Vous êtes sur la page 1sur 136

TopSolid’Wood 2006

Missler Software 1
TopSolid’Wood 2006

TopSolid est un noyau autour duquel gravitent différents modules métiers

Adresse Téléphone / Fax E-mail


7 Rue du Bois Sauvage 01.60.87.20.20
1 missler.centre@topsolid.com
F-91055 Evry 01.60.87.20.30
55-57 Rue Brillat-Savarin 01.58.10.11.35
2 missler.nord@topsolid.com
F-75013 Paris 01.53.62.99.60
3 Allée d'Auteuil, Technopole
de Brabois 03.83.44.45.46
3 missler.est@topsolid.com
F-54500 Vandoeuvre-lès- 03.83.44.57.95
Nancy
27 Boucle de la Ramée
04.74.95.69.05
4 F-38070 Saint-Quentin missler.sudest@topsolid.com
04.74.95.91.05
Fallavier
16 Rue du tour de l'eau 04.76.00.14.87
5 missler.tole@topsolid.com
F-38400 Saint Martin d'Hères 04.76.44.20.67
3 rue Hermès - Europarc
05.61.00.03.00
6 F-31520 Ramonville Saint missler.sudouest@topsolid.com
05.61.00.03.03
Agne
3 Square du chêne Germain 02.99.38.36.38
7 missler.ouest@topsolid.com
F-35510 Cesson-Sévigné 02.99.38.09.32
254 rue Francis de Préssensé 04.78.03.32.00
8 info@goelan.info
F-69625 Villeurbanne 04.78.85.99.99

Assistance technique :

Hotline Centralisée CAO :

Tél.: 05.61.39.95.95 Fax : 05.61.39.11.95 Email : sup.solid@topsolid.com

Hotline TopSolid’Wood:

Tél. : 05.61.00.03.16 Fax : 05.61.00.03.11 Email : sup.wood@topsolid.com

2 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Sommaire
Sommaire ....................................................................................................................................................... 3
Présentation de l’interface utilisateur ................................................................................ 7
Environnement général .................................................................................................................................. 8
Utilisation de la souris .................................................................................................................................... 9
Fonctionnalités du produit ............................................................................................................................ 10
Les boutons .................................................................................................................................................. 10
Les actions au clavier................................................................................................................................... 11
Saisie des coordonnées ............................................................................................................................... 11
La boussole .................................................................................................................................................. 12
La barre d’état .............................................................................................................................................. 12
Barres supplémentaires ............................................................................................................................... 12
Gestion des niveaux ..................................................................................................................................... 13
Présentation des principales fonctions ........................................................................................................ 13
Les entités géométriques .................................................................................................. 17
Esquisse ....................................................................................................................................................... 18
Ligne............................................................................................................................................................. 18
Rectangle ..................................................................................................................................................... 19
Cercle ........................................................................................................................................................... 20
Axe ............................................................................................................................................................... 20
Parallèle ....................................................................................................................................................... 21
Profil épais ................................................................................................................................................... 21
Profil standard .............................................................................................................................................. 21
Polygone régulier ......................................................................................................................................... 22
Doucine ........................................................................................................................................................ 22
Profil milieu ................................................................................................................................................... 22
Ellipse ........................................................................................................................................................... 23
Spirale .......................................................................................................................................................... 23
Courbe.......................................................................................................................................................... 23
C-Spline ....................................................................................................................................................... 24
Contour......................................................................................................................................................... 24
Le contour .......................................................................................................................... 25
Le contour .................................................................................................................................................... 26
Contraintes ................................................................................................................................................... 27
Liens et jointures .......................................................................................................................................... 28
Rapporteur ................................................................................................................................................... 29
Modes de repassage.................................................................................................................................... 29
Cotation ........................................................................................................................................................ 31
Modification d’une cotation .......................................................................................................................... 32
Dépendances entre cotations ...................................................................................................................... 32
Paramètres ................................................................................................................................................... 33
Types de contours ........................................................................................................................................ 34
Le contour par point ..................................................................................................................................... 34
Le contour par repassage ou épure ............................................................................................................. 34
Le contour mixte (mélange des deux tracés précédents) ............................................................................ 34
Les Points .................................................................................................................................................... 35
Exemples d’utilisation des points. ................................................................................................................ 36
Les formes simples ........................................................................................................... 39
Extrudée ....................................................................................................................................................... 40
Tournée ........................................................................................................................................................ 41
Profilée ......................................................................................................................................................... 41
Bloc .............................................................................................................................................................. 42
Cylindre ........................................................................................................................................................ 42
Cône ............................................................................................................................................................. 42
Sphère .......................................................................................................................................................... 43
Les formes Complexes ...................................................................................................... 45
Réglée .......................................................................................................................................................... 46
Tuyau ........................................................................................................................................................... 46
La sélection multi-critères. .......................................................................................................................... 47
Les éléments de contrôle, visibilité et les niveaux .......................................................... 49

Missler Software 3
TopSolid’Wood 2006

Éléments de contrôle ................................................................................................................................... 50


Pilotage local ................................................................................................................................................ 50
Pilotage global .............................................................................................................................................. 50
La visualisation ............................................................................................................................................. 51
Les niveaux .................................................................................................................................................. 52
La barre des niveaux rapides ....................................................................................................................... 53
Le configurateur des niveaux ....................................................................................................................... 53
Les opérations ................................................................................................................... 55
Perçage ........................................................................................................................................................ 56
Poche ........................................................................................................................................................... 57
Bossage ....................................................................................................................................................... 57
Limiter........................................................................................................................................................... 57
Soustraire ..................................................................................................................................................... 58
Unir ............................................................................................................................................................... 58
Intersecter .................................................................................................................................................... 58
Congé ........................................................................................................................................................... 58
Chanfrein ...................................................................................................................................................... 59
Dépouille ...................................................................................................................................................... 59
Évider ........................................................................................................................................................... 59
Filetage......................................................................................................................................................... 59
Gorge ........................................................................................................................................................... 60
Propagation d’opérations ............................................................................................................................. 61
Atelier : Contour et paramétrage ...................................................................................... 63
Casse tête .................................................................................................................................................... 64
Blocs note .................................................................................................................................................... 67
Porte tasses – Socle + Mat ......................................................................................................................... 70
Porte tasses – Clé ........................................................................................................................................ 70
Atelier : Contour par repassage ........................................................................................ 71
Poivrier ......................................................................................................................................................... 72
Atelier : Création d’un tabouret ........................................................................................ 79
Tabouret ....................................................................................................................................................... 80
Les Repères ................................................................................................................................................. 84
Exemples d’utilisation des repères .............................................................................................................. 85
Mémo : Dupliquer – Répéter.............................................................................................. 87
Dupliquer ...................................................................................................................................................... 88
Opérations ultérieures .................................................................................................................................. 88
Opérations existantes .................................................................................................................................. 89
Exploitation dans la nomenclature ............................................................................................................... 89
Répéter......................................................................................................................................................... 90
Distance totale : ........................................................................................................................................... 90
Distance par exemplaire .............................................................................................................................. 91
Utilisation de l’arbre de construction ............................................................................................................ 91
Utilisation de la clé plate .............................................................................................................................. 92
Exclure des exemplaires dans une répétition .............................................................................................. 92
Modification du modèle ................................................................................................................................ 93
Opération sur une répétition ........................................................................................................................ 93
Exploitation dans la nomenclature ............................................................................................................... 94
Atelier : Création d’une traverse cintrée .......................................................................... 95
Créer la géométrie de la traverse ................................................................................................................ 96
Modéliser la traverse .................................................................................................................................... 98
Découper la traverse .................................................................................................................................. 100
Réaliser des queues d’arondes ................................................................................................................. 101
L’arbre de construction............................................................................................................................... 102
Memo : Différentes techniques d’assemblage. .............................................................. 105
Introduction ................................................................................................................................................ 106
Conception d’un projet ............................................................................................................................... 107
Atelier : Création d’une table basse ............................................................................... 109
Création du pied ......................................................................................................................................... 110
Création du socle du piètement ................................................................................................................. 111
Création de la traverse ............................................................................................................................... 113
Création du plateau .................................................................................................................................... 114
Assemblage de la table .............................................................................................................................. 117

4 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Insertion du socle ....................................................................................................................................... 119


Insertion du pied ......................................................................................................................................... 119
Répétition du pied ...................................................................................................................................... 120
Insertion d’une traverse.............................................................................................................................. 120
Insertion d’une traverse.............................................................................................................................. 122
Insertion du dessus .................................................................................................................................... 123
Création d’un éclaté ................................................................................................................................... 125
Mémo : Mise en Plan et Nomenclatures ......................................................................... 127
Généralités ................................................................................................................................................. 128
Création de vues ........................................................................................................................................ 129
Création de Coupes \ Sections .................................................................................................................. 130
Vue de détail .............................................................................................................................................. 130
Cotation d’une vue ..................................................................................................................................... 131
Création d’une nomenclature ..................................................................................................................... 132
Création d’un cartouche ............................................................................................................................. 133
Fiche individuelle d’évaluation de stage .................................................................................................... 134
Notes .......................................................................................................................................................... 135

Missler Software 5
TopSolid’Wood 2006

6 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Présentation de l’interface
utilisateur

Missler Software 7
TopSolid’Wood 2006

Environnement général
Voici l’environnement avec lequel vous allez travailler et que vous retrouverez sur tous les autres produits de
la gamme Missler Software.

Barre de menus Bandeau

Barre de fonctions

Barre de dialogue Barre système


Espace de travail

La boussole

Barre d’état.
Barre alpha

Barre des contextes

8 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Utilisation de la souris

Différentes fonctions sont associées aux trois boutons de la souris. BG BM BD


Bouton de gauche (BG) :
Sélection d’une fonction ou d’une icône dans les menus.
Désignation d’un élément (picking dynamique) ou création de point.

Bouton du milieu (BM) :


Création (uniquement) sans accrochage sur les éléments
environnants.
Zoom dynamique en activant la molette.
Panoramique dynamique en restant appuyé sur le bouton.

Bouton de droite (BD) :


Apparition d’un menu contextuel en fonction de l’emplacement du
curseur dans les zones menu.
Raccourci pour la barre de dialogue (un clic court valide l’option la
plus à gauche, un clic long fait apparaître la barre de dialogue sous
forme de menu contextuel).

Notions Indispensables.
Intersection entre 2 entités :

Pour obtenir le point d’intersection entre deux entités, maintenir BG à quelques


centimètres de l’intersection puis s’en rapprocher, un cadre sélectionnera
automatiquement l’intersection, lâcher BG pour valider la sélection.
L’intersection entre les deux droites est symbolisée par un cercle dans un rectangle.
On peut régler la taille de la zone carré avec les boutons + et – du clavier.

Désignation rotative :

Le bouton de gauche a pour rôle de désigner une entité. Associé à un autre bouton de la souris il est
possible de faire une désignation rotative : ce mode de sélection permet de designer une entité dans le cas
où deux entités sont confondues ou très proches.

Comment désigner le petit cercle sans zoomer ?


Utiliser la désignation rotative, c’est-à-dire cliquer avec BG le plus près possible,
puis tout en restant appuyé sur BG cliquer sur un autre bouton de la souris
jusqu’à ce que l’entité désignée soit la bonne.

- Le bouton du milieu a pour rôle de créer une entité complètement indépendante contrairement à la création
avec le bouton de gauche.

1 – La deuxième ligne est On déplace le point


créée en s’appuyant sur commun aux deux
l’extrémité de la première droites, les deux se
ligne. déforment.

2 – La deuxième ligne est On déplace le point


créée cette fois en commun aux deux
cliquant avec BM sur droites, l’une ou l’autre
l’extrémité de la première. des droites se déplace.

Missler Software 9
TopSolid’Wood 2006

Fonctionnalités du produit

Les icônes
Il existe deux grandes familles d’icônes dans TopSolid : les icônes simples et les icônes avec onglet.

Les icônes simples exécutent la fonction lorsque l’on clique dans la partie principale.

Les icônes avec onglet exécutent la fonction courante lorsque l’on clique avec BG dans la partie
principale et ouvrent un menu d’icônes contextuel lorsque l’on clique sur l’onglet noir avec BG ou la
partie principale avec BD.

Dans les menus d’icônes :

- lorsque l’utilisateur clique avec BG sur l’icône, la fonction s’exécute et deviens courante.

- lorsque l’utilisateur clique avec BD sur l’icône, la fonction s’exécute mais ne devient pas
courante.

Les boutons

Les boutons sans saisie :

Un premier type de bouton permet, lorsque l’on clique dessus, de basculer entre plusieurs
possibilités.

Par exemple, en activant la fonction cercle ; l’option Rayon est validée


par défaut.
Un simple clic sur le bouton permet de basculer en Diamètre.

Un second type de bouton permet de valider une option.


Pour réaliser la mise en plan d’un ensemble, on utilise l’option PARCOURIR pour retrouver le fichier
sous l’arborescence de Windows.

Une option au texte en minuscule correspond à deux possibilités alors qu’une option en
MAJUSCULE ouvrira un autre menu d’options.

Les boutons avec saisie :

Pour certaines options, TopSolid attend une réponse de l’utilisateur, celle-ci peut-être :

Une valeur numérique à renseigner Une action à effectuer


Ex : Valeur du diamètre d’un cercle Ex : Montrer la pièce à rainurer

Dans le cas où le choix est restreint, TopSolid propose une liste :

Ex : Ce type de liste est disponible lors Ou lors de la modification du type


de l’utilisation de la fonction tournage, d’une pièce…

10 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Les actions au clavier

- Les flèches du clavier haut et bas permettent de faire défiler dans une zone de saisie, les
valeurs utilisées antérieurement.
- “Control” permet la rotation spatiale,
- “Shift” permet le panoramique,
- et la combinaison des deux touches permet de zoomer tout cela en addition avec le clic
gauche maintenu de la souris.

