Vous êtes sur la page 1sur 4

Gouvernement du Québec Section

Ministère SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS 3


des Transports
Page
ESSAI DE RÉSISTANCE 1 de 4
À LA TRACTION DES PRODUITS Date
MÉTHODE D’ESSAI 97 05 20
DE COLMATAGE DE FISSURES
LC 25-006 ET DE JOINTS

1. Objet
La présente méthode d’essai consiste à évaluer les caractéristiques rhéologiques des produits
de colmatage de fissures et de joints et de prédire leur performance.

2. Référence
La présente méthode d’essai renvoie à l’édition la plus récente du document suivant :

NORME :
AMERICAN SOCIETY FOR TESTING AND MATERIALS (ASTM)

D 3407 «Standard Methods for Testing Joint Sealants, Hot-Poured, for Concrete and Asphalt
Pavements».

3. Définition
La définition suivante s’applique à la présente méthode d’essai :

Cohésion :
Ensemble des forces qui maintiennent ensemble les éléments d’un même matériau.

4. Principe de l’essai
Un échantillon de produit de colmatage de fissures, coulé entre deux blocs de béton de
ciment et conditionné à –30 °C, est soumis à une traction directe à vitesse constante jusqu’à
l’arrachement total du produit à un des blocs de béton de ciment. Pendant la traction, la force
de résistance à la traction est enregistrée en fonction du pourcentage d’allongement. Cette
force de résistance représente la force de cohésion du produit et, lorsque l’arrachement
débute, elle indique la force de l’adhérence du produit aux blocs de béton de ciment. Il existe
une relation directe entre la force de cohésion et la performance du produit à basse
température.

5. Appareillage
L’appareillage consiste en un appareil de traction muni d’une cellule de charge, d’une unité
de réfrigération et d’un système d’enregistrement des forces de traction. Il doit avoir les
caractéristiques suivantes :

– vitesse d’étirement : 2,5 mm/min;


– cellule de charge : capacité minimale de 800 N, précision + 5 %;

– unité de réfrigération : température –30 °C + 1,5 °C.


Section Gouvernement du Québec
SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS Ministère
3
des Transports
Page

2 de 4 ESSAI DE RÉSISTANCE
Date À LA TRACTION DES PRODUITS
97 05 20
MÉTHODE D’ESSAI
DE COLMATAGE DE FISSURES
ET DE JOINTS LC 25-006

6. Préparation de l’échantillon
Les échantillons doivent être préparés conformément aux exigences de la norme
ASTM D 3407 «Standard Methods for Testing Joint Sealants, Hot-Poured, for Concrete and
Asphalt Pavements». Les dimensions du produit coulé doivent être de 25 mm x 50 mm x 25
mm (longueur x largeur x hauteur)(voir figure 1).

7. Mode opératoire
7.1 Mesure de la relaxation des produits de colmatage de fissures et de joints
L’échantillon doit reposer à température ambiante pendant deux heures, avant d’être
conditionné à –30 °C pendant au moins six heures. Après cette période, l’échantillon est
installé rapidement (maximum une minute) entre les deux mâchoires de l’appareil de traction
et conditionné à nouveau à –30 °C pendant 30 minutes. L’échantillon doit être installé dans
l’appareil de traction de façon à permettre que les deux blocs de béton de ciment soient vis-
à-vis et que leur axe soit aligné avec l’axe de traction.
L’échantillon, maintenu à –30 °C, est ensuite soumis à un effort de traction à une vitesse
de 2,5 mm/min pendant cinq minutes. Ensuite, on arrête la traction et on laisse l’échantillon
relaxer. Au cours de la traction et de la relaxation, on mesure et enregistre la force de cohésion
atteinte par le produit en fonction du temps à l’aide d’une cellule de charge.
Répéter l’essai sur deux autres échantillons.

7.2 Mesure des forces de cohésion et de la résistance à l’arrachement


Un échantillon neuf est soumis à l’essai de traction jusqu’à ce qu’un arrachement total soit
survenu afin de mesurer la force de cohésion en fonction du pourcentage d’allongement ainsi
que la force nécessaire pour arriver à un arrachement.
Le mode opératoire est identique à celui décrit à l’article 7.1, sauf que l’effort de traction est
maintenu jusqu’à l’arrachement total du produit d’un des blocs de béton de ciment.
Répéter l’essai sur deux autres échantillons.

8. Calculs et expression des résultats


8.1 Calcul du pourcentage de relaxation
Le pourcentage de relaxation est calculé selon la formule suivante :
% de relaxation = A–B
(à 1,3 ou 30 min) A
où A= charge mesurée après cinq minutes de l’étirement (ou 50 % d’élongation);
B= charge résiduelle mesurée après 1, 3 ou 30 minutes de relaxation.
Gouvernement du Québec Section
Ministère SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS 3
des Transports
Page
ESSAI DE RÉSISTANCE 3 de 4
À LA TRACTION DES PRODUITS Date
MÉTHODE D’ESSAI 97 05 20
DE COLMATAGE DE FISSURES
LC 25-006 ET DE JOINTS

(Voir figure 2.)


Le résultat est obtenu en calculant la moyenne des trois échantillons.

8.2 Mesure de la force de cohésion


La force de cohésion du produit à –30 °C pour un allongement donné est la force de traction
(N) obtenue à partir de la courbe de traction en fonction de l’allongement (voir figure 3).
Calculer la moyenne du résultat des trois échantillons.

9. Approbation
La présente méthode d’essai a été approuvée par le responsable du secteur liants
hydrocarbonés de la Direction du laboratoire des chaussées.

Signature
Section Gouvernement du Québec
SECTEUR – LIANTS HYDROCARBONÉS Ministère
3
des Transports
Page

4 de 4 ESSAI DE RÉSISTANCE
Date À LA TRACTION DES PRODUITS
97 05 20
MÉTHODE D’ESSAI
DE COLMATAGE DE FISSURES
ET DE JOINTS LC 25-006

Figure 1
Dimensions de l’échantillon

Figure 2
Relaxation

Figure 3
Résistance à la traction