Vous êtes sur la page 1sur 9

11/03/2021

 
III‐3‐2‐ Le plastique :
a) Définition :
Les plastiques sont les matériaux les plus connus pour le conditionnement des produits
pharmaceutiques. Ils sont des polymères (macromolécules) de nature organique ayant un
poids moléculaire élevé, formés de long chaines de monomères linéaires ou ramifies.
Les macromolécules peuvent être constituées d’un seul type de motif, c’est le cas des
homopolymères, ou bien de motifs différents qui s’arrange au hasard.
Deux types principaux de réactions permettent l’obtention de macromolécules.
 La polymérisation (ou polyaddition) : réaction en chaine dans laquelle un centre actif
initial permet la formation de macromolécules par réunion des molécules simples
(monomères).
 La polycondensation : fait intervenir des réactions classiques de la chimie organique
avec élimination d’un résidu simple. La réaction de polycondensation se produit dans
les conditions ou réagissent les groupements fonctionnels concernés, par simple le
chauffage ou en présence d’un catalyseur.
Dans les polymères, on distingue deux types de liaisons : Entre les atomes d’une même
chaîne, des liaisons de covalence très difficiles à rompre ; Entre les chaînes plus ou moins
parallèles, des liaisons secondaires plus fragiles (hydrogène, liaisons polaires et forces de Van
der Waals).
Ces deux types de liaisons confèrent des propriétés mécaniques : Plasticité et Élasticité.
 La plasticité : « Aptitude d’une masse solide aux déformations permanentes».
Due aux possibilités de glissement des macromolécules parallèles les unes sur
les autres. La plasticité augmente avec la température, ce qui permet alors le
moulage à chaud.
 L’élasticité : « Aptitude d’une matière solide aux déformations réversibles» Les
matières plastiques sont peu élastiques : leur étirement ne provoque qu’un
allongement très réduit. Les élastomères (caoutchoucs naturels ou synthétiques),
sont élastiques. ils reprennent leur longueur initiale après étirement.
b) Fabrication des matières plastiques :
La fabrication est réalisée en trois étapes :
1ère étape : Préparation du haut polymère par polycondensation ou polymérisation à
partir du monomère. Ce qui conduit à un produit à apparence de « résine ».

32
 
11/03/2021
 
2ème étape : Le mélange « résine » et adjuvants conduit à une poudre homogène ou « poudre à
mouler » Les adjuvants sont :

- Plastifiants : Pour augmenter la plasticité.


- Stabilisants : Pour retarder ou supprimer le vieillissement.
- Charges : Substances inertes destinées soit à diminuer le prix de revient, soit à
apporter des propriétés nouvelles.
- Colorants : Soit solubles dans la masse, soit insolubles dans la masse (pigments).
3ème étape : Le moulage est la mise en œuvre des polymères différents suivant leur
nature.
Les thermoplastiques sont des matériaux adoucissants à la chaleur qui sont
généralement rigides à la température ambiante, mais peuvent être refondus et remoulés
lorsqu'ils sont exposés à des températures et des pressions élevées.

Les principaux polymères thermoplastiques.

33
 
11/03/2021
 
Thermodurcissables ou thermo-durcis car ils deviennent nettement infusibles ou
insolubles lorsqu'ils sont exposés à une température / chaleur élevée et ne peuvent donc pas
être refondus et remoulés après leur formation thermique initiale. Ils sont produits par un
processus de polymérisation impliquant une étape de durcissement ou de vulcanisation au
cours de laquelle les matériaux deviennent «fixés» à un état permanent par la chaleur et la
pression. Les thermodurcissables contiennent généralement des additifs supplémentaires
(charges et agents de renforcement) pour obtenir la meilleure qualité. Ces matériaux sont
utilisés comme matériau d'emballage lorsqu'une bonne stabilité dimensionnelle et thermique
est requise.

Les principaux polymères thermodurcissables.