Voici les définitions de touches de fonction sous TopSolid :

Raccourci Fonction
F1 Aide en ligne
F2 Information sur élément pointé
F3 Zoom Dynamique
F4 Translation Dynamique
F5 Rotation Dynamique /X
F6 Rotation Dynamique /Y
F7 Rotation Dynamique /Z
F8 Coupe Dynamique
F9 Rotation Sphérique
F10
Réorganisation des barres d’icônes
F11
flottantes
Affichage / Masquage des barres d’icônes
F12
flottantes

L’utilisateur peut programmer ses propres raccourcis clavier en passant par le menu Outils\Options
et en allant sur la ligne Raccourci clavier.

Saisie des coordonnées


Système cartésien : Cette méthode consiste à définir les valeurs des coordonnées respectives d’un
point pour chaque axe du repère courant. (X, Y, Z).
Les valeurs sont séparées par une virgule.
La coordonnée en Z est toujours facultative.
Ex : 12, 45, 21

Système polaire : permet de définir des coordonnées polaires dans le plan XY, celle-ci pouvant être
suivies d’une hauteur en Z (rayon ; angle, z).
Ex : 20 ; 45, 5

Système sphérique : ce système consiste à donner le rayon d’une sphère sur laquelle on va définir
un point par l’intermédiaire de 2 angles. Le premier se situe dans le plan XY, entre le point et l’axe X
et le second dans le plan YZ entre le point et l’axe Y. (rayon ; angle1 ; angle2)
Ex : 5 ; 45 ; 30

Système relatif : permet de définir des coordonnées en relatif par rapport au dernier point créé.
Pour cela il faut faire précéder les coordonnées du symbole &.
Ex : &10, 10, 10

Nota : Pour créer un point avec les coordonnées 0, 0, 0, on peut taper sur la touche Entrée au
lieu de saisir les coordonnées.

Missler Software 11
TopSolid’Wood 2006

La boussole
Elle peut être positionnée n’importe où dans la vue, ou accrochée sur un élément
du document par un glisser/déplacer de son centre.

Une fois accrochée à un élément, son centre sphérique devient un cube, du coup le
centre de rotation dynamique du document correspond à son centre.

L’accrochage sur un élément du document permet :


- De manipuler la vue suivant la nouvelle orientation de la
boussole (Rotations suivant les axes d’accrochage …)
- De créer un repère sur l’accrochage (Accès par menu
contextuel, bouton droit)

La barre d’état
Cette barre permet d'afficher l'état courant de certaines valeurs.
Les informations qui peuvent être affichées varient d'une application à l'autre (TopSolid ou TopDraft).

Grâce à un clic gauche dans la cellule que vous souhaitez, vous pouvez modifier ces états.

Description de quelques modes de la barre. (Voir aide en ligne pour plus d’explication).

Mode de tracé :
Comportement de l’accrochage des points lors d’une sélection.

Tolérance d’affichage :
Détermine la précision du tracé graphique
(Lié aux performances et à la taille fichier)

Grille du repère courant :


Prendre en compte l’aimantation de la grille du repère courant.

Visibilité :
Gérer le mode de visualisation des pièces.

Matière :
Matière par défaut utilisée lors de la création d’un volume

Barres supplémentaires
Pour faire apparaître les barres de niveaux rapides et de traits rapides, cliquer dans la barre de
menu avec le bouton de droite.

Dans le menu contextuel sélectionner Styles de traits rapides et Niveaux rapides.

12 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Gestion des niveaux


Cette boite de dialogue apparaît en cliquant sur “Niveau” dans la barre d’état.

La configuration des niveaux fait appel à trois notions :

- Le niveau courant est de couleur verte dans la boite de dialogue et la barre de niveaux
rapides.
- Les niveaux activés (visibles) sont de couleur rouge.
- Les niveaux désactivés (invisibles) sont de couleur noire.

La partie inférieure de la boite de dialogue donne accès à plusieurs options.


Il est possible par exemple de nommer un niveau, de le geler (c’est-à-dire de le rendre inaccessible),
de grouper ou éclater plusieurs niveaux.
Les groupes apparaissent uniquement dans la liste et possèdent un nom.

Présentation des principales fonctions

Nouveau document :

Il existe sous TopSolid deux grandes familles de documents :

Les fichiers de conception, les .TOP


Les fichiers de mise en plan, les .DFT

Pour chacune de ces familles, TopSolid propose un ensemble de


modèles standards (1 repère, 3 repères, A4, A3…).

Il est conseillé de créer ses propres modèles en enregistrant le modèle


dans le répertoire Config\Template\.

Ouvrir un document existant :

TopSolid propose en standard l’ouverture des fichiers


.TOP et .DFT, mais aussi des fichiers d’interfaces
STEP, IGES, DXF, DWG, Parasolid, ACIS…
Les interfaces natives de produits concurrents sont
également disponibles en option.

Nouveau permet de créer un nouveau document.

Configuration est actif en fonction du type de fichier.


Celui-ci permet de configurer les paramètres liés à
l’interface.

Missler Software 13
TopSolid’Wood 2006

Enregistrer ou Enregistrer sous

Les fichiers 3D de conception sont enregistrés en .TOP et les fichiers 2D de mise en plan en .DFT.
Dans la barre de titre, si le nom du fichier est suivi d’une *, c’est qu’il y a eu des modifications sur le
dessin mais qu’elles n’ont pas été enregistrées, si ce dernier est suivi d’un point d’interrogation, c’est
qu’il y a des éléments invalides. (Il est possible d’éditer l’ensemble des éléments invalides).

Type de fichiers permet d’enregistrer vers d’autres formats : STEP, IGES, DWG, DXF, etc.

Imprimer.

Il s’agit de la fonction permettant d’imprimer ce qui est affiché à l’écran.

Impression de la zone graphique de l’écran.


Impression de la fenêtre sélectionnée avec BG.
Impression aux dimensions du papier avec une échelle choisie.

Annuler :

Annule toutes les actions de la fonction en cours.


L’utilisateur est repositionné au début de la fonction mais ne la quitte pas.
Pour sortir de la fonction, il faut appuyer sur la touche Echap ou lancer une nouvelle fonction.

Défaire :

Annulation pas à pas des actions précédentes dans la fonction en cours.

Détruire élément :

Permet de supprimer les éléments sélectionnés. L’option « Tous les éléments » permet, après
confirmation, de rendre le document de travail vierge.

Modifier élément :

Fonction permettant de modifier une option ou une opération d’un élément (contour, type de
perçage, congé, bossage, transformation…).

Modifier paramètre :

Fonction permettant de modifier la valeur numérique d’un paramètre, d’un élément ou une opération
(Diamètre, Longueur, Rayon d’un congé, Hauteur d’extrusion, …).

Insérer élément :

Cette fonction permet d’insérer un élément (point, ligne, cercle…).

Point inséré

14 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Extraire élément :

Cette fonction permet d’extraire un élément (point, ligne…)

Point à extraire

Il est aussi possible d’extraire une opération (perçage, union…).


L’élément ou l’opération est détruit mais les éléments qui ont permis sa création sont conservés.

Exemple : l’extraction d’un bossage supprime celui-ci mais pas son profil générateur
(attention toutefois car le profil reste invisible).

Déplacer parents :

Permet de déplacer une entité ainsi que ses éléments de construction.


(Clic gauche sur l’entité pour déplacer puis clic gauche pour poser l’entité).

Missler Software 15
TopSolid’Wood 2006

16 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Les entités géométriques

Missler Software 17
TopSolid’Wood 2006

Esquisse

Icône :
Menu : Profil | Esquisse

Horizontale Horizontale

Verticale

Verticale Angle 30°


Angle 30°

Sur point En tangence

Ligne

Icône :
Menu : Profil | Ligne

Polaire
(Vertical centré)

Ligne par 2
points Face

Bissectrice Angle de
contact 45° Point d’arrivée

18 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Rectangle

Icône :
Menu : Profil | Rectangle

Rectangle créé par dimensions

Objets à englober

Rectangle ENGLOBANT de marge = 0


Rectangle créé avec l’option ‘’DIAGONAL‘’

Missler Software 19
TopSolid’Wood 2006

Cercle

Icône :
Menu : Profil | Cercle

ème
2 Point
Point

er
1 Point

RAYON et CENTRE DIAMETRE et CENTRE DIAMETRE et 2 points


de passage

er Diamètre
1 Point Centre
ème
3 Point

ème
2 Point
Passage

3 POINTS de passage DIAMETRE CENTRE et 1


POINT de passage

Angle

Utiliser l’option POINT Point centre


Point

CENTRE 1 POINT de passage et


ANGLE ou point

Axe

Icône :
Menu : Profil | Axe

Axe long
Axe entre 2 éléments Axes sur éléments (L’option AXE LONG permet de remplacer
plusieurs axes alignés par un seul axe).

20 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Parallèle

Icône :
Menu : Profil | Profil parallèle

Profil de référence

Profil de référence
(avec le picking rotatif à la souris
seul l’arc est détecté).

Profil épais

Icône :
Menu : Profil | Profil épais

Symétrique = OUI Symétrique = NON

Profil standard

Icône :
Menu : Profil | Autres profils | Profil standard

Cette fonction permet de


créer un profil par inclusion
d'un profil standard.

Nota : il est possible de


stocker ses propres
profils standards.

Missler Software 21
TopSolid’Wood 2006

Polygone régulier

Icône :
Menu : Profil | Autres profils | Polygone régulier

Doucine

Icône :
Menu : Profil | Autres profils | Doucine

2
2

Profil milieu

Icône :
Menu : Profil | Autres profils | Profil milieu

Permet de créer le profil milieu entre deux profils constitués de lignes et d’arcs en correspondance.

22 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Ellipse

Icône :
Menu : Profil | Autres profils | Ellipse

Permet de créer une ellipse suivant un point centre et deux points de passage ou par 2 foyers.
Il est possible de coter ces points.

Point centre et deux points de passage 2 foyers

Spirale

Icône :
Menu : Profil | Autres profils | Spirale

Il est possible de régler 2 pas pour obtenir les 2 cas de figure suivants :

Vue de dessus
Vue de dessus

Courbe

Icône :
Menu : Profil | Courbe

Il est possible de choisir entre différents types de tracés :

Contrôle Interpolation

Missler Software 23
TopSolid’Wood 2006

C-Spline

Icône :
Menu : Profil | Autres profils | C-Spline

Il est possible de choisir entre différents types de raccord entre les arcs :
Une C-spline est composée uniquement d’arcs de cercles à la différence d’une
courbe

Contour

Icône :
Menu : Profil | Contour

La fonction contour est l’une des plus importantes fonctions de tracé dans l’application des métiers du bois.

Elle permet plusieurs types de tracés :

- Le contour par point => Les différents points de passage définissent le tracé du contour.

- Le contour par repassage ou épure => Le contour s’appuie sur des tracés 2D (lignes, arcs,
doucines,..)

- Le contour mixte (mélange des deux tracés précédents)

24 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Le contour

Missler Software 25
TopSolid’Wood 2006

Le contour
Le contour est une fonction qui permet de dessiner une géométrie qui se compose principalement
de lignes et de cercles. Ce tracé correspond à une seule entité de segments liés entre eux et non
pas à la juxtaposition d’entité 2D (lignes, cercles…)

Dans l’application du module Bois, la création du contour (géométrie de la pièce à créer) est une
étape indispensable à la modélisation 3D de l’objet.

La flexibilité de cette fonction vous permettra de dessiner la plupart des géométries, il est donc
nécessaire de bien maîtriser cet outil géométrique. Cependant cette fonction peut être complétée
par des fonctions Bois pour simplifier considérablement le tracé.

En effet, pour modéliser une pièce, il y a plusieurs possibilités :

- Première méthode : En traçant un contour simplifié de la géométrie du volume


souhaité, puis à l’aide de fonctions Bois ou CAO (perçage, rainure, feuillure, profilage…),
on travaille la pièce par enlèvement ou ajout de matière pour arriver au résultat souhaité.

Rainure décalage 55 25x9


Exemple de tracé du contour englobant la pièce à créer.

Chanfrein 10x45°

- Seconde méthode : En traçant un contour précis de la géométrie de la pièce, puis à l’aide


la fonction Extruder, on modélise la pièce.

Exemple de tracé du contour final de la pièce.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution, il faut juste en connaître les avantages et inconvénients.

L’avantage d’utiliser des opérations à pour but de simplifier considérablement le tracé de


départ et va automatiser la partie usinage de la pièce dans TopSolid’WoodCAM.

En effet le fait de réaliser une feuillure renseigne un outil et une trajectoire, un perçage, lui renseigne
un diamètre, une profondeur et un axe de perçage…

Le fait de créer le tracé de la géométrie permet de dessiner plus rapidement des pièces plus
complexes ainsi que de contraindre les dimensions suivant le souhait de l’utilisateur.

26 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Contraintes

Le contour est une fonction qui permet de dessiner un contour point par point. Au fur et à mesure,
TopSolid’Design place automatiquement des contraintes géométriques afin de figer la géométrie du
tracé.

Il existe plusieurs types de contraintes, seules les contraintes d’alignement (horizontales ou


verticales) et de perpendicularité sont crées automatiquement par le logiciel, cependant il est possible
d’en supprimer ou d’en rajouter manuellement par le menu Outil | Contraindre.

Nota : On reconnaît une contrainte par les symboles suivants.

La contrainte de
symétrie se place
par la fonction clé
plate sur la
cotation.

Lors de la création d’un contour, les valeurs numériques visibles déterminent :

- Les coordonnées relatives par rapport point précédent


- L’angle par rapport à l’axe horizontal
- La longueur du segment.

De plus, lorsque le curseur de la souris se trouve aligné horizontalement ou verticalement


en face d’un point, le curseur de la souris change d’aspect et propose de placer une
contrainte. (fig1)

Si le point de passage se trouve en face (verticalement ou horizontalement) d’un autre


point du même contour, une contrainte se crée automatiquement (trait de rappel en demi-
teinte). (fig2)

fig1 fig2

Déplacement du point
haut droit

Destruction des deux


contraintes
A) Lien et jointures.

