Vous êtes sur la page 1sur 7

Section

SECTEUR – GRANULATS 1
Page

1 de 7
DÉTERMINATION DE LA DENSITÉ
Date
MÉTHODE D’ESSAI ET DE L’ABSORPTION DU 2007 12 15
GROS GRANULAT
LC 21-067

1. Objet
La présente méthode d’essai consiste à déterminer la densité brute et la densité apparente
à 23 °C/23 °C du gros granulat et son pourcentage d’absorption après 24 heures dans l’eau.
Le tout est basé sur l’état d’un granulat saturé et superficiellement sec.
Cette méthode est utilisée pour déterminer la densité et l’absorptivité du gros granulat
(ø des particules > 5 mm) et des classes granulaires de type d/D où d ≥ 5 mm.

2. Références
La présente méthode d’essai renvoie à l’édition la plus récente des documents suivants :

NORME :

ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION (ISO)


ISO 5725 « Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure ».

AUTRE DOCUMENT :

MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC, LABORATOIRE DES CHAUSSÉES (LC)


LC 21–015 « Réduction des échantillons pour essais en laboratoire ».

3. Définitions
Les définitions suivantes s’appliquent à la présente méthode d’essai :

3.1 Pourcentage d’absorption


Pourcentage d’eau qui pénètre et remplit les pores perméables d’un corps solide poreux
exprimé par rapport à sa masse sèche.

3.2 Densité brute


Rapport, à une température donnée, entre la masse dans l’air d’une unité de volume d’un
matériau perméable et la masse dans l’air d’un égal volume d’eau. Le volume du matériau
inclut les vides perméables et les vides imperméables à l’eau. La mesure de la densité brute
nécessite d’amener le matériau à l’état saturé et superficiellement sec.

3.3 Densité apparente


Rapport, à une température donnée, entre la masse dans l’air d’une unité de volume d’un
matériau perméable et la masse dans l’air d’un égal volume d’eau distillée et désaérée. Le
volume du matériau inclut les vides imperméables à l’eau seulement.
Section
SECTEUR – GRANULATS
1
Page

2 de 7
DÉTERMINATION DE LA DENSITÉ
Date

2007 12 15
ET DE L’ABSORPTION DU MÉTHODE D’ESSAI
GROS GRANULAT
LC 21-067

4. Appareillage
4.1 Balance
La balance doit avoir une capacité et une sensibilité telles que la densité puisse être calculée
avec une précision de quatre chiffres significatifs, c’est-à-dire trois décimales. Pour répondre à
cette exigence, la balance doit avoir une sensibilité de ± 0,1 g.

4.2 Contenant
On doit utiliser comme contenant, soit un panier en treillis métallique à ouverture de mailles
de 3 mm ou moins, soit un seau de largeur ou de diamètre sensiblement égal à la hauteur. La
capacité de ce contenant doit être de 4 l à 7 l dans le cas des granulats de grosseur nominale
de 40 mm ou moins, et de 8 l à 16 l pour les granulats plus gros.

4.3 Dispositif de suspension


On doit utiliser un dispositif approprié (en métal ou tout autre matériau non absorbant) pour
suspendre dans l’eau le contenant à partir du centre du plateau de la balance.

4.4 Bassin d’immersion


Le bassin ou récipient pour déterminer la masse de la prise d’essai dans l’eau doit être
muni d’un trop-plein, être de dimensions appropriées pour les contenants utilisés et sa paroi
intérieure doit résister à la rouille.

4.5 Étuve
Utiliser une étuve de dimension adéquate et pouvant maintenir une température uniforme
de 110 °C ± 5 °C.

5. Préparation de la prise d’essai


Bien mélanger tout l’échantillon de granulats soumis et le réduire conformément à la
méthode d’essai LC 21–015 « Réduction des échantillons pour essais en laboratoire », de
manière à obtenir la masse minimale requise au tableau 2.
Sécher l’échantillon à une température de 110 °C ± 5 °C jusqu’à masse constante, le laisser
refroidir jusqu’à ce qu’il atteigne la température ambiante.
Lorsque l’échantillon contient plus de 15 % de particules retenues au tamis de 40 mm, on
doit au moins procéder, en plus, à l’essai sur la fraction retenue au tamis de 40 mm, à moins
que l’on ait décidé de réaliser l’essai individuellement sur toutes les fractions, même les plus
petites.
Laver la prise d’essai directement sur un tamis de 5 mm. Couvrir d’eau et laisser tremper
l’échantillon pendant 24 ± 4 heures.

