant des informations
essentielles sur la nature du produit, sa
Exemple d’un provenance, ses dangers, les mesures de
étiquette SIMDUT prévention à prendre en l’utilisant, les premiers
soins à administrer en cas d’urgence et indiquer
la disponibilité de la fiche signalétique. C’est la
responsabilité du fournisseur d’étiqueter son
produit selon la norme SIMDUT.
Lorsqu’un produit contrôlé est fait sur les lieux
de travail ou qu’il est transvidé, l’employeur doit
s’assurer qu’une étiquette est apposée sur le
contenant. Cette étiquette doit au minimum
contenir des informations sur la nature du
Il y a quelques règles particulières sur l’étiquetage afin produit, sur ses dangers, sur la façon de le
de prendre en considération les contraintes des manipuler et indiquer qu’une fiche signalétique
produits destinés à l’usage exclusif d’un laboratoire et est disponible.
emballés en quantité de moins de 10 kg ou sur les
produits contrôlés qui sont emballés dans des
contenants de moins de 100 ml et sur lesquels il n’y a
pas de place pour apposer toutes les données
SIMDUT.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 14


SIMDUT

L’étiquetage SIMDUT

L’étiquette du fournisseur

Tous les produits contrôlés doivent porter une


étiquette apposée par le fournisseur et qui
contient au minimum les informations suivantes
:
• Identification du produit.
• Les symboles SIMDUT des dangers.
• Identification des dangers du produit.
• Précautions à prendre.
• Les premiers soins.
• La référence à la fiche signalétique.
• Identification du fournisseur.
• La bordure hachurée SIMDUT.
Les informations sur l’étiquette doivent être
écrites en français et en anglais.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 15


SIMDUT

L’étiquetage SIMDUT
Observation
Visiter l’atelier et relever les
indications suivantes sur l’étiquette
de la résine de polyester.
Les résines de polyester

Mention des risques Précautions à prendre Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 16


SIMDUT

L’étiquetage SIMDUT
Observation
Visiter l’atelier et relever les
indications suivantes sur l’étiquette
du gelcoat.
Le gelcoat

Mention des risques Précautions à prendre Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 17


SIMDUT

L’étiquetage SIMDUT
Observation
Visiter l’atelier et relever les
indications suivantes sur l’étiquette
de du MEKP.
Le MEKP

Mention des risques Précautions à prendre Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 18


SIMDUT

L’étiquetage SIMDUT
Observation
Visiter l’atelier et relever les
indications suivantes sur l’étiquette
de l’acétone.
L’acétone

Mention des risques Précautions à prendre Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 19


SIMDUT

L’étiquetage SIMDUT

L’étiquette sur le lieu de travail


Si un produit contrôlé est fait dans l’atelier ou s’il
est transféré dans un autre contenant que le
contenant original, l’employeur doit s’assurer
que certaines informations sur la dangerosité
du produit sont indiquées sur une étiquette
appropriée.
Cette étiquette interne doit contenir au minimum
Observation les indications suivantes :
Sur vos lieux de travail ou en atelier, avez-vous • Identification du produit.
des situations où les étiquettes des
• Dangers et précautions à prendre dans
fournisseurs sont remplacées par des
la manipulation.
étiquettes internes dû à un transfert de la
matière? • Référence à la fiche signalétique.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 20


SIMDUT

La fiche signalétique

L’importance de savoir lire la fiche


La fiche signalétique est un document qui est
complémentaire à l’étiquette du produit et qui
fournit des indications plus complètes sur les
Disponibilité de la fiche dangers du produit, sur sa composition et sur
La fiche signalétique doit être son utilisation sécuritaire.
disponible sur les lieux de travail et Dans l’industrie, on appelle parfois la fiche
être accessible au travailleur. signalétique sous l’abréviation MSDS. C’est le
Elle doit être rédigée en français et terme anglais pour fiche signalétique et qui veut
en anglais. dire : Material Safety Data Sheet.

