Vous êtes sur la page 1sur 2

L’USINAGE

L'usinage est une famille de techniques de fabrication de pièces mécaniques. Le principe de l'usinage est
d'enlever de la matière de manière à donner à la pièce brute la forme voulue, à l'aide d'une machine-
outil. Par cette technique, on obtient des pièces d'une grande précision.

Lors de l'usinage d'une pièce, l'enlèvement de matière est réalisé par la conjonction de deux mouvements
relatifs entre la pièce et l'outil : le mouvement de coupe (vitesse de coupe) et le mouvement d'avance
(vitesse d'avance).

Il existe deux manière de générer la surface recherchée : par travail de forme ou par travail d'enveloppe.
Dans le cas du travail de forme c'est la forme de l'outil qui conditionne la surface finalement obtenue.
Dans le cas du travail d'enveloppe, c'est la trace de l'arête de l'outil qui travaille (le point générateur) qui
donne la surface finale.

De nos jours, des machines à commandes numériques, c'est-à-dire asservies par un système
informatique, permettent d'automatiser partiellement ou totalement la procédure.

Les copeaux
Le copeau est la partie de matière qui se détache lors de la coupe dans procédé d'usinage. Des bonnes
conditions d'obtention du copeau dépend l'état de la surface usinée finie. Le copeau minimum correspond
à la profondeur de passe en dessous de laquelle, pour un matériau, une vitesse et un type d'outil donnés, il
ne faut pas descendre sous peine de n'avoir aucune formation de copeau. Dans ce cas, il n'y a plus de
coupe, mais un écrouissage qui crée un échauffement préjudiciable à l'état de surface de la pièce et à
l'outil.

Les procédés d'usinage produisent des copeaux, plus la limaille qui, mélangée aux huiles de coupe,
forme de la boue. Une certaine quantité de matériau qui a été produit (extrait, coulé...) ne sera pas dans la
pièce, il faut donc le collecter et le recycler.

Les copeaux ont donc un coût. Si l'usinage peut être nécessaire pour les parties fonctionnelles (c'est-à-dire
ayant une fonction particulière dans l'assemblage mécanique final, éventuellement dans l'esthétique), il
convient de les réduire au maximum, notamment en obtenant une pièce brute la plus proche possible de la
pièce finale. Cela peut se faire :

- en partant d'une pièce moulée et en optimisant la coulée et le refroidissement (maîtriser le


retrait, éviter les retassures)
- en utilisant le forgeage
- en utilisant l'estampage
- en partant d'une pièce mécanosoudée, ensemble d'éléments de forme standard soudés entre eux.
- par métallurgie des poudres, procédé de frittage, sans fusion, donc avec une grande maîtrise
des dimensions et de la microstructure.
Les différents procédés d'usinage sont :
Alésage
Brochage
Décolletage
Découpage plasma
Electro-érosion
Fraisage
Mortaisage
Perçage, filetage, taraudage
Planage
Rabotage
Rectification
Rodage
Super finition
Tournage (dressage, chariotage)
Usinage à Commande Numérique (CN)
Usinage au jet d'eau
Usinage au laser
Usinage Grande Vitesse (UGV)