Vous êtes sur la page 1sur 4

Section

SECTEUR – GRANULATS 1
Page

1 de 4
DÉTERMINATION DU
Date
MÉTHODE D’ESSAI POURCENTAGE DE FRIABILITÉ 2006 12 15
DES GRANULATS FINS
LC 21-080

1. Objet
La présente méthode d’essai a pour objet la détermination du pourcentage de friabilité des
granulats fins.

2. Références
La présente méthode d’essai renvoie à l’édition la plus récente des documents suivants :

NORMES :

AMERICAN SOCIETY FOR TESTING MATERIALS (ASTM)


ASTM A 314 « Stainless and Heat-Resisting Steel Billets and Bars for Forging »

ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION (ISO)


ISO 3310–1 « Tamis de contrôle – Exigences techniques et vérifications – Partie 1 : Tamis de
contrôle en tissus métalliques ».

AUTRES DOCUMENTS :

MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC, LABORATOIRE DES CHAUSSÉES (LC)


LC 21–015 « Réduction des échantillons pour essais en laboratoire ».
LC 21–101 « Détermination du coefficient d’usure par attrition à l’aide de l’appareil
micro-Deval ».

3. Principe
Les billes d’acier utilisées dans cet essai sont beaucoup plus grandes (de 10 à 100 fois) que
les éléments de la prise d’essai. Elles ont donc sur ces particules une action de fragmentation
et d’écrasement en présence d’eau et non une action d’usure comme dans l’essai micro-Deval
où les billes ont la même dimension que les gravillons.

4. Appareillage
4.1 Appareil micro-Deval
Appareil micro-Deval tel qu’il est décrit dans la méthode d’essai LC 21–101 « Détermination
du coefficient d’usure par attrition à l’aide de l’appareil micro-Deval ».

4.2 Tamis
Tamis à mailles carrées conforme aux exigences de la norme ISO 3310–1 « Tamis de
contrôle – Exigences techniques et vérifications – Partie 1 : Tamis de contrôle en tissus
métalliques ».

4.3 Balance
Balance d’une capacité suffisante pour satisfaire aux exigences requises par la masse
minimale de chaque prise d’essai, tout en étant précise au dixième de gramme près.
Section
SECTEUR – GRANULATS
1
Page

2 de 4
DÉTERMINATION DU
Date

2006 12 15
POURCENTAGE DE FRIABILITÉ MÉTHODE D’ESSAI
DES GRANULATS FINS
LC 21-080

4.4 Étuve
Étuve de dimension adéquate et capable de maintenir une température de 110 °C ± 5 °C.

4.5 Charge abrasive


Charge abrasive constituée de trois séries de billes sphériques en acier inoxydable ayant res-
pectivement des diamètres de 31,8 mm ± 0,5 mm, 19,1 mm ± 0,5 mm et 9,5 mm ± 0,5 mm.

Note :
L’acier inoxydable utilisé pour les billes est l’acier martensitique de la composition suivante :
C ≥ 0,12 %, Mn ≤ 1,00 % Si ≤ 1,00 % et Cr compris entre 14,0 % et 18,0 %. Cet acier correspond
au type 430 de la norme ASTM A 314 « Stainless and Heat-Resisting Steel Billets and Bars
for Forging ».

4.6 Tamis
Tamis à mailles carrées de 5 mm, 160 μm et 80 μm conformes aux exigences de la norme
ISO 3310–1 « Tamis de contrôle – Exigences techniques et vérifications – Partie 1 : Tamis de
contrôle en tissus métalliques ».

5. Préparation de la prise d’essai


5.1 Réduire l’échantillon, dont 100 % des particules passent le tamis de 5 mm, jusqu’à une
masse d’environ 700 g selon la méthode LC 21–015.