La sécurité… une responsabilité partagée


• Le fournisseur doit accompagner son produit d’une fiche signalétique.
• L’employeur doit rendre les fiches signalétiques accessibles aux travailleurs en contact
avec le produit et les former sur l’utilisation sécuritaire du produit.
• Les travailleurs doivent savoir où sont les fiches signalétiques des produits qu’ils
utilisent et les comprendre.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 21


SIMDUT
La fiche signalétique
Contenu obligatoire de la fiche signalétique
La fiche signalétique doit obligatoirement comprendre les neuf
sections suivantes. Certains fournisseurs peuvent ajouter des
catégories à cette liste et certaines fiches en contiennent jusqu’à
seize.
Séquence des informations
1. Renseignements sur le produit.
Les éléments d’information que doit
2. Liste des ingrédients dangereux.
contenir la fiche signalétique peuvent
être dans un ordre différent de celui 3. Caractéristiques physiques du produit.
présenté ici, mais tous les 9 items
4. Risques d’incendie ou d’explosion.
doivent être inclus.
5. Réactivité du produit.
Langue d’usage 6. Propriétés toxicologiques du produit.
Les fiches signalétiques doivent être 7. Mesures préventives.
disponibles en français et en
anglais. (En anglais, les fiches 8. Premiers soins.
signalétiques sont appelées les 9. Renseignements sur la préparation de la fiche.
MSDS).

Les fiches qui suivent expliquent plus en détail la signification de


chacune de ces sections en donnant dans certains cas des
exemples. Il faut toutefois noter que ces exemples sont des valeurs
typiques données pour référence seulement et il faudra toujours en
référer à la fiche signalétique du produit réel.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 22


SIMDUT

La fiche signalétique

Renseignement sur le produit


• Nom du produit
Observation et discussion Ce peut être le nom commercial, le nom générique
Consulter les fiches signalétiques de ou le code du produit. L’appellation doit être
quelques produits que vous utilisez en identique à celle de l’étiquette sur le produit.
atelier et voir si vous y lisez les • Nom et adresse complète du fabricant.
renseignements décrits dans cette
section. Ces informations sont-elles • Nom et adresse complète du fournisseur (distributeur).
claires? • Usage ou utilisation du produit.
• Numéros de téléphone à rejoindre en cas d’urgence.
Ce peut être le téléphone du fabricant ou du
distributeur ou les deux selon le cas.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 23


SIMDUT

La fiche signalétique
Liste des ingrédients dangereux
Observation et discussion La fiche signalétique doit contenir la liste des
ingrédients dangereux qui composent le produit.
Consulter les fiches signalétiques de
Pour chacun de ces ingrédients dangereux ont
quelques produits que vous utilisez en
doit indiquer de quelle substance il s’agit et
atelier et voir si vous y lisez les
qu’elle est sa concentration dans le produit.
renseignements décrits dans cette
section. Ces informations sont-elles Les ingrédients dangereux peuvent ne pas être
claires? divulgués si ce sont des secrets de fabrication.

Les renseignements que l’on peut lire sur la fiche sont entre autres :

Nom du produit : Nom commercial, générique ou code de l’ingrédient.


Concentration : Exprimée en % de l’ingrédient contenu dans le produit.
Numéro PIN : Identification de l’ingrédient selon un code international de 4 chiffres.
Numéro CAS : Code de l’ingrédient ou de la substance pure (Chemical Abstract Services). Par exemple,
le CAS du styrène est : 100-42-5
DL50 : Dose (orale ou dermique) à laquelle l’ingrédient peut causer la mort de 50 % des
animaux de laboratoire testés.
CL50 : Dose (respiratoire) à laquelle l’ingrédient peut causer la mort de 50 % des animaux de
laboratoire testés.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 24


SIMDUT

La fiche signalétique
Observation et discussion
Caractéristiques physiques du produit
Consulter les fiches signalétiques de
quelques produits que vous utilisez en Cette section donne les propriétés du
atelier et voir si vous y lisez les produit telles que :
renseignements décrits dans cette
section. Ces informations sont-elles
claires?

État physique : Le produit est-il solide, liquide ou gazeux à température ambiante.