5.1 État saturé et superficiellement sec du gros granulat


Retirer la prise d’essai de l’eau et la rouler dans une grande pièce de tissu absorbant jusqu’à
ce qu’il n’y ait plus de traces d’eau visibles sur la surface des granulats. Essuyer une à une les
Section
SECTEUR – GRANULATS 1
Page

3 de 7
DÉTERMINATION DE LA DENSITÉ
Date
MÉTHODE D’ESSAI ET DE L’ABSORPTION DU 2007 12 15
GROS GRANULAT
LC 21-067

particules les plus grosses. Durant cette opération de séchage en surface, prendre soin de ne
pas laisser s’évaporer l’eau contenue dans les pores des granulats.

6. Mode opératoire
6.1 Gros granulat

6.1.1 Peser la prise d’essai alors à l’état saturé et superficiellement sec (masse B). On doit noter
le résultat de cette pesée ainsi que de toutes celles qui suivent à 0,1 g près ou à 1/10 000
fois la masse de la prise d’essai, selon la valeur la plus élevée.

6.1.2 Après la pesée dans l’air, placer immédiatement l’échantillon préalablement saturé et
superficiellement sec dans le contenant décrit à l’article 4.2 et en déterminer la masse
(masse C) dans l’eau à 23 °C ± 1,7 °C (laquelle a alors une masse volumique de 0,997 g/cm3
± 0,002 g/cm3). Avant de procéder à la pesée dans l’eau, veiller à chasser les bulles d’air
emprisonnées, en secouant le contenant plongé dans l’eau.

6.1.3 Retirer l’échantillon de l’eau et le faire sécher à une température de 110 °C ± 5 °C jusqu’à
masse constante. Laisser refroidir à l’air, à la température de la pièce, pendant 1 h à 3 h
et peser (masse A).

7. Calcul des densités et de l’absorptivité


7.1 Gros granulat

Pour effectuer ce calcul, les définitions suivantes sont utilisées :

A : masse dans l’air de l’échantillon séché, en grammes;


B : masse dans l’air de l’échantillon saturé et superficiellement sec, en grammes;
C : masse dans l’eau de l’échantillon saturé, en grammes.

7.1.1 Densité brute (basée sur l’état sec)


Calculer la densité brute à 23 °C/23 °C, telle qu’elle a été définie à l’article 3.2, à l’aide de
la formule suivante :

Densité brute = A / (B – C)

7.1.2 Densité apparente


Calculer la densité apparente, telle qu’elle a été définie à l’article 3.3, à l’aide de la formule
suivante :

Densité apparente = A / (A – C)
Section
SECTEUR – GRANULATS
1
Page

4 de 7
DÉTERMINATION DE LA DENSITÉ
Date

2007 12 15
ET DE L’ABSORPTION DU MÉTHODE D’ESSAI
GROS GRANULAT
LC 21-067

7.1.3 Absorptivité
Calculer le pourcentage d’absorption en eau, telle qu’il a été défini à l’article 3.1, à l’aide
de la formule suivante :

% d’absorption = [(B – A) / A] x 100

8. Calcul et expression des résultats


On doit calculer et rapporter à 0,001 près la densité, et à 0,01 % le pourcentage d’absorption.
De plus, on doit indiquer de quel type de densité il s’agit.

Note :

L’annexe A présente les relations mathématiques entre les trois types de densités et l’absorptivité.
Ces relations, outre qu’elles peuvent être utiles pour vérifier la justesse des résultats fournis,
permettent de calculer à l’aide d’un autre résultat une valeur qui n’a pas été fournie.