Missler Software 27
TopSolid’Wood 2006

Liens et jointures

Lors de la création du contour, il est possible d’utiliser des options de lien et de jointure dans le cas
où la géométrie à tracer se compose de différentes entités (lignes et arcs).

On appelle lien le type de raccord entre deux points d’un tracé.

Lien intersection ou ligne

Lien Arc

Lien Tangent
Lien arc 3 points
La différence Ligne et intersection se fait dans le cas où on trace un contour par repassage
sur entité 2D.

On appelle jointure le type de raccord entre deux liens.

Jointure
congé

Jointure Chanfrein

Une fois le tracé terminé, la modification du lien ou de la jointure se fait à l’aide de la fonction.

Suivant la zone sélectionnée, il vous sera possible de choisir, de modifier le lien ou la jointure du contour.

28 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Rapporteur
Dans les options avancées, on retrouve une Option RAPPORTEUR qui permet de
créer de façon automatique la cotation angulaire dès la création du contour.

Pas de rapporteur: le segment suivant du contour n'utilisera pas de rapporteur et pourra être côté
librement.

Rapporteur incrémental: le segment suivant du contour sera construite avec un pas angulaire par
rapport à le segment précédent.

Rapporteur repère: le segment suivant du contour sera construite avec un pas angulaire par
rapport aux axes du repère courant.

Rapporteur Repère Rapporteur Incrémental

Modes de repassage

Lors de la création d’un contour s’appuyant sur des entités 2D, il existe un mode qui réduit le
nombre de clic.

SUR SEGMENT : Mode par défaut.

Il faut cliquer sur chaque élément que vous désirez utiliser comme esquisse.
Même si il s'agit d'un profil composite (profil composé de plusieurs segments, arcs ou courbes), vous
devez sélectionner tous les "tronçons" intermédiaires.

Point de
d’arrivée

Point de
départ

Missler Software 29
TopSolid’Wood 2006

SUR COMPOSITE

Dans ce mode, lorsque vous sélectionnez un profil composite, le segment désigné sera utilisé
comme point de départ sur ce profil composite, la flèche permet de gérer la direction du contour sur
le profil et il ne reste plus qu’a choisir le segment de fin.
Le contour va automatiquement raccorder le segment de début avec celui de fin.

Vous pouvez ensuite continuer à tracer le contour sur d'autres esquisses ou points.

CONTINUER AUTO

Dans ce mode, il n’est pas nécessaire d’avoir un profil composite.


Dans le cas d’une succession d’entités 2D ce mode permet de faire en quelques clics le contour qui
passe par les différentes entités à condition que le raccord entre les entités soit juste.

(Pratique dans le cas d’un import de fichier dxf).

Pt d’arrivée

Pt de départ

30 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Cotation
Pour finaliser la construction d’un contour il faut imposer ses dimensions à l’aide des fonctions de
cotation et de contraintes.

En effet, un point qui n’est pas coté ou contraint est libre de bouger dans le repère dans lequel il a été
créé. De ce fait un contour mal coté peut facilement se déformer si l’utilisateur ne le contrôle pas ou
ne lui impose pas un minimum de cotations.

La difficulté consiste à comprendre et à savoir coter habilement un contour.


Trop de cotation va sur-contraindre le tracé tandis qu’un manque de cotation ne va pas le faire
évoluer correctement.

Il y a différentes façons de coter le profil ci-dessous.


Suivant l’ordre de création des cotations, on s’aperçoit que la couleur de celle-ci change.

- Les cotes actives (vertes) qui sont modifiables et font évoluer le contour.

- Les cotes passives (jaunes) non modifiables qui sont issues d’une sur-contrainte (le
logiciel l’a automatiquement désactivée pour ne pas créer de conflit).

Sur des cas simples, le logiciel va automatiquement créer des cotes passives, mais il est possible lors de géométries complexes,
de se retrouver avec une surabondance de cotes actives et donc de sur-contraindre le contour.

Le rôle de la cotation est d’imposer une dimension. Il est donc évident de ne pas les supprimer une fois que le
contour est aux bonnes dimensions.

Pour mettre en place une cotation, il suffit de désigner les points ou les lignes concernées.
Suivant si vous cotez par rapport à des lignes ou des points, l’extrémité des cotes changera.

PARALLELE HORIZONTALE VERTICALE

Le mode LIBRE permet de choisir l’un des 3 Modes ci-dessus en fonction de la position de la souris.

Pour coter des angles il suffit de renseigner deux lignes, suivant la position de la souris lors de la
validation, on obtiendra un des 4 cas ci-dessous.

Missler Software 31
TopSolid’Wood 2006

Modification d’une cotation


Il existe deux fonctions de modification dans le logiciel :

- La modification d’un élément Edition | Modifier Élément.


- La modification d’un paramètre Paramètre | Modifier.

Suivant l’élément à modifier, il faudra savoir quelle fonction choisir, car ces deux fonctions sont
complémentaires et ne permettent pas de modifier la même chose.

Pour modifier une dimension, utiliser la fonction


Cette fonction agit sur la valeur numérique, comme par exemple la valeur du diamètre d’un perçage.

Pour modifier une option ou une caractéristique physique d’un élément, utiliser la fonction
Elle permettra de modifier par exemple le type de trou utilisé, de passer d’une ligne à un
arc, ou d’éditer une opération afin de la changer.

Dépendances entre cotations


Chaque cote créée est indépendante. En modifiant la valeur d’une cote, vous ne modifiez que la
cote sélectionnée.

Un écho rouge vous montre la cote qui va être modifiée.


Par défaut il n’y a pas de lien entre les cotes, chacune peut être modifiée indépendamment.

Il est possible de créer des dépendances entres les cotes, ainsi la modification d’une cote va
modifier toutes les cotes qui lui sont liées.

Lorsque l’on souhaite que deux (ou plus) cotes soient identiques, utiliser la fonction Paramètre | Fusionner.
Il suffira alors de montrer la /les cotes de référence (celle que l’on garde), puis la cote à modifier.

Lors de la modification, un écho rouge vous permet de contrôler les cotes à modifier.

32 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Paramètres
Les notions de dépendances entre cotes évoquées ci-dessus ne sont pas suffisantes pour pouvoir
concevoir efficacement un projet.

Par exemple, comment faire en sorte que l’épaisseur d’un fond soit deux fois plus petite que celle
d’un panneau ?

Pour répondre à cette question, il faut mettre en place des paramètres.


Si le terme «ep» correspond à l’épaisseur du panneau, alors l’épaisseur du fond correspond à
« ep/2 ».

Un paramètre se crée à l’aide de la fonction Paramètre | Créer.


Il suffit de choisir son unité, sa valeur et son nom.
L’unité par défaut est la longueur, en mm, mais il est possible de créer des paramètres angulaires,
quantitatifs, volumiques…

Pour appliquer un paramètre sur une cotation, utiliser la fonction sur la cotation, puis à l’aide de
l’option REMPLACER, écrire le nom du paramètre dans la cellule Paramètre de Remplacement.

Il est aussi possible d’écrire des équations dans cette même cellule.

Missler Software 33
TopSolid’Wood 2006

Types de contours

Les notions évoquées précédemment correspondent aux options de la fonction contour.


Suivant la pièce à modéliser, on peut être amené à utiliser les différentes méthodes de tracés suivants.

On ne va pas utiliser la même méthode pour tracer un pied tourné ou une armoire.

Le contour par point


Les différents points de passage définissent le tracé du contour, la cotation assure le dimensionnement
de la pièce.

Le contour par repassage ou épure


La construction par épure permet de s’appuyer sur de la géométrie existante (lignes, arcs,
doucines, lignes d’esquisses …) afin d’obtenir un profil qui sera associatif avec cette construction.

Le contour mixte (mélange des deux tracés précédents)


Il est possible d’alterner les deux méthodes précédentes dans le même contour.

34 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Les Points

Certaines fonctions utilisent des points de passage (centre du cercle, point de départ d’une ligne …),
dans certains cas, le point souhaité n’existe pas dans le document, l’utilisateur doit alors le créer.
Le menu Outil | Point se compose d’une liste de points géométriques qui vous permettront de créer
ces points.

Il y a 2 façons de faire un point :


- Créer le point avant d’utiliser la fonction qui s’y accrochera.
Pour créer un point, passez par le menu déroulant Outil | Points puis le sélectionner dans la liste,
vous pouvez aussi utiliser l’icône puis choisir votre point dans la liste des points particuliers.

Cette barre d’icônes correspond à la liste des points du menu Outil | Points ci-dessous.
- Créer le point à la volée (en cours de fonction).

Lorsqu’une fonction demande de renseigner un point, il est possible d’utiliser le raccourci qui
vous autorisera à créer votre point puis reprendre votre fonction en cours d’utilisation.

Il est possible de cumuler la création de points.


Par exemple, créer le point milieu de deux points centres.

Certains de ces points sont fréquemment utilisés.

Il est nécessaire de savoir les créer et plus


particulièrement les points suivants :

Point cartésien

Point décalé

Point milieu

Point centre

Point intersection profil - profil

Point sur profil

Point duplicata

Missler Software 35
TopSolid’Wood 2006

Exemples d’utilisation des points.

Légende : Point origine


Point crée

Point cartésien : Permet de créer un point grâce à 3 coordonnées X Y Z du repère courant.


Seules les cotes en X et Y apparaissent à l’écran.

Point décalé : Permet de créer un point décalé d’un point de référence.


Il est possible de décaler suivant une direction différente des axes du référentiel.

Point milieu : Permet de créer un point milieu de deux points.

Point centre : Permet de créer un point centre d’un élément (profil, arête..).
Le fait de renseigner une ligne lors de la création d’un point centre va choisir le milieu de la ligne.

36 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Point intersection profil - profil : Permet de créer un point intersection entre 2 profils ou arêtes.
Il est possible de récupérer ce type de points en maintenant le clic gauche de la souris (voir p9).

Point sur profil : Permet de créer un point sur un profil. Il existe 5 types de positions (Désignation,
Début, Milieu, Fin, Point contraint), en mode Point contraint il est possible de gérer différents types
de longueurs.

L’ensemble des points créés ci-dessus restent associatifs à leurs éléments d’origine.

Missler Software 37
TopSolid’Wood 2006

38 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Les formes simples

Missler Software 39
TopSolid’Wood 2006

Extrudée

Icône :
Menu : Forme | Extrudée

Cette fonction permet de créer des formes surfaciques ou volumiques par extrusion d'un profil ou
d’une face.
Ce profil peut-être ouvert ou fermé…
Un profil ouvert donne une surface tandis qu’un contour fermé donne un solide.

Alignement NORMAL Alignement CENTRÉ

Extrusion d’une face Sélection de plusieurs profils

Grâce aux options avancées , Il est possible de faire une forme extrudée :

- en imposant une direction d’extrusion (renseigner un axe).


- en dépouillant automatiquement toutes les faces du solide.
- avec un décalage du profil d’extrusion (vers le haut ou vers le bas).

Extrusion suivant Extrusion avec un angle Extrusion avec une


une direction de dépouille distance de décalage

40 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Il existe deux modes d’extrusions :

- le mode HAUTEUR, dans lequel l’utilisateur renseigne une valeur,


- et le mode JUSQU’À, dans lequel on peut montrer un plan ou une face définissant la
hauteur d’extrusion.

Montrer le profil Montrer la face de limitation

Tournée

Icône :
Menu : Forme | Tournée

Cette fonction permet de créer des formes surfaciques ou volumiques par rotation d'un profil autour d'un axe.

Tournée à 85° Tournée à 180°


Il est possible d’utiliser une
Sélection de plusieurs profils
liste de valeurs prédéfinies.

Profilée

Icône :
Menu : Forme | Profilée

Permet de créer une forme en faisant courir une génératrice le long d'une directrice.
Plusieurs modes de création sont disponible :
- Le mode SUR PROFILS permet d’utiliser un profil quelconque dessiné par l’utilisateur.
- Le mode FORME FIL et FORME TUBE correspondent à des sections circulaires.

1 – Désigner le profil directeur

2 – Désigner le profil
Missler Software 41
TopSolid’Wood 2006

Bloc

Icône :
Menu : Forme | Bloc

Permet de créer un bloc parallélépipédique par l'intermédiaire d'un point d'alignement et de ses trois
longueurs.
Il est possible de créer un bloc englobant (avec ou sans marge) d’une forme complexe afin d’obtenir
un brut…

Possibilité de mettre des marges


différentes par face.

Cylindre

Icône :
Menu : Forme | Cylindre Hauteur

Permet de créer une forme cylindrique solide.


Il est possible de le créer :

- Soit par 2 points de passage


- Soit une longueur et sa direction Point d’alignement

er
1 Point ème
2 Point

Cône

Icône :
Menu : Forme | Autres formes | Cône

Permet de créer 2 types de cônes : POINTU ou TRONQUÉ


Dans le cas d’un cône tronqué il est possible de
piloter différentes valeurs.

42 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Sphère

Icône :
Menu : Forme | Autres formes | Sphère

Permet de créer une sphère pilotée par son rayon ou son diamètre.

Missler Software 43
TopSolid’Wood 2006

44 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Les formes Complexes

Missler Software 45
TopSolid’Wood 2006

Réglée

Icône :
Menu : Forme | Autres formes | Réglée

Permet de créer une surface réglée ou un solide entre 2 profils ou un profil et un point.
Voir notion d’origine des profils.

Forme réglée sur 2 profils Forme réglée sur profil

Tuyau

Icône :
Menu : Forme | Autres formes | Tuyau

Proche de la fonction Profilé, la fonction Tuyau offre plus de possibilités notamment au niveau du
choix des directrices et génératrices (choix de plusieurs génératrices, directrices et contrôle du
balayage de la section par rapport à la directrice)

Il est ainsi possible de créer tous types de surface complexes à partir de ces 3 Modes.