Odeur, aspect : L’odeur, l’apparence et la couleur du produit.
Seuil d’odeur : Concentration minimale à laquelle l’odeur est perçue. Par exemple, le styrène à un seuil
d’odeur très bas, qui serait détectable à partir de 0,14 ppm.
Masse volumique : Masse du produit exprimée en g/ml.
Tension de vapeur : La pression exercée par la vapeur du liquide qui s’évapore à température ambiante. Cette
tension s’exprime en millimètre de mercure mm Hg. Plus la tension de vapeur est élevée et
plus le liquide s’évapore facilement et rapidement. (ex. : acétone = 180 mm Hg et l’eau = 17,5
mm Hg, donc l’acétone s’évapore 10 fois plus vite que l’eau).
Densité de vapeur : Densité de la vapeur en rapport à l’air. (exemple styrène = 3,6 fois plus lourd que l’air).

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 25


SIMDUT

La fiche signalétique
Caractéristiques physiques du produit
(SUITE)
Observation et discussion
Cette section donne les propriétés du
Consulter les fiches signalétiques de
produits telles que :
quelques produits que vous utilisez en
atelier et voir si vous y lisez les
renseignements décrits dans cette section.
Ces informations sont-elles claires?

Point d’ébullition : Température à laquelle le liquide passe en vapeur. (exemple styrène = 144,5 0C).
Point de congélation : Température à laquelle le liquide passe au solide. (exemple styrène = -30,6 0C).
Point de fusion : Température à laquelle le solide passe au liquide.
Le pH : Indice d’acidité (pH < 6 = acide et corrosif, pH> 8 = base et corrosif), pH entre 6 et 8
représente un produit neutre.
Solubilité dans l’eau : Quantité maximale qui peut être dissoute dans l’eau.
Partage eau/huile : Rapport de solubilité du produit dans l’huile ou la graisse. Si le rapport est inférieur à 1, il
signifie que le produit est susceptible d’être absorbé par la peau ou par les muqueuses.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 26


SIMDUT

La fiche signalétique
Observation et discussion Risque d’incendie ou d’explosion

Consulter les fiches signalétiques de Cette section présente les risques


quelques produits que vous utilisez en atelier d’incendie ou d’explosion du produit et elle
et voir si vous y lisez les renseignements indique des moyens d’extinction.
décrits dans cette section. Ces informations
sont-elles claires?

Conditions d’inflammabilité : Ce sont les conditions dans lesquelles le produit pourrait prendre en feu.
Point éclair : (flash point) C’est la température la plus basse à laquelle le liquide produit assez de vapeur
pour former un mélange inflammable avec l’air et ce mélange prendra feu en
présence d’une flamme ou d’une étincelle. (Par exemple, le styrène à un point
éclair à 31 0C, dans le cas de l’acétone, le point éclair est à -18 0C).
Limites d’explosivité : Les vapeurs sont explosives lorsqu’elles sont mélangées à l’air dans une certaine
proportion qui varie selon la nature du liquide. Si la concentration est plus grande
ou moins grande que ces limites, il n’y a pas de risque d’explosion, mais lorsque
la concentration des vapeurs est à l’intérieur des limites et qu’il se produit une
étincelle ou une flamme, il y aura explosion. (Par exemple, dans le cas du styrène,
les limites inférieures et supérieures sont de 1,1 % et 6,1 % en volume. Pour
l’acétone, ces limites sont entre 2,4 % et 12,8 %).

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 27


SIMDUT

Observation et discussion La fiche signalétique


Consulter les fiches signalétiques de Risque d’incendie ou d’explosion (SUITE)
quelques produits que vous utilisez en
Cette section présente les risques
atelier et voir si vous y lisez les
d’incendie ou d’explosion du produit et elle
renseignements décrits dans cette section.
indique des moyens d’extinction.
Ces informations sont-elles claires?

