Vous êtes sur la page 1sur 26

Echanges gazeux et transport

des gaz
Dr. Boudahdir. A | Maître assistant en anesthésie et réanimation
Cours destiné aux étudiants en deuxième année de médecine dentaire
Module de physiologie|année universitaire 2019-2020|Université Saad Dahleb - Blida
adelboudahdir@gmail.com
Généralités

 Les poumons permettent d’oxygéner le sang veineux et d’en retirer le CO2, grâce à des échanges
gazeux entre le sang et l’air contenu dans les alvéoles pulmonaires
 Les échanges se font par diffusion des gaz à travers la membrane alvéolo-capillaire
 4 facteurs conditionnent cette diffusion;
 la surface d'échange disponible (pneumonectomie, emphysème)
 la différence de pression partielle du gaz de part et d'autre de la barrière d’échange
 la solubilité du gaz (CO2 = 20 x O2)
 l'épaisseur de la barrière alvéolo-capillaire (ex : fibrose)
 Dans un liquide, un gaz peut être présent sous 2 formes: dissoute ou combinée à un transporteur ou
après réaction chimique. Seule la fraction dissoute du gaz participe à la pression partielle
Pression partielle d’un gaz
Loi de Dalton

 Dans un mélange de gaz, la pression exercé par un des gaz est indépendante des autres.
 Elle est égale à la pression que ce gaz exerce comme s’il occupait seul le volume total du
mélange.

P = Σ Pi = P1+P2+P3+……
Pi = FG X Pt
P= pression total des gaz
Pi = pression partielle du gaz
FG = Pourcentage du gaz
Pt= Pression atmosphérique
Respiration au niveau de la mer

 FIO2 = 20.93 %
 PIO2 = FIO2 × PB
 PB: pression barométrique
 PB = 760 mmHg au niveau de la mer
 PIO2 = 0.2093 × 760 = 159 mmHg
 PICO2 = 0.0004 × 760 = 0.3 mmHg
Respiration à 5000m d’altitude

 ↓PB en altitude
 FIO2 = toujours 20.93 %
 PB = 380 mmHg à 5500 m
 PIO2 = 0.2093 × 380 = 79.5 mmHg
Membrane alvéolo-capillaire
Généralités

 Surface totale de 70 m2 mais peut atteindre 120m2 en cas d’effort.


Cytologie

 Les parois des alvéoles pulmonaires sont composées d'une couche unique de cellules appelées
épithéliocytes respiratoires ou pneumocytes de type I. Une trame dense de capillaires pulmonaires
recouvre les alvéoles. Les parois des alvéoles et des capillaires associées forment la membrane alvéolo-
capillaire → c'est la barrière air-sang.
 A côté de ces pneumocytes de type 1, on retrouve :
1. Les grands épithéliocytes ou pneumocytes de type II disséminés entre les épithéliocytes respiratoires;
dont le rôle est la sécrétion d'un surfactant liquide tapissant la surface interne de l'alvéole exposée à
l'air alvéolaire (↑ l'efficacité des échanges gazeux).
2. Les macrophagocytes alvéolaires ou cellules à poussières qui proviennent des capillaires sanguins et
qui sont des phagocytes très efficaces ⇒ les surfaces alvéolaires sont stériles.
Cytologie
Histologie

 Epaisseur ≈ 0,3-0,5 microns


 Film liquidien alvéolaire (F)
 Bras d’un pneumocyte I (P1)
 Membranes basales fusionnées entre épithélium alvéolaire et capillaire
(MB)
 Cellule endothéliale (E)
Diffusion des gaz
Principes
 Un gaz diffuse toujours d’une zone de pression partielle élevée vers une zone de pression partielle
plus basse jusqu’à ce qu’un équilibre soit atteint.

 Dans un mélange gazeux, chaque gaz se comporte de façon indépendante


Loi de Fick

 Diffusion du gaz proportionnelle


 aux caractéristiques de la membrane
 aux caractéristiques du gaz
 au gradient de pression
 au temps de contact entre le gaz et la membrane
 En d’autres termes: la diffusion des gaz est proportionnelle
 à la surface S du tissu
 à l’inverse de l’épaisseur e du tissu
 au gradient de pression de part et d'autre du tissu (P1-P2)
 au temps de contact (dt)
 à la constante de diffusion du gaz (dépend de la solubilité et du poids
moléculaire du gaz)
Diffusion de l’oxygène