46 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

La sélection multi-critères.

L’icône de sélection n’est pas actif par défaut, certaines fonctions en CAO vous permettront de
la dégriser afin de renseigner une ou plusieurs entités :

- de façon manuelle en les désignant dans le document 3D


- suivant des critères physiques (couleur, niveau, par boite…).

La sélection peut être utile par exemple pour modifier la couleur, le type de traits de plusieurs entités
2D, de répéter plusieurs pièces.

Le fait de cliquer sur l’icône sélection va ouvrir une nouvelle barre qui met à votre disposition un
certain nombre d'options qui vous permettrons de sélectionner à votre guise les éléments dont vous
avez besoin.

Cette barre se décompose en deux zones.

La première correspond au mode de sélection, 3 Modes : Ajouter, Filtrer, Retirer.

La 2nd zone correspond aux critères de sélection.

Exemples de critères de sélection :

Par type de pièce. (Formes, Profils, Pièces, Points, Repères…)

Par niveau (Sélection de tous les éléments du niveau sélectionné).

Par critères physiques, supérieurs ou inférieurs a une valeur.

Un compte rendu dans la barre alphanumérique permet de connaître le nombre d’éléments sélectionnés.

Missler Software 47
TopSolid’Wood 2006

48 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Les éléments de contrôle, visibilité


et les niveaux

Missler Software 49
TopSolid’Wood 2006

Éléments de contrôle
Cette fonction permet de rendre invisible/visible les éléments de contrôle d’un élément.

Par défaut, certaines fonctions rendent invisible des éléments utilisés lors d’une opération.
Le but est de ne pas surcharger l’affichage du document au fur et à mesure de sa construction.

La fonction Extruder par exemple cache automatiquement la génératrice du contour, de


même pour la fonction Unir ou Poche qui cachent les outils utilisés.

Pilotage local
Cette option permet de choisir l’opération dont on veut montrer ou cacher les éléments qui ont
permis sa réalisation.

Exemple : Si l’on édite les éléments de contrôle de la poche.

Sélectionner l’opération Edition des éléments de contrôle Cliquer une nouvelle fois sur
l’opération pour rendre invisible
les éléments de contrôle.

Pilotage global
Le mode global permet de montrer/cacher tous les éléments de contrôle d'un élément.
Dans ce mode vous devez choisir de montrer ou de cacher les éléments de contrôle par l'option
Visualiser.

Exemple : Si l’on édite les éléments de contrôle de la pièce.

Sélectionner la pièce Edition des éléments de contrôle Cliquer une nouvelle fois sur la
constituant la pièce pièce pour rendre invisible les
éléments de contrôle.

50 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

La visualisation

Il est possible de configurer et de régler l’affichage, que ce soit sur l’apparence du rendu 3D (Mode
filaire, ombré ou réaliste), du réglage des zooms et des fenêtres de travail.

Une liste d’aperçus est disponible sous l’icône Rendu, voici les grandes familles de visualisation.

Filaire Ombré Réaliste Imagerie

La liste des types de rendus est disponible sous l’icône Rendu.


Dans le même principe, il existe une palette pour les couleurs, les types de traits, de points.
Il est possible d’utiliser la sélection multiple pour modifier plusieurs entités en simultané.

Types de traits

Types de points

Palette de couleurs
Rendu

Concernant les zooms et les configurations de vues, il existe deux palettes.

Vue de dessus Zoom avant


Vue Perspective Zoom arrière
Configurer Vue Zoom sur élément
Orienter vue Zoom même échelle
Partager Vue Zoom sur repère courant
Détruire Vue Défaire zoom
Mosaïque Verticale
Les Zooms
Mosaïque Horizontale

Les vues

Missler Software 51
TopSolid’Wood 2006

Les niveaux

Les niveaux rapides vous permettent de dessiner à l'écran comme si vous utilisiez plusieurs
calques. Vous en avez 15 par défaut. Il est possible d’augmenter la quantité jusqu’à 1000 niveaux
numérotés de 0 à 999. Cette manipulation s’effectue dans Outils/Options/Barres d’icônes.
Vous pouvez à tout moment rendre un ou plusieurs niveaux actifs ou inactifs. Cela a pour effet de
rendre visible (état actif), ou invisible (état inactif), les éléments qui sont associés aux niveaux en
question. Un peu comme lorsque vous ajoutez ou enlevez un calque d'une planche à dessin.
Lors de la création d’un nouveau document, TopSolid’Wood attribue par défaut un niveau courant: le
0. La représentation de celui-ci est de couleur verte, et visible dans la barre des niveaux rapides ou
dans la barre de statut.

Niveau actif
Barre de statut

Niveau courant
Barre des niveaux rapides

« Toute construction créée est stockée sur le niveau actif »

Exemple :

Bloc construit sur le niveau 1 « courant » Sphère construite sur le niveau 2 « courant », le
niveau 1 étant désactivé.

En activant le niveau 1, le bloc réapparaît à l’écran et le niveau 2 reste courant.

52 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

La barre des niveaux rapides


La barre de niveaux rapides vous permet de gérer l’utilisation des niveaux très rapidement.

Le bouton gauche de la souris active le niveau sélectionné (rouge).


Le bouton du milieu de la souris rend courant le niveau sélectionné (vert).
Le bouton de droite ouvre une boîte de dialogue ci-dessous.

Ce champ permet de
changer le numéro du
niveau sélectionné.

Le fait de cocher cette Ce champ permet


case rend courant et de nommer le
actif le niveau niveau sélectionné.

Le fait de cocher cette


case rend actif le niveau

Le configurateur des niveaux

Le configurateur des niveaux permet de visualiser l’ensemble de niveaux


utilisé et de réaliser un certain nombre de manipulations
(Grouper, Geler, Activer ….)

Il s’ouvre en cliquant sur l’onglet niveau de la barre de statut.

Pour un complément d’information, consulter l’aide en ligne.

Missler Software 53
TopSolid’Wood 2006

54 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Les opérations

Missler Software 55
TopSolid’Wood 2006

Perçage

Icône :
Menu : Forme | Perçage

Permet de mettre en place des perçages sur des formes.

Il est possible de créer des modèles de perçage, indispensable pour


l’utilisation de la fonction multi-perçage du Menu Bois.

Il existe 3 modes de positionnement d’un perçage :

- DYNAMIQUE : Le logiciel place automatiquement l’axe du perçage par rapport aux


arrêtes de bord
- NON DYNAMIQUE : L’utilisateur fait le positionnement en renseignant la position du trou
par rapport à des arrêtes.
Dans certains cas, une cotation jaune apparaît, elle signifie que le perçage est centré sur
la face support de la pièce.
- REPERE : Dans certains cas où la face à percer n’est pas plane, il faut utiliser un repère
pour faire la mise en position de l’axe du perçage.

Exemple de plusieurs placements possibles du perçage sur la face :

Perçage pilotable dans la


longueur et la largeur de la Perçage concentrique à
forme (cotes vertes) l’arête circulaire

Il est possible de percer une face non plane


Perçage centré dans la largeur et la
grâce à la fonction REPERE
longueur de la face support (cote jaune)

56 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Poche

Icône :
Menu : Forme | Poche

Permet d’enlever de la matière dans des formes solides à partir d'un


contour fermé.

Bossage

Icône :
Menu : Forme | Bossage

Permet d’ajouter de la matière dans des formes solides à partir


d'un contour fermé.

Dans ces deux fonctions, le contour doit être dans un plan parallèle à la face à modifier, la
profondeur se fait par rapport à la face

L’option PROFIL EN PLACE signifie que le contour définit l’altitude de l’opération, il est ainsi
possible de faire ces opérations sur des faces non planes.

Limiter

Icône :
Menu : Forme | Limiter

Permet d’enlever de la matière dans des formes solides à


partir de différentes entités.

Missler Software 57
TopSolid’Wood 2006

Soustraire

Icône :
Menu : Forme | Soustraire

Permet d’enlever une forme à une autre

Unir

Icône :
Menu : Forme | Unir

Permet d’ajouter une forme à une autre

Intersecter

Icône :
Menu : Forme | Autres opérations | Intersection

Permet d’obtenir l’intersection de plusieurs formes.

Congé

Icône :
Menu : Forme | Congés

Mise en place de congés constants ou variables.


Possibilité de réaliser des coins de valises arrondis…

58 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Chanfrein

Icône :
Menu : Forme | Chanfrein

Création de chanfreins sur des arêtes de formes volumiques…


Possibilité de gérer un chanfrein avec 1 longueur et un angle ou 2
longueurs.

Dépouille

Icône :
Menu : Forme | Dépouille

Permet de dépouiller une ou plusieurs faces d'une forme solide.


Les faces doivent être planes, cylindriques ou coniques.
Possibilité de réaliser des dépouilles avec décrochement.

Évider

Icône :
Menu : Forme | Autres opérations | Évider

Permet de transformer un solide en coque en enlevant ou pas des


faces…

Filetage

Icône :
Menu : Forme | Autres opérations | Filetage

Permet de fileter des formes cylindriques ou coniques à partir de plusieurs filetages standards.

Missler Software 59
TopSolid’Wood 2006

Gorge

Icône :
Menu : Forme | Autres opérations | Gorge

Permet de créer une gorge sur des faces cylindriques.

60 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Propagation d’opérations
Exemple sur un perçage.

Propagation linéaire Propagation circulaire Propagation rectangulaire

Propagation matricielle Symétrie plane Symétrie plane double

Sur repère Sur profil Propagation par


translation circulaire

Propagation hélicoïdale Somme de propagations Multiplication de


propagations

Missler Software 61
TopSolid’Wood 2006

Les opérations qui supportent les propagations sont les suivantes :

• les perçages • Les Profilages

• les poches • Les Rainures

• les bossages • Les Feuillures

• les nervures • Les Sciages

• les gorges • Les Tournages

• les rainures • Les Tenons

• les soustractions • Les Mortaises

• les unions • Les Multi-Perçages

• Les Limitations

Lorsque l'on modifie une propagation, il est possible d’enlever certains exemplaires :

EXCLURE EXEMPLAIRE PAR SELECTION MANUELLE :

PAR PROFILS FERMÉS

62 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Atelier : Contour et paramétrage

Dans cet atelier, vous allez apprendre à :


• Dessiner un contour simple avec le Sketcheur,
• Utiliser des contraintes, la cotation …
• Créer des paramètres,
• Extruder une pièce.

Missler Software 63
TopSolid’Wood 2006

Casse tête
Le casse tête est constitué de 3 pièces dont 2 identiques.

1 Ouvrir un nouveau document de conception


Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer un contour par point


Profil \ Contour

Dessiner un Contour par point en prenant soin de


placer les contraintes d’alignement verticales et
horizontales correctement.

Pt de départ
3 Coter le contour
Coter manuellement le contour de la manière suivante.

4 Ajouter des contraintes

Utiliser la fonction Modifier élément pour ajouter une contrainte de symétrie sur l’axe X puis sur l’axe Y.
Sélectionner la cote à contraindre, puis prendre l’option CONTRAINTE.
Choisissez l’axe de symétrie*.

*Taper sur le bouton Entrée du clavier pour choisir l’axe de symétrie automatiquement.

64 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

5 Créer des paramètres


Paramètre \ Créer
Créer un paramètre x de valeur 15mm.

Type d’unité = LONGUEUR


Valeur = 15 Nom : x Désignation : Largeur encoche
Faire OK
Cliquer dans le document pour afficher le paramètre créé.

6 Modifier paramètre
Paramètre \ Modifier
REMPLACER les cotations du contour par leurs paramètres respectifs (Voir ci-dessous).

7 Extruder
Forme \ Extruder
Créer une forme extrudée sur l’axe Z+ de valeur « x »
à partir du profil.

8 Vérifier et enregistrer
Modifier la valeur du paramètre x pour valider la construction.

Renouveler la procédure pour réaliser la seconde pièce. (Voir plan du casse tête)

Missler Software 65
TopSolid’Wood 2006

66 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Blocs note

1 Ouvrir un nouveau document de conception


Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer un contour par point


Profil \ Contour

Dessiner un Contour par point en prenant soin de placer les contraintes d’alignement verticales et
horizontales correctement.

L’intérêt de cet exercice est de manipuler l’option « lien » de la fonction contour.

La fonction contour permet de basculer entre une série de lignes et d’arcs.

2 1

Pt de départ

Au niveau du point 1 choisir le lien ARC avec un rayon de 70mm

Au niveau du point 2 repasser en mode intersection et finir le contour.

Nota : Il est possible de modifier le sens de l’arc de cercle lors de la fonction en cliquant sur
le centre de celui-ci.

3 Coter le contour
Coter manuellement le contour de la manière suivante

4 Ajouter des contraintes


Utiliser la fonction Modifier élément pour ajouter une contrainte de symétrie sur l’axe X puis
sur l’axe Y.
Sélectionner la cote à contraindre, puis prendre l’option CONTRAINTE.
Choisissez l’axe de symétrie*.

*Taper sur le bouton Entrée du clavier pour choisir l’axe de symétrie automatiquement.

Missler Software 67
TopSolid’Wood 2006

5 Modifier paramètre
Paramètre \ Modifier
MODIFIER les cotations du contour par les valeurs indiquées ci-dessus.

6 Extruder
Forme \ Extruder
Créer une forme extrudée sur l’axe Z+ de valeur 5 mm
à partir du profil.

7 Enregistrer
Renouveler la procédure pour réaliser la seconde pièce. (Voir plan du Blocs note)

68 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Missler Software 69
TopSolid’Wood 2006

Porte tasses – Socle + Mat

1 Ouvrir un nouveau document de conception


Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer des polygones réguliers


Profil \ Autres profils \ Polygone régulier
Construire deux polygones réguliers de 8 sommets
passant par le point 0 du repère absolu. L’un aura pour
diamètre 50mm et l’autre 140mm.

3 Extruder
Forme \ Extruder
Extruder l’octogone de Ø 140 en Z - d’une valeur de
24mm puis celui de Ø 50 en Z + d’une valeur de 297
mm.

