Vous êtes sur la page 1sur 3

P1N4 : DIRIGER DANS DES CONDITIONS DIFFICILES

Jeunesse ivoirienne…Vous êtes-vous déjà demandé ce que nous allions devenir ? Ou nous allons ?
Pourquoi tant d’incivisme ? D’immoralité ?

C’est une littérale descente aux enfers pour notre pays, tant l’on a l’impression que la jeunesse est
mue par un esprit aveugle, transportée par une inconsciente ivresse, la poussant à poser des actes et
à porter des réflexions à se presser le citron. Microbes, vandalisme, désobéissance, incivisme et j’en
passe…

Moi je me suis posé ces questions et à force de me remuer les méninges, j’en suis arrivée à une
conclusion toute simple mais imparable ; le mot est tombé comme un couperet : I-GNO-RANCE

Notre jeunesse est ignorante, à mal d’éducation, de repères, de modèles. Notre jeunesse est perdue
et si rien n’est fait rapidement, si le mal n’est pas combattu à la racine, c’est l’avenir de toute une
nation, l’espoir de tout un peuple qui s’effondrera sous nos yeux.

Tel est le contexte, la raison justificatrice qui m’a poussée à décider de jouer ma partition contre ce
fléau et de me lancer dans un projet de création d’une organisation dont je vais maintenant m’atteler
à vous présenter les autres articulations.

OBJECTIFS

Général

En mettant sur pied une association à but socio-éducatif, le projet vise à poser des actions concrètes
dont la conséquence principale sera le changement de mentalité de la jeunesse ivoirienne.

Spécifiques

- Attirer les jeunes à la lecture et les intéresser à une nouvelle forme plus saine de
divertissement
- Leur offrir un cadre sain d’apprentissage, de socialisation et d’opportunité de développement
- Leur donner une saine appréciation de la société dans laquelle ils vivent afin qu’ils puissent
faire des choix judicieux pour eux-mêmes
- Leur ouvrir de nouvelles perspectives plus larges et plus positives sur leur avenir

RESULTATS ATTENDUS

Résultat immédiat : les bibliothèques municipales sont construites et des programmes éducatifs
complémentaires intégrés sont administrés aux cibles du projet

Effet : une nouvelle génération de citoyens avec de hautes valeurs civiques et morales et une haute
vision de leur futur, est façonnée

Impact : la société ivoirienne est durablement et positivement transformée

CIBLE

Les premières cibles visées par ce projet sont les jeunes de 4 à 12 ans, puis ceux de 13 à 17 ans

Horokia Coulibaly P1N4 - Diriger dans des conditions difficiles


MECANISME

La mise en œuvre du projet se fera en étapes successives

1- la création de l’association

Afin de donner un caractère formel à leurs actions et dans l’optique de nouer des partenariats utiles
pour son bon fonctionnement, nous avons choisi de nous constituer en association. La dénomination
choisie est « LONY’A » qui signifie « la Connaissance » en langue Malinké. « LONY’A » se présentera
également comme la marque identificatrice des actions de l’association.

2- la signature de partenariats

Ces partenariats seront aussi bien d’ordre local avec les maires des différentes communes, les
entreprises et multinationales opérant sur le territoire ivoirien et les mécènes vivant en Côte d’Ivoire,
que d’ordre international avec d’autres associations, ONG et autres philanthropes ou institutions à
visée sociale ou éducative.

3- les activités

Elles seront de divers ordres, tous ayant trait au renforcement de l’éducation. L’activité phare du projet
consiste en l’installation de bibliothèques de proximité dans les communes d’Abidjan puis de Côte
d’Ivoire. La particularité de ces bibliothèques est qu’elles sont faites à partir de conteneurs avec des
designs spécifiques, alliant la signature LONY’A et l’identité des différentes communes.

Outre ces bibliothèques, des bibliobus sillonneront les rues des communes afin de permettre aux
jeunes qui n’auront pas l’accès aisé aux bibliothèques de profiter des bienfaits de la lecture.

Les bibliothèques LONY’A offriront également des espaces verts, des salles informatiques et des salles
polyvalentes dans lesquelles les pensionnaires pourront s’adonner à des activités annexes telles que
le théâtre, le chant, etc.

A terme, des villages de vacances LONY’A seront créés au sein desquels les enfants pourront
apprendre, expérimenter et pratiquer les valeurs civiques et morales nécessaires à la construction
d’une société modèle, prospère et durable.

4- la gestion des espaces

Une fois réalisées, les espaces seront gérés par des jeunes formés et par des bénévoles, et animés par
des coaches, experts en développement, en arts et par des enseignants, tous volontaires et souhaitant
contribuer à la reconstruction de la société.

Des mécanismes de production d’argent seront mis en place afin de rémunérer les travailleurs
permanents de ces sites et contribueront ainsi à la réduction du chômage par la création d’emplois.

PARTIES PRENANTES

Maires ou conseillers régionaux Mise à disposition d’espaces


Entreprises implantées localement Sotra, SIFCA, Total, Orange, MTN, Moov, Shell,
Librairie de France
Ministère de l’éducation nationale Cafop, formation des enseignants à la méthode
Montessori, écoles primaires
Insaac Artistes, acteurs bénévoles

Horokia Coulibaly P1N4 - Diriger dans des conditions difficiles


Agence emplois jeunes Managers et personnel des espaces
Association les hirondelles (France) livres
Autres partenaires Associations, fondations, etc.

COUT DU PROJET

260 000 000 FCFA

FINANCEMENT

40% Partenariats, dons, etc.


30% Participation de bénévoles
30% Quote part pécuniaire

Merci de votre bienveillante attention, je me tiens à présent à votre disposition pour vos
contributions.

Horokia Coulibaly P1N4 - Diriger dans des conditions difficiles