34
 
11/03/2021
 
L’opération de moulage se fait selon les techniques suivantes :
Transformation des thermoplastiques Transformation des thermodurcissables
Moulage par extrusion Moulage par compression
Moulage par injection Moulage entre plateaux chauffants
Moulage par calandrage Moulage en continu
Moulage par thermoformage
Moulage par rotation
Moulage par injection-réaction

c) Principales matières plastiques utilisées dans le conditionnement : 


 Polyéthylène (PE) :

Les polyéthylènes sont des polymères de l’éthylène (CH2=CH2), très utilisés dans les
conditionnements.
CH2 CH2 CH2
H2C CH2 H2C CH2
H2C CH2 CH2 CH2

Figure 10 : Réaction de polymérisation de l’éthylène.

Les propriétés du polyéthylène varient avec le degré de cristallinité, la masse


moléculaire et la ramification. On distingue les polyéthylènes à basse densité et les
polyéthylènes à haute densité.

 Polyéthylène basse densité (LDPE)


Le polyéthylène basse densité (LDPE) est un thermoplastique de densité de 0,910 à
0,940 g /cm3. Le LDPE a une faible réactivité chimique et une bonne résistance aux différents
acides, bases et alcools dilués et concentrés. Aujourd'hui, c'est un bon type de plastique utilisé
dans le conditionnement des produits pharmaceutiques. Il est utilisé pour préparer :
- Sac en plastique.
- Des films plastiques.
- Récipient ophtalmique.
- Des bouteilles, etc.

35
 
11/03/2021
 
 Polyéthylène haute densité (PEHD)
Il est connu pour son rapport résistance / densité élevé qui va de 0,93 à 0,97 g /cm3. Le
PEHD est flexible, translucide / cireux, résistant aux intempéries, bonne ténacité à basse
température (jusqu'à -60°C), facile à traiter par la plupart des méthodes, à faible coût et,
surtout, a une bonne résistance chimique contre les acides et bases dilués, les hydrocarbures
aliphatiques, les hydrocarbures aromatiques, hydrocarbures et alcools halogénés.
Le PEHD est utilisé pour fabriquer de nombreux types de contenants et bouchons
pharmaceutiques. Les récipients généralement non pigmentés sont translucides et ont de
bonnes propriétés de barrière et une bonne rigidité. Les plastiques HDPE sont codés avec le
numéro de code de recyclage des plastiques SPI "2".
Tableau 09 : Code* de recyclage du plastique avec structures chimiques et photos.

                                                            
*
L’industrie du plastique a créé un système de 7 codes, numérotés de 1 à 7 qui correspond à des plastiques aux
caractéristiques et aux propriétés différentes. Il se formalise sous forme de logo triangulaire avec 3 flèches. Qui
sert à repérer quels plastiques se recyclent

36
 
11/03/2021
 
 Polyéthylène téréphtalate (PET)
Le PET est un matériau clair et résistant contre l'humidité, l'oxygène et l'eau. Le
conteneur et le film en PET ont des surfaces optiquement lisses. Le polyéthylène téréphtalate
est un polymère de condensation formé par réaction d'acide téréphtalique ou d'acide diméthyl
téréphtalique avec de l'éthylène glycol.
OH
H 2C

O OH CH 2
O
O O
O
OH
+ HO O O O CH 2 CH 2
n
O
O OH CH 2
H 2C
OH
 
Figure 11 : Synthèse de PET.
Les plastiques PET sont codés avec le numéro de code de recyclage des plastiques SPI
"1". C'est un emballage utile pour le sirop, la suspension, l'émulsion, les bains de bouche et
d'autres produits.
 Polypropylène (PP)
Le polypropylène est un polymère utilisé dans l'industrie pharmaceutique pour le
conditionnement du contenu médicamenteux. La densité du PP est comprise entre 0,895 et
0,92 g / cm³. Le PP a une bonne résistance à presque tous les types de produits chimiques, y
compris les acides forts, les alcalis et la plupart des matières organiques. Le polypropylène est
un excellent pare-gaz et pare-vapeur. Il est utilisé pour fabriquer la tasse à mesurer, le compte-
gouttes, le sac d'infusion, le port et le bouchon pour le sac d'infusion etc.
 Polystyrène (PS)
Le polystyrène est un matériau transparent et rigide qui a une bonne résistance à la
traction. Il est synthétisé à partir de la polymérisation du styrène.

