Vous êtes sur la page 1sur 34

Anatomie de l’appareil visuel

Pr Boudedja
08 Mars 2020
Introduction
• L’œil ou globe oculaire est l’appareil
fondamental de la vision.
• Il se trouve dans la cavité orbitaire.
• Il est entouré de sept muscles destinés à le
mouvoir, il est protégé à sa partie antérieure
par les paupières.
• Nous allons décrire successivement les
différentes parties de l’appareil de la vision:
Cavité orbitaire ou orbite
• Les cavités orbitaires
ou orbites sont 2
profondes cavités
situées de chaque
côté des fosses
nasales, entre l’étage
antérieur du crâne et
le massif facial.
• Elles contiennent
l’appareil de la vision.
• Chacune des cavités a la forme d’une pyramide
quadrangulaire dont la base est en avant, le
sommet en arrière.

• On d écrit à l’orbite:
- 4 faces ou parois.
- 4 bords ou angles.
- Une base,
- Un sommet.
Paroi supérieure ou voûte: lame horizontale du Frontal/
Pte aile du sphénoïde.

Paroi interne:
Paroi externe:
Maxilaire sup/ Os
apophyse orbitaire
ungus/os planum
de l’os
de l’éthmoïde/ face
malaire/grande a
latérale du
aile du sphénoïde
sphénoïde

Paroi inférieure ou plancher: Apophyse du maxilaire


Sup/apophyse orbitaire de l’os malaire/
apophyse orbitaire du palatin
• La base: rebord orbitaire.
• Sommet de l’orbite: extrémité interne de la
fente sphénoïdale.
Œil ou globe oculaire
• Partie fondamentale de
l’appareil de la vision.
• Irrégulièrement sphérique car
sa partie antérieure
constituée par la cornée,
proémine sous forme d’un
segment de sphère de plus
petit rayon que le reste du
globe oculaire.
• Le diamètre antéro-postérieur
du globe oculaire mesure 23 à 25 mm

