Vous êtes sur la page 1sur 10

Courts-circuits déséquilibrés et réglage des

protections.

Exercice 1

Alt T1 T2
A Ligne B

Charge
• qui vous semblent légitimes.
• Source
UN = 4.5 kV
Zs = j 0.5  (Zs = Zds= Zis = Zos)
fN = 50 Hz
• Transformateur T1 :
SN = 12 MVA
12kV / 120kV
Couplage ynYN
Ucc = 6.2 % Icc = 57.735 A Pcc = 1.2%
Uv = 120 kV Iv = 3% Pv = 0.3%

• Transformateur T2 :
Ce transformateur est constitué de trois transformateurs monophasés de 5MVA
chacun et de rapport 82kV / 6.4kV.
L’essai en CC sur chacun des transformateurs a donné : Vcc =8%
Ces transformateurs sont assemblés pour former un transformateur triphasé étoile
(neutre isolé) - triangle.

• Ligne :
La réactance linéique directe de la ligne vaut 0.4 /km. La ligne a une longueur de
65km (Zl = Zdl= Zil = Zol).

• Charge :
La charge est caractérisée par :
− une puissance active consommée égale à 0.81 MW
− une puissance réactive consommée égale à 0.48 MVAR.

A. Calculez les paramètres du transformateur T2 en p.u.

B. Déterminez le courant absorbé par la charge (B) lorsque celle-ci fonctionne sous tension
nominale. Effectuez le calcul en grandeurs réduites.
Remarque : faites les approximations
C. Un défaut monophasé apparaît au milieu de la ligne. Calculez le courant de défaut.
Négligez la branche de magnétisation du transformateur T1.

1
Exercice 2

Soit le réseau :
G R
200 km

• la réactance directe de l’alternateur vaut 0,63 

• la réactance inverse de l’alternateur vaut 0,092 

• la réactance homopolaire de l’alternateur vaut 0,016 

• la réactance directe de la ligne vaut 0,42  / km


• la réactance homopolaire de la ligne vaut le triple de la réactance directe.
• la tension aux bornes de l’alternateur vaut 6.6 kV.

Calculer, en négligeant le courant de charge, le courant dans les trois phases du générateur
quand :
a) il y a un court-circuit au milieu de la ligne entre la phase A et la terre.
b) il y a un court-circuit au milieu de la ligne entre les phases B et C.

Justifier la connexion des schémas symétriques pour les calculs des courant de défaut.

Exercice 3
Soit le réseau :

dont les éléments ont les caractéristiques suivantes :


• alternateurs n° 1 et n° 2
• moteur synchrone
• transformateur T1
Sn = 12 MVA ucc = 8 % 6.4 kV/120 kV dYN5
• transformateur T2
Sn = 6 MVA ucc = 9 % 120 kV/10 kV Yd5

2
• transformateur T3
Sn = 20 MVA ucc = 7 % 120 kV/12 kV Yy0
• moteur asynchrone dont le schéma équivalent est :

Pfer = 0
Xm = 60 
r1 = 0.4
x1 = 2 
2r2 = 0.45 
2x2 = 2.1 
g = 0.014
• ligne
Longueur 30 km
X = 0.4 /km

La tension aux bornes des 2 alternateurs est de 6.6 kV.

Le premier alternateur est caractérisé par une puissance apparente de 6 MVA et assure une
charge inductive ayant un cos=0.75. Le second produit une puissance active de 5 MW
(cos=1).
En effectuant tous vos calculs en grandeurs réduites, on vous demande :

1. de déterminer les courants débités par chaque alternateur et le courant total.


2. de déterminer la tension au point A en grandeur réduite et en Volt.
3. de déterminer la tension aux bornes du moteur synchrone en grandeur réduite et en Volt.
4. de calculer les puissances actives produites par l'alternateur n°1 et consommées par les 2
moteurs. Vérifier le bilan de puissance active.
5. sachant que :
la réactance directe de l’alternateur vaut 8 
la réactance inverse de l’alternateur vaut 0.8 
la réactance homopolaire de la ligne vaut 1.2 /km
l’impédance directe, inverse et homopolaire des transformateurs sont identiques
la tension aux bornes de l’alternateur vaut 6.6 kV,

Calculer la valeur du courant de défaut en A lorsqu’il y apparaît un défaut monophasé franc.