4 Chanfreins
Forme \ Chanfreins
Mettre en place les chanfreins de 10mm de coté sur le
socle et de 25 x 7 mm sur le mat.

5 Enregistrer

Porte tasses – Clé

1 Ouvrir un nouveau document de conception


Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer un contour par point


Profil \ Contour
Dessiner un Contour par point en prenant soin de placer les contraintes d’alignement verticales et
horizontales correctement.

3 Coter le contour
Coter manuellement le contour de la manière suivante

4 Extruder
Forme \ Extruder
Extruder le profil en Z + d’une valeur de 7 mm.

5 Enregistrer

70 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Atelier : Contour par repassage

Dans cet atelier, vous allez apprendre à :


• Tracer des entités 2D, (Lignes d’esquisses, parallèles,
lignes)
• Utiliser des contraintes, la cotation …
• Tourner des pièces.

Missler Software 71
TopSolid’Wood 2006

Poivrier
1 Ouvrir un nouveau document de conception
Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer en bleu une ligne d’esquisse verticale et une horizontale passant par le centre du repère.
Profil \ Ligne d’esquisse.

3 Rendre courant le niveau 1 (Le chiffre 1 doit apparaître en vert).

4 En gris tracer les différentes parallèles de la ligne d’esquisse verticale.


Profil \Parallèle.

5 Rendre courant le niveau 2 et désactivez le niveau 1 (en noir).

6 En noir, tracer les différentes parallèles horizontales.


Penser à changer le profil de référence pour chaque parallèle en respectant les flèches ci dessous.

72 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

7 Rendre courant le niveau 3.

8 Désactivez le niveau 2.
Dans la barre de niveaux rapides, le chiffre 3 doit être vert et le chiffre 2 noir.

nd
9 Faire le tracé de la 2 série de parallèles horizontales. (Schéma ci dessous).

10 Rendre courant le niveau 4, et rendre actif les Niveaux 0. 1. 2. 3

L’activation des niveaux va rendre visibles les éléments qui ont été
crées sur les différents calques.
Il existe différents outil graphiques dans le logiciel pour faciliter
la manipulation.

Les niveaux :

Une bonne gestion des niveaux permet de mieux gérer et de faciliter


La modélisation des pièces.

Les attributs de visibilité et invisibilité :

Certaines fonctions vont automatiquement rendre visible ou invisible


les éléments, il est toutefois possible de forcer ce choix.

Les filtres de visualisation :

Suivant certains critères, on peut demander au logiciel de filtrer


graphiquement certains éléments.

Nous allons activer un filtre qui va rendre invisible temporairement


toutes les cotations afin de faciliter les prochaines manipulations.

Dans la barre d’icône système, sous l’icône de visibilité

se trouve une fonction « filtres de visualisation »

Cochez le filtre de cotation puis validez.

Il suffira de décocher la case pour retrouver les cotations.

Missler Software 73
TopSolid’Wood 2006

Nous allons à présent créer les profils (cercles, lignes, ellipses) utiles au tracé du contour final du poivrier.
Nous utiliserons les parallèles verticales et horizontales précédentes pour appuyer les centres et les
points de passage de ces entités 2D.

Passage Centre

Cercle de rayon 5mm

Ellipse pilotée par deux


points de passage.

Cercles pilotés par un point


centre et un point de passage.

Cercle de rayon 2mm

Cercle piloté par un point


centre et tangent à un autre
cercle.
Pour imposer la tangente montrer le
cercle, puis valider par un clic
gauche.

Cercle piloté par un point


centre et un point de
passage.

74 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

11 Tracer les cercles, l’ellipse et la ligne de schéma ci-dessus.


Profil \Cercle. Profil \Ligne. Profil \Autres Profils\Ellipse.
Afin de pouvoir accrocher les points centres et de passage, il faut savoir désigner le point
d’intersection entre deux entités.

Il y a deux possibilités pour récupérer ces points :

A l’aide de la souris en maintenant le clic gauche tout en se rapprochant du point désiré.

A l’aide de la barre d’outils « Points » du logiciel. (Dans ce cas le point intersection profil/profil)

Cette liste de points est très utile pour récupérer des points particuliers (centres, décalés, milieu, sur profil...)

12 Nous allons à présent créer les contours par repassage qui serviront à générer les formes
tournées.

Pour faciliter la création du contour, nous allons modifier l’épaisseur et le type de tous les traits du
document, il sera ainsi plus facile de tracer le contour qui sera en trait épais.

Modifier le type et l’épaisseur des traits.

Sélectionner dans la liste un trait en pointillé, puis cliquez sur l’icône du trait.
Sélectionner les éléments

Il est possible de faire une sélection par boite en maintenant le clic gauche en englobant tous les profils.

Une fois la modification des lignes de construction terminée pensez à mettre un trait épais pour la
création du contour suivant.

13 Rendre courant le niveau 5.

Le poivrier est composé de 5 formes, il faudra donc créer cinq contours.

er
14 Créer le 1 contour.
Profil \Contour.

Un contour par repassage se crée en s’appuyant sur différentes entités 2D. Il n’est pas
nécessaire de chercher à prendre les points d’intersection entre les différentes entités, la
fonction contour va automatiquement faire le raccord.

1 : Cliquer la ligne d’esquisse verticale.


Dans la mesure où l’on ne renseigne pas le point de départ, le contour recouvre entièrement la
ligne, ceci ne gênera pas le tracé, à la fin du contour la partie en excédent sera coupée.

Missler Software 75
TopSolid’Wood 2006

2 : Cliquer sur le cercle.


Le sens de parcours du contour sur le cercle (horaire ou antihoraire) est fonction de la position
de la souris au moment de la sélection.

3 : Fermer le contour en cliquant sur son début.


Lorsque l’on clique sur le début du contour, le logiciel va automatiquement fermer celui-ci et
ajuster son départ.

nd
15 Créer le 2 contour.
nd
Dans le même principe créer le 2 contour, sur le point 3 choisir un lien tangent puis accrocher
ce lien sur le point suivant.

76 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

16 Créer les contours 3, 4 et 5.

N° 3 N° 5 N° 4

R8

17 Tourner en Y+ sur 360° les contours pour créer l es volumes.


Forme \ Tournée.
Il est possible de modifier la matière courante (dans la barre de Status)
avant de tourner les pièces afin de gérer le rendu réaliste.

Missler Software 77
TopSolid’Wood 2006

78 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Atelier : Création d’un tabouret

Dans cet atelier, vous allez apprendre à :


• Utiliser les différents types de contours,
• Extruder avec des décalages,
• Réaliser des opérations sur forme (soustraire).

Missler Software 79
TopSolid’Wood 2006

Tabouret

1 Ouvrir un nouveau document de conception


Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer un contour rectangulaire centré verticalement.

3 Créer un point décalé en Y+ de 10 mm du point haut gauche.


Outil \ Points \ Point décalé.

4 Changer de couleur et créer un nouveau contour rectangulaire.


Effectuer la cotation du contour suivant le plan ci-dessous.

5 Changer de couleur et créer le contour ci contre


Effectuer la cotation du contour suivant le plan dessous. Avant de coter la section de 30mm de la
pièce, pensez à poser une contrainte de parallélisme entre les 2 côtés du contour.

Outil \ Contraindre.

80 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

6 Faire une duplication du contour en symétrie plane de plan YZ.


Edition \ Dupliquer.

7 Tracer une ligne d’esquisse.


Profil \ Ligne d’esquisse.
Cette ligne d’esquisse passe par un des points bas du pied gauche. (fig. ci-dessous)

Pensez à changer de couleur pour permettre une meilleure compréhension du tracé.

8 Faire deux profils parallèles.


Profil \ Parallèle.

ère
La 1 à 50mm par rapport à la ligne d’esquisse.
nd ère
La 2 a 30mm par rapport à la 1 parallèle.

Pour changer de référence utiliser la fonction

9 Tracer un contour.
Profil \ Contour
Ce contour s’appuie sur les différents profils (parallèles et pieds), utilisez un trait plus épais pour
bien marquer la différence entre le contour les entités.

Pour finaliser le contour, il suffit de montrer le point ou le début du contour, dans ce cas le symbole
suivant apparaît, ce qui indique que le contour est bien fermé.

Missler Software 81
TopSolid’Wood 2006

10 Créer un contour rectangulaire.


Profil \ Contour
Ce contour sera centré verticalement, de section 50mm x 20mm, puis coté à 10mm par rapport au
dessus de la traverse basse.

11 Rendre courant le niveau 1. (le chiffre 1 doit apparaître en vert).

12 Extruder les différents contours.


Forme \ Extruder.
Extruder un à un en Z- de 30mm avec un décalage de 30mm les contours suivants.

13 Extruder la latte et l’entretoise.


Forme \ Extruder.
Extruder en Z- d’une valeur de 350mm

82 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

14 Créer un repère sur face contraint sur l’entretoise, puis le rendre courant
Outil \ Repères \ Repère sur face contraint.

15 Répéter en symétrie le piètement


Edition \ Répéter
Faire une répétition « symétrie plane YZ » pour créer la partie droite du piètement.

16 Soustraire les pièces pour faire les entailles.


Forme \ Soustraction.
La latte de l’assise se soustrait avec la répétition de la traverse haute.
L’entretoise se soustrait avec la répétition de la traverse basse.
Il faut modifier l’option qui cache les outils pour ne pas rendre invisibles les pièces.

17 Répéter la latte
Edition \ Répéter
Faire une répétition « Linéaire en Y- distance 250mm et nombre 5 » de la latte pour modéliser l’assise.

Missler Software 83
TopSolid’Wood 2006

Les Repères

Dans le même principe que la barre de points, il existe une barre de repères.
Un repère peut être assimilé à un plan de travail sur lequel viennent s’appuyer les différentes
constructions du projet 3D.
Par défaut chaque fichier possède un repère absolu, la grille qui entoure ce repère signifie qu’il est courant.
Le fait qu’un repère soit courant implique que tout tracé serra encré dans son plan XY.
Il est possible de créer plusieurs repères pour simplifier la conception du projet.

Pour changer de repère courant il faut utiliser la fonction puis cliquer sur le nouveau repère.

Le menu Outil | Repères se compose d’une liste de repères particuliers qui vous permettront de
simplifier vos constructions

Certains de ces repères sont fréquemment utilisés.

Il est nécessaire de savoir les créer et plus particulièrement les repères suivants :

Repère sur point

Repère sur 3 points

Repère sur 2 axes

Repère sur face

Repère sur face et point

Repère sur face contraint

Repère duplicata

L’utilisation de la fonction sur un repère permet de modifier


manuellement son orientation. La zone Orientation permet de
modifier chacun des axes suivant un incrément angulaire
modifiable.

84 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Exemples d’utilisation des repères

Repère sur point : Le repère sur point à la particularité de garder l’orientation du repère courant
dont il dépend tout en se positionnant sur le point désigné.

Repère sur 3 points : L’orientation du repère par trois points se fait par ses points de passage, le premier
défini l’origine 0 du repère, le second la position du point qui défini l’axe X et enfin le dernier pour l’axe Y.

Repère sur 2 axes : A partir de deux profils on définit le sens des axes X+ et Y+ du repère. Le sens
des flèches défini le sens positif des axes.

Repère sur face : Crée un repère positionné au centre de la face sélectionnée.


Attention : Ce repère se positionne au centre de la face au moment de sa création mais il n’est pas contraint, toute
modification de la géométrie peut le déplacer.

Missler Software 85
TopSolid’Wood 2006

Repère sur face et point : Crée un repère en permettant de gérer son orientation par une
face de référence puis sa position par un point.

Repère sur face contraint : Il se colle à la face sélectionnée, en mode DYNAMIQUE il réagit
comme un perçage en se cotant par rapport aux arrêtes de bord les plus proches (cotes vertes).
Suivant sa position il va automatiquement se centrer sur la face (cotes jaunes).

Un repère avec deux cotes jaunes signifie qu’il est centré sur la longueur et la largeur de la face.
Une seule cote jaune indique qu’il est centré sur un des deux côtés.

Repère contraint
coaxial à l’arrête Repère contraint
circulaire par rapport aux
arrêtes de bord

Repère contraint
centré sur la face

Repère duplicata : Crée un repère suivant une transformation identique à celles des
fonctions de duplication et de répétition.

Pour modifier manuellement l’orientation d’un repère il suffit d’utiliser la fonction sur le repère,
puis de modifier l’orientation des axes.
Pour rendre courant un repère utiliser la fonction repère courant.

86 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Mémo : Dupliquer – Répéter

Missler Software 87
TopSolid’Wood 2006

Il existe 2 possibilités de « copies » de pièces : DUPLIQUER ou REPETER.

Dupliquer
Cette fonction est utilisée lorsqu’on souhaite obtenir un ou plusieurs exemplaires
supplémentaires identiques et associatifs à l'original.

Cette fonction ne permet pas de gérer un paramétrage du nombre d’exemplaires.

Lorsque l’on réalise une duplication, on crée un lien qui lie le modèle à chacune des pièces
crées. Le sens est unique : du modèle vers l’exemplaire.

Modèle

Eléments
dupliqués en 3
exemplaires

Opérations ultérieures

Modèle

En utilisant cette option, une opération réalisée


sur l'élément Modèle sera systématiquement
répercutée sur les éléments dupliqués.

En effectuant un chanfrein sur le modèle, celui-ci sera


automatiquement effectué sur les différents
exemplaires (le lien fait la mise à jour).

Modèle

Pièce modifiée.
Par contre, si on réalise une opération sur une
des pièces dupliquées, la mise à jour n’aura
pas lieu.

Le fait de modifier un exemplaire ne coupe


en aucun cas le lien qui le lie au modèle.

88 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Modèle
Il est toutefois possible de couper ce lien.
Liens actifs
Sélectionner l’icône modifie , puis cliquer désactivés sur
sur l’exemplaire dont les liens seront désactivés. cette pièce.
Utiliser l’option SUIVRE LES OPERATIONS
EXISTANTES.

