Vous êtes sur la page 1sur 5

Section

SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS


3
Page

1 de 5
RECOUVRANCE Date
MÉTHODE D’ESSAI 2004 12 15
D’ÉLASTICITÉ
LC 25-005

1. Objet
La présente méthode d’essai consiste à mesurer la recouvrance d’élasticité d’un échantillon
de liant hydrocarboné à l’aide d’un appareil de traction.

2. Référence
La présente méthode d’essai renvoie à l’édition la plus récente du document suivant :
NORME :

AMERICAN SOCIETY FOR TESTING AND MATERIALS (ASTM)

D 113 « Test Method for Ductility of Bituminous Materials ».

3. Principe de l’essai
Cet essai consiste à mesurer la capacité d’un liant bitumineux à récupérer sa forme initiale
après avoir été étiré dans des conditions spécifiques puis coupé.
Une recouvrance d’élasticité élevée confirme qu’une matière a été ajoutée au liant pour
lui conférer des propriétés élastomériques. Toutefois, cette méthode d’essai ne permet pas
nécessairement d’identifier le type ou la quantité de modifiant utilisé.

4. Appareillage
4.1 Moule
Le moule utilisé pour préparer l’éprouvette est fait de laiton selon les dimensions et tolé-
rances illustrées à la figure 1.

4.2 Bain d’eau


Le bain d’eau utilisé pour le conditionnement des éprouvettes permet de maintenir la tempé-
rature d’essai avec une tolérance de ± 0,5 °C. Le volume d’eau est d’au moins 10 l et l’éprouvette
est immergée à une profondeur d’au moins 5 cm et supportée par une tablette perforée placée
à au moins 5 cm du fond du bain.

4.3 Appareil de traction


Tout appareil qui permet à l’échantillon d’être continuellement immergé dans l’eau pen-
dant que les deux étriers sont éloignés à une vitesse constante de 5 cm/minute ± 5,0 % sans
vibration indue peut être utilisé. L’appareil de traction est muni d’un dispositif gradué à 0,25 cm
permettant de mesurer l’allongement de l’éprouvette.

Note :
L’appareil de traction peut être le même que celui spécifié dans la norme ASTM D-113 « Test
Method for Ductility of Bituminous Materials ».
Section
SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS
3
Page

2 de 5
Date RECOUVRANCE
2004 12 15 MÉTHODE D’ESSAI
D’ÉLASTICITÉ
LC 25-005

a et a’ : espaceurs b et b’ : étriers

A. Distance entre les centres de fixation : 112,5 mm ± 1 mm


B. Distance entre les étriers : 30,0 mm ± 0,3 mm
C. Longueur totale de l’éprouvette : 75,0 mm ± 0,5 mm
D. Largeur de la section centrale : 10,0 mm ± 0,1 mm
E. Ouverture de l’étrier : 20,0 mm ± 0,2 mm
F. Épaisseur des pièces : 10,0 mm ± 0,1 mm
G. Épaulement de l'étrier : 7,0 mm ± 0,2 mm
H. Rayon de l’étrier : 16,00 mm ± 0,25 mm

Note :
– la dimension H est donnée pour des fins de fabrication.

Figure 1
Moule pour l’essai de recouvrance d’élasticité
Section
SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS
3
Page

3 de 5
RECOUVRANCE Date
MÉTHODE D’ESSAI 2004 12 15
D’ÉLASTICITÉ
LC 25-005

4.4 Thermomètre
Un thermomètre précis à 0,1 °C pour la plage de 0 °C à 15 °C.

4.5 Ciseaux
Des ciseaux conventionnels permettant d’effectuer une coupure franche de l’éprouvette à
la température d’essai.

4.6 Étuve
Une étuve capable de maintenir une température de 163 °C ± 5 °C.

5. Préparation de l’échantillon
5.1 Bitume
Chauffer l’échantillon dans une étuve à 163 °C ± 5 °C jusqu’à ce qu’il soit suffisamment
fluide pour être coulé.

5.2 Résidu de distillation d’une émulsion


Suite à la distillation, mélanger le contenu de la cucurbite.

