Vous êtes sur la page 1sur 1

POSITION DU PROBLEME

Il s’agit d’un bâtiment à 3 étages, destiné à accueillir des bureaux. Les planchers mixtes sont
de type bac collaborant et sont connectes aux solives et aux poutres principales. Les solives
sont attachées aux poutres principales par les liaisons de type d’articulation, et les poutres
principales sont appuyées sur les poteaux.
Par cette installation constructive, le système permet de transmettre les charges gravitaires par
le chemin dans l’ordre : plancher, solives, poutres principales et poteaux. La stabilité du
bâtiment sous les charges horizontales (par exemple, de type vent) est assuré par un système
de contreventement dans les deux directions. Par ailleurs, le plancher contribue également à la
stabilité horizontale grâce à un effet diaphragme (le plancher est correctement fixé aux
poutres de rive).
3m

3m
3m
3m

3m
3m

7m 7m 7m 10 m 10 m 10 m

A A B B
Figure 1: Vues en élévation du bâtiment selon ses deux directions principales

A
3,5m

sens de nervure
des tôle

3,5m
Solive
7m

Poutre intermédiaire Poutre Poutre de rive


longitudinale intermédiaire principale
transversale
7m
7m

Poutre de rive
secondaire
B B
10m 10m 10m

Figure 2: Disposition des poutres du plancher (2ème niveau)


Quelques détails géométriques sont donnés sur la Figure 1 pour les élévations et sur la Figure
2 pour le plan. Essentiellement, on remarque l’espacement de 3,5m entre les solives et
l’espacement de 10m entre les poutres principales. Ceux-ci configureront plus loin dans les
exemples des solives isostatiques de la travée de 10m et des poutres principales continue de
travée de 7m.

Page 1