Si on effectue une opération sur le modèle, la


mise à jour se fait sur les liens actifs.

Opérations existantes

Cette option permet d’effectuer une opération sur le modèle sans que celle-ci ne soit réalisée
sur les éléments dupliqués.
Modèle

La réalisation d’un chanfrein sur le modèle


ne sera pas effectué sur les exemplaires (le
lien est désactivé)

Une fois qu’un lien est coupé et que le modèle est


modifié, on ne peut plus redéfinir le mode.

Exploitation dans la nomenclature


Toutes les pièces issues d’une duplication sont liées en géométrie, et peuvent être défini
indépendamment. Chaque pièce aura ses propres informations (désignation, la matière, les
débits…).

Missler Software 89
TopSolid’Wood 2006

Répéter

Le principe est le même. On montre la pièce à répéter puis on choisit une transformation,
enfin on renseigne la distance et le nombre. La différence se porte principalement sur le lien
qui lie le modèle à ses exemplaires. Toute modification sur le modèle entraînera la mise à jour
des exemplaires.

Lors d’une répétition, il faut savoir que l’exemplaire 1 superposera toujours le modèle.
Par défaut le modèle est rendu invisible mais il est possible de le rendre visible.
Une mauvaise gestion de ce principe peut poser problème.

1 – Modèle invisible
invisible
2
3
4

Répétition

Contrairement à une duplication, on peut piloter par un paramètre le nombre de pièces à répéter.
Suivant la quantité et le type de copie utiliser, le résultat varie.

1 – Modèle invisible 1 = Modèle visible


invisible invisible
2 2
3 3
4

Pour une répétition, en Pour une duplication, en


demandant 3 exemplaires demandant 3 exemplaires

Lors d’une répétition, il est possible de choisir entre 2 modes de répartition :

Distance totale :

La valeur pilotée correspond à la distance « l »


entre le modèle et le dernier exemplaire (on
répartit un nombre sur une distance).

90 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Distance par exemplaire

La valeur pilotée correspond au pas entre 2


exemplaires (on impose un pas et un nombre).

Pour éditer le modèle, 2 possibilités sont proposées : L’utilisation de l’arbre de construction ou


la clé plate.

Utilisation de l’arbre de construction

Ouvrir l’arbre de construction, puis Editer la répétition.

Le mode de fonctionnement est simple :

- si les EXEMPLAIRES sont en caractères gras, le modèle est invisible à l’écran,


- si le MODELE est en caractères gras, inversement, ce sont les exemplaires qui sont
invisibles à l’écran.

Pour rendre visible ou invisible le


modèle, il faut faire un clic droit sur
la ligne identifiant la répétition.

Dans la liste, sélectionner Modèle =


INVISIBLE pour faire apparaître et
inversement pour le faire disparaître.

Il faut impérativement être en mode


de visibilité Invisible=Caché.
Ce mode vous permettra de ne pas
confondre le modèle et les
exemplaires de la répétition.

Missler Software 91
TopSolid’Wood 2006

Utilisation de la clé plate

Lancer la fonction Modifier élément .

Montrer un exemplaire de la répétition, puis sélectionner l’onglet EDITER MODELE pour faire
apparaître le modèle.

1 – Modèle invisible Modèle – 1 invisible


2
3
4

Répétition invisible
Répétition

Pour retrouver la répétition, lancer la fonction Répéter.


Sélectionner l’onglet MONTRER REPETITION, puis montrer le modèle.
Un filtre de sélection vous permettra de désigner uniquement des modèles.

1 – Modèle invisible
Modèle – 1 invisible
2
3
4

Répétition invisible Répétition

Exclure des exemplaires dans une répétition

La répétition crée un « ensemble » des pièces répétées, l’avantage est que l’on peut exclure
un ou plusieurs exemplaires.

92 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Pour extraire des exemplaires indésirables, utiliser la clé plate et montrer la répétition.
Sélectionnez PROPAGATION, puis EXCLURE EXEMPLAIRE.
Montrer les exemplaires à extraire.

Exemplaires sélectionnés Exemplaires extraits

Faire OK.

Les pièces enlevées ne sont pas détruites.

Pour les ramener, même procédure que précédemment, et il vous suffira de sélectionner
REMETTRE EXEMPLAIRES.

Modification du modèle

Si le modèle est modifié par une opération (ex perçage), l’opération apparaîtra sur la totalité de la
répétition.

Modèle

Répétition

Opération sur une répétition

En revanche, si l’opération est effectuée sur un des éléments répétés, elle ne se répercutera pas sur
les autres. L’historique vous indiquera alors l’exemplaire qui a été modifié.

1
2 – Retouché
3
4

Missler Software 93
TopSolid’Wood 2006

Exploitation dans la nomenclature

Toutes les pièces issues d’une répétition sont considérées comme identiques.
Les modifications des informations définies sur le modèle (désignation, la matière, les débits…) sont
automatiquement répercutées sur les exemplaires.

94 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Atelier : Création d’une traverse cintrée

Dans cet atelier, vous allez apprendre à :


• Construire une esquisse,
• Utiliser les différents types de points et repères,
• Créer un contour par repassage,
• Extruder avec un décalage et une dépouille,
• Réaliser des opérations sur forme (soustraire, limiter…)
• Propager une opération.

Missler Software 95
TopSolid’Wood 2006

Créer la géométrie de la traverse

1 Ouvrir un nouveau document de conception


Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer un contour rectangulaire


Profil \ Contour \ Rectangulaire
Dessiner un Contour RECTANGULAIRE en COTATION AUTOMATIQUE.

3 Ajouter des contraintes


Utiliser la fonction Modifier élément pour ajouter une contrainte de symétrie sur l’axe X puis
sur l’axe Y.
Sélectionner la cote à contraindre, cliquer sur CONTRAINTE puis montrer l’axe à utiliser.

4 Modifier paramètre
Paramètre \ Modifier
Remplacer les cotations du contour par les valeurs ci-dessus.

5 Créer des points décalés


Outils \ Points \ Point décalé
Créer un point décalé suivant Y+ de 19 mm à partir des points inférieur droit et gauche.
Les points créés correspondent aux points A et B ci-dessous.

A B

96 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

6 Créer un point centre


Outils \ Points \ Point centre
Créer un point centre sur le segment bas du rectangle.

7 Créer un arc de cercle


Profil \ Cercle
Montrer le point A, puis le segment du haut pour que l’arc soit tangent à celui-ci, et enfin le point B.

8 Créer une parallèle


Profil \ Profil parallèle
Tracer une parallèle de 23 mm à partir de l’arc de cercle créé précédemment.

9 Activer le niveau 1
Rendre courant le niveau 1

10 Créer un contour
Profil \ Contour
Dessiner le contour fermé comme ci-contre. (Contour de la zone hachurée)

Missler Software 97
TopSolid’Wood 2006

Modéliser la traverse

11 Extruder
Forme \ Extruder
Extruder le contour d’une valeur 130 mm en direction de Z-

12 Activer le niveau 2
Rendre courant le niveau 2

13 Créer un repère
Outils \ Repères \ Repère 2 axes
Cliquer sur POINT DE PASSAGE et montrer le point centre
créé précédemment (soit le point C).
Sélectionner X+ pour l’axe X et Z+ pour l’axe Y.
Cliquer sur RENDRE COURANT.

14 Créer des points décalés


Outils \ Points \ Point décalé
Créer un point décalé suivant Y- de 110 mm à partir du point origine du repère courant.
Réaliser à partir du point créé précédemment, un second point décalé de 60 mm suivant X- .

15 Créer des points décalés


Outils \ Points \ Point décalé
Créer un point milieu à partir des points 1 et 2.

2
1

98 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

16 Créer ligne d’esquisse


Profil \ Ligne d’esquisse
Tracer une première ligne d’esquisse horizontale
passant par le point 1, puis une seconde passant
par le point 2. 2

1
17 Limiter un segment
Profil \ Limiter
Limiter les 2 lignes d’esquisse jusqu'à l’arête extérieure gauche de la pièce.
Sélectionner une des deux lignes, puis montrer l’arête.
Enfin, cliquer sur FAIRE LIMITATION.
Faire de même pour la seconde ligne.

Arête à utiliser Résultat

18 Créer des arcs de cercles


Profil \ Cercle

Montrer le point 1, puis le segment du Montrer le point 2, puis le segment


haut pour que l’arc soit tangent à celui- du bas pour que l’arc soit tangent à
ci, et enfin le point 2. celui-ci, et enfin le point 3.

2 2

Missler Software 99
TopSolid’Wood 2006

19 Créer un contour
Profil \ Contour
Dessiner le contour ouvert comme ci-contre.
Le point de départ de celui-ci sera le point A et il se
terminera au point B.

A
20 Réaliser un motif
Profil \ Motif
Créer un motif permet de répéter un profil et de lier l'ensemble des profils transformés.
Montrer le profil doucine et choisir le mode de répétition par SYMETRIE PLANE. Utiliser le plan
YZ.

Découper la traverse

21 Limiter par un profil


Forme \ Limiter
Sélectionner dans la liste limiter : PAR UN PROFIL BALAYÉ.
Montrer la pièce puis le profil construit précédemment.
La flèche correspondant à la direction de suppression de matière.
Faire OK.

22 Activer le niveau 3
Rendre courant le niveau 3

100 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Réaliser des queues d’arondes

23 Créer un contour rectangulaire


Profil \ Contour \ Rectangulaire
Dessiner un Contour RECTANGULAIRE de 17 mm de
longueur par 15 mm de hauteur.

24 Coter un contour
Outils \ Cotation
Positionner le contour comme ci-contre, soit à 3 mm du
haut et 5 mm vers l’extérieur.

25 Congé
Profil \ Congé
Utiliser le mode LOCAL pour réaliser un congé de 7.5
mm sur le contour rectangulaire comme ci-contre.

26 Extruder
Forme \ Extruder
Extruder le contour d’une valeur 15 mm en direction de Z+.
Utiliser les options avancées >> pour renseigner l’angle de
dépouille de 10° et la distance de décalage de -10 mm.

27 Soustraire
Forme \ Soustraire
Montrer la traverse cintrée, puis utiliser comme outil la forme créé auparavant.

28 Propager une opération


Forme \ Propager opération
Cliquer sur la soustraction qui vient d’être réalisée.
Sélectionner dans la liste MULTIPLICATION DE PROPAGATIONS.

- Propagation n°1 :
Utiliser le mode LINEAIRE, en direction de Y-.
Cliquer sur Distance totale pour passer en Distribution par exemplaire : 26.5
Le nombre d’exemplaire est de 4.

- Propagation n°2 :
Sélectionner dans la liste SYMETRIE PLANE et cliquer
sur YZ.

Faire STOP.

Missler Software 101


TopSolid’Wood 2006

L’arbre de construction.
L’arbre de construction ou historique joue un rôle important dans la gestion de vos projets :

Il permet :
- de visualiser la chronologie des opérations sur une pièce ou un assemblage.
- de pouvoir agir sur les paramètres et ainsi de modifier la topologie des pièces.

Ouverture de l’arbre.

Il se situe entre la zone graphique et la barre d'icônes de contextes.


Lorsque vous amenez le curseur de la souris dessus, celui-ci prend l'aspect de deux flèches
horizontales, à ce moment, si vous faites un clic avec le bouton gauche de votre souris, vous voyez
apparaître une fenêtre vide. C'est l'arbre symbolique :

Curseur

Un raccourci clavier permet d’ouvrir/ fermer l’arbre, presser les boutons « Ctrl+² ».

Après l'ouverture de l'arbre, vous pouvez choisir un ensemble d'éléments dans la liste proposée
(cette liste se complète au fur et à mesure des fonctions utilisées) ou choisir un élément pour afficher
son arbre de construction. (Toutes les pièces définies seront regroupées sous ENSEMBLE).

Liste des ensembles

Edition d’une pièce

102 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Opérations dans l’arbre.

Il est possible d’effectuer un certain nombre d’actions depuis l’arborescence, de la simple


modification jusqu'à la destruction d’une opération ou d’une forme.

Un clic droit sur une des lignes de l’historique donnera accès à différentes options.
Ces options varient en fonction de l’élément sélectionné.

Modification opération
Principales fonctions :

o Analyser :
Affiche les informations de la pièce (type, attributs,
encombrement).

o Détruire :
Supprime l’élément.

o Modifier :
Permet d’accéder aux options de la fonction afin de les modifier.

o Contrôles :
Affiche tous les éléments de contrôle de la pièce (profils, cotes).

o Tolérance = 0.01 mm
Modification de la tolérance graphique de modélisation.
Principalement utilisée pour les formes complexes (réglée, tuyaux,...).

o Visible = OUI
Affiche ou masque la pièce (les pièces visibles sont affichées en caractères gras)

o Désignation
Affecte une désignation à la pièce, cette désignation sera
utilisée pour la nomenclature.

o Zoom :
Modification paramètre
Réalise un zoom global sur l’élément.

o Désactivé : Active / Désactive l’opération.

o Activer niveau de l’élément = 0


Active et rend courant le niveau de l'élément et désactive
tous les autres niveaux.

o Créer un curseur de simplification.


Active le mode simplifié permettant d'alléger les assemblages.

o Editer :
Obtenir l’arbre d’un autre élément

o Vider :
Efface l’arbre

o Rechercher
Retrouver facilement une pièce dans une arborescence.

o Racine :
Affiche l'arbre de l'élément sélectionné (fonction inverse de Remonter).

Missler Software 103


TopSolid’Wood 2006

o Géométrie conservée = NON ou OUI

Force la conservation d'un résultat intermédiaire pour l'opération afin d'optimiser le temps de calcul lors
de la mise à jour de la pièce.
Lorsque la géométrie d'une opération est conservée les signes <> apparaissent après le nom de
l'opération.

Visualisation dans l’arbre.