Température d’auto-ignition : C’est la température minimale à laquelle le produit peut prendre en feu de
lui-même. (Exemple : le styrène = 490 0C et l’acétone = 465 0C).
Explosivité : Information sur les risques d’explosion du produit.
Sensibilité au choc : Certains produits peuvent exploser s’ils sont frappés et cette section
précise que si ce risque, existe avec le produit concerné.
Produits de combustion dangereux : Cette section indique si des produits dangereux se dégagent durant la
combustion. (Exemple : oxyde de carbone).
Sensibilité électrostatique : Indication s’il y a un risque d’accumulation de charges électrostatiques qui
pourraient causer l’explosion du produit.
Moyens d’extinction : Cette section indique les moyens à prendre pour éteindre un incendie du
produit. Par exemple, quels types d’extincteurs doivent être utilisés. Cette
section peut au besoin comprendre une sous-section indiquant des
précautions spéciales à prendre en cas de feu.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 28


SIMDUT

La fiche signalétique
Réactivité du produit
Observation et discussion Cette section donne des indications sur la
stabilité du produit et sur les conditions
Consulter les fiches signalétiques de
pouvant entraîner une réaction dangereuse.
quelques produits que vous utilisez en
atelier et voir si vous y lisez les Ces données sont entre autres :
renseignements décrits dans cette section.
Ces informations sont-elles claires?

Condition d’instabilité chimique : Quelles sont les conditions auxquelles les produits peuvent se
décomposer lentement ou rapidement. (Par exemple, le styrène peut se
polymériser lentement).
Incompatibilité : Indiquent les substances en présence desquelles le produit peut réagir
plus ou moins violemment.
Réactivité : Conditions ou substances pouvant provoquer une réaction plus ou moins
violente du produit. (Par exemple, la lumière ou l’air peut provoquer la
polymérisation du styrène ou des sels métalliques pouvant causer une
réaction violente des catalyseurs MEKP.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 29


Observation et discussion SIMDUT
Consulter les fiches signalétiques de La fiche signalétique
quelques produits que vous utilisez en
atelier et voir si vous y lisez les Propriétés toxicologiques du produit
renseignements décrits dans cette section. Cette section présente les dangers pour la
Ces informations sont-elles claires? santé présentés par les produits.

Les voies d’entrées : Cette section indique par quelles voies le produit peut pénétrer le corps et avoir des
effets néfastes. (exemples : respiration des vapeurs, pénétration par la peau ou les
yeux ou ingestion du produit).
Effets dues à l’exposition : Cette rubrique présente les effets sur la santé liés à une exposition de courte durée et
à une exposition de longue durée. On y indique les limites d’exposition courte durée
et longue durée (VEMP et VECD).
La VEMP est la moyenne d’exposition pondérée pour une exposition de 8 heures et
elle est de 50 ppm dans le cas du styrène.
La VECD est la valeur d’exposition de courte durée, c’est-à-dire la moyenne maximale
pour une durée de 15 minutes (100 ppm dans le cas du styrène).
Pour certains produits, on indique aussi une valeur plafond qui est une concentration
qui ne doit jamais être dépassée.

Les fiches anglophones indiquent TLV pour Threshold Limit Value, et TWA pour la moyenne sur 8 heures et STEL
pour la moyenne sur 15 minutes. Dans ce cas, les limites maximales acceptables deviennent respectivement :
• TLV-TWA = VEMP;
• TLV-STEL = VECD.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 30


SIMDUT
La fiche signalétique
Observation et discussion
Propriétés toxicologiques du produit
Consulter les fiches signalétiques de (SUITE)
quelques produits que vous utilisez en
atelier et voir si vous y lisez les Cette section présente les dangers pour la
renseignements décrits dans cette section. santé présentés par les produits.
Ces informations sont-elles claires?

Effets dus à l’exposition : Dans ces effets, on indique au besoin les effets possibles tels que :
- Propriétés irritantes pour la peau, les yeux ou les voies respiratoires.
- Sensibilisation possible qui sont des effets allergènes.
- Potentiel cancérigène s’il est démontré.
- Pouvoir tératogène, c’est-à-dire possibilité de causer des malformations chez
l’embryon ou le fœtus.
- Pouvoir mutagène, c’est-à-dire potentiel de provoquer des mutations au niveau
des gènes.
- Effet toxique sur la reproduction.

Dans tous ces cas, ces effets peuvent être prouvés, soupçonnés ou possibles et ces
niveaux seront alors indiqués.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 31


SIMDUT
La fiche signalétique
Mesures préventives
Observation et discussion
Cette section contient les informations sur
Consulter les fiches signalétiques de
les mesures à prendre pour protéger la
quelques produits que vous utilisez en
santé et la sécurité lors de l’utilisation du
atelier et voir si vous y lisez les
produit.
renseignements décrits dans cette section.
Ces informations sont-elles claires?

