Vous êtes sur la page 1sur 29

LA SOUDURE À L’ARC

By Mike La Soudure
****
Published by:
Mike La Soudure at Smashwords
© 2019 by Mike La Soudure ISBN 9780463586648
****
All rights reserved. Without limiting the rights under copyright reserved above, no part of this publication may be reproduced, stored in or
introduced into a retrieval system, or transmitted, in any form, or by any means (electronic, mechanical, photocopying, recording, or otherwise)
without the prior written permission of both the copyright owner and the above publisher of this book.
Smashwords Edition Licence Notes
This ebook is licensed for your personal enjoyment only. This ebook may not be re-sold or given away to other people. If you would like to
share this book with another person, please purchase an additional copy for each recipient. If you’re reading this book and did not purchase it, or
it was not purchased for your use only, then please return to your favorite retailer and purchase your own copy. Thank you for respecting the
hard work of this author.

Ne jamais comprendre pourquoi j’en suis arrivée là ! Mon père était


soudeur sur les Camions IVECO à Fourchambault dans la Nièvre dans
les années 70. Aujourd’hui, moi Mike La Soudure je suis soudeur
aussi mais pas sur des camions, sur des tuyaux !
Bon, j’avoue c’est un peu par accident que je me suis retrouvé avec un
marteau et un poste à souder dans la main, mais c’est mon gagne pain.
J’ai exercé dans de multiples secteurs d’activités comme
l’Agroalimentaire, la pétrochimie à Rotterdam, les voieries, les
camions à Villeneuve-loubet, les trains à Laval, les voitures du Paris-
Dakkar à Clermont-Ferrand, les motos, les avions à Issoire, les
bancs de distribution agricole à Chirac, chez les agriculteurs à
Auxerre, en climatisations, dans les hôpitaux à Nantes, dans les
chaudières monstrueuses de Vapeur à Rennes, dans la Laiterie de
Tauves, la Beurrerie de Pontivy, chez les Viticulteurs à Roanne, dans
les égouts de l’Allier, sur les toits à Paris, dans la source d’eau
fraîche du Morvan, dans la centrale thermique de Chelles, dans les
centrales de traitements de déchets, dans les hôtels de luxe sur les
Champs-élysées, chez les parfumeurs à Orléans, sur les bateaux en
Corse et j’en passe des meilleurs et des meilleurs. Aujourd’hui il
fallait, il faut retranscrire ces expériences et savoir la Soudure du
métal. Un procédé de fusion, de jonction qui implique beaucoup
d’énergie et une nouvelle approche du Feu par l’homme.
Le Feu en soudure est constamment observé par le soudeur. Il le
maîtrise, il l’étudie, le ressent, l’analyse et l’ajuste à sa volonté
pour fusionner les molécules en fusion. Le tout dans les règles de
l’art. Aucun soudeur ne vous diras jamais : « Je ne me suis jamais
brûlé dans ce métier ! ». Chacun a connut ces petites brûlures sur les
mains ou des yeux rougeoyants qui pleurent au petit matin à cause du
« Coup d’Arc » de la veille. Être soudeur c’est être dans le noir toute
la journée et n’y voir que du feu ! Cette Bande dessinée vous présente
les premières briques de l’apprentissage de la soudure à l’Arc. Bonne
lecture mes amis !
Un conseil : Si vous avez peur du noir, ne devenez pas soudeur !
Mike La Soudure, Grasse le 6 Juin 2019.