CH3 CH2 CH2 CH2


H2C H2C HC CH

 
Figure 12 : Réaction de la polymérisation du styrène.

37
 
11/03/2021
 
Les matériaux fabriqués en polystyrène ressemblent à du verre et c'est un plastique
fragile. Le polystyrène a une résistance modérée aux acides, aux alcalis et à d'autres
substances chimiques, c'est pourquoi ce n'est pas un matériau approprié pour le
conditionnement de produits pharmaceutiques spécialement pour la fabrication de conteneurs
primaires. Différents composés acryliques peuvent être ajoutés avec du polystyrène pour le
renforcer.
 Chlorure de polyvinyle (PVC) :
Le PVC est le troisième polymère plastique synthétique le plus produit au monde, après
le polyéthylène et le polypropylène. Il est un thermoplastique composé de 57% de chlore
(dérivé de sel de qualité industrielle) et de 43% de carbone (dérivé principalement de pétrole /
gaz via l'éthylène).

Figure 12 : Structure chimique du PVC.


Le PVC a une bonne stabilité physique et une bonne résistance chimique. La stabilité
thermique du PVC est très mauvaise et son point de fusion est compris entre 100 et 260 ° C.
Pour cette raison, des additifs qui stabilisent le matériau à des températures plus élevées sont
typiquement ajoutés au matériau pendant la production. Le chlorure de polyvinyle est très
dense et donc très dur et résiste très bien à la déformation aux chocs par rapport aux autres
plastiques.
Le PVC a diverses applications dans le conditionnement de produits pharmaceutiques
tels que le sac de perfusion, la tubulure médicale, le film pour le conditionnement blister.

 Caoutchouc et élastomère
Le caoutchouc est un matériau clé largement utilisé dans l'industrie pharmaceutique
pour l'emballage de préparations stériles (parentérales). Les préparations pharmaceutiques
stériles sont principalement conditionnées dans des récipients en verre comprenant des flacons
d'injection et des seringues pré-remplies, où une fermeture doit fermer l'embouchure de ce
récipient.

38
 
11/03/2021
 

Le caoutchouc naturel a été le premier polymère utilisé dans les emballages


pharmaceutiques. Après cela, certains caoutchoucs transformés ont été utilisés, à savoir le
caoutchouc butyle, le caoutchouc nitrile, le caoutchouc siliconé, etc. Certains agents tiers
doivent être utilisés lors de la fabrication du caoutchouc, qui comprend une charge, des
colorants, des plastifiants et des agents de protection. Avant d'utiliser du caoutchouc comme
fermeture, des tests de contrôle qualité sont indispensables pour vérifier le pH et la clarté de la
solution, l'acidité / l'alcalinité, la teneur en humidité, etc.

III‐3‐3‐ Métaux :
Les métaux sont largement utilisés pour les emballages pharmaceutiques. L'aluminium
est le métal de choix pour fabriquer un emballage primaire. Il est intéressant pour sa légèreté,
sa malléabilité et sa résistance chimique.
Dans la tendance pharmaceutique récente, l'aluminium est l'un des éléments les plus
importants de tous les types de matériaux de couvercle. Le matériau de couvercle fournit la
structure principale d'un emballage blister, qui agit comme une barrière potentielle à
l'humidité et à la lumière.

39
 
11/03/2021
 
 Autres métaux utilisés :
- Étain: utilisé en feuilles
- Acier inoxydable: Cuves de stockage, réservoir et le matériel de fabrication

III‐3‐4‐ Papier et carton :


Les cartons sont largement utilisés dans l'industrie pharmaceutique comme matériaux
d'emballage secondaires 
Tableau 08: Matériaux de conditionnement secondaires :
Matériaux exemple

Papier

   

Papier carton

Le carton doit avoir une résistance suffisante, une capacité de résistance aux chocs,
facile à nettoyer et à plier pour former n'importe quelle boîte, poids léger et meilleur à
imprimer.
Différents types de panneaux peuvent être utilisés pour préparer des boîtes et des
cartons, y compris le carton pliant, le carton kraft, le panneau stratifié, le panneau solide
blanchi / non blanchi.

40
 

Vous aimerez peut-être aussi