Équipements de protection : Cette rubrique indique les équipements de protection à utiliser avec le produit. Les
types de gants, de vêtements ou de masque protecteur y seront spécifiés.
Techniques particulières : Certains produits nécessitent des techniques particulières d’utilisation. Par exemple,
il peut s’agir de la mise à la terre des contenants ou l’utilisation d’un système de
ventilation.
Procédures en cas de fuite : On indique les mesures à prendre en cas de fuite ou de déversement accidentel.
Élimination des résidus : Les mesures à prendre pour disposer des déchets et résidus du produit.
Manutention : Cette section décrit les procédures et les précautions à prendre pour manipuler le
produit d’une manière sécuritaire.
Entreposage : Les conditions d’entreposage du produit.
Transport : Des données de sécurité sur le transport.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 32


SIMDUT
La fiche signalétique
Premiers soins
Cette section donne les mesures à prendre
en cas d’intoxication avec le produit.

Exemple de premiers soins pour le styrène (cet exemple est montré pour
référence seulement, et il ne remplace pas la fiche signalétique du produit).

Inhalation : Transporter la victime dans un endroit bien aéré, consulter un médecin.


Yeux : Rincer abondamment avec de l’eau propre pendant 15 à 20 minutes et
consulter un médecin.
Peau : Enlever les vêtement contaminés et bien laver la peau avec de l’eau et du
savon.
Ingestion : Rincer la bouche, ne pas faire vomir et consulter un médecin.

Observation et discussion
Consulter les fiches signalétiques de
quelques produits que vous utilisez en
atelier et voir si vous y lisez les
renseignements décrits dans cette
section. Ces informations sont-elles
claires?

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 33


SIMDUT

La fiche signalétique

Observation et discussion Renseignements sur la préparation de la


fiche signalétique
Consulter les fiches signalétiques de
quelques produits que vous utilisez en atelier Cette section indique le nom et le numéro
et voir si vous y lisez les renseignements de téléphone de la personne qui a préparé
décrits dans cette section. Ces informations la fiche ainsi que la date d’émission de la
sont-elles claires? fiche.
La fiche doit être mise à jour à tous les trois
ans ou dès que de nouveaux
renseignements peuvent y être notés.
Il y a de très nombreuses fiches signalétiques
Dans un atelier de composite, les fiches signalétiques ne concernent pas
uniquement les matières importantes telles que : la résine, le gelcoat, le styrène,
le MEKP ou l’acétone, mais elles couvrent au besoin tous les autres produits
rencontrant la classification SIMDUT. Ces produits peuvent être aussi variés que
des nettoyeurs à moules, des agents de démoulage, des mastics, des peintures,
etc…

Faire un inventaire des fiches signalétiques que vous avez dans l’atelier.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 34


Exercice
Pour vous pratiquer à consulter la fiche signalétique, remplir SIMDUT
les informations suivantes à partir de fiches types. Ceci est
un exercice seulement et le tableau une fois complété ne
sera pas une fiche signalétique. La fiche signalétique
Résine de polyester

Nom du fournisseur

Téléphone d’urgence

Ingrédients dangereux

Caractéristiques physiques

Risques d’incendies

Propriétés toxicologiques

Réactivité

Mesures préventives

Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 35


Exercice
Pour vous pratiquer à consulter la fiche signalétique remplir, SIMDUT
les informations suivantes à partir de fiches types. Ceci est
un exercice seulement et le tableau une fois complété ne
sera pas une fiche signalétique. La fiche signalétique
Gelcoat polyester

Nom du fournisseur

Téléphone d’urgence

Ingrédients dangereux

Caractéristiques physiques

Risques d’incendies

Propriétés toxicologiques

Réactivité

Mesures préventives

Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 36


Exercice
Pour vous pratiquer à consulter la fiche signalétique, remplir SIMDUT
les informations suivantes à partir de fiches types. Ceci est
un exercice seulement et le tableau une fois complété ne
sera pas une fiche signalétique. La fiche signalétique
Peroxyde de méthyle éthyle cétone (MEKP)

