Vous êtes sur la page 1sur 8

SIMULATION DE GESTION 2

S9-GFC

Réalisé par : Encadré par :


Anass EN-NOUAARY
M. Youssef FAHMI
Anass ETTOUZANI
Hala EL ALAOUI
Khaoula BENYAICH
Mohamed CHIGUER
Yassine FAKIR

Année universitaire : 2018-2019


1. Objectifs Globaux

1.1. Positionnement (Quoi ?) 

Nous assurons la production des matériels électroniques qui englobe 2 catégories de produits :

 La première catégorie constituée d’alarmes individuelles pour portes d’entrée et des


interphones- vidéo destinée à être vendue sur les GMS pour les particuliers.
 La deuxième catégorie constituée de centrale d’alarme d’habitations et des combinés-
centrale d’larme destinée à être vendue à des spécialistes (installateurs professionnels).

Nos produits qui font régulièrement face aux besoins de sécurité soulevé par nos clients.
Contrairement à nos concurrents, nos services seront de bonne qualité et offrant des facilités
de paiement à nos clients qui nous démarquent des concurrents.

1.2. Prévisionnel (Combien ?) avec des valeurs approximatives :

2
légende
numérotation produit
1 Alarme
2 Interphone
3 Centrale d'alarme
4 combiné

1.3. Situation réelle en fin de l’année 2024

 Bilan

3
 Trésorerie

4
1.4. Constat et justificatif des écarts

Nous constatons un écart important entre nos prévisions et nos réalisations. Nous avons prévu
un niveau de vente régulier et un résultat positif. Toutefois, nous avons réalisé des résultats
négatifs pendant 5 ans, malgré nos efforts et nos stratégies pour l’améliorer. En effet, Pour
relancer nos ventes, on a procédé par modification de nos stratégies, de nos prix, de stratégies
de commercialisation et marketing, de production et de ressources humaines. Ce résultat
négatif est ainsi dû aux ambiguïtés et malentendus par rapport au système, nous avons dû
supporter un surcout des salaires (7 salariés de plus) et de maintenance. Malgré ceci, le déficit
a continué à se creuser. En ce qui concerne les disponibilités, nous avons enregistré une
trésorerie négative, due principalement aux charges financières supportées notamment le
problème de découvert. Finalement, nous avons pu dégager un résultat positif du à la bonne
combinaison entre les prix de vente et la politique de communication.

Les éléments ci-dessous donnent plus d’explication :

 Constat du niveau de production

Au début on a opté pour une production satisfaisant la totalité des capacités de production
(76000h), en favorisant la production des interphones, or la deuxième année on a constaté
l’écoulement des alarmes, d’où on a favorisé la production des alarmes en attendant
l’écoulement des interphones.

5
 Les prix

La détermination des prix a été en fonction des coûts à supporter tout en respectant la
fourchette, en effet on a déterminé des prix raisonnables les premières années ensuite après
une légère augmentation des prix , on les a baissé pour devenir plus compétitif dans le marché
et favoriser les ventes et encourager les clients à acheter de chez nous. Alarmes (98-118) et
interphones (200-218).

 Politique communication et marketing (renforcée)

Pour assurer l’écoulement de notre production et stocks, nous avons consacré tout au long des
années, un budget important pour faire commercialiser et connaitre nos produits 233100 euros
en 2019.

 Facilités de paiement

Pour attirer plus de clients nous avons accordé des facilités de paiement de 60jrs pour les deux
produits.

 Les charges financières et lissage

L’incertitude et l’ambiguïté de son calcul nous a induit en erreur, par conséquent, nous étions
incapable de déterminer le mois et le montant exact du déficit au niveau de la trésorerie.

 Les commissions pour encourager les commerciaux

Nous avions une politique RH favorisante, pour assurer la motivation des commerciaux, nous
avons toujours accordé des commissions en fonction des ventes pour les encourager à écouler
la production.

6
La valorisation de l’entreprise :

Ce qu’on a Montant Ce qu’on doit Montant


Capital 600000 Dettes 74666
Immobilisation nets 640000 Remboursement en 576000
K+I
Créances 433217 Concours bancaire 3729943
Stocks 1425847
Totaux 3099064 Totaux 4380609
Valeur de notre -1000000 euro (Badwill)
entreprise

Si nous voulons valoriser notre entreprise, nous allons procéder par la méthode DCF :

Eléments 2025 2026 2027 2028

CA 3541800 3590600 3625600 3625600

Charges 3435546 3482882 3516832 3516832

Résultats avant 106254 107718 108768 108768


I
Impôt 31876 32315 32630 32630

Résultat Net 74378 75403 76138 76138

+Amortissemen 196000 196000 196000 196000


t
CF Classique 270378 271403 272138 272138

- Variation 92351 88822 84150 85040


BFR
-Investissement 0 0 0 0

+Cession 0 0 0 0

DCF 178027 182581 187988 187098

DCF actualisés 167618 161854 156904 147030

Calculs :

7
 Kd = 5%

 Kc = 4%+1.2 x (11.2% - 4%)

Kc =12.6%

 CMPC = 12.6% x (600000/2011942) + 5% x 0.7 x (1411942/2011942)

CMPC= 6.21%

 Valeur terminale = 147030/ (6.21% - 3%) (On prend g= 3%)

Valeur terminale = 4580373

Valeur terminale actualisée = 3 599 475

 Valeur de l’Entreprise = Valeur terminale + la somme des DCF actualisées

VE = 4 232 880 Euros.