6. Mode opératoire
6.1 Enduire d’une pommade constituée de talc et de glycérine la plaque de laiton et les espa-
ceurs (pièces a et a’ de la figure 1). La graisse à vide ou au silicone est proscrite. Placer
le moule sur la plaque, en s’assurant que le montage repose sur une surface de travail au
niveau.

6.2 Mélanger le liant préalablement préparé selon les prescriptions de l’article 5. En prenant
soin de ne pas déplacer les pièces du montage, verser le liant dans le moule en effectuant
un mouvement de va et vient d’une extrémité à l’autre du moule jusqu’à ce qu’il soit plein,
tout en prévoyant un léger débordement.

6.3 Laisser le moule refroidir à la température de la pièce pendant une période de 35 ± 5


minutes, puis placer dans le bain à la température d’essai pendant 30 minutes.

6.4 Retirer le moule du bain et araser l’échantillon en utilisant une spatule chaude. Placer à
nouveau le moule dans le bain à la température d’essai. Après une période de conditionne-
ment de 60 minutes ± 5 minutes, retirer l’échantillon de la plaque en le glissant et en évitant
toute flexion ou torsion de l’éprouvette.

6.5 Placer les étriers dans les supports de l’appareil de traction et retirer les espaceurs en
prenant soin de ne pas déformer l’éprouvette.
Section
SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS
3
Page

4 de 5
Date RECOUVRANCE
2004 12 15 MÉTHODE D’ESSAI
D’ÉLASTICITÉ
LC 25-005

6.6 Étirer l’éprouvette à la longueur désirée (A) puis cesser l’étirement. Après une période
d’attente de 5 minutes, couper l’éprouvette à mi-longueur en utilisant des ciseaux. Laisser
reposer l’éprouvette dans le bain à la température d’essai pendant 60 minutes puis amener
la partie mobile du mécanisme vers sa position initiale jusqu’à ce que les deux extrémités
coupées de l’éprouvette se touchent. Si les extrémités de l’échantillon se sont affaissées,
celles-ci sont soigneusement relevées à leur niveau original pour déterminer le point de
contact. Noter la position de l’index (L) en centimètres.
Note :
– Si le liant bitumineux vient en contact avec la surface de l’eau ou le fond du bain, l’essai
n’est pas considéré normal et la masse volumique de l’eau est alors ajustée en ajoutant
soit du méthanol pour la diminuer ou du chlorure de sodium pour l’augmenter.

Tableau 1
Paramètres d’essai
Paramètres Bitume et résidu de
distillation d’une émulsion
Température 10°C
Vitesse d’étirement 5 cm/minute
Allongement (A) 20 cm ± 0,25 cm

7. Calculs et expression des résultats


Le pourcentage de recouvrance d’élasticité est calculé de la façon suivante :

RE = A – L × 100
A

RE = Recouvrance d’élasticité (%), arrondie au pourcent;

A = Allongement du spécimen, mesuré à 0,25 cm près;

L = Lecture finale de l’index, mesuré à 0,25 cm près.

8. Rapport d’essai
Le rapport d’essai doit contenir les informations suivantes :

a) La classe du bitume ou de l’émulsion;

b) la température de l’essai (°C);


Section
SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS
3
Page

5 de 5
RECOUVRANCE Date
MÉTHODE D’ESSAI 2004 12 15
D’ÉLASTICITÉ
LC 25-005

c) la vitesse d’étirement (cm/minute);

d) l’allongement de l’éprouvette (cm);

e) la recouvrance d’élasticité (%);

f) toute remarque pertinente, notamment l’allongement à la rupture lorsque l’éprouvette subit


une coupure avant d’avoir atteint l’allongement requis.

9. Approbation
La présente méthode d’essai a été approuvée conjointement par le responsable du
Laboratoire de Montréal et par le responsable du secteur liants hydrocarbonés et chimie de la
Direction du laboratoire des chaussées.

Guy Tourangeau, ing. Gaétan Leclerc, M. Sc., chimiste

Signature Signature