 La pression partielle d' O2 dans l'alvéole (PAO2) =100 mm Hg, et PvO2=


40 mm Hg.
 La diffusion est rapide et l’équilibre vite atteint (0,3-0,4s)
 Ce gradient de pression permet la diffusion de l'O2 de l'alvéole dans les
globules rouges où la pression partielle d'O2 s'élève rapidement.
 Dans des conditions de repos, il y a équilibre alors que le globule rouge
n'a parcouru qu'un tiers de la longueur du capillaire.
 Au cours d'un exercice musculaire intense, la diffusion est normale,
même si le débit sanguin augmente et si le temps de passage des
globules rouges dans les capillaires pulmonaires diminue donc, passant
par exemple de 0,75 à 0,25 sec. La diffusion ne devient alors anormale
que si la barrière alvéolo-capillaire est épaissie et ralentit le passage de
l'O2.
Diffusion de l’oxygène

 Dans le système alvéole capillaire, dès que le gradient de diffusion est


instauré entre l’alvéole et le capillaire (100-40 mmHg), l’oxygène se dissout
dans le sang, mais il est immédiatement capté par l’hémoglobine.
 Le gradient reste donc de 100-40 tant que l’hémoglobine n’est pas saturée
complètement.
 La PO2 du sang ne s’élève pas, elle est stabilisée à 40.
 Lorsque l’hémoglobine est saturée à 100%, l’oxygène commence à se
dissoudre et la PO2 augmente jusque 100 mmHg.
Diffusion du CO2

 Le CO2 diffuse très facilement au travers de la membrane alvéolo-capillaire


 La concentration de CO2 dans l’air ambiant est par ailleurs très faible.
 La pression partielle de CO2 dans l'alvéole (PACO2) est de 40 mm Hg, alors
que la pression partielle de CO2 dans le sang qui entre dans le capillaire
pulmonaire (PvCO2) est de 45 mm Hg. Ce gradient de pression permet la
diffusion du CO2 du sang capillaire vers l'alvéole.
 Dans des conditions physiologiques, les pressions partielles de CO2 dans le
sang et dans l'alvéole s'équilibrent alors que le globule rouge n'a parcouru
qu'un tiers de la longueur du capillaire.
Etape cellulaire

 Au niveau des tissus, l’échange des gaz se fait encore par diffusion.
 Cette fois, c’est le gradient entre la tension du gaz dissous dans le sang et la tension du gaz dissous dans
les cellules qui provoque les échanges.
 La diffusion des molécules se fait encore de la haute pression vers la basse pression.
Transport des gaz
Généralités

 L’O2 et le CO2 sont transportés par la circulation sanguine des poumons vers les tissus et des tissus vers
les poumons
 Le sang fixe l’O2 et le CO2 de manière réversible et sous l’influence d’un gradient de pression partielle
 Dans un liquide, un gaz peut être présent sous 2 formes: dissoute ou combinée à un transporteur ou
après réaction chimique
 Seule la fraction dissoute du gaz participe à la pression partielle
Hémoglobine
 L'hémoglobine (Hb) est un pigment respiratoire présent exclusivement dans les GR
 Protéine transporteuse
 fixation réversible et instable d’un ligand (ex. O2) sur une site de fixation
 affinité protéine-ligand plus grande au départ qu’à l’arrivée
 Faite de 4 chaînes polypeptidiques avec un groupement hème au centre qui comprend un atome de
fer qui pouvant fixer 1 molécule d’O2,
 Les ligans: O2, CO2, H+ ,CO…
Transport de l’oxygène

 Essentiellement forme combinée, lié à l’hémoglobine dans les GR (97%)


 Faible quantité dissoute dans le plasma et le cytoplasme des GR (3%)
 1 molécule d’Hb peut fixer de 0 à 4 molécules d’O2
 La capacité maximale n’est pas atteinte systématiquement
 Facteurs physiologiques susceptibles de modifier l’affinité de l’Hb pour l’O2
 pH, quelque soit l’origine de la variation
 CO2 par l’intermédiaire du pH et par sa présence propre
 température tissulaire
 Interactions entre ces facteurs pour optimiser les échanges respiratoires
 Favoriser la libération des molécules d’O2 dans les capillaires tissulaires
 Favoriser la fixation des molécules d’O2 dans les capillaires pulmonaires
Transport du CO2

 Très complexe
 Le gaz carbonique est transporté
 dans le plasma (70%) sous forme dissoute ou combinée après réaction chimique grâce à
l’anhydrase carbonique
 dans les hématies (30%) sous forme dissoute, combinée à Hb ou combinée après réaction
chimique
 Au niveau des capillaires pulmonaires, il y a une dissociation du carbamino-hémoglobine
pour libérer le CO2. L’hémoglobine retrouve alors l’O2 et le CO2 traverse la paroi alvéolo-
capillaire pour être rejeté dans l’air.