8.1 Calcul des valeurs moyennes

8.1.1 Densité moyenne


Lorsque l’essai a été réalisé individuellement sur des fractions de l’échantillon séparées
selon la grosseur des particules, les valeurs moyennes des trois types de densités peuvent être
obtenues par pondération des résultats calculés selon les formules mentionnées à l’article 7.
Calculer alors la moyenne pondérée à l’aide de la formule suivante :

ΣPn
D=
P1 P2 Pn
+ +
d1 d2 dn

d : densité moyenne (selon le type);
P1, P2, Pn : pourcentages respectifs en poids dans l’échantillon original de chaque
fraction utilisée;
d1, d2, dn : densités appropriées respectives de chaque fraction utilisée (selon le
type).

8.1.2 Pourcentage d’absorption moyen


Dans le même cas, la valeur moyenne du pourcentage d’absorption peut être obtenue par
pondération des résultats calculés selon la formule mentionnée à l’article 8.4. Calculer alors la
moyenne pondérée à l’aide de la formule suivante :

A = (P1A1 + P2A2 + PnAn)/ΣPn


Section
Secteur – granulats 1
Page

5 de 7
Détermination de la densité
Date
MÉTHODE D’ESSAI et de l’absorption du 2007 12 15
GROS granulat
LC 21-067


A : pourcentage moyen d’absorption;
A1, A2, An : pourcentages d’absorption respectifs pour chaque fraction utilisée;
P1, P2, Pn : pourcentages respectifs (selon la masse) dans l’échantillon original de
chaque fraction utilisée.

9. Fidélité
9.1 Les critères d’acceptabilité des résultats obtenus par la présente méthode d’essai sont
donnés au tableau 1.

9.2 Les chiffres de la colonne 2 représentent les écarts types que l’on juge acceptables dans
les conditions d’essai données dans la colonne 1. Les chiffres de la colonne 3 représentent
les limites admissibles de l’écart entre les résultats donnés par deux essais correctement
exécutés.

Tableau 1
Tableau des indices de fidélité
Densité et absorptivité du gros granulat
Écart type Différence entre deux essais
Entre laboratoires
(1S)(1) (D2S)(1)
Densité brute (base sèche) 0,0125 0,035
Densité apparente 0,0082 0,023
Pourcentage d’absorption 0,183 0,51
Écart type Différence entre deux essais
Pour un même opérateur
(1S)(1) (D2S)(1)
Densité brute (base sèche) 0,0049 0,014
Densité apparente 0,0036 0,010
Pourcentage d’absorption 0,050 0,14
1. 1S représente l’écart type maximal d’une série de résultats et D2S représente la différence
entre deux résultats qui ne doit pas être dépassée dans plus de 5 % des cas.
Section
Secteur – granulats
1
Page

6 de 7
Détermination de la densité
Date

2007 12 15
(1) et de l’absorption du MÉTHODE D’ESSAI
GROS granulat
LC 21-067

9.3 Les termes « répétabilité » et « reproductibilité » ont le sens donné dans la norme ISO 5725
« Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure ».

Tableau 2
Masse de la prise d’essai
Grosseur nominale maximale Masse minimale
(mm) (kg)
14 ou moins 2
20 3
28 4
Gros granulat 40 5
56 10
80 18
112 25

10. Approbation
La présente méthode d’essai a été approuvée par le responsable du Secteur sols, fondations
et granulats de la Direction du laboratoire des chaussées.

Claude Robert, ing., M. Sc.


Service des matériaux d’infrastructures

Signature

1. Republié le 15 décembre 2009. Aucun changement à la norme; changement de responsable.


Section
SECTEUR – GRANULATS 1
Page

7 de 7
DÉTERMINATION DE LA DENSITÉ
Date
MÉTHODE D’ESSAI ET DE L’ABSORPTION DU 2007 12 15
GROS GRANULAT
LC 21-067

Annexe A
Relations entre les densités et l’absorptivité

Si :

db : densité brute (sur base sèche)

dsss : densité brute (sur base saturée)

dapp : densité apparente

A : absorption en %

1) dsss = (1 + A /100) db

2a) dapp =
( )( )
1
db
1


A
100
=
1 –
db
Adb
100

2b) dapp =
( )( ) 1
1+A /100
dsss

A
100
=
1 –
A
dsss

100
(dsss – 1)

3) A= ( ) dsss
db
–1 x 100

dapp – dsss
4) A= x 100
dapp (dsss – 1)

Vous aimerez peut-être aussi