3
Exercice 4
Soit le réseau :

C
B 20 km
A R1
Zs 20 km 10 km L3

L2

L1
UBASE=15kV
SBASE=13 MVA

Le relais ampèremétrique R1 est placé au poste A et ‘regarde’ vers le poste B. En amont, le


réseau est modélisé par une source idéale et une impédance de source, en application directe
du théorème de Thevenin. La source a une tension de 1 p.u. L’impédance de source définie par
la puissance de court-circuit peut varier, dans ce cas-ci, de 85 à 50 MVA ( = 80°).
L’impédance de source est supposée égale dans les systèmes d’ordre direct, inverse et
homopolaire.

La tension nominale du réseau est de 15 kV et il est constitué de câbles dont les


caractéristiques sont :

rd = 0.105 /km ro = 0.17 /km


ld = 0.280 mH/km lo = 0.395mH/km
cd = 0.487 F/km co = 0.487 F/km

Normalement les composantes inverses des éléments passifs ont la même valeur que les
directes.

Les impédances des charges sont respectivement:

L1=5+j40
L2=100
L3=10+j100

Calculer les trois réglages du relais R1. Nous vous proposons de:

a) Calculer le courant de court-circuit monophasé, biphasé et triphasé sur le tronçon du


réseau protégé par le relais R1 (AB).

b) Calculer les courants de court-circuit monophasé, biphasé et triphasé en aval du poste B


et choisir celui qui va être utilisé pour régler le relais.

4
Corrigés: Courts-circuits déséquilibrés et
réglage de protections.

Exercice 1:
Choix de base :
Tronçon 1: alternateur-impédance de source-primaire T1
SB1=12MVA
UB1=12kV
IB1=577.35A
ZB1=12

Tronçon 2: secondaire T1-ligne-primaire T2


SB2=12MVA
UB2=120kV
IB2=57.735A

ZB2=1200

Tronçon 3: secondaire T2-charge


SB3=12MVA
UB3=5.4kV
IB3=1283A

ZB3=2.43

Question A
• T1
Z cc = 74.478.84 vue du secondaire
→ Z cc (p.u.) = 0.06278.84

Z m (p.u.) = 33.3384.26

• Ligne
Z l = 65km  j0.4 / km = 26
→Z l ( p.u.) = j0.0216

• T2

1
Z cc ( p.u.) = j0.08 dans la base 5MVA/82kV

→ Z cc ( p.u.) = j0.0896

Question B
Soit V B (p.u.) = 1.1850
• I (p.u.) = 0.0662 − 30.65 → I = 84.9 A
• V alt (p.u.) = 1.1930.565

Question C

3V ds
I défaut
0/1
= = 0.924 - j8.726 = 8.775 − 83.95 pu
Z d+ Z +iZ o

2
Exercice 2

Exercice 3:
1. ialt1 = 524.86 A
ialt2 = 437.39 A
itot = 900.63 A

2. UA = 120.57 kV

3. Umot = 12 kV

4. Palt1 = 4.5 MW
Palt2 = 5 MW
PMas = 2.72 MW
PMs = 6.78 MW

5. Idéfaut = 62.28 A

Exercice 4:

Grandeurs de base

SB 13 E 6
IB = = = 500.37 A
3UB 3 15 E 3
UB 15 E3
Z B= = = 17.31 
3IB 3 500.37
Impédances des lignes

3
Ligne de 10 km Ligne de 20 km
Paramètres (Ohms) (p.u.) (Ohms) (p.u.)
Rd (Ohms/km) 0.105 1.050 0.060659 2.100 0.121317
Xd (Ohms/km) 0.08796 0.8796 0.050815 1.7592 0.101629
Xcd (Ohms*km) 6536.14 653.6 37.75931 326.8 18.87966
Ro (Ohms/km) 0.170 1.700 0.098209 3.400 0.196418
Xo (Ohms/km) 0.12409 1.2409 0.071687 2.4818 0.143374
Xco (Ohms*km) 6536.14 653.6 37.75931 326.8 18.87966

Nous constatons à la vue de ces résultats que nous pourrons négliger les capacités des lignes.
Ceci était prévisible puisque les lignes sont courtes et les tensions pas trop élevées.