Dans l’arbre, la petite flèche rouge précédée de 3/3 dans l’exemple ci-dessous, signifie qu’il y a 3
opérations sur la pièce éditée.

Il est possible de déplacer cette flèche dans l’arbre et ainsi visualiser les différents états de la pièce, il
suffit juste de faire glisser la flèche sur une opération, elle se place toujours au dessus de celle ci.

104 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Memo : Différentes techniques


d’assemblage.

Dans ce memo vous allez découvrir les différentes


méthodes d’assemblage :

• La notion de conception en place.


(L’ensemble du projet sera conçu sur un seul fichier).
• La notion de conception par remontage de composants.
(Créer un projet à partir de plusieurs fichiers).
• Principes et gestion des deux méthodes.

Missler Software 105


TopSolid’Wood 2006

Introduction

Topsolid’Design est un logiciel permettant librement de concevoir des projets 3D.


Contrairement à d’autres logiciels, il est possible de choisir entres plusieurs méthodes de
conception pour atteindre son objectif.

Il est ainsi possible de gérer la méthode de conception en fonction du projet à créer afin de
simplifier et optimiser le travail à effectuer.

Les deux principales méthodes de conception sont :


- La conception en place.
- La conception par remontage.
Tout en étant complémentaires, ces deux méthodes permettront aux utilisateurs de garder
flexibilité et puissance.

Principes de base.

Conception en place.

Le principe de conception en place consiste à créer le projet sur un seul document,


les pièces sont conçues dans le même fichier.

La cotation et les contraintes assurent le positionnement des pièces entre elles.


On se retrouve donc avec un ensemble qui contient plusieurs pièces.

Conception par remontage.

Le principe de conception par remontage consiste à créer un projet à partir de


l’assemblage de plusieurs fichiers.
L’assemblage des pièces dans le fichier se fait par l’utilisateur suivant deux méthodes :

- par contraintes de positionnement.


- Par points clés.
On se retrouve donc avec un fichier contenant un ensemble faisant référence à plusieurs fichiers.

Assemblage sur un
nouveau fichier.

106 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Conception d’un projet

Le choix d’une conception en place ou du remontage dépends de la complexité et de


l’utilité des éléments à dessiner.

Pour réaliser le projet suivant, il faut avoir une réflexion sur les différents sous
ensembles de la desserte.
Dans ce cas nous allons décomposer la desserte en 2 principaux sous- ensembles :

- une caisse composée de :

- 4 panneaux plaqués en chants 4/10.


- Tourillons.
- Excentriques.
- Roulettes.

- 3 tiroirs composés de :

- Une caisse en fond rainure.


- 1 paire de coulisses avec ses vis de fixation.
- Une façade bois.
- Une poignée.

Cette analyse permet de se donner une idée sur la méthode de conception à utiliser pour
chaque « sous ensemble ».
Le tiroir sera dessiné sur un fichier indépendant, et sera inséré par remontage, ce qui
permettra de le réutiliser par la suite sur une conception future.

Comment choisir la méthode de conception de ce même tiroir ?

En effet il est possible de dessiner tout le tiroir dans le même fichier ou de le composer à partir
de pièces (Coulisses, Façade, Poignée, Vis, Caisse tiroir).
Si les éléments qui composent le tiroir peuvent être utilisés dans d’autres projets, il est
préférable de les dessiner sur des fichiers distincts puis de les assembler, c’est le cas de la poignée,
de la coulisse…
La caisse du tiroir elle sera dessinée dans le même fichier.

Un même projet peut être conçu à partir des deux méthodes (en place \ remontage), il ne faut
pas préférer une méthode à une autre, il faut juste connaître les avantages de chacune pour mieux
faire son choix.
La conception en place est plus simple pour concevoir (tous les paramètres se trouvent dans
le même fichier, ce qui rend très facile la relation entre les pièces), il faut par contre avoir une bonne
gestion des couleurs, visibilités et niveaux pour ne pas se laisser dépasser par le nombre d’éléments
du document.
La conception en place permet de décomposer un projet en sous ensembles ce qui permettra
par la suite de réutiliser ces fichiers dans d’autres conceptions ou de décliner facilement un projet.
Le schéma suivant propose un processus de conception utilisant de la conception en place et
du remontage de composant

Missler Software 107


TopSolid’Wood 2006

La caisse est dessinée en place, les composants Le tiroir est assemblé à partir des
(quincaillerie) sont insérés dans le fichier caisse. différents composants par
remontage sur le fichier tiroir.

Conception en place. Création de la caisse à partir de la


caisse et du tiroir inclus 3 fois.
Conception par remontage.
Création d’un éclaté à partir du projet 3D

A partir d’un fichier 3D il est possible de créer une grande quantité de documents, Plans, Programmes, Animations…..

Création de nomenclatures (Excel ou Draft). Création de documents de mise en plan.

108 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Atelier : Création d’une table basse

Dans cet atelier, vous allez apprendre à :


• Utiliser la notion de remontage de
composants (Créer un projet à partir de
plusieurs fichiers).
• Mettre en place des contraintes de
positionnement.
• Utiliser la fonction répétition.

Missler Software 109


TopSolid’Wood 2006

Création du pied

1 Ouvrir un nouveau document de conception.


Fichier \ Nouveau
Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

2 Créer un contour rectangulaire.


Profil \ Contour
Dessiner un contour RECTANGULAIRE en COTATION AUTOMATIQUE.

3 Modifier les cotations du contour


Paramètre \ Modifier
Imposer les deux cotations à 60mm pour avoir une section carrée.

4 Extruder le contour du pied.


Forme \ Extruder
Extruder dans la direction Z+ d’une valeur de 225 mm.

5 Percer le dessus du pied.


Forme \ Perçage
Faire un trou lisse de 10 mm diamètre et de 30mm de profondeur avec un angle de fond de 180°.
Percer la face du dessus en son centre.

6 Réaliser les chanfreins.


Forme \ Chanfrein
Sélectionner l’ensemble des arrêtes du volume et appliquez
un chanfrein de 2mm x 2 mm.

110 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

7 Extruder une face.


Forme \ Extruder
A l’aide de l’option SUR FACE , sélectionnez la face issue du fond plat du perçage pour créer la
tige métallique. La hauteur d’extrusion est de 160mm.
Penser à utiliser la Désignation Rotative (voir p3) pour sélectionner la face.

8 Définir les pièces crées.


Bois \ Définir pièce
La fonction va automatiquement gérer le sens du fil et les débits pour la nomenclature.
Valider la sélection des axes automatiques puis renseignez la désignation et la matière pour
chaque pièce : Le pied / chêne - La tige / acier.

9 Définir l’ensemble Définir l’ensemble du fichier.


Bois \ Définir ensemble
A l’aide de l’option CARACTERISTIQUES, Définir l’ensemble du fichier en tant que Pied

10 Enregistrer le fichier.
Fichier \ Enregistrer
Créer un dossier « table basse » puis enregistrer ce fichier sous le nom de Pied.top
Pensez à structurer et à gérer vos fichiers pour faciliter une recherche ou une modification ultérieure.

Création du socle du piètement

11 Ouvrir un nouveau document de conception.


Fichier \ Nouveau
Prendre dans la liste proposée un Nouveau document de conception Pas de modèle.

12 Créer un contour rectangulaire.


Profil \ Contour
Dessiner un contour RECTANGULAIRE en COTATION AUTOMATIQUE.
L’angle bas gauche de ce contour rectangulaire sera accroché sur l’origine du repère absolu.

13 Modifier les cotations du contour.


Paramètre \ Modifier
Imposer les deux cotations à 510mm pour
avoir une section carrée.

Missler Software 111


TopSolid’Wood 2006

14 Créer un profil rectangulaire.


Profil \ Contour
De longueur 120mm et de largeur 120mm son centre correspondra à l’angle haut droit du rectangle
précédent.

15 Concaténer les deux contours.


Profil \ Concaténer
La concaténation sert à créer un contour à partir de plusieurs contours.
En désignant les parties à conserver sur chaque contour (fig1), le logiciel créera le nouveau tracé. (fig2)

(fig1) (fig2)

16 Extruder le contour.
Forme \ Extruder
Extruder dans la direction Z+ d’une valeur de 80 mm.

112 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

17 Réaliser un motif à partir de la pièce extrudée.


Forme \ Autres opérations \ Motif
La fonction Motif correspond à une pièce issue de l’union des exemplaires d’une répétition.
Renseigner la pièce à répéter et à unir, utilisez une propagation SYMETRIE PLANE DOUBLE
suivant les plans YZ et ZX.
(Il est possible aussi de renseigner les plans de symétrie sur la pièce elle-même fig1)

(fig1)

18 Réaliser les chanfreins.


Forme \ Chanfrein
Sélectionner l’ensemble des arrêtes du volume et appliquez
un chanfrein de 2mm x 2 mm.
Seules les arrêtes verticales intérieures des angles ne sont pas modifiées.

19 Définir la pièce crée.


Bois \ Définir pièce
Définir la pièce en tant que socle et choisir la matière chêne.

20 Enregistrer le fichier.
Fichier \ Enregistrer
Dans le dossier « table basse » enregistrer ce fichier sous le nom de Socle.top

Création de la traverse

21 Ouvrir un nouveau document de conception.


Fichier \ Nouveau

22 Créer un contour de la traverse.


Profil \ Contour
Tracez la géométrie suivante, mettre en place les cotations et les contraintes de symétrie.

Missler Software 113


TopSolid’Wood 2006

23 Extruder le contour du pied carré.


Forme \ Extruder
Extruder dans la direction Z+ d’une valeur de 30 mm.

24 Réaliser les chanfreins.


Forme \ Chanfrein
Aucune arrête verticale n’est modifiée, seule la périphérie de la pièce est usinée.
Faire un chanfrein de 2 x 2 mm.

25 Définir la pièce crée.


Bois \ Définir pièce
Définir la pièce en tant que traverse et choisir la matière chêne.

26 Enregistrer le fichier.
Fichier \ Enregistrer
Dans le dossier « table basse » enregistrer ce fichier sous le nom de Traverse.top

Création du plateau

27 Ouvrir un nouveau document de conception.


Fichier \ Nouveau

28 Créer le contour de l’alaise du plateau.


Profil \ Contour
Dessiner le contour ci-dessous.

29 Cotation et modification du contour.


Outils \ Cotation
Mettre en place les cotations d’encombrement et de positionnement.
Ajouter la contrainte de symétrie sur la cote de longueur de l’alaise.
Modifier les valeurs pour obtenir la géométrie suivante.

114 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

30 Créer un contour.
Profil \ Contour
Dessiner un contour RECTANGULAIRE en COTATION AUTOMATIQUE centré sur le repère
absolu.

31 Modifier paramètre
Paramètre \ Modifier
Modifier les dimensions du contour pour avoir
un carré de section de 910 mm.

32 Extruder le contour de l’alaise du plateau.


Forme \ Extruder
Extruder dans la direction Z- d’une valeur de 35 mm.

33 Réaliser une poche sur l’alaise.


Forme \ Poche
Utiliser le contour du verre pour faire la poche de 9mm de profondeur sur l’alaise.

34 Réaliser les chanfreins.


Forme \ Chanfrein
Mettre des chanfreins sur les arrêtes de longueur 2mm x 2 mm.

35 Définir la pièce crée.


Bois \ Définir pièce
Définir la pièce en tant qu’alaise et choisir la matière chêne.
36 Afficher les éléments de contrôle de l’opération de poche.
Barre d’icône système
La fonction poche à automatiquement rendu invisible le contour qui servira à créer le plateau
en verre. A l’aide de la fonction éléments de contrôles, afficher le contour en cliquant sur une
arrête issue de l’opération de poche.

Il est possible que le logiciel vous demande de valider votre choix suivant l’arrête sélectionnée.

Missler Software 115


TopSolid’Wood 2006

37 Extruder le contour plateau en verre.


Forme \ Extruder
Extruder dans la direction Z- d’une valeur de 8 mm
Il est possible de modifier la valeur du coefficient de transparence dans la barre de statuts
avant de faire l’extrusion pour représenter le verre.
Il est toutefois possible de modifier cette valeur ultérieurement par la fonction Attributs \ Transparence.

38 Réaliser les chanfreins.


Forme \ Chanfrein
Cassez toutes les arrêtes du dessus en verre par un chanfrein de 2mm x 2 mm.

39 Répéter l’alaise
Edition \ Répéter
Répétez l’alaise avec une propagation CIRCULAIRE en Z+ sur 360° avec un nombre de 4 exemplaires.

40 Définir le plateau de verre.


Bois \ Définir pièce
Définir en tant que verre et choisir la matière verre.

41 Définir l’ensemble du fichier.


Bois \ Définir ensemble
A l’aide de l’option CARACTERISTIQUES, Définir l’ensemble du fichier en tant que Dessus.

42 Enregistrer le fichier.
Fichier \ Enregistrer
Dans le dossier « table basse » enregistrer ce fichier sous le nom de Dessus.top

116 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Assemblage de la table

La table basse va être assemblée suivant la méthode de l’assemblage par remontage.

L’ensemble des pièces créeés (pied, socle, traverse, plateau) va être utilisé pour constituer la table.

Socle Pied x4 Dessus Traverses x2

Table basse

Il y a deux méthodes pour assembler un projet par remontage :

- L’assemblage par contraintes.

L’assemblage par contraintes consiste à utiliser la géométrie des formes pour définir leur positionnement.
Ce positionnement des pièces se fait par mise en place d’une ou de plusieurs contraintes, il est
nécessaire d’en imposer un minimum pour que la pièce soit correctement placée dans le projet.

La mise en place d’une contrainte se fait en trois temps :

1. Géométrie d’origine (sur la pièce que l’on insère).


2. Géométrie de destination (une des pièces du document).
3. Validation de la contrainte. (une valeur permet d’ajuster plus ou moins la position).