Nom du fournisseur

Téléphone d’urgence

Ingrédients dangereux

Caractéristiques physiques

Risques d’incendies

Propriétés toxicologiques

Réactivité

Mesures préventives

Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 37


Exercice
Pour vous pratiquer à consulter la fiche signalétique, remplir SIMDUT
les informations suivantes à partir de fiches types. Ceci est
un exercice seulement et le tableau une fois complété ne
sera pas une fiche signalétique. La fiche signalétique
Fibre de verre

Nom du fournisseur

Téléphone d’urgence

Ingrédients dangereux

Caractéristiques physiques

Risques d’incendies

Propriétés toxicologiques

Réactivité

Mesures préventives

Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 38


Exercice
Pour vous pratiquer à consulter la fiche signalétique, remplir SIMDUT
les informations suivantes à partir de fiches types. Ceci est
un exercice seulement et le tableau une fois complété ne
sera pas une fiche signalétique. La fiche signalétique
Acétone

Nom du fournisseur

Téléphone d’urgence

Ingrédients dangereux

Caractéristiques physiques

Risques d’incendies

Propriétés toxicologiques

Réactivité

Mesures préventives

Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 39


Exercice
Pour vous pratiquer à consulter la fiche signalétique, remplir SIMDUT
les informations suivantes à partir de fiches types. Ceci est
un exercice seulement et le tableau une fois complété ne
sera pas une fiche signalétique. La fiche signalétique
Cire de démoulage en pâte

Nom du fournisseur

Téléphone d’urgence

Ingrédients dangereux

Caractéristiques physiques

Risques d’incendies

Propriétés toxicologiques

Réactivité

Mesures préventives

Premiers soins

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 40


SIMDUT

La codification NFPA
Le losange rouge réfère à
l’inflammabilité du produit Alors que le SIMDUT est le
système canadien de
codification des matières
dangereuses, il existe
Le losange jaune d’autres codes que l’on peut
Le losange bleu réfère indique la réactivité du rencontrer à l’occasion. C’est
aux risques pour la santé produit le cas du code NFPA
(National Fire Protection
Agency) que l’on voit souvent
sur des étiquettes ou lors de
livraison de matériel. Ce code
est basé sur un système
d’identification de 4 losanges
de couleurs, portant des
numéros ou des sigles.
Chaque couleur, numéro ou
sigles a une signification
spécifique.
Le losange blanc
réfère à des
précautions
particulières à prendre

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 41


SIMDUT

La codification NFPA
Le losange rouge = inflammabilité

Le chiffre dans le losange indique le niveau


d’inflammabilité

0 Après combustion, cette matière ne présente


pas de danger autres que ceux normalement
associés aux matières combustibles.
1 Matière qui, après combustion, pourrait
causer des irritations mineures.
2 Matière pouvant causer une incapacité
temporaire ou une lésion résiduelle après un
contact intense ou prolongé.
3 Matière pouvant causer une lésion résiduelle
ou temporaire grave même après un contact
de courte durée.
4 Matière qui peut provoquer le décès ou une
lésion résiduelle grave même après une très
courte durée d’exposition.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 42


SIMDUT

La codification NFPA
Le losange bleu = santé
Le chiffre dans le losange indique le niveau de
risque pour la santé

0 Matière incombustible
1 Ne peut s’enflammer qu’après chauffage.
2 Ne peut s’enflammer qu’après chauffage
modéré ou exposition à température
ambiante élevée.
3 Liquide ou solide qui peut s’enflammer à la
température ambiante.
4 Matière qui peut se vaporiser facilement à
température ambiante et s’enflammer
facilement.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 43


SIMDUT

La codification NFPA
Le losange jaune = réactivité

Le chiffre dans le losange indique le niveau de


réactivité

0 Produit stable, même au feu et qui ne réagit


pas en présence d’eau.
1 Produit normalement stable mais qui peut
devenir instable à haute température.
2 Produit normalement instable, qui peut réagir
violemment ou former un mélange explosif
avec l’eau.
3 Produit ayant un pouvoir d’explosion mais qui
nécessite un détonateur, ou une forte
pression ou de l’eau pour réagir et exploser.
4 Produit pouvant exploser de lui-même à
température et pression ambiante.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 44