Impédances de source

La valeur de l’impédance de source n’est jamais constante. Celle-ci dépend du nombre de


centrales électriques qui alimentent le réseau électrique. La puissance consommée diminue la nuit; il
faut donc déconnecter des centrales électriques. Conséquence : la valeur de l’impédance de source
augmente. C’est l’inverse en journée. Dans notre énoncé, on donne deux valeurs pour la puissance de
court-circuit. A partir de ces valeurs nous pouvons déterminer les valeurs des impédances de source.

12
Scc = 85 MVA Z d =Z i =Z o = 80=0.1529 p.u.80
85
13
12
Scc = 50 MVA Zd = Z i = Z o = 50 80 = 0.260 p.u. 80
13

Calcul des réglages

Temporisation

Reprenons le réseau de la figure et le cas d’un défaut situé sur la ligne protégée par le relais
R2. La sélectivité étant basée sur l’échelonnement, le relais qui commande le disjoncteur en R1 doit
retourner au repos si le disjoncteur en R2, situé immédiatement en aval, coupe correctement le défaut.
L’échelonnement de temporisation, entre les relais successifs, doit donc tenir compte des écarts
possibles entre les deux relais.

Courant de mise au travail

Pour déterminer le courant de mise au travail, il faut calculer le plus petit courant de court-
circuit (donc utiliser la plus grande impédance de source) qui peut se produire à l’extrémité de la ligne
la plus longue qui suit la ligne protégée.

• pour un défaut monophasé :


3V
I défaut monophasé
3 Zsd + 2 Zld + Zlo
3
= =
3 (0.04515 + j 0.2561) + 2 (0.2426 + j 0.2033) + (0.3928 + j 0.2867)
= (0.9611 − j1.3861) p.u.
= 1.6867 p.u.  − 55.263

• pour un défaut biphasé :

4
• pour un défaut triphasé :
V
I défaut triphasé =
Z sd + Z ld
1
= =
(0.04515 + j 0.2561) + (0.2426 + j 0.2033)
= (0.9792 − j 1.5634) p.u.
= 1.8448 p.u.  − 57.9386

Nous prendrons donc comme courant de défaut, pour effectuer le réglage, la valeur du courant
biphasé. Avec le coefficient de 0.9, nous trouvons pour le réglage :

Imise au travail = 0.9 Idéfaut biphasé = 0.9 *1.5976 = 1.4378 p.u.

Déclenchement instantané

Les défauts qui se produisent sur la ligne protégée doivent être éliminés le plus rapidement
Cliquez pour ajouter du
possible. C’est le rôle du déclenchement instantané. Pour cela, il faut déterminer le plus grand courant
de défaut (donc utiliser la plus faible impédance de source) qui peut se produire à l’extrémité de la
ligne protégée.
texte
• pour un défaut monophasé :
3V
I défaut monophasé =
3 Zsd + 2 Zld + Zlo
3
= =
3 (0.02656 + j 0.1506) + 2 (0.1213 + j 0.1016) + (0.1964 + j 0.1434)
= (1.7166 − j 2.64623) p.u.
= 3.1510 p.u.  − 56.9902

• pour un défaut biphasé :

• pour un défaut triphasé :

5
V
I défaut triphasé =
Z sd + Z ld
1
= =
(0.02656 + j 0.1506) + (0.1213 + j 0.1016)
= (1.7300 − j 2.9508) p.u.
= 3.4206 p.u.  − 59.6178

Nous prendrons donc comme courant de défaut, pour effectuer le réglage, la valeur du courant
triphasé. Avec le coefficient de 1.25, nous trouvons pour le réglage :

Idéclenchement ins tan tan é = 1.25 Idéfaut triphasé = 1.25* 3.4206 = 4.2758 p.u.

Vous aimerez peut-être aussi