Missler Software 117


TopSolid’Wood 2006

Par défaut un type = AUTO permet de filtrer et de choisir automatiquement la contrainte à appliquer
en fonction des géométries renseignées par l’utilisateur.
Par exemple si l’utilisateur montre une arrête en géométrie d’origine, puis une seconde arrête en
destination, la contrainte sera Axe sur Axe.
Si par contre en origine on renseigne une face, et en destination une nouvelle face, le type auto
proposera plusieurs solutions. Contact, Alignement, Orientation.
Pour modifier le choix proposé il suffit de cliquer sur la contrainte qui a été retenue.
L’ensemble des contraintes disponibles sont disponibles désactivant le mode AUTO.

Ne pas contraindre entièrement une pièce consiste à lui laisser des degrés de liberté,
ce qui peut permettre par exemple d’avoir un tiroir ou une porte qui s’ouvre sous l’action de la
fonction déplacer.

Il est possible de consulter, de modifier ces contraintes depuis l’arbre de construction.

Les fonctions :

- Ajouter contrainte

- Redéfinir positionnement

permettent de compléter ou de redéfinir la liste des contraintes d’un composant.

- L’assemblage par points clés.

Il permet de définir un repère ou un point en tant que point d’accroche pour faciliter et pour
rapidement positionner une pièce dans un projet.
Lorsque l’on inclut un composant (une vis du Standard LMC Blum), on retrouve une liste de
points clés qui correspondent à différents positionnements, il est possible d’avoir plusieurs
points clés dans le même fichier.

Cette notion plus avancée sera traitée lors de la prochaine formation.

118 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Insertion du socle

43 Ouvrir un nouveau document de conception.


Fichier \ Nouveau.

44 Ouvrir tous les documents crées qui composent la table.


Fichier \ Ouvrir.

45 Insérer le composant Socle.


Assemblage \ Inclure ensemble \ pièce.
Dans les cas où les fichiers sont ouverts en arrière plan, on retrouve la liste des fichiers, ce
qui évite d’avoir à Parcourir pour retrouver et insérer les fichiers.

Cliquez dans le document pour poser la pièce.

Insertion du pied

46 Insérer le composant Pied.


Assemblage \ Inclure ensemble \ pièce.
Cliquez dans le document pour poser la pièce, à l’aide du mode AUTO
mettre en place les 3 contraintes suivantes.

Face origine Face destination OK Type= CONTACT

Face origine Face destination OK Type= CONTACT


Missler Software 119
TopSolid’Wood 2006
Face origine Face destination OK Type= ALIGNEMENT

Répétition du pied

47 Créer un repère centré sur la face du socle et le rendre courant.


Outil \ Repères \Repère sur face contraint.
Mettre le curseur de la souris au centre de la face du dessus du socle (les cotes de positionnement
du repère doivent être jaunes). Validez et rendre courant par l’option RENDRE COURANT
Ce repère sera utilisé lors de la répétition du pied.

48 Répéter le pied.
Edition \ Répéter.
Sélectionner le pied à répéter et choisir dans la liste des propagations la SYMETRIE PLANE
DOUBLE. Les plans de symétrie sont YZ et ZX.

Résultat

Insertion d’une traverse

49 Insérer le composant Traverse.


Assemblage \ Inclure ensemble \ pièce.
Cliquez dans le document pour poser la pièce, à l’aide du mode AUTO
mettre en place les contraintes suivantes.

Face origine Face destination OK Type= CONTACT


120 Missler Software
TopSolid’Wood 2006

Certaines contraintes, comme la symétrie ne peuvent pas s’utiliser en mode AUTO, il faut
manuellement les sélectionner.
Cliquez sur AUTO pour retrouver toutes les contraintes disponibles, sur PLAN SUR PLAN.
Pour le plan d’origine, choisir PLAN MEDIAN.

Premier élément, face… Deuxième élément, face…

Choisir à nouveau PLAN MEDIAN pour le plan de destination.

Premier élément, face… Deuxième élément, face…

Résultat

Sélectionner PLAN MEDIAN pour le plan d’origine.

Premier élément, face… Deuxième élément, face…

Missler Software 121


TopSolid’Wood 2006

Sélectionner PLAN MEDIAN pour le plan de destination.

Premier élément, face… Deuxième élément, face…

Résultat

Insertion d’une traverse

50 Copier le composant traverse.


Assemblage \ Copier composant.
Après avoir copié le composant cliquez dans le document pour poser la pièce

Face origine Face destination OK Type= CONTACT

122 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Face origine OK Type= CONTACT


Face destination

Face origine OK Type= CONTACT


Face destination

Insertion du dessus

51 Insérer le composant Dessus.


Assemblage \ Inclure ensemble \ pièce.
Cliquez dans le document pour poser la pièce, à l’aide du mode AUTO
mettre en place les contraintes suivantes.

Face origine Face destination OK Type= CONTACT

Missler Software 123


TopSolid’Wood 2006

Face origine Face destination OK Type= ALIGNEMENT

Face origine Face destination OK Type= ALIGNEMENT

52 Définir l’ensemble du fichier.


Bois \ Définir ensemble
Utiliser CARACTERISTIQUES pour renseigner la désignation « table basse ».

Éditer l’ensemble principal du document dans l’arborescence pour vérifier la structure du projet.

La nomenclature de se projet reprendra la trame de l’arborescence ci-dessus.

124 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Création d’un éclaté

La création d’un éclaté se fait sur un nouveau document de conception.

53 Ouvrir un nouveau document de conception.


Fichier \ Nouveau
54 Créer l’éclaté de la table.
Assemblage \ Créer éclaté
Sélectionner le document contenant le projet à éclaté.
Choisir le type d’éclaté (SPHERIQUE ou RADIAL), puis valider en montrant un point comme
centre de l’éclaté dans le nouveau document.

Il est possible de continuer la fonction pour ajuster le positionnement des différentes pièces.

Deux modes de transformations sont disponibles :

Translation Rotation

Missler Software 125


TopSolid’Wood 2006

126 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Mémo : Mise en Plan et Nomenclatures

Dans cet atelier, vous allez apprendre à :

• Utiliser les fonctions de mise en plan.


• Faire le plan d’une pièce, d’un ensemble de pièces.
• Créer des nomenclatures.

Missler Software 127


TopSolid’Wood 2006

Généralités
Une mise en plan correspond à la projection d’une ou d’un ensemble de pièces issus d’un document de
conception.
Suivant les normes de dessin, il est possible de créer différents types de vue (face, dessus, dessous), des
coupes, des sections, des vues de détail…..

Ces projections ont l’avantage de rester associatives à votre document de conception, ce qui veut dire que
toute modification sur le 3D serra automatiquement mise à jour sur la ou les mises en plans créées.

Pour créer une mise en plan, il faut sélectionner un document de type « Draft ».
L’option avancée permet de choisir le document modèle à utiliser (template) et de régler le facteur
d’échelle, le format et l’unité sur le template « Pas de modèle ».

Un document de mise en plan se présente de la forme suivante.

La modification du cadre à l’aide de la fonction « Modifier Élément » permet de configurer l’apparence et le


facteur d’échelle du cadre de mise en plan.

128 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Création de vues

L’ensemble des vues disponibles se trouvent sous le menu vue.


La première des choses à faire est de créer la vue principale c’est elle qui va définir et permet
de créer les autres vues.
La fonction vue principale fait directement référence au document de conception, elle permet de
sélectionner la ou les pièces à projeter dans le 2D, il est donc possible de faire un plan de définition d’une
pièce en la sélectionnant dans le document 3D ou d’utiliser l’option ENSEMBLE qui va sélectionner toutes
les pièces présentes dans l’ensemble principal du document 3D.
Rappelons que cet ensemble se constitue de toutes les pièces qui ont été définies et de toute pièce incluse dans le fichier.

Prévisualisation de la
projection.

Réglages types
de traits.

Orientation de la vue
Réglages de référence.
couleurs.

Une fois la fenêtre validée, il suffit d’un clic pour positionner la projection dans la mise en plan.

Il est possible de décliner automatiquement les vues auxiliaires à cette vue de référence avec l’option
VUE AUXILIAIRE, en fonction de la position de la souris, vous obtiendrez la vue auxiliaire qui en
dépend. (Il est possible de faire des perspectives en tant que vue auxiliaire).

Il est possible de créer ultérieurement ces vues depuis le menu vue à l’aide de la fonction vue
auxiliaire.

Missler Software 129


TopSolid’Wood 2006

Création de Coupes \ Sections


L’ensemble des fonctions de coupes ou de sections se crée à partir d’une vue existante.

Leur création se fait en trois étapes :

- Désignation de la vue de référence à couper.

- Sélection de la ligne de coupe :


• Création de la ligne en cours de fonction à l’aide de l’option CONTOUR.
• Utiliser une des lignes de la vue comme ligne de coupe.

- Choix des options et validation.

Coupe et section. Coupe et section partielles.

Vue de détail
Une vue de détail permet de faire un zoom sur une vue de la mise en plan.
Le coefficient du zoom est réglable et il est possible de choisir l’apparence de la boite de zoom
(cercle ou rectangle).

130 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Cotation d’une vue


Il est possible d’habiller les vues à l’aide de diverses fonctions de cotations :

- Cotation rapide
- Cotation de chanfrein, de congé.
- Cotation de perçage.
- Cotations composites.

Exemples de cotations :

Cotation composite :
A partir d’une origine, on renseigne différents points de mesure, 4 modes de cotations sont disponibles.

Cotes Parallèles. Cotes Cumulées. Cotes d’ordonnées. Cotes chaînées.

Cotation rapide :
Même principe que la cotation de conception, renseigner deux éléments pour créer la cotation.

Cotation d’opérations :

Les opérations perçage, chanfrein, dépouille, peuvent automatiquement êtres cotées à l’aide de ces
fonctions.

Missler Software 131


TopSolid’Wood 2006

Création d’une nomenclature


La création d’une nomenclature peut se faire depuis un document de conception par la fonction
Outil | Exporter Nomenclature, ou depuis un document de mise en plan
Nomenclature | Nomenclature.

Sur un document de mise en plan il suffit de montrer une vue


contenant le projet, la nomenclature listera les pièces de cette vue.

Choisir dans la liste un format de nomenclature puis donner 2


points de passage pour définir la longueur du tableau.

Il existe 3 niveaux de nomenclature, Râteau, Au plut haut, Multi-Niveau.

Nomenclature Râteau :

Le mode râteau va lister l’ensemble des pièces qui


composent le projet.
On ne prend pas en compte la méthode de conception du
projet.

Nomenclature Au plus haut :

Le mode au plus haut va uniquement afficher les


ensembles qui composent le projet.
On ne voit pas les pièces qui composent le dessus.

Nomenclature Multi-Niveau :

Le multi-niveau permet lui de choisir le degré de détail


du projet.
Gestion de la méthode de conception, on peut déplier
les ensembles qui composent le projet et retrouver les
pièces qui les composent.

132 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Création d’un cartouche


La personnalisation d’un document de mise en plan passe par la création d’un cartouche qui a
pour but de récupérer les informations souhaitées.

Sur un document « Pas de modèle », à l’aide de la fonction Habillage | Cartouche, il est


possible de créer ce cartouche.

Il est possible de découper ce cadre de cartouche en cellules suivant trois types de coupes.

Ces cellules permettront de récupérer diverses informations liées à la pièce ou au projet


projeté dans le document de mise en plan.

L’insertion d’une propriété dans un cartouche se fait à l’aide de la fonction insérer


Cliquer sur le cartouche à renseigner puis à l’intérieur de la cellule à renseigner pour retrouver
la liste des propriétés disponibles dans le logiciel.

Cette liste correspond aux propriétés Standards disponibles


dans le logiciel.
Sous PROPRIETE se trouvent les informations relatives aux
pièces (Fonction Bois Définir pièce).

Missler Software 133


..................................................................................................................................................................................................................................... TopSolid’Wood 2006

Fiche individuelle d’évaluation de stage


(A rendre dûment complétée à l’animateur de la formation à l’issue du stage)

TopSolid’Design 2006 – Formation de base


Nom : .........................................................................................................................................................
Société : .........................................................................................................................................................
Date(s) du ............................................................... au ................................................................................

En remplissant cette fiche individuelle d’évaluation, vous concourrez à améliorer la qualité et l’utilité des formations qui vous
seront dispensées à l’avenir. Merci de la remplir avec la plus grande attention.

Nombre de personnes durant le stage : Stage en vos locaux ? OUI NON

APPRECIATION GENERALE Médiocre Moyen Bon Excellent


Globalement, ce stage vous a paru :

Quelle note lui affecteriez-vous ? 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

LOGISTIQUE Médiocre Moyen Bon Excellent


Accueil (Qualité, organisation, convivialité,…)
Organisation matérielle (salle, matériel,…)

ANIMATION Médiocre Moyen Bon Excellent


Pédagogie de l’animateur
Relation dans le groupe (participation, partage d’expérience)
Qualité et clarté des supports pédagogiques (documentation)
Équilibre entre Théorie et Pratique

PROGRAMME Médiocre Moyen Bon Excellent


Conformité des exposés au programme annoncé
Niveau du stage
Contenu des exposés

DUREE Non Plutôt non Plutôt oui Oui


Globalement la durée du stage vous a-t-elle paru adaptée ?
Si non, était-elle Trop courte Trop longue

RYTHME Non Plutôt non Plutôt oui Oui


Globalement le rythme du stage vous a-t-il paru adaptée ?
Si non, était-il Trop lent Trop rapide

UTILISATION DES ACQUIS DE CETTE FORMATION Non Plutôt non Plutôt oui Oui
Avez-vous trouvé l’utilité de cette formation dans votre travail ?
Pensez-vous mettre en œuvre rapidement les connaissances ?
Pensez-vous avoir atteint vos objectifs à l’issue de ce stage ?

Commentaires et suggestions : ....................................................................................................................................................


...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

134 Missler Software


TopSolid’Wood 2006

Notes
...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

Missler Software 135


TopSolid’Wood 2006

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

136 Missler Software