SIMDUT

La codification NFPA
Le losange blanc = précaution particulière
Le symbole dans le losange indique le type de
précautions à prendre. Il existe plusieurs symboles :

W Matière qui réagit violemment avec de


l’eau
OX Matière qui peut s’oxyder facilement
ACID Matière acide
ALK Matière basique
COR Matière corrosive
Matière radioactive

Observation
Circuler dans l’atelier, l’entrepôt et le laboratoire et
voir si vous rencontrez des symboles NFPA et si oui,
dire lesquels et sur quels produits vous les avez
notés.

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 45


SIMDUT

La codification de transport

Le transport des matières dangereuses


On voit souvent sur les camions transportant des matières dangereuses des
losanges de couleur portant des pictogrammes et des numéros, de même que
des plaques rectangulaires orange portant des numéros, ce sont des codes
Gaz ou liquide internationaux indiquant la nature et les dangers de la matière transportée.
inflammable
Ces losanges et plaques sont disposés à des endroits spécifiques sur le
camion, à l’arrière, à l’avant et sur les côtés. Il arrive aussi que l’on retrouve ces
Comburant ou symboles sur les contenants.
peroxyde
organique
La plaque « symbole danger »
La plaque losange du symbole du danger porte une couleur et le
Matière ou gaz pictogramme international du danger représenté. Dans le bas du
toxique losange, il peut y avoir un numéro précisant la nature du danger.

1. Gaz comprimé
Matière ou gaz 2. Liquide inflammable
corrosif Quelques 3. Solide inflammable
pictogrammes types 4. Comburant ou peroxyde
5. Matière toxique
6. Matière radioactive
Risque
7. Matière corrosive
d’explosion
8. Dangers divers

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 46


SIMDUT
33

1203 La codification de transport


La plaque « code du danger »
La plaque code du danger est un rectangle divisé en deux
parties : le numéro du haut indique la nature du danger et le
numéro du bas indique le code de la matière transportée.
Dans l’exemple montré ici, le code 33 signifie Sauf pour quelques cas particuliers, lorsque le chiffre du
une matière « très » inflammable et le code haut est doublé cela signifie un danger plus grand. Par
international 1203 indique qu’il s’agit exemple 33 indique un liquide « très » inflammable.
d’essence.
Observation
Circuler dans l’atelier, l’entrepôt et le laboratoire et voir si vous rencontrez des plaques losanges portant les
pictogrammes de danger. Si oui, dire lesquels et sur quels produits vous les avez notés.

Matière infectée
solide ayant des

au contact avec
liquéfié ou sous
Matière ou gaz

Matière ou gaz
Gaz ou liquide

Gaz comprimé

présentant des
dangers divers
Comburant ou

ou putrescible
inflammables
inflammable
inflammable

inflammable
d’explosion

radioactive
Liquide ou

Liquide ou
organique
peroxyde

spontané

pression

Matière

Matière
toxique

corrosif

Risque

Solide
solide

l’eau
Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 gaz 47
SIMDUT

SIMDUT et les composites

Discussion
• L’industrie des composites utilise
plusieurs produits chimiques qui
présentent des risques potentiels pour
la santé s’ils ne sont pas utilisés
adéquatement et selon les règles
prescrites.
• SIMDUT est un excellent moyen de
s’assurer que le travail est fait dans
des conditions sécuritaires et que des
actions efficaces seront prises en cas
de problème.

Êtes-vous en accord avec ces affirmations?

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 48


SIMDUT

SIMDUT et vous

Discussion
• Aviez-vous déjà suivi une formation
SIMDUT?
• Savez-vous où sont les fiches
signalétiques dans votre atelier?
• S’êtes-vous déjà référé aux fiches
signalétiques dans le cadre de votre
travail? Si oui, à quelle occasion et
dans quel but?
• Avez-vous des suggestions à faire par
rapport à l’utilisation de SIMDUT sur
vos lieux de travail? Si oui, lesquelles?

Juin 2004 Santé et sécurité Bloc 3 49