5.2 Laver le matériau selon la méthode décrite à la section 7.2 de la méthode LC 21–040.

5.3 Sécher à l’étuve jusqu’à masse constante, laisser refroidir et tamiser selon la section 7.3
de la méthode LC 21–040.

5.4 Récupérer le refus 160 μm et le passant 5 mm et les réduire selon la méthode


LC 21–015, de manière à préparer une prise d’essai de 500 g ± 2 g. Inscrire la masse de
la prise d’essai comme étant P.

6. Mode opératoire
6.1 Préparer la charge abrasive de la façon suivante :

a) prendre 9 billes de 31,8 mm de diamètre;

b) ajouter 21 billes de 19,1 mm de diamètre;

c) compléter avec des billes de 9,5 mm de diamètre, de façon que la masse totale de
la charge soit de 2500 g ± 2 g.

6.2 Introduire dans la jarre la charge abrasive, les 500 g de matériaux préparés et 2,5 l d’eau.
Fixer le couvercle de façon étanche.
Section
Secteur – granulats 1
Page

3 de 4
DÉTERMINATION DU
MÉTHODE D’ESSAI POURCENTAGE DE FRIABILITÉ Date

2006 12 15
DES GRANULATS FINS
LC 21-080

6.3 Mettre la jarre en rotation pour une période de 15 min ± 10 s sur l’appareil micro-Deval.

6.4 Après le cycle de rotation, recueillir le contenu du cylindre dans un récipient. Laver l’inté-
rieur de la jarre de façon à récupérer tout le contenu.

6.5 Enlever la charge abrasive1.


6.6 Laver le matériau selon la méthode décrite à l’article 7.2 de la méthode LC 21–040. Faire
sécher le retenu au tamis de 80 µm à l’étuve jusqu’à masse constante et laisser refroidir.

6.7 Tamiser le matériau selon la méthode décrite à la section 7.1 de la méthode LC 21–040.


Peser la masse cumulée au tamis de 80 µm et l’indiquer comme étant P2.

7. Calcul et expression des résultats


La friabilité d’un granulat fin est définie par le pourcentage de particules passant le tamis
de 80 µm, arrondi à l’unité près. Elle est déterminée par la formule suivante :

Friabilité =
100 P1
P
= 100 ( P – P2
P )

P : masse de la prise d’essai, en grammes;
P1 : masse des éléments inférieurs à 80 µm produits au cours de l’essai,
en grammes;
P2 : masse des éléments supérieurs à 80 µm, en grammes.

8. Fidélité
8.1 Les critères d’acceptabilité des résultats obtenus avec la présente méthode d’essai sont
donnés au tableau 1.

8.2 Les chiffres de la colonne 2 représentent les écarts types que l’on juge acceptables dans
les conditions d’essai données dans la colonne 1. Les chiffres de la colonne 3 représentent
les limites admissibles de l’écart entre les résultats donnés par deux essais correctement
exécutés.

8.3 Les termes « répétabilité » et « reproductibilité » sont définis dans la norme ISO 5725


« Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure ».

1. Pour cette étape, on peut utiliser un aimant ou un grillage préalablement placé dans le récipient.
Section
Secteur – granulats
1
Page

4 de 4
DÉTERMINATION DU
POURCENTAGE DE FRIABILITÉ
Date

2006 12 15
(2) MÉTHODE D’ESSAI
DES GRANULATS FINS
LC 21-080

Tableau 1
Critères d’acceptabilité(1)
1 2 3
Intervalle d’acceptation
Conditions d’essai Écart type (1S)
de deux résultats (D2S)
Répétabilité
0,54 1,5
(un seul producteur)
Reproductibilité
1,18 3,3
(plusieurs laboratoires)
1. Ces chiffres sont fondés sur des essais exécutés en double sur trois matériaux
par 30 laboratoires.

9. Approbation
La présente méthode d’essai a été approuvée par le responsable du Secteur sols, fondations
et granulats de la Direction du laboratoire des chaussées.

Claude Robert, ing., M. Sc.


Service des matériaux d’infrastructures

Signature

2. Republié le 15 décembre 2009. Aucun changement à la norme; changement de responsable.