Vous êtes sur la page 1sur 3

LA RELANCE

ÉCONOMIQUE AU MAROC
APRÈS LA PANDÉMIE
Master de Recherche EMI
Résumé de la conférence

« Quelle relance économique du Maroc après la pandémie sanitaire? », est le thème de


la rencontre organisée, jeudi à Meknès, à l’initiative de la faculté des sciences juridiques,
économiques et sociales de l’université Moulay Ismail (UMI) de Meknès.
Les participants à cette rencontre ont mis l’accent sur la gravité de la crise que
traversent les économies de l’ensemble des pays du monde, dont le Maroc et la
réactivité et la rapidité avec laquelle le Royaume à faire face à la pandémie, en appelant
à la conjugaison des efforts des secteurs public et privé pour saisir les opportunités qui
se présentent dans la perspective d’une relance économique favorisant le
développement et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

Intervenant à cette occasion, l’économiste Jaouad Chami a souligné que le monde


traverse actuellement la plus grave crise économique qu’il n’ait jamais connue en ce
sens qu’elle a remis en cause les choix économiques défendus par certains Etats,
ajoutant que « nous devons regarder l’avenir avec beaucoup plus de prudence et de
lucidité ».

« Toutes les crises qu’a traversées le monde ont été suivies par des croissances fortes
(…) et des économistes réfléchissent quant aux opportunités à saisir pour sortir de
l’actuelle crise économique », a fait savoir M. Chami, estimant qu’au Maroc, les chiffres
les plus représentatifs de la crise sont ceux liés au taux de chômage des jeunes et à
l’endettement.

Il a, toutefois, salué la réactivité et la rapidité de prise de décision dont a fait preuve le


Royaume sous le conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, pour faire face aux
répercussions de la crise sur le plan socio-économique, ajoutant que « la vrai réforme
est une réforme politique et la combinaison économie-politique est désormais
essentielle ».

Le thème choisi pour cette rencontre est un sujet d’actualité d’autant plus que le Maroc
subi les répercussions de la pandémie Covid19 sur le plan économique à l’instar des
autres pays du monde, a indiqué, de son côté, le doyen de la faculté des sciences
juridiques, économiques et sociales, Abdelghani Bouayad, ajoutant que la conjoncture
actuelle soulève une série de questions liées à l’éventuelle relance de l’économie et de
l’emploi dans le pays.

Cette rencontre se veut l’occasion pour débattre de cette éventuelle relance


économique, « qui nécessitera des changements structuraux en matière de politique
publique pour une meilleure intégration à l’économie mondiale ainsi qu’une lutte efficace
contre la pauvreté et la vulnérabilité », a fait observer l’universitaire, ajoutant que SM le
Roi Mohammed VI a défini une feuille de route jetant les bases d’un processus de
relance fondé sur la promotion des conditions économiques et sociales au Maroc.

Vous aimerez peut-être aussi