Vous êtes sur la page 1sur 1

► SPORTS

L’INDEPENDANT
VENDREDI
9 AVRIL 2021

« C’est nous qui avons la banane »

◗ Farid Fouzari a douché les ambitions de Laurent Guyot, le coach de Boulogne, dont il était l’adjoint il y a 10 ans. Et bien sûr, le coach canétois a dû faire face aux demandes de la presse en fin de match. Olivier Got

L’INTERVIEW sulte mon staff Xavier (Quérel), Julien (La- Le Paris SG, ce serait pas d’être bons. C’est du gagnant-gagnant vous
mour), Rémy (Faugères) et même Jordi mal non ? savez.
Farid Fouzari, le coach du CRFC, Delclos (le manager). Je leur demande, « Al-
le reconnaît volontiers. Face à lez-y, faites-moi votre équipe ! ». Au final, je Avant Marseille, vous aviez écrit à vos Qu’est ce qui vous a le plus surpris sur ce
Boulogne-sur-Mer, son équipe tranche bien sûr. Là, pour Boulogne, nous joueurs sur le paperboard « Exprimez- match de Boulogne ?
n’a pas toujours fait dans avions l’incertitude Diadié (Diarra, le capi- vous, faites-vous connaître ». Mercredi, Cet esprit de sacrifices des joueurs. Autant
l’esthétisme. N’empêche que ce taine), qui avait ressenti une pointe à la qu’avez-vous notifié cette fois-ci ? contre l’OM, nous avions tous élevé notre
matin, c’est bien Canet qui est cuisse la veille, lors de la dernière séance. « Mon grand plaisir est de nous rendre où niveau de jeu, or là, face aux Nordistes, ils
qualifié pour les quarts. Avant de dévoiler l’équipe au groupe, je suis nous ne sommes jamais allés ». C’est bien ont su enfiler le bleu de chauffe pour pré-

Q
revenu une dernière fois vers lui, pour lui historique cette qualification non ? server notre avance. Alors oui, parfois, ce
uelles sont les différences entre poser la question de confiance. « Comment n’était pas beau, mais parfois il faut savoir
les qualifications face à Marseille te sens-tu ? ». Il m’a avoué qu’il était encore On a senti moins d’euphorie dans le moins regarder la manière.
et Boulogne ? handicapé par une gêne. Aussi, j’ai décidé vestiaire mercredi qu’après la qualification Recueilli par Arnaud Hingray
de constituer une charnière Pascal (Vie)- face à Marseille ?
Mercredi soir, nous avons affiché d’autres Glenn (MBimba) qui a fait le travail. Et Dia- Peut-être oui. Mais ils étaient heureux les
valeurs. Peut-être plus besogneuses par mo- dié est rentré dans le dernier quart d’heure. gars. Après l’OM ça reste un gros coup
ments. Je vous le concède, dans les vingt quand même. C’était indescriptible c’est vrai. ■ LE CLIN D’ ŒIL
dernières minutes, ce n’était pas très esthé- Et puis il y a le choix du gardien qui a Mais ce qui me marque, c’est cette commu-
tique. Mais c’était un choix de résister et de peut-être surpris puisque vous titularisez nion entre les joueurs et toutes les strates
jouer bloc bas. Et dans les arrêts de jeu, la Maxime Ferry plutôt que Damien Graves du club.
priorité c’était d’éloigner le danger et qu’im- qui avait effectué toute la campagne de
porte la manière. N’empêche qu’aujourd’hui, Coupe de France… Vous voilà en quart de finale. Comme vos
c’est nous qui avons la banane. Ce mois de C’est l’adversaire qui a guidé ce choix. J’ai joueurs, vous souhaitez tomber sur le
pause entre les deux matches a été un peu observé six de leurs matches. Je savais que Paris SG ?
long pour le groupe. Les matches amicaux Boulogne avait de gros gabarits, que ça ba- (Sourires). Ce serait pas mal non ? Après
c’est bien, mais rien ne vaut la compétition. lançait pas mal dans la boîte, alors je me nous savons que le pourcentage de passer
Regardez Boulogne, ils sont sur le pont tous suis dit que la titularisation de Max, plus à est moins important que contre d’autres
les quatre jours. Ils sont dans le rythme. l’aise dans les airs, pouvait être opportune. équipes. Après se mesurer à une équipe de
Et il s’est montré très autoritaire tout le long notre niveau comme Rumilly (National 2),
Comment avez-vous bâti votre équipe, de son match. Quant à Damien, je n’ai ab- pourquoi pas aussi.
sachant que par rapport à Marseille, vous solument rien à lui reprocher, il a réalisé
avez effectué quatre changements dans le jusque-là un très bon parcours en Coupe de Ne craigniez-vous pas que vos joueurs
onze de départ ? France. C’est juste la vérité d’un match, n’y soient sollicités avec une telle exposition ?
Écoutez, elle a été constituée dans l’après- voyez rien de plus. Par d’autres clubs ? C’est le football non ?
midi précédant le match. En général je con- Nous n’allons tout de même leur reprocher ◗ L’USAP a rendu hommage aux footeux de Ca-
net hier à Aimé-Giral qui accueillait Biarritz. L.C.

