Vous êtes sur la page 1sur 8

Chapitre 1 : La programmation événementielle

Chapitre 1 : La programmation évènementielle

Objectif Général

Ce chapitre introductif commence par présenter ce qu’est la programmation évènementielle


et explique la différence entre ce type de programmation et la programmation procédurale. Il offre une
vue d’ensemble de la plate-forme .NET et présente l’architecture sur laquelle se base cette plate-
forme.

Objectifs Spécifiques
A la fin de ce chapitre les étudiants auront les connaissances nécessaires pour :

 Connaitre la différence entre la programmation événementielle et la programmation


procédurale ;

 Connaitre les principaux éléments de la plate- forme .NET.

 Connaitre les avantages de Microsoft .NET Framework pour les développeurs.

 Connaitre le rôle de Visual Studio .NET dans la plate- forme .NET.

Pré-requis
Algorithmique, programmation procédurale.

Volume horaire
4 Heures

Table des matières

Chapitre 1 : La programmation évènementielle................................................................................... 3


1. Introduction .................................................................................................................................. 3
1.1. Définition de la programmation évènementielle ........................................................ 3
1.2. Historique de Visual Basic ......................................................................................... 3
1.3. Visual Studio .NET..................................................................................................... 4
1
Chapitre 1 : La programmation événementielle
2. Framework.Net................................................................................................................ ............. 4
2.1. Introduction à .NET.................................................................................................... 4
2.2. Architecture du Framework.Net................................................................................. 5
3. Infrastructure .NET ...................................................................................................................... 7
3.1. Structure d'une application .NET ............................................................................... 7
3.2. Compilation et exécution d'une application .NET ..................................................... 7

2
Chapitre 1 : La programmation événementielle

Chapitre 1 : La programmation évènementielle

1. Introduction

1. 1. Définition de la programmation évènementielle

En informatique, une programmation événementielle se dit d'un type de programmation


fondé sur les événements. Elle s'oppose à la Programmation séquentielle. Le programme sera
principalement défini par ses réactions aux différents événements qui peuvent se produire.

Les applications écrites en langage séquentielle s’exécute en avançant logiquement, ligne


après ligne, dans le code du programme. Le flux logique peut être temporairement transféré à
d’autres parties du programme au moyen de diverses instructions de code, dirigeant le programme
du début à la fin.

Dans une application événementielle, les instructions du programme ne s’exécutent que


lorsqu’un événement spécifique appelle une section de code associée à cet événement. Ces
événements peuvent correspondre à une action de l'utilisateur : un click sur un bouton de
commande, une écriture dans une zone de texte, un choix dans une case d'option ou une case à
cocher, le déplacement d'un objet, ... Ils peuvent aussi être déclenchés par le système : chargement
d'une feuille, un top déclenché par l'horloge, ...

La programmation événementielle peut être réalisée dans n'importe quel langage de


programmation, bien que la tâche soit plus aisée dans les langages de haut niveau (comme Java).

1.2. Historique de Visual Basic

Visual Basic (VB) est un langage de programmation événementiel de troisième génération. Il


est directement dérivé du BASIC (Beginners Allpurpose Symbolic Instruction Code). Il permet le
développement rapide d'applications, la création d'interfaces utilisateur graphiques, l'accès aux bases
de données…

3
Chapitre 1 : La programmation événementielle

1964 John Kemeny et Thomas Kurz invente le BASIC. Leur but était d'enseigner les
fondements de la programmation à leurs étudiants.

1975 Paul Allen et Bill Gates créent un nouveau BASIC : Le 4K Basic.

1979 Ils améliorent le BASIC pour l'utiliser avec le 8080 (en 16 bits)

Mai 1991 Naissance de Visual Basic 1.0 avec IHM

Novembre 1992 Microsoft annonçait la mise en marché de Visual Basic 2.0

1993 Visual Basic 3.0

Aout 1995 la version 32-bits de Visual Basic 4.0 est lancée.

mars 1997 Visual Basic 5.0 Visual Studio 97 incluait Visual Basic 5.0

juin 1998 Visual Basic 6.0 Visual Studio (6.0)

2002 Visual Basic .NET est le successeur désigné de Microsoft à Visual Basic 6.0, et
fait partie de la plate-forme Microsoft Visual Studio .NET (2002). Celui-ci se
compile et s’exécute sur l'architecture .NET(le framework .NET) ;

Tableau1.1 : Historique de Visual Basic

1.3. Visual Studio .NET

Microsoft Visual Studio est une suite de logiciels de développement pour Windows conçu
par Microsoft. La dernière version s'appelle Visual Studio 2010. C’est un environnement de
développement qui permet le design, le développement, le débogage et le déploiement rapide des
solutions basées sur .NET Framework. Il est possible d’accéder à tout un ensemble communs
d’outils, de concepteurs et d’éditeurs à partir de n’importe quel langage de programmation Visual
Studio .NET.

2. Framework.Net
2. 1. Introduction à .NET

.NET (prononcez «Dot net») est un standard proposé par la société Microsoft, pour le
développement d'applications d'entreprises multi- niveaux, basées sur des composants. La plate-
forme .NET a été élaborée en s'appuyant sur une communauté d'utilisateurs et a abouti à

4
Chapitre 1 : La programmation événementielle

l'élaboration de spécifications. Ces spécifications ont été ratifiées par un organisme international de
standardisation, l'ECMA (European Computer Manufacturers Association).