entre 23 et 25 mm.
• Le globe oculaire se compose d’une paroi et
d’un contenu.
• La paroi est constituée de 3 membranes
concentriques:
1. Membrane externe ou fibreuse:
Sclérotique/Cornée.
2. Membrane moyenne musculo-vasculaire:
Tractus uvéal.
3. Membrane interne ou nerveuse: Rétine.
La membrane fibreuse
• La sclérotique:
- Constitue les 5/6 postérieurs
de la membrane fibreuse.
- Résistante et inextensible,
affecte la forme de l’œil,
surface externe lisse et
blanche.
- Présente des insertion
tendineuses des muscles
moteurs de l’œil et de
nombreux orifices destinés
au passage des vaisseaux et
des nerfs du globe oculaire.
• La cornée :
- Placée en avant de la sclérotique, constitue le segment antérieur de
la tunique fibreuse.
- Arrondie, transparente, segment de sphère de plus petit diamètre
que la sclère.
- Sa face antérieure a une forme elliptique, 12mm de Ф transversal et
11 mm de Ф horizontal.
- Son épaisseur est de 0,7 mm à la périphérie et 0,5 mm au centre.
- Elle est constituée de 3 couches: Epithélium, Stroma, Endothélium.
• Le limbe sclérocornéen :
- Zone par laquelle la cornée
s’unit la sclère et à la
membrane musculo-
vasculaire.
- À la partie profonde de cette
zone se trouve un réseau de
faisceaux fibrillaires
conjonctivo-élastique,
anastomosés entre eux:
système trabéculaire qui fait
communiquer avec la
chambre antérieure de l’œil
et un canal annulaire qu’on
appelle le canal de Schlem.
La membrane musculo-vasculaire
• Située en dedans de la membrane fibreuse.
• Appliquée dans presque toute son étendue
sur la face profonde de la sclérotique.
• Elle se divise d’arrière en avant en 3 segments:
- La choroïde.
- La zone ciliaire ou corps ciliaire.
- L’iris.
• La Choroïde:
- Située entre la
sclérotique et la
rétine dans les 2/3
postérieurs environ
du globe.
- Essentiellement
constituée de
vaisseaux.
- Responsable en
grande partie de la
nutrition rétinienne.
• Corps ciliaire :
- Partie située entre l’ôra
serrata ( limite de la
rétine sensible) et l’iris.
- Le corps ciliaire est
composé du muscle
ciliaire et des procès
ciliaires.
• L’iris:
- Partie antérieure de la
membrane musculo-
vasculaire.
- Placé comme un
diaphragme vertical
circulaire en avant du
cristallin .
- Son centre est percé
d’un orifice: La pupille.
- Constitué de deux
muscles: le muscle
dilatateur et le muscle
sphincter.
La membrane nerveuse ou rétine
• Membrane interne ou nerveuse du globe oculaire.
• Située en dedans de la membrane musculo-
vasculaire et recouvre toute la face interne de cette
membrane.
• Divisée en 2 parties principales:
- La partie postérieure, sensorielle: rétine proprement
dite.
- La partie antérieure: rétine cilio-rétinienne: tapisse la
face interne du corps ciliaire et de l’iris.
- Ces deux parties sont séparées par l’ora serrata.
Ora serrata
Rétine sensorielle
Rétine ciliaire
• La rétine neurosensorielle:
- Membrane mince, rosée,
transparente.
- Présente 2 faces:
• Face externe: appliquée sur la
choroïde sans lui adhérer.
• Face interne: fait face au corps
vitré et présente deux zones
particulières:
• La tache jaune ou macula:
dépression elliptique de teinte
jaune.
• La papille: c’est le point de
convergence des fibres optiques
de la rétine qui se rassemble
pour former le NO, mesure
entre 1,5 et 2,5 mm.
• Histologie de la rétine:
La rétine humaine est constituée de 10
couches, de l’ extérieur vers l’ intérieur,
1. l’ épithélium pigmentaire.
2. La couche des photorécepteurs
(cônes et bâtonnets).
3. La membrane limitante externe
4. La nucléaire externe.
5. La plexiforme externe.
6. La nucléaire interne.
7. La plexiforme interne.
8. La couche des cellules
ganglionnaires.
9. La couche des fibres optiques.
10. La limitante interne.
Les vaisseaux de la rétine
• L’artère centrale de la rétine (ACR):
- Branche de l’artère ophtalmique.
- Pénètre le globe oculaire suivant l’axe du nerf optique.
- Émerge au centre de la papille et se divise en deux branches,
supérieure et inférieure.
• Les veines de la rétine, suivent le trajet inverse, de leur réunion
naît la veine centrale de la rétine (VCR).
Les milieux transparents
• Ce sont les éléments anatomiques
parfaitement transparents contenus dans le
globe oculaire.
• Comprennent:
- Le cristallin.
- L’humeur aqueuse.
- Le corps vitré
• Le cristallin:
- Situé en arrière de l’iris.
- Lentille biconvexe, transparente,
élastique, de consistance ferme
chez l’adulte.
- les rayons de courbure de ses
deux faces se modifient pendant
l’ accommodation grâce à son
élasticité.
- Il est maintenu en place grâce à
un système de fibres
transparentes qui le relie par sa
périphérie au corps ciliaire:
Zonule de Zinn.
• L’humeur aqueuse:
- Liquide incolore, limpide
qui remplit l’espace
entre la cornée et le
cristallin.
- L’iris divise cet espace en
deux chambres: la
chambre antérieure/ la
chambre postérieure qui
communiquent entre
elles par l’orifice
pupillaire.
• Le corps vitré:
- Liquide visqueux, transparent, qui remplit
toute la partie de la cavité oculaire située en
arrière du cristallin.
- Il est entouré d’une membrane dite
hyaloïdienne.
Les muscles de l’orbite
• La cavité orbitaire contient 7 muscles destinés à
mouvoir le globe oculaire et les paupières:
1. Le releveur de la paupière supérieure.
2. Le muscle droit supérieur.
3. Le muscle droit inférieur.
4. Le muscle droit interne.
5. Le muscle droit externe.
6. Le muscle grand oblique.
7. Le muscle petit oblique.
• Les muscles droits au nombre de 4: supérieur,
inférieur, interne et externe, s’étendent du
sommet de l’orbite à l’hémisphère antérieur
du globe oculaire où il s’ insèrent sur la
sclérotique.
Les paupières
• 2 voiles musculo-membraneux, mobiles qui
recouvrent et protègent la partie antérieure
du globe oculaire.
• Par leurs mouvements, elles étalent à la
surface du globe oculaire le liquide sécrété par
les glandes lacrymales.
• On distingue la paupière supérieure et la,
paupières inférieure qui sont séparées l’une
de l’autre par la fente palpébrale.
• Les paupières sont constituées par 7 plans
superposés qui sont d’avant en arrière:
1. La peau.
2. Une couche de tissu
cellulaire lâche.
3. Le muscle orbiculaire des
paupières.
4. Une deuxième couche de
tissu cellulaire lâche.
5. Un plan fibro-élastique
(le tarse).
6. Une couche de fibres
musculaires lisse.
7. Une couche muqueuse,
la conjonctive
L’appareil lacrymal
• Comprend:
- La glande lacrymale.
- Les voies lacrymales.
• La glande lacrymale:
- Destinée à secréter les larmes.
- Se compose de 2 portions:
 une orbitaire ou glande lacrymale
principale.
L’autre palpébrale ou glande
lacrymale accessoire.
- Les larmes sont déversées sur la
conjonctive par les canaux
excréteurs au nombre de 8 à 10
qui s’ouvrent dans la partie
supéro-externe du cul de sac
conjonctival.
• Les voies lacrymales:
- Les larmes sécrétées par les glanes
lacrymales vont, grâce au
mouvements des paupières, dans
le lac lacrymal situé à l’angle
interne de l’œil.
- Du lac lacrymal, elles sont
amenées dans les fosses nasales
par les voies lacrymales.
- Celles-ci commencent sur le bord
libre des paupières aux points
lacrymaux, les canalicules
lacrymaux, le sac lacrymal et le
canal lacrymo-nasal
• Merci