DU COTÉ DE LA LIGUE OCCITANIE DU COTÉ DU DISTRICT DES P.-O.


Arnaud Dalla Pria, président Eric Wattellier, président
Arnaud Dalla Pria le président de la Ligue Occitanie affichait hier C’est sur la route qui le ramenait vers Paris que le nouveau président du
encore des yeux ronds comme des soucoupes. Fraichement élu pour District (33 ans) a vécu la rencontre de Canet. Il venait de ranger ses
quatre ans, il lance son mandat avec trois club qualifiés pour les quarts sifflets de Sedan-Angers (0-1) qu’il dirigeait un peu plus tôt dans l’après-
de finale. Historique pour une Ligue de 145.000 licenciés en période midi, quand le coup d’envoi de Canet-Boulogne a été donné par son
covid. Citoyen de l’Isle Jourdain, il avait avalé les 540 kilomètres, en compagnie de Ghislaine Saldana collège de Ligue 1 Ben El Hadj. Une Coupe de France qu’il a notamment approchée la saison dernière
(secrétaire générale adjointe) pour assister à la rencontre de Canet mercredi, le petit poucet de l’épreuve en qualité de quatrième arbitre de Paris SG-St-Etienne au Stade de France.
qu’il était déjà venu supporter contre Colomiers au 6e tour (1-1, 5 tab à 3) et l’OM (2-1) en 16es. Avez-vous suivi le match de Canet ?
Trois clubs occitans en quarts de finale, c’est historique... Oui bien sûr. Comme c’est le quatrième arbitre qui conduisait, j’ai pu suivre la partie presque en direct sur
Nous sommes effectivement la seule Ligue aussi bien lotie. C’est un vrai bonheur vous l’imaginez bien : les sites et les réseaux sociaux. Et puis j’ai profité des cinq dernières minutes en visio grâce à un ami par
Montpellier, Toulouse et Canet. Un club amateur invité parmi les professionnels, c’est la magie de la l’intermédiaire de Facetime. Alors oui j’ai vécu cet exploit par procuration mais quelle émotion.
Coupe de France. Et c’est mérité, tant on travaille bien dans ce club et dans ce département. Cette C’est extraordinaire pour le football catalan. Nous sommes à la fois frustrés par cette crise sanitaire mais
épopée est la parfaite illustration de l’idée que je me fais du sport, une aventure humaine. Attention je ne Canet nous offre une belle bouffée d’oxygène. C’est historique. Et puis le club ouvre ses portes,
m’approprie aucun mérite, je suis juste heureux pour ce territoire et Canet. Voir des gens heureux, des communique avec ses supporters, dans les médias… Ils sont dans le partage. Et c’est aussi cela qui est
présidents en larme à l’issue du match, c’est juste fantastique. formidable.
Votre rêve, un derby occitan au prochain tour ? Canet peut-être une vraie locomotive pour le foot dans le Roussillon ?
Non, au Stade de France voyons. Plus sérieusement, un Canet-TFC ou un Canet-Montpellier, cela Bien sûr. J’ai l’impression qu’il y a tout un département qui pousse derrière eux. Les clubs du District
aurait de l’allure en quarts non ? A Brutus en plus. aussi. C’est peut-être annonciateur d’un changement de mentalité générale. Le football catalan ne doit
Contre Boulogne, la deuxième période a été difficile... plus être rongé par ces rivalités qui nous plongeaient dans une sorte de marasme. Alors si nous avons
Certes il y avait moins d’intensité que contre l’OM, le contexte n’était pas le même. Face aux Marseillais, perdu des licenciés durant ce covid (8.500), je crois au rebond et Canet en sera un élément essentiel
Canet n’avait rien à perdre. Face à Boulogne, l’exploit était davantage dans leurs cordes, aussi, peut-être avec ces ambassadeurs locaux que sont les Ouadoudi, Vie, Posteraro, Ferry, Graves, les petits jeunes….
étaient-ils moins libérés. La première période fut équilibrée, par la suite, cela a été plus difficile c’est vrai. Serez-vous présent dans quinze jours en cas de match à Brutus ?
Mais les occasions franches, elles sont pour Canet avec notamment cette frappe sur le poteau de Si je ne suis pas désigné sur un quart de finale, bien sûr (il a été nommé sur Lens-Lorient ce week-end en
Sébastien Atlan. Ligue 1). A noter tout de même la présence de la VAR au prochain tour.
Recueilli par A.H. Recueilli par A.H.

Vous aimerez peut-être aussi