2.2. Architecture du Framework.Net


La plate- forme .Net fournit un ensemble de technologies et d’outils facilitant le
développement d’applications et propose une solution pour pratiquement tous les types
d’applications :
 Applications Windows : Ce modèle contient les outils, la structure et le code
de démarrage pour une application standard basée sur Windows.

 Application Web (ASP.NET)

 Services Windows,

 Services Web XML: sont des applications hébergées sur un serveur Web
auxquelles les clients accèdent par l’intermédiaire du Web. Les services Web XML
constituent l’élément de base de l’évolution vers l’informatique distribuée sur Internet.

Tous ces types d’applications sont réalisables grâce à un élément essentiel : le Framework.Net. Ce
Framework prend en charge l’intégrité de la vie d’une application, du développement jusqu'à
l’exécution.

.Net Framework

C# C++ VB J# JScript …

Web Services Web Forms Windows Forms

Data & XML Classes

Base Classes Library (BCL)

Comman Language Runtime (CLR)

Système d’exploitation

Matériel

Figure 1.1 : Architecture .Net

5
Chapitre 1 : La programmation événementielle

Le Framework .NET comprend notamment :


 CLR (Common Language Runtime) : permettant de compiler le code source de
l'application en un langage intermédiaire, appelé MSIL (Microsoft Intermediate Language).
Lors de la première exécution de l'application, le code MSIL est à son tour compilé à la
volée en code spécifique au système grâce à un compilateur JIT (Just In Time).


 Bibliothèques de classes .NET : Il y a trois couches au-dessus du (CLR), chacune
comportant des classes apportant des fonctionnalités de plus en plus évoluées.

Dans la première couche se trouve la Base Class Library (BCL), rassemblant des classes
permettant les manipulations de chaînes de texte, la gestion des entrées/sorties, des
communications réseaux, des processus légers et le design des interfaces utilisateur. La
librairie de classe de .NET Framework est organisée en nom d’espace hiérarchisé (figure
1.2). Un nom complet de classe comporte le "chemin" hiérarchique de son espace de nom et
se termine par le nom de la classe exemples :


La classe DataSet qui se trouve dans l'espace de noms "System.Data" se déclare comme
 "System.Data.Dataset".
La classe Console qui se trouve dans l'espace de noms "System" se déclare comme
 "System.Console".
La classe DataAdapter qui se trouve dans l'espace de noms "System.Data.Common " se


déclare comme "System.Data. Common.DataAdapter ".

 System


 System.WinForms



 System.Data





 System.Data.Common


 System.Data.Sql



 System.IO


 Figure 1.2 : La librairie de classe de Framework.NET

6
Chapitre 1 : La programmation événementielle

Classes d’accès aux données : La deuxième couche est composée de deux bibliothèques
de classes d'accès aux données. Tout d'abord, ADO.NET (DATA) permettant l'accès sous
format XML aux interfaces de bases de données SQL Server, ODBC, OLE
DB, Oracle et Sybase. Les XML Classes permettent de manipuler les données XML.
XML Web Services, Web Forms, Windows Forms: La dernière couche, la plus élevée, est
utilisée pour la création de services web, de pages Web, et d'applications Windows. Les
deux premiers forment ASP.NET.

3. Infrastructure .NET

 3.1. Structure d'une application .NET
Dans le Microsoft .NET Framework, le code doit être empaqueté dans une unité
fonctionnelle, appelée un assemblage (assembly), avant d’être exécuté par le Common Language
Runtime. Il s'agit d'une collection auto-descriptive de code, de ressources et de métadonnées. Il est
toujours accompagné par un manifeste (fichier XML) qui décrit ce qu'il contient :
 
 Des informations d’identités (nom, version …)
 
 Liste de tous les types de données exposées,
 
 liste des autres assemblages utilisés,
 
 instructions de sécurité.

Un assemblage est composé de un ou plusieurs modules qui contiennent le code de


l’application. Il peut être empaqueté sous forme d’un seul fichier exécutable portable (PE, Portable
Executable), tel qu’un fichier .exe (exécutable) ou .dll (bibliothèque de liaison dynamique), ou être
constitué de plusieurs fichiers PE et de fichiers de ressources externes, tels qu’un fichier bitmap. Le
plus souvent, les applications sont compilées en un seul fichier PE.

 3. 2. Compilation et exécution d'une application .NET


Quand une application .NET est compilée, elle n'est pas compilée en code binaire machine,
mais dans un code binaire intermédiaire MSIL. Une application consiste donc en un ensemble
d'assemblages contenus dans un ou plusieurs fichiers exécutables (.EXE) ou fichiers DLL en format

MSIL.
Quand l'exécution d'un programme démarre, le premier assemblage est chargé en mémoire.
Le CLR commence par examiner les permissions demandées par cet assemblage et les compare à la
politique de sécurité du système. Puis, si l'assemblage est autorisé à s'exécuter, un processus est créé


pour exécuter l'application. Le premier morceau de code nécessaire à l'exécution est chargé en

7
Chapitre 1 : La programmation événementielle

mémoire et est compilé en code binaire natif par le compilateur juste à temps (Just-In-Time, JIT).
Une fois compilé, le code est exécuté et stocké en mémoire sous forme de code natif, garantissant
ainsi que chaque portion de code n'est compilée qu'une seule fois lors de l'exécution de l'application.

Figure 1.3 : Compilation et exécution d'une application .NET

Vous aimerez peut-être aussi