Vous êtes sur la page 1sur 15

RÉSUMÉ DU COUR EN PHYSIQUE

CINÉMATIQUE, DYNAMIQUE

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


CINÉMATIQUE

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


3  Pour décrire un mouvement quelconque on a besoin d'un point de
référence et d'un système d'axes qu'on appelle référentiel, on appelle
référentiel galiléen tout référentiel animé d'une vitesse constante. Tout
référentiel ayant un mouvement de translation uniforme par rapport à un
référentiel galiléen (d’inertie) est aussi un référentiel d'inertie. On définie les
grandeurs suivantes :

 Vecteur position 𝑂𝑀.

 Vecteur vitesse moyenne 𝑉𝑚𝑜𝑦 = ∆𝑂𝑀 ∆𝑡.

 Vecteur vitesse instantanée 𝑉 = 𝑑𝑂𝑀 𝑑𝑡.

 Vecteur accélération moyenne 𝑎𝑚𝑜𝑦 = ∆𝑉 ∆𝑡.

 Vecteur accélération instantanée 𝑎 = 𝑑𝑉 𝑑𝑡.

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


4 I- MOUVEMENT RECTILIGNE :
Uniformément
Mouvement rectiligne Uniforme Sinusoïdal
accéléré

𝟏
Vecteur position 𝐎𝐌 = 𝐱 𝐭 = 𝐕. 𝐭 + 𝐱 𝐭 = 𝐚. 𝐭 𝟐 + 𝐕𝟎 . 𝐭 +
𝟐 𝐱 𝐭 = 𝐱 𝟎 . 𝐬𝐢𝐧 𝛚. 𝐭 + 𝛗
𝐱 𝐭 . 𝐞𝐱 𝐱𝟎 𝐱𝟎

Vecteur vitesse 𝐕= 𝐕 𝐭 =𝐕
𝐕 𝐭 = 𝐚. 𝐭 + 𝐕𝟎 𝐕 𝐭 = 𝐱 𝟎 . 𝛚. 𝐜𝐨𝐬 𝛚. 𝐭 + 𝛗
𝐱  𝐭 . 𝐞𝐱 = 𝐂𝐭𝐞

Vect accélération 𝐚= 𝐚 𝐭 = −𝐱 𝟎 . 𝛚𝟐 . 𝐬𝐢𝐧 𝛚. 𝐭 + 𝛗


𝐚 𝐭 =𝟎 𝐚 𝐭 = 𝐚 = 𝐂𝐭𝐞
𝐱  𝐭 . 𝐞𝐱 = −𝛚𝟐 . 𝐱 𝐭

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


5 II- MOUVEMENT PLAN :
Coordonnées Cartésiennes Polaires

Position 𝐎𝐌 = 𝐫 𝐫 = 𝐱 𝐭 . 𝐞𝐱 + 𝐲 𝐭 . 𝐞𝐲 𝐫 = 𝐫. 𝐞𝐫

Vitesse 𝐕 𝐕 = 𝐱  𝐭 . 𝐞𝐱 + 𝐲  𝐭 . 𝐞𝐲 𝐕 = 𝐫  . 𝐞𝐫 + 𝐫. 𝛉 . 𝐞𝛉

𝐚 = 𝐱  𝐭 . 𝐞𝐱 + 𝐲  𝐭 . 𝐞𝐲 𝐚 = 𝐫  − 𝐫. 𝛉 . 𝐞𝐫 + 𝟐𝐫  . 𝛉 + 𝐫. 𝛉 . 𝐞𝛉
𝟐
Accélération 𝐚

𝐱 = 𝐫. 𝐜𝐨𝐬 𝛉 𝐞𝐫 = 𝐜𝐨𝐬 𝛉 . 𝐞𝐱 + 𝐬𝐢𝐧 𝛉 . 𝐞𝐲 𝐞𝐫 = 𝛉 . 𝐞𝛉


𝐲 = 𝐫. 𝐬𝐢𝐧 𝛉 𝐞𝛉 = − 𝐬𝐢𝐧 𝛉 . 𝐞𝐱 + 𝐜𝐨𝐬 𝛉 . 𝐞𝐲 𝐞𝛉 = −𝛉 . 𝐞𝐫

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


6 II- MOUVEMENT PLAN :
Composantes intrinsèques du vecteur accélération :

𝑎 = 𝑎 𝑇 + 𝑎𝑁

𝑎𝑁 = 𝑉 2 𝑅 accélération normale (change la direction de 𝑉)


𝑅 est le rayon de courbure de la trajectoire
𝑎 𝑇 = 𝑑𝑉 𝑑𝑡 accélération tangentielle (change le module de 𝑉)

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


7 II- MOUVEMENT PLAN :
Mouvement circulaire : 𝑟 𝑡 = 𝑅 = Constante

uniformément
Mouvement circulaire Uniforme sinusoïdal
accéléré

𝛉 𝐭 = 𝛄. 𝐭 𝟐 + 𝛉𝟎 . 𝐭 +
𝟏
𝛉 𝐭
Position angulaire 𝛉 𝐭
= 𝛉 . 𝐭 + 𝛉𝟎
𝟐 𝛉 𝐭 = 𝛉𝟎 . 𝐬𝐢𝐧 𝛚. 𝐭 + 𝛟
𝛉𝟎

Vitesse angulaire 𝛉 𝐭 𝛉 𝐭 𝛉 𝐭 = 𝛄. 𝐭 + 𝛉𝟎 𝛉 𝐭 = 𝛉𝟎 . 𝛚. 𝐜𝐨𝐬 𝛚. 𝐭 + 𝛟

Accél angulaire 𝛄 𝐭 = 𝛄 𝐭 = −𝛉𝟎 . 𝛚𝟐 . 𝐬𝐢𝐧 𝛚. 𝐭 + 𝛟


𝛄 𝐭 =𝟎 𝛄 𝐭 = 𝛄 = 𝐂𝐭𝐞
𝛉 𝐭 𝛄 𝐭 = −𝛚𝟐 . 𝛉 𝐭

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


8 III- MOUVEMENT DANS L’ESPACE :
Systèmes de coordonnées en géométrie euclidienne:

Coord Cartésiennes Sphériques Cylindriques


Position
𝐫 = 𝐱. 𝐞𝐱 + 𝐲. 𝐞𝐲 + 𝐳. 𝐞𝐳 𝐫 = 𝐫. 𝐞𝐫 𝐫 = 𝛒. 𝐞𝛒 + 𝐳. 𝐞𝐳
𝐎𝐌 = 𝐫
𝐝𝐫 𝐝𝐫
Déplacem 𝐝𝐫 = 𝐝𝛒. 𝐞𝛒
= 𝐝𝐫. 𝐞𝐫
ent 𝐝𝐫 = 𝐝𝐱. 𝐞𝐱 + 𝐝𝐲. 𝐞𝐲 + 𝐝𝐳. 𝐞𝐳
+ 𝐫. 𝐝𝛉. 𝐞𝛉 +𝐫. 𝐬𝐢𝐧 𝛉 . 𝐝𝛗. 𝐞𝛗 + 𝛒. 𝐝𝛗. 𝐞𝛗 +𝐝𝐳. 𝐞𝐳
𝐕 𝐕 𝐕
Vitesse 𝐕   
= 𝐱 . 𝐞𝐱 + 𝐲 . 𝐞𝐲 + 𝐳 . 𝐞𝐳 = 𝐫 . 𝐞𝐫 + 𝐫. 𝛉 . 𝐞𝛉 +𝐫. 𝐬𝐢𝐧 𝛉 . 𝛗 . 𝐞𝛗 = 𝛒 . 𝐞𝛒 + 𝛒. 𝛗 . 𝐞𝛗 +𝐳  . 𝐞𝐳
  
𝐚
Accélérati
= 𝐱  . 𝐞𝐱 + 𝐲  . 𝐞𝐲
on 𝐚
+ 𝐳  . 𝐞𝐳
coordonnées sphériques: coordonnes cylindriques:
𝑥 = 𝑟. sin 𝜃 . cos 𝜑 𝑥 = 𝜌. cos 𝜑
𝑦 = 𝑟. sin 𝜃 . sin 𝜑 𝑦 = 𝜌. sin 𝜑
𝑧 = 𝑟. cos 𝜃 𝑧=𝑧

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


9 IV- MOUVEMENT RELATIF :
Soit un référentiels 𝑂𝑋𝑌𝑍 considéré comme fixe et un référentiel 𝑂′ 𝑋 ′ 𝑌 ′ 𝑍 ′ en mouvement, on
a alors :

𝐎𝐌 = 𝐎𝐎′ + 𝐎′ 𝐌
𝐕 = 𝐕 ′ + 𝐕𝐞
𝐝𝐎𝐎′ 𝐝𝐎𝐎′
𝐕𝐞 : vitesse 𝐕𝐞 = + 𝐱 ′ . 𝐞𝐱 ′ + 𝐲 ′ . 𝐞𝐲′ + 𝐳 ′ . 𝐞𝐳 ′ 𝐕𝐞 = + 𝛚 × 𝐎′ 𝐌
d’entraînement 𝐝𝐭 𝐝𝐭

𝐚 = 𝐚′ + 𝐚𝐞 + 𝐚𝐜 𝐚𝐞 𝐚𝐞
𝟐 𝟐
𝐚𝐞 Accél. 𝐝 𝐎𝐎′ ′  ′  ′  𝐝 𝐎𝐎′ 𝐝𝛚
= + 𝐱 . 𝐞 𝐱 ′ + 𝐲 . 𝐞 𝐲 ′ + 𝐳 . 𝐞𝐳 ′ = + × 𝐎′ 𝐌 + 𝛚 × 𝛚 × 𝐎′ 𝐌
d’entraînement 𝐝𝐭 𝟐 𝐝𝐭 𝟐 𝐝𝐭
𝐚𝐜 Accél. de   
𝐚𝐜 = 𝟐. 𝐱 ′ . 𝐞𝐱 ′ + 𝐲 ′ . 𝐞𝐲′ + 𝐳 ′ . 𝐞𝐳 ′ 𝐚𝐜 = 𝟐. 𝛚 × 𝐕 ′
Coriolis

𝑂𝑀 , 𝑉, et 𝑎 sont respectivement les vecteurs positon, vitesse, et accélération dans le référentiel


𝑂𝑋𝑌𝑍 .
𝑂′ 𝑀 , 𝑉 ′ , et 𝑎′ sont respectivement les vecteurs positon, vitesse, et accélération dans le référentiel
𝑂′ 𝑋 ′ 𝑌 ′ 𝑍 ′ .

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


DYNAMIQUE

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


11 LOIS FONDAMENTALES (LOIS DE NEWTON)

1ere loi : 𝑝 = 𝑚. 𝑉

Pour un système isolé il y a conservation de la quantité de mouvement 𝑝=


𝑐𝑜𝑛𝑠𝑡𝑎𝑛𝑡𝑒

𝑑𝑝
2ème loi : (Principe Fondamental de la Dynamique) 𝐹= = 𝑚. 𝑉
𝑑𝑡

3ème loi : (Principe de l'action et de la réaction) dans un système isolé de 𝑁 corps

𝑁
𝐹1 = − 𝑖=2 𝐹𝑖1

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


12 LOIS DE FORCES
Force gravitationnelle :
𝑀
Au voisinage de la terre 𝑃 = 𝑚. 𝑔 avec 𝑔 = 𝑔0 = 𝐺 2𝑇
𝑅𝑇
(Direction : verticale. Sens : vers le bas)
Où G est la constante de gravitation universelle 𝐺 = 6,67 × 10−11
(MKSA)

𝑚1 .𝑚2
Loi d’attraction universelle (deux corps séparés par une distance 𝑟) 𝐹=𝐺
𝑟2
Pour un satellite en orbite circulaire 𝐹 = 𝑚. 𝑎 = 𝑚. 𝑎𝑁 et 𝑎𝑁 = 𝑉 2 𝑟

Force de contact :
Elle est due à la répulsion entre électrons (origine électrique)
(Direction : perpendiculaire aux surfaces en contact. Sens : vers l’extérieur)

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


13 LOIS DE FORCES
Forces de frottements :

Frottements solide–solide : 𝐹𝑓 = 𝜇. 𝐶 𝜇 : est le coefficient de frottement (sans unité)

(Direction : parallèle aux surfaces en contact. Sens : opposé au sens du mouvement)

Frottements solide–fluide : (Force visqueuse) 𝐹𝑓 = −𝑘. 𝜂. 𝑉

(Direction : parallèle à la vitesse. Sens : opposé au sens du mouvement)

𝜂 : coefficient de viscosité du milieu


𝑘 : est un facteur exprimant la forme du corps solide

Pour un corps de forme sphérique de rayon 𝑅 : 𝑘 = 6𝜋 𝑅 et 𝐹𝑓 = −6𝜋 𝑅. 𝜂. 𝑉 (Force


de STOCKES)

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


14 LOIS DE FORCES
Force élastique : 𝐹élast = −𝑘. 𝑥 (𝑘 > 0) mouvement oscillatoire

(Direction : parallèle à l’axe du ressort. Sens : opposée à l’élongation du ressort)


1 1
Association de ressorts : En série : = 𝑖 En parallèle : 𝑘 = 𝑖 𝑘𝑖
𝑘 𝑘𝑖
Pseudo force d’inertie :
Dans un repère non galiléen 𝑎 = 𝑎 ′ + 𝑎𝑒 + 𝑎𝑐 et 𝐹 = 𝑚. 𝑎 d'où 𝐹 + 𝐹 ′ =
𝑚. 𝑎′

𝐹 ′ = −𝑚. 𝑎𝑒 + 𝑎𝑐 𝐹 ′ est d'origine non matérielle

MOMENT CINETIQUE

𝐿 = 𝑟 × 𝑝 = 𝑚. 𝑟 × 𝑉

𝐿 = 𝐼. 𝜔 où 𝐼 est le moment d'inertie et 𝜔 le vecteur vitesse angulaire.

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )


15 LOIS DE FORCES
𝑑𝐿
= 𝑀 𝐹 = 𝑟×𝐹 𝑀 𝐹 : est le moment de la résultante de toutes les forces
𝑑𝑡

𝑑𝐿 𝑑𝜔
=𝐼 = 𝐼. 𝛾 𝛾 : est le vecteur accélération angulaire.
𝑑𝑡 𝑑𝑡

D’où le théorème du moment cinétique : 𝑀 𝐹 = 𝑟 × 𝐹 = 𝐼. 𝛾

Cas d’une force centrale (𝐹 parallèle à 𝑟) 𝑀 𝐹 =𝑟×𝐹 =0 d'où 𝐿 = Constante.

GHRICI Abdellah